CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt"

Transcription

1 personnel des Nations Unies CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt Le Comité mixte de la Caisse commune des pensions s'est réuni du 10 au 20 juin Les points inscrits à l'ordre du jour étaient les suivants: 1. Pension et rémunération pensionnable des administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur Comme on l'a déjà signalé cette année, l'assemblée générale a demandé à la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), en collaboration avec le Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies: a) de faire une étude comparative du niveau des pensions et du rapport entre les pensions et les traitements dans le système des Nations Unies et dans celui du pays utilisé aux fins de comparaison (Etats-Unis d'amérique), et b) d'achever l'examen des méthodes servant à: i) déterminer la rémunération pensionnable des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur; ii) surveiller le niveau de ladite rémunération; iii) l'ajuster entre deux revisions complètes. L'Assemblée générale a chargé la CFPI de lui présenter des recommandations à sa quarante et unième session (1986). Le secrétariat de la CFPI a proposé une méthode fondée sur la notion de remplacement du revenu. La première étape consistait à fixer un rapport raisonnable entre la pension et la rémunération nette qui servirait à établir une pension d'un niveau approprié ainsi que la rémunération pensionnable nécessaire à cet effet. Le niveau de la rémunération nette dans la ville de référence (New York) serait utilisé, avec un barème revisé des contributions du personnel, pour arriver à une pension brute appropriée. En ce qui concerne les méthodes, la Commission a décidé: a) qu'il fallait comparer le niveau des pensions dans la fonction publique de référence et dans le système des Nations Unies; b) qu'il était souhaitable de maintenir un rapport raisonnable entre la pension et la rémunération pensionnable des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur des Nations Unies et celles des fonctionnaires fédéraux de rang comparable des Etats-Unis; 16

2 Page 2 c) qu'il était raisonnable de laisser une marge entre la rémunération pensionnable des fonctionnaires des Nations Unies et celle des fonctionnaires fédéraux américains de rang comparable; cette marge se situerait dans une fourchette de 110 à 120, avec une médiane souhaitable de 115 auprès de laquelle la marge devrait se maintenir pendant un certain temps; d) qu'il était souhaitable d'établir un rapport réaliste entre la rémunération nette des fonctionnaires des Nations Unies et les pensions du système des Nations Unies versées aux retraités dans la ville de référence (New York); e) qu'il fallait utiliser le barème des contributions du personnel, après l'avoir revisé de façon appropriée pour établir l'échelle des rémunérations pensionnables brutes. La Commission a prié son secrétariat d'établir, et de lui transmettre à sa vingt-quatrième session (juillet 1986), plusieurs barèmes des rémunérations pensionnables correspondant à des paramètres différents en ce qui concerne la rémunération nette initiale et la durée de service. Comme la Commission l'a demandé, le projet de document établi par son secrétariat a été présenté pour observations au Comité mixte de la Caisse commune des pensions à sa trente-cinquième session, qui a eu lieu du 10 au 20 juin Le Comité mixte de la Caisse commune des pensions a créé un groupe de travail, composé de représentants des organes directeurs, des chefs de secrétariats et des participants, pour faire un examen technique du document présenté par le secrétariat de la CFPI. Le Comité mixte a décidé de transmettre comme l'un de ses rapports à la Commission l'analyse faite par le Groupe de travail et il y a joint en annexe deux barèmes des rémunérations pensionnables et une déclaration des représentants des participants qui insiste notamment sur la nécessité d'adopter un barème des rémunérations pensionnables qui entraîne une réduction nulle ou très faible du barème actuel. Il est estimé que ces nouveaux barèmes feraient baisser le barème actuel en moyenne de 5,3 et de 2,2 pour cent respectivement. La position du Comité mixte peut être brièvement résumée de la façon suivante: a) Le Comité mixte s'est félicité de la notion de remplacement du revenu, c'est-à-dire de la méthode générale qui consiste à lier la pension à la rémunération nette, le montant de la pension brute étant obtenu par application du barème des contributions du personnel. b) Le barème des rémunérations pensionnables devrait permettre d'arriver à un niveau de remplacement du revenu comparable à celui dont bénéficient les fonctionnaires fédéraux des Etats-Unis.

3 Page 3 c) Une marge se situant dans une fourchette de 110 à 120 des rémunérations nettes devrait correspondre à une marge des rémunérations pensionnables se situant entre 112 et 124 afin de tenir compte de l'imposition fiscale. d) Le Comité mixte a insisté sur la nécessité d'un mécanisme automatique d'ajustement du barème des rémunérations pensionnables entre les revisions périodiques. e) Si la CFPI recommandait un barème des rémunérations pensionnables inférieur au barème actuel et que l'assemblée générale l'adoptait, des mesures transitoires seraient nécessaires. f) Compte tenu de la persistance du déséquilibre actuariel, il est nécessaire de maintenir le niveau des ressources de la Caisse provenant des cotisations. Ce résultat peut être obtenu de trois façons: i) par un relèvement du taux des cotisations versées à la Caisse de façon à maintenir, mais non à accroître, les ressources totales de la Caisse provenant des cotisations; ou ii) par un ajustement du barème actuel des rémunérations pensionnables prises en compte pour le calcul des cotisations pour qu'il dépasse d'un nombre uniforme de points de pourcentage le barème des rémunérations pensionnables utilisé pour le calcul des prestations; iii) par une combinaison des deux méthodes, la deuxième étant utilisée jusqu'à la date du relèvement du taux des cotisations. Le Comité mixte a aussi fait d'autres observations dont la CFPI devrait, selon lui, tenir compte en élaborant le barème des rémunérations pensionnables qu'elle recommandera à l'assemblée générale. Il a notamment souligné les points suivants: a) l'âge moyen du début de service aux Nations Unies est plus élevé que dans la fonction publique des Etats-Unis, l'âge statutaire de la retraite plus bas et, par conséquent, la durée moyenne de service plus courte; b) les taux de remplacement du revenu sont plus élevés dans la fonction publique fédérale des Etats-Unis; c) l'accumulation maximale est plus élevée dans la fonction publique fédérale des Etats-Unis (80 pour cent de la rémunération moyenne finale); et d) le régime des pensions dans la fonction publique américaine se trouve dans une période de transition, à l'issue de laquelle il faudra peut-être revoir certains paramètres essentiels utilisés dans les méthodes de calcul. 2. Conversion en une somme en capital L'Assemblée générale a prié le Comité mixte de poursuivre l'étude de la méthode de calcul de la somme en capital, compte tenu des vues exprimées à la Cinquième Commission. Le Comité mixte a cherché une solution qui

4 Page 4 éviterait d'avoir à adopter des dispositions complexes pour protéger les droits acquis, dispositions qui devraient rester en vigueur pendant de nombreuses années. Les débats qui ont eu lieu à la Cinquième Commission ont montré que le principal sujet de préoccupation tenait à ce que, selon le régime actuel, la conversion pouvait conduire à des sommes en capital très élevées. Le Comité mixte a conclu que la solution la plus simple serait de maintenir la méthode du taux composite et d'imposer un plafond sur le montant de la somme en capital qui pouvait être perçue, ce qui répondrait au principal souci de la Cinquième Commission. Il a semblé raisonnable de fixer pour plafond un montant égal à la somme en capital payable à un participant qui prendrait sa retraite à 60 ans, au dernier échelon du grade P.5, avec le nombre maximum d'années d'affiliation (35 ans), selon le barème des rémunérations pensionnables annexé aux règlements de la Caisse. Si le plafond proposé prenait effet le 1er avril 1987, une disposition visant à protéger les droits acquis devrait entrer en vigueur à compter du 31 mars La limitation proposée de la part de la prestation qui pourrait être convertie en une somme en capital ne diminuerait pas les droits globaux du participant, car la réduction du montant converti serait compensée par une augmentation correspondante de la prestation périodique. Ces questions seront soumises à la Commission de la fonction publique internationale, à sa session de juillet 1986, et à l'assemblée générale des Nations Unies, à sa quarante et unième session, pour examen et approbation éventuelle. 3. Placements de la Caisse Au 31 mars 1986, la valeur de réalisation des avoirs de la Caisse s'élevait à 5 milliards 613 millions de dollars des Etats-Unis, soit 1 milliard 687 millions de dollars de plus que l'année précédente. Le rendement des placements pour l'exercice avait atteint le niveau sans précédent de 41,5 pour cent. Les rendements enregistrés au cours des cinq derniers exercices ont été les suivants: Exercice terminé le 31 mars Rendement en pourcentage , , , , (7,85) Les variations considérables des résultats d'un exercice à l'autre sont imputables aux conditions des marchés à court terme et aux fluctuations des taux de change. Il ressort du rapport que, compte tenu du fait que la Caisse vise des objectifs à long terme, il faut évaluer les taux de rendement des placements pour des périodes assez longues, qui

5 Page 5 représentent un cycle d'investissement complet, plutôt que sur la base de tendances à court terme qui masquent souvent les tendances positives ou négatives à long terme. Le rendement annuel moyen, avant ajustement pour tenir compte de l'inflation, a été de 15,1 pour cent pour les cinq dernières années, de 12,0 pour cent pour les dix dernières années et de 7,9 pour cent pour les 25 dernières années. Le Comité mixte a noté l'amélioration sensible du taux de rendement ajusté en fonction de l'inflation, qui a été de 38,1 pour cent pour l'exercice se terminant le 31 mars 1986, et de 11 pour cent environ pour les cinq dernières années, alors que le taux de rendement réel pour les cinq années précédentes, période caractérisée par une forte inflation, avait été négatif (-0,7 pour cent). Le taux de rendement réel annuel a été de 5,1 pour cent pour les dix dernières années et de 2,6 pour cent pour les 25 dernières années. Tous les placements obéissent aux quatre critères de sécurité, de rentabilité, de liquidité et de convertibilité et sont suivis en permanence par le Comité des placements, les conseillers institutionnels et le personnel de la Section de la gestion des placements de l'organisation des Nations Unies. Le Comité mixte a eu des renseignements détaillés sur la composition du portefeuille; les placements ont été largement diversifiés afin d'assurer des taux de rendement relativement stables. Le secrétaire peut donner des renseignements supplémentaires sur les placements. 4. Questions actuarielles Le Comité d'actuaires a estimé qu'à long terme il serait nécessaire de fixer un taux de cotisation de 25 pour cent environ de la rémunération pensionnable. Le Comité a rappelé que la dernière évaluation actuarielle, à la date du 31 décembre 1984, avait montré qu'il subsistait un déséquilibre équivalant à 3,01 pour cent de la rémunération pensionnable. Ce déséquilibre a baissé de 0,23 pour cent grâce au rendement favorable des placements en Toutefois, cette amélioration a été annulée par les intérêts accumulés sur le déséquilibre restant. Le Comité mixte a décidé qu'il reviendrait sur la question du taux des cotisations à sa prochaine session, en se fondant sur les résultats de l'évaluation actuarielle de la Caisse au 31 décembre H. Glanzmann Secrétaire du Comité des pensions du personnel de l'icito/gatt

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/PFA/INF/5 Section du programme, du budget et de l administration PFA POUR INFORMATION Décisions de

Plus en détail

N o 13. Août 2004. Gestion des placements

N o 13. Août 2004. Gestion des placements N o 13 Résumé des travaux de la 52 e session du Comité mixte de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies (CCPPNU) (Montréal, 13-23 juillet 2004) Août 2004 La délégation de l OIT à

Plus en détail

C 2015/3 Plan à moyen terme 2014-2017 (révisé) et Programme de travail et budget 2016-2017. Note d'information n 1 mars 2015

C 2015/3 Plan à moyen terme 2014-2017 (révisé) et Programme de travail et budget 2016-2017. Note d'information n 1 mars 2015 C 2015/3 Plan à moyen terme 2014-2017 (révisé) et Programme de travail et budget Note d'information n 1 mars 2015 Hypothèses et estimations sur l'augmentation des coûts informations supplémentaires et

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(81)56 11 novembre 1981 QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Quote-part du GATT dans Le budget du Centre du commerce international

Plus en détail

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 CONSEIL EXÉCUTIF EB133/12 Cent trente-troisième session 14 mai 2013 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL

Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES RAPPORT DU DIRECTEUR GENERAL Conférence générale Vingt-neuvième session, Paris 1997 29 C 29 C/43 18 juillet 1997 Original anglais Point 9.14 de l'ordre du jour provisoire CAISSE COMMUNE DES PENSIONS DU PERSONNEL DES NATIONS UNIES

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 JUIN 2010 Comité du programme et budget Quinzième session Genève, 1 er 3 septembre 2010 POLITIQUE EN MATIERE DE PLACEMENTS Document établi par le Secrétariat 1. L article

Plus en détail

P ROGRAMME DE RETRAITE PROGRESSIVE

P ROGRAMME DE RETRAITE PROGRESSIVE CERN/FC/3949 Original: Français 10 mars 1997 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH POUR APPROBATION COMITÉ DES FINANCES CONSEIL Deux cent soixante-quatrième

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service

Cent dixième session. Rome, 19-23 septembre 2005. Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service Juillet 2005 F COMITÉ FINANCIER Cent dixième session Rome, 19-23 septembre 2005 Financement des obligations relatives aux coûts de l assurance maladie après cessation de service I. Introduction 1. Le Comité

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED Spec(81)23 1 mai 1981 QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES Rémunération du personnel des services généraux et autres dépenses de personnel

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

AJUSTEMENTS ADMINISTRATIFS EFFECTUES EN RAISON DE LA REEVALUATION DE CERTAINES MONNAIES

AJUSTEMENTS ADMINISTRATIFS EFFECTUES EN RAISON DE LA REEVALUATION DE CERTAINES MONNAIES UNITED NATIONS NATIONS UNIES WORLD HEALTH ORGANIZATION CONSEIL EXECUTIF Cinquième Session ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE EB5/67 5 janvier 1950 ORIGINAL : ANGLAIS AJUSTEMENTS ADMINISTRATIFS EFFECTUES

Plus en détail

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites

Hongrie. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites Hongrie Hongrie : le système de retraite en 212 Le système de retraite hongrois est un système par répartition obligatoire, uniforme, à prestations définies, composé d une pension publique liée aux revenus

Plus en détail

E 6440 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6440 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6440 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 juillet 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 20 juillet

Plus en détail

SYSTEME DE PEREQUATION DES CORRIGENDUM

SYSTEME DE PEREQUATION DES CORRIGENDUM W O R L D ORG A» ATIO CONSEIL EXECUTIF Quarante et unième session Point 6.6 de 1 1 ordre du joui O R G A N I S A T I O N M O N D I A DE LA S A N T É EB41/3 Corr.l 26 janvier 1968 ORIGINAL : ANGLAIS SYSTEME

Plus en détail

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session

Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session Conseil exécutif Cent quatre-vingt-quinzième session 195 EX/13.INF PARIS, le 10 octobre 2014 Anglais et français seulement Point 13 de l'ordre du jour provisoire PROPOSITIONS PRÉLIMINAIRES DE LA DIRECTRICE

Plus en détail

Food and Agriculture Organization of the United Nations. Cent trente-huitième session. Rome, 21-25 mars 2011

Food and Agriculture Organization of the United Nations. Cent trente-huitième session. Rome, 21-25 mars 2011 Mars 2011 农 联 粮 业 合 食 组 国 及 织 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture FC 138/25 Organización de las Naciones Unidas para

Plus en détail

SECTION 10 INDEXATION

SECTION 10 INDEXATION SECTION 10 INDEXATION 10.1 Rente additionnelle pour les participants retraités et conjoints survivants Tout participant retraité, ou conjoint survivant, qui a commencé à recevoir une rente viagère en vertu

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 11 octobre 2012 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarantième session Vienne, 20-22 novembre

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN

CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU MORBIHAN Société Coopérative à capital et personnel variables régie par les dispositions du Livre V du Code monétaire et financier, au capital de 80 921 471,50. Société

Plus en détail

CONFIRMATION D'AMENDEMENTS AU REGLEMENT DU PERSONNEL. Rapport du Directeur général

CONFIRMATION D'AMENDEMENTS AU REGLEMENT DU PERSONNEL. Rapport du Directeur général ^cir íudl. I WORLD HEALTH ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ EB77/30 6 novembre 1985 CONSEIL EXECUTIF Soixante-dix-septième session Point 22 de l'ordre du our provisoire CONFIRMATION D'AMENDEMENTS

Plus en détail

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 48 e réunion Distr. Restreinte 4 juin 2010 Français Original: anglais Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après

Plus en détail

Octobre 2015 FC 160/7. Cent soixantième session. Rome, 2-6 novembre 2015

Octobre 2015 FC 160/7. Cent soixantième session. Rome, 2-6 novembre 2015 Octobre 2015 FC 160/7 F COMITÉ FINANCIER Cent soixantième session Rome, 2-6 novembre 2015 Virements entre programmes et chapitres budgétaires pendant l exercice 2014-2015 Pour toute question relative au

Plus en détail

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015 Une illustration conçue pour : Préparé par : Tél. : Téléc. : Date : SSQ, Société d assurancevie inc. 29 octobre 2015 Page 1 de 10 Non valide s'il manque des pages Le produit Revenu garanti ASTRA vous offre

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

RAPPORT ANNUEL 2012 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT ANNUEL 2012 EXTRAITS DU DOCUMENT DE RÉFÉRENCE Les renvois de page ci-après font référence aux pages du Tome 2 du rapport annuel 2012 Exposé des motifs des résolutions Nous vous invitons à approuver

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier.

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/39 11 août 2015 Original anglais Point 9.5 de l ordre du jour provisoire FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle

Règlement de liquidation partielle Règlement de liquidation partielle Valable dès le 14 mars 2013 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 72 Case postale 528 CH-3000 Berne 25 Téléphone 058 338 56 66 Téléfax 058 667 63 77 www.pkpost.ch

Plus en détail

Cent cinquante-sixième session

Cent cinquante-sixième session ex Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture Conseil exécutif Cent cinquante-sixième session 156 EX/6 PARIS, le 5 mars 1999 Original anglais Point 3.2.2 de l'ordre du jour

Plus en détail

La Chambre s'est de nouveau réunie le 12 décembre 2000 pour examiner le rapport du magistrat sur les réponses obtenues.

La Chambre s'est de nouveau réunie le 12 décembre 2000 pour examiner le rapport du magistrat sur les réponses obtenues. LOD N 00/07 Nouméa, le 14 décembre 2000 Organisme : Office Territorial de Retraites des Agents Fonctionnaires (OTRAF) Examen de la gestion Exercices : 1996 et suivants OBSERVATIONS DEFINITIVES 0. - INTRODUCTION

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 190, Janvier 2003

Les Cahiers de l'observatoire n 190, Janvier 2003 Les Cahiers de l'observatoire n 190, Janvier 2003 La compétitivité française hypothéquée par la fiscalité Dans le transport, on a coutume de dire que la fiscalité spécifique se situe dans la moyenne européenne

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATION Numéro : 10.1.1 Page 1 de 5 1. INTRODUCTION L objectif du programme est de compenser l effet de l application des limites fiscales aux prestations prévues au Régime de retraite de l Université

Plus en détail

ANNEXE TRAITEMENTS, ALLOCATIONS ET PRESTATIONS DU PERSONNEL. Observations du Syndicat du personnel (STU) PRESENTATION

ANNEXE TRAITEMENTS, ALLOCATIONS ET PRESTATIONS DU PERSONNEL. Observations du Syndicat du personnel (STU) PRESENTATION Annexe ANNEXE TRAITEMENTS, ALLOCATIONS ET PRESTATIONS DU PERSONNEL Observations du Syndicat du personnel (STU) PRESENTATION Le présent document a pour objet d'informer la Conférence générale de la position

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ WORLD HEALTH ORGANIZATION CONSEIL EXECUTIF " T ingt-troisième session Point 8 Л de 1 1 ordre du jour provisoïre ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ EB25/65 S janvier 1959 ORIGINAL s ANGLAIS PONDS. DE ROT-IEMENT

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Situation financière de la caisse de pensions des CFF

Situation financière de la caisse de pensions des CFF Département fédéral des finances DFF Documentation de base Date 2 juillet 2008 Caisse de pensions des CFF Situation financière de la caisse de pensions des CFF Compte tenu d un taux d intérêt technique

Plus en détail

Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs

Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs Deuxième partie Audit externe, budget programme pour l exercice 2012 et documents relatifs A. Introduction 1. L Assemblée des États Parties («l Assemblée») a été saisie du projet de budgetprogramme pour

Plus en détail

C 2013/3 Plan à moyen terme 2014-2017 et Programme de travail et budget 2014-2015. Note d'information n 6 juin 2013

C 2013/3 Plan à moyen terme 2014-2017 et Programme de travail et budget 2014-2015. Note d'information n 6 juin 2013 C 2013/3 Plan à moyen terme 2014-2017 et Programme de travail et budget 2014-2015 Note d'information n 6 juin 2013 Mesures qui pourraient être adoptées pour réduire les augmentations de dépenses de personnel

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies

Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies Table des matières Introduction de l'administrateur - Introduction de l Administrateur J ai le plaisir de vous présenter le sixième rapport annuel

Plus en détail

Caisse de pensions de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura

Caisse de pensions de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura Caisse de pensions de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine de la République et Canton du Jura Règlement pour la liquidation partielle Table des matières A. But et contenu Art. Dispositions

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2005/10 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 25 janvier 2005 Français Original:

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52

Le cumul emploi retraite au RSI, un an et demi après sa libéralisation. Caroline Gaudemer - RSI, Zoom n 52 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 BUT La principale fonction du Comité de vérification (le «comité») de TransForce Inc. (la «Société») consiste à aider le conseil d administration

Plus en détail

ASSURANCE MALADIE APRÈS CESSATION DE SERVICE

ASSURANCE MALADIE APRÈS CESSATION DE SERVICE Distribution: Limitée GC 26/L.7 24 janvier 2003 Original: Anglais Point 9 de l ordre du jour Français FIDA Conseil des gouverneurs Session du vingt-cinquième anniversaire du FIDA Rome, 19-20 février 2003

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Février 2011

CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Février 2011 CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Février 2011 43x11 ADOPTION DU NOUVEAU REGLEMENT DU COMPTE-EPARGNE-TEMPS Prévu par le décret n 2004-878 du 26 août 2004, le Compte Epargne Temps (CET) a été officialisé dans la

Plus en détail

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON

CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON N 86 - FISCAL n 16 - SOCIAL n 31 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 CICE : IMPACTS DES MODIFICATIONS DU CALCUL DE LA REDUCTION FILLON L essentiel Le crédit d'impôt

Plus en détail

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985)

Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Décision 85/257/CEE, Euratom du Conseil (7 mai 1985) Légende: Dans sa décision du 7 mai 1985, le Conseil maintient les sources de recettes existantes et décide des adaptations nécessaires pour augmenter

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des barreaux français CNBF. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Perspectives 2020, 2040 et 2060 Le régime de retraite des barreaux français CNBF. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 mars 2013 à 14 h 30 «Compléments aux perspectives du système de retraite en 2020, 2040 et 2060 : les projections régime par régime» Document N

Plus en détail

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20

Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Suède Merci de citer ce chapitre comme suit :

Plus en détail

La caisse de retraite des anciens membres du Conseil économique, social et environnemental

La caisse de retraite des anciens membres du Conseil économique, social et environnemental La caisse de retraite des anciens membres du Conseil économique, social et environnemental PRESENTATION La «Caisse des anciens membres du Conseil économique et social, de leurs veuves et orphelins mineurs»,

Plus en détail

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20

Belgique. Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Extrait de : Panorama des pensions 211 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G2 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/1.1787/pension_glance-211-fr Belgique Merci de citer ce

Plus en détail

Cent cinquante-septième session. Rome, 9-13 mars 2015. Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel 2014

Cent cinquante-septième session. Rome, 9-13 mars 2015. Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel 2014 Février 2015 FC 157/6 F COMITE FINANCIER Cent cinquante-septième session Rome, 9-13 mars 2015 Évaluation actuarielle des obligations relatives au personnel 2014 Pour toute question relative au contenu

Plus en détail

----------~~~----------

----------~~~---------- Cour Pénale Internationale International Criminal Court (!\l7\~ ----------~~~---------- ~.d? ~ Instruction administrative Réf: ICC/AI/2011/006 Date: 1 er octobre2011 PRIME DE MOBILITÉ ET DE SUJÉTION Aux

Plus en détail

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur CERTIFICAT D ETUDES SUPERIEURES DE REVISION COMPTABLE Session de juin 2007 EPREUVE DE REVISION COMPTABLE Durée : 5 heures BAREME 1 ère Partie

Plus en détail

N personnel : La Chaux-de-Fonds, le 4 février 2014. Informations aux assurés soumis aux dispositions particulières PPP du Règlement d'assurance

N personnel : La Chaux-de-Fonds, le 4 février 2014. Informations aux assurés soumis aux dispositions particulières PPP du Règlement d'assurance Id. AVS 756.9907.7282.48 CAISSE DE PENSIONS DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANTON DE NEUCHÂTEL RUE DU PONT 23 CH 2300 LA CHAUX-DE-FONDS P.P. A CH-2300 La Chaux-de-Fonds Publipostage Lettre adressée aux assurés

Plus en détail

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil 1 Modifications fiscales de 217 touchant l assurance-vie EN DÉTAIL offre une protection, mais certains L assurance-vie contrats permettent en plus d accumuler de l épargne de façon fiscalement avantageuse.

Plus en détail

Préavis N 19-2011 au Conseil communal

Préavis N 19-2011 au Conseil communal Municipalité Préavis N 19-2011 au Conseil communal Fixation du plafond d'endettement et du plafond pour les cautionnements Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration générale, des finances

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 42/13 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2014 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX ENTRE : LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL,

Plus en détail

Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011-

Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011- SECRÉTARIAT D ÉTAT CHARGÉ DE LA FONCTION PUBLIQUE Actualités Fonction Publique - Mardi 19 avril 2011- La politique salariale dans la Fonction publique Le calendrier des négociations salariales a été défini

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

COMITÉ FINANCIER. Cent deuxième session. Rome (Italie), 5-9 mai 2003. Rapport sur les placements 2002. Contexte

COMITÉ FINANCIER. Cent deuxième session. Rome (Italie), 5-9 mai 2003. Rapport sur les placements 2002. Contexte Mars 2003 F COMITÉ FINANCIER Cent deuxième session Rome (Italie), 5-9 mai 2003 Rapport sur les placements 2002 Par souci d'économie, le tirage du présent document a été restreint. MM. les délégués et observateurs

Plus en détail

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION

Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 PFA POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 310 e session, Genève, mars 2011 GB.310/PFA/12 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION DOUZIÈME QUESTION À L

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.20/2012/10 Distr. générale 24 février 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

Présentation de la législation sur la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective

Présentation de la législation sur la réversion. Caisse Nationale d Assurance Vieillesse Direction Statistiques et prospective CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 09 juillet 2008-9 h 30 «Evolution des droits familiaux et conjugaux ; niveau de vie au moment du veuvage» Document N 14 Document de travail, n engage

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé

SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-onzième session 191 EX/27 PARIS, le 25 mars 2013 Original anglais Point 27 de l'ordre du jour provisoire SUIVI DE L AUDIT DU FONDS DE ROULEMENT DE L UNESCO Résumé Conformément

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique

La gestion financière de l assurance, clé du développement économique La gestion financière de l assurance, clé du développement économique Grâce aux placements qu elle doit effectuer en contrepartie de ses engagements envers les assurés, l assurance joue un rôle primordial

Plus en détail

PROJET DE DEUXIEME RAPPORT DE LA COMISSION DES QUESTIONS ADMINISTRATIVES, FINANCIERES ET JURIDIQUES

PROJET DE DEUXIEME RAPPORT DE LA COMISSION DES QUESTIONS ADMINISTRATIVES, FINANCIERES ET JURIDIQUES UNITED NATIONS NATIONS UNIES WORLD HEALTH ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ HIJITIFME A3 S Я ÆIBE MONDIALE DE LA SANTE A8/AFL/2*+ 21 mai 1955 ORIGINAL : ANGLAIS PROJET DE DEUXIEME RAPPORT

Plus en détail

Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 20/06

Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 20/06 Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 20/06 FIXATION DU PLAFOND D'ENDETTEMENT ET D'UN PLAFOND POUR LES CAUTIONNEMENTS POUR LA LEGISLATURE 2006-2011 2 MUNICIPALITE DE PREVERENGES Préavis n 20/2006

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick Page 1 de 5 inc. a droit à des sommes de retraite régis par la Loi sur (nom du Rentier en caractères d'imprimerie) les prestations de pension du et désire transférer ces sommes dans un fonds de revenu

Plus en détail

Document de travail - Méthode de calcul des primes de la SADC et niveau cible de financement

Document de travail - Méthode de calcul des primes de la SADC et niveau cible de financement 6. Analyse La tarification, le financement et le caractère procyclique des régimes d assurance-dépôts sont étroitement liés. De fait, lorsque les primes sont relativement basses, elles ne permettent pas

Plus en détail

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067 Norme définitive Version définitive des Normes de pratique Révision des Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Déclaration des renseignements concernant le coût supplémentaire et la sensibilité

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

Quels que soient vos projets de retraite

Quels que soient vos projets de retraite MD Quels que soient vos projets de retraite le programme Étapes vers la retraite MD peut vous aider à atteindre votre objectif. MD Bienvenue au programme Étapes vers la retraite MD! Vous avez une occasion

Plus en détail

REGLEMENT DE LIQUIDATION PARTIELLE

REGLEMENT DE LIQUIDATION PARTIELLE REGLEMENT DE LIQUIDATION PARTIELLE Etat au 1 er juin 2009 REVOR Fondation collective Règlement de liquidation partielle Tables des matières A. Dispositions pour la liquidation partielle seulement au niveau

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé. Document de travail

Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé. Document de travail Union des Villes et Communes de Wallonie asbl Le statut d'indépendant applicable aux mandataires locaux du chef de leur occupation dans un organisme public ou privé Document de travail A. Position de la

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI)

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les prestations de pension (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

*** * * * * * * COUNCIL * * * CONSEIL OF EUROPE * DE L'EUROPE. Committee of Ministers Comité des Ministres. Strasbourg, le 19 avril 1995 CM(95)55

*** * * * * * * COUNCIL * * * CONSEIL OF EUROPE * DE L'EUROPE. Committee of Ministers Comité des Ministres. Strasbourg, le 19 avril 1995 CM(95)55 *** * * * * * * COUNCIL * * * CONSEIL OF EUROPE * DE L'EUROPE Committee of Ministers Comité des Ministres CM0008649 Strasbourg, le 19 avril 1995 Restricted CM(95)55 Pour examen lors de la 540e réunion

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale et accords nationaux

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale et accords nationaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3002 Convention collective nationale et accords nationaux IDCC : 2609. BÂTIMENT ETAM Brochure n o 3005-I

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA VILLE DE MONTRÉAL (94-054)

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA VILLE DE MONTRÉAL (94-054) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 00-087 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA VILLE DE MONTRÉAL (94-054) À l assemblée du 15 mai 2000, le conseil de la Ville de

Plus en détail

R-3.4 RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES FONCTIONNAIRES SECTION I DÉFINITIONS... 1 SECTION II ENTRÉE EN VIGUEUR... 5

R-3.4 RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES FONCTIONNAIRES SECTION I DÉFINITIONS... 1 SECTION II ENTRÉE EN VIGUEUR... 5 R-3.4 RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES FONCTIONNAIRES SECTION I DÉFINITIONS... 1 SECTION II ENTRÉE EN VIGUEUR... 5 DISPOSITIONS ANTÉRIEURES... 5 RÉGIME PRÉVU AU PRÉSENT RÈGLEMENT... 6 PRESTATIONS

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL FNC 2008

RAPPORT ANNUEL FNC 2008 FNC 2008 Fonds national de compensation du supplément familial de traitement Caisse des dépôts - Direction des Retraites rue du vergne - 33059 Bordeaux cedex : 05 56 11 41 23 www.cdc.retraites.fr RETRAITES

Plus en détail

Finlande. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites

Finlande. Rémunération du salarié moyen. Dépenses publiques au titre des retraites Finlande Finlande : le système de retraite en 212 Il existe une pension d État de base (pension nationale et garantie) qui est soumise à conditions de ressources et une série de régimes obligatoires liés

Plus en détail

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE

DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE DOMTAR CORPORATION LIGNES DIRECTRICES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE Rôle du conseil d administration Le conseil est chargé de la gérance générale de la Société et chaque administrateur doit agir au mieux des

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

Décision 70/243/CECA, CEE, Euratom du Conseil relative au remplacement des contributions financières par des ressources propres (21 avril 1970)

Décision 70/243/CECA, CEE, Euratom du Conseil relative au remplacement des contributions financières par des ressources propres (21 avril 1970) Décision 70/243/CECA, CEE, Euratom du Conseil relative au remplacement des contributions financières par des ressources propres (21 avril 1970) Légende: Décision du Conseil, du 21 avril 1970, relative

Plus en détail