pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions"

Transcription

1 pour Réforme, La Fédération Protestante de France, La Croix Et l Institut Européen en Sciences des Religions Etude auprès des protestants Résultats détaillés Le 21 mai 2010

2 Sommaire La méthodologie Les résultats de l'étude A - La sensibilité et le parcours religieux... 5 L appartenance religieuse... 6 La sensibilité protestante dont on se sent le plus proche... 9 Le mode d entrée dans la religion : héritage ou conversion L appartenance religieuse antérieure Les principaux motifs d adhésion au protestantisme B - Les pratiques religieuses La pratique du culte La fréquence de lecture de la Bible à domicile La fréquence à laquelle on réalise des prières Le sens donné au récit biblique de la Création La propension à compter sur des guérisons miraculeuses en cas de maladies C - Le jugement sur l avenir de sa religion et sur ses institutions Le pronostic sur l évolution du protestantisme français dans les prochaines années L opinion sur la nécessité pour la FPF de rassembler toutes les sensibilités du protestantisme L adhésion au principe de création du Conseil National des Evangéliques de France D - L attitude vis-à-vis des autres religions La participation à une rencontre œcuménique au cours des douze derniers mois Le souhait concernant les relations entre protestantisme et catholicisme L opinion sur la possibilité d accéder à Dieu à travers d autres religions L adhésion au dialogue interreligieux E - Le jugement vis-à-vis de différents enjeux politiques et sociaux Le degré d adhésion à différentes opinions La proximité politique... 94

3 - 1 - La méthodologie 1

4 Méthodologie Ce document présente les résultats d une étude réalisée par l Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l enquête par sondage. Les enseignements qu elle indique reflètent un état de l opinion à l instant de sa réalisation et non pas une prédiction. Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l accord exprès de l Ifop. Etude réalisée par l'ifop pour : Echantillon Réforme, la Fédération Protestante de France, La Croix et l Institut Européen en Sciences des Religions Echantillon de 702 personnes se déclarant de confession protestante ou chrétien évangélique. La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage) après stratification par région. Les quotas et données sur la structure de la population protestante sont issus d un cumul d enquêtes Ifop réalisées auprès de près de personnes ces dernières années et au sein desquelles un sous échantillon de 3000 protestants a été isolé. Mode de recueil Les interviews ont eu lieu par téléphone au domicile des personnes interrogées. Dates de terrain Du 7 au 21 mai

5 Méthodologie Afin de garantir la cohérence des résultats par répartition géographique, les zones géographiques suivantes ont été retenues. Elles ont été définies à partir de la structure du sous-échantillon de 3000 protestants explicité en page précédente. NB : Les résultats des zones Grand Centre et Franche-Comté ne peuvent être ventilés en raison de la faiblesse des effectifs due à une faible implantation protestante. 3

6 - 2 - Les résultats de l'étude 4

7 - A - La sensibilité et le parcours religieux 5

8 L appartenance religieuse Question : Etes-vous? Ensemble (%) Protestant Chrétien évangélique Catholique... - Musulman... - Juif... - D une autre religion... - Sans religion Ne se prononcent pas

9 .L appartenance religieuse. Protestant Chrétien évangélique (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle 94 6 Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

10 .L appartenance religieuse. Protestant Chrétien évangélique (%) (%) ENSEMBLE SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage 91 9 Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

11 La sensibilité protestante dont on se sent le plus proche Question : De quelle sensibilité vous sentez-vous le plus proche? Ensemble (%) Réformée Evangélique Luthérienne Pentecôtiste... 5 Charismatique... 2 Autre Ne se prononcent pas

12 .La sensibilité protestante dont on se sent le plus proche. Réformée Evangélique Luthérienne Pentecôtiste Charismatique Autre Nsp (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

13 .La sensibilité protestante dont on se sent le plus proche. Réformée Evangélique Luthérienne Pentecôtiste Charismatique Autre Nsp (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

14 Le mode d entrée dans la religion : héritage ou conversion Question : Avez-vous toujours été...? Ensemble (%) Oui Non Ne se prononcent pas

15 Le mode d entrée dans la religion : héritage ou conversion? Oui Non (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle 91 9 Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

16 Le mode d entrée dans la religion : héritage ou conversion? Oui Non (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

17 L appartenance religieuse antérieure Question : Qu étiez-vous avant de devenir...? Base : posée uniquement à ceux s étant converti au protestantisme, soit 22% de l échantillon. Ensemble (%) Catholique Sans religion Musulman... 2 Juif... - D une autre religion Ne se prononcent pas

18 .L appartenance religieuse antérieure. Catholique Sans religion Musulman D une autre religion Nsp (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

19 .L appartenance religieuse antérieure. Catholique Sans religion Musulman D une autre religion Nsp (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

20 Les principaux motifs d adhésion au protestantisme Question : Parmi la liste suivante, quelles sont les trois principales motivations qui expliquent votre adhésion au protestantisme? Ensemble (%) Par tradition familiale...53 Pour sa liberté d esprit...47 Pour la place accordée à la Bible Pour sa façon d exprimer la foi chrétienne...37 Parce que les pasteurs peuvent se marier...33 Pour ses orientations morales Pour sa façon de vivre en Eglise Pour la place reconnue aux femmes...18 Pour son action sociale Ne se prononcent pas (*) (*) Total supérieur à 100, les interviewés ayant pu donner trois réponses 18

21 .Les principaux motifs d adhésion au protestantisme. Par tradition familiale Pour sa liberté d esprit Pour la place accordée à la Bible Pour sa façon d exprimer la foi chrétienne Parce que les pasteurs peuvent se marier (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

22 .Les principaux motifs d adhésion au protestantisme. Pour ses orientations morales Pour sa façon de vivre en Eglise Pour la place reconnue aux femmes Pour son action sociale Nsp (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

23 .Les principaux motifs d adhésion au protestantisme. Par tradition familiale Pour sa liberté d esprit Pour la place accordée à la Bible Pour sa façon d exprimer la foi chrétienne Parce que les pasteurs peuvent se marier (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

24 .Les principaux motifs d adhésion au protestantisme. Pour ses orientations morales Pour sa façon de vivre en Eglise Pour la place reconnue aux femmes Pour son action sociale Nsp (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

25 - B - Les pratiques religieuses 23

26 La pratique du culte Question : Vous rendez-vous au culte... Ensemble (%) Chaque semaine...26 Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an...24 Plus rarement Jamais Ne se prononcent pas

27 .La pratique du culte. Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

28 .La pratique du culte. Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

29 La fréquence de lecture de la Bible à domicile Question : Chez vous, lisez-vous la Bible? Ensemble (%) Au moins une fois par semaine Plusieurs fois par mois... 5 Au moins une fois par mois... 7 Quelques fois par an Plus rarement Jamais Ne se prononcent pas

30 .La fréquence de lecture de la Bible à domicile. Au moins une fois par semaine Plusieurs fois par mois Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

31 .La fréquence de lecture de la Bible à domicile. Au moins une fois par semaine Plusieurs fois par mois Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

32 La fréquence à laquelle on réalise des prières Question : Vous arrive-t-il de prier? Ensemble (%) Quotidiennement...45 Plusieurs fois par mois...14 Au moins une fois par mois... 4 Quelques fois par an...11 Plus rarement Jamais Ne se prononcent pas

33 .La fréquence à laquelle on réalise des prières. Quotidiennement Plusieurs fois par mois Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

34 .La fréquence à laquelle on réalise des prières. Quotidiennement Plusieurs fois par mois Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

35 Le sens donné au récit biblique de la Création Question : Considérez-vous le récit biblique de la Création? Ensemble (%) Comme un texte exprimant le sens de la création du monde...46 Comme un mythe signifiant la condition de l homme dans la création du monde...31 Comme un récit historique Ne se prononcent pas

36 .Le sens donné au récit biblique de la Création. Comme un texte exprimant le sens de la création du monde Comme un mythe signifiant la condition de l homme dans la création du monde Comme un récit historique Nsp (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

37 .Le sens donné au récit biblique de la Création. Comme un texte exprimant le sens de la création du monde Comme un mythe signifiant la condition de l homme dans la création du monde Comme un récit historique Nsp (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

38 La propension à compter sur des guérisons miraculeuses en cas de maladies Question : En cas de maladies, comptez-vous sur des guérisons miraculeuses? Ensemble (%) Oui 31 Oui, si je me suis bien conduit devant Dieu...7 Oui, quel qu ait été mon comportement devant Dieu Non 68 Non, rarement Non, jamais Ne se prononcent pas

39 .La propension à compter sur des guérisons miraculeuses en cas de maladies. Oui Oui, si je me suis bien conduit devant Dieu Oui, quel qu ait été mon comportement devant Dieu Non Non, rarement Non, jamais (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur Nsp 37

40 .La propension à compter sur des guérisons miraculeuses en cas de maladies. Oui Oui, si je me suis bien conduit devant Dieu Oui, quel qu ait été mon comportement devant Dieu Non Non, rarement Non, jamais (%) (%) (%) (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane Nsp 38

41 - C - Le jugement sur l avenir de sa religion et sur ses institutions 39

42 Le pronostic sur l évolution du protestantisme français dans les prochaines années Question : Selon vous, dans les prochaines années en France, le protestantisme va-t-il se développer, régresser ou rester tel qu il est? Ensemble (%) Se développer Régresser Rester tel qu il est Ne se prononcent pas

43 .Le pronostic sur l évolution du protestantisme français dans les prochaines années. Se développer Régresser Rester tel qu il est Nsp (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

44 .Le pronostic sur l évolution du protestantisme français dans les prochaines années. Se développer Régresser Rester tel qu il est Nsp (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

45 L opinion sur la nécessité pour la FPF de rassembler toutes les sensibilités du protestantisme Question : La Fédération Protestante de France devrait-elle, selon vous, rassembler toutes les sensibilités du protestantisme? Ensemble (%) Oui Non Vous n avez pas d avis sur la question Vous ne connaissez pas ou pas suffisamment la Fédération Protestante de France Ne se prononcent pas

46 .L opinion sur la nécessité pour la FPF de rassembler toutes les sensibilités du protestantisme. Oui Non Vous n avez pas d avis sur la question Vous ne connaissez pas ou pas suffisamment la Fédération Protestante de France (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

47 .L opinion sur la nécessité pour la FPF de rassembler toutes les sensibilités du protestantisme. Oui Non Vous n avez pas d avis sur la question Vous ne connaissez pas ou pas suffisamment la Fédération Protestante de France (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

48 L adhésion au principe de création du Conseil National des Evangéliques de France Question : A propos de la création du Conseil National des Evangéliques de France, le CNEF, quelle est votre opinion? Ensemble (%) Vous approuvez cette création Vous désapprouvez cette création... 6 Vous n avez pas d avis sur la question...20 Vous ne connaissez pas ou pas suffisamment le sujet Ne se prononcent pas

49 .L adhésion au principe de création du Conseil National des Evangéliques de France. Vous approuvez cette création Vous désapprouvez cette création Vous n avez pas d avis sur la question Vous ne connaissez pas ou pas suffisamment le sujet (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

50 .L adhésion au principe de création du Conseil National des Evangéliques de France. Vous approuvez cette création Vous désapprouvez cette création Vous n avez pas d avis sur la question Vous ne connaissez pas ou pas suffisamment le sujet (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

51 - D - L attitude vis-à-vis des autres religions 49

52 La participation à une rencontre œcuménique au cours des douze derniers mois Question : Avez-vous, ces douze derniers mois, participé à une rencontre œcuménique, c est-à-dire une rencontre religieuse organisée avec des personnes de différentes confessions chrétiennes? Ensemble (%) Oui Non Ne se prononcent pas

53 .La participation à une rencontre œcuménique au cours des douze derniers mois. Oui Non (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

54 .La participation à une rencontre œcuménique au cours des douze derniers mois. Oui Non (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

55 Le souhait concernant les relations entre protestantisme et catholicisme Question : Souhaitez-vous que les relations entre le protestantisme et le catholicisme soient...? Ensemble (%) Plus étroites Moins étroites... 9 Comme actuellement Ne se prononcent pas

56 .Le souhait concernant les relations entre protestantisme et catholicisme. Plus étroites Moins étroites Comme actuellement Nsp (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE SEXE DE L INTERVIEWE(E) Homme Femme AGE DE L INTERVIEWE(E) Moins de 35 ans ans et plus à 49 ans à 64 ans ans et plus PROFESSION DE L INTERVIEWE Profession libérale, cadre supérieur Profession intermédiaire Employé Ouvrier Retraité Autre inactif REGION Alsace Moselle Ile de France Reste de la France Cévennes Haute Loire Grand-Est Nord Grand Ouest Sud Ouest PACA, Rhône Alpes, Corse NIVEAU DE DIPLOME Sans diplôme CEP / BEPC CAP, BEP Bac général Bac technique ou professionnel Bac + 2 ans, niveau bac Diplôme supérieur

57 .Le souhait concernant les relations entre protestantisme et catholicisme. Plus étroites Moins étroites Comme actuellement Nsp (%) (%) (%) (%) ENSEMBLE RELIGION DECLAREE Protestant Chrétien Evangélique SENSIBILITE PROTESTANTE DONT ON SE SENT LE PLUS PROCHE Luthéro-réformé Luthérien Réformé Sensibilités émergentes Evangélique Pentecôtiste (*) Autres sensibilités MODE D ENTREE DANS LA RELIGION Héritage Conversion Dont anciennement catholique Dont anciennement sans religion (*) VALEUR ATTRIBUEE A LA BIBLE Texte exprimant le sens de la création Mythe signifiant la condition de l homme Récit historique PRATIQUE DU CULTE Chaque semaine Au moins une fois par mois Plusieurs fois par an Plus rarement Jamais FREQUENCE DE LECTURE DE LA BIBLE A DOMICILE Au moins une fois par semaine Au moins une fois par mois Quelques fois par an Plus rarement Jamais PROXIMITE POLITIQUE Gauche LO / NPA / Front de Gauche Parti Socialiste Les Verts Mouvement Démocrate - Modem Droite UMP Front National (*) Sans sympathie partisane

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

Les Français et la fraude fiscale

Les Français et la fraude fiscale Les Français et la fraude fiscale Institut CSA pour Atlantico Mai 2013 Fiche technique Sondage exclusif CSA / Atlantico réalisé par Internet du 14 au 16 mai 2013. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel

Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Les enseignants, acteurs majeurs du développement personnel Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

ANALYSE : Le catholicisme en France en 2010

ANALYSE : Le catholicisme en France en 2010 ANALYSE : Le catholicisme en France en 2010 Août 2010 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Ifop - Analyse : Le catholicisme en France en 2009 - Janvier 2010 jerome.fourquet@ifop.com 00 Sommaire Note méthodologique

Plus en détail

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon

Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Les intentions de vote pour les élections régionales en Midi-Pyrénées- Languedoc-Roussillon Ifop pour Midi Libre, Centre Presse, La Dépêche du Midi et L Indépendant JF/EP N 113175 Contacts Ifop : Jérôme

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com pour Le climat électoral dans le 5ème arrondissement de Paris Résultats détaillés Le 4 mars

Plus en détail

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11

L Enseignement religieux au Luxembourg. Sondage TNS-ILRES Juillet 08 N 11 L Enseignement religieux au Luxembourg Sondage TNS-ILRES Juillet 08 11 5 av. Marie Thérèse L-2132 Luxembourg tél.: 44743-501 sesopi-ci@sesopi-ci.lu www.sesopi-ci.lu 978-2-9599806-3-3 Documentation Etude

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques

Présentation du programme Éthique et culture religieuse. Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Présentation du programme Éthique et culture religieuse Par Diane Leblanc et Estelle Mercier Conseillères pédagogiques Repères historiques 1964 1995 1996 1998 1999 1999 2000 2005 Création du ministère

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

Les propositions de Nicolas Sarkozy

Les propositions de Nicolas Sarkozy Les propositions de Nicolas Sarkozy Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Mars 2015 Etude N 1500259B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1010

Plus en détail

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour

L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour L information des Français vis-à-vis du nucléaire pour Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16 97 06 01 frederic.micheau@ifop.com

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores

Les Français et les nuisances sonores Les Français et les nuisances sonores Sondage Ifop pour le Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Contact Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Les Français et le stockage de données numériques

Les Français et le stockage de données numériques Les Français et le stockage de données numériques Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com Mai 2015 1 La méthodologie opinionway La

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014

CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE. N 1301649 Janvier 2014 CECOP LES FRANÇAIS, L EPARGNE ET LA RETRAITE N 1301649 Contacts CSA Pôle Opinion Corporate: Yves-Marie CANN Directeur adjoint du Pôle (yves-marie.cann@csa.eu) Julie GAILLOT Directrice d études (julie.gaillot@csa.eu)

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014

Paris WorkPlace 2014 Observatoire de la Métropole du Grand Paris Résultats détaillés Cadres Février 2014 FM N 111659 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire Vague 2 Juin 2014

Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire Vague 2 Juin 2014 Enquête auprès du grand public sur le projet de réforme du système ferroviaire - Vague 2 - JF/AM N 112299 - JUIN 2014 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Les Français et les complémentaires santé

Les Français et les complémentaires santé Les Français et les complémentaires santé Sondage Ifop pour Lecomparateurassurance.com Contact Ifop : Romain Bendavid Directeur de clientèle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44

Plus en détail

Il n est ordinairement attribué

Il n est ordinairement attribué Les 39 degrés de la Franc-Maçonnerie Plan du fonctionnemt de la Maçonnerie et détail des degrés supérieurs Ci dessus, symbole maçonnique sur le dollar américain Il n est ordinairement attribué que 33 degré

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX

BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX BAROMÈTRE DE LA PROTECTION SOCIALE DES AGENTS TERRITORIAUX Avril 2009 SOMMAIRE 1. La méthodologie 3 A. L évolution du système de protection sociale 5 B. Les pratiques en matière de protection sociale 9

Plus en détail

pour Enquête sur la mise en place de la

pour Enquête sur la mise en place de la pour Enquête sur la mise en place de la Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : Réseau Ferré de France Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population des départements

Plus en détail

Observatoire du fait religieux en entreprise Synthèse des résultats de l étude 2014

Observatoire du fait religieux en entreprise Synthèse des résultats de l étude 2014 Observatoire du fait religieux en entreprise Synthèse des résultats de l étude 2014 Préambule Le groupe Randstad France a ouvert il y a six ans, une réflexion sur le fait religieux en entreprise. Une démarche

Plus en détail

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes Gestion de comptes - Rapport d étude Auteur Pôle Banque Finance et Assurance N étude 1400127 Février 2014 1 Gestion de comptes Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 6 3. Annexes 12

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

La situation politique et économique après le référendum Grec

La situation politique et économique après le référendum Grec La situation politique et économique après le référendum Grec Sondage réalisé par pour Publié le mardi 7 juillet 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Les enjeux du quotidien

Les enjeux du quotidien Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House

Le Baromètre de l économie. BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Mai 2008 Le Baromètre de l économie BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Les indices de confiance BVA - BFM - La Tribune - The Phone House Impact de la crise financière internationale sur l attitude

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

- 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les principaux enseignements... 3. - 3 - Les résultats de l étude... 9

- 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les principaux enseignements... 3. - 3 - Les résultats de l étude... 9 FM N 110192 Contact Ifop : Frédéric Micheau / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE

LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE 201 LES FRANÇAIS, L ÉPARGNE & LA RETRAITE Jérôme JAFFRÉ Directeur du Centre d Études et de Connaissances sur l Opinion Publique Jean-Pierre GAILLARD Président du Cercle des Epargnants Philippe CREVEL Secrétaire

Plus en détail

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire

Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Les Français et les projets de la Commission européenne sur les paiements par carte bancaire Institut CSA pour Visa Novembre 04 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 980 personnes

Plus en détail

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92 Résultats d étude Janvier 2015 Sommaire 1 Rappel Méthodologique 4 2 Résultats de l étude 6 Emmanuel Rivière Emmanuel.Riviere@tns-sofres.com 01 40 92 46 30 Clément Nicola Clement.Nicola@tns-sofres.com 01

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR

FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR FD/YMC N 1-5961 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Yves-Marie Cann POUR Enquête sur la responsabilité sociale du scientifique Résultats détaillés Février 2007 Annexes La publication des données qui fondent

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE Septembre 2011 Arnaud ZEGIERMAN Amandine MESSINA www.institut-viavoice.com Viavoice Tel : +33(0)1 40 54 13 71 Mieux comprendre l opinion pour agir 9 rue Huysmans 75006 Paris +33

Plus en détail

Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France

Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France Communiqué de presse Patriotisme économique : les riches en première ligne pour sauver la France Les riches estiment être prêts à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de la France et de l économie française

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

Bar a o r mè m tr t e r d es s u sa s g a es s d u l ilv i re r numé m ri r q i ue Vague 1 Mars 2012

Bar a o r mè m tr t e r d es s u sa s g a es s d u l ilv i re r numé m ri r q i ue Vague 1 Mars 2012 Baromètre des usages du livre numérique Vague 1 Mars 2012 Méthodologie page 2 Méthodologie La première phase de l étude a été réalisée auprès d un échantillon de 2014 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011

Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Les Français, l épargne et la retraite Enquête 2011 Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali A la demande du Cercle des Epargnants et de Generali, le Centre d Etudes et de Connaissances

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

L achat de médicaments sur Internet

L achat de médicaments sur Internet L achat médicaments sur Intern Adéï ZULFIKARPASIC Directrice Détement Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 06 17 45 78 98 ai.zulfikaric@lh2.fr Vanessa GALISSI Directrice d étus Détement Opinion Institutionnel

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA

LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA LES FRANÇAIS ET LA QUESTION DE LA CANDIDATURE DE DOMINIQUE STRAUSS- KAHN A L ELECTION PRESIDENTIELLE - Sondage de l'institut CSA - N 1100267A Février 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet.

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude N 1889 : Conciergerie privée. Testez la fiabilité de votre projet. Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 4 Synthèse... 6 PAGE 1 :... 7 Question 1/13... 7 Vous vivez :... 7 PAGE 2 :...10 Question 2/13...10

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles CHAPITRE 2 Population, ménages et familles Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Distribution spatiale, structure par âge et par sexe de la population Le taux d urbanisation de

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Chapitre XII Les débuts du judaïsme Chapitre XII Les débuts du judaïsme Introduction : Cette Bible a été trouvée près de la Mer Morte, non loin de Jérusalem. Chapitre XII Les débuts du judaïsme

Plus en détail

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011

Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Résultats du premier Observatoire des femmes et l assurance Un nouveau regard de l assurance au féminin : la «Hub Decider Woman» Paris, le 8 juin 2011 Fiche méthodologique Cible : Hommes et femmes âgés

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Les Français ais et à la consommation

Les Français ais et à la consommation Les Français ais et le crédit à la consommation Introduction Crédit Agricole Consumer Finance, acteur majeur du crédit à la consommation en Europe, publie un sondage réalisé par Opinionway sur les Français

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail