DAF Conseil v4d tous droits réservés. RENSEIGNEMENTS/INSCRIPTIONS Tél : p. 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DAF Conseil 20131217 v4d tous droits réservés. RENSEIGNEMENTS/INSCRIPTIONS Tél : 0821 206 660 Email : Contact@dafconseil.com. p. 1"

Transcription

1 p. 1

2 V4d Pascal RENNE Président Jacques de LEISSÈGUES Directeur Adjoint & Responsable Division Carrosserie Stéphane GRILHÉ Responsable des opérations commerciales et des ventes Fabrice FORMENTIN Responsable Qualité Régis BODIN Responsable Pédagogique Jean-Jacques DUBREUIL Responsable Assistance Téléphonique Eva ROBLIN Responsable Planning et ADV Evelyne BESSETTE Responsable Comptabilité & RH Une équipe de formateurs de haute qualité Une équipe de Hotliners de très grande technicité p. 2

3 Véritable plan Technique, Commercial et managérial, permet de proposer à stratégie de formation sur le moyen et long terme et non plus sur la répétition de stages ponctuels. vous faire bénéficier directement ou optionnellement: De cours en version dématérialisée (option) pendant que vous travaillez sur le véhicule. Une assistance à la résolution de problèmes techniques et de diagnostic vous permettant : Gain de Temps: Recherche de panne écourtée grâce à votre «technicien supplémentaire»! Maîtrise Technique: professionnalisme «autonome», Satisfaction Client: Diagnostic maîtrisé pour une réduction des immobilisations des véhicules. Formation Continue: Formation «pratique» et «concrète» à chaque diagnostic en «Équipe». Retour sur Investissement : Productivité accrue grâce à la présence constante technicien Expert -traitance et à une facturation ajustée. la communication vers ses clients automobilistes, en la rendant simple, très économique et redoutablement efficace. En quelques clics et quelques secondes, vous envoyez des SMS ou s personnalisés au nom du client pour : Confirmer des dates de RDV ou de restitution de véhicule Relancer automatiquement les clients à une date choisie pour des entretiens ou interventions à prévoir sur leur véhicule Proposer de répondre à une enquête de satisfaction, obtenir les résultats en temps réel (au ffaires) et les comparer à ceux de ses confrères Envoyer des informations, personnalisées au nom de chaque client : Campagne de communication -glace) Campagne de promotion (cette semaine le forfait réparation pare- (journée portes ouvertes), par exemple. p. 3

4 Index des Formations ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Référence Désignation Durée Page TECH 21 Les Principes de l'électricité et de l'électronique dans l'automobile 2 Jours 9 TECH 7 Les systèmes multiplexés automobile 1 Jour 10 TECH 3 Lire et interpréter les schémas électriques 1 Jour 11 TECH EE3 Les systèmes électriques complexes 3 Jours 12 TECH EE5 TECH DIAG TECH DIAG3 DIAG EXP TECH 28 Les systèmes électriques : Des bases aux systèmes complexes Diagnostiquer à l'aide d'un lecteur de code et appliquer une méthodologie Méthodologie experte du diagnostic à l'aide d'un lecteur de codes du diagnostic de la panne Symptômes de pannes: Compréhension, Diagnostic, Résolution 5 Jours 13 2 Jours 14 3 Jours 15 1 Jour 16 1 Jour 17 OSCIL 1 Diagnostiquer à l'aide de l'oscilloscope 1 Jour 18 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC MOTEUR Référence Désignation Durée Page TECH 20 Les courroies de distributions et leurs contraintes de montage 1 Jour 19 TECH 22 Les technologies des TURBO 1 Jour 20 TECH 23 Les Boites de vitesses robotisées 1 Jour 21 V410 F1 DIAG Embrayage tourisme: diagnostic 1 Jour 22 TDCR TECH D3 PIEC TECH5 Diagnostic des Pièces Techniques: Les technologies du Common Rail Diagnostic des Pièces Techniques: Pompes, Capteurs et actionneurs Les Pièces Techniques (hors FAP) : du Diagnostic à la réparation 2 Jours 23 3 Jours 24 5 Jours 25 p. 4

5 TECHNOLOGIES DES MOTEURS ESSENCE Référence Désignation Durée Page E002 Combustion moteur essence - et diagnostic 2 Jours 26 D001 EOBD - Diagnostic 1 Jour 27 B005 La dépollution des moteurs modernes - Les normes EURO - Les technologies 1 Jour 28 TECH IE4 Les Technologies Injection Essence 4 Jours 29 TECHNOLOGIES DES MOTEURS DIESEL TDCR Les technologies diesel du Common Rail 2 Jours 30 TECH 9 Le système diésel à Injecteur Pompe 1 Jour 31 TECH 15 TECH D3 Les technologies des Filtres à Particules et du SCR adblue Diagnostic des Pièces Techniques: Pompes, Capteurs et actionneurs 1 Jour 32 3 Jours 33 MOTORISATIONS HYBRIDES-ELECTRIQUES Référence Désignation Durée Page TECH HYB2 Initiation aux technologies hybrides 2 Jours 34 TECH 25 STOP & START : fonctionnement et diagnostic des technologies micro-hybrides 1 Jour 35 TECH B2L La sécurité autour du véhicule hybride ou électrique 2 Jours 36 TECH HYB5 Electrique B2L 5 Jours 37 p. 5

6 REVISION ET ENTRETIENAUTOMOBILE Référence Désignation Durée Page TECH INI Les grands principes de fonctionnement des véhicules modernes 2 Jours 38 TECH GCP La Révision Garantie Constructeur en toute sécurité 1 Jour 39 ENTR 2 TECH 26 L'entretien automobile à 100% et la réparation avec diagnostic Entretien du Filtre à Particules et du système SCR adblue dans le cadre de la révision 2 Jours 40 1 Jour 41 TECH GDM5 Gestion et dépollution du moteur Common Rail 5 Jours 42 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL ATGEO Contrôle réglage et diagnostic des trains roulants 2 Jours 43 TECH 18 La liaison au sol: l'amortisseur 1 Jour 44 TECH 24 Directions électriques et électro-hydrauliques 1 Jour 45 TECH 17 ABS- Freins de parking Electrique : Les systèmes de freinage modernes 1 Jour 46 F001 ESP-AFU: Fonctionnement, Entretien, Diagnostic 1 Jour 47 TECH FM2 TECH GEO4 Les systèmes de freinage modernes et de sécurité active Le contrôle complet des trains roulants : Géométrie, direction, suspension 2 Jours 48 4 Jours 49 CONFORT ET SECURITÉ Référence Désignation Durée Page CERTIF CLIM2 La maintenance du circuit de climatisation et le respect 2 Jours 50 CLIM REG La Régulation Electronique de la Climatisation 2 Jours 51 APTITUDE frigorigènes (Cat V) la manipulation des liquides ½ jour 52 p. 6

7 CONFORT ET SECURITÉ Référence Désignation Durée Page TECH 8 Les systèmes d'airbag 1 Jour 53 TECH 27 Les nouvelles technologies d'éclairage 1 jour 54 TECH 16 Les systèmes antidémarrages 1 Jour 55 CARROSSERIE CAR ORGA CAR ASSU CAR COM CAR VAD2 CARCHIF EAD restitution Maîtriser la démarche commerciale auprès des Maîtriser la vente commerciale en carrosserie Maitriser et développer la vente additionnelle en carrosserie Maîtriser les outils de chiffrage des sinistres et 2 Jours 56 2 Jours 57 2 Jours 58 2 Jours 59 2 Jours 60 CAR GEST 2 Jours 61 CAR BO L'organisation du Back Office en carrosserie 2 Jours 62 CARSOUDALU Initiation au cupro-brasage et au soudage aluminium 2 Jours 63 CAR CQS1 Soudage par résistance- Concept CQS 1 Jour 64 CAR CQS2 Soudage par résistance- Conformité et rentabilité 1 Jour 65 CAR DEBOSS3 Appréhender le débosselage sans peinture 3 Jours 66 p. 7

8 COMMERCE-ORGANISATION AUTOMOBILE Référence Désignation Durée Page R COM Organisation Atelier, Commerce, Droits et obligations 2 Jours 67 TECH PF Collaboratrice, interface entre l'atelier et le client : comprendre le fonctionnement des véhicules modernes pour une meilleure prise en charge des clients 2 Jours 68 VAD-1 La vente additionnelle en Atelier 1 Jour 69 RT COM Accueil téléphonique : faites la différence au premier coup de fil 1 Jour 70 XCOM 1 Jour 71 MRX-F5 Les essentiels pour un meilleur service client au féminin 5 Jours 72 LES METIERS DE LA DISTRIBUTION M COM Magasinier, apporter un conseil technique et vendre 2 Jours 73 VTECH-DIS Ventes induites et Gestion des conflits sur les pièces techniques 1 Jour 74 VD-COM Accueil, écoute, vente en Distribution 1 Jour 75 RT COM Accueil téléphonique : faites la différence au premier coup de fil 1 Jour 76 p. 8

9 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Les Principes de l'électricité et de l'électronique dans l'automobile Connaitre les principes électriques fondamentaux dans un circuit électrique. Connaitre les principaux composants électroniques et leurs applications dans les circuits électr REFERENCE TECH 21 2 jours Le circuit électrique Contrôle des circuits électrique LES PRINCIPAUX CIRCUITS ÉLECTRIQUES Principe du fonctionnement du montage en parallèle Principe du fonctionnement du montage en série Les lois régissant les circuits électriques LES PRINCIPAUX COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES La diode La diode électroluminescente le condensateur La thermistance Le transistor LES APPLICATIONS DANS Le relais avec diode le calculateur électronique TECHNIQUE VL - PL Mécaniciens et carrossiers Automobile et PL ampérométrique. ampérométrique. Mesure des chutes de tension sur des circuits électriques. p. 9 S TECH 3 TECH 7

10 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Les systèmes multiplexés automobile Etre capable de décrire les différents réseaux multiplexés présent dans un véhicule ainsi que leurs particularités de fonctionnement. oscilloscope. REFERENCE TECH 7 1 jour DEMYSTIFIER LE MULTIPLEXAGE Historique Pourquoi le multiplexage PRINCIPE DU MULTIPLEXAGE Le protocole Les supports de communication La trame LES PRINCIPAUX PROTOCOLES Le protocole VAN Le protocole CAN Les autres réseaux EXEMPLES CITROEN RENAULT VAG La batterie Les faisceaux électriques La réparation des fils multiplexés LES CONTRÔLES POUR LE DIAGNOSTIC diagnostic Les contrôles avec un multimètre Les contrôles avec un oscilloscope TECHNIQUE VL - PL Mécaniciens et carrossiers automobile et PL De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 TECH 3 Contrôle des signaux multiplexés à Etude de cas. p. 10 S OSCIL1 TECH DIAG

11 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Lire et interpréter les schémas électriques Etre capable de lire, comprendre et interpréter les principaux schémas électriques REFERENCE TECH 3 SYMBOLES ET GLOSSAIRES DES DIFFÉRENTS COMPOSANTS 1 jour Symboles Glossaire Alimentations Le relais SIMPLIFIÉ N SCHÉMA FONCTIONNEL Exemple de schéma Fermeture centralisée MÉTHODES DE SÉLECTION DE SCHÉMA Identification par le VIN Identification RENAULT Identification PSA Identification VAG Identification BMW Rôles des différents schémas LES DIFFÉRENTES NORMALISATIONS Schémas à la norme DIN Schémas PSA Schéma RENAULT TECHNIQUE VL - PL Mécaniciens et carrossiers automobile et PL De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 Recherche p. 11 S OSCIL1 TECH 7 TECH21

12 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Les systèmes électriques complexes Connaitre les différents réseaux multiplexés présent dans un véhicule ainsi que leurs particularités de fonctionnement. Comprendre les principes de fonctionnement des systèmes antidémarrage. REFERENCE TECH EE3 3 jours Session 1 : 2 jours Session 2 : 1 jour : 1 jour Test des connections la base de tension et de temps Le trigger Le front montant et descendant les signaux analogiques et numériques LE MULTIPLEXAGE : 1 jour Le protocole Les supports de communication La trame Les principaux protocoles : Le protocole VAN Le protocole CAN Les autres réseaux Les contrôles pour le diagnostic LIRE LES SCHÉMAS ÉLECTRIQUES : 1 jour La schématique PSA La schématique RENAULT La schématique DIN La schématique FIAT La schématisation des documentations génériques TECHNIQUE VL - PL Mécaniciens et carrossiers automobile et PL De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 Interprétation des paramètres pour assurer un diagnostic p. 12 S TECH DIAG

13 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Les systèmes électriques : Des bases aux systèmes complexes Connaître les principes électriques fondamentaux dans un circuit électrique. REFERENCE TECH EE5 Connaître les différents réseaux multiplexés présent dans un véhicule ainsi que leurs particularités de fonctionnement. Comprendre les principes de fonctionnement des schémas électriques des constructeurs. SYSTÈMES ÉLECTRIQUES-ÉLECTRONIQUES : 2 jours Le circuit électrique et ses composants Les grandeurs électriques Les différents montages Les défauts électriques Les composants électriques et électroniques Les principes électroniques dans LIRE LES SCHÉMAS ÉLECTRIQUES : 1 jour La schématique PSA La schématique RENAULT La schématique DIN La schématique FIAT La schématisation des documentations génériques LE MULTIPLEXAGE : 1 jour Le protocole Les supports de communication La trame Les principaux protocoles : Le protocole VAN Le protocole CAN Les autres réseaux Les contrôles pour le diagnostic : 1 jour Test des connections la base de tension et de temps Le trigger Le front montant et descendant les signaux analogiques et numériques 5 jours Session 1 : 2 jours Session 2 : 1 jour Session 3 : 1 jour Session 4 : 1 jour TECHNIQUE VL - PL Mécaniciens et carrossiers automobile et PL Analyse des signaux de Interprétation des paramètres pour assurer un diagnostic p. 13 S TECH DIAG

14 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC LA GESTION ELECTRONIQUE DU CALCULATEUR : Historique Généralité Synoptique de fonctionnement Exemple : injection, ABS,... appliquer une méthodologie système géré par un calculateur. REFERENCE TECH DIAG 2 jours LE RÖLE DES CAPTEURS LE RÖLE DES ACTIONNEURS LE DIAGNOSTIC ÉLECTRONIQUE Les données fournies par le calculateur Les différentes fonctions du calculateur Les modes dégradés ou mode secours LES OUTILS Description, présentation et caractéristique Les différents menus de diagnostic Les particularités La documentation technique fournie LES DIFFERENTS MODES DE MESURE Le multimètre LA NOTION DE RENTABILITÉ Sur véhicule : Relevé et explication des informations disponibles : Paramètre Codes défauts,... Fonctions complémentaires : Apprentissage, Télécodage... Configuration, Recherche de panne sur véhicules p. 14 TECHNIQUE VL station de diagnostic de trames diagnostic standard ou EOBD. De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 TECH 3 S DIAG EXP TECH28

15 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Méthodologie experte du Diagnostic Etre capable LES OUTILS DE DIAGNOSTIC Pourquoi un outil de diagnostic La sélection du véhicule La connexion au véhicule La prise OBD LES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE ET Les apprentissages La configuration ou télécodage Le téléchargement La RAZ des voyants de maintenance LA MÉTHODOLOGIE DE DIAGNOSTIC La réception Reconnaissance du système défaillant Lire les mémoires Confirmation des défauts Effacements des défauts Restitution du véhicule LA GESTION ÉLECTRONIQUE DU CALCULATEUR Historique Généralité Synoptique de fonctionnement Exemple : injection, ABS,... Sur véhicule : Relevé et explication des informations disponibles : Paramètre Codes défauts,... Fonctions complémentaires : Apprentissage, Télécodage... Configuration, Recherche de panne sur véhicules LE RÔLE DES CAPTEURS LES OUTILS Description, présentation et caractéristique Les différents menus de diagnostic LES PARTICULARITÉS LE DIAGNOSTIC ÉELCTRONIQUE Les données fournies par le calculateur Les différentes fonctions du calculateur Les modes dégradés ou mode secours LA DOCUMENTATION TECHNIQUE FOURNIE LES DIFFERENTS MODES DE MESURE Le multimètre p. 15 REFERENCE TECH DIAG3 3 jours Session 1 : 2 jours Session 2 : 1 jour TECHNIQUE VL station de diagnostic de trames diagnostic standard ou EOBD. De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 TECH03 S OSCIL1 TECH28

16 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC diagnostic de la panne REFERENCE DIAG EXP Pourquoi un outil de diagnostic LA FONCTION SCANTOOL : - Les fonctions La réalisation pratique de la norme LA MÉTHODOLOGIE DE DIAGNOSTIC La réception Reconnaissance du système défaillant Les pré-requis techniques Lire les mémoires Confirmation des défauts Effacements des défauts Restitution du véhicule Sur véhicule : Relevé et explication des informations disponibles : Paramètre Codes défauts,... Fonctions complémentaires : Apprentissage, Télécodage, Configuration Recherche de panne sur véhicules QUELQUES EXEMPLES TYPES Pas de communication avec Manque de puissance Anomalies sans code défaut p jour TECHNIQUE VL - PL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De bonnes connaissances électriques, électroniques et diagnostic sont recommandés TECH DIAG TECH EE5 S OSCIL1 TECH 28

17 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC Symptômes de pannes: Compréhension, Diagnostic, Résolution Etre capable de mettre en phase les symptômes du véhicule avec ses propres connaissances et les bases documentaires techniques. Appliquer une méthode de travail à une recherche de panne dans un environnement électronique. REFERENCE TECH 28 1 jour LA METHODE DE DIAGNOSTIC La réception du client Les symptômes La prise de décision Vérification des hypothèses Résolution du problème DETERMINATION DES SYMPTOMES Le processus de diagnostic Le diagramme «Causes/Effet» Ichikawa ou diagramme en arête de poisson Les composants du système : o Batterie o Moteurs électriques o Boitier convertisseur o Transmission EXERCICE SUR DES SYMPTOMES DE PANNES SUR Injection essence Injection Diésel Climatisation Habitacle MISE EN SITUATION PRATIQUE AUTOUR DE VEHICULES : Diagnostic et recherche de panne sur les systèmes : Injection Diésel Climatisation Habitacle Mise en application du diagramme «Cause/Effet» TECHNIQUE VL - PL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De bonnes connaissances électriques, électroniques et diagnostic sont recommandés TECH DIAG TECH EE5 les véhicules et bases documentaires. Fonctions complémentaires : Apprentissage, Télé codage... Configuration, Recherche de panne sur véhicules p. 17 S OSCIL1 DIAG EXP

18 ÉLECTRICITÉ ET DIAGNOSTIC du diagnostic de la panne REFERENCE OSCIL 1 LES CONNECTIONS DISPONIBLES LES FONCTIONS DE Voltmètre Ohmmètre Ampèremètre Oscilloscope Les différentes informations présentes LA BASE DE TENSION ET DE TEMPS Les différents réglages et leurs conséquences sur le signal LE TRIGGER Pourquoi le triggage LE FRONT MONTANT ET DESCENDANT LES SIGNAUX ANALOGIQUES ET NU- MÉRIQUES EXEMPLES DE SIGNAUX AUTOMOBILE 1 jour TECHNIQUE VL - PL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH 21 TECH 3 p. 18 S DIAG EXP TECH 7 TECH 28

19 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR Les courroies de distributions et leurs contraintes de montage REFERENCE TECH 20 moteur. Connaitre les particularités de manipulation et de montage. Connaitre les différentes causes possibles de rupture des courroies de distribution et galets. 1 jour IDENTIFICATION ET RÔLE DES PIÈCES TECHNIQUES DE LA DISTRIBUTION ET DES ACCESSOIRES. ÉVOLUTION DE LA DISTRIBUTION AU FIL DES ANNÉES LES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Des courroies de distribution Les pompes à eau Des courroies accessoires Des galets enrouleurs Des galets automatiques Des galets tendeurs accessoires Les poulies Damper Les contraintes techniques et mécaniques sur la courroie et sur les galets de la distribution ainsi que les autres composants de la distribution. Les points à respecter pendant le Les erreurs à ne pas commettre. Les causes principales et les conséquences de détérioration des composants de la distribution et des accessoires (Poulie, galets, etc.) TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Etudes de cas concret de rupture de courroies distribution et de galets tendeurs et/ou enrouleurs, ainsi que les autres défaillances de la distribution, des pompes à eau, poulies, etc. p. 19 S

20 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR Les technologies des Turbos Connaitre les différentes technologies de turbo montées sur les moteurs. Savoir expliquer la différence de fonctionnement entre un turbo traditionnel et un turbo à géométrie variable. REFERENCE TECH 22 1 jour LE RÔLE DES TURBOS LES DIFFERENTES TECHNOLOGIES DE TURBOS Turbo avec wasgate simple Turbo à géométrie variable par flasque Turbo à géométrie variable à pales Bi-Turbo PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES DIFFERENTES TECHNOLOGIES DE TURBOS LA GESTION DE LA SURALIMENTATION MÉCANIQUE ET ÉLECTRONIQUE DIAGNOSTIQUER ET IDENTIFIER LES PRINCIPAUX PROBLÈMES DE TURBO LES PARTICULARITÉS DE MONTAGE DES TURBOS Mise en situation des stagiaires, échanges, exercices théoriques et pratiques, correction et restitution par le formateur Atelier (pour la partie pratique des exercices). p. 20 TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La connaissance du diagnostic des pièces techniques est appréciée TECH DIAG S PIEC TECH5

21 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR Les Boites de vitesses robotisées Comprendre le fonctionnement des différents capteurs et actionneurs qui caractérisent les boites de vitesse robotisée. Réaliser la maintenance des boites robotisées avec un outil de diagnostic INTRODUCTION ÉLÉMENTS IMPLANTATION DES LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU BOÎTE DE VITESSE (DSG, BMP6, LE SYSTÈME HYDRAULIQUE La pompe Le filtre LES DIFFERENTS CAPTEURS Le capteur Les capteurs de positions Interrupteur porte ouverte Interrupteur pédale de frein Capteur de sélection de vitesse Reconnaissance des éléments sur le véhicule. Manipulations sur outil de diagnostic. LES DIFFÉRENTS ACTIONNEURS Les électrovannes de sélection p. 21 REFERENCE TECH 23 1 jour TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG S

22 diagnostic MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR LES FONCTIONS ESSENTIELLES DE Le diagnostic des embrayages des Véhicules de tourisme LE DIAGNOSTIC REFERENCE V410 F1 DIAG 1 jour Mécanisme Friction Butée Commande par câble et hydraulique Mise en situation des stagiaires, Exercices théorique et pratiques, correction et restitution par le formateur, Validation du défaut par le réparateur Descriptif du diagnostic : mauvais passage de vitesse, bruyance boite de vitesse et hors boite de vitesse, dureté pédale, inconfort au démarrage, patinage Interface défaut rencontré/défaut visuel sur les pièces incriminées Essais fondamentaux sur véhicule (recherche de défauts) p. 22 TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG S

23 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR Diagnostic des Pièces Techniques: Les technologies du Common Rail Etre capable de décrire les caractéristiques des différents systèmes Common Rail REFERENCE TDCR Contrôler et diagnostiquer les différents capteurs et actionneurs sur les systèmes 2 jours PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU COMMON RAIL Préambule Le gazole Common Rail Synoptique de fonctionnement du Common Rail LES DIFFERENTS SYSTEMES BOSCH, SIEMENS, DELPHI, DENSO Le filtre à gazole Les systèmes de réchauffage du gazole Le refroidisseur gazole LES DIFFERENTS CIRCUIT HP SIEMENS, DELPHI, DENSO, BOSCH Les différentes pompes Pompes HP Pompes de Transfert Les régulateurs de débit Les rampes communes Les limiteurs et régulateurs de pression/surpression Les injecteurs Common Rail électromagnétiques Les injecteurs Common Rail piézoélectriques Le codage des injecteurs TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Localisation des différents éléments constitutifs Contrôle et Diagnostic des circuits hydrauliques Recherche de pannes p. 23 S

24 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR Diagnostic des Pièces Techniques: Pompes, Capteurs et actionneurs Comprendre le fonctionnement des pièces techniques liées aux systèmes injection électronique LES CAPTEURS : injection Les différentes boucles de régulation : EGR Pression de rail LES DIFFERENTS CAPTEURS capteur régime capteur de phase débitmètre sonde lambda sondes T LES ACTIONNEURS (1): Le circuit de dépression Les électrovannes pneumatiques Le refroidisseur EGR LES ACTIONNEURS (2): Les papillons SWIRL Les différents boitiers papillons : Essence et diésel Pneumatique et électrique La pompe à air Le canister Les différents turbos à géométrie variable La gestion de la suralimentation REFERENCE TECH D3 3 jours Session 1 ; 1 jour Session 2 : 2 jours TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Recherche de panne sur véhicules p. 24 S TDCR TECH 15

25 MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC DU MOTEUR La gestion Electronique des Moteurs Modernes et le Diagnostic de leurs Composants Démystifier les différents systèmes électroniques diésel. REFERENCE PIEC TECH5 et de diagnostic. Comprendre le fonctionnement des pièces techniques liées aux systèmes Common Rail. LES SYSTÈMES COMMON RAIL : 2 jours Les différents circuits hydrauliques basse pression montés sur BOSCH, SIEMENS, DENSO, DELPHI. Les différentes technologies de pompe de gavage : électriques, mécaniques, interne ou externe Les filtres à gazole Les réchauffeurs à carburant Les différents circuits Haute Pression : BOSCH, SIEMENS, DENSO, DELPHI Les régulateurs de pression et débit Les capteurs de pression de rail Le limiteur de pression Les rampes Les injecteurs Common Rail : BOSCH, SIEMENS, DENSO, DELPHI LES CAPTEURS : 1,5 jour injection EGR pression de rail pression de suralimenta- Les différents capteurs : capteur régime capteur de phase débitmètre sonde lambda sondes T Recherche de pannes LES ACTIONNEURS : 1,5 jour Le circuit de dépression Les électrovannes pneumatiques Le refroidisseur EGR Les papillons SWIRL Les différents boitiers papillons : Essence et diésel Pneumatique et électrique La pompe à air Le canister Les différents turbos à géométrie variable La gestion de la suralimentation p jours Session 1 ; 2 jours Session 2 ; 2 jours Session 3 : 1 jour TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG S

26 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS ESSENCE Combustion moteur essence : tic REFERENCE E002 de maintenance et de diagnostic. HISTORIQUE LES CAPTEURS 2 jours LE MÉLANGE AIR/ESSENCE DÉFINITION DE LA RICHESSE LE CIRCUIT DE CARBURANT La pompe Le filtre Le régulateur de pression LES DIFFÉRENTS SYSTEMES Les sondes de température Les capteurs régime et de phase Le capteur de pression La sonde lambda LES ACTIONNEURS Les injecteurs La régulation du ralenti Les différentes électrovannes TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La connaissance de méthodologie de diagnostic est essentielle TECH DIAG Reconnaissance des éléments sur le véhicule. Manipulations sur outil de diagnostic p. 26 S D001 B005

27 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS ESSENCE EOBD Diagnostic des moteurs modernes Prendre connaissance des normes liées à Maîtriser le programme et les fonctions de diagnostic EOBD-OBD des moteurs modernes. pannes. Exploiter au mieux le système de diagnostic EOBD et le programme constructeur. REFERENCE D001 1 jour LES NORMES ANTI-POLLUTION Euro 3-4-5, EOBD. LE CONTRÔLE TECHNIQUE PRINCIPE DU DIAGNOSTIC EOBD Description du système EOBD pour les moteurs modernes. Lecture et interprétation des données et des défauts EOBD (code P0). ANALYSE DE LA SURVEILLANCE DES Données figées codes enregistrés. RAPPEL SUR LES SYSTEMES PRINCIPE DE LA RÉGULATION, DÉRIVE DES CALCULATEURS TECHNIQUE VL Personnels techniques des ateliers de réparation mécaniques automobiles et des ateliers spécifiques, stations de mise au point, carburologues Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Reconnaissance des éléments sur le véhicule. Manipulations sur outil de diagnostic. p. 27 S E002 B005

28 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS ESSENCE La dépollution des moteurs modernes - Les normes EURO Les technologies Expliquer les principes de la dépollution des moteurs modernes. Connaitre la liste des polluants issus de la combustion des carburants et le processus de formations des polluants. Les technologies de dépollution utilisées sur véhicules à moteur. REFERENCE B005 1 jour LA COMBUSTION DANS UN MOTEUR Les différents dosages. dosage. La répartition des polluants dans le moteur. LA NOCIVITÉ DES POLLUANTS LES NORMES EUROPÉENNES LES NORMES POUR LE CONTRÔLE TECHNIQUE Véhicule particulier Véhicule utilitaire Procédure pour réaliser un C.T LES TECHNOLOGIES MODERNES, POST TRAITEMENT ET COMBUSTION À MÉLANGE PAUVRE Progrès de la combustion et des cycles Les stratégies de contrôle des calculateurs Le mode EOBD Les sondes de contrôle des gaz : O2 et NOx DIAGNOSTIC ET ANALYSE DES VALEURS AVEC INCIDENTS p. 28 TECHNIQUE VL Mécanicien, Electricien. maintenance, metteur au point. carrossier. Tous les personnels de la réparation Auto et P.L. Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG S D001

29 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS ESSENCE de maintenance et de diagnostic. Les Technologies Injection Essence REFERENCE TECH IE4 4 jours Session 1 : 2 jours Session 2 : 2 jours Historique Les différents circuits de carburant Le système monopoint Les systèmes multipoint Les capteurs principaux Les capteurs secondaires Les actionneurs Les différents systèmes de dépollution Essence : Les sondes lambda Le catalyseur Le principe du diagnostic Le diagnostic par le port série Les différents modes disponibles Les terminologies utilisées Explication des différents modes EOBD 1 jour La combustion dans un moteur La répartition des polluants dans le moteur La nocivité des polluants Les normes européennes les normes pour le Contrôle Technique Les valeurs types Diagnostic et analyse des valeurs avec incidents TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Contrôle du circuit carburant Contrôle des capteurs et des actionneurs Dialogue avec les différents systèmes EOBD p. 29 S

30 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS DIESEL Les technologies diesel du Common Rail Etre capable de décrire les caractéristiques des différents systèmes Common Rail REFERENCE TDCR Contrôler et diagnostiquer les différents capteurs et actionneurs sur les systèmes 2 jours PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU COMMON RAIL Préambule Le gazole Common Rail Synoptique de fonctionnement du Common Rail LES DIFFERENTS SYSTEMES BOSCH, SIEMENS, DELPHI, DENSO LES CONSTITUANTS Le filtre à gazole Les systèmes de réchauffage du gazole Le refroidisseur gazole LES DIFFERENTS CIRCUIT HP SIEMENS, DELPHI, DENSO, BOSCH Les différentes pompes Pompes HP Pompes de Transfert Les régulateurs de débit Les rampes communes Les limiteurs et régulateurs de pression/surpression Les injecteurs Common Rail électromagnétiques Les injecteurs Common Rail piézoélectriques Le codage des injecteurs TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Une parfaite connaissance des méthodes de diagnostic est fortement recommandée TECH DIAG Localisation des différents éléments constitutifs Contrôle et Diagnostic des circuits hydrauliques Recherche de pannes p. 30 S TECH 15 TECH D3 TECH 9

31 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS DIESEL Le Système Diesel à Injecteur Pompe Injecteur Pompe ainsi que la fonction de ces éléments. Etre capable de réaliser la maintenance de diagnostic. REFERENCE TECH 9 1 jour LE CIRCUIT HYDRAULIQUE BASSE PRESSION Le tube répartiteur. Le refroidissement du carburant. Implantation FONCTIONNEMENT MÉCANIQUE ET création de la haute pression pré injection injection principale retour carburant LES CAPTEURS ET ACTIONNEURS PRIN- CIPAUX le régime moteur/ le capteur de phase le débitmètre le capteur pédale le capteur de pression les injecteurs les électrovannes EGR/pression de turbo La maintenance du système TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Etude de cas. paramètres. p. 31 S TDCR

32 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS DIESEL Les technologies des Filtres à Particules et du SCR adblue diesel. Connaître les différents systèmes qui traitent les polluants sur un moteur diesel. Acquérir les connaissances sur la maintenance des différents filtres à particules et du système SCR adblue présents chez les constructeurs. REFERENCE TECH 15 1 jour HISTORIQUE DU FILTRE Á PARTICULES MOTEUR DIESEL LES MOYENS POUR TRAITER LES POLLUANTS CE QUE DIT LA NORME EUROPÉENNE LES ÉLÉMENTS SPÉCIFIQUES AU SYSTÈME AVEC FAP Le FAP Le capteur pression différentielle La sonde température LE FAP SANS ADDITIF Principe de fonctionnement LE FAP AVEC ADDITIF Principe de fonctionnement LA MAINTENANCE DES SYSTÈMES Avec un système FAP avec additif Avec un système FAP sans additif POURQUOI LA TECHNOLOGIE SCR? Le produit adblue Le réservoir la pompe Les capteurs Le diffuseur STRATEGIE DE FONCTIONNEMENT SYSTÈME Par le client HYGIÈNE ET SÉCURITÉ Les précautions à prendre pendant la manipulation des différents éléments. TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Découverte des différents éléments sur véhicule. Dialogue avec les différents systèmes électroniques. Procédure pour mettre à zéro les compteurs. p. 32 S PIEC TECH5

33 LES TECHNOLOGIES DES MOTEURS DIESEL Les technologies Diesel Modernes Comprendre le fonctionnement des pièces techniques liées aux systèmes injection électronique. LES CAPTEURS : injection Les différentes boucles de régulation : EGR Pression de rail LES DIFFERENTS CAPTEURS : capteur régime capteur de phase débitmètre sonde lambda sondes T LES ACTIONNEURS (1): Le circuit de dépression Les électrovannes pneumatiques Le refroidisseur EGR LES ACTIONNEURS (2): Les papillons SWIRL Les différents boitiers papillons : Essence et diésel Pneumatique et électrique La pompe à air Le canister Les différents turbos à géométrie variable La gestion de la suralimentation REFERENCE TECH D3 3 jours Session 1 ; 2 jours Session 2 ; 1 jour TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Connaissance des méthodologies de diagnostic TECH DIAG Recherche de panne sur véhicules p. 33 S TDCR

34 VEHICULES HYBRIDES ET ELECTRIQUES Initiation aux Techniques hybrides Démystifier les différents systèmes hybrides du marché. REFERENCE TECH HYB2 Acquérir les connaissances sur la technologie Stop & Start. Acquérir les connaissances sur la technologie hybride. Connaître les notions de sécurités liées à la Haute tension. 2 jours - LES DIFFERENTES TERMINOLOGIES CONSTRUCTEURS LES DIFFERENTES TECHNOLOGIES : Le Stop & Start LA TECHNOLOGIE STOP & START : Principe de fonctionnement Les composants du système Les particularités de montage : o PSA, VAG, FIAT, BMW LA TECHNOLOGIE HYBRYDE Principe de fonctionnement Les composants du système : o Batteries o Moteurs électriques o Boitier convertisseur o Transmission LES PARTICULARITES DU MOTEUR A COMBUSTION INTERNE LES SYSTEMES DE REFROIDISSEMENT LES NOTIONS DE SECURITE : Les dangers de la Haute Tension Les habilitations Les équipements de protection et de sécurité La mise hors tension de la batterie TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile LE SYSTEME DE CLIMATISATION LE SYSTEME DE FREINAGE diagnostic sur les véhicules : Injection essence et diésel, Airbag, Multiplexage,... p. 34 S TECH B2L TECH 25 E002

35 VEHICULES HYBRIDES ET ELECTRIQUES STOP & START : fonctionnement et diagnostic des technologies micro-hybrides Apprendre le fonctionnement de la micro-hybridation Acquérir les connaissances sur la technologie Stop & Start. Les batteries spécifiques au Stop & Start. REFERENCE TECH 25 1 jour LES DIFFERENTS STOP & START PAR CONSTRUCTEUR LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES Le démarreur renforcé -démarreur LA TECHNOLOGIE DE RECUPÉRATION DE Principe de fonctionnement Les composants du système LA TECHNOLOGIE DES BATTERIES Principe de fonctionnement Les composants du système LES SYSTEMES DE REFROIDISSEMENT Les particularités du circuit de Refroidissement LE SYSTEME DE CLIMATISATION Le compresseur électrique TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 TECH 3 Découverte du véhicule, Essai du véhicule, Découverte des éléments spécifiques au STOP & START p. 35 S TECH B2L TECH HYB2

36 VEHICULES HYBRIDES ET ELECTRIQUES B0L, BCL, B2VL Appliquer les prescriptions de sécurité liées aux travaux sur les véhicules électriques LES VÉHICULES HYBRIDES OU ÉLECTRIQUES Principe de fonctionnement Implantation des principaux électrique Le vocabulaire de la norme UTE appliqué aux composants La tension La résistance LES DIFFÉRENTS DANGERS LIÉS Á Les accidents du travail La résistance du corps humain Les différents types de contacts avec Les effets du courant sur le corps humain Les dommages corporels causés par LA REGLEMENTATION EN VIGUEUR Notion sur le code pénal. Le décret du 14 novembre 1988 Comprendre la norme UTE C 18-55O ilitation responsabilités électrique Exercices pratiques liés à LES ÉQUIPEMENTS DE SÉCURITÉ Le matériel individuel Le matériel collectif LES NOTIONS DE PREMIERS SECOURS EN Les gestes qui sauvent Comportement devant un accident ou un incendie Opérations pratiques sur les véhicules électriques ou hybrides : motorisation électrique ou hybride (consignation) - Habilitation BCL - Habilitation B0L Travaux hors tension - Habilitation B2L Travaux au voisinage - Habilitation B2VL CONTRÔLE DE CONNAISSANCES Evaluation des connaissances pa run QCM AVIS DU FORMATEUR SUR LES CAPACITÉS DES STAGIAIRES Á ETRE HABILITÉS Les documents de travail indispensables p. 36 REFERENCE TECH B2L 2 jours TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 TECH 3 S TECH 25 TECH HYB2

37 VEHICULES HYBRIDES ET ELECTRIQUES Acquérir les connaissances sur la technologie Stop & Start. Acquérir les connaissances sur la technologie hybride. Connaître les notions de sécurités liées à la Haute tension. INITIATION AUX TECHNIQUES HYBRIDES Les différentes technologies La technologie S&S La technologie hybride Les particularités du moteur à combustion interne Les systèmes de refroidissement Le système de climatisation Le système de freinage Les notions de sécurité STOP & START : FONCTIONNEMENT ET DIAGNOSTIC DES TECHNOLOGIES MICRO- HYBRIDES Les différents Stop & Start par constructeur Les différentes technologies La technologie des batteries Découverte du véhicule, Essai du véhicule, Découverte des éléments ÉLECTRIQUE BOL, BCL, B2VL VL Les véhicules hybrides ou électriques La règlementation en vigueur Les équipements de sécurité Les notions de premiers secours en cas Contrôle de connaissance p. 37 REFERENCE TECH HYB5 5 jours Session 1 ; 2 jours Session 2 ; 1 jour Session 3 ; 2 jours TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De bonnes connaissances électriques et électroniques sont recommandées TECH21 TECH 3 S E002

38 REVISION ET ENTRETIEN AUTOMOBILE Les grands principes de fonctionnement des véhicules modernes Identifier les différents composants Améliorer ses capacités à comprendre les pièces techniques liées aux systèmes électroniques embarqués dans les voitures. REFERENCE TECH INI 2 jours LE FONCTIONNEMENT DU VÉHICULE Présentation des différentes parties Les trains roulants AV et AR Le groupe motopropulseur La direction Le système de freinage Le système de refroidissement Expliquer le rôle des différentes pièces mécaniques constituants un véhicule LE FONCTIONNEMENT ET LOCALISATION DES DIFFÉRENTES PIÈCES TECHNIQUES DU VÉHICULE Décrire le fonctionnement des différents constituants et pièces par famille : o Injection essence o Injection diesel o ABS/ESP/ASR o CLIM o Etc. Comprendre les fonctions de ces pièces techniques Localiser rapidement les pièces techniques sur le véhicule TECHNIQUE VL Personnel chargé de faire exécuter des opérations maintenance Mise en situation et évaluation des connaissances techniques Etudes de cas sur véhicule Etudes de cas sur véhicule. p. 38 S MRXF5

39 REVISION ET ENTRETIEN AUTOMOBILE labélisée «Garantie Constructeur Préservée» Quels sont vos droits? La Garantie Constructeur préservée : Maîtriser son application au quotidien REFERENCE TECH GCP 1 jour RAPPEL DU CONTEXTE DE MISE EN OEUVRE Les Normes Euro 5 et Euro 6: Réduction des émissions polluantes des véhicules légers Législation Véhicules concernés Obligations des Constructeurs Normes Euro 5 et Euro 6 - Applications -CE QUE LA GARANTIE CONSTRUCTEUR? du véhicule Le carnet Les opérations qui peuvent être réservées aux constructeurs Définition des Pièces de Qualité Compétences Techniques Respect des compétences et matériels nécessaires aux opérations prévues Accès aux Informations Techniques LES ÉLÉMENTS INDISPENSABLES AU RESPECT DES CONDITIONS DE GARANTIE CONSTRUCTEUR résultat Les points de contrôle La maîtrise et le respect des Normes Les bonnes préconisations et bons RAPPEL DE TOUS LES DROITS ET OBLIGATIONS POUR ÉVITER OU GÉRER LES CAS DE LITIGE TECHNIQUE VL Personnel chargé de faire exécuter des opérations maintenance Mise en situation pratique des participants, Communication et Gestion des litiges Accès à la documentation Technique et aux informations Constructeur. p. 39 S

40 REVISION ET ENTRETIEN AUTOMOBILE 100% Et la Réparation par la maîtrise du Diagnostic REFERENCE ENTR 2 domaines du Common Utiliser lors de TP les différents programmes de Réglages/Adaptations/Configuration 2 jours Les injecteurs Les vannes EGR Le FAP et les additifs Les capteurs de pression Le débitmètre Le turbocompresseur LES BOITES DE VITESSES ROBOTISEES : Les boites à simple embrayage Les boites à double embrayage : Le bloc ABS/ESP Le capteur angle Le capteur gyroscopique LA DETECTION DE SOUS GONFLAGE : Le système de mesure direct Le système de mesure indirect LE FREIN A MAIN ELECTRIQUE : Les étriers électriques le système à câble motorisé les véhicules : : Le réglage des phares au Xénon LA BATERIE ET LE CAPTEUR DE CHARGE : La batterie Stop & Start La courroie accessoire LA SUSPENSION PNEUMATIQUE : Le remplacement des éléments : Les voyants révision et les RAZ la climatisation Les airbags p. 40 TECHNIQUE VL Personnel chargé exécuter des opérations maintenance La connaissance du diagnostic des pièces techniques est appréciée TECH DIAG Formation conseillée en fin de plan S PIECTECH5 TECH 28

41 REVISION ET ENTRETIEN AUTOMOBILE Entretien du Filtre à Particules et du système SCR adblue dans le cadre de la révision Connaître le principe de fonctionnement du FAP et du SCR adblue ainsi que les REFERENCE TECH 26 que du système SCR adblue. adblue. 1 jour PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU VÉHICULE DIESEL Implantation des éléments IDENTIFICATION DU VÉHICULE Avec ou sans FAP Avec additif ou sans Lecture fichier 3A Bouchon de réservoir Tableau de bord Réservoir annexe PRÉSENTATION DU SYSTEME Avec additif Sans additif Le FAP Capteur différentiel Sonde température INTERVENTION SANS DYSFONCTIONNEMENT Entretien Quel additif Réinitialiser les calculateurs RAZ tableau de bord Remplacement du FAP Produit supplémentaire (SWEEPER) Reconnaissance des éléments sur le véhicule. Manipulations sur outil de diagnostic. DIAGNOSTIC AVEC VOYANT TB ALLUMÉ Lecture des codes défauts Lecture des paramètres Interprétation des données du FAP et du capteur de pression différentiel Sécurité et précautions EPI Recyclage POURQUOI LA TECHNOLOGIE SCR AdBlue? IDENTIFIER LE SYSTÈME AdBlue SUR LES VEHICULES LORS DE LA RÉVISION PRÉSENTATION DU SYSTÈME SCR : Le produit adblue Principe de fonctionnement SYSTÈME p. 41 TECHNIQUE VL Personnel chargé de faire exécuter des opérations maintenance S TECH DIAG ENTR 2

42 REVISION ET ENTRETIEN AUTOMOBILE Gestion et Dépollution du Moteur Common Rail Démystifier les différents systèmes électroniques diésel. et de diagnostic. Comprendre le fonctionnement des pièces techniques liées aux systèmes injection électronique. Acquérir les connaissances sur la maintenance des différents filtres à particules et du système SCR adblue. LE MOTEUR ET SES COMPOSANTS : 2 jours Principe de Composition et implantations Le moteur à essence moderne et son fonctionnement Le moteur diesel moderne et son fonctionnement Les éléments qui participent au la batterie, le réservoir et ses composants, le filtre à carburant le système autre pression, la pompe hp, le rail, les injecteurs vanne EGR FAP, le capteur de pression différentielle, les sondes de température Le calculateur La gestion et dépollution du moteur COMMON-RAIL : 2 jours Synoptique de fonctionnement du Commonrail Contrôle du bon fonctionnement des éléments moteur La batterie s électriques Contrôle du filtre à carburant Recherche de pannes LE CIRCUIT HAUTE PRSSION : Les pompes HP Le régulateur de pression Le régulateur de débit Capteur de pression de rail Contrôle des injecteurs Circuit électrique Le débitmètre LES CAPTEURS : Régime moteur, Phase, Températures Contacteur de stop Diagnostic et infos techniques Boucle de régulation La dépollution du moteur Précautions à prendre lors LE FILTRE À PARTICULES : 1 jour Le principe de fonctionnement du FAP avec et sans additif Les différents éléments : Le capteur de pression différentielle Les sondes de température Le réservoir additif et ses composants (PSA) Les produits additifs La maintenance des FAP Pourquoi le système SCR adblue Identifier le système adblue sur les véhicules lors de la révision Présentation du système SCR Entretien et maintenance nécessaire. p. 42 REFERENCE TECH GDM5 5 jours Session 1 : 2 jours Session 2 : 2 jours Session 3 : 1 jour TECHNIQUE VL Personnel chargé de faire exécuter des opérations maintenance S TECH 26 TECH DIAG

43 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL Contrôle, Réglage et Diagnostic des Trains Roulants Etre capable de décrire les différentes technologies de train avant et arrière. REFERENCE ATGEO 2 jours DESCRIPTIF DES DIFFÉRENTS TYPES DE TRAINS AVANT ET ARRIÈRES AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DES DIFFERENTES TECHNOLOGIES. DÉFINITION DES DIFFÉRENTS ANGLES Le parallélisme. La chasse. Le carrossage.... INCIDENCE DES DIFFÉRENTS ANGLES SUR LE COMPORTEMENT DYNAMIQUE DU VÉHICULE LES DIFFÉRENTES PROCÉDURES DE MISE EN CONDITION DU VÉHICULE POUR LE CONTRÔLE DE LA GÉOMÉTRIE LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE LORS DU CONTRÔLE ET DES RÉGLAGES DES TRAINS AVANTS ET ARRIÈRES LE DIAGNOSTIC DES VALEURS LUES PAR LE BANC DE CONTRÔLE TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La maitrise du diagnostic est un plus TECH DIAG Mise en condition du véhicule pour le contrôle. géométrie. p. 43 S TECH 18 TECH 24 TECH GEO4

44 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL technologies montés sur les véhicules légers. Appliquer une méthode de diagnostic pour contrôler les amortisseurs.. REFERENCE TECH 18 1 jour AMORTISSEUR Préambule LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES pression bi-tube -tube à gaz basse pression -tube à gaz haute LES ÉLÉMENTS PÉRIPHÉRIQUES À Le cache poussière Les ressorts LES CONSÉQUENCES AMORTISSEUR DÉFFECTUEUX LES PRÉCAUTIONS AU MONTAGE DÉMONTAGE LE CONTRÔLE TECHNIQUE TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La maitrise du diagnostic est un plus TECH DIAG Diagnostic amortisseurs sur véhicule Utilisation de matériels spécifiques p. 44 S TECH 24 ATGEO

45 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL Les Directions Electriques et Electro-Hydrauliques caractérisent les systèmes de direction électrique et électro-hydraulique. Réaliser la maintenance des systèmes de direction électrique et électrohydraulique avec un outil de diagnostic. REFERENCE TECH 24 1 jour INTRODUCTION IMPLANTATION LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES Les boitiers de direction Les crémaillères manuelles Les crémaillères assistées hydrauliques Les crémaillères assistées électriques Les crémaillères assistées électrohydrauliques LE SYSTÈME HYDRAULIQUE La pompe électro-hydraulique LES DIFFÉRENTS CAPTEURS Le capteur de couple Le capteur de vitesse LES DIFFÉRENTS ACTIONNEURS Le Le calculateur LE CONTRÖLE ET CALIBRAGE DU TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La connaissance des méthodologies de diagnostic est fortement conseillée TECH DIAG Reconnaissance des éléments sur le véhicule. Manipulations sur outil de diagnostic. p. 45 S TECH 18 TECH 14 ATGEO

46 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL ABS Freins de parking électriques : Les systèmes de freinage moderne maîtriser les REFERENCE TECH 17 outil de diagnostic. 1 jour LE CIRCUIT DE FREINAGE MODERNE LE FREIN DE PARKING ÉLECTRIQUE Rappel sur la théorie du freinage Les différents circuits de freinage Les servo freins, les maitres cylindres, les disques, les étriers, le liquide de frein Principe de fonctionnement Caractéristiques globales Les différents types d'abs Les principaux composants Système hydraulique Descriptions des composants Capteur de roue ABS Passif Capteur de roue ABS Actif Phases de fonctionnements Principe de fonctionnement Les différents systèmes de frein de parking Phases de fonctionnement Les procédures de secours Les précautions et particularités lors des interventions sur les freins électriques TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La maitrise du diagnostic est un plus TECH DIAG électrique Diagnostic des capteurs et actionneurs montés sur les circuits de freinage p. 46 S F001 TECH FM2

47 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL ESP AFU : Fonctionnement, Entretien, Diagnostic Compléter les acquis sur les Systèmes de Freinages Modernes (Circuits de Freinages modernes, ABS et Freins de Parking Electriques diagnostic. REFERENCE F001 1 jour LE REF (Répartiteur Electronique de Freinage) Caractéristiques globales Principe de fonctionnement LE SBC (Freinage électro hydraulique) Caractéristiques Fonctionnement Composants du système Les intérêts du système Principe de fonctionnement Caractéristiques globales Principe de fonctionnement Le Système hydraulique Phases de fonctionnement Synoptique avec le CEM Caractéristiques globales Principe de fonctionnement Les principaux composants Le Système hydraulique Phases de fonctionnement Synoptique avec le CEM Principe de fonctionnement Le Système hydraulique Phases de fonctionnement Synoptique avec le CEM TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile La maitrise du diagnostic est un plus TECH DIAG freinage Procéder au diagnostic du système Diagnostic des capteurs et actionneurs montés sur les circuits de freinage p. 47 S TECH 17 TECH FM2

48 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL Les Systèmes de freinage modernes et de sécurité active REFERENCE TECH FM2 2 jours LE CIRCUIT DE FREINAGE MODERNE Rappel sur la théorie du freinage Les différents circuits de freinage Les servo freins, les maitres cylindres, les disques, les étriers, le liquide de frein Principe de fonctionnement Caractéristiques globales Les différents types d'abs Les principaux composants Système hydraulique Descriptions des composants Capteur de roue ABS Passif Capteur de roue ABS Actif Phases de fonctionnements LE REF (Répartiteur Electronique de Freinage) Caractéristiques globales Principe de fonctionnement Les intérêts du système Principe de fonctionnement Caractéristiques globales Principe de fonctionnement Le Système hydraulique Phases de fonctionnement Synoptique avec le CEM Diagnostic des capteurs et actionneurs montés sur les circuits de freinage ESP (contrôle de trajectoire) Caractéristiques globales Principe de fonctionnement Les principaux composants Le Système hydraulique Phases de fonctionnement Synoptique avec le CEM Principe de fonctionnement Le Système hydraulique Phases de fonctionnement Synoptique avec le CEM Le frein de parking électrique Principe de fonctionnement Les différents systèmes de frein de parking Phases de fonctionnement Les procédures de secours Les précautions et particularités lors des interventions sur les freins électriques électrique p. 48 TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile. La maitrise du diagnostic est un plus TECH DIAG S

49 DIRECTION, FREINAGE ET LIAISON AU SOL Le contrôle complet des trains roulants : Géométrie, direction, suspension Comprendre le fonctionnement de la géométrie des trains roulants et effectuer les bons réglages. Appliquer une méthode de diagnostic pour contrôler les amortisseurs. Réaliser la maintenance des systèmes de direction électrique et électrohydraulique avec un outil de diagnostic REFERENCE TECH GEO4 4 jours LA LIAISON AU SOL 2 jours Descriptif des différents types de train avant et arrière Avantages et inconvénients des différentes technologies Définition des différents angles Incidences des différents angles sur le comportement dynamique du véhicule Les différentes procédures de mise en condition du véhicule pour le contrôle de la géométrie Les précautions à prendre lors du contrôle et réglage des trains avant et arrière Le diagnostic des valeurs lues par le banc de contrôle AMORTISSEUR 1 jour o -tube o -tube à gaz basse pression o -tube à gaz haute pression o défectueux Les précautions de Montage-Démontage Le contrôle Technique LES DIRECTIONS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRO-HYDRAULIQUES 1 jour Introduction - Implantation Le Principe de Fonctionnement Les différents Systèmes o Les boitiers de direction o Les crémaillères manuelles o Les crémaillères assistées hydrauliques o Les crémaillères assistées électriques o Les crémaillères assistées électrohydrauliques Le Système Hydraulique Les différents Capteurs o o o Le capteur de couple o Le capteur de vitesse Les différents actionneurs o o o Le calculateur Le de braquage TECHNIQUE VL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile. La connaissance des méthodologies de diagnostic est fortement conseillée TECH DIAG Calibrage Diagnostic, Utilisation de matériels spécifiques p. 49 S

50 CONFORT ET SECURITÉ La maintenance du circuit de climatisation et le respect de Connaitre le principe de fonctionnement du système de climatisation automobile. Connaitre les propriétés des gaz à effet de serre et leurs incidences sur Maitriser les procédures techniques et administratives pour manipuler une station de climatisation. REFERENCE CERTIF CLIM2 2 jours LA NOTION DE CONFORT TECHNIQUE Le confort et la climatisation Les paramètres du confort Les échanges thermiques LES FLUIDES UTILISÉS EN CLIMATISATION Les fluides frigorigènes Les huiles CE QUE DIT LA LOI Connaissance des nouveaux décrets (machine de climatisation, détecteur de fuite, personnel qualifié,...). LA BOUCLE DU FROID Description Principe de fonctionnement La variante de la climatisation Les éléments de sécurité MAITRISER LES PROCEDURES EN ATELIER Diagnostiquer le circuit de climatisation (Température, Pression) Procédure de connexion et déconnexion de la machine de climatisation Procédure de récupération du fluide LE SUIVI ADMINISTRATIF Les documents à remplir et à fournir aux organismes TECHNIQUE VL-PL Tous professionnels de la maintenance et de la réparation automobile qui manipule une machine de climatisation en vue certification Contrôle et recharge du circuit de climatisation. Procédure de vérification des performances du système par contrôle de la Contrôle des pressions de fonctionnement Simulation de pannes. p. 50 S CLIM REG APTITUDE

51 CONFORT ET SECURITÉ La Régulation Electronique de la Climatisation Connaître le principe de fonctionnement des différents capteurs et climatisation électronique ainsi que les stratégies de régulation. Assurer la maintenance et le diagnostic des systèmes de climatisation équipés de régulation automatique RAPPEL SUR LE CIRCUIT FRIGORIFIQUE INTÊRETS DE LA CLIMATISATION RÉGULATION AUTOMATIQUE LES DIFFÉRENTS CAPTEURS capteur de température capteur de vitesse capteur de position ou recopie capteur de pression capteur de pollution LES DIFFERENTS ACTIONNEURS les moteurs pas à pas les moteurs à courant continu les actionneurs pneumatiques les valves de contrôle LES STRATÉGIES DE PILOTAGE DES DIFFÉRENTS VOLETS DU BLOC DE CHAUFFAGE LES STRATÉGIES DE PILOTAGE DU PULSEUR LES STRATÉGIES DE PILOTAGE DE LA TRAPPE DE RECYCLAGE LES TABLEAUX DE COMMANDE Semi-automatique Automatique CALCULATEUR DE CLIMATISATION Le mode Auto-diagnostic Exemples de schémasélectriques REFERENCE CLIM REG 2 jours TECHNIQUE VL-PL Tous professionnels de la maintenance et de la réparation automobile qui manipule une machine de climatisation La connaissance des méthodologies de diagnostic est fortement conseillée TECH DIAG Visualisation des stratégies de fonctionnement Recherche de panne et Diagnostic. paramètres. p. 51 S CERTIF CLIM2 APTITUDE

52 CONFORT ET SECURITÉ manipulation des liquides frigorigènes FAM.2 du GAZ. Elle est obligatoire pour tous les intervenants distributeur concerné. Le déla semaines (à réduire) Le distributeur qui désire mettre en place nécessaires Dans le cas contraire, il en fait part à DAF qui envisage les solutions possibles auprès du distributeur que tous les équipements sont conformes DAF propose, alors une date pour la ou les distributeur des bulletins Le distributeur collecte les 8 bulletins adresse à DAF Conseil DAF Conseil adresse, en temps voulu, les convocations et factures aux stagiaires. DAF Conseil reprend contact avec le distributeur, quelques jours avant la date sera bien en place pour le jour J toute la documentation et support ues heures des moyens nécessaires. CAT. V REFERENCE APTITUDE 2 heures TECHNIQUE VL-PL Tous professionnels de la maintenance et de la réparation automobile qui manipule une machine de climatisation en vue Connaissance générale de la loi et des techniques réglementées EXAMEN Organisé sur une ½ journée et épreuve individuelle de 2 heures. Théorie et pratique correspondantes au contrôle des connaissances acquises lors de la formation préalable (CERTIF CLIM2) p. 52 réparation des systèmes de climatisation CERTIF CLIM2 S CLIM REG

53 CONFORT ET SECURITÉ REFERENCE TECH 8 PRÉSENTATION HISTORIQUE Les différents types de sécurité Le synoptique de fonctionnement SYSTÈME Les capteurs Les sacs gonflables Les prétensionneurs Les modules électroniques LES DIFFÉRENTES CONFIGURATIONS Les airbags autonomes Configurations possibles Avec airbags latéraux et rideaux LE MONTAGE AUX PLACES ARRIÈRES Dialogue avec les différents systèmes. Etude de cas. pyrotechniques. sur les LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE À Le verrouillage du calculateur Le débranchement de la batterie LES CONTRÔLES SUITE À UN CHOC Les sacs et les prétensionneurs Le calculateur et les modules Les ceintures Les codes défauts Contrôle des organes pyrotechniques Contrôle des contacteurs Les précautions avant, pendant et après La réparation des faisceaux p jour TECHNIQUE VL-PL Tous professionnels de la maintenance, réparation et carrosserie automobile Des bases électriques et électroniques et de méthodologies du diagnostic sont recommandées TECH 21 TECH 3 TECH DIAG S

54 CONFORT ET SECURITÉ Les nouvelles technologies d'éclairage Acquérir les connaissances sur les différentes technologies de lampe au Xénon. REFERENCE TECH 27 réglementation. Connaitre le principe de fonctionnement des LED. 1 jour LA LEGISLATION EN VIGUEUR Les lampes au xénon, Les lampes diurnes Les feus AV et AR à LED Le 3ème feu stop (branchement) Changement des lampes sans dépose des optiques LA TECHNOLOGIE DES LAMPES AU XENON Historique Comparatif entre les lampes «classiques» et les lampes au Xénon Différences entre un optique xénon et bixénon Les différents modèles de lampes xénon Le ballast : Principe de fonctionnement Les correcteurs de hauteur : o Principe de fonctionnement LA TECHNOLOGIE DES LED Principe de fonctionnement des LED Les feux diurnes à LED, Les feux arrière à LED LE DIAGNOSTIC DES SYSTEMES Diagnostic défectueux d Le régloscope ballast lampe, Principe de fonctionnement du système o Les feux directionnels o Les feux TECHNIQUE VL-PL Tous professionnels de la maintenance et de la réparation automobile Des bases électriques et électroniques sont recommandées TECH 21 TECH 3 diagnostic sur les véhicules. outils de p. 54 S

55 CONFORT ET SECURITÉ Les Systèmes Anti-Démarrage Etre capable de comprendre les principes de fonctionnement des systèmes antidémarrage. Enumérer et localiser les éléments constituants les différents systèmes antidémarrage. de diagnostic. DÉMARRAGE LA CLASSIFICATION DES ANTI- DEMARRAGE Principe de base Synoptique de fonctionnement LES SYSTÈMES À CLAVIER Principe de fonctionnement Les composants du système LES SYSTÈMES ACCOUPLÉS À Principe de fonctionnement Les composants du système Dialogue avec les différents systèmes montés sur véhicule. Interprétation des paramètres pour assurer un diagnostic. Etude de cas. - LES SYSTÈMES À TRANSPORTEUR Principe de fonctionnement Les composants du système Principe de fonctionnement détaillé PROGRAMMATION DES SYSTÈMES TÉLÉCOMMANDES Systèmes à clavier Systèmes avec télécommande Systèmes avec transpondeur p. 55 REFERENCE TECH 16 1 jour TECHNIQUE VL-PL Tous professionnels de la maintenance et de la réparation automobile Des bases électriques et électroniques et de méthodologies du diagnostic sont recommandées TECH 21 TECH 3 TECH DIAG S

56 CARROSSERIE à la Restitution Améliorer et uniformiser vos processus de réception des clients et de gestion des dossiers sinistre. Mettre en place une organisation compatible avec les attentes des apporteurs et des clients et le développement des services. Optimiser la gestion et la synchroniser les plannings (RV clients, jours des experts, Connaître les principes fondamentaux du management pour mieux gérer et manager REFERENCE CAR ORGA 2 jours LES ATTENTES DES CLIENTS ET DES APPORTEURS Rappel des tendances du marché et de la Synthèse des besoins des clients et des LA PROCÉDURE STANDARDISÉE DES APPORTEURS Réception du véhicule Chiffrage des travaux Réparation du véhicule Préparation du véhicule Facturation des travaux Restitution du véhicule LES DOCUMENTS STANDARDISÉS Synthèse des documents administratifs et commerciaux indispensables conservation LA PLANIFICATION DES ACTIONS EN CARROSSERIE Les outils de planification du carrossier La synchronisation et le contrôle de Méthodologie pour la distribution du travail Méthodologie pour le suivi de des chantiers CARROSSERIE carrosserie Test «Perdu sur la lune», individuel puis collectif Rappel des techniques de base du Test : «savoir déléguer» COMMERCE VL-VUL CHEFS Les connaissances du métier de carrossier sont impératives Exercices théoriques Travaux pratiques p. 56 S

57 CARROSSERIE Maîtriser la démarche commerciale auprès des apporteurs Construire une stratégie commerciale adaptée aux spécificités du marché local et de ses apporteurs d'affaires (promotion du «toutes marques») Déterminer votre prix de vente horaire minimum et définir des grilles de tarifs horaires Construire des argumentaires "personnalisés" en étudiant les caractéristiques des résultats pour chaque apporteur REFERENCE CAR ASSU 2 jours LE MARCHE ET LES APPORTEURS Rappel de la définition de l'assurance automobile, différences avec les mutuelles, responsabilités des assureurs Les plateformes de gestion de sinistres Le TOP 20 des assurances et plateformes Stratégie des principales plateformes de gestion de sinistres Rôle et responsabilité des assureurs Rappel des besoins des différents types de clients national PREPARER SA DEMARCHE COMMERCIALE Étudier ses résultats spécifiques à la carrosserie pour disposer d'arguments de négociation avec les apporteurs (typologie de facturation : outil fourni*). Chiffres clés de l'activité et paramètres agissant sur le coût moyen réparation (CMR).Déterminer son prix de vente horaire moyen minimum (outil fourni*). Construire une grille type de tarifs horaires par apporteur (outil fourni*) Indicateurs à suivre en priorité. de suivi par apporteur (outil fourni*). Exercices théoriques Travaux pratiques sur ordinateur et feuilles de calcul fournis LA DEMARCHE COMMERCIALE AUPRES Bâtir une offre de service Préparer les visites de prospection Zoom sur les services aux clients et aux apporteurs (VR, SAD, etc.) : approche des coûts, impacts sur les tarifs, rentabilisation Zoom sur les flottes de véhicules La fonction commerciale des experts automobiles COMMERCE VL-VUL p. 57 CHEFS Les connaissances du métier de carrossier sont impératives S

58 CARROSSERIE Maîtriser la vente additionnelle et entretenir l commerciale en carrosserie Mettre en place une démarche commerciale spécifique à la carrosserie Mieux connaître et analyser son marché local (potentiel client, Développer les bonnes attitudes commerciales en réception client POURQUOI METTRE EN PLACE UNE DEMARCHE COMMERCIALE? Tendances du marché de la sinistralité automobile. CONNAITRE ET MAITRISER LES PARAMETRES DU MARCHE Les différents types de clients et leurs attentes. Identifier sa clientèle de façon sectorielle Connaitre ses parts de marché avec les différents apporteurs (assureurs, flottes concessionnaires). Identifier les zones géographiques pour cibler les opérations de fidélisation ou de conquête (outil fourni : zone de chalandise). Connaître ses concurrents. Connaître ses limites de négociation (calcul du prix de vente horaire minimum) DEVELOPPER ET PERENNISER SON Définir son offre commerciale. Les services. Déterminer ses conditions commerciales. Zoom sur les forfaits. Proposer son offre commerciale : Communication et acte de vente. Fidéliser les clients. OPTIMISER SON COMPORTEMENT COMMERCIAL EN RECEPTION CLIENT Les fondamentaux comportement commercial : o questionnement o les termes à employer ou à éviter o les argumentaires de vente. La réponse aux objections Initiation aux techniques de vente additionnelles REFERENCE CAR COM 2 jours COMMERCE VL-VUL Responsable de site ou de l'activité, Chef d'atelier, Responsable Aprèsvente, Chef d'équipe et tout personnel en relation avec la clientèle carrosserie ou impliqué dans le respect des objectifs commerciaux du site ou du réseau. Exercices théoriques Travaux pratiques p. 58 S

59 CARROSSERIE Maîtriser et Développer la Vente Additionnelle en Carrosserie Initier et perfectionner à la vente additionnelle en carrosserie Mettre en exergue les bons comportements commerciaux en accueil client Mettre en place et optimiser les procédures de réception du client, de «tour du véhicule» Mettre en place une méthodologie de vente additionnelle mécanique RÉCEPTION DU CLIENT Les client comportements en réception client Le process de réception TECHNIQUES DE VENTE EN RÉCEPTION Les comportements commerciaux Savoir reconnaî la méthode SONCAS Caractéristiques et argumentaires Savoir conclure et répondre aux objections LA TECHNIQUE DE VENTE ADDITIONNELLE Présentation de la technique de vente additionnelle Le positionnement de la vente additionnelle dans le processus de réception Comment ne pas passer de la vente additionnelle à la vente forcée Mise en pratique de la technique de vente additionnelle Les argumentaires pour la vente additionnelle Les Opérations de base (pneumatiques, pla kit de sécurité) Les impacts de pare-brise Les rayures (avec et sans peinture), et les réparations plastiques REFERENCE CAR VAD2 2 jours TECHNIQUE VL-VUL Tout personnel dédié à la relation avec les clients en carrosserie et/ou en mécanique. Tout personnel dédié au chiffrage des réparations en carrosserie Personnel de Personnel à multifonctions dans le front office carrosserie.. Exercices théoriques Travaux pratiques Travaux pratiques sur ordinateur et feuilles de calcul fournies p. 59 S

60 CARROSSERIE Maîtriser les Outils de Chiffrage des Sinistres et Réaliser des chiffrages optimisés, justes et complets (toutes marques) distance Pratiquer les outils comme sur votre site (simulations de dossiers réels sur PC portables fournis) CHIFFRAGE Rappels des fonctionnalités et des possibilités du logiciel Exercices pratiques de démonstration (nombreux chiffrages réels) basés sur dossiers EAD Approfondissement des fonctionnalités, méthodes simplifiées et astuces de saisie pour gagner du temps au quotidien Comment ça marche? distance EAD numérique Exercices pratiques de constitution de dossiers entre les logiciels du carrossier REFERENCE CAR CHIFEAD 2 jours TECHNIQUE VL-VUL Tout personnel dédié au chiffrage des réparations en carrosserie. Tout personnel dédié à la relation avec les experts en carrosserie. Personnel de ou/et multifonctions dans le front office. Exercices théoriques Travaux pratiques p. 60 S

61 CARROSSERIE Maîtri Carrosserie Calculer et connaître son Prix de Vente Horaire Minimum et son seuil de rentabilité Identifier et suivre facilement des indicateurs clés Connaître les leviers de la performance des résultats en carrosserie (les heures, les marges, les ratios spécifiques...) Construire un tableau de bord simple (budget) Carrosserie et son évolution La typologie des chocs (Outil fourni + Introduction au logiciel Excel) CARROSSERIE Les données et résultats significatifs en carrosserie (Marges brutes, Seuil de rentabilité, Coût Moyen Réparation, les tils et exercices fournis*) Approche du calcul des prix de revient horaires (outil fourni*) et du prix de vente mini (outil fourni*). NOTIONS DE PREVISIONNEL Identification des chiffres nécessaires et cellule carrosserie (tableau de bord simplifié). Construction de son tableau de bord prévisionnel annuel et de ses projections mensuelles pour le suivi (outil fourni*). Approche de la motivation globale de et concret (outil fourni*). REFERENCE CAR GEST 2 jours TECHNIQUE VL-VUL Responsable de site ou de l'activité, Responsable Aprèsvente, Chef d'atelier NOTIONS DE CENTRE DE PROFIT Généralités et objectifs (pas de comptabilité). La ventilation des pièces et de la main cessions internes, des garanties et des cas de sous-traitance. S Exercices théoriques Travaux pratiques sur ordinateur et feuilles de calcul fournis p. 61

62 CARROSSERIE ack Office en Carrosserie organiser les flux REFERENCE CAR BO 2 jours LA TYPOLOGIE DES TRAVAUX EN CARROSSERIE DIMEN Les prérequis au dimensionnement Carrosserie POSTES DE TRAVAIL LA GESTION DU PLANNING ET DE Le briefing quotidien LA QUALITÉ DE PRODUCTION TECHNIQUE VL-VUL Responsable de site ou de l'activité Responsable Aprèsvente Chef d'atelier La zone tôlerie LA GESTION DES FLUX Exercices théoriques p. 62 S

63 CARROSSERIE Initiation au Cupro-Brasage et au Soudage Aluminium Garantir la conformité des soudures MIG/MAG lors des réparations, suivant les préconisations des constructeurs Savoir régler et évaluer les capacités de soudage de son équipement -brasage REFERENCE CAR SOUDALU 2 jours LE SOUDAGE DES ACIERS HAUTE RÉSISTANCE PAR PROCÉDÉ MIG/MAG Evolution de la construction des véhicules (aciers HR, aluminium) Les contraintes imposées par les constructeurs automobiles et les réseaux de réparateurs (agréments) La notion de devoir de résultat et de sécurité passive SAVOIR BIEN RÉGLER SON ÉQUIPEMENT Les postes MIG à commutateurs Le réglage synergique Le MIG Pulsé Torches et dévidoirs, particularités Le couple fil / gaz CARROSSERIE RESPECT DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ Protection du soudeur Fumée de soudage VALIDATION DES CONNAISSANCES commun Evaluation des capacités de soudage TECHNIQUE Carrossiers Tôliers Soudeurs Le bouchonnage au MIG Soudo-brasage à clin Soudo-brasage avec renfort Soudo-brasage en bord à bord Soudage de tôles fines en aluminium Exercices théoriques Exercices pratiques avec réalisation de cordons de soudage, et contrôle de la p. 63 S

64 CARROSSERIE Soudage par résistance CQS Maitriser le soudage par résistance dans le cadre du label CQS Mise en place du test plaquettes obligatoire Garantir la conformité des réparations Evaluation des capacités réelles de soudage de votre atelier avec attestation CQS LES CONTRAINTES IMPOSÉS PAR LES CONSTRUCTEURS AUTOMOBILES Définition du point de soudage Exemple de non-conformité La norme CNOMO Equipements: exigences ANALYSE DES PROBLÉMATIQUES LIÉS AUX ACIERS HAUTE RÉSISTANCE Evolution de la construction des véhicules Les différentes tôles (Acier doux, HLE,THLE, POSTES DE TRAVAIL La station de soudage Le réglage idéal préparation du chantier Le test plaquettes CQS obligatoire LA STATION DE SOUDAGE IDÉALE Evolution du matériel Pinces en X, pinces en C La traçabilité logicielle RESPECT DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ Protection du véhicule Norme 2004/CE sur le champ magnétique VALIDATION DES CONNAISSANCES commun Evaluation des capacités de soudage de votre atelier pour attestation CQS REFERENCE CAR CQS1 1 jour TECHNIQUE Chef d'atelier et responsables Carrossiers, tôliers, soudeurs Experts automobiles GARANTIR LA CONFORMITÉ DES SOUDURES La procédure CQS Alerte sur le soudage MIG/MAG des aciers haute résistances Actions correctives à mettre en place Exercices théoriques conformité. Mise en évidence des dérives suite au non-respect des consignes de réglages et de test. p. 64 S

65 CARROSSERIE Garantir la conformité des soudures lors des réparations Soudage CQS Conformité & Rentabilité REFERENCE CAR CQS2 Mise en place du concept CQS Valorisation et facturation des travaux de soudage Evaluation des capacités réelles de soudage de votre atelier avec attestation CQS ANALYSE DES PROBLÉMATIQUES LIÉES AUX ACIERS HAUTE RÉSISTANCE Evolution de la construction des véhicules (aciers HR, aluminium) Les contraintes imposées par les constructeurs automobiles et les réseaux de réparateurs (agréments) La notion de devoir de résultat et de sécurité passive GARANTIR LA CONFORMITÉ DES SOUDURES La procédure CQS Alerte sur le soudage MIG/MAG des aciers HR (haute résistance) Le bouchonnage au MIG Actions correctives à mettre en place QUEL ÉQUIPEMENT POUR VOTRE ATELIER? La station de soudage par résistance, vos besoins réels Le redressage acier et aluminium Le soudage aluminium et le cupro-brasage Evaluation des coûts LA NÉCÉSSITÉ DE FORMER LES OPÉRATEURS Responsabiliser les carrossiers Changer les mauvaises habitudes qui conduisent à la restitution de véhicules potentiellement dangereux ANALYSE DES RISQUES ; LE DOCUMENT UNIQUE véhicule Norme 2004/CE (champ magnétique) VALORISATION ET FACTURATION Coût réel du test plaquette obligatoire Facturer le coût réel de la conformité des travaux de soudage Valoriser le redressage aluminium La position des assurances, des experts VALIDATION DES CONNAISSANCES commun Evaluation des capacités de soudage de 1 jour TECHNIQUE Chef d'atelier et responsables SAV Responsables ntreprises de Carrosserie Experts automobiles et vérification de la conformité. Mise en évidence des dérives suite au non-respect des consignes de réglages et de test. Présentation des outils de dépointage et séparation des tôles. p. 65 S

66 CARROSSERIE Appréhender le débosselage sans peinture Acquérir les techniques de débosselage sans peinture REFERENCE CAR DEBOSS3 3 jours ÉTUDE DES DIFFÉRENTS ACIERS IDENTIFICATION DES SUPPORTS Méthodes et Techniques de redressage Découverte des différents outils Etudes des systèmes de débosselage ne nécessitant pas de mise en peinture Etude de la procédure à utiliser pour réaliser le débosselage sans peinture sur le véhicule Identification de la structure du véhicule TECHNIQUE Carrossier Peintre Préparateur VN/VO Exercices théoriques Travaux pratiques sur éléments déposés et sur véhicule p. 66 S

67 COMMERCE ET ORGANISATION AUTOMOBILE Organisation Atelier, Commerce, Droits et obligations Maitriser Commercialement Juridiquement Augmenter les ventes de votre entreprise REFERENCE RCOM 2 jours PREMIÈRE JOURNÉE DEFINITION DU POSTE RECEPTION Pourquoi sont-ils vos clients? Appréhender la notion de service LA COMMUNICATION POSITIVE Le savoir être (sourire, politesse, langage) Valoriser son interlocuteur Savoir formuler ses phrases de façon positive Bien identifier la demande client, reformuler LA PRISE EN CHARGE DU V ÉHICULE La prise de RDV et gestion de planning Faire le tour du véhicule Les notions juridiques DEUXIÈEME JOURNÉE Les méthodes commerciales reconnues Proposer de la vente additionnelle Construire des promotions transparence Proposer de reprendre un RDV ultérieur La restitution du véhicule Valider la satisfaction du client COMMERCE VL-VUL Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile Traitement de p. 67 S XCOM RT COM VAD 1

68 COMMERCE ET ORGANISATION AUTOMOBILE Comprendre le fonctionnement des véhicules modernes pour une meilleure prise en charge des clients REFERENCE TECH PF Améliorer ses capacités à comprendre les pièces techniques liées aux systèmes électroniques embarqués dans les voitures. 2 jours PREMIÈRE JOURNÉE PRÉSENTATION DES DIFFÉRENTES PARTIES Les trains roulants AV et AR Le groupe motopropulseur La direction Le système de freinage Le système de refroidissement EXPLIQUER LE RÔLE DES DIFFÉRENTES PIÈCES MÉCANIQUES CONSTITUANTS UN VÉHICULE DÉCRIRE LES DIFFÉRENTS CONSTITUANTS DEUXIÈEME JOURNÉE Localiser rapidement les pièces techniques sur le véhicule. -Réception du client : un moment important. Appréhender la notion de service Le savoir être, Valoriser son interlocuteur, Bien identifier la demande client, reformuler La prise en charge du véhicule : Faire le tour du véhicule COMMERCE VL-VUL Collaboratrice au contact de la clientèle du garage, ÉLECTRONIQUE PAR FAMILLE Injection essence Injection diesel ABS/ESP/ASR CLIM Etc. COMPRENDRE LES FONCTIONS DE CES PIÉCES TECHNIQUES notions de mécanique automobile Mise en situation et évaluation des connaissances techniques Etudes de cas sur véhicule p. 68 S XCOM RCOM RT COM VAD 1

69 COMMERCE ET ORGANISATION AUTOMOBILE techniques de base de la vente en réception Mettre en place et optimiser les procédures de réception du client et de «tour du véhicule» Mettre en place une méthodologie de REFERENCE VAD 1 1 jour LA RÉCEPTION DU CLIENT client tude positive et les bons comportements en réception client Le process de réception LA TECHNIQUE DE VENTE ADDITIONNELLE Présentation de la technique de vente additionnelle Positionnement de la vente additionnelle dans le process de réception Comment ne pas passer de la vente additionnelle à la vente forcée Mise en pratique de la technique de vente additionnelle LES ARGUMENTAIRES POUR LA VENTE ADDITIONNELLE LES TECHNIQUES DE VENTE EN RÉCEPTION Les comportements commerciaux Les différente Savoir reconnaître les motivations Savoir conclure et répondre aux objections COMMERCE VL-VUL Réceptionnaire et/ou toute personne dédiée à la relation avec les clients en réception direction de Pneumatiques -glace laquettes de frein RCOM p. 69 S XCOM RT COM

70 COMMERCE ET ORGANISATION AUTOMOBILE Accueil Téléphonique : Faites la différence au premier coup de fil REFERENCE RT COM attendue au téléphone Augmenter les ventes de votre entreprise 1 jour REPERER LES CONDITIONS D'UN ACCUEIL TELEPHONIQUE REUSSI Donner une première bonne impression : comment? Identifier la qualité de service attendue au téléphone Diagnostiquer votre qualité de service Poser les bases d'un nouveau contrat "qualité" LES ATTENTES DU CLIENT Exprimées Implicites Latentes GERER LA RELATION TELEPHONIQUE ENTRANTE ET SORTANTE Adopter une attitude positive Choisir un ton et un rythme adaptés Travailler son langage Préparer et suivre ses propres appels téléphoniques GERER LES SITUATIONS DE STRESS Comment gérer un ou plusieurs appels Les éléments perturbateurs Le traitement des réclamations COMMERCE VL-VUL Chef Réceptionnaire COMMUNIQUER EFFICACEMENT A CHAQUE ETAPE Se présenter Adopter une écoute active, questionner Reformuler pour valider Renseigner ou réorienter Savoir conclure avec efficacité et prendre congé Jeu de rôles, mise en situation Convaincre le client de Proposer la vente additive par Téléphone p. 70 S RCOM VAD 1

71 COMMERCE ET ORGANISATION AUTOMOBILE Rentabilisation des équipements Atelier Rentabiliser les outils du garage : Station de diagnostic, station de recharge climatisation station de contrôle géométrie, équilibreuse. Enumérer les outils à notre disposition dans REFERENCE XCOM 1 jour technique de ces outils. via un outil. fidéliser, démontrer ses investissements et sa compétence technique, facturer en tarif élevé. COMMERCE VL-VUL chaque arguments. véhicule bien entretenu. vendre une prestation liée à un outil du garage. Tous professionnels de la réparation et de la maintenance automobile De Bonnes connaissances de Réception Client sont recommandées RCOM Tableau de rentabilité. Etude de chaque cas en fonction de en charge par jour de véhicules pris p. 71 S RT COM VAD 1

72 COMMERCE ET ORGANISATION AUTOMOBILE Comprendre la technique, accueillir, servir le client, rentabiliser les équipements : Le service client au féminin Améliorer ses capacités à localiser les pièces techniques. Comprendre le fonctionnement des principales pièces techniques. véhicule. Optimiser la rentabilité des outils de son garage. COMPRENDRE LE RÔLE DES PIÈCES TECHNIQUES (2 jours) Présentation des différentes parties o Les trains roulants AV et AR, Le groupe motopropulseur, La direction, Le système de freinage, Le système de refroidissement Expliquer le rôle des différentes pièces m système électronique par famille : o Injection essence, Injection diesel, ABS/ESP, Climatisation, Etc. Comprendre les fonctions de ces pièces techniques. Localiser rapidement les pièces techniques sur le véhicule. Déterminer les besoins du client, savoir de quoi il parle pour orienter la recherche ORGANISATION ATELIER, COMMERCES, DROITS ET OBLIGATIONS (2 jours) Appréhender la notion de service La communication Positive : panneau, Valoriser son interlocuteur, Bien identifier la demande client, reformuler La prise en charge du véhicule : La prise de RDV et gestion de planning Mise en situation et évaluation des connaissances techniques Etudes de cas sur véhicule,, Proposer de la vente additive Présentation de la facture Tableau de rentabilité Faire le tour du véhicule Les notions juridiques Les méthodes commerciales reconnues Proposer de la vente additionnelle la facture, le juridique, la transparence Proposer de reprendre un RDV ultérieur La restitution du véhicule Valider la satisfaction du client AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPRISE (1jour) sécurité, les é Rappel des connaissances : Mettre en valeur chaque argument. Quels sont les arguments qui permettent de vendre une prestation liée à un outil du garage. Expliquer une facture liée à une prestation via un outil. p. 72 REFERENCE MRX F5 5 jours Session 1 : 2 jours Session 2 : 2 jours Session 3 : 1 jour COMMERCE VL-VUL Collaboratrice au contact de la clientèle du garage, notions de mécanique automobile S RT COM VAD 1

73 LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION La gestion Electronique des Moteurs Modernes et le Diagnostic de leurs Composants Connaître les pièces techniques liées aux systèmes électroniques embarqués dans les voitures. Comprendre et identifier les fonctions de ces pièces techniques. Savoir défendre notre réponse dans la vente de ces pièces à fort contenu technique REFERENCE M COM 2 jours PREMIÈRE JOURNÉE : DECRIRE LES DIFFERENTS CONSTITUANTS ÉLECTRONIQUE PAR FAMILLE Injection essence (capteur régime, sonde lambda, sonde de T, bobine allumage, vanne de ralenti, pompe à essence...) pression, régulateur de pression, pompe de gavage, injecteur, électrovanne pneumatique...) instrumenté, bloc ABS...) Bouteille, huile, Sonde évaporateur...) techniques. quoi il parle pour orienter la recherche. sur le véhicule. techniques DEUXIÈME JOURNÉE : Connaitre les pièces techniques référencées par le Réseau de Distribution A partir de situation décrites, appréhender bonne pièce rnir la Proposer de la vente induite liée aux systèmes. COMMERCE VL-VUL Vendeur et magasinier de la distribution automobile Connaissances de base du métier de Magasinier-Vendeur Mise en situation et évaluation des connaissances techniques Etudes de cas =>faire des propositions p. 73 S VTECH DIS

74 LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION Ventes induites et gestion des conflits sur les pièces Techniques Maitriser la vente de pièces techniques, savoir gérer les conflits et les retours : Commercialement Juridiquement Augmenter les ventes de votre entreprise par la vente induite RAPPEL DES PRINCIPALES PIÈCES TECHNIQUES Le Marché, Pièces en vente induite conseil RETOURS, DEMANDES EN GARANTIE Les principales causes de retour en Garantie fabricants pour éviter ces retours LA COMMUNICATION POSITIVE Le savoir être (sourire, politesse, langage) positive reformuler La Gestion du Conflit LA PRISE EN CHARGE DU CLIENT Gérer pièces et à la réparation : o Le contrat de vente o Le transfert et la clause de propriété Les arguments pour le traitement des retours de pièce : o Prévoir, agir plutôt que guérir o demande de reprise o Les arguments pour le traitement des garanties ou des retours REFERENCE VTECH DIS 2 jours COMMERCE VL-VUL Chef des ventes, Vendeurs comptoir, Distribution rechange Connaissances de base du métier de Magasinier-Vendeur MCOM Accueil Proposition de vente induite p. 74 S RT COM

75 LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION Accueillir, Ecouter, Vendre Les clefs de la plus value de votre entreprise Maitriser toutes les missions avec vos clients : Commercialement Juridiquement Augmenter les ventes de votre entreprise REFERENCE VD COM 2 jours PREMIÈRE JOURNÉE : -ils vos clients? La communication Positive : Valoriser son interlocuteur Savoir formuler ses phrases de façon positive Bien identifier la demande client, reformuler LA PRISE EN CHARGE DU CLIENT pièces et à la réparation : o Le contrat de vente o Le transfert et la clause de propriété Les arguments pour le traitement des retours de pièce : o Prévoir, agir plutôt que guérir o demande de reprise Les arguments pour le traitement des garanties DEUXIÈME JOURNÉE : LA LIVRAISON LA FACTURATION transparence livraison de la marchandise LA VENTE COMMERCE VL-VUL p. 75 Chef des ventes, Vendeurs comptoir, Distribution rechange Connaissances de base du métier de Magasinier-Vendeur MCOM S RT COM VTECH DIS

76 LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION Accueil Téléphonique : Faites la différence au premier coup de fil REFERENCE RT COM attendue au téléphone Augmenter les ventes de votre entreprise 1 jour REPERER LES CONDITIONS D'UN ACCUEIL TELEPHONIQUE REUSSI Donner une première bonne impression : comment? Identifier la qualité de service attendue au téléphone Diagnostiquer votre qualité de service Poser les bases d'un nouveau contrat "qualité" LES ATTENTES DU CLIENT Exprimées Implicites Latentes COMMUNIQUER EFFICACEMENT A CHAQUE ETAPE Se présenter Adopter une écoute active, questionner Reformuler pour valider Renseigner ou réorienter Savoir conclure avec efficacité et prendre congé GERER LA RELATION TELEPHONIQUE ENTRANTE ET SORTANTE Adopter une attitude positive Choisir un ton et un rythme adaptés Travailler son langage Préparer et suivre ses propres appels téléphoniques GERER LES SITUATIONS DE STRESS Comment gérer un ou plusieurs appels Les éléments perturbateurs Le traitement des réclamations COMMERCE VL-VUL Chef des ventes, Vendeurs comptoir, Distribution rechange Jeu de rôles, mise en situation Proposer la vente additive par Téléphone p. 76 S

77 p. 77

78 p. 78

79 Petite Histoire Fondée en 1998, La société SOS DIAG, spécialisée dans la formation et Diagnostic Automobile est reprise en 2006 par la toute récente Société DAF Conseil, bâtie et structurée avec cet objectif. Pascal RENNE, gérant fondateur, fort de plus de 25 très expérimentée dans la formation et la hotline technique afin de se développer efficacement. En 2007, DAF Conseil signe des partenariats avec les plus grands Equipementiers Européens et devient exponentia pour la France. Dorénavant DAF Conseil développe son savoirdu territoire National, avec les acteurs majeurs de la Rechange Indépendante Française Dès 2008 DAF Conseil présente une croissance de 40% toutes activités confondues et conserve cette même En 2010, DAF Conseil ouvre ses divisions Carrosserie et Poids-Lourd et signe de nouveaux accords afin de proposer une solution toujours plus complète à nos clients réparateurs. Ainsi, notre catalogue de formations en 2011 : PL-VI Carrosserie, Technologiques techniques Hybrides Notre service fort de son expérience et de ses résultats dans le domaine du Véhicule Léger ouvre sa Hotline branche Poids-Lourd mi 2010 DELPHI PL puis TEXA PL en décembre EN 2012, DAF Conseil veut donner le cap aux entreprises du monde de la Rechange Indépendante. L'objectif tient en trois lettres : PRO, comme professionnel. Avec Cap PRO, la société s'engage en effet à donner toutes les garanties aux MRA en termes de compétences, via un programme sur mesure élaboré conjointement. Pensé pour aider les réparateurs dans tous les domaines, Ce programme permet de regrouper l'ensemble des modules suivis dans une facturation unique. Chaque stagiaire obtient une tablette tactile, afin de suivre des cours sur support multimédia. développés par DAF Conseil. - évaluer afin de mesurer leurs compétences et leurs évolutions tout au long de leurs cursus de formation. p. 79 -learning sont également Pour aider les garagistes dans la fidélisation de leur clientèle, DAF Conseil propose en 2013, un outil en ligne, baptisé Cap Services. Cap Services est une interface en ligne qui permet au manière simple et intuitive par , par SMS ou par courrier. Pour la commercialisation de son programme, DAF Conseil cible notamment les têtes de réseaux, précisant que Cap Services permet de cartographier de façon régulière ses adhérents. Ainsi, ils obtiennent une image à un instant T des performances des garages. Les garages ayant souscrits à Cap Services accèdent eux aussi aux indicateurs de leur entreprise, voire de leurs confrères, selon les options choisies. Par ailleurs DAF Conseil gère les mises à jour Diagnostic pour des Clients très largement présents sur le marché Européen tels que: DAF Conseil est également présent dans des domaines - «Serious Gaming* automobile. DAF Conseil est membre du pôle de compétitivité (*Jeu sur plateforme PC et Smartphone basé sur

80 DIAGNOSTIC ASSISTANCE CONSEIL N de déclaration d activité : Siret : RCS EVRY ZI La Marinière 6, rue Bernard Palissy Immeuble Motet Lot A BONDOUFLE DIAGNOSTIC ASSISTANCE CONSEIL N de déclaration d activité : Siret : RCS EVRY p. 80

Les stages proposés ne sont pas tous obligatoires

Les stages proposés ne sont pas tous obligatoires TEL : +213(0)33 73 19 22 / 033 73 38 18 FAX : +213(0)33 74 51 40 mail: contact@formadiesel.com 74 Avenue Zaatcha Biskra 07000 Site web : www.formadiesel.com Les stages proposés ne sont pas tous obligatoires

Plus en détail

Formations BOSCH Région Rhône-Alpes V.L. et P.L..

Formations BOSCH Région Rhône-Alpes V.L. et P.L.. 1 Formations BOSCH Région Rhône-Alpes V.L. et P.L.. Centre de formation Siège administratif 15 Rue Marcel Merieux 69960 CORBAS 1 rue Fernand Pelloutier -BP 572-69969 CORBAS cedex Contrôle et entretien

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION

LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr LIVRET DE SUIVI ET D'EVALUATION Baccalauréat Professionnel Maintenance

Plus en détail

Moteur Voitures de tourisme

Moteur Voitures de tourisme Description Domaine de compétences P2 Moteur Voitures de tourisme Examen professionnel Diagnosticien d automobiles Spécialisation Voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance de la

Plus en détail

Offre de formation à destination des écoles

Offre de formation à destination des écoles 7110 Houdeng-Goegnies 064/ 230 400 Offre de formation à destination des écoles Mécanique M1 ACTUATEURS EN AUTOMOBILE 1 jour M2 CAPTEURS EN AUTOMOBILE 1 jour M3 CLIMATISATION DE BASE 1 jour M4 COMMON RAIL

Plus en détail

Gestion moteur véhicules légers

Gestion moteur véhicules légers Module 8 Gestion moteur véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

ETABILSSEMENT DE FORMATION PRIVE AGREER PAR L ETAT SPECIALSE EN MAINTENANCE AUTOMOBILE

ETABILSSEMENT DE FORMATION PRIVE AGREER PAR L ETAT SPECIALSE EN MAINTENANCE AUTOMOBILE ETABILSSEMENT DE FORMATION PRIVE AGREER PAR L ETAT SPECIALSE EN MAINTENANCE AUTOMOBILE Passionné par le monde de l'automobile, vous aimeriez ; Entretenir, diagnostiquer, réparer les véhicules actuels,

Plus en détail

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI,

DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, DIAGNOSTICS DE PANNES DES VEHICULES DIESEL,HDI, _ Vérifications de base 1. Vérification visuelle du moteur à l arrêt - Pas de fuite (GO, Liquide de refroidissement, Huile) - Pas de pièce détériorée (durit

Plus en détail

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune :

INJECTION DIESEL. Page : Savoir S 3.3 1 DATE : CLASSE : Electronique. L injection à rampe commune : 1 L injection à rampe commune : 1.Mise en situation : 2. Définition : - On entend par système «common rail», un système d injection Diesel dont les injecteurs sont alimentés par une rampe commune et pilotés

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE LYCEE DES METIERS DE L AUTOMOBILE ET DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE GABRIEL VOISIN Avenue de Jasseron 0000 BOURG EN BRESSE Tél : 0 7 0 www.lp-voisin.org LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

Plus en détail

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES

NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES NOTRE OFFRE GLOBALE STAGES INTER-ENTREPRISES HYDRAULIQUE MOBILE 5 Stages de 4 jours ----- HM1 HM2 HM3 HM4 HM5 2 Stages SAUER DANFOSS de 2 jours ----- PVG 32 ----- POMPE 90 MOTEUR 51 ELECTRONIQUE EMBARQUEE

Plus en détail

DIAGNOSTIC ASSISTANCE FORMATION - CONSEIL. Le Service Aux réparateurs poids-lourds. Innover chaque jour

DIAGNOSTIC ASSISTANCE FORMATION - CONSEIL. Le Service Aux réparateurs poids-lourds. Innover chaque jour DIAGNOSTIC ASSISTANCE FORMATION - CONSEIL Le Service Aux réparateurs poids-lourds Innover chaque jour Développement des formations et animations en partenariat avec Page 2 sur 50 CAFOPL-DAF mise à jour

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

PHASES DE FONCTIONNEMENT : SYSTÈME D INJECTION MAGNETI MARELLI 4MP2

PHASES DE FONCTIONNEMENT : SYSTÈME D INJECTION MAGNETI MARELLI 4MP2 page 1 sur 9 PHASES DE FONCTIONNEMENT : SYSTÈME D INJECTION MAGNETI MARELLI 4MP2 SYSTEME INJECTION MAGNETI MARELLI ET INJECTION EW10J4 OU SYSTEME INJECTION MAGNETI MARELLI ET INJECTION EW12J4 1. Gestion

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES. Option A : VOITURES PARTICULIERES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES. Option A : VOITURES PARTICULIERES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2014 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

INTERET DU MULTIPLEXAGE

INTERET DU MULTIPLEXAGE carrosse-bac-pro.eklablog.com Pourquoi le multiplexage LE MULTIPLEXAGE Les normes antipollution, la sécurité ainsi que le confort des utilisateurs entraînent : - une augmentation des fonctions électriques,

Plus en détail

2 rue d Herly 80190 BILLANCOURT (France) Tel : 03 22 88 30 20 / Fax : 03 22 88 13 60. Votre contact :

2 rue d Herly 80190 BILLANCOURT (France) Tel : 03 22 88 30 20 / Fax : 03 22 88 13 60. Votre contact : 2 rue d Herly 80190 BILLANCOURT (France) Tel : 03 22 88 30 20 / Fax : 03 22 88 13 60 Votre contact : Nous vous proposons: Electricité Fusibles : stéatite enfichable mini enfichable Porte fusible : stéatite

Plus en détail

DIAGNOSTIC ASSISTANCE FORMATION - CONSEIL. Le Service Aux réparateurs poids-lourds. Innover chaque jour

DIAGNOSTIC ASSISTANCE FORMATION - CONSEIL. Le Service Aux réparateurs poids-lourds. Innover chaque jour DIAGNOSTIC ASSISTANCE FORMATION - CONSEIL Le Service Aux réparateurs poids-lourds Innover chaque jour Développement des formations et animations en partenariat avec Page 2 sur 56 Fondée en 1998, La société

Plus en détail

Moteur et périphériques

Moteur et périphériques Moteur et périphériques INJECTION DIESEL INJECTION ESSENCE BJ0E - BJ0J - BJ0K - BJ0M - BJ0P - BJ0V 77 11 311 220 Edition 2 - DECEMBRE 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le

Plus en détail

- véhicules industriels

- véhicules industriels Baccalauréat professionnel ans Maintenance des véhicules automobiles Référentiel de la seconde professionnelle Options : - voitures particulières - véhicules industriels - motocycles Académie de Rennes

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

GUIDE FORFAITS & SERVICES DE L EXPERTISE NAÎT LA SÉRÉNITÉ VOTRE RÉPARATEUR AGRÉÉ L EXPERT QUI S ENGAGE SUR LE CONSEIL L EXPERTISE

GUIDE FORFAITS & SERVICES DE L EXPERTISE NAÎT LA SÉRÉNITÉ VOTRE RÉPARATEUR AGRÉÉ L EXPERT QUI S ENGAGE SUR LE CONSEIL L EXPERTISE VOTRE RÉPARATEUR AGRÉÉ L EXPERT QUI S ENGAGE SUR LE CONSEIL Votre Réparateur Agréé vous aide à mieux anticiper pour un entretien économique, sûr et préventif. L EXPERTISE Caractéristiques uniques, électronique

Plus en détail

CNFPT. www.cnfpt.fr Extraction du 08 octobre 2015 à 11:00

CNFPT. www.cnfpt.fr Extraction du 08 octobre 2015 à 11:00 CNFPT www.cnfpt.fr Extraction du 08 octobre 2015 à 11:00 ITINÉRAIRES OU CYCLES AGENT(E) DE MAINTENANCE DES PARCS DE VEHICULES CODE F6I03 CONSEILLER FORMATION : REGIS FAUVET - 02 48 20 34 81 - REGIS.FAUVET@CNFPT.FR

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E

L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E L E O B D E T S O N I M P L I C A T I O N D A N S U N E G E S T I O N E S S E N C E L E S S U R V E I L L A N C E S E F F E C T U É E S P A R L E O B D E X P L O I T E R U N A P P A R E I L D E D I A G

Plus en détail

SOMMAIRE. CARROSSERIE 22 5830 - Portes ISAF et BODE 23 5837 - Expertise Portes & conditionnement d'air 24

SOMMAIRE. CARROSSERIE 22 5830 - Portes ISAF et BODE 23 5837 - Expertise Portes & conditionnement d'air 24 CARS & BUS 1 sur 27 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 SUPPORTS CONSTRUCTEURS 4 5010 - Utilisation d'impact on line 5 5030 - Traiter la garantie avec UCHP 6 5080 - Certification Technicien Clé 7 5085 - Certification

Plus en détail

Châssis Véhicules légers

Châssis Véhicules légers Description Domaine de compétences P1 Châssis Véhicules légers Examen professionnel Diagnosticien d automobiles orientation voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance de la qualité

Plus en détail

Liste des codes défauts génériques EOBD

Liste des codes défauts génériques EOBD Fournis par le Groupe ETAI Liste des codes défauts génériques EOBD www.groupe-etai.com Cliquer sur les liens ci-dessous afin d atteindre les groupes désirés : ¾ P00xx Dosage du carburant et de l air ¾

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN CHARIOTS ÉLÉVATEURS Date d'édition: novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien chariots

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL «LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE» : Cité scolaire, Quartier Beauséjour, 97220 La TRINITE. Mél : ce.97204304@ac-martinique.fr : 0596/65/74/64 : 0596/58/37/51 Baccalauréat Professionnel Maintenance des Véhicules

Plus en détail

Prix indiqués TTC SERVICES ATELIER

Prix indiqués TTC SERVICES ATELIER Prix indiqués TTC SERVICES ATELIER PNEUMATIQUES Forfait montage 1 PNEU 3.00 Forfait montage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE JANTE TÔLE A partir de 11.40 Forfait montage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE JANTE ALUMINIUM A partir

Plus en détail

Contrôle moteur. p. 77 à 83

Contrôle moteur. p. 77 à 83 ff p. 77 à 83 Fondamentaux Peut être organisé en intra-entreprise Moteurs alternatifs : carburants, combustion, pollution Module 4 : Introduction au contrôle moteur 3 Jours MOT / ICM MOT / ICM-E Faire

Plus en détail

Téléphone: Fax: VAT Registration No.:

Téléphone: Fax: VAT Registration No.: Téléphone: Fax: VAT Registration No.: Codes EOBD Tous les codes EOBD commençant par P zéro ont une signification standard indépendamment de la marque ou du modèle de véhicule. Pour les codes EOBD autres

Plus en détail

Maximum Care GARANTIE ASSISTANCE. Extension de Garantie (1) (1) Couverture Maximum. (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2)

Maximum Care GARANTIE ASSISTANCE. Extension de Garantie (1) (1) Couverture Maximum. (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2) (1) Maximum Care Extension de Garantie GARANTIE ASSISTANCE (2) La Protection de Véhicule MOPAR. (2) (1) MOPAR est la marque de référence chargée des services, du support client, de Pièces de Rechange d

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation)

Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation) Certificat de Qualification Professionnelle CARROSSERIE-PEINTURE (Contrat de Professionnalisation) ETUDE DE CAS Validation du module «MECANIQUE COLLISION» CORRIGE Date : Nom du candidat : Signature : Session

Plus en détail

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MAINTENANCE

Plus en détail

Châssis véhicules utilitaires

Châssis véhicules utilitaires Module 10 Châssis véhicules utilitaires Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Programme des cours Service Training 2015 Technique automobile

Programme des cours Service Training 2015 Technique automobile Programme des cours Service Training 2015 Technique automobile 1 Table des matières 1 987 727 860 Systèmes d éclairage dans les véhicules modernes Page 3 1 987 726 005 Système de contrôle de pression de

Plus en détail

LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.)

LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.) LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.) 1 / But : La régulation de ralenti permet d assurer un régime de ralenti stable et le plus faible possible. 2 / Principe : Pour pouvoir

Plus en détail

Généralités véhicule

Généralités véhicule Généralités véhicule GENERALITES DIAGNOSTIC 77 11 303 500 XL0B - XL0C MAI 2001 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce présent document, sont établies en fonction

Plus en détail

Programme de formation continue

Programme de formation continue Programme de formation continue Chers clients Qui s instruit maîtrise mieux l avenir. Qui s instruit peut donner des renseignements avec compétence. Formez vos collaborateurs et assurez ainsi votre succès.

Plus en détail

Gestion et entretien des Installations Electriques BT

Gestion et entretien des Installations Electriques BT Durée : 5 jours Gestion et entretien des Installations Electriques BT Réf : (TECH.01) ² Connaître les paramètres d une installation basse tension, apprendre les bonnes méthodes de gestion et entretien

Plus en détail

CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE.

CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE. OUS CONTRAT MAINTENANCE CITROËN VOUS LIBÈRE CONTRATS DE SERVICE CITROËN : LA SÉRÉNITÉ SUR MESURE. OUS CITROËN VOUS LIBÈRE Votre CITROËN a moins de deux ans (1), avec le Contrat de Maintenance CITROËN,

Plus en détail

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique

MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) Électromécanique AU 2 e ETUDES SUPERIEURES EN RELATION DIRECTE MECANICIEN POLYVALENT AUTOMOBILE (En CPU) 3 e degré Technique de Qualification Électromécanique 7TQ Mécanicien(ne) des moteurs diesels et engins hydraulique

Plus en détail

Module 7. Connaissances du produit. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8

Module 7. Connaissances du produit. Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral. Modules 1 à 8 Module 7 Connaissances du produit UPSA/AGVS - LA VOITURE, NOTRE PASSION. 7808.F / 11/2005 Conseiller(ère) de vente automobile avec brevet fédéral Modules 1 à 8 Module 7 Connaissances du produit 2.1. Identification

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation ACTIVITÉS RÉALISÉES EN ENTREPRISE Certificat de Qualification Professionnelle Opérateur Spécialiste Service Rapide juin 2009 informations générales Identification

Plus en détail

PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4

PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 Page 1 sur 6 PRÉSENTATION : CALCULATEUR CONTRÔLE MOTEUR BIOFLEX (BOSCH ME7.4.9) SYSTEME INJECTION BOSCH ET INJECTION TU5JP4 1. Préambule En complément de ce document voir : Synoptique général : Système

Plus en détail

Moteur et périphériques

Moteur et périphériques Moteur et périphériques DIESEL ESSENCE BG0A - BG0B - BG0D - BG0G - KG0A - KG0B - KG0D - KG04 77 11 297 520 NOVEMBRE 2000 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans

Plus en détail

Guide forfaits & services De l expertise naît la sérénité. Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur

Guide forfaits & services De l expertise naît la sérénité. Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur LE CONSEIL Votre Réparateur Agréé vous aide à mieux anticiper pour un entretien économique, sûr et préventif. L EXPERTISE Caractéristiques uniques, électronique

Plus en détail

ELECTRICITE ELECTRONIQUE APPLIQUEES A L AUTOMOBILE

ELECTRICITE ELECTRONIQUE APPLIQUEES A L AUTOMOBILE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ELECTRICITE

Plus en détail

RÉPERTOIRE NATIONAL DES QUALIFICATIONS DES SERVICES DE L'AUTOMOBILE 2013 *

RÉPERTOIRE NATIONAL DES QUALIFICATIONS DES SERVICES DE L'AUTOMOBILE 2013 * Annexes RNQSA (2.6) RÉPERTOIRE NATIONAL DES QUALIFICATIONS DES SERVICES DE L'AUTOMOBILE 2013 * Lorsque le code d une fiche est indiqué en italiques gras, cela signifie que la dénomination ou le contenu

Plus en détail

P0039 mesure/performance. Système électrovanne de commande de soupape d'échappement, ligne 1 - plage de

P0039 mesure/performance. Système électrovanne de commande de soupape d'échappement, ligne 1 - plage de Codes Description P0000 Aucune panne détectée P0001 Commande de régulateur de volume de carburant - circuit ouvert P0002 Commande de régulateur de volume de carburant - plage de mesure/performance du circuit

Plus en détail

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES

PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES PEUGEOT CONTRAT PRIVILÈGES Pensezy pour rouler l esprit libre! Les Peugeot Contrats Privilèges : 3 Niveaux d offre 3 Solutions de tranquillité Extension de garantie La prise en charge, pièces et maind

Plus en détail

mécatronicien d automobiles

mécatronicien d automobiles Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit

Actionneur d arbre à cames, montage de côté/gauche/avant, rangée de cylindres 1 Dysfonctionnement circuit Codes défauts Diagnostiqueur pour voiture OBD II P0001 Régulateur de débit de carburant Circuit électrique ouvert P0002 Régulateur de débit de carburant Erreur plage/fonction du circuit électrique P0003

Plus en détail

Liste des codes defauts.

Liste des codes defauts. Liste des codes defauts. P0100 «Défaut de fonctionnement du circuit de débit massique ou volume d air» P0101 «Problème de plage/efficacité du circuit de débit massique ou volume d air» P0102 «Entrée basse

Plus en détail

Nouveau! KTS 340 : facile à utiliser et difficile à battre Testapparatuur

Nouveau! KTS 340 : facile à utiliser et difficile à battre Testapparatuur Nouveau! Nouveau! KTS 340 : facile à utiliser et difficile à battre Testapparatuur training software hotline Logiciel ESI[tronic] Equipement d'atelier Formation Assistance technique KTS 340 de Bosch :

Plus en détail

LE MOTEUR LE REFROIDISSEMENT

LE MOTEUR LE REFROIDISSEMENT Un véhicule bien entretenu limite les risques de panne, voire d'accident, car il réagit mieux dans une situation difficile. Par ailleurs, l'entretien régulier, permet de conserver votre patrimoine, puisque

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN EN MAINTENANCE ET DIAGNOSTIC AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS (TMDA) Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02

Plus en détail

TARIF PRESTATIONS 1/01/2014

TARIF PRESTATIONS 1/01/2014 TARIF PRESTATIONS 1/01/2014 POIDS LOURD HT TTC HT TTC Démontage/montage d'un pneu PRPPMPL1 13,05 15,66 PRPPMPL2 19,80 23,76 Dépose/pose d'une roue PRPPPPL1 14,70 17,64 PRPPPPL2 28,85 34,62 Dépose/pose

Plus en détail

Lubrification automobile et des moteurs industriels

Lubrification automobile et des moteurs industriels Lubrification automobile et des moteurs industriels p. 95 à 97 Lubrification automobile et des moteurs industriels LUB / LUBMA LUB / LUBMA-E Lubrification des moteurs d automobiles 3 Jours Niveau : Expertise

Plus en détail

C.1. COMMUNIQUER-S INFORMER. Conditions de réalisation

C.1. COMMUNIQUER-S INFORMER. Conditions de réalisation C.1. COMMUNIQUER- INFORMER avoir faire C.1.1. : Communiquer avec le client Écouter le client Questionner le client sur le dysfonctionnement constaté et les conditions d utilisation du véhicule, du sous-ensemble

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com

PDF created with pdffactory Pro trial version www.pdffactory.com Identification des codes de défaut Type VAG à 4 Localisation du défaut Cause probable chiffres Calculateur de gestion 1111 Calculateur de Capteur de du 1231, tachymètre, capteur de du véhicule véhicule

Plus en détail

Généralités véhicule

Généralités véhicule Généralités véhicule INTRODUCTION DIAGNOSTIC JM0B - JM0C - JM0F - JM0G - JM0H - JM0J - JM0U 77 11 322 200 JUIN 2003 Edition Française "Les Méthodes de Réparation prescrites par le constructeur, dans ce

Plus en détail

ACCORD DU 23 JUIN 2010

ACCORD DU 23 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce et réparation de

Plus en détail

PTAC PTRA : : 21.5 T / 26 T / 33 T FTN38/07-13

PTAC PTRA : : 21.5 T / 26 T / 33 T FTN38/07-13 (t PTAC PTAC : : 18 T PTAC PTRA : : 21.5 T / 26 T / 33 T FTN38/07-13 Cabine C (Courte) Version d'empattement 3 4 5 6 DIMENSIONS Données en mm B02 = Largeur aux ailes 2 422 H06 = Garde au sol AV 334 H07

Plus en détail

PTAC PTRA : : 16.5 T / 26 T / 29.9 T FTN37/07-13

PTAC PTRA : : 16.5 T / 26 T / 29.9 T FTN37/07-13 (t PTAC PTAC : : 13 T PTAC PTRA : : 16.5 T / 26 T / 29.9 T FTN37/07-13 Cabine C (Courte) Version d'empattement 1 2 3 DIMENSIONS Données en mm B02 = Largeur aux ailes 2 500 H06 = Garde au sol AV 389 H07

Plus en détail

Spécialité : «Conduite de véhicule» Option : «Conduite de véhicules poids lourds»

Spécialité : «Conduite de véhicule» Option : «Conduite de véhicules poids lourds» Spécialité : «Conduite de véhicule» Option : «Conduite de véhicules poids lourds» Le conducteur de véhicules poids lourds conduit tout type de véhicules routiers supérieurs à 3,5 tonnes afin d effectuer

Plus en détail

Les profils de métiers sectoriels

Les profils de métiers sectoriels Les profils de métiers sectoriels Les profils de métiers sectoriels 1. Evolutions techniques 2. Structure des profils de métiers sectoriels 3. Perspectives Evolutions Techniques 1. Evolutions techniques

Plus en détail

Dimensionner, sélectionner et installer la climatisation gainable mono et multi-zones (2 jours) CLM 1-15

Dimensionner, sélectionner et installer la climatisation gainable mono et multi-zones (2 jours) CLM 1-15 CLIMATISATION CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Sommaire VOUS SOUHAITEZ VENDRE LA SOLUTION ADAPTÉE Réussir la sélection et la vente d un climatiseur réversible (Distributeurs) (2 jours) CLM 1-17

Plus en détail

Électricité et électronique

Électricité et électronique Électricité et électronique CHAPITRE 1 Fondements des systèmes électriques 1 Fondements d électricité 1 Mouvement d électrons 2 Terminologie de l électricité 3 Terminologie de circuits 4 Sources d alimentation

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL TECHNICIEN EN GÉNIE CIVIL Date d'édition : novembre 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Technicien en génie civil

Plus en détail

GUIDE PRÉ-CONTRÔLE TECHNIQUE

GUIDE PRÉ-CONTRÔLE TECHNIQUE POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? GUIDE PRÉ-CONTRÔLE TECHNIQUE TOUTE LA MAÎTRISE TECHNOLOGIQUE CITROËN UNE OBLIGATION IMPOSÉE PAR LA LOI. Le Contrôle Technique obligatoire porte sur 124 points,

Plus en détail

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1

APERÇU EDC 16 C T O U R I N G T R A I N I N G C E N T E R 2 0 1 5 B O S C H E D C 1 6 C. p.1 APERÇU EDC 16 C p.1 p.2 SONDE DE TEMPÉRATURE DE LIQUIDE DE REFROIDISSEMENT Tâche: Le capteur de température du liquide de refroidissement mesure la température dans le boîtier du thermostat L ECU utilise

Plus en détail

Forfait montage 1 PNEU... 3,00. Forfait montage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE 4X4...20,40. Forfait GONFLAGE À L'AZOTE 4 PNEUMATIQUES + ROUE DE SECOURS...

Forfait montage 1 PNEU... 3,00. Forfait montage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE 4X4...20,40. Forfait GONFLAGE À L'AZOTE 4 PNEUMATIQUES + ROUE DE SECOURS... PNEUMATIQUE Forfait motage 1 PNEU... 3,00 Forfait motage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE JANTE TÔLE... à partir de 11,40 Forfait motage 1 PNEU + ÉQUILIBRAGE JANTE ALUMINIUM... à partir de 13,40 Forfait motage 1 PNEU

Plus en détail

Garantie 1 et 2 ans CARECO sur les Moteurs et Boites de vitesses d occasion

Garantie 1 et 2 ans CARECO sur les Moteurs et Boites de vitesses d occasion Garantie 1 et 2 ans CARECO sur les Moteurs et Boites de vitesses d occasion Dans le cadre de son service après-vente, Caréco groupe S.E.V.P AUTO vous offre la possibilité de prendre une extension de garantie

Plus en détail

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988)

Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Petit guide pratique de dépannage du système d alerte centralisée (modèles de 1980 à 1988) Le système d alerte centralisée de la 928 est destiné a présenter au conducteur toute anomalie de fonctionnement

Plus en détail

Les turbocompresseurs

Les turbocompresseurs Les turbocompresseurs Conseils de montage n 4: le moteur P.S.A. DV6 1,6 hdi 75, 90 et 110 cv 1 RAPPEL : le turbocompresseur n est pas une pièce d usure, son changement est dû à une avarie moteur, des défauts

Plus en détail

www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers de l Automobile par l Apprentissage Je flashe sur les métiers de l Automobile

www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers de l Automobile par l Apprentissage Je flashe sur les métiers de l Automobile CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers de l Automobile par l Apprentissage Mécanicien Véhicules Particuliers - Transport Routier - Motos Carrossier Réparateur - Peintre en Carrosserie Conseiller Vendeur

Plus en détail

HISTORIQUE DU MOTEUR DIESEL

HISTORIQUE DU MOTEUR DIESEL HISTORIQUE DU MOTEUR DIESEL Mr DIESEL et son œuvre De parents allemands, Rodolphe Diesel est né le 18 mars 1858 il fit ses premières études en France, puis en Allemagne à Augsbourg où il passe avec succès

Plus en détail

Formations spécifiques

Formations spécifiques Formations spécifiques Sensibilisation aux risques électriques et sécurité lors des interventions de maintenance Durée : 2 journées Tout technicien travaillant sur des installations industrielles automatisées

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

GNFA Catalogue des formations modulaires (modules CQP et diplômes) 2015 2017 (Version Mars 2015) 1

GNFA Catalogue des formations modulaires (modules CQP et diplômes) 2015 2017 (Version Mars 2015) 1 GNFA Catalogue des formations modulaires (modules CQP et diplômes) 2015 2017 (Version Mars 2015) 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES Le catalogue est à l usage des Directeurs, Responsables Pédagogiques d Etablissement

Plus en détail

«LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE»

«LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE» «LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE» : Cité scolaire, Quartier Beauséjour, 97220 La TRINITE. Mél : ce.97204304@ac-martinique.fr : 0596/65/74/64 : 0596/58/37/51 Certificat d Aptitude Professionnelle Maintenance

Plus en détail

Vini : 87 35 58 69. Les savoirs technologiques abordés dans ces différents secteurs de la maintenance concernent :

Vini : 87 35 58 69. Les savoirs technologiques abordés dans ces différents secteurs de la maintenance concernent : Vini : 87 35 58 69 Courriel : yves.jaeger@mail.pf Site internet : http://www.auto-formation-polynesienne.com N Tahiti: A 42 975 - N RC: TPI 12 1767 A Organisme de formation enregistré sous le numéro 332

Plus en détail

cussons Bancs d essai de moteurs pour techniciens automobiles Bancs d essai de moteurs monocylindres

cussons Bancs d essai de moteurs pour techniciens automobiles Bancs d essai de moteurs monocylindres LABORATOIRE DE MECANIQUE AUTOMOBILE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS Pendant plus de 60 ans, Cussons Technology a été associée avec Ricardo Consulting Engineers, entreprise mondialement reconnue de conseils

Plus en détail

Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin!

Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin! Cher client, Un achat CARéCO, un achat carrément malin! Vous avez fait le bon choix en vous portant acquéreur d un moteur ou d une boîte de vitesses d occasion CARéCO. Ces pièces bénéficient d une protection

Plus en détail

Certificat d aptitude professionnelle MAINTENANCE DES VEHICULES Option A: Voitures Particulières

Certificat d aptitude professionnelle MAINTENANCE DES VEHICULES Option A: Voitures Particulières Certificat d aptitude professionnelle MAINTENANCE DES VEHICULES Option A: Voitures Particulières DOCUMENT DE LIAISON ENTEPISE Service Académique de l Apprentissage Articulation et répartition des charges

Plus en détail

Les thèmes abordés. Pourquoi le multiplexage? Les principes du multiplexage

Les thèmes abordés. Pourquoi le multiplexage? Les principes du multiplexage Le multiplexage Les thèmes abordés Pourquoi le multiplexage? Les principes du multiplexage Pourquoi le multiplexage? Prenons l exemple du secteur automobile L électronique automobile est en évolution constante

Plus en détail

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les toutes nouvelles Alfa Romeo 4C Coupé et 4C Spider 2015 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements contenus dans la fiche technique sont basés sur les informations techniques les plus récentes

Plus en détail

Analyse du fonctionnement et réparation de circuits électriques et électroniques

Analyse du fonctionnement et réparation de circuits électriques et électroniques Module n o 7 Analyse du fonctionnement et réparation de circuits électriques et électroniques Présentation du module : Le présent module a pour objectifs de faire acquérir aux étudiantes et étudiants les

Plus en détail

MÉCANICIEN DE MAINTENANCE AUTOMOBILE MÉCANICIEN DE MAINTENANCE VÉHICULES INDUSTRIELS MÉCANICIEN DE MAINTENANCE MOTOCYCLES

MÉCANICIEN DE MAINTENANCE AUTOMOBILE MÉCANICIEN DE MAINTENANCE VÉHICULES INDUSTRIELS MÉCANICIEN DE MAINTENANCE MOTOCYCLES RNQSA MÉCANICIEN DE MAINTENANCE AUTOMOBILE MÉCANICIEN DE MAINTENANCE VÉHICULES INDUSTRIELS MÉCANICIEN DE MAINTENANCE MOTOCYCLES A.3.1 1/ Dénominations de la qualification (selon le cas) : Mécanicien de

Plus en détail

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS

LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS LE FILTRE A PARTICULES : SES PROBLEMATIQUES ET NOS SOLUTIONS 1. NOTIONS DE BASE 2. CAUSES POSSIBLES DE DYSFONCTIONNEMENT 3. POURQUOI NETTOYER PLUTÔT QUE CHANGER? 4. METHODOLOGIE D APPLICATION FAP-NET (réf.

Plus en détail

Programme des cours Service Training 2010 Technique automobile

Programme des cours Service Training 2010 Technique automobile Programme des cours Service Training 2010 Technique automobile Spécialité Diagnostics / Electricité Utilliser et exploiter ESI[tronic] de manière optimale 1 987 727 501 Durée du cours: 2 Jours Participants

Plus en détail

Centre Technique Auto votre conseiller au quotidien. une expertise reconnue, des équipements de dernière génération. www.flauraud.

Centre Technique Auto votre conseiller au quotidien. une expertise reconnue, des équipements de dernière génération. www.flauraud. Centre Technique Auto votre conseiller au quotidien une expertise reconnue, des équipements de dernière génération www.flauraud.com Centre Technique Automobile Notre engagement : 6 hotliners vous aident

Plus en détail