Visites bois - énergie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Visites bois - énergie"

Transcription

1 Conférences et visites Visites bois - énergie Creil et Chantilly (60) Date 15/04/2013 Auteur MD Version 0 Résumé Visites sur site des chaufferies de Creil et Chantilly, le mercredi 10 avril 2013, organisées par le Parc naturel régional de l Oise Pays de France et l interprofession Nord Picardie Bois, dans le cadre de leur mission commune de développement de la filière bois énergie. Chaufferie de Creil Contexte Creil est situé au Nord de Paris, dans l Oise en région Picardie. La chaufferie de Creil appartient à Oise Habitat, qui est propriétaire de l ensemble de ses réseaux. Cette chaufferie a été créée en Elle fonctionnait à l époque au fioul et au charbon et permettait de chauffer 2800 logements. Avec les deux chocs pétroliers, Oise Habitat décide de développer la géothermie. Fin 1987, un contrat d affermage est établi avec Dalkia, la chaufferie fonctionne alors grâce à la géothermie, au fioul et au charbon. Le fioul est ensuite remplacé par le gaz, et une unité de cogénération de 6 MW est installée. Au début des années 2000, Oise Habitat exprime la volonté de passer au chauffage biomasse avec deux objectifs : l écologie et la réduction des charges. Après l étude des différentes solutions qui leur ont été proposées, Oise Habitat confie la mise en place de la chaufferie bois à Dalkia qui crée une société dédiée, Creil Énergie. Le coût réel de l opération fût de 11 millions d euros. Dalkia a reçu 3 millions d euros de subventions, provenant entre autres de l Ademe et de la région Picardie, et l investissement de Oise Habitat pour cette chaufferie bois fut de 6 millions d euros. Figure 1 : Chaufferie bois de Creil Page 1

2 Présentation de l installation 2 chaudières bois 3,2 MW 6,8 MW 2 chaudières gaz 9,3 MW 9,3 MW 1 unité de cogénération 6 MW Configuration actuelle de la chaufferie de Creil et puissances associées Mise en service : octobre 2010 Taux de couverture bois : 55 % Besoins thermiques : MWh utiles/an 2 chaudières Vyncke : 3,2 et 6,8 MW Plaquettes forestières/bois déchiqueté Silo de stokage : 990 m 3 Autonomie du silo : 72h tonnes/an de bois Chaufferie bois : les chiffres clés logements raccordés 14 km de réseau enterré 105 sous-stations 1 mois de loyer d'économie depuis la mise en service 3 emplois créés tep/an d'économie d'énergie fossile Réduction de l'effet de serre de tonnes de CO 2 /an Dauchez Payet Page 2

3 Quelques données concernant la qualité de l air : Installations Production (MWh) SO 2 (t/an) NOx (t/an) Poussières (t/an) Chaudière gaz ,02 0,15 0,00 Chaudière charbon ,80 15,80 2,60 Cogénération ,20 55,40 5,30 Total ,02 71,35 7,90 Tableau 1 : Production et rejets de la chaufferie de Creil avant l'installation de la chaufferie bois Installations Production (MWh) SO 2 (t/an) NOx (t/an) Poussières (t/an) Chaudière gaz ,07 0,44 0,01 Chaudière bois ,30 24,80 3,10 Cogénération ,00 22,20 5,90 Total ,37 47,44 9,01 Tableau 2 : Production et rejets de la chaufferie de Creil après l installation de la chaufferie bois Dauchez Payet Page 3

4 L enjeu actuel pour Oise Habitat, comme pour l ensemble des installations de chauffage au bois, est d avoir une filière d approvisionnement stabilisée. En effet, l objectif écologique de la démarche est remis en cause si le bois utilisé est produit au-delà du cadre régional. Le bois brûlé dans cette chaufferie est produit dans un rayon de 60 km autour de Creil. La plateforme de stockage de ce bois se trouve à Beauvais. Le site de Creil est situé au bord de la nationale contournant la ville, ce qui facilite l approvisionnement en provenance de Beauvais, réalisé avec des camions contenant 90 m 3 de bois. Ceci est un avantage important compte tenu de l autonomie de seulement 72h du silo. Description de la chaufferie bois Le bois est stocké dans un silo de 990 m 3, faisant 10m de profondeur. Le bois brûlé est constitué à environ 50% de plaquettes forestières et 50% de déchets bois valorisés. Le silo possède des vis de centrage qui permettent d étaler le tas de bois et d éviter les débordements en fin de remplissage. Figure 2 : Stockage du bois Figure 3 : Vis de centrage du silo de stockage Le bois présente un taux d humidité moyen sur l année de 30 à 40%, le maximum imposé étant 55%. Un appareil au niveau du silo permet de mesurer ce taux. Le taux d humidité dépend de la provenance du bois. Le bois provenant des palettes par exemple possède généralement un taux d humidité plus bas, mais celui-ci dépend également beaucoup des conditions météorologiques. Des problèmes de calibrage du bois peuvent se présenter. En fonction de leur provenance, les plaquettes peuvent être de différentes tailles. La taille moyenne doit être celle d un pouce environ. Cependant, une grande chaufferie comme celle-ci est plus souple au niveau du calibrage. A l aide d un système de vérins, le bois est ensuite déposé sur un tapis roulant l amenant jusqu à l entrée de la chaudière. Au début du cheminement du bois, des aimants sont positionnés au-dessus des tapis afin de récupérer les clous des palettes déchiquetées. Dauchez Payet Page 4

5 Figure 4 : Ensemble de vérins Figure 5 : Ensemble de vérins qui amènent progressivement le bois sur le tapis roulant se trouvant sous la grille Le bois en amené au-dessus de la chaudière grâce au tapis roulant, pour y être ensuite brûlé. Un bac d eau se trouve en dessous de la chaudière et permet de récupérer les cendres qui tombent et de les refroidir. L air chaud passe ensuite dans 3 filtres différents afin d éliminer les poussières fines avant de le rejeter. L eau chauffée à l aide de l échangeur à l intérieur de la chaudière est injectée dans le réseau à l aide d une série de pompes. Tapis roulant Chaudière Figure 6 : Une des deux chaudières à bois de Creil Dauchez Payet Page 5

6 Figure 7 : Chaudière bois Figure 8 : Un des trois filtres de l air chaud Figure 9 : Vue sur l'intérieur de la chaudière bois Dauchez Payet Page 6

7 Cogénération Le principe de la cogénération est la production couplée de chaleur et d électricité. L unité installée sur le site de Creil présente 3 moteurs à gaz, dont l électricité est revendue à EDF. Cette unité représente 5 MW électriques et 6 MW thermiques. L énergie thermique est récupérée à trois endroits différents : au niveau de l huile, du moteur et des fumées. Le rendement électrique du moteur est d environ 41-43%, et le rendement de l ensemble, c est-à-dire électrique et thermique, est de 80 à 85%. Cette unité fonctionne pendant 5 mois par an, du 1 er novembre au 1 er avril. En effet, EDF impose un fonctionnement 24h/24 de l unité, donc en dehors des 5 mois d hiver, où la demande est plus importante et où l électricité est rachetée plus cher, il n est pas rentable de la faire fonctionner. En hiver la priorité d exploitation est la suivante : cogénération, puis chaufferie bois, puis appoint au gaz. En été la chaufferie bois devient donc la priorité, avec l appoint gaz si nécessaire. Figure 10 : Unité de cogénération de Creil Figure 11 : Un des 3 moteurs à gaz de l'unité de cogénération Figure 12 : Partie supérieure de l'unité de cogénération comprenant les échangeurs de chaleur La mise en place de l unité de cogénération et de la chaufferie bois a permis de réduire le prix du chauffage pour les habitants. Le prochain objectif est de diminuer les consommations avec l isolation des façades des bâtiments. Dauchez Payet Page 7

8 Chaufferie de Chantilly Contexte La seconde visite eut lieu à Chantilly, dans les locaux de France Galop. La chaudière installée est une chaudière à granulés, permettant de chauffer un bâtiment de bureaux et un logement de fonction de France Galop, représentant une surface de 600 m². Cette chaudière a été mise en service en 2009, pour un investissement de HT. La chaudière précédente était une ancienne chaudière bois/charbon convertie en chaudière fioul avec un brûleur. Elle tombait régulièrement en panne, et son ancienneté impliquait des réparations importantes ou son changement. C est pourquoi France Galop a étudié les différentes solutions possibles pour le remplacement de la chaudière. La solution de chaudière à bois déchiqueté a été évoquée mais abandonnée à cause des nombreuses contraintes qu elle présentait en comparaison avec une chaudière à granulés. Le stockage nécessaire est 5 à 6 fois plus important que pour les granulés, une chaufferie dédiée aurait été nécessaire, la voierie aurait dû être refaite, la livraison aurait été difficile car l accès par camion benne n est pas aisé. La solution de chaudière à granulés de bois a donc été retenue puisqu elle nécessite un stockage plus petit et permettait d utiliser la chaufferie existante. L utilisation de la cave existante a tout de même été une contrainte technique. Il a en effet fallu faire passer la chaudière à travers la porte existante et descendre les escaliers. Granulés de bois Bois déchiqueté Production par tonne kwh/tonne kwh/tonne 200 à 230 /tonne pour France Galop selon le tonnage acheté Prix par tonne 130 /tonne /tonne pour un particulier Tableau 3 : Comparaison entre les granulés de bois et le bois déchiqueté Description de l installation La chaudière installée est de la marque Ökofen, de puissance 48 kw. Le stockage est fait avec un silo de 16 m 3, représentant 10 tonnes, équipé d une vis sans fin. La livraison des granulés est effectuée à l aide d un camion souffleur. Le silo est entièrement fait en bois, avec des plans inclinés ventilés pour la partie inférieure afin d éviter la condensation de l humidité remontant du sol. Un système d aspiration permet d introduire les granulés dans la chaudière depuis le silo. Cette aspiration est un cycle d air, deux tuyaux sont donc connectés à la chaudière, un apportant les granulés et l autre évacuant l air. L aspiration est la seule phase de l exploitation pendant laquelle la chaudière émet du bruit gênant. Cette étape a lieu une fois par jour et dure environ 7 minutes. Elle est programmable, il est ainsi possible de choisir le moment de l aspiration pour ne pas déranger les usagers. Dauchez Payet Page 8

9 Partie droite : Arrivée du combustible Stockage Partie gauche : Corps de chauffe Automate Système de nettoyage Ventilateurs Cendrier extérieur Figure 13 : Chaudière Pellematic d'ökofen, modèle installé dans les locaux de France Galop Les granulés sont allumés par air chaud, soufflé par une buse. Un ventilateur permet d amener l air comburant. Il y a deux arrivées d air à deux niveaux différents de la chaudière, ce qui permet deux combustions et donc un meilleur rendement. Un autre ventilateur permet l extraction des fumées. Une chaudière à granulés nécessite un branchement électrique, mais sa consommation est faible. En effet, la chaudière a une puissance de 375 W hors aspiration (puissance concernant notamment la buse et les ventilateurs), et l aspiration représente une puissance de 1300 W. Cependant, la buse et le système d aspiration ne fonctionnent que ponctuellement. Le taux de cendres est 4 à 5 fois moins élevé avec des granulés qu avec des plaquettes. Le cendrier est démontable et doit être vidé, une fois par mois en moyenne. C est la seule opération dont doit se préoccuper l utilisateur. Figure 14 : Chaudière à granulés de France Galop Figure 15 : Cendres générées par la chaudière Une opération de maintenance et d entretien doit avoir lieu une fois par an et coûte environ 250, ramonage compris. Ce type de chaudière permet de gérer l ECS et plusieurs réseaux de chauffage. Dauchez Payet Page 9

10 Consommations et données économiques France Galop nous a fourni des données permettant de comparer le coût de son chauffage avant et après l installation de la chaudière à granulés Litres de fioul Coût Tableau 4 : Consommations du bâtiment avec chauffage au fioul Tonnes de granulés Coût Tableau 5 : Consommations du bâtiment avec chauffage au bois La comparaison n est pas immédiate, puisque le prix du fioul a augmenté ces dernières années. France Galop continue de chauffer ses autres bâtiments de bureaux au fioul. Pour l année 2012, le fioul acheté pour ce bâtiment revenait à 0,86 le litre. En considérant ce prix, l économie réalisée avec la chaudière à granulés est intéressante. Entre 2011 et 2012, on observe une diminution du nombre de tonnes de granulés consommées. Cette baisse de consommation est due à la mise en place d un thermostat d ambiance et à sa bonne utilisation par les usagers du bâtiment. Pour l année 2013, France Galop pense consommer un peu plus avec la chaudière bois. En effet, même si des travaux d isolation ont été effectués, l hiver a été plus long et plus dur en ce début d année. France Galop prévoit d installer deux nouvelles chaudières à granulés pour chauffer les autres bâtiments de bureaux, actuellement chauffés au fioul. Dauchez Payet Page 10

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif Narbonne, le 07 avril 2009 V. Decalonne Contexte du Projet Réseau de Chaleur crée en 1973 sur le périmètre de Délégation de Service

Plus en détail

Le chauffage au bois performant

Le chauffage au bois performant Le chauffage au bois performant Le chauffage au bois une façon intelligente de faire du développement local en vue d un avenir énergétiquement durable Les différents combustibles Le bois déchiqueté pour

Plus en détail

Après-midi technique. Mercredi 25 novembre 2015 aux Mureaux (78) Photos Airbus Defence & Space

Après-midi technique. Mercredi 25 novembre 2015 aux Mureaux (78) Photos Airbus Defence & Space Après-midi technique Mercredi 25 novembre 2015 aux Mureaux (78) Photos Airbus Defence & Space Bois-énergie : une opportunité pour l industrie Conférences & visites Airbus Defence & Space (installation

Plus en détail

Présentation du réseau de chaleur bois de Lanester Philippe Le Strat

Présentation du réseau de chaleur bois de Lanester Philippe Le Strat Présentation du réseau de chaleur bois de Lanester Philippe Le Strat 1 Ville de Lanester Agglomération de Lorient 3 e ville du Morbihan, 8 e ville de Bretagne 23 100 habitants Budget: 30 M Surface des

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : REVITALISATION DU CENTRE-BOURG DE GOUEZEC Installation d une chaufferie bois et d un réseau de chaleur

Plus en détail

LES ATOUTS DU BOIS ENERGIE

LES ATOUTS DU BOIS ENERGIE LES ATOUTS DU BOIS ENERGIE UNE ENERGIE RENOUVELABLE Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable, c'est-à-dire, avec la garantie de pouvoir

Plus en détail

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION Intervenant : Gilles Guillemard ADEME Ville et Aménagement Durable 25 octobre 2012 SOMMAIRE Comment choisir les différents systèmes de ventilation

Plus en détail

Promotion de l utilisation rationnelle de l énergie et des énergies renouvelables

Promotion de l utilisation rationnelle de l énergie et des énergies renouvelables Projet No 27/2009-1 5 février 2009 Promotion de l utilisation rationnelle de l énergie et des énergies renouvelables Texte du projet Projet de règlement grand-ducal instituant un régime d aides pour des

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Cogénération : un outil réaliste vers la transition énergétique. Conférence ALEC Cogénération Jeudi 28 novembre 2013 à Bordeaux

Cogénération : un outil réaliste vers la transition énergétique. Conférence ALEC Cogénération Jeudi 28 novembre 2013 à Bordeaux Cogénération : un outil réaliste vers la transition énergétique Conférence ALEC Cogénération Jeudi 28 novembre 2013 à Bordeaux La Régie du Chauffage Urbain est un Établissement public communal à caractère

Plus en détail

Bois énergie et développement local

Bois énergie et développement local Bois énergie et développement local De la ressource biomasse à l énergie sur un territoire Claire RUSCASSIE Solagro Introduction Présentation de la mission bois énergie 31 financée par l ADEME, la Région

Plus en détail

Journées nationales IHF 6 au 8 juin

Journées nationales IHF 6 au 8 juin Journées IHF 2012 RETOUR D EXPERIENCE : CONSTRUCTION D UNE CHAUFFERIE BIOMASSE EN CONTRAT DE PARTENARIAT AU CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX Journées nationales IHF 6 au 8 juin 2012 1 Patrimoine du Centre

Plus en détail

Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN

Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN CHALEUR ET ELECTRICITE BIOMASSE Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN Mars 2014 Présentation de la société Création : Janvier 2009 Siège : Lyon Effectifs : 10 Activité : Conception, fabrication et

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

Rencontre sur les granulés de bois

Rencontre sur les granulés de bois Rencontre sur les granulés de bois UTILISATION EN GROSSE PUISSANCE LES CHAUDIÈRES AUTOMATIQUES AU GRANULÉ INSTALLÉES EN CASCADE Chaudière automatique granulé de bois... Chaudière automatique granulé de

Plus en détail

Chaudières bois. Colloque bois énergie du 15 février 2007 Le bois énergie : une filière en plein développement aujourd hui

Chaudières bois. Colloque bois énergie du 15 février 2007 Le bois énergie : une filière en plein développement aujourd hui Chaudières bois du Le bois énergie : une filière en plein développement aujourd hui Performances des chaudières fonctionnant au bois, proposées sur le marché français Différentes technologies selon Type

Plus en détail

Viessmann : objectif rénovation positive avec des solutions pertinentes pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire

Viessmann : objectif rénovation positive avec des solutions pertinentes pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire Viessmann : objectif rénovation positive avec des solutions pertinentes pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire La rénovation énergétique du parc des logements existants s avère aussi

Plus en détail

Dossier Chaufferie Biomasse

Dossier Chaufferie Biomasse Programme Régional Aquitain de l Environnement Dossier Chaufferie Biomasse Dossier d instruction technique CHAUFFERIE avec sans réseau de chaleur granulés plaquettes autre combustible Aides à l investissement

Plus en détail

Bonne lecture! Philippe Rapeneau. Marc Desramaut. Président de la Communauté Urbaine d Arras. Vice-Président en charge de la transition énergétique

Bonne lecture! Philippe Rapeneau. Marc Desramaut. Président de la Communauté Urbaine d Arras. Vice-Président en charge de la transition énergétique La Communauté Urbaine d Arras est engagée dans la transition énergétique, vers les énergies renouvelables, afin d être respectueuse de notre environnement et améliorer notre cadre de vie. C est pourquoi,

Plus en détail

Dossier de presse. Mars 2016

Dossier de presse. Mars 2016 Dossier de presse La Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) dépasse 50% d énergies renouvelables et de récupération dans le mix énergétique du plus grand réseau de chaleur de France - Mars 2016

Plus en détail

Présentation de la Communauté de Communes de la Vallée du Hure

Présentation de la Communauté de Communes de la Vallée du Hure Identification des besoins de la filière bois énergie à l échelle d une petite chaufferie collective Communauté de Communes de la Vallée du Hure (88) Présentation de Christian DEMANGE, Président de la

Plus en détail

ELYDE, filiale de Dalkia, est la société

ELYDE, filiale de Dalkia, est la société VOTRE RÉSEAU DE CHALEUR DU QUARTIER DE LA DUCHÈRE LYON 9 E Équipement co-financé par ELYDE, filiale de Dalkia, est la société dédiée à la Délégation de Service Public de production et de distribution d

Plus en détail

Dossier technique de la chaufferie bois avec réseau de chaleur de la Commune du Faou

Dossier technique de la chaufferie bois avec réseau de chaleur de la Commune du Faou Parc RÄgional Naturel d Armorique Dossier technique de la chaufferie bois avec réseau de chaleur de la Commune du Faou A.B.E.E. Agence Buys Energie Environnement 51 Pointe du Porhler 56370 SARZEAU Tél.:

Plus en détail

Le développement des chaufferies bois sur réseau de chaleur. Conditions de développement des chaufferies bois sur réseau de chaleur GIRUS

Le développement des chaufferies bois sur réseau de chaleur. Conditions de développement des chaufferies bois sur réseau de chaleur GIRUS Conditions de développement des chaufferies bois sur réseau de GIRUS 1 Le Bois, une des énergies de substitution Avantages : Énergie à haute quantité d énergie renouvelable (peu de transformation pour

Plus en détail

Hôtel de Ville de Valenciennes Acteurs

Hôtel de Ville de Valenciennes Acteurs Le projet part sur la base d une étude lancée par le SIAV sur son territoire qui abouti en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne

Plus en détail

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE

bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE bois energie Passez au vert! BOIS ENERGIE Les enjeux Depuis Kyoto, la lutte contre le changement climatique passe par l augmentation progressive de la part des énergies renouvelables dans la production

Plus en détail

vivadens le meilleur investissement en condensation Eau Chaude à Volonté éc o n o m i e s d én e r g i e www.dedietrich-thermique.

vivadens le meilleur investissement en condensation Eau Chaude à Volonté éc o n o m i e s d én e r g i e www.dedietrich-thermique. C h a u d i è r e m u r a l e à C o n d e n s a t i o n éc o n o m i e s d én e r g i e Eau Chaude à Volonté Depuis le 1 er janvier 2006, vous pouvez profiter d un crédit d impôt de 25% sur les chaudières

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) 3864 73.4% 673 78.2% Consommation

Plus en détail

Bois Energie et Bâtiment Basse Consommation

Bois Energie et Bâtiment Basse Consommation Bois Energie et Bâtiment Basse Consommation Julien Prats /Jacques Le Bart Février 2012 1 Pedigree Solénéo : Installateur spécialisé en énergies renouvelables et en particulier chaudière bois-énergie. Enéide

Plus en détail

La filière bois énergie dans les Pyrénées Orientales. Llívia 20 avril 2015

La filière bois énergie dans les Pyrénées Orientales. Llívia 20 avril 2015 La filière bois énergie dans les Pyrénées Orientales Llívia 20 avril 2015 1 Le baril de pétrole est à 15 $ Premier Plan Bois Energie et développement local lancé par l ADEME 2 chaufferies automatiques

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

La ventilation lorsqu on rénove son bâti. CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr

La ventilation lorsqu on rénove son bâti. CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr La ventilation lorsqu on rénove son bâti CHAMBERY 2 octobre 2012 julien.boxberger@allieair.fr Sommaire Contextes et enjeux Choix possibles et impacts Le Guide sur la rénovation (ADEME) 1 Parc ventilation

Plus en détail

Annexe 2 : Secteur biomasse énergie Fiche d instruction

Annexe 2 : Secteur biomasse énergie Fiche d instruction , Appel à projets Fonds Chaleur renouvelable en Provence-Alpes-Côte d Azur 2012 Annexe 2 : Secteur biomasse énergie Fiche d instruction 1) Cadre de l opération Le porteur de projet fournit les documents

Plus en détail

Le développement des filières agrocombustibles Opportunités et Limites

Le développement des filières agrocombustibles Opportunités et Limites Le développement des filières agrocombustibles Opportunités et Limites Colloque final du projet Life Green Pellets 23 septembre - Rennes Lise LAMBERT ADEME Direction Régionale des Pays de la Loire 5 filières

Plus en détail

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001)

Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, le 13.IX.2005 C (2005) 3543 Objet: Aide d Etat N 64/2005 France Modification du régime d aides à la gestion des énergies renouvelables de l ADEME (N117/A/2001) Monsieur

Plus en détail

Commune de Saint Marcelin de Cray

Commune de Saint Marcelin de Cray Commune de Saint Marcelin de Cray Analyse d opportunité pour la création d une chaufferie automatique au bois déchiqueté Juillet 2014 Plan Bois Energie et Développement Local Contacts Agence Technique

Plus en détail

ANALYSE D OPPORTUNITE. Chaufferies aux granulés de bois PARIGNY LES VAUX

ANALYSE D OPPORTUNITE. Chaufferies aux granulés de bois PARIGNY LES VAUX ANALYSE D OPPORTUNITE Chaufferies aux granulés de bois PARIGNY LES VAUX 1 / CONSOMMATION GLOBALE 1.1 Les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire: Les consommations de chauffage sont issues de l

Plus en détail

Ce poêle est aussi votre chaudière!

Ce poêle est aussi votre chaudière! Ce poêle est aussi votre chaudière! Une chaleur rayonnante Radiateurs et chauffage sol Eau chaude sanitaire : la véritable chaudière bois de salon Votre poêle chauffe aussi vos radiateurs, chauffage sol,

Plus en détail

DSP Réseau de Chaleur de la Ville d Aix-en-Provence. Réunion d information du 6 mars 2013

DSP Réseau de Chaleur de la Ville d Aix-en-Provence. Réunion d information du 6 mars 2013 DSP Réseau de Chaleur de la Ville d Aix-en-Provence Réunion d information du 6 mars 2013 Chauffage Urbain AIX EN PROVENCE ORDRE DU JOUR 1 Chauffage Urbain Ville d Aix-en-Provence 2 Point sur l exploitation

Plus en détail

DIX QUESTIONS ET RÉPONSES CONCERNANT L ACHAT D UNE CHAUDIÈRE À PELLETS

DIX QUESTIONS ET RÉPONSES CONCERNANT L ACHAT D UNE CHAUDIÈRE À PELLETS DIX QUESTIONS ET RÉPONSES CONCERNANT L ACHAT D UNE CHAUDIÈRE À PELLETS 1 19 01 puis-je conserver mes radiateurs ou mon système de chauffage par le sol? Oui, pour chauffer différentes pièces, vous pourrez

Plus en détail

La Biomasse dans les réseaux de chaleur. Gilles SIRVENT

La Biomasse dans les réseaux de chaleur. Gilles SIRVENT La Biomasse dans les réseaux de chaleur Gilles SIRVENT Sommaire 1) présentation générale ELYO et la biomasse 2) Intérêt de la biomasse en réseau de chaleur ou chaufferie de grande puissance 3) Présentation

Plus en détail

Maîtrise de l énergie et Eco-construction. Le chauffage au bois L O U V R O I L, 1 6 D É C E M B R E

Maîtrise de l énergie et Eco-construction. Le chauffage au bois L O U V R O I L, 1 6 D É C E M B R E Maîtrise de l énergie et Eco-construction Le chauffage au bois L O U V R O I L, 1 6 D É C E M B R E 2 0 1 0 Etudes et recherches : développement de l imprégnation axiale sur le hêtre Transfert de technologie

Plus en détail

Les réseaux de chaleur rennais

Les réseaux de chaleur rennais Les réseaux de chaleur rennais nord ET SUD Sommaire Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? /3 Un réseau de chaleur, qu est-ce que c est? Un réseau de chaleur ou réseau de chauffage urbain, est un équipement

Plus en détail

Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers

Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers Rencontres du 22 novembre 2016 Aurélie LEPLUS Animatrice Plan Bois Energie Bretagne Le bois déchiqueté, pour quels usages? Quels intérêts

Plus en détail

Réseau de chaleur Bellevue. Synthèse du rapport annuel 2012

Réseau de chaleur Bellevue. Synthèse du rapport annuel 2012 Réseau de chaleur Bellevue Synthèse du rapport annuel 2012 Sommaire Contexte contractuel Présentation du réseau Faits marquants en 2012 Consommation des abonnés Rendement du réseau CO 2 : gestion des quotas

Plus en détail

WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET BIOMASSE

WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET BIOMASSE 1 WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET PRESENTATION WEISS FRANCE PEB INNOVATION BOIS ENERGIE FORESTIERS "Principes de la combustion, technologies, focus sur l'analyse des fumées pour optimiser la performance

Plus en détail

La récupération dans les réseaux de chaleur

La récupération dans les réseaux de chaleur La récupération dans les réseaux de chaleur Plus qu une obligation, une évidence www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr La récupération, une donnée historique La création de réseaux de chaleur a

Plus en détail

Micro cogénération WhisperGen. Analyse fonctionnelle

Micro cogénération WhisperGen. Analyse fonctionnelle Micro cogénération WhisperGen Analyse fonctionnelle Présentation : L analyse porte sur un produit mis sur le marché: MK5B WhisperGen. Le WhisperGen est un système de production d eau chaude et de courant

Plus en détail

Paille ou plantes entières pour l usine de production de bioélectricité de Sangüesa (groupe ACCIONA, Espagne)

Paille ou plantes entières pour l usine de production de bioélectricité de Sangüesa (groupe ACCIONA, Espagne) Paille ou plantes entières pour l usine de production de bioélectricité de Sangüesa (groupe ACCIONA, Espagne) Françoise LABALETTE ONIDOL Claude JACQUIN ARVALIS Institut du végétal Produire de l électricité

Plus en détail

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage Prise en compte dans la PEB Chauffage et ventilation Bâtiments à haute performance énergétique Mai 2013 Les systèmes de chauffage et de ventilation sont pris en compte dans la PEB Consommation en énergie

Plus en détail

Étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Bureau d'étude: Maître d'ouvrage: M Petit Projet: Date: 2014-11-18 INDEX 1.- INTRODUCTION... 3 2.- DESCRIPTION DE L'OUVRAGE... 3 3.- SYNTHÈSE DES RÉSULTATS... 3 3.1.- Consommations et émissions de CO 2

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Récapitulatif des principaux producteurs de chaleur Jonathan FRONHOFFS CENERGIE Objectifs

Plus en détail

Associations des Communes Forestières des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes. COFOR 04 COFOR 05

Associations des Communes Forestières des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes. COFOR 04 COFOR 05 Associations des Communes Forestières des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes. COFOR 04 COFOR 05 «Le bois énergie, une énergie économique et écologique pour les collectivités et une valorisation

Plus en détail

CONFERENCE UNIVERSITE DE GENEVE

CONFERENCE UNIVERSITE DE GENEVE CONFERENCE UNIVERSITE DE GENEVE Un chauffage urbain multi-sites et multi-combustibles, un exemple sur l agglomération grenobloise Le 3 mai 2012 SOMMAIRE A. PRESENTATION DE LA COMPAGNIE DE CHAUFFAGE 1.

Plus en détail

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie

Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE UN LEVIER POUR LE DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX Coopération et mutualisation autour de la filière bois-énergie L exemple de la Cuma Ecovaloris et de l association

Plus en détail

CLERVIA, filiale de Dalkia, est la société

CLERVIA, filiale de Dalkia, est la société VOTRE RÉSEAU DE CHALEUR DU QUARTIER DE LA GAUTHIÈRE DE CLERMONT-FERRAND CLERVIA, filiale de Dalkia, est la société dédiée à la Délégation de Service Public de production et de distribution d énergie du

Plus en détail

CAD La Chaux-de-Fonds. Séminaire CAD, Martigny. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009

CAD La Chaux-de-Fonds. Séminaire CAD, Martigny. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009 CAD La Chaux-de-Fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009 Séminaire CAD, Martigny Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisés Résultats énergétiques

Plus en détail

Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion. Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion. Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone 1 Evaluer les risques pour la santé liés aux appareils à combustion Repérer et prévenir les intoxications au monoxyde de carbone Journée d information et d échange Habitat Santé 21 juin 2013 Plan 2 Avertissement

Plus en détail

La filière bois-énergie

La filière bois-énergie La filière bois-énergie 1 Sommaire 1Le SIEL, des compétences au service des collectivités 2Opportunité des projets de chaufferie bois 3La compétence optionnelle «Bois-Energie» 4Exemple de réalisation en

Plus en détail

Les objectifs de l él. étude de faisabilité d une d. chaufferie automatique au bois

Les objectifs de l él. étude de faisabilité d une d. chaufferie automatique au bois Les objectifs de l él étude de faisabilité d une d chaufferie automatique au bois Outil d aide à la décision : Vérifier les fondements d un projet pour aider les porteurs de ce projet à décider de la suite

Plus en détail

GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR. 7 décembre 2016

GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR. 7 décembre 2016 GESTION INTELLIGENTE DES RESEAUX DE CHALEUR 7 décembre 2016 Elise LE GOFF elise.legoff@cciag.fr PLAN Présentation générale La conduite du réseau La planification énergétique Les projets et partenariats

Plus en détail

Le Bois et la construction

Le Bois et la construction Le Bois et la construction ECCTA Ingénierie Bureau d'études techniques en bâtiment, infrastructure, maîtrise d'oeuvre générale, depuis 1982. Pôles de compétences : l'assistance à maîtrise d'ouvrage, le

Plus en détail

Centrale de cogénération biomasse

Centrale de cogénération biomasse Centrale de cogénération biomasse Usine de Facture 1 Sommaire Un projet hors du commun La filière d approvisionnement biomasse Les éléments techniques et administratifs Les résultats Conclusion Un projet

Plus en détail

ENERSERRE Logiciel d efficacité énergétique des serres

ENERSERRE Logiciel d efficacité énergétique des serres ENERSERRE Logiciel d efficacité énergétique des serres Contact Vincent Stauffer Tel: +33 4 79 72 4 59 Mob: +33 6 31 778 94 Mail: v.stauffer@agrithermic.com www.agrithermic.com 17 av lac Léman, Savoie technolac,

Plus en détail

PEL-TEC CHAUDIÈRES GRANUL É S D E B O I S. Classe 5 sonde lamba

PEL-TEC CHAUDIÈRES GRANUL É S D E B O I S. Classe 5 sonde lamba PEL-TEC CHAUDIÈRES GRANUL É S D E B O I S Classe 5 sonde lamba PEL - TEC Zaegel-Held Automatisme et performances Equipée d une sonde Lambda, qui assure une combustion performante supérieure à 90%, la PEL-TEC

Plus en détail

La tarification du carbone, socle d une nouvelle phase de développement du bois-énergie?

La tarification du carbone, socle d une nouvelle phase de développement du bois-énergie? La tarification du carbone, socle d une nouvelle phase de développement du bois-énergie? Stéphane COUSIN - CIBE 30 mars 2017 Salon Bois Energie Limoges (87) La tarification du carbone, socle d une nouvelle

Plus en détail

Bassins à flot de Bordeaux, de l étude stratégique énergétique à l ingénierie des ouvrages et systèmes en énergie.

Bassins à flot de Bordeaux, de l étude stratégique énergétique à l ingénierie des ouvrages et systèmes en énergie. Bassins à flot de Bordeaux, de l étude stratégique énergétique à l ingénierie des ouvrages et systèmes en énergie. Production & Réseau de chaleur urbain ANMA La Communauté Urbaine de Bordeaux est maître

Plus en détail

La chaleur de l avenir

La chaleur de l avenir TARIFS Poêles à granulés La chaleur de l avenir Découvrez la technologie des poêles à granulés air+ et water+ Distribué exclusivement par LES + wodtke 20 années d expérience dans le domaine du poêle à

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE CHAUFFERIE BOIS, DES COMBUSTIBLES

LES TECHNIQUES DE CHAUFFERIE BOIS, DES COMBUSTIBLES LES TECHNIQUES DE CHAUFFERIE BOIS, DES COMBUSTIBLES 1. Les combustibles et leur transport 2. Le stockage des combustibles 3. Le dessilage du combustible 4. Les technologies des chaudières et leur rendement

Plus en détail

Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère?

Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère? Le chauffage au bois Un générateur de polluants de l atmosphère? Christian Schwab, ing. en génie chimique, SEVEN Un saut de génération dans les années 90 Polluants Lorsqu'on brûle du bois, une centaine

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Exemple d étude de faisabilité du potentiel énergétique Étude du potentiel énergétique de l île de Nantes, menée par H4

Exemple d étude de faisabilité du potentiel énergétique Étude du potentiel énergétique de l île de Nantes, menée par H4 Exemple d étude de faisabilité du potentiel énergétique Étude du potentiel énergétique de l île de Nantes, menée par H4 1)Un cahier des charges ambitieux 2)Les ressources mobilisables 3)L évaluation des

Plus en détail

BIOWATTS. Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012.

BIOWATTS. Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012. BIOWATTS Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012. Après la phase de réglage et de mise en service industrielle l outil fonctionne et produit de l électricité

Plus en détail

Le chauffage au mazout moderne

Le chauffage au mazout moderne Le chauffage au mazout moderne 1 2 Avant d assainir son chauffage au mazout, les questions suivantes se posent au propriétaire: Dois-je procéder à l isolation du bâtiment? Dois-je changer de source d énergie?

Plus en détail

Les réseaux de chaleur

Les réseaux de chaleur www.nantesmetropole.fr Les réseaux de chaleur Un mode de chauffage durable pour le territoire Les atouts du réseau de chaleur Le réseau de chaleur utilise plus de 50 % d énergie renouvelable ou de récupération.

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE DE DIETRICH THERMIQUE Mertzwiller Septembre 212 Rédacteur : J-D EHRLACHER / Service HSE / 4/1/212 SOMMAIRE 1. Description de la personne morale 2. directes de sources

Plus en détail

1. Situation du bois énergie en Suisse 2. Combustion du bois et protection de l air

1. Situation du bois énergie en Suisse 2. Combustion du bois et protection de l air 1. Situation du bois énergie en Suisse 2. Combustion du bois et protection de l air 13 mars 2014, Lausanne Séance d information Hoval Habitat & Jardin 2014 Richard Golay Energie-bois Suisse golay@energie-bois.ch

Plus en détail

Réseaux de chaleur au bois

Réseaux de chaleur au bois Besançon, 24 mars 2011 Réseaux de chaleur au bois Le point de vue d un Assistant à Maître d Ouvrage (AMO) Serge DEFAYE, DEBAT Création de réseaux de chaleur au bois en cohérence avec les objectifs du Grenelle

Plus en détail

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES.

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES. RAPPORT «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES 12, rue Jean-Marie David - 35740 Pacé Tél. : 02.22.51.24.30 contact@polenn.com Sarl

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

NUANCE POÊLE À GRANULÉS ÉTANCHE. 2 modèles 6 et 9 kw. Une technologie performante au service du confort. Rapide à poser, simple à installer

NUANCE POÊLE À GRANULÉS ÉTANCHE. 2 modèles 6 et 9 kw. Une technologie performante au service du confort. Rapide à poser, simple à installer NUANCE POÊLE À GRANULÉS ÉTANCHE 2 modèles 6 et 9 kw Une technologie performante au service du confort Rapide à poser, simple à installer Très bon rendement de 94 % Programmation automatique Grande autonomie

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

Biomasse énergie à la cartonnerie EMIN LEYDIER. www.cofely-gdfsuez.fr

Biomasse énergie à la cartonnerie EMIN LEYDIER. www.cofely-gdfsuez.fr Biomasse énergie à la cartonnerie EMIN LEYDIER www.cofely-gdfsuez.fr EMIN LEYDIER Groupe indépendant à taille Humaine EMIN LEYDIER est un des leaders européens de la production de papiers pour l industrie

Plus en détail

DOSSIER D ENQUÊTE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE

DOSSIER D ENQUÊTE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE DEPARTEMENT DE LA HAUTE GARONNE MAITRE D OUVRAGE : COMMUNE DE RAMONVILLE SAINT-AGNE Hôtel de ville 31520 RAMONVILLE SAINT-AGNE DOSSIER D ENQUÊTE PREALABLE A LA DECLARATION D UTILITE PUBLIQUE 4. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

ENVITHERM. 3.3 Chaudières à plaquettes. Fiche n 3 : chaudiere bois. Générateur de chaleur. Les foyers. 4 technologies des chaufferies bois

ENVITHERM. 3.3 Chaudières à plaquettes. Fiche n 3 : chaudiere bois. Générateur de chaleur. Les foyers. 4 technologies des chaufferies bois ENVITHERM Société d études et d ingénierie de l énergie Industrie Collectivités - Tertiaire Fiche n 3 : chaudiere bois ZAE Les Avants - 5, avenue du Grand Chêne 34270 St Mathieu de Treviers Tel : 04.67.60.98.98

Plus en détail

MARCHISSY PROJET CHAUFFAGE A DISTANCE AU BOIS

MARCHISSY PROJET CHAUFFAGE A DISTANCE AU BOIS Kurt-R. Scheidegger SA Bureau d ing. conseils 1010 LAUSANNE en collaboration avec: F. Liard + Associés SA Ing. civils dipl. HES 1163 Etoy L.-E. Rossier Ing. EPF Bureau d études - géomètre officiel 1170

Plus en détail

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133

CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 CORRECTION Ch9. PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ENERGIE ELECTRIQUE I. Comment fonctionnent les centrales hydrauliques? p : 133 1.Centrale hydraulique. Compléter le schéma. Voir livre p : 133 2. Quelle forme

Plus en détail

Herz techniques de stockage et de convoyage

Herz techniques de stockage et de convoyage Herz techniques de stockage et de convoyage Système de vis d extraction flexible Système d extraction par aspiration Dessileur rotatif Fond racleur hydraulique Système de décendrage Technique de remplissage

Plus en détail

Les 3 piliers du développement durable

Les 3 piliers du développement durable questions réponses Les 3 piliers du développement durable Environnement SLN durable Économique Sociétal P.2 Sommaire Fiche technique P.4 État des lieux 1 - Pourquoi remplacer la centrale électrique? P.6

Plus en détail

Chaudière à granulés de bois Vitoligno 300-C

Chaudière à granulés de bois Vitoligno 300-C Diapo 1 Chaudière à granulés de bois Diapo 2 Le contexte Constats et solutions Réchauffement climatique Réduction des réserves d énergies fossiles Lutte contre les rejets en gaz à effet de serre Diapo

Plus en détail

La Biomasse chez DALKIA. 31 mai 2007

La Biomasse chez DALKIA. 31 mai 2007 La Biomasse chez DALKIA 31 mai 2007 La biomasse La biomasse regroupe différentes ressources: Bois énergie Sylviculture dédiée : les TCR et TTCR (taillis à courte/ très courte rotation) (ex : Peuplier,

Plus en détail

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83

Nice, juillet 2014 Porteur de projet : SARL Coulomp et SARL Jauffret Réalisation : FIBOIS 06 et 83 Présentation du projet d «Implantation d une scierie modèle couplée à une centrale de cogénération et unité de production de granulés» Provence-Alpes-Côte d Azur Alpes-Maritimes Commune du Broc (06510)

Plus en détail

Les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur Les pompes à chaleur Journée d étude consacrée aux agriculteurs, relais du soleil Virton, 17 décembre 2008 G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site

Plus en détail

Chaudière LNC à pellets type LPK La plus agréable façon de se chauffer au bois

Chaudière LNC à pellets type LPK La plus agréable façon de se chauffer au bois Chaudière LNC à pellets type LPK La plus agréable façon de se chauffer au bois Les pellets le combustible pour une chaleur propre et agréable La naturelle claire de pellets Les granulés de bois (pellets)

Plus en détail

Ville de Dole. Service public de production et de distribution de chaleur. Présentation du rapport de suivi pour l exercice 2013

Ville de Dole. Service public de production et de distribution de chaleur. Présentation du rapport de suivi pour l exercice 2013 Ville de Dole Service public de production et de distribution de chaleur Commission consultative des services publics locaux Présentation du rapport de suivi pour l exercice 2013 SERVICE PUBLIC 2000 :

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

Données techniques. PELLEMATIC Smart 4 14 kw FRANÇAIS.

Données techniques. PELLEMATIC Smart 4 14 kw FRANÇAIS. Données techniques PELLEMATIC Smart 4 14 kw FRANÇAIS www.oekofen.com Caractéristiques techniques PELLEMATIC Smart 4 8kW Désignation PELLEMATIC Smart Puissance nominale kw 3,9 6,0 7,8 Charge partielle kw

Plus en détail

Territoires à Energie Positive

Territoires à Energie Positive Territoires à Energie Positive Nécessité, utopie ou réalité Michel MAYA maya@cluny.ensam.fr Présentation multimédia sonore www.tramayes.com/tepos Veuillez régler les hauts parleurs 1 Territoires à Energie

Plus en détail

LE BOIS GRANULÉ. Les systèmes

LE BOIS GRANULÉ. Les systèmes LE BOIS GRANULÉ Les systèmes Inventaires des systèmes existants La chaudière Le silo Le réseau de chaleur Le poêle La chaudière à bois granulé Une chaudière est un élément qui assure la combustion d un

Plus en détail