DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE"

Transcription

1

2

3 Le voyageur qui descend du train à La Rochelle est immédiatement immergé dans l essence même de la ville : face à la gare se dressent en fond les mâts du port de plaisance. La gare est une remarquable porte d entrée sur le territoire. Après cette première perception, la découverte concrète de ses abords éloigne cette perspective prometteuse. Parvis inexistant, circuit piéton complexe entre les véhicules, flux incessants sur le Boulevard Joffre ; constituent autant de difficultés qui donnent la mesure du travail à accomplir! Depuis le début des années 2000 et compte tenu des enjeux forts pour les usagers, plusieurs études relatives à l aménagement du pôle d échanges multimodal de la gare de La Rochelle ont été menées. L approfondissement de ces réflexions amène l Agglomération, la Ville, la Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, le Département de la Charente-Maritime, l Etat et la SNCF à s engager sur la poursuite de cette démarche. Elle permet aujourd hui de soumettre à l avis de la population les orientations programmatiques majeures envisagées pour ce futur pôle d échanges multimodal. Ce projet vise en effet à transformer la gare en un pôle d échanges multimodal performant, simple, lisible et accessible pour tous. Porte ouverte sur la ville, il devra proposer des réponses aux problématiques d intermodalité en permettant de sécuriser et de faciliter les échanges entre les transports en commun urbains et interurbains, les taxis, la dépose minute, le stationnement, les modes doux, les deux-roues etc. en interface avec les fonctions ferroviaires de la gare. L objet de ce document est de fournir un support au public qui sera amené à se prononcer dans le cadre de la phase 1 de concertation engagée pour le futur pôle d échanges multimodal de la gare de La Rochelle.

4 DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE

5 SOMMAIRE Les modalités de la concertation préalable Les moyens d information et de participation Une concertation continue Contexte Le pôle d échanges multimodal : levier de la mobilité et du report modal 2017, la restructuration du réseau bus Ligne 4 : le projet de bus à haut niveau de service Est Ligne 1 : le projet de bus à haut niveau de service Sud-Est Le raccordement routier avenue Jean Moulin boulevard Joffre Les initiatives en faveur des modes doux Le projet urbain «quartier de la gare» Les dysfonctionnements actuels Synthèses des enjeux du projet p6 p7 p8 p13 p14 p16 p18 p20 p21 p22 p24 p26 Projet Le périmètre et les objectifs du projet Un pôle d échanges multimodal en deux parties, relié par une nouvelle passerelle Au Nord, un nouveau parvis favorisant les modes doux Au Sud, un nouvel accès à la gare Une nouvelle passerelle piétonne pour relier les deux parvis Mise en œuvre Un projet partenarial Bien connaître le territoire pour concevoir un pôle respectueux du cadre de vie Couts et financements prévisionnels Le calendrier prévisionnel Les prochaines étapes P30 P32 p33 p35 p37 p40 p41 p42 p43 p44 5

6 LA CONCERTATION PREALABLE Les modalités de la concertation préalable Cette opération d aménagement «en modifiant, par sa nature ou par son importance, de façon substantielle le cadre de vie» s inscrit dans le champ d application de l article L103-2 (ex L300-2) du Code de l Urbanisme. Conformément aux dispositions règlementaires requises, la Communauté d Agglomération de la Rochelle en tant que maître d ouvrage coordonnateur de l opération intervenant aux côtés de la SNCF Réseau et de la SNCF Gares & Connexions devra associer, pendant toute la durée de l élaboration du projet, les collectivités, les institutions, les partenaires économiques, les associations, les commerçants, les riverains et les usagers aux réflexions menées. L objectif de cette concertation est de recueillir l avis du public et de soumettre au débat le programme du futur pôle d échanges multimodal (fonctionnel, architectural, paysager etc.). Ainsi, le public est plus précisément amené à se prononcer sur les questions relatives à : l intermodalité (transports en commun, taxis, modes doux, deuxroues etc.) ; l accessibilité «douce» du site (en vélos / à pieds) et l accessibilité pour les personnes à mobilité réduite ; les accès en voiture particulière à la gare ; l information voyageurs (signalétique, information dynamique de l offre en transports en commun etc.) ; la valorisation du patrimoine bâti de La Rochelle à travers l aménagement des abords du bâtiment-voyageurs existant et du parvis ; l offre de services à développer sur le site ; l aménagement des espaces publics (Boulevard Joffre, Avenue du Général de Gaulle etc.) aux abords du pôle d échanges multimodal. Les avis du public permettront d une part, de préciser les attentes des usagers et de la population de l agglomération et d autre part, d alimenter le programme du pôle d échanges multimodal. Ce dernier devra être suivi et déployé en phase études et travaux par l ensemble des intervenants ; concepteurs (architecte, urbaniste, paysagiste etc.) et commanditaires du projet (financeurs, partenaires et maîtres d ouvrage) et servira à ce titre, de point d appui aux prises ultérieures de décision. Aujourd hui, seules des études d opportunité confirmant les enjeux et la faisabilité du projet ont été menées et ne présagent donc pas de la conception finale du pôle d échanges multimodal. À l issue de cette première phase de concertation, des études de conception de maîtrise d œuvre plus approfondies seront en effet menées et le projet sera élaboré sur la base des enseignements tirés lors de cette concertation préalable. Un projet d aménagement plus détaillé sera à nouveau présenté et soumis à l avis du public au cours d une seconde phase de concertation. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 6

7 Les moyens d information et de participation La concertation préalable s inscrit dans le cadre définit par la délibération d ouverture prise par la Communauté d Agglomération en date du 30 mai La première phase de concertation est mise en œuvre et conduite selon les modalités suivantes : des réunions spécifiques menées avec les différents représentants de la société civile et les acteurs du territoire qui se sont déroulées en 2014 (GIE taxis, riverains, Comités de quartier, Associations Vélos dans le cadre de l étude d opportunité de la Maison du Vélo) et qui se poursuivront au-delà ; un évènement organisé le 10 mars 2016 à l attention des usagers du site du pôle d échanges intitulé «Minutes Echanges» au cours duquel une présentation du projet a été réalisée et des premières observations recueillies ; une réunion publique le 29 mars 2016 ; une exposition dans le hall de la gare de La Rochelle ainsi que dans le hall de l Hôtel de Ville de La Rochelle et à l accueil de la Communauté d Agglomération ; une présentation du projet sur le site Internet de la Communauté d Agglomération de La Rochelle ; la mise à disposition d un registre en mairie de La Rochelle, à l accueil de la Communauté d Agglomération de La Rochelle et dans la gare de La Rochelle permettant de recueillir les avis exprimés du 30 mars au 31 mai 2016 ; la mise à disposition d une adresse mail afin de déposer des observations, suggestions et avis tout au long de cette concertation préalable. Des articles dédiés dans le bulletin municipal de La Rochelle ainsi que dans le magazine Point Commun de la Communauté d Agglomération seront diffusés pour informer le public des objectifs poursuivis et des manifestations prévues. Par ailleurs, ce dossier de concertation préalable permet de prendre connaissance du projet et de ses principales caractéristiques ceci, en dehors des temps forts de présentation et d échanges organisés autour des réunions publiques. Ce dossier de concertation sera complété par un second lors de la deuxième phase de concertation. 7

8 Une concertation continue 1ère PHASE 2ème PHASE ENQUETE PUBLIQUE Jusqu à la fin d année 2016 : Définition du projet : fonctions et objectifs de l opération, présentation des orientations programmatiques. Enrichissement du programme : un compte-rendu intermédiaire de la concertation sera réalisé en mai 2016, il permettra d alimenter les études d esquisse. Ces dernières seront réalisées dans le cadre du concours de maîtrise d œuvre durant le second semestre de l année 2016 et finalisées pour le début du premier trimestre De janvier à mi-2017 : Enrichissement des études : cette seconde phase de concertation permet au public de participer aux choix d aménagement du projet suite aux avancées des études d avant-projet sur la base des esquisses réalisées par le lauréat du concours de maîtrise d œuvre. Bilan de la concertation : il sera joint au dossier d enquête publique environnementale préalable à la Déclaration de Projet et fera état de l ensemble des échanges avec la population autour du projet depuis le 30 mai 2013, date d ouverture de la concertation préalable. La concertation règlementaire s achèvera au début du second trimestre 2017 et laissera place à un dialogue informel qui sera maintenu avec le public durant les phases ultérieures du projet (PRO et travaux). Mi-2017 : Enquête publique environnementale : le dossier d Etude d Impact sera mis à disposition du public durant le second trimestre Ce dossier présentera les études préliminaires du projet, la sensibilité écologique du site, une évaluation des impacts du projet sur l environnement et les mesures de réduction et de compensation prises par la Communauté d Agglomération et intégrées à la conception / réalisation de l opération. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 8

9 Evènement «Minutes Echanges» sur le parvis de la gare de La Rochelle, le 17 mars

10 Schéma d élaboration du Pôle d Echange Multimodal de la gare de La Rochelle DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 10

11 CONTEXTE Projet d envergure identifié au Plan de Déplacements Urbain de l Agglomération (PDU), l aménagement du pôle gare a pour ambition de s intégrer harmonieusement dans un secteur en pleine évolution : élargissement du centre-ville, Vieux Port apaisé, raccordement routier Joffre Jean Moulin, restructuration du réseau de transports en commun , Bus à Haut Niveau de Service Est (ligne 4) et Sud-Est (ligne 1), projet urbain «quartier de la gare», réalisation de l îlot Joffre L opération de pôle d échanges multimodal répondra aux enjeux de développement urbain du quartier Gare en reliant les deux rives Nord et Sud, actuellement scindées par le tracé des voies ferrées. Cette liaison sera assurée par une passerelle piétonne. Le pôle d échanges multimodal répondra aussi aux enjeux d exploitation et de sécurité du site en apportant une réponse aux dysfonctionnements recensés.

12 DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 12

13 LE POLE D ECHANGES MULTIMODAL : LEVIER DE LA MOBILITE ET DU REPORT MODAL Le premier Plan de Déplacement Urbains (PDU) de la Communauté d Agglomération de la Rochelle, adopté le 20 octobre 2000 et mis en œuvre sur la période , a permis de développer une offre étendue de transport public à travers le réseau Yélo et de mieux partager l'espace entre l'automobile et les autres modes de déplacement. Le deuxième, adopté le 29 novembre 2012 et prévu sur la période , vise cette fois-ci à un renforcement significatif de l usage des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle grâce à des offres et services de mobilité plus économes en énergie et moins polluants. Pour y parvenir, cinq axes de développement ont été décidés : mieux articuler urbanisme et déplacements ; encourager un autre usage de la voiture ; donner la priorité aux déplacements domicile-travail ; proposer une gamme multiple de modes de transport pour offrir une plus grande liberté de choix ; développer le «Transport à la Demande». Dans ce cadre, la gare de La Rochelle constitue un élément clé puisqu elle est une véritable porte d entrée sur la ville. Chaque jour, des milliers de voyageurs sont conduits par le train au cœur de la cité pour rejoindre leur travail, leur lieu de vie, de loisirs ou d achat. En cela, elle est un nœud de transport important. Or aujourd hui elle n est qu une destination «secondaire» et ne joue pas le rôle de centralité pour le maillage des bus. Elle n offre pas non plus la possibilité de passer facilement d un mode à l autre pour rejoindre sa destination finale. Qu est-ce qu un PDU? Le PDU définit pour 10 ans les principes d'organisation des déplacements, de la circulation et du stationnement sur le périmètre de transports urbains, c'est-à-dire le territoire de la Communauté d'agglomération de La Rochelle. Il vise à assurer un équilibre durable entre les besoins de mobilité de tous les habitants, la protection de l environnement et la santé, au profit d une meilleure qualité de vie. Projet structurant pour le territoire, il coordonne les différents modes de déplacements, en favorisant l utilisation des solutions de transports les moins polluantes. Son élaboration est le fruit : - d'un diagnostic préalable établit par des citoyens, des élus des 18 communes qui composait alors l'agglomération, des techniciens de la Communauté d Agglomération et des partenaires institutionnels ; - de 25 réunions publiques ; - d'une enquête téléphonique menée auprès de personnes, permettant de connaître les pratiques de mobilité de la population sur la Communauté d Agglomération. La transformation de la gare de La Rochelle en pôle d échanges multimodal doit lui permettre de remplir pleinement son rôle de centralité de l agglomération et des déplacements et ainsi agir comme un levier important du report vers des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle. 13

14 2017, LA RESTRUCTURATION DU RESEAU BUS Dans le cadre de la mise en œuvre des engagements inscrits au PDU, la Communauté d Agglomération de La Rochelle souhaite construire un nouveau réseau de transport public plus performant et plus attractif à l horizon L objectif est d aboutir à une augmentation de 30% de la fréquentation d ici Les enjeux majeurs de la nouvelle offre de mobilité sont de : créer des axes structurants à cadencement élevé et avec des tracés plus directs ; améliorer les temps de parcours ; simplifier la compréhension des itinéraires et des horaires ; limiter les correspondances et en améliorer la qualité en particulier au pôle d échanges multimodal de La Rochelle. La réalisation de ces objectifs passe d une part, par la création de lignes structurantes offrant un niveau de service comparable à celui du BHNS ILLICO et d autre part, par un maillage de lignes complémentaires du réseau à travers des pôles d échanges efficaces. A ce titre, les lignes 1, 2 et 3 offriront par exemple aux usagers une fréquence de 10 minutes en heures de pointe et bénéficieront de tronçons en site propre permettant de fiabiliser leur temps de parcours. Le nouveau sera donc un réseau hiérarchisé et cadencé constitué de 18 lignes (+ 3 lignes en été) : 4 lignes structurantes (fréquences de 10 à 15 minutes toute la journée) seront complétées par des parkings relais ; 4 lignes complémentaires (fréquences de 15 minutes en heure de pointe et de 30 minutes en heures creuses) ; Une dizaine de lignes de maillage (fréquences supérieures à 30 minutes toute la journée). 6 à 8 lignes urbaines et environ 6 lignes interurbaines desserviront le pôle d échanges multimodal en se connectant soit au parvis soit à la nouvelle gare routière située au Sud des voies ferrées. Parmi elles figurent notamment les lignes structurantes à destination du centre-ville. Ainsi, le réaménagement du pôle d échanges multimodal de la gare de La Rochelle s inscrira dans une action d accompagnement de cette restructuration du réseau bus. Avec la diminution du nombre de voitures autour du parvis au Nord, la création de sites dédiés aux bus en approche de la gare et le positionnement des arrêts de bus urbains directement sur le parvis, le pôle d échanges multimodal facilitera l accès aux transports en commun vers et depuis la gare. Le nouveau réseau vise ainsi à développer une offre la plus complète possible en reliant de multiples «origines-destinations» mais aussi à renforcer sa qualité et sa robustesse d exploitation. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 14

15 Schéma de principe des lignes structurantes du réseau restructuré 15

16 LIGNE 4 : LE PROJET DE BUS A HAUT NIVEAU DE SERVICE EST (BHNS) En parallèle de la restructuration de son réseau de bus, la Communauté d Agglomération projette de transformer la ligne 4 en ligne à haut niveau de service type BHNS (ILLICO). La mise en œuvre ce projet s inscrit notamment dans la cadre du 3 ème appel à projets «Transports Urbains hors Ile-de-France». Le projet fera ainsi l objet d une subvention de la part de l Etat. L objectif est de mettre en service un 1 er tronçon de cette nouvelle ligne à l horizon fin Le projet de BHNS Est doit permettre d améliorer les temps de parcours et la régularité de la ligne en renforçant le linéaire de site propre dans les secteurs les plus contraignants en matière de circulation automobile. Le projet permet la création de 3,5 km de site propre bus supplémentaire et le réaménagement de 10 stations au contact du centre commercial et de la rocade. Dans un premier temps, ce projet engage la desserte de la zone commerciale de Beaulieu. Le projet de BHNS Est permettra d améliorer l attractivité de la ligne 4 actuelle. La fréquence des bus passera à 15 minutes aux heures de pointe et les aménagements réalisés permettront d atteindre une vitesse commerciale proche de 20 km/h. Cette ligne possède un potentiel de développement non négligeable, d autant plus important qu elle sera prolongée au-delà du centre-ville, pour desservir le pôle d échanges multimodal de la gare, le campus universitaire et la plage des Minimes. Esquisse d aménagement du BHNS Est Illustration à titre indicatif Plusieurs critères guident le choix du tracé, et plus particulièrement : la typologie de la clientèle attendue : habitants, scolaires, pendulaires et visiteurs ; les opportunités foncières pour densifier le tissu urbain à proximité du futur BHNS ; l utilisation des aménagements existants et notamment le franchissement en site propre hors voirie de la rocade, la diminution de la part de la voirie sur l entrée de ville majeure Est de l agglomération ; la cohérence avec l offre multimodale existante. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 16

17 17

18 LIGNE 1 : LE PROJET DE BUS A HAUT NIVEAU DE SERVICE SUD EST (BHNS) En parallèle de la restructuration de son réseau de bus, la Communauté d Agglomération projette de transformer la ligne 1 en ligne à haut niveau de service type BHNS (ILLICO). La mise en œuvre ce projet s inscrit notamment dans la cadre du 3 ème appel à projets «Transports collectifs et mobilité durable». Le projet fera ainsi l objet d une subvention de la part de l Etat. L objectif est de mettre en service cette nouvelle ligne à l horizon Cette opération prévoit l amélioration des circulations en vue d offrir aux usagers une meilleure fiabilité des temps de parcours sur la portion Sud de la ligne existante, entre le futur P+R d Aytré et la gare SNCF de La Rochelle, sur une longueur de 2,8 km. Elle s accompagne de l aménagement de 10 stations et du déploiement du système de priorité aux feux à 5 carrefours et 10 giratoires. La fréquence des bus sera de 10 minutes entre 7h00 et 20h00 et les aménagements réalisés pourraient permettre d atteindre une vitesse commerciale proche de 20 km/h. Le projet de pôle d échanges multimodal se trouve à l articulation de la création de cette nouvelle ligne puisque le BHNS devra s intégrer au plus près du parvis réaménagé pour assurer une connexion fluide vers le centreville. L enjeu est aussi d améliorer la visibilité des bus urbains et réduire au maximum le temps d accès depuis la gare. A ce titre, le projet de pôle d échanges multimodal prévoit la réalisation de : la plateforme du site propre sur le Boulevard Joffre face à la gare et l avenue du Général de Gaulle (jusqu au carrefour avec l avenue de Colmar) ; la station commune avec le BHNS L3 ILLICO et L4. Connecter directement la ligne ILLICO au pôle d échanges multimodal Sur le périmètre du projet de pôle, l Agglomération a aussi décidé de prolonger la ligne ILLICO pour la connecter directement au futur parvis de la gare. Les réalisations prévues et les contraintes du prolongement seront intégrées tout au long du projet sur le plan réglementaire, calendaire, technique, financier DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 18

19 Ligne 1 : projet de BHNS Sud-Est 19

20 LE RACCORDEMENT ROUTIER AVENUE JEAN MOULIN BOULEVARD JOFFRE La RN 137 contourne l agglomération à la manière d une rocade extérieure offrant aux automobilistes un accès à diverses destinations (Nantes par la N11, Poitiers et Paris par l A10, Rochefort, Bordeaux, par l A837 puis l A10). Vers le centre-ville elle est relayée par de grands axes : le boulevard de Cognehors, le boulevard Joffre, l avenue Jean Moulin ou encore le boulevard de la République. Cette amorce de «rocade intérieure» présente aujourd hui une rupture au niveau du franchissement du canal ce qui encourage le trafic sur le boulevard Joffre, le parvis de la gare ainsi que vers le centre-ville. Pour remédier à cette problématique, la Ville de La Rochelle porte le projet de réaménagement de l échangeur entre le boulevard Joffre et le pont Jean Moulin afin de finaliser la «rocade intérieure». L objectif est d équilibrer les accès au centre-ville en supprimant les flux de transit vers la gare. Le projet d aménagement du pôle d échanges multimodal participe à la réalisation du même objectif : en déplaçant le stationnement de longue durée, la gare routière (accès aux bus urbains et interurbains) et l accès routier au Sud de la gare, il favorisera la réorganisation et la régulation des flux. Ces deux projets sont complémentaires. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 20

21 LES INITIATIVES EN FAVEUR DES MODES DOUX Le pôle d échanges constitue un outil primordial au sein de ce réseau pour mettre en cohérence et connecter les différents modes de transport, raccourcir les temps de correspondance dans la chaine des déplacements et éviter les «ruptures» de modes qui incitent trop souvent les voyageurs à privilégier la voiture individuelle. Avec le projet d aménagement du pôle d échanges multimodal, La Rochelle sera en mesure de proposer à ses habitants, visiteurs et usagers des modes adaptés et alternatifs à la voiture pour leurs déplacements du quotidien (domicile-travail, domicile-étude), de loisirs et de divertissement. L agglomération rochelaise a engagé une «révolution multimodale» en mettant en place un éventail complet de modes de déplacement : le libreservice vélo, le bus, le train, la voiture électrique en temps partagé, les bus et navettes de mer électro-solaires, les parkings-relais tout en développant une tarification unique plus lisible pour l usager, la carte «Yélo». Le projet de Vieux-Port apaisé Le quai Duperré a été fermé à la circulation pour les voitures particulières le 4 juillet Rendu à l usage exclusif des piétons et des cyclistes, ne peuvent désormais y circuler que les bus, les taxis et quelques véhicules autorisés (urgences, riverains). A l horizon 2020, la Ville de la Rochelle prévoit la requalification du quartier du Vieux-Port. Projet d envergure, il symbolise l engagement des pouvoirs publics dans la construction d une «ville apaisée». La mise en œuvre de ce projet sous-entend une nouvelle refonte du plan de circulation, avec une hiérarchisation des voies. Le nouveau plan de circulation s articulera avec le futur réseau de mobilité. Le déploiement de ces modes innovants s intègre dans une démarche politique volontaire d organiser l accessibilité au centre de l agglomération pour tous, en favorisant les transports en commun plutôt que la circulation automobile. 21

22 LE PROJET URBAIN «QUARTIER DE LA GARE» Ces dernières décennies, le centre-ville s est élargi en direction de la gare et du nouveau quartier de la Ville en Bois, avec l implantation d équipements majeurs comme la médiathèque, l Aquarium, le Musée Maritime, l Office du Tourisme Cependant, la gare et les voies ferrées constituent des limites à ce développement et représentent une fracture urbaine importante. La Communauté d Agglomération et la Ville de La Rochelle ont donc engagé une réflexion d ensemble portant sur un territoire de 7,5 ha répartis en deux sites, à l Est et à l Ouest de la gare, pour y porter un projet urbain ambitieux mixte (équipements, commerces et bureaux) à dominante d habitat. Le quai Louis Prunier, dédié aux seuls bus en site propre et entrées / sorties du parking silo, s en trouvera fluidifié. Le projet dessinera aussi une rive arborée minimisant l impact de la voie ferrée, détachant, de l autre côté de la rue de la gare, un quartier à l architecture portuaire, apaisé. Le futur quartier de la gare, par l importance de sa superficie et son positionnement stratégique, jouera un rôle d articulation urbaine majeur. Le réaménagement du pôle d échanges multimodal, véritable opportunité, constituera ici le levier d une dynamique de requalification urbaine. Il visera à créer du lien, de l échange et de la convivialité et ainsi réconcilier fonctions urbaines et de transport. Un concours de maîtrise d œuvre urbaine lancé en remporté par le groupement représenté par le mandataire Eva Samuel, architecte - a permis à la Communauté d Agglomération d engager des premières réflexions programmatiques qui s appuient sur l affirmation de deux entités bien différenciées, entre Mer et Marais. Le projet prévoit, dans une première approche, par l effacement de la montée du boulevard Joffre sur le pont de Tasdon, une nouvelle voie structurante, dite «rue de la gare». Elle permettra de raccorder le Vieux- Port et le centre-ville aux Minimes et de créer une ouverture sur le parc autour de nouvelles constructions (hôtel, bureaux). Plan masse indicatif du projet urbain «Espace Gare» DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 22

23 Schéma des orientations d aménagements proposées pour le projet urbain «quartier de la gare»

24 DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 23

25 LES DYSFONCTIONNEMENTS ACTUELS L aménagement du pôle d échanges multimodal vise également à corriger les nombreux dysfonctionnements de la gare constatés au quotidien par les usagers. Actuellement, toutes les fonctions liées au pôle sont positionnées au Nord du faisceau des voies ferrées. Cet espace se retrouve presque entièrement dédié aux véhicules motorisés, les piétons y trouvant difficilement leur place. Chaque type de véhicule possède son propre espace de stationnement et ses propres voies de circulation ce qui multiplie les croisements au niveau du boulevard Joffre, déjà très encombré, et génère des congestions au niveau du parvis. Le stationnement des véhicules particuliers s organise majoritairement en partie centrale du parvis de la gare, et à l Ouest de celui-ci ; le partage s établissant suivant la durée du stationnement. Les stationnements vélos se situent sur des arceaux métalliques le long du bâtiment de la gare. L espace qui leur est alloué ne permet pas de faire correspondre l offre à la demande. Il n y a pas d offre de stationnement sécurisé pour les vélos. Les bus urbains s arrêtent aujourd hui en pleine voie. Leurs arrêts sont dispersés et éloignés du parvis, ce qui ne favorise pas le recours aux transports en commun par les voyageurs. L espace dédié au stationnement des cars interurbains, situé en bordure du boulevard Joffre, est délimitée par la zone réservée aux taxis, puis celle de la dépose des véhicules particuliers, générant parfois des conflits entre les trois modes. Un parvis difficilement appropriable par les piétons et les modes doux En conclusion, on peut retenir que le parvis est actuellement trop sollicité par l ensemble des modes de transport et leurs usagers, sans hiérarchie claire et séparation des flux, ce qui occasionne des conflits d usages fréquents entre piétons et véhicules. 24

26 Synthèse des dysfonctionnements de la gare - Etude de faisabilité - Décembre 2008 Groupe 6 Urbanisme DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 25

27 SYNTHESE DES ENJEUX DU PROJET Au vu des principaux éléments de contexte, les enjeux listés ci-après se dégagent dans la mise en œuvre du projet. La gare présente une architecture de grande qualité qui, dans la configuration actuelle, n est pas mise en valeur. Un parvis dégagé permettrait de rendre à la gare sa monumentalité et de prendre le recul suffisant pour l apprécier. Les piétons font aujourd hui face à des difficultés de déplacement sur le parvis de la gare : il est indispensable de leur octroyer une place prépondérante dans le réaménagement de cet espace et de faciliter leurs cheminements. Actuellement, les seules liaisons Nord-Sud à proximité de la gare sont les ponts de Tasdon et Jean Moulin, soit deux voies principalement routières enclavant le Sud de la gare. Pour y remédier, un nouveau franchissement des voies dédié aux piétons, cycles et aux PMR depuis la gare doit être pris en compte. Le boulevard Joffre fait face à un trafic très important, principalement pour contourner le centre-ville. La création d un accès au Sud de la gare permettra une meilleure répartition des flux. offrir un accès direct aux usagers. Le projet devra se développer en cohérence avec la création d une ligne de BHNS et le prolongement de la ligne ILLICO. Le futur pôle d échanges multimodal s inscrit dans une vaste opération de valorisation et de réaménagement du quartier de la gare. Il devra donc travailler en total interface avec le projet urbain. L accessibilité de la gare et des quais sera assuré par la création de parcours dédiés aux personnes à mobilité réduite (ascenseurs PMR) et par le rehaussement des quais pour faciliter la descente des voyageurs. De manière générale, le confort dans les déplacements sera amélioré. L espace actuellement aménagé de la gare revêt un aspect majoritairement minéral et imperméable. L inscription du site au sein de la trame verte et bleue du Schéma de Cohérence Territorial de La Rochelle (SCOT) préfigure une continuité écologique et biologique à recréer pour minimiser les impacts de cette coupure ferroviaire sur l évolution du biotope. Le pôle d échanges de la gare se positionne comme l un des points névralgiques de l intermodalité et devra à ce titre faciliter les connexions entre les modes et proposer une offre de services adéquate. Principal générateur d attractivité pour le futur réseau de bus, l aménagement devra garantir une desserte fluide des bus et 26

28 DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 27

29 28

30 PROJET Le projet vise à transformer la gare en un pôle d échanges multimodal performant, simple, lisible et accessible. Porte ouverte sur la ville, il s agit de proposer des réponses pour les transports en commun urbains et interurbains, les taxis, l accessibilité et la dépose minute, le stationnement, les modes doux, etc en interface avec les fonctions ferroviaires de la gare. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE

31 LE PERIMETRE ET LES OBJECTIFS DU PROJET La réalisation du pôle d échanges multimodal de la gare, du fait de sa position en cœur de l agglomération et de sa connexion avec l ensemble des modes de déplacement, revêt un intérêt majeur pour le développement des mobilités alternatives à la voiture individuelle au sein de l agglomération. Le pôle d échanges est au cœur d un projet de requalification de tout un quartier, situé autour de la gare, en lien avec des équipements structurants (Espace congrès, Médiathèque, Aquarium, Musée Maritime, hôpital). A quelques pas du Vieux Port de La Rochelle, le pôle d échanges participe également à l apaisement des circulations dans le centre historique de La Rochelle. Le périmètre du projet comprend le bâtiment voyageurs, l accès aux quais, l ensemble des espaces dédiés à l intermodalité : parvis, aires de stationnement, stations de bus et autocars, passerelle, ainsi que les voies de circulation bus et voitures au Nord de la gare (site propre BHNS dans le parc, boulevard Joffre au droit de la gare et avenue du Général de Gaulle jusqu à l avenue de Colmar) et au Sud (rue des Jars devant le futur pôle et la traversée du pôle scolaire Jean Moulin). Les objectifs du projet sont les suivants : Améliorer l accessibilité de la gare pour les personnes en situation de mobilité réduite ; Aménager un parvis paysager offrant une place aux piétons et autres modes doux ; Favoriser l intermodalité et encourager les modes alternatifs à la voiture individuelle ; Créer des conditions d accès facilitées, au Sud de la gare, pour les voitures individuelles et pour les pétions avec la création d une passerelle traversant les voies ferrées ; Périmètre du projet Proposer un aménagement parfaitement intégré dans son environnement, notamment les futurs développements urbains à l Ouest et à l Est de la gare, et à plus long terme au Sud de la gare. 30

32 DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE La gare de la Rochelle aujourd hui 31

33 UN POLE MULTIMODAL EN DEUX PARTIES, RELIE PAR UNE NOUVELLE PASSERELLE Le scénario proposé vise à créer un pôle d échanges multimodal en deux parties : en requalifiant les usages au Nord, en aménageant un nouveau parvis au Sud et en reliant ces deux côtés de la gare par une passerelle piétonne. Les fonctionnalités attendues au sein de chacun de ces espaces sont précisées par le schéma cidessous et par le positionnement des différents pictogrammes de la mobilité. Le parvis Nord Parvis dégagé de toutes voitures pour faire place aux modes de déplacements doux (pétions, vélos ). Accès aux lignes de bus structurantes du réseau Yélo (ILLICO, ligne 1 Aytré-La Pallice, ligne 4 Beaulieu-Les Minimes) directement depuis le parvis de la gare. Maintien d une dépose minute, d un parking de courte durée, des stationnements taxis et de la station Yélomobile. La passerelle piétonne Cette passerelle permet l ouverture de la gare au Sud et la connexion entre les différents modes de transport du pôle d échanges (bus, car, train, vélo ). Elle assure aussi une continuité urbaine en reliant les quartiers de Tasdon et Villeneuve-les-Salines au centre-ville de La Rochelle. 32 Le parvis Sud Création d une halte pour bus urbains et cars interurbains. Ouverture d un parking de courte et longue durée et d une dépose minute. Création d un parking vélo.

34 AU NORD, UN NOUVEAU PARVIS FAVORISANT LES MODES DOUX La reconquête du parvis de la gare par le piéton est un élément central dans l aménagement Nord du pôle d échanges multimodal. Face au bâtiment voyageur, il est proposé que le nouveau grand parvis accueille les stationnements vélos, les Yélomobiles et une station BHNS sur le boulevard Joffre. Afin de mieux valoriser la façade de la gare qui domine le paysage et en vue de créer plus d «intimité urbaine», il est envisagé de recentrer le parvis et de le limiter à l espace situé entre les ailes principales. Il est proposé de créer un parvis arboré revêtu d un matériau de qualité, pérenne et facile d entretien. Des animations ponctuelles pourront éventuellement prendre place sur le parvis grâce à l aménagement de constructions légères. A l Est de ce parvis, les déposes et reprises taxis pourraient être regroupées, permettant une meilleure visibilité depuis la sortie de gare. A l Ouest les stationnements de courtes durées et dépose minute s organiseraient en préservant la végétation présence sur le site. L aménagement d un nouveau site propre reliant l espace Encan et la station BHNS de la gare est également envisagé. Celui-ci passerait au sein du jardin de la gare en préservant l ensemble des arbres remarquables tout en valorisant un cheminement aujourd hui peu attractif. Ainsi depuis le nouveau parvis de la gare, le piéton aura une meilleure visibilité du port et du cœur historique rochelais grâce au prolongement des perspectives : vers le centre-ville par l avenue Charles de Gaulle, vers le bassin des chalutiers et la ville en bois par la traversée du parc. La gare de La Rochelle aujourd hui DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 33

35 Une meilleure desserte en bus Un espace de station de bus serait aménagé sur le boulevard Joffre dédié aux 3 lignes de BHNS, dans la continuité des sites propres de l avenue Général de Gaulle et de celui à créer sur le jardin de la gare, et aux autres lignes complémentaires. Un large parvis piétonnier Le parvis sera arboré et revêtu d un matériau de qualité. Il offrira des aires d attentes confortables et des dispositifs d éclairage. Les cheminements piétons seront sécurisés, lisibles et accessibles aux personnes handicapés et à mobilité réduite au départ du parvis. Une signalétique permettant d indiquer les activités limitrophes et les itinéraires pour les rejoindre complètera l aménagement. Des constructions légères pourraient également être positionnées permettant l organisation d animations ponctuelles. Le maintien d une desserte en voiture à l Ouest Des emplacements de dépose-minute (environ 15 places) et un parking de courte durée (environ 130 places dont 40 places loueurs) sous barrières à l Ouest du pôle. Des emplacements pour les deux roues motorisés (environ 25 places). Une station taxis en bordure du parvis piéton au Nord-est (environ 15 places). Des équipements en faveur des modes doux Du stationnement vélos sur le parvis (environ 200 places). 9 places Yélomobile en autopartage. La création d une maison du Vélo sur le parvis est envisageable et en cours d étude. 34

36 AU SUD, UN NOUVEL ACCES A LA GARE Le parvis Sud se situera au débouché de la nouvelle passerelle, sur une emprise actuellement délaissée, appartenant à la SNCF, entre les voies ferrées et la rue des Jars. L objectif est de créer un nouveau parvis qui accueillera plus facilement les automobiles et les connexions avec les bus urbains et interurbains. La halte routière ainsi créée participerait à la réduction de la circulation en centre-ville et à une desserte plus fluide de la gare. Au Nord de la gare routière, il est proposé d aménager un parking de courte et longue durées d environ 250 places, avec un ensemble de cheminements piétons qui se rabattent vers la passerelle. Une aire de dépose minute de 15 places est aussi proposée avec une possibilité d accéder au parking. Parallèlement, des stationnements pour les deuxroues motorisés (environ 25 places) et les vélos (50 places de stationnement et vélos libre-service) seront disponibles. La gare routière pourrait être organisée le long de la rue des Jars autour d un long quai central. Les arrêts de bus seraient alors regroupés selon leurs fonctions et destinations (bus urbain, interurbain de passage côté rue, cars interurbains en terminus et cars longues distances coté voies ferrés) pour en simplifier la compréhension par les usagers et pour optimiser l exploitation de cet espace. Des espaces en friche le long de la rue des Jars DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 35

37 Une offre de stationnement adaptée et plus accessible Une aire de dépose-minute (environ 15 places) Un parking de courte et longue durée (environ 250 places) Stationnement vélo (environ 50 places) Création d une halte d échanges pour cars interurbains et bus urbains. 36

38 UNE NOUVELLE PASSERELLE PIETONNE POUR RELIER LES DEUX PARVIS Pour rejoindre les parkings et la gare routière situés au Sud depuis le parvis Nord de la gare, une passerelle piétonne sera créée. Celle-ci sera aménagée en extérieure, le long du bâtiment voyageur existant et sera ainsi visible depuis le parvis de la gare. Il s agit d une passerelle couverte qui desservira les différents quais de la gare, avec des escaliers et ascenseurs. La passerelle jouera aussi un lien urbain en favorisant les liens entre les quartiers de Tasdon, de Villeneuveles-Salines et le centre-ville. Cette passerelle douce (piétons, cycles), favorisera la connexion entre les différents modes de transport (bus, cars, vélos, voitures, trains...) et sera accessible aux vélos grâce à l aménagement de rampes a minima depuis le parvis et depuis la gare routière Sud. Il est à noter que les ascenseurs aménagés pourront être utilisés en vélos. Au niveau architectural, les choix de matériaux et l expression constructive seront mis au service de l espace public et valoriseront au maximum le caractère urbain de la passerelle. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 37

39

40 DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 38

41 MISE EN OEUVRE Projet partenarial, le futur pôle d échanges multimodal de la gare poursuit un objectif de mise en service à l horizon Il sera mis en œuvre de façon à tenir les délais et les coûts dans le respect de l environnement et des espèces faunistiques et floristiques.

42 UN PROJET PARTENARIAL Porté par la Communauté d Agglomération de La Rochelle, ce projet d'envergure mobilise sept autres partenaires financeurs qui se sont réciproquement engagés à travers la signature d un protocole général d accord validé en Comité de Pilotage du Pôle d échanges en juin 2015 : l'europe, l'etat, la Région, la ville de La Rochelle, le Département de la Charente Maritime, SNCF Réseau et SNCF - Gares & Connexions. La Ville a délégué à l Agglomération sa maîtrise d ouvrage, à travers une convention signée fin 2015, pour mener à bien les opérations de création et de requalification des voiries. et statique, les démolitions et reconstitutions sur ses emprises, la réalisation du parking de courte durée au nord et du parking de courte et longue durée au Sud, les déposes minute au Nord et Sud et les voies d accès à celles-ci. SCNF Réseau sera en charge de la gestion des incidences ferroviaires liées à la création de la passerelle et de la mise en accessibilité des quais en lien avec la création des éléments verticaux de la passerelle (escaliers, ascenseurs etc.). Dans une première étape et en vue d assurer la cohérence d ensemble du projet et de bien définir les 3 périmètres d études devant être affinés par chaque maîtrise d ouvrage, une réflexion d aménagement sur l ensemble du périmètre se poursuit jusqu au début du 1 er trimestre Le déploiement de ce projet partenarial implique 3 maîtrises d ouvrage opérationnelles : la Communauté d Agglomération de la Rochelle, SNCF Réseau et SNCF Gares & Connexions. Ainsi, en tant qu autorité organisatrice des transports en commun urbains dans l agglomération, la communauté d agglomération de La Rochelle assurera d une part, la coordination globale du réaménagement du pôle d échanges et sera en charge à ce titre de mener l ensemble des procédures administratives transverses (concertation L103-2, Etude d Impact, Loi sur l Eau etc.) et d autre part, la maîtrise d ouvrage propre du parvis, des voiries publiques, de la passerelle et de la halte pour bus urbains et interurbains. SNCF Gares & Connexion assurera la réalisation des aménagements du bâtiment voyageurs, la mise en place de l information voyageurs dynamique DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 40

43 BIEN CONNAÎTRE LE TERRITOIRE POUR CONCEVOIR UN PÔLE RESPECTUEUX DU CADRE DE VIE Le Pertuis Charentais à environ 700 mètres de la gare désigné comme zone Natura 2000 pour la protection des oiseaux et la conservation de l habitat, le marais Tasdon classé ZNIEFF I (secteur présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation) : le territoire rochelais est particulièrement riche et bénéficie de nombreux dispositifs de protection de l environnement. La prise en compte de ces enjeux est au cœur de la réalisation du projet. Etude naturaliste, étude d impact, dossier «loi sur l eau» L agglomération de La Rochelle va engager différentes procédures au cours des prochains mois qui permettront d identifier précisément ces enjeux et viendront nourrir les études de définition du projet. Ces dossiers seront élaborés en concertation avec les services de l état et feront l objet d enquête(s) publique(s) en Dès le printemps 2016, l Agglomération de La Rochelle va lancer la réalisation d un diagnostic faune / flore sur le site du projet en vue d identifier la présence d espèces éventuellement protégées ou remarquables. Ce relevé sera effectué au cours des 4 saisons de l année. De nombreux éléments seront analysés : le milieu humain, la faune et la flore, les continuités écologiques, l eau, l air, le bruit, les espaces agricoles et le paysage afin d établir un état initial précis de l environnement. Par la suite, ce diagnostic complet permettra d évaluer les impacts du projet sur l environnement et de déterminer des mesures compensatoires selon le principe ERC «Eviter», «Réduire» et «Compenser». LA PROTECTION DES ESPECES AU CŒUR DES ETUDES En cohérence avec la loi de protection de la nature du 10 juillet 1976, et avec la réglementation européenne, le code de l environnement interdit de perturber ou détruire des espèces protégées et leurs habitats. Si le diagnostic faune-flore identifie la présence d espèces protégées, les maîtres d ouvrages réaliseront une évaluation des incidences du projet et un dossier de demande de dérogation à la protection de ces espèces. Ces dossiers évalueront les incidences du projet sur les espèces et leurs habitats, et définiront des mesures d évitement, de réduction, voire éventuellement, de compensation, pour assurer le maintien des espèces. Le projet face aux risques d inondation Le site du projet est sur une zone classée en aléa faible à court terme par le Plan de Prévention des Risques Littoraux. Si les règles de constructibilité ne permettent pas d envisager de construction d habitations sur le secteur, elles ne remettent pas en cause la faisabilité du projet. 41

44 COUTS ET FINANCEMENTS PREVISIONNELS Le coût estimatif du projet tel qu il résulte des études d esquisse est de 22,7 M HT aux conditions économiques de janvier 2012, hors coûts d acquisition et de mise à disposition du foncier. En dehors du projet du pôle d échanges multimodal, SNCF Réseau prévoit des travaux de mise en accessibilité des quais et rampes de confort pour un montant global estimé entre 7 et 8 M HT. Les différents partenaires du projet ont convenu de se répartir le financement du projet comme suit : DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 42

45 LE CALENDRIER PREVISIONNEL Signature du protocole Concertation préalable Concours de maîtrise d œuvre Etudes détaillées : EP, AVP et PRO Enquête publique Passation des marchés travaux Travaux parvis Nord Travaux parvis Sud 43

46 LES PROCHAINES ETAPES Jusqu au 31 mai 2016, vous avez la possibilité de vous exprimer sur les registres mis à votre disposition en mairie de La Rochelle, à l accueil de la Communauté d Agglomération de La Rochelle et dans la gare de La Rochelle. En mai 2016, l Agglomération établira un compte-rendu intermédiaire de la concertation faisant le point sur la nature et le contenu des échanges avec le public. Il permettra de fiabiliser le programme du projet et sera versé au concours de maitrise d œuvre en amont du dépôt des offres, servant ainsi de point d appui aux propositions des candidats. La première phase de concertation s achèvera fin 2016 en parallèle de la désignation du maitre d œuvre. En 2017, les études détaillées débuteront afin de préciser le projet. Elles seront accompagnées, au cours du premier semestre, d une seconde phase de concertation visant à échanger sur des éléments de programme plus détaillés et les propositions d aménagement. A l issue de cette seconde phase, un bilan complet de la concertation réglementaire sera réalisé et soumis à l adoption du Conseil communautaire. Il servira de point d appui aux prises de décisions des élus et des partenaires sur les orientations et les suites à donner au projet. DOSSIER DE CONCERTATION PREMIERE PHASE 44

47

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

Le pôle d échanges d Antibes. Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010

Le pôle d échanges d Antibes. Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010 Le pôle d échanges d Antibes Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010 1 1/INTRODUCTION La Communauté d Agglomération Sophia Antipolis a le projet d aménager prochainement un pôle d échanges

Plus en détail

Les gares comme leviers de projet de territoires Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères. DDTM17 - version 02 du 17/06/2013

Les gares comme leviers de projet de territoires Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères. DDTM17 - version 02 du 17/06/2013 Axes La Rochelle-Marans et La Rochelle-Surgères DDTM17 - version 02 du 17/06/2013 DEMARCHE ET CONTEXTE DE L ETUDE p.2 La région Poitou-Charentes présente des dynamiques territoriales spécifiques et particulières

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos

LA GARE DEMAIN EXTENSION DE CÔTÉ BELCIER. Dossier de presse. SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos Gare de Bordeaux Saint-Jean SNCF-AREP/Illustrateur : J. Castellanos EXTENSION DE LA GARE SAINt-jean, CÔTÉ BELCIER Dossier de presse LA GARE DEMAIN P.3 POUR PRÉPARER L AVENIR, LA GARE DE BORDEAUX-SAINT

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES Objectif 5 6 7 8 MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES La réduction du trafic automobile figure au premier rang des objectifs assignés aux PDU par l article 28.1 de la Loi d Orientation sur les Transports

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

de Rosny-sous-Bois 3. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP)

de Rosny-sous-Bois 3. ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3 P LU p r e s c r i t l e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 0 P LU a r r ê t é l e 1 6 d é c e m b r e 2 0 1 4 PLU P l a n Ville L o c a l d U r b a n i s m e de Rosny-sous-Bois DÉPARTEMENT DE S E I N E - S A

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

Avancons. meme sens! dans le. partenariales URBANISME/DÉPLACEMENTS. protocole d études

Avancons. meme sens! dans le. partenariales URBANISME/DÉPLACEMENTS. protocole d études protocole d études partenariales URBANISME/DÉPLACEMENTS entre les AUTORITéS ORGANISATRICES de TRANSPORT et les MAîTRISES D OUVRAGE Projets urbains de Pont-de-Claix et d Echirolles Pôle d échanges multimodal

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

Projet d aménagement du Pôle d Échanges Multimodal de la gare d Angoulême

Projet d aménagement du Pôle d Échanges Multimodal de la gare d Angoulême Projet d aménagement du Pôle d Échanges Multimodal de la gare d Angoulême Dossier de concertation préalable du 26 août au 27 septembre 2013 Exprimez-vous concertationpem@grandangouleme.fr Dossier de concertation

Plus en détail

Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE

Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE Pôle d échanges de Saint-Antoine à MARSEILLE Un pôle d échanges majeur à l échelle de l agglomération A l échelle de l agglomération, Saint-Antoine est situé dans le couloir d entrée Nord de Marseille.

Plus en détail

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Dossier de presse Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Lundi 25 janvier 2016 Service Presse Tél. : 04 88 77 62 54 /49 contact.presse@marseilleprovence.fr

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

PROJET COEUR DE VILLE

PROJET COEUR DE VILLE PROJET COEUR DE VILLE Atelier n 4 du 11 juin 2013 Un avenir à imaginer ensemble DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGÉ D i r e c t i o n d e l A m é n a g e m e n t e t d u C a d r e d e V i e S e r v i c e U

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Fiche de recueil de proposition

Fiche de recueil de proposition Partage des activités : Dans la perspective du Grand Paris et du développement des activités liées à la construction (augmentation des besoins en béton prêt à l emploi et en matériaux de construction,

Plus en détail

Extension de la ligne A

Extension de la ligne A Les ERGNES Extension de la ligne A Le Tram Arrive! Extension de la ligne A du tramway jusqu au quartier des Vergnes : Quels avantages le tramway va-t-il offrir? Qu est ce qui va changer concrètement? Pourquoi

Plus en détail

Strasbourg PLAN LOCAL D URBANISME. Commune d ECKBOLSHEIM. 2. Projet d aménagement et de développement durable. Département du Bas-Rhin

Strasbourg PLAN LOCAL D URBANISME. Commune d ECKBOLSHEIM. 2. Projet d aménagement et de développement durable. Département du Bas-Rhin Strasbourg Communauté Urbaine Communauté Urbaine de Strasbourg Commune d ECKBOLSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 2. Projet d aménagement et de développement durable Décembre 2007 1

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Loir-et-Cher Commune de Salbris Pièce 3 Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation ECMO Sarl 1 rue Nicéphore Niepce 45700 VILLEMANDEUR Tèl : 02.38.89.87.79 Fax

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation VILLE DE NEUILLY-SUR-MARNE Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation 3.1. Flux : continuités écologiques et maillage visant à faciliter les déplacements Approuvé par délibération

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE G2C environnement Délégation Urbanisme Sud-Ouest 316 rue Henri Becquerel 11400 CASTELNAUDARY Tél : 04-68-23-06-28 / fax : 04-68-23-06-34 e-mail : castel@altereo.fr COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010

3. Les orientations d aménagement par secteur. 07 juin 2010 3. Les orientations d aménagement par secteur 07 juin 200 Du 20 septembre 200 au 25 octobre 200 SOMMAIRE L OBJET DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR SECTEUR 3 LA PORTÉE DES ORIENTATIONS D AMÉNAGEMENT PAR

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

Tramway Paris Orly ville. www.tramway-t9.fr. Avant-projet. Note de synthèse PRÉFET DE LA RÉGION

Tramway Paris Orly ville. www.tramway-t9.fr. Avant-projet. Note de synthèse PRÉFET DE LA RÉGION Tramway Paris Orly ville www.tramway-t9.fr Avant-projet Note de synthèse SOMMAIRE I. CONTEXTE DU PROJET...3 II. OBJECTIFS DU PROJET...4 III. L ORGANISATION DU PROJET...4 IV. DESCRIPTION DU PROJET...4 A.

Plus en détail

Alsace : Caractéristiques des gares, aménagements, financements, particularités locales

Alsace : Caractéristiques des gares, aménagements, financements, particularités locales Alsace : Caractéristiques des gares, aménagements, financements, particularités locales a) Vendenheim : Population : 5 629 Lignes ferroviaires : Strasbourg -> Haguenau/Wissembourg/Niederbronn-les-Bains,

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009. Concerne : Etude de réorganisation de l espace public dans le centre ville Etat des réflexions

CONFERENCE DE PRESSE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009. Concerne : Etude de réorganisation de l espace public dans le centre ville Etat des réflexions A T E L I E R 4 D A D A T R A N S I T E C CONFERENCE DE PRESSE DU MERCREDI 4 FEVRIER 2009 Concerne : Etude de réorganisation de l espace public dans le centre ville Etat des réflexions Préambule L espace

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1

PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS 2013-2023 Annexe 1 CONCLUSIONS MOTIVEES DE L ENQUETE PUBLIQUE CONCLUSIONS MOTIVEES Enquête Publique sur le projet de Plan de

Plus en détail

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION

PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS. Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION PROJET DE ZONE D AMÉNAGEMENT CONCERTÉ JANVIER 2013 WATTRELOS Projet de requalification du centre-ville DOSSIER DE CONCERTATION SOMMAIRE I.Contexte et histoire du projet II. Les objectifs du projet III.

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Sommaire Politique de réaménagement des gares Qu est-ce qu un pôle d échanges et pourquoi un pôle d échanges à Voiron? État d avancement

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Vos gares TER Bretagne se modernisent

Vos gares TER Bretagne se modernisent Vos gares TER Bretagne se modernisent Un programme indispensable au développement du TER Bretagne La Région Bretagne s engage dans un programme de modernisation de son réseau TER afin de favoriser résolument

Plus en détail

nous préparons l avenir

nous préparons l avenir Ensemble, nous préparons l avenir Une situation contrainte Entre l aéroport et le lac, le développement de Saint-Aignan-de-Grandlieu est soumis à des règles strictes. Commune périurbaine du sud-ouest de

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons

Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Le schéma environnemental de la Ville de Bezons Pourquoi un Schéma environnemental? => Pour améliorer le cadre de vie des Bezonnais => Pour construire une stratégie environnementale globale dans le cadre

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION COMMUNE DE CHALONNES-SUR-LOIRE (49) Modification n 1 EXTRAITS DES OAP OAP : ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Révision n 1 du PLU approuvée le 09 juillet 2012 Modification simplifiée n 1 approuvée

Plus en détail

DE LA ROTONDE - LOT N

DE LA ROTONDE - LOT N Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 5 (logement en accession à la propriété, crèche privée et commerces) Eco-quartier des

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Carnet de chantier. Votre information travaux. Février à Juin 2016 NOUVELLE GARE DE RENNES

Carnet de chantier. Votre information travaux. Février à Juin 2016 NOUVELLE GARE DE RENNES Carnet de chantier Février à Juin 2016 NOUVELLE GARE DE RENNES Votre information travaux DÉCOUVREZ LES TRAVAUX EN COURS OU À VENIR CHANTIER GARE DE RENNES... p.4 LE FUTUR PAYSAGE CONSTRUIT... p.6 CHANTIER

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte,

Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Bilan de la concertation débat public : tous les extraits (sauf un qui nous aurait échappé) concernant la ligne 18 ex-verte, Exposé des motifs (page 5) Les questions portant sur l opportunité, les modalités

Plus en détail

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement A ce stade de son développement, les dynamiques et les enjeux sur la commune sont multiples. Ils concernent à la fois des enjeux de développement

Plus en détail

Nouvelle maîtrise d œuvre

Nouvelle maîtrise d œuvre D O S S I E R D E P R E S S E décembre 2015 lancement de CONSULTATION Nouvelle maîtrise d œuvre île de Nantes www.iledenantes.com La Samoa va choisir un nouvel urbaniste pour l île de Nantes Entamé depuis

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial

SYBARVAL. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC. Document d Aménagement Commercial Département de la Gironde Préfecture de la Gironde Syndicat Intercommunal du Bassin d Arcachon et du Val de l Eyre SYBARVAL ENQUÊTE PUBLIQUE relative au DAC Document d Aménagement Commercial du 17 décembre

Plus en détail

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE

Déplacements 2 LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE B LUTTE CONTRE L EFFET DE SERRE 2 Fourqueux est caractérisée par une forte place de la voiture individuelle dans les déplacements de ses habitants. A l instar de plusieurs communes périphériques de l agglomération

Plus en détail

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012

Dossier de presse. Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Mercredi 17 octobre 2012 Dossier de presse Comité Syndical de Tisséo-SMTC du 17 octobre 2012 Délibération D2012.10.17.1.1 : approbation de la révision du Plan de Déplacements Urbains de la Grande Agglomération

Plus en détail

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés!

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés! Aménager un espace en un nouveau quartier économique alliant services, proximité de l habitat et respect de l environnement, c est le projet audacieux et attendu, initié par les communes d Orgères et de

Plus en détail

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse Beaumont Cerfontaine Chimay Couvin Doische Florennes Froidchapelle Philippeville Momignies Sivry-Rance Viroinval Walcourt SESSAM Schéma d accessibilité et de mobilité du Sud de l Entre-Sambre-et-Meuse

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

Co-construction des pistes d action :

Co-construction des pistes d action : Co-construction des pistes d action : 1. Définir des critères précis et adaptés d une «bonne» desserte en transports en commun d une commune : - Couverture du territoire en transport en commun : la couverture

Plus en détail

Commune de Lys-Saint-Georges (36)

Commune de Lys-Saint-Georges (36) PLAN LOCAL D URBANISME Commune de Lys-Saint-Georges (36) 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Version provisoire n 4 : octobre 2013 Elaboration du PLU prescrite le : Étude lancée

Plus en détail

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables

Commune de Tonneins Projet d'aménagement et de Développement Durables Commune de Projet d'aménagement et de Développement Durables SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 RAPPEL DES ENJEUX... 4 PREMIER AXE MAJEUR : ENVIRONNEMENT TOURISME AGRICULTURE... 5 LES ESPACES NATURELS

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Ville de Neuilly-sur-Seine

Ville de Neuilly-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Ville de Neuilly-sur-Seine P l a n l o c a l d u r b a n i s me Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) PLU approuvé Sommaire de L OAP: LES ORIENTATIONS

Plus en détail

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire

1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire 1. Les objectifs de cette première réunion de concertation sur la ZAC Gare Ardoines. Introduction de Monsieur le Maire Le projet des Ardoines Des objectifs pour la ville : Créer des emplois sur le territoire

Plus en détail

En savoir plus. sur. le réseau. magistral. le réseau. principal

En savoir plus. sur. le réseau. magistral. le réseau. principal En savoir plus sur le réseau magistral et le réseau principal En savoir plus sur le réseau magistral et le réseau principal La loi prescrit que l'aménagement et l'exploitation du réseau principal de voirie

Plus en détail

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE

Région Haute-Normandie DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE DIAGNOSTIC TERRITORIAL - FICHE DE SYNTHESE STRATEGIQUE La région Haute-Normandie présente des atouts multiples et variés, qu ils soient d ordre sociodémographique, économique, géographique ou environnemental.

Plus en détail

Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne»

Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne» Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne» PREAMBULE Au niveau national, le Grenelle de l environnement a fixé l objectif de «réduire, dans le

Plus en détail

LOCAL D URBANISME 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LOCAL D URBANISME 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Strasbourg Communauté Urbaine Commune de SOUFFELWEYERSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Février 2008 1 Le Projet d Aménagement et

Plus en détail

Nouvelle gare 2017 à grande vitesse

Nouvelle gare 2017 à grande vitesse Nouvelle gare 2017 à grande vitesse 2,5 millions de voyageurs en 2017 65 % des voyageurs arrivent à la gare à vélo, à pied, en bus ou en car 15 hectares de surface pour le nouveau quartier de la gare 500

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne

ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne ANALYSE PAR RFF DES PROPOSITIONS DU COLLECTIF Union pour la Sauvegarde des Villages Tronçon du raccordement à la ligne existante en Haute-Garonne Comité de Pilotage Bordeaux, le 31 mai 2010 Comité de Pilotage

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

Nantes métropole. vers une politique des transports et déplacements durables. Echo Bruit. Dossier 4 es Assises

Nantes métropole. vers une politique des transports et déplacements durables. Echo Bruit. Dossier 4 es Assises le maazine de l environnement sonore DES POLITIQUES GLOBALES POUR RÉDUIRE LE BRUIT EN AGGLOMÉRATION Nantes métropole vers une politique des transports et déplacements durables Olivier SORIN Nantes Métropole

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche!

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Communiqué de presse Mercredi 27 mars 2013 Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Fin 2012, le Conseil d Amiens Métropole choisissait de se doter

Plus en détail

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1

POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT. Présentation du projet. Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 POLE D ÉCHANGES MULTIMODAL DE LA GARE SNCF DE NIORT Présentation du projet Can-Std / PEM Gare de Niort août 2010 1 Sommaire Rappel du diagnostic Présentation des scénarios d aménagement Présentation du

Plus en détail

Pourquoi cette démarche?

Pourquoi cette démarche? Pourquoi cette démarche? Synthèse des constats Convergence vers le cœur d agglomération de flux de plus en plus dispersés + Incitation à l usage privilégié de la voiture + Multiplication des nuisances

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains 2015-2025 du Grand Besançon...

Plan de Déplacements Urbains 2015-2025 du Grand Besançon... Plan de 2015-2025 du...... Tout savoir en quelques pages. Avec l appui de l AudaB Document de synthèse Avec l appui de l AudaB Plan de 2015/2025 du Qu'est-ce qu'un PDU? Le Plan de déplacements urbains

Plus en détail