Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2016 : un levier de croissance pour les PME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2016 : un levier de croissance pour les PME"

Transcription

1 SIAL CANADA Montréal - 13 au 15 avril 2016 Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2016 : un levier de croissance pour les PME Guillaume Ducharme Directeur des communications et des relations avec les

2 Le CEFRIO Organisme de recherche et d innovation reconnu Accompagne les entreprises et les organisations dans la transformation de leurs processus et pratiques d'affaires par l adoption et l appropriation du numérique Recherche, expérimente, enquête et fait connaître les usages du numérique dans tous les volets de la société Réseau de 80 chercheurs et 150 organisations membres

3 Au menu 1. Quel est l'usage du numérique au Québec, en 2016? 2. Portrait de l'achat en ligne au Québec 2. Qu'en est-il de la vente en ligne? 3. Conclusion

4 Quel est l usage du numérique au Québec, en 2016?

5 Qui ici n utilise pas Internet? Seulement 13,8 % des foyers québécois ne sont pas branchés à Internet (2015).

6 Les internautes québécois 85% des foyers québécois sont branchés à Internet ÉQUIPEMENT (EN % DES FOYERS) 65% 53% 57% 51% NETendances 2015 Base foyers québécois (n = 1 003) Mentions multiples

7 Les internautes québécois En moyenne, les internautes québécois passent 22,2 heures par semaine sur Internet 7,2 h 9,4 h 6,9 h NETendances 2015 Base internautes (n = 897)

8 Heures d utilisation d Internet, par semaine, selon l âge (2015) ans : 33 heures par semaine ans : 25 heures par semaine ans : 24 heures par semaine ans : 22 heures par semaine ans : 17 heures par semaine 65 et plus ans : 14,5 heures par semaine

9 Les médias sociaux

10 Utilisation des médias sociaux (2015) 73% 94% 92% 88% 78% 62% 46% 25% Total 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans et plus Base : adultes québécois (n=1003)

11 Les réseaux sociaux les plus utilisés en 2015 Proportion d utilisateurs chez les adultes 62 % 57 % 27 % 17 % 10 % Base : adultes québécois (n=1001) 9 %

12 Proportion des internautes qui suivent un (e) organisme/entreprise/marque sur les médias sociaux 2015 NON 45% OUI 55% 21 % des adultes suivent au moins une marque

13 La mobilité

14 Taux d adultes québécois qui possèdent un appareil mobile en adulte sur 2 possède un téléphone intelligent vs 34 % un téléphone cellulaire de base 75 % des adultes avec enfant (s) à la maison en détienne un 44 % des adultes possèdent une tablette numérique 64% avec enfant(s) à la maison En moyenne : 1,8 appareils mobiles par personne!

15 Portrait de l achat en ligne au Québec

16 Le commerce électronique AU QUÉBEC EN ,1% 32,2% 309 $ par mois Plus de 1 québécois sur 2 a fait au moins un achat en ligne, au cours de l année Le commerce électronique Plus de 1 québécois sur 4 a fait des achats en ligne au cours du mois dernier Chaque cyberacheteur dépense en moyenne 309$ par mois Des dépenses totales estimées à 8 milliards de dollars en $ sur 4 seulement est dépensé au Québec.

17 État du commerce électronique : Québec vs le reste du monde 54% 63% 49% 73% 53% 27% 13% 21% 61% % de cyberacheteurs Québec: NETendances 2014 Base adultes (n = 1 000) Au moins un achat en ligne au cours de l année Reste du monde: emarketer 2014 Base: 14 ans et plus Au moins un achat au cours de l année (prévisions 2014)

18 Produits achetés en ligne en 2015 Proportion des adultes ayant achetés en ligne en % 29% 27% 24% 22% 21% Produits achetés 10% en ligne en 10% % 5% 25% 4% 13%

19 Sur quels sites réalisent-ils leurs achats en ligne? 7% 6% 4% 4% 3% SITES INTERNET _ 20 PREMIERS SITES = 42 % DU TOTAL $ ICEQ Base montant (n = $) 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 1% 2% 2% 2% 2% 2% 1% 1%

20 Quelles plateformes utilisent-ils pour réaliser leurs achats en ligne? % TRANSACTIONS EN LIGNE % 39% 15% 5% 42% 47% 4% 4% ICEQ Base transactions (n = ) Total = 100% / ICEQ Base transactions (n = ) Total = 100%

21 Achats et dépenses selon l âge Proportion de cyberacheteurs ayant complété au moins un achat par mois 43% 48% 47% 32% 22% 13% 6% 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 à 74 ans 75 ans + Base: adultes québécois (n=1003) et cyberacheteurs québécois (n=3416)

22 Achats et dépenses selon l âge Montant mensuel moyen dépensé par les cyberacheteurs selon l'âge 309 $ 354 $ 382 $ 368 $ 322 $ 210 $ 230 $ Total 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 à 64 ans 65 ans et plus Base : cyberacheteurs québécois (n=3 868)

23 Qu en-est-il de la vente en ligne?

24 Les entreprises québécoises et le commerce électronique? Parmi les entreprises québécoises des 4 secteurs ciblés : 12 % des entreprises vendent leurs produits/services en ligne 88 % des entreprises ne font pas de commerce électronique! BASE : Entreprises québécoises des 4 secteurs ciblés au cours de l enquête (n = )

25 Part de la vente en ligne au sein des entreprises de notre échantillon En 2014, les ventes brutes en ligne ont représenté 18 % de leurs ventes brutes totales EXCLUANT LES ENTREPRISES QUI VENDENT UNIQUEMENT EN LIGNE BASE : Entreprises ne vendant pas uniquement en ligne excluant celles qui n ont pas répondu (n = 615)

26 Ventes en ligne selon le marché géographique Proportion des ventes en ligne réalisées selon le marché géographique en 2014 Québec 69,5 % Reste du Canada 10,4 % États-Unis 7,4 % Autres pays 4,3 % Base : entreprises avec activités de vente en ligne (n=903)

27 Les entreprises québécoises qui ne vendent pas en ligne 90 % des entreprises ont un site Web informationnel 53 % SONT PRÉSENTES SUR LES MÉDIAS SOCIAUX 31 % ONT UN SITE WEB ADAPTÉ AU MOBILE 18 % ONT UNE APPLICATION MOBILE BASE : Entreprises ne vendant pas en ligne (n = 205)

28 Raisons évoquées pour ne pas vendre en ligne 53 % Les produits/services ne se prêtent pas à la vente sur le Web 12 % La clientèle visée ne se prête pas à la vente sur le Web BASE : Entreprises ne vendant pas en ligne (n = 205) 6 % La vente en ligne ne fait pas partie des priorités de l équipe de direction

29 Que retirent-elles du commerce électronique? Avantages perçus Accroissement des ventes (77 %) Augmentation du nombre de clients (74 %) Élargissement géographique de la clientèle (71 %) Réduction du temps de commercialisation (51 %) Réduction des coûts (29 %) Amélioration de la visibilité (10 %)

30 Que retirent-elles du commerce électronique? Mais 42 % des entreprises prévoient investir moins de $ en commerce électronique au cours des 12 prochains mois.

31 Conclusion

32 Un virage numérique inégal Les citoyens ont réalisé la transformation numérique dans leur vie privée et ont adopté le commerce électronique Mais les entreprises, bien qu utilisant souvent plusieurs technologies, font peu usage des capacités numériques de leurs employés, et tardent à adopter le commerce électronique En 2015, il en va de leur compétitivité, de leur croissance et de leur pérennité

33 Téléchargez nos publications : BUREAU DE QUÉBEC (siège social) 888, rue Saint-Jean Bureau 575 Québec (Québec) G1R 5H6 Tél. : BUREAU DE MONTRÉAL 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 1770, Tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 Tél. : Principal partenaire financier :

Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2015 : un levier de croissance pour les PME

Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2015 : un levier de croissance pour les PME Le commerce électronique dans un Québec numérique en 2015 : un levier de croissance pour les PME Semaine mondiale de l entrepreneuriat SADC des Laurentides, 18 novembre 2015 Guillaume Ducharme Directeur

Plus en détail

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux

L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux L état du Québec numérique en 2015 : des Québécois très branchés, mobiles et actifs sur les réseaux sociaux Printemps des réseaux sociaux 14 avril 2015 Guillaume Ducharme Directeur des communications et

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC : CROISSANCE DES ACHATS EN LIGNE SUR MOBILE

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC : CROISSANCE DES ACHATS EN LIGNE SUR MOBILE LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC : CROISSANCE DES ACHATS EN LIGNE SUR MOBILE VOLUME 5 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE NETENDANCES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC : LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC

Plus en détail

DIVERTISSEMENT EN LIGNE : LE TÉLÉVISEUR BRANCHÉ, UN INCONTOURNABLE VOLUME 5 NUMÉRO 3 AVEC LA COLLABORATION DE

DIVERTISSEMENT EN LIGNE : LE TÉLÉVISEUR BRANCHÉ, UN INCONTOURNABLE VOLUME 5 NUMÉRO 3 AVEC LA COLLABORATION DE DIVERTISSEMENT EN LIGNE : LE TÉLÉVISEUR BRANCHÉ, UN INCONTOURNABLE VOLUME 5 NUMÉRO 3 AVEC LA COLLABORATION DE 2 NETendances DIVERTISSEMENT EN LIGNE : LE TÉLÉVISEUR BRANCHÉ, UN INCONTOURNABLE TABLE DES

Plus en détail

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : DES APPAREILS AUX USAGES MULTIPLES VOLUME 6 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : DES APPAREILS AUX USAGES MULTIPLES VOLUME 6 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : DES APPAREILS AUX USAGES MULTIPLES VOLUME 6 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE NETENDANCES LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : DES APPAREILS AUX USAGES MULTIPLES 2 TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec

Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec Pour vous éclairer dans le commerce de détail Manuel Champagne,

Plus en détail

EnsEmblE du QuébEC. Portrait Internet. Profil sociodémographique. Carte du Québec

EnsEmblE du QuébEC. Portrait Internet. Profil sociodémographique. Carte du Québec EnsEmblE du QuébEC En 2010, 75,4 % des adultes québécois utilisaient Internet au moins une fois par semaine, comparativement à 72,9 % en 2009. Au total, le Québec comptait donc plus de 5,3 millions d internautes

Plus en détail

Le WEB 2.0 Par où commencer? Samedi 28 février 2015

Le WEB 2.0 Par où commencer? Samedi 28 février 2015 Le WEB 2.0 Par où commencer? Samedi 28 février 2015 Détail Formation a comme mission d offrir une variété de services de formation pratiques et agréables qui favorisent le développement des compétences

Plus en détail

MOBILITÉ AU QUÉBEC : LA CROISSANCE SE POURSUIT VOLUME 5 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

MOBILITÉ AU QUÉBEC : LA CROISSANCE SE POURSUIT VOLUME 5 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE MOBILITÉ AU QUÉBEC : LA CROISSANCE SE POURSUIT VOLUME 5 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE NETENDANCES MOBILITÉ AU QUÉBEC : LA CROISSANCE SE POURSUIT 2 TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 4 LE TÉLÉPHONE

Plus en détail

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE

INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 6 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2013, CEFRIO NETendances INTERNET COMME SOURCE D INFORMATION AU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 5

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice, Service aux entreprises, RIF

Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice, Service aux entreprises, RIF Une unité mobile pour la formation en entreprise La remorque numérique de la qualité Stéphane Daniau, chercheur, CIRDEP, UQAM Mélanie Fontaine, chargée de projet, CEFRIO Johanne Lachapelle, Coordonnatrice,

Plus en détail

Le commerce en ligne au Québec

Le commerce en ligne au Québec Le commerce en ligne au Québec Passer du retard à la croissance En partenariat avec RAPPORT DÉCEMBRE 2015 Président Raymond Bachand Directrice Mia Homsy Directeur de la recherche Robert Gagné Directeur

Plus en détail

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens?

Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? 4 pages de recherche Innovation et nume rique dans les PME bretonnes : quels liens? Virginie Lethiais Dans un contexte où l innovation des entreprises est vue comme une «ardente obligation» afin de «gagner

Plus en détail

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2014, CEFRIO NETendances LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN TABLE

Plus en détail

Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015

Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015 Le WEB 2.0 Par où commencer? Mardi 22 septembre 2015 Détail Formation a comme mission d offrir une variété de services de formation pratiques et agréables qui favorisent le développement des compétences

Plus en détail

Nous vous remercions d avoir sollicité l avis du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) en vue de l élaboration du Budget 2015-2016.

Nous vous remercions d avoir sollicité l avis du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) en vue de l élaboration du Budget 2015-2016. Le 13 février 2015 M. Carlos J. Leitao Ministre des Finances Gouvernement du Québec Objet : Consultations prébudgétaires 2015-2016 Avis du CQCD Monsieur le Ministre, Nous vous remercions d avoir sollicité

Plus en détail

Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique

Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique François Charron Les PME perdent des milliards! 88% des entreprises d ici ne font pas de commerce électronique CEFRIO: ICEQ 2012-2013 Les PME perdent des milliards! Montant dépensé en ligne par les adultes

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM

L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM Françoys Labonté, ing., Directeur, développement des affaires R-D et commercialisation 1 Aperçu de la présentation Profil sommaire de l

Plus en détail

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile

Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015. Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France au 3ème trimestre 2015 Les parcours d achat cross-device sont dominés par le mobile Rapport d activité sur le commerce mobile en France Les enseignements

Plus en détail

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Élisabeth Koulouris Chef analyste 27 avril 2016 Marché de I habitation : notre savoir à votre service Un parc locatif diversifié Portrait

Plus en détail

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE 2 Publictié 2013, CEFRIO NETendances LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

Chiffres à l appui du MCCCF. Culture, communications. et technologies numériques. au Québec

Chiffres à l appui du MCCCF. Culture, communications. et technologies numériques. au Québec Chiffres à l appui du MCCCF Culture, communications au Québec Mai 2012 1 Réalisation Direction générale de la planification et des sociétés d État Supervision Jacques Laflamme Préparation de la version

Plus en détail

Crédit d impôt pour services d adaptation technologique

Crédit d impôt pour services d adaptation technologique 150, rue Duquet Sainte-Thérèse (Québec) J7E 5B3 Tél. : 450-971-7820 Téléc. : 450-971-7802 www.cimeq.qc.ca N ous i n n ov on s. Vou s p ro g r ess ez. CIMEQ Centre de recherche et de transfert technologique

Plus en détail

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION LOGIENT EST UNE ENTREPRISE DE GÉNIE LOGICIEL AXÉE SUR L INNOVATION. Depuis plus de 15 ans, Logient vous accompagne et réalise vos projets de développement

Plus en détail

ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ ET DE L INFORMATION EN TEMPS RÉEL VOLUME 5 NUMÉRO 5 AVEC LA COLLABORATION DE

ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ ET DE L INFORMATION EN TEMPS RÉEL VOLUME 5 NUMÉRO 5 AVEC LA COLLABORATION DE ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ ET DE L INFORMATION EN TEMPS RÉEL VOLUME 5 NUMÉRO 5 AVEC LA COLLABORATION DE NETendances ACTUALITÉ ET NOUVELLES AU QUÉBEC : L ÈRE DE LA MOBILITÉ

Plus en détail

Les communications explosent

Les communications explosent François Charron Les communications explosent Pages jaunes Journaux Circulaires Radio Télé Sites Internet Boutiques en ligne Courriels Blogues Facebook 16% des fans en un mois Twitter SMS Coupons Web Foursquare

Plus en détail

LES IMPACTS INQUIÉTANTS DE NOS OUTILS TECHNOLOGIQUES ANALYSE DES PRATIQUES DE CONSOMMATION

LES IMPACTS INQUIÉTANTS DE NOS OUTILS TECHNOLOGIQUES ANALYSE DES PRATIQUES DE CONSOMMATION LES IMPACTS INQUIÉTANTS DE NOS OUTILS TECHNOLOGIQUES ANALYSE DES PRATIQUES DE CONSOMMATION F. Durif consommationresponsable.ca Produits hightech permettent d afficher une forme d appartenance au monde

Plus en détail

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest 1. Contexte Qu est-ce que le crowdfunding? Le crowdfunding, littéralement

Plus en détail

Baromètre e-commercee

Baromètre e-commercee Baromètre e-commercee de l ACSEL 4ème trimestre 2005 et bilan annuel 12 janvier 2006 Baromètre e-commerce e de l ACSEL Programme de la conférence du 12 janvier 2006 Les chiffres du panel ACSEL, PricewaterhouseCoopers

Plus en détail

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011

Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et Transfert 20 octobre 2011 Forum sur les réseaux sociaux Activité de la rentrée Association des étudiants de l'université du 3e âge Francine Thomas, Collaboratrice associée Vincent Tanguay, Vice-président, Québec, Innovation et

Plus en détail

Les communications explosent

Les communications explosent François Charron Les communications explosent Pages jaunes Journaux Circulaires Radio Télé Sites Internet Boutiques en ligne Courriels Blogues Facebook 16% des fans en un mois Twitter SMS Coupons Web Foursquare

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites et moyennes entreprises

Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites et moyennes entreprises 07T4 08T1 08T2 08T3 08T4 09T1 09T2 09T3 09T4 10T1 10T2 10T3 10T4 11T1 11T2 11T3 11T4 12T1 12T2 12T3 12T4 13T1 13T2 Indice = 100 Les banques du Canada : favoriser la croissance et la réussite de nos petites

Plus en détail

Édition 2015 Portrait de la situation dans les entreprises et pistes pour réussir son passage au commerce électronique

Édition 2015 Portrait de la situation dans les entreprises et pistes pour réussir son passage au commerce électronique L INDICE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE AU QUÉBEC VOLET ENTREPRISES Édition 2015 Portrait de la situation dans les entreprises et pistes pour réussir son passage au commerce électronique INDICE DU COMMERCE ELECTRONIQUE

Plus en détail

Perspectives économiques pour les RMR du Québec

Perspectives économiques pour les RMR du Québec Perspectives économiques pour les RMR du Québec Croissance modeste à l horizon Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales Forum québécois sur l investissement multi-résidentiel Montréal, Québec,

Plus en détail

Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation : Un partenaire de choix Commercialisation et marketing

Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation : Un partenaire de choix Commercialisation et marketing Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation : Un partenaire de choix Commercialisation et marketing 29 octobre 2009 Faculté des sciences de l agriculture et de l alimentation (FSAA) Fonds

Plus en détail

Mémoire de TechnoMontréal Grappe des technologies de l information et des communications (TIC) du Grand Montréal

Mémoire de TechnoMontréal Grappe des technologies de l information et des communications (TIC) du Grand Montréal Mémoire de TechnoMontréal Grappe des technologies de l information et des communications (TIC) du Grand Montréal Présenté au ministre des Finances et de l Économie du Québec dans le cadre des consultations

Plus en détail

SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE

SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE VOLUME 5 NUMÉRO 8 AVEC LA COLLABORATION DE NETENDANCES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : GÉRER SES FINANCES À L AIDE DU MOBILE 1 NETENDANCES

Plus en détail

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 10 AVEC LA COLLABORATION DE

LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 10 AVEC LA COLLABORATION DE LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC VOLUME 4 NUMÉRO 10 AVEC LA COLLABORATION DE 2 NETendances LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE EN PLEINE CROISSANCE AU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...

Plus en détail

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE hec.ca/ed TABLE DES MATIÈRES EMBA MCGILL - HEC MONTRÉAL 8 MBA

Plus en détail

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE!

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! Danny Roy, agent de développement Économie sociale Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal droy@credemontreal.qc.ca 514 842-2400, poste 2500

Plus en détail

Ne pas copier ou reproduire sans permission.

Ne pas copier ou reproduire sans permission. APERÇU DU MARCHÉ QUÉBÉCOIS DU CAPITAL DE RISQUE AU DEUXIÈME TRIMESTRE 2008 L activité du marché du capital de risque (C-R) a baissé au Québec au deuxième trimestre de 2008. La somme totale de 68 millions

Plus en détail

CAE RIVE-NORD. L unicité de notre service

CAE RIVE-NORD. L unicité de notre service CAE RIVE-NORD L unicité de notre service Rapport annuel /2012 L unicité du CAE Rive-Nord Est-ce prétentieux d affirmer que le CAE Rive-Nord est unique, atypique, audacieux, non conventionnel et... cohérent?

Plus en détail

Introduction. 1 Source : Rapport du Groupe de travail sur l'examen des organismes gouvernementaux, p.19

Introduction. 1 Source : Rapport du Groupe de travail sur l'examen des organismes gouvernementaux, p.19 Introduction L État québécois s est doté, depuis la «Révolution tranquille», d une multitude d outils pour appuyer le développement de la société québécoise. Il est si bien outillé pour se développer qu

Plus en détail

Construire son savoir de manière personnalisée : êtes- vous prêts à accueillir cefe éventualite?

Construire son savoir de manière personnalisée : êtes- vous prêts à accueillir cefe éventualite? Construire son savoir de manière personnalisée : êtes- vous prêts à accueillir cefe éventualite? Journées d étude de l ACDEAULF Moncton, 1 er novembre 2012 Vincent Tanguay Vice-président Québec, Innovation

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE L INNOVATION

TABLEAU DE BORD DE L INNOVATION République Tunisienne Ministère de l Industrie et de la Technologie Direction Générale de l Innovation et du Développement Technologique TABLEAU DE BORD DE L INNOVATION ET DU DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

Cinq générations d internautes : profil d utilisation des TIC en 2011. Volume 2 - Numéro 7

Cinq générations d internautes : profil d utilisation des TIC en 2011. Volume 2 - Numéro 7 Cinq générations d internautes : profil d utilisation des TIC en 2011 Volume 2 - Numéro 7 Une réalisation du Avec la collaboration de Architectes du Web stratégie ergonomie marketing référencement analytics

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

l Internet mobile Un fort potentiel Québec pour

l Internet mobile Un fort potentiel Québec pour Le CEFRIO est un centre de liaison et de transfert qui regroupe plus de 160 membres universitaires, industriels et gouvernementaux, ainsi qu une soixantaine de chercheurs associés et invités. Sa mission

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLR - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 27/05/2015 à 17:54:49 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

Introduction. A. Définitions. E-commerce

Introduction. A. Définitions. E-commerce Introduction Dans cette introduction on présente les objectifs du cours et aborde les principaux concepts reliés au commerce électronique. Il propose une définition du commerce B2C B2B et B2A ; donne un

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU

ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU TABLE DES MATIERES FAITS SAILLANTS... 4 BRANCHEMENT INTERNET... 5 Huit foyers sur dix branchés à Internet,

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

www.fnem.org É D I T I O N C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique

www.fnem.org É D I T I O N C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique É D I T I O N 2 11 C H I FFRE S C LÉ S e-commerce m-commerce vente à distance paysage internet & impact économique www.fnem.org SOURCE : Gartner, Global Insight, OCDE, UIT, IDC, OMS, ICD, iconsumer US

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : MCCE1524085D Intitulé du texte : Décret relatif à l aide à la réception instituée par le deuxième alinéa de l'article 99 de la loi n 86-1067 du 30 septembre

Plus en détail

Rapport d'enquête sur l'adoption du commerce électronique par les PME québécoises

Rapport d'enquête sur l'adoption du commerce électronique par les PME québécoises Rapport d'enquête sur l'adoption du commerce électronique par les PME québécoises Collection «L économie du savoir» Rapport d enquête sur l adoption du commerce électronique par les PME québécoises par

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio

Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Michaël BOURGEONNIER, Gérant de l'agence Paprika Studio Vendre en ligne, par où commencer? Intervenant : Michaël Bourgeonnier Agence de communication : PaPrika Studio,

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC RÉVISÉE LE 16 DÉCEMBRE 2010 (DATE D ADOPTION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION) 1. LA SAQ ENTREPRISE COMMERCIALE...4 1.1 Mandat...4

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Rénover l État par les technologies de l information *** Stratégie gouvernementale en technologies de l information Secrétariat du Conseil du trésor 15 juin 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

Nous sommes un réseau syndical international pour le dialogue et l action en matière d investissement responsable du capital des travailleurs

Nous sommes un réseau syndical international pour le dialogue et l action en matière d investissement responsable du capital des travailleurs Nous sommes un réseau syndical international pour le dialogue et l action en matière d investissement responsable du capital des travailleurs à propos du cwc Notre méthodologie de travail Le CWC a été

Plus en détail

LES ENJEUX DU MULTICANAL POUR LES RESEAUX DE FRANCHISE

LES ENJEUX DU MULTICANAL POUR LES RESEAUX DE FRANCHISE LES ENJEUX DU MULTICANAL POUR LES RESEAUX DE FRANCHISE Conférence sur la distribution multicanal 3 novembre 2011 Guy Gras ENSTA, 32 bd Victor, 75015 03/11/2011 1 2 Quelques repères préalables sur la Franchise.

Plus en détail

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Introduction Depuis 17 ans, l Association québécoise des informaticiennes et

Plus en détail

Axe 3. François GILBERT Délégué régional TIC Région Aquitaine

Axe 3. François GILBERT Délégué régional TIC Région Aquitaine Axe 3 Développer de nouveaux usages dans l économie numérique et de nouveaux e-services au profit de tous les Aquitains, tout en menant une stratégie concertée d extension des réseaux François GILBERT

Plus en détail

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Stratégies et mesures en soutien aux entreprises touristiques Partenariat entre Tourisme Québec et Aventure Écotourisme Québec Séminaire Aventure

Plus en détail

Les chiffres des entreprises bas-normandes

Les chiffres des entreprises bas-normandes Les chiffres des entreprises bas-normandes Équipements et connexion Sommaire 1 - Équipement des entreprises en ordinateur et en connexion internet........ 15 2 - Les types de connexions internet dans les

Plus en détail

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. Echangeur (CCI de Bordeaux) 07 juillet 2009 Vendre en ligne en toute sécurité.

Antonio DA CUNHA. Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente. Echangeur (CCI de Bordeaux) 07 juillet 2009 Vendre en ligne en toute sécurité. Antonio DA CUNHA Caisse d Épargne Aquitaine Poitou Charente Echangeur (CCI de Bordeaux) 07 juillet 2009 Vendre en ligne en toute sécurité Sommaire Zoom sur le e-commerce français Connexion des foyers français,

Plus en détail

De Y à A: cinq générations d internautes. Volume 1 - Numéro 8. Une réalisation du. Avec la collaboration de

De Y à A: cinq générations d internautes. Volume 1 - Numéro 8. Une réalisation du. Avec la collaboration de De Y à A: cinq générations d internautes Volume 1 - Numéro 8 Une réalisation du Avec la collaboration de table des matières Faits saillants............................................ 4 la génération

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

COMMENT VIVRE SA FRANCOPHONIE SUR INTERNET ET LES RÉSEAUX SOCIAUX? Vincent Tanguay Vice-président, Innovation et Transfert

COMMENT VIVRE SA FRANCOPHONIE SUR INTERNET ET LES RÉSEAUX SOCIAUX? Vincent Tanguay Vice-président, Innovation et Transfert COMMENT VIVRE SA FRANCOPHONIE SUR INTERNET ET LES RÉSEAUX SOCIAUX? Vincent Tanguay Vice-président, Innovation et Transfert Quelques données statistiques qui doivent refléter la réalité des autres francophones

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

APPEL A PROJET SITE INTERNET d E-COMMERCE DOSSIER DE PRESENTATION

APPEL A PROJET SITE INTERNET d E-COMMERCE DOSSIER DE PRESENTATION >>>>>> APPEL A PROJET SITE INTERNET d E-COMMERCE DOSSIER DE PRESENTATION L e-commerce ou le commerce électronique se défini comme l ensemble des transactions commerciales à destination des particuliers

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Ministère de la recherche CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE Option 1999-2003 Le crédit d impôt recherche est une mesure fiscale créée par la loi de finances pour 1983 Objectif : Aider les entreprises à accroître

Plus en détail

Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté. Une étude pour les membres d OCLC

Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté. Une étude pour les membres d OCLC Perceptions des bibliothèques 2010 Contexte et communauté Une étude pour les membres d OCLC Le consommateur d information - 2005 1. Pour les jeunes, c est «cool» d être en ligne. 2. Les moteurs de recherche

Plus en détail

ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA

ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA Partenaire ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA Depuis plus de 60 ans, ARI assure la gestion des parcs automobiles les plus complexes. Pour ce faire, l'entreprise

Plus en détail

Le commerce électronique et les services bancaires en ligne au Québec

Le commerce électronique et les services bancaires en ligne au Québec 2012 Le commerce électronique et les services bancaires en ligne au Québec Volume 3 - Numéro 6 AVEC LA COLLABORATION DE table des matières FAITS SAILLANTS... 4 LE NOMBRE MOYEN DE CYBERACHETEURS QUÉBÉCOIS

Plus en détail

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises

PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS. Entreprises PROGRAMME e-algerie 2013 : UN MILLIER D ACTIONS Administrations publiques Société Entreprises LE PROGRAMME e-algerie 2013. PROGRAMME e-algerie 2013 Qualité de vie Productivité, performances EMERGENCE DE

Plus en détail

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE FORTE Pramex International, filiale du Groupe BPCE International et Outre-mer, est le leader français du conseil en implantation

Plus en détail

Conférence sur l économie coopérative

Conférence sur l économie coopérative Conférence sur l économie coopérative Bruxelles, Belgique 30 janvier 2013 Bernard Brun, Directeur Relations gouvernementales Mouvement Desjardins Plan de la présentation 1. Contexte 1.1 Contexte québécois

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires

Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Optimiser les initiatives S&OP des entreprises agroalimentaires Anticiper et prendre les meilleures décisions au regard des contraintes économiques et organisationnelles, tels sont les challenges quotidiens

Plus en détail

PHILIPPE KLING expert e-commerce OXATIS

PHILIPPE KLING expert e-commerce OXATIS PHILIPPE KLING expert e-commerce OXATIS Le Succès d Oxatis en Chiffres Oxatis ce sont 10 500 Sites marchands 410 M de CA plateforme en 2014 Une commande toutes les 5s (4,3 Millions par an) 90 collaborateurs

Plus en détail

Une alternative d investissement supérieure à un placement obligataire

Une alternative d investissement supérieure à un placement obligataire Une alternative d investissement supérieure à un placement obligataire Achat d appartement avec bail maître et rendement moyen sur 5 ans de 4.8% p.a. en CAD Montreal, Canada INDEX VALEUR AJOUTÉE pour l

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins CFP 011M C.P. P.L. 39 Régimes volontaires d épargne-retraite Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins PROJET DE LOI N O 39 Loi Consultations sur les régimes prébudgétaires volontaires d épargne-retraite

Plus en détail

24 ème Congrès du Coter Club Atelier Mobiquité 4 juin 2013

24 ème Congrès du Coter Club Atelier Mobiquité 4 juin 2013 24 ème Congrès du Coter Club Atelier Mobiquité 4 juin 2013 Les usages numériques mobiles et ubiquitaires de la ville de demain Aurélie Courtaudon Analyste Expert Administration Numérique Copyright 2013

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Nouvelle Montréal, le 30 novembre 2004 L Ordre

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes)

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Brussels Smart Cities - 04/12/2014 Camille Le Borgne, NCP Brussels Energie et environnement Supported

Plus en détail

GORIA. Sport, santé, bien-être : le meilleur de vos données en un seul lieu. DOSSIER de presse

GORIA. Sport, santé, bien-être : le meilleur de vos données en un seul lieu. DOSSIER de presse GORIA Sport, santé, bien-être : le meilleur de vos données en un seul lieu. DOSSIER de presse DOSSIER de presse Goria, une start up bordelaise en avance sur Apple, sur le marché de la santé. Goria est

Plus en détail

FONDS COMMUN DE PLACEMENT FORMULA GROWTH

FONDS COMMUN DE PLACEMENT FORMULA GROWTH RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS POUR LA PÉRIODE TERMINÉE LE 30 JUIN 2015 FONDS COMMUN DE PLACEMENT FORMULA GROWTH DATE DE FORMATION 7 JANVIER 2015 ÉQUIPE DE GESTION DE PORTEFEUILLE

Plus en détail

Colloque Bio pour Tous. Hélène Fortier Bureau du Québec CRSNG 6 mars 2015

Colloque Bio pour Tous. Hélène Fortier Bureau du Québec CRSNG 6 mars 2015 Colloque Bio pour Tous Hélène Fortier Bureau du Québec CRSNG 6 mars 2015 ORGANISME SUBVENTIONNAIRE FÉDÉRAL EN SCIENCES NATURELLES ET EN GÉNIE AU CANADA Budget annuel : 1,1 MM $ 248 M $ au Québec : 764

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC 1 TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC Juin 2014 Le RSSPQ en quelques mots Un OBNL créé en 2011 Consultation de plus de 140 intervenants Québécois Proposition

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail