23 MAI Journée européenne de l'obésité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "23 MAI Journée européenne de l'obésité"

Transcription

1 23 MAI Journée européenne de l'obésité 1.4 Milliard de personnes obèses dans le monde, 2.8 millions de personnes en meurent chaque année «La journée européenne de lutte contre l'obésité existe depuis Elle s'adresse à tous les publics concernés (patients et personnels de santé) et propose comme mot d'ordre 2013 "stop aux diktats". Comment se définit l obésité L obésité est définie comme un excès important de poids par augmentation de la masse graisseuse d'un individu. Selon l'oms, on peut définir l'obésité d'une personne en fonction de son IMC (indice de masse corporelle) en divisant son poids (exprimé en kg) par sa taille au carré (exprimée en m²), même si l'imc nécessite ensuite une analyse par sexe et par l'âge. A titre d'exemple, une personne mesurant 1,80 m et pesant 78 kg aura un IMC de La grille d'auto-évaluation est la suivante : maigre IMC < 18.5 normal IMC entre 18.5 et 25 en surpoids IMC entre 25 et 30 obèse IMC > 30 L obésité concernerait actuellement 1.4 milliard de personnes de plus de 20 ans dans le monde entier et 2.8 millions de personnes atteintes d obésité en meurent, chaque année. Il s'agit d'un véritable fléau pour l OMS, qui n hésite pas à parler d'épidémie mondiale. Les 192 états membres de l'organisation ont adopté, en 2013, une résolution de mesures concrètes de lutte contre l obésité : L'amélioration

2 de l'étiquetage dit "nutritionnel" sur les aliments issus de l'industrie alimentaire, la diminution de la teneur en sucres dans les boissons non alcoolisées, la réduction drastique des teneurs en sel dans les plats préparés et l'abandon des acides gras utilisés dans l industrie agroalimentaire. On évoque aussi la création d'une taxe spéciale sur les produits jugés néfastes pour la santé... et c'est là que le bât blesse car l alliance internationale des produits alimentaires et des boissons, qui regroupe les multinationales de l'agro-alimentaire (Coca, Pepsi, Mac-Do, Nestlé,...) ne veut pas en entendre parler. Le bras de fer risque d'être plutôt âpre... L OMS demande aux états membres d'avancer rapidement. Souhaitons que nous dépasserons bientôt le stade du "voeu pieux"...»sce Le slogan de cette année «Stop aux Diktats»! Fait référence à la multiplication des régimes, infructueux et ravageurs qui conduisent parfois à la mort. Or comme tout diktat, terme d origine allemande signifiant «chose dictée», on réussit guère ce que l on ne conscientise pas, n intègre pas et donc n aime pas! Cet excès de masse grasse entraînant des inconvénients pour la santé, on le mesure à partir de l Indice de Masse Corporelle (IMC), non valable chez l enfant, ni les personnes au-delà de 70 ans. Mais l excès se mesure aussi au niveau du ventre et lorsque le tour de taille est supérieur à 90 cm chez la femme ou 100 chez l homme, on parle d obésité abdominale, qui accroît les risques de diabète, d hypertension, d hypertriglycéridémie et de maladies vasculaires.

3 On parle d'obésité gynoïde quand l'excès de graisse se situe principalement au n i v e a u d e s c u i s s e s c o m m e c ' e s t habituellement le cas chez la femme ( " c u l o t t e s d e c h e v a l " ). On parle d'obésité androïde quand les dépôts de graisses sont principalement au niveau du ventre (équivalent de l'obésité abdominale). on/quand.htm Combien de personnes sont concernées par l'obésité? (Sce schéma) En France, l'obésité atteint 9,6% des adultes et 12% des enfants. A titre indicatif, le surpoids (IMC > 25) concerne 30% de la population adulte. Adultes Enfants Adultes L'obésité en Europe L'obésité dans le monde

4 L'obésité : une maladie qui se développe Les altérations de la santé dues à l'obésité Physiques (diabète, hypertension, apnée du sommeil...) Psychologiques (dépression, mésestime de soi...) Sociales (discrimination, isolement...) Plus qu une vraie maladie, une arme d autodestruction Au-delà de l aspect physique, les troubles psychologiques semblent prévaloir : une mésestime de soi, une culpabilité, un dégoût, un sentiment d exclusion et un état dépressif vis-à-vis de son corps, mais surtout à force de régimes plus ou moins stricts et répétés. Or l épidémie gagne du terrain,

5 parce que traite les symptômes apparents, l aspect physique qui rebute et que l on veut changer, sans s attaquer et soigner les causes de la situation qui aboutit à cet état. Quels que soient les facteurs aggravants comme la sédentarité, les troubles de comportement alimentaire, la génétique, le milieu social défavorisé, la réduction de l activité physique, l obésité est le langage d un mal-être, que les régimes hyperprotéinés, caloriques, thérapeutiques ou autre, n effaceront pas, mais aggraveront, par leurs effets yo-yo déséquilibrés. Alors quelles solutions efficaces? 1. S aimer La première est de s aimer. Se réconcilier avec soi-même, S auto-valoriser, s auto-complimenter, car on ne peut aimer les autres plus que soi-même. On ne peut donner ce que l on n a pas! Se défier de se plaire est l un des plus beaux challenges dans l harmonie intérieur et extérieur avec soimême. «Aime ton prochain comme toi-même», dirait le texte sacré. 2. Aimer l autre et se laisser aimer par lui. Le don de soi et l acceptation du cadeau qu est l autre est la meilleure façon de transcender notre vision de nous-mêmes mais surtout de déverser «dans son corps» les énergies positives, libératrices et guérissantes. Que la relation à l autre s exprime par la saine sexualité, l amitié sincère à toute épreuve, le désir, les câlins, les caresses, le toucher, le simple partage de sentiments positifs et boosteurs, l amour, une main sur l épaule, un compliment, un dialogue, des échanges de confidences ; Elle s enrichit, de passion, de désir, de challenge et de joie, focalisant son esprit sur ses talents et non ses imperfections, ses blessures du passé ou ses manques. Le corps comme l esprit l entendent et le ressentent comme un message de bien-être et d autorisation à se sentir beau ou belle. Toutes ces étapes ont l objectif principal de rappeler que La vie ne nous a donné qu un corps et c est celui que nous garderons toute notre vie d u rant. S c i e n t i f i q u e m e n t, n o u s e n s o m m e s r e s p o n s a b l e s, émotionnellement nous en sommes les garants. 3. Apprendre à prendre soin de son corps intérieurement et extérieurement, est capital : se nourrir intelligemment, «se nutrir» précisément, comme dirait un Conseiller en nutrition expérimenté José LALANNE, en associant la correction alimentaire à la connaissance de ce dont son propre corps a besoin pour bien vivre, mieux vivre et survivre aux aléas constants de la vie. «Je suis ce que je mange!» C est aussi apprendre à ce corps, qui est le nôtre, à apprécier chaque instants de la vie, lui permettre de se détendre(voyages, découvertes, sorties, massages) aérer et nourrir son esprit d une spiritualité qui crée notre philosophie de vie, des principes qui nous guident au quotidien, se passionner pour des causes et des rêves qui visent à changer le monde!

6 4. Enfin accepter une aide extérieure, une main tendue, un professionnel qui vous guiderait dans cette redécouverte de vous-même est un atout majeur et parfois nécessaire pour aller jusqu au bout. Alors décidez que votre embonpoint est ailleurs, et endossez le surpoids de l amour, remède à tous nos maux! En réalité, le meilleur régime n est pas ce que l on se dicte à soi-même ou à son corps, le fameux diktat ou régime, mais ce que l on apprécie de vivre avec soi-même, les autres et le monde en général. cvfg

A l heure d aujourd hui, l obésité est considérée comme une épidémie mondiale.

A l heure d aujourd hui, l obésité est considérée comme une épidémie mondiale. R16 = L OBESITE R16 = L OBESITE A l heure d aujourd hui, l obésité est considérée comme une épidémie mondiale. Définition : Selon l OMS, l obésité se caractérise par «une accumulation anormale ou excessive

Plus en détail

BALANCE DE FITNESS 7850.02

BALANCE DE FITNESS 7850.02 POUR UN SUCCÈS MESURABLE BALANCE DE FITNESS 7850.02 Evaluation des résultats de mesure www.soehnle-professional.com La Balance de Fitness 7850 se base sur vos données personnelles pour calculer votre structure

Plus en détail

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL?

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PLAN DE L EXPOSÉ 1. INTRODUCTION 1.1 ÉPIDÉMIOLOGIE 1.2 FACTEURS ENTRAÎNANT UNE PRISE DE POIDS 2. RISQUES LIÉS AU SURPOIDS ET À

Plus en détail

faisons le point En médecine, il arrive que le vent tourne. La Mesurer le poids en centimètres Un nouveau paradigme

faisons le point En médecine, il arrive que le vent tourne. La Mesurer le poids en centimètres Un nouveau paradigme Mesurer le poids en centimètres Un nouveau paradigme Denis Drouin, MD Le cas de Jean-Yves Jean-Yves a 45 ans et il joue dans des ligues de hockey de la région. Il mesure 1 m 80, pèse 120 kg et son indice

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment Diabète et obésité Un état qui progresse constamment Dans nos sociétés industrielles, l obésité, naguère exceptionnelle, puis plus courante, suit une telle progression qu elle pourrait bien, à terme, constituer

Plus en détail

est fière de collaborer à l amélioration de la santé des Membres de l ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA

est fière de collaborer à l amélioration de la santé des Membres de l ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA PARTENARIAT est fière de collaborer à l amélioration de la santé des Membres de l ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA En présentant votre carte de membre de l AFPC ÉCONOMISEZ 134 $* ABONNEMENT ANNUEL

Plus en détail

Les troubles du comportement alimentaire Mieux les connaître pour mieux les combattre

Les troubles du comportement alimentaire Mieux les connaître pour mieux les combattre Les troubles du comportement alimentaire Mieux les connaître pour mieux les combattre L anorexie, la boulimie, l hyperphagie ou le grignotage sont en constante évolution dans notre société, et peuvent

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

SOMMAIRE. VOS COMPAGNONS PAGE 3 SYNTHESE PAGE 4 LE BALLON INTRA GASTRIQUE PAGE 5 à 7 LE PROGRAMME PAGE 8-9 CONSIGNES A RESPECTER APRES LA MISE

SOMMAIRE. VOS COMPAGNONS PAGE 3 SYNTHESE PAGE 4 LE BALLON INTRA GASTRIQUE PAGE 5 à 7 LE PROGRAMME PAGE 8-9 CONSIGNES A RESPECTER APRES LA MISE SOMMAIRE VOS COMPAGNONS PAGE 3 SYNTHESE PAGE 4 LE BALLON INTRA GASTRIQUE PAGE 5 à 7 LE PROGRAMME PAGE 8-9 CONSIGNES A RESPECTER APRES LA MISE EN PLACE DU BALLON PAGE 10 ACTIVITE PHYSIQUE PAGE 11 REGLES

Plus en détail

S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D AT I O N S D E B O N N E P R AT I Q U E

S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D AT I O N S D E B O N N E P R AT I Q U E S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D AT I O N S D E B O N N E P R AT I Q U E Surpoids et obésité de l enfant et de l adolescent Septembre 2011 COMMENT ET QUAND DÉPISTER LE SURPOIDS ET L OBÉSITÉ DES

Plus en détail

Le diabète et vous : Gérez votre mode de vie. Réduisez vos risques. fmcoeur.ca

Le diabète et vous : Gérez votre mode de vie. Réduisez vos risques. fmcoeur.ca Le diabète et vous : Gérez votre mode de vie. Réduisez vos risques. fmcoeur.ca Le saviez-vous? Le diabète est un facteur de risque associé aux maladies du cœur et aux AVC. Environ 1,8 million de Canadiens

Plus en détail

A LA RECHERCHE DU POIDS IDEAL, par Michel Fava

A LA RECHERCHE DU POIDS IDEAL, par Michel Fava Site UTOP \ Forum Course à Pied Le Poids Idéal Page 1/5 A LA RECHERCHE DU POIDS IDEAL, par Michel Fava NON, NON, NE ZAPPEZ PAS! ON NE VA PAS ENCORE PARLER REGIME. Point de discours intégriste sur la nutrition,

Plus en détail

HyperTension Artérielle et Obésité

HyperTension Artérielle et Obésité HyperTension Artérielle et Obésité Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Vous avez dit obésité? Définie par Indice de Masse Corporelle IMC = BMI

Plus en détail

L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES.

L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES. L'ALIMENTATION ET SES CONSEQUENCES. L'alimentation dans l'histoire. A l 'époque de la Préhistoire, l'homme nomade se nourrissait de produits rapportés de la chasse et de la pêche afin d'assurer sa survie

Plus en détail

Comment rajouter de la vie aux années?

Comment rajouter de la vie aux années? Pour plus d informations concernant cette étude et concernant le thème d alimentation et santé: www.alimentationinfo.org Comment rajouter de la vie aux années?...rendons le choix de la santé facile! Editeur

Plus en détail

Nutrition, Obésité et pathologies métaboliques

Nutrition, Obésité et pathologies métaboliques L3 APA-S - S5 2015-16 Nutrition, Obésité et pathologies métaboliques CM1. L adiposité : sa définition, sa classification D. Chapelot Préambule La normalité est définie en fonction d une population de référence

Plus en détail

Manger bien et bouger mieux

Manger bien et bouger mieux Être actif, Manger bien et bouger mieux Être actif, c est la santé! MANGER BIEN ET BOUGER MIEUX Les données et statistiques qui suivent sont tirées du document de l Assembléedes Premières Nations, Les

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

!"#$%&'()$"*+,-"-%'./*+

!#$%&'()$*+,--%'./*+ "#$%&'()$"*+,-"-%'./*+ Le monde dans lequel nous vivons aujourd hui avec son cortège de souffrances et de difficultés ne reflète pas le formidable potentiel que les êtres humains sont capables de déployer

Plus en détail

Body. Fit One. www.terraillon.com

Body. Fit One. www.terraillon.com Body Fit One www.terraillon.com A B.1 5 6 7 8 9 10 B.2 2 5 6 7 8 9 10 11 C.1 1 2 5 C.2 5 cf. B.1.9 B.1.10 B.2.9 B.2.11 C. cf. B.1.9 B.1.10 B.2.9 B.2.11 D.1 5 6 7 8 9 10 11 12 1 D.2 5 6 7 8 9 10 11 12 1

Plus en détail

Coralie COUET Anissa DEBAA Aminata DIENG. Mme LEBLANC Master 1 LEA

Coralie COUET Anissa DEBAA Aminata DIENG. Mme LEBLANC Master 1 LEA Coralie COUET Anissa DEBAA Aminata DIENG Mme LEBLANC Master 1 LEA Dove = 2 ème mondial 4ème mondial sur les produits d hygiène 1 ère marque d hygiène et de soins en grande consommation recommandé par

Plus en détail

Anorexie et boulimie (première partie) Plus qu une simple question de poids

Anorexie et boulimie (première partie) Plus qu une simple question de poids Anorexie et boulimie (première partie) Plus qu une simple question de poids Une étude de Santé Canada réalisée en 1993 révèle que dès l âge de 11 ans, 37 % des élèves canadiennes changeraient d apparence

Plus en détail

Intensity et Joy OBTENEZ UN CORPS AU TOP EN 12 SEMAINES. Mon objectif minceur. Suivez-moi sur Facebook NUTRIBODY

Intensity et Joy OBTENEZ UN CORPS AU TOP EN 12 SEMAINES. Mon objectif minceur. Suivez-moi sur Facebook NUTRIBODY Intensity et Joy OBTENEZ UN CORPS AU TOP EN 12 SEMAINES Mon objectif minceur Suivez-moi sur Facebook NATACHA Personal Trainer & Conseillère en nutrition diplômée naty.coach@gmail.com 076 462 84 20 Mais

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Lorsque vous commencez à prendre du poids en ayant un excédent de graisse au niveau du ventre, vous basculez dans un état qui favorise les maladies.

Lorsque vous commencez à prendre du poids en ayant un excédent de graisse au niveau du ventre, vous basculez dans un état qui favorise les maladies. Selon l organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 1,9 milliard d adultes souffraient de surpoids en 2014. Parmi eux, plus de 600 millions étaient obèses. Ces chiffres sont alarmants d autant plus

Plus en détail

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités

Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier. Obésités Pr A. Avignon Maladies Métaboliques CHU Montpellier Obésités Qu est-ce que Manger? Nécessité Plaisir Gastronomie Interdits Santé Diététique SURCHARGE ALIMENTAIRE ALIMENTAIRE M. cardiovasculaires T malignes

Plus en détail

l approche cognitive et comportementale

l approche cognitive et comportementale L enrichissement de la diététique tique par l approche cognitive et comportementale Nathalie Berth Diététicienne ticienne Centre hospitalier de Roubaix CETRADIMN Approche universitaire Enquête alimentaire

Plus en détail

Questionnaire pour vérifier si désordres alimentaires. Voici des questions à répondre et calculer le nombre de «oui»

Questionnaire pour vérifier si désordres alimentaires. Voici des questions à répondre et calculer le nombre de «oui» Questionnaire pour vérifier si désordres alimentaires Voici des questions à répondre et calculer le nombre de «oui» Questionnaire permettant de voir si troubles alimentaires : Écrire les numéros des questions

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

UE NUTRITION. L2 Maïeutique. Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM :

UE NUTRITION. L2 Maïeutique. Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM : UE NUTRITION L2 Maïeutique Session Janvier 2014 - Durée de l épreuve : 30 minutes Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM : Pensez à vous identifier (numéro de table, numéro étudiant,

Plus en détail

Suivi de la croissance Besoins spécifiques

Suivi de la croissance Besoins spécifiques Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant (ECN item 34) A B PLAN DU COURS Croissance Besoins Nutritionnels C Alimentation Enseignement dirigé Module E - Pédiatrie Février 2013

Plus en détail

Lutte contre la surcharge pondérale

Lutte contre la surcharge pondérale Lutte contre la surcharge pondérale I. Répartition des graisses corporelles Généralités Inégalités hommes/femmes Causes de l obésité II. Contrôle des la masse corporelle Réduire l apport énergétique alimentaire

Plus en détail

ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS. AUTEUR Cloë OST

ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS. AUTEUR Cloë OST ATTITUDE VIS-À-VIS DE SON POIDS AUTEUR Cloë OST Remerciements Ce travail n aurait pas pu être réalisé sans la collaboration de nombreuses personnes. Des remerciements particuliers sont adressés : Aux participants

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

13 es RENCONTRES DU GROS

13 es RENCONTRES DU GROS Si vous ne visualisez pas correctement cet email, cliquez ici 13 es RENCONTRES DU GROS Réserver les dates du 3, 4 et 5 décembre 2015 LA TENTATION DES RÉGIMES Faculté de Médecine Site les Cordeliers 21,

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Régimes «low-carb»: raison ou déraison?

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Régimes «low-carb»: raison ou déraison? VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Régimes «low-carb»: raison ou déraison? La popularité des régimes de type «Atkins» est phénoménale outre-atlantique. En Belgique, le régime et ses nouvelles

Plus en détail

1 Leçon. Maigrir et Poids

1 Leçon. Maigrir et Poids 1 Leçon Maigrir et Poids www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 Amaigrissement et Poids Introduction Chaque jour, nous sommes confrontés à de sérieux quiproquos. Nous les rencontrons

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

Perdre du poids en se tonifiant comment ça marche?

Perdre du poids en se tonifiant comment ça marche? Perdre du poids en se tonifiant comment ça marche? by Aline - lundi 9 mars 2015 http://www.assfla3.fr/2015/03/09/perdre-du-poids-en-se-tonifiant-comment-ca-marche/ La musculation peut être un moyen plus

Plus en détail

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia

www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia V O U S I N F O R M E www.ascensia.ca Choisissez un indicateur de glycémie Ascensia Qu est-ce que le diabète? Le diabète a un effet sur la façon dont votre organisme transforme les aliments en énergie.

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

ATELIER SYNERGIE COMMENT ETRE PERFORMANT GRACE A LA SYNERGIE

ATELIER SYNERGIE COMMENT ETRE PERFORMANT GRACE A LA SYNERGIE FORUM du Jeudi 12 Mai 2015 ATELIER SYNERGIE COMMENT ETRE PERFORMANT GRACE A LA SYNERGIE Consultants membres de la Fanny LIGNERES 06 83 24 28 31 contact@accapdis.com www.accapdis.com Loïc MAUGENDRE 06 23

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France 28 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité (le partage de la table), alors que pour les

Plus en détail

Chronique Histoire d orientation

Chronique Histoire d orientation Kinésiologie Chronique Histoire d orientation Nota Bene 1. Abandon Juin 2015 Service de psychologie et d orientation Table des matières 1. AB comme dans «abandon» 2. Obtenir un diplôme ou non? 3. Survivre

Plus en détail

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle EXPOSE : La Communication Interpersonnelle Introduction : Tout activité humaine est communication, elle est partout, elle est inévitable. Elle a lieu avec des individus, des groupes, des objets ; à l occasion

Plus en détail

Place de l anorexia athletica chez la jeune sportive intensive Questions posées La pratique sportive est-elle elle un facteur de risque ou de protection? L engagement sportif serait-il il un moyen de mettre

Plus en détail

SOMMEIL ET OBESITE. 15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition. Vendredi 27 mars 2015 17h. Dr Jean-Claude GIROD.

SOMMEIL ET OBESITE. 15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition. Vendredi 27 mars 2015 17h. Dr Jean-Claude GIROD. 15 ème Journée Nationale du Sommeil Sommeil et Nutrition SOMMEIL ET OBESITE Vendredi 27 mars 2015 17h Dr Jean-Claude GIROD Secrétariat : Mmes JEANNEROD SASSOT TAVERNIER A - INTRODUCTION Pour vivre nous

Plus en détail

Les diabètes et Les gens de mer

Les diabètes et Les gens de mer Les diabètes et Les gens de mer La vie à bord Confinement Eloignement Majoration des risques Les complications Accidents aigus hypoglycémie acido-cétose Complications dégénératives cardiovasculaire infections,

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail

Professeur André SCHEEN Professeur André SCHEEN

Professeur André SCHEEN Professeur André SCHEEN Cette brochure gratuite a été réalisée par «Liège Province Santé» de l O.M.S. sur base d un texte scientifique du Professeur André SCHEEN, Professeur de Médecine, Université de Liège, Chef de Service du

Plus en détail

Hypnothérapie, PNL, Somato- Relaxologie... Devenir le chef d orchestre de sa Vie

Hypnothérapie, PNL, Somato- Relaxologie... Devenir le chef d orchestre de sa Vie Hypnothérapie, PNL, Somato- Relaxologie... Devenir le chef d orchestre de sa Vie Praticienne dans la Relation d aide et Formatrice dans le domaine de la santé depuis plus de quinze années et spécialiste

Plus en détail

Première conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les maladies non transmissibles (Moscou, 28 et 29 avril 2011)

Première conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les maladies non transmissibles (Moscou, 28 et 29 avril 2011) Première conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les maladies non transmissibles (Moscou, 28 et 29 avril 2011) DOCUMENT DE POLITIQUE GÉNÉRALE ALIMENTATION ET NUTRITION

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur:

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur: Généralités Le mot "Ennéagramme" vient de deux mots grecs signifiant neuf (ennea) et points (grammos). En effet, l'ennéagramme est à l'origine un symbole, constitué de neuf points également répartis sur

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

La souffrance au travail, comment la

La souffrance au travail, comment la SIMUP Service de Santé au Travail de la Vallée de la Lys La souffrance au travail, comment la déceler pour mieux la gérer? 1 QUELQUES CONSTATS D après l Institut Français de Veille Sanitaire, un homme

Plus en détail

Le tour de taille et le tour de hanche

Le tour de taille et le tour de hanche Le tour de taille et le tour de hanche Une approche de l excès de graisse abdominale peut être faite par la mesure du tour de taille (en cm). Il s agit d une mesure pratiquée sur les adultes. Certains

Plus en détail

Webinaire CENTRE D ÉTUDE SUR LE TRAUMA 22 NOVEMBRE 2012. Violence au travail: les différences hommes vs. femmes Aline Drapeau, Ph.D.

Webinaire CENTRE D ÉTUDE SUR LE TRAUMA 22 NOVEMBRE 2012. Violence au travail: les différences hommes vs. femmes Aline Drapeau, Ph.D. Webinaire CENTRE D ÉTUDE SUR LE TRAUMA 22 Violence au travail: les différences hommes vs. femmes Aline Drapeau, Ph.D. 1 Objectifs du séminaire Définir les concepts de sexe et de genre Décrire la mesure

Plus en détail

Le Guide alimentaire canadien (première partie)

Le Guide alimentaire canadien (première partie) Le Guide alimentaire canadien (première partie) Nous l attendions depuis quelques temps déjà et voilà que 15 ans après la parution du dernier Guide alimentaire canadien, sa nouvelle version est sortie

Plus en détail

QUI PEUT UTILISER UN ANALYSEUR DE COMPOSITION CORPORELLE

QUI PEUT UTILISER UN ANALYSEUR DE COMPOSITION CORPORELLE QUI PEUT UTILISER UN ANALYSEUR DE COMPOSITION CORPORELLE L analyseur de composition corporelle est destiné à des adultes de 18 à 99 ans. Les enfants de 5 à 17 ans peuvent l utiliser uniquement pour se

Plus en détail

LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES

LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES TANGUY MARIE POULIQUEN LA CONFIANCE FAIT DES MIRACLES selon sainte Thérèse de Lisieux «Petits Traités Spirituels» Série I «Spiritualité» Éditions des Béatitudes «Ma confiance était si grande que je ne

Plus en détail

Les défis de l alimentation

Les défis de l alimentation Les défis de l alimentation Des solutions pour chacun Mons, le 4 mars 2009 Véronique Tellier Pas d échappatoire aux questions existentielles quand on parle d alimentation D où venons- nous? Qui sommes-nous?

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse.

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse. La fin d'une relation amoureuse entraîne toute une gamme d'émotions chez les deux personnes concernées, et ce, indépendamment de qui a pris la décision d'y mettre fin. Cependant, le types d'émotions ressenties

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

J OUVRE MA BOÎTE. Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER. Le guide pour devenir un professionnel reconnu

J OUVRE MA BOÎTE. Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER. Le guide pour devenir un professionnel reconnu J OUVRE MA BOÎTE Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER Le guide pour devenir un professionnel reconnu «J ouvre ma boîte» est une collection créée en partenariat avec le Salon des micro-entreprises

Plus en détail

Table des matières Consignes de sécurité... 4 Remarques relatives aux mesures... 6 Analyse corporelle... 10

Table des matières Consignes de sécurité... 4 Remarques relatives aux mesures... 6 Analyse corporelle... 10 Table des matières Consignes de sécurité... 4 À propos de cet appareil... 4 Généralités... 4 Manipuler correctement les piles... 5 Mesure du taux de graisse corporelle... 5 Ne jamais réparer soi-même l'appareil...

Plus en détail

Comment rencontrer l âme sœur

Comment rencontrer l âme sœur Pabloemma Comment rencontrer l âme sœur 25 façons et trouvez l amour Essai 1 Du même auteur : 2013 paroles intimes (poésie) 2013 En finir avec le passé (poésie) 2013 La vie sépare ceux qui s aiment (poésie)

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D.

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D. 2 Top Workout Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras Dr Denis Boucher, Ph.D. Denis Boucher, tous droits réservés 2014. Aucun droit de reproduction totale ou partielle sans autorisation

Plus en détail

CONSTIPATION? Voici les 4 piliers de votre guérison!

CONSTIPATION? Voici les 4 piliers de votre guérison! CONSTIPATION? Voici les 4 piliers de votre guérison! Jean-Philippe PERROT ostéopathe et auteur du blog Simplement Santé! La constipation est une pathologie extrêmement fréquente. C'est un problème multi

Plus en détail

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre?

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre? Étiquette alimentaire Une partie des informations reprises sur les étiquettes alimentaires est imposée par la loi et est donc obligatoire. La législation belge se base sur des directives européennes. Quelles

Plus en détail

Troubles Alimentaires Que Faire?

Troubles Alimentaires Que Faire? güéâuäxá TÄ ÅxÇàt Üxá dâx Yt ÜxR S i votre fille souffre d un trouble du comportement alimentaire, elle a besoin d aide. Ne remettez pas les choses à plus tard en vous disant que cela passera tout seul.

Plus en détail

L impact psychologique du cancer du sein. RENY Justine, psychologue clinicienne

L impact psychologique du cancer du sein. RENY Justine, psychologue clinicienne L impact psychologique du cancer du sein RENY Justine, psychologue clinicienne Groupe de parole : hôpital de Dreux Groupe ouvert à tous les patients en cours de traitement et/ou en rémission Un mardi par

Plus en détail

Etude. Enquête menée de décembre 2007 à avril 2008 avec la collaboration de Catherine Senez et Irène Benigni. 16/12/2011 Le Réseau-Lucioles 1

Etude. Enquête menée de décembre 2007 à avril 2008 avec la collaboration de Catherine Senez et Irène Benigni. 16/12/2011 Le Réseau-Lucioles 1 Etude Sujet : Troubles de l oralité, de l alimentation et de la digestion et leurs conséquences pour les personnes atteintes d un handicap mental sévère. Enquête menée de décembre 2007 à avril 2008 avec

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

SECRETS HUILES ESSENTIELLES

SECRETS HUILES ESSENTIELLES http://huiles-essentielles-aromatherapie.eu/ Page 1 A Lire : TRES IMPORTANT Toutes reproductions, partielles ou totales, sous quelques formes et procédés sont interdites conformément à l article L.122-4

Plus en détail

40 mg ---------------> 1 kg? mg----------------> 80 kg

40 mg ---------------> 1 kg? mg----------------> 80 kg BACCALAUREAT BLANC SESSION 2016 Série ST2S CORRIGE UREE E L EPREUVE : 2h Coefficient 3 EXERCICE I Aspartame et acides aminés 6 points Un médecin évoque le régime alimentaire de son patient. 1. L aspartame

Plus en détail

le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU

le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU Repérage et interv le mésusage de l' et l'usage du taba Docteur TRUFFY 16 Décembre 2009 Faulquemont AMMPPU Je déclare n avoir aucun lien direct ou indirect avec des entreprises ou établissements produisant

Plus en détail

Ateliers de l Académie du Bien-être Pointe-à-Pitre, Mars-avril 2013

Ateliers de l Académie du Bien-être Pointe-à-Pitre, Mars-avril 2013 Ateliers de l Académie du Bien-être Pointe-à-Pitre, Mars-avril 2013 «Gestion du stress» Lundi 1 er avril 19h00-21h00 Atelier animé par M. Stéphane HELENE, Psychologue clinicien, Docteur en Philosophie

Plus en détail

Groupe de travail du Conseil National de l Alimentation (CNA) Présenter la politique américaine en matière d alimentation et de nutrition

Groupe de travail du Conseil National de l Alimentation (CNA) Présenter la politique américaine en matière d alimentation et de nutrition Présentation de Carol Kramer-Leblanc Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) Paris, France 19 janvier 2011 Public : Objectif : Horaire : Lieu :

Plus en détail

Formation Coaching N 2

Formation Coaching N 2 Formation Coaching N 2 Jouir de sa vie Eveil Spirituel La respiration consciente - Expulsion des souffles résiduels - Outil de Libération émotionnelle - Augmenter l oxygène au cerveau - Augmenter son énergie

Plus en détail

Évaluation du poids normal Fascicule n o 333

Évaluation du poids normal Fascicule n o 333 Évaluation du poids normal Fascicule n o 333 Chaque individu a un poids normal. Ce poids s identifie par un chiffre précis. Il ne se situe pas à l intérieur d une marge plus ou moins élastique. Pour une

Plus en détail

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France

Expérimenté depuis 2003, le. Dépistage organisé du cancer colorectal. Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France DÉPISTAGE Dépistage organisé du cancer colorectal Un moyen décisif pour lutter contre la 2 e cause de décès par cancer en France UN CANCER CURABLE À UN STADE PRÉCOCE LE DÉPISTAGE ORGANISÉ : UNE STRATÉGIE

Plus en détail

METHODES D EVALUATION DE L ETAT NUTRITIONNEL

METHODES D EVALUATION DE L ETAT NUTRITIONNEL CHEOPS 4 Novembre 2010 METHODES D EVALUATION DE L ETAT NUTRITIONNEL Dr Michel BUGEON CRRF André LALANDE 23300 NOTH ETATS D AGRESSION (traumatisme, infections, inflammation) anorexie Dépenses énergétiques

Plus en détail

Infertilité et sexualité

Infertilité et sexualité Infertilité et sexualité Les questions que vous vous posez (et n osez pas aborder avec votre médecin) www.unbebe pourdemain.fr Le site de la fertilité. Édito Vous êtes confrontés à l infertilité dans votre

Plus en détail

Comité Régional de Bourgogne ------

Comité Régional de Bourgogne ------ in Plan Régional de Détection et d Evaluation des Pilotes PLAN REGIONAL DE DETECTION ET D EVALUATION DES PILOTES Comité Régional de la Fédération Française de Cyclisme de Bourgogne Comité Régional de Bourgogne

Plus en détail