dissertatio

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "dissertatio www.groupeeac.com"

Transcription

1 s e r i o m é m r i n e v a d ns dissertatio

2 L enseignement des cursus Mastère est dispensé aux étudiants post Licence sur une durée de deux années. Il correspond à un programme de niveau Master comportant 300 ECTS. L EAC a ouvert ses portes à l international et offre des cursus Mastère dans les domaines de l Art, de la Culture et du Luxe intégralement dispensés en anglais. Durant la première année du Mastère, les étudiants analysent différents champs du développement des arts et de la culture qu ils formalisent dans un Mémoire. Travail de réflexion et de recherche, il est soutenu devant un Jury, dans lequel siège un membre de l EAC garant de la cohérence et de l équité entre tous les jurys, le Directeur de Recherche [DR], professeur de l EAC qui suit le travail de l étudiant tout au long de l année et une personnalité extérieure à l école [PE] qui garantit la pertinence professionnelle des travaux et le niveau de compétence atteint. Durant la deuxième année du Mastère, les étudiants réalisent un projet professionnel en partenariat avec des entreprises ou organisations culturelles. Travail de terrain, il favorise la mise en application des techniques d ingénierie de projet abordées dans les différents Mastères. Ce projet est soutenu devant un jury pluridisciplinaire dans lequel siègent les professionnels des organisations culturelles. Au terme de 5 années de formation après le bac, les étudiants qui valident 300 ECTS reçoivent le titre de l EAC, Ecole d Art et de Culture. Pour délivrer les titres certifiés par l État au niveau I de Manager de Projet Culturel (J.O. du 05/03/06 et J.O. du 07/02/09) et de Manager du Marché de l Art (J.O. du 21/02/08), le jury de diplôme se réunit. Il est composé de la direction pédagogique, des responsables des projets professionnels et de personnalités extérieures. Souverain dans l attribution finale des titres certifiés, le Jury s assure que les étudiants possèdent les compétences professionnelles requises pour ces diplômes respectifs. The MBA programmes, for a duration of two years, are offered to students holding a Bachelor s degree. They correspond to a Master level programme with 300 ECTS. The EAC has opened its doors to the world through international MBA programmes fully taught in English in the fields of Art, Culture and Luxury Management. During the first year of the MBA, students analyze various fields of arts and culture development which they formalize in a final dissertation. Research work is presented in front of a Jury, on which there is a member of the EAC, who guarantees the coherence and equity between all the juries, the Director of research, professor following the work of the student throughout the year, and a person from outside the EAC school, who guarantees the professional relevance of the work and the level of the skills achieved. During the second year of the MBA, students carry out a professional project in partnership with companies or cultural organizations. Field work gives the opportunity to apply project engineering techniques acquired during the training. This project is presented in front of a multi-disciplinary jury on which there are professionals from cultural organizations. At the end of the 5 year higher education training, students who validate 300 ECTS receive the title of the EAC business school in Arts and Culture. The graduation board meets to deliver the level I state-certified titles of Manager of Cultural management (Official gazette dated 05/03/06 and Official gazette dated 07/02/09) and of Manager of the Art Market (Official gazette dated 21/02/08). The board is composed of the Director of studies, the director of Professional projects and outside personalities. Sovereign in the final awarding of the state-certificated title, the graduation board makes sure that the students possess all the required professional skills for these respective diplomas.

3 sommaire summary Culture Un métier, une passion A career, a passion Les mémoires - Dissertations Une dynamique de professionnalisation A step to professionalisation Souvenir d avenir - Remembrance and beyond Interview de Raphaëlle Lenoir Interview with Raphaëlle Lenoir Index des mémoires MBA marché de l art Art market dissertations Index des mémoires MBA médiation culturelle Cultural coordination dissertations

4 la culture, un métier, une passion 4 Le Groupe EAC rassemble des écoles spécialisées dans la culture, les arts, et le luxe. Implanté à Paris, Lyon et Monaco ce sont plus de 400 étudiants et 600 adultes qui sont formés chaque année. Afin d apporter une valeur ajoutée aux études et d être en phase avec l harmonisation européenne et mondiale des diplômes, les différents cursus des écoles du Groupe EAC sont organisés selon la nomenclature européenne et développent la professionnalisation dans les secteurs suivants : audiovisuel, cinéma, art et patrimoine, média, édition, arts de la scène et de la rue, musique, marché de l art, objets d arts et de collection, gemmologie, joaillerie Pionnier dans la réflexion sur l évolution des métiers de la culture et créateur de la marque de Manager Culturel, le Groupe EAC a mis en œuvre des diplômes aujourd hui reconnus par l Etat tels que. Manager de projet culturel (niveau I) Manager du marché de l art (niveau I) Médiateur culturel (niveau II) Négociateur en objets d art et de décoration (niveau II) La force du Groupe EAC réside dans sa capacité à développer depuis 1985 une ingénierie pédagogique innovante basée sur la notion de Projet. Plus de 80 projets professionnels sont montés chaque année en partenariat avec des entreprises du secteur privé et public ainsi qu avec des structures institutionnelles. Ces projets favorisent la transition entre les études et l emploi et permettent aux étudiants de vivre la réalité du milieu professionnel tout au long de leur formation. Claude Vivier Le Got / Présidente du Groupe EAC

5 L organisation des études, qui favorise l harmonisation internationale des diplômes, couplée à l ingénierie pédagogique forte basée sur la notion de projet et le développement de compétences, sont les facteurs clés de la réussite des écoles EAC et, par voie de conséquence, de ses étudiants. Administrer le spectacle vivant, un centre culturel, une galerie d art Analyser les circuits de promotion et de diffusion des arts et de la culture Concevoir et organiser des actions de médiation culturelle Coordonner la chaîne de fabrication d un film Créer, développer et dynamiser un festival Expertiser, assurer et commercialiser des objets d art Maîtriser les questions juridiques, fiscales et sociales des secteurs culturels Organiser des expositions, des spectacles Produire, diffuser et distribuer les arts et la culture Promouvoir des artistes, des talents Développer la création et la commercialisation de la Haute Joaillerie Diriger une maison de ventes aux enchères Valoriser le patrimoine, développer le tourisme culturel 5

6 culture: a career, a passion 6 The Group EAC, Business school of Arts, Culture and Luxury located in Paris, Lyon and Monaco, trains over 400 students and 600 adults every year. To bring an added value to the studies and to be in line with the European and world harmonization of diplomas, the different programmes of the Group EAC are organized according to the European nomenclature and develop professionalisation in the following sectors: broadcasting, cinema, art and heritage, media, publishing, performing arts and street arts, music, art market, works of art and collection, gemmology, jewellery A pioneer think tank on the evolution of careers in the cultural field and creator of the Cultural Manager brand, the Group EAC implements statecertified diplomas such as: Manager of Cultural projects (level I) Manager of the Art Market (level I) Cultural mediator (level II) Trader in art objects (level II) The strength of the Group EAC lies in its capacity to develop, as it has done since 1985, innovative and transverse educational engineering based around Projects. More than 80 professional projects are undertaken every year in partnership with companies of the private and public sectors as well as institutions. These projects facilitate the transition between studies and employment and allow students to live the reality of the occupational environment throughout their training. Claude Vivier Le Got / CEO of the Group EAC

7 The organization of the studies, geared towards the international harmonization of diplomas, coupled with the strong educational engineering based around projects and the development of skills, are the key factors of the success of the EAC schools and, consequently, the success of its students. Manage live performances, cultural centres, art galeries Analyze the promotion and distribution circuits of the arts and culture Develop and organize cultural mediation Coordinate the work flow of a movie production Create and develop a festival Value, insure and market works of art Master the legal, fiscal and social issues of the cultural sectors Organize exhibitions, shows Produce, promote and distribute the arts and culture Promote artists and talents Develop the creation and marketing of luxury jewellery Manage an auction house Value heritage, develop cultural tourism 7

8 8 les mémoires, une dynamique de professionnalisation

9 L élaboration du mémoire de recherche représente un moment fort dans la formation intellectuelle et professionnelle des étudiants. Il s agit de produire un document d une centaine de pages portant sur un domaine culturel, qui est le fruit d un travail de réflexion et de recherche organisé autour d une problématique. Le mémoire permet à chaque étudiant d approfondir de manière unique un espace de connaissances. Il représente ainsi un outil indispensable pour débuter sa carrière professionnelle puisqu il permet à l étudiant : de démontrer son aptitude à travailler en autonomie et sa capacité à apporter des éléments de réponse inédits à un problème donné, en choisissant des outils de mesure et d analyse aussi bien qualitatifs que quantitatifs, de construire son réseau en allant à la rencontre des acteurs culturels (managers, artistes, chercheurs, publics, etc.), des Directeurs de structure ou d établissement culturel, d élus, d experts, de marchands, des concepteurs et organisateurs d événements, des producteurs etc., de se positionner dans la perspective de son avenir professionnel, en élisant un domaine de prédilection dans lequel chacun développe une expertise particulière. L étudiant est ainsi identifié comme particulièrement compétent dans un ou plusieurs secteurs liés au management de projet (MBA MC) ou au management du marché de l art et à l expertise (MBA MA). La méthodologie de recherche ainsi que les connaissances acquises constituent un apport indéniable pour poursuivre des études en deuxième et dernière année de formation Mastère, dont les contenus s articulent autour d analyses et de réalisations professionnelles. En effet, en plus d avoir développé des méthodes de travail qui constituent un savoirfaire indispensable à qui prétend embrasser une carrière à des postes à responsabilité, les connaissances liées aux recherches accomplies via le mémoire permettent aux étudiants de comprendre les nouveaux enjeux et de répondre aux nouvelles problématiques professionnelles des entreprises de la culture et du marché de l art. 9

10 10... et une démarche scientifique

11 Un mémoire est un travail intellectuel de recherche, rigoureux et précis, qui nécessite la mise en place d outils d analyse particuliers dans le but de mieux comprendre un phénomène. Pourquoi? Parce que chacun a sa vision du monde, c est-à-dire son propre regard sur les événements et les phénomènes. Chacun a souvent l impression, voire la conviction, de penser juste sous le seul prétexte de sa propre conception ou opinion des choses. C est la subjectivité. La démarche scientifique doit tendre à l objectivité, même si celle-ci demeure toujours un idéal. Pour s approcher de cette neutralité, il convient d adopter une démarche scientifique, ce qui suppose de dépasser ses idéologies personnelles et ses intuitions, de faire preuve d une incontestable honnêteté intellectuelle. C est pour ces raisons que la démarche scientifique repose sur des postulats et des règles strictes. Elle vise à valider des hypothèses tout en les mettant à l épreuve des discours, des écrits, de la réflexion et du terrain. Contrairement au sens commun cette attitude se base sur des principes généraux et des théories. Globalement, il s agit ni plus ni moins que de décrire, expliquer, analyser, comprendre, problématiser, anticiper et prédire l évolution des phénomènes de notre environnement. Un travail de recherche suppose l autonomie mais pas la solitude : un chercheur isolé est bien souvent un chercheur perdu, vite démotivé. C est la raison pour laquelle les étudiants sont d une part encadrés individuellement par un Directeur de recherche, avec qui s opèrent une rencontre et un dialogue essentiels pour l accomplissement du mémoire et d autre part collectivement par le professeur de méthodologie de recherche, ainsi que le responsable des Mastères. Naturellement, chaque Directeur est affecté à un sujet en adéquation avec son domaine de compétence Le mémoire est le premier travail d envergure dans le parcours de formation. Pour cette raison, il faut moins y chercher la quantité des informations ou la qualité des résultats obtenus que le témoignage d une progression intellectuelle non déconnectée du terrain, exprimée par la capacité à construire une recherche fondée sur une démarche à la fois cohérente et rigoureuse.

12 12 quels sujets? Le principe fondateur est le suivant : chaque étudiant jouit d une totale liberté dans le choix et la définition de son sujet de mémoire. Cependant, une discussion est initiée avec l encadrement pédagogique pour guider l étudiant et s assurer que son objet d étude réponde à trois critères incontournables pour lui permettre de réaliser un travail valable : caractère inédit ou approche novatrice d un sujet, faisabilité de la recherche dans l espace et le temps, pertinence professionnelle, Evidemment, le champ d investigation des étudiants est immanquablement circonscrit aux territoires des arts et de la culture. En expansion, les secteurs explorés sont en mouvement permanent et ont des frontières très perméables, ce qui explique la grande diversité et la multiplicité des thématiques abordées par les étudiants de l EAC. Le travail d un mémoire de recherche est délimité par un sujet mais aussi et surtout par une question centrale qui oriente toute l analyse : la problématique. Elle est essentielle, car il est impossible d étudier un domaine dans toute sa globalité. Pour cette raison, l étudiant est évalué sur sa capacité à poser les bonnes questions et à se donner les moyens d y répondre, puis sur la pertinence de ses propositions quand il s agit de préconiser des pistes de réflexion et des actions professionnelles.

13 cahier des charges du mémoire De plus, les hypothèses qui sont émises sur ce qui en constitue l objet d analyse se situent dans un courant de recherche particulier. Certains valorisent des approches esthétiques, d autres des approches managériales, commerciales, sociologiques, politiques, anthropologiques, historiques, etc. Cette pluralité fait la richesse des mémoires et des étudiants. L EAC affirme sa spécificité en imposant une structure unique à tous les mémoires : ceux-ci s organisent obligatoirement autour de deux parties, précédées d une introduction et aboutissant à une conclusion. Cette structure relate la logique originale qui préside à l accomplissement de ces travaux, conjuguant approches scientifique et professionnelle. Ainsi, la première partie correspond-elle à la recherche fondamentale, en fixant le cadre théorique du sujet étudié, alors que la deuxième partie relève de la recherche appliquée, car elle permet d appréhender le sujet dans sa réalité concrète et professionnelle. 13

14 L introduction Elle délimite un champ de recherche, en définit le domaine, précise le sujet, expose la problématique et explique l objectif de la recherche, définit rapidement un cadre théorique et, par conséquent, précise la méthodologie. 12 La première partie Sans théorie et sans concept l étude n a pas de valeur. Aussi, la première partie précise la perspective théorique dans laquelle on s inscrit. La théorie sert à justifier la scientificité d une recherche et à légitimer celle-ci dans un courant de pensée. Le cadre théorique permet de présenter les travaux déjà effectués sur le sujet et sur le domaine choisis, ce qui crédibilise la recherche. Cette partie est nécessairement constituée d hypothèses qui sont le point de départ des interrogations. Tout le travail consiste à les vérifier. Qu est-ce qu une hypothèse de recherche? C est une présomption. C est la réponse présumée à la question dont on ne sait pas encore si elle est fondée ou contestable. L hypothèse permet d organiser la recherche autour d un but précis : vérifier précisément la validité de l hypothèse. Cela permet de faire la liaison entre les parties du mémoire, entre les données abstraites et le concret, entre la théorie et la vérification dans la pratique. La seconde partie Afin de vérifier la justesse des hypothèses, les étudiants se donnent les moyens de mesurer des objets, des situations, des comportements. Il faut ensuite interpréter les données et les discuter, dans le but de découvrir le sens général du compte rendu brut du résultat de l analyse des données en le rattachant aux autres connaissances dont l étudiant dispose. De la sorte, ces données sont transformées en informations signifiantes. Cette discussion consiste à faire un retour sur le cadre théorique en fonction des résultats.

15 En effet, le simple énoncé des résultats ne suffit pas à leur donner du sens. C est précisément cette étape qui permet à l étudiant de prendre un certain recul par rapport à sa recherche afin d en évaluer les conséquences avec plus de discernement. Avec la discussion des résultats, la boucle du processus de recherche est alors bouclée et la seconde partie du travail peut alors se focaliser sur les propositions professionnelles pertinentes. Par ailleurs, la discussion des applications des résultats obtenus comprend des suggestions pour répondre à de nouvelles questions soulevées par l étude, ainsi que d autres pistes de recherche qu il serait souhaitable d examiner. La conclusion Elle rend compte des résultats obtenus, répond clairement à la question centrale posée dans l introduction, explique quels sont les résultats concrets obtenus, mais elle doit aussi et surtout préciser les limites du travail et le mettre en perspective dans un cadre plus large. 15

16 16 dissertations, a step towards professionalisation

17 The elaboration of the research thesis is an important moment in the intellectual and professional training of the students. It consists in producing a document of one hundred pages on a cultural issue, which is the fruit of reflection and research organized around a given problem. The report allows every student to gain a deeper understanding of a unique field of knowledge. It therefore represents an essential tool to begin a professional career because it allows the students: to demonstrate their capacity to work autonomously and to bring unpublished elements of answers to a given problem, by choosing tools to measure and analyse both qualitatively and quantitatively, to build up a network by meeting actors of the cultural world (managers, artists, researchers, public, etc.), directors of structures or cultural establishments, experts, traders, designers and event planners, producers etc., to position themselves in their future professional field, by selecting a specific field to develop a particular expertise; they are then identified as specialized in one or several sectors in relation to cultural mediation, project management or management of the art market. 17

18 18... a scientific approach

19 A thesis is an intellectual research work, rigorous and precise, which requires the implementation of particular analysis tools to better understand a particular phenomenon. Why? Because everyone has their own vision of the world, i.e. their own view on certain events and phenomena. People often have the impression, even the conviction, that they are right simply through their own conception or opinion of things. This is subjectivity. The scientific approach aims at objectivity, even if this one always remains an ideal. The best way to reach neutrality is to adopt a scientific approach which means going beyond one s personal ideologies and intuitions, to show an indisputable intellectual honesty. It is for these reasons that the scientific approach is based on a general premises and strict rules. It aims to validate hypotheses testing them through speeches, papers, reflection and field reality. Contrary to pure common sense this attitude is based on general principles and theories. More generally, the aim is to describe, explain, analyze, understand, question, anticipate and predict the evolution of phenomena in our environment. Research work requires autonomy but not solitude: an isolated researcher is very often a lost, rapidly demotivated researcher. This is why students are supervised on the one hand individually by a director of research with whom regular meetings and dialogue are essential for the fulfilment of the thesis and on the other hand collectively by the professor of research methodology as well as the EAC programme coordinator. Naturally, every director of research is allocated to a subject in adequacy with his field of expertise The thesis is the first large-scale work in the educational pathway. For that reason, it is necessary to focus less on the quantity of information or the quality of the obtained results than on the testimony of an intellectual progress connected to field reality, expressed by the capacity to build research based on a coherent and rigorous approach.

20 20 wich topics? The founding principle is the following: every student enjoys total freedom in the choice and the definition of the subject of his/her thesis. However, discussion with the director of research guides the student and ensures that the study answers three major criteria to allow him/her to carry out valid work: innovative approach and unpublished character of the subject, feasibility of the research in space and time professional relevance Obviously, the students field of investigation is inevitably confined to arts and culture. The fields are ever expanding, the explored sectors are in permanent movement and have very permeable borders, which explains the huge diversity and the multiplicity of themes addressed by the EAC students. The work of a research thesis is bounded by a subject but also by a central question which directs all the analysis. This is essential, because it is impossible to study a particular field in its entirety. For that reason, the students are assessed on their capacity to raise the right questions and to procure the means to answer them, then on the relevance of their proposals when it comes to recommending lines of thought and professional actions. Furthermore, the hypotheses that are made on what constitutes the object of analysis are situated in a particular current of research. Some

21 specifications of thesis value aesthetic approaches, others managerial, commercial, sociological, political, anthropological, historic approaches, etc. This plurality constitutes the wealth of the theses and the students. The EAC asserts its specificity by imposing a unique structure on all the dissertations: these are necessarily organized in two parts, preceded by an introduction and leading to a conclusion. This structure provides the original logic which presides over the fulfilment of these works, conjugating scientific and professional approaches. The first part therefore corresponds to basic research, by fixing the theoretical framework of the studied subject, while the second part implies applied research, because it sets the subject in its concrete and professional reality. 21

22 The introduction The introduction bounds a field of research, defines the study area, specifies the subject, exposes the problem and explains the objective of the research briefly defines a theoretical framework and, consequently, specifies the methodology. 2O The first part Without theory and concept the study has no value. Therefore, the first part sets the theoretical perspective. The theory serves to justify the scientific aspect of the research and to legitimize it in a current of thought. The theoretical framework is the opportunity to present work already done on the subject and on the chosen area, which gives credibility to the research. This part is inevitably made up of hypotheses which are the starting point of the questioning. The work then consists in verifying them. The hypotheses enable students to organize their research around a precise purpose: verify exactly the validity of the hypotheses. It allows them to make the connection between the parts of the report, between the abstract data and concrete facts, between theory and verification in practice. The second part To verify the correctness of the hypotheses, students need to procure the means to measure objects, situations, behaviours. It is then necessary to interpret the data and to discuss them, in order to discover the general sense of the gross report of the results of the data analysis by connecting it with other knowledge the student has acquired. These data are thus transformed into significant information. This discussion consists in returning to the theoretical framework according to the results. Indeed, the simple statement of the results is not enough to give them meaning. It is at this stage that the student is able to take a step back regarding his research and

23 to estimate the consequences with more discernment. With the discussion of the results, the research loop is looped and the second part of the work can then focus on the relevant professional proposals. The discussion of the applications of the obtained results includes suggestions to answer new questions raised by the study, as well as other paths of research which it would be relevant to examine. The conclusion The conclusion reports on obtained results, answers clearly the central question set in the introduction, explains the concrete results obtained, but above all should specify all the limitations of the work and put it in perspective within a wider framework. For students whose mother tongue is neither French, nor English, the EAC adjusts its requirements to accompany them at best in their research work. 23

24 Souvenir d avenir, entretien avec Raphaëlle Lenoir Remembrance and beyond, interview with Raphaëlle Lenoir Quel est votre itinéraire post-baccalauréat? What have you done since leaving secondary school? 24 Après l obtention de mon bac Littéraire, j ai décidé de m orienter vers un cursus d histoire de l art et d archéologie. Après un an à l université en histoire de l art, j ai décidé de me réorienter vers une licence de restauration du patrimoine, en spécialité peinture de chevalet. Voulant élargir mon domaine de de compétence, j ai décidé de tenter le mastère Management de projets culturels à l EAC. After graduating at secondary school I decided to follow archaeology and Art history programme at University. After one year I understood that I preferred a bachelor in heritage restoration with specialization in easel painting. In order to increase my range of skills, I decided to try the Cultural projects management MBA at the EAC.

25 Comment avez-vous choisi le thème de votre sujet de mémoire? How have you chosen your final dissertation theme? Mon mémoire portait sur l enjeu des expositions blockbuster au sein des institutions muséales françaises. Je désirais travailler sur la réalisation et la gestion des expositions. En me documentant sur le sujet, et grâce à l aide de ma directrice de mémoire, j ai rapidement réalisé que les expositions dites «blockbuster» étaient un sujet sensible d actualités pour les musées, sujet qui n avait été que très peu traité. Ce sont ces deux composantes qui m ont décidé à choisir le thème de mon mémoire. My dissertation focused on the challenge of the blockbuster expositions in the French museums. I wanted to work about the realization and the management of the expositions. Researching documents on this subject and thanks to my director of research, I soon realized that the so called blockbuster expositions were a sensitive and topical subject for the museums, a subject that was rarely handled. These two reasons allowed me to choose my dissertation theme. Quels en sont les principaux acquis et les principales satisfactions? What have you learnt most from your dissertation work and what are the main satisfactions? Ce travail de mémoire m a beaucoup appris, tant sur le fond du sujet traité que dans la forme et la méthodologie à acquérir pour des travaux professionnels. J ai pu approfondir ma connaissance du monde culturel et de son fonctionnement, et également rencontrer de nombreux acteurs du secteur muséal. Ces échanges m ont permis d enrichir mes propos et de saisir les clefs de compréhension de certains secteurs culturels. Réaliser un travail de mémoire, avec l aide et les conseils apportés par l EAC, a été très satisfaisant et enrichissant intellectuellement. Through this memory work I have learnt many things about the matter and the development of a methodology for professional works. I could increase my knowledge of the cultural world and its working and also meet many people involved in the museum sector. These meetings allowed me to enrich my intentions and to provide a key to understanding certain cultural fields. To realize a memory work with the support and the counseling of EAC was very gratifying and intellectually enriching. 25

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Level 2 French, 2003

Level 2 French, 2003 For Supervisor s 2 90398 Level 2 French, 2003 90398 Read and understand written language in French in less familiar contexts Credits: Six 9.30 am Friday 28 November 2003 Check that the National Student

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Create your future ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION.

Create your future ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION. Create your future IPAC DESIGN GENEVE ECOLE DES METIERS D ART ET DE COMMUNICATION. DESIGN & COMMUNICATION L ESPRIT IPAC DESIGN GENEVE «J ai beaucoup mieux à faire que m inquiéter de l avenir. J ai à le

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES ATTENTION : Tout formulaire de candidature qui présentera des erreurs ou anomalies dans le remplissage des champs NE POURRA ETRE PRIS EN CONSIDERATION.

Plus en détail

MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2)

MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2) MASTER DROIT DES AFFAIRES (M1, M2) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit des affaires Présentation Le Master Droit des affaires de Chambéry

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

Diplôme universitaire. French StudieS

Diplôme universitaire. French StudieS Diplôme universitaire French StudieS «être français, c est justement prendre en considération autre chose que la france Journal, 1957-1960, Denoël, 1976, p. 25» le mot de la directrice «Vous êtes : French

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES

MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES MUSEE DU QUAI BRANLY MEMORANDUM POUR UNE DEMANDE DE BOURSE D ETUDES POST-DOCTORALES Imprimer le formulaire puis le SIGNER et le DATER avant de le photocopier en 2 exemplaires à joindre au dossier original

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION Direction des Partenariats Internationaux - Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Program Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 INTITULE

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY GALA BÉNÉFICE DU CENTRE CANADIEN D ARCHITECTURE CCA MAISON SHAUGHNESSY 11 JUIN 2009 Seul le discours prononcé fait foi 1 Depuis 20

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès

The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès The Euro-Mediterranean University of Fez L Université Euro-Méditerranéenne de Fès Excellence in Higher Education, Research and Innovation L excellence dans l enseignement supérieur, la recherche et l innovation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme

Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Formulaire de candidature pour les bourses de mobilité internationale niveau Master/ Application Form for International Master Scholarship Programme Année universitaire / Academic Year: 2013 2014 A REMPLIR

Plus en détail

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com

À DISTANCE LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL. www.groupeeac.com LE MBA MANAGER DE PROJET CULTUREL & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA TACLE VIVANT MUSIQUE ART & PATRIMOINE AUDIOVISUEL CINÉMA SPECTACLE VIVANT

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

DECEMBER 1-6 2015 BOOTH G09 LAFFANOUR

DECEMBER 1-6 2015 BOOTH G09 LAFFANOUR DECEMBER 1-6 2015 BOOTH G09 LAFFANOUR GALERIE DOWNTOWN / PARIS 18 Rue de Seine, 75006, Paris Jean Prouvé (1901-1984) Long Compass Table Ca. 1953 Pour Design Miami/ 2015, la Galerie Downtown rend hommage

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Master of Science ParisTech Année / Year 20... - 20...

Master of Science ParisTech Année / Year 20... - 20... PHOTOGRAPHIE PHOTOGRAPH http:www.paristech.org DOSSIER DE CANDIDATURE APPLICATION FORM Master of Science ParisTech Année Year 20... - 20..., 352*5$00( 628+$,7( 0$67(5 352*5$0 (19,6$*(',, &225'211((6 3(56211((6

Plus en détail

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE

CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE CURRENT UNIVERSITY EDUCATION SYSTEM IN SPAIN AND EUROPE 1 st Cycle (1 Ciclo) (I livello) DEGREE (Grado) 240 ECTS (European Credit Transfer System) credits* over four years of university study). The equivalent

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Paris-Saclay, Yes We Can!

Paris-Saclay, Yes We Can! Liste de candidats Nom de la liste : Paris-Saclay, Yes We Can! Election des représentants des doctorants au conseil du collège doctoral 1 Profession de foi : Cette liste est composée de doctorants issus

Plus en détail

Module Title: FRENCH 6

Module Title: FRENCH 6 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: FRENCH 6 Module Code: LANG 7001 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Studies

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail

French / English bilingual and bicultural section

French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais (6 ème / 5 ème / 2 nde ) French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT

CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT CONTRAT D ETUDES - LEARNING AGREEMENT Règles générales La présence aux séances d enseignement des modules choisis est obligatoire. Chaque module comporte des séances de travail encadrées et non encadrées

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi

companies FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE May 30th, 2013 Département de la solidarité et de l'emploi FEDERAL BILINGUAL VET DIPLOMA IN COMMERCE A new offer adapted to English speaking companies May 30th, 2013 19.06.2013 - Page 1 SWISS PILOT PROJECT DEVELOPED IN GENEVE Project from the Swiss Confederation

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9

BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9 BIENVENUE À F.L. WELCOME TO F.L. Réalisatrice/Dir.: Geneviève Dulude-De Celles Documentaire 75 minutes 2015 16:9 SYNOPSIS - BIENVENUE À F.L. offre un portrait candide des étudiants d une école secondaire

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

COME The Fashion Way is a style agency specializing in consultancy and brands placement in distribution networks both in the Middle East and Africa.

COME The Fashion Way is a style agency specializing in consultancy and brands placement in distribution networks both in the Middle East and Africa. COME The Fashion Way est une agence de style spécialisée dans le conseil et le placement de marques dans des réseaux de distribution au Moyen Orient et en Afrique. COME The Fashion Way is a style agency

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE A M E L I O R A T I O N DU S Y S T E M E DE M A N A G E M E N T Q U A L I T E E X I S T A N T ET P R E P A R A T I O N A LA C E R T I F I C A T I O N I S O 9 0 0 1 Société d accueil : Maison Parisot PFE

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity

B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity B BABOUCHKA le reflet de votre identité projecting your corporate identity B BABOUCHKA B BABOUCHKA Depuis plus de 20 ans, Babouchka crée le reflet de votre identité, l expression de votre marque auprès

Plus en détail

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F

BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F BA (Hons) French with Translation Studies F/T SH 322F 1. Rationale With the advent of globalization, translation studies have become an imperative field to be taken on-board by department of languages.

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE English version follows Instructions de la demande FORMULAIRE DE DEMANDE Les établissements canadiens doivent faire la demande au nom du candidat. Le formulaire de demande en ligne doit être rempli et

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

Le 3 e cycle professionnel Conduite de projets culturels

Le 3 e cycle professionnel Conduite de projets culturels Le e cycle professionnel Conduite de projets culturels Une formation professionnalisante en 1 an après un master 1 ou dans le cadre d une reconversion professionnelle. Un titre certifié par l Etat au niveau

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. N de dossier :... Reçu le :... Nom / Name : Prénom / First name :

DOSSIER DE CANDIDATURE. N de dossier :... Reçu le :... Nom / Name : Prénom / First name : Photo (à coller) / Photo (to stick on) DOSSIER DE CANDIDATURE ADMISSION INTERNATIONALE POUR CANDIDATS INTERNATIONAUX / INTERNATIONAL APPLICANTS ADMISSION Cadre réservé à l administration / For office use

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE COUNCIL OF EUROPE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION DU CONSEIL DE L EUROPE POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France

Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Bienvenue à l'ecole en France Welcome to school in France Anglais Ses objectifs / OBJECTIVES Éduquer pour vivre ensemble -> Teaching children to live together English Instruire pour comprendre aujourd

Plus en détail

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes

ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes ESSEC Business School - 38030312 - Mai 2012 - *La réponse est en vous - Panorama des programmes Nos fondamentaux L excellence L ouverture L engagement L entrepreneuriat L innovation L humanisme La responsabilité

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education

8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education 8th EUA-CDE Annual Meeting The Future of Doctoral Education Where do we go from here? An introduction to Doctoral Education Dr. Paule Biaudet Institute of Doctoral Education University Pierre and Marie

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

FR Offre de stage 2012

FR Offre de stage 2012 FR Offre de stage 2012 Assistance à la gestion de projets de coopération internationale d ALPARC (Réseau Alpin des Espaces Protégés) Missions 1. Support à la préparation et à l organisation de l Assemblée

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE TRAINING PROGRAMME FOR EDUCATION PROFESSIONALS PROGRAMME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE L EDUCATION APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE This form must be completed electronically in the

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma Présentation de la formation Le master recherche en cinéma a été créé en 2005 lors du passage au LMD comme

Plus en détail