PROJET PEDAGOGIQUE : CLASSE DE DECOUVERTE.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET PEDAGOGIQUE : CLASSE DE DECOUVERTE."

Transcription

1 Ecole de Margencel 108 route de Jouvernex MARGENCEL PROJET PEDAGOGIQUE : CLASSE DE DECOUVERTE. Cette sortie s inscrit dans le cadre d activités avec nuitées (3 jours et 2 nuits) qui permettent de dispenser des enseignements conformément aux programmes de l école et de mettre en œuvre des activités dans d autres lieux et selon d autres conditions de vie. Centre et modalités d hébergement : L hébergement se fera au centre de vacances FOL : Centre Creil Alpes Les Carroz d Arâches CLUSES L hébergement coûte 84,40 /enfant. Objectifs généraux de la classe verte : Ce séjour contribuera à donner du sens aux apprentissages en favorisant le contact direct avec le milieu montagnard, au printemps. Nous pourrons comparer les observations faites à cette époque de l année avec celles effectuées lors des sorties de ski réalisées les années antérieures avec les mêmes enfants, en hiver. Ce séjour aura pour but de confronter les représentations des élèves avec la réalité du milieu montagnard. L unité thématique sera le milieu montagnard et elle mobilisera des savoirs et des savoir-faire constitutifs de disciplines différentes pour agir de manière appropriée dans un contexte peu connu : - étude des risques liés à la montagne et aux activités sportives que l on y pratique, - respect de l environnement (faune et flore), - étude du milieu montagnard avec, en particulier, les différents étages de végétation très visibles depuis le centre Cette sortie tendra à compenser les inégalités sociales et culturelles en permettant la découverte, par tous les enfants de la classe, d un autre mode de vie, contribuant ainsi à l éducation à la citoyenneté. Ce sera un moment de vie collective ; expérience

2 sociale intéressante pour chaque élève. Après le séjour, l objectif de chacun sera de transmettre aux autres élèves de l école, aux parents et amis des informations sur le séjour sous forme d affiches, d exposés et de textes. Le choix des activités : Le centre Creil Alpes regroupe de nombreux animateurs brevetés ; ainsi, les enfants feront de l escalade et du tir à l arc. ESCALADE : Au centre Creil Alpes, la pratique de l escalade est facilitée par la mise à disposition d un mur protégé. Les enfants n ont jamais pratiqué ce sport ; ce sera une première approche de cette activité. Objectifs généraux liés à cette activité : être capable de : - s engager dans une activité à risque, - gérer ses émotions, - avoir conscience de ses responsabilités. Objectifs notionnels spécifiques : être capable de : - réaliser un parcours horizontal de 5 m sans assurage, - réaliser, avec assurage, un parcours vertical choisi par l élève, - s équiper et utiliser un matériel spécifique. Descriptif de l action et des productions prévues : chaque enfant : - recevra une séance «théorique», à l école, de découverte et de manipulation du matériel : baudrier et corde, - vivra 3 h de pratique sur un mur artificiel, au centre. - rendra compte de ses émotions et de son vécu dans son journal de classe verte. Modalités de régulation et d évaluation du projet : - Evolution du degré de difficulté des voies. - Evaluation des progrès réalisés entre le premier parcours et le dernier, l objectif ultime étant d arriver au sommet. Modalités d organisation : 1 h d escalade par jour en groupe de 10 élèves maximum. (2 groupes de 9 et 1 groupe de 10) Encadrement assuré par François MATET, guide de haute montagne. La maîtresse restera avec le groupe qui sera en escalade pendant que les deux parents accompagnateurs seront dans la classe attenante au mur avec les autres élèves qui complèteront leur dossier de classe verte. Définition de la mission de l intervenant :

3 - Prise en charge de l activité. - Fournit le matériel. Modalités de préparation et régulation commune du projet : - Réunion au centre Creil Alpes le 1 er mars : rencontre avec François MATET. Mise ne place du projet. - Bilan et concertation avec F. MATET après chaque séance. Part du projet prise en charge par l enseignant : - Définitions des objectifs de chaque séance, - Présentation, en classe de l activité et du matériel, - Retour, en classe, sur l activité : émotions, sensations aide à la rédaction du dossier classe verte. TIR A L ARC Chaque élève pratiquera 3 heures de tir à l arc, l objectif étant de découvrir une nouvelle activité dans des conditions d encadrement idéales avec une intervenante qualifiée. Objectifs généraux liés à cette activité : - Avoir accès au patrimoine culturel. - S engager dans une toute nouvelle activité. - Réaliser une performance mesurée. - Gérer ses émotions. - Avoir conscience de ses responsabilités. Objectifs notionnels spécifiques : Etre capable de : - S équiper et utiliser un matériel spécifique. - Respecter les règles de sécurité. - Projeter des flèches vers une cible à l aide d un arc, dans le but de réaliser une performance et de la reproduire. Descriptif de l action et des productions prévues : chaque enfant : - recevra une séance théorique en salle pour prendre connaissance du matériel. - vivra 3 heures de tir en groupe de 10 élèves maximum. (2 groupes de 9 et 1 groupe de 10). - rendra compte de ses émotions et de son vécu dans son journal de classe verte. Modalités de régulation et d évaluation du projet : Après chaque séance, retour sur l activité avec l intervenante et évaluation des progrès réalisés la première séance et la dernière. Modalités d organisation : L encadrement est assuré par Nathalie LEROY, monitrice agréée EN. L activité sera pratiquée par groupe de 10 maximum : 2 groupes de 9 et un groupe de 10 élèves. La maîtresse restera avec le groupe pendant que les autres élèves seront en

4 classe avec deux parents et complèteront leur dossier classe verte. La classe sera visible du lieu de tir. Définition de la mission de l intervenant : - Prise en charge de l activité. - Il fournit le matériel. Modalités de préparation et régulation commune du projet : - Appels téléphoniques et contacts internet. - Réunion au centre Creil Alpes le 1 er mars pour la mise en place du projet. Part du projet prise en charge par l enseignant : - Définition des objectifs de chaque séance. - Aide sur le terrain. - Retour en classe sur l activité et aide à la rédaction du dossier. TRAVAIL REALISE EN AMONT : Avant de partir en classe verte, les enfants débuteront leur dossier personnel. Nous étudierons le milieu montagnard en sciences, cela complètera le travail réalisé sur le contrat rivière. De plus, en géographie, nous étudierons l emplacement du centre d accueil en Haute-Savoie, dans la Région Rhône-Alpes, en France et dans le monde. En expression écrite, chaque enfant rédigera son bilan de la journée. Un «récit de fiction» dont le titre sera «panique en classe verte», sera rédigé par chacun. En littérature, nous avons étudié un roman en lien avec le thème du développement durable : le monde d en haut de Xavier Laurent Petit. Tout au long de l année scolaire, j ai tenté de sensibiliser les élèves au respect de la nature et de notre qualité de vie. La lecture de ce livre, les thèmes abordés en sciences / en éducation civique, ainsi que ce projet de classe verte vont dans ce sens. TRAVAIL REALISE EN AVAL : Au retour, les élèves devront finaliser leur dossier personnel de classe verte en mettant en ordre les informations récoltées sur le terrain, en racontant les meilleurs moments du séjour et en mettant en page les photos rapportées. EVALUATION L évaluation des performances se fera dans chaque activité sportive, l objectif étant simplement de dépasser le niveau de pratique initial en acquérant des gestes plus performants. J évaluerai également le comportement de mes élèves dans le cadre «d un moment de vie en collectivité». je souhaite que mes élèves fassent preuve d initiative et qu ils assument des responsabilités au sein du groupe classe.

5 Je pourrai également évaluer l intérêt pour le séjour de chaque élève grâce au dossier personnel de classe verte réalisé avant pendant et après la sortie. L implication personnelle pour ce travail dépendra probablement de l importance accordée par chaque enfant à cette sortie. Dans son dossier, chacun tentera de développer son sens critique en expliquant pourquoi il a aimé ou non les activités. Il s agira aussi de regrouper toutes les informations acquises avant pendant et après le séjour et de mener le dossier à son terme en utilisant plusieurs techniques : dessin, traitement de texte, relevé d informations sur internet et dans les livres. INFORMATION AUX PARENTS Les parents de la classe sont déjà informés de ce projet depuis la première réunion du mois de septembre. Cette information était nécessaire pour constituer mo dossier. Une autre réunion est prévue le vendredi 27 avril.

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan)

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Ce voyage est organisé pour les élèves de soit élèves, parents nous accompagneront. Le lieu

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013)

FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) FONCTIONNEMENT DE L ACCUEIL DE LOISIRS Année 2012/2013 (du 1 er septembre 2012 au 31 aout 2013) Lieu : Gîte d Etapes de Pavezin Nombre de séjours : Automne du 5 au 9 novembre 2012 (5 jours) Hiver du 4

Plus en détail

COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL

COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL COMMUNAUTE FRANCAISE DE BELGIQUE DIRECTION GENERALE DU SPORT SERVICE SPORT ET VIE FEDERALE FORMATION DE CADRES SPORTIFS CENTRE DE FORMATION DU CLUB ALPIN BELGE - ASBL Fédération Francophone d Escalade,

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Par souci de cohérence et d homogénéité, le règlement présenté définit les modalités d'admission et de

Par souci de cohérence et d homogénéité, le règlement présenté définit les modalités d'admission et de Communauté de Communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises 04 67 73 78 60 contact@cdcgangesumene.fr Par souci de cohérence et d homogénéité, le règlement présenté définit les modalités d'admission et

Plus en détail

Cahier des charges Eligibilité au club «Osez» - La Bretagne Active 25/01/2010

Cahier des charges Eligibilité au club «Osez» - La Bretagne Active 25/01/2010 Cahier des charges Eligibilité au club «Osez» - La Bretagne Active Comité régional du tourisme Bretagne 1 rue Raoul Ponchon 35069 RENNES Cedex France 25/01/2010 1 SOMMAIRE LE CONTEXTE... 3 LES OBJECTIFS

Plus en détail

Présentation des structures enfance/jeunesse

Présentation des structures enfance/jeunesse PROJET PASSERELLE 1 Présentation des structures enfance/jeunesse L accueil de loisirs et la maison de jeunes sont des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) municipal organisés et gérés par la commune

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS DE LA MAISON DE LA VIE CITOYENNE DU POLO - BEYRIS

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS DE LA MAISON DE LA VIE CITOYENNE DU POLO - BEYRIS La MVC est une structure issue du mouvement d Education Populaire et par conséquent elle véhicule et applique ses valeurs. Elle est un lieu d accueil et d écoute où la citoyenneté, la prévention, l éducation

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Périscolaire Croix-Rouge Année 2015-2016

PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Périscolaire Croix-Rouge Année 2015-2016 Mairie d'orange Direction Affaires Scolaires / Animation Sport Loisirs PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de Loisirs Périscolaire Croix-Rouge Année 2015-2016 L'accueil de loisirs fonctionne pendant la période

Plus en détail

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation?

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation? MODALITÉS D ÉCHANGES AVEC LES PARTIES PRENANTES : LES RÉUNIONS DE CONCERTATION FICHE N 3 Informer préalablement les parties prenantes sur l objet, les caractéristiques, les enjeux et objectifs, les plusvalues

Plus en détail

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1

STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème. Sommaire du dossier. Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 STAGE «DECOUVERTE DE L ENTREPRISE» DES ELEVES DE 3ème Sommaire du dossier Les consignes de déroulement du stage ----------------- page 1 La convention de stage ----------------------------------- page

Plus en détail

Géographie Le tourisme en France

Géographie Le tourisme en France Une unité d'apprentissage en Géographie C3 Préambule : Il s'agit ici non pas d'un modèle mais d'une proposition qui doit être adaptée en tenant compte : de la programmation de l'école du niveau de ses

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

La montagne hivernale... Entreprises, CE, groupes... Séminaires, intensives, team building... Bureau Albertvillois des Activités de Montagne

La montagne hivernale... Entreprises, CE, groupes... Séminaires, intensives, team building... Bureau Albertvillois des Activités de Montagne Séminaires, intensives, team building... Bureau Albertvillois des Activités de Montagne Une équipe de professionnels passionnés vous emmène à votre rythme, à la découverte des trésors cachés de nos montagnes

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : TOLIER EN CARROSSERIE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : TOLIER EN CARROSSERIE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques

Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Formation : Compétences pédagogiques numériques des formateurs et des animateurs d Espaces Publics Numériques Organisme : Université Claude Bernard Lyon1 Dates : février 2013- septembre 2013 Présentation

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR»

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» Participants : professeurs de l enseignement primaire, secondaire ou supérieur, enseignant le français langue étrangère

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement.

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs Sans hébergement. > Eté 2014 (PROJET COMMUN AUX 3/5 ANS ET 6/12 ANS ) L accueil de loisirs familles rurales

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE EN AGENCES : BACHELIER EN TOURISME

STAGE D INTEGRATION PROFESSIONNELLE EN AGENCES : BACHELIER EN TOURISME MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Brève histoire de l escalade*

Brève histoire de l escalade* Brève histoire de l escalade* Parler d escalade nécessite de parler d abord des montagnes. En Europe une chaîne de montagnes traverse de nombreux pays : les Alpes. Jusqu au 17 ème siècle personne ne s

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

FORMATION ANIMATEUR. Objectifs. Répartition du volume horaire

FORMATION ANIMATEUR. Objectifs. Répartition du volume horaire FORMATION ANIMATEUR I Objectifs A la fin de la formation le stagiaire doit être capable de : Favoriser la mise en place d une pratique attractive et motivante Accueillir, animer et gérer un groupe Transmettre

Plus en détail

Catalogue de formations Management:

Catalogue de formations Management: Catalogue de formations Management: Tuteur formateur...page 2 Tuteur Hiérarchique...page 3/4 Réussir sa réunion management...page 5 Animer et diriger son équipe...page 6/7 Les leviers de la motivation...page

Plus en détail

SAINT-QUENTIN EN YVELINES (78)

SAINT-QUENTIN EN YVELINES (78) APPEL A CANDIDATURE DESSIN CONTEMPORAIN Résidence territoriale saison 2012-13 Six lieux partenaires SAINT-QUENTIN EN YVELINES (78) ELANCOURT La Commanderie des templiers de la Villedieu La Galerie de la

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION SOMMAIRE Le mot du président LA La compétition Le programme Les compétiteurs du club en lice LES REGLES DE LA COMPETITION Les règles de la compétition «Difficulté» Les règles de

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : CARROSSIER REPARATEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

avec la ville de Roubaix

avec la ville de Roubaix avec la ville de Roubaix Le dispositif des classes de découvertes en quelques lignes : La Ville de Roubaix propose aux enseignants des écoles primaires la possibilité de partir avec leurs élèves en classes

Plus en détail

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur

ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT. Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur ANNEXE VII : NOTICE D ACCOMPAGNEMENT Demande de Validation des Acquis de l Expérience pour le diplôme d Etat de moniteur éducateur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L EDUCATION

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

Repères pour l étude de cas en géographie

Repères pour l étude de cas en géographie GROUPE D INNOVATION PEDAGOGIQUE 52 Repères pour l étude de cas en géographie Thierry PHILIPPOT ESPE/URCA thierry.philippot@univ-reims.fr Plan 1. Qu est-ce que la géographie aujourd hui? 2. L étude de cas

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC?

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? BOÎTE A OUTILS Diffusion Auteur Suzanne Hême de Lacotte Date 2015 Descriptif COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? Éléments de synthèse d'une formation intitulée «Actions culturelles et cinéma

Plus en détail

Saint-Front. Haute-Loire. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2014/2015. Centre «Gérard Chavaroche» Minibudget

Saint-Front. Haute-Loire. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2014/2015. Centre «Gérard Chavaroche» Minibudget Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2014/2015 Dernière mis à jour le : 10/06/2014 Centre «Gérard Chavaroche» Saint-Front Haute-Loire Brochure page 47 Classes accueillies : toutes classes Minibudget

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

Descriptif de la formation

Descriptif de la formation CREPS DE MONTPELLIER / LANGUEDOC-ROUSSILLON DIPLOME D ETAT DE LA JEUNESSE DE L EDUCATION POPULAIRE ET DU SPORT, Spécialité : Perfectionnement Sportif Mention : Tennis de Table Descriptif de la formation

Plus en détail

Jérôme David CPC EPS Argenteuil Sud

Jérôme David CPC EPS Argenteuil Sud Jérôme David CPC EPS Argenteuil Sud Des principes élémentaires Les activités pratiquées viennent nécessairement en appui des programmes de l école. La sortie correspond à une étape dans un projet d apprentissage

Plus en détail

Projet Pédagogique. Accueil de Loisirs Julien Cazelles Mercredis 2013-2014

Projet Pédagogique. Accueil de Loisirs Julien Cazelles Mercredis 2013-2014 Projet Pédagogique Accueil de Loisirs Julien Cazelles Mercredis 2013-2014 2014 Cadre Général de l accueil Présentation du Service Sports Loisirs Education de Roquebrune sur Argens Le Service Sports Loisirs

Plus en détail

Mission intégration d un organisme au Biodôme de Montréal

Mission intégration d un organisme au Biodôme de Montréal 6 Mission intégration d un organisme au Biodôme de Montréal Activité réalisée au Collège Lionel-Groulx par MARIE-PAULE OTTE Activité primée au concours Sortir des sentiers battus 2005-2006 organisé parle

Plus en détail

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Projet pédagogique Classe de découverte «éducation au développement durable» 1) Hébergement Lieu : écovillage de Crénihuel, commune

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

PLAN DE FORMATION 1000 Jeunes bénévoles futurs dirigeants CDOS de la SOMME

PLAN DE FORMATION 1000 Jeunes bénévoles futurs dirigeants CDOS de la SOMME - SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE GENERAL... 2 2. LES MODALITES PEDAGOGIQUES D ORGANISATION... 2 3. LES MODALITES D APPRENTISSAGE... 3 3.1 L articulation apports théoriques et mise en situation pratique... 3 3.2

Plus en détail

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention :

Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : Formation 2015-2016 en Région Midi Pyrénées pour l obtention : du Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et des Sports (DE-JEPS, spécialité perfectionnement sportif, mention basket-ball)

Plus en détail

BILAN FORMATION ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE Du Lundi 14 au Vendredi 18 Mars 2011

BILAN FORMATION ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE Du Lundi 14 au Vendredi 18 Mars 2011 BILAN FORMATION ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE Du Lundi 14 au Vendredi 18 Mars 2011 Pilotage Ville de Papeete/Mission d Aide et d Assistance Technique (MAAT) SJS/Association Agir pour l Insertion (API)

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

ANTICIPER & GERER LES CONFLITS

ANTICIPER & GERER LES CONFLITS ANTICIPER & GERER LES CONFLITS Les différents niveaux de conflits Catégories de conflits Origine des conflits Prévenir les conflits : Identifier les irritants humains et les indicateurs sociaux Gérer les

Plus en détail

Dans le cadre d une préparation au BPJEPS «Activités Physiques pour Tous» en contrat de professionnalisation

Dans le cadre d une préparation au BPJEPS «Activités Physiques pour Tous» en contrat de professionnalisation PRE-FORMATION AUX METIERS DU SPORT ET DE L ANIMATION & CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNEL (CQP) «Animateur de Loisir Sportif» en partenariat avec le Comité Régional EPMM Picardie Dans le cadre d

Plus en détail

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions

Plan d études du Bachelor de Sciences des religions Plan d études du Bachelor de Sciences des religions (sous réserve de ratification par les instances universitaires) Première année (semestres 1 et 2) Dispositions générales relatives aux examens de 1 ère

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation INTITULE DE LA FORMATION : «Formation-action d acteur prévention PRAP (Prévention des Risques liés à l Activité Physique)» Région : NORD / PAS

Plus en détail

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu n 2 Le mot de la présidente Le 30 juin 2014 Sommaire Le mot de la présidente 1 Classes 2014-2015 1 Dérogation scolaire 1 Événements à venir 1 Nouveaux

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT PROJET D ÉTABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DE ROSIERES 2011 Projet d établissement de l école communale de Rosières Dans le petit village de Rosières, entourée par la nature, l école communale accueille vos

Plus en détail

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009

Références : Décrets n os 2009-913 à 2009-918 du 28 juillet 2009 Circulaire d application DGRH du 8 octobre 2009 Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Service des personnels enseignants de l enseignement scolaire MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Sous-direction de la

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

Projet pédagogique Du Cours Molière

Projet pédagogique Du Cours Molière Projet pédagogique Du Cours Molière 2015-2016 «La culture ce qui fait de l homme autre chose qu un accident de l univers.» André Malraux S'ouvrir au monde Faire des choix S'ouvrir à la culture La réussite

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Référentiel de formation des études paramédicales 2009

Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Référentiel de formation des études paramédicales 2009 Plan Contexte d émergence de la réforme des études Principes du référentiel de formation Organisation de la formation Unités d enseignement et stages

Plus en détail

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE AUTOMNE 2012 ET HIVER 2013

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE AUTOMNE 2012 ET HIVER 2013 GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE AUTOMNE 2012 ET HIVER 2013 Cheminement scolaire Mars 2012 DESCRIPTION DES COURS COMPLÉMENTAIRES Numéro du cours et compétence 101-GKL-03

Plus en détail

3.1 Quelles sont les principales sources de

3.1 Quelles sont les principales sources de Je dois trouver des financements personnels et d autres financements (bourse, aide de la Mairie, du Département, du Conseil régional, de l Etat, de l Europe). Comment m y retrouver? Comment rédiger une

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION

PRESENTATION DE LA FORMATION PRESENTATION DE LA FORMATION De mars à décembre 2009 Présentation de la formation A - LES OBJECTIFS FONDAMENTAUX DE LA FORMATION L éducation à l environnement se traduit par les objectifs suivants : 1.

Plus en détail

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable dans le cadre de la Réforme des rythmes scolaires de l enseignement primaire LE PROJET ÉDUCATIF «SOULÈVE

Plus en détail

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA)

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Prise de contact La prise de contact ne fait pas concrètement partie de la situation d enseignement- apprentissage.

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014)

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) 1 PRESENTATION La réforme relative à l organisation

Plus en détail

ACCUEIL DU PUBLIC SCOLAIRE AU CENTRE POMPIDOU-METZ 2015/2016 REGLEMENT CONCERNANT LES RESERVATIONS

ACCUEIL DU PUBLIC SCOLAIRE AU CENTRE POMPIDOU-METZ 2015/2016 REGLEMENT CONCERNANT LES RESERVATIONS ACCUEIL DU PUBLIC SCOLAIRE AU CENTRE POMPIDOU-METZ 2015/2016 REGLEMENT CONCERNANT LES RESERVATIONS Réservations Les modes de réservation sont les suivants : - par internet wwwcentrepompidou-metz.fr / Billetterie

Plus en détail

CONVENTION LE CENTRE DE LOISIRS JEUNES POLICE NATIONALE D.D.S.P. 13. Anse des Prophètes-Corniche Kennedy 13007 MARSEILLE

CONVENTION LE CENTRE DE LOISIRS JEUNES POLICE NATIONALE D.D.S.P. 13. Anse des Prophètes-Corniche Kennedy 13007 MARSEILLE Centre de Loisirs Jeunes Police Nationale D.D.S.P 13 Maison Pour Tous Plage du Prophète Marseille Adresse postale : Hôtel de Police 2, rue Antoine Becker 13224 MARSEILLE Cedex 02 Téléphone : 04 91 71 51

Plus en détail

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE HIVER 2014

GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE HIVER 2014 GUIDE COURS DE FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE ET D ÉDUCATION PHYSIQUE HIVER 2014 Cheminement scolaire Novembre 2013 DESCRIPTION DES COURS COMPLÉMENTAIRES Numéro du cours et compétence 101-GKL-03 (X)

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE LIVRET CANDIDAT EXAMEN FACULTATIF PONCTUEL BACCALAUREATS GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES. EPREUVE : ESCALADE Année scolaire 2013-2014 4 RUE G. ENESCO 94010 CRETEIL CEDEX Tél :

Plus en détail

RAPPORT DE LA SURTAXE

RAPPORT DE LA SURTAXE RAPPORT DE LA SURTAXE L ÉCOLE DU CARREFOUR SURTAXE SCOLAIRE 2006-2008 PARTIE A : OBJECTIFS Planification pour l amélioration du rendement des élèves et la performance de l école. Dépenses planifiées en

Plus en détail

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification

Mise à jour : octobre 2011. Chapitre 8 La mission d audit La planification Mise à jour : octobre 2011 Chapitre 8 La mission d audit La planification Table des matières 1. Les procédés préliminaires... 1 2. L approche de partenariat avec le gestionnaire... 2 3. La connaissance

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de

CAHIER DES CHARGES. pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de CAHIER DES CHARGES pour la réalisation de diagnostic technique sur l accessibilité des personnes handicapées aux sites et bâtiments de 1 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 dite «loi Handicap»,

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pour plus d informations www.echoalp.com, rubrique «Un Berger dans mon école»

DOSSIER DE PRESSE. Pour plus d informations www.echoalp.com, rubrique «Un Berger dans mon école» DOSSIER DE PRESSE Pour plus d informations www.echoalp.com, rubrique «Un Berger dans mon école» Mars 2007 ACADÉMIE DE GRENOBLE INSPECTION ACADÉMIQUE DE LA HAUTE-SAVOIE SEA 74 : «Immeuble Genève-Bellevue»

Plus en détail

Présentation du CNFS. La formation et la recherche en français dans le domaine de la santé

Présentation du CNFS. La formation et la recherche en français dans le domaine de la santé Présentation du CNFS 1 Des professionnels formés pour faire face à l offre active des services de santé en français Journée Dialogue organisé par le RIFSSSO: Les ressources humaines au cœur des services

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail