INGÉNIERIE ET GESTION DES RISQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INGÉNIERIE ET GESTION DES RISQUES"

Transcription

1 2013 INGÉNIERIE ET GESTION DES RISQUES RAPPORT D ACTIVITÉ GROUP

2 INDEX MOT DE L ADMINISTRATEUR-PRÉSIDENT 4 EXERCICE 2013 PAR LA DIRECTION 4 LE CONSEIL DE LA HOLDING 6 VISION ET VALEURS DU GROUPE 8 LE GROUPE SORREL ET IES - INSUREXPERTSSOCIETY 10 LE GROUPE EN CHIFFRES 13 APPROCHE SECTORIELLE 16 RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (R&D) 19 SERVICE LPP 20 SERVICE GESTION ENTREPRISES (HORS LPP) 22 SERVICE AUX RH ET UCARE 23 SUISSE HYPOTHÈQUE 25 APPRENTIS ET STAGIAIRES 26 MANIFESTATIONS 28 COMMUNICATION 29 TÉMOIGNAGE 29 SPONSORING 30 NOS PRINCIPAUX PARTENAIRES 32 3

3 MOT DE L ADMINISTRATEUR-PRÉSIDENT Chère lectrice, cher lecteur, L année 2013 nous a permis de faire un pas décisif dans notre vision à moyen terme par l association forte que nous avons opérée avec le groupe IES InsurExpertsSociety, leader sur Fribourg dans le domaine de la gestion des risques et l acquisition de différents talents commerciaux pour nos organisations vaudoises et genevoises. Ainsi, nos objectifs et notre stratégie sont clairement positionnés pour notre direction, nos collaborateurs et nos partenaires financiers. L association avec le groupe IES renforce notre importante présence dans toute la Suisse romande et notre position auprès de nos partenaires économiques que sont les compagnies d assurances, les institutions et les banques. Elle nous permet de mettre en commun nos équipes de recherche et de développement afin d offrir des solutions de haut niveau, spécifiques à l activité sectorielle de nos clients et, enfin, de partager et de réunir nos compétences, nos réseaux, nos expériences et nos analyses pour répondre aux nouveaux défis de notre économie. Fortes de quelques 80 collaborateurs et agents, nos sociétés forment ensemble un des plus grands groupes de gestion des risques et d assurances de Suisse romande. Assumer notre croissance est une affaire de conduite, d organisation et de communication. Notre vision est de devenir dans les années à venir l entreprise leader en Suisse dans le domaine de l ingénierie du risque. Pour y parvenir, nous investissons 5 % de notre chiffre d affaires annuel dans la recherche et le développement pour créer de nouveaux produits exclusifs aux branches d activité de nos clients. Avec IES, nous allons doubler dès 2014 notre dynamique commerciale et profiter de l effet «groupe» pour monter en puissance avec nos différents services. La structure de conduite va évoluer avec l apport de nouveaux talents et de nouveaux réseaux. Nous sommes prêts pour aborder les futures échéances du groupe et accompagner la stratégie à cinq ans de l entreprise. Chère lectrice, cher lecteur, tout ceci ne se fait pas sur une simple décision. Il faut, comme dans n importe quelle entreprise, prendre des risques, définir des objectifs et les contrôler, motiver des partenaires, communiquer avec ri4 gueur et clarté. Il faut aussi et surtout pouvoir compter sur des équipes motivées et professionnelles qui partagent et font vivre la vision de l entreprise. Le Conseil et la Direction tiennent officiellement à les remercier de leur enthousiasme, de leur détermination et de leur dynamisme. Nous souhaitons également remercier très sincèrement nos partenaires que sont les banques, les compagnies d assurances, les fiduciaires et les autres services dont vous trouvez les références en fin de rapport. Avec nos meilleurs vœux de bonheur et de succès pour 2014! Jean-Maurice Cailler Administrateur-Président EXERCICE 2013 PAR LA DIRECTION En 2013, notre groupe a poursuivi son développement stratégique en mettant au centre de ses préoccupations la recherche de nouvelles solutions innovantes d assurances ainsi qu en continuant à adapter son organisation aux défis quotidiens. Notre département R&D a fait évoluer positivement plusieurs de nos produits-cadres existants et a également systématisé la création de contrats d assurances propres aux spécificités sectorielles des risques de nos clients. Le renforcement de nos partenariats avec des compagnies d assurances étrangères nous a donné la possibilité d offrir des prestations très performantes et peu connues sur le territoire suisse. Dans le courant de l année, la reprise de la société UCARE SA, a apporté la réponse à une problématique de plus en plus importante dans les entreprises : l absentéisme. Les services UCARE offrent aux entreprises des solutions nouvelles pour leur permettre de mieux épauler leurs collaborateurs et d instaurer un climat de confiance avec eux.

4 Le département support ressources humaines a complété son équipe afin de créer, au début 2013, un helpdesk français et anglais. Cette nouvelle équipe soutient les collaborateurs de nos clients dans leurs démarches administratives pour tout ce qui concerne les problématiques d assurances. En termes d évolution commerciale, le groupe a maintenu sa croissance à deux chiffres en accueillant parmi ses clients près de 300 nouvelles entreprises. Par rapport aux années précédentes, nous avons renforcé notre position dans les entreprises de toute taille, de la PME commerciale locale à l entreprise multinationale. Avec un chiffre d affaires de près de CHF 10 millions, notre groupe se positionne aujourd hui dans les acteurs significatifs du domaine de la gestion des risques en Suisse. Il est essentiel pour notre groupe de pouvoir affirmer ses compétences et sa détermination auprès de ses partenaires afin de rendre possible le développement de nouvelles offres et de défendre au mieux les intérêts de la clientèle. Nous tenons à remercier officiellement toutes nos équipes qui permettent aux projets de devenir réalité et de leur soutien actif dans la réalisation de notre stratégie. Notre entreprise grandit à un rythme élevé ce qui demande à chacun d avoir la capacité d intégrer et d assumer en permanence les besoins en innovation et en rapidité d exécution que nous demande le marché. L année 2014 sera sans nul doute, comme les années précédentes, passionnante. Nous chercherons à diffuser nos produits-cadres au plus grand nombre ainsi qu à renforcer notre position en Romandie et en Suisse. Grégory Féret Administrateur Grégory Féret et Jean-Maurice Cailler 5

5 LE CONSEIL DE LA HOLDING Michel Guex - Grégory Féret - Daniel Lord - Frédéric Siriex Lise Delaloye et Jean-Maurice Cailler Jean-Maurice Cailler (18 janvier 1965) Administrateur - Président De formation HEC Lausanne en gestion d entreprise, il a passé une bonne partie de sa carrière dans le milieu bancaire avant de se concentrer entièrement au développement de sociétés. Il a complété sa formation en obtenant un diplôme de la Swiss banking School et un diplôme d expert en finance et investissements. Jean-Maurice Cailler a de larges connaissances des milieux économiques suisses et du domaine médical. Il a dirigé jusqu en 2012 un réseau de radiologie en Suisse romande. Il est administrateur de diverses sociétés. 6 Lise Delaloye (29 juillet 1972) Administratrice Au sein de la Fondation IPT (intégration pour tous), Lise Delaloye occupe la fonction de directrice du Valais depuis 6 ans. La Fondation IPT a pour mission de réinsérer dans le marché du travail des personnes en difficulté. Lise Delaloye est également en charge de l exécutif de la commune d Ardon depuis 9 ans et pour les 3 ans qui viennent tout au moins. Au début de sa carrière, elle a occupé des postes à responsabilité dans le commerce, notamment auprès de l entreprise Coca-Cola Beverages SA.

6 Michel A. Guex (17 octobre 1943) Administrateur Après un début de carrière dans l industrie horlogère, Michel A. Guex a créé la société Multigas, active dans tous les secteurs industriels de Suisse et de pays limitrophes. Actuellement administrateur de plusieurs sociétés, il est également conseiller au sein d Adlatus, membre de PME-Université, de l équipe dirigeante du Forum Economique de Glion, membre du Lions-Club et du Golf-Club de Neuchâtel. Michel Guex a suivi une formation HEC, complétée par divers cours de spécialisations (IMD/CRPM) dont le Cours suisse de direction d entreprises et l académie des administrateurs de sociétés. Grégory Féret (22 janvier 1981) Administrateur Au bénéfice d une formation commerciale en gestion et technique d assurances, Grégory Féret a travaillé pendant neuf ans au sein du groupe Winterthur dans le domaine des assurances d entreprises. Passionné par le monde de l entreprise, il a co-fondé en 2001 la société d événements puis à l âge de 23 ans, il a ouvert son premier bureau de courtage en assurances. G. Daniel Lord (6 février 1949) Administrateur Canadien d origine et diplômé de l Université de Montréal en Pharmacie, il a œuvré dans l industrie pharmaceutique et médicale pendant plus de 30 ans. Il possède une vaste expérience de la direction générale, de la gestion de la construction immobilière, ainsi que de la fabrication des produits pharmaceutiques et médicaux. Il a travaillé en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Arrivé en Suisse en 1995 pour l implantation de la société Medtronic à Tolochenaz, il est consultant indépendant depuis Frédéric Siriex (9 mai 1972) Administrateur délégué Frédéric Siriex, actuaire de formation, a créé, en 2005, ACL SA. Ce cabinet de conseil, spécialisé dans la prévoyance professionnelle et familiale, s est rapidement développé. Grâce à une expertise très pointue du métier d actuaire, Frédéric Siriex a développé des concepts novateurs de prévoyance en proposant une approche originale du secteur des caisses de pension et de l assurance vie. Jacques Perrin (10 juillet 1944) Président des filiales du groupe Sorrel Jacques R. Meyer (22 janv. 1955) Administrateur Suisse hypothèque Licencié en sciences politiques de l Université de Lausanne, Jacques Perrin est administrateur et conseiller de sociétés depuis plus de 30 ans. Fort d expériences aux niveaux régional, national, et international, dans les domaines de l'industrie, du commerce et des services, il bénéficie d'un important réseau de relations dans l économie et les administrations. Engagé en politique, il est député et président du Groupe économique du Grand Conseil vaudois. La première partie du parcours professionnel de Jacques R. Meyer s'est déroulée dans la banque où il a travaillé dans tous les secteurs faisant de lui un banquier très professionnel. Ses connaissances ont été en plus complétées par les formations les plus élevées du secteur d'activité. Directeur général de la 4e banque suisse, il a été appelé à prendre part à de prestigieux conseils d'administration en Romandie et chez nos cousins alémaniques. Depuis 4 ans, Jacques R. Meyer, tout en maintenant une activité économique soutenue dans le conseil et la transmission d'entreprises, consacre une partie de son énergie dans des projets sociaux et humanitaires. Site : François R. Brot (16 juin 1966) Actuellement président de Ucare SA (membre du Groupe Sorrel) et vice-président de Anactis Consulting AG, François R. Brot jouit d une solide expérience dans le monde hospitalier. Il a occupé les fonctions dirigeantes dans les hôpitaux vaudois régionaux et universitaires, les cliniques suisses et les groupes de cliniques privées. François R. Brot a acquis ces vingt dernières années l expertise dans la conduite, la restructuration, la fusion, l acquisition et la construction de différentes structures médicalisées. Issu du milieu bancaire où il a été actif dans un état-major de direction générale, François R. Brot est au bénéfice d une double formation universitaire (HEC et Droit). 7

7 VISION ET VALEURS DU GROUPE Le groupe Sorrel deviendra dans les cinq ans l entreprise leader en Suisse en matière d ingénierie du risque. Elle dépassera 20 mios de revenus nets récurrents en affichant une rentabilité au-dessus du marché. Qu est-ce que l ingénierie? Ce n est autre que l ensemble des fonctions qui mènent d une observation à la conception, à la construction, et à la mise en service d'une prestation ou d un produit. L ingénierie ou génie est en fait l art de l ingénieur. Nous sommes des ingénieurs du risque. Prenons deux exemples de l industrie pour illustrer nos propos : Le premier est celui de l observation faite dans un restaurant italien dont le café arborait une mousse généreuse. L astuce, faire couler le liquide très lentement afin de lui laisser la possibilité d y incorporer de l air. Le résultat est un vrai régal selon l observateur. De cette constatation jusqu à la production et la mise en service de capsules et de machines à café, que le monde entier connaît et utilise, c est toute l ingénierie industrielle qui a déployé ses connaissances, ses compétences et son intelligence technique. Café + air = Café avec de la mousse et découvrit la possibilité de faire adhérer deux matériaux de façon simple et réversible. Il développa rapidement la bande autoagrippante et breveta son idée en Monsieur de Mestral nomma son invention «Velcro» qui est un mot-combiné pour velours (aussi appelé Astrakan) et crochets. De nos jours, les applications de ce système sont très nombreuses et le mot velcro est devenu un terme générique pour tous les types de bande autoagrippante. L ingénierie du risque c est notre métier. Sans prendre de risques, on ne crée rien, on n avance pas. Paradoxalement, sans prise de risque on se met en danger. Le risque est à l origine de l entreprise, les entrepreneurs le savent bien. C est pour cela qu ils font confiance à Sorrel pour leur trouver les meilleures solutions afin de transformer les risques en opportunités d affaires. Le risque c est notre métier. Grande bardane (Arctium lappa) INGÉNIERIE Le deuxième exemple, c est le velcro. Cette bande autoagrippante a été inventée en 1941 par George de Mestral. L'idée lui est venue lorsqu'en revenant d'une promenade à la campagne, il remarqua qu'il était difficile d'enlever les fleurs de grande bardane accrochées à son pantalon et à la fourrure de son chien. George de Mestral les examina 8 Jack Russel

8 Notre Direction, nos cadres et nos collaborateurs s engagent, au plus près de leur conscience, à respecter et à transmettre les valeurs qu ils ont souhaitées pour notre entreprise. Ces valeurs, sont : L honnêteté : Lorsque nous prenons un engagement avec un client, un collaborateur ou un partenaire, nous le faisons avec sincérité et rigueur. Ce qui a été convenu est respecté et réalisé. La protection : Nous mettons tout en œuvre pour garantir l intégrité de nos clients et de nos collaborateurs. En retour nous demandons un véritable partenariat. Le dynamisme : L esprit d équipe : Le collectif transcende l individualité et permet de progresser plus vite et plus sûrement vers nos objectifs. Nous formons une équipe qui se construit et se développe en permanence grâce aux compétences et à la détermination de chacun. La détermination : Quels que soient les obstacles et les incertitudes, nous sommes résolus à maintenir notre cap pour atteindre nos objectifs. Nous stimulons en permanence la créativité de chacun d entre nous. Nous anticipons avec vitalité et conviction les besoins de nos clients. 9

9 LE GROUPE SORREL ET IES - INSUREXPERTSSOCIETY En 2009, nous avons choisi la forme de la holding pour gérer toutes les participations et échanges d actions de notre groupe. Le lieu de Fribourg, central en Suisse romande et bilingue, a été retenu pour siège. La holding est domiciliée auprès de la fiduciaire suisse et internationale BDO (Route des Arsenaux 9, 1700 Fribourg) qui est aussi le réviseur de toutes les sociétés du groupe et un acteur clé dans le marché des PME en Suisse. Le groupe Sorrel est en pleine croissance. Il grandit par l acquisition organique, de 15 à 20 % par année, et par des acquisitions ciblées et complémentaires au niveau des pro- duits et des services. Sorrel croît aussi géographiquement afin d optimiser la distribution de ses prestations novatrices. La structure de holding permet de procéder aux acquisitions avec simplicité, flexibilité, respect des marques et des personnes et surtout, sans provoquer de ralentissement commercial par l administration interne. En 2013, nous sommes extrêmement satisfaits d avoir pu mettre en route une belle alliance avec le groupe IES InsurExpertsSociety nous permettant ainsi d agir en Suisse romande avec deux forces commerciales très dynamiques, soutenues par des services fédérateurs. Sorrel Holding SA Organigramme 2013 avec notre association à IES InsurExpertsSociety 10 &

10 IES InsurExpertsSociety Le groupe IES, fondé en 2002, est aujourd hui un acteur de premier plan sur la scène suisse du marché de l assurance. Il doit cette évolution positive à la confiance de nombreux clients qui lui confient la gestion de leur portefeuille d assurances. La structure du groupe, avec un réseau de filiales régionales bien implanté en Suisse romande, favorise son expansion et garantit une proximité essentielle. Chaque membre de l équipe IES «trié sur le volet», au bénéfice d une excellente formation, fier de son entreprise et de ses valeurs, met à disposition de la clientèle son engagement, sa compétence et son honnêteté. La stratégie d IES est basée sur un concept et des circuits de travail simples, efficaces et professionnels. Le maintien de la satisfaction de la clientèle est la préoccupation quotidienne d IES. L analyse des risques et le travail de recherche qu ils accomplissent afin de présenter aux clients «les meilleurs produits aux meilleurs prix» de façon objective et neutre, ainsi qu une gestion optimale des portefeuilles d assurances, constituent la force du groupe. La valeur ajoutée des services, de manière significative et durable, la connaissance du marché et son anticipation sont fondamentales. IES poursuit son développement avec prudence et vigilance. «Nous sommes persuadés que, grâce à notre concept et à notre souci permanent de satisfaire nos clients, nous leur procurerons le soutien qu ils attendent du partenaire à qui ils ont confié la sécurité de leur entreprise, de leurs collaborateurs et de leur famille.» Jean-Luc Quartenoud Président du Conseil d Administration Fondateur du groupe IES 11

11 Organisation opérationnelle Dès 2014, Sorrel et IES vont fonctionner de concert en gardant l unité commerciale Sorrel sous la conduite de son CEO Monsieur Grégory Féret, et l unité commerciale IES sous la conduite de son CEO Monsieur Claude Kühne. Les deux CEO sont subordonnés à leurs Conseils d administration respectifs dans lesquels siègent les Présidents. L année 2014 sera celle de la mise en commun et du développement des différents services aux entreprises : Le service LPP (caisse de pension) Le service RH (absentéisme et dossiers personnels) Le service gestion entreprises (hors LPP) La recherche et le développement Ainsi, la force de vente et les marques seront soutenues et dynamisées par ces supports à haute valeur ajoutée. Conseil d administration Sorrel Jean-Maurice Cailler, Président Jean-Luc Quartenoud Conseil d administration IES Jean-Luc Quartenoud, Président Jean-Maurice Cailler CEO Sorrel Grégory Féret CEO IES Claude Kühne Unité commerciale Sorrel Unité commerciale IES SUPPORTS SERVICES PRODUITS DU GROUPE Jean-Luc Quartenoud (4 octobre 1953) Président du groupe IES Après ses études commerciales, il travaille dès 1977 à la Zurich Assurances, suit pendant 25 ans des formations importantes et gravit les échelons hiérarchiques (agent général à Fribourg et responsable des ventes à la direction romande). En 2002, il crée IES InsurExpertsSociety SA et ses filiales. Jean-Luc Quartenoud possède de larges connaissances des milieux économiques, du domaine des assurances, du management et de la stratégie d entreprise. Il est actuellement administrateur de diverses sociétés. 12 Claude Kühne (14 février 1957) CEO de IES Suite à l obtention de sa maturité commerciale en 1977, il entre au service de vente de Helvetia-Accident où il occupe un poste d agent principal. La vente et le marketing étant ses passions, il oriente tout naturellement sa carrière dans ces domaines en prenant la responsabilité, entre autres, de la succursale de Genève de la Zurich Assurance, du département Vente auprès de la Direction Générale de la Providentia, de l agence générale de Genève de l Helvetia. En 2009, il rejoint IES en tant que partenaire de Monsieur Jean-Luc Quartenoud, fondateur de la société IES. M. Claude Kühne a présidé, pendant plus de 10 ans, l Association genevoise de la formation professionnelle en assurances.

12 LE GROUPE EN CHIFFRES Evolution du nombre de collaborateurs et du chi r e d a air es * Nombre de collaborateurs Honoraires nets Nombre de collaborateurs Honoraires nets Nombre de collaborateurs Honoraires nets Nombre de collaborateurs Honoraires nets Nombre de collaborateurs Honoraires nets Nombre d entreprises clientes 82 Nombre d entreprises clientes 169 Nombre d entreprises clientes 348 Nombre d entreprises clientes 380 Nombre d entreprises clientes 1310 * Avec IES 13

13 Honoraires nets 2010 (Répartition) 3% Honoraires nets 2011 (Répartition) 2% 8% Autres Autres Suisse-Hypothèque 6% Suisse-Hypothèque 7% Aquisition Vie 13% Aquisition Vie 55% Recurrent Non-Vie 16% Recurrent LPP 69% Recurrent Non-Vie 21% Recurrent LPP Honoraires nets 2013 (Répartition) Honoraires nets 2012 (Répartition) 2% Autres 2% 2% 6% Autres Suisse-Hypothèque Suisse-Hypothèque 8% 6% Aquisition Vie Aquisition Vie 18% 15% Recurrent LPP 71% Recurrent LPP 70% Recurrent Non-Vie Recurrent Non-Vie Nouvelle production en primes sous gestion objectif 2014 Nouvelle production en honoraires nets objectif 2014

14 Primes sous gestion millions 26 millions Primes Non-vie Primes LPP Primes sous gestion millions 45 millions Primes sous gestion millions 64 millions Primes sous gestion millions 101 millions Primes sous gestion: primes d assurances annuelles facturées aux clients. Clients par secteur d activité Services Médical/EMS Industries Autres 55% 28% 14% 3% 15

15 APPROCHE SECTORIELLE Domaine des EMS - Institutions médicalisées Nous observons au niveau suisse une forte différence entre les cantons quant à la proportion de personnes âgées résidant en établissements médico-sociaux (EMS), et quant à l âge moyen des résidents. D une manière générale, les cantons suisses alémaniques accueillent plus précocement les personnes âgées en EMS, le taux d hébergement y est plus élevé. A l inverse, les cantons de l Ouest (Vaud, Valais, Fribourg, Genève), du Nord de la Suisse (Jura, Soleure, Bâle-Ville, Bâle-Campagne) et les Grisons présentent des taux d hébergement plus faibles et hébergent des résidents plus âgés, en raison, notamment, de l application de politiques visant au maintien des personnes dans leur foyer. Ces cantons recourent davantage à l aide à domicile. dès l origine, s entourer de consultants de haut niveau afin d acquérir et tenir à jour ses connaissances dans la santé sociale et dans le fonctionnement de ce secteur d activités très particulier. En quelques années, UCA est devenue la référence de la gestion des risques dans le domaine des EMS. Grâce à ses contrats-cadres mis en place dans les principales branches de l assurance et à l expérience accumulée au fil des années, ce segment de marché représente aujourd hui pour Sorrel un portefeuille de plus de 127 établissements romands. Cette position de leader permet à Sorrel d offrir, avec son expertise et la mutualisation des risques, une prestation de haute qualité au meilleur prix pour le bien des établissements concernés et de la prise en charge des personnes en perte d autonomie. Fondée en 1998, c est en 2011 que la société UCA Union de Courtiers Associés, spécialisée dans le domaine des institutions médicalisées, a rejoint le Groupe Sorrel. UCA a su, Depuis la fin de l année 2013, la conduite du développement du secteur EMS est assurée par M. Eric Bonjour. Monsieur Bonjour a toujours été proche de l environnement politico-économique des cantons romands et a eu le plaisir de travailler pour des projets médicaux-sociaux et d effectuer son mémoire de diplôme sur le financement du coût de la retraite en établissement. Le développement voulu en 2014 se fera avec de nouvelles prestations uniques dans ce secteur et la poursuite de la mutualisation des risques pour maintenir un rapport primes / prestations très attractifs pour nos clients. Nos compétences humaines et sociales aident ces institutions et fondations à bénéficier de nos conditions-cadres afin qu elles puissent utiliser les économies réalisées dans le soutien des objectifs de leurs statuts d institutions et indirectement contribuer plus intensément à la satisfaction des bénéficiaires. Enfin, nous pourrons également compter sur des personnalités expérimentées issues du rapprochement de Sorrel avec IES pour garantir la proximité avec les directions et les conseils de fondations des établissements. Eric Bonjour, responsable secteur EMS 16 Domaine informatique Dans le cadre de son approche sectorielle, le groupe Sorrel a développé fin 2012, des produits-cadres pour le domaine informatique. Ce marché en avait besoin. Secteur en devenir dans l économie suisse une entreprise sur 10 qui se créent en Suisse en fait partie l infor-

16 matique n est malheureusement pas vraiment considérée à sa juste valeur en termes de gestion des risques. Avec l évolution hyper rapide des nombreuses technologies et, du coup, des métiers de l informatique, le marché suisse de l assurance peine à concevoir des produits qui collent aux tendances. En conséquence, beaucoup d entreprises informatiques préfèrent ne pas s assurer plutôt que de souscrire à des prestations chères qui souvent ne correspondent qu approximativement à leurs Le modèle d'affaires Sorrel s appuie sur une approche sectorielle par la spécialisation métier besoins. Cependant, les risques existent et certains, très graves, peuvent d un coup ruiner tous les efforts d une entreprise. Fort de ce constat, le groupe Sorrel, avec l expérience de ses clients, a décidé de se spécialiser dans ce domaine. Les collaborateurs de Sorrel ont la faculté de comprendre et d appréhender l environnement pour offrir des solutions novatrices en s appuyant sur des prestataires londoniens et américains. En effet, dans les marchés anglo-saxons qui comptent beaucoup plus d entreprises du monde informatique et qui sont très à cheval sur les notions de responsabilité, la technologie d assurances offre des solutions en adéquation avec les besoins des sociétés à des prix acceptables. Sorrel a aussi investi dans la création d un produit-cadre en perte de gain maladies et accidents afin de mieux couvrir les collaborateurs des entreprises dudit secteur. Sans vouloir faire des généralités, nous constatons que la typologie de la population des entreprises informatiques est plutôt masculine et jeune. Pour ce qui est de la sinistralité, les cas de maladies sont rares et nous avons majoritairement affaire à des cas d accidents lors de la pratique de sports «tendance». Cette observation nous a permis de négocier et de structurer nos contrats afin d obtenir des conditions d assurances très intéressantes à tout point de vue. Ce domaine nous passionne, il évolue à grande vitesse et dans toutes les directions. Bénéficier de la veille active et des conseils des spécialistes au cœur de ce marché, nous permet de suivre les évolutions en temps réels et d adapter le service à nos clients de façon continue. Domaine ÿ nancier Le secteur économique lié à l industrie financière est, sans aucun doute, avec celui de la pharma et de l horlogerie, l environnement économique le plus connu à travers le monde. Rien qu en Suisse, pas moins de 380 banques privées et cantonales se partagent le territoire, et plus de 2000 gérants de fortunes indépendants et family offices y sont actifs. Sorrel a créé une offre directement liée à ce secteur d activités. Afin de répondre au plus près à la demande, nous nous sommes penchés sur les besoins de nos nombreux clients. Nous avons fait une étude du marché et avons pris comme référents les différents acteurs qui caractérisent ce milieu économique (banque privée, gérants indépendants, brokers). Le résultat de cet exercice s est montré très révélateur pour notre travail de réflexion. En priorité, c est la compréhension du métier et des risques encourus comme la faute, l omission, la fraude et la responsabilité des dirigeants, qu il a fallu examiner. Ensuite, au même niveau d importance, ce sont les prestations sociales qui préoccupent l ensemble de la corporation, que nous avons dû incorporer à la conception de nos produits. Sorrel a relevé le défi! Depuis 2012, nous avons mis en place une solution unique sur le marché. Nous sommes en mesure de proposer des prestations personnelles bien au-delà de ce que présente la concurrence. De plus, nos tarifs sont le reflet d une mutualisation de primes qui donnent à chaque structure les avantages d appartenir à un ensemble professionnel. Dans cet exercice, nous avons pu compter sur le partenariat efficace des compagnies d assurances. Elles ont bien compris que nous ne pouvions pas demander à nos clients de correspondre en tous points à un standard et 17

17 qu il fallait les considérer comme des entités uniques dont les risques devaient être évalués et appréhendés spécifiquement. Notre large réseau de souscripteurs a joué le jeu et nous a donné dans la plupart des cas le feu vert sur toutes les demandes de couvertures aussi spécifiques qu inhabituelles. Chez Sorrel, il est de mise de parler le même langage que notre clientèle pour qu elle puisse s appuyer sur un partenaire de haut niveau aussi bien technique et pointu, que pragmatique et consistant. Sorrel gère actuellement plus de quarante sociétés actives dans le milieu financier pour un montant total avoisinant les CHF 11'000'000.- de primes. taient 36 % du PIB total de notre pays. Entre les années 2000 et 2010, la part du PIB produite par les multinationales étrangères a crû de 9 % à 14 %. Le groupe Sorrel a, depuis sa création, toujours travaillé avec des entreprises multinationales. Il était naturel pour le groupe, dans sa stratégie de développement par secteur d activités, de créer des produits et des services dédiés spécialement à cette typologie d entreprises. Aujourd hui, Sorrel possède des atouts indéniables dans ce domaine. Entre autres, le plurilinguisme de ses collaborateurs qui permet de comprendre parfaitement les clients et leurs employés pour leur répondre de façon tout aussi parfaite dans leur langue. Grâce à l expérience acquise auprès de dizaines de multinationales, nous avons la possibilité d anticiper les besoins et surtout de nous maintenir à la pointe des solutions d assurances disponibles sur le marché. Notre compréhension de l environnement international de ces sociétés instaure un climat de confiance entre nos clients et notre groupe. Nous proposons également des services uniques permettant de communiquer avec les collaborateurs sur leurs couvertures d assurances ainsi que sur les prestations particulières mises en place pour eux. Les produits d assurances en Suisse qui protègent les employés ne correspondant pas toujours intégralement aux besoins réels des sociétés multinationales. Nous avons négocié avec plusieurs compagnies d assurances des prestations élargies qui intègrent des risques souvent pas ou peu assurés. Finalement, notre plus grande force dans le domaine, est certainement notre capacité à nous adapter à l organisation, à la culture et aux changements fréquents. Le sur-mesure est le mot clé de la collaboration avec nos entreprises multinationales clientes. Themis Lianetis, responsable secteur financier Domaine des multinationales Les entreprises multinationales sont une part importante de l économie romande et suisse. En 2010, elles représen18 Le groupe Sorrel aime travailler avec les multinationales. Ces entreprises nous forcent à nous remettre en permanence en question et, ainsi, nous font avancer au quotidien dans l ensemble de notre activité.

18 RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (R&D) «Leader Suisse en matière d ingénierie du risque» ce n est pas uniquement une vision de la Direction générale, mais également et surtout une volonté profonde de notre entreprise. Au fil du temps et des projets, Sorrel a placé toute sa recherche et son développement dans une cellule qui lui est spécialement dédiée et dont la conduite est assurée par Monsieur Armando Cunto. C est cette cellule qui met au point et développe l ensemble des nouvelles prestations et des nouveaux produits du groupe. Que l on parle d assurances vie spécifiques aux dirigeants, de réassurances taillées sur mesure, de contrats particuliers, de nouveaux services informatiques, la cellule R&D se charge de conduire les développements et d expérimenter la mise en route technique avant d en transmettre le procédé au reste du groupe. De cette manière, le groupe bénéficie d un centre de recherche avec son propre budget (5 % du chiffre d affaires annuel), ses propres règles de fonctionnement et sa propre gestion des risques. C est à la fin 2011 que le département de la recherche et développement (R&D) a vu le jour. Petite cellule du Groupe Sorrel dédiée à créer des produits sur mesure pour ses clients, elle s est vite imposée comme un élément essentiel du groupe. Outre la recherche de solutions techniques de conception de couvertures d assurances, cette cellule a de grands objectifs d innovations, comme par exemple des conditions-cadres dans certains secteurs économiques porteurs en Suisse. Compte tenu de son parcours professionnel et de son expérience, la direction du Groupe a décidé de confier la responsabilité de cette cellule, dès sa création, à Monsieur Armando Cunto. Depuis 2004, il évolue dans l environnement du courtage en assurances et, après avoir connu la gestion de grands comptes clients, il a concentré ses efforts et son savoir dans l ingénierie du risque. Sorrel consacre 5% de son chiffre d'affaires pour la recherche et le développement La cellule R&D gère aujourd hui près de 10 contrats-cadres différents, touchant plusieurs secteurs économiques : le médical et la santé, la finance, l informatique, les multinationales. En 2014, l objectif sera la création de 8 produits d assurances inédits sur le marché. Pour atteindre cet objectif ambitieux, la cellule R&D pourra compter sur l appui d un comité d innovation, constitué de personnes ayant une grande expérience dans les secteurs économiques concernés. La recherche et le développement en assurances transformeront le marché du risque en Suisse. Armando Cunto, responsable R&D 19

19 SERVICE LPP Prévoyance Après plusieurs années marquées par une conjoncture économique atonique et par des marchés financiers peu favorables, le marché de la prévoyance professionnelle s est sensiblement redressé au cours de l année 2013, consolidant les résultats obtenus en L ensemble des acteurs du marché de la prévoyance professionnelle a affiché généralement des performances réjouissantes qui ont permis de dégager des excédents conséquents et d octroyer aux assurés une rémunération de l épargne supérieure au taux d intérêt minimal fixé dans la loi. Cela dit, la prévoyance professionnelle est indiscutablement demeurée un sujet d actualité et de préoccupation pour un nombre croissant d entreprises et d assurés qui s interrogent au sujet de la viabilité du système à long terme face aux incertitudes de l avenir et aux défis auxquels doivent répondre les institutions de prévoyance, notamment en relation au rallongement de l espérance de vie (taux de conversion) et au rendement prévisionnel à très long terme (taux technique). A ce titre, un bon nombre d institutions de prévoyance a répondu aux inquiétudes de leurs affiliés par des mesures visant à adapter ces paramètres techniques et à renforcer ainsi leur structure. Dans cet environnement en pleine mutation, le service LPP de Sorrel a continué au cours de l année 2013, à adapter son organisation interne pour répondre aux besoins de ses clients. L équipe de gestion LPP s est renforcée et compte désormais 5 collaborateurs confirmés sous la responsabilité d un actuaire. L expérience accumulée et partagée par les spécialistes de Sorrel, associée à une excellente compréhension technique de la LPP a permis d accompagner nos clients dans toutes les phases d une solution de prévoyance professionnelle. En 2013, le service LPP a assumé la gestion, le suivi, le soutien, les renouvellements de contrats au quotidien d environ 300 caisses de pensions, soit l équivalent de 65 millions de cotisations annuelles. Afin de répondre au mieux aux demandes des employés de nos clients, nos conseillers en prévoyance individuelle ont été amenés à collaborer de plus en plus régulièrement avec ce service. Nos clients ont également formulé la demande d être accompagnés dans les projets de changement (modification 20 Ludovic Brau, responsable service LPP de plan ou de fondation). Nos compétences métier nous permettent aujourd'hui de livrer un service «clé en main» qui aborde tous les aspects d un projet : de la définition de l agenda et des objectifs à atteindre, passant par les résultats chiffrés jusqu à la communication au personnel de façon collective ou individuelle. A ce sujet, nous avons développé un nouvel outil informatique permettant d éditer un comparatif personnalisé à remettre à chaque collaborateur. Ce «certificat» personnalisé permet en un coup d œil de s apercevoir de l impact de ces changements tant sur les prestations assurées que sur la cotisation mensuelle y relative. Enfin, nous avons constaté que la confrontation des modèles de fondation collective «bancaires» versus «assurance» continue de faire débat. Le positionnement de Sorrel demeure plus que jamais neutre, notre rôle étant de fournir des éléments factuels et impartiaux à nos clients afin d opérer un choix rationnel. Au demeurant,

20 nous observons que près de 80 % des PME privilégient le modèle totalement assuré. A ce titre, un défi majeur se présente aux fondations collectives offrant l assurance complète. En effet, l investissement des avoirs de prévoyance doit être effectué selon des règles strictes édictées selon l Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (OPP2). Ce devoir, associé aux garanties du taux d intérêt minimal LPP ainsi que la garantie du nominal, oblige ces institutions de prévoyance à un investissement très peu risqué. Leurs investissements sont donc très orientés sur le marché obligataire. Le faible rendement des obligations d Etat et les taux historiquement bas laissent présager une rentabilité très faible voire négative, dans les années à venir, sur cette part de leur investissement. A cela s ajoute l incertitude concernant l inflation. Ainsi, la confrontation entre modèles dits «bancaire» et «assurance» n a pas fini de faire couler beaucoup d encre. Notre service LPP sera d autant plus présent auprès de nos clients et futurs clients que ce choix a un impact financier majeur aussi bien auprès des finances de l entreprise que sur les prestations vieillesse de leurs collaborateurs. d une entreprise de ce que celle-ci met en œuvre pour leur prévoyance sociale et professionnelle. Cet éclairage apporté aux employés va de la projection des prestations personnelles (à la retraite, en cas d arrêt de travail suite à une maladie ou un accident, en cas de maternité et en cas de décès) à l historique des intérêts versés sur l épargne et ses stratégies de placement, en passant par la mise en valeur de la rémunération globale de l employé et du financement de l employeur. BSI, bilan social individualisé, quant à lui, donne la vision de ce que reçoit réellement chaque collaborateur (salaire, frais, subsides, véhicule de fonction, etc.), valorisant ainsi le soin que prend l entreprise de ses ressources les plus précieuses. Ainsi, le «must» en matière de communication est de recourir à l un de nos deux outils exclusifs (SYNAPS/BSI) dont l objectif est de rendre toute la quantité d informations sur la prévoyance facile à lire et à comprendre. Les techniques graphiques sont largement utilisées, en laissant cependant une information exhaustive et personnalisée à chaque collaborateur. Ces deux services demeurent à ce jour une offre unique sur le marché pour répondre à ce besoin de valorisation et de communication des entreprises envers leurs employés. Sorrel génère 15% annuel de croissance interne depuis 2010 Notre service LPP a répondu aussi à de nouvelles missions. En effet, la complexification constante des dispositions légales en matière de prévoyance professionnelle incite régulièrement un bon nombre de caisses de pension de taille modeste à remettre en question la poursuite de la prévoyance selon le modèle semi-autonome pour rejoindre une fondation collective. Sorrel dispose des ressources internes pour mener à bien une étude globale de conseil, de sélection du meilleur repreneur ainsi que de liquidation de la caisse. SYNAPS et BSI Le premier service, SYNAPS, synthèse des assurances professionnelles et sociales, vise à informer les collaborateurs 21

rapport d activité encore plus de liberté! INSURANCE & RISK CONSULTANTS

rapport d activité encore plus de liberté! INSURANCE & RISK CONSULTANTS rapport d activité 2012 Sorrel encore plus de liberté! INSURANCE & RISK CONSULTANTS index 3 Mot du Président du groupe 4 Exercice 2012 par le CEO 5 Le Conseil d administration du groupe 6 Les valeurs du

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business.

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. 1 HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. Table des matières 3 HOTELA : le portrait Par des entrepreneurs pour des entrepreneurs 4 HOTELA : les assurances

Plus en détail

Assurance perte de gain pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC.

Assurance perte de gain pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC. Assurance perte de gain pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC. Protégez-vous des conséquences économiques d une perte de gain par le biais du contrat-cadre pour les membres de MEDISERVICE VSAO-ASMAC.

Plus en détail

Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.»

Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.» Enthousiasme? «Vivre en Suisse en toute sécurité.» Helvetia Solutions d assurance et de prévoyance. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Nouveaux arrivants

Plus en détail

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr

Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Votre fidélité est récompensée. Crédits de cotisations grâce à la gestion de la santé pour les grandes entreprises et leurs collaborateurs. En route vers un avenir sûr Table des matières Crédits de cotisations

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Les assurances de personnes pour votre entreprise Un seul prestataire pour les solutions de prévoyance et d assurance

Les assurances de personnes pour votre entreprise Un seul prestataire pour les solutions de prévoyance et d assurance Les assurances de personnes pour votre entreprise Un seul prestataire pour les solutions de prévoyance et d assurance Assurances de personnes: une couverture globale Vous avez une double responsabilité,

Plus en détail

Indications relatives aux cours 2015 4. PartnerNet Assurance individuelle 5

Indications relatives aux cours 2015 4. PartnerNet Assurance individuelle 5 Swiss Life Académie 2015 Table des matières Indications relatives aux cours 2015 4 PartnerNet Assurance individuelle 5 Fiscalité Principes et particularités de la fiscalité dans la prévoyance privée 6

Plus en détail

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur,

Avant-propos. Chère lectrice, cher lecteur, Avant-propos Chère lectrice, cher lecteur, En ces temps économiquement difficiles, il est important de savoir ce que je peux exiger comme salaire en tant qu entraîneur ou entraîneuse. En particulier, en

Plus en détail

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment

Hypothèques Financement immobilier. Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Hypothèques Financement immobilier Un seul partenaire pour votre hypothèque, votre prévoyance et votre assurance bâtiment Un soutien financier sur mesure et attrayant Êtes-Vous déjà propriétaire ou rêvez-vous

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Giovanni Zucchinetti GiTeC Prévoyance SA Conseil en prévoyance professionnelle Av. de l Eglise-Anglaise 6 1006 Lausanne +41 21 613

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Cours de préparation au brevet en assurances sociales

Cours de préparation au brevet en assurances sociales Cours de préparation au brevet en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II.

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

UNISSONS NOS COMPETENCES

UNISSONS NOS COMPETENCES Office AI du canton de Neuchâtel Espacité 4-5 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. 032 910 71 00 Fax 032 910 71 99 Office AI du canton du Valais Av. de la Gare 15 1951 Sion Tél. 027 324 96 11 Fax 027 324 96 21

Plus en détail

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base

www Sécurité sociale en Suisse: www.ofsp.admin.ch > Thèmes > Aperçu > Données de base Vivre et travailler en Suisse + Le système de sécurité sociale en Suisse + Le système social* Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela

Plus en détail

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par BIENVENUE Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par Présenté par FBBR forte broker bureau romand Sàrl est une société indépendante de conseils en assurances et prévoyance. Siège social à Ecublens,

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances

Avantages économiques procurés par le secteur des assurances 6 Avantages économiques procurés par le secteur des assurances Sans les assurances, rien ne va plus dans notre monde moderne Le secteur des assurances constitue un pilier central de l économie helvétique

Plus en détail

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire À besoins particuliers, solutions particulières Prévoyance complémentaire Table des matières À besoins particuliers, solutions particulières 3 Identifier et combler les lacunes de prévoyance 4 Prévoyance

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.»

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Helvetia Solutions de libre passage. Placer son avoir de prévoyance selon ses besoins. Votre assureur suisse. Le libre passage dans

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION DOSSIER RETRAITES: MAI 2003 SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION 1. LE SYSTEME DE RETRAITES PAR REPARTITION 1.1. INTRODUCTION Les régimes de retraites des travailleurs

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

SUISSE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de francs suisses (CHF).

SUISSE. Les dépenses sociales sont exprimées en millions de francs suisses (CHF). SUISSE Nomenclature AA AC AF AI AM APG AVS EPF PC PP Assurance-accidents Assurance-chômage Allocations familiales Assurance-invalidité Assurance-maladie Allocations pour perte de gains Assurance-vieillesse

Plus en détail

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne

INSIGHT. 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne INSIGHT Invitation 27 mars 2015 Hôtel Alpha-Palmiers Lausanne La Fondation d investissement pour la prévoyance en faveur du personnel IST a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire institutionnel

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE + LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ SOCIALE EN SUISSE + LE SYSTÈME SOCIAL Le système suisse de sécurité sociale est relativement complexe: chaque branche a ses particularités. Cela tient

Plus en détail

Parce que vous faire grandir, c est grandir ensemble Notre succès repose sur notre capital humain evenir un hub pour les opérations économiques mondiales, tel est le défi à relever par le Maroc les prochaines

Plus en détail

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET

1 ÉCOLE. Newsletter. Newsletter. Numéro 1. Numéro 1 1. Suivez l actualité. Qu est-ce que Graines de Manager? ÉQUIPE PROJET DU CONCOURS DU GRAINES GRAINES Newsletter DE DU CONCOURS GRAINES Suivez l actualité Graines de Manager Chers lecteurs, nous avons le plaisir de vous présenter la newsletter du concours Graines de Manager

Plus en détail

Optimiser sa prévoyance

Optimiser sa prévoyance Optimiser sa prévoyance Une solution individualisée dans le 2 e pilier Fribourg, le 12 février 2015 Sommaire Introduction: 1. La banque privée Notenstein Première partie: 1. Helvetia 2. Situation juridique

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie

Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Prêts pour l avenir grâce à la réorganisation des tâches de la branche de l assurance-maladie Les changements marquants sur les plans politiques, médicaux et sociaux, ainsi qu au niveau de la structure

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

Ta formation, ton avenir

Ta formation, ton avenir Ta formation, ton avenir Une formation auprès d une banque suisse Etre au cœur de l action p. 4 Des employeurs attractifs et accessibles p. Un accès rapide à d autres formations bancaires p.12 11 www.swissbanking-future.ch

Plus en détail

Les méthodes d intéressement pour motiver ses employés

Les méthodes d intéressement pour motiver ses employés Les méthodes d intéressement pour motiver ses employés Petit déjeuner des PME Fédération des entreprises romandes Genève, Rue de Saint Jean 98 Jean-Pierre Cubizolle Vendredi 21 octobre 2011 Hostettler,

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

ETUDIANTS ENTREPRISES CLIENTS PRIVÉS

ETUDIANTS ENTREPRISES CLIENTS PRIVÉS ETUDIANTS ENTREPRISES CLIENTS PRIVÉS Portrait Advisor Swiss Insurance est une société de courtage en assurances ayant développé des expertises faisant du partenariat avec ses clients une valeur productive.

Plus en détail

LE COURTAGE D ASSURANCE

LE COURTAGE D ASSURANCE Programme 1ère conférence : l éthique du courtier 2ème conférence : la profession du courtier Courtage et environnement concurrentiel Le cadre de l activité L activité La responsabilité des courtiers d

Plus en détail

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Annexe 4 Enquête auprès des sociétés suisses d assurance sur la vie concernant l assurance collective dans la prévoyance

Plus en détail

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance Réjouissez-vous de l avenir Prévoyance Prévoyance : l essentiel en quelques minutes... Prévoyance Sommaire Introduction 4 Le système de prévoyance suisse 6 La prévoyance liée 8 La prévoyance libre 12 Principales

Plus en détail

Contributions. Edition 2007

Contributions. Edition 2007 Contributions Contributions sur salaires et autres prestations que l'employeur doit payer aux caisses de compensation et aux assurances conformément aux réglementations légales et conventionnelles Edition

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

DOSSIER D ENTREPRISE ENTREPRENEURIAT TRANSFORMATION CROISSANCE

DOSSIER D ENTREPRISE ENTREPRENEURIAT TRANSFORMATION CROISSANCE DOSSIER D ENTREPRISE ENTREPRENEURIAT TRANSFORMATION CROISSANCE MOT DE BIENVENUE Le temps des défis est aussi celui des opportunités Madame, Monsieur, J ai le plaisir de partager avec vous le lancement

Plus en détail

2 e SÉMINAIRE DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE BIOGRAPHIES. Séminaire. de la Prévoyance professionnelle 03/11/14

2 e SÉMINAIRE DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE BIOGRAPHIES. Séminaire. de la Prévoyance professionnelle 03/11/14 BIOGRAPHIES Séminaire de la Prévoyance professionnelle 03/11/14 6 BIOGRAPHIES Tibère Adler Directeur romand d Avenir Suisse Né en 1963, Tibère Adler a suivi des études de droit à Genève (master in law,

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

Groupe Vaudoise Assurances : bénéfice consolidé record et croissance supérieure au marché suisse dans toutes les branches

Groupe Vaudoise Assurances : bénéfice consolidé record et croissance supérieure au marché suisse dans toutes les branches Communiqué de presse Groupe Vaudoise Assurances : bénéfice consolidé record et croissance supérieure au marché suisse dans toutes les branches Résultat ordinaire avant impôts de CHF 182,9 millions et bénéfice

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus.

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Epargne Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 11:50:55 Uhr Et les rêves d enfant deviennent réalité. Epargne jeunesse avec la bank zweiplus. Cher investisseur,

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation Santé et Prévoyance Les nouvelles assurances collectives du Crédit Agricole : un levier au service de votre stratégie Conçue pour la nouvelle réglementation 5 raisons de construire votre assurance d entreprise

Plus en détail

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS

RESPONS. Info Mail 3 Janvier 2015 RESPONS SHURP ENSEMBLE. Lettre d information de l étude RESPONS RESPONS RESPONS RESidents Perspectives Of Living in Nursing Homes in Switzerland est un projet du Domaine santé de la Haute école spécialisée bernoise. RESPONS étudie la qualité des soins du point de vue

Plus en détail

ASSURANCES. Votre partenaire formation continue. MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé

ASSURANCES. Votre partenaire formation continue. MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé ASSURANCES MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé CERTIFICAT Généraliste en assurances sociales Votre partenaire formation continue www.virgile.ch tél. 021 921 19

Plus en détail

Directive relative aux assurances perte de gain pour les partenaires de distribution

Directive relative aux assurances perte de gain pour les partenaires de distribution innova Versicherungen AG Case postale 3073 Gümligen Directive relative aux assurances perte de gain pour les partenaires de distribution externes. 1. Intervalle de temps pour l envoi de conventions d affiliation

Plus en détail

Contexte économique :

Contexte économique : Analyse de Marché Mai 2013 Contexte économique : En ce début d année, l économie suisse est stimulée par des nouvelles favorables des marchés financiers internationaux et par le regain de dynamisme, qui

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE SANTÉ ET PRÉVOYANCE LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE CONÇUES POUR LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUS SOUHAITONS FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

Indicateur n 13 : Evolution des effectifs et des dépenses de personnel des établissements de santé

Indicateur n 13 : Evolution des effectifs et des dépenses de personnel des établissements de santé Programme «Maladie» 47 Indicateur n 13 : Evolution des effectifs et des dépenses de personnel des établissements de santé Sous-indicateur n 13-1 : Évolution des effectifs (en équivalent temps plein) de

Plus en détail

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Investisseurs institutionnels Conseil en pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Règlement de placement En tant que principal instrument de gestion, le règlement

Plus en détail

Association pour la Promotion de l Assurance Collective Clauses de désignation et de migration

Association pour la Promotion de l Assurance Collective Clauses de désignation et de migration Association pour la Promotion de l Assurance Collective Clauses de désignation et de migration 1 1/ Qu est ce qu un accord de branche? Un accord de branche est un acte juridique issu d'une négociation

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

4.11 Etat au 1 er janvier 2013

4.11 Etat au 1 er janvier 2013 4.11 Etat au 1 er janvier 2013 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009

étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009 étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009 Janvier 2010 Début 2009, Edouard Franklin avait réalisé une première étude sur la banque privée et sa population à Luxembourg. Initiative complémentaire

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

«Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices»

«Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices» «Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices» N 2/automne 2005 Supplément du francilien N 51 Revue de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Gestion de la santé dans l entreprise. Gestion de la santé dans l entreprise/ Point fort: Promotion de la santé dans l entreprise

Gestion de la santé dans l entreprise. Gestion de la santé dans l entreprise/ Point fort: Promotion de la santé dans l entreprise Gestion de la santé dans l entreprise Gestion de la santé dans l entreprise/ Point fort: Promotion de la santé dans l entreprise Gestion de la santé dans l entreprise Table des matières/ Avant-propos................................................

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

News From Aon. Les 3 principaux enseignements : Pour diffusion immédiate

News From Aon. Les 3 principaux enseignements : Pour diffusion immédiate News From Aon Contact Presse : Agence Ketchum Pleon Pierre Ananou / Laurène Wale / Elsa Portal Tél : 01 56 02 35 04 / 01 53 32 56 30 / 01 53 32 64 66 Mail : pierre.ananou@pleon.com / laurene.wale@ketchum.fr

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail