Comprendre, favoriser et communiquer le changement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comprendre, favoriser et communiquer le changement"

Transcription

1 Comprendre, favoriser et communiquer le changement Marc Vachon, psychologue 1 Objectifs de la rencontre Comprendre les facteurs humains en jeu dans le changement. Apprendre quelques conditions aidantes qui favorisent le changement. S initier à un modèle pour réussir une relation d influence et mieux aider. 2 1

2 Le but de toute démarche lors d un changement? Retrouver son pouvoir et rétablir l équilibre rompu. Une des plus grandes sources de stress, c est le sentiment (réel ou imaginaire) de ne pas avoir le contrôle. 4 2

3 Deux types de réponse La plus ancienne : Attaque ou fuite La réponse réactive (jeux de contrôle chez l être humain) : confrontation, manipulation, intimidation, calcul, ruse, entêtement, indifférence, jouer la victime, etc 5 Ce qu on peut influencer Le modèle du contrôle Ce qu on ne peut ni contrôler ni influencer Notre point de vue, nos perceptions Ce sur quoi on peut agir 6 3

4 L objectif de l agent de changement Aider la personne à passer de l anxiété et la résistance à l espoir et à l action. 7 Quelques conditions aidantes pour favoriser le changement 8 4

5 Première condition (pas sous votre contrôle) Prendre la responsabilité de ce qui m arrive. (response ability) La personne doit décider de se mettre aux commandes, d être proactive et de sortir du cycle de la victime (la Staccause) ou du martyr. 9 Croyances qui favorisent l impuissance Il n y a qu à moi que ça arrive. C est toujours comme ça. Je n ai pas le choix (Je ne peux rien faire à mon niveau il n y a rien à faire). Je suis trop âgé(e). Ils (elles) ont tous perdu le contact avec le vrai monde... Ils (elles) ne savent pas comment ça se passe en bas... Ils (elles) ont tous complètement perdu le contrôle... On dirait qu ils (elles) le font exprès. Ils (elles) ont pris toutes les places de stationnement

6 Croyances pro-martyr Pré-souffrir : Le pire est à venir! Souffrir : Je le savais... Je l avais dit! Post-souffrir : Est-ce que je t ai raconté? 11 À faire à ce niveau 1. Ne pas encourager la Staccause. 2. Aider la personne à se voir autrement que comme une victime, en lui transmettant des croyances aidantes. 3. Briser les généralisations quand c est possible. 6

7 Croyances à transmettre On ne peut pas toujours empêcher les événements qui surviennent, mais on peut peut-être contrôler sa façon d y réagir. (pouvoir). Tu as de la valeur, quoiqu il arrive. (estime de soi) Tu n es pas parfait (les autres non plus, Dieu merci!). (humour) Tout le monde a droit à l erreur. 13 Il y a (aura) peut-être là une opportunité pour toi... (croissance) Tu as tout ce qu il faut pour passer à travers. Tu l as déjà fait. (pouvoir, ressources) Le temps va te permettre d arranger les choses. (pouvoir) Tu es capable d apprendre, d influencer. (estime de soi) Ce que tu ne sais pas, tu peux l apprendre. (croissance) 7

8 Briser les généralisations Il n y a qu à moi que ça arrive. C est toujours comme ça. Je n ai pas le choix (Je ne peux rien faire à mon niveau il n y a rien à faire). Je suis trop âgé(e) pour apprendre. Ils (elles) ont tous perdu le contact avec le vrai monde... Ils (elles) ont complètement perdu le contrôle... On dirait qu ils (elles) le font exprès. 15 Briser les généralisations Il n y a qu à moi que ça arrive. C est toujours comme ça. - Est-ce que ça n arrive vraiment qu à toi? - C est vraiment toujours comme ça? Je n ai pas le choix (Je ne peux rien faire à mon niveau il n y a rien à faire). - Tu ne peux vraiment rien faire? 16 8

9 Je suis trop âgé(e) pour apprendre. - Qui dit ça? - À quel âge selon toi arrête-t-on d apprendre? Ils (elles) ont tous perdu le contact avec le vrai monde... Ils (elles) ont complètement perdu le contrôle... On dirait qu ils (elles) le font exprès. - Qui ils (elles)? - Comment le savez-vous? Comment voyez-vous ça? - Vraiment tous? Voir références: méta-modèle du langage 17 Deuxième condition Bien comprendre les défis de chaque étape de la transition psychologique 18 9

10 Changement Transition Le changement est fonction d un état ou d une situation (nouveau patron, nouvelle politique, nouvelle réalité, nouveau processus de travail). Il est externe. La transition un processus psychologique qu on doit vivre afin de pouvoir accepter un changement. Elle est interne. Plus lente parce qu'elle requiert le passage par trois processus différents et difficiles. 19 Exercice : le changement Identifiez un changement au travail (ou ailleurs) qui vous a affecté ou vous affecte encore. Identifiez les deuils qu il vous oblige à faire?

11 Trois étapes à la transition psychologique et leur défi La rupture. Le flou. La réorientation. 21 Première étape : la rupture Le défi? Lâcher-prise Accepter que ce qu on a connu dans le passé ne sera plus là, ne reviendra plus, faire son deuil. Confort, habitudes, comportements, sécurité, $, image de soi, identité professionnelle, reconnaissance, rapports sociaux, organisation du temps, valeurs

12 À faire à ce niveau 1. Essayer de savoir (comprendre) le deuil que la personne doit faire (la résistance est à la mesure du deuil). 2. Respecter l expression des émotions (insécurité, menace, désillusion, colère, incompétence, frustration, culpabilité, baisse de l estime de soi, de l efficacité.) Deuxième étape: le flou Les nouvelles choses qui viennent remplacer les anciennes ne sont pas connues, ne sont pas au point ou n inspirent pas confiance D où confusion - anxiété - baisse de motivation - manque de confiance en soi - baisse de productivité

13 Le défi? Créer. Canaliser l énergie de la transition dans la créativité. De nouvelles situations requièrent de nouvelles solutions. Tentation grande de se lancer tête baissée par en avant ou de revenir dans le passé. 25 À faire à ce niveau 1. Former, former, former... support. 2. Être déterminé (Je vous l avais dit que ça ne fonctionnerait pas!). 3. Être orienté sur la personne plus que sur la tâche (Être à l écoute). 4. Encourager: une habitude prend en moyenne 66 jours à changer. 5. Savoir qu on apprend différemment en vieillissant. 6. Comprendre le phénomène de la vision tunnel

14 Compétence versus résistance C est normal de résister!! Les personnes qui résistent le plus sont souvent les plus compétentes dans leur domaine. Elles sont ferrées. 27 La loi du ferré (la vision tunnel) Notre capacité à innover dans un secteur d'activité est inversement proportionnelle au savoir-faire que nous y avons développé à travers le temps

15 Les bons côtés de la vision tunnel Elle simplifie nos interactions avec le monde extérieur. Les raccourcis mentaux peuvent nous amener à l excellence dans notre secteur d activité. 29 Les moins bons côtés On ne voit pas la réalité, mais notre perception de la réalité, ce qu on veut voir. (Paradigme) Elle provoque de la résistance (c est difficile de sortir de notre zone de confort et on ne voit pas la possibilité (ex. Cavalerie autrichienne)

16 Marc Vachon, psychologue

17 Nous sommes tous prisonniers de nos paradigmes 17

18 1. Relier les 9 points 2. Avec 4 lignes droites 3. Ne jamais lever votre crayon 18

19 Trois grandes étapes à la transition psychologique La rupture. La période neutre. La réorientation. 37 Troisième étape : la réorientation Requiert de se comporter d une nouvelle façon. Le changement est accepté et intégré. On en voit même les avantages (ça porte fruit). La confiance est revenue

20 Le défi? Consolidation......des nouvelles connaissances, des nouvelles habiletés, des nouvelles façons de faire, des nouvelles valeurs, de la nouvelle identité 39 À faire à ce niveau 1. Féliciter, donner du feed-back positif, reconnaître les réussites. 2. Préparer au prochain changement. 20

21 Exercice : Prenez le temps de vous situer dans le changement choisi. - Rupture? - Période neutre (flou)? - Réorientation? 41 Conditions aidantes Prendre la responsabilité de ce qui m arrive. Bien comprendre les défis de chaque étape de la transition psychologique

22 Troisième condition Être capable et vouloir d influencer 43 Exercice : Pensez à une relation, au travail ou ailleurs, dans laquelle vous êtes en relation d influence et que vous aimeriez améliorer

23 Influencer, c est beaucoup réussir à créer un pont avec l autre personne (ou groupe) 45 3 conditions pour influencer 1. Le vouloir et croire que c est possible (avoir des croyances qui me supportent). 2. Avoir un réel intérêt pour l autre personne et SA réalité (empathie). 3. Être capable de créer volontairement un lien de confiance (pont) avec l autre

24 Qu en pensez-vous? Je communique avec les autres comme j aime que l'on communique avec moi Si mon message ne passe pas, c est à cause de l autre (de mauvaise foi manque d intelligence). Les autres devraient comprendre Influencer, c est manipuler. 47 Je communique avec les autres comme j aime que l'on communique avec moi. Je communique avec les autres comme ils aiment que l on communique avec eux

25 Si mon message ne passe pas, c est à cause de l autre (de mauvaise foi manque d intelligence). Les autres font du mieux qu ils peuvent avec ce qu'ils ont. Je suis responsable du résultat de ma communication. 49 Les autres devraient comprendre Pour obtenir ce que je veux, il est nécessaire de demander clairement et vérifier si c est compris comme je veux le transmettre

26 Influencer, c est manipuler. Si je respecte le bénéfice ou les intérêts de mon partenaire, nous déboucherons sur des conclusions satisfaisantes pour nous deux. 51 La manipulation Manœuvre, volontaire ou non pour obtenir de quelqu un qu il fasse quelque chose qu il ne veut pas faire (pour modifier son comportement) sans qu il s aperçoive qu on la lui fait faire Pour les manipulateurs, l expérience humaine n a qu un but : le contrôle

27 3 conditions pour influencer 1. Le vouloir et y croire (croyances aidantes) 2. Avoir un réel intérêt pour l autre personne et SA réalité (empathie). 3. Être capable de créer un lien de confiance (pont) avec l autre. 53 Un modèle pour créer volontairement un rapport de confiance

28 1- SAVOIR CE QUE JE VEUX (précisément) 2- ME PLACER DANS UN ÉTAT INTERNE DYNAMISANT POUR AGIR (croyances) 6- ÊTRE FLEXIBLE (Poser les questions de flexibilité) 5- SAVOIR AVANCER VERS MON OBJECTIF 3- ENTRER EN RELATION AVEC L AUTRE (créer le pont, m adapter aux différences individuelles, écouter) 4- AVOIR UN BON DÉTECTEUR DU RAPPORT (langage verbal, non-verbal SAVOIR CE QUE JE VEUX (précisément) 6- ÊTRE FLEXIBLE (Poser les questions de flexibilité) 2- ME PLACER DANS UN ÉTAT INTERNE DYNAMISANT POUR AGIR (croyances) 5- SAVOIR AVANCER VERS MON OBJECTIF 3- ENTRER EN RELATION AVEC L AUTRE (créer le pont, le rejoindre sur son terrain, m adapter aux différences, l écouter) 4- AVOIR UN BON DÉTECTEUR DU RAPPORT (langage verbal, non-verbal

29 État interne dynamisant Utiliser mon non-verbal et le pouvoir de ma physiologie 57 L enfant a expressions faciales. L adulte en a en moyenne 4. Modifier l expression de mon visage, ma façon de bouger, de respirer, ma posture, ma façon de m exprimer, modifie mon état d esprit (emotion is created by motion). Entrer en scène!

30 Exercice : Quelles croyances avez-vous sur la personne que vous avez choisie? Aidantes ou paralysantes? SAVOIR CE QUE JE VEUX (précisément) 6- ÊTRE FLEXIBLE (Poser les questions de flexibilité) 2- ME PLACER DANS UN ÉTAT INTERNE DYNAMISANT POUR AGIR (croyances) 5- SAVOIR AVANCER VERS SON OBJECTIF 3- ENTRER EN RELATION AVEC L AUTRE (créer le pont, le rejoindre sur son terrain, m adapter aux différences, l écouter) 4- AVOIR UN BON DÉTECTEUR DU RAPPORT (langage verbal, non-verbal

31 Créer des ponts verbalement (10%) FORME DU DISCOURS Vocabulaire Tournures de phrase. Repérer la structure de phrase. CONTENU Reprendre les expressions caractéristiques. Idées clés. 61 Créer des ponts non verbalement (55%) CORPS ENTIER. Posture ajustée sur celle du corps en entier. EXPRESSION VISAGE. Reprendre les différentes expressions. Refléter l ÉTAT D ESPRIT de la personne. VALEURS de la personne, SES INTÉRÊTS

32 Caractéristiques vocales (35%) - Tonalité - Rythme - Volume 63 La meilleure façon de créer le rapport de confiance : L ÉCOUTE RÉCEPTIVE

33 L écoute qui peut couper le rapport de confiance Apparence d écoute ou pseudo écoute (avoir sa pensée ailleurs, être distrait). Écoute défensive (sur ses gardes; prend messages banals comme des attaques). Écoute impatiente (pour prendre le contrôle). Interrompt souvent l'autre, complète ses phrases. 65 Écoute sélective. (n'écoute que ce qui nous intéresse, que ce qui va dans le sens de nos idées, évitant même certains sujets.) Écoute pour prendre en défaut, piégée. (On pose des questions pour mieux attaquer.) Écoute fuyante. (évitement, zapping). Écoute pour porter des jugements poser des diagnostics faire des interprétations

34 L écoute qui crée des ponts Reformuler les pensées de l'autre. Essayer de comprendre ce que l autre veut dire, puis lui redire la même chose en nos mots, sans rien y ajouter (petits groupes, deux à deux). Dire à l'autre ce que l'on comprend de ses sentiments. Poser des questions : pour confirmer nos perceptions ou obtenir plus de précisions SAVOIR CE QUE JE VEUX (précisément) 6- ÊTRE FLEXIBLE (Poser les questions de flexibilité) 2- ME PLACER DANS UN ÉTAT INTERNE DYNAMISANT POUR AGIR (croyances) 5- SAVOIR AVANCER VERS SON OBJECTIF 3- ENTRER EN RELATION AVEC L AUTRE (créer le pont, le rejoindre sur son terrain, m adapter aux différences, l écouter) 4- AVOIR UN BON DÉTECTEUR DU RAPPORT (langage verbal, non-verbal

35 Votre détecteur du rapport Comment savez-vous que vous êtes en contact? (indices visuels, auditifs, kinesthésiques). Il vous informe constamment du résultat de votre communication. 69 Exercice : Comment évaluez-vous le rapport avec la personne choisie?

36 1- SAVOIR CE QUE JE VEUX (précisément) 6- ÊTRE FLEXIBLE (Poser les questions de flexibilité) 2- ME PLACER DANS UN ÉTAT INTERNE DYNAMISANT POUR AGIR (croyances) 5- SAVOIR AVANCER VERS SON OBJECTIF 3- ENTRER EN RELATION AVEC L AUTRE (créer le pont, le rejoindre sur son terrain, m adapter aux différences, l écouter) 4- AVOIR UN BON DÉTECTEUR DU RAPPORT (langage verbal, non-verbal SAVOIR CE QUE JE VEUX (précisément) 6- ÊTRE FLEXIBLE (Poser les questions de flexibilité) 2- ME PLACER DANS UN ÉTAT INTERNE DYNAMISANT POUR AGIR (croyances) 5- SAVOIR AVANCER VERS SON OBJECTIF 3- ENTRER EN RELATION AVEC L AUTRE (créer le pont, le rejoindre sur son terrain, m adapter aux différences, l écouter) 4- AVOIR UN BON DÉTECTEUR DU RAPPORT (langage verbal, non-verbal

37 Flexibilité Le pouvoir des bonnes questions pour orienter son attention

38 Questions aidantes Centrent mon attention sur mes ressources, mon pouvoir. Ouvrent la porte de la créativité et de l humour. 75 Questions de flexibilité Qu est-ce qui a bien fonctionné? Qu est-ce qui a moins bien fonctionné ou qui n est pas encore à mon goût? (20%) Que suis-je prêt à faire pour que cela fonctionne encore mieux la prochaine fois? (80%). Qu est-ce que je ne suis-je plus prêt à faire? (mes limites)

39 Pour compléter Livre: Oser changer: mettre le cap sur ses rêves Vidéos à regarder sur votre ordinateur : S'adapter à un environnement changeant Article: Le lâcher-prise Article: Mieux comprendre les différences individuelles Article: La manipulation Article: La magie du contact 77 Pour compléter Méta-modèle du langage: DOVERO, Marc et GREBOT, Elizabeth (1992). Enseigner, former, conseiller avec la P.N.L. Formation permanente en sciences humaines. Paris. Exposé no 3. Site Internet: nombreux articles sur le changement

40 79 Marc Vachon est psychologue, auteur et conférencier. Il a co-fondé, en 1988, la firme de consultants Oserchanger.com et il a depuis rencontré des milliers d auditoires, au Québec et en France, sur des thèmes comme l'adaptation réussie au changement, la gestion du stress, le plaisir au travail et la communication efficace. Il est co-auteur de Oserchanger: mettre le cap sur ses rêves et l auteur d une soixantaine d articles parus dans des magazines spécialisés. Pour recevoir gratuitement l infolettre Oser Changer Info, rendezvous à

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Outils et procédures aidantes pour accompagner la classe ou les groupes

Outils et procédures aidantes pour accompagner la classe ou les groupes Conférence du 5.05.2010 Marie Christine SEYS Outils et procédures aidantes pour accompagner la classe ou les groupes I. La posture du responsable 1) Prendre conscience de ses propres besoins 3 besoins

Plus en détail

Fidélisation de la clientèle

Fidélisation de la clientèle Fidélisation de la clientèle le Sommaire de la présentation A. La fidélisation mythes et réalités B. Les sept (7) échelons de la fidélisation C. Conclusion Présenté par Daniel Tanguay Le mardi 1er février

Plus en détail

Modéliser l'excellence

Modéliser l'excellence Préambule Ces fiches sont le résultat d'une réflexion et exploration sur le thème : Evoluer, gagner, réussir Le secret des gagnants s'affirmer et de démarquer Etre humain à part entière, agir et et saisir

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Posséder les habiletés pour établir une relation aidante

Posséder les habiletés pour établir une relation aidante 6. 7. Faites une mise en commun en partageant le résultat de votre travail avec le reste de la classe. Remplissez la fi che Regard sur l exercice (fi gure 3.13). Figure 3.13 Regard sur l exercice Autoévaluation

Plus en détail

La dyspraxie Pour mieux comprendre ces enfants qui ne savent pas quoi faire du monde dans lequel ils vivent.

La dyspraxie Pour mieux comprendre ces enfants qui ne savent pas quoi faire du monde dans lequel ils vivent. Pour mieux comprendre ces enfants qui ne savent pas quoi faire du monde dans lequel ils vivent. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie,

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

Retrouver sa JOIE DE VIVRE et RECONSTRUIRE SA VIE

Retrouver sa JOIE DE VIVRE et RECONSTRUIRE SA VIE Retrouver sa JOIE DE VIVRE et RECONSTRUIRE SA VIE après une SÉPARATION Premier pas vers la guérison Marie-Soleil Cordeau Coach en bien-être amoureux «Le bien-être amoureux est à la portée de tous. Ça commence

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS

Comportement de l enfant. Observation jeux libres OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS LE BILAN PSYCHOLOGIQUE DANS LE CADRE DES EVALUATIONS OBJECTIFS DES JOURNEES D EVALUATION Deux séances d une heure chacune sont aménagées pour le bilan psychologique Linda Harré Psychologue CIERA Bilan

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

Les bases du modèle systémique de Palo-Alto

Les bases du modèle systémique de Palo-Alto Les bases du modèle systémique de Palo-Alto Notre objectif dans cet article est d éclairer nos visiteurs sur ce modèle de façon synthétique. Nous sommes disponibles pour répondre aux questions que vous

Plus en détail

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent

Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Rendre votre instruction plus accessible à ceux qui vous écoutent Les élèves passent plus de la moitié de leur journée d école à écouter des informations et des instructions. Ils peuvent éprouver des difficultés

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur?

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? PROGRAMME 2016 Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? Crédit photo : Fotolia Bonjour, Voici un programme complet et adapté pour vous réaliser pleinement. Conférences Coachings

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2012 Formations professionnelles à destination des étudiants Ecoles Supérieures 1 SOMMAIRE La mission et la mission d'image Attitude Page 3 Les valeurs qui nous animent Page 4 Image

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

La P N L appliquée à la vente

La P N L appliquée à la vente La P N L appliquée à la vente Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Objectifs : Maîtriser les outils de programmation de la démarche commerciale. Programmer les objectifs de la réussite commerciale.

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

Je me prépare pour mon plan de transition

Je me prépare pour mon plan de transition Depuis que tu es en route vers ton avenir tu as identifié plusieurs rêves. Tous ces rêves ne peuvent pas être réalisés en même temps. Pour t aider à choisir, prends le temps de te préparer à ta rencontre

Plus en détail

PRÉPARATION TERMINALE AVANT UNE ÉCHÉANCE MAJEURE

PRÉPARATION TERMINALE AVANT UNE ÉCHÉANCE MAJEURE PRÉPARATION TERMINALE AVANT UNE ÉCHÉANCE MAJEURE LA PRÉPARATION PHYSIQUE DES DERNIERS JOURS Les Jeux Olympiques de Londres 2012 Un essai de N. Krantz Mai & juin 2012 LES REPRÉSENTATIONS COMME PORTE D ENTRÉE

Plus en détail

Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression

Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression Au bout du rouleau: Comprendre le burnout et la dépression Camillo Zacchia, Ph.D. Psychologue Conseiller principal Bureau d éducation en santé mentale Institut Douglas 6 décembre, 2011 À l agenda C est

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Ateliers de formation

Ateliers de formation Ateliers de formation Donnez de la hauteur à vos managers et commerciaux! Efficacité managériale Efficacité individuelle Intelligence relationnelle Efficacité commerciale Efficacité managériale S ADAPTER

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle

L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle COMMUNIQUE DE PRESSE L Université du Management HEC-CRC lance l Ecole du Coaching Universelle Validée par un Certificat d Aptitude au Coaching de l Université du Management HEC- CRC, ce nouveau cycle de

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE

BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE BIEN SECONNAÎTRE POUR MIEUX ENTREPRENDRE CONTEXTE Contraintes externes Environnement en changement permanent Une nouvelle vie Un projet dans une dimension systémique CHACUN EST UNIQUE Son histoire personnelle

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM ADOS Produit par le réseau québécois de l ACSM Bas-du-Fleuve Chaudière-Appalaches Côte-Nord Haut-Richelieu Lac-Saint-Jean Montréal Québec Rive-Sud de Montréal Saguenay Sorel/Saint-Joseph/Tracy L important

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE DES SOIGNANTS EN EHPAD

LA FORMATION CONTINUE DES SOIGNANTS EN EHPAD LA FORMATION CONTINUE DES SOIGNANTS EN EHPAD Renato SAIU (2009). En ligne sur detour.unice.fr Master 2 de psychologie clinique et gérontologique Résumé : La formation professionnelle du personnel en EHPAD

Plus en détail

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans?

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans? La psychologie de l enfant Qui sont les 7-12 ans? Leurs activités péri-scolaires : Les enfants en sont les plus gros consommateurs 44% des enfants pratiquent un sport en dehors de l école et 28% une activité

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Modules de formations proposés

Modules de formations proposés Modules de formations proposés 1. La boîte à outils de l organisateur 2. Améliorer les performances par l approche processus 3. Réussir un diagnostic d organisation 4. Manager un projet jusqu au succès

Plus en détail

Les ateliers Coaching Vital Plus

Les ateliers Coaching Vital Plus Les ateliers Coaching Vital Plus Une première à Paris! Cycle ateliers bien-être pour les femmes Un dimanche par mois à partir de novembre 2010 Etre mieux dans son corps, dans sa tête, dans son cœur, dans

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Anaïs ROCCI 6T bureau de recherche Colloque «Bougeons autrement», 30/11/2011 CNFPT, Région Haute-Normandie

Plus en détail

EXTRAIT DU MANUEL DE FORMATION FORMATION AU MÉTIER DE COACH SÉMINAIRE 1

EXTRAIT DU MANUEL DE FORMATION FORMATION AU MÉTIER DE COACH SÉMINAIRE 1 EXTRAIT DU MANUEL DE FORMATION FORMATION AU MÉTIER DE COACH SÉMINAIRE 1 A. Définition du coaching B. Origines du coaching C. Qu est-ce qu un coach? D. Les savoirs du coach E. Les fondamentaux du coaching

Plus en détail

Coach Praticien en Relation d Aide

Coach Praticien en Relation d Aide Coach Praticien en Relation d Aide LE CORPS, LE COEUR ET L ESPRIT Institut Européen de Coaching et Human Health Center www.human-health-center.ch Tél +41 24 471 87 80 MODULE 1 3 jours 1 Relation d aide,

Plus en détail

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ

AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ ASsociation de FOrmation et de REcherche sur le Langage AIDER L ENFANT À APPRENDRE À PARLER AVEC DES JEUX DE SOCIÉTÉ Apprendre à parler L objectif est d aider les enfants de 4 à 6 ans à mieux maîtriser

Plus en détail

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image construit la peinture? C est-à-dire que devant une

Plus en détail

CAFDES Communication Communiquer, c est quoi?

CAFDES Communication Communiquer, c est quoi? CAFDES Communication Communiquer, c est quoi? Communiquer, c est parler v En Grèce antique, Rome, la communication était synonyme d éloquence Ø Le talent de communicateur était assimilé à l art de bien

Plus en détail

FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE

FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE FORMATIONS COACHING EVOLUTIF - PNL - HYPNOSE - NON VERBAL - COMMUNICATION EFFICACE Ecole de Coaching. Vous préparer à réaliser vos potentiels... Pour vous initier au coaching, développer vos connaissances,

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Parinet Formation Pour Humaniser les Relations

Parinet Formation Pour Humaniser les Relations Parinet Formation Pour Humaniser les Relations Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme 2012-2013

Plus en détail

EFFICACITE PROFESSIONNELLE

EFFICACITE PROFESSIONNELLE FORMATIONS EXPERTS EFFICACITE PROFESSIONNELLE Votre formateur expert Sandra MINAULT Coach certifiée HEC Consultante et formatrice spécialisée sur la mixité et le développement personnel et professionnel

Plus en détail

LA PREVENTION ET VOUS

LA PREVENTION ET VOUS LA PREVENTION ET VOUS Septembre 2012 NOTIONS PSYCHOSOCIOLOGIQUES LIÉES AU SURENDETTEMENT asbl SAvoirÊtre, rue Lambert Daxhelet, 34A 4210 Marneffe www.savoiretre-asbl.be Notion de Psychosociologie La psychosociologie

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!»

Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Coaching : «Se fixer des objectifs et les atteindre!» Source : Christine Hoor, coach certifiée, Nantes, www.christine-hoor.com Propos recueillis par : Happylogie, www.happylogie.com Ce guide t est offert

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

RAPPEL : Compétences sociales et civiques à l école maternelle : DEVENIR ÉLÈVE

RAPPEL : Compétences sociales et civiques à l école maternelle : DEVENIR ÉLÈVE SYNTHESE ANIMATION ELEVES en DIFFICULTES à l école maternelle RECENSEMENT d AIDES POSSIBLES dans le domaine du devenir élève Difficulté ciblée : ne pas avoir confiance en soi, ne pas oser se lancer et

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Programme de formation Symbos

Programme de formation Symbos Symbos a mis au point avec ses experts un programme en deux temps. l ABC du coaching en neuf jours APPROFONDISSEMENT par l acquisition des méthodes en douze jours. Vous pouvez démarrer par l ABC du Coaching.

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

INVENTAIRE DES SYMPTÔMES DE STRESS

INVENTAIRE DES SYMPTÔMES DE STRESS 1 INVENTAIRE DES SYMPTÔMES DE STRESS Ce questionnaire a pour but de vous faire prendre conscience de votre niveau de stress actuel. Je vous conseille vivement de la garder et de le refaire régulièrement

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner 2 cours Monseigneur Roméro - CS 50135 91004 EVRY Cedex Tel: 01.60.79.91.29- Fax : 01.64.97.94.98 Mel : crea-911 Page @essonne.cci.fr 0 www.essonne.cci.fr

Plus en détail

L ART DU COACH PROGRAMME 2015-2016

L ART DU COACH PROGRAMME 2015-2016 L ART DU COACH PROGRAMME 2015-2016 FORMATION GÉNÉRALE À L ART DU COACH Coaching individuel www.coaching-services.ch info@coaching-services.ch Ch. des Tines 9, 1260 Nyon La formation à l art du Coach est

Plus en détail

LES INTELLIGENCES MULTIPLES

LES INTELLIGENCES MULTIPLES LES INTELLIGENCES MULTIPLES Théorie de Howard Gardner, chercheur en psychologie Selon la théorie des intelligences multiples, les individus disposent d un répertoire de compétences pour résoudre différents

Plus en détail

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS

EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS EN TOUT TEMPS ET EN TOUS LIEUX, EN GESTES COMME EN PAROLES, JE RESPECTE TOUTES LES PERSONNES DE L ÉCOLE, ADULTES ET ENFANTS ÉCOLE DU MOULIN Bonjour à toi, Tu sais, sans doute, que pour vivre ensemble dans

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom :

27. Projet d exposé. Français 20-2. Discours analytique : Des vampires aux Bermudes. Cahier de l élève. Nom : 27. Projet d exposé Discours analytique : Des vampires aux Bermudes Français 20-2 Cahier de l élève Nom : Des vampires aux Bermudes DESCRIPTION DU PROJET Tu auras l occasion de faire un exposé où tu analyseras

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Communiquer et vendre aux Seniors

Communiquer et vendre aux Seniors Communiquer et vendre aux Seniors Objectif : donner des outils praticopratiques pour mieux vendre aux Seniors Constats : ceux qui ont été formés et ont appliqué, ont doublé leurs ventes Avoir des difficultés

Plus en détail

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ

01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ 01_INTRODUCTION_SE DÉPLACER SEUL EN TOUTE SÉCURITÉ CE QUE L'ENFANT DOIT COMPRENDRE La rue peut être un lieu dangereux. L enfant doit connaître les risques liés à sa petite taille pour agir en conséquence.

Plus en détail

L ENFANT ET LE DIVORCE Conseils aux parents et à l entourage

L ENFANT ET LE DIVORCE Conseils aux parents et à l entourage LES ACCOMPAGNEMENTS PROPOSÉS As trame propose différentes formes de soutien aux familles concernées par un divorce, une séparation parentale ou une recomposition familiale. Pour les enfants et les adolescents

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ AIM L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ d Inki Sjösten 1 AIM - L entraînement par l objectif mental VUE D ENSEMBLE LA QUALITÉ DE LA RELATION : Une relation

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents»

FORMATION PNL CYCLE COMPLET. «Révélez vos talents» Formation Coaching Préparation Mentale athlètes haut-niveau Enseignement de la PNL Annecy Genève Aix-les-Bains Chambéry Contact : +33677610793 s.thomas-conseil@orange.fr www.sebastien-thomas-conseil.com

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail