M2 LASER OPTIQUE MATIÈRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M2 LASER OPTIQUE MATIÈRE"

Transcription

1 Master de Physique M2 LASER OPTIQUE MATIÈRE Master de Physique de l Université Paris Saclay ( paris saclay.fr/fr/formation/master/physique ) Formation/Masters/ M2 LASER OPTIQUE MATIERE

2 M2 LASER, OPTIQUE, MATIÈRE Coordinateurs : IOGS, Univ. Paris Sud, Ecole Polytechnique, ENS Cachan, Telecom ParisTech Etablissements Partenaires : ESPCI, UPMC, Ouverture à l international: Cours M2 dispensés en Anglais et en Français Promotion IOGS 16 UPSUD 13 ESPCI 3 ENS Lyon 2 PolyTech Paris Sud 2 Univ / ENS Lyon 2 ENS Cachan 1 ENS Cachan/UPMC 1 Polytechnique 1 UPMC 1 Total 42

3 M2 LASER, OPTICS, MATTER Explorer les frontières de l interaction lumière-matière Cette formation inclut des cours approfondis en: Optique et Photonique : électromagnétisme, nanophotonique, optique non-linéaire, optique quantique Physique des lasers: impulsions courtes, haute puissance crête Propriétés optiques de la matière : solides, atomes, molécules, nanoparticules, plasmas.. Intéraction lumière-matière : atomes froids, optique atomique, Condensat de Bose-Einstein, avec des bases solides tant au plan théorique qu au plan expérimental.

4 M2 LASER, OPTIQUE, MATIÈRE Electromagnétisme Nonlinéaire Physique des Lasers Processus Nonlinéaires: - Fluorescence paramétrique Optique quantique - Conversion de fréquence - Spectroscopie Nonlinéaire : Biophotonique Nouveaux Lasers : - Impulsions ultra-courtes - Lasers ultra-intenses

5 M2 LASER, OPTIQUE, MATIÈRE Interactions lumière-matière Milieux SOLIDES Nouveaux matériaux pour l optique, nanotechnologies: - Métamatériaux - Nanofils semiconducteurs: Source de photon unique pour l optique quantique - Milieux DILUES Single photon source - Refroidissement d atomes, - Condensats de Bose-Einstein - Optique Atomique

6 M2 LASER, OPTIQUE, MATIÈRE Contrôler la propagation des ondes électromagnétiques Milieux PÉRIODIQUES - Cristaux photoniques Milieux ALÉATOIRES/COMPLEXES - Optique statistique -Imagerie à travers des milieux diffusants - Microscopie optique pour la Biophotonique Nanophotonique: - Composants pour le traitement de l information optique - Interaction lumière-matière en régime de couplage FORT Tomographie optique cohérente (OCT)

7 M2 LASER, OPTIQUE, MATIÈRE Explorer et manipuler la matière - Physique atomique et moléculaire - Physique des Plasmas chauds - gaz ultra-froids ou ultra-dilués ou conditions ultra-denses - Approche statistique dans les milieux moléculaires - sources extrêmement intenses (laser X, sources à génération d harmoniques d ordre élevé, rayonnement synchrotron), - sources à impulsions extrêmement courtes (laser fs, physique des impulsions attosecondes s), -

8 Maquette du M2 LOM 1 st Semestre (30 ECTS) : 6 cours x 3 ECTS 2 ou 3 cours à choisir parmi : Nonlinear Electromagnetism INTERACTIONS Laser Physics + 4 (ou 3) cours à choisie parmi : - Optique dans les milieux solides - Interactions between light and atoms MATIERE - Physique des plasmas chauds - Structure Moléculaire et transitions optiques - Approches statistiques en physique moléculaire Physique Quantique Moléculaire Laser-matter Interactions: a quantum perspective METHODES - Mécanique quantique approfondie - Quantum optics - Statistical optics - Physique statistique hors équilibre - Nanophotonics - Optics laboratory + 4 cours électifs (Janv-Feb)

9 Maquette du M2 LOM 4 COURS ÉLECTIFS au choix - Période Janvier - Février - Communs avec d autres formations Lasers ultra-intenses et rayonnement X Plasmas Nanophotonique Optique quantique Lasers et optoélectronique Imagerie Univers, environnement ions, atomes et molécules Détail des programmes : Les Options

10 Travaux Pratiques Speckle Interférométrie de Speckle : Mesure de déformations et vibrations d'objets diffusants. Lasers : Laser solide pompé par diode laser Laser Nd:YVO 4 picosecondes, pompé par diode laser Optique nonlinéaire : doublage en fréquence Diffusions Brillouin et Raman Expérience d'optique adaptative : Correction en temps réel d'un défaut de front d'onde. Optique quantique : Source de paires photons intriqués en polarisation. Test d une inégalité de Bell (Paradoxe EPR).

11 Stage de Master Stage de Master: durée = au moins 4 mois démarre en Mars Peut être effectué à l étranger De nombreuses propositions dans des laboratoires académiques et industriels.

12 Les Débouchés Thèse dans un laboratoire académique ou industriel 75% des étudiants poursuivent en thèse (avec un financement) (Sondage en sortie en M2) Métiers de la R&D : Développement de lasers, conception d instruments optiques, Traitement des images, sécurité, microélectronique, télécommunications, matériaux pour l optique, grands instruments, composants et systèmes optoélectroniques, Entreprises : Thales, ONERA, CNES, Sagem, ESSILOR, L Oréal, Alcatel- Lucent, Saint Gobain, Quantel, STMicro, CEA (Laser MegaJoule, LETI),

13 Les Débouchés L optique en île-de-france (Association Optics Valley): entreprises emplois - 38 établissements, 250 laboratoires, chercheurs Métiers de la R&D : Développement de lasers, conception d instruments optiques, Traitement des images, sécurité, microélectronique, télécommunications, matériaux pour l optique, grands instruments, composants et systèmes optoélectroniques, Entreprises : Thales, ONERA, CNES, Sagem, ESSILOR, L Oréal, Alcatel- Lucent, Saint Gobain, Quantel, STMicro, CEA (Laser MegaJoule, LETI),

14 Emploi du temps SEPTEMBRE Opening Lecture TOUSSAINT

15 Emploi du temps SEPTEMBRE Pour les élèves en filières CFA : Aménagement du rythme d alternance (Idem pour les FIE) TOUSSAINT Noël

16 Adresses utiles Pour s inscrire : (site ouvert dès maintenant) Site pédagogique : Formation/Masters/ M2 LASER OPTIQUE MATIERE parissaclay.fr/fr/journee masters2015 Rosa Tualle Brouri (contact IOGS) rosa.tualle

www.master-omp.fr Parcours M2 Laser Optique Matière 15/02/13

www.master-omp.fr Parcours M2 Laser Optique Matière 15/02/13 Master de Physique M2 OMP LASER OPTIQUE MATIÈRE www.master-omp.fr Nouveau parcours : fusion entre les parcours OPTIQUE et LASER et MATIÈRE M2 LASER, OPTIQUE, MATIÈRE Explorer les frontières de l interaction

Plus en détail

L équipe. Responsable : Alexandra Fragola (UPMC) Correspondant Paris 11 : Guillaume Dupuis

L équipe. Responsable : Alexandra Fragola (UPMC) Correspondant Paris 11 : Guillaume Dupuis Bienvenue L équipe Secrétariat : Françoise Oriou Master 2 - Physique et Applications - Spécialités OMP-CMI-SF Bât. K 2ème étage porte 234 - BC 85 tél. 01 44 27 73 33 Université Pierre et Marie Curie 4,

Plus en détail

NOUVEAU DOUBLE DIPLÔMES AVEC HEC PARIS GRANDE ECOLE D'INGÉNIEUR, MEMBRE FONDATEUR DE PARISTECH

NOUVEAU DOUBLE DIPLÔMES AVEC HEC PARIS GRANDE ECOLE D'INGÉNIEUR, MEMBRE FONDATEUR DE PARISTECH NOUVEAU DOUBLE DIPLÔMES AVEC HEC PARIS GRANDE ECOLE D'INGÉNIEUR, MEMBRE FONDATEUR DE PARISTECH INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ECOLE SCIENTIFIQUE UNIQUE EN EUROPE : L INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE

Plus en détail

MASTER 2 Parcours Instrumentation Instrumentation Nucléaire Nucléaire

MASTER 2 Parcours Instrumentation Instrumentation Nucléaire Nucléaire MASTER PHYSIQUE FONDAMENTALE ET APPLICATIONS - PARCOURS PROFESSIONNEL INSTRUMENTATION CURSUS EN ALTERNANCE Parcours CUCIPhy Conception, Utilisation, Commercialisation de l Instrumentation en Physique Parcours

Plus en détail

MASTER. Electronique Biomédicale. Programme d étude de la formation Master Electronique Biomédicale. Semestre 1 (346 H)

MASTER. Electronique Biomédicale. Programme d étude de la formation Master Electronique Biomédicale. Semestre 1 (346 H) MASTER Electronique Biomédicale La formation que nous suggérons de donner dans le cadre de ce master vise à développer une activité académique pour la maîtrise de l ingénierie biomédicale. Ce master complète

Plus en détail

Présentation du projet de Master Physique Paris Saclay

Présentation du projet de Master Physique Paris Saclay Présentation du projet de Master Physique Paris Saclay -> School Basic Sciences ; rattachement secondaire :Engineering Etablissements impliqués Thématiques couvertes, liste des M2,mentions voisines Structure

Plus en détail

Les lasers : quoi, comment, pourquoi?

Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Les lasers : quoi, comment, pourquoi? Thierry Lahaye LCAR, UMR 5589 du CNRS, Toulouse Délégation régionale du CNRS 8 novembre 2010 Il y a 50 ans naissait le laser 16 mai 1960, Theodor Maiman (Hughes Research

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé Master Sciences, Technologies, Santé, mention Mathématiques, spécialité TRAITEMENT HARMONIQUE ET CONTROLE

Plus en détail

Les spécificités de la formation spécifique du CFA : Principes généraux et détails par année

Les spécificités de la formation spécifique du CFA : Principes généraux et détails par année Les spécificités de la formation spécifique du CFA : Principes généraux et détails par année Document actualisé en sept. 2015 N.B.: Les informations données correspondent à celles données dans les documents

Plus en détail

LICENCE Sciences de la Matière

LICENCE Sciences de la Matière LICENCE Sciences de la Matière Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence

Plus en détail

L équipe LMMB. Responsables. Paris 6: Alexandra Fragola et Nicolas Treps, Paris 7 : Thomas Coudreau, Paris 11: Guillaume Dupuis.

L équipe LMMB. Responsables. Paris 6: Alexandra Fragola et Nicolas Treps, Paris 7 : Thomas Coudreau, Paris 11: Guillaume Dupuis. Bienvenue à tous L équipe LMMB Secrétariats Paris 6, option Biomédicale Françoise Oriou UFR de physique fondamentale et appliquée 53-43, 2ème étage Responsables Paris 7, Paris 11 Tronc commun, Option photonique

Plus en détail

Détail des enseignements scientifiques du 1 er semestre du M2 SMART-Nano (Blocs 1 à 4)

Détail des enseignements scientifiques du 1 er semestre du M2 SMART-Nano (Blocs 1 à 4) Détail des enseignements scientifiques du 1 er semestre du M2 SMART-Nano (Blocs 1 à 4) Bloc 1 Physique des milieux désordonnés Les Verres Les Polymères Comportements collectifs des colloïdes Structure

Plus en détail

Métiers Chercheur Ingénieur Consultant Chef de projet Bureau d étude Responsable recherche et développement Transmission du savoir

Métiers Chercheur Ingénieur Consultant Chef de projet Bureau d étude Responsable recherche et développement Transmission du savoir Ce Master a pour objectif de former des cadres ou des chercheurs spécialistes en Energies renouvelables avec une base solide en Physique Science des matériaux et des points forts en Simulation et modélisation

Plus en détail

Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot

Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot Une formation de haut niveau orientée systèmes Une spécialisation dans un domaine porteur Un environnement d envergure internationale Ecole d

Plus en détail

Formation sur le site de St-Etienne Programme de 2A

Formation sur le site de St-Etienne Programme de 2A Formation sur le site de St-Etienne Programme de 2A Année 2014-2015 Cliquez L IOGS à pour Saint-Etienne modifier le style du titre 2 Cliquez Les trois pour filières modifier le style du titre Classique

Plus en détail

MASTER OPTIQUE IMAGE VISION OPTION «MODELISATION, ANALYSE ET VISUALISATION DES IMAGES» (MAVIM)

MASTER OPTIQUE IMAGE VISION OPTION «MODELISATION, ANALYSE ET VISUALISATION DES IMAGES» (MAVIM) MASTER OPTIQUE IMAGE VISION OPTION «MODELISATION, ANALYSE ET VISUALISATION DES IMAGES» (MAVIM) A. Description succincte Le Master «Optique, Image, Vision» vise à former des professionnels qui seront aptes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie quantitative de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde

Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde par Denis Morris Département de physique, Université de Sherbrooke Septembre 2014 Activités de recherche en cours Étude des

Plus en détail

Les applica*ons de la photonique

Les applica*ons de la photonique Les applica*ons de la photonique Workshop op*que électromagné*que Paris, le 2 décembre 2014 Historique Les premières u*lisa*ons de l Op*que remontent à l an*quité Appari*on des premières lune>es au moyen-

Plus en détail

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*)

Parcours Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) Renforcé - Recherche de la Licence SESI (*) PRESENTATION OBJECTIF ET PUBLIC VISE Le parcours renforcé - recherche de la licence sciences exactes et sciences pour l ingénieur (SESI) s adresse à des bacheliers

Plus en détail

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL

INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL INTÉGREZ LA LUMIÈRE INSTITUT D OPTIQUE GRADUATE SCHOOL UNE GRANDE ÉCOLE SCIENTIFIQUE TROIS DIPLÔMES POUR FORMER AU MEILLEUR NIVEAU INTERNATIONAL en partenariat avec les universités de Paris-Saclay, Saint-Étienne

Plus en détail

Partie 1. Introduction aux lasers et applications... 1

Partie 1. Introduction aux lasers et applications... 1 Bibliographie générale...xv Tableaux utiles : lettres grecques, préfixes d'unités, spectre électromagnétique, notations utilisées (xx), abréviations utilisées (xxi), classes de sécurité des lasers (xxii)...xix

Plus en détail

Osez la différence Faites le choix de l École normale supérieure de Cachan

Osez la différence Faites le choix de l École normale supérieure de Cachan Osez la différence Faites le choix de l École normale supérieure de Cachan Formez-vous à l excellence scientifi que L École normale supérieure de Cachan fait partie des grandes écoles françaises. En y

Plus en détail

Journée de réflexion autour du Flagship Graphène 18 Avril 2013. Activités et projets. Spectroscopies optiques Propriétés opto-électroniques

Journée de réflexion autour du Flagship Graphène 18 Avril 2013. Activités et projets. Spectroscopies optiques Propriétés opto-électroniques Journée de réflexion autour du Flagship Graphène 18 Avril 213 Activités et projets Spectroscopies optiques Propriétés opto-électroniques Les groupes identifiés Bordeaux, Réseau Aquitain sur les Matériaux

Plus en détail

L option «Mécanique des Fluides Numérique» un exemple de formation au calcul scientifique

L option «Mécanique des Fluides Numérique» un exemple de formation au calcul scientifique O. THUAL, Professeur à l INP/ENSEEIHT Département Exemples d options «calcul scientifique» MATMECA : «Modélisation mathématique et mécanique» ENSTA : Option «Modélisation des systèmes» Ecole Polytechnique

Plus en détail

Explorer le monde quantique avec des atomes et des photons

Explorer le monde quantique avec des atomes et des photons Explorer le monde quantique avec des atomes et des photons Serge Haroche Collège de France et Ecole Normale Supérieure, Paris 2 Mars 2010: Atomes et Lumière Puissance et étrangeté du quantique 16 Mars

Plus en détail

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique Yves LEROYER Enjeu: réaliser physiquement -un système quantique à deux états 0 > ou 1 > -une porte à un qubitconduisant à l état générique α 0 > +

Plus en détail

Optique non linéaire et applications

Optique non linéaire et applications Optique non linéaire et applications Plan Origine des non linéarités Conjugaison de phase Bistabilité optique Optique "linéaire" I in, ω I out = I in e -αl, ω Même fréquence de sortie αne dépend pas de

Plus en détail

Demande de réhabilitation d un mastère

Demande de réhabilitation d un mastère ةرادلا ا ةماعلا ديدجتلل يعمالجا Demande de réhabilitation d un mastère Pour la période 015-01 / 018-019 Université de Gabès Institut Supérieur des Systèmes Industriels de Gabès (1) Professionnel x de Recherche

Plus en détail

L agence Saguez & Partners annonce, un partenariat avec Strate Ecole de Design

L agence Saguez & Partners annonce, un partenariat avec Strate Ecole de Design DESIGN ACT - L ÉCOLE EN AGENCE Ouverture Janvier 2017 // Ancienne Halle Alstom // Grand Paris // Saint Ouen /// 300 m 2 L agence Saguez & Partners annonce, un partenariat avec Strate Ecole de Design L

Plus en détail

Master Sciences de l Ingénieur

Master Sciences de l Ingénieur Master Sciences de l Ingénieur www.upmc.fr Jean-Luc Zarader (directeur) Jean-luc.zarader@upmc.fr Régis Marchiano (directeur adjoint) regis.marchiano@upmc.fr Bandeau pour Sorbonne Plan de la présentation

Plus en détail

ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE

ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE ChapitreVI OPTIQUE NON LINEAIRE 41 VI-1- INTRODUCTION Les sources lasers ont bouleversé les méthodes et les possibilités de la spectroscopie: leurs très grande monochromaticité a permis de résoudre des

Plus en détail

Université de La Réunion

Université de La Réunion Université de La Réunion Document de Synthèse Master International, Océan Indien Télédétection & Risques Naturels mention Géosphère Université de La Réunion Master Géosphère, spécialité Télédétection &

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit public. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Droit public. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit public Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 1. Utilisation des intégrales premières du mouvement en mécanique. Exemples et applications. 2. Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 3.

Plus en détail

Paris-Saclay : des appels à projets en vue! - 3 appels à projet Formation - Résultats des appels passés

Paris-Saclay : des appels à projets en vue! - 3 appels à projet Formation - Résultats des appels passés Paris-Saclay : des appels à projets en vue! - 3 appels à projet Formation - Résultats des appels passés 3 appels UpSa formation reconduits n Budget IDEX déc.2014! Appels à projet Dates montant objet Plate-forme

Plus en détail

I. Le nano-monde. II. Les outils technologiques. III. Propriétés. IV. Applications. V. Enjeux

I. Le nano-monde. II. Les outils technologiques. III. Propriétés. IV. Applications. V. Enjeux I. Le nano-monde II. Les outils technologiques III. Propriétés IV. Applications V. Enjeux I. Le nano-monde Échelle de l'atome : -9 1 nm =10 m = 1 mm / 1000 / 1000 = C-60 I. Le nano-monde Échelle de l'atome

Plus en détail

Naissance du laser Apollon : vers un record mondial de puissance en 2016

Naissance du laser Apollon : vers un record mondial de puissance en 2016 Jérémy Barande/LULI/École polytechnique/cnrs Photothèque DOSSIER DE PRESSE Naissance du laser Apollon : vers un record mondial de puissance en 2016 Visite de presse et inauguration Mardi 29 septembre 2015

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2015/2016 OPTIQUE GEOMETRIQUE Stigmatisme Miroirs Dioptres

Plus en détail

L Optique et les Lasers gagnent l Aquitaine

L Optique et les Lasers gagnent l Aquitaine L Optique et les Lasers gagnent l Aquitaine Technologies clés du XXI e siècle, l optique et les lasers font avancer la recherche scientifique et ouvrent des champs d application dans de multiples secteurs

Plus en détail

Le Laser Mégajoule CENTRE D ÉTUDES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES D AQUITAINE

Le Laser Mégajoule CENTRE D ÉTUDES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES D AQUITAINE Le Laser Mégajoule CENTRE D ÉTUDES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES D AQUITAINE Un acteur-clef de la recherche et de l innovation technologique Acteur majeur de la recherche, du développement et de l innovation,

Plus en détail

Présentation Master - Sciences de la Terre 2014

Présentation Master - Sciences de la Terre 2014 Présentation Master - Sciences de la Terre 2014 http://lyon-geologie.fr/ Responsables Master 1: UCBL: Claude Colombié ENS Lyon: Sylvain Pichat Responsables Master 2: UCBL: Frédéric Quillevéré ENS Lyon:

Plus en détail

Sources cohérentes de laboratoire dans l extrême ultraviolet

Sources cohérentes de laboratoire dans l extrême ultraviolet Sources cohérentes de laboratoire dans l extrême ultraviolet Thierry Ruchon (1) (thierry.ruchon@cea.fr), Pascal Salières (1), Philippe Zeitoun (2) et Stéphane Sebban (2) (1) Service de physique des atomes

Plus en détail

Domaine Culture et communication Mention Création numérique

Domaine Culture et communication Mention Création numérique MASTER Domaine Culture et communication Mention Création numérique Parcours «Innovations en communication» Responsables : Dominique CARRE et Geneviève VIDAL Secrétariat : Raoudha ESSADI tél : 01 49 40

Plus en détail

l outil de la construction de l Université Le 08 02 2013 Dominique Vernay Président de la FCS Campus Paris Saclay

l outil de la construction de l Université Le 08 02 2013 Dominique Vernay Président de la FCS Campus Paris Saclay L IDEX Paris Saclay: l outil de la construction de l Université Paris Saclay Le 08 02 2013 Dominique Vernay Président de la FCS Campus Paris Saclay Les acteurs de l Idex Paris Saclay 22 partenaires de

Plus en détail

MASTER / RECHERCHE BIOLOGIE, SANTÉ SPÉCIALITÉ BIOIMAGERIE UFR DES SCIENCES DE LA VIE

MASTER / RECHERCHE BIOLOGIE, SANTÉ SPÉCIALITÉ BIOIMAGERIE UFR DES SCIENCES DE LA VIE MASTER / RECHERCHE BIOLOGIE, SANTÉ SPÉCIALITÉ BIOIMAGERIE UFR DES SCIENCES DE LA VIE OBJECTIFS DE LA FORMATION Cette spécialité est à finalité recherche et fait l objet d une cohabilitation avec l Université

Plus en détail

Une nouvelle formation diplômante pour les professeurs de danse

Une nouvelle formation diplômante pour les professeurs de danse Rentrée 2012 L APPSEA Nord-Pas de Calais, L UNIVERSITE LILLE 3, Centre Chorégraphique National, DANSE A LILLE / CDC Une nouvelle formation diplômante pour les professeurs de danse Une mutualisation des

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

Informatique Industrielle, Image, Signal et Robotique

Informatique Industrielle, Image, Signal et Robotique Applications Former les étudiants dans les domaines de l imagerie, de l informatique industrielle, du traitement des signaux et de la robotique Piloter un projet d imagerie dans son ensemble: aspects matériel

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Santé de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP)

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Ecole des hautes études en santé publique de Rennes (EHESP) 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole

Plus en détail

Présentation de la mention. Biologie-Santé. School BMP. 11 décembre 2013

Présentation de la mention. Biologie-Santé. School BMP. 11 décembre 2013 Présentation de la mention Biologie-Santé School BMP 11 décembre 2013 Etablissements d enseignement supérieur impliqués Mention Biologie-Santé Agro Paris Tech (Grignon) UVSQ UFR des sciences UVSQ UFR Sciences

Plus en détail

Présentation de la deuxième année. Serge Haddad Département Informatique Ecole Normale Supérieure de Cachan. Septembre 2012

Présentation de la deuxième année. Serge Haddad Département Informatique Ecole Normale Supérieure de Cachan. Septembre 2012 Présentation de la deuxième année Serge Haddad Département Informatique Ecole Normale Supérieure de Cachan Septembre 2012 Présentation générale Année de diversification et d ouverture Cours de M1 et M2

Plus en détail

De la mesure avant toute chose

De la mesure avant toute chose Actia Latécoère Aéronautique & Espace Environnement & Énergie Transport terrestre Elta Alcatel Space Ingénierie de l Instrumentation, Capteurs et Mesures Master professionnel labellisé IUP De la mesure

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Systèmes informatiques complexes de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Présentation générale de la première année :

Présentation générale de la première année : Ces dernières années, les métiers liés au droit des affaires ont connu une véritable mutation notamment de par l'internationalisation des échanges. Une forte demande de profils polyvalents oblige aujourd'hui

Plus en détail

Inauguration du bâtiment 11 E de l Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu. mardi 4 décembre 2012

Inauguration du bâtiment 11 E de l Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu. mardi 4 décembre 2012 Dossier de presse Inauguration du bâtiment 11 E de l Institut de Physique de Rennes sur le campus de Beaulieu mardi 4 décembre 2012 Crédit photos : Institut de Physique de Rennes Invitation presse Mardi

Plus en détail

GAZ QUANTIQUES DÉGÉNÉRÉS (Suite) CONCLUSION GÉNÉRALE

GAZ QUANTIQUES DÉGÉNÉRÉS (Suite) CONCLUSION GÉNÉRALE 02.12.03 Cours 12 GAZ QUANTIQUES DÉGÉNÉRÉS (Suite) CONCLUSION GÉNÉRALE 12-1 Les condensats de Bose Einstein Des objets fascinants consistant en un grand nombre d atomes (de l ordre du million) agglutinés

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2014/01-03 relatif à l habilitation de l université d Orléans - Ecole polytechnique de l université d Orléans (Polytech Orléans) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : Dossier A : renouvellement

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS :

PROGRAMME DES COURS : PROGRAMME DES COURS : M1 : Physique des Matériaux Propriétés thermiques des isolants Défauts et imperfections dans les matériaux cristallins Théorie des électrons libres Capacité calorifique, Conductivités

Plus en détail

MASTER MENTION MÉTIERS DU LIVRE ET DE L ÉDITION PARCOURS COMMERCIALISATION DU LIVRE (EN APPRENTISSAGE)

MASTER MENTION MÉTIERS DU LIVRE ET DE L ÉDITION PARCOURS COMMERCIALISATION DU LIVRE (EN APPRENTISSAGE) MASTER MENTION MÉTIERS DU LIVRE ET DE L ÉDITION PARCOURS COMMERCIALISATION DU LIVRE (EN APPRENTISSAGE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Culture et Communication Mention :

Plus en détail

LICENCE (LMD) - PHYSIQUE, CHIMIE

LICENCE (LMD) - PHYSIQUE, CHIMIE LICENCE (LMD) - PHYSIQUE, CHIMIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Objectifs L'objectif de la licence est double: * Préparer les

Plus en détail

Licence biologie, environnement

Licence biologie, environnement Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence biologie, environnement Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADEMIE : CAEN. Etablissement : Université de Caen Basse-Normandie

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs ACADEMIE : CAEN. Etablissement : Université de Caen Basse-Normandie Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : CAEN Etablissement : Université de Caen BasseNormandie Demande n S3MA120000016 Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Banque, finance, assurance

Plus en détail

Présentation de la deuxième année. Serge Haddad Département Informatique Ecole Normale Supérieure de Cachan. Septembre 2013

Présentation de la deuxième année. Serge Haddad Département Informatique Ecole Normale Supérieure de Cachan. Septembre 2013 Présentation de la deuxième année Serge Haddad Département Informatique Ecole Normale Supérieure de Cachan Septembre 2013 Présentation générale Année de diversification et d ouverture Cours de M1 et M2

Plus en détail

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction C. Fabre fabre@spectro.jussieu.fr rdres de grandeur - échelle terrestre : d 7 10 m 25 10 Kg - échelle terrestre : d 7 10

Plus en détail

master sciences & technologies santé PhySiologie DeS RégUlaTionS ScienceS, TechnologieS, SanTé

master sciences & technologies santé PhySiologie DeS RégUlaTionS ScienceS, TechnologieS, SanTé master sciences & technologies santé PhySiologie DeS RégUlaTionS ScienceS, TechnologieS, SanTé ScienceS, TechnologieS, SanTé la spécialité de Master «Physiologie des Régulations» est proposée au sein du

Plus en détail

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais

Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Appel à manifestations d intérêts volet «scientifiques» Arts & sciences au sein des établissements d enseignement supérieur et de recherche bordelais Deux appels à manifestation d intérêt «Arts & sciences»

Plus en détail

C - La lumière : sources et propagation rectiligne

C - La lumière : sources et propagation rectiligne C - La lumière : sources et propagation rectiligne La propagation rectiligne, élément nouveau par rapport l école primaire, est un excellent moyen pour introduire la notion de modèle avec le rayon lumineux.

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Professions immobilières, constructions, environnement et développement durable de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE POUR APPEL À CANDIDATURE

DESCRIPTION DE POSTE POUR APPEL À CANDIDATURE DESCRIPTION DE POSTE POUR APPEL À CANDIDATURE 1 MISSIONS : 1.1 Participer à la conception et la mise en œuvre d enseignements dans le domaine des systèmes complexes dans le cadre de la formation initiale

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master Domaine Sciences, Technologies, Santé Mention Transformation et Valorisation des Ressources Naturelles (TVRN) Génie des Produits Formulés (GPF)

Master Domaine Sciences, Technologies, Santé Mention Transformation et Valorisation des Ressources Naturelles (TVRN) Génie des Produits Formulés (GPF) Master Domaine Sciences, Technologies, Santé Mention Transformation et Valorisation des Ressources Naturelles (TVRN) Génie des Produits Formulés (GPF) Objectifs Description Publics Débouchés L'objectif

Plus en détail

Vers l optique à ultra-haute intensité :

Vers l optique à ultra-haute intensité : Vers l optique à ultra-haute intensité : l exemple des miroirs plasmas Fabien Quéré (fabien.quéré@cea.fr) et Philippe Martin DSM/IRAMIS, Service des Photons, Atomes et Molécules, CEA/Saclay, 91191 Gif-sur-Yvette

Plus en détail

http://voyager.ppm.u-psud.fr/nanophysics.html

http://voyager.ppm.u-psud.fr/nanophysics.html Axe principal: EMQ Axes secondaires : NPIQ, NC Nanosciences Moléculaires http://voyager.ppm.u-psud.fr/nanophysics.html Laboratoire Institut des Sciences Moléculaires d Orsay (ISMO), Bâtiment 210, Université

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

Terminales Scientifiques Devenez ingénieur

Terminales Scientifiques Devenez ingénieur acoustique aéronautique agroalimentaire Terminales Scientifiques Devenez ingénieur automobile biologie électronique énergie 2016 environnement finance génie civil 30 Écoles d ingénieurs Publiques post

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis :

La Commission des Titres d ingénieur a adopté le présent avis : Avis n 2014/02-01 relatif à l habilitation de l Université du Mans École nationale supérieure d ingénieurs du Mans à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : Dossier A : renouvellement, à compter

Plus en détail

LICENCE ASTER. PARCOURS en bicursus ASTER «Arabe Sciences de la Terre»

LICENCE ASTER. PARCOURS en bicursus ASTER «Arabe Sciences de la Terre» IPGP Institut de Physique du Globe de Paris LICENCE ASTER Le parcours Aster est un parcours bi-cursus partagé entre l IPGP pour les Sciences de la Terre, l'ufr LCAO (Langues et civilisations de l'asie

Plus en détail

Présentation C(PN)2. Convention technologique LPL Mardi 19 juin

Présentation C(PN)2. Convention technologique LPL Mardi 19 juin Présentation C(PN)2 Convention technologique LPL Mardi 19 juin Opération soutenue par l Etat / fonds national d aménagement et de développement du territoire. Centrale de Proximité en Nanotechnologies

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE - SPÉCIALITÉ : INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

MASTER INFORMATIQUE - SPÉCIALITÉ : INTELLIGENCE ARTIFICIELLE MASTER INFORMATIQUE - SPÉCIALITÉ : INTELLIGENCE ARTIFICIELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Nature de la formation : Mention Niveau d'étude

Plus en détail

La Biophotonique en Ile-de-France

La Biophotonique en Ile-de-France La Biophotonique en Ile-de-France Une filière en développement Note de synthèse, octobre 2004 Page 1 sur 8 LE COLLOQUE PARIS-BIOPHOTONIQUE 2004 Une journée, trois temps forts Dans le cadre des travaux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et biotechnologies de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013)

Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013) Projets de stages et de travaux de fin d études en Energie et Bâtiments à Cenaero (2012-2013) Cenaero (http ://www.cenaero.be) est un centre de recherche appliqué dédicacé à la modélisation et la simulation

Plus en détail

IRIS Des débouchés multi-secteurs Les entreprises qui ont récemment recruté les élèves d IRIS

IRIS Des débouchés multi-secteurs Les entreprises qui ont récemment recruté les élèves d IRIS IRIS Des débouchés multi-secteurs Les entreprises qui ont récemment recruté les élèves d IRIS Aéronautique/Ferroviaire Défense, Sécurité Imagerie bio-médicale bureau d'étude (optique), Conseil (optronique)

Plus en détail

Plan d étude cadre de la filière MA-TS 2015

Plan d étude cadre de la filière MA-TS 2015 Domaine Travail Filière Master of Arts HES-SO en Travail Plan d étude cadre de la filière MA-TS 2015 Version du 25.06.2015 1. Objectifs de la formation : développer l expertise en analyse et en pilotage

Plus en détail

MASTER SCIENCES DE L'ÉDUCATION - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS D'AIDE SPÉCIALISÉE À LA PERSONNE

MASTER SCIENCES DE L'ÉDUCATION - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS D'AIDE SPÉCIALISÉE À LA PERSONNE MASTER SCIENCES DE L'ÉDUCATION - SPÉCIALITÉ : INGÉNIERIE DES DISPOSITIFS D'AIDE SPÉCIALISÉE À LA PERSONNE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences humaines et sociales Mention

Plus en détail

BTS SYSTÈMES PHOTONIQUES

BTS SYSTÈMES PHOTONIQUES BTS SYSTÈMES PHOTONIQUES La lumière dans tous ses états La photonique est le domaine industriel et scientifique qui s appuie sur les phénomènes physiques et savoirs technologiques associés à la lumière.

Plus en détail

Master Ecosystèmes et environnement, spécialité Ecosystèmes, contaminants, santé, ECoS

Master Ecosystèmes et environnement, spécialité Ecosystèmes, contaminants, santé, ECoS 11/03/2016 http://www.univ-fcomte.fr Master Ecosystèmes et environnement, spécialité Ecosystèmes, contaminants, santé, ECoS UFR Sciences et techniques http://sciences.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle

Plus en détail

Maintenance des systèmes pluritechniques

Maintenance des systèmes pluritechniques Licence pro Unité de formation de physique Maintenance des systèmes pluritechniques Contrôle et maintenance des lasers Qu est-ce que la licence pro Laser contrôle et maintenance? La licence pro Laser contrôle

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Bachelier en chimie Physique 2 et électronique C1100 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 6 Nombre d heures 72

Plus en détail

Généralités. Pétrole intervient dans la composition de nombreux produits (rouge à lèvres, plastique, goudron, médicaments, chewing-gum).

Généralités. Pétrole intervient dans la composition de nombreux produits (rouge à lèvres, plastique, goudron, médicaments, chewing-gum). Généralités «La France n a pas de pétrole, mais elle a des idées» Métiers et besoins des industries diversifiés. Loin de se limiter à la géologie. Tous les domaines de compétence peuvent intéresser les

Plus en détail

La Chaire. Entrepreneuriat. monde de demain. motivations. ouvert sur l international, rayonnement international. programmes pédagogiques

La Chaire. Entrepreneuriat. monde de demain. motivations. ouvert sur l international, rayonnement international. programmes pédagogiques La Chaire Entrepreneuriat Accompagner le développement de programmes pédagogiques «World class» capable d attirer les meilleurs étudiants Développer le rayonnement international de l Ecole Identifier,

Plus en détail

Les LASERS et leurs applications - III

Les LASERS et leurs applications - III Les LASERS et leurs applications - III Sébastien FORGET Maître de conférences Laboratoire de Physique des Université Paris-Nord Merci à Sébastien Chenais (LPL, Paris-Nord) Et à Patrick Georges (Institut

Plus en détail

MASTER SCIENCES DU MÉDICAMENT - SPÉCIALIÉ : DU PRINCIPE ACTIF AU MÉDICAMENT

MASTER SCIENCES DU MÉDICAMENT - SPÉCIALIÉ : DU PRINCIPE ACTIF AU MÉDICAMENT MASTER SCIENCES DU MÉDICAMENT - SPÉCIALIÉ : DU PRINCIPE ACTIF AU MÉDICAMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : SCIENCES DU MEDICAMENT

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Dynamique des lasers. Lasers en impulsion

Dynamique des lasers. Lasers en impulsion Dynamique des lasers. Lasers en impulsion A. Evolutions couplées atomesphotons Rappel: gain laser en régime stationnaire Equations couplées atomes-rayonnement Facteur * Elimination adiabatique de l inversion

Plus en détail

Cursus d application en Systèmes Pyrotechniques

Cursus d application en Systèmes Pyrotechniques CNES ESA Arianespace Optique Vidéo CSGJM Guillon, 2011 Cursus Cursus d application en Systèmes Pyrotechniques pour les Ingénieurs de l Armement d application des Polytechniciens école Nationale Supérieure

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1 Références TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES SERWAY, Raymond A. (1992). Physique III : optique et physique moderne, 3 e édition, Laval, Éditions Études Vivantes, 760 p. Table des matières Partie I Vibrations

Plus en détail

Licence de Génie Electrique et Génie des Systèmes

Licence de Génie Electrique et Génie des Systèmes Licence de Génie Electrique et Génie des Systèmes Objectif de la Formation L objectif de cette licence est de donner une formation solide et consistante sur les plans théorique et pratique couvrant l ensemble

Plus en détail