Proposition d une grille d analyse pour la composition de systèmes P2P adaptés aux contextes applicatifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Proposition d une grille d analyse pour la composition de systèmes P2P adaptés aux contextes applicatifs"

Transcription

1 Institut Charles Delaunay (ICD) UMR 6279 École doctorale SSTO Proposition d une grille d analyse pour la composition de systèmes P2P adaptés aux contextes applicatifs THÈSE présentée et soutenue publiquement le 6 décembre 2012 pour l obtention du Doctorat de l Université de Technologie de Troyes (spécialité Réseaux, Connaissances et Organisations RACOR) par Frédéric Merle Composition du jury Président : M. Pascal Lorenz Professeur des Universités Rapporteurs : Mme Elena Mugellini Professeur des Universités M. Ahmed Serhrouchni Professeur des Unuversités Examinateurs : M. Aurélien Bénel Maître de Conférences M. Grégory Bonnet Maître de Conférences M. Guy Pujolle Professeur des Universités Directrice de thèse : Mlle Dominique Gaïti Professeur des Universités

2 Mis en page avec la classe thloria.

3 Remerciements Je tiens d abord à remercier ma directrice de thèse professeur Dominique Gaïti pour avoir crue en moi et m avoir soutenue pendant ces quatre longues années. Je remercie professeur Pascal Lorenz d avoir présidé mon jury de thèse ainsi que professeur Ahmed Serhrouchni et professeur Élena Mugellini d avoir accepter d être rapporteur de ma thèse ainsi que le professeur Guy Pujolle et les maitres de conférences Aurélien Bénel et Gregory Bonnet de m avoir fait l honneur de l examiner. Je voudrais aussi remercier l ensemble de mes amis et collègues que j ai rencontrés pendant ces années de doctorat et plus particulièrement Yann Barloy, Matthieu Tixier, Myriam Lewkowicz, Gergory Bonnet, Aurélien Bénel, Christophe Poirier, Caroline Serta, Isabelle Martin, Marie-Florence Reveneau et Tiffany Gaubert ainsi que tous les autres que j oublie. Je remercie aussi Loïc Corbasson et Thomas Raynal qui me soutiennent et subissent mon orthographe calamiteuse depuis de nombreuses années maintenant. Enfin, je souhaiterais remercier ma famille et plus particulièrement mes parents qui me soutienne et m encourage à aller toujours plus loin. i

4

5 TABLE DES MATIÈRES Table des figures Liste des tableaux xi xiii Chapitre 1 Le modèle P2P : une alternative au modèle Client/Serveur Les systèmes distribués Modèles de distribution Modèle Clients/Serveur Modèle P2P Portée de la distribution Réseau dédié Réseau préexistant Définition des systèmes P2P Développement des systèmes P2P Répondre à des besoins émergents Passage à l échelle Tolérance aux pannes Décentralisation Les premiers systèmes P2P Les premières applications Les systèmes théoriques Domaines d applications des systèmes P2P iii

6 Table des matières Middleware Système de recherche documentaire Système de stockage sécurisé Système de travail collaboratif Système de calculs distribués Système de diffusion de données Développement des systèmes P2P dans l industrie Google Microsoft Amazon Émergence du Cloud Computing Bilan de 12 années de développement des systèmes P2P Multiplication des systèmes Pour chaque compromis sur les performances Pour chaque contexte applicatif Limites des classifications proposées Conclusion Chapitre 2 Analyse fonctionnelle des systèmes P2P existants Principes d analyses : une division des systèmes en trois couches fonctionnelles Couche d adaptation du réseau hôte Couche d indexation des ressources Couche application Classification des différentes approches utilisées dans les systèmes P2P Couche d adaptation du réseau hôte Serveur d adressage Les overlays Couche d indexation Index global Index locaux Index partagés Index distribué Couche application Partage de données iv

7 Traitements distribués Conclusion Chapitre 3 Proposition d une grille d analyse pour l aide à la conception des systèmes P2P Analyse des propriétés fonctionnelles et non fonctionnelles Couche application Le partage de données Contraintes de latence Absence de connaissances à priori sur les destinataires des données Distribution des traitements Contraintes au niveau du temps de calcul Taux de parallélisation du traitement élevé Grille d analyse de la couche application Couche d indexation Passage à l échelle Tolérance aux pannes Schéma de recherche Recherches exactes Recherches floues Résultat des recherches Complétude Tolérance aux erreurs Placement des métadonnées La confidentialité Nomadisme des ressources Coût de maintenance Grille d analyse de la couche d indexation Couche d adaptation du réseau hôte Passage à l échelle Tolérance aux pannes Découverte des pairs Par propriétés Par identifiant v

8 Table des matières Quantité de messages transmis Latence De la recherche De la transmission La non-imputabilité des actions Capacité de répudiation Obscurcissement Grille d analyse de la couche d adaptation du réseau hôte Interdépendance entre les approches Conclusion Chapitre 4 Deux études de cas pour évaluer notre grille d analyse Le cas d un système de fournisseur de services à l habitat Les systèmes de fournisseur de services à l habitat Les services à l habitat Home Area Networks Smart grids Différentes instanciations actuellement commercialisées en France Proposition d un modèle générique d un système de fournisseur de services à l habitat Le fournisseur de services Les sites Le client Conclusion sur l étude du cas d un fournisseur de services à l habitat Le cas des archives scientifiques Les archives scientifiques Objectifs de l archivage Conservation des documents numériques Accessibilité des documents numériques Théorie des trois âges Les archives courantes Les archives semi-courantes Les archives définitives vi

9 4.2.4 Le cahier de laboratoire numérique Archivage des documents numériques Outil de travail pour les chercheurs Les cahiers de laboratoire actuellement disponibles Conclusion sur l étude du cas des archives scientifiques Conclusion Chapitre 5 Proposition d un système P2P pour un fournisseur de services à l habitat Besoins spécifiques associés à un système pour un fournisseur de services à l habitat Besoins architecturaux Passage à l échelle Haute disponibilité Considération financières Besoins fonctionnels Gestion des communications de groupe Supervision Adéquation d un système P2P avec les besoins Étude des systèmes P2P existants répondant aux besoins fonctionnels Les systèmes de multicast applicatif en P2P Les systèmes de supervision en P2P Analyse de l adéquation des systèmes existants par rapport au cas d étude Proposition du système Définition des propriétés et contraintes à considérer Propriétés architecturales Propriétés liées aux besoins Utilisation de notre grille d analyse Couche application Couche d indexation Couche d adaptation du réseau hôte Vue d ensemble du système Validation du système proposé Support du passage à l échelle vii

10 Table des matières Tolérance aux pannes Latence des communications Quantité de messages transmis par les habitats Bilan de la comparaison Conclusion Chapitre 6 Proposition d un système P2P pour les archives scientifiques Besoins définis dans le cadre du projet sur les cahiers de laboratoire numérique Préservation des documents Système de gestion de révision Recherche documentaire Conservation des pratiques de travail Étude des systèmes P2P existants répondant aux besoins du projet Systèmes P2P de stockage sûr Système P2P de recherche documentaire Systèmes P2P de travail collaboratif Analyse de l adéquation des systèmes existants par rapport au cas d étude Proposition du système Définition des propriétés et contraintes à considérer Architecture adaptée à l organisation du travail des utilisateurs Gestion de tout type de document Sécurité du système Le partage documentaire Utilisation de notre grille d analyse Couche application Couche d indexation Couche d adaptation du réseau hôte Vue d ensemble du système proposé Comparaison avec d autres approches existantes Traitement des requêtes Nombre de pairs contactés viii

11 Quantité de données transmises Complexité des traitements Nombre minimum de pannes pouvant entrainer un résultat incomplet Taille de l index Bilan de la comparaison Conclusion Références 151 Annexes 165 États de l art spécifiques aux besoins des différents contextes applicatifs considérés Les systèmes de multicast applicatif en P2P Les approches par arbre Les approches mesh en premier Les approches arbre en premier Les approches par rumeur Comparaison des systèmes Les systèmes de supervision distribuée en P2P Les approches par arbre Les approches par rumeur Les approches hiérarchiques Comparaison des systèmes Systèmes P2P de stockage sûr OceanStore Glacier Total Recall Comparaison des systèmes Système P2P de recherche documentaire Approche par mots-clefs Attribution des mots-clefs Distribution de l index ix

12 Table des matières 3.7 Approche par similarité Réduction des espaces métriques Navigation dans les espaces métriques Comparaison des systèmes Systèmes P2P de travail collaboratif x

13 TABLE DES FIGURES 1.1 Classification des systèmes informatiques Différence au niveau du réseau hôte entre une grappe de calculs et un système P2P Segmentation des systèmes P2P en trois couches fonctionnelles Utilisation d un serveur d adressage pour l adaptation du réseau hôte. Chaque pair est connecté au serveur afin de localiser les autres pairs du système et créer des connexions ad hoc les uns avec les autres Représentation d un overlay. Chaque pair maintient un nombre limité de connexions avec d autres pairs du système afin de transmettre les messages de pair en pair jusqu à atteindre sa destination Organisation d un overlay hiérarchisé. Les pairs feuilles sont connectés à des super-pairs (représenté ici par des serveurs) qui sont eux-mêmes interconnectés les uns aux autres par un overlay. Ces deux niveau d overlay sont utilisés pour retrouver un pair particulier dans le système afin de créer une connexion directe avec lui pour s échanger des informations A) Représentation des liens courts entre les pairs dans un espace métrique utilisant une distance de Manhattan sur 2 dimensions. B) Représentation des liens longs d un pair sur cette espace métrique Répartition des liens du pair P 0 dans le système Chord Diffusion d une requête sur un overlay hiérarchisé utilisant un index partagé. Les super-pairs (en rouge) ne transmettent la requête qu aux autres super-pairs et aux pairs feuilles possédant le document recherché Répartition de l index entre les pairs en fonction de leur empreintes généré par SHA-1 dans le système Chord Distribution des fragments de données depuis un serveur vers les pairs afin qu ils exécutent les traitements sur ces données en parallèle xi

14 Table des figures 2.10 Exécution des traitements sur un flux de données pendant son acheminement de pair en pair depuis sa source jusqu à sa destination Modèle d architecture d un Home Area Network Modèle d architecture de service au sein de l habitat dans les Smart Grids Modèle conceptuel d architecture de fournisseur de services au sein de l habitat Représentation du fournisseur de services dans le modèle conceptuel représentation d un site dans le modèle conceptuel représentation des interactions de l utilisateurs avec les différents acteurs du modèle Modèle générique d architecture de système de fournisseur de services à l habitat Représentation du système avec les trois types d entités qui le compose Organisation de notre système P2P avec un espace métrique à deux dimensions basées sur la localisation géographique des habitats. Les super-pairs du systèmes qui composent le bus de services par des liens courts en noir et des liens longs en rouge. Les points verts sur l espace métrique qui sont reliés au centres de calculs correspondent aux coordonnées de leurs connexions dans l espace métrique Encodage et distribution des documents selon le modèle d Intermemory Résolution d une recherche de zone par un système P2P reposant sur la navigation dans un espace métrique Structure de notre index pour la recherche par mots-clefs L organisation et les interaction entre les trois index sans sémantique et un utilisateur Encodage et distribution des documents selon le modèle d Intermemory Recherche par mots-clefs sur un index distribué par documents Recherche par mots-clefs sur un index distribué par terme Résolution d une recherche de zone par un système P2P reposant sur la navigation dans un espace métrique xii

15 LISTE DES TABLEAUX 2.1 Exemples de systèmes P2P existant pour chaque combinaison d approches d adaptation du réseau hôte et d indexation Incompatibilités des besoins et contraintes dégagés pour la couche application Types d approches associées aux besoins et contraintes dégagés Incompatibilités des besoins et contraintes dégagés pour la couche application Types d approches associées aux besoins et contraintes dégagés Incompatibilités des besoins et contraintes dégages pour la couche application Types d approches associées aux besoins et contraintes dégages Grille d analyse des synergies entre les approches de la couche indexation et adaptation du réseau hôte. Les cases vides correspondent à des relations neutres Grille d analyse des synergies entre les approches de la couche d application et adaptation du réseau hôte. Les cases vides correspondent à des relations neutres récapitulatif des offres de services de gestion de l énergie au sein de l habitat en France Influence de l augmentation du nombre de clients et de services sur le système Présentation des différents événements pouvant affecter la disponibilité du système Comparaison des systèmes de multicast applicatif Comparaison des systèmes d agrégation Choix d une approche pour l indexation des habitats Choix d une approche pour l indexation des services Types d approches associées aux besoins et contraintes dégages Comparaison des performances obtenues par les trois approches considérées 119 xiii

16 Liste des tableaux 6.1 Comparaison des systèmes de stockage sûr Comparaison des systèmes de recherche documentaire par mots-clefs avec N le nombre de pairs, R le nombre de termes présent dans la requête, T D le nombre moyen de termes par documents et D T le nombre moyen de documents par terme Comparaison des systèmes de recherche documentaire par similarité Performances des approches possibles au niveau de la couche d indexation Types d approches associées aux besoins et contraintes dégages Performance des approches d adaptation du réseau hôte par rapport aux besoins du système Croissance de la taille de l index en fonction de l approche de distribution retenue Comparaison des performances de notre approche hybride par rapport aux approches par documents et par termes Comparaison des systèmes de multicast applicatif Comparaison des systèmes d agrégation Comparaison des systèmes de stockage sûr Comparaison des systèmes de recherche documentaire par similarité Comparaison des systèmes de recherche documentaire par mots-clefs avec N le nombre de pairs, R le nombre de termes présent dans la requête, T D le nombre moyen de termes par documents et D T le nombre moyen de documents par terme xiv

17 INTRODUCTION Avec la démocratisation de l Internet et le développement des systèmes distribué à très large échelle, le modèle pair-à-pair, ou P2P, s est imposé comme une alternative au modèle Clients/Serveur. En effet, le modèle P2P permet de répondre à des limites inhérentes au caractère centralisé du modèle Clients/Serveur, comme le support du passage à l échelle ou la tolérance aux pannes. Ainsi, depuis le début des années 2000, le développement de systèmes basés sur le modèle P2P a connu un essor très important, conduisant à la proposition de nombreux systèmes différents. Parmi ces systèmes, on peut distinguer deux grandes catégories, les systèmes génériques développés entre les années 2000 et 2005 et les systèmes spécifiquement développés pour répondre à des contextes applicatifs particuliers. Ces derniers correspondent principalement à des systèmes P2P génériques développés précédemment auxquels des optimisations ont été apportées pour répondre aux besoins spécifiques du contexte ciblé. Or une grande partie des optimisations proposées dans les systèmes développés depuis 2005 sont difficilement réutilisables en l état. En effet, ces optimisations sont généralement intégrées à un système générique afin de présenter un système complet adapté à un contexte applicatif. De ce fait, il est difficile de déterminer l utilisabilité d une optimisation en dehors du système spécifique dans laquelle elle a été développée. La question qui se pose est donc de trouver un moyen pour faciliter la réutilisabilité des nombreuses optimisations et concepts développés depuis les années 2000 afin de composer des systèmes P2P adaptés à des contextes applicatifs variés à partir de l existant. La solution à ce problème est d analyser cet existant afin d identifier les composants fondamentaux d un système P2P et ainsi de dégager les différentes approches qui ont été développées pour chacun de ces composants. Or, bien que de nombreux états de l art sur les systèmes P2P aient été proposés depuis 2005, ils se contentent de classer les systèmes en fonction d un nombre limité de propriétés macroscopiques. Si ces classifications permettent de différentier des types de systèmes P2P, elles ne sont pas assez fines pour mettre en évidence les ensembles de fonctionnalités qui les composent. 1

18 Liste des tableaux Fort de ce constat, nous proposons une nouvelle classification basée sur un découpage fonctionnel des systèmes P2P. En effet, en découpant ces systèmes en différents blocs fonctionnels communs à l ensemble des systèmes P2P existant, chacun de ces blocs devient indépendamment des autres. Cela permet de dégager les types d approches ayant été développés pour chacun de ces blocs fonctionnels, mais aussi de faciliter la réutilisation de l existant en combinant des approches de différents blocs. De même, pour chacune des approches dégagées pour chacun des blocs fonctionnels, il est possible d identifier les optimisations qui s y rapportent et ainsi de caractériser leur impact et les conditions dans lesquelles elles peuvent être réutilisées. Cette classification permet donc de représenter l existant plus finement que celles précédemment proposées de sorte à mettre en évidence des blocs fonctionnels réutilisable pour la conception de nouveaux systèmes P2P. Afin d exploiter les nouvelles possibilités qui ont été mises en évidence par notre classification, nous avons analysé les propriétés des approches que nous avons dégagées pour chacun des blocs fonctionnels qui composent un système P2P. À partir de cette analyse, nous arrivons à déterminer quelle composition d approches est la plus adaptée pour répondre à un ensemble de besoins donné. De même, si aucune solution existante ne permet de répondre à l ensemble des besoins, notre analyse permet de déterminer au niveau de quel bloc fonctionnel il faut développer une nouvelle approche et de faciliter son utilisation dans d autres systèmes P2P. Nous avons organisé cette nouvelle connaissance sous la forme d une grille d analyse afin de proposer un outil d aide à la conception de systèmes P2P qui puisse être utilisé même par quelqu un qui ne possèderait que peu de connaissances sur le domaine. Afin d évaluer la pertinence de notre grille d analyse, nous l utilisons pour proposer des systèmes P2P adaptés à deux contextes applicatifs distincts, un système de service à l habitat et un système d archivage scientifique. Ces deux contextes correspondent à des ensembles de besoins très différents et permettent de montrer les apports de notre approche. Ainsi, dans l un des cas, notre grille d analyse permet de mettre en évidence une solution précédemment développée pour un contexte applicatif très différent. Dans le deuxième cas, l utilisation de la grille d analyse permet d identifier un manque dans l existant et de proposer une solution simple et adaptée pour répondre aux besoins exprimés. Le premier chapitre de cette thèse est consacré à une présentation des systèmes P2P et d une vue d ensemble des travaux effectués dans le domaine depuis le début des années Dans le deuxième chapitre, nous présentons l analyse fonctionnelle des systèmes P2P existants et la classification qui en découle. Le chapitre 3 présente notre grille d analyse d aide à la composition de systèmes P2P basée sur l étude des propriétés des différentes approches dégagées dans le chapitre précédent. Dans le chapitre 4, nous présentons les deux contextes applicatifs sur lesquels nous avons testé notre grille d analyse, à savoir : les services à l habitat et les archives scientifiques. Dans le chapitre 5, nous présentons l utilisation de notre grille d analyse pour le cas du système de service à l habitat, avec une description et une analyse des performances du système que nous avons obtenu. 2

19 Enfin, le chapitre 6 est consacré à l étude relative au cas des archives scientifiques, avec l utilisation de notre grille d analyse, la présentation du système obtenu et l évaluation de ses performances. 3

20

21 CHAPITRE 1 LE MODÈLE P2P : UNE ALTERNATIVE AU MODÈLE CLIENT/SERVEUR Dans ce chapitre, nous présentons le modèle pair à pair, aussi appelé modèle P2P, et ses spécificités par rapport aux autres modèles de systèmes distribués. Après avoir défini les propriétés fondamentales d un système P2P, nous présentons d un point de vue historique le développement de ces systèmes au cours des douze dernières années. Cette présentation regroupe les premiers travaux effectués sur le domaine ainsi que les différents contextes applicatifs dans lesquels ils ont été utilisés et les projets industriels qui en ont découlé. Enfin, nous finirons ce chapitre sur une analyse critique de cet existant et principalement sur le manque de rationalisation du domaine, rendant difficilement exploitable l abondante production scientifique de ces douze dernières années. 1.1 Les systèmes distribués On distingue deux grands types de systèmes informatiques, les systèmes centralisés et les systèmes distribués (Fig. 1.1) [21]. Les premiers correspondent au cas où l ensemble des traitements et données nécessaire à la réalisation d un service est effectué sur la machine utilisateur elle-même. Pour les systèmes distribués, tout ou partie de ces traitements et données sont déportés sur une ou plusieurs machines distantes. Nous ne nous intéresserons dans ces travaux qu à ce dernier type de système. Parmi les systèmes distribués, il existe plusieurs sous-types de système que l on peut distinguer en fonctions de certaines spécificités. Nous considérerons ici deux de ces spécificités : le modèle de distribution et la portée de cette distribution. En effet, ces deux spécificités permettent de distinguer les principales approches de construction d un système distribué existant. 5

22 Chapitre 1. Le modèle P2P : une alternative au modèle Client/Serveur Figure 1.1 Classification des systèmes informatiques Modèles de distribution Le modèle de distribution correspond à la façon dont sont répartis les données et traitements nécessaires au système entre les différents acteurs qui le composent. Nous distinguerons ainsi deux modèles, le modèle Clients/Serveur et le modèle P2P (Fig. 1.1) Modèle Clients/Serveur Paradoxalement, ce modèle, qui est le plus répandu, correspond aussi à un cas limite des systèmes distribués. En effet, dans un modèle Clients/Serveur, tous les données et traitements nécessaires au système sont centralisés au niveau d une machine distante appelée serveur. Les ressources des machines utilisateurs, que l on appelle client, ne sont alors utilisées que pour interroger le serveur et afficher les réponses qu il retourne. Le principal avantage de ce modèle est sa simplicité. En effet, regrouper l intégralité des données et traitements sur une même machine, facilite l implémentation de nouveaux services. De même, la gestion du système se limite uniquement à la gestion du serveur, son possesseur ayant alors tout contrôle sur le système [46]. À l inverse, ce modèle est limité par cette même centralisation des ressources [150]. En effet, le serveur devient un point unique de rupture pour le système dans le sens où si le serveur devient indisponible, le service n est plus disponible pour les clients. De même, le serveur ayant des ressources limitées, le nombre de clients pouvant simultanément accéder au service est lui-même limité. Ce modèle ne supporte donc pas le passage à l échelle en nombre de clients Modèle P2P Le modèle pair-à-pair correspond à la mutualisation des données et/ou des capacités de traitement entre l ensemble des participants du système. Ainsi, chaque machine qui participe au système est à la fois client et serveur de celui-ci. 6

Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS

Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS Sauvegarde collaborative entre pairs 1 Sauvegarde collaborative entre pairs Ludovic Courtès LAAS-CNRS Sauvegarde collaborative entre pairs 2 Introduction Pourquoi pair à pair? Utilisation de ressources

Plus en détail

Chapitre 2: Couche Application I

Chapitre 2: Couche Application I Chapitre 2: Couche Application I Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Couche Application I (Infrastructures d application) Application

Plus en détail

Pair-à-Pair: Architectures et Services

Pair-à-Pair: Architectures et Services Pair-à-Pair: Architectures et Services Fabrice Le Fessant Fabrice.Le_Fessant@inria.fr Équipe ASAP (Réseaux très large échelle) INRIA Saclay Île de France Octobre 2008 Fabrice Le Fessant () Architectures

Plus en détail

Robin Favre Fabien Touvat. Polytech Grenoble RICM 3 ème Année Vendredi 21 Novembre 2008 Etude d Approfondissement Réseau

Robin Favre Fabien Touvat. Polytech Grenoble RICM 3 ème Année Vendredi 21 Novembre 2008 Etude d Approfondissement Réseau Robin Favre Fabien Touvat Polytech Grenoble RICM 3 ème Année Vendredi 21 Novembre 2008 Etude d Approfondissement Réseau Plan I. Système distribué A. Définition B. Exemples II. III. Stockage distribué A.

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Les protocoles Peer-to-Peer GERET. Gabrielle Feltin LORIA

Les protocoles Peer-to-Peer GERET. Gabrielle Feltin LORIA Les protocoles Peer-to-Peer Gabrielle Feltin LORIA PLAN Genèse et définitions Modèles P2P Napster ou le modèle hybride Gnutella ou le modèle pur Autres architectures Passage de firewall, détection Applications

Plus en détail

Architecture d un service de partage de données modifiables sur une infrastructure pair-à-pair

Architecture d un service de partage de données modifiables sur une infrastructure pair-à-pair Architecture d un service de partage de données modifiables sur une infrastructure pair-à-pair Mathieu Jan Mathieu.Jan@irisa.fr Superviseurs : Gabriel Antoniu, Luc Bougé, Thierry Priol {Gabriel.Antoniu,Luc.Bouge,Thierry.Priol}@irisa.fr

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Les nouvelles technologies du Web

Les nouvelles technologies du Web Les nouvelles technologies du Web S. Aicardi Journées Mathrice, Limoges, 15-17 Mars 2005 Principe IRC Le terme de messagerie instantanée recouvre plusieurs réalités : Envoi de messages courts type SMS

Plus en détail

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES Marie GALEZ, galez@cines.fr Le propos de cet article est de présenter les architectures NAS et SAN, qui offrent de nouvelles perspectives pour le partage

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Modélisation et détection des comportements malveillants dans les réseaux pair à pair publics

Modélisation et détection des comportements malveillants dans les réseaux pair à pair publics Nom, Prénom : Montassier Guillaume Branche : Master Sécurité des Systèmes d Informations Responsable pédagogique UTT : Année : 2011 M. Alain Corpel Semestre : Printemps Titre du stage Modélisation et détection

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Cahier des charges (CDC)

Cahier des charges (CDC) Cahier des charges (CDC) PTella Auteur Arnaud Aucher - Ecole Centrale Groupe PT1 3 Nom du document Version 3 Page 1 / 5 Sommaire Sommaire... 2 Présentation générale du projet... 3 1. Descriptif du projet...

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Cloud Computing et SaaS

Cloud Computing et SaaS Cloud Computing et SaaS On a vu fleurir ces derniers temps un grands nombre de sigles. L un des premiers est SaaS, Software as a Service, sur lequel nous aurons l occasion de revenir. Mais il y en a beaucoup

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14

Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14 Le Cloud au LIG? Pierre Neyron PimLIG - 2013-04-14 Cloud = buzz word Employé à toutes les sauces... http://www.youtube.com/watch?v=rdkbo2qmyjq (pub SFR) tout le monde fait du cloud? Qui fait du cloud au

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery

Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery Revue d article : Dynamic Replica Placement for Scalable Content Delivery Marc Riner - INSA Lyon - DEA DISIC Introduction Cet article [1] présente une technique innovante de placement de réplicats et de

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles

Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Prise en compte des ressources dans les composants logiciels parallèles Aperçus de l action RASC et du projet Concerto F. Guidec Frederic.Guidec@univ-ubs.fr Action RASC Plan de cet exposé Contexte Motivations

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2015) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Données massives («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair

Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Sauvegarde collaborative en pair-à-pair Fabrice Le Fessant Fabrice.Le_Fessant@inria.fr ASAP Team INRIA Saclay Île de France Octobre 2008 Fabrice Le Fessant () Backup en pair-à-pair Rennes 2008 1 / 21 Plan

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 9 - Les réseaux Peer-To-Peer Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/40 Plan

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Raja Chiky, Bruno Defude, Georges Hébrail GET-ENST Paris Laboratoire LTCI - UMR 5141 CNRS Département Informatique et Réseaux

Plus en détail

Gestion électronique de documents

Gestion électronique de documents you can Canon ADOS Architecture for Document Services TM Gestion électronique de documents Gestion électronique de documents ADOS Les exigences complexes posées à la gestion des documents requièrent des

Plus en détail

Plateformes vidéo d entreprise. Choisir sa plateforme vidéo d entreprise

Plateformes vidéo d entreprise. Choisir sa plateforme vidéo d entreprise Plateformes vidéo d entreprise Mars 2014 Sommaire Introduction... 3 Les attentes et besoins des entreprises... 4 >> La communication, principal besoin des entreprises... 4 >> Chaine de télévision KTO :

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Stockage dans les systèmes pair à pair

Stockage dans les systèmes pair à pair Stockage dans les systèmes pair à pair Olivier Soyez To cite this version: Olivier Soyez. Stockage dans les systèmes pair à pair. Networking and Internet Architecture [cs.ni]. Université de Picardie Jules

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4 Rapport Load Balancing et migration Printemps 2001 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SYNTHESE CONCERNANT LE LOAD BALANCING ET LA MIGRATION... 4 POURQUOI FAIRE DU LOAD BALANCING?...

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Cours Master 2, 2011

Cours Master 2, 2011 Révision Mobilité, Cours Master 2, 2011 Michel Habib habib@liafa.jussieu.fr http://www.liafa.jussieu.fr/~habib Mars 2011 Plan Le déclin programmé du pair-à-pair? Un peu d espoir quand même Grid et autres

Plus en détail

N d ordre : 4071 ANNÉE 2009. THÈSE / UNIVERSITÉ DE RENNES 1 sous le sceau de l Université Européenne de Bretagne. pour le grade de

N d ordre : 4071 ANNÉE 2009. THÈSE / UNIVERSITÉ DE RENNES 1 sous le sceau de l Université Européenne de Bretagne. pour le grade de N d ordre : 4071 ANNÉE 2009 THÈSE / UNIVERSITÉ DE RENNES 1 sous le sceau de l Université Européenne de Bretagne pour le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE RENNES 1 Mention : Informatique École doctorale

Plus en détail

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Plan 2/40 1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Réseaux IUT de Villetaneuse Département Informatique, Formation Continue Année 2012 2013 http://www.lipn.univ-paris13.fr/~evangelista/cours/2012-2013/reseaux-fc

Plus en détail

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007

Rapport d activité. Mathieu Souchaud Juin 2007 Rapport d activité Mathieu Souchaud Juin 2007 Ce document fait la synthèse des réalisations accomplies durant les sept premiers mois de ma mission (de novembre 2006 à juin 2007) au sein de l équipe ScAlApplix

Plus en détail

Planifier la migration des applications d entreprise dans le nuage

Planifier la migration des applications d entreprise dans le nuage TM Planifier la migration des applications d entreprise dans le nuage Guide de vos options de migration : nuage privé et public, critères d évaluation des applications et meilleures pratiques de migration

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Exchange Server 2013 Préparation à la certification MCSE Messaging - Examen 70-341

Exchange Server 2013 Préparation à la certification MCSE Messaging - Examen 70-341 Chapitre 1 Introduction à Exchange A. Présentation d'exchange 16 1. Public visé 16 2. La messagerie au sein de l entreprise 16 3. L évolution des plateformes Exchange 17 B. Introduction à Exchange 2O13

Plus en détail

Réseau Global MIDI Note applicative

Réseau Global MIDI Note applicative Réseau Global MIDI Note applicative 1 But du manuel Le but de cette note applicative est de démystifié l utilisation du MIDI transporté dans un Réseau Global MIDI. Ce réseau virtuel offre sans aucune restriction,

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma

Systèmes Répartis. Pr. Slimane Bah, ing. PhD. Ecole Mohammadia d Ingénieurs. G. Informatique. Semaine 24.2. Slimane.bah@emi.ac.ma Ecole Mohammadia d Ingénieurs Systèmes Répartis Pr. Slimane Bah, ing. PhD G. Informatique Semaine 24.2 1 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home 2 Semestre 4 : Fev. 2015 Grid : exemple SETI@home

Plus en détail

Programmation parallèle et distribuée

Programmation parallèle et distribuée Programmation parallèle et distribuée (GIF-4104/7104) 5a - (hiver 2014) Marc Parizeau, Département de génie électrique et de génie informatique Plan Mégadonnées («big data») Architecture Hadoop distribution

Plus en détail

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE

Chapitre VIII : Introduction aux réseaux. Motivations. Notion de système distribué. Motivations Différents types de SE Chapitre VIII : Introduction aux réseaux Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr Département IEM http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq 4 mai 2006 1 Structures de Systèmes distribués

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille

Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Contributions à l expérimentation sur les systèmes distribués de grande taille Lucas Nussbaum Soutenance de thèse 4 décembre 2008 Lucas Nussbaum Expérimentation sur les systèmes distribués 1 / 49 Contexte

Plus en détail

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation SERVEUR EN CLUSTER. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation SERVEUR D APPLICATIONS EN CLUSTER Description Un cluster est un ensemble d instances de serveurs d applications combinant haute disponibilité et forte évolutivité. Contrairement à un système

Plus en détail

Microsoft Dynamics AX. Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server

Microsoft Dynamics AX. Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server FLEXIBILITÉ Microsoft Dynamics AX Solutions flexibles avec la technologie Microsoft Dynamics AX Application Object Server Livre blanc Comment les entreprises peuvent-elles utiliser la technologie Microsoft

Plus en détail

Media Streaming avec Windows 7

Media Streaming avec Windows 7 Media Streaming avec Windows 7 Après avoir parlé des nouvelles possibilités réseaux de Windows, notamment des «Homegroups», pardon, des «groupes résidentiels, voyons comment ont été intégrées les possibilités

Plus en détail

Autorité de certification distribuée pour des réseaux pair-à-pair structurés : modèle, mise en oeuvre et exemples d applications

Autorité de certification distribuée pour des réseaux pair-à-pair structurés : modèle, mise en oeuvre et exemples d applications Autorité de certification distribuée pour des réseaux pair-à-pair structurés : modèle, mise en oeuvre et exemples d applications François Lesueur To cite this version: François Lesueur. Autorité de certification

Plus en détail

Routage Efficace pour les Réseaux Pair-à-Pair utilisant des Tables de Hachage Distribuées

Routage Efficace pour les Réseaux Pair-à-Pair utilisant des Tables de Hachage Distribuées Routage Efficace pour les Réseaux Pair-à-Pair utilisant des Tables de Hachage Distribuées Marguerite Fayçal To cite this version: Marguerite Fayçal. Routage Efficace pour les Réseaux Pair-à-Pair utilisant

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Lync Server 2013 Architecture, Installation et Configuration

Lync Server 2013 Architecture, Installation et Configuration Avant-propos 1. Introduction 13 2. À qui cet ouvrage s'adresse-t-il? 14 3. Niveau de compétences requis 14 4. Structure de ce livre 15 5. Remerciements 16 Présentation de la communication unifiée 1. Introduction

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec. 3A-IIC - Parallélisme & Grid Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Principes et Objectifs Evolution Leçons du passé Composition d une Grille Exemple d utilisation

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

L évolution vers la virtualisation

L évolution vers la virtualisation L évolution vers la virtualisation Dépassez vos attentes en matière de solutions TI. L évolution vers la virtualisation En 2009, la majorité des entreprises québécoises ne s interrogent plus sur la pertinence

Plus en détail

L entreprise collaborative

L entreprise collaborative L entreprise collaborative Spécialiste des solutions Cloud Microsoft pour votre PME Gestion des appareils Logiciels Office Messagerie Collaborative Mobilité Partage de documents Calendriers partagés Intranets

Plus en détail

Environnement pour le calcul pair à pair

Environnement pour le calcul pair à pair Master Informatique et Télécommunication Parcours Systèmes Informatiques et Génie Logiciel Environnement pour le calcul pair à pair NGUYEN The Tung Groupe : Calcul Distribué et Asynchronisme Responsable

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012

Virtualisation. du poste de travail Windows 7 et 8. avec Windows Server 2012 Virtualisation du poste de travail Windows 7 et 8 avec Windows Server 2012 Contraintes d architecture VDI et RDS App-V UE-V Citrix AppSense Norskale RES Software William Bories Abderrahmane Laachir Philippe

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

La continuité de service

La continuité de service La continuité de service I INTRODUCTION Si la performance est un élément important de satisfaction de l'utilisateur de réseau, la permanence de la disponibilité des ressources l'est encore davantage. Ici

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

Gestion du déploiement de composants sur réseau P2P

Gestion du déploiement de composants sur réseau P2P Gestion du déploiement de composants sur réseau P2P Stéphane Frénot 1 INRIA ARES, Laboratoire CITI Bat. Léonard de Vinci 69621 Villeurbanne Cedex stephane.frenot@insa-lyon.fr ABSTRACT: The deployment of

Plus en détail

Mobile IP et autres compagnons de voyage.

Mobile IP et autres compagnons de voyage. Mobile IP et autres compagnons de voyage. Cartigny Julien Université de Lille 1 LIFL / équipe RD2P Informatique mobile Evolution des ordinateurs: Augmentation de la puissance de calcul, des capacités de

Plus en détail

Fiche de l'awt Le modèle peer to peer

Fiche de l'awt Le modèle peer to peer Fiche de l'awt Le modèle peer to peer L'arrivée du peer to peer (point à point) bouleverse le modèle traditionnel client-serveur. Dorénavant, toute application peut être à la fois client et serveur. Quels

Plus en détail

THÈSE. présentée devant. l Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) pour obtenir le grade de. par. Idrissa SARR

THÈSE. présentée devant. l Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) pour obtenir le grade de. par. Idrissa SARR N o d ordre: 000 THÈSE présentée devant l Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PIERRE ET MARIE CURIE Mention INFORMATIQUE par Idrissa SARR Équipe

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014

Le Cloud Computing. Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où. Mai 2014 Le Cloud Computing Stockez et accédez à tous vos documents et données depuis n importe où Mai 2014 SOMMAIRE - Qu est ce que le cloud computing? - Quelle utilisation? - Quelle utilité? - Les déclinaisons

Plus en détail

Espace de stockage intermédiaire. Compte de Messagerie. Communication «Asynchrone» «Compte de Messagerie»

Espace de stockage intermédiaire. Compte de Messagerie. Communication «Asynchrone» «Compte de Messagerie» Messagerie Principes de Base Communication «Asynchrone» La messagerie permet d échanger des informations sans se préoccuper de la disponibilité du/des correspondants Ceci nécessite l utilisation d un espace

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud

Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud Pourquoi OneSolutions a choisi SyselCloud Créée en 1995, Syselcom est une société suisse à capitaux suisses. Syselcom est spécialisée dans les domaines de la conception, l intégration, l exploitation et

Plus en détail

La surveillance centralisée dans les systèmes distribués

La surveillance centralisée dans les systèmes distribués La surveillance centralisée dans les systèmes distribués Livre blanc Auteur : Daniel Zobel, du service Documentation et Support de Paessler AG Date de publication : août 2010 Dernière révision : janvier

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Les technologies documentaires adhoc intégrées au sein des services SharePoint pour Windows.

Les technologies documentaires adhoc intégrées au sein des services SharePoint pour Windows. Les technologies documentaires adhoc intégrées au sein des services SharePoint pour Windows. Les services «Microsoft SharePoint» offrent aux utilisateurs Windows un ensemble de fonctions de stockage de

Plus en détail

Formation owncloud Thierry DOSTES - Octobre 2013 1

Formation owncloud Thierry DOSTES - Octobre 2013 1 1 2 3 4 5 IasS (Infrastructure as a Service) : l entreprise gère les OS des serveurs et les applicatifs tandis que le fournisseur administre le matériel serveur, les couches de virtualisation, le stockage

Plus en détail

Routage IP: Protocoles. Page 1. 1994: création Bernard Tuy Modifications. 1995 Bernard Tuy 1997 Bernard Tuy 1998 Bernard Tuy

Routage IP: Protocoles. Page 1. 1994: création Bernard Tuy Modifications. 1995 Bernard Tuy 1997 Bernard Tuy 1998 Bernard Tuy Routage IP: Protocoles 1994: création Bernard Tuy Modifications 1995 Bernard Tuy 1997 Bernard Tuy 1998 Bernard Tuy Page 1 Plan Les protocoles de Routage IP Généralités RIP (2) IGRP OSPF EGP (2) BGP CIDR

Plus en détail

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization)

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Préparé par : Zeus Kerravala Les cinq raisons majeures pour déployer SDN et NFV NetworkWorld,

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateur : Michel Gagné Club informatique Mont-Bruno Séances du 18 janvier et du 17 février 2012 Présentateur : Michel Gagné Le fonctionnement du courrier électronique La différence entre Internet, Web et courrier électronique

Plus en détail

Stage Linux-SambaÉdu Module 2. Structure d'un réseau d'eple et révisions sur IP

Stage Linux-SambaÉdu Module 2. Structure d'un réseau d'eple et révisions sur IP Stage Linux-SambaÉdu Module 2 Structure d'un réseau d'eple et révisions sur IP Réseau administré : principes Tous les ordinateurs sont regroupés dans un domaine, sorte de zone sécurisée, sur lequel on

Plus en détail

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC)

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC) Pour les entreprises de taille moyenne Descriptif Produit Oracle Real Application Clusters (RAC) POURQUOI VOTRE ENTREPRISE A BESOIN DE CLUSTERISER LES SERVEURS La continuité opérationnelle est cruciale

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

Système de vidéosurveillance Guide de configuration

Système de vidéosurveillance Guide de configuration Guide de configuration Introduction Les technologies de vidéosurveillance ne sont plus considérées comme «nouvelles» de nos jours, puisque l on enregistre et archive des vidéos depuis maintenant de nombreuses

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

Découverte et investigation des menaces avancées PRÉSENTATION

Découverte et investigation des menaces avancées PRÉSENTATION Découverte et investigation des menaces avancées PRÉSENTATION AVANTAGES CLÉS RSA Security Analytics offre les avantages suivants : Surveillance de la sécurité Investigation des incidents Reporting sur

Plus en détail