rapport d activité encore plus de liberté! INSURANCE & RISK CONSULTANTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rapport d activité encore plus de liberté! INSURANCE & RISK CONSULTANTS"

Transcription

1 rapport d activité 2012 Sorrel encore plus de liberté! INSURANCE & RISK CONSULTANTS

2 index 3 Mot du Président du groupe 4 Exercice 2012 par le CEO 5 Le Conseil d administration du groupe 6 Les valeurs du groupe 9 Le Groupe et ses filiales 10 L organigramme du Groupe 10 Le Comité de direction 11 Le Groupe en chiffres 13 L organisation interne du groupe 16 Sorrel SA Moyennes et grandes entreprises 17 UCA EMS et santé 17 Sorrel Private 18 Suisse Hypothèque 19 ACL R & D (Recherche et développement) 21 Quelques prestations Sorrel 22 Les contrats cadres 22 Le service des sinistres 22 Le service support RH «Ressources humaines» 22 Prévoyance, SYNAPS et BSI 23 Normes internationales IAS 24 Cybercriminalité 25 Apprentis et stagiaires 26 Manifestations 27 Sponsoring 28 Nos principaux partenaires 30

3 4 Mot du Président du groupe Sorrel Encore plus de liberté! Leader Suisse de la créativité en matière de gestion des risques, Sorrel est une entreprise faite de collaborateurs - entrepreneurs qui se mettent chaque jour en question pour offrir des solutions innovantes à forte valeur économique. Nos clients sont également des entrepreneurs, ils savent et aiment prendre des risques pour atteindre de hautes performances. Sorrel les accompagne pour assurer leur environnement, leur donnant ainsi encore plus de liberté dans leur activité. Sorrel approche la gestion des risques par des solutions d assurances spécifiques en concentrant son analyse sur le métier des clients. C est pourquoi, nos cadres proviennent le plus souvent de métiers autres que ceux de l assurance. Ainsi et grâce à une ingénierie du risque pointue, nous protégeons nos clients de façon conséquente en fonction de leurs stricts besoins et de leur particularisme. C est un président déterminé qui vous remercie de l intérêt que vous porterez à ce rapport Je vous souhaite une bonne lecture. Je tiens à remercier toutes les équipes de Sorrel pour leur enthousiasme et leur dynamisme ainsi que nos partenaires banques, assurances, fiduciaires et autres services dont vous retrouvez les références en fin de rapport. Bien à vous et belle année 2013! Jean-Maurice Cailler Président du Groupe Sorrel Frédéric Siriex CEO du groupe Sorrel et Jean-Maurice Cailler Président du Groupe Sorrel

4 Exercice 2012 par le CEO 5 L année 2012 fut très animée aussi bien dans le renforcement de notre organisation que pour le développement de nos affaires clients. Concernant notre organisation interne, nous avons poursuivi le positionnement de nos activités. En 2011, nous avions initié une première distinction importante entre la gestion de notre clientèle entreprises et celle de notre clientèle privée avec la création, entre autres, de Sorrel Private SA et Suisse Hypothèque SA. Nous avons poursuivi dans cette voie avec l organisation de différents services affectés à la gestion de notre clientèle entreprises, la prévoyance professionnelle d une part et les affaires nonvie d autre part. Ces deux départements sont sous la responsabilité de cadres expérimentés qui mettent progressivement en place toutes les procédures adéquates afin d atteindre une qualité et une vitesse de services élevées. En fin d exercice, un travail similaire a débuté avec l unité «ressources humaines» qui a repris les activités du service des sinistres et le département des affaires en vie individuelle. L année 2012 fut aussi consacrée à l organisation et la mise en action de notre force de vente. Sorrel place le talent et la détermination au centre de son organisation. Nous abordons le marché avec des femmes et des hommes aussi talentueux que déterminés, ce qui nous permet aujourd hui de bénéficier d une puissance commerciale consistante. A cette organisation s ajoute l activation systématique d un réseau d affaires de personnalités bien implantées en Suisse dans différents domaines économiques et politiques. Sorrel dispose aujourd hui d une offre de services de plus en plus spécifique et étendue, nécessitant une formation interne régulière et évolutive ainsi qu une adaptation permanente de nos outils de marketing et de communication. En parallèle à la mise en place de cette organisation, qui se poursuivra en 2013, nous avons réalisé une année très satisfaisante en termes d acquisition commerciale. Tous nos segments de marché ont augmenté leur chiffre d affaires. Dans le domaine des affaires entreprises, qui représentent 83 % de l activité du groupe, nous sommes très satisfaits d avoir réalisé une croissance organique de près de 14 %. Ce chiffre représente un ensemble de quatre-vingts entreprises qui ont été convaincues par l expertise de Sorrel et qui ont choisi de lui faire confiance en changeant d habitude en matière d assurances et de gestion des risques. Enfin, l autre élément marquant de l année 2012 fut le développement de nos services et de nos produits dont l activité est regroupée dans l entité Actuaire Conseil du Léman SA (ACL voir plus loin). Nous avons finalisé deux nouveaux contrats-cadres qui consistent à la mutualisation des intérêts d entreprises d un même secteur économique en vue de leur offrir des prestations élargies à des tarifs hautement concurrentiels. Le premier concerne les entreprises du secteur financier. Sa conclusion en juin nous a permis une rapide mise sur le marché et le dépassement de nos objectifs globaux dès la première année. Le second s applique aux entreprises informatiques et, malgré une entrée opérationnelle tardive, nous avons pu confirmer le bien-fondé de notre contrat par une série de succès en fin d année. Le développement de notre pôle «RH - ressources humaines» et de son contenu a été notable en Nous constatons que ces activités intéressent particulièrement les entreprises multinationales de la région lémanique et les retours très positifs du marché nous incitent à poursuivre dans cette voie. Nous nous réjouissons d aborder l année 2013 avec une entreprise forte de collaborateurs de haut niveau, de services novateurs de grande qualité et d une organisation commerciale déterminée à dépasser des objectifs ambitieux. Toute la direction remercie l ensemble des collaborateurs de Sorrel pour leur magnifique travail et adresse également ses vifs remerciements aux différents rédacteurs du présent rapport. Frédéric Siriex CEO du groupe Sorrel

5 6 Le Conseil d administration du groupe Frédéric Siriex, G. Daniel Lord, Jean-Maurice Cailler, Lise Delaloye, Michel A. Guex, Grégory Féret Jean-Maurice Cailler (18 janvier 1965) Président - De formation HEC Lausanne en gestion d entreprise, il a passé une bonne partie de sa carrière dans le milieu bancaire avant de se concentrer entièrement au développement de sociétés. Il a complété sa formation en obtenant un diplôme de la Swiss banking School et un diplôme d expert en finance et investissements. Jean-Maurice Cailler a de larges connaissances des milieux économiques suisses et du domaine médical. Il a dirigé jusqu en 2012 un réseau de radiologie en Suisse romande. Il est administrateur de diverses sociétés. Michel A. Guex (17 octobre 1943) Administrateur - Après un début de carrière dans l industrie horlogère, Michel A. Guex a créé la société Multigas, active dans tous les secteurs industriels de Suisse et de pays limitrophes. Actuellement administrateur de plusieurs sociétés, il est également conseiller au sein d Adlatus, membre de PME-Université, de l équipe dirigeante du Forum Economique de Glion, membre du Lions-Club et du Golf-Club de Neuchâtel. Michel Guex a suivi une formation HEC, complétée par divers cours de spécialisations (IMD/CRPM) dont le Cours suisse de direction d entreprises et l académie des administrateurs de sociétés.

6 7 Lise Delaloye (29 juillet 1972) Administratrice - Au sein de la Fondation IPT (intégration pour tous), Lise Delaloye occupe la fonction de directrice du Valais depuis 5 ans. La Fondation IPT a pour mission de réinsérer dans le marché du travail des personnes en difficulté. Lise Delaloye est également en charge de l exécutif de la commune d Ardon depuis 8 ans et pour les 4 ans qui viennent tout au moins. Au début de sa carrière, elle a occupé des postes à responsabilité dans le commerce, notamment auprès de l entreprise Coca-Cola Beverages SA. G. Daniel Lord (6 février 1949) Administrateur - Canadien d origine et diplômé de l Université de Montréal en Pharmacie, il a œuvré dans l industrie pharmaceutique et médicale pendant plus de 30 ans. Il possède une vaste expérience de la direction générale, de la gestion de la construction immobilière, ainsi que de la fabrication des produits pharmaceutiques et médicaux. Il a travaillé en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Arrivé en Suisse en 1995 pour l implantation de la société Medtronic à Tolochenaz, il est consultant indépendant depuis Grégory Féret (22 janvier 1981) Administrateur - CFO - Au bénéfice d une formation commerciale en gestion et technique d assurances, Grégory Féret a travaillé pendant neuf ans au sein du groupe Winterthur dans le domaine des assurances d entreprises. Passionné par le monde de l entreprise, il a co-fondé en 2001 la société d événements puis à l âge de 23 ans, il a ouvert son premier bureau de courtage en assurances. Il occupe la place de CFO du groupe. Frédéric Siriex (9 mai 1972) Administrateur - CEO - Frédéric Siriex, actuaire de formation, a créé, en 2005, ACL SA. Ce cabinet de conseil, spécialisé dans la prévoyance professionnelle et familiale, s est rapidement développé. Grâce à une expertise très pointue du métier d actuaire, Frédéric Siriex a développé des concepts novateurs de prévoyance en proposant une approche originale du secteur des caisses de pension et de l assurance vie. Il occupe la place de CEO du groupe. Jacques Perrin (10 juillet 1944) Président des filiales du groupe Sorrel Licencié en sciences politiques, Jacques Perrin est administrateur de sociétés régionales et internationales (Italie, France, Russie, Emirats Arabes Unis). Du marketing direct à la blanchisserie industrielle, de la construction au courtage, en passant par la promotion et la gestion immobilière, son expérience et ses relations sont étendues. Il est très engagé politiquement dans les parlements de la ville de Lausanne (hier) et du canton de Vaud (aujourd hui), parlements qu il a d ailleurs présidés. Comme député, il préside le Groupe économique du Grand Conseil. Site : Jacques R. Meyer (22 janv. 1955) Administrateur Suisse hypothèque La première partie du parcours professionnel de Jacques R. Meyer s est déroulée dans la banque où il a travaillé dans tous les secteurs faisant de lui un banquier très professionnel. Ses connaissances ont été en plus complétées par les formations les plus élevées du secteur d activité. Directeur général de la 4 e banque suisse il a été appelé à prendre part à de prestigieux conseils d administration en Romandie et chez nos cousins alémaniques. Depuis 4 ans, Jacques R. Meyer, tout en maintenant une activité économique soutenue dans le conseil, consacre une partie de son énergie dans des projets sociaux et humanitaires.

7 8

8 Les valeurs du groupe 9 Le groupe Sorrel s est construit en quelques années autour de valeurs fortes qui conduisent le comportement de chacun de ses collaborateurs et dirigeants. Ces valeurs sont les suivantes : L honnêteté : Lorsque nous prenons un engagement avec un client, un collaborateur ou un partenaire, nous le faisons avec sincérité et rigueur. Ce qui a été convenu est respecté et réalisé. La protection : Nous mettons tout en œuvre pour garantir l intégrité de nos clients et de nos collaborateurs. En retour nous demandons un véritable partenariat. Le dynamisme : Nous stimulons en permanence la créativité de chacun d entre nous. Nous anticipons avec vitalité et conviction les besoins de nos clients. L esprit d équipe : Le collectif transcende l individualité et permet de progresser plus vite et plus sûrement vers nos objectifs. Nous formons une équipe qui se construit et se développe en permanence grâce aux compétences et à la détermination de chacun. La détermination : Quels que soient les obstacles et les incertitudes, nous sommes résolus à maintenir notre cap pour atteindre nos objectifs.

9 10 Le Groupe et ses filiales L organigramme du Groupe En 2009, nous avons choisi la forme de la holding pour diriger et gérer toutes les participations de notre groupe. Le lieu de Fribourg, central en Suisse romande et bilingue, a été retenu pour siège. La holding est domiciliée auprès de la fiduciaire suisse et internationale BDO (Route des Arsenaux 9, 1700 Fribourg) qui est aussi le réviseur de toutes les sociétés de notre groupe et un acteur clé dans le marché des PME en Suisse. En 2011 et 2012, nous avons donné à notre holding un caractère fort en consolidant le conseil d administration par la venue de Mme Lise Delaloye, M. Daniel Lord et M. Michel Guex, dont vous trouvez plus amples informations dans la rubrique «Le Conseil d administration». Le groupe Sorrel est en pleine croissance. Il grandit par l acquisition organique, de 15 à 20 % par année, et par des acquisitions ciblées et complémentaires au niveau des produits et des services. Sorrel croît aussi géographiquement afin d optimiser la distribution de ses prestations novatrices. La structure de holding permet de procéder aux acquisitions avec simplicité, flexibilité, respect des marques et des personnes et surtout sans provoquer de ralentissement commercial par l administration interne. Le Président, le CEO et le CFO unissent leurs forces avec celles du Conseil d administration pour opérer les acquisitions. Ci-après, notre CFO, M. Grégory Féret, vous propose quelques chiffres et graphiques sur le groupe et son évolution. Sorrel Holding SA Comité de direction

10 11 Roberto Guerra, Jean-Maurice Cailler, Frédéric Siriex, Christophe Caillet, Grégory Féret, Alessandro Torsiello Le Comité de direction Proche du Conseil d administration, le président, le CEO et le COO/CFO en faisant partie, le Comité de direction de Sorrel est l organe principal de conduite du groupe. Son organisation doit permettre à notre entreprise : D assurer la représentation de chaque secteur d affaires De conduire et de suivre les activités commerciales du groupe D alimenter et de dynamiser l énergie créatrice du groupe De pousser la performance du groupe pour atteindre les objectifs fixés Le comité de direction se réunit tous les mois sous la conduite du CEO. Chaque participant prend part aux réflexions et aux décisions du comité quel que soit le sujet traité. Ainsi l entreprise bénéficie des compétences, des qualités et des expériences de l ensemble de la direction. Ce partage de points de vue et de caractères différents est très certainement l une des clés de la réussite de Sorrel. Enfin, avec le croisement des réseaux d affaires du Conseil d administration et du Comité de direction, Sorrel bénéficie d une couverture économique, politique et sectorielle d une grande densité partout en Suisse. Le Conseil d administration souhaite remercier chaleureusement Messieurs R. Guerra, C. Caillet et A. Torsiello pour leur action quotidienne en faveur du développement du groupe.

11 12

12 13 Le Groupe en chiffres Evolution du nombre de collaborateurs et du chiffre d affaires Honoraires nets Honoraires nets Honoraires nets Honoraires nets

13 14 Nouvelle production en primes sous gestion Honoraires nets 2010 (Répartition) 3% Autres 8% Suisse-Hypothèque % Recurrent Non-Vie 13% Aquisition Vie 21% Recurrent LPP Nouvelle production en honoraires nets objectif Honoraires nets 2011 (Répartition) 69% Recurrent Non-Vie 2% Autres 6% Suisse-Hypothèque 7% Aquisition Vie 16% Recurrent LPP objectif 2013 Nouvelle production: nouveaux mandats/clients acquis pendant l année Honoraires nets 2012 (Répartition) 71% Recurrent Non-Vie 2% Autres 6% Suisse-Hypothèque 6% Aquisition Vie 15% Recurrent LPP

14 Primes sous gestion millions 26 millions Primes Non-vie Primes LPP Primes sous gestion millions 45 millions Primes sous gestion millions 64 millions Primes sous gestion: primes d assurances annuelles facturées aux clients. Clients par secteur d activité Services Médical/EMS Industries Autres 59% 31% 7% 3%

15 16 L organisation interne du groupe Bien que la structure juridique de holding implique différentes filiales, la conduite du groupe est assurée par une organisation interne totalement intégrée. La conduite, comme vous pouvez le constater sur le diagramme ci-dessus, est complétement orientée sur l aspect opérationnel de l entreprise avec le développement commercial (la vente), la recherche et le développement et les fusions et acquisitions, avec la reprise d entités complémentaires au groupe. L aspect administratif est largement délégué à la Direction générale et aux responsables de secteurs. Conseil d administration Direction générale (CEO - COO -CFO) Administration Opérationnel Support gestion RH Finance Vente Recherche & développement Fusion & acquisition Marketing Comm. IT & Tech

16 17 Sorrel SA Moyennes et grandes entreprises Le cœur de l activité du groupe Sorrel est la gestion des risques pour les moyennes et grandes entreprises ainsi que pour les multinationales. Notre filiale Sorrel SA, Insurance and risk consultants, est le pilier central du groupe. Historiquement, c est en 1975 que cette société a été créée en Valais sous le nom de Cogesta structure SA. Entre cette date et aujourd hui, bien des choses ont changé et l entité actuelle n a gardé que l intitulé du métier d origine : le courtage en assurances. Chez Sorrel, nous sommes passés du traditionnel courtier, ancien agent d assurance, au spécialiste en gestion des risques spécifiques pour les branches d activités comme le médical, l informatique, la finance, mais aussi les multinationales. Prenons l exemple des multinationales : Sur notre arc lémanique, les entreprises multinationales jouent un rôle très important dans l économie. En 2012, les multinationales suisses et étrangères ont contribué à hauteur de 41 % au PIB vaudois et 43 % au PIB genevois. Depuis le début de son activité, le groupe Sorrel entretient des relations très fortes avec cette clientèle aux besoins atypiques. Cette proximité a permis au groupe de développer des services à haute valeur ajoutée afin de répondre aux attentes de ses clients. L ouverture sur le monde de ces sociétés amène les entreprises qui travaillent avec elles à se surpasser et à innover en permanence, car les concurrents ne sont pas uniquement locaux mais également internationaux. Actuellement, le groupe Sorrel a le plaisir de compter parmi ses clients plusieurs dizaines de sociétés de ce type dont certaines comptent quelques centaines de collaborateurs. Cette réussite est principalement due à la mise en place d un service spécifique à ces entreprises (voir le service RH). Récemment, la mobilité des collaborateurs entre pays a encore augmenté et les différences de législation entre Etats compliquent passablement la tâche des ressources humaines. La problématique des couvertures sociales est donc souvent au cœur des discussions. Comme notre expérience nous permet de trouver des solutions nouvelles à cette problématique et que nous travaillons en permanence sur la mise en place de nouveaux concepts de protection des collaborateurs, nous sommes devenus un partenaire précieux dans cette «jungle» internationale. UCA EMS et santé Fondée en 1998, la société UCA Union de Courtiers Associés a rejoint le groupe Sorrel en En quelques années, UCA est devenue la référence du courtage dans le domaine des EMS (établissements médico-sociaux) et de la santé. Grâce à ses contrats-cadres dans les principaux secteurs de l assurance et l expérience accumulée d année en année, UCA conseille aujourd hui plus de 110 établissements en Suisse romande. Ces établissements profitent de prestations exclusives, à la pointe du marché, qui permettent de couvrir leurs risques propres aux meilleures conditions budgétaires. UCA a su, dès l origine, s entourer de consultants spécialisés afin d acquérir et tenir à jour ses connaissances dans la santé et le médical. M. Tristan Gratier, secrétaire général de l AVDEMS, en fait partie. Il nous fait le plaisir, dans ce rapport, de nous livrer sa vision du secteur dont il est le Président suisse. Principaux enjeux pour les EMS en 2013 Il n y a, à priori, pas lieu d attendre de bouleversements dans le monde des EMS en Les conditions-cadres sont difficiles, mais plutôt stables. L évolution démographique nationale représente toujours le principal défi du secteur, un défi qui peut se décliner en deux points principaux : Assurer et adapter les prestations Dans un contexte de vieillissement de la population, l effort de construction et de rénovation du parc des EMS (long séjour, appartements protégés, accueil temporaire) sera nécessaire pour répondre à l augmentation prévisible de la demande. De même, un appui marqué à la formation du personnel et à l amélioration des conditions de travail sera indispensable pour permettre d éviter une pénurie de personnel qualifié dans le secteur. Il faut aussi souligner une forte demande pour la poursuite du développement d offres alternatives d hébergement ou

17 18 de prise en charge médico-sociale, donc d une adaptation des prestations. Assurer le financement L augmentation du nombre de personnes en perte d autonomie nécessitant un filet médico-social pour vivre dignement va contraindre l Etat à trouver des moyens pour maintenir son soutien. Par ailleurs, le risque n est pas nul qu un nouveau report de charges de la Confédération ou des assureurs-maladie remette en cause l équilibre actuel. Avec des charges de personnel constituant 80 % de leur budget, une réduction des coûts de fonctionnement des EMS poserait la question de la qualité des prestations. On peut aussi relever d autres aspects qui pourraient connaître un développement nouveau en 2013 : EMS «2.0» L intégration à tous les niveaux des nouvelles technologies de communication représente très clairement un défi et un chantier importants de ces prochaines années pour les EMS. Outre l aspect technologique, la question du financement doit également être abordée. Développement de la qualité L encouragement à l innovation et à l émulation médico-sociale, afin de nourrir une forme de biodiversité des prises en charge, serait salutaire pour les patients, car elle garantirait une adaptation fine à leurs besoins. Le développement de principes éthiques et de référentiels professionnels clairs pour l hébergement médico-social sont indispensables. A l heure du forfait par cas introduit en milieu hospitalier, les référentiels professionnels en EMS sont certainement appelés à jouer un rôle toujours plus important, autant pour des questions de qualité que de financement des prestations. Formation & RH La gestion et l optimisation des ressources humaines des EMS revêtent une grande importance. L enjeu principal consiste, d une part, à assurer le financement de bonnes conditions de travail pour les collaborateurs des EMS et, d autre part, à améliorer l attractivité des métiers en EMS afin de pouvoir disposer de suffisamment de personnel formé pour faire face au défi démographique. Le vieillissement démographique constitue un énorme enjeu de formation professionnelle. Avec toujours plus de résidents qui sont toujours en moins bonne santé, il s agit non seulement d engager de nouveaux collaborateurs mais, en plus, d élever le niveau de formation des équipes. Propos de M. Tristan Gratier, secrétaire général de l AVDEMS et président des EMS suisses Sorrel Private La gestion de la clientèle PRIVATE, privés et entreprises individuelles, occupe une place particulière dans l organisation de notre groupe. Chaque portefeuille est suivi dans une structure spécialement conçue à cet effet : Sorrel Private. Avec Sorrel Private, nous apportons l essentiel des prestations de notre marque, de façon simple et aux meilleures conditions. Des processus épurés, une communication rapide et moderne avec une gestion flexible, et un règlement efficace des sinistres, voici les éléments clés avec lesquels nous souhaitons défendre les intérêts de nos nombreux clients. Dans ce contexte, à quoi bon perdre son temps à comparer les prix, s affoler en cas de sinistre, alors que l on peut bénéficier directement du meilleur service.

18 19 Information sur le pilier 3A et la défiscalisation : Comme vous le savez sans doute l administration fiscale permet à tout salarié de déduire de son revenu, certaines formes d épargne. Vous l aurez compris, nous faisons référence au 3 e pilier A, qu il soit sous la forme d une épargne bancaire ou par la conclusion d une assurance vie. Il est important de noter que chaque personne qui cotise à son deuxième pilier (LPP) a le droit à une déduction maximum de par année, et ceci indépendamment de son taux d occupation (par ex. une personne travaillant à 50 % a également le droit à cette déduction maximale). La plupart des personnes intéressées seront plus attirées par la solution assurance, car elle permet non seulement d épargner mais aussi de garantir un capital en cas de décès ou même de prévoir des rentes d invalidité. On a déjà un troisième pilier et on cotise le maximum! Que peut-on faire de plus? L autre possibilité qu il reste pour défiscaliser, est le rachat d années dans le compte du deuxième pilier. Il va de soi que, selon l état et le style de la caisse de pension, les montants peuvent différer d une personne à l autre. L âge, le salaire et surtout les conditions d assurance de la caisse de pension sont des éléments clés pour déterminer le montant que l on peut allouer au rachat d années. Mais attention, les personnes qui ont pris une partie de leur caisse de pension en vue de construire ou d acquérir un bien immobilier, devront rembourser le montant emprunté à leur institution de prévoyance avant de pouvoir bénéficier d une exonération fiscale suite à un rachat d années. Suisse Hypothèque Suisse hypothèque SA a été fondée par le groupe Sorrel le 25 août Cette société fille est spécialisée dans le conseil en financements immobiliers (villas, appartements, immeubles) et le renouvellement des contrats hypothécaires, ainsi qu en fiscalité et prévoyance. Suisse hypothèque SA compte aujourd hui 5 collaborateurs au bénéfice de formations avancées et spécifiques. Avec ses bureaux implantés à Genève, Lausanne et Sion, Suisse hypothèque SA est surtout active sur le marché romand. Sa clientèle est principalement composée de particuliers. Suisse hypothèque SA agit en tant qu intermédiaire - courtier entre ses clients et les différents établissements financiers : banques et compagnies d assurances. Dans le cadre de son activité, Suisse hypothèque SA propose également des 3 es piliers sous forme d assurance-vie ou de compte bancaire en relation avec l amortissement indirect du prêt hypothécaire. Suisse hypothèque SA compte à ce jour environ 20 partenaires, banques et assurances confondues. Elle met les intérêts du client au centre de ses préoccupations et souhaite lui fournir un service professionnel haut de gamme, complet et rapide à un tarif très abordable. Ses revenus proviennent essentiellement des commissions qui lui sont versées par ses différents partenaires : banques ou assurances. Marché hypothécaire CHF 10Y 18.54% 8.64% -1.24% % % % % % % % > Plus Haut CHF10Y Plus Bas Variation (%) (-63.75%) Le contexte En 2012, le marché immobilier est resté stable et les taux d intérêts hypothécaires se sont maintenus à des niveaux extrêmement bas. Le taux SWAP 10 ans, taux de refinancement interbancaire de référence pour les prêts hypothécaires d une durée fixe de 10 ans, est resté en dessous de 1.00 % (voir graphique ci-contre Figure 1). Le marché hypothécaire a cependant connu d importantes turbulences dont les principales difficultés sont d ordre réglementaire.

19 20

20 21 En effet, suite à l entrée en vigueur des directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires, il est désormais nécessaire de disposer d au minimum 15 % de fonds propres (soit 10 % à valoir sur le prix de vente + 5 % pour les frais d acquisition) qui ne proviennent pas du 2 e pilier. Les compagnies d assurance, bien que n entrant pas, à priori, dans le champ d application de cette directive, ont décidé de l appliquer également. La plupart d entre elles sont même allées encore plus loin. Par exemple, certaines exigent 25 % de fonds propres «hors LPP» ou 40 % de fonds propres (dont au minimum «15 % hors LPP»). D autre part, il n existe pratiquement plus aucun établissement qui accepte d englober les frais d acquisition (honoraires du notaire, frais du Registre Foncier et droits de mutation) dans le financement. Un autre phénomène apparu en 2012 est la prudence des établissements financiers quant à l estimation de la valeur des objets immobiliers à financer. En effet, il n est pas rare que la banque ou la compagnie d assurance fixe cette valeur à 10 % ou 15 % en-dessous du prix de vente. Dans de telles conditions, il n est pas exceptionnel que l acheteur renonce à l opération. Malgré ce contexte difficile, Suisse hypothèque SA a réussi à stabiliser son résultat. Pour cela, nous avons dû investir dans la communication par le biais notamment de campagnes marketing. Un autre facteur positif a été l augmentation du chiffre d affaires provenant des assurances-vie conclues dans le cadre de l amortissement indirect du prêt hypothécaire. Enfin, un accent particulier a été mis sur les nouvelles technologies. Il est en effet dès maintenant possible de soumettre des offres de financement en ligne sur le site La combinaison de ces divers éléments nous a permis d atteindre les objectifs que nous nous étions fixés et, pour l avenir, de développer différentes synergies dans le groupe Sorrel. ACL R & D (Recherche et développement) «Leader Suisse de la créativité en matière de gestion des risques» : ce ne sont pas que des mots, mais également une volonté profonde de notre entreprise. Au fil du temps et des projets, Sorrel a placé toute sa recherche et son développement dans la société ACL. C est ACL qui met au point et développe l ensemble des nouvelles prestations et des nouveaux produits du groupe. Que l on parle d assurances vie spécifiques aux dirigeants, de réassurances taillées sur mesure, de contrats particuliers, de nouveaux services informatiques, ACL se charge de conduire les développements et d expérimenter la mise en route commerciale avant d en transmettre le procédé au reste du groupe. De cette manière, le groupe bénéficie d un centre de recherche avec son propre budget, ses propres règles de fonctionnement et sa propre gestion des risques.

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

INGÉNIERIE ET GESTION DES RISQUES

INGÉNIERIE ET GESTION DES RISQUES 2013 INGÉNIERIE ET GESTION DES RISQUES RAPPORT D ACTIVITÉ GROUP INDEX MOT DE L ADMINISTRATEUR-PRÉSIDENT 4 EXERCICE 2013 PAR LA DIRECTION 4 LE CONSEIL DE LA HOLDING 6 VISION ET VALEURS DU GROUPE 8 LE GROUPE

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch hypotheque24.ch, hypotheque24.ch membre du groupe PréviaConsult, CP 185, 1630 Bulle Edition 2013 Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite hypofinance Augmentez vos chances de réussite Pour accéder à la propriété De quels fonds propres disposez-vous pour acquérir un logement? Comment amortir? Les charges liées à un tel achat peuvent-elles

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel Association suisse des Institutions de prévoyance ASIP Association de spécialistes en gestion de la prévoyance en faveur du personnel VVP Guide relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel

Plus en détail

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Giovanni Zucchinetti GiTeC Prévoyance SA Conseil en prévoyance professionnelle Av. de l Eglise-Anglaise 6 1006 Lausanne +41 21 613

Plus en détail

Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.»

Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.» Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.» Helvetia Solutions d assurance et de prévoyance. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Nouveaux arrivants

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

Gender Directive Impacts opérationnels pour les assureurs

Gender Directive Impacts opérationnels pour les assureurs Gender Directive Impacts opérationnels pour les assureurs Conférence ActuariaCnam Présentation 3 1 / 0 5 / 2 0 1 2 Julien Chartier, Actuaire Manager AGENDA Introduction Partie 1 - L arrêt «Test-Achats»

Plus en détail

Indications relatives aux cours 2015 4. PartnerNet Assurance individuelle 5

Indications relatives aux cours 2015 4. PartnerNet Assurance individuelle 5 Swiss Life Académie 2015 Table des matières Indications relatives aux cours 2015 4 PartnerNet Assurance individuelle 5 Fiscalité Principes et particularités de la fiscalité dans la prévoyance privée 6

Plus en détail

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité

Retraite 83 euro. Retraite 83 euro. La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro La retraite supplémentaire des salariés en toute sécurité Retraite 83 euro Les contrats de retraite article 83 sont désormais ouverts aux versements individuels et facultatifs des salariés.

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par BIENVENUE Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par Présenté par FBBR forte broker bureau romand Sàrl est une société indépendante de conseils en assurances et prévoyance. Siège social à Ecublens,

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier.

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prévoir soi-même. Le troisième pilier, complément de votre prévoyance. Le système

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

De l influence du taux de couverture des caisses de pension sur la réforme du système de rémunération

De l influence du taux de couverture des caisses de pension sur la réforme du système de rémunération De l influence du taux de couverture des caisses de pension sur la réforme du système de rémunération Les enjeux du nouveau système de politique de rémunération Suite aux diverses propositions faites par

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

CAP Assurance de Protection juridique

CAP Assurance de Protection juridique Clients privés/clients entreprises CAP Assurance de Protection juridique Protection juridique globale pour tous: privalex, firmalex et contrat spécial w.cap.ch A company of Il est important d avoir des

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Financement Hypothécaire

Financement Hypothécaire Financement Hypothécaire Document officiel pour une demande de financement hypothécaire Notre rôle Nous argumentons votre dossier et négocions les meilleures conditions avec plusieurs prestataires (banques

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

News From Aon. Les 3 principaux enseignements : Pour diffusion immédiate

News From Aon. Les 3 principaux enseignements : Pour diffusion immédiate News From Aon Contact Presse : Agence Ketchum Pleon Pierre Ananou / Laurène Wale / Elsa Portal Tél : 01 56 02 35 04 / 01 53 32 56 30 / 01 53 32 64 66 Mail : pierre.ananou@pleon.com / laurene.wale@ketchum.fr

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle 01.400 Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle Rapport de la Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Assurance épargne avec participation au rendement transparente

Assurance épargne avec participation au rendement transparente Réalisez votre objectif d épargne à coup sûr. Assurance épargne avec participation au rendement transparente Vous souhaitez vous constituer un capital d épargne conséquent pour financer un beau voyage,

Plus en détail

Un survol des marchés de valeurs de placement

Un survol des marchés de valeurs de placement 2 Chapitre2 Un survol des marchés de valeurs de placement D ans le présent chapitre, nous survolerons les principaux marchés offrant des produits d épargne et des valeurs de placement. Après avoir effectué

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude concernant l assurance-litige en matière de brevets, par CJA Consultants Ltd Janvier 2003 V4a.fin ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude réalisée pour la Commission européenne concernant la

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Outplacement Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets L outplacement Nous abordons la transition de carrière comme une

Plus en détail

Assurance perte de gain pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC.

Assurance perte de gain pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC. Assurance perte de gain pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC. Protégez-vous des conséquences économiques d une perte de gain par le biais du contrat-cadre pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC.

Plus en détail

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss.

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss. Économie, connaiss.de base Question 1 Économie, connaiss.de base Réponse 1 Quels sont les six types de banques les plus importants? les grandes banques les banques cantonales les banques régionales/caisses

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Votre fidélité est récompensée. Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Table des matières Crédits de cotisations

Plus en détail

Gérer votre patrimoine.

Gérer votre patrimoine. Gérer votre patrimoine. Planifier votre avenir. Nous vivons dans un monde en constante évolution. 2 Introduction Introduction 3 Gérer votre patrimoine dans un monde en constante évolution. Nous vivons

Plus en détail

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN

LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN LÀ OÙ INDÉPENDANCE ET INTÉGRITÉ MARCHENT MAIN DANS LA MAIN CONSEIL INDÉPENDANT COURTIER MULTIDISCIPLINAIRE GESTION DE PATRIMOINE UNIVERSITY IMAGINEZ VOTRE PARTENAIRE D AFFAIRES À VOTRE IMAGE Présent d

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance Réjouissez-vous de l avenir Prévoyance Prévoyance : l essentiel en quelques minutes... Prévoyance Sommaire Introduction 4 Le système de prévoyance suisse 6 La prévoyance liée 8 La prévoyance libre 12 Principales

Plus en détail

Compte de prévoyance pilier 3a

Compte de prévoyance pilier 3a Compte de prévoyance pilier 3a Prevoir tôt avec PRIVOR Prévoyance Assurances sociales de l Etat AVS/AI Garantie du minimum vital Prestations complémentaires Prévoyance prof. obligatoire LPP/LAA Garantie

Plus en détail

Contrats commerciaux Contrats de distribution, d agence, de franchise, de coopération, de recherche et développement, de licence.

Contrats commerciaux Contrats de distribution, d agence, de franchise, de coopération, de recherche et développement, de licence. 1996. Quatre avocats issus d un cabinet international de premier plan s associent pour créer leur propre cabinet BMG Avocats, spécialisé dans le droit des affaires. Le cabinet dispose aujourd hui de bureaux

Plus en détail

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire À besoins particuliers, solutions particulières Prévoyance complémentaire Table des matières À besoins particuliers, solutions particulières 3 Identifier et combler les lacunes de prévoyance 4 Prévoyance

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

Système de gestion de caisses de pension

Système de gestion de caisses de pension Système de gestion de caisses de pension Des logiciels sur mesure Système de gestion de caisses de pension Xplan Des logiciels sur mesure! Xplan est un logiciel moderne, innovant, adapté à la gestion de

Plus en détail

UNISSONS NOS COMPETENCES

UNISSONS NOS COMPETENCES Office AI du canton de Neuchâtel Espacité 4-5 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. 032 910 71 00 Fax 032 910 71 99 Office AI du canton du Valais Av. de la Gare 15 1951 Sion Tél. 027 324 96 11 Fax 027 324 96 21

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après

Plus en détail

Prestataires de services

Prestataires de services Prestataires de services Découvrez les solutions d assurance et d assistance destinées à protéger votre activité professionnelle et à préserver votre vie privée. www.allianz.fr Avec vous de A à Z 2 Allianz,

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 23 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Bruno Pfister 23 a été un bon exercice pour Swiss Life. Toutes nos unités opérationnelles ont contribué

Plus en détail

Mobiliser l épargne pour l investissement productif. Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle

Mobiliser l épargne pour l investissement productif. Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle 18 Juin 2014 1. Introduction La frilosité de l épargnant belge suite

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation Santé et Prévoyance Les nouvelles assurances collectives du Crédit Agricole : un levier au service de votre stratégie Conçue pour la nouvelle réglementation 5 raisons de construire votre assurance d entreprise

Plus en détail

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Investisseurs institutionnels Conseil en pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Règlement de placement En tant que principal instrument de gestion, le règlement

Plus en détail

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances

Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Assurance automobile : défis et perspectives des compagnies d assurances Une analyse de fond des forces en présence et des impacts en matière de développement pour les compagnies d assurances Un écosystème

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Constituez je connais mon banquier je connais votre mon banquier épargne Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Vous disposez d un capital à placer? Vous avez régulièrement

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

Professionnels de Santé

Professionnels de Santé Professionnels de Santé Des solutions d assurance et d assistance spécifiquement adaptées à votre activité et à votre vie privée. www.allianz.fr Avec vous de A à Z En partenariat avec : Union Nationale

Plus en détail

Tout sur la Banque WIR

Tout sur la Banque WIR Tout sur la Banque WIR 1 Au service de la classe moyenne et des PME Fondée en 1934, la Banque WIR, dont le siège principal est à Bâle, entend être la partenaire privilégiée de la classe moyenne dans la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

ASSURANCES. Votre partenaire formation continue. MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé

ASSURANCES. Votre partenaire formation continue. MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé ASSURANCES MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé CERTIFICAT Généraliste en assurances sociales Votre partenaire formation continue www.virgile.ch tél. 021 921 19

Plus en détail

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE

SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE SOLUTIONS COMPAGNIES D ASSURANCE L EXPERTISE À LA HAUTEUR DE VOS EXIGENCES CANDRIAM, LE PARTENAIRE DES COMPAGNIES D ASSURANCE NOS ATOUTS UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ POUR VOTRE GESTION ASSURANTIELLE CANDRIAM

Plus en détail

WE ARE MORGAN McKINLEY

WE ARE MORGAN McKINLEY WE ARE MORGAN McKINLEY THE MORGAN McKINLEY DIFFERENCE Depuis 1988, Morgan McKinley recrute les meilleurs talents pour les plus grands employeurs. Nous identifions, évaluons et présentons des profils de

Plus en détail

Assurance perte de gain.

Assurance perte de gain. Assurance perte de gain. Une couverture d assurance pour les entreprises. Les collaborateurs sont le capital le plus précieux de toute entreprise. Ils contribuent à son succès économique et à une croissance

Plus en détail

Programme de prêts REER

Programme de prêts REER Brochure Programme de prêts REER Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 10 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et REER offerts

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Société pour la gestion du personnel S E P

Société pour la gestion du personnel S E P Société pour la gestion du personnel S E P Section neuchâteloise Procès-verbal No 287 Présents : 27 Séance 12 septembre 2000, Grand Hôtel Les Endroits, La Chaux-de-Fonds Thème : L ÉVOLUTION DES PRATIQUES

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail