Les avantages de la certification MSC 10 ans de certification Pêche durable MSC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les avantages de la certification MSC 10 ans de certification Pêche durable MSC"

Transcription

1 Les avantages de la certification MSC 10 ans de certification Pêche durable MSC

2 Sommaire Le mot du Directeur Général Le mot du Directeur Général 03 Une déferlante de changement : les 10 premières années du MSC 04 Carte des pêcheries certifiées MSC 06 Langouste d Australie occidentale 08 Hareng de la Tamise 10 Saumon d Alaska 12 Hoki de Nouvelle-Zélande 14 Coque de Burry Inlet 16 Maquereau de ligne de Cornouaille Britannique 18 Langoustine du Loch Torridon 20 Légine à la palangre de Géorgie du Sud 22 Merlu du Cap 24 Langouste de Baja California 26 Colin d Alaska 28 Sole, hareng et maquereau de Hastings 30 Cabillaud du Pacifique à la palangre (Alaska, Mer de Béring et des Îles Aléoutiennes) 32 Poisson des glaces d Australie 34 Flétan du Pacifique Nord 36 Hareng de la mer du Nord (Pelagic Freezer Trawler Association) 38 Morue charbonnière du Pacifique Nord 40 Sandre du Lac Hjälmaren 42 Coquille Saint-Jacques de Patagonie 44 Thon Germon du Pacifique (American Albacore Fishing Association) 46 Bar du North Eastern Sea Fisheries Committee 48 Crevette rose d Oregon 50 Hareng de la Mer du Nord (Astrid Fiske) 52 Lacs et Coorong, Australie du Sud 54 Lieu noir de la Mer du Nord et de l'arctique Nord-Est (Norvège) 56 Hareng de la Mer du Nord du (Scottish Pelagic Sustainability Group) 58 Crevette nordique du Canada / Crevette nordique du Golfe du Saint-Laurent et du Chenal Esquiman 60 Crabe des neiges et flet à tête plate à la senne danoise de la Fédération des Pêcheries de Kyoto 62 Crevette nordique du Canada / Crevette nordique du Golfe du Saint-Laurent et du Chenal Esquiman 64 Lieu noir de la Mer du Nord (Allemagne) 66 Maquereau (Scottish Pelagic Sustainability Group) 68 Cabillaud et Églefin d Arctique Nord-Est 70 Cette année, le MSC célèbre dix ans de partenariats et de progrès. Il y a dix ans en effet, les premières pêcheries entraient dans le programme du MSC. Afin de marquer cet événement, ce livret présente et célèbre toutes ces réussites, et donne la parole aux pêcheurs pour raconter leur histoire. Lorsqu'on regarde le chemin parcouru, on s aperçoit que le travail réalisé est formidable. Suite à l effondrement des pêches de cabillaud dans les Grands Bancs, WWF et Unilever se sont rassemblés autour d'un projet commun: celui de créer un programme articulé autour du marché et destiné à promouvoir et encourager une pêche durable. Les deux organisations se sentaient intimement concernées par l avenir et la productivité de nos océans ainsi que par la durabilité des approvisionnements en produits de la mer. C est ainsi que le MSC a vu le jour, afin de servir d organe de certification et de programme d écolabellisation destiné à reconnaître et récompenser les pratiques de pêche durables et respectueuses de l environnement. Plus important encore, pour permettre aux consommateurs de faire le meilleur choix environnemental grâce à ce label. Nous sommes devenus une ONG pleinement indépendante, opérationnelle et internationale en Dix ans ont passé. Comme le démontre l histoire de ces pêcheries pionnières, l augmentation de la demande en produits de la mer certifiés durables par un tiersa a contribué à une évolution positive de la façon dont sont exploitées nos mers et océans. À l heure actuelle, plus de 150 pêcheries dans le monde sont engagées à un stade plus ou moins avancé dans le processus d évaluation du MSC. Ces pêcheries débarquent plus de 6 millions de tonnes de produits de la mer soit environ 7 % des captures sauvages annuelles au niveau mondial. Le MSC doit énormément aux pêcheries qui figurent dans ce livret ce sont les 42 premières à avoir été certifiées MSC. Elles ont fait preuve du courage, de l engagement et de la vision nécessaires pour s investir dans un programme qui était alors récent et en pleine évolution ; elles ont créé le socle dont dépend désormais un marché des produits de la mer durables en rapide évolution. Nous sommes par conséquent extrêmement redevables envers les nombreuses entreprises et les qui, partout dans le monde, ont placé la durabilité au cœur de leurs stratégies d approvisionnement. À ce jour, le marché des produits certifiés MSC est évalué à plus de 1,5 milliards de dollars. Plus de produits individuels labellisés MSC sont disponibles dans 52 pays. J aimerais remercier toutes ces personnes et ces organisations qui sont au de l activité du MSC. Je souhaite souligner ici le rôle essentiel de nos fondateurs, dont le soutien mutuel et généreux permet aujourd hui au MSC de souffler ses dix premières bougies. Certains d entre eux nous soutiennent depuis le tout début. Ce financement essentiel nous a permis de développer des partenariats et des relations de travail constitutifs de la réussite de notre programme et de notre influence croissante. Nous sommes en outre reconnaissants aux ONG environnementales et à la communauté scientifique, qui jouent un rôle essentiel pour asseoir la crédibilité du référentiel MSC pour une pêche durable et respectueuse de l environnement. Tandis que les pages qui suivent prouvent que nous avons de quoi nous réjouir, il reste toutefois beaucoup à faire et très vite, si nous souhaitons garantir la bonne santé et la productivité de nos océans. Nous sommes impatients de mettre à profit les réussites de cette première décennie en travaillant main dans la main avec tous nos partenaires pour concrétiser notre vision d une mer regorgeant de vie et d un approvisionnement en produits de la mer garanti pour la génération actuelle et pour les suivantes. Rupert Howes Directeur Général, septembre 2009 Photo de couverture : pêcherie de maquereau de ligne du Sud-Ouest, Royaume-Uni John Spaul ; Pêcherie de merlu du Cap, Afrique du Sud John White / MSC ; Thon Germon Pacifique de l'american Albacore Fishing Association, États-Unis Fishes Holding BV ; Morue charbonnière Pacifique Nord des États-Unis, États-Unis Peter Thompson ; Cabillaud et haddock Arctique Nord-Est de Domstein Longliner Partners, Norvège Alice Blålid ; Saumon d Alaska, États-Unis Chris Arend Photography ; Langouste de Baja, Mexique. 3

3 Une déferlante de changement : les 10 premières années du Marine Stewardship Council par Andrew Purvis DEPUIS 1999, date à laquelle les premières pêcheries ont rejoint son programme, le MSC (Marine Stewardship Council) attire notre attention sur une ressource durable hors du commun. À la veille du dixième anniversaire de l organisation, l écolabel MSC est apposé sur plus de produits et 2,5 millions de tonnes de produits de la mer. Derrière cette petite étiquette bleue se cachent les hommes et les femmes des pêcheries certifiées partout dans le monde, qui jour après jour, rendent ces prouesses possibles grâce à leur travail et à l efficacité de leurs bonnes pratiques. Ensemble ils rassemblent des connaissances inestimables en matière de gestion durable des pêcheries. C est cette somme de connaissances que cette brochure anniversaire met à l'honneur. Pour comprendre comment le programme MSC continue d aider les pêcheries dix ans après sa création, j ai demandé aux pêcheurs et aux organisations clientes de me raconter l histoire du MSC à leur manière. La certification a-t-elle tenu ses promesses? Les avantages économiques sont-ils probants? L étiquette bleue a-t-elle permis un meilleur positionnement sur le marché? A-t-elle aidé les pêcheurs à pénétrer de nouveaux marchés ou à conserver les marchés existants? J ai aussi cherché à savoir s il existait des progrès environnementaux quantifiables : rétablissement du stock, nouvelles recherches scientifiques, réduction des captures accessoires ou plus grande portée d observation à bord. Et en matière d avantages sociaux? Le programme MSC a-t-il contribué à préserver des emplois et les communautés littorales, à améliorer l intérêt pour la pêche en tant que mode de vie ainsi que l accès aux programmes de revitalisation sociale ou aux financements gouvernementaux? Contrant les fuseaux horaires, les variations climatiques et les barrières linguistiques, j ai parlé à chacune des 42 pêcheries certifiées avant avril 2009 et leur ai posé ces questions clés. Chacune a une histoire fascinante à raconter et toutes leurs réponses dessinent la même évidence : le programme MSC contribue à améliorer l état des mers de multiples façons. Progrès environnementaux La certification rend-elle une pêcherie plus durable ou vient-elle récompenser des bonnes pratiques déjà existantes? De nombreuses pêcheries agissent de manière durable depuis bien avant l existence du MSC mais, ainsi que le démontre ce guide, la certification a permis d apporter des améliorations quantifiables. Exemple notable, la pêcherie de Hoki de Nouvelle- Zélande (page 14), où des stocks historiquement faibles ont été rétablis grâce à une multitude de mesures de gestion. Parmi elles, un plan de rétablissement proposé par l'organisme de certification dans le cadre du label MSC. En Afrique du Sud, des progrès environnementaux ont été observés grâce au programme MSC. La pêcherie de merlu au chalut (page 24), importante sur le plan économique, a dû se pencher sur les taux de mortalité chez les oiseaux marins pris au piège des filets et, si les études l avéraient nécessaire, prendre des mesures pour les réduire. Résultat : le nombre d oiseaux tués a considérablement diminué, de par an autrefois à seulement 200 aujourd hui. Condition de sa certification, la pêcherie norvégienne de lieu noir de la Mer du Nord et de l Arctique Nord-est (page 56) a dû enregistrer les captures accessoires de manière plus systématique que ne l imposent les réglementations en vigueur. Cette pratique devrait permettre d influer sur les modes de gestion d autres pêcheries. Elle a également coopéré avec les scientifiques gouvernementaux pour cartographier les profondeurs coralliennes proches des zones de chalutage, afin de savoir si elles étaient endommagées ou abîmées par les équipements. Dans d autres cas de figure, les bénéfices sont nés directement de la certification Chaîne de Garantie d'origine, grâce à laquelle tous les produits de la mer éco-labellisés MSC sont traçables jusqu à la pêcherie certifiée. Ainsi, la pêcherie de légine de Patagonie de Géorgie du Sud, dans l Atlantique Sud (page 22), exige que toutes ses captures soient pesées, caisse par caisse, sous le contrôle gouvernemental des Malouines. Cette mesure garantit aux acheteurs et aux consommateurs que la prise certifiée n est pas issue de navires pêchant illégalement dans d autres pêcheries de légine. Jiri Rezac/WWF-UK Avantages économiques La plupart des pêcheries confirment que le label MSC les a aidées à conserver les marchés existants et à en pénétrer de nouveaux, géographiquement ou suite au développement de nouvelles catégories de produits. La pêcherie de cabillaud d Alaska de la mer de Béring et des Îles aléoutiennes (page 32) a réussi à allier les deux. Auparavant, ses ventes principales provenaient de la morue et des filets de poissons séchés. Depuis l obtention de la certification, elle est également présente sur le marché de la surgélation, des produits à valeur ajoutée, des poissons panés et frits, et a étendu son marché en Europe. La pêcherie de lieu noir de la Mer du Nord en Allemagne (page 66) reposait auparavant entièrement sur les ventes de poissons frais. Désormais, elle remporte des contrats de congélation pour ses filets, un segment de marché tout nouveau, car les revendeurs allemands (notamment les gros discounteurs que sont Aldi et Lidl) exigent des produits congelés certifiés MSC. Dans la baie de Bristol, en Alaska, la demande des gros revendeurs a éloigné les producteurs de saumon d Alaska (page 12) des conserves à faible valeur ajoutée et les a portés vers des marchés à valeur ajoutée comme les filets, le frais et le surgelé. Certains pêcheurs font état de hausses tarifaires. Les principaux bénéficiaires dans ce domaine sont les pêcheries artisanales de petite taille, dont beaucoup ont survécu et prospéré grâce à des prix plus favorables. En Australie, la pêcherie des Lacs et Coorong (page 54) explique qu elle obtient régulièrement des prix supérieurs de 30 à 50 % pour les produits certifiés MSC vendus dans les restaurants de Sydney et Melbourne. Au sein d une communauté où la pêche et les services connexes représentent 60 % du revenu des ménages, l aspect tarifaire est vital. En Grande-Bretagne, la pêcherie de bar NESFC (page 48) mentionne des primes pouvant aller jusqu à 25 % par rapport aux prix locaux avant certification, lorsqu elle vend ses produits aux meilleurs restaurants londoniens. En Grande-Bretagne toujours, les pêcheries de sole, de hareng et de maquereau de Hastings (page 30) enregistrent en général une prime de 10 % sur les produits vendus aux Pays-Bas et ont même reçu une prime de 15 % de la part des supermarchés Casino, en France. Aux États-Unis, les pêcheries de thon du Pacifique de l'american Albacore Fishing Association (AAFA) (page 46) ont vu la tonne augmenter de dollars à dollars dès l obtention de la certification MSC en août Avec un marché garanti en Europe, l'aafa a pu, pour la première fois de son histoire, établir un prix stable, plutôt que de se baser sur un système de négoce versatile. La pêcherie de langouste d Australie occidentale (page 8) constitue un bon exemple de la manière dont les pêcheries peuvent enregistrer des bénéfices économiques autres que par le biais de l augmentation de leurs tarifs. Lorsque le gouvernement australien a mis en place une réglementation demandant aux entreprises d être auditées et certifiées afin de pouvoir exporter des produits de la mer, la certification MSC a été perçue comme moyen alternatif de répondre à cette exigence, ce qui a permis à la pêcherie d économiser le coût de cette certification. Carey Schumacher Avantages sociaux La certification peut également apporter son lot d'avantages sociaux. Une gestion durable des ressources de pêches permet d améliorer la sécurité des moyens de subsistance des communautés de pêcheurs. Un aspect particulièrement vrai pour les pêcheries artisanales comme la pêcherie de langoustines du Loch Torridon (page 20) en Écosse, et les pêcheries de thon Pacifique de l'american Albacore Fishing Association (AAFA) (page 46) aux États-Unis. La pêcherie de langouste mexicaine (page 26) fournit un exemple probant de la manière dont la certification MSC peut contribuer à garantir des avantages sociaux étendus au sein des communautés. L engagement dans le programme MSC a fait connaître au gouvernement les dix villages qui vivent de cette petite pêche communautaire. L attention portée par le gouvernement s est accrue et a permis la mise en place de services essentiels, une aide de 20 millions de dollars pour l électricité et une aide gouvernementale pour les infrastructures, les routes d accès et l approvisionnement en eau potable. Influence sur les politiques Là encore, l expérience de la pêcherie de merlu d Afrique du Sud (page 24) est révélatrice. Pour répondre à une condition du MSC, elle a introduit volontairement des lignes tori (étendards accrochés aux navires pour éloigner les oiseaux des appâts et des équipements). Celles-ci sont désormais obligatoires sur les chalutiers sud-africains, parfait exemple de la manière dont les pêcheries adhérant au programme MSC peuvent exercer une influence sur les politiques gouvernementales. Les dirigeants de pêcheries sud-africaines reconnaissent d ailleurs que les opportunités de collaboration à long terme entre le secteur et le législateur se sont renforcées grâce au processus d évaluation du MSC. En Europe, où la plupart des pêcheries de hareng (pages 30, 38, 52 et 58) sont soit certifiées MSC, soit en cours d évaluation, elles ont eu un effet positif sur l état d'esprit des négociations européennes en matière de pêche. La question des quotas et les autres points sont désormais abordés avec plus de précaution, en tenant compte des résultats des évaluations MSC. La pêcherie de langouste d Australie occidentale (page 8) a découvert quant à elle que la certification MSC était un puissant outil de négociation qui a permis de réduire de moitié les taxes à l exportation des produits de la mer dans l Union Européenne, des économies qui compensent en partie les coûts liés à la certification. Tous ces exemples montrent qu'au cours de ces dix dernières années, le programme MSC a constitué une aide qui va bien au-delà d une simple mesure de hausse tarifaire. Tout au long de ce rapport, les véritables défenseurs du MSC relatent l histoire complexe et haletante de la transformation d un secteur qui connaît aujourd'hui une déferlante du changement. 4 5

4 Carte des pêcheries certifiées "durables et bien gérées" selon le référentiel MSC Pêcheries 1 Saumon d Alaska 2 Thon Albacore Pacifique de l'american Albacore Fishing Association Nord et Sud (2 pêcheries) 3 Poisson des glaces d Australie 4 Cabillaud à la palangre d Alaska (Pacifique) de la mer de Béring et des Îles aléoutiennes 5 Colin de la mer de Béring / Îles aléoutiennes 6 Coque de Burry Inlet 7 Colin du Golfe d Alaska 8 Sole, hareng et maquereau de Hastings (3 pêcheries) 9 Sandre au casier et au filet maillant du Lac Hjälmaren (2 pêcheries) 10 Langouste de Baja 11 Hoki de Nouvelle-Zélande 12 Bar du North Eastern Sea Fisheries Committee 13 Crevette rose d Oregon 14 Coquille Saint-Jacques de Patagonie 15 Hareng de la Mer du Nord (Pelagic Freezer-Trawler Association) 16 Merlu d Afrique du Sud (2 pêcheries) 17 Légine de Patagonie à la palangre de Géorgie du Sud 18 Maquereau de ligne de Cornouille (Royaume Uni) 19 Hareng au filet dérivant de la Tamise 20 Flétan Pacifique du Nord 21 Morue charbonnière du Pacifique Nord 22 Langouste d Australie occidentale 23 Hareng de la Mer du Nord (Astrid Fiske) 24 Crevette nordique du Canada 25 Cabillaud et haddock Arctique Nord-Est de Domstein Longliner Partners (2 pêcheries) 26 Lieu noir de la Mer du Nord (Allemagne) 27 Crevette nordique du Golfe du Saint-Laurent 28 Crevette nordique du Golfe du Saint-Laurent et du Chenal Esquiman 29 Araignée et flet à tête plate de la Fédération des Pêcheries de Kyoto (2 pêcheries) 30 Lacs et Coorong, Australie du Sud 31 Lieu noir de la Mer du Nord et de l Arctique Nord-Est Norvège (2 pêcheries) 32 Hareng de la Mer du Nord (Scottish Pelagic Sustainability Group) 33 Maquereau Ouest (Scottish Pelagic Sustainability Group) 34 Langoustine du Loch Torridon

5 Langouste d Australie occidentale DATE DE 3 mars 2000 renouvelée en décembre 2006 ESPÈCE MÉTHODE DE PÊCHE Casier Langouste australienne (Panulirus cygnus) Australie Côte occidentale de l Australie, de Cape Leeuwin (dans la zone de la rivière Margaret au sud de Perth) à Shark Bay, km plus au Nord tonnes Avant la certification, cette pêcherie était durable uniquement parce que nous le pensions. Aujourd hui, toutes ces précieuses données scientifiques sont vérifiées par des experts à travers le monde. Nous bénéficions d une relecture par des pairs effectuée de manière automatique afin d évaluer notre gestion de la pêcherie Dexter Davies, Directeur général du Western Rock Lobster Council PREMIÈRE pêcherie au monde à avoir été certifiée MSC, le Western Rock Lobster Council dispose d un recul qui lui permet de comprendre tous les bénéfices inhérents au label. La certification nous a avant tout permis d accéder au marché, explique Dexter Davies, son Directeur général. Les plus grandes chaînes de supermarchés en Australie exigent désormais des produits certifiés MSC, ce qui renforce notre position, poursuit-il. En mars dernier, le hard-discounter allemand Aldi, qui possède plus de 200 magasins dans les états australiens du New South Wales, du Queensland et de Victoria, a annoncé qu il allait commercialiser, dès juillet 2009, 11 produits en conserve ou surgelés certifiés MSC dans tous ses points de vente. Accès à de nouveaux marchés, réduction des taxes et influence politique Ce regain d intérêt est nouveau en Australie mais la certification MSC a aidé la pêcherie à accéder dès le début aux marchés européens. L Union européenne impose une taxe sur les produits de la mer australiens exportés en Europe, rappelle M. Davies, et la certification MSC s est révélée être un outil très puissant pour réduire de moitié ce droit de douane, ce dernier passant de 12 à 6 %. L économie réalisée sur les tonnes de langouste congelée vendues en Europe en trois ans a permis de compenser une partie des coûts liés à la certification MSC. Les représentants du secteur de la langouste ont exercé leur lobby pour que l Union européenne leur autorise l accès à ses marchés, poursuit M. Davies, et notre certification MSC a servi de puissant outil de négociation. Un moyen de dire : Regardez, voici des produits qui proviennent d une pêcherie certifiée durable de manière indépendante. Un argument qui a pesé lourd dans la balance. Ce crustacé pourpre aux longues antennes reste toutefois majoritairement exporté vers la Chine, Taiwan, les États-Unis et le Japon, représentant un chiffre d affaires de 400 millions de dollars australiens (247 millions d euros) par an soit 20 % du chiffre d affaires total des pêcheries australiennes. Sur ces marchés, le label MSC permet un gain de temps et une économie d efforts à fournir tout en réduisant les coûts : autrement dit, la hausse tarifaire n est pas seule à porter ses fruits. Quatre mois après l obtention de la certification MSC, le gouvernement australien a mis en place l Environment Protection and Biodiversity Conservation (EPBC) Act de 1999, qui impose aux entreprises d être auditées et certifiées en matière d environnement et de protection de la biodiversité pour pouvoir exporter des produits de la mer. Cette loi a été élaborée en se basant sur le référentiel MSC, explique M. Davies ; comme nous étions déjà certifiés MSC, nous avions déjà accompli tout le travail nécessaire. De plus, une grande partie des frais engagés pour obtenir la certification MSC aurait été nécessaire rien que pour obtenir le visa d exportation. Réduction des effets négatifs de la récession mondiale De manière générale, cette année, les exportations de homard sont en déclin. Dans ce contexte de récession, la langouste n est pas un produit que les gens doivent consommer à tout prix, confirme M. Davies. Néanmoins, là encore, la certification MSC peut venir en aide. La nécessité d étendre son activité sur des marchés très variés est désormais réelle en Europe, au Moyen-Orient et dans différentes catégories de produits aux États-Unis, poursuit-il. Ces marchés de détail plus spécialisés recherchent des facteurs pouvant différencier les produits dont le prix est élevé. En nous donnant accès à de nouveaux marchés, la certification MSC a joué un rôle très utile. Gestion à long terme Sur le plan écologique, la pêche au homard se base sur cette science merveilleusement prédictive dont nous disposions depuis 40 ans, explique M. Davies, faisant ainsi référence à la technique développée dans les années 1960 par le biologiste Bruce Phillips. Cette dernière permet de prédire les prises avec une grande précision, quatre ans à l avance. En installant des collecteurs (ou habitats artificiels) sur les récifs côtiers, Phillips a réussi à comptabiliser le nombre de larves de langouste dérivant sur les courants au fond de l Océan Indien, là où la langouste dépose ses œufs. Une technique qui permet de prendre, quatre ans à l avance, les décisions en matière de gestion ; il s agit donc là d un outil très utile, ajoute M. Davies. Grâce à cette technique, les dirigeants ont identifié un nombre incroyablement faible de larves en raison des facteurs environnementaux et ont réduit les captures de 50 % pour permettre aux stocks de se renouveler. Une mesure de précaution synonyme de bonne gestion, fait remarquer M. Davies. Nous ne faisons rien d'autre que d'anticiper le problème. 8

6 Hareng de la Tamise John Spaul en mars pour toute la pêcherie de hareng de la Tamise) dans le cadre d un règlement existant. La fermeture était fixée à une date définie, explique M. Wiggins, mais aucune fermeture de la totalité de l estuaire n était prévue lorsque le quota était atteint avant cette date. Pendant un mois, les chalutiers en dehors de la zone de filets dérivants pouvaient continuer à pêcher et dépasser éventuellement la prise totale autorisée. DATE DE 3 mars 2000 renouvelée en décembre 2005 Hareng (Clupea harengus) MÉTHODE DE PÊCHE Filet dérivant Royaume-Uni Estuaire de la Tamise, jusqu à la limite des six miles 2 tonnes (débarquées en 2006/07) La certification MSC incite les pêcheurs à s engager et à soutenir nos mesures pour essayer de gérer le stock de manière plus durable, en particulier s ils y trouvent un certain avantage en matière de valeur ajoutée. Joss Wiggins, Second capitaine de la pêcherie, Kent & Essex Sea Fisheries Committee ÊTRE UNE STRUCTURE DE PETITE TAILLE A SES AVANTAGES, voilà les termes qui s appliquent sans nul doute le mieux à cette minuscule pêcherie qui s étend du nord de l embouchure de la Tamise aux estuaires de Blackwater et Colne près de Colchester, ville située à 90 kilomètres de Londres, dans le comté de l Essex. Au sein de cette zone limitée (la portion de la pêcherie de hareng de la Tamise est beaucoup plus vaste), seuls sont autorisés les filets dérivants qui équipent moins de six bateaux, tous d une longueur inférieure à 10 mètres, et qui ne pêchent qu une heure ou deux par jour. Pour compléter le tableau, le poisson ciblé par leur activité de pêche est lui aussi minuscule. Le hareng Blackwater, ou hareng de l estuaire de la Tamise, constitue une population discrète qui compte une vertèbre en moins que le hareng de la Mer du Nord. Il est donc plus petit, explique Joss Wiggins, second capitaine du Kent and Essex Sea Fisheries Committee (KESFC), qui gère, règlemente et développe les pêcheries de la région. D une certaine manière, nous avions besoin d un support marketing afin d encourager les gens à acheter nos produits. Gagner le soutien des pêcheurs À la fin des années 1990, avant que la notion de développement durable ne devienne courante, les pêcheurs ont compris que la certification MSC incarnait la solution. Vendre sur les marchés locaux des poissons pêchés localement et de manière durable leur a permis de répondre à de nombreuses exigences, se souvient M. Wiggins. Mais en tant que dirigeant des pêcheries, cette situation lui offrait également des avantages. Faire venir quelqu un de l extérieur pour auditer ce que nous faisions s est avéré très utile, explique-t-il. Lorsque vous êtes un organisme de réglementation, il est utile d'obtenir auprès d'un organisme indépendant la validation des démarches que vous entreprenez pour gérer les stocks durablement. De cette manière, les pêcheurs soutiennent plus volontiers vos mesures. Changer le cadre législatif L une de ces mesures a consisté à fermer une fois par an des zones de frai (en février pour la zone des filets dérivants, L une des conditions à remplir afin d'obtenir la certification MSC complète était de résoudre ce problème. Nous avons changé nos règlements, se réjouit M. Wiggins ; désormais, nous pouvons fermer la totalité de l estuaire lorsque le Defra (Département des affaires rurales, agricoles et alimentaires) nous informe que le quota a été atteint à l intérieur de la zone MSC. Cela déclenche la fermeture de toute la pêcherie, ce qui nous aide à préserver les futurs stocks. Avantages économiques Les gains économiques réalisés ont quant à eux été instantanés et spectaculaires. Avant même d obtenir la certification, explique Andrew French, pêcheur à l époque, un acheteur de Grimsby voulait tout acheter ; le prix est alors tout de suite passé de 2,20 à 3,30 environ les 6 kilos. En 2000, année de la certification MSC, les prix se sont envolés pour atteindre un niveau record de 433 la tonne, d après les informations communiquées par le Defra. Des essais ont été menés sur le hareng de la Tamise dans les supermarchés du Royaume-Uni, et pendant un temps Duchy Originals, marque britannique fondée par le Prince Charles, a vendu du pâté de hareng de la Tamise certifié MSC. Les principaux revendeurs demeuraient néanmoins les marchés et magasins locaux, comme c est toujours le cas aujourd hui. Ironie du sort, le stock de Blackwater a décidé d aller frayer ailleurs. Ils semblaient se rassembler plus en aval de l estuaire de la Tamise, explique M. Wiggins, les chalutiers hors zone MSC augmentent les prises de 80 à 90 tonnes par an alors que nous ne débarquons quasiment aucun hareng. Vexant, certes, mais à toute chose malheur est bon : vu le regain d intérêt observé lors de la certification, les pêcheurs locaux discutent maintenant d une éventuelle certification pour certaines des espèces majeures ciblées par la communauté de pêcheurs. Ce qui inclut la sole, le bar et la raie bouclée. Le hareng a servi de catalyseur, poursuit M. Wiggins, et si nous appliquons le même principe à d autres stocks, la plupart des pêcheurs alentour pensent que cela devrait marcher. Le hareng de la Tamise, ou chéri argenté, comme nous l appelons ici, est un aliment local traditionnel qui se vend bien sur les marchés de producteurs. Parce qu il vient d une pêcherie certifiée MSC, les clients savent que les pêcheurs continueront de lancer leurs filets dans vingt ans. Tony Talbot, Directeur, Aquanet Ltd 10 John Spaul

7 Saumon d Alaska DATE DE 3 septembre 2000 renouvelée en novembre 2007 L engagement de Walmart de s approvisionner en produits de la mer issus de la pêche durable ainsi que son lien avec le MSC est parvenu jusqu aux bateaux dans la baie de Bristol. Il motive l appréciation et la prise de conscience des problématiques durables directement chez le premier producteur. Buck Gibbons, Bristol Bay Regional Seafood Development Association 12 Saumon rouge (Oncorhynchus nerka) saumon Keta (Oncorhynchus keta), saumon Chinook (Oncorhynchus tshawytscha), saumon Coho (Oncorhynchus kisutch) et saumon rose (Oncorhynchus gorbuscha) MÉTHODE DE PÊCHE Filets (filet maillant dérivant, filet maillant fixe, senne coulissante), pêche à la ligne (traîner une ligne d appâts ou de leurres derrière un bateau) et roue à poisson (semblable à l aube d un moulin à eau, équipée de paniers dans lesquels les poissons sont capturés avant d être transférés dans des citernes) États-Unis Eaux territoriales des États- Unis au large de l Alaska tonnes Rupert Howes / MSC ON DIRAIT une ruée vers l or des temps modernes, déclare Warren Buck Gibbons à propos de la pêche au saumon en Alaska occidental, où il pêche lui-même et siège au Conseil d Administration de la Bristol Bay Regional Seafood Development Association. Si vous mettez un filet à l eau le 1er juin, il est fort probable que vous ne preniez rien. Vers le 20 juin en revanche, pas moins de 40 millions de saumons se précipitent ici, et un mois plus tard, il n y a plus rien. C est un exemple saisissant de ce que la Nature est capable de faire. La plus grande pêcherie de saumon rouge du monde Tout au long des 400 kilomètres de côtes de la baie de Bristol, sur la pointe de la péninsule de l Alaska, les saumons remontent des rivières aux noms aussi évocateurs que Cinder, Kvichak, Nushagak, Togiak ou Ugashik. À leur embouchure, navires de la flotte à filets maillants de la baie de Bristol attendent leur retour. Chacun mesure 10 mètres de long, et, à eux tous, ils forment la plus grande pêcherie de saumon rouge du monde, dont les prises ont atteint une valeur de 190 millions de dollars en Et la baie de Bristol ne représente qu une partie de la pêche au saumon en Alaska, qui englobe cinq espèces de saumon et des centaines de millions de poissons qui migrent chaque année sur des milliers de kilomètres à travers le Pacifique Nord pour venir frayer dans les rivières et les lacs où ils sont nés. Pêche et conservation Partout en Alaska, dans les zones de pêche reculées disséminées sur un paysage accidenté, la pêche est minutieusement gérée par l Alaska Department of Fish and Game (ADF&G) afin de garantir sa durabilité. L ADF&G commence par définir des objectifs généraux de conservation puis instaure des contrôles afin de garantir que ces objectifs sont respectés. Les captures autorisées se fondent sur des niveaux plus exigeants que les besoins de conservation, explique David Bedford, commissaire adjoint de l ADF&G. Les dirigeants contrôlent les pêches et recensent scrupuleusement chacune des différentes espèces de saumons afin de garantir que des quantités suffisantes échappent aux pêcheurs et sont en mesure de remonter le cours des rivières et d y frayer. L ADF&G utilise des avions de surveillance au-dessus des réseaux de rivières moins profonds et plus clairs afin de pouvoir suivre les poissons depuis le ciel, explique Jon Sarrheim, qui dirige l entreprise de produits de la mer Wildcatch aux côtés de M. Gibbons. Vous pouvez même voir sauter les poissons, et contrôler leur activité depuis les tours d observation. Cette méthode, associée à une réglementation stricte, une bonne mise en œuvre et des recherches permanentes font de l Alaska un leader mondial en matière de gestion des pêcheries et un modèle opérationnel de bonne application, se réjouit M. Gibbons. Au delà du saumon en conserve Dans la baie de Bristol, l abondance de poisson a forgé la réputation de la région pour le saumon en conserve. Il y avait une telle abondance de protéines que vous étiez obligé de la mettre en conserve, car dès le lendemain, vous étiez submergé par une nouvelle vague, relate M. Gibbons. Aujourd hui, le poisson a pris plus de valeur au niveau international, et de lourds investissements sont réalisés à Bristol pour les filets, les portions, et les produits à valeur ajoutée, poursuit-il. Une partie de ce changement de perspective vient de l adhésion au MSC par les grands revendeurs des États-Unis et de d Europe. En septembre 2008, Findus France a lancé un nouveau produit à valeur ajoutée, les bâtonnets de saumon d Alaska, qui a été immédiatement référencé par tous les principaux distributeurs français en raison de son label MSC, faisant passer la part de marché de Findus de 38 à 45 %. Pérenniser les communautés Pour tous ces efforts de mise en filets, réfrigération et produits à valeur ajoutée, chaque maillon de la chaîne d approvisionnement tire un revenu complémentaire, explique M. Gibbons. Dans nos communautés il y a peu de travail, et le saumon permet bien souvent de subsister tout au long de l année. Plus vous ajoutez de la valeur au poisson, plus vous soutenez les communautés d Alaska. Une longue histoire aux côtés du MSC La pêcherie de saumon d Alaska, véritable modèle en matière de gestion durable depuis sa création en 1959, est l une des premières pêcheries à avoir intégré le programme MSC : une manière de montrer aux marchés mondiaux son engagement durable par le biais d une vérification indépendante. En 2007, grâce aux efforts permanents et au leadership soutenu de l ADF&G, la pêcherie a renouvelé avec succès sa certification MSC quinquennale. Pionnier du programme MSC, l ADF&G a été un partenaire clé et a joué un rôle important au fur et à mesure de l évolution du programme et de l amélioration de la cohérence et de la qualité des critères et des directives visant à mesurer la performance de la pêcherie au regard du référentiel MSC. Pour M. Bedford, les recommandations du MSC pour développer la recherche sur l interaction entre saumon d élevage et saumon sauvage dans le Prince William Sound et le sud-est de l Alaska ont été bénéfiques : elles ont incité l agence à placer cette activité en haut de sa liste de priorités. Tout cela ne s est toutefois pas toujours fait sans heurts. Bedford souligne que l ADF&G a essuyé certains plâtres du programme [MSC]. Une expérience que Bedford reconnaît avoir été d une certaine manière unique au sein des clients du MSC en raison de notre relation de longue date avec le programme et due également à la complexité et aux dimensions de la pêcherie. Le travail de l ADF&G et du MSC a porté ses fruits au niveau de l économie de l Alaska liée aux produits de la mer. Les produits de saumon sauvage d Alaska sont populaires partout dans le monde et intègrent à l heure actuelle près de 900 produits labellisés MSC dans plus de 30 pays. Le label MSC nous a aidés à obtenir les meilleurs référencements pour notre nouveau bâtonnet de saumon d Alaska : il est entré immédiatement chez tous les principaux distributeurs français. Proposer toujours plus de produits écolabellisés MSC dans leurs rayons est une manière efficace pour les distributeurs de montrer leur engagement en faveur du développement durable Sophie Allemand, Directrice Marque Filière poisson, Findus France Rupert Howes / MSC

8 Hoki de Nouvelle-Zélande DATE DE mars 2001 renouvelée en octobre 2007 Hoki (Macruronus novaezelandiae) MÉTHODE DE PÊCHE Chalut pélagique ; chalut de fond Nouvelle-Zélande Deux stocks gérés séparément : ouest et sud de l Île Sud (stock occidental) et sur Cook Strait et Chatham Rise, à l est de l Île Sud (stock oriental) tonnes (Prise totale autorisée 2008/09) Terry Hann En Nouvelle-Zélande, nous sommes fiers de la gestion durable de nos pêcheries. Par conséquent, nous nous réjouissons du renouvellement de la certification MSC pour notre pêcherie de hoki. Il s agit d un audit indépendant de nos pratiques. C est une excellente nouvelle George Clement, Directeur général, DeepWater Group Ltd, Nouvelle-Zélande Sealord Group Ltd Si vous cherchez un bon sujet d article, en voici un. m affirme George Clement, Directeur général de DeepWater Group Ltd en Nouvelle- Zélande. Il s empresse même de me fournir un titre : Et pourquoi pas : rétablissement d une pêcherie accompagnée par le MSC, avec des stocks désormais bien supérieurs au rendement maximal durable. Alors que nous nous entretenons au téléphone, MFish (le ministère de la pêche) vient juste de compléter son évaluation annuelle des stocks occidentaux et orientaux de hoki. Ces dernières années, le stock occidental est resté inférieur à l objectif de gestion en raison de niveaux de recrutement faibles (nombre de juvéniles intégrant la population une année donnée). Dans le cas du hoki (petit poisson blanc joufflu, et l une des espèces les plus précieuses du pays), personne n en a déterminé la cause. Certaines années, un nombre moins important de larves et de juvéniles survivent, sans que cela soit lié à une surpêche. C est un peu la loterie, poursuit M. Clement. Les niveaux de recrutement peuvent varier de 1 à 50 d une année sur l autre. Entre 1991 et 1994, le recrutement du stock occidental s est maintenu au-dessus de la moyenne, entraînant des prises annuelles de à tonnes de 1997 à De faibles niveaux de recrutement entre 1995 et 2001 ont toutefois réduit la taille du stock. Pour compenser, nous avons réduit les prises à tonnes. Ces taux d exploitation moins élevés, associés à une amélioration du recrutement, ont permis au stock de se renouveler. Renouvellement du stock Il semble que la stratégie porte ses fruits. Les niveaux plus importants de recrutement et les prises moins élevées ont permis au stock de se renouveler au-delà d une taille qui autorise le rendement maximal durable, la prise la plus grande pouvant être effectuée sans crainte d entamer l abondance du stock ou sa capacité à se reproduire. Le stock occidental a suscité des inquiétudes particulières : en 2007 il était très inférieur aux chiffres requis pour le rendement maximal durable. L évaluation du stock 2009 montre que les deux stocks excèdent désormais la taille requise. Autre facteur clé de cette réussite : l accompagnement du MSC. Parmi les conditions du renouvellement de la certification en 2007, le secteur devait mettre en œuvre un plan de rétablissement des stocks. Ce plan devait être mis à jour chaque année si le renouvellement restait inférieur aux prévisions. Il exigeait la mise en place et le suivi méticuleux d'objectifs de gestion, définis dans le plan de rétablissement du gouvernement néo-zélandais. La certification MSC a favorisé une meilleure documentation des processus. M. Clement confirme qu il s agit bien là du plus gros avantage, mais ce n est pas le seul : la certification MSC exige en outre que nous entreprenions une évaluation des risques environnementaux de la pêcherie avec la participation des parties prenantes. Nous considérons cet aspect comme un véritable bénéfice. Réduction du taux de mortalité d oiseaux marins Autre condition pour le renouvellement de la certification : la pêcherie devait réduire le risque de blessure ou de mortalité des oiseaux marins en gérant le rejet de déchets de poissons des navires. Tous les chalutiers de hoki disposent désormais d un plan de gestion individuel, explique M. Clement ; celui-ci prescrit les procédures de gestion des déchets de poissons. L objectif est de réduire le risque de blessure ou de mort des oiseaux marins. Depuis 2001, le nombre d impacts est passé de 8,73 oiseaux pour 100 traits de chalut à 1,32 pour 100 trait de chalut, grâce à une gamme de mesures réglementaires et volontaires. Réduction de l impact sur les fonds marins Selon M. Clement, le MSC renforce et systématise des dispositions déjà existantes. La création de zones de protection des fonds marins en constitue un excellent exemple. La certification MSC et le programme de surveillance ont identifié les interactions entre le chalutage et les habitats des fonds marins comme un domaine nécessitant une approche plus précise. En 2007, le gouvernement néozélandais a initié la fermeture de ces zones de protection des fonds, excluant le chalutage et le dragage sur 30 % de sa zone économique exclusive, et assurant une protection juridique à une grande variété d habitats benthiques. Cette initiative avait été proposée par le secteur des produits de la mer. Il s agit là du plus grand rassemblement d aires marines protégées dans le monde. Elle se concentre sur la préservation de la biodiversité des fonds marins. Je ne dis pas que cette initiative est uniquement le fruit de la certification MSC du hoki, admet M. Clement, mais cela montre que des similitudes existent. Nous faisons la même chose que le MSC, et nous travaillons main dans la main sur des solutions durables. Nous pêchons du poissons à des fins alimentaires, mais nous protégeons dans un même temps les ressources halieutiques et les habitats marins. La pêcherie de hoki de Nouvelle-Zélande est la plus grande pêcherie du pays. Nous fournissons du hoki certifié MSC à nos clients en Europe, en Asie et aux Amériques. La certification nous a confirmé le besoin et les avantages d un engagement à long terme pour des produits de la mer issus de la pêche durable Eric Barratt, Directeur d exploitation, Sanford Ltd Sustainable Seafood 14 Sealord Group Ltd

9 Coque de Burry Inlet Photo provided courtesy of South Wales Sea Fisheries Committee néanmoins, la réglementation est en quelque sorte plus facile à appliquer que le contrôle des navires de pêche en mer! Nous pouvons demander aux gens de ne pas pêcher le dimanche, de pêcher dans telle zone et pas dans telle autre, mais aussi encourager le ramassage des grosses coques ou des petites coques. Nous disposons également d un système pénal : si vous enfreignez nos règles, vous recevez trois amendes avant d être exclu! DATE DE 20 avril 2001 ; renouvelée en février 2007 Coque (Cerastoderma edule) MÉTHODE DE PÊCHE Ratissage et tamisage manuels Royaume-Uni Estuaire de Burry Inlet, près de Llanelli et de Swansea au sud du Pays de Galles, sur la partie Ouest du Royaume-Uni 960 tonnes (2008) Le gouvernement du Pays de Galles pense que nous avons besoin d un plus grand nombre de pêcheries certifiées MSC pour montrer que nous faisons bien notre travail. Il s agit d une confirmation indépendante de nos bonnes pratiques. C est un test de performance. Le MSC adopte une vision globale Phil Coates, Directeur, South Wales Sea Fisheries Committee 16 BIEN AVANT la certification MSC, les coques de Burry Inlet jouissaient déjà d'une histoire et d une tradition très anciennes. Depuis le début de l histoire de la pêcherie, lors de la Rome antique, les seules méthodes de capture autorisées étaient le ratissage et le tamisage manuels : il faut sortir le coquillage de la vase à marée basse puis le passer à travers un tamis pour filtrer les juvéniles sous-taille afin qu ils puissent s enfouir à nouveau dans le sable et grandir. Les ramasseurs, traditionnellement les femmes, récoltaient environ entre 100 et 150 kilos par jour, autant qu elles pouvaient porter. Avec l arrivée de chariots tirés par des chevaux dans les années 1920, le chargement possible augmente et met pour la première fois en danger les stocks de coques. Des mesures de contrôle en avance sur leur temps Le Burry Inlet Cockle Order a été créé en 1965 afin de contrôler la quantité de coquillages ramassés. Les permis étaient (et sont toujours) délivrés à une cinquantaine de ramasseurs au maximum, l objectif étant de ne ramasser chaque année qu une portion prédéterminée de la biomasse. Cette quantité préétablie se base sur des études menées en mai et novembre par le personnel de la pêcherie et par le CEFAS (Centre pour l environnement, la pêche et l aquaculture), qui dispose au Royaume-Uni de trois laboratoires. Ces études impliquent le comptage aléatoire et la classification par taille des coques, le long d un transect sur les deux rives de l estuaire du Loughor. Le reste sert de stock de reproduction et de nourriture aux huîtriers pie et autres oiseaux qui se rassemblent dans la région, reconnue comme étant un Site d intérêt scientifique spécial et Zone de protection spéciale de l Union européenne. Le Burry Inlet Cockle Order a montré qu il était en avance sur son temps en matière de réglementation. La politique commune de l Union européenne en matière de pêcheries définit les entrées (taille de la flotte, effort de pêche), et les sorties (volume des quotas), explique Phil Coates, Directeur du South Wales Sea Fisheries Committee (SWSFC). SWSFC est l un des 12 comités de ce type en Grande-Bretagne qui régulent et gèrent les pêcheries dans leur zone. À Burry Inlet, nous disposons exactement des mêmes contrôles, ainsi que de toutes sortes de contrôles intermédiaires, ajoute-t-il. Sur le sable, Rester à l avant-garde avec le MSC Malgré toutes ces mesures, M. Coates souhaitait aller encore plus loin avec le MSC. Nous disposions d une pêcherie bien gérée, explique-t-il, alors pourquoi ne pas nous en vanter? Nous pensions que les autres pêcheries pouvaient être gérées avec un niveau similaire de contrôle et une implication du secteur. Nous voulions nous positionner à l avant-garde. Cela peut sonner altruiste, mais c est notre travail : gérer les coquillages non seulement pour les consommateurs mais aussi pour que les pêcheurs puissent continuer de les pêcher et que les oiseaux puissent continuer de s en nourrir. Soutien gouvernemental Huit ans plus tard, 39 pêcheries sont certifiées au regard du référentiel MSC dans le monde, ce qui veut dire que Burry Inlet (cinquième à bénéficier de ce label, et première pour les mollusques bivalves) a véritablement été pionnière en la matière. Reconnaissant cette réussite, le gouvernement gallois lui apporte un soutien important à la fois dans la Stratégie environnementale du Pays de Galles et dans sa Stratégie pour les pêcheries galloises en cours d élaboration. Cela dit, nous avons besoin d un plus grand nombre de pêcheries certifiées MSC, explique M. Coates. La certification MSC est une confirmation indépendante de nos bonnes pratiques. C est un test de performance. Il en est de même pour l engagement du gouvernement : le Countryside Council for Wales (CCW) et le WWF ont partagé par deux fois les coûts de certification de la pêcherie de Burry Inlet. Les marchands locaux sont également conscients des avantages. Tout le monde s en sert de modèle pour avancer en matière de réglementation, explique Colin MacDonald, Directeur de Leslie A Parsons & Sons et Président de Penclawdd Shellfish Processing Ltd. J aimerais que la River Dee se tourne également vers la certification MSC. Il souhaite que Burry Inlet conserve sa certification, malgré une fermeture temporaire en raison d une hausse de la mortalité des coques, indépendante de la manière dont la pêcherie est gérée. Les distributeurs sont de plus en plus friands des produits MSC, déclare-t-il, et nous ne voulons pas perdre notre place. Quand les coques reviendront, nous serons prêts. La certification MSC reconnaît une pêcherie bien gérée. J ai vu tant d investissements perdus en raison de l absence de contrôle ou d une gestion appropriée. Nous avons besoin d une continuité des approvisionnements Colin MacDonald, Directeur, Penclawdd Shellfish Processing Ltd Photo provided courtesy of South Wales Sea Fisheries Committee

10 Maquereau de ligne de Cornouaille Britannique John Spaul DATE DE 29 août 2001 ; renouvelée en février 2007 MÉTHODE DE PÊCHE Palangre Maquereau (Scomber scombrus) Royaume-Uni Eaux côtières de Cornouaille et du Devon, entre Start Point et Hartland Point, au sud-ouest de l Angleterre tonnes Le MSC est considéré comme le meilleur modèle. Concrètement, si vous souhaitez négocier à l avenir avec les grands revendeurs, vous devez être certifié MSC Nathan de Rozarieux, pêcheur et Chef de projet, Seafood Cornwall PAS BESOIN d appâts, m annonce Nathan de Rozarieux, tout en déroulant sa ligne d une planche en bois qu il tient à la main, telle une palette de peintre, et la laissant s enfoncer dans l eau. Un poids en plomb et 35 hameçons de 5 cm y sont accrochés, garnis de plumes rouges et de plastique. Voilà à quoi cela ressemble quand le maquereau mord, m explique-t-il tout en me tendant la ligne et en poussant doucement son bateau. Je ne sens qu un faible tremblement venu de l obscurité des profondeurs. Ils se nourrissent de plancton, poursuit-il, ou de lançons. Lorsqu il ramène la ligne, pas moins de huit poissons se débattent dans la lumière du soleil. Une pêche traditionnelle à faible impact Cette méthode à faible impact est précise et propre, puisqu elle ne vise qu une seule espèce (les autres sont rejetées à la mer encore vivantes) et permet aux juvéniles d être remis à l eau. Notre manière de pêcher évite la surpêche et ne menace pas le stock, confirme David Muirhead, Secrétaire de la South West Handline Fishermen s Association (SWHFA). En outre, la flotte de 150 bateaux est soumise à un quota maximal de tonnes par an, soit moins de 1 % du volume total autorisé pour le Royaume-Uni. Les gros chalutiers écossais pêchent la moitié de cela en une seule nuit!, souligne Muirhead. Revalorisation de l'image de la pêcherie Cette pêcherie au faible impact environnemental présente de solides arguments marketing. Chaque année, tous les gros revendeurs multimarques du Royaume-Uni référencent le maquereau de ligne de Cornouailles, se réjouit M. de Rozarieux, et depuis la certification en 2001, un mois maximum s est écoulé entre deux articles dans la presse. La certification a sans aucun doute amélioré l image de la pêcherie, poursuit-il. De nombreux journalistes le soulignent, et dans tous les documents qui parlent du MSC, le maquereau de ligne est cité comme originaire du Royaume-Uni. Les suppléments des magazines l utilisent souvent dans leurs recettes. Pour eux, la certification MSC fonctionne comme un appât, un véritable hameçon! Hausse des prix Cette prise de conscience par les consommateurs a fait évoluer la courbe des prix. Les gros maquereaux remportent la mise par rapport à toutes les autres tailles, précise M. Muirhead. Nous en obtenons jusqu à 4,4 le kilo, un prix absolument incroyable! Cela équivaut à 31 les 6,5 kilos. Dans les années 1970, nous en obtenions à peine 1 les six kilos et demi, et même récemment, obtenir 7,75 pour 6 kilos et demi était vraiment remarquable. Sans nul doute la certification MSC y est pour beaucoup, même si c est dur de le chiffrer précisément. M. De Rozarieux pense que cette hausse peut également s expliquer par la tendance à une alimentation plus saine, et les avantages très vantés des acides gras oméga 3 que l on trouve dans les poissons gras. Pour lui, de toute façon, le prix du poisson est loin d être le propos. Protéger les marchés existants Selon nous, le MSC sert à protéger le marché dont nous disposons, explique-til. La plupart des distributeurs tiennent compte de la certification MSC dans leur processus d approvisionnement, votre produit doit être certifié pour pouvoir figurer dans leurs rayons. Le MSC est véritablement le standard absolu en matière d écolabellisation. Concrètement, si vous souhaitez négocier avec les distributeurs à l avenir, vous devez être certifié MSC. Tous les grands distributeurs du Royaume-Uni placent la certification au cœur de leur stratégie d approvisionnement. La Cornouaille est bien lotie car tous les maquereaux vendus en supermarché y sont porteurs du logo bleu. Il y en a un grand nombre par ici, poursuit-il, qui achètent pour Tesco, Marks & Spencer, Sainsbury s et Morrisons. À Newlyn, où est négocié le poisson, un acheteur de Migros, le distributeur suisse, fait également son apparition. Ils paient rubis sur l ongle, déclare M. Rozarieux, et eux aussi exigent l écolabel MSC. Un homme dans un petit bateau, une simple ligne et des hameçons, c est la pêche à son état le plus pur. Le logo MSC nous rappelle que ce poisson a été pêché de la manière la plus respectueuse de l environnement qui soit. Certes les maquereaux évoluent un peu partout, mais le maquereau de ligne de Cornouailles est unique en son genre Andrew Mallison, Ingénieur technologie marine, Marks & Spencer 18 John Spaul

11 Langoustine du Loch Torridon Caroline Woffenden Les pêcheurs de Torridon comptent parmi les plus responsables et visionnaires avec qui il nous a été donné de travailler. C est tout à leur honneur que d avoir voulu et obtenu la première certification MSC en Ecosse : elle apporte une confirmation solide et indépendante que leur approche de gestion est valide et pertinente David Donnan, Responsable politiques et conseils, Scottish Natural Heritage DATE DE 16 janvier 2003 ; renouvelée en juillet 2008 MÉTHODE DE PÊCHE Casiers Langoustine (Nephrops norvegicus) Royaume-Uni Loch Torridon et bras inférieur du Raasay, nord-ouest de l Écosse 120 tonnes Nous sommes en mesure de déclarer au gouvernement écossais et aux autres parties prenantes : regardez, voici une pêcherie durable. Voilà l avantage d être certifié MSC Karen Starr, secrétaire, Torridon Nephrops Management Group 20 NON, CE N EST PAS tout à fait aussi romantique que de ramer tranquillement sur une barque et de relever des casiers!, s exclame Karen Starr, du Torridon Nephrops Management Group, quand je lui décris comment je m imagine la pêche aux langoustines. Nous avons dix bateaux, dont quatre catamarans modernes et deux monocoques, tous d une longueur inférieure à dix mètres. Les casiers sont semblables aux casiers à homards, dans lesquels les crustacés peuvent entrer mais dont ils peuvent difficilement sortir. Ils sont disposés sur des lignes de 115 unités, avec une bouée au bout. Jusqu en 1983, l utilisation d équipements mobiles de pêche, en d autres termes les chalutiers, était interdite dans la bande des trois milles nautiques, sur ces côtes où prospèrent coraux, fougères et oiseaux. En 1984, la restriction a été levée et les pêcheurs au casier ont vu leur matériel endommagé et régulièrement emporté par les chalutiers, représentant une perte économique considérable. Leurs méthodes de pêche bénignes étaient menacées par des méthodes plus industrielles. En 2001, le Scottish Executive a créé une zone fermée, une zone protégée où seuls les équipements statiques tels les casiers peuvent être utilisés. Les pêcheurs ont saisi cette chance de montrer qu ils pouvaient gérer leur pêcherie de manière durable, et ont adopté la certification MSC pour prouver leurs compétences de manière scientifique et objective. Restrictions volontaires La certification nécessitait entre autres de constituer un groupe de gestion destiné à superviser les restrictions de pêche volontaires : autorisation de pêche sur un nombre fixe de jours par an, nombre de casiers limité, remise à l eau des femelles grainées et ajustement de panneaux sélectifs aux casiers afin que les langoustines hors taille puissent en sortir. Intérêt et confirmation scientifiques Une fois certifiée, la pêcherie est devenue en quelque sorte un véritable laboratoire vivant. Des études sont menées notamment par le Scottish Natural Heritage, l université de Glasgow et le Fisheries and Research Services d Aberdeen. Ces études ont montré que notre impact sur l environnement était négligeable, explique Mme Starr, avec des captures accessoires très faibles et une pêche fantôme (quand un casier se perd en mer mais continue à capturer du poisson) quasi insignifiante. Influence politique Seul souci de la pêcherie : des caseyeurs n appartenant pas au groupe ou ne respectant pas son code de pratiques ont fait leur apparition dans la zone, attirés, ironie du sort, par la publicité entourant cette fermeture, qui en fait une zone de pêche attractive. En 2008, quand la pêcherie a été évaluée à nouveau, l organisme de certification, Moody Marine, a formulé des réserves similaires. Il a imposé une condition obligeant la pêcherie à garantir que les limites en place sont efficaces. La pêcherie de son côté s est rapprochée du gouvernement écossais pour trouver des solutions à ce problème. Nous en sommes là aujourd hui, explique Mme Starr, reconnaissant que toute intervention du gouvernement sera le résultat direct de l engagement MSC. À l origine, toutefois, l idée était de préserver le statu quo, explique-t-elle : l objectif de la certification était de conserver la zone fermée, et de nous aider à maintenir la situation telle quelle. Nous avons rejoint le programme MSC pour prouver et préserver la durabilité de notre activité, pour qu elle soit rentable et pour veiller sur notre communauté. Avantages socio-économiques En termes économiques, les langoustines vivantes de Loch Torridon valent entre trois à quatre fois plus cher que celles capturées par un chalutier, explique Karen Starr. Étant donné que 95 % des prises partent pour l Espagne, où l intérêt pour le MSC commence à peine à poindre, elles ne portent pas le label MSC. D'un point de vue social, les avantages sont innombrables. Depuis la certification, le nombre de pêcheurs du groupe reste stable ou augmente légèrement, un avantage social indéniable : la pêche au casier est considérée comme un mode de vie attractif. C est ce que nous souhaitions, confirme Mme Starr : garantir la transmission de cette pêcherie aux enfants de ceux qui y pêchent à l heure actuelle. Notre vision se dessine à long terme. Caroline Woffenden

12 Légine à la palangre de Géorgie du Sud DATE DE 23 mars 2004 ; renouvelée le 11 septembre 2009 MÉTHODE DE PÊCHE Palangre Légine de Géorgie du Sud (Dissostichus eleginoides) Géorgie du Sud et Îles Sandwich Au large de l île de Géorgie du Sud, dans le sud de l Océan Atlantique, à environ km au sud-est des Malouines, et à l ouest des îlots Shag tonnes L amélioration de l image de la Géorgie du Sud est une conséquence directe de son appartenance au programme MSC. La pêcherie certifiée assure 80 à 90 % des revenus gouvernementaux, et la majeure partie est investie dans la recherche et la protection des pêcheries. Sans cela, qui sait ce qui se passerait à l heure actuelle Harriet Hall, Directrice des pêcheries, Gouvernement des îles de Géorgie du Sud David Agnew, MRAG Ltd IL N Y A PAS de population à proprement parler sur les îles de Géorgie du Sud, seule une poignée de scientifiques y habite, explique Harriet Hall, Directrice des Pêcheries du gouvernement des îles de Géorgie du Sud et des îles Sandwich du Sud. Par conséquent, cet outre-mer britannique isolé ne dispose d aucune industrie ni d impôt à même de générer des revenus pour les projets gouvernementaux, y compris pour la conservation marine. La légine australe est notre principale source de revenus, ajoute Harriet Hall, le principal facteur de protection de l environnement. Les frais de licence facturés aux dix navires palangriers sont réinjectés dans la recherche et la protection des pêcheries, contribuant à préserver une ressource vitale. L année dernière, le revenu total du territoire s est élevé à 5,4 millions d euros (contre en 1994) dont 80 à 90 % provenaient de la pêche. Mme Hall confirme que la même somme environ est investie en recherche et pour l application des politiques de gestion. Concrètement, sans cette pêcherie certifiée MSC, nous ne serions pas en mesure d'investir autant dans la recherche, la surveillance et le contrôle, prévient Mme Hall, et il en résulterait un véritable désastre écologique. Elle fait allusion au problème bien connu et relativement répandu du braconnage de la légine dans certaines régions de l Océan Antarctique. Ces activités ont non seulement décimé les espèces mais ont également entraîné des niveaux élevés de captures accessoires d oiseaux marins. En quoi la seule pêcherie certifiée MSC de légine est-elle différente? Les quotas sont définis par la CCAMLR [Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l Antarctique], la science joue donc un rôle fondamental, confirme Mme Hall. Nous disposons d un navire de patrouille à plein temps, de capitaines formés et d une réglementation très efficace : si un navire pêche illégalement, nous sommes en mesure d agir. Pour réduire les captures accidentelles d oiseaux, les bateaux ne pêchent qu en hiver (hors période de reproduction, lorsque les oiseaux ont besoin de moins de nourriture) et seulement la nuit quand ils sont moins nombreux en vol. Les appâts doivent être décongelés pour couler plus facilement, et des plombs permettent de lester les lignes. Au final, le rapport d évaluation du MSC souligne que les captures accidentelles d oiseaux au sein de la pêcherie ont été réduites pour atteindre des quantités négligeables. Pendant la saison , par exemple, seuls six oiseaux ont été tués. Création d'aires marines protégées Toutes ces dispositions ont précédé la certification, mais des améliorations sont-elles survenues par la suite? Mme Hall cite la clause 10 du rapport MSC, qui requiert que la pêcherie dirige ses recherches sur la localisation des zones d habitats benthiques complexes, tels que les coraux d eau profonde. La pêche à la palangre, considérée comme une méthode de pêche à faible impact environnemental en ce qui concerne les fonds marins, peut malgré tout les endommager. Si de telles zones sont découvertes, des efforts doivent être envisagés pour les protéger et les résultats doivent être documentés, suggère le rapport MSC. Nous sommes allés plus loin, souligne Mme Hall. Il y a avait trois zones de coraux d eau profonde en particulier qui nécessitaient une protection, nous les avons fermées complètement aux bateaux. Nous sommes donc allés au-delà de ce qu exige la clause. Une traçabilité synonyme de bénéfice environnemental Le principal bénéfice environnemental provient toutefois d un audit exigé par la certification pour garantir la pleine traçabilité de chaque produit porteur du logo MSC. Nous insistons désormais pour que chaque capture soit pesée casier par casier, sous notre contrôle pour les îles Malouines, souligne Mme Hall. Tous les bateaux engagés dans le programme MSC appliquent un code barres sur chaque caisse de poisson débarquée, code audité et vérifié par nos soins. Nous savons ainsi précisément, quasiment au kilo près, ce qui a été pêché par an, ce qui nous aide à mieux contrôler le stock. Et nous savons que les bateaux respectent leurs quotas. Améliorer les revenus pour la conservation Les sociétés de pêche ont gagné de nouveaux clients (tels que la chaîne Whole Foods Market aux États-Unis) grâce à cette certification, mais des revenus essentiels ont également été levés pour la conservation des pêcheries. Le gouvernement bénéficie de la valeur de la licence, continue Mme Hall, et nous avons été en mesure de maintenir cette valeur. Je pense que la certification MSC nous a aidés. Cette pêcherie opère au cœur d immenses colonies d albatros et de pétrels très vulnérables aux captures accidentelles ; la réduction de la mortalité des oiseaux à des niveaux très faibles est donc une vraie réussite. C est tout à l honneur des opérateurs et des dirigeants de cette pêcherie, et la stimulation fournie par la certification MSC est essentielle pour poursuivre dans cette voie Ben Sullivan, Coordinateur, BirdLife Global Seabird Programme 22 Guillermo Moreno, MRAG Ltd

13 Merlu du Cap Samantha Petersen, Responsable du programme Pêcheries durables, WWF La certification MSC fournit une plate-forme et une motivation pour travailler ensemble. Avant cela, le secteur se méfiait plus de nous. Elle nous a donné un objectif commun et a ouvert un dialogue, absent jusqu alors John White / MSC DATE DE 16 avril 2004 En tant qu entreprise du secteur privé, nous mettons en place des mesures (pour réduire par exemple la mortalité des oiseaux marins et les captures accessoires) grâce au MSC. Lorsque le gouvernement les intégrera à ses réglementations, les gens diront alors c est la loi, vous devez la respecter. Mais tous ceux, qui sont au courant, comprendront que la situation a évolué grâce au MSC Roy Bross, secrétaire, South Africa Deepsea Trawling Industry Association 24 Merlu (Merluccius capensis et Merluccius paradoxus) MÉTHODE DE PÊCHE Chalut de fond Afrique du Sud Atlantique Sud-est entre 200 mètres et mètres, depuis la frontière namibienne vers le Sud (pêcherie de fond) ; côte Sud de l Afrique du Sud, dans des eaux moins profondes, principalement sur Agulhas Bank (pêcherie côtière) tonnes L UN DES AVANTAGES de la certification MSC est la manière dont elle conscientise les gens, explique Roy Bross, secrétaire de la South Africa Deepsea Trawling Industry Association (SADSTIA). Au départ je pensais que ce mot, conscientiser, était une invention de Roy Bross, mais il s agit en fait d un néologisme inventé par le pédagogue brésilien Paulo Freire, qui le définit comme une amélioration de la prise de conscience par une suite d étapes distinctes. Cela rappelle les approches des pêcheries face aux écosystèmes et aux manières de les mettre en œuvre, explique M. Bross. Nous avons accompli un certain nombre de choses dans ce sens. Mise en place d'aires marines protégées Pour répondre à l une des conditions du MSC, qui requiert d identifier les habitats susceptibles de souffrir d un chalutage de fond, la pêcherie a lancé une évaluation indépendante du potentiel pour les aires marines protégées. Quatre projets sont en cours pour délimiter ces zones. En attendant, le chalutage n est autorisé que sur les fonds marins plats et vaseux, tant que les nouvelles zones n ont pas été sondées de manière appropriée par une évaluation de l impact environnemental. C est là sans conteste l un des bénéfices de la certification, confirme M. Bross. Le MSC a porté notre attention sur l importance des aires marines protégées et nous a conduits à beaucoup investir dans la recherche. Réduction drastique des captures accidentelles d oiseaux Dans le même ordre d idée, la pêcherie a commandé une étude en octobre 2004 sur le nombre d oiseaux pris dans les câbles de chalut, un problème d abord identifié aux Malouines. Une des conditions de la certification stipulait que la pêcherie devait enquêter sur le taux de mortalité des oiseaux d ici un an, explique Samantha Petersen, du WWF, l une des trois organisations impliquées dans l étude. Si le chiffre s avérait significatif, la pêcherie devait réduire la mortalité dès l année suivante. En moyenne, oiseaux étaient tués chaque année. Pour M. Petersen, le secteur a réagi très rapidement en introduisant des mesures comme les lignes tori (étendards flottant derrière les bateaux palangriers pour éloigner les oiseaux des appâts) et des restrictions sur la transformation des poissons pendant la mise à l eau des chaluts, car les poissons rejetés par-dessus bord sont un repas gratuit qui attire les oiseaux. Résultat, la mortalité des oiseaux a été réduite à seulement 200 oiseaux par an. Bien qu installées sur la base du volontariat au départ, les lignes tori sont par la suite devenues obligatoires. C est ce qui arrive, confirme M. Bross, lorsque nous mettons en place des mesures grâce au MSC. Le gouvernement n hésite pas à les intégrer à sa réglementation afin de garantir que tout le monde les respecte. On revient à cette histoire de conscientisation. Plan de rétablissement du stock pour l abadèche En 2004, des préoccupations sont apparues à propos de l abadèche du Cap, un poisson susceptible d être capturé par les palangriers mais aussi d être attrapé accidentellement par les chalutiers. Des consignes claires étaient nécessaires. Afin d être certifiée, la pêcherie devait mettre en place une politique en matière de captures accessoires et, pour l abadèche, un plan de renouvellement du stock. Par conséquent, des limites préventives de capture ont été instaurées pour l abadèche, les zones de frai fermées à des périodes adaptées et des restrictions ont été mises en place sur d autres espèces, continue M. Bross. Nous ne disposions auparavant d aucune politique en matière de captures accessoires. Celle-ci est désormais très précise, et redéfinie chaque année. Elle a un rôle préventif, souligne-t-il, puisque quasiment aucune capture accessoire significative ou de poisson non-ciblé n est à déplorer. Changer les mentalités La question, selon M. Bross, n est pas de savoir comment le MSC modifie les aspects pratiques liés à la gestion des pêcheries, mais comment il réussit à changer les mentalités. Ce type de changement continue de susciter un grand nombre de points positifs, se félicite-t-il. Cela peut sembler être un bénéfice indirect, mais je pense qu il s agit là d un des avantages les plus fondamentaux de la certification. Elle change le mode de pensée des gens impliqués dans l activité. Ce n est pas rien! WWF

14 Langouste de Baja California DATE DE 27 avril 2004 ; a entamé le processus de renouvellement en mai 2009 MÉTHODE DE PÊCHE Casier Langouste (Panulirus interruptus) Mexique Côte pacifique de Baja California Sur, entre Cedros Island et Punta Abreojos tonnes Notre objectif initial était d améliorer les prix sur le marché grâce à la certification MSC ; le gain réel, lui, n est pas chiffrable : la certification nous a permis d avoir plus de poids auprès des autorités pour une meilleure organisation, plus juste, de notre communauté Mario Ramade, Biologiste senior chez FEDECOOP DANS LES DIX VILLAGES qui vivent de cette petite pêcherie communautaire, la certification MSC a favorisé le développement régional à deux niveaux : Avant, explique Mario Ramade, biologiste chez FEDECOOP (fédération régionale des coopératives du secteur piscicole), ces communautés ne recevaient pas d électricité de la part des agences gouvernementales. Chacune s auto-alimentait. Après la certification, en revanche, le gouvernement fédéral nous a prêté une plus grande attention et nous en a fournie. Nul doute que ce changement est dû à la certification MSC. Favoriser le développement régional Outre une subvention de 20 millions de dollars accordée pour l électricité, le gouvernement a contribué à l infrastructure des pêcheries, aux routes et à l accès à l eau potable, inspiré, d après Mario Ramade, par la reconnaissance internationale et les félicitations suscitées par la certification. Dans cette perspective, les avantages sociaux et économiques dépassent de loin tout bénéfice commercial. CONAPESCA, le département des pêcheries du Mexique, finance des programmes sociaux et nous accorde une place au sein de son comité national en raison de notre certification, se réjouit-il. Ça n a pas de prix! Une pêche à faible impact environnemental Obtenue avec le soutien du WWF États-Unis et de Comunidad y Biodiversidad (COBI), une ONG mexicaine, la certification de cette pêcherie est un exemple de collaboration fructueuse entre gouvernement, pêcheurs et ONG environnementales. Chacune des neuf coopératives rattachées à la FEDECOOP ne pêche qu au sein d une zone exclusive conformément à une concession (ou permis) à long terme accordée par le gouvernement. Fait assez rare pour être souligné, chacune dispose de son propre biologiste ou technicien pour aider à la collecte des données et prodiguer des conseils scientifiques. Les zones peuvent être fermées si le stock est menacé, une taille minimale est à respecter pour les langoustes, les femelles grainées ne peuvent être capturées et seuls certains types d équipements sont autorisés. Tous les casiers doivent être munis de trappes pour permettre aux langoustes sous taille d en sortir. A ces mesures de contrôle, viennent s ajouter d autres exigences telles que le type de bateau (des embarcations de 8 mètres equipées de moteur hors-bord) et la taille de la flotte (environ 20 navires par coopérative). Tous ces éléments combinés permettaient à la pêcherie de minimiser son impact, même si très peu d études avaient été menées pour le prouver. L une des conditions de la certification était que, dans les deux ans, la pêcherie initie au moins un programme de recherche sur les impacts générés sur les écosystèmes. Au bout de quelques mois seulement, le Stanford CIBNOR Joint Project était lancé, dans le cadre du Baja Biocomplexity Project dirigé par Fiorenza Micheli, de la Stanford University, en Californie. L un de ses éléments constitutifs était une thèse rédigée par Geoff Shester, alors étudiant en doctorat à Stanford. Lui et quelques autres ont enregistré les captures accessoires ; ils ont posé des casiers pendant dix jours pour simuler les équipements perdus en mer, en vérifiant si les langoustes y restaient coincées (pratique dite de la pêche fantôme) ; ils ont testé des casiers biodégradables (une exigence juridique depuis 2007) qui pourrissent en deux fois moins de temps et réduisent le délai propice à la pêche fantôme. Des casiers ont également été déposés directement sur les éponges et les coraux et les étudiants ont par le suite enregistré tout dommage occasionné sur l habitat grâce à des caméras vidéo. Ces recherches sont venues confirmer ce que les pêcheurs soupçonnaient déjà. Les pièges ont un impact minime sur l écosystème, et la pêche fantôme ne se produit pas à des niveaux qui augmenteraient de manière significative le taux de mortalité des langoustes. Les études corroborent en général le fait que la pêcherie de langoustes de Baja California ne présente qu un faible impact sur l écosystème, a écrit Shester dans sa thèse en 2008 ; elle est l exemple parfait d une pêcherie durable méritant le renouvellement de sa certification MSC. Conserver des marchés Cette année, alors que la pêcherie entre en phase de renouvellement de sa certification (exigée tous les cinq ans), cette hypothèse sera vérifiée. Une question reste entière : pourquoi la pêcherie a-t-elle opté pour un deuxième mandat? 95 % de nos langoustes sont vendues en Asie sans le label MSC, explique Mario Ramade, mais nous pensons que le marché va demander toujours plus de produits labellisés. Un jour le label MSC sera obligatoire, à l instar du système HACCP pour la sécurité sanitaire des aliments. Sans lui, nous sommes perdants. La communauté ne dispose d aucune ressource alternative à développer. La pêche, particulièrement celle de la langouste, représente tout pour nous. Il faut absolument que nous restions dans ce programme. La pêcherie de langouste de Baja est la preuve que la certification MSC permet non seulement d améliorer le sort des pêcheries communautaires déjà bien gérées mais aussi de donner du pouvoir aux gens qui en dépendent Meredith Lopuch, Directrice adjointe de l Initiative pour des produits de la mer durables du WWF États-Unis (le WWF est l une des deux ONG qui soutient la pêcherie par le biais du processus d évaluation du MSC) 26

15 Colin d Alaska À l instar d autres pêcheries certifiées MSC, la certification du colin d Alaska exige certaines conditions pour garantir la pérennité de la pêcherie et étendre la recherche et l action scientifiques destinées à protéger le stock et l environnement de cet important écosystème marin. DATE DE 14 février 2005 ; avril 2005 ; renouvelée le 29 janvier 2009 Colin d Alaska (Theragra chalcogramma) MÉTHODE DE PÊCHE Chalut pélagique États-Unis Océan Pacifique, à l est de la mer de Béring et au nord des Îles aléoutiennes, et dans le golfe d Alaska, au sud et à l est des Îles aléoutiennes tonnes ; tonnes, tonnes (2009) Je sais que les entreprises membres ont conservé des clients grâce à la certification MSC, et ont même étendu leur clientèle vers l Europe et le Royaume-Uni. Aucun doute : les bénéfices sont nombreux Jim Gilmore, Directeur des affaires publiques, At-Sea Processors Association At-sea Processors Association PENDANT LONGTEMPS les efforts pour introduire le colin sur le marché britannique ont échoué : ce n était pas du cabillaud, explique Jim Gilmore, Directeur des affaires publiques de l'at-sea Processors Association (APA), dont les membres écument les mers glaciales de ces vastes zones de pêche emblématiques et à forte valeur commerciale. Aujourd hui, poursuit-il, Young s sort des produits à base de colin certifié MSC, et ils se vendent! De nouveaux marchés pour un nouveau poisson Aujourd hui, les consommateurs britanniques apprécient leurs bâtonnets de colin d Alaska de chez Co-op et leurs filets de colin d Alaska extra-larges délicieusement panés de chez Young s Chip Shop. Ce qui les rapproche un peu plus de leurs homologues américains, où le colin, depuis des années, est affiché sur les emballages de nombreux produits, des filets de poissons panés aux pavés congelés, en passant par les bouchées de colin de Trident, vendus à travers toute l Amérique du Nord. En Grande-Bretagne, en revanche, avant 2005, le colin était simplement étiqueté poisson blanc afin de ne pas alarmer les consommateurs attachés au cabillaud et au haddock. Gestion durable des pêcheries En fait, le colin est pêché de manière durable depuis des décennies. Les dirigeants de pêcheries adoptent une approche précautionneuse et définissent la prise annuelle autorisée en-deçà des niveaux biologiques acceptables, comme le recommande un panel de scientifiques gouvernementaux et universitaires. En cas de doute, les dirigeants adoptent la fourchette la plus basse. Tous les navires transportent au moins un observateur fédéral qui contrôle et consigne les prises et mène des études scientifiques. Des observateurs sont également désignés à terre pour les installations de transformation du colin. Les captures accessoires et les rejets sont faibles : le colin constitue 99 % de ce qu il y a dans les filets. Et toutes les parties du poisson sont utilisées dans une vaste gamme de produits. Pour protéger les colonies de lions de mer de Steller et leurs zones de pêche, la pêcherie a établi d importantes zones fermées. Un système a également été mis en place pour allouer une partie du quota de colin aux communautés isolées d Alaska. Accès et conservation des marchés Nous avons intégré ce programme parce que nous pensions répondre aux référentiels MSC, souligne Jim Gilmore, mais le MSC fait plus que cela. L évaluation MSC est menée par un tiers. Par conséquent, la certification MSC fournit une assurance supplémentaire et une reconnaissance au sein de la filière et prouve que ces produits sont issus d une pêche durable et bien gérée. Cela nous donne une plus grande visibilité. Ce besoin de visibilité a également servi au poisson lui-même. Le Japon est historiquement un gros consommateur de colin d Alaska (émincé, comme dans le surimi, ou pour des préparations à base d œufs), mais l Europe et les États-Unis représentent les vrais marchés de croissance. Aux États-Unis, par exemple, McDonald s utilise presque exclusivement du colin d Alaska dans ses sandwiches au poisson. McDonald s apprécie le fait que le colin soit certifié MSC, même s il n en fait pas la promotion pour autant, explique Jim Gilmore. En Europe et au Royaume-Uni, poursuit-il, nul doute qu il y a des avantages à être certifié MSC en termes d accès et de conservation des marchés. Des faits et chiffres concrets sont plus difficiles à obtenir. Néanmoins, en Grande-Bretagne, les ventes de colin ont de manière générale doublé (y compris celles de colin d Alaska) ces deux dernières années, passant de 11 % en volume à 23 %, selon une étude de marché TNS. Une tendance qui ne peut que bénéficier aux pêcheurs de colin certifié MSC. Je ne pense pas que nous puissions accorder tout le crédit de cette notoriété au MSC, nuance Pat Shanahan, Directeur de programme de Genuine Alaska Pollock Producers (GAPP), mais de toute évidence il y a contribué. Une mécanique concertée était déjà à l œuvre pour changer le terme poisson blanc en colin. Des entreprises comme Young s, qui se sont engagées très tôt aux côtés du MSC, ont été encouragées à aller dans cette direction grâce au label MSC. Le MSC a donc joué un rôle, c est indéniable. En janvier 2009, les pêcheries de colin du Golfe d Alaska et de la mer de Béring et des Îles aléoutiennes ont annoncé qu elles intégraient le processus de recertification. Nos membres nous ont confirmé qu ils allaient continuer parce que c est utile pour eux, particulièrement sur les marchés européens, relate Jim Gilmore. C est leur choix. De mon côté, je sais que, grâce à la certification, nous avons créé et conservé des marchés, et apporté des garanties. Le label MSC nous a donné confiance pour parler du colin d Alaska aux consommateurs. Nous étions en mesure de dire non seulement voici le nom du poisson, mais aussi il est issu d une pêche durable et bien gérée Mark Ventress, Category Director chez Young s Seafood 28 At-sea Processors Association

16 Sole, hareng et maquereau de Hastings MSC Bart van Olphen, Directeur, Fishes Wholesale BV Travailler main dans la main avec la pêcherie de sole de Hastings m a convaincu encore davantage qu il s agit là de l unique manière d avancer. C est pour cela que Fishes travaille uniquement avec les pêcheries durables MSC. Ainsi, et en communiquant notre message aux consommateurs, nous endossons notre part de responsabilité dans la préservation des océans DATE DE 16 septembre 2005 Sole (Sole solea), hareng (Clupea harengus) et maquereau (Scomber scombrus) MÉTHODE DE PÊCHE Chalut de fond, filet maillant, filet à crémaillère et filet dérivant Royaume-Uni Est de la Manche, entre Beachy Head et Dungeness, dans la limite des six miles 72 tonnes de sole, 10 tonnes de hareng et de maquereau Devenir riche en vidant la mer ne m intéresse pas, si au final mon fils va pêcher et revient bredouille. Les stocks de poissons, les dégâts occasionnés sur les fonds marins, les captures accessoires le MSC s intéresse à la vision d ensemble Paul Joy, Président, HFPS LORSQUE LE VENT SOUFFLE du sudouest, nous sortons les bateaux avec un bulldozer, raconte Paul Joy, de la Hastings Fishermen s Protection Society (HFPS), pour expliquer le modus operandi de la seule flotte britannique ancrée sur une plage. C est comme Bondi Beach, sauf qu il y fait beaucoup plus froid. Les bateaux surfent réellement sur les vagues. Quand ils reviennent, vous les attrapez avec un cabestan et vous les sortez de l eau avant que la prochaine vague ne vienne les frapper. Bonnes pratiques environnementales Les 24 navires tous d une longueur inférieure à 10 mètres, utilisent différents types d équipements en fonction des espèces visées. Pour la sole, par exemple, des filets à crémaillère fixe ancrés des deux côtés sont laissés toute la nuit ( parce que les soles nagent la nuit ), et le poisson est récolté le lendemain. La taille des mailles, 100 mm, est plus large de 10 mm que l exigence légale, ce qui permet de retenir moins de juvéniles un exemple de bonnes pratiques volontaires. Le fond du filet inclut une ligne de sonde très légère, explique Paul Joy, qui n endommage que très peu ou pas du tout la faune et la flore du fond. Au large d Hastings, cela inclut des coraux, des étoiles de mer, des oursins, des crabes et des petits poissons comme les limandes ou les dragonnets qui seraient sinon perturbés. Les filets dérivants utilisés pour les maquereaux et les harengs sont eux aussi équipés d une ligne de fond qui se contente de brosser légèrement le fond et donc n occasionne pas de dégât. Nos familles pêchent de cette manière depuis des générations, explique Paul Joy, qui peut retracer son arbre généalogique jusqu à la conquête normande. Notre manière de pêcher a toujours été durable mais nous souhaitions nous présenter comme une pêcherie respectueuse de l environnement : la certification MSC nous a permis de le faire. Comme prévu, peu de modifications ont été nécessaires pour l obtenir, par conséquent les gains écologiques de la certification sont difficiles à quantifier. Au début, aucun impact économique n a été ressenti. Pendant deux ans, nous n avons retiré aucun penny de la certification, se souvient Paul Joy. Nous obtenions les mêmes tarifs que n importe qui d autre. Mais en 2007 les pêcheurs ont lancé une entreprise communautaire à but non lucratif pour mettre sur le marché leurs prises certifiées MSC afin d en obtenir un meilleur prix. Tout bénéfice supplémentaire reviendrait au pêcheur plutôt qu aux intermédiaires ou aux distributeurs. Bénéfices sur le marché Cette stratégie a fini par payer, se réjouit Paul Joy, car désormais nous voyons les bénéfices. Notre sole part en Hollande, ce qui rend la certification MSC indispensable. La plus-value y est de 10 %, et comble ainsi nos attentes. En France, le groupe Casino a proposé une hausse de 15 % pour les poissons MSC dans certains magasins. Le MSC nous a permis de gagner en notoriété à l exportation, reconnaît Paul Joy. Sans lui, nous n aurions pu atteindre un tel résultat. Une force politique Des bénéfices plus subtils peuvent également être constatés. Politiquement, cela nous rend plus fort, poursuit Paul Joy. Nous utilisons le MSC comme un étendard, comme un outil de lobbying en quelque sorte. S il est démontré que nous sommes une pêcherie durable, nous sommes en meilleure position pour une répartition plus juste des quotas, par exemple. La pêcherie de Hastings est surtout fière d être certifiée MSC et de garantir l avenir de la pêche. Nos stocks sont en pleine forme, se réjouit Paul Joy, et nous souhaitons que cette situation perdure. Je veux être sûr que nous aurons toujours une flotte dans un siècle! Chaque bateau a un équipage auquel il faut subvenir, qui à son tour pérennise le marché, ce qui fournit des emplois. Il y a toute une infrastructure autour de nous. 30 MSC

17 Cabillaud du Pacifique à la palangre (Alaska, Mer de Béring et Îles aléoutiennes) Photo provided courtesy of Bering Select Seafoods Company La pêche à la palangre est l une des méthodes de pêche à faible impact que nous préférons et nous sommes ravis de proposer du cabillaud du Pacifique certifié issu d une pêcherie durable MSC. Leader mondial de la certification de pêcheries sauvages, le MSC est une composante fondamentale de notre politique d approvisionnement en poissons Ally Dingwall, Responsable Aquaculture et Pêcheries, Sainsbury s PLC DATE DE 10 février 2006 MÉTHODE DE PÊCHE Palangre Cabillaud du Pacifique (Gadus macrocephalus) États-Unis (Alaska) Océan Pacifique, dans la mer de Béring et les Îles aléoutiennes tonnes (2009) Il y a de nombreuses demandes concernant la pêche durable pour le cabillaud. Quels sont les faits réels? Pour les consommateurs, ne pas avoir à s en préoccuper est un facteur décisif d achat. Ils peuvent acheter nos produits écolabellisés MSC en toute confiance Paul Gilliland, Directeur, Bering Select Seafoods Company EN 2005, DES INQUIÉTUDES SONT APPARUES vis-à-vis du cabillaud de la Mer du Nord, de la Baltique mais aussi de la mer de Barents, explique Paul Gilliland, Directeur de Bering Select Seafoods. Les gens disaient : je ne sais plus quel cabillaud est synonyme d un achat responsable. Donc je n achète plus de cabillaud. À l époque, la durabilité du cabillaud du Pacifique était méconnue. Nous avons pris le chemin de la certification MSC pour démontrer qu avec ce programme scientifique, les consommateurs pouvaient acheter notre produit en toute confiance. Ce produit, c est le cabillaud certifié MSC, pêché à la palangre et congelé en mer sur des navires d une longueur oscillant entre 35 et 60 mètres. Ce poisson traditionnellement très important est salé ou transformé en filets, en blocs ou en bâtonnets surgelés. À l instar d autres pêcheries d Alaska, celle-ci est bien gérée par le North Pacific Fisheries Management Council et le National Marine Fisheries Service, qui exploite un programme de contrôle et de gestion. La pêcherie de cabillaud d Alaska a obtenu d excellents résultats, ont précisé en 2006 les organismes de certification accrédités pour mener à bien le processus d'évaluation MSC, et le stock est maintenu à des niveaux qui garantissent l abondance du cabillaud d Alaska et la sécurité de l écosystème. Réduire les impacts environnementaux Dans la pêche à la palangre, une ligne est déposée sur le fond, appâtée automatiquement et mise en tension lors du filage. Cette tension minimise le mouvement de l équipement et les dégâts occasionnés sur le fond. Quelques heures plus tard, l équipement est relevé de bas en haut, et non pas dragué sur les côtés, par un navire récupérateur. Demandez à n importe qui dans le secteur, il vous dira que la pêche à la palangre n endommage pas les fonds marins, confirme Paul Gilliland. En fait, seules trois questions étaient suffisamment importantes pour nécessiter une condition spéciale de la part de l'organisme de certification, dont deux d ordre environnemental, et une en lien avec les pratiques de gestion. La pêcherie doit remplir ces conditions afin de rester certifiée MSC. Les premières concernaient les captures accessoires de fulmars boréaux, des oiseaux qui, à l instar d autres espèces, peuvent plonger sur des hameçons appâtés et se retrouver pris au piège. La dernière condition concernait les dommages occasionnés aux fonds marins par les lignes de palangre pendant la pêche ou par les lignes perdues en mer. Dans les deux cas, la recherche scientifique en la matière était insuffisante pour connaître l étendue exacte des impacts. La pêcherie s est engagée à identifier et mener tout besoin de recherche de ce type à l avenir, et Bering Select, ainsi que d autres compagnies de pêche à la palangre, ont demandé au gouvernement fédéral d apporter une aide de dollars pour soutenir la recherche sur les impacts des lignes perdues en mer. Accès à de nouveaux marchés Avant la certification, les marchés de Bering Select se spécialisaient avant tout sur le cabillaud du Pacifique, frais ou séché, consommée traditionnellement en Italie, en France, au Portugal, en Espagne et au Brésil. Ces quinze dernières années, une infime partie de notre cabillaud a été transformée en produits congelés ou panés à valeur ajoutée, relate Paul Gilliland. Il s agit là d un vaste marché émergent, né de la certification MSC. Nous voyons apparaître de nouveaux clients, en particulier au Royaume-Uni, bien que les volumes commencent à augmenter ailleurs en Europe. Asda, Sainsbury s et Young s Seafood comptent parmi les grandes entreprises qui vendent du cabillaud du Pacifique certifié MSC. Paul Gilliland estime que la plus-value payée pour le cabillaud du Pacifique certifié MSC s est élevée jusqu à 2 ou 3 % quand la demande était forte, mais le bénéfice le plus significatif est la pénétration de nouveaux marchés, poursuit-il. Et ceux-ci continuent d ailleurs de s étendre. Le Japon sera un marché de croissance même si l intérêt y est plus porté sur la traçabilité que sur la durabilité. Heureusement, la traçabilité fait également partie intégrante du programme MSC. 32 Photo fournie par Bering Select Seafoods Company

18 Poisson des glaces d Australie Dylan Skinns DATE DE 31 mars 2006 Poisson des glaces (Champsocephalus gunnari) MÉTHODE DE PÊCHE Chalut de fond et pélagique Australie Au large des îles de Heard et McDonald (HIMI), archipel volcanique de l Océan Antarctique km au sud-ouest de Perth et proche de l Antarctique tonnes Avant la certification, nous émettions des hypothèses pour l évaluation de notre stock et les modèles de gestion pour le poisson des glaces. En les soumettant à l équipe du MSC, nous nous sommes rendu compte que nous pouvions nous faire aider, par des gens hautement qualifiés en matière de gestion de pêcheries. Nos hypothèses ont été testées, et la pêcherie est ressortie grandie de cette expérience David Carter, Directeur général, Austral Fisheries, Perth, Australie occidentale LE MSC A assuré la notoriété du poisson des glaces, se réjouit David Carter, Directeur général de Austral Fisheries, une entreprise australienne qui, si elle pêche principalement la légine, considère ce poisson antarctique pâle et délicat, disposant de son propre antigel, comme une espèce qui vient compléter notre activité principale. Mais où peut bien se trouver ce territoire maritime australien où navigue le seul et unique vaisseau de poisson des glaces de l armement Austral Fisheries? En regardant la carte, je m aperçois que HIMI (appellation sous laquelle les îles sont connues) se situe près de la ligne Antarctique, véritablement au cœur de l océan du même nom, un écosystème clos, prisonnier de la barrière écologique formée à l intersection des eaux froides de l Antarctique et des courants plus chauds venus du Nord. HIMI est le seul exemple dans le monde d un écosystème insulaire subantarctique préservé qui fournit des zones de reproduction et d alimentation pour de nombreux mammifères marins et oiseaux. Ces îles et les eaux qui les entourent ont été déclarées réserve maritime en 1992 et le territoire est inscrit sur la liste de l UNESCO en tant que Patrimoine Mondial de l Humanité. Conformité et contrôle extrêmement élevés. Rien d étonnant donc à ce que la pêcherie de poisson des glaces adjacente ait été soumise à une politique et une gestion rigoureuses par l Australian Fisheries Management Authority (AFMA) et la CCAMLR (Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'antarctique), une commission internationale de 25 pays dont le rôle est de gérer les pêcheries antarctiques dans le respect des écosystèmes et de la biodiversité. Pour lutter contre le braconnage de légine, le gouvernement australien a investi plusieurs centaines de millions de dollars dans la surveillance par le biais d un navire de patrouille. Le contrôle répond à des standards extrêmement élevés, d après ce qu ont écrit en 2006 les organismes de certification accrédités pour les évaluations MSC. Les mesures de conformité sont quant à elles excellentes et la capture des espèces cibles et non-cibles est consignée précisément prise par prise. Ils ont ajouté que le stock se porte parfaitement bien. Une rigueur scientifique accrue Malgré cela, certaines incertitudes subsistaient quant à la méthodologie utilisée. Les organismes de certification ont par conséquent imposé une condition : que la pêcherie fournisse la preuve que les méthodes actuelles d évaluation du stock sont les meilleurs choix pour la préservation, et les plus précautionneuses. Pour nous, explique David Carter, le gain réel de la certification MSC vient de cette plus grande rigueur scientifique, du contrôle par les pairs et des apports externes pour l évaluation des stocks. Cela a initié des approches alternatives, d autres hypothèses à tester sur la manière dont étaient gérés les stocks, un processus qui s est avéré très utile. Notre évaluation des stocks pour le poisson des glaces est plus pertinente. De la même manière, une condition exigeant que la pêcherie évalue le risque écologique du chalutage de fond, en particulier les impacts sur les fonds marins, a engendré un certain volume de recherche, admet David Carter. Nous sommes allés au fond avec trois caméras montées sur des chaluts, pour voir comment le filet interagissait avec le fond. Tout ce champ d investigation, né de l impératif d une condition MSC, a donné le coup d envoi d un projet financé en partie par l Australian Fisheries Research and Development Corporation. La pêcherie, ont noté les organismes de certification, dispose d une connaissance détaillée des types d équipements utilisés (à la fois en eaux profondes et semi-profondes) et chacun est utilisé dans des localisations particulières et à des époques données afin de réduire le risque d impact sur les espèces emblématiques menacées ou protégées. Nous avons coché toutes les cases MSC, se félicite David Carter, un franc succès dans une zone très fragile sur le plan écologique. Répondre à ce standard absolu est une manière de dire au monde : nous pensons que nous sommes très bons, que la pêcherie est entre de bonnes mains et que nous respectons des niveaux élevés d analyse scientifique et de transparence. C est quelque chose qu il fallait que nous fassions. Le poisson des glaces australien est géré selon les standards CCAMLR ou mieux, ce qui inclut déjà des objectifs et restrictions à titre préventif ainsi qu un contrôle extensif lors des réunions annuelles. Néanmoins, la certification MSC assure également une reconnaissance publique des niveaux élevés de gestion et améliore la visibilité pour le consommateur Malcolm Haddon, Président du Commonwealth Sub-Antarctic Resource Assessment Group 34 Dylan Skinns

19 Peter Thompson Flétan du Pacifique Nord DATE DE Avril 2006 MÉTHODE DE PÊCHE Palangre Flétan (Hippoglosus stenlolepsis) États-Unis Mer de Béring, Alaska, état de Washington tonnes La certification a eu un effet très positif sur nos prix. Je ne peux pas vous affirmer qu'ils ont augmenté de 15 %, mais nous avons bénéficié d'une telle publicité gratuite! Le Monterey Bay Aquarium fait la promotion du MSC et des grands chefs en parlent à la télévision. Des facteurs qui ont généré une nouvelle demande Bob Alverson, Directeur général, Fishing Vessel Owners Association Peter Thompson LA TAILLE PRÉFÉRÉE est de 15 kilos, explique Bob Alverson, Directeur général de la Fishing Vessel Owners Association de Seattle, en me montrant quelques photographies d un immense flétan tiré de l eau par deux hommes, leurs jambes entrelacées comme pour une mêlée. Le spécimen pèse sans doute aussi lourd que leurs deux poids réunis. Ce poisson plat géant peut même atteindre 225 kg, le poids de trois hommes. Celui-ci mesure même autant en longueur que le plus petit membre de l équipage en hauteur. Impact environnemental En fait, c est la grande taille du flétan qui le rend relativement facile à pêcher sans attraper de juvéniles ou d espèces non ciblées. En utilisant des hameçons appropriés de grande taille, disposés à des intervalles de 5,5 mètres sur une ligne de 550 mètres qui n endommage que très peu le fond, les pêcheurs évitent captures accessoires et rejets. Ils attrapent parfois des rascasses, elles aussi commercialisables, explique Bob Alverson, ainsi que des lingues qu ils sont en droit de conserver. Du cabillaud, aussi, qui peut légalement compter pour 20 % des prises même si la plupart d entre eux servent d'appâts, ce qui permet de faire des économies. Bien entendu, précise Bob Alverson, ils doivent l enregistrer. Dans la pêcherie de flétan, gérée conjointement par le National Marine Fisheries Service et la International Pacific Halibut Commission, ces réglementations ainsi que d autres sont appliquées à la lettre. Vous ne pouvez pas garder de flétan de moins de 0,8 mètre de long, la taille du poisson quand il atteint sa maturité sexuelle, précise Bob Alverson. Nous appelons ça un 10/20, parce qu'il pèse entre 10 et 20 livres. Ils (les grands noms des sciences halieutiques) veulent que le poisson atteigne cette taille avant que nous ne l attrapions. C est bon pour nous, parce qu'on nous paie plus pour les gros poissons. Il est d'autres domaines où pêcheurs et conservateurs semblent regarder dans la même direction. Il y a des années, nous avons rencontré un problème de capture accidentelles d'oiseaux, me raconte Bob Alverson. Alors nous avons travaillé avec l'université de Washington, bénéficié d'une aide et alloué six de nos bateaux pour servir de plates-formes de recherche pendant deux ans. Ils ont testé des lignes tori, des petits étendards accrochés à l'arrière du bateau. Si les équipages les accrochaient correctement, cela entraînait une réduction significative des interactions des oiseaux avec les appâts. Depuis trois ans, les lignes tori sont obligatoires sur les navires du Pacifique Nord, ce qui a permis de réduire les captures accessoires d'oiseaux d'environ 80 %. Influence politique Un domaine en particulier présentait une marge de progression significative. Nous ne disposons d aucun programme d observation pour les captures accessoires, bien que nous ayons une gestion extrêmement serrée sur terre et un très bon système de registres, concède Bob Alverson. En d'autres termes, les captures accessoires viables sur le plan commercial sont pesées et enregistrées au port et les pêcheurs tiennent leurs propres registres, mais aucun contrôle scientifique indépendant ne vient les vérifier à bord des navires. Une des conditions de la certification MSC était que la pêcherie contacte les agences gouvernementales pour mettre en place un tel programme. Dans les trois prochaines années, reconnaît Bob Alverson, il y aura des changements significatifs au programme d observation du North Pacific Council pour répondre aux exigences du MSC. Cela serait arrivé de toute façon, ajoute-t-il, mais cette pression supplémentaire a certainement accéléré les choses. Promotion et nouveaux marchés L un des avantages beaucoup plus concrets de la certification est qu elle a séduit des chefs qui s'intéressent de près au développement durable. Ces derniers l ont mentionnée dans leurs émissions télévisées. Ils disent, ceci est certifié c est un produit merveilleux, nous vous conseillons d en manger, déclare Bob Alverson. Sur la côte Ouest, il n y a pas un seul restaurant de poissons qui n ait pas de flétan sur sa carte. Je dirais que nous avons bénéficié indirectement du zèle des grands chefs de la télévision. Traditionnellement, 80 % des ventes de la pêcherie sont écoulés en Amérique du Nord, entre le Canada, et les États-Unis. Lentement, ce schéma évolue. Le label MSC est important pour nos volumes vendus en Europe, confirme Bob Alverson. Il devient la tendance là-bas, ce qui a généré une nouvelle demande, qui, je pense, nous a énormément aidés. Nous pensons que notre pêcherie de flétan Pacifique Nord, gérée conjointement par une commission réunissant États-Unis et Canada, (International Halibut Commission), sert de modèle pour les générations futures. Le label MSC est une vérification complémentaire qui prouve que les parties prenantes sont engagées dans une démarche de pêche durable. Les enfants de nos enfants peuvent espérer pêcher, transformer, vendre et consommer cette ressource merveilleuse Dana Besecker, Présidente, Dana F Besecker Co, Inc 36 Photo fournie par Bering Select Seafoods Company

20 Hareng de la Mer du Nord (Pelagic Freezer Trawler Association) PFA DATE DE 9 mai 2006 Hareng (Clupea harengus) MÉTHODE DE PÊCHE Chalut pélagique Les bateaux de la PFA naviguent sous pavillon néerlandais, allemand, britannique, français, irlandais et lituanien Mer du Nord et est de la Manche tonnes Dans l exercice d influence sur la gestion des pêcheries à Bruxelles, que nous pratiquons tous, la certification MSC a définitivement un impact. Nos opinions ne peuvent qu être judicieuses puisque nous sommes certifiés ou en cours de certification Gerard van Balsfoort, Président, Pelagic Freezer-Trawler Association NOUS ETIONS EN quelque sorte des pionniers, explique Gerard van Balsfoort, Président de la Pelagic Freezer-Trawler Association, une flotte de 26 navires, dont certains atteignent 140 mètres de longueur. A bord, les pêcheurs ne se contentent pas de pêcher le hareng de la Mer du Nord, ils le trient, le congèlent et le conditionnent. Certaines petites pêcheries ont été certifiées avant nous, mais nous avons été la première pêcherie européenne d envergure à l'être. Pour le MSC, c'était une étape marquante. Changer le visage des négociations européennes en matière de pêche Trois ans plus tard, la certification MSC est devenue la norme. Les flottes pélagiques danoise, suédoise et écossaise ont suivi et cette année, poursuit Gerard van Balsfoort, la majorité des pêcheries de hareng de la Mer du Nord devraient être certifiées MSC. Cette masse critique, souligne-t-il, a changé le visage des négociations européennes pour ce stock. L un des piliers de la réforme de la Politique commune de la pêche de 2002 a été la création de Conseils consultatifs régionaux qui formulent des recommandations en matière de gestion des pêcheries et les transmettent à la Commission ou aux autorités nationales concernées. Des scientifiques participent aux réunions en qualité d experts, et des représentants des états membres peuvent être présents en tant qu observateurs. Toutefois, ce sont les parties prenantes des pêcheries (à la fois issues de la filière et des ONG) qui contribuent le plus aux réunions. Notre Conseil gère les stocks pélagiques, poursuit Gerard van Balsfoort, soient les poissons qui nagent en eaux semi-profondes plutôt que réellement au fond. Tous les grands acteurs du hareng en Europe sont désormais certifiés MSC, ou en cours d évaluation, ce qui entraîne un certain type de comportement dans le processus consultatif. Du point de vue des stocks, vous ne pouvez plus demander de quota plus élevé si cela ne se justifie pas sur un plan scientifique. Nous savons tous que les organismes de certification observent notre comportement non seulement en mer mais aussi pendant le processus consultatif sur les quotas. Si nous sommes certifiés, nous devons faire attention. C est un effet secondaire du MSC. Plan de rétablissement du stock Dans le cas du hareng, cet aspect est particulièrement pertinent. Nous sommes certifiés depuis 2006, date à laquelle les stocks se situaient à des niveaux élevés, se souvient Gerard van Balsfoort. Depuis, pour des raisons biologiques complexes qui n ont rien à voir avec la pêche, le nombre de harengs en Mer du Nord a diminué. Il y a eu un faible recrutement, peu de nouveaux arrivants, et le stock a diminué. En 2006, les organismes de certification du MSC ont pris en compte cette éventualité. Pour être certifiés, nous devions rencontrer des scientifiques et élaborer ensemble un plan de rétablissement du stock, et c est ce que nous avons fait. Sans le MSC, nous ne l aurions fait que dans le contexte du Conseil consultatif pélagique. Même si un stock est exploité de manière durable, explique-t-il, il va et vient, augmente et diminue. Si vous gérez bien les incidents, alors vous continuez d'être certifié. Vous devez vous adapter. Dans notre cas, s adapter a signifié établir ce plan de rétablissement du stock et accepter une forte réduction de la prise totale autorisée. Prouver la durabilité Le fait que la pêcherie de hareng soit sélective, ne cible que quelques espèces et n enregistre que très peu de captures accessoires a également contribué à sa certification. Et ce principalement en raison de la nature de l espèce, admet Gerard van Balsfoort, car le hareng a tendance à nager dans des eaux distinctes, ce qui implique que les autres espèces ne sont que rarement capturées. Les rejets existent mais sont faibles, de l ordre de 2 à 5 %. Enfin, comme le chalut est tiré en eaux semi-profondes, l impact sur le fond n est pas un problème. C est pour cela que nous nous sommes engagés dans la certification MSC, poursuit Gerard van Balsfoort. Nous savions que nous péchions de manière responsable et durable, mais nous voulions le prouver. C est particulièrement rassurant pour les consommateurs de harengs, une espèce connue et proche du cœur des gens qui vivent près de la Mer du Nord. Seul label indépendant reconnu, le MSC aide les consommateurs à choisir du poisson issu de la pêche durable. Selon nos propres critères en matière de gestion du stock, d impact sur l environnement, de captures accessoires et de destruction de l habitat, le hareng de la Mer du Nord certifié MSC obtient le feu vert Christien Absil, Chargé de mission Pêcheries, North Sea Foundation 38 PFA

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

Quelles marques proposent du thon en boîte durable aux consommateurs?

Quelles marques proposent du thon en boîte durable aux consommateurs? Quelles marques proposent du thon en boîte durable aux consommateurs? Classement des marques de thon en boîte Septembre 2015 Avec les pollutions et les impacts des changements climatiques, la surpêche,

Plus en détail

PERSPECTIVES ECONOMQIUES ET ASPECTS COMMERCIAUX POUR LE SECTEUR DU POISSON D ELEVAGE

PERSPECTIVES ECONOMQIUES ET ASPECTS COMMERCIAUX POUR LE SECTEUR DU POISSON D ELEVAGE PERSPECTIVES ECONOMQIUES ET ASPECTS COMMERCIAUX POUR LE SECTEUR DU POISSON D ELEVAGE La place du poisson d élevage dans le marché européen des produits aquatiques La dualité entre l image du poisson d

Plus en détail

HAGEN H. STEHR, A.O UN PIONNIER DE L AQUACULTURE

HAGEN H. STEHR, A.O UN PIONNIER DE L AQUACULTURE HAGEN H. STEHR, A.O UN PIONNIER DE L AQUACULTURE Hagen Stehr est un pionnier qui a enfin trouvé ce qu il a appelé «le Saint Graal» de l aquaculture. Grâce à son esprit visionnaire et à sa détermination,

Plus en détail

Pêche maritime et aquaculture

Pêche maritime et aquaculture En, les navires français métropolitains ont pêché près de 56 tonnes de poissons, crustacés, coquillages et autres produits de la mer. Les deux tiers des captures françaises ont été réalisés en Atlantique

Plus en détail

Directives de fair-fish pour une pêche durable

Directives de fair-fish pour une pêche durable Directives de fair-fish pour une pêche durable Valables pour: fair-fish = l association fair-fish entreprise = entreprise exerçant dans le domaine de la pêche, ayant obtenu une licence de fair-fish Objectif:

Plus en détail

Que cache votre boîte de thon? Classement des marques sur le marché français

Que cache votre boîte de thon? Classement des marques sur le marché français Que cache votre boîte de thon? Classement des marques sur le marché français Méthode Greenpeace a interrogé les 10 premières marques de thon en boîte sur leur chaîne d approvisionnement afin d en évaluer

Plus en détail

PARTENARIATS MARKETING

PARTENARIATS MARKETING LE MEILLEUR CHOIX ENVIRONNEMENTAL EN PRODUITS DE LA MER PARTENARIATS MARKETING Valorisez vos produits labellisés MSC auprès des consommateurs 1 er août 2012 Léo-Paul Ridet Léo-Paul Ridet 1 Guider le consommateur

Plus en détail

Inventez de nouveaux cours

Inventez de nouveaux cours Migros Magazine 27, 29 juin 2009 ACTUALITÉ MIGROS 31 Inventez de nouveaux cours La plateforme en ligne Atizo permet de suggérer ses idées pour l Ecole-club Migros. D autres entreprises ont aussi fait appel

Plus en détail

Document explicatif Introduction à Fairtrade

Document explicatif Introduction à Fairtrade Document explicatif Introduction à Fairtrade Explication de quelques mots et expressions clés utilisés à Fairtrade. Coopérative de Café Cocla, Peru. Photo: Henrik Kastenskov Document: Document explicatif

Plus en détail

Bar commun, Loup de mer Élevage: Europe. Brochet Pêche: Suisse. Crevette tigrée Élevage: Vietnam, Ecuador. Carpe Élevage: Europe

Bar commun, Loup de mer Élevage: Europe. Brochet Pêche: Suisse. Crevette tigrée Élevage: Vietnam, Ecuador. Carpe Élevage: Europe Bar commun, Loup de mer Brochet Carpe Crevette tigrée Élevage: Vietnam, Ecuador Dorade royale Féra, corégone Flétan du Pacifique Pêche: Pacifique Nord Hareng Hareng Légine australe Pêche: SO Atlantique

Plus en détail

Saisir l occasion de maximiser l avantage de notre chaîne d approvisionnement

Saisir l occasion de maximiser l avantage de notre chaîne d approvisionnement Saisir l occasion de maximiser l avantage de notre chaîne d approvisionnement Les administrations portuaires canadiennes : moteurs d emplois, de croissance et d échanges Présentation de Wendy Zatylny présidente

Plus en détail

Hong Kong : Le marché des produits de la mer

Hong Kong : Le marché des produits de la mer SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX MARCHÉS Rapport d analyse mondiale Hong Kong : Le marché s produits la mer Mars 2015 SOMMAIRE Hong Kong, ville plus 7 millions d habitants, profite d un marché s produits la mer

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION DES FORÊTS DE LA COURONNE

STRATÉGIE DE GESTION DES FORÊTS DE LA COURONNE POURQUOI MAINTENANT? La crise est bien réelle Notre industrie forestière est essentielle à la santé économique du Nouveau-Brunswick, car la subsistance de 22 000 travailleurs dépend de cette importante

Plus en détail

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec

Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Colloque international «Des saumons et des hommes 2» Gestion du saumon atlantique au Québec Yvan Turgeon, biol. Le saumon au Québec 118 rivières Une cinquantaine accessibles uniquement par bateau ou avion

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

12-02 BFT RECOMMANDATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ICCAT CONCERNANT LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU THON ROUGE DE L ATLANTIQUE OUEST

12-02 BFT RECOMMANDATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ICCAT CONCERNANT LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU THON ROUGE DE L ATLANTIQUE OUEST 12-02 BFT RECOMMANDATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ICCAT CONCERNANT LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU THON ROUGE DE L ATLANTIQUE OUEST RAPPELANT la Recommandation de l ICCAT visant à établir un programme de

Plus en détail

R A P P O R T SUR LE DÉVELOPPMENT D U R A B L E 2 0 1 3

R A P P O R T SUR LE DÉVELOPPMENT D U R A B L E 2 0 1 3 R A P P O R T SUR LE DÉVELOPPMENT D U R A B L E 2 0 1 3 2 CHÈRES PARTIES PRENANTES, Il y a trois ans, nous annoncions notre objectif de nous approvisionner en produits de la mer exclusivement auprès de

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME INTERNATIONALE OMI

ORGANISATION MARITIME INTERNATIONALE OMI ORGANISATION MARITIME INTERNATIONALE OMI Agence spécialisée des Nations Unies, l O.M.I est l autorité standard pour la sécurité, la sureté et les performances environnementales des transports maritimes

Plus en détail

SUBVENTIONS AU SECTEUR DE LA PECHE ET DEVELOPPEMENT DURABLE : INVENTAIRE NATIONAL -- NORVEGE

SUBVENTIONS AU SECTEUR DE LA PECHE ET DEVELOPPEMENT DURABLE : INVENTAIRE NATIONAL -- NORVEGE SUBVENTIONS AU SECTEUR DE LA PECHE ET DEVELOPPEMENT DURABLE : INVENTAIRE NATIONAL -- NORVEGE Introduction 1. On trouvera ci-après la contribution norvégienne au projet du Comité des pêcheries intitulé

Plus en détail

Mais que signifient donc tous ces labels...?

Mais que signifient donc tous ces labels...? Mais que signifient donc tous ces labels...? En voici une brève description. Une partie de Année après année, nous essayons de faire davantage pour la génération de demain. Migros propose d ores et déjà

Plus en détail

PRODUITS DE LA MER SAUVAGES, NATURELS ISSUS D UNE PECHE DURABLE

PRODUITS DE LA MER SAUVAGES, NATURELS ISSUS D UNE PECHE DURABLE L ALASKA, 49ème Etat des Etats-Unis SES PRODUITS DE LA MER SAUVAGES, NATURELS ISSUS D UNE PECHE DURABLE DOSSIER DE PRESSE Janvier 2011 L ALASKA, the «Last Frontier» 49éme Etat des Etats-Unis depuis 1959.

Plus en détail

Annexe Document final de la reprise de la Conférence d examen de l Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons

Annexe Document final de la reprise de la Conférence d examen de l Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons Annexe Document final de la reprise de la Conférence d examen de l Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons 1. La reprise de la Conférence d examen a réaffirmé que la Convention des Nations

Plus en détail

LES MARCHÉS BELGE ET EUROPÉEN DE L OR

LES MARCHÉS BELGE ET EUROPÉEN DE L OR LES MARCHÉS BELGE ET EUROPÉEN DE L OR Résumé Production, consommation et commerce : faits marquants Prévisions à long terme : le remplacement de l or par les bijoux en or Sur le long terme, l UE devrait

Plus en détail

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement LE VIEUX PAPIER RESTE ICI Innovateurs par tradition www.perlen.ch Aussi écologique que possible La société Perlen Papier a été fondée

Plus en détail

La certification de pêcheries de A à Z!

La certification de pêcheries de A à Z! LE MEILLEUR CHOIX ENVIRONNEMENTAL EN PRODUITS DE LA MER La certification de pêcheries de A à Z! Guide pratique du Marine Stewardship Council pour la certification de pêcheries. Sommaire 1 Introduction

Plus en détail

Annexe Thon en conserve de marque privée

Annexe Thon en conserve de marque privée Annexe Thon en conserve de marque privée En accord avec sa politique de pêche durable, les principes, les critères principaux et les engagements de celle ci s'appliquent aussi aux produits en conserve

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

Production de pétoncles vivants Princesse Algues et R&D

Production de pétoncles vivants Princesse Algues et R&D Production de pétoncles vivants Princesse Algues et R&D Fermes Marines du Québec (FMQ) Fondée en 2006 Investissements de 8.5 millions$ Construction écloserie 2012 Opère une écloserie pétoncles, algues

Plus en détail

Russie Le commerce du poisson et des fruits de mer

Russie Le commerce du poisson et des fruits de mer Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES INDICATEURS DE MARCHÉ SEPTEMBRE 2012 Russie Le commerce du poisson et des fruits de mer Russie Le commerce du poisson et des fruits de mer SOMMAIRE DES

Plus en détail

Enquête sur l étiquetage des poissons vendus au détail et à l étal

Enquête sur l étiquetage des poissons vendus au détail et à l étal Enquête sur l étiquetage des poissons vendus au détail et à l étal Décembre 2014 1 Le contexte pour le consommateur - Un système de production devenu problématique La crise de confiance des consommateurs

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

1. Le commerce mondial d anchois

1. Le commerce mondial d anchois 1 1. Le commerce mondial d anchois 1.1 Introduction La famille des engraulidés (anchois) comprend un seul genre (Engraulis) et sept espèces de petits poissons pélagiques. Ces poissons se rencontrent dans

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Rapport sur la formation continue dans le secteur des pêches en France

Rapport sur la formation continue dans le secteur des pêches en France Rapport sur la formation continue dans le secteur des pêches en France Novembre 2009 La situation du secteur halieutique : La France métropolitaine dispose d un littoral de 5500 km. Avec 63 ports de pêche,

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime HALIEUTIS Stratégie de développement et de compétitivité du secteur halieutique marocain à l horizon

Plus en détail

Ecotaxe poids lourds

Ecotaxe poids lourds Ecotaxe poids lourds Une exonération indispensable pour les filières bétail et viandes ARGUMENTAIRE CHIFFRE Mission d information sur l écotaxe poids lourds Audition du 16/01/14 L écotaxe poids lourds,

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE

PREMIÈRE PARTIE SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE PREMIÈRE PARTIE SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE 3 SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE Ressources halieutiques: tendances de la production, de l utilisation et du commerce

Plus en détail

Des études du PNUE montrent une augmentation des émissions de mercure dans les pays en développement

Des études du PNUE montrent une augmentation des émissions de mercure dans les pays en développement Des études du PNUE montrent une augmentation des émissions de mercure dans les pays en développement Publication de l évaluation mondiale la plus exhaustive jamais réalisée à quelques jours de la phase

Plus en détail

Guide des espèces à l usage des professionnels

Guide des espèces à l usage des professionnels Guide des espèces à l usage des professionnels Actualisation janvier 2009 Anchois Engraulis encrasicolus Page 18 TAC européen d anchois par zone et par année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Zone VIII

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

Une brève histoire du lait et de ses quotas

Une brève histoire du lait et de ses quotas Note du service d études d ECOLO 03/2015 Une brève histoire du lait et de ses quotas Le 31 mars 2015 marquera la fin de 31 années de quotas laitiers. Une véritable révolution dans le monde agricole européen,

Plus en détail

Rapport d activités. Dossier n o 710.121. Rapport commandité par la SODIM

Rapport d activités. Dossier n o 710.121. Rapport commandité par la SODIM Mission en Écosse et en France pour les mytiliculteurs québécois Rapport d activités Dossier n o 710.121 Rapport commandité par la SODIM 2005 Mission en Écosse et en France pour les mytiliculteurs québécois

Plus en détail

UNE DYNAMIQUE POUR PRÉPARER L AVENIR

UNE DYNAMIQUE POUR PRÉPARER L AVENIR L Union européenne, UNE DYNAMIQUE POUR PRÉPARER L AVENIR Pour aider les Etats à relever les nouveaux défis, l Union européenne s est donné de grands objectifs pour 2007-2013 auxquels elle consacre 975

Plus en détail

Secteur de la pêche au Maroc et accès aux marchés internationaux

Secteur de la pêche au Maroc et accès aux marchés internationaux ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction des Industries de la Pêche Maritime Séminaire Régional sur «Accès aux marchés internationaux des produits des pêcheries et

Plus en détail

Compétences étendues. Solutions personnalisées.

Compétences étendues. Solutions personnalisées. Compétences étendues. Solutions personnalisées. Entreprise Leader du marché suisse des solutions d emballages sur mesure En tant que leader sur le marché suisse des solutions d emballage sur mesure produites

Plus en détail

POKER II. Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe

POKER II. Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe DOSSIER DE PRESSE JUIN 2010 POKER II Une campagne de prospection et d évaluation des ressources halieutiques pour soutenir l avenir de la pêche australe Paul Tixier La pêche australe : un modèle de gestion

Plus en détail

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances Abdellah Belkhaouad, INRH - Casablanca (Maroc) Marc Taconet, FAO Rome (Italie)

Plus en détail

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION 2 Déclaration de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages CONFÉRENCE DE KASANE SUR LE COMMERCE ILLÉGAL

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire Communiqué de presse C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire Un leadership performant en matière

Plus en détail

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE Aquaculture Services vétérinaires coûts a été mis en place, ou, à défaut le mode de financement de ce service. L Islande possède, depuis

Plus en détail

Les filières pêche et aquaculture en France

Les filières pêche et aquaculture en France > Chiffres-clés PÊCHE ET AQUACULTURE Les filières pêche et aquaculture en France > ÉDITION avril 211 Production Entreprises Échanges Consommation... Importations et exportations / bilan d approvisionnement

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LE FIDA

COUP D ŒIL SUR LE FIDA Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté COUP D ŒIL SUR LE FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre

COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT. Les gaz à effet de serre 1 COMPRÉHENSION ÉCRITE : L ENVIRONNEMENT Que fait-on en France? Gaz à effets de serre En France, il est possible de diviser par 4 les gaz à effet de serre avant 2050. Mais ça ne sera pas facile Les gaz

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation SECRETARIAT EXECUTIF / EXECUTIVE SECRETARIAT BP 958 RP Dakar, Sénégal 54, Cité Lobatt Fall, Pikine Tel/Fax: (221) 33 854 98 13 adepa-wadaf@contact.org cbakundakwita@yahoo.fr Dossier de présentation COLLOQUE

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

Comptoir de Recherches. Aquacoles et Mytilicoles. Du Sénégal. Gohier Guy

Comptoir de Recherches. Aquacoles et Mytilicoles. Du Sénégal. Gohier Guy Comptoir de Recherches Aquacoles et Mytilicoles Du Sénégal. Gohier Guy Tél 00 221 33 957 88 21 Tél.00 221 77 367 10 81 Skype gohier.guy Email :cramssenegal@gmail.com De l écloserie à l élevage en mer jusque

Plus en détail

L ONU EN ACTION LES FEMMES ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AUX PHILIPPINES

L ONU EN ACTION LES FEMMES ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AUX PHILIPPINES L ONU EN ACTION Date de programmation: mars 2010 Programme n 1231 Durée: 4 40 Langues: anglais, français, espagnol et russe LES FEMMES ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AUX PHILIPPINES VIDEO SCÈNE DE LITTORAL

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2009 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes PRINTEMPS Message du commissaire Chapitre 1 La protection de l habitat du poisson Chapitre 2 La Loi de

Plus en détail

La pisciculture en cage L expérience norvégienne

La pisciculture en cage L expérience norvégienne 89 La pisciculture en cage L expérience norvégienne Jon Arne Grøttum Norwegian Seafood Federation Courriel: jon.a.grottum@fhl.no Knut A. Hjelt Norwegian Seafood Federation Courriel: knuta.hjelt@fhl.no

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE by Du global au local : 2015-2030 - 2050 1 METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE 1 1 L élimination de la pauvreté dans le monde est le premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

LE MARCHÉ MONDIAL DES PETITS PÉLAGIQUES, PRODUCTION ET ÉCHANGES

LE MARCHÉ MONDIAL DES PETITS PÉLAGIQUES, PRODUCTION ET ÉCHANGES > Les synthèses de FranceAgriMer novembre 2013 numéro3 PÊCHE / AQUACULTURE LE MARCHÉ MONDIAL DES PETITS PÉLAGIQUES, PRODUCTION ET ÉCHANGES Zoom sur le marché français 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002

Plus en détail

Déclaration du Capital naturel

Déclaration du Capital naturel Déclaration du Capital naturel Une déclaration du secteur financier démontrant notre engagement au sommet de Rio +20 pour tendre vers l intégration des considérations liées au capital naturel dans les

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Tout savoir sur Mr.Goodfish

Tout savoir sur Mr.Goodfish Tout savoir sur Mr.Goodfish 1 BIENVENUE DANS LE PROGRAMME MR.GOODFISH Par votre adhésion au programme Mr.Goodfish, vous faites un geste important pour une consommation durable des produits de la Mer. Soyez

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE

PREMIÈRE PARTIE SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE PREMIÈRE PARTIE SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE 3 SITUATION MONDIALE DES PÊCHES ET DE L AQUACULTURE Situation et tendances Vue d ensemble Les pêches de capture et l aquaculture ont produit

Plus en détail

La gestion des finances publiques est une composante essentielle

La gestion des finances publiques est une composante essentielle L IDA en action Gestion des finances publiques : effectuer un suivi des ressources pour obtenir de meilleurs résultats La gestion des finances publiques est une composante essentielle du processus de développement.

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs

4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs 4e Partie: Le rôle des réseaux de groupes associatifs Un réseau de groupes associatifs (RGA) est une fédération informelle réunissant un certain nombre de groupes qui veulent s entraider dans des domaines

Plus en détail

Dossier de presse. Promotion du Label MSC en Belgique : Campagne nationale Don t be SelFISH

Dossier de presse. Promotion du Label MSC en Belgique : Campagne nationale Don t be SelFISH Dossier de presse Promotion du Label MSC en Belgique : Campagne nationale Don t be SelFISH IHECS Année académique 2014-2015 1. Introduction La surpêche est une menace réelle qui pèse sur les générations

Plus en détail

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France»

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» Depuis plusieurs années, le secteur laitier subit des crises de plus en plus profondes, conséquences, notamment,

Plus en détail

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts par Équiterre 30 novembre 2011 Objet de l étude Cette étude

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

À vous de faire vivre l esprit lidl! Responsable de Réseau h/f

À vous de faire vivre l esprit lidl! Responsable de Réseau h/f À vous de faire vivre l esprit lidl! Responsable de Réseau h/f Bienvenue chez lidl reconnaît-on la grandeur d une entreprise à l importance de son chiffre d affaires ou à l implication de ses femmes et

Plus en détail

Betty SANTONNAT Directrice du Développement

Betty SANTONNAT Directrice du Développement Betty SANTONNAT Directrice du Développement Chiffres clés du marché des cosmétiques naturels et Bio Résultats de l'étude de notoriété é du label BIO menée par IPSOS COSMEBIO: Qui sommes nous? Association

Plus en détail

Marché de RUNGIS : Du village local au village Monde

Marché de RUNGIS : Du village local au village Monde Marché de RUNGIS : Du village local au village Monde Un acteur économique résolument ouvert vers l extérieur Reconnu comme acteur majeur du commerce de produits frais au niveau international, le Marché

Plus en détail

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde N 9 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les marchés de production et de consommation

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

PECHE RESPONSABLE ou DURABLE. Nos expériences Bureau Veritas. Laurent GALLOUX-seafood manager BUREAU VERITAS Marrakech -2 dec.2010

PECHE RESPONSABLE ou DURABLE. Nos expériences Bureau Veritas. Laurent GALLOUX-seafood manager BUREAU VERITAS Marrakech -2 dec.2010 PECHE RESPONSABLE ou DURABLE Nos expériences Bureau Veritas Laurent GALLOUX-seafood manager BUREAU VERITAS Marrakech -2 dec.2010 Sommaire Présentation de BUREAU VERITAS Définition pêche «responsable» /

Plus en détail

Demande de certification Fairtrade

Demande de certification Fairtrade 15 fr Demande de certification Fairtrade Procédure standard Valide à partir du : 16/01/2015 Diffusion : Publique Sommaire 1 Objectif... 4 2 Domaine d application... 4 2.1 Qui doit déposer une demande de

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

made in B. Le projet européen e-aqua, quels outils TIC pour l aquaculture? made in B. Agence conseil en communication interactive A Quimper, mai 04,

made in B. Le projet européen e-aqua, quels outils TIC pour l aquaculture? made in B. Agence conseil en communication interactive A Quimper, mai 04, A Quimper, mai 04, made in B. Le projet européen e-aqua, quels outils TIC pour l aquaculture? Avec la participation de l Union Européenne Projet cofinancé par le FEDER 1 Présentation de l agence Introduction

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Salon des Entrepreneurs Conférence technique Le Québec, Porte d entrée sur le marché nord-américain

Plus en détail

Profil de la pêche commerciale du poisson de fond. Région du Golfe

Profil de la pêche commerciale du poisson de fond. Région du Golfe Pêches et Océans Canada Fisheries and Oceans Canada Profil de la pêche commerciale du poisson de fond Région du Golfe Direction des politiques et des services économiques Région du Golfe Ministère des

Plus en détail

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays

Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays Etude Poulpeo - Ipsos Public Affairs sur les comportements de consommateurs dans 11 pays LES FRANÇAIS PARMI LES MOINS MOTIVES PAR L ACHAT EN LIGNE [1] Une étude menée dans 11 pays revèle que les internautes

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

DOSSIER. Tours du monde à la voile. Tours du monde scientifiques et solidaires. Cycles 2, 3 et collèges. Les voyages scientifiques du XVIII e siècle

DOSSIER. Tours du monde à la voile. Tours du monde scientifiques et solidaires. Cycles 2, 3 et collèges. Les voyages scientifiques du XVIII e siècle Cycles 2, 3 et collèges THÈME Tours du monde scientifiques et solidaires Les voyages scientifiques du XVIII e siècle A la suite des grandes découvertes, des voyages d exploration scientifique se développent

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail