Rencontre Assemblée générale de l APEL du BS Mardi 13 octobre La tutelle eudiste

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontre Assemblée générale de l APEL du BS Mardi 13 octobre 2015. La tutelle eudiste"

Transcription

1 Rencontre Assemblée générale de l APEL du BS Mardi 13 octobre 2015 La tutelle eudiste Peut-être que certains sont venus ce soir en pensant que le Provincial des Eudistes parlerait de la visite de tutelle des 30 septembre, 1 er et 2 octobre. Rien que le rappel des dates nous dit que ce ne sera pas le cas. L équipe des visiteurs est en train de rédiger les conclusions de la visite. Elles seront présentées le 8/12 à 17h dans cet amphi et vous êtes tous invités pour les recevoir. Je ne parlerai pas de cette visite, sauf en disant que ce fut un moment important, avec beaucoup d échanges dans la confiance et avec la même détermination de tous pour reconnaître les atouts et les fragilités du BS et de scruter pour voir comment bâtir la suite de la route. Plus largement que la visite de tutelle, qui est un aspect triennal de l exercice de la tutelle, le sujet ce soir c est la tutelle eudiste en elle-même. Je vais avancer en cinq étapes pour vous dresser un tableau assez panoramique en cinq étapes. 1- La congrégation de Jésus et Marie et la tutelle Saint Jean Eudes a fondé la congrégation de Jésus et Marie le 25 mars Cette fondation est porteuse d un double charisme : l évangélisation et la formation. A l époque de SJE l évangélisation se faisait par la prédication de missions dans des paroisses. Notre fondateur entendait la formation comme service de la préparation pour devenir prêtres. Mission en paroisse et séminaire ont été les deux engagements de la CJM jusqu à la Révolution. Après la Révolution, les derniers Eudistes survivants se sont rassemblés en Les évêques n avaient plus besoin de nous pour la formation des prêtres qui avait très bien fonctionné sans nous pendant plus de trente ans. C est l archevêque de Rennes qui nous a appelés à travailler dans les écoles. A ce moment-là, tous les enseignants et La tutelle eudiste (AG APEL BS 2015) Page 1

2 toute la direction sont composés de prêtres eudistes. C est ainsi qu en 1905, nous avons été chassés de France en tant que «congrégation enseignante». Nous revenons dans les années 1920, et le service continue dans les collèges. 1963, le saint pape Jean XXIII demande aux congrégations de revenir aux charismes de fondation. C est ce qui fait que dans les années 70, les Eudistes quittent l enseignement et reviennent dans les séminaires. Le tournant suivant est en Les Eudistes en France reconnaissent que les établissements scolaires sont des lieux d évangélisation, de mission. Cela rentre en fait dans le double charisme de la CJM. Il faut donc garder un investissement. C est à partir de cette date que nous avons commencé la mission de la tutelle sans l opposer à celle des séminaires. 2- La CJM aujourd hui Après ce bref parcours historique, une présentation tout aussi sommaire de la CJM. Au plan international, nous sommes 380 prêtres répartis dans 18 pays. Un seul en Asie : les Philippines. En Afrique : RCI, Benin, Kenya. Et le gros des troupes est sur le continent américain : USA, Canada, Colombie, Venezuela, Equateur, Mexique, Brésil, Honduras, San Domingo. En Europe, nous ne sommes qu en France et à Rome. En France, nous sommes 54 prêtres et 3 séminaristes répartis en neuf communautés. Nous avons la responsabilité des séminaires d Orléans et de Rennes. Des confrères enseignent à l ICP, à Issy et aux GFU. Nous avons la tutelle de trois établissements scolaires (StM, SJH, BS). Nous animons deux centres spirituels (lrdt et NDD). Nous avons la responsabilité de dix paroisses (dans les diocèses de Nevers, Orléans, Bayeux et Rennes). 3- La CJM et la congrégation du BS : une spiritualité commune Après ces éléments concrets, il faut que je vous emmène maintenant sur le fond. Qu est-ce qui fait une congrégation? C est une intuition d un fondateur pour servir le Christ, faire rayonner l Evangile, construire l Eglise avec une couleur particulière. La tutelle eudiste (AG APEL BS 2015) Page 2

3 Cette couleur c est le charisme, et je vous ai dit que le nôtre est double : évangélisateur et formateur. Mais ce qui permet d assumer un charisme c est une spiritualité. Alors arrêtons-nous un instant sur la spiritualité eudiste. C est en allant à la rencontre des personnes de la cour des fermes à la cour du roi que SJE a pris conscience que les gens de son époque étaient baptisés, mais que cela ne changeait rien à leur vie. Il s est demandé pourquoi cette tiédeur, cet électrocardiogramme plat de la vie chrétienne de ses contemporains. Et il a compris que c est parce qu ils ne connaissaient ni le Christ, ni le plan de Dieu. Alors SJE a prêché l incarnation, Dieu fait homme, Dieu au milieu de nous, Dieu l un de nous. Il a mesuré que Jésus, le Christ, avait tout connu de nos réalités. Et que c est en prenant sur lui notre dignité et notre péché qu il est mort et ressuscité pour nous. La Croix ouvre un passage vers une vie nouvelle, une vie qui est à expérimenter icibas. C est là qu entre en jeu le Baptême, non pas comme une assurance tout risque pour aller au paradis, mais comme un «contrat d alliance» à vivre sur la terre pour demeurer proche de ce Dieu qui s est approché. C est ce qui fait que toute personne compte. SJE rejoint les pestiférés, les prisonniers, les malades des hospices. Il porte le souci des «indéfendus» et des femmes bafouées dans leur dignité. Quand il est à la cour, il est aussi dans les cuisines et dans les offices. C est son zèle, ne laisser personne au bord du chemin, permettre à tous de rencontrer le Christ. Et c est bien à travers de cette connaissance de Jésus que SJE comprend le plan de Dieu. Il le récapitule dans un symbole inédit à l époque : le Cœur. Si Jésus-Christ a donné sa vie pour nous c est pour manifester l amour de Dieu, c est pour nous donner d entrer dans une relation d amour avec Dieu. Pour célébrer cela, pour fêter cela, SJE institue la fête du Cœur de Jésus et la fête du Cœur de Marie. Le Cœur de Jésus pour dire que tous les actes et le vécu du Christ, «tous les états et mystères de Jésus», sont des manifestations de l amour du Père. Jésus est le Cœur de Dieu manifesté. Et cet amour est accessible à l humain. C est l expérience du Cœur de Marie. Et SJE contemple que ce qui a été vécu de relation d amour entre Marie et son Fils, est accessible à tout cœur humain. Dès lors, chacun peut vivre en relation d amour avec Dieu, comme Marie l a expérimenté dans sa relation à Jésus. La tutelle eudiste (AG APEL BS 2015) Page 3

4 4- L exercice de la tutelle aujourd hui Voilà à gros traits l histoire de la CJM pour comprendre comment les Eudistes se sont impliqués peu à peu dans la tutelle de l enseignement catholique, sans que ce soit exclusif d autres éléments du double charisme de la CJM ; les réalités eudistes de notre début de XXI avec l internationalité qui se développe et une forme de diversité qui décline les dimensions d évangélisateurs et de formateurs ; et la spiritualité qui est ce liant entre les deux et colore l action pastorale eudiste. C est en nouant ces trois fils qu il est possible de comprendre la tutelle eudiste. La tutelle, je voudrais la décrire en trois binômes : Impulser et orienter : pour prendre une image maritime, la tutelle n est pas le capitaine. Le maître à bord c est le Chef d établissement. Mais la tutelle donne à la fois la destination (impulser) et la feuille de route (orienter). Accompagner et susciter : pour rester dans l image, la tutelle n est pas absente une fois que les amarres sont larguées. Il faut faire des points fixes, des vérifications que les caps sont passés (comme un commissaire de course, accompagner), mais aussi être proche pour peut-être adapter le plan premier (susciter, c est notamment le rôle de la visite de tutelle qui peut réorienter ou proposer un aspect complémentaire à la feuille de route initiale). Veiller et encourager : et enfin il y a le quotidien de la traversée. Ce serait plutôt la communication téléphonique ou Skype avec l équipage pendant la croisière. C est la présence dans la vie des conseils, des instances (veiller). Et c est le rappel du cap et le soutien dans la persévérance quand la mer devient houleuse (encourager). Concrètement, chez les Eudistes, la tutelle est une structure spécifique, le conseil de tutelle pour soutenir la vie des communautés éducatives de trois établissements. Il est composé de cinq membres : le Provincial qui est autorité de tutelle, trois délégués de tutelle et une personne ressource qui est un CE en retraite. Notre spécificité est de mettre en place un délégué de tutelle pour chaque établissement. C est à lui que revient d accompagner, de veiller et d encourager. Et le Provincial est celui qui, avec le conseil, impulse, oriente et suscite. La tutelle eudiste (AG APEL BS 2015) Page 4

5 A ce propos du conseil, il y a un point de SJE que j ai laissé de côté. SJE n a jamais travaillé seul. C est un promoteur de la vie d équipe, des équipes diverses, plurielles. En avance sur son temps, il a fait travailler ensemble des prêtres eudistes et des prêtres diocésains, des prêtres et des laïcs, des hommes et des femmes. Et aujourd hui nous continuons : Le conseil de tutelle des eudistes est composé de deux prêtres et trois laïcs, de trois hommes et deux femmes. Et la tutelle eudiste ne vit pas en vase clos. Nous sommes partenaires avec les Oratoriens et les Sœurs de la Charité Saint-Louis pour animer des séminaires des équipes de directions, provoquer des rencontres de CE ou d autres types de personnel, de mettre en place des groupes de réflexions thématiques ou de proposer ensemble une formation à la spiritualité. C est cette structure du conseil de tutelle, avec ses amplifications par la mutualisation avec les deux congrégations, qui anime la tutelle eudiste. 5- Les orientations éducatives eudistes Un dernier mot sur le cap que la tutelle eudiste veut suivre et impulser dans les établissements eudistes. En novembre, nous allons publier les orientations éducatives eudistes. C est ce qui va être la ligne de force à vivre dans les établissements pour l horizon Je ne vais pas les détailler ici, mais en donner les cinq portes d entrée. Cela va faire synthèse et vous allez voir que vous avez bien suivi : L incarnation : chacun est unique et a un prix infini : comment chacun est pris en compte pour lui-même pour aller au plus loin de ses talents? La miséricorde : nous retrouvons le Cœur de Jésus, comment les différents visages des «indéfendus» sont accueillis dans les établissements? Le Christ Jésus : il est le centre de l humanité, comment les établissements permettent sa rencontre? La tutelle eudiste (AG APEL BS 2015) Page 5

6 La liberté : comment les établissements eudistes permettent à chacun d assumer sa liberté et de s engager au service de la croissance de celle des autres pour construire une société meilleure? La vie d équipe : comment les établissements eudistes aident à vaincre l individualisme rampant et développent des capacités pour bâtir avec d autres dans un esprit de fraternité? C est juste en guise de synthèse des aspirations de la tutelle eudiste et d ouverture du travail que vous allez avoir à faire. La tutelle ne fait pas qu accompagner l équipe de direction. Elle est au service de toute la communauté éducative pour que chacun y prenne sa place. Chacun c est-à-dire les élèves, les enseignants, le personnel OGEC, les bénévoles et les parents. Tous vous aurez à ouvrir le chantier de la rédaction du projet d établissement qui va permettre, avec toute la couleur et la spécificité du Bon Sauveur, de dire comment déployer les orientations éducatives eudistes. Et la tutelle sera là avec vous pour vous accompagner sur la route. Père Laurent Tournier, eudiste La tutelle eudiste (AG APEL BS 2015) Page 6

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Guide du responsable de communauté locale

Guide du responsable de communauté locale COMMUNAUTE DE VIE CHRETIENNE FRANCE 47 rue de la Roquette 75011 PARIS Tél : 33 (0)1 53 36 02 25 Fax : 33 (0)1 53 36 02 45 E-mail: contact@cvxfrance.com web : http://www.cvxfrance.com Guide du responsable

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Modalités et cadre de référence des deux réunions Chaque réunion «Vivre vraiment au service de son âme» regroupera 12 participants volontaires

Modalités et cadre de référence des deux réunions Chaque réunion «Vivre vraiment au service de son âme» regroupera 12 participants volontaires Au cœur de l automne en Corse : deux séminaires de 5 jours Vivre vraiment au service de son âme : 1. Du lundi 20/10 au vendredi 24/10 2. Du dimanche 26/10 au jeudi 30/10 Contexte Alors que rien de visible

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide Association 4BFS LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales de grossesse Etape n 1 : Guide 2 Aide à la conception 2 INTRODUCTION Nombre de jours pour réaliser ce guide : 1 jour >> Cliquez ICI

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile 1 Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile Je suis le bon Berger dit Jésus mais quel Berger? Du temps de Jésus, les rois étaient, assimilés

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X

FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X Introduction FONDEMENT THÉOLOGIQUE DE L ÉGLISE X 1. Il n y a qu un seul Dieu vivant le Père, le Fils et le Saint Esprit qui crée, sauve et donne la vie. La création et le salut viennent de la main de Dieu

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Le SEM Service Évangélique des Malades

Le SEM Service Évangélique des Malades Le SEM Service Évangélique des Malades Power point réalisé avec la Boîte à outils et l équipe de la cellule SEM - Département Santé (CEF) Juin 2012 «J étais malade et vous m avez visité» Mat. 25, 36 Une

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)...

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)... Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 (Tél et Fax) Nom :... Date :... ENVOI N 9 1. Synthèse

Plus en détail

Orientations pour l Enseignement catholique de Paris

Orientations pour l Enseignement catholique de Paris Orientations pour l Enseignement catholique de Paris Développement en Axes, Objectifs et Actions Enseignement catholique de Paris Aux différents acteurs de l Enseignement catholique de Paris Chers amis,

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

Le Bonheur d Être Soi

Le Bonheur d Être Soi Formation d épanouissement personnel Le Bonheur d Être Soi Sandrine LAURIER Nava Créatrice de Bien-être Guide en épanouissement personnel Numérologie Mobile : 06.85.72.48.50 E-mail : slaurier@sfr.fr Site

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

LA PASTORALE EN TROISIEME

LA PASTORALE EN TROISIEME Pastorale Le 3 septembre 2015 01 30 15 92 66 06 44 95 11 29 aumonerie321t@bs78.net LA PASTORALE EN TROISIEME Toutes les bonnes choses ont une fin! Et oui les vacances sont finies! Mais d autres bonnes

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

Passer par le Christ Eléments de célébration et de catéchèse pour franchir la porte sainte

Passer par le Christ Eléments de célébration et de catéchèse pour franchir la porte sainte Passer par le Christ Eléments de célébration et de catéchèse pour franchir la porte sainte SNCC / SNPLS Novembre 2015 0 Ce document est une première version. Il paraîtra dans le numéro de Documents Episcopat

Plus en détail

Le cycle de duplication du business Comment le mettre en place

Le cycle de duplication du business Comment le mettre en place Le cycle de duplication du business Comment le mettre en place Une chose importante à garder de vue quand on construit son business : Rester simple. Nous sommes payés, en résumé, pour transmettre au consommateur

Plus en détail

Pasquale T. Giordano. Introduction

Pasquale T. Giordano. Introduction Pasquale T. Giordano LE CERCLE IGNATIEN Résumé: Quelques conversations sur Notes pour ceux qui donnent les exercices, publié dans le No.94 de cette revue ont mené à ce rapport sur un partenariat particulier.

Plus en détail

Du recrutement au discernement : La pastorale des vocations en Angleterre et au Pays de Galles

Du recrutement au discernement : La pastorale des vocations en Angleterre et au Pays de Galles Du recrutement au discernement : La pastorale des vocations en Angleterre et au Pays de Galles INTRODUCTION Tout d abord, pour vous situer le contexte, je vais vous expliquer un peu mon histoire et ma

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL:

AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: AVENT: EMERVEILLEMENT, OUVERTURE DU COEUR, ACCUEIL: Le mot "Avent" signifie la "venue". Le temps de l'avent désigne les semaines qui précèdent Noël: du premier dimanche de l'avent (fin novembre ou début

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Ô ma joie, Christ est ressuscité!

Ô ma joie, Christ est ressuscité! 1/5 Ô ma joie, Christ est ressuscité! I ère Partie : Introduction «Si le Christ n est pas ressuscité, notre foi est vaine!» (I Co. XV, 17) La foi en la résurrection est essentielle, centrale dans notre

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté.

J aimerais, si vous le voulez bien, ouvrir cette conférence de la Présidence française en la plaçant sous le signe de la volonté. Conférence PFUE «Inclusion sociale : une approche européenne de la scolarisation des élèves handicapés» 29 octobre 2008 Ouverture par Jean-Louis Nembrini, DGESCO Madame la vice-présidente du Conseil général

Plus en détail

CHRETIEN FACE A L ARGENT

CHRETIEN FACE A L ARGENT Vendredi 17 janvier 2003 Saint-Philippe du Roule CHRETIEN FACE A L ARGENT François VILLEROY de GALHAU Administrateur des Semaines Sociale de France François Villeroy de Galhau 1 a introduit sa conférence

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Le Christ dans les cœurs

Le Christ dans les cœurs Chapitre 43 Le Christ dans les cœurs Enracinés et fondés dans l amour, nous devenons capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Progressez en Christ ensemble. 1 Pierre 2.4-5

Progressez en Christ ensemble. 1 Pierre 2.4-5 Progressez en Christ ensemble 1 Pierre 2.4-5 1 Un homme qui marche un homme qui progresse (sanctification) Il est curieux que l Eglise locale au quelle nous appartenons soit localisée à GIMEL GIMEL correspond

Plus en détail

Formation continue en pastorale 2010 2011

Formation continue en pastorale 2010 2011 Formation continue en pastorale 2010 2011 LA NOUVELLE ÉVANGÉLISATION Rencontre diocésaine Lancement de l année pastorale 2010 2011 Accueillir Jésus Christ sur ma route Objectifs : Donner un élan et motiver

Plus en détail

Devenez Église Partenaire!

Devenez Église Partenaire! Devenez Église Partenaire! 1 ConnaîtreDieu.com est un site d évangélisation géré par l association TopMission, fruit de son partenariat avec le TopChrétien. Il est animé par une équipe de missionnaires

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

l écriture biographique, un genre protéiforme

l écriture biographique, un genre protéiforme l autobiographie, l autofiction et les écritures de soi l écriture biographique, un genre protéiforme Selon qui vous êtes, pour qui et pourquoi vous voulez écrire, on peut parier sur ce que sera votre

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU»

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» «EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» Le journal de l Association accorde un article à chacune de ses parutions sur un métier de la Sauvegarde 56. Rencontre de Geneviève RALLE, Vice- Présidente de la

Plus en détail

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde!

Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Qui sommes-nous? Le sel de la terre, la lumière du monde! Lettre pastorale pour le 9 février 2014 + Felix Gmür Evêque de Bâle Lectures du 5e dimanche du temps ordinaire, année A 1 ère lecture : Is 58,7-10

Plus en détail

Un dimanche d août 1617 se déroule un événement qui marquera toute la vie de saint

Un dimanche d août 1617 se déroule un événement qui marquera toute la vie de saint Réflexion Reflexão Riflessione Reflection Rozważanie 7 Madame Sylvie Larminat, AIC-France Le Service aux Pauvres Les Charités : Une intuition fondamentale Un dimanche d août 1617 se déroule un événement

Plus en détail

Le réseau Saint Laurent met en relation des groupes chrétiens diversifiés qui partagent en Eglise un chemin de fraternité et de foi avec et à partir

Le réseau Saint Laurent met en relation des groupes chrétiens diversifiés qui partagent en Eglise un chemin de fraternité et de foi avec et à partir Le réseau Saint Laurent met en relation des groupes chrétiens diversifiés qui partagent en Eglise un chemin de fraternité et de foi avec et à partir de personnes vivant des situations de grande pauvreté

Plus en détail

La Puissance de Guérison de l Amour

La Puissance de Guérison de l Amour La Puissance de Guérison de l Amour Travail en Bretagne, le 5 Septembre 2015 Maitreya nous a sollicités pour travailler sur la Puissance de Guérison de l Amour. Comment définir la Puissance de Guérison

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes

A) Expérience spirituelle. B) Catéchèse La parabole des invités. // Lc 14,15-24 (Mt 22,1-14) 1 Récit/ Texte. Notes 0 Introduction Les enthousiasmes sont des moments importants mais qui doivent se transformer en une intensité plus calme pour devenir productifs. Les synonymes du mot nous en donnent un aperçu: engouement,

Plus en détail

L adolescent et le patrimoine

L adolescent et le patrimoine Intervention de Jean-Claude QUENTEL dans le cadre de la journée Coup de jeune sur la patrimoine organisée le vendredi 15 novembre 2013 aux Champs Libres, à Rennes, par le Conseil régional de Bretagne.

Plus en détail

Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES)

Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES) Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES) Le car est venu nous chercher à 13h30 au collège et nous a déposé devant

Plus en détail

- 1 - Conseil général de La Réunion. Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion

- 1 - Conseil général de La Réunion. Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion - 1 - Conseil général de La Réunion Discours d accueil de l ambassadeur de Chine à La Réunion Lundi 8 février 2010 - 2 - Monsieur l Ambassadeur de Chine en France, Monsieur le Consul, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail

1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015

1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015 Présents : 24 syndiqués salle Rivat 1 er congrès SADTV Territoriaux de Vénissieux jeudi 26 février 2015 1) Intervention de Denis GUILLET, secrétaire du SADTV : cher(e)s camarades, Bienvenue à ce premier

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009 Le handicap au quotidien. J émettrai d abord une question : qu est-ce que le handicap? Pour moi, c est seulement une façon différente de penser, d être, d exister et de fonctionner. Je revendique mon statut

Plus en détail

Noël : un envoi en mission!

Noël : un envoi en mission! 4 e DIMANCHE DE L AVENT (C) Frère Antoine-Emmanuel Mi5, 1-4 ; Ps 79 ; Hé 10, 5-10 ; Lc 1, 39-45 23 décembre 2012 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal L Ange vient de quitter Marie, et l Esprit Saint

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Temps de la paix 2014

Temps de la paix 2014 DOSSIER DE PRESSE 20 novembre 2014 Du 1 er dimanche de l Avent à l Epiphanie Temps de la paix 2014 «Une naissance qui fait de nous des frères» Contact presse : Xavier Monmarché 01 44 49 06 36 06 40 25

Plus en détail

Le droit à l'image "en question"

Le droit à l'image en question Dossier No6 Le droit à l'image "en question" Ecole Pestalozzi Echichens Décembre 2008 II. Contre des atteintes 1. Principe Art. 28 7 1 Celui qui subit une atteinte illicite à sa personnalité peut agir

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

LA RELÈVE, LA SUCCESION ET LA MAIN D OEUVRE

LA RELÈVE, LA SUCCESION ET LA MAIN D OEUVRE LA RELÈVE, LA SUCCESION ET LA MAIN D OEUVRE 5 E RENCONTRE INTERPROFESSIONNELLE DE L ALQ 13 MARS 2013 PRONONCÉ PAR MARIE-HÉLÈNE VAUGEOIS Même si le sujet de la relève, de la succession et de la main d œuvre

Plus en détail

Déclaration au personnel et à l Eglise

Déclaration au personnel et à l Eglise Déclaration au personnel et à l Eglise Dans quelques instants, je vais présenter un communiqué concernant les suppressions de postes et autres réductions de dépenses nécessaires. Avant tout, je suis profondément

Plus en détail

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011

Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 Transcription de la fin du cours d introduction des fonctions affines et linéaires dans une classe de 3 ème d un collège RAR en 2011 39 14 1. Professeur : Je vais le faire au tableau. Moi je n ai placé

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

projet pastoral 2014-2016 L'Evangile pour tous, j'y crois Une paroisse plus attentive aux besoins des habitants

projet pastoral 2014-2016 L'Evangile pour tous, j'y crois Une paroisse plus attentive aux besoins des habitants projet pastoral 2014-2016 L'Evangile pour tous, j'y crois Une paroisse plus attentive aux besoins des habitants Pourquoi un projet pastoral paroissial? Bernard Rosnet - curé de la paroisse Saint-Aubin

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne.

C est pour ça qu une lecture priante de la Bible fait partie intégrale de toute spiritualité Chrétienne. Partage Biblique sur L Unité Pour la Semaine de Prière pour l Unité des Chrétiens 20/01/2012 à Sombernon Introduction Pour les Chrétiens de toutes confessions la Bible n est pas simplement un livre un

Plus en détail

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous?

Proposer quelques pistes pour entendre les appels à la réconciliation que propose le texte. Et nous? Célébration du Pardon 2 e - 3 e années ACCUEIL Chaque enfant reçoit le texte de St Paul. Et le lit en silence. On leur donne également à chacun un caillou en carton Questions : - Sommes nous d accord avec

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

DAVID Leçon 5. Jour 3: Psaume 140 & 144

DAVID Leçon 5. Jour 3: Psaume 140 & 144 DAVID Leçon 5 Jour 1: Patriarches et Prophètes, chapitre 62 "L onction de David" 1. En lisant le récit du processus par lequel David a été choisi comme prochain roi d Israël, qu est-ce qui vous a le plus

Plus en détail

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l

Voici un exemple de la page du PARAT que nous avons déjà utilisée pour préparer le plan d action. Dans cette page, cliquez sur le nom de l Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5

Beauté. Spa LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE. mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF. voir en page 5 PIONNIERE SERUM XMF_Mise en page 1 06/01/14 09:09 Page1 Spa Beauté mensuel N 2 janvier 2014 France 8 - Suisse 22 CHF voir en page 5 LES NOUVELLES FRONTIÈRES DE LA COSMÉTIQUE EN PRATIQUE VENTE Par Virginie

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Trouver le bonheur en suivant le Seigneur Jésus Ouvrir son cœur aux besoins des autres

Trouver le bonheur en suivant le Seigneur Jésus Ouvrir son cœur aux besoins des autres Trouver le bonheur en suivant le Seigneur Jésus Ouvrir son cœur aux besoins des autres Catéchèse 1 1 Réfléchir ce qui donne vraiment du bonheur Accueil et chant populaire Qu est-ce qu on attend pour être

Plus en détail

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014

17 eme Dimanche du temps ordinaire (A) : Dimanche 27 juillet 2014 17 eme : Dimanche 27 juillet 2014 Au service du Royaume déjà là! Comme un négociant qui recherche des perles fines. Réf. Biblique : 1 ère lecture : Rois (1 R 3,5.7-12) 5 A Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur

Plus en détail