Les aides techniques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les aides techniques"

Transcription

1 Les aides techniques

2 Définitions Les aides techniques pour les personnes en situation de handicap correspondent : Aux produits, Aux instruments Aux équipements ou systèmes techniques adaptés ou spécialement conçus compensant totalement ou partiellement une limitation d activité d une personne du fait de son handicap. Les aides techniques représentent pour les personnes en situation de handicap un des éléments majeurs souvent indispensables à l acquisition ou au maintien d une autonomie de vie quotidienne.

3 Situations de recours aux Aides Techniques Situations de soins et de protection personnelle (hygiène, toilette, habillage, continence) Activités domestiques (repas) Manipulation d objets et de dispositifs Mobilité personnelle (transferts, déplacements) Aménagements et adaptations des lieux de vie (barres d appui) Communication et information Le traitement médical individuel Orthèses et Prothèses

4 Mobilité personnelle Les transferts Patiente âgée de 85 ans présentant un syndrome de régression psychomotrice après chute de sa hauteur responsable d un traumatisme du bassin ayant nécessité un alitement d une semaine : Appréhension de la station debout Attitude en rétropulsion Hypertonie oppositionnelle Quelles aides techniques pour faciliter les transferts?

5 Mobilité personnelle Les transferts Barre latérale de redressement Guidons de transfert Echelle de lit Lève malade

6 Mobilité personnelle Les déplacements Patient de 80 ans, AVC ischémique avec hémiplégie gauche prédominant au membre supérieur (absence de récupération). Pathologie associées : cardiopathie ischémique sur séquelle d IdM Station debout possible et marche en rééducation avec présence d un steppage Fatigabilité nécessitant de se déplacer dans la journée en fauteuil roulant Absence de troubles cognitifs Quelles aides techniques pour la prise en charge rééducative? Quelles aides techniques pour permettre le déplacement autonome dans la journée?

7 Mobilité personnelle Les déplacements Pour la prise en charge rééducative Prévention de la subluxation gléno-humérale Cannes tripodes Limitation du steppage Releveur thermoplastique Releveur Liberté

8 Mobilité personnelle Les déplacements Le fauteuil roulant manuel Fauteuil double mains courante Caractéristiques Longueur et largeur d assise adaptées à la morphologie du patient Dossier ergonomique permettant un bon contrôle du tronc Accoudoir long anatomique coté hémiplégique et réglable en hauteur permettant une stabilisation du membre supérieur et une prévention de la sub-luxation humérale Roulettes anti bascules Fauteuil à levier pendulaire «Arnasse»

9 Situation particulière après mise à disposition d un fauteuil roulant manuel

10

11

12 Mobilité personnelle Les déplacements Le Fauteuil roulant électrique Réalisation d un essai préalable par une équipe pluridisciplinaire (médecin de médecine physique avec kinésithérapeute ou ergothérapeute) Certificat médical atteste : L adéquation au handicap La maitrise du fauteuil avec mise en situation Habituellement en secteur hospitalier Selon les observations au lieu de vie du patient Les caractéristiques du fauteuil (particulièrement l assise et le type de commande)

13 Les activités domestiques Les repas Patient de 80 ans, AVC ischémique avec hémiplégie gauche prédominant au membre supérieur (absence de récupération). Pathologie associées : cardiopathie ischémique sur séquelle d IdM Absence de troubles cognitifs Dépendance partielle aux transferts Troubles de déglutition aux liquides observés en début d hospitalisation d évolution favorable Quelles aides techniques pour faciliter l autonomie et prévenir les troubles de déglutition?

14 Les activités domestiques Les repas L installation Les aides techniques (tout faire avec une seule main) Les couverts adaptés (grip adaptable, couteau fourchette ) Stabilisateurs d assiette (rebord, antidérapant, ventouse )

15 Les activités domestiques Les repas L installation Les aides techniques pour prévenir des troubles de déglutition Verres à encoche nasale Prévention de l extension de la colonne cervicale Position du tiers aidant si besoin

16 Les activités domestiques La continence et l Habillage Patient de 85 ans hospitalisé après fracture fémorale post chute traitée par ostéosynthèse et sans appui. Amplitudes articulaires de hanche et de genou limitées Absence de troubles cognitifs Comment faciliter la continence? Prise en charge des soins d hygiène (toilette) et l habillage?

17 Les situations de soins et de protection La continence La nuit afin de limiter les déplacements Fauteuil garde-robe Urinal anti reflux Chaise STYXO ou cadre de toilette

18 Les situations de soins et de protection La continence Le jour adaptation des toilettes pour faciliter les transferts Sur élévateur de toilette avec et sans barres d appui

19 Les situations de soins et de protection La toilette Recherche d une position assise correcte, stable et d une adaptation de l accès Adaptation du poste de toilette avec siège de hauteur correcte Pour la douche = siège de douche intérêt de la chaise Styxo (siège 3 en 1) utilisable o Comme garde robe o Comme sur élévateur de WC o Comme siège de douche Pour la baignoire Equipement par planche de bain

20 Les situations de soins et de protection L habillage La difficulté sera surtout l habillage du bas du corps liée aux déficits de mobilité articulaire Nombreuses aides techniques avec un certain nombre de «bricolage» Baguettes enfile culotte (aiguilles à tricoter et épingles à nourrices) Enfile chaussettes Enfile bas de contention Chausse pied et pince à long-manche Chaussage Lacets élastiques (attention à la tension) Velcros Chaussures médicalisées (CHUP et CHUT) Chaussures thérapeutiques à usage temporaire (CHUT) Chaussures thérapeutiques à usage prolongé (CHUP) La problématique : le DESHABILLAGE

21 La prise en charge des aides techniques Conditions de prise en charge Le produit doit figurer sur la LPPR (liste des produits et prestations remboursables) précisant la base tarifaire de remboursement Ensemble très disparate de produits et prestations vendus par des professionnels variés (de santé ou non). Le nombre de dispositifs médicaux est estimé à plus de Le produit doit correspondre aux conditions particulières fixées le cas échéant par la LPPR Situations de prise en charge soumis à des indications particulières Pour la prise en charge de son renouvellement, le produit doit répondre à des conditions supplémentaires Soit reconnu irréparable ou inadapté à l état du patient Soit ayant dépassé la durée normale d utilisation

22 La prise en charge des aides techniques La procédure de prise en charge Prescription par un professionnel de santé Médecin, Kinésithérapeute, Infirmier, opticien Demande d entente préalable dans certains cas Soumis à l avis du médecin conseil (accord de principe au-delà de 15 jours) Taux de remboursement Accessoires, petit appareillage, orthopédie = 65% En situation d ALD = 100% Grand appareillage = 100%

23 La prise en charge des aides techniques Particularités des Fauteuils Roulants Prescription médicale détaillant éventuellement le modèle du fauteuil ainsi que les adjonctions et les options (en cas de prise en charge, les réparations ne nécessitent pas de prescription médicales préalables) Contrôle de conformité Existence d un distributeur capable d assurer les services après-vente sur le territoire français Entente préalable Pour le fauteuil roulant électrique : Réalisation d un essai préalable par une équipe pluridisciplinaire (médecin MPR, kinésithérapeute ou ergothérapeute) Certificat médical attestant l adéquation au handicap, la maitrise et les caractéristiques du fauteuil (particulièrement l assise et le type de commande)

24 La prise en charge des aides techniques L accès à la LPP pages

L ERGOTHERAPIE EN GERIATRIE Dr S.FARDJAD, Praticien Hospitalier Service de MPR du Professeur J-M.GRACIES CHU Mondor-Chenevier DEFINITION Thérapie utilisant comme moyen l activité (du grec «ergon»): - l

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Plan Généralités L évaluation des risques de chutes

Plus en détail

Alzheimer et domicile

Alzheimer et domicile Alzheimer et domicile Gwenaëlle REBOURS Anne MARCILLE, ergothérapeutes 14 décembre Juvisy sur Orge Mission Générale de l ergothérapeute - Réaliser des activités de rééducation, de réadaptation et de réinsertion

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION. 14 septembre 2010

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION. 14 septembre 2010 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION 14 septembre 2010 Dispositifs : Appareil modulaire de verticalisation (Titre 1 er, chapitre

Plus en détail

DRAP DE GLISSE. Fiches techniques matériel mai 2013 2 ème édition

DRAP DE GLISSE. Fiches techniques matériel mai 2013 2 ème édition DRAP DE GLISSE Permet de faire glisser au lieu de soulever, dans le cadre d un transfert horizontal Facilite le rehaussement et le changement de position Favorise les manutentions au lit de patients lourds,

Plus en détail

Livret blanc. Bien vivre chez soi quel que soit son âge

Livret blanc. Bien vivre chez soi quel que soit son âge VILLE D'EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE Livret blanc Bien vivre chez soi quel que soit son âge GUIDE PRATIQUE POUR UN LOGEMENT FONCTIONNEL MALGRÉ LA DÉPENDANCE ( L AUTONOMIE À DOMICILE Le Conseil des séniors,

Plus en détail

PUY-DE-DÔME. Guide de prescription des véhicules pour handicapés physiques

PUY-DE-DÔME. Guide de prescription des véhicules pour handicapés physiques PUY-DE-DÔME Guide de prescription des véhicules pour handicapés physiques Caisse Primaire d Assurance Maladie du Puy-de-Dôme Service du contrôle médical juillet 2009 Introduction Pourquoi un guide d aide

Plus en détail

Taux de TVA et aides techniques

Taux de TVA et aides techniques DIRECTION DES STATUTS, DES PENSIONS ET DE LA RÉINSERTION SOCIALE Taux de TVA et aides techniques Docteur Pascale Fodé, Céline Forfert Centre d Etudes et de Recherche sur l Appareillage des personnes Handicapées

Plus en détail

Seniors. habitat. Securité. Mobilité. Confort. Astuces. Prévenir les chutes dans la salle de bain. Circuler facilement chez soi

Seniors. habitat. Securité. Mobilité. Confort. Astuces. Prévenir les chutes dans la salle de bain. Circuler facilement chez soi Seniors habitat Securité Prévenir les chutes dans la salle de bain Mobilité Circuler facilement chez soi Confort Garder des repères fiables Astuces Les outils à avoir dans votre cuisine! Vous vous sentez

Plus en détail

Services d aide à l autonomie pour personnes handicapées et personnes âgées

Services d aide à l autonomie pour personnes handicapées et personnes âgées Services d aide à l autonomie pour personnes handicapées et personnes âgées Handicap & Libertés 13 Rue Nélaton - 92800 Puteaux - France Tel/Fax : 01 47 74 62 19 www.hal.asso.fr - contact@hal.asso.fr L

Plus en détail

Evaluation de l autonomie prévention. Pr.J.HELENE PELAGE 13 1

Evaluation de l autonomie prévention. Pr.J.HELENE PELAGE 13 1 Evaluation de l autonomie prévention Pr.J.HELENE PELAGE 13 1 Introduction Problème de santé publique à venir Vieillissement de la population Défaut de structures d accueil Changement des comportements

Plus en détail

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien

Prévention des chutes à domicile. Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Prévention des chutes à domicile Catherine THOMAS, ergothérapeute ESSR le Petit Pien Présentation rapide du métier d ergothérapeute et du Petit Pien. Les conséquences qu on peut observer parmi les personnes

Plus en détail

«Maintenant que les présentations sont faites, je vais vous faire visiter notre maison!» Les chambres. La chambre de Léontine

«Maintenant que les présentations sont faites, je vais vous faire visiter notre maison!» Les chambres. La chambre de Léontine «Maintenant que les présentations sont faites, je vais vous faire visiter notre maison!» Les chambres La chambre de Léontine Léontine a accepté d avoir un lit médicalisé, que son médecin lui a prescrit

Plus en détail

Faciliter l accueil et accompagner l enfant porteur d un handicap moteur en milieu scolaire ordinaire

Faciliter l accueil et accompagner l enfant porteur d un handicap moteur en milieu scolaire ordinaire Faciliter l accueil et accompagner l enfant porteur d un handicap moteur en milieu scolaire ordinaire Partie 1 : Les barrières architecturales et aménagement d accès La déambulation et ses aides Les transferts

Plus en détail

FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE

FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE FINANCEMENT DES AIDES TECHNIQUES ET DES TRAVAUX D ADAPTATION DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes

Plus en détail

ANNEXE 7 -------------- Historique des classifications proposées

ANNEXE 7 -------------- Historique des classifications proposées 110 ANNEXE 7 -------------- Historique des classifications proposées ANNEXE 7 ------- HISTORIQUE DES CLASSIFICATIONS PROPOSEES -------------- * Le rapport CONTE évoque un classement en groupes, les aides

Plus en détail

Barre latérale de redressement Canoli

Barre latérale de redressement Canoli 2 Matière Acier peint epoxy Fixation Fixation de haut en bas par un système Velcro sur le relève buste d un lit médical, autour du sommier d un lit traditionnel par une paire de sangles munies de boucles.

Plus en détail

DOSSIER DE PRE- ADMISSION * ** NOM et PRENOM de la personne qui complète le dossier :

DOSSIER DE PRE- ADMISSION * ** NOM et PRENOM de la personne qui complète le dossier : Association HANDIVILLAGE 33 Présidente : Mme Odette TRUPIN 1, allée du Lac 33360 CAMBLANES-et-MEYNAC 05.56.92,91,74 contact@handivillage33.org DOSSIER DE PRE- ADMISSION NOM : PRENOM : NOM et PRENOM de

Plus en détail

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES Date :... Fiche remplie par : Ce document de liaison accompagne la personne lors des différents séjours hospitaliers

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

PRESCRIPTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

PRESCRIPTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX PRESCRIPTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX QUELS SONT-ILS? Dispositifs légers d aide à la vie Orthèses Podo-orthèses Ortho-prothèses QUELS SONT-ILS? Fauteuils roulants à propulsion manuelle Fauteuils roulants

Plus en détail

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations LES DOCUMENTS de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Fiche > 2 Pouvoir bénéficier de différents droits et prestations Sommaire A L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH)

Plus en détail

fauteuil roulant propulsion manuelle à

fauteuil roulant propulsion manuelle à Choisir son fauteuil roulant propulsion manuelle à Guide pratique Centre de Ressources & d'innovation Mobilité Handicap Choisir son fauteuil roulant à propulsion manuelle Ce guide vise à décrire les types

Plus en détail

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3)

II.3 - AIDES TECHNIQUES (Fiche 3) II.3 - AIDES TECHNIQUES () SITES DE VIE AUTONOME (SIVA) Les sites de vie autonome sont des lieux uniques d accueil et de traitement des demandes de personnes handicapées portant sur les aides techniques

Plus en détail

MPR et Maladies neuromusculaires

MPR et Maladies neuromusculaires MPR et Maladies neuromusculaires DES de MPR - Séminaire Nerf-Muscle MERCREDI 14 Mars 2012 Salle des congrès- Pôle Recherche Faculté de Médecine Lille Aurélie BETTRANCOURT ergothérapeute Centre de référence

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

VENTE et LOCATION de MATÉRIEL MÉDICAL et de CONFORT

VENTE et LOCATION de MATÉRIEL MÉDICAL et de CONFORT et de MATÉRIEL MÉDICAL et de CONFORT Extrait du catalogue général Professionnels Particuliers CHAMBRE Kit Axtair one Matelas à air motorisé Utilisation simple, réglage par potentiomètre Aide au traitement

Plus en détail

INCAPACITÉS RESSOURCES HANDICAP STABILITÉ* 0. sujet lui-même 2. voisin 4. aux. fam 6. bénévole 1. famille 3. employé 5. infirmière 7.

INCAPACITÉS RESSOURCES HANDICAP STABILITÉ* 0. sujet lui-même 2. voisin 4. aux. fam 6. bénévole 1. famille 3. employé 5. infirmière 7. . sujet luimême 2. voisin 4. aux. fam 6. bénévole 7. PRENDRE SES MÉDICAMENTS Prend seul ses médicaments de façon adéquate OU ne prend pas de médicament,5 Avec difficulté A besoin de la surveillance (incluant

Plus en détail

Grille d évaluation de l autonomie

Grille d évaluation de l autonomie Grille d évaluation de l autonomie Nom : Dossier : HÉBERT, CARRIER, BILODEAU 1983 ; CEGG inc., Revisé 22 Reproduction interdite Date : Évaluation no. : A. ACTIVITÉS DE LA VIE QUOTIDIENNE (A.V.Q.) 1. SE

Plus en détail

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale

Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Prise en charge médico-technique d une hémiparesie spastique: Evaluation clinique et instrumentale Ould Ouali.A, Amari.A, Lyazidi.O, Benbetka.L, Lakrouf.F, Rachedi.M MPR-HMUS-Staoueli 3eme congrès de la

Plus en détail

TOILETTE & BAIN. Réhausse-WC. Hygiène & Confort. Aides au bain & à la douche FRANCE DEUTSCHLAND

TOILETTE & BAIN. Réhausse-WC. Hygiène & Confort. Aides au bain & à la douche FRANCE DEUTSCHLAND TOILETTE & BAIN Réhausse-WC Hygiène & Confort Aides au bain & à la douche DEUTSCHLAND FRANCE PHARMAOUEST INDUSTRIES Historique Société familiale, créée en 1981, Pharmaouest Industries est l un des tout

Plus en détail

4.03 Prestations de l AI Moyens auxiliaires de l AI

4.03 Prestations de l AI Moyens auxiliaires de l AI 4.03 Prestations de l AI Moyens auxiliaires de l AI Etat au 1 er janvier 2015 En bref Les personnes assurées auprès de l AI ont droit aux moyens auxiliaires figurant sur une liste établie par le Conseil

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

MPR et SLA. DES de MPR - Séminaire Nerf-Muscle Jeudi 15 Mars 2012. Salle des congrès- Pôle Recherche Faculté de Médecine Lille

MPR et SLA. DES de MPR - Séminaire Nerf-Muscle Jeudi 15 Mars 2012. Salle des congrès- Pôle Recherche Faculté de Médecine Lille MPR et SLA DES de MPR - Séminaire Nerf-Muscle Jeudi 15 Mars 2012 Salle des congrès- Pôle Recherche Faculté de Médecine Lille Soraya Deleforge Carranza ergothérapeute Centre SLA - Lille Les centres SLA

Plus en détail

Évaluation de la dépendance Soins de Suite et de Réadaptation

Évaluation de la dépendance Soins de Suite et de Réadaptation Évaluation de la dépendance Soins de Suite et de Réadaptation (anciennement dénommé Moyen séjour) Principe de base LES 4 NIVEAUX DE Les 6 variables de dépendance sont présentées de la même façon avec une

Plus en détail

Le dossier administratif (partie blanche) est à remplir par le demandeur et/ou un membre de la famille.

Le dossier administratif (partie blanche) est à remplir par le demandeur et/ou un membre de la famille. Nom - Prénom Adresse CP VILLE N/Réf : KM/AC Beauvais, le 24 juin 2009 Objet : Votre demande D admission Madame, Monsieur, Vous trouvez ci-joint un dossier en 2 parties : Le dossier administratif (partie

Plus en détail

LES FAUTEUILS ROULANTS choix et prescription

LES FAUTEUILS ROULANTS choix et prescription DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 5-6-7 avril 2006 Coordonnateurs : Pr JM André, J. Paysant, N. Martinet Titre : Auteurs : Les

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

Sébastien Bouche Ergothérapeute Centre d essai des fauteuils de la Fondation Garches

Sébastien Bouche Ergothérapeute Centre d essai des fauteuils de la Fondation Garches Aides techniques modulaires au positionnement Journées d Études SFERHE 25 & 26 mai 2009 REIMS Sébastien Bouche Ergothérapeute Centre d essai des fauteuils de la Fondation Garches Objectif: Alternative

Plus en détail

JORF n 0028 du 3 février 2011. Texte n 35

JORF n 0028 du 3 février 2011. Texte n 35 Le 30 octobre 2014 JORF n 0028 du 3 février 2011 Texte n 35 ARRETE Arrêté du 1er février 2011 relatif aux professions de prothésiste et orthésiste pour l appareillage des personnes handicapées NOR: ETSH1022570A

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT

MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT MATÉRIEL MÉDICAL ORTHOPÉDIE SANTÉ BIEN-ÊTRE CONFORT Le meilleur pour votre santé à domicile RETROUVEZ VOTRE MAGASIN : 265 route de La Ciotat - 13400 Aubagne Confort et bien-être RÉÉDUCATION ET DÉTENTE

Plus en détail

Dispositifs Médicaux

Dispositifs Médicaux Dispositifs Médicaux Catégorie III Titre II chapitre 1er de la L.P.P. Orthèses (ex petit appareillage) 1/ Appareils divers de correction (1) Niveau pied (1.1) Chaussures et attelles pour malpositions réductibles

Plus en détail

1 / définition de la PCH. 2 / Conditions d attribution

1 / définition de la PCH. 2 / Conditions d attribution Prestation de Compensation du Handicap Docteur Catherine Pruvost MDPH 75 Présentation de la Prestation de Compensation du Handicap PCH 1 / définition de la PCH 2 / conditions d attribution de la PCH 3

Plus en détail

REINTEGRATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

REINTEGRATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Ministère du Travail, des Relations Sociales, de la Famille et de la Solidarité Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative Direction de la Sécurité Sociale Direction Générale

Plus en détail

Innovation, design, autonomie, maintien, prévention de l escarre

Innovation, design, autonomie, maintien, prévention de l escarre Innovation, design, autonomie, maintien, prévention de l escarre INNOV SA, 1 er fabricant Français spécialisé en fauteuils médicaux évolutifs, vous présente une gamme de sièges, de tailles, de revêtements,

Plus en détail

La revalidation du patient cérébrolésé: une prise en charge pluridisciplinaire. Michel Ruche

La revalidation du patient cérébrolésé: une prise en charge pluridisciplinaire. Michel Ruche La revalidation du patient cérébrolésé: une prise en charge pluridisciplinaire Michel Ruche Admission en centre de revalidation neurologique Préalable : Demande d admission avec un formulaire spécifique

Plus en détail

CARMINA. Siège de toilette et de douche pour obèses. with people in mind

CARMINA. Siège de toilette et de douche pour obèses. with people in mind CARMINA Siège de toilette et de douche pour obèses with people in mind 2 Carmina Une solution pour la douche en toute sécurité pour les patients obèses Le Carmina est une nouvelle solution conçue pour

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE REMALDO Equipe de rééducation-hlsom Octobre 2011 ETUDE DE CAS: MONSIEUR F DESCRIPTION M F est âgé de 80 ans, il est entouré par sa famille, diagnostic posé

Plus en détail

La spasticité - quelle prise en charge?

La spasticité - quelle prise en charge? AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé

Plus en détail

Aides pour le lit. Transfert. www.kinetec.fr Tél. : 03 24 52 61 15/16 735. Echelle de corde pour lit. Blocs de lit. Support pivotant pour transfert

Aides pour le lit. Transfert. www.kinetec.fr Tél. : 03 24 52 61 15/16 735. Echelle de corde pour lit. Blocs de lit. Support pivotant pour transfert Aides pour le lit Echelle de corde pour lit Permet aux personnes alitées de s asseoir par elles-mêmes dans le lit. Les cordes se fixent autour des pieds du lit, et les quatre échelons en plastique rigide

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

premières 48h Date Date

premières 48h Date Date L HDQ HSFA CHU L Système de mesure de l autonomie fonctionnelle SMAF Évaluation Réévaluation Réévaluation 7 premières 48h e à 9 e jour ~ 22 e jour d hospitalisation d hospitalisation Activités de la vie

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION MAISON DE VIE LE BUIS MORSENT

DOSSIER D ADMISSION MAISON DE VIE LE BUIS MORSENT DOSSIER D ADMISSION MAISON DE VIE LE BUIS MORSENT PROJET PERSONNALISE D ACCOMPAGNEMENT 1 LIVRET DU PROJET PERSONNALISE D ACCOMPAGNEMENT I-FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS NOM :... PRENOMS :... N

Plus en détail

DIRECTION DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES CERTIFICAT MEDICAL ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE Nom.... Prénom :... Date de naissance :... Adresse : N... Rue... Code Postal... Commune..... Votre patient

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Lieu : NANCY avril 2011 Auteur : Dr L.

DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Lieu : NANCY avril 2011 Auteur : Dr L. DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Lieu : NANCY avril 2011 Auteur : Dr L. Lechapelain DES : Médecine physique et de réadaptation DIU :

Plus en détail

CARENDO. Fauteuil hygiénique ergonomique tout usage avec Care Raiser unique. la technologie au cœur de l homme

CARENDO. Fauteuil hygiénique ergonomique tout usage avec Care Raiser unique. la technologie au cœur de l homme CARENDO Fauteuil hygiénique ergonomique tout usage avec Care Raiser unique la technologie au cœur de l homme Carendo 3 LA VÉRITABLE RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Les douches sont de plus en plus populaires

Plus en détail

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche...

de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Prothèse de hanche Votre chirurgien vous a posé une prothèse de hanche... Afin de limiter les risques de luxation de prothèse, vous devez éviter certains gestes, pendant une durée minimum de trois mois.

Plus en détail

Vu le décret du 6 avril 1995 relatif à l intégration des personnes handicapées, notamment les articles 6, 14 et 15;

Vu le décret du 6 avril 1995 relatif à l intégration des personnes handicapées, notamment les articles 6, 14 et 15; REGION WALLONNE WALLONISCHE REGION WAALS GEWEST MINISTERE DE LA REGION WALLONNE F. 2004 1748 [C 2004/27097] 4 FEVRIER 2004. Arrêté du Gouvernement wallon fixant les conditions et les modalités d intervention

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Lieu : NANCY avril 2011 Auteur : H de Barmon,

DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Lieu : NANCY avril 2011 Auteur : H de Barmon, DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Lieu : NANCY avril 2011 Auteur : H de Barmon, Pr J Paysant DES : Médecine physique et de réadaptation

Plus en détail

Transfert. Ceinture de transfert. Ceinture de transfert multiprises. Disque pivotant pieds. Disque pivotant siège

Transfert. Ceinture de transfert. Ceinture de transfert multiprises. Disque pivotant pieds. Disque pivotant siège Transfert Le matériel d aide aux transferts regroupe l ensemble des aides techniues destinées à la réalisation des changements de positions (transferts), par exemple : se lever d un siège, passer du lit

Plus en détail

Lit Dupont Pack MDF 2 fonctions complet - DUPS74202210 2F

Lit Dupont Pack MDF 2 fonctions complet - DUPS74202210 2F TARIFS 2014 LITS ET ACCESSOIRES Lit Dupont Pack MDF 2 fonctions complet - DUPS74202210 2F - Hauteur variable électrique - Relève-buste électrique - Relève-jambes en une partie à crémaillères Performances

Plus en détail

Vos matériels et prestations de santé chez vous, grâce à votre pharmacien

Vos matériels et prestations de santé chez vous, grâce à votre pharmacien Vos matériels et prestations de santé chez vous, grâce à votre pharmacien Accueil Votre pharmacien La notion de proximité et les contacts réguliers que vous avez avec votre pharmacien lui permettent de

Plus en détail

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos Si l on regarde la télévision, par exemple, le dossier du siège doit permettre au corps d être légèrement incliné

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

www.kohnen.lu KOHNEN NOTRE EQUIPE Tél. 26 31 33 15 Tél. 22 38 08 grand appareillage orthopédique petit appareillage orthopédique

www.kohnen.lu KOHNEN NOTRE EQUIPE Tél. 26 31 33 15 Tél. 22 38 08 grand appareillage orthopédique petit appareillage orthopédique ORTHOPEDIE KOHNEN Filiale depuis 1983 du groupe français ORTHOPEDIE KOHNEN PROTEOR, KOHNEN est une équipe de 17 collaborateurs. Fort d une expérience de plus de 30 ans dans l appareillage orthopédique,

Plus en détail

Les matériels et produits

Les matériels et produits Les matériels et produits Faible utilisation du lève-malade : «Ils n'aiment pas être suspendus, ça les angoisse» Pour les personnels de soins, le risque le plus important est le risque lié à la manutention

Plus en détail

Maison Française du Bain

Maison Française du Bain L e b a i n e n t o u t e c o n f i a n c e Maison Française du Bain Baignoire DEAUVILLE Retrouvez tous les plaisirs de l eau en toute autonomie! Un véritable fauteuil télécommandé vous accueille pour

Plus en détail

Appareil de 1ère mise, 2ème mise, appareil de secours, renouvellement. Étude d un cas

Appareil de 1ère mise, 2ème mise, appareil de secours, renouvellement. Étude d un cas Appareil de 1ère mise, 2ème mise, appareil de secours, renouvellement Étude d un cas Novembre 2009 : Réception d une demande de prise en charge d une prothèse fémorale. régulation hydraulique de la phase

Plus en détail

REGLEMENTATION ET APPAREILLAGE. Le remboursement 25/02/2016 PRESCRIPTION D APPAREILLAGE

REGLEMENTATION ET APPAREILLAGE. Le remboursement 25/02/2016 PRESCRIPTION D APPAREILLAGE REGLEMENTATION ET APPAREILLAGE Dr M.MUNOZ SMPR CHU LIMOGES La protection sociale en France La sécurité sociale : les risques Maladie maternité- invalidité décès Accident de travail- maladie professionnelle

Plus en détail

Fiche n 6. Sanitaire

Fiche n 6. Sanitaire Fiche n 6 Sanitaire Réalisé par THIEBAUT Manon pour la Mission Handicap du CCAS de Nancy Février 2012 1 1 WC Hauteur de la cuvette entre à 0,45 et 0,50m Commande de chasse d eau facilement accessible et

Plus en détail

Rééducation gériatrique

Rééducation gériatrique Rééducation gériatrique Conjuguer l art du gériatre et du rééducateur! Formation spécifique de chacun Vision globale du patient Projet de vie tenant compte des fonctions retrouvées et des limitations Dr

Plus en détail

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences Les différentes Immobilisations Aux Urgences Stéphane Courteaud Infirmier Service des Urgences C.H.P. Claude Gallien 20 route de boussy 91480 Quincy sous Sénart Principes de bases Dans la plus part des

Plus en détail

LA CONTENTION PHYSIQUE PASSIVE DE LA PERSONNE ÂGÉ - CPPA - Cours DIU de gérontologie : le 17/11/11

LA CONTENTION PHYSIQUE PASSIVE DE LA PERSONNE ÂGÉ - CPPA - Cours DIU de gérontologie : le 17/11/11 LA CONTENTION PHYSIQUE PASSIVE DE LA PERSONNE ÂGÉ - CPPA - Cours DIU de gérontologie : le 17/11/11 PLAN DE L INTERVENTION Définition d une CPP Moyens de contention Les risques Problèmes éthiques et juridiques

Plus en détail

Sangles Lève-personnes

Sangles Lève-personnes Facilité d installation et positionnement optimal La gamme de sangles vous offre des solutions pour des transferts sûrs et confortables. Elles ont été développées en collaboration avec des ergothérapeutes

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

Un clavier et une souris complémentaires doivent compléter cet aménagement.

Un clavier et une souris complémentaires doivent compléter cet aménagement. B.e Clavier De couleur claire, le clavier doit être disposé face à l utilisateur. Un espace de minimum 10cm par rapport au bord de la table est nécessaire pour permettre aux poignets de se poser sur la

Plus en détail

Aménagement. de la salle de bains. lorsqu on se déplace en chaise roulante. Éditeur responsable : Alda Greoli Boulevard Rener, 27-4900 Spa (2002)

Aménagement. de la salle de bains. lorsqu on se déplace en chaise roulante. Éditeur responsable : Alda Greoli Boulevard Rener, 27-4900 Spa (2002) Aménagement de la salle de bains lorsqu on se déplace en chaise roulante Éditeur responsable : Alda Greoli Boulevard Rener, 27-4900 Spa (2002) Nos services Nous voulons apporter des solutions d aide à

Plus en détail

Liste des aides techniques prises en charge par l'assurance dépendance

Liste des aides techniques prises en charge par l'assurance dépendance Liste des aides techniques prises en charge par l'assurance dépendance Code ISO Nature Domicile Etablissement Rétrocession Délai de renouvellement Montant de prise en charge maximal 04 Aides au traitement

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur

Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Fiche pratique Handicap moteur Travaux d adaptation du logement pour les personnes handicapées moteur Profiter de son logement - accéder - cheminer - voir - utiliser les équipements Faire sa toilette -

Plus en détail

EVALUATION DES CAPACITES ET DES ATTENTES DU RESIDENT

EVALUATION DES CAPACITES ET DES ATTENTES DU RESIDENT EVALUATION DES CAPACITES ET DES ATTENTES DU RESIDENT Nom : Prénom : Date des entretiens : équipe socio-éducative : équipe d accompagnement : pôle soin :..././..././..././ I. L intégration sociale et les

Plus en détail

décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber

décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber Syndrome post-chute Syndrome (Murphy 1982) décompensation des mécanismes d équilibration désordres posturo-cinétiques peur de tomber associant versant moteur troubles de l équilibre et de la posture déséquilibre

Plus en détail

Le maintien à domicile

Le maintien à domicile Le maintien à domicile Que représente le fait de rester à son domicile? Votre représentation? 1 Le domicile représente le symbole de que la personne a été, ce qu elle a vécu. Le domicile est source de

Plus en détail

PROGRAMME SUR LES AIDES À LA VIE QUOTIDIENNE ET À LA VIE DOMESTIQUE

PROGRAMME SUR LES AIDES À LA VIE QUOTIDIENNE ET À LA VIE DOMESTIQUE PROGRAMME SUR LES AIDES À LA VIE QUOTIDIENNE ET À LA VIE DOMESTIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX OCTOBRE 2003 (rév. : mai 2004) 2 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 3 2. OBJECTIFS 5 3.

Plus en détail

Aide à domicile. Fiche d analyse des risques pour le dos. Date de l analyse

Aide à domicile. Fiche d analyse des risques pour le dos. Date de l analyse Aide à domicile Fiche d analyse des risques pour le dos Nom de l évaluateur (trice) Nom du bénéficiaire Date de l analyse Adresse Mode d emploi de la fiche d évaluation En collaboration avec le bénéficiaire

Plus en détail

Programme de formation de «Manutention des Personnes»

Programme de formation de «Manutention des Personnes» Innovation - Prévention conseil - accompagnement - formation Programme de formation de «Manutention des Personnes» Les disponibilités sont consultables sur notre site internet : www.innoprev.com/calendrier.formations.htm

Plus en détail

Etablissements comportant des locaux d hébergement

Etablissements comportant des locaux d hébergement Etablissements comportant des locaux d hébergement Fiche H.15 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux établissements comportant des locaux d hébergement, des articles

Plus en détail

DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES?

DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES? DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES? Sommaire 1 ère partie : Les aides techniques I. Appareils de correction auditive et implants d oreille moyenne (dont le BAHA) 1. Les prestations pour tous

Plus en détail

FR Manuel d utilisation FAUTEUIL ELEVATEUR D HYGIENE FLEXO. 5604.00 (version hydraulique)

FR Manuel d utilisation FAUTEUIL ELEVATEUR D HYGIENE FLEXO. 5604.00 (version hydraulique) FR Manuel d utilisation FAUTEUIL ELEVATEUR D HYGIENE FLEXO 5604.00 (version hydraulique) SOMMAIRE TABLE DES MATIERES PAGES PLANS D ENSEMBLE 2 LES DIMENSIONS FONCTIONNELLES 3 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

INVITA Baignoire pivotante.... La combinaison parfaite de baignoire et de douche

INVITA Baignoire pivotante.... La combinaison parfaite de baignoire et de douche INVITA Baignoire pivotante... La combinaison parfaite de baignoire et de douche Bains et douches sécuritaires...... La solution idéale pour la douche et le bain Spécialement adaptée aux petites pièces

Plus en détail

H 611-01 - 1 H 611-01 - 2 H 611-01 - 4

H 611-01 - 1 H 611-01 - 2 H 611-01 - 4 pèse-bébé Le pèse-bébé HEALTHWEIGH T est conçu avec la technologie de pointe pour déterminer avec une grande précision le poids des nouveaux-nés. La balance est équipée du système de compensation de mouvement,

Plus en détail

S aider. Au service du professionnel de la santé

S aider. Au service du professionnel de la santé Le bain La douche Les barres de maintien Les réhausses-wc La cuisine Les aides à la vie courante Confort et hygiène du malade Les aides à la marche La surveillance La puériculture La rééducation périnéale

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail