Leçon 1 : Maître spécial d éducation physique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Leçon 1 : Maître spécial d éducation physique"

Transcription

1 Leçon 1 : Maître spécial d éducation physique Semaine : 1 DISCIPLINE : Développement Corporel ETAPE DU PROJET : «Je me prépare au cross» SOUS - ETAPE ABORDEE : «Je rends ma course efficace» COMPETENCE TRANSVERSALE PRIORITAIRE : Relationnelle : se connaître, connaître l autre COMPETENCE D INTEGRATION : «S initier à la culture du mouvement» Compétence Spécifique : Etre activement responsable de son intégrité physique et de son bien-être Sous-compétences spécifiques développées : Etre curieux du «comment fonctionne» le corps à l effort ou au repos. Agir en référence aux grands principes d une activité physique réfléchie. MATERIEL: - 4 cônes ou chaises ou repères pour les différents ateliers du circuit ( + cônes de réserve en fonction des besoins du circuit) - 8 cerceaux (ou vieux pneus vélo, ou cordes mises en boucle, ) - 10 bâtons ± 50 cm de long - 1 craie ou longue corde (suivant le sol) - 1 morceau de corde (laine) de 40 cm par élève LIEU : A l extérieur si possible (cour de récréation) DUREE : Une période de cours 14

2 Leçon 1 : Version intégrale 4 1) Mise en train : Ι Idéalement le circuit devrait être placé à l avance Organisation spatiale de la salle pour toute la leçon 5 Minutes Nous allons TOUS devenir à notre manière des champions de la course mais, pour cela il faut BIEN courir. Il faut donc ECHAUFFER tous les muscles qui aident à la course! Questions : - Que faut-il échauffer? (poser la question aux enfants pour leur faire découvrir les différentes parties du corps impliquées dans la course) - Réponses à attendre ou à susciter : Pieds Chevilles Jambes Cuisses Membres supérieurs Ouverture thorax Bassin (important de le fixer) N.B. : Utilisez éventuellement les exercices qui vont suivre, dans l ordre des réponses données par les élèves. 4 Pour leçon «version intégrale» : - Les textes écrits en italique reprennent les explications et propositions de présentation de la séance - Les textes écrits en caractères droits reprennent les applications concrètes 15

3 Ι Ici, tout l échauffement va se baser sur l utilisation des CONTRASTES pour faire percevoir clairement à l enfant ce qui se passe au niveau articulaire et musculaire pendant la course. L organisation de la salle est faite en ce sens mais aborde les différents types de sauts et déplacements pour que l enfant puisse percevoir éventuellement l importance de tels muscles ou telles articulations en fonction des exercices demandés! Sauts en hauteur (bouteilles) Sauts en longueur (bâtons) Sauts ± précis (cerceaux) Déplacements efficaces (corde) Libre à vous d utiliser un autre choix de petit matériel en fonction de l exercice (idem pour la Σ Σ Il vous est loisible d aborder de différentes manières les exercices proposés : de les présenter sous forme de défi par rapport à soi-même, par rapport à l autre, de relais, par deux, comparaison chrono (en fonction de différents handicaps), etc Si vous estimez que telle ou telle partie du corps est plus importante pour l échauffement ou la technique course, organisez et orientez les réponses des enfants. Il n est pas obligatoire de tout aborder. A vous d adapter l échauffement en fonction de l âge de vos élèves et de leur capacité d apprentissage. Σ Les élèves ne sont pas tenus de parcourir l ensemble du circuit pour exercice : libre à vous d utiliser à votre convenance ce dernier. Mais comment «court» le pied? Petits exercices de découvertes de l importance du déroulé du pied. En cercle autour du circuit 5 Minutes PIEDS Faire courir les enfants - uniquement appui des talons - uniquement sur la pointe des pieds Expliquer l importance du DEROULE du pied avec «griffé des orteils»! Ρ redécouverte de la course «PIED LIBRE» (course normale). 16

4 Sur le circuit (après les avoir dispersés par petits groupes à différents niveaux de celui-ci (cfr. schéma), faire SAUTER les enfants au-dessus des différents obstacles pieds joints (pour rejoindre une nouvelle série d obstacles, autorisation de marcher + arrêt de maximum 30 sec. 5 Minutes JAMBES «Mollets» CONSIGNE : flexion interdite au niveau des genoux, parcourir une seule fois le circuit. Bouteilles : sauter au-dessus (chercher la hauteur) Cerceaux : les traverser en un minimum de sauts Corde : en sautant alternativement de côté, traverser l ensemble avec le moins de sauts possible Bâtons : un seul saut entre bâton Demandez aux enfants de retenir le nombre de sauts au-dessus de la corde. 8 minutes QUADRICEPS ISCHIO-JAMBIERS (CUISSES) BRAS + OUVERTURE THORAX Faire une fois le même circuit ou une partie de celui-ci et permettre la flexion au niveau des genoux mais pas du tronc. Même circuit, flexion au niveau des genoux et du tronc. (N.B. : à ce sujet vous pourriez dès maintenant utiliser l exercice n 8 afin de montrer l exercice de la fixation du bassin). Parcourir le circuit ou une partie de celui-ci, corde derrière le dos, bras en croix sur le ventre avec prise de la corde (passée dans le dos) par les mains. Idem mais sans corde membres supérieurs libres 17

5 4 Minutes TRAVAIL AU NIVEAU DU BASSIN Utilisation de la course contrastée autour du circuit : faire courir les enfants en position cambrée difficile d élever les genoux. course avec fixation du bassin bonne maîtrise du développé du mouvement de balancier des cuisses. 2) Corps de la leçon : Ι Après cet exercice, rangement par les élèves de tout le matériel ayant servi au circuit excepté les «Maintenant que vous avez bien remarqué qu en course, c est tout le corps qui travaille (libre au professeur d E.P.S. de continuer plus tard avec les autres parties du corps, relâchement épaules, mains, etc.) nous allons mettre tout cela en pratique!! Les enfants ont rassemblé les différents accessoires et replacé les cônes (+ cônes supplémentaires si besoin) de manière à offrir un circuit de course le plus grand possible (idéal entre 100 et 200 mètres). Sauf bien sûr, si vous disposez d un parcours de course connu des enfants! «Aujourd hui, nous allons tâcher de courir LONGTEMPS». Le but n est pas d aller vite, MAIS de respecter cette «SUPERBE MACHINE» qu est notre corps! Ι Pour courir LONGTEMPS, il ne faut pas demander le maximum à notre moteur (=le cœur), sous peine de tomber en panne car le réservoir d oxygène (= les poumons) ne peut pas répondre indéfiniment aux besoins d oxygène si le moteur accélère toujours! «Il est essentiel de trouver le juste équilibre entre les besoins du cœur et la capacité des poumons pour réussir à courir en endurance! Sinon, à l inverse de l endurance, vous courrez en résistance! Quand on court un sprint, cela ne se pratique jamais sur une longue distance : à un moment, les poumons ne peuvent plus répondre aux besoins du cœur on est essoufflé.» 18

6 Ce n est pas une course de vitesse. Nous allons juste TESTER notre moteur en courant pendant une minute. Si le moteur a été respecté, notre cœur battra entre 35 et 40 pulsations / 15 sec. N.B. : Avant cela, expliquer aux enfants comment prendre leur pouls 5 : Soit au niveau de l articulation du poignet, avant-bras en supination ; il faut placer, non pas le pouce, mais bien les quatre autres doigts joints, sur l artère radiale, c est-à-dire dans la gouttière située entre le radius et les tendons des muscles antérieurs de l avant-bras ; Soit en posant les quatre doigts sur l artère carotide ; Soit en posant la main à plat sur la poitrine, à hauteur du cœur. Evaluation et feed-back de l activité Les enfants sont à nouveau invités à courir une minute en essayant de respecter le but poursuivi : COURSE D ENDURANCE + prise du pouls. 10 Minutes A partir de cela, le professeur a deux choix : a) soit il répartit en trois groupes : Ceux dont le cœur bat trop vite Ceux dont le cœur est OK Ceux dont le cœur est trop lent pour un exercice d endurance Il groupe dans la mesure du possible deux par deux les enfants comme suit : Un enfant dont le cœur bat trop rapidement avec un enfant dont le cœur bat trop lentement Deux enfants dont le cœur est OK (travail en endurance respecté) b) Soit, si la première répartition vous semble trop hasardeuse ou difficile d application : Le premier arrivé court avec le dernier arrivé Le deuxième arrivé court avec l avant-dernier, etc. Ι L idéal est de grouper à la fois les enfants ayant un même rythme de course et le même rythme cardiaque!! Bien entendu, il n est pas facile de gérer tout de manière parfaitement équilibrée! 5 G ; Bonaventure, R. Vanderheyden : «COUREZ ENDURANCE» Fondamental Info, F.E.P., Ed. Gestafino P

7 c) Le but visé par l exercice suivant est multiple : Apprendre à courir ensemble Apprendre à aider et à encourager l autre Qu il n y ait pas toujours systématiquement les mêmes premiers et mêmes derniers en course. Ι N oubliez pas de souligner que la performance n importe pas : seul juge = le cœur! Les enfants vont courir par deux ensemble durant deux minutes et prendre leur pouls. Evaluation, réussite ou échec par rapport au but poursuivi : travailler l endurance! 5 Minutes Les enfants vont courir par quatre (ici, le professeur groupe les enfants en fonction des résultats obtenus lors de l exercice précédent de manière à toujours poursuivre ce même but d endurance! Ceci durant trois minutes (temps à adapter en fonction de «l état» des élèves). Ρ Prendre le pouls + marche : récupération active. 20

8 3) Retour au calme : «Rappelez-moi un peu toutes les parties du corps ayant travaillé pour la course?» Nous allons les étirer! 10 Minutes Stretching : 1 Triceps (mollets) 2 Quadriceps, ischio-jambiers (cuisses) 3 Thorax et bras 4 N.B. : Si vous n avez pas d idée au point de vue stretching, cfr. annexe 1 de ce dossier (page 22) : il s agit de ce qu il y a de plus classique, libre à vous à partir de cela de faire travailler votre imagination! Pendant les étirements, évaluer la séance et rappeler les objectifs-clefs. Annoncer que l Instituteur va continuer le travail en classe. Bien se rappeler de tous les acquis : importance de l échauffement et de l étirement des muscles + articulations (pour le travail d endurance). Respect de notre «superbe MACHINE» (fonctionnement du cœur et sa dépendance des poumons pour l oxygène). Liens avec la leçon suivante 6 : (instituteur 1) L enfant va - travailler l importance du bon «déroulé du pied» - apprendre la notion de course avec les pieds dans l axe. Pistes à exploiter : Ici la leçon est introductive à l ensemble du dossier. Il n y a «plus qu à» découvrir celui-ci! 6 N.B. : Cette rubrique a pour but de permettre à l Instituteur comme au Maître spécial d éducation physique d annoncer à fois ce qui va suivre aux enfants de manière à : les tenir en haleine pour la suite! ce qu ils découvrent la multitude de pistes d apprentissages possibles à «tirer» d un seul thème et en établissent les liens communs (inter-ligare = rapport intelligent aux choses!). 21

9 Annexe 1 7 Avant la course à pied Environ 9 minutes 30 secondes 15 secondes 30 secondes 30 secondes 15 secondes de côté 15 secondes bras Après la course à pied Environ 9 minutes 40 secondes 15 secondes 30 secondes 30 secondes 15 fois dans sens 30 secondes 30 secondes 40 secondes 3 fois 5 secondes 60 secondes 25 secondes 7 G ; Bonaventure, R. Vanderheyden : «COUREZ ENDURANCE» Fondamental Info, F.E.P., Ed. Gestafino P. 51a 22

10 Fiche 1 : Maître Spécial d éducation physique Semaine : 1 DISCIPLINE : Education Physique ETAPE DU PROJET : «Je me prépare au cross» SOUS-ETAPE ABORDEE : «Je rends ma course efficace» COMPETENCE TRANSVERSALE PRIORITAIRE : Relationnelle : se connaître, connaître l autre COMPETENCE D INTEGRATION : «S initier à la culture du mouvement» Matériel : 4 cônes, 8 cerceaux, 10 bouteilles, 10 bâtons (50cm), craie, corde Lieu : Cour de récréation Durée : Une période de cours ± 25 Minutes 15 Minutes Mise en train : 1. Course talon Course pointe 2. Parcours circuit uniquement aide chevilles 3. Parcours circuit uniquement chevilles et genoux 4. Parcours circuit : utilisation complète M.I. 5. Parcours circuit sans utilisation M.S. (bras croisés sur le ventre) 6. Parcours circuit total 7. et 8. Travail au niveau du bassin, course bassin non fixé, fixé. Corps de la leçon : 1. Apprentissage, prise du pouls et course individuelle de une minute + prise du pouls 2. Courir de nouveau une minute + prise de pouls 3. Course par 2 pendant deux minutes + prise de pouls 4. Course par 4 pendant trois minutes 10 Min. Retour au calme : Stretching Pistes pour d autres leçons : Ici la leçon est introductive à l ensemble du dossier. Il n y a «plus qu à» découvrir celui-ci! Liens avec la leçon suivante : L enfant va : - travailler l importance du bon «déroulé du pied» - apprendre la notion de course avec les pieds dans l axe 23

Leçon 11 : Instituteur

Leçon 11 : Instituteur Leçon 11 : Instituteur Semaine : 4 DISCIPLINE : Eveil ETAPE DU PROJET : «Je me prépare au cross» SOUS-ETAPE ABORDEE : «Je réfléchis au sens de l activité : je l inscris dans le contexte historique» COMPETENCE

Plus en détail

La durée de votre entrainement :

La durée de votre entrainement : 1 Ex-international et champion de France du marathon. Entraîneur de nombreux athlètes internationaux et depuis près 20 ans, consultant commentateur télévision pour les grands rendez-vous mondiaux dʼathlétisme

Plus en détail

Mais l excès nuit en tout

Mais l excès nuit en tout Chers joueurs, Voilà la saison 2013-2014 vient de s achever, il en va de même pour la période des examens, alors félicitations à tous. L objectif de cette période «Intersaison» est bien sûr de permettre

Plus en détail

Le 11+ Un programme d échauffement complet

Le 11+ Un programme d échauffement complet Le 11+ Un programme d échauffement complet Partie 1 & 3 A A }6m Partie 2 B A: Exercises de course B: Revenir B! mise en place A: Running exercise B: Jog back Six plots sont disposés en deux lignes parallèles

Plus en détail

et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire

et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire et Mon programme d exercices de renforcement Musculaire pour une efficacité optimale et des Muscles en pleine forme P pour maintenir mon capital muscle P pour prévenir la fonte musculaire P pour garder

Plus en détail

Prépa physique Pôle régional-cens Saison 2009-2010. [(15 position ping 10 tapping 15 sautiller sur place) * 5] *2

Prépa physique Pôle régional-cens Saison 2009-2010. [(15 position ping 10 tapping 15 sautiller sur place) * 5] *2 2 séances de physique par semaine (excepté septembre et octobre) - lundi : travail d endurance - jeudi : travail de coordination, travail du pied, explosivité, gainage, Jeudi 08 octobre : Travail d appui

Plus en détail

L élastique de renforcement Thera-Band

L élastique de renforcement Thera-Band Attention Dänk a Glänk les Die articulations richtige Prävention. L élastique de renforcement Thera-Band Vos loisirs en sécurité Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Sécurité durant

Plus en détail

(version du 24 février) PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE

(version du 24 février) PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Accorde ton cœur (version du 24 février) 1 re année du 2 e cycle primaire PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Georges Piotrowski et André Schoeb avec la collaboration

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable

SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF. Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable SOULÈVE LE MONDE! PROJET ÉDUCATIF Eveil postural et musculaire & Ateliers autour du port du cartable dans le cadre de la Réforme des rythmes scolaires de l enseignement primaire LE PROJET ÉDUCATIF «SOULÈVE

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS:

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: Les étirements: une étape dans votre entraînement. Ils s intègreront au retour de toutes vos sorties et pourront même être pratiqués lors de vos journées de repos sans échauffement

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES Manu Duchesne Table des matières 1.BUT DU DOCUMENT...4 2.RAPPEL DES ÉPREUVES DU 1ER GROUPE DU N4 AVEC QUELQUES CONSEILS... 4 MANNEQUIN... 4 PRINCIPE... 4 NOTATION...

Plus en détail

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique

PPG JUDO 2015 Xavier MARCHAND Préparateur Physique PREPARATION PHYSIQUE AVANT REPRISE DES COURS 01/09 OBJECTIF: RETROUVER LES QUALITÉS PHYSIQUES ET ÉNERGÉTIQUEs PLANIFICATION 4 SEMAINES : PPG JUDO CONTENUS MINIMUM POUR LES AMBITIEUX 1 ère semaine du 03/08

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE COURSE

FONDAMENTAUX DE COURSE Course Fondamentaux 08 FONDAMENTAUX DE COURSE 1. INTRODUCTION Les épreuves de course sont parfois décrites comme étant non techniques, principalement parce que courir est une action naturelle qui paraît

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

Comité Régional de Bourgogne ------

Comité Régional de Bourgogne ------ in Plan Régional de Détection et d Evaluation des Pilotes PLAN REGIONAL DE DETECTION ET D EVALUATION DES PILOTES Comité Régional de la Fédération Française de Cyclisme de Bourgogne Comité Régional de Bourgogne

Plus en détail

Quelques exercices de vitesse

Quelques exercices de vitesse Quelques exercices de vitesse Remarques : - Il n y a pas de logique sur l ordre des exercices. - Les exercices se font sur piste ou sur terrain (conseillé) - Exercices décrits pour des seniors mais réalisable

Plus en détail

Sandrine LEONARD CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2

Sandrine LEONARD CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2 Sandrine LEONARD AESS en Education physique, diplômée de l UCL CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2 Schémas issus de ROUSSEAUX, RUTTEN, SPAENJERS, «aangepaste spelvormen voor school en

Plus en détail

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Niveau primaire 3e cycle Niveau secondaire 1er à 5e sec. Durée : 4 cours Compétence disciplinaire : -Agir -Adopter un mode de vie sain Auteure

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Préparation physique www.foot-entrainements.fr

Préparation physique www.foot-entrainements.fr 1 Table des matières Introduction - Présentation... 4-5 Séance 1... 6 Exercice 1 - Appel de balle et passe... 7 Exercice 2 - Course et finition... 8 Exercice 3 - Trouver la profondeur... 9 Séance 2...

Plus en détail

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date :

Nombre de séances prévues : 1. Cycle : 2 Niveau : CP/CE1. Champs disciplinaire : E.P.S. Date : Cycle : 2 Niveau : CP/CE1 Champs disciplinaire : E.P.S Titre de la séquence : La course de vitesse : évaluation diagnostique Compétence(s) disciplinaire(s) pour la séquence : Réaliser une action que l

Plus en détail

Les conseils de. Les appareils de cardio-training

Les conseils de. Les appareils de cardio-training Les conseils de Les appareils de cardio-training Aujourd hui, toutes les salles de fitness disposent d une gamme variée d appareils de cardio-training permettant d améliorer sa condition physique dans

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES Tests provinciaux TABLE DES MATIÈRES TEST DE GAINAGE (PLANCHE ABDOMINALE)... 1 TEST DES CÔNES (EXTENSION DE LA HANCHE)... 2 TEST DU GRAND ÉCART... 3 TEST DU COBRA... 4 TEST DU POINTÉ... 5 NATATION... 7

Plus en détail

Mât Chinois. Table des matières. Partie 1 - Informations techniques. Partie 2 - Préparation physique 1. Préparation physique générale

Mât Chinois. Table des matières. Partie 1 - Informations techniques. Partie 2 - Préparation physique 1. Préparation physique générale Partie 1 - Informations techniques Partie 2 - Préparation physique 1. Préparation physique générale 2. Préparation physique spécifique Partie 3 - Techniques de base sur le mât chinois 1/ Montées 1 Montée

Plus en détail

COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document

COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document COMPETENCES EPS et ATHLETISME Un VCD illustrant 4 ateliers accompagne ce document Ecole Meynis - R.Reynaud CPC-Lyon Part-Dieu mars 2005 en référence au document départemental «Oui, il sert de courir» PROGRAMMES

Plus en détail

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2 Ressources en ATHLETISME OUVRAGES - Athlétisme des 3/12 ans- Anne-Marie et Olivier Havage -1993 - Edition Revue EPS - Le guide de l enseignant -

Plus en détail

Situation de découverte :

Situation de découverte : 2 ème partie : INTEGRER LA MANIPULATION D OBJETS A LA CREATION Situation de découverte : Objectif Amener les élèves à recenser leurs possibilités avec un nouveau matériel et utilisation de la parade. Dans

Plus en détail

ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE

ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE Classes de CE1 Cycle 2 / 1 classe / 1 intervenant Doc. C.BARBOSA, CPC EPS et E.PUMO, éducatrice sportive 1 / 22 ATHLETISME PROJET PEDAGOGIQUE Objectifs généraux : Le but est

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

Jeux - Habiletés locomotrices (1-6)

Jeux - Habiletés locomotrices (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 35 1 ère année 2e année 3e année d habiletés locomotrices. (RAG 1) d habiletés locomotrices. (RAG 1) d habiletés locomotrices. (RAG 1)

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères

Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères Exercices avec la Thera-Band et des mini-haltères Par : Kate Blanchette, B. Sc. inf., IA spécialiste de l exercice (ACSM) agréée Trevor Harris, kinésithérapeute agréé Conseils techniques RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

Comité départemental de Tennis de Table - 1 -

Comité départemental de Tennis de Table - 1 - Comité départemental de Tennis de Table - 1 - La séance de tennis de table de 1heure est constituée de : UN ECHAUFFEMENT (Il doit durer une dizaine de minutes) Les situations sont préparatoires aux situations

Plus en détail

La sequence de tir. Les placements

La sequence de tir. Les placements a sequence de tir es placements e tir à l arc, c est avant tout imprimer sa volonté à un objet (la flèche) pour atteindre son objectif (la cible). Nous avons choisi de présenter, dans deux fiches, les

Plus en détail

Epreuves sportives de sélection Pour l affectation en. BAC PRO Métiers de la Sécurité. RENTREE 2016 5 épreuves de sélection

Epreuves sportives de sélection Pour l affectation en. BAC PRO Métiers de la Sécurité. RENTREE 2016 5 épreuves de sélection Epreuves sportives de sélection Pour l affectation en BAC PRO Métiers de la Sécurité RENTREE 2016 5 épreuves de sélection 1. Natation : 50m nage libre. Moins d 1 minute pour les garçons et une minute quinze

Plus en détail

DOSSIER SAVOIR S ECHAUFFER

DOSSIER SAVOIR S ECHAUFFER DOSSIER SAVOIR S ECHAUFFER E.P.S POURQUOI FAUT-IL S ECHAUFFER? Les muscles et les tendons sont, en période de repos, à la température de 37. Or, on sait maintenant que : 1) Les muscles et les tendons ont

Plus en détail

Tableau résumant la progression dans l apprentissage de la course longue

Tableau résumant la progression dans l apprentissage de la course longue Tableau résumant la progression dans l apprentissage de la course longue Séance N Temps total de course ou distance totale Nombre de périodes de course Décomposition : + = 1 mn de récupération Forme de

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE JUILLET/AOUT

PREPARATION PHYSIQUE JUILLET/AOUT PREPARATION PHYSIQUE JUILLET/AOUT Ce programme devrait vous permettre d atteindre le niveau physique requis pour le stage de rentrée et de réaliser vos objectifs pour la saison 2011 / 2012. Les entrainements

Plus en détail

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement NOM Compétitions Catégorie Date Classement Prénom Date de naissance Année Catégorie N de licence et Etablissement 2 3 Résultats (Niveau et Date) Meilleure performance Sorties (en milieu naturel) En moulinette

Plus en détail

L'obligation du renforcement musculaire

L'obligation du renforcement musculaire L'obligation du renforcement musculaire Ici, je ne vais pas vous parler de musculation avec matériel. Travaillant dans le secteur de la remise en forme, j'ai la chance de pouvoir encadrer des sportifs

Plus en détail

vitesse SAVOIRS Etre attentif au signal Etre concentré Placer le corps sur la jambe avt Le pieds d appel devant Compétence

vitesse SAVOIRS Etre attentif au signal Etre concentré Placer le corps sur la jambe avt Le pieds d appel devant Compétence vitesse Compétence Réagir à un signal SAVOIRS Etre attentif au signal Etre concentré Placer le corps sur la jambe avt Le pieds d appel devant Le chef corsaire Les 3 tapes Les fées Chameau-chamois 10/15

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Sauter. Compétence. Repères de progrès. La séquence

Sauter. Compétence. Repères de progrès. La séquence Compétence Adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés : SAUTER Être capable de se déplacer dans des formes d actions inhabituelles remettant en cause l équilibre. Repères de progrès

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation»

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» SOL La situation de référence de cet agrès correspond à la situation d évaluation «évolution» niveau 2 Cycle 2 Situations d apprentissage Il ne s agit bien sûr que de

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS . EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS Respiration : en effectuant ces exercices respirez le plus naturellement possible et en expirant profondément et régulièrement Muscles du dos (lombaires) Allongé(e)

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

DEMARCHE D APPRENTISSAGE

DEMARCHE D APPRENTISSAGE Ces quelques propositions d exercices couvrent une grande partie de l activité gymnastique telle qu elle peut être présentée aux cycles 2 et 3. Cet inventaire n est bien entendu pas exhaustif. Le travail

Plus en détail

La compréhension en lecture, DUSSOURD Claire, HERQUE Marion, SALAUN BRUGEL Isabelle

La compréhension en lecture, DUSSOURD Claire, HERQUE Marion, SALAUN BRUGEL Isabelle La compréhension en lecture, DUSSOURD Claire, HERQUE Marion, SALAUN BRUGEL Isabelle Compréhension 41 Expérimenter corporellement le vocabulaire nécessaire à l échauffement pour l assimiler 1- Objectif

Plus en détail

Perte de poids d'environ 5 kg en course à pied et vélo

Perte de poids d'environ 5 kg en course à pied et vélo Perte de poids d'environ 5 kg en course à pied et vélo OBJECTIF DE CET ENTRANEMENT Cet entraînement vous permettra de perdre raisonnablement du poids (environ 5 kg) parla pratique de la course à pied et

Plus en détail

Entraînement sur home-trainer

Entraînement sur home-trainer Entraînement sur home-trainer Séance n 1 Durée : 30mn Thème/qualité : décontraction Objectif : pédalage sans intensité avec une petite activité cardio-vasculaire et corporelle. CONTENU : Sur un braquet

Plus en détail

Année scolaire : 2011-2012 1 e - 2 e leçon Thème choisi : ATR & SAUTS... THEME : GRIMPER / PRENDRE APPUI & TENIR EN EQUILIBRE

Année scolaire : 2011-2012 1 e - 2 e leçon Thème choisi : ATR & SAUTS... THEME : GRIMPER / PRENDRE APPUI & TENIR EN EQUILIBRE Année scolaire : 2011-2012 1 e - 2 e leçon Thème choisi : ATR & SAUTS THEME : GRIMPER / PRENDRE APPUI & TENIR EN EQUILIBRE OBJECTIFS SPECIFIQUES DU COURS : - Connaître son corps : o Apprendre à s échauffer

Plus en détail

LES ASSIETTES CHINOISES

LES ASSIETTES CHINOISES LES ASSIETTES CHINOISES ETAPE 1 -Tenir la baguette dans la main droite (droitier) et faire tourner l assiette avec l autre main dans sa direction. On peut éventuellement faire tourner l assiette sur le

Plus en détail

LE TRIPLE-SAUT. Affaire de CONSTANTES. de VARIABLES

LE TRIPLE-SAUT. Affaire de CONSTANTES. de VARIABLES LE TRIPLE-SAUT Affaire de CONSTANTES et de VARIABLES Bilan du stage ETR triple-saut à Saint Malo (4 au 6 avril 2015) Intervenant responsable ETR : Hugo MAMBA-SCHLICK Intervenants ETR : Bruno MONNERAIS

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir :

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir : UNITÉ D'APPRENTISSAGE LANCERS ATHLÉTIQUES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir vite, courir

Plus en détail

L écriture. Document préparé par. Mariane Robert, étudiante en ergothérapie. Révisé par

L écriture. Document préparé par. Mariane Robert, étudiante en ergothérapie. Révisé par L écriture Document préparé par Mariane Robert, étudiante en ergothérapie Révisé par Josée Meunier Baillargeon, ergothérapeute et Mélanie Germain, ergothérapeute Introduction L écriture est un élément

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

Fit pour les interclubs

Fit pour les interclubs L endurance est l une des quatre composantes de l entraînement foncier de préparation aux interclubs. Fit pour les interclubs 6 semaines d entraînement foncier pour joueurs ambitieux Beni Linder, entraîneur

Plus en détail

ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3

ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3 dossier élaobré par d.duverneuil CPC EPS circonscription de Moissac ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3 COMPETENCES - Apprendre à piloter son corps dans un espace aérien structuré.

Plus en détail

Une approche novatrice du : Saut en hauteur

Une approche novatrice du : Saut en hauteur Une approche novatrice du : Saut en hauteur 1)- L impulsion : Des sensations, des intentions, des «images» : «par-dessus», «renvoi-tendu», «en percussion», «monter sur l appui», «résistance» à l écrasement,

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE?

QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? QU EST-CE QU UNE BONNE POSTURE? Importance d une bonne posture : Le poids du corps doit être distribué de façon à créer une tension minimale sur les muscles, les ligaments et les surfaces articulaires

Plus en détail

Le renforcement. musculaire

Le renforcement. musculaire Le renforcement musculaire Le renforcement Pourquoi le renforcement musculaire Comment renforcer L échauffement Le renforcement : À la maison Avec du matériel En salle Le renforcement spécifique Les étirements

Plus en détail

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4)

Montée 2 petites marches jambes tendues, redescendre une petite marche, remonter 2 petites marches jusqu en haut (x 4) Cycle 1 Séance 1 : Lundi 26 Septembre OBJECTIF : Renforcement musculaire dynamique + PPG Footing 20 (stade) Bondissements : Bondissements de face sur tribunes (grandes marches dans le virage) 5 séries

Plus en détail

Courir vite avec et sans obstacles, en relais

Courir vite avec et sans obstacles, en relais Courir vite avec et sans obstacles, en relais au cycle 2 Equipe EPS Corrèze Janvier 2009 1 Activités Athlétiques Cycle 2 Compétence spécifique : Réaliser une performance COURIR VITE Savoirs à acquérir

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Déroulement Matériel Remarques

Déroulement Matériel Remarques Séance : 1 / construire une courte séquence dansée à deux, associant deux ou trois mouvements simples (avec matériel) faire un projet d action à court terme découvrir des actions possibles avec les rubans

Plus en détail

On ne naît pas champion on le devient!

On ne naît pas champion on le devient! PRÉPARATION PHYSIQUE 014 PEE-WEE-BANTAM AAA AA On ne naît pas champion on le devient! LA PRÉPARATION PHYSIQUE (BIENFAITS) SE SENTIR EN CONFIANCE (ÊTRE BIEN DANS SA PEAU) AMÉLIORER LA CONCENTRATION ET LA

Plus en détail

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs

Pour apprendre et progresser (Evaluation formative) Séances 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 tâches proposées, objectifs MATERNELLE GS MS Compétences spécifiques 1 : Réaliser une action que l on peut mesurer 2 : Se déplacer dans différents types d environnements. 3 : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement.

Plus en détail

à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26

à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26 à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26 PREAMBULE La course longue, trop souvent associée à l endurance dont elle prend parfois le nom, occupe une place parfois insuffisante

Plus en détail

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV

Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010. Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Soirée Recyclage FORMATION Comité Midi Pyrénées Lundi 22 Novembre 2010 Estrade Lilian Conseiller Technique Fédéral de Rugby XV Définition de la Préparation Physique «la PP est l ensemble organiséet hiérarchisédes

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la force INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

Extrait de «J éduque mon chien moi-même» de Martine Bohy et Laurence Bruder Sergent, 2008

Extrait de «J éduque mon chien moi-même» de Martine Bohy et Laurence Bruder Sergent, 2008 La marche en laisse Lorsque nous demandons aux maîtres de chiens avec quels comportements ils ont le plus de problèmes, la marche en laisse vient en tête de liste. Pourtant la plupart des propriétaires

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

Travailler. au binoculaire. z Essayez d alterner les périodes. z Si le travail comporte des ASTUCES

Travailler. au binoculaire. z Essayez d alterner les périodes. z Si le travail comporte des ASTUCES E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

Entreprendre un programme d entraînement musculaire

Entreprendre un programme d entraînement musculaire MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Entreprendre un programme d entraînement musculaire Aperçu de la trousse Pour améliorer la force musculaire, il faut

Plus en détail

Syllabus du cours de formation en myothérapie de la Technique Rollin

Syllabus du cours de formation en myothérapie de la Technique Rollin Syllabus du cours de formation en myothérapie de la Technique Rollin Manuels à imprimer par l élève Volume I : Mécanique corporelle générale Volume II : Mécanique corporelle spécifique Volume III : Modules

Plus en détail

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent.

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Mon planning Vacances Judo Juniors/Seniors La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Alors, pendant les grandes vacances, l objectif principal est

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE FICHE TECHNIQUE N 1 LOMBAIRES 10 redressements pour les candidats et candidates de moins de 35 ans. 8 redressements pour les candidats et candidates de plus de 35 ans. Le candidat se met en position allongée

Plus en détail

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative Propositions de jeux aquatiques Fiche récapitulative Nom du jeu Cycle I Cycle II Cycle III Tous types de courses Courses avec tractions Equilibration Coopération Epervier immersion Immersion Peut être

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE

PREPARATION PHYSIQUE Le Principe : PREPARATION PHYSIQUE C est d intégrer aux enfants de l école de tennis une ou plusieurs séances relatives à la préparation physique en sachant qu ils ont une séance d entrainement de tennis

Plus en détail