Rapport de fin de séjour :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de fin de séjour :"

Transcription

1 Emmanuel PARIS Etudiant en droit Etablissement d envoi : Université Catholique de Lyon Etablissement d accueil : Université de Trèves (Allemagne) Rapport de fin de séjour : a) Vie pratique : Logement : En séjour à l Université de Trèves pour le semestre 6 de ma troisième année de licence en droit, j ai pu bénéficier d un logement de type chambre étudiante. Ce logement était situé sur le campus même de l Université (campus à «l américaine»), à quelques pas des bâtiments de cours, cafétéria, bibliothèque et était situé sur la commune de Tarforst. L obtention du logement nous a été proposé dès le début de la procédure Erasmus. En effet, soit nous acceptions de prendre une chambre étudiante, soit nous devions trouver un logement personnel, et ce, à nos propres frais. Il fut donc aisé de trouver ce logement. L accès au logement était facilité. En effet, celui ci était situé en plein cœur du campus «à l américaine», c est à dire un campus où il y avait tout sur place. Restaurants, bars, salles de cours, un parc, des magasins d alimentation, un théâtre à ciel ouvert, etc. Evidemment, l Université de Trèves ayant quelques milliers d étudiants et faute de place, le campus n était pas en centre ville, mais dans une petite commune de sa banlieue : Tarforst. Le campus était donc desservit régulièrement par de nombreux bus jusqu à 3h du matin et sur de nombreux arrêts. Mon logement n était donc «pas loin de tout». De plus, le loyer, de mémoire d un montant de 280 euros, n était pas très élevé. Nous partagions, mon colocataire hongrois et moi même une chambre individuelle meublée (lit, bureau, étagère) ainsi qu une cuisine commune pourvue d un frigo, étagères, évier et plaques chauffantes et enfin une salle de bain avec douche, toilettes et lavabo. La caution devait être d un montant approximatif de 400 euros. Argent : Le paiement de la caution ainsi que du premier loyer devait s effectuer avant mon arrivée sur place. C est à dire, avant la fin mars Nous avons procédé à ce paiement par virement international en suivant les bonnes instructions données par le coordinateur Erasmus sur place, M. Kluger. Je n ai jamais eu de problème de paiement de loyer. Le loyer était automatiquement prélevé sur un compte allemand (ouvert gratuitement pour l occasion lors de notre arrivée) en tout début de mois. Ce compte était gratuit, dans le sens où aucunes charges ne nous étaient demandées. Nous disposions d une carte de crédit

2 normale avec laquelle nous pouvions faire nos achats. Je reviens sur ce point car il fut réellement pratique et moins coûteux de disposer d une carte allemande, détaxée de tout frais bancaire, plutôt que de payer avec une carte française. En effet, le simple fait de retirer de l argent au distributeur était plus rentable ainsi. Il n y avait pas de prélèvement internationaux ou autres qui auraient ponctionné mon compte de 3 à 5 euros à chaque retrait ou utilisation de ma carte bleue française. Pour ce qui est de l utilisation au quotidien de mon budget, je n ai pas ici aussi eu de difficultés. La bourse Explo RA me permettait en effet de couvrir les frais liés à l inscription universitaire (270 euros) ainsi que quelques loyers. Le reste étant à ma charge. J ai trouvé par la voie de petites annonces un emploi dans un lycée des environs consistant à intervenir en cours de français. Je n ai fait cela qu une fois, mais les élèves ayant aimés ma prestation m ont sollicité afin que je leur donne des cours privés de français. Ce qui me faisait un petit pécule par semaine de 40 à 60 euros (pour 8 à 10 heures de cours donnés). L argent ne fut donc jamais une réelle difficulté. Santé : Dès notre arrivée nous devions nous inscrire selon un planning établi par l Université d accueil dans le centre d assurance maladie présent sur le campus. Nous n avions pas à nous acquitter d un quelconque montant, mais devions présenter notre carte européenne d assurance maladie. Je n ai jamais eu de problème sur place de santé, mais d autres oui, et leurs cas a été entièrement traité par cette couverture maladie. Nous avons donc ici été largement aidé par l Université dans cette démarche peu facile et cela n avait pris que quelques instants. Télécommunications : Comme pour le loyer, l Université nous proposait soit un forfait à la carte avec une carte SIM gratuite chez l opérateur LEBARA MOBILE, soit de nous débrouiller de notre propre chef. J ai choisi la première option. La carte SIM n étant pas payante mais préalablement titrée à notre nom, nous n avions plus qu à nous fournir en téléphone et recharge de crédit. Le téléphone, je l ai trouvé dans un centre commercial en ville pour une somme modique : aux alentours d une vingtaine d euros. Ensuite, nous pouvions trouver facilement les lieux où recharger notre crédit : il y avait par exemple une station service sur le campus qui proposait cet opérateur. Comme en France, les cartes prépayées coûtaient de 10, 20 à 50 euros. Rarement plus. En général, le coût mensuel oscillait entre 25 et 50 euros (essentiellement du fait que nous appelions aussi beaucoup à l étranger et que les tarifs étaient par conséquent surtaxés).

3 Vie universitaire : Nous avons bénéficié d un programme d introduction nous permettant d apprendre à connaître l Université et de nous aider à réaliser les obligations sur places (comme le cas de l assurance santé, du compte bancaire, du téléphone). Nous étions donc tous parés à étudier très rapidement. La vie universitaire allemande n est pas très différente dans son organisation d avec celle française. Il y a des TD, des cours magistraux et des cours de langues. Bien qu une différence est fondamentale : l élève peut choisir ses cours. En effet, un listing des cours nous est transmis en fonction de notre Faculté de rattachement (dans mon cas, la Faculté de Droit) présentant les cours proposés ainsi que leurs valeurs correspondantes en ECTS. Je devais, afin de valider mon semestre, obtenir 30 ECTS. Il fallait donc, pour parfaire mon choix, que je trouve les matières qui me plaisaient assez, étant un peu en lien avec ce que j aurais étudié si j étais resté en France et dont l addition des valeurs auraient été 30 ECTS. C est ce que j ai fait et j ai obtenu mes 30 ECTS. Les cours ne sont pas très différents de ce qu on trouve en France, ainsi que la gestion générale de la Faculté. Nous, étudiants Erasmus, devions toujours nous référer au centre international qui avait la compétence d exception de nous gérer. Mais tout problème, de perte de carte par exemple, se réglait normalement en suivant une procédure soit électronique à une borne, soit en contactant les services administratifs. Les cours n étaient pas différents, mais la relation entre les professeurs et les élèves était beaucoup moins hiérarchisée. Il n y avait pas d un côté le professeur «qui sait» et les élèves qui «apprennent» comme en France, mais bien plus une relation de découverte de la matière sous le contrôle du professeur. Il y avait beaucoup plus de participation en cours magistraux. Participation élèves-professeur ou élève-élève. C était intéressant de voir une autre manière, moins encadrée et rigide voir stressante, d apprendre. Vie quotidienne : Ma vie quotidienne était rythmée de manière conciliée entre la poursuite des études, la gestion du quotidien et la découverte générale de l Allemagne. Par là j entends que je suivais tous les cours que j avais choisis, me préparais aux examens, apprenais à la bibliothèque, etc. De plus, je gérais le quotidien d une manière particulièrement normale, c est à dire aller faire des courses, régler quelques difficultés administratives, etc. Mais que dans le même temps, il m a paru nécessaire de ne pas faire que ça de mon séjour. C est à dire que je devais, aussi, découvrir l Allemagne, sa culture, ses spécialités, ses hauts lieux en sortant du cadre de «l Université». En effet, l Université nous proposait toujours des sorties, escapades et autres soirées Erasmus. J en ai fait quelques unes, mais je voulais surtout découvrir par moi même et dans la plus grande liberté ce

4 que je voulais voir de l Allemagne. C est ainsi que souvent, le week-end ou le soir, nous préparions (soit avec d autres étudiants Erasmus, soit avec des étudiants allemands) des sorties cinéma, théâtre, concert, visite de ville, etc. Nous sommes ainsi allés tant à un festival de musique régionale au fin fond de la Bavière qu à Berlin lors de l Euro de football. b) Bilan et suggestions : De l organisation du séjour : Le séjour Erasmus a été parfaitement organisé par l Université d accueil. Toutes les modalités administratives, de logement, de santé, de vie pratique ont été facilitées par l action des coordinateurs Erasmus locaux. Il en a été tout de même différent de mon Université d envoi. En effet, celle ci n a pas toujours été claire dans les démarches à suivre (du moins au début) et ne semblait pas être habituée à traiter avec les Universités allemandes. Mis à part quelques points de détails, que l Université d envoi a fini par m expliquer par mail, tout s est bien passé, d un côté comme de l autre. La durée du séjour était courte, je ne suis en effet resté qu un semestre. Mais, ce semestre ne m a pas non plus lassé du pays dans lequel je vivais. Ce qui me permet de conserver en moi l envie de repartir, revisiter d autres lieux et d autres cultures. La question du trajet n a pas non plus été un problème pour moi. En effet, j y suis allé en voiture. Ce qui m a permis d emmener avec moi les objets et éléments dont je savais que je ne les trouverais pas sur place (literie, ustensiles de cuisine par exemple). Mais, j imagine que cette question, pour d autres est plus délicate. Notre Université avait prévue le coup en établissant des brocantes afin que chacun trouve le nécessaire sur place et à moindre coût. Mais je sais que pour d autres amis également partis (d autres années et dans divers pays), ce ne fut pas toujours le cas et c est pourquoi j ai soulevé ce point. De mon projet professionnel : J estime avoir réalisé l ensemble des objectifs que je m étais fixé, bien que le séjour fut, à mon sens, bien trop court. En effet, je m étais fixé pour objectifs de m ouvrir les yeux sur une autre vision des choses, d apprendre un autre droit, une autre culture ainsi que de progresser en langue allemande. J ai appris un autre droit, qui n était pas opposé en soi, au droit français, mais qui, par certaines matières, en était très éloigné. Ce fut le cas par exemple du droit constitutionnel allemand composé essentiellement de l étude des droits fondamentaux et de la place de la Cour constitutionnelle fédérale dans les institutions. Il y a un monde entre la place de ces deux éléments en Allemagne par rapport à ces mêmes éléments en France. Ce fut très enrichissant, notamment pour la poursuite de mes études (inscription en Master 1 de Droit Public dont une des matières est le «droit du contentieux constitutionnel» et où l étude de la Constitution allemande est centrale).

5 J ai appris une autre culture et me suis ouvert les yeux sur une autre vision des choses, en ce que la France et l Allemagne sont certes deux pays proches et amis, mais ne forment pas une unité. En effet, mon séjour s est déroulé en plein durant la crise de l euro comme de l élection présidentielle française. La vision que développaient les allemands sur la crise de l euro leur était propre et a donné lieu à de nombreuses conversations entre eux et moi. De plus, et ça m a assez blessé dans mon ego de français, mais les allemands se fichaient, en général, de l élection présidentielle française. J ai appris non seulement sur l Allemagne, mais aussi sur d autres pays comme ceux d Europe de l Est, l Italie, l Espagne ou les Etats-Unis (il y avait beaucoup d étudiants de ces pays là), mais surtout, et essentiellement, j ai beaucoup appris sur mon propre pays, la France. J ai appris oui, à mes dépends parfois, que la France est un pays particulier, au centre de l Europe en ce qu elle est un pays de liaison entre le Nord et le Sud de l Europe. Elle est latine de culture, donc du Sud, mais a une économie et des visions politiques typiquement «nordistes». J ai beaucoup progressé en langue allemande, mais aussi en anglais, en italien et même en français. Hormis les cours particuliers que je donnais et les appels téléphoniques familiaux ou amicaux, je n ai jamais parlé français de mon séjour. Or, je donnais des cours, ce qui m a permis de revisiter les bases de la grammaire, conjugaison et autre syntaxe française. Ne parlant pour ainsi dire jamais français, les deux langues utilisées furent l allemand et l anglais. J ai développé et perfectionné ces deux langues au quotidien. L allemand en cours et avec les amis et l anglais seulement avec les amis étudiants de Trèves. Je ne connaissais pas un mot d italien avant de partir mais, passant le clair de mes sorties avec des italien(ne)s, ils m ont appris les bases de leur langue et, avec un peu d exercice et d assiduité, je progresserai et parlerai peut être un jour une quatrième langue. Mon projet professionnel est donc complet et comblé. Je parle aujourd hui couramment trois langues (français, allemand et anglais) ce qui ne peut être qu un plus. J ai une culture enrichie. Tant juridique que générale, ma culture s est développée et s est aiguisée. Dorénavant, je suis curieux de tout. Je me suis forgé une expérience à l étranger, ce qui me permet d avoir plus confiance en moi. En effet, partir seul dans un pays où l on ne connaît personne et parlant une langue éloignée de sa langue maternelle, n est pas chose facile. Pourtant, je l ai fait et me sens plus fort et confiant dans mes capacités d adaptation et de réussite. J ai découvert un pays ouvert vers le monde et qui me plait toujours autant. C est aussi le fait de faire «autre chose» qui m a plu. Partir ailleurs, ne pas faire que la fête comme d autres, et vivre un peu en «expatrié». En toute vraisemblance, je finirai mes études en France, mais je sauterai sur l occasion d un stage ou emploi à l étranger. Peut être pas en Allemagne, mais si l occasion se présente je n hésiterai pas un seul instant. Remarques et autres : Je n ai pas beaucoup de remarques négatives à faire. En général, tout s est bien passé. Seules deux choses me chagrinent encore un peu. La première est mon colocataire. En effet, j avais choisi de partager ma chambre étudiante avec un autre. Mon colocataire, si l on peut l appeler ainsi, était hongrois. Il n y a eu aucun problème avec cette personne, mais je pensais, qu il aurait été préférable de

6 mélanger les étudiants étrangers d avec les locaux. Dans un soucis d apprentissage de la langue par exemple. Cette personne parlait parfaitement l allemand, ce qui m a rassuré. En effet, ma plus grande crainte était d avoir à parler l anglais «à la maison». Je n ai pas eu à me plaindre de l apprentissage quotidien de la langue étant donné son niveau largement supérieur au mien et que j ai fini par rattraper. Mais, certains amis sur place ont été en colocation avec des personnes ne parlant que très peu l allemand. Ce qui les a un peu chagriné. C est donc pour eux, plus que pour moi, que je soulève ce point. La seconde est mon retour très stressant. En effet, je suis rentré en France à la fin du mois de juillet A une époque où tous mes camarades restés au pays étaient en vacances, étaient déjà inscrits pour leur nouvelle année universitaire. Le directeur de ma Faculté m avait bien prévenu de ce point, et j en étais parfaitement conscient. Je m étais même bien renseigné sur les dates d inscription, etc. Pourtant, même si je ne me suis pas inscrit dans un master restrictif (sur dossier par exemple), je n ai finalement pu m inscrire qu après l obtention d un certificat attestant de la validité de ma licence en droit à la toute fin du mois d août. Il s est donc écoulé un mois, particulièrement oppressant où, confronté à la machine administrative qui ne pouvait bien entendu pas faire de dérogation à la procédure pour moi, je me posais la question de savoir si j obtiendrai ce certificat à temps. Il en fut heureusement le cas et je ne critique pas en soit ce qui s est passé, étant donné que ce fut une conséquence d un choix personnel et réfléchi. Mais, j aspire toutefois à ce qu il soit plus clairement mentionné que les inscriptions pour l année universitaire ultérieure seront décalée et devront peut être se faire «sur place» pour les étudiants rentrant tardivement comme moi. Bien entendu je tiens à terminer ce bilan en remerciant d une part l Université Catholique de Lyon pour m avoir permis de faire ce séjour, l Université de Trèves de m avoir accueilli, les institutions européennes et les organismes boursiers (dont la Région Rhône-Alpes) de permettre à tous, via une aide financière et dans le cadre du programme Erasmus, de vivre une expérience qui nous change profondément et positivement.

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Gaspard Elise Rapport de fin de séjour J ai effectué mon année 2014/2015 en échange aux Pays Bas à Arnhem à Han Business School pour un DUETI International Business and Management. a) Vie pratique : Logement

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE

Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE Rapport de fin de séjour Explo ra Sup : Echange Erasmus University of Dundee, ECOSSE 1. Vie pratique Logement Lors de mon séjour à Dundee j ai choisi de résider dans les résidences universitaires de Dundee.

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

R A P P O R T D E F I N D E S E J O U R

R A P P O R T D E F I N D E S E J O U R FOUSSHI Horia Echange: ISARA-Lyon Cornell University (NY) R A P P O R T D E F I N D E S E J O U R V I E P R A T I Q U E Logement (type, accès, prix, caution ) L université de Cornell se situe à Ithaca

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour DEQUEANT Kean Grenoble INP Génie Industriel 2013 Rapport de fin de séjour UNIVERSITY OF QUEENSLAND - AUSTRALIE Explo Ra Sup L Australie a toujours tenu une grande place dans mon cœur. Nation jeune et prospère,

Plus en détail

IUP Management de Saint Etienne. Rapport de Fin de Séjour. Bournemouth Angleterre

IUP Management de Saint Etienne. Rapport de Fin de Séjour. Bournemouth Angleterre ROUCHON Déborah Licence Sciences de Gestion IUP Management de Saint Etienne Rapport de Fin de Séjour Bournemouth Angleterre Avril - Mai - Juin 2011 I / Vie pratique Logement J ai passé la première semaine

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Rapport de fin de Séjour d un Stage Scientifique au Mexique d une durée de 3 mois. Bernard Chelli

Rapport de fin de Séjour d un Stage Scientifique au Mexique d une durée de 3 mois. Bernard Chelli Rapport de fin de Séjour d un Stage Scientifique au Mexique d une durée de 3 mois Bernard Chelli Stage à Mexico, Mexique du 9 Avril au 15 Juillet 2012 Dans le cadre du Master 1 de Physique fondamentale

Plus en détail

Voyage d étude à Strathclyde University Glasgow Scotland

Voyage d étude à Strathclyde University Glasgow Scotland Thomas GERMANO Voyage d étude à Strathclyde University Glasgow Scotland ***** A) Vie Pratique - Logement Pendant cette année Eramsus j ai logé dans une résidence universitaire privée au centreville de

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Sarah DELAIRE IAE Savoie Mont-Blanc, Chambéry Département CITHEME Master Management et Marketing des Destinations Touristiques *** Hochschule Heilbronn (Allemagne) Master International

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Stage de 5 mois au Projet Accompagnement Québec Guatemala (PAQG), Montréal (Canada)

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Stage de 5 mois au Projet Accompagnement Québec Guatemala (PAQG), Montréal (Canada) UPMF Grenoble II Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Stage de 5 mois au Projet Accompagnement Québec Guatemala (PAQG), Montréal (Canada) Année 2011/2012 1 Dans le cadre de mon Master II en Sciences

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Rapport de fin de séjour Bourse Explora Echange universitaire à UWA Perth Anne-Cécile LAFOURCADE Compte rendu de mon premier semestre de quatrième année en échange à l University of Western Australia,

Plus en détail

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Guide pratique pour les étudiants étrangers souhaitant s'inscrire à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans le cadre

Plus en détail

Rapport fin de séjour Bourse Explo'ra. Une année à Valencia, Espagne

Rapport fin de séjour Bourse Explo'ra. Une année à Valencia, Espagne Rapport fin de séjour Bourse Explo'ra Une année à Valencia, Espagne A) Vie pratique Logement: J'ai trouvé mon appartement en août, avant d'arriver sur Valencia, via internet. Je m'étais inscrite sur le

Plus en détail

Questionnaire ERASMUS

Questionnaire ERASMUS Questionnaire ERASMUS Généralités Université, Pays, Ville Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), Suisse, Lausanne Type d'échange Erasmus Année d'échange 2013-2014 Période d'échange 1 an Année

Plus en détail

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour Julia Lamotte Institut d Études Politiques de Grenoble Année de mobilité : Master 1 Rapport de fin de séjour Stage au Centro de Investigacion y estudios superiores en Anthropologia social (CIESAS) San

Plus en détail

Rapport de Stage, Mobilité Allemagne

Rapport de Stage, Mobilité Allemagne Ce rapport fait office d une synthèse des événements en Allemagne, durant mon stage linguistique d une durée de 10 semaines. Rapport de Stage, Mobilité Allemagne Haus Morgenstern Yvonick Johannel Onangha

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

2 ème année de Licence Droit-Langues à l Université Pierre-Mendès France de Grenoble.

2 ème année de Licence Droit-Langues à l Université Pierre-Mendès France de Grenoble. 2 ème année de Licence Droit-Langues à l Université Pierre-Mendès France de Grenoble. Stage dans un cabinet d avocats spécialisé dans le droit de la famille et du travail (Svenson Law Offices) sous la

Plus en détail

Rapport de fin de séjour : Clarkson University à Potsdam

Rapport de fin de séjour : Clarkson University à Potsdam REGION RHONE-ALPES Rapport de fin de séjour : Clarkson University à Potsdam Explo ra Sup : bourse de mobilité internationale étudiante de ma région Rhône-Alpes Melody Teyssier 11/08/2011 Logement : L université

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

A) Vie pratique. 1) le logement

A) Vie pratique. 1) le logement C est une chance de pouvoir partir en Erasmus, de découvrir une autre culture, une manière différente d étudier. En effet cette expérience permet d avoir un autre regard, d acquérir une certaine ouverture

Plus en détail

Explo ra sup Rapport de fin de séjour

Explo ra sup Rapport de fin de séjour Explo ra sup Rapport de fin de séjour Université d accueil : Albert Ludwigs Universität Freiburg (Allemagne) I. Vie pratique Logement J ai choisi d opter pour une colocation avec une amie suivant le même

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Bourse Explora Sup. Rapport de fin de séjour. Lénaïg LICKEL Elève ingénieur agricole Formation à l ISARA-LYON /2011-2012

Bourse Explora Sup. Rapport de fin de séjour. Lénaïg LICKEL Elève ingénieur agricole Formation à l ISARA-LYON /2011-2012 Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Lénaïg LICKEL Elève ingénieur agricole Formation à l ISARA-LYON /2011-2012 Université UMB (Norwegian University of Life Sciences) Lieu du séjour : Ås Norvège

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme :

Edith Schultz, Berlin, 27/02/2013. Les avantages majeurs de ce double diplôme : TU AIMES L ALLEMAND? TU AIMES L ART ET LA CULTURE? TU AS ENVIE DE VIVRE A BERLIN? LE DOUBLE DIPLOME EN MANAGEMENT ET COMMUNICATION DES MUSEES DE L HTW BERLIN EST FAIT POUR TOI! Depuis maintenant un an

Plus en détail

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Adrian LAMBLIN SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Bonjour à tous, Je m appelle Adrian et je reviens de Malaisie où j ai effectué un semestre d étude à Monash University Malaysia qui fut

Plus en détail

Stages Erasmus à l étranger

Stages Erasmus à l étranger BROCHURE ERASMUS PARTIE 1 GENERALITES FEVRIER 2012 Stages Erasmus à l étranger HAUTE ECOLE GALILEE ISSIG Institut Supérieur de Soins Infirmiers Galilée TABLE DES MATIERES Avant-propos : - Prends le large

Plus en détail

Expérience étudiante à l étranger à Vilnius, Lituanie

Expérience étudiante à l étranger à Vilnius, Lituanie Gimond Marie Expérience étudiante à l étranger à Vilnius, Lituanie Vie pratique Logement : Avant de commencer à parler du logement, il est utile de préciser ma situation. Je ne partais pas seule mais avec

Plus en détail

Rapport de mon séjour Erasmus à Salamanque 2010/2011

Rapport de mon séjour Erasmus à Salamanque 2010/2011 Erasmus à l'université de Salamanque (Espagne) durant la troisième année de licence d Histoire Rapport de mon séjour Erasmus à Salamanque 2010/2011 1. Vie pratique Logement Il existe trois types de logement

Plus en détail

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour

Bourse EXPLORA Sup. Rapport de fin de séjour Laura Poulain Etudiante à ESCPE Lyon Année scolaire 2010/2011 Bourse EXPLORA Sup Rapport de fin de séjour Stage d élève ingénieur chez INERGY Automotive Systems Bruxelles-Belgique 1- Vie pratique Logement

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Afrique du Sud Cape Town Fabien ZABIK GE 11/14 Contenu 1. Vie pratique...2 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Télécommunications...2 1.4. Stage...3 1.5. Vie quotidienne...3

Plus en détail

Rapport de Bourse Explo Ra

Rapport de Bourse Explo Ra UPMF GRENOBLE Rapport de Bourse Explo Ra BRISBANE, AUSTRALIA Après avoir effectué un DUT Techniques de Commercialisation à l IUT2 de Grenoble, j ai décidé de faire mon année de bac+3 en Australie, afin

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Italien Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Marina MARQUE Elève ingénieure INSA de LYON Département Génie Energétique et Environnement Type de stage : Stage en laboratoire universitaire, Projet d initiation à la recherche

Plus en détail

Guide: Étudier à l Université de Trèves

Guide: Étudier à l Université de Trèves Guide: Étudier à l Université de Trèves Dans le cadre du réseau Université de la Grande Région (UniGR) Le présent guide s adresse aux étudiants issus de l une des universités partenaires du réseau «Université

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR (EXPLORA SUP)

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR (EXPLORA SUP) RAPPORT DE FIN DE SEJOUR (EXPLORA SUP) Arthur THOVEX (IUT d Annecy Université de Savoie) Programme d échange : ORA (Ontario/Rhône-Alpes) Date: Sept 2013 Avril 2014 Etudiant en Génie Mécanique et Productique

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains

Observatoires de la vie étudiante. Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Observatoires de la vie étudiante Les conditions de vie des étudiants universitaires toulousains Enquête menée dans quatre grands établissements d enseignements supérieur de Midi-Pyrénées : Toulouse 1

Plus en détail

Petit guide sur l Australie

Petit guide sur l Australie Mai 2006 Version 1.1 Petit guide sur l Australie Réalisé par Mme Pascal SAMSON, avec l aide de : Quentin CLEMENT Damien BARDON Benjamin SERVANT Geoffroy BONNEVILLE ESIEA Paris 1. L argent... 3 2. Le climat...

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

SEATTLE Washington State

SEATTLE Washington State SEATTLE Washington State Fiche Technique 2013 High School Diploma Edmonds Community College (Admission sans le Bac et 17 ans. 16 ans, nous consulter). Passez votre baccalauréat américain tout en devenant

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS UNIVERSITATEA CONSTANTIN BRÂNCUŞI DIN TG-JIU MO B I L I TĂŢ I ERASMUS 2009 / 2010 TEST DE CUNOAŞTERE A LIMBII FRANCEZE 10 aprilie 2009 Le programme d échange linguistique européen ERASMUS I. Cochez la

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud)

Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Compétences pour vivre chez soi (exemple d Arnaud) Arnaud Arnaud a 32 ans. Il présente de l'autisme et une déficience intellectuelle modérée. Arnaud vit seul dans sa maison. En journée, il va dans un service

Plus en détail

Bourse de mobilité internationale étudiante de la Région Rhône-Alpes. Rapport de fin de séjour

Bourse de mobilité internationale étudiante de la Région Rhône-Alpes. Rapport de fin de séjour Bourse de mobilité internationale étudiante de la Région Rhône-Alpes Rapport de fin de séjour Emmanuel CORNU Année universitaire 2013-2014 Au cours de cette année universitaire 2013-2014, j ai eu la chance

Plus en détail

Rapport d expérience. heidi.aro@unifr.ch. Type de mobilité. SP2014, 6 mois Anglais : langue et littérature. de bases. Informations

Rapport d expérience. heidi.aro@unifr.ch. Type de mobilité. SP2014, 6 mois Anglais : langue et littérature. de bases. Informations Avant le séjour Informations de bases Rapport d expérience Auteur Type de mobilité Quand Voie d études Niveau pendant le séjour Université choisie Inscription Préparation Visa, autres formalités heidi.aro@unifr.ch

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER

STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER ROBILLARD Simon 1ère SEN Au collège et lycées Sainte Marie à Lons le Saunier STAGE CHEZ ELEKTRO- DREHER (Gaggenau/Allemagne) STAGE DU 8 NOVEMBRE AU 18 DECEMBRE 2010 Page 1 SOMMAIRE 1/ Introduction Page

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

GUIDE 2013-2014. DES OFFRES BIEN étudiées POUR LES JEUNES

GUIDE 2013-2014. DES OFFRES BIEN étudiées POUR LES JEUNES GUIDE 2013-2014 DES OFFRES BIEN étudiées POUR LES JEUNES édito La jeunesse est un état d esprit. C est aussi le temps des projets, de l indépendance, d une liberté revendiquée et pas toujours facile à

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde.

Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Note à Eléments de langage Chers amis, Je vous souhaite la bienvenue à la Cité des Sciences pour ces deux journées de colloque consacré à la sécurité alimentaire dans le monde. Des colloques sur ce sujet,

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D'ÉTUDES TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

Ce que vous devez savoir si vous envisagez de partir étudier en France. (Mise à jour du 23 janvier 2014)

Ce que vous devez savoir si vous envisagez de partir étudier en France. (Mise à jour du 23 janvier 2014) Ce que vous devez savoir si vous envisagez de partir étudier en France (Mise à jour du 23 janvier 2014) Avec un peu plus d un étudiant étranger sur dix (précisément 11,6 %), la France occupe désormais

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

MOBILITE INTERNATIONALE

MOBILITE INTERNATIONALE MOBILITE INTERNATIONALE 1. ORGANIGRAMME Anne France Malvache (Directrice de l ISTC) : anne france.malvache@istc.fr Olivier Garnier (Directeur des études et Relations Internationales) : olivier.garnier@istc.fr

Plus en détail

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie

BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie BRISBANE University of the Sunshine Coast Australie Fiche Technique 2013 Bachelor en un an (Admission Bac+2 BTS ou DUT et 18 ans minimum) Une formation en une année après un BTS ou un DUT! Une Immersion

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ)

INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) INSCRIPTIONS ADMINISTRATIVES 2014-2015 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) Sommaire : Admission des étudiants français avec un diplôme étranger (page 2) Admission des étudiants de nationalité étrangère et titulaires

Plus en détail

L HEBERGEMENT A L ENAC TOULOUSE

L HEBERGEMENT A L ENAC TOULOUSE L HEBERGEMENT A L ENAC TOULOUSE - 1 - SOMMAIRE 1 - SITUATION ET CAPACITE D HEBERGEMENT 2 - DESCRIPTION DE L OFFRE D HEBERGEMENT 2.1 - Résidences Galy, Bastié et Garros 2.2 - Résidences Ader et Blériot

Plus en détail

RENTREE 2015-2016. Faculté de Marketing et d Agrosciences. dates. Licence 3 (1) Master 1-2 Licence 3 (1) Master 1-2. Mardi 8/09/15 14h00

RENTREE 2015-2016. Faculté de Marketing et d Agrosciences. dates. Licence 3 (1) Master 1-2 Licence 3 (1) Master 1-2. Mardi 8/09/15 14h00 RENTREE 2015-2016 Faculté de Marketing et d Agrosciences dates Marketing Agrosciences Licence 3 (1) Master 1-2 Licence 3 (1) Master 1-2 Rentrée Mardi 8/09/15 14h00 Jeudi 3/09/15 14h00 Début et lieu des

Plus en détail

Structure et Lieu du stage : Ecole Nationale Forestière d Ingénieur de Salé, Maroc. Vie pratique

Structure et Lieu du stage : Ecole Nationale Forestière d Ingénieur de Salé, Maroc. Vie pratique Rapport de fin de séjour Pierre HENRI 26/05/1991 Etudiant en 2 ème année à l IUT Jean Monnet de Saint Etienne Structure et Lieu du stage : Ecole Nationale Forestière d Ingénieur de Salé, Maroc Du 16 avril

Plus en détail

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle?

LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012. Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? LUNDI DE LA SORBONNE : Lundi 6 février 2012 Conjuguer un diplôme à l international, quelle valeur ajoutée pour l insertion professionnelle? Martine Azuelos, responsable du Master Langues et Affaires Economiques

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

> Compléter son cursus universitaire à l étranger

> Compléter son cursus universitaire à l étranger > Compléter son cursus universitaire à l étranger > Sommaire 1. Dans quel cadre partir? Programme ERASMUS... p.3 Programme CREPUQ... p.4 Programmes bilatéraux... p.4 Partir en candidat libre... p.5 Faire

Plus en détail

Présentation Etudiants Mardi 14 octobre 2014. Lycée G. Apollinaire - Thiais 1

Présentation Etudiants Mardi 14 octobre 2014. Lycée G. Apollinaire - Thiais 1 Présentation Etudiants Mardi 14 octobre 2014 Lycée G. Apollinaire - Thiais 1 Programme européen d échanges pour Etudier Se former Echanger Vivre de belles expériences 2 axes d échanges : Mobilité Etudes

Plus en détail

2015-2016 SÉJOURS À L ÉTRANGER FACULTÉ DE TRADUCTION ET D INTERPRÉTATION

2015-2016 SÉJOURS À L ÉTRANGER FACULTÉ DE TRADUCTION ET D INTERPRÉTATION 2015-2016 SÉJOURS À L ÉTRANGER Les informations et délais figurant dans ce document sont valables aussi bien pour les séjours obligatoires que pour ceux effectués dans le cadre du module libre. FACULTÉ

Plus en détail

Des formations langues. qui vous parlent. www.formation-cci.fr

Des formations langues. qui vous parlent. www.formation-cci.fr Des formations langues qui vous parlent www.formation-cci.fr Un «coup de pouce» à mon évolution professionnelle L apprentissage d une langue étrangère est un excellent moyen de progresser professionnellement,

Plus en détail

Se loger et gérer sa vie quotidienne

Se loger et gérer sa vie quotidienne Se loger et gérer sa vie quotidienne Il est primordial de se loger dans les meilleures conditions possibles, le tout pour un budget raisonnable. Tout un éventail de possibilités s offre à vous. Chacune

Plus en détail

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012)

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012) Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques (Version 2.0, 2012) Voyez http://cogsci.psu.edu/ pour l usage et crédit en ligne Veuillez fournir vos coordonnées ci-dessous: Nom: Email: Téléphone: Veuillez

Plus en détail

L EGC du Maine en 72 Questions / Réponses

L EGC du Maine en 72 Questions / Réponses L EGC du Maine en 72 Questions / Réponses L EGC du Maine Se renseigner sur l EGC Entrer à l EGC Travailler après l EGC Etudier à l EGC Vivre à l EGC Stages en entreprise pendant les 3 ans d EGC Le cursus

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS?

VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? VOUS CHERCHEZ UNE SOLUTION DE GARDE POUR VOS ENFANTS? Accueillez une jeune fille au pair et faites vivre à votre famille l expérience unique et enrichissante de l échange culturel. Au pair TODAY vous propose

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

c est tout de suite plus castoche!

c est tout de suite plus castoche! Je veux :. Tout savoir sur mon magasin, un conseil avant de passer commande ou suite à un achat. Être conseillé sur l utilisation de ma carte. Connaître la position de mon compte. Demander un virement

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

LISTE DES LOGEMENTS A NICE

LISTE DES LOGEMENTS A NICE LISTE DES LOGEMENTS A NICE Liste établie le 18 décembre 2012 et revue le 19 février 2014, proposée par l UIEN pour l année 2014. Tous les établissements mentionnés dans ce livret et les informations qu

Plus en détail

Rapport de stage Bourse Explora Sup

Rapport de stage Bourse Explora Sup Mlle Gaëlle JOLLY M2 Relations Internationales, OIG/ONG Université Jean Moulin Lyon 3 Année universitaire : 2012-2013 Rapport de stage Bourse Explora Sup Dates du stage : 01/04/13 au 30/06/13 Pays du stage

Plus en détail

Le STIF a créé le forfait imagine R

Le STIF a créé le forfait imagine R Le STIF a créé le forfait imagine R pour offrir aux jeunes franciliens scolarisés de moins de 26 ans des conditions de transport moins chères toute l année. Grâce à la contribution budgétaire de la Région

Plus en détail