Tony BUZAN. Une tête bien faite. Traduction du texte original : Hélène TROCMÉ et Paul SAGER Mise à jour : Florence PABAN et Isabelle DUGON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tony BUZAN. Une tête bien faite. Traduction du texte original : Hélène TROCMÉ et Paul SAGER Mise à jour : Florence PABAN et Isabelle DUGON"

Transcription

1 Tony BUZAN Une tête bien faite Traduction du texte original : Hélène TROCMÉ et Paul SAGER Mise à jour : Florence PABAN et Isabelle DUGON Troisième édition Éditions d Organisation, 1984, 1998, 2004 ISBN :

2 2 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez D un coup d œil Ce que l homme sait de ses capacités intellectuelles Un cerveau multiple Interconnexions des «petites cellules grises» du cerveau Modèles perceptifs : l œil, le cerveau et la photographie L hologramme : modèle du fonctionnement cérébral Quotient intellectuel et intelligence naturelle L enfant : un modèle d excellence Ce n est que récemment que des scientifiques ont commencé à découvrir le vrai potentiel du cerveau humain. En en apprenant plus sur votre propre cerveau, vous allez découvrir le caractère exceptionnel de vos capacités intellectuelles. Ce que l homme sait de ses capacités intellectuelles Depuis la première édition de ce livre, en 1974, la recherche en neurobiologie a littéralement fait un bond et révélé de fascinantes découvertes. Au lieu de dire, comme je l ai fait dans la première édition, que «la connaissance que l homme a de son cerveau n a vrai-

3 22 Une tête bien faite ment progressé que depuis les 150 dernières années», je peux maintenant affirmer que les vingt-six dernières années ont été cruciales pour nos connaissances dans ce domaine. Cela semble extraordinairement tardif lorsque l on sait que l homo sapiens est apparu sur la Terre il y a ans. N oublions pas, pourtant, qu il n y a que 500 ans que l homme est capable de localiser le siège des fonctions psychiques dans son cerveau. Dans un sens, cela n a rien de surprenant. Imaginons pendant un instant que nous n ayons aucune idée de l endroit de notre corps où se trouve notre mental et qu un de nos amis nous demande : «Où places-tu le centre de tes sentiments, de tes émotions, de tes pensées, de tes souvenirs, de tes besoins vitaux et de tes désirs?» Vous pourriez, comme beaucoup d autres (y compris Aristote), décider logiquement que votre mental est localisé dans la région du cœur et de l estomac puisque c est là que vous ressentez physiquement et directement les manifestations de votre activité mentale, et cela de façon régulière et spectaculaire. Figure 1. Le cerveau. Source : Scientific American (voir Bibliographie).

4 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 23 Même à l heure actuelle, où les ordinateurs et les microscopes électroniques participent à la poursuite de l objectif qui semble le plus insaisissable au monde, il nous faut malgré tout admettre que les connaissances que nous avons acquises n atteignent probablement pas 1 % de ce qui reste à découvrir. Au moment où certains tests semblent prouver que le cerveau fonctionne de telle ou telle façon, d autres tests démontrent qu il en va tout autrement ; ou bien survient un individu dont le cerveau oblige à revoir tout l ensemble. Ce que les recherches nous apportent actuellement, c est la certitude que la pensée est infiniment plus complexe qu on ne l avait cru et que les personnes douées de ce qu il est convenu d appeler des «capacités intellectuelles normales» possèdent une compétence et un potentiel infiniment plus grands qu on ne le pensait jadis. Voici quelques exemples. Le centre bouillonnant de l activité cérébrale est le point de convergence de la plupart des sciences exactes, en apparence pourtant fort différentes dans leurs orientations. Les chimistes se préoccupent actuellement des structures extrêmement complexes qui régissent les mécanismes de notre pensée et de leurs interactions ; les biologistes tentent de voir clair dans le fonctionnement biologique du cerveau ; les physiciens découvrent des analogies entre leurs explorations des régions lointaines de l espace et les schèmes de l intelligence ; le fonctionnement de l intellect que les psychologues cherchent à cerner est aussi insaisissable qu une petite goutte de mercure qu on voudrait prendre entre ses doigts ; et les mathématiciens qui savent construire des modèles d ordinateurs très compliqués ou reconstituer le modèle de l Univers restent incapables de traduire par une formule les innombrables combinaisons que produit notre tête chaque jour. Un cerveau multiple Ce que les vingt-six dernières années ont permis de découvrir, c est que nous avons deux cerveaux, et non un seul, et qu ils jouent deux rôles différents dans les activités mentales ; que les potentialités

5 24 Une tête bien faite cérébrales sont infiniment plus vastes qu on ne le pensait à la fin des années 1960, et que le cerveau exige une nourriture très variée pour subsister (voir figure 2). Droite rythme conscience spatiale formes (Gestalt) imagination rêverie couleurs dimensions Gauche langage logique chiffres séquences linéarité analyse listes Figure 2. Les deux hémisphères de notre cerveau, vus de face, et leurs fonctions dominantes. La recherche entreprise dans les laboratoires de Californie à la fin des années 1960 et au début des années 1970 devait changer l histoire de nos connaissances sur le cerveau humain. Elle devait permettre à Roger Sperry de l Institut de technologie de Californie de recevoir le prix Nobel, et à Robert Ornstein d être connu mondialement pour sa recherche sur les ondes cérébrales et les spécialisations des deux hémisphères cérébraux, poursuivie pendant les années 1980 par le professeur Eran Zaidel et d autres. Pour résumer brièvement, Sperry et Ornstein ont découvert que les deux hémisphères cérébraux nos deux cerveaux sont reliés

6 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 25 par un réseau extraordinairement complexe de fibres nerveuses appelé Corpus Callosum, et qu ils ont chacun une activité différente. Chez la plupart des gens, le côté gauche du cerveau est le siège du raisonnement logique, du langage, des chiffres, de la linéarité, de l analyse, etc. : toutes activités dites «intellectuelles». Pendant que l hémisphère gauche fonctionne, l hémisphère droit émet des ondes alpha et se trouve à l état de repos. Le côté droit du cerveau est le siège du rythme, de la musique, des images et de l imagination ; il traite des informations telles que les couleurs, les analogies, la rêverie, l identification des visages, des structures et des schémas. Les recherches ultérieures démontrèrent que, lorsqu on est appelé à développer un domaine d activité mentale considéré jusque-là comme déficient, on assiste non à une diminution de l activité des autres zones, mais à ce qui semble être un effet synergétique au cours duquel tous les domaines d activité mentale s améliorent. Le professeur Zaidel poursuivit les travaux de Sperry à l université de Californie avec quelques résultats étonnants. Il découvrit que chaque hémisphère contient beaucoup plus de facultés de l autre hémisphère qu on ne l avait cru, et que chaque hémisphère est capable d opérer un éventail beaucoup plus large et beaucoup plus subtil d activités mentales. À première vue, l histoire paraît s inscrire en faux contre cette découverte, car la plupart des «grands esprits» semblent avoir été asymétriques en termes d activité mentale : Einstein et d autres savants semblent avoir eu un «cerveau gauche» dominant, tandis que Picasso et Cézanne, avec d autres artistes et musiciens, semblent avoir eu un «cerveau droit» dominant. Une recherche plus approfondie révéla quelques réalités frappantes : Einstein était un mauvais élève en mathématiques à l école. Il comptait parmi ses activités le violon et la voile, et pratiquait des activités artistiques et des jeux d imagination. Il imputa nombre de ses découvertes à ces jeux d imagination. Alors qu il rêvassait sur une colline, par un beau jour d été, il s imagina qu il chevauchait les rayons du soleil jusqu aux extrémités

7 26 Une tête bien faite lointaines de l Univers. Lorsqu il se retrouva «sans la moindre logique» sur la surface du Soleil, il prit conscience qu en réalité l Univers devait être courbe et que la logique qui avait guidé son raisonnement jusque-là était insuffisante. Les nombres, les formules, les équations et les mots dans lesquels il engloba cette nouvelle image contribuèrent à sa théorie de la relativité synthèse du cerveau gauche et du cerveau droit. Les grands artistes, de leur côté, se révèlent également pourvus de «deux cerveaux». C est ainsi qu au lieu de remplir des carnets d histoires de beuveries ou de récits racontant la naissance de chefsd œuvre à coups de giclées de peinture... l un d eux fit cette description : «Levé à six heures. Dix-septième jour passé à peindre six des dernières séries. Mélangé quatre doses d orange avec deux doses de jaune pour obtenir une combinaison que j ai placée dans le coin supérieur gauche de la toile, en contraste virtuel avec les spirales du coin inférieur droit, produisant l effet désiré d équilibre pour le spectateur.» Ces lignes sont un exemple éloquent de l intrusion du cerveau gauche dans ce que nous considérons normalement comme des activités du cerveau droit. Venant s ajouter aux recherches de Sperry et Ornstein, aux résultats d expériences prouvant que les performances mentales augmentent dans leur ensemble, et au fait reconnu historiquement que de nombreux «grands esprits» utilisaient effectivement les ressources de leurs deux cerveaux, l exemple d un homme qui a vécu dans les mille années qui viennent de s écouler confirme de façon frappante ce qu un être humain peut accomplir s il met en valeur simultanément ses deux hémisphères cérébraux : il s agit de Léonard de Vinci, qui fut, sans aucun doute, l homme de son époque le plus doué dans chacune des disciplines suivantes : les beaux-arts, la sculpture, la physiologie, la science en général, l architecture, la mécanique, l anatomie, la physique, l invention, la météorologie, la géologie, l ingénierie et l aviation. Il était également capable de composer, de jouer et de chanter des ballades improvisées avec n importe quel instrument à cordes dans toutes les cours d Europe. Au lieu de cloisonner ses différents domaines d aptitudes latentes, il

8 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 27 les combina. Les carnets dans lesquels il nota ses recherches scientifiques sont remplis de dessins et d images en trois dimensions. Il est peut-être encore plus frappant de noter que les esquisses finales de ses grandes toiles ressemblent souvent à des plans d architecte : lignes droites, angles, courbes et chiffres supposant des mesures mathématiques, logiques et précises. Il semble donc que, lorsque nous parlons de nos dons dans certains domaines et de notre manque de talent dans d autres, ce que nous décrivons en fait, ce sont les domaines dans lesquels nous avons réussi à développer notre potentiel et les domaines dans lesquels ce potentiel est resté en veilleuse, et qui, en réalité, pourraient s épanouir s ils étaient alimentés de façon adéquate. Ce que nous savons maintenant du cerveau droit et du cerveau gauche vous aidera à progresser dans votre étude des systèmes de la mémoire, de la prise de notes, de la communication et des techniques avancées de mind maps. En effet, dans chacun de ces domaines, il est essentiel d utiliser les deux hémisphères cérébraux. Interconnexions des «petites cellules grises» du cerveau Mot Mémo Le Dr David Samuels de l institut Weizman a calculé que l activité cérébrale comportait en moyenne de à 1 million de réactions chimiques différentes par minute. Nous savons que dans un cerveau moyen le nombre des neurones ou cellules nerveuses s élève à Ce chiffre est encore plus stupéfiant lorsqu on sait que peuvent se constituer entre ces neurones de multiples associations. Lorsque, en 1974, je rédigeais la première édition de ce livre, on était arrivé, pour

9 28 Une tête bien faite dénombrer ces associations, au chiffre 1 suivi de 800 zéros. Pour se rendre compte de l énormité de ce chiffre, il faut prendre une comparaison dans l Univers : l une des particules les plus petites de l Univers est l atome (voir figure 6), tandis que l Univers est ce que nous connaissons de plus grand (voir figure 5). On peut facilement deviner que le nombre d atomes contenus dans l Univers est immense (le chiffre 1 suivi de 100 zéros). En comparaison du nombre d interconnexions dans un seul cerveau, même un chiffre comme celui-ci paraît minuscule (voir figures 3 et 4). 10,000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, Figure 3. Nombre d atomes (l une des plus petites particules que nous connaissons) dans l Univers (ce que nous connaissons de plus grand). 10,000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000, 000 Figure 4. À la fin des années 1960, on avait calculé que les associations que les de neurones pouvaient établir s élevaient à 1 suivi de 800 zéros. Les estimations récentes montrent que même ce chiffre est au-dessous de la réalité!

10 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 29 Figure 6. L atome, l une des plus petites entités connues. Au bout d un doigt humain, il y a un grand nombre de billions d atomes, et dans l Univers entier un nombre égal à 10 suivi de 100 zéros. Reportez-vous aux figures 3 et 4 et à la page 28 pour comprendre le lien qui existe entre ces faits et les multiples connexions intervenant dans le réseau cérébral. Peu de temps après la première édition de ce livre, le Dr Pyotr Anokin de l université de Moscou, dont les dernières recherches avaient porté sur les capacités du cerveau dans le domaine du traitement de l information, établit que le chiffre 1 suivi de 800 zéros était très au-dessous de la réalité, et que la raison de cette estimation trop modeste était à chercher dans les limites imposées par les instruments de mesure dont on disposait, peu adaptés à l incroyable sensibilité des mécanismes cérébraux. Le chiffre qu il proposait était non pas 1 suivi de 800 zéros, mais un chiffre «qui écrit à la main s étirerait sur une ligne de plus de 10 millions et demi de kilomètres, tant les capacités de structurations et les potentialités de libre association du cerveau sont immenses! Avec une telle réserve de possibilités, notre cerveau est un véritable clavier sur lequel nous pouvons jouer des centaines de millions de mélodies variées qu il s agisse de nos comportements ou de notre intelligence. Aucun homme n a jamais, loin de là, exploité pleinement ses capacités intellectuelles. Nous n admettons pas de limites au pouvoir de notre cerveau il est illimité.» Ce livre est là pour vous aider à jouer de votre clavier mental réellement infini. On peut citer mille exemples des performances du cerveau : qu elles se traduisent par une mémoire extraordinaire ou des forces physiques surhumaines défiant les lois de la science, ces performances font désormais l objet de recherches. Elles sont prises au sérieux et donnent lieu à des applications pratiques.

11 30 Une tête bien faite

12 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 31 Figure 5. Les dimensions gigantesques de l Univers tel qu il nous est connu. Chaque sphère est à son tour mille millions de fois ( ) plus grande que la précédente.

13 32 Une tête bien faite Modèles perceptifs : l œil, le cerveau et la photographie Voyons tout d abord le système œil/cerveau/intellect. Jusqu en 1950, l appareil photographique fournissait un modèle pour le fonctionnement de notre système perceptif et l évocation de nos images mentales, la lentille de l appareil photographique correspondant au cristallin de l œil, et la plaque sensible au cerveau (voir figure 7). Cette conception a prévalu un certain temps, mais elle est loin d être exacte. Vous pouvez le vérifier en faisant les exercices suivants : placez-vous dans la position de quelqu un qui rêvasse tout en somnolant, fermez les yeux et évoquez votre objet préféré. Lorsque vous aurez enregistré intérieurement une image claire et nette de cet objet, faites ceci : Faites pivoter l objet devant vous. Examinez-le d en haut. Regardez-le d en bas. Modifiez sa couleur trois fois, au minimum. Éloignez-le, comme si la distance s était considérablement accrue. Rapprochez-le de nouveau. Donnez-lui des dimensions gigantesques. Réduisez-le à des proportions minuscules. Changez complètement sa forme. Faites-le disparaître. Faites-le réapparaître. Tout cela peut être fait sans grandes difficultés, alors que les accessoires et le mécanisme d un appareil photographique ne pourraient pas même amorcer la moindre de ces activités. L hologramme : modèle du fonctionnement cérébral Des progrès récents ont été réalisés dans une technique plus évoluée, qui, heureusement, nous fournit une comparaison plus féconde. Il s agit de l holographie. Ce procédé utilise la diffraction d un faisceau de lumière ou d un rayon laser. L un des deux faisceaux est dirigé vers la plaque photo-

14 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 33 Figure 7. Contrairement à ce que l on a pensé au début, le mécanisme cérébral est beaucoup plus complexe que le fonctionnement de l appareil photographique. graphique, tandis que l autre est réfléchi par l objet à photographier et va rejoindre l autre faisceau. La plaque spéciale utilisée pour l hologramme enregistre les millions de fragments obtenus par le choc des deux rayons. Quand la plaque spéciale est placée en face des rayons laser sous un certain angle, l image originale est reconstituée. Ce qui est surprenant, c est qu elle n est pas reconstituée sous forme d image plane, mais sous forme d un objet en trois dimensions, parfaitement représenté et n ayant pour tout support que l espace! Si l hologramme a pris l objet d en haut, de dessous ou de côté, le spectateur a l impression d avoir exactement l objet original sous les yeux. Ce qui est encore plus étonnant, c est que, si la plaque holographique opère une rotation de 90 degrés, on peut obtenir sur la même plaque jusqu à 90 images distinctes les unes des autres. Pour ajouter encore aux caractéristiques extraordinaires de cette nouvelle technique, si l on réduit en miettes la plaque au moyen d un marteau, chaque particule, placée en face de rayons laser spécialement orientés, rendra encore l image en trois dimensions.

15 34 Une tête bien faite On voit que l holographie fournit un modèle beaucoup plus fidèle que la photographie pour évoquer la façon dont le cerveau fonctionne, et elle nous fait entrevoir toute la complexité de l organisme qui est le nôtre. Figure 8. L hologramme : un modèle plus approprié de notre cerveau aux multiples facettes. Pourtant, même cette trouvaille de la technologie est loin d égaler les aptitudes exceptionnelles du cerveau. L holographie est ce qui approche certainement de plus près les performances de notre imagination, mais ses capacités de stockage sont minimes comparées aux millions d images que notre cerveau peut faire revivre à tout instant, dans n importe quel ordre. L holographie, d autre part, est statique. Elle ne peut accomplir aucun des exercices d orientation proposés page 32 si faciles à exécuter par le cerveau et qui, pourtant, impliquent un mécanisme extraordinairement compliqué. Et même si l holographie pouvait accomplir ces performances, elle ne pourrait pas, comme notre pensée peut le faire, se voir de l intérieur, les yeux fermés, en train d accomplir ces activités!

16 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 35 Quotient intellectuel et intelligence naturelle Les tests de Q.I. sont censés évaluer notre «niveau intellectuel» (et par conséquent on doit se fier à leurs résultats). Les résultats d un test portant sur le Q.I. peuvent être sensiblement différents si le sujet y est un tant soit peu préparé. On peut opposer d autres arguments à ces tests. Tout d abord, l étude sur la créativité de Berkeley montre qu un sujet dont les tests révèlent un Q.I. élevé n est pas pour autant capable de penser et d agir par lui-même. Il ne possède pas forcément le sens de l humour ou, s il l a, il n est peut-être pas capable de l apprécier chez les autres ni d apprécier ce qui est beau, ce qui est raisonnable, relatif, complexe, inédit. Il peut être avisé sans avoir de connaissances étendues ni la parole facile, ni une certaine souplesse de réaction. En second lieu, ceux qui soutiennent que le Q.I. permet d évaluer toute la gamme des aptitudes humaines n ont pas pensé que le test devrait porter sur trois domaines : 1) le cerveau dont on teste les aptitudes ; 2) le test lui-même ; 3) les résultats. Malheureusement, les défenseurs du Q.I. sont obnubilés par les résultats du test et ne tiennent pas compte de la nature du cerveau que l on teste. Ils ne se sont pas aperçus que leurs tests ne mesuraient pas une aptitude humaine fondamentale mais évaluaient une performance qui n avait été préparée par aucune formation préalable. Cela ressemble fort à ce qui aurait pu se passer au temps où la mode exigeait que les femmes chinoises aient les pieds bandés depuis leur naissance jusqu à l âge adulte. Il s agissait d arrêter la croissance du pied dont la petite taille était une marque de distinction. Il est aussi absurde de supposer que les dimensions du pied de la femme chinoise étaient celles d un corps normalement développé que d affirmer que les tests d intelligence mesurent un développement intellectuel normal. Notre développement intellectuel normal, comme les pieds des femmes chinoises, a été jugulé par nos jugements de valeur erronés et notre manque de formation. Il a ainsi été arrêté dans son essor.

17 36 Une tête bien faite À la décharge des tests de Q.I., rappelons leur histoire. Au départ, ils ne furent pas conçus comme une méthode élitiste, contrairement à ce que l on croit si souvent. Au contraire, le psychologue français Binet, ayant observé que les enfants suivant des études supérieures étaient presque exclusivement issus des classes sociales supérieures et trouvant cela injuste, inventa les premiers tests de Q.I. pour permettre à tout enfant ayant les facultés mentales requises de pouvoir poursuivre ses études. Ces tests offraient donc des possibilités incomparables à des enfants qui sans cela en auraient été privés. Les tests de Q.I. doivent être considérés comme un jeu, ou comme des «indicateurs» d un niveau de développement mental à un moment donné dans quelques domaines spécifiques. Ils peuvent ensuite servir à la fois de mode d évaluation des progrès dans ces domaines et de point de départ pour l amélioration de ces compétences, ce qui se traduirait par une hausse correspondante des résultats aux tests. L enfant : un modèle d excellence Un autre exemple des immenses capacités du cerveau humain et le plus convaincant est celui du fonctionnement et du développement d un enfant. Beaucoup de personnes s imaginent qu un enfant est un «petit être sans ressources et complètement dépendant». Rien n est moins vrai, car il accomplit des prouesses, qu il s agisse de ses apprentissages, de sa mémoire ou de ses processus intellectuels. Dès les premiers stades de son développement, ses performances sont supérieures à celles de l ordinateur le plus compliqué. À part quelques rares exceptions, tous les enfants parlent à l âge de deux ans, certains même avant. Le langage est un phénomène si universel qu on l admet sans discussion, mais l analyse du mécanisme langagier en révèle la très grande complexité. Faites l expérience d écouter quelqu un parler en imaginant que vous ne connaissez pas la langue qu il emploie, et que vous avez une connaissance très limitée des objets qu il désigne et des idées qu il

18 Vos capacités intellectuelles sont plus grandes que vous ne le pensez 37 exprime. Vous aurez non seulement beaucoup de peine à faire cette expérience, mais vous aurez du mal à distinguer les mots les uns des autres à cause de l imbrication des sons. C est pourtant une difficulté que les enfants parviennent à résoudre, de même qu ils arrivent à distinguer ce qui a un sens de ce qui n en a pas. Quand un petit enfant entend une suite de sons comme «alepetipetibébésétipamignonsa...», on se demande comment il peut comprendre quoi que ce soit! La condition pour qu un jeune enfant apprenne à parler est qu il ait déjà maîtrisé certains facteurs rythmiques, certains processus mathématiques, des éléments de musique, de physique et de linguistique, et les relations spatio-temporelles et logiques. Il possède déjà les mécanismes de la mémoire, de l intégration, de la créativité et du raisonnement. Cerveau gauche et cerveau droit fonctionnent depuis les premiers instants. Le lecteur qui doute encore de ses propres aptitudes a pourtant appris à parler et à lire. Comment peut-il être amené à mettre en doute un point de vue dont il est en même temps la preuve vivante? Et ensuite Il n y a aucun doute que les capacités intellectuelles de l homme sont beaucoup plus grandes qu on ne l a cru jusqu à maintenant. Dans les pages qui vont suivre, on tentera de mettre en lumière certains domaines où chacun pourra améliorer ses performances et se réaliser lui-même.

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

Message d information et mise en contexte :

Message d information et mise en contexte : Programme d'amélioration continue de la formation en génie SONDAGE ÉTUDIANT Dans le cadre de l implantation des qualités requises des diplômées et diplômés Message d information et mise en contexte : Le

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Cartes heuristiques et schémas conceptuels

Cartes heuristiques et schémas conceptuels Cartes heuristiques et schémas conceptuels En animation et en travail de groupe, la prise de note, l organisation des informations et leur utilisation efficace sont d une grande aide pour favoriser la

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A2 : Interpréter des documents A1 : Lire des textes continus Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B1 : Interagir avec

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Apprendrelaphotonumerique.com

Apprendrelaphotonumerique.com Le guide pour apprendre la photo facilement 1) Je me présente J'étais vraiment nul en photo. Pourtant, tout petit déjà, je savais que c'était ça que je voulais faire. J'étais tellement mauvais que je refusais

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU

THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU THEORIE SUR LES TROIS MODES DE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU Position du problème Soient O un observateur, X la chose qu il observe et F(X) l expression de l idée qu il se fait de la chose qu il observe. Schéma1

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 11 Faire un Album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Vous allez créer avec cette leçon un album de photo avec le logiciel «Albelli livre photo». 2 La préparation Le travail le plus important pour

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Guide des intelligences multiples

Guide des intelligences multiples Guide des intelligences multiples A n n e x e 1 2 Intelligences Verbale et linguistique Logicomathématique Spatiale et visuelle Musicale et rythmique Corporelle et kinesthésique Interpersonnelle Intrapersonnelle

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON

DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON DES MOMENTS GRATIFIANTS ET STIMULANTS TOUS LES JOURS L EXPÉRIENCE DES FRANCHISÉS KUMON LE PROGRAMME KUMON Découvrez le sentiment d épanouissement personnel que peut vous procurer la réalisation du plein

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004

Les verres. Introduction: TP: Musiverre: Page 1. Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Vincent et Jonas Le 19 novembre 2004 Les verres Introduction: TP: Nous avons choisi de faire un tp sur les notes que peuvent produire différents verres avec des quantités différentes d eau. Car nous voulions

Plus en détail

Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées

Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées Approche quantitative Interprétation d une analyse de variance avec mesures répétées «Les faits sont têtus. Il est plus facile de s arranger avec les statistiques.» Mark Twain L objectif de ce document

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL Préparé par le GROUPE DE COMPÉTENCE «MUSIQUE» CONSEIL RÉGIONAL DE LA CULTURE SLSJ DÉCEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES..

Plus en détail

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le

LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL. Préparé par le LES BÉNÉFICES RELIÉS À L APPRENTISSAGE DE LA MUSIQUE DOCUMENT DE TRAVAIL Préparé par le GROUPE DE COMPÉTENCE «MUSIQUE» CONSEIL RÉGIONAL DE LA CULTURE SLSJ DÉCEMBRE 2008 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES..

Plus en détail

LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE

LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE APPRENEZ LE PIANO COMME UN PRO Vos premières leçons pour des progrès durables et continus Ce cours de piano vous est offert par : http://www.cours-de-musique-en-ligne.com/

Plus en détail

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE Le but d une expérience de laboratoire est souvent de vérifier un résultat théorique à l aide d un montage. Puisqu il est impossible (sinon très rare)

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur)

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur) CENTRAL MARKET Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes 1. Matériel 78 cartes : 50 cartes produits, 15 cartes action, 5 cartes revenu (1 de chaque couleur) 5 cartes rappel de couleur (1 de chaque

Plus en détail

T A B L E A U X D O B J E T S E T D A T A B I N D I N G

T A B L E A U X D O B J E T S E T D A T A B I N D I N G T A B L E A U X D O B J E T S E T D A T A B I N D I N G L AUTEUR DE CE TUTORIEL Dominique DAUSSY 3 Place de la Galaxie 76400 TOUSSAINT Mail : daussy.dominique@orange.fr Web : http://dominique-daussy.fr

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier

. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Partie 1. Connaître les critères de sélection : un préalable indispensable pour optimiser son dossier Certains élèves songent dès la seconde à poursuivre leurs études en classe préparatoire ou autre filière

Plus en détail

Notions 1fondamentales

Notions 1fondamentales Notions 1fondamentales Illustrator, pourquoi faire Que vous souhaitiez créer un logo ou une illustration élaborée à partir d une feuille blanche, Illustrator est l outil de dessin vectoriel par excellence.

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter!

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter! TITRE IMAGE 3D classe : quatrième durée : deux heures la situation-problème La 3D mania continue! Avec Avatar et Shrek le cinéma s en était donné à cœur joie. Maintenant, c est au tour des magazines. Un

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans.

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans. 5... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Dossier pédagogique Raconte-moi le musée

Dossier pédagogique Raconte-moi le musée Dossier pédagogique Raconte-moi le musée Activité offerte aux élèves du premier cycle du primaire Musée Marguerite-Bourgeoys Page 1 Table des matières Raconte-moi le musée Avant votre visite au Musée Vous

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012)

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012) Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques (Version 2.0, 2012) Voyez http://cogsci.psu.edu/ pour l usage et crédit en ligne Veuillez fournir vos coordonnées ci-dessous: Nom: Email: Téléphone: Veuillez

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS

BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS BUSINESS STORAGE NAS GUIDE DE PROGRESSION DES OPPORTUNITÉS La gamme de produits Seagate Business Storage NAS aide les revendeurs à valeur ajoutée à répondre aux besoins des clients recherchant un stockage

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes

Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Module : la veille informationnelle en DCG : la construction d un Netvibes Ce module est destiné aux étudiants de DCG 2 et de DCG 3 Il est construit en co-animation par un enseignant disciplinaire et un

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise

HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang. SI28 - Projet intéractif. Initiation à la langue chinoise HERVIEU Valentin ODDON Agathe LU Jigang SI28 - Projet intéractif Initiation à la langue chinoise 1 Introduction En tant que groupe franco-chinois et étudiants en génie informatique, nous avons décidé d

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

le scepticisme, 1 Philosophie de la connaissance séance 6

le scepticisme, 1 Philosophie de la connaissance séance 6 le scepticisme, 1 Philosophie de la connaissance séance 6 M. Cozic 1. le scepticisme et les arguments sceptiques 1.1. les formes du scepticisme le scepticisme scepticisme = conception selon laquelle nous

Plus en détail

Ordinateur, programme et langage

Ordinateur, programme et langage 1 Ordinateur, programme et langage Ce chapitre expose tout d abord les notions de programme et de traitement de l information. Nous examinerons ensuite le rôle de l ordinateur et ses différents constituants.

Plus en détail

Contexte. Problèmes posés

Contexte. Problèmes posés CONCEPTION ET EVALUATION D UN COURS EN LIGNE DESTINE A AMELIORER LES COMPETENCES DE FUTURS ENSEIGNANTS EN EDUCATION PHYSIQUE A L ANALYSE DE TACHES. DES SAVOIRS TECHNIQUES AUX COMPETENCES PEDAGOGIQUES Catherine

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

Copyright Zen & Organisée

Copyright Zen & Organisée A T E L I E R M I N D M A P P I N G : D E S S I N E R P O U R O R G A N I S E R SES I D E E S ET B O O S T E R SA C R E A T I V I T E! V E N D R E D I 4 A V R I L 2014 INTERVENANT Diane BALLONAD ROLLAND

Plus en détail

Mathématique en arts - La visite sans guide 9 e -12 e année

Mathématique en arts - La visite sans guide 9 e -12 e année Mathématique en arts - La visite sans guide 9 e -12 e année 1. Tandis que vous parcourez ce splendide musée de notre capitale nationale, vous ne savez peut-être pas qu Ottawa est la quatrième des plus

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

Par combien de zéros se termine N!?

Par combien de zéros se termine N!? La recherche à l'école page 79 Par combien de zéros se termine N!? par d es co llèg es An dré Do ucet de Nanterre et Victor Hugo de Noisy le Grand en seignants : Danielle Buteau, Martine Brunstein, Marie-Christine

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 Barrière Emmanuel MST 1 MPE Rapport de stage Stage du 24 au 28 Février 2003 Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 J ai réalisé cette semaine de stage à la Maison de Kirikou à Angoulême, et après

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie

Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie Leçon N 16 Création d un album de photo avec ALBELLI 2 ème partie 2 Préparation Le travail le plus important pour créer un album de photo c est la préparation. 2.1 Choisir les photos. Dans un premier temps

Plus en détail

ANGLAIS, LANGUE SECONDE

ANGLAIS, LANGUE SECONDE ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS 1999 Quebec ANGLAIS, LANGUE SECONDE PRÉSECONDAIRE ANG-P005-2 ANG-P006-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MARS

Plus en détail

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION

AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION AUSTÉRITÉ : RÉFLEXION VERS L ACTION Des outils pour la réflexion INTRODUCTION Les politiques d austérité du gouvernement ont des effets importants sur les groupes et sur les gens avec qui nous travaillons.

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Statistiques. Chaos viii. Le moulin de Lorenz http://www.chaos-math.org

Statistiques. Chaos viii. Le moulin de Lorenz http://www.chaos-math.org Statistiques Chaos viii. Le moulin de Lorenz http://www.chaos-math.org Chaos est un film mathématique constitué de neuf chapitres de treize minutes chacun. Il s agit d un film tout public autour des systèmes

Plus en détail

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes»

5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» 5.8. Désignation orale et écrite des grands nombres et «émoticômes» Niveau : cycle 3 Modèle proposé : séquence de 2 séances Certaines activités peuvent être proposées périodiquement (entraînement, consolidation..)

Plus en détail

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première?

6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? 6 : La Seconde Guerre mondiale allait-elle être différente de la Première? Durée de la leçon Matériel et préparation Autres notes pour les éducateurs 1 période (75 minutes) Feuilles de travail sur l histoire

Plus en détail