SOCIALE. 17 avril 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOCIALE. 17 avril 2013"

Transcription

1 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013

2 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES) 1.1 OBJECTIFS DU FONDS Le Fonds de développement des entreprises d économie sociale s est donné comme objectif de : Favoriser le développement économique et social de la Ville de Sherbrooke en soutenant le démarrage, le développement et la consolidation d entreprises d économie sociale ou de volets d économie sociale dans des organismes communautaires. Le FDEES joue un rôle de levier, à ce titre, son intervention est ponctuelle et ne peut assurer à terme le soutien à l opération de l entreprise. 1.2 DÉFINITION DE L ÉCONOMIE SOCIALE 1 L entreprise d économie sociale est issue d initiatives du milieu. Œuvrant dans le secteur marchand, ses activités d exploitation consistent notamment en la vente ou l échange de biens ou de services. Revêtant un caractère entrepreneurial qui s articule autour d une finalité sociale, une telle entreprise présente les caractéristiques suivantes : 1 Sa finalité première est de produire des biens et des services répondant à des besoins économiques et sociaux, individuels ou collectifs. 2 Ses principes et ses règles de fonctionnement reposent sur : Un cadre réglementaire qui assure un processus de gestion démocratique; Des activités favorisant chez les membres ou les clients la participation et la prise en charge individuelle et collective; La primauté de la personne et du travail sur le capital, notamment dans la répartition des surplus et des revenus; Une propriété collective des capitaux et des moyens de production. 3 Sa contribution se mesure à son incidence sur le développement local et des collectivités, notamment par la création d emplois durables, le développement de l offre de nouveaux services, l amélioration de la qualité de vie, etc. 4 Elle est soit une entreprise privée autonome dotée d un statut d OBNL ou une coopérative, soit un projet autonome porté par les autres composantes de l économie sociale que sont les organismes communautaires. Dans les deux cas, ils sont gérés selon des règles entrepreneuriales (autonomie de gestion, autonomie financière, viabilité, etc.). 5 Sa viabilité économique repose principalement sur les revenus autonomes qu elle tire de ses activités d exploitation auprès de consommateurs privés ou publics. Une intervention de l État, ponctuelle ou récurrente, peut être nécessaire, puisque ces entreprises, bien qu actives dans le secteur marchand de l économie, interviennent dans des activités économiquement moins rentables ou caractérisées par un marché restreint ou insuffisant. 1 Inspiré presque intégralement du Guide d analyse des entreprises d économie sociale, RISQ, Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 2

3 1.3 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Pour être admissible, une entreprise doit posséder toutes les caractéristiques suivantes : Être un organisme à but non lucratif ou une coopérative; Être légalement constitué ou incorporé avec charte et règlements généraux lors du dépôt du projet; Avoir son siège social à Sherbrooke; Créer au moins un (1) emploi permanent; Viser à générer des revenus provenant de la vente de produits ou de services correspondant à un minimum de 50 % des revenus annuels de l entreprise d économie sociale; S appuyer sur une démarche entrepreneuriale formelle; Avoir une mise de fonds minimale de 20 % du coût total du projet. Cette mise de fonds peut se composer de capital propre et nouveau à investir, d actifs transférés et dédiés au projet, d apports de partenaires, de contributions du milieu en ressources humaines (bénévolat), matérielles et financières; Renoncer à toutes formes de ristournes contribuant à la valorisation de l avoir des membres pour la durée du suivi ou du financement par le FDEES. 1.4 SECTEURS ADMISSIBLES ET SECTEURS EXCLUS Sont admissibles : Tous les secteurs d activités qui répondent aux besoins de la population et des collectivités. Sont exclus : Les organisations à caractère sexuel, religieux ou politique ou dont les activités portent à une controverse sur le plan éthique. 1.5 SECTEURS PRIORISÉS L approbation du plan d action annuel de développement de l économie sociale requis par le protocole d entente entre la CDEC de Sherbrooke et Sherbrooke Innopole, identifiera les secteurs priorisés. Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 3

4 2. VOLET DÉMARRAGE ET DÉVELOPPEMENT 2.1 DÉPENSES ADMISSIBLES Les dépenses en capital telles que terrain, bâtisse, équipement, machinerie, matériel roulant, frais d incorporation et toute autre dépense de même nature; L acquisition de technologies, de logiciels ou progiciels, de brevets et toutes autres dépenses de même nature; Les besoins de fonds de roulement, se rapportant strictement aux opérations de l entreprise calculés pour la première année du projet. 2.2 DÉPENSES NON ADMISSIBLES Les dépenses affectées à la réalisation d un projet mais effectuées avant le dépôt officiel de la demande au FDEES ne sont pas admissibles; L aide financière consentie ne peut servir aux dépenses de fonctionnement d un organisme communautaire, au financement de son service de la dette ou au financement d un projet déjà réalisé; Les aides financières combinées provenant de Sherbrooke Innopole (CLD) et des gouvernements du Québec et du Canada ne doivent pas dépasser 80 % des dépenses admissibles; Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 4

5 3. VOLET CONSOLIDATION 3.1 PROJETS ADMISSIBLES Avoir été financé au démarrage par le FDEES; Présenter un montage financier démontrant la pérennité de l entreprise. Ce montage pourra évidemment inclure des contributions récurrentes d autres sources gouvernementales; Démontrer que l entreprise a ou est prête à se doter des ressources et des compétences pour atteindre ses objectifs sociaux et économiques et assurer son développement à long terme (plan d affaires, états financiers, etc.); S engager à participer activement à une démarche de consolidation et de suivi avec l organisme attitré. 3.2 DÉPENSES ADMISSIBLES Les mêmes que pour le volet démarrage et développement; L achat de services conseils et de formations pertinents à la démarche de consolidation et complémentaires à ceux offerts par Sherbrooke Innopole (CLD) et la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke. 3.3 CONDITIONS DU FINANCEMENT Le montant accordé par le FDEES en consolidation ne pourra être supérieur au total des revenus reçus par l entreprise en contrepartie de la vente de biens ou de services, à l exclusion de montants versés par un organisme des gouvernements du Québec ou du Canada, un fonds spécial, une municipalité ou provenant de toute activité de financement; Une entreprise pourra bénéficier d un étalement des versements pour une période maximale de 2 ans; La demande d aide financière en consolidation devra comporter un plan de redressement détaillé, des états financiers vérifiés par une personne reconnue et externe à l entreprise, ainsi que des prévisions financières sur trois ans. Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 5

6 4. GESTION DU FONDS 4.1 MANDATAIRE Afin d assurer la gestion du Fonds de développement des entreprises d économie sociale, Sherbrooke Innopole (CLD) reconnaît la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke comme son mandataire. La CDEC jouera son rôle dans le cadre de ce mandat conformément aux obligations inscrites au protocole d entente accepté par le conseil d administration de Sherbrooke Innopole (CLD). 4.2 COMPOSITION DU COMITÉ D INVESTISSEMENT Tel que requis au protocole d entente, La CDEC soumet la composition de son comité d investissement qui est formé de : un président, sans droit de vote, nommé par le conseil administration de la CDEC pour guider le processus et garantir l atteinte des objectifs visés; cinq personnes, avec droit de vote, nommées pour deux ans, dont un (1) membre en règle du conseil d administration de Sherbrooke Innopole (CLD). Elles sont choisies en fonction de leur expertise et de leurs compétences; un membre du personnel terrain de Sherbrooke Innopole (CLD), sans droit de vote, ayant pour rôle de faciliter les liens entre le développement de l économie sociale et le développement d entreprises privées à Sherbrooke. Aucune des cinq personnes votantes ne doit faire partie du conseil d administration de la CDEC. Des règles d éthique encadrent le comportement des membres du comité d analyse et de sélection du fonds. Les membres du comité ne sont pas rémunérés dans l exercice de leur fonction. 4.3 NATURE DE L AIDE ET MODALITÉS DE FINANCEMENT Le FDEES vise à financer un minimum de deux projets présentés par année par tranche de $ à son enveloppe. L aide financière est déterminée par le comité d investissement du Fonds de développement des entreprises d économie sociale et peut prendre la forme de subvention ou de prêt sans intérêt. La forme de l aide financière est adaptée aux besoins et aux réalités de chaque entreprise. Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 6

7 Les modalités sont : Le financement est versé selon les recommandations du comité d investissement; Tous les projets autorisés feront l objet d une convention de financement entre Sherbrooke Innopole et le bénéficiaire. Cette convention définira les conditions de versement de l aide financière et les obligations des parties; Les déboursés du financement du FDEES sont effectués après la signature de la convention de financement entre Sherbrooke Innopole et l organisme bénéficiaire; L aide financière du FDEES est ponctuelle. Une entreprise donnée pourra recevoir une seule fois une subvention pour son démarrage et un maximum de deux fois une subvention de consolidation; L aide financière ne pourra se substituer à des programmes gouvernementaux existants, mais plutôt agir de façon complémentaire. 4.4 PRÉSENTATION DE LA DEMANDE DE FINANCEMENT Une demande peut être présentée en tout temps durant l année. La CDEC de Sherbrooke détermine si la demande de financement est admissible ou si un accompagnement additionnel est nécessaire avant toute analyse ou présentation au comité d investissement du FDEES; Le personnel de la CDEC accompagne les promoteurs dans le développement de leur projet d entreprise. Lorsque le dossier est complet, il est officiellement déposé au FDEES et la date de dépôt officielle est consignée au dossier et communiquée aux membres du comité d investissement; Un plan d affaires 2, démontrant une viabilité et une croissance de la rentabilité, ainsi que tous les documents jugés nécessaires par la CDEC de Sherbrooke doivent accompagner la demande de financement. 4.5 PROCÉDURE D ANALYSE Le personnel de la CDEC fait l analyse du projet en fonction des critères. Le plan d affaires ainsi que l analyse et les recommandations de l agent sont ensuite présentés au comité d investissement; La présentation des projets se fait en deux étapes, soit l analyse du plan d affaires complet et la rencontre des promoteurs; Suite au processus d analyse, des recommandations seront émises s il y a lieu. L entreprise devra s engager à entreprendre les démarches pour corriger la situation; 2 Les plans d affaires déposés devront être élaborés sous le modèle de plan d affaires élaboré par la CDEC, inspiré du guide «Conjuguer l économie et le social» du gouvernement du Québec. Ce modèle de plan d affaires est disponible à la CDEC de Sherbrooke. Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 7

8 Si la décision est favorable et lorsque toutes les conditions sont respectées, une convention de financement est signée entre les promoteurs et Sherbrooke Innopole (CLD); Tout projet recevant un financement du FDEES fait l objet d un suivi pendant un minimum de 2 ans par la CDEC suite à la signature de la convention; L aide financière pourra être versée par tranche ou sur présentation de factures. Sherbrooke Innopole (CLD) se réserve le droit d interrompre le versement si l avancement des travaux ne respecte pas l échéancier ou les résultats convenus. 4.6 CRITÈRES DE FINANCEMENT Chaque projet est évalué en fonction des critères relatifs à un projet d économie sociale. Une attention particulière sera accordée au profil du groupe promoteur, à sa capacité d assurer un service de qualité, à ses aptitudes en gestion et à son maillage avec la collectivité; Les projets sont ensuite priorisés en fonction de l impact social et des emplois créés sur le territoire de Sherbrooke. En outre, les projets doivent : Répondre, selon la présente politique, à la définition d un projet d économie sociale; Démontrer l enracinement dans la communauté; Être soutenus par une organisation détenant une expérience pertinente dans le secteur d activité; Faire la preuve de présence, via leur organisation, de compétences en gestion de l équipe de direction et en gouvernance du conseil d administration 3 ; Respecter les principes de gestion de la qualité de la vie démocratique au sein de l organisation; Distinguer clairement au sein de l organisation les fonctions de direction et d administrateur; Viser la poursuite d une finalité sociale et d une contribution à la cohésion sociale; Répondre à des besoins sociaux et économiques déterminés par la communauté; Créer et maintenir des emplois durables et de qualité; Démontrer une expectative de pérennité de l entreprise d économie sociale. 3 Le comité d investissement du FDEES pourra émettre des conditions relatives aux critères de financement visant à l amélioration des compétences de l équipe de direction ou du conseil d administration. Politique du Fonds de développement des entreprises d économie sociale (FDEES) Page 8

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche SOUTIEN FINANCIER AUX ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Le dynamisme des communautés du territoire

Plus en détail

FONDS À L ÉMERGENCE ENTREPRENEURIALE POLITIQUE D INVESTISSEMENT

FONDS À L ÉMERGENCE ENTREPRENEURIALE POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS À L ÉMERGENCE ENTREPRENEURIALE POLITIQUE D INVESTISSEMENT Adoptée au conseil d administration du 12 décembre 2012 Sommaire Politique d investissement du Centre local de développement Joliette (CLDJ)

Plus en détail

Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3

Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3 Fonds Jeunes promoteurs CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Candidats admissibles... 2 Conditions d admissibilité... 2 Projets admissibles... 3 Volet A : concrétisation de projets

Plus en détail

CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS

CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS CLD de la MRC Robert-Cliche Politique d investissement commune FLI/FLS Adoptée le 17 novembre 2010 par les membres du conseil d administration du CLD Robert-Cliche Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée le 17 septembre 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support aux promoteurs... 3 1.4 Financement

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité FONDS ÉMERGENCE FÉ Le Fonds émergence vise à soutenir la préparation de projets d entreprise ou les activités nécessaires à la concrétisation de projets afin de diversifier et développer l économie locale.

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) TABLE DES MATIÈRES 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT POUR LE FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT... 3 2. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES... 3 3.

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix Est

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix Est POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS CLD de la MRC de Charlevoix Est ADOPTÉE LE 7 DÉCEMBRE 2011 1 Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission des fonds... 3 1.2 Principe...

Plus en détail

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement

Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Document d information Appel de projets Pacte rural 2015 : Politique d investissement Lancement de l appel de projets : 12 février 2015 Date limite dépôt des dossiers : 6 mars 2015 Résumé Dans le cadre

Plus en détail

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS 2 mars 2015 Fonds d investissement en agriculture de la MRC de Bécancour (FIAB) Territoire de la MRC de Bécancour PRÉAMBULE ET MISE EN CONTEXTE Quiconque habite la ruralité

Plus en détail

Politique d investissement. Fonds d investissement local Laurentides (FILL)

Politique d investissement. Fonds d investissement local Laurentides (FILL) Politique d investissement Fonds d investissement local Laurentides (FILL) Adoptée au CA le 18 juin 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support

Plus en détail

GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE

GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES POUR LES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE Octobre 2007 Table des matières Préambule 4 Sommaire exécutif 5 1. La présentation de l organisme 6 1.1 L historique de l

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix-Est

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS. CLD de la MRC de Charlevoix-Est POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS CLD de la MRC de Charlevoix-Est MODIFIÉE LE 26 FÉVRIER 2014 Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission des fonds... 3 1.2 Principe... 3

Plus en détail

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS MRC DE L ÉRABLE

POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS MRC DE L ÉRABLE POLITIQUE D'INVESTISSEMENT COMMUNE FLI/FLS MRC DE L ÉRABLE ADOPTÉE LE Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 3 1.1 Mission de la MRC de L'Érable par le développement économique de L'Érable...

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT

POLITIQUE D INVESTISSEMENT Centre local de développement DE LA MRC DE ROUYN-NORANDA POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) ADOPTÉE : 26 mars 2014 MAJ : Mars 2014 Mai 2003 Avril 2001 Janvier 2001 Août 1999

Plus en détail

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT «FLI» ET FONDS LOCAL DE SOLIDARITÉ «FLS» CONJOINTEMENT LES «FONDS LOCAUX» Mise à jour Automne

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYÉ GUIDE DE L EMPLOYÉ POLITIQUE D INVESTISSEMENT

GUIDE DE L EMPLOYÉ GUIDE DE L EMPLOYÉ POLITIQUE D INVESTISSEMENT GUIDE DE L EMPLOYÉ GUIDE DE L EMPLOYÉ POLITIQUE D INVESTISSEMENT MAJ 18-01-2013 2 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE D INVESTISSEMENT... 3 2.1 Définition... 3 2.2 Créneau

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux

Guide pour une demande de financement. 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Guide pour une demande de financement 2012-2014 Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) Projets locaux et régionaux Table des matières 1. PRÉSENTATION... 3 1.1 Le Forum jeunesse de la région de

Plus en détail

Plan de travail 2014-2019

Plan de travail 2014-2019 MRC Dates de limites Maria-Chapdelaine d appels projets : 15 mars et 15 octobre. 3 février 2015 Page 1 Table des matières MISSION... 3 ENJEUX, AXES DE DÉVELOPPEMENT ET GROUPES PARTICULIERS... 3 POLITIQUE

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE L OUTAOUAIS 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE L OUTAOUAIS 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE L OUTAOUAIS 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR Mis à jour le 29 mai 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. CADRE D APPLICATION... 1 3. BUT ET OBJECTIFS DE L

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET ADOPTÉE LE 9 SEPTEMBRE 2009 MODIFIÉE EN MAI 2012 Le Forum jeunesse Estrie est soutenu financièrement par le gouvernement

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux!

!Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! !Mutuelle!!de microfinance (Québec)!!!!Défis et enjeux! Du microcrédit à la microfinance!!!! Les défis et enjeux! La cohérence - Mission, vision! L innovation! Croissance et rentabilité! Gouvernance! L

Plus en détail

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Fiducie du Chantier de l économie sociale. Ce document

Plus en détail

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR 17 SEPTEMBRE 2012 1 TABLE DES MATIÈRES 1. L ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 3 2. CADRE D APPLICATION

Plus en détail

2 0 1 2-2 0 1 5 E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E

2 0 1 2-2 0 1 5 E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E R É G I O N T O U R I S T I Q U E D E S Î L E S D E L A M A D E L E I N E E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E 2 0 1 2-2 0 1 5 GUIDE DU PROMOTEUR TABLES DES MATIÈRES

Plus en détail

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la

Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Les informations sur les taux et conditions de financement décrites dans ce document ne viennent pas remplacer la politique d investissement de la Fiducie du Chantier de l économie sociale. Ce document

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre ET VOUS, QUE FERIEZ-VOUS AVEC 25 000 $? Au sujet des comités Présents pour les jeunes Composés de dirigeants locaux de la Banque Nationale, d intervenants

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

Dépliant explicatif et critères d attribution

Dépliant explicatif et critères d attribution Dépliant explicatif et critères d attribution Dépôt de candidatures jusqu au Le Fonds de développement culturel s adresse aux organismes culturels, artistes, artisans et établissements d éducation portcartois.

Plus en détail

SOUTIEN AU TRAVAILLEUR AUTONOME

SOUTIEN AU TRAVAILLEUR AUTONOME Centre local d emploi de Saint-Jérôme NATURE DU PROGRAMME ET FORME D AIDE SOUTIEN AU TRAVAILLEUR AUTONOME La mesure STA a pour objectif premier de fournir un encadrement au démarrage d entreprise. La mesure

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT PACTE RURAL 2014-2019

FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT PACTE RURAL 2014-2019 FORMULAIRE DE DEMANDE DE FINANCEMENT PACTE RURAL 2014-2019 Vous devrez obligatoirement joindre à votre formulaire de demande d aide, complété et signé, les documents suivants. Si un document est manquant,

Plus en détail

Structures d entreprise du secteur alimentaire

Structures d entreprise du secteur alimentaire Camp de formation intensive Séminaires Web presentés par Food Secure Canada soutenus par La fondation de la famille J.W. McConnell Structures d entreprise du secteur alimentaire avec Julie Hamel ~ FDEM

Plus en détail

1. LES OBJECTIFS PRIORITAIRES DE L EPRT

1. LES OBJECTIFS PRIORITAIRES DE L EPRT Dernière mise à jour : 12 novembre 2013 ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE CHARLEVOIX 2013-2015 Catégorie FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS L EPRT de Charlevoix partenaire du développement touristique

Plus en détail

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE

1. DESCRIPTION DU PROGRAMME 2. MISE EN CONTEXTE ENTENTE ADMINISTRATIVE SUR LA GESTION DU FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVES SOCIALES DANS LE CADRE DES ALLIANCES POUR LA SOLIDARITÉ (MESS-VILLE 2015) GUIDE PRATIQUE 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME L Entente administrative

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS et ORIENTATIONS

PRINCIPES DIRECTEURS et ORIENTATIONS 1 PRINCIPES DIRECTEURS et ORIENTATIONS Le comité de travail pour la fondation d un nouveau distributeur de films indépendants au Québec ET les membres fondateurs de ce même organisme, incorporé sous le

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Demande de financement 2014-2015

Demande de financement 2014-2015 IDENTIFICATION DU PROJET Titre du projet : Municipalité(s) où se réalise le projet : Localisation géographique du projet (joindre les cartes, plans et devis, schémas et toute autre support approprié).

Plus en détail

FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT FINANCEMENT D ENTREPRISES

FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT FINANCEMENT D ENTREPRISES FINANCEMENT D ENTREPRISES CONDITIONS GÉNÉRALES 1. MANDAT ET RÔLE DU CLD DE ROUSSILLON Le CLD offre des services de première ligne d accompagnement ou de soutien technique ou financier auprès des entrepreneurs

Plus en détail

Politique de Soutien aux Entrepreneurs SEPTEMBRE 2015

Politique de Soutien aux Entrepreneurs SEPTEMBRE 2015 Politique de Soutien aux Entrepreneurs SEPTEMBRE 2015 Politique de Soutien aux Entrepreneurs de la MRC de Bonaventure 2 POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRENEURS DE LA MRC DE BONAVENTURE 1. Les services aux

Plus en détail

5.3 Subvention salariale

5.3 Subvention salariale 5.3 Subvention salariale 5.3 SUBVENTION SALARIALE 2015-04-14 Table des matières Page 2 sur 26 Table des matières 1. LA MESURE... 4 1.1. Objectif... 4 1.2. Description... 4 1.2.1. Choix du volet... 4 1.3.

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Janvier 2015

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Janvier 2015 PASSEPORT Guide de présentation des demandes Janvier 2015 Le présent document a été produit par le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations Coordination et rédaction Direction du soutien

Plus en détail

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE!

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! Danny Roy, agent de développement Économie sociale Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal droy@credemontreal.qc.ca 514 842-2400, poste 2500

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux études Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux études Conditions et exigences pour les études de besoins et de faisabilité

Plus en détail

5.3 Subvention salariale

5.3 Subvention salariale 5.3 Subvention salariale 5.3 SUBVENTION SALARIALE 2013-03-25 Table des matières Page 2 sur 26 Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 2 1. LA MESURE... 4 1.1. Objectif... 4 1.2. Description... 4 1.2.1.

Plus en détail

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision

Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2. Prochaine révision. Date de révision Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 2 TITRE DE LA POLITIQUE Approuvée en Janvier 2013 FINANCEMENT DES PROGRAMMES DE RECYCLAGE DES INF. AUT., INF. PSYCH. AUT. ET INF. AUX. AUT. Direction/Division

Plus en détail

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME ANNEXE III accès logis québec Programme qui favorise le développement de logements destinés à des ménages à revenus faibles ou modestes ainsi qu aux clientèles ayant des besoins particuliers en habitation.

Plus en détail

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable 1 Finance socialement responsable Marguerite Mendell Université Concordia CRISES-HEC

Plus en détail

Mémoire sur le projet de Loi sur la Banque de développement économique du Québec présenté par le Chantier de l économie sociale

Mémoire sur le projet de Loi sur la Banque de développement économique du Québec présenté par le Chantier de l économie sociale Mémoire sur le projet de Loi sur la Banque de développement économique du Québec présenté par le Chantier de l économie sociale Aux auditions publiques sur le projet de loi n 36, Loi sur la Banque de développement

Plus en détail

FICHE. Le financement

FICHE. Le financement FICHE # 7 Le financement Le financement Pourquoi entreprendre cette démarche? Parce que c est par le financement à la mission globale que les organismes communautaires autonomes pourront réaliser leur

Plus en détail

Office de réglementation des maisons de retraite. Conseil consultatif des parties prenantes Mandat

Office de réglementation des maisons de retraite. Conseil consultatif des parties prenantes Mandat Conseil consultatif des parties prenantes Mandat Autorité : L (ORMR) est établi en tant que personne morale sans capital-actions en vertu de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite. Le mandat de l ORMR

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS)

MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS) MISE EN ŒUVRE À SHERBROOKE DU PLAN D ACTION GOUVERNEMENTAL POUR LA SOLIDARITÉ ET L INCLUSION SOCIALE (PAGSIS) -version révisée le 18 juin 2012- Document réalisé par la Concertation sherbrookoise pour la

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

Recommandations avant inscription à AC JumpStart

Recommandations avant inscription à AC JumpStart Recommandations avant inscription à AC JumpStart Qu est-ce qu AC JumpStart? AC JumpStart est un programme innovateur d incubation et d encadrement soutenant l implantation d entreprises en démarrage à

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) 1. IDENTIFICATION DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE (raison sociale) LIEU DE RÉALISATION DU PROJET (Numéro, rue, app., code postal) Code postal Téléphone

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Analyse de la demande L'entreprise qui désire obtenir un financement de la SODEC doit déposer un plan d'affaires.

Analyse de la demande L'entreprise qui désire obtenir un financement de la SODEC doit déposer un plan d'affaires. APPROCHE D AFFAIRES En matière de financement des entreprises, l'intervention de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) s effectue dans les différents domaines du secteur de la

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015

PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015 PASSEPORT INNOVATION Guide de présentation des demandes Mai 2015 Le présent document a été produit par le ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations Coordination et rédaction Direction

Plus en détail

La réussite de vos projets de croissance

La réussite de vos projets de croissance La réussite de vos projets de croissance PLAN STRATÉGIQUE DE CROISSANCE (BUSINESS CASE) FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices

Plus en détail

3 e édition. Guide pour soumettre un projet jeunesse aux Comités régionaux Présents pour les jeunes

3 e édition. Guide pour soumettre un projet jeunesse aux Comités régionaux Présents pour les jeunes 3 e édition Guide pour soumettre un projet jeunesse aux Comités régionaux Présents pour les jeunes Au sujet des Comités régionaux Présents pour les jeunes Composés de dirigeants locaux de la Banque Nationale,

Plus en détail

6 financement du projet

6 financement du projet 6 financement du projet Le montage financier d un projet de transfert diffère d une entreprise à une autre. Contrairement à la croyance populaire, il n y a pas de produit financier universel en transfert

Plus en détail

La Caisse d économie solidaire Desjardins

La Caisse d économie solidaire Desjardins La Caisse d économie solidaire Desjardins Notre mission Soutenir le développement de l économie sociale et solidaire en misant sur l entrepreneuriat collectif au sein de quatre réseaux : coopératif, communautaire,

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Généralités 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2015-01-05 Table des matières Page 2 sur 2 Table des matières Table des matières...2 CONCERTATION POUR L EMPLOI - Généralités...3

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

LES RÉSIDENCES. Les projets de résidence admissibles à la TOHU sont les suivants :

LES RÉSIDENCES. Les projets de résidence admissibles à la TOHU sont les suivants : LES RÉSIDENCES Les résidences sont un moyen permettant aux artistes professionnels, aux collectifs et aux compagnies à but non lucratif d'avoir accès à des infrastructures adaptées et des ressources humaines

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ

LES PARTICULARITÉS DE LA COOPÉRATIVE DE SOLIDARITÉ Vous envisagez de vous lancer en affaires sous la formule «Coopérative»? Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1131099L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes PROJET DE LOI autorisant l approbation des amendements à l article 1 er et à l article 18 de l accord portant création de la Banque

Plus en détail

FINANCEMENT, AIDE FINANCIÈRE

FINANCEMENT, AIDE FINANCIÈRE FINANCEMENT, AIDE FINANCIÈRE SOMMAIRE PAR ORGANISME Notre approche pour un projet 3 Normes de financement dans la pratique 4 Garanties 5-8 Banque de développement du Canada 9-10 Centre local de développement

Plus en détail

5.11 Programme de subventions aux entreprises adaptées

5.11 Programme de subventions aux entreprises adaptées 5.11 Programme de subventions aux entreprises adaptées 5.11 PROGRAMME DE SUBVENTIONS AUX ENTREPRISES ADAPTÉES 2014-02-17 Table des matières Page 2 sur 16 Table des matières RÉFÉRENCE 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Centre Meredith/ Meredith Centre Centre communautaire Gymnase double Aréna Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Contenu de la présentation Bref historique de la Fondation Chelsea et le Centre

Plus en détail

Plan de travail Pacte rural 2014-2019

Plan de travail Pacte rural 2014-2019 Plan de travail Pacte rural 2014-2019 Plan de travail Pacte rural 2014-2019 Page 1 1 État de la situation et défis à relever 1.1 Évolution et projection socioéconomique La MRC de Memphrémagog présente

Plus en détail

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019

DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 STRATÉGIE DES PARTENARIATS DE LUTTE CONTRE L ITINÉRANCE (SPLI) 2014-2019 Catherine Giroux, Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Objectifs de la séance d information Présenter les orientations

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX PLANS D'ENTREPRISE FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION (FPPI) Le Fonds pour les projets pilotes d innovation (FPPI) est un programme régi par le Ministère du Développement

Plus en détail

étapes du financement d un transfert d entreprise 1. Documentation du projet et réalisation du plan d affaires

étapes du financement d un transfert d entreprise 1. Documentation du projet et réalisation du plan d affaires 4 FINANCEMENT DU PROJET Le montage financier d un projet de transfert diffère d une entreprise à une autre. Contrairement à la croyance populaire, il n y a pas de produit financier universel en transfert

Plus en détail

GUIDE DE REDRESSEMENT

GUIDE DE REDRESSEMENT GUIDE DE REDRESSEMENT BASCULEMENT AUX NORMES COMPTABLES CANADIENNES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) LIÉS PAR UNE CONVENTION AVEC LA SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT (SCHL)

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

Les 28 avantages et 4 inconvénients de l incorporation Luc Audet, avocat, 2006 À jour au 31 mars 2006

Les 28 avantages et 4 inconvénients de l incorporation Luc Audet, avocat, 2006 À jour au 31 mars 2006 Les 28 avantages et 4 inconvénients de l incorporation Luc Audet, avocat, 2006 À jour au 31 mars 2006 A. Introduction Au Québec, il existe trois modes d exploitation d une entreprise à but lucratif : l

Plus en détail

Initiatives pour développer l achat public auprès des entreprises collectives

Initiatives pour développer l achat public auprès des entreprises collectives Initiatives pour développer l achat public auprès des entreprises collectives 1 Ce document a été réalisé par la Direction du développement régional et de l économie sociale du ministère des Affaires municipales,

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1)

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Table des matières : Comment puis-je obtenir la documentation sur le programme?... 2 Quels types de fonds sont

Plus en détail

Le développement économique sous contrôle de la communauté locale Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO)

Le développement économique sous contrôle de la communauté locale Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) Le développement économique sous contrôle de la communauté locale Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) Le Regroupement économique et social du Sud-Ouest (RESO) est une des quatorze

Plus en détail

CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS

CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS CAISSE D ÉCONOMIE SOLIDAIRE DESJARDINS Projet de loi no 27 Loi sur l économie sociale Mémoire présenté au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire dans le cadre

Plus en détail

Document d information

Document d information Document d information Direction des finances municipales Mars 2008 ISBN 978-2-550-52630-8 (3 e édition Mars 2008) ISBN 978-2-550-51867-9 (1 ère édition Janvier 2008) Les particularités comptables de la

Plus en détail

Ce fonds permet à la CRÉ de l agglomération de Longueuil de décider de ne pas exiger cette contribution de 20 %.

Ce fonds permet à la CRÉ de l agglomération de Longueuil de décider de ne pas exiger cette contribution de 20 %. À JOINDRE À VOTRE DEMANDE DE FINANCEMENT CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE L AGGLOMÉRATION DE LONGUEUIL (CRÉ) FONDS QUÉBÉCOIS D INITIATIVE SOCIALE (FQIS) Plan d action régional de l Alliance pour la solidarité

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail