SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)"

Transcription

1 BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET

2 1. Présentation du projet, origine, but et lancement du projet Dès le début de l année, j avais un projet en tête, créer une application ou un site sur le surf. Mais lorsqu il a été temps de former les groupes, celui de Maëlys m a beaucoup intéressé je me suis dit qu il serait parfait. En effet, créer une application qui donnait une réponse à un problème existentielle pour les femmes: «Comment vais-je m habiller aujourd hui?» m inspirais particulièrement. Son projet était structuré et très concret, le mettre à jour aurait été non seulement le signe d une année réussie et d une bonne note assurée, mais aussi une satisfaction personnelle, de plus ce concept aurait put être un véritable succès. Mais lorsque nous avons commencé à lister les choses à faire et les langages à apprendre, à savoir manipuler, nous nous sommes rendues compte que nous avions sous-estimé la difficulté du projet. Au tout début, Maëlys et moi étions totalement novice en terme, non seulement de langage numérique, mais également en ce qui concernait tout le domaine informatique. N ayant pas d ordinateur chez elle et équipée uniquement d un Ipad, nous avons dues nous adapter. Si le projet initiale avait été gardé comme tel, alors il m aurait fallu coder toutes les pages qui concernaient l application Iphone, j aurais du apprendre tous les langages et la gestion de Xcode. De plus la coopération aurait été impossible. Petit à petit, nous nous écartions du projet «How Dress?». 2

3 Puis lors d un cours, en surfant sur le net, nous avons découvert que ce même projet existait déjà, ce qui a fortement démotivé Maëlys. Personnellement je l étais déjà, croulant sous tous ces nouveaux langages qu il me fallait apprendre. C est ce jour-là que nous avons conclu qu il nous fallait modifier notre projet. Dans l urgence nous avons décidé de reprendre mon projet. Tous s est mis ensuite en place très rapidement. 3

4 2. Développement du projet : moyens et outils produits Le projet surf était lancé et les pages à faire étaient réparties : Maëlys s occupait de la page «Sum up» et «Où et quand» de la partie jeu qui devait être codée en python (quizz) et si il nous était resté du temps, nous aurions travaillé sur un jeu un peu plus poussé. Malheureusement, cette page n a pas put être réalisée par manque de temps. En ce qui me concerne, je m occupais des pages «Accueil», «Les Basiques» et «Extrêmes» cette dernière a remplacé la page de forum au dernier moment car celui-ci était très long à réaliser. Nous avons jugé plus intéressant de réaliser un projet que nous connaissions, comprenions et codions nous même, plutôt que de faire du copier-coller. De plus, l aspect du forum que nous avions réussi à mettre en place était désastreux, nous avons donc décidé de remplacer le forum par cette page qui regroupait ce que beaucoup recherchent dans le surf : les sensations. Concernant les outils utilisés pour mettre en place le projet, nous nous sommes servit de «TextWrangler» car nous avons travaillé sur Mac tout du long. 4

5 3. Description de la démarche collaborative dans le groupe Nous nous connaissons depuis l année de seconde avec Maëlys, c est à dire depuis 3 ans, nous n avons donc eu aucun problème d entente ni de collaboration dès le début. Nous progressions pas à pas, et à chaque cours d ISN, soit le vendredi soir (en plus des temps libres), les 2 dernières heures, nous nous sommes entendues sur les divers éléments à établir dans la formation de notre site. Nous étions conscientes que comparé aux autres groupes, notre projet semblait inférieur. De fait, heureusement que Maëlys était là pour me le rappeler constamment : notre niveau initiale en terme de sciences numériques était établit entre 0 et -1; tandis que les autres groupes avaient pratiquement tous déjà codés et étaient déjà familiarisés avec les langages HTML, PYTHON, CSS et même SWIFT. Étant donc consciente de ce désavantage considérable, nous avons donc dû travailler plus, passant des heures et des heures à comprendre le fonctionnement de chaque balise. Comment rendre ce site au moins beau s il n était pas complexe. De plus, beaucoup de ce temps s est révélé être en fait gaspillé puisque certains projets ont été annulés. Par exemple, en ce qui concerne le forum hypothétique, nous avons passé une journée entière à chercher sur internet et à essayer de comprendre le fonctionnement et la logique que le langage concerné suivait, en vain. 5

6 Comme précédemment expliqué, Maëlys n avait pas d ordinateur chez elle, elle est donc venue chez moi tout un week-end afin de réaliser ses parties ; durant ce week-end (ainsi que nos temps libres), nous nous sommes une dernière fois mises d accord sur la conception du site. Elle a donc réalisé ses parties, excepté celle concernant le jeu qui était tombée aux oubliettes, et lorsqu elle est partie j ai fait un transfert sur mon ordinateur. Petits problèmes: les noms qu elle avait donnés à ses pages n étaient pas forcément ceux que j avais donnés dans les miennes. Les liens ne pouvaient donc pas se faire entre chaque page. De même, nos images étaient parfois nommées de la même façon. 6

7 4. Questions posées sur un plan plus sociétal et juridique Notre professeur d ISN, Mme Trimard, nous avait fait réaliser un devoir sur les différents droits qui devaient être pris en compte dans la mise en place d un site: les droits d auteur, copyright, etc Nous avions donc conscience du fait que nous devions utiliser des images libres de droit. Pour la réalisation de notre site, nous avons utilisé des images avec les propriétés suivantes: «Réutilisation et modifications autorisées» «Réutilisation autorisée» En ce qui concerne ma partie, j ai également utilisé, principalement en image de fond, des photos que j avais prises moi-même. Nous n avons pas publié notre site car nous étions conscientes du fait qu il ne s agisse pas d un travail professionnel. En effet, étant réalisé dans le cadre scolaire de l ISN et produit par des novices, nous ne nous sommes pas risqué à le mettre en ligne. Cependant, avec certaines modifications et améliorations, il peut être envisageable de le publier ultérieurement. 7

8 5. Évaluation finale du projet et perspective de poursuite Pour l oral, nous nous sommes mises d accord sur le fait que nous présenterions toutes deux chacune nos partie. Cependant nous connaissons la structure et la/les méthode(s) utilisée(s) par l autre dans la réalisation de ses pages, afin d être «opérationnelle» au cas où il nous serait posé certaines questions sur le travail de l autre. En ce qui concerne l avenir de notre site, je ne sais pas les projets de Maëlys mais j aimerais, dans la mesure du possible, l améliorer, afin d étendre mes connaissances, même après le bac, car si j ai choisi cette option, c est principalement pour ouvrir mon esprit et étendre ma culture générale, mes connaissances. Je suis débutante aujourd hui, mais j aimerais me perfectionner à l avenir, car bien que ce projet m ai pris beaucoup de temps, et de patience, cela m a plu d apprendre de nouvelles choses. 8

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Rapport synthèse : HTML5, CSS3, JavaScript et Baker Framework en format Hpub. Travail présenté à Madame Julie Côté Apprentissage autonome 582-FXA-06

Rapport synthèse : HTML5, CSS3, JavaScript et Baker Framework en format Hpub. Travail présenté à Madame Julie Côté Apprentissage autonome 582-FXA-06 Audrey LEHOUX Groupe A Rapport synthèse : HTML5, CSS3, JavaScript et Baker Framework en format Hpub Travail présenté à Madame Julie Côté Apprentissage autonome 582-FXA-06 Département des Techniques de

Plus en détail

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Informatique, Sciences du Numérique

Informatique, Sciences du Numérique Francois GRENET Ecole Saint Martin de France Informatique, Sciences du Numérique Construction d un robot LEGO 1. Le but du projet et les moyens utilisés dans ce cadre Dès le début du projet, j ai voulu

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark DOMENJOD Quentin GAMIN Cécile TS1 Projet ISN 2014/2015 Lycée Antoine Roussin SOMMAIRE Présentation......p3

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Raymond Olivier. W@llet. Dossier-projet d Informations et Sciences du numérique. Groupe : Andrzejewski Axel Belmadani Rayan Raymond Olivier

Raymond Olivier. W@llet. Dossier-projet d Informations et Sciences du numérique. Groupe : Andrzejewski Axel Belmadani Rayan Raymond Olivier ! Raymond Olivier W@llet Dossier-projet d Informations et Sciences du numérique. Groupe : Andrzejewski Axel Belmadani Rayan Raymond Olivier! 1 Formation du groupe : De mon point de vue, le groupe c est

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

1) En quoi ce cours vous donne-t-il une nouvelle compréhension du business en général? et plus largement de la société?

1) En quoi ce cours vous donne-t-il une nouvelle compréhension du business en général? et plus largement de la société? LEARNING-LOG 1) En quoi ce cours vous donne-t-il une nouvelle compréhension du business en général? et plus largement de la société? Raphaëla : Ce cours nous a permis de nous pencher sur un sujet qui est

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL GUIDE DU STAGE D OBSERVATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vous représentez le collège dans l organisme qui a accepté de vous accueillir. La semaine que vous allez passer en milieu professionnel a pour but de

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale)

INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) INTERVIEW DE M. PHILIP ENGLISH (économiste principal, Banque mondiale) Pouvez-vous vous présenter? Je suis Philip English, économiste en chef pour 5 pays, notamment le Sénégal, la Gambie, la Mauritanie,

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2009 Les échos de la Prépa Editorial : Avril, pour les ECT2, le temps des concours est venu Les échos de la prépa vous relatent leurs dernières impressions et les angoisses au moment de quitter l

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Alice G., Belge, née à Munich. J ai passé toute ma scolarité à l école européenne de Munich (à part la maternelle).

Plus en détail

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel

Culturelab 2012. Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon. par Eline Wittevrongel Culturelab 2012 Compte rendu de mon séjour au Festival d Avignon par Eline Wittevrongel 18/08/2012-28/08/2012 Grâce au concours «Olyfran», j ai eu la chance de visiter la belle ville d Avignon dans le

Plus en détail

CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1

CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1 CAMPUS SUPINFO DE NICE STAGE A TEMPS PLEIN MAUFFRAY 127811 PROMOTION B1 RAPPORT DE STAGE Rapport de stage Mauffray thomas Page 1 Version : 1.0 Sommaire I. Introduction... 3 I.1. Objet du document... 3

Plus en détail

RÉCIT DES DÉCOUVERTES

RÉCIT DES DÉCOUVERTES RÉCIT DES DÉCOUVERTES Motivations: En raison de la validation du stage de découverte de première année, mon choix s est porté beaucoup plus sur un emploi salarié en période estivale. En effet, il était

Plus en détail

Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage?

Avant-propos Pourquoi un tel ouvrage? ao t 2007 7:29 07 Pourquoi un tel ouvrage? Lorsque vous rencontrez un problème en ActionScript, vous disposez de différentes sources d information pour vous aider : en particulier, les forums vous permettent

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE

LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE LIVRET STAGE D OBSERVATION EN ENTREPRISE Identification de l élève : Nom : Prénom : Classe : Téléphone Parents : Fixe : Adresse : Mobile (s) Identification du collège : Collège Henri Bourrillon Standard

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

Nous construisons aujourd hui la santé connectée qui permettra demain à chacun d être mieux soigné.

Nous construisons aujourd hui la santé connectée qui permettra demain à chacun d être mieux soigné. INNOVATION CARNET DE SANTÉ, HELPR (ASSISTANT URGENCES) Nous construisons aujourd hui la santé connectée qui permettra demain à chacun d être mieux soigné. Page! 1 sur! 8 DESCRIPTION D UNIKER L objectif

Plus en détail

COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015

COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015 COMPTE RENDU DE NOTRE PARTICIPATION AU PROJET CHAIN REACTION 2015 1 ère étape : présentation du projet à l équipe enseignante Suite à un appel à projet lancé en juin 2014, plusieurs collègues de S.V.T.

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Membres du PIF : DE BAZELAIRE Marc DUCASSE Marie-Laure GRIMAL Clément LAFFAYE Nicolas PAILLASSA David Marraine : Madame Danielle ANDREU (professeur à l'enseeiht)

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

SolIDaRITÉ. Du nouveau DanS l aide À DoMIcIle... Le baluchonnage. Xavier Chambelland - Cg47. www.cg47.fr. Mode d emploi

SolIDaRITÉ. Du nouveau DanS l aide À DoMIcIle... Le baluchonnage. Xavier Chambelland - Cg47. www.cg47.fr. Mode d emploi SolIDaRITÉ Du nouveau DanS l aide À DoMIcIle... Le baluchonnage Mode d emploi www.cg47.fr le baluchonnage Quésaco? Le baluchonnage est un mot qui nous vient du Québec... C est aussi un nouveau service

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Des heures de remédiations sont organisées dans tous les établissements et présentes dans toutes les

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE?

DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE? DES PHOTOS, POUR QUOI FAIRE? 1 PREMIER USAGE : LES PHOTOS ME PERMETTENT DE MIEUX COMPRENDRE COMMENT FONCTIONNE LE PAYSAGE... 1 2 DEUXIÈME USAGE : ELLES ME PERMETTENT D ORGANISER LE PARTAGE DE L EXPÉRIENCE...

Plus en détail

ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR)

ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR) ROCARE-TIC SENEGAL ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ENSEIGNANT NON TIC N 1 Ce 26/01/05 Légende : En 1 : représente l enseignant non TIC N 1 C 1 : représente le

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL TU Sy Quan Master CCI 2010-2011 Projet Exoculture http://exoculture.free.fr RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL Tu Sy Quan Master CCI 1 I. Présentation générale Dans le cadre de la formation du Master CCI,

Plus en détail

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway

Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011. Rapport d expatriation : GMIT Galway Anne-Charlotte Quenedey IPAG 3 ème année Semestre 5 2010/2011 Rapport d expatriation : GMIT Galway Sommaire : Pages I) Accueil dans l université GMIT 1 II) Présentation de GMIT 3 III) Cours choisis et

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

e ntretien professionnel côté sa l A rié

e ntretien professionnel côté sa l A rié e ntretien professionnel côté sa l A rié se prendre au je de son avenir professionnel Collection entreprise EntrE tie n profe ssionne l l opportunité de jouer le j e moment d échange avec votre employeur,

Plus en détail

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur:

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur: Généralités Le mot "Ennéagramme" vient de deux mots grecs signifiant neuf (ennea) et points (grammos). En effet, l'ennéagramme est à l'origine un symbole, constitué de neuf points également répartis sur

Plus en détail

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide

LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales. Etape n 1 : Guide 2. Tirez le meilleur de notre aide Association 4BFS LA Stratégie en 4 étapes pour des chances optimales de grossesse Etape n 1 : Guide 2 Aide à la conception 2 INTRODUCTION Nombre de jours pour réaliser ce guide : 1 jour >> Cliquez ICI

Plus en détail

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR 1. Définition et précisions 2. Les particularités chez l enfant avec autisme 3. Pourquoi travailler l autonomie et comment? Partie pratique 1. Définition et

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Document n 2 Aide pour la mise en place du

Document n 2 Aide pour la mise en place du Plaisir, le vendredi 28 mai 2004 Document n 2 Aide pour la mise en place du Brevet Informatique et Internet (B2I) Tice Plaisir page 1 V. Labourdette Rappel du contenu du document n 1 1/ Analyse du texte

Plus en détail

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier».

Profitez des prochaines minutes pour vous familiariser avec «l approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier». Bienvenue dans ce module de formation destiné aux personnes qui œuvrent en milieu hospitalier, que ce soit à des fonctions cliniques, techniques, administratives, de gestion ou de soutien. Ce module de

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

MISE EN AVANT D UNE UNITE CENTRALE ET D UN ECRAN HP

MISE EN AVANT D UNE UNITE CENTRALE ET D UN ECRAN HP MISE EN AVANT D UNE UNITE CENTRALE ET D UN ECRAN HP I- Identification de l entreprise : EASY CASH NORD 1083 Route Nationale 20 45770 SARAN II- Cadre professionnel : J ai réalisé mon activité le samedi

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

FERRAILLE Marine TS1 29/05/2015. Les deux autres membres du groupe : Projet ISN MONNIER Valentin MORONVAL Sasha COLBERT 4

FERRAILLE Marine TS1 29/05/2015. Les deux autres membres du groupe : Projet ISN MONNIER Valentin MORONVAL Sasha COLBERT 4 FERRAILLE Marine TS1 29/05/2015 Les deux autres membres du groupe : Projet ISN MONNIER Valentin MORONVAL Sasha COLBERT 4 SOMMAIRE I) Présentation du jeu -Règle du jeu -Page d accueil du site II) Analyse

Plus en détail

RPVA : la charrue avant les bœufs

RPVA : la charrue avant les bœufs RPVA : la charrue avant les bœufs Il est tout de même assez curieux de constater que la critique, même constructive, peut vous faire passer pour un opposant au système. Tout du moins, c est l impression

Plus en détail

IDENTIFICATION DU PRODUIT : IDENTIFICATION DE L EXPERIMENTATEUR

IDENTIFICATION DU PRODUIT : IDENTIFICATION DE L EXPERIMENTATEUR - Grille d évaluation - IDENTIFICATION IDENTIFICATION DU PRODUIT : Titre du produit : MEDIA-FINANCE Nom de l éditeur : MEDIARMOR MULTIMEDIA Version analysée : 99.1 Date d évaluation : 11/12 1999 IDENTIFICATION

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante

Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU. Observatoire de La Vie Etudiante Réflexivité et Méthode Qualitative : Enquête DAEU / Pré-DAEU Observatoire de La Vie Etudiante 1. Présentation 1. Dispositif : DAEU & Pré-DAEU - DAEU : Diplôme d Accès aux Études Universitaires, un équivalent

Plus en détail

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.»

«S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» «S il faut aller vite, l ossature bois est idéale.» www.sibomat.be Luc D. (46 ans) a vraiment une brique dans le ventre. Il a la construction dans le sang. Après avoir rénové sa première maison, il a voulu

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Comment préserver l'environnement tout en aménageant et en urbanisant?

Comment préserver l'environnement tout en aménageant et en urbanisant? A l'origine, mon Travail Personnel Encadré était orienté sur le sujet Arts, Littérature et Politique. Cependant, l'avancée du travail n'était pas satisfaisante. J'ai donc décidé de réorienter mon projet

Plus en détail

SOMMAIRE. Edito. La réunion Recycleur en Suisse. Médecine et Plongée. Dreamwrecks.com. Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007

SOMMAIRE. Edito. La réunion Recycleur en Suisse. Médecine et Plongée. Dreamwrecks.com. Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007 SOMMAIRE Edito La réunion Recycleur en Suisse Médecine et Plongée Dreamwrecks.com Salon de Paris du 12 au 15 Janvier 2007 Présentation de la machine de Didier Recycleur en Tanzanie Bonne lecture à tous

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail