PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative"

Transcription

1 PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Codification administrative

2 Programme d aide financière - Dispositifs anti-refoulement RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME Qu est-ce que le programme d aide à l installation de dispositifs anti-refoulement Le Programme d aide à l installation de dispositifs anti-refoulement résidentiels offre une aide financière aux propriétaires fonciers de Granby, lesquels dispositifs aussi appelés «Soupape de retenue, clapet anti-retour ou robinet-vanne», sont exigés par la réglementation municipale. La présentation d une demande est gratuite. Le formulaire est disponible au Service des finances, aux Services techniques et sur le site Web Qu est-ce que qu une aide à l installation de dispositifs anti-refoulement? Il s agit d un incitatif financier donné par la Ville de Granby pour encourager les propriétaires à faire installer des dispositifs anti-refoulement sur les installations existantes au sous-sol de l immeuble, afin de se conformer à la réglementation municipale. Que vise le programme d aide? Vous êtes admissible à une aide pour couvrir une partie des coûts d installation d un dispositif anti-refoulement résidentiel : si vous êtes le propriétaire d un bâtiment résidentiel déjà construit sur le territoire de la Ville de Granby; si vos taxes municipales et autres créances dues (ex : droit de mutation, constats d infraction, facture services, etc.) à la Ville ont été payées; si ce type de dispositif n est pas déjà installé sur la plomberie de votre propriété; 1 si vous êtes dans un secteur desservi par les réseaux municipaux; ne sont pas admissibles les dispositifs pour les nouvelles installations après l entrée en vigueur du présent programme, celles-ci devant avoir été construites selon les normes de plomberie en vigueur; le programme vise les coûts du dispositif, des pièces, de la main-d œuvre pour l installation de un ou plusieurs dispositifs, selon les installations sanitaires existantes, ainsi que l inspection caméra requise. Les coûts de réaménagement (ex : si ciment à refaire, carreaux de céramique, etc.) du sous-sol jusqu à un maximum de 250 $; si des installations sanitaires (ex : douche, toilettes, éviers) sont aménagées au sous-sol, ou pour le drain de fondation de la maison. À noter que seuls les montants faisant l objet de pièces justificatives seront considérés. Aucun temps du demandeur ou de son entourage ne sera compensé. 1 Il est à noter que le propriétaire a l obligation, suivant la réglementation municipale, de maintenir en parfait état de fonctionnement ses installations anti-refoulement. Le présent programme ne vise que les nouvelles installations de dispositifs. Page 2

3 Comment présenter ma demande d aide? Remplissez le formulaire et soumettez-le avec tous les renseignements nécessaires au Programme d aide à l installation de dispositifs anti-refoulement résidentiels. Que dois-je faire si j habite dans un immeuble en copropriété? Le gestionnaire de l immeuble présente généralement la demande pour les copropriétaires. Vous pouvez parfois présenter vous-même une demande mais vous devrez peut-être obtenir d abord l autorisation de l association des copropriétaires. Veuillez communiquer avec le gestionnaire de l immeuble pour en savoir plus. Il est possible que des règlements sur les copropriétés vous empêchent d installer des dispositifs anti-refoulement sans autorisation. Consultez le gestionnaire de l immeuble pour en savoir plus. Parfois, l association des copropriétaires peut présenter une demande en votre nom et vous demander de signer une lettre d autorisation. Que dois-je inclure dans ma demande d aide? Pour être traitées, les demandes d aide doivent comprendre : une preuve de propriété confirmant que vous êtes la ou le propriétaire enregistré de la résidence. Par exemple : o une copie de l acte publié au registre foncier; o un relevé de taxes foncières; o un estimé des travaux requis signé par un entrepreneur en plomberie avec son numéro de licence. votre signature sur la demande confirmant que o vous comprenez les conditions du programme; o vous comprenez qu un des représentants de la Ville pourra procéder à des inspections et à des enquêtes sur votre propriété, et qu à toutes fins pratiques vous les autorisez en signant une demande dans le cadre du présent programme. QUEL EST LE PROCESSUS DE DEMANDE? Étape 1 Vous présentez une demande Obtenez un formulaire au Service des finances pour l installation de dispositifs antirefoulement résidentiels. Remplissez le formulaire et envoyez-le par la poste au Programme d aide à l installation de dispositifs anti-refoulement résidentiels après avoir vérifié : qu une preuve de propriété y est jointe; que l estimé des travaux est joint; que vous avez signé le formulaire. 2 2 Seuls les formulaires avec les signatures originales sont acceptés. Page 3

4 Étape 2 Votre demande est examinée Un employé municipal vérifie les renseignements relatifs à votre propriété et s assure que votre demande est complète. La Ville se réserve le droit d octroyer un montant inférieur à la demande. Si vous êtes admissible Vous recevez une lettre vous avisant que votre demande a été reçue. Si vous n êtes pas admissible (ou si votre demande est incomplète) Vous recevrez une lettre d explication. Si votre compte de taxes n est pas payé Le montant de subvention ne vous sera pas remis, mais déduit de tout montant dû à la Ville que ce soit pour des taxes foncières, un droit de mutation, intérêts, services tarifés, constats d infraction, le cas échéant. Étape 3 L entrepreneur installe le dispositif anti-refoulement Une fois que vous avez reçu l approbation du représentant du programme, communiquez avec l entrepreneur et faites faire les travaux. Consultez votre entrepreneur avant le début des travaux afin de vous assurer que l un de vous deux : obtient un permis de travaux si requis; que l entrepreneur dispose des licences ou permis requis pour effectuer les travaux de plomberie. L aide financière pour le dispositif anti-refoulement ne sera pas versée tant que copie des factures de votre entrepreneur ne sont pas remises à la Ville, de même qu une preuve que l entrepreneur dispose des licences requises pour effectuer ce type de travail. Étape 4 Vous payez l entrepreneur Une fois les travaux achevés : payez l entrepreneur, prenez soin de conserver une copie de toutes les factures et preuves de paiement, et en fournir copie à la Ville et copie de sa licence. L aide pour le dispositif anti-refoulement ne sera pas accordée tant que ces preuves ne pourront être fournies. Au cours de la visite des lieux s il y a lieu, le représentant de la Ville vérifie l installation du dispositif anti-refoulement dans le seul but de s assurer qu il a été installé et peut prendre des photos des travaux réalisés. Page 4

5 Étape 5 Vous fournissez les preuves de paiement au représentant du programme Vous devez acheminer une copie du permis de travaux de plomberie le cas échéant, des factures et des preuves de paiement, copie de la licence de votre entrepreneur une fois les travaux complétés. PAIEMENT DE L AIDE ET RESTRICTIONS À combien s élèvera l aide de la Ville? Dispositif anti-refoulement seulement Par le présent programme, l aide accordée pour l installation de dispositifs anti-refoulement représente : 50 p. cent du coût des travaux (incluant les taxes) jusqu à un montant maximal de 750 $. Quand il reçoit ces renseignements, le personnel de la Ville les examine pour s assurer que : les travaux sont achevés et payés; tous les permis et licences sont conformes. Quelles sont les limites du programme d aide de la Ville? Les octrois d aide sont examinés selon le principe du premier arrivé premier servi, et la limite ne peut dépasser la somme annuelle affectée à ce poste budgétaire. Si vous n obtenez pas d aide pendant l exercice parce que les fonds du programme sont insuffisants, on vous en informera et votre demande sera reportée à l année suivante, le cas échéant. Le conseil peut mettre fin à ce programme en tout temps. REFOULEMENTS D ÉGOUT ET DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Qu est-ce que la surcharge des égouts? On entend par surcharge des égouts la hausse du niveau de l eau dans les conduites d égout due à une charge excessive ou à une obstruction du réseau municipal. Si le niveau de l eau dans l égout dépasse le siphon de sol ou les appareils sanitaires du sous-sol ou de la cave, il peut se produire un refoulement dans la résidence. Une surcharge du réseau municipal peut se produire pendant la fonte des neiges ou lors de pluies abondantes. La capacité d élimination des eaux du réseau municipal est alors dépassée. Ce phénomène peut également survenir à proximité de la propriété si la conduite est obstruée ou endommagée ou lorsque l écoulement des eaux d égout est interrompu par une panne à une station de pompage ou par des travaux de construction. Page 5

6 Quand le niveau des eaux usées devient trop élevé dans les égouts municipaux, l eau et les eaux usées peuvent refouler par les siphons de sol, des tampons hermétiques mal fixés et d autres installations sanitaires situés au sous-sol ou dans la cave. Qu est-ce qu un dispositif anti-refoulement? On entend par dispositifs anti-refoulement les méthodes utilisées pour empêcher l eau et les eaux d égout de s introduire dans les maisons par les tuyaux de branchement lorsqu il y a surcharge du réseau municipal. Il peut s agir, par exemple, de l installation d un clapet anti-retour sur les tuyaux secondaires raccordant l égout sanitaire de la propriété au réseau municipal. Un dispositif anti-refoulement réduira considérablement les risques de refoulement causés par la surcharge ou l obstruction du réseau d égouts. Toutefois s il n est pas installé et entretenu convenablement, il pourrait n offrir aucune protection. Les exigences particulières de chaque habitation doivent être minutieusement évaluées par une personne qualifiée avant l installation d un dispositif anti-refoulement. Il faut s assurer que les dispositifs sont installés correctement et conformément aux exigences des règlements et des codes du bâtiment et de la plomberie. Dois-je entretenir les dispositifs anti-refoulement? Oui, vous devez les entretenir. D ailleurs, le Règlement municipal oblige que les dispositifs soient maintenus en parfait état. Les dispositifs anti-refoulement nécessitent une vérification et un entretien périodiques et doivent être exempts de débris pour bien fonctionner. En cas de doute, consultez un entrepreneur en plomberie, ou reportez-vous aux recommandations du fabricant. L installation d un dispositif anti-refoulement empêchera-t-elle les refoulements dans les sous-sols? Les dispositifs anti-refoulement aident à protéger contre les refoulements d égout causés par une surcharge ou une obstruction du réseau municipal. Ils n empêcheront pas l eau de s introduire dans les sous-sols si : l infiltration se fait par les puits de lumière ou la fenestration; L infiltration se produit par des fissures dans les murs et les planchers du sous-sol ou de la cave; les drains de fondation ou les pompes d assèchement ne fonctionnent pas; les gouttières débordent et les tuyaux de descente des eaux pluviales sont obstrués; le drainage des fondations est inadéquat; le drainage du terrain est insuffisant; l eau provient de l intérieur de l habitation. Page 6

7 DURÉE DU PROGRAMME Le présent programme d aide est en vigueur comme suit : Les demandes complétées avec les preuves de paiement doivent être reçues au plus tard le 30 septembre (modifié par la résolution numéro 12/11/1161) (modifié par la résolution numéro ) Page 7

8 Programme d aide financière dispositifs anti-refoulement HISTORIQUE numéro de la résolution 12/11/1161 date d adoption 5 novembre 2012 commentaires Prolonger le programme jusqu au 30 septembre août2013 Prolonger le programme jusqu au 30 septembre 2014 Mise à jour le 26 août 2013 /md Page 8

LES CLAPETS ANTIRETOUR,

LES CLAPETS ANTIRETOUR, facebook.com/rdp.pat ville.montreal. qc.ca/rdp-pat LES CLAPETS ANTIRETOUR, L ÉQUIPEMENT DE RELEVAGE AUTOMATIQUE ET LES GOUTTIÈRES DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE ET DES ÉTUDES TECHNIQUES COMPTOIR DES PERMIS

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT # 15-888 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le 18 août 2015 Adopté le 8 septembre

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

INTERVENTIONS POSSIBLES PAR LE PROPRIÉTAIRE POUR ÉVITER L INONDATION DU SOUS-SOL DE SA RÉSIDENCE

INTERVENTIONS POSSIBLES PAR LE PROPRIÉTAIRE POUR ÉVITER L INONDATION DU SOUS-SOL DE SA RÉSIDENCE BEACONSFIELD INTERVENTIONS POSSIBLES PAR LE PROPRIÉTAIRE POUR ÉVITER L INONDATION DU SOUS-SOL DE SA RÉSIDENCE Les inondations du sous-sol de nombreuses résidences survenues en 1998 et en 2005 ont amené

Plus en détail

Faites évaluer la performance de votre habitation unifamiliale par des experts pour 25 $.

Faites évaluer la performance de votre habitation unifamiliale par des experts pour 25 $. 2016 Vos coûts de chauffage sont trop élevés? Faites évaluer la performance de votre habitation unifamiliale par des experts pour 25 $. Le programme de subventions Rénoclimat permet d évaluer la performance

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé.

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. 2016 Vous avez des projets de rénovation? Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. Qu est-ce que la certification Rénovation Écohabitation? Écohabitation est un organisme québécois

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE QUÉBEC Conseil de la Ville RÈGLEMENT R.V.Q. 2269 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le Adopté le

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 341-2014 CONCERNANT LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES DÉGÂTS D EAU

RÈGLEMENT NUMÉRO 341-2014 CONCERNANT LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES DÉGÂTS D EAU RÈGLEMENT NUMÉRO 341-2014 CONCERNANT LA PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES DÉGÂTS D EAU TABLE DES MATIÈRES 1. DÉFINITIONS... 2 2. CHAMP D APPLICATION... 2 3. PROTECTION DES BÂTIMENTS CONTRE LES DÉGÂTS

Plus en détail

RÈGLEMENT 2014-017. que les probabilités que les demandes pour de tels systèmes soient de plus en plus fréquentes dans un futur rapproché;

RÈGLEMENT 2014-017. que les probabilités que les demandes pour de tels systèmes soient de plus en plus fréquentes dans un futur rapproché; PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU MUNICIPALITÉ DE PAPINEAUVILLE RÈGLEMENT 2014-017 RELATIF À L INSTALLATION ET À L ENTRETIEN DES INSTALLATIONS SEPTIQUES MUNIES D UN SYSTÈME DE TRAITEMENT TERTIAIRE AVEC

Plus en détail

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez?

Service des eaux et des déchets. avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Service des eaux et des déchets Empêchez l inondation de votre sous-sol avez-vous fait tout ce que vous pouvez? Peu importe où vous vivez à Winnipeg, votre sous-sol risque d être inondé. Les grosses averses

Plus en détail

GUIDE D ACHAT DU GAZ NATUREL AU MANITOBA

GUIDE D ACHAT DU GAZ NATUREL AU MANITOBA COMPRENDRE VOTRE APPROVISIONNEMENT EN GAZ NATUREL Au Manitoba, à titre de consommateur de gaz naturel, vous avez plusieurs options à votre disposition en matière d achat de gaz naturel pour votre domicile

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses GÉNÉRAL Q1. En quoi consiste l initiative de l augmentation

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Guide de demande de projet PDRF PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT REGIONAL ET FORESTIER. Un partenariat entre Forêt Québec et la MRC de La Vallée-de-l'Or

Guide de demande de projet PDRF PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT REGIONAL ET FORESTIER. Un partenariat entre Forêt Québec et la MRC de La Vallée-de-l'Or Guide de demande de projet PDRF PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT REGIONAL ET FORESTIER Un partenariat entre Forêt Québec et la MRC de La Vallée-de-l'Or Informations Vous trouverez dans ce document les informations

Plus en détail

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS

LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS LISTE ET GUIDE DE CONTRÔLE DE LA VIABILITÉ À L INTENTION DES DEMANDEURS DE FINANCEMENT POUR DES PROJETS D IMMOBILISATIONS Nota : En tant que demandeur pour un projet d immobilisations, vous devez remplir

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO : 247. La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent.

RÈGLEMENT NUMÉRO : 247. La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT NUMÉRO : 247 Règlement relatif à l entretien des systèmes de traitement tertiaire avec désinfection par rayonnement ultraviolet. À la séance ordinaire

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT. Règlement numéro 39-05-92

CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT. Règlement numéro 39-05-92 CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT Règlement numéro 39-05-92 Règlement concernant les branchements à l égout dans la Municipalité de Saint-Albert. ATTENDU QU UN AVIS DE MOTION a été donné

Plus en détail

vous propose? 6 000 pour un échafaudage de pied 2 ou 3 000 pour un échafaudage roulant 2

vous propose? 6 000 pour un échafaudage de pied 2 ou 3 000 pour un échafaudage roulant 2 Dans le BTP, 16 % des accidents du travail sont causés par des chutes de hauteur. Avec 50 décès annuels sur 144 et près de 3,3 millions de journées de travail perdues par an dans le BTP, ce seul risque

Plus en détail

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Le présent guide traite de la réalisation d un projet d enfouissement de lignes de distribution existantes à la demande d une

Plus en détail

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande Faire une demande Q. Comment savoir si je suis admissible au financement? R. Nous fi nançons les petites et moyennes entreprises respectant les critères suivants : Elles sont établies au Canada. Elles

Plus en détail

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence.

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 11 juin 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 643 RÈGLEMENT DÉCRÉTANT UN PROGRAMME

Plus en détail

La gestion des eaux une histoire de réseaux

La gestion des eaux une histoire de réseaux La gestion des eaux une histoire de réseaux TABLE 1. Message de Madeleine Leduc. Réseaux sanitaire et pluvial 3. Répercussions environnementales et économiques 4. Mesures pour éviter les inondations 5.

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ALMA RÈGLEMENT 262-2015 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Alma désire stimuler le

Plus en détail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail Environnement et Travail Santé et sécurité au travail Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail «Quels sont mes droits en vertu de la loi?» «De quelle façon mon

Plus en détail

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie.

Aussi, vous avez droit à ces indemnités seulement si vous n avez pas déjà reçu un remboursement pour ces dépenses d une autre partie. Service des réclamations relatives au polybutylène au Canada Au propriétaire, Message important à l égard de vos droits en vertu de la transaction de DuPont USA relative aux recours collectifs canadiens

Plus en détail

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 Règlement établissant un programme d aide financière pour la rénovation des bâtiments patrimoniaux du centre-ville

Plus en détail

Entretien et réparations

Entretien et réparations Entretien et réparations Renseignements fournis dans cette brochure La Loi sur la location à usage d'habitation (la «Loi») établit des règles relatives à l entretien des logements locatifs et aux réparations

Plus en détail

Politique d intervention en matière de développement économique

Politique d intervention en matière de développement économique Politique d intervention en matière de développement économique Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix Février 2013 1. Objectif du programme POLITIQUE D INTERVENTION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Article 1. Préambule. Article 2. Terminologie PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE

Article 1. Préambule. Article 2. Terminologie PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE RÈGLEMENT NUMÉRO 502 RÈGLEMENT PORTANT SUR LES ENTENTES RELATIVES À DES TRAVAUX MUNICIPAUX CONSIDÉRANT QUE

Plus en détail

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec

La gestion des risques en sécurité incendie. Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec La gestion des risques en sécurité incendie Service de sécurité incendie de Montréal et l Association des propriétaires du Québec Par: Emanuelle Marinier, agente technique Présenté par: Derry Spence, chef

Plus en détail

Programme de subvention pour la stabilisation des fondations

Programme de subvention pour la stabilisation des fondations Programme de subvention pour la stabilisation des fondations Le contexte Le nouveau programme pour la consolidation des fondations affectées par un tassement de sol s insère dans les modalités du programme

Plus en détail

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 ENTRÉ EN VIGUEUR : 2 avril 2012 qu aux termes des articles

Plus en détail

A PROPOS DE LEASEUROPE

A PROPOS DE LEASEUROPE Introduction : Que ce soit pour votre usage personnel, pour affaires, ou suite à une panne/accident de votre voiture personnelle, le marché de la location d utilitaires et de voitures est en pleine expansion.

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

CONCERNANT LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION DES RÉSIDENCES ISOLÉES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE MAYO

CONCERNANT LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION DES RÉSIDENCES ISOLÉES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE MAYO PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-02 CONCERNANT LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES ET DES FOSSES DE RÉTENTION DES RÉSIDENCES ISOLÉES SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE MAYO ATTENDU

Plus en détail

2014-12- CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT 595 RÈGLEMENT CONCERNANT LE MESURAGE ET

2014-12- CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT 595 RÈGLEMENT CONCERNANT LE MESURAGE ET 2014-12- CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT 595 RÈGLEMENT CONCERNANT LE MESURAGE ET LA VIDANGE DES FOSSES SEPTIQUES Considérant que Considérant le

Plus en détail

ÉCOGESTES PROGRAMME DE SUBVENTIONS

ÉCOGESTES PROGRAMME DE SUBVENTIONS ÉCOGESTES PROGRAMME DE SUBVENTIONS Ville de Carignan Avril 2015 Résolution 15-04-150 La Ville de Carignan désire soutenir les citoyens qui optent pour des choix écoresponsables en offrant des subventions

Plus en détail

D ISOLATION DES MAISONS

D ISOLATION DES MAISONS S emmitoufler pour rester au chaud Pourquoi payer pour de l électricité dont vous n avez pas besoin? Lignes Directrices Table des Matières 1. PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2 2. APERÇU DU PROGRAMME 2 3. ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

PROGRAMME. visez le sommet PROGRAMME ASSURANCE INDIVIDUELLE

PROGRAMME. visez le sommet PROGRAMME ASSURANCE INDIVIDUELLE PROGRAMME 2015 visez le sommet PROGRAMME I N C I T A T I F ASSURANCE INDIVIDUELLE PROGRAMME 2015 visez le sommet En 2014, Croix Bleue Medavie a continué de grandir et de prospérer. Nous reconnaissons

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville

Politique - Tournage cinématographique et publicitaire. sur le territoire de la Ville de Blainville P O L I T I Q U E Tournage cinématographique et publicitaire sur le territoire de la Ville de Blainville Politique adoptée en vertu d une résolution du Conseil municipal Numéro 2014-09-683 Préparée par

Plus en détail

Règlement Communal d Assainissement

Règlement Communal d Assainissement PARTIE II Règlement Communal d Assainissement SOMMAIRE PAGES CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT...3 ARTICLE 2 - DEVERSEMENTS INTERDITS...3 ARTICLE 3 - DEFINITION DU BRANCHEMENT...3

Plus en détail

Guide de clôtures de piscine

Guide de clôtures de piscine Guide de clôtures de piscine ottawa.ca/enceintesdepiscine Le présent guide vous aidera à obtenir un permis pour l enceinte qui entoure votre piscine (voir la définition plus bas). En vertu du Règlement

Plus en détail

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ

FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices. Introduction ADMISSIBILITÉ FONDS DU PATRIMOINE HISTORIQUE Présentation d une demande Lignes directrices Introduction BUT GÉNÉRAL Le Fonds du patrimoine historique du Yukon (FPHY) vise à soutenir des projets précis. Il a été créé

Plus en détail

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP

Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Service d installation personnalisée de HP Services d assistance à la clientèle par événement HP Données techniques Ce service permet de bénéficier d une installation, d une reconfiguration ou d une installation

Plus en détail

DÉCLARATION DU VENDEUR*

DÉCLARATION DU VENDEUR* DÉCLARATION DU VENDEUR* Le Vendeur doit remplir la présente déclaration au meilleur de sa connaissance en y apportant des précisions au besoin, et en considérant que seul un propriétaire occupant est en

Plus en détail

Toutes les installations de collecte de l eau de pluie, qu elles soient simples ou complexes, sont dotées des mêmes éléments de base :

Toutes les installations de collecte de l eau de pluie, qu elles soient simples ou complexes, sont dotées des mêmes éléments de base : VOTRE MAISON La collecte et l utilisation de l eau de pluie à la maison La collecte de l eau de pluie et le stockage à des fins d utilisation ultérieure est une pratique ancienne. On y a toujours recours

Plus en détail

Programme municipal habitations urbaines pour familles Formulaire de demande d aide financière Novembre 2014

Programme municipal habitations urbaines pour familles Formulaire de demande d aide financière Novembre 2014 Programme municipal habitations urbaines pour familles Formulaire de demande d aide financière Novembre 2014 www.ville.montreal.qc.ca/habitation Vous songez à développer un projet résidentiel qui répond

Plus en détail

RÈGLEMENT # 318-11. Établissement d une politique municipale pour le drainage pluvial des routes dans les périmètres urbains

RÈGLEMENT # 318-11. Établissement d une politique municipale pour le drainage pluvial des routes dans les périmètres urbains RÈGLEMENT # 318-11 Établissement d une politique municipale pour le drainage pluvial des routes dans les périmètres urbains ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU la Municipalité se doit d établir

Plus en détail

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 643

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 643 Règlement décrétant un programme d aide financière en CERTIFICAT Avis de motion : 12 janvier 2015 Adoption : 2 février 2015 En vigueur : 5 février 2015 SOMMAIRE environnement pour l exercice financier

Plus en détail

Programme de remise écoauto Lignes directrices du Programme Sept

Programme de remise écoauto Lignes directrices du Programme Sept Programme de remise écoauto Lignes directrices du Programme Sept Table des matières 1.0 Contexte 2.0 Admissibilité 2.1 Qui peut présenter une demande? 2.2 Quels véhicules sont admissibles? 2.3 Critères

Plus en détail

RENCONTRE D INFORMATION

RENCONTRE D INFORMATION RENCONTRE D INFORMATION PROJET D INFRASTRUCTURES D AQUEDUC, D ÉGOUT SANITAIRE ET DE VOIRIE Secteur Du Domaine Rue Bernard-Boucher et Grande-Allée Le mardi 18 septembre 2012 1 ORDRE DU JOUR Mot de bienvenue

Plus en détail

RÈGLEMENT 1239. Version refondue incluant 1239-3, à jour au 25 mai 2006

RÈGLEMENT 1239. Version refondue incluant 1239-3, à jour au 25 mai 2006 Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1239

Plus en détail

Municipalité de Sainte-Mélanie

Municipalité de Sainte-Mélanie Municipalité de Sainte-Mélanie 10, rue Louis-Charles-Panet Sainte-Mélanie (Québec) J0K 3A0 Tel: (450) 889-5871 Fax: (450) 889-4527 Demande de permis de construction Résidentielle, installations sanitaires

Plus en détail

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé.

Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. 2014 Vous avez des projets de rénovation? Limitez votre impact sur l environnement et soyez récompensé. Qu est-ce que la certification Rénovation Écohabitation? Écohabitation est un organisme québécois

Plus en détail

ÉDITION La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux

ÉDITION La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Règles et normes Programme d aide financière pour l installation d un système de gicleurs dans les résidences privés pour aînés existantes et certifiées 15-843-03W Gouvernement du Québec, 2015 ÉDITION

Plus en détail

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1607

COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1607 VILLE DE VAUDREUIL-DORION COMPILATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT N O 1607 RÈGLEMENT RELATIF À L USAGE DES SYSTÈMES DE TRAITEMENT TERTIAIRE DE DÉSINFECTION PAR RAYONNEMENT ULTRAVIOLET SUR LE TERRITOIRE DE

Plus en détail

Règlement numéro 257. Concernant la protection des bâtiments contre les dégâts d eau

Règlement numéro 257. Concernant la protection des bâtiments contre les dégâts d eau Règlement numéro 257 Concernant la protection des bâtiments contre les dégâts d eau Attendu les pouvoirs conférés à la Municipalité notamment par les articles 19 et 21 de la Loi sur les compétences municipales

Plus en détail

Formulaire DEMANDE DE SUBVENTION IMPORTANT

Formulaire DEMANDE DE SUBVENTION IMPORTANT Formulaire DEMANDE DE SUBVENTION Programme municipal de subvention pour la plantation et l entretien des arbres sur le territoire de Laval Règlement L-10277 IMPORTANT Faites parvenir votre formulaire par

Plus en détail

3. Déléguez l accès à votre bloc d affaires au moyen du Portefeuille du client

3. Déléguez l accès à votre bloc d affaires au moyen du Portefeuille du client Accès en ligne à Affaires nouvelles en direct marche à suivre pour les conseillers Clé d Or Afin de vous permettre de profiter de cette nouvelle façon emballante de faire des affaires, nous devons nous

Plus en détail

Recommandations et Prescriptions pour le raccordement au réseau d assainissement

Recommandations et Prescriptions pour le raccordement au réseau d assainissement VEOLIA Eau S.E.A.O. Recommandations et Prescriptions pour le raccordement au réseau d assainissement Nous vous demandons de bien vouloir prendre en considération cette note résumant le règlement d'assainissement,

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

Demande de citation ou de création de site du patrimoine. Ville de Montréal

Demande de citation ou de création de site du patrimoine. Ville de Montréal Demande de citation ou de création de site du patrimoine Ville de Montréal Le présent formulaire permet de réaliser une demande de citation ou de constitution d un site du patrimoine. Vous trouverez en

Plus en détail

Autre information requise pour les terrains de golf

Autre information requise pour les terrains de golf Version 05-04-07 Page 1 de 7 Autre information requise pour les terrains de golf Conformément au paragraphe 5(2) du Règlement sur les études d impact sur l environnement de la Loi sur l assainissement

Plus en détail

Politique régissant l octroi des subventions pour l installation des bornes de recharge pour les véhicules électriques

Politique régissant l octroi des subventions pour l installation des bornes de recharge pour les véhicules électriques Politique régissant l octroi des subventions pour l installation des bornes de recharge pour les véhicules électriques # 263-09-2013 Page 2 PRÉAMBULE En 2008, la Ville a adopté une politique environnementale

Plus en détail

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage

Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage MINISTÈRE DE L ENVIRONNEMENT Rapport de stockage de produits chimiques Décret de désignation du secteur protégé du champ de captage Nom du requérant : Adresse du site : Numéro d identification du bien-fonds

Plus en détail

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS

Ministère du Développement économique et des Transports POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D INITIATIVES DE TRANSPORT DANS LES COLLECTIVITÉS BUT ET ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le ministère du Développement économique et des Transports est déterminé à soutenir les collectivités

Plus en détail

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE

****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROJETS SUSCEPTIBLES D ÊTRE FINANCÉS PAR TUNISIENTRAIDE Document rédigé à l intention des associations tunisiennes désirant obtenir un financement de leurs projets avec les fonds collectés par ****************************** RAPPEL DES CRITÈRES DE SÉLECTION

Plus en détail

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option de mesurage net : une solution verte pour les autoproducteurs Forte de son engagement envers l environnement et le développement durable,

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT INTERIEUR ASSAINISSEMENT CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités de déversement dans le réseau

Plus en détail

ALLSTREAM : PLAN POUR UN SERVICE À LA CLIENTÈLE ACCESSIBLE

ALLSTREAM : PLAN POUR UN SERVICE À LA CLIENTÈLE ACCESSIBLE 1. Notre engagement ALLSTREAM : PLAN POUR UN SERVICE À LA CLIENTÈLE ACCESSIBLE Allstream Inc. et ses filiales/divisions (y compris les Communications unifiées/solutions Delphi Corp.; collectivement désignées

Plus en détail

ÉTAPES À SUIVRE POUR CRÉER UN PROFIL ET POSTULER EN LIGNE

ÉTAPES À SUIVRE POUR CRÉER UN PROFIL ET POSTULER EN LIGNE ÉTAPES À SUIVRE POUR CRÉER UN PROFIL ET POSTULER EN LIGNE Ce document a pour objectif de vous guider dans votre processus d application en ligne. Veuillez prévoir environ 15 minutes pour postuler sur l

Plus en détail

DEMANDE DE RÉVISION DU RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE

DEMANDE DE RÉVISION DU RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE Gouvernement du Québec CODE GÉOGRAPHIQUE Ministère des Affaires municipales et de la Métropole DEMANDE DE RÉVISION DU RÔLE D ÉVALUATION FONCIÈRE RÔLE MUNICIPALITÉ : VISÉ : (Ville, village, paroisse, etc.,

Plus en détail

FOURNITURE D UN SERVICE DE RÉPARATION DE POMPES POUR DIVERSES STATIONS DE POMPAGE POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

FOURNITURE D UN SERVICE DE RÉPARATION DE POMPES POUR DIVERSES STATIONS DE POMPAGE POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE D UN SERVICE DE RÉPARATION DE POMPES POUR DIVERSES STATIONS DE POMPAGE POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-15-103 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour la fourniture d un service

Plus en détail

Pour une bonne planification agricole

Pour une bonne planification agricole Assurance-production Aperçu du régime Nouveaux semis pour les cultures fourragères Pour une bonne planification agricole Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir au sujet

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT Communauté de Communes du Pays d Alby B.P. 39-74540 Alby-sur-Chéran Tél: 50.68.11.99. Fax: 50.68.14.47. REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT CHAPITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Objet

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné lors de la séance régulière du 7 septembre 2010;

CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné lors de la séance régulière du 7 septembre 2010; C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT ISIDORE RÈGLEMENT No. 343-2010 Règlement relatif à l entretien des installations septiques (système de traitement tertiaire de désinfection par rayonnement

Plus en détail

La carte Assure. Tirez le maximum de vos avantages sociaux pour les participants de régime et les personnes à leur charge

La carte Assure. Tirez le maximum de vos avantages sociaux pour les participants de régime et les personnes à leur charge La carte Assure Tirez le maximum de vos avantages sociaux pour les participants de régime et les personnes à leur charge Bienvenue au réseau Assure Demandes de règlement Régler vos frais de médicaments

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11497. Adopté le 22 décembre 2008

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11497. Adopté le 22 décembre 2008 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Pourquoi reçois-je une lettre d envoi et un formulaire de choix? Qu est-ce que je reçois en échange de mon ou de mes certificats d actions?

Pourquoi reçois-je une lettre d envoi et un formulaire de choix? Qu est-ce que je reçois en échange de mon ou de mes certificats d actions? SUNCOR ÉNERGIE INC. / PETRO-CANADA FOIRE AUX QUESTIONS Certains termes clés utilisés dans les présentes sans y être par ailleurs définis s entendent au sens qui leur est donné dans la lettre d envoi et

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT GENERAL sur les conditions d établissement des branchements particuliers de déversement dans les réseaux d assainissement Nous, Maire de LAMPAUL-PLOUARZEL, CONSIDERANT que l établissement des

Plus en détail

DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS. Régie des alcools, des courses et des jeux

DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS. Régie des alcools, des courses et des jeux DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS Régie des alcools, des courses et des jeux Juin 2002 DÉCLARATION DE SERVICES AUX CITOYENS Régie des alcools, des courses et des jeux A Notre mission La Régie des alcools,

Plus en détail

au 0970 818 818 www.recevoirlatnt.fr

au 0970 818 818 www.recevoirlatnt.fr Le 23 septembre prochain, 6 nouvelles chaînes de la TNT arrivent dans votre commune! Pour savoir comment continuer à recevoir toutes les chaînes de télévision après cette date, l ANFR vous informe : par

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1238-04 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

Frais de déplacement Changements importants

Frais de déplacement Changements importants 203 À l'intention des médecins omnipraticiens et spécialistes 4 mars 2010 Frais de déplacement Changements importants La Régie a revu ses processus de traitement dans le but d alléger et d optimiser la

Plus en détail

VERSION ADMINISTRATIVE

VERSION ADMINISTRATIVE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SHAWINIGAN Règlement SH-353 Règlement établissant un programme de revitalisation favorisant la construction de nouvelles habitations sur le territoire de la Ville de Shawinigan

Plus en détail

RÈGLEMENT 614. qu en matière de nuisances et de causes d insalubrité, le droit acquis n existe pas;

RÈGLEMENT 614. qu en matière de nuisances et de causes d insalubrité, le droit acquis n existe pas; PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-COLOMBAN L'AN DEUX MILLE DIX RÈGLEMENT 614 RELATIF À L ENTRETIEN DES INSTALLATIONS SEPTIQUES (SYSTÈME DE TRAITEMENT TERTIAIRE DE DÉSINFECTION PAR RAYONNEMENT ULTRAVIOLET)

Plus en détail

Règlement d Assainissement Collectif ----- Régie Municipale Commune de MONEIN -----

Règlement d Assainissement Collectif ----- Régie Municipale Commune de MONEIN ----- Règlement d Assainissement Collectif ----- Régie Municipale Commune de MONEIN ----- Approuvé par délibération en date du 25 mars 2009 Modifié par délibération en date du 3 juillet 2012 Sommaire Chapitre

Plus en détail

ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL

ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL 400 205 boulevard Provencher, Winnipeg MB, R2H 0G4 Téléphone : (204) 237-8988 Télécopieur : (204) 233-6405 www.caisse.biz

Plus en détail

À venir en septembre 2015

À venir en septembre 2015 Nouveau module sur la gestion du diabète À venir en septembre 2015 Croix Bleue Medavie Gestion des maladies chroniques Au début de 2015, Croix Bleue Medavie a annoncé sa nouvelle approche de gestion des

Plus en détail

DEMANDE DE DÉLIVRANCE DE PERMIS

DEMANDE DE DÉLIVRANCE DE PERMIS Formulaire mis à jour 20160307 DEMANDE DE DÉLIVRANCE DE PERMIS AGENCE IMMOBILIÈRE OU HYPOTHÉCAIRE PERSONNE PHYSIQUE IMPORTANT Une demande de permis ne peut être considérée reçue qu à compter du moment

Plus en détail

Apprentissage (APPR) du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide pour les fournisseurs de services

Apprentissage (APPR) du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide pour les fournisseurs de services Apprentissage (APPR) du Système d information d Emploi Ontario (SIEO) Guide pour les fournisseurs de services Trousse d information pour les employeurs qui offrent une formation modulaire Version 1.2 Décembre

Plus en détail

L'habitation, une multitude de possibilités Dernière modification : novembre 2013

L'habitation, une multitude de possibilités Dernière modification : novembre 2013 M 1 / 17 2 / 17 Table des matières et introduction 1. Programmes d'aide au logement... 4 Allocation-logement... 4 Habitation à loyer modique (HLM)... 5 Crédit d'impôt pour maintien à domicile (70 ans et

Plus en détail

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION)

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION) Dans le cadre de l amélioration de la gestion des eaux pluviales sur son territoire, la Ville de Magog a adopté en septembre 2014 une réglementation concernant les gouttières des bâtiments de son territoire

Plus en détail

Adopté le 3 mars 2008

Adopté le 3 mars 2008 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail