Notice à l'attention des candidats à la mission d'organisme Unique (OU) Dossier de candidature

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice à l'attention des candidats à la mission d'organisme Unique (OU) Dossier de candidature"

Transcription

1 PRÉFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Toulouse, le 20 février 2012 Service Biodiversité et Ressources Naturelles Notice à l'attention des candidats à la mission d'organisme Unique (OU) Dossier de candidature Le cadre général de la procédure de désignation de l'organisme unique est décrit dans : - le décret du 24 septembre 2007 codifié à l'article R du code de l'environnement, - la circulaire du 30 juin 2008 et notamment le paragraphe 7 des annexes. La présente note a pour objet de préciser les éléments attendus dans le dossier à déposer par les candidats à la mission d'organisme unique et de détailler les différentes échéances de mise en place. 1- Dossier de candidature 1.1- Structure candidate L'objectif fondamental de la révision des autorisations est le retour à l'équilibre entre les prélèvements et les ressources disponibles. C'est bien la capacité et l'engagement de la structure candidate à atteindre cet objectif global qui sera évalué. En conséquence, il n'y a pas de structure privilégiée a priori pour assurer cette mission. La circulaire du 30 juin 2008 précise que la mission de l'organisme unique étant limitée aux seuls prélèvements agricoles, il convient de privilégier les organisations fondées à représenter les irrigants (organismes purement agricoles ou mixte en association avec des collectivités). Sans ordre de priorité, les structures candidates pourront donc revêtir différentes formes : association syndicale regroupant des irrigants (ASL, ASA, ASF), chambre d'agriculture ou un établissement inter-chambres d'agriculture, collectivité territoriale ou groupement de collectivités territoriales, organisme de droit privé, tel que ceux " concessionnaire " de l'etat ou des Régions (SAR), des groupements de collectivités avec toutes personnes de droit publique dans le cadre de syndicat mixtes ouverts élargis. La présente liste n'est pas exhaustive et la viabilité juridique sera évaluée au cas par cas en fonction des candidatures reçues. page 1/5

2 1.2 - Partenariats possibles Par courrier du 26 janvier 2009, le préfet coordonnateur de bassin avait appelé les candidats potentiels à se faire connaître. Plusieurs structures ont ainsi fait part de leur intérêt pour la mission d'organisme unique. Ce premier recensement a également permis de constater que certains territoires pourraient faire l'objet de candidatures multiples. Dans ce dernier cas, étant donné qu'une seule structure pourra être juridiquement désignée OU et détenir l'autorisation de prélèvement sur son périmètre, la mise en place de partenariats entre ces différentes structures pourra être recherchée. Ces partenariats permettraient de réunir les compétences techniques et relationnelles des différentes structures. Ils permettraient à l'organisme unique de disposer des leviers d'actions et des moyens nécessaires au bon exercice de sa mission, de garantir des conditions satisfaisantes d'exécution et ainsi d'atteinte des résultats attendus. Différents types de partenariat peuvent être envisagés : appui technique d'une structure à l'organisme unique, convention de sous-traitance d'une partie de la mission ou structures spécifiques regroupant les différents candidats. 1.3 Périmètre demandé Un découpage en périmètres élémentaires a été réalisé par les services de l'etat pour la définition des volumes prélevables (cartographie, noms et numéros des périmètres élémentaires). Les structures candidates devront s'appuyer sur ce découpage et proposer un périmètre de gestion englobant un ou plusieurs périmètres élémentaires cohérents. Ces regroupements de périmètres élémentaires ne permettront pas de mutualiser les volumes prélevables, chaque périmètre élémentaire étant géré individuellement. Les circulaires ouvrent la possibilité d'un transfert limité de volume prélevable entre périmètres élémentaires, mais ils seront encadrés strictement dans l'arrêté d'autorisation. Le candidat à la mission d'organisme unique devra justifier le périmètre de gestion sollicité, qui devra être cohérent avec les besoins de gestion d'irrigation et cohérent avec le fonctionnement hydrologique du bassin. Cette logique hydrographique doit prévaloir sur tout découpage administratif, qu'il s'agisse de commune, de département ou de région. Le périmètre demandé devra également être en adéquation avec les capacités techniques et financières du candidat Equité de traitement des irrigants La présentation de garanties sur l'équité de traitement de l'ensemble des irrigants est un point fondamental qui sera analysé dans les dossiers de candidature. Le dossier devra préciser de manière très explicite : les principes de représentation des irrigants au sein de la structure, le choix des membres décisionnaires, les principes de prises de décision, les critères de décision qui seront appliqués à la répartition des volumes prélevables. page 2/5

3 1.5- Gestion de la ressource en eau La mission de base de l'organisme unique est la gestion de l'autorisation unique de prélèvement, avec l'établissement d'un plan de répartition annuel entre irrigants des volumes prélevables pour chaque périmètre élémentaire. L'objectif de la réforme est le retour à l'équilibre entre les prélèvements et les ressources disponibles, en optimisant tous les leviers d'actions possibles. Conformément à l'esprit des protocoles signés entre l'etat et la profession agricole, l'etat souhaite que l'organisme unique devienne un véritable partenaire de la gestion équilibrée de la ressource en eau. A ce titre, tout engagement allant vers une amélioration opérationnelle de la gestion de l'eau sera considéré comme un élément important dans l'examen du dossier. Sur les secteurs où la gestion dérogatoire a été acté, le dossier de candidature devra obligatoirement présenter les principaux axes prévus pour le protocole de gestion. Ces modalités de gestion devront être adaptées aux déséquilibres constatés et aux difficultés récurrentes rencontrées lors des périodes d'étiage. Dans ce cadre, il paraît également primordial d'assurer une bonne coordination entre l'organisme unique et les gestionnaires pour optimiser l'exploitation de la ressource disponible en situation normale et en situation de crise. Cela pourrait passer par des conventions d'échanges réciproques d'informations : de la part des irrigants : dates des semis, stade d'évolution des cultures, prévisionnel des besoins... de la part du gestionnaire : stock disponible, contraintes, stratégie de déstockage, risques de défaillance Contenu du dossier Pour être jugé complet, le dossier de candidature devra impérativement comporter les éléments suivants : 1. la dénomination de la structure candidate, 2. l'adresse de son siège social, 3. la nature de la structure candidate (la raison sociale, les statuts, la composition de ses organes dirigeants, les éléments financiers des 3 derniers exercices pour les structures déjà existantes), 4. les principes de représentation des irrigants et le choix des membres décisionnaires, 5. les principes de prise de décision et les garanties d'équité entre irrigants, 6. la justification du périmètre demandé, avec une estimation du nombre d'irrigants concernés, 7. la présentation des moyens humains prévus, des moyens financiers (notamment les principes de récupération des coûts de fonctionnement auprès des bénéficiaires) et des moyens techniques prévus pour assurer la mission, 8. l'acceptation de gérer le volume prélevable définitif notifié par le préfet de bassin, 9. la présentation des éléments techniques sur le mode de gestion de la ressource proposé (principales mesures du protocole de gestion pour les secteurs dérogatoires, liens avec les gestionnaires d'ouvrage, conseil et communication envers les irrigants, modalités de suivi des débits...), 10. l'engagement de fournir les données (consommation et référentiel) à l'administration sous des formats compatibles avec la futur base nationale des prélèvements et avec la base des redevances de l'agence de l'eau. page 3/5

4 2 Modalités de dépôt des candidatures 2.1- Lieux de dépôt Le dossier complet de candidature devra être adressé à chaque préfet des départements concernés par le périmètre de gestion demandé. Une copie du dossier devra parvenir également au préfet coordonnateur du sous-bassin (sous format papier ou sousformat numérique), chargé d'assurer la cohérence d'ensemble de la procédure de désignation des organismes uniques à l'échelle des grands sous-bassins hydrographiques Information publique de la candidature La candidature doit faire l'objet d'un avis publié par la personne candidate, et à ses frais, dans au moins un journal local ou régional diffusé sur l'ensemble du périmètre proposé. Les services de l'etat diffuseront cet avis à toutes les commune situées sur le périmètre, qui devront afficher cet avis dans les mairies. Les préfectures et sous-préfectures concernées par le périmètre mettront un registre à la disposition du public. 3- Instruction des candidatures 3.1 Avis préalables Pour chaque dossier de candidature, le préfet de département doit recueillir les avis de : Conseil Général, Chambre d'agriculture, Agence de l'eau, Commissions locales de l'eau si le périmètre est situé sur le territoire d'un SAGE approuvé. Si une Chambre d'agriculture ou un Conseil Général est candidat à la mission d'organisme unique, le préfet ne les consulte pas sur leur propre candidature. En l'absence d'avis dans une durée de 2 mois, l'avis est réputé favorable. 3.2 Critères de jugement des candidatures L'analyse des candidature sera effectuée par les préfets des départements concernés et coordonnée par le préfet coordonnateur du sous-bassin. La décision de l'etat s'appuiera sur une analyse multi-critères basée sur les éléments suivants : Viabilité de la structure du candidat Pertinence du périmètre proposé Légitimité interne du candidat (vis-à-vis des irrigants) page 4/5

5 Garanties de l'équité de traitement de l'ensemble des irrigants Légitimité externe du candidat (vis-à-vis des organismes partenaires de la gestion de l'eau) Capacités techniques et financières du candidat Accord sur les objectifs de volumes prélevables Degré d'engagement dans la gestion de la ressource 3.3 Désignation de l'organisme unique La désignation de l'organisme est réalisée sous la forme d'un arrêté préfectoral. Lorsque le périmètre figurant dans la demande s'étend sur plus d'un département, la décision est prise par arrêté conjoint des préfets intéressés. L'arrêté préfectoral qui délimite le périmètre de gestion collective et désigne l'organisme unique doit être pris par l'etat dans un délai maximum de six mois à compter du jour de réception de la demande. Un avis mentionnant l'arrêté est publié, par les soins du préfet et aux frais de l'organisme unique, dans au moins un journal local ou régional diffusé dans le département ou les départements concernés. page 5/5

DOSSIER DE CANDIDATURE A LA MISSION D'ORGANISME UNIQUE DE GESTION COLLECTIVE DES PRELEVEMENTS A USAGE D'IRRIGATION AGRICOLE

DOSSIER DE CANDIDATURE A LA MISSION D'ORGANISME UNIQUE DE GESTION COLLECTIVE DES PRELEVEMENTS A USAGE D'IRRIGATION AGRICOLE DOSSIER DE CANDIDATURE A LA MISSION D'ORGANISME UNIQUE DE GESTION COLLECTIVE DES PRELEVEMENTS A USAGE D'IRRIGATION AGRICOLE JUIN 2013 sommaire 1/ structure candidate...p3 1.1/ Dénomination et raison sociale

Plus en détail

Considérant le développement de l'internationalisation de la gestion pour compte de tiers et l'innovation en termes de produits ;

Considérant le développement de l'internationalisation de la gestion pour compte de tiers et l'innovation en termes de produits ; CONFEDERATION SUISSE COMMISSION FEDERALE DES BANQUES REPUBLIQUE FRANCAISE COMMISSION DES OPERATIONS DE BOURSE DECLARATION DE COOPERATION DANS LE DOMAINE DE LA COMMERCIALISATION TRANSFRONTALIERE DES ORGANISMES

Plus en détail

Instruction du Gouvernement du 4 juin 2015 relative au financement par les agences de l eau des retenues de substitution NOR : DEVL1508139J

Instruction du Gouvernement du 4 juin 2015 relative au financement par les agences de l eau des retenues de substitution NOR : DEVL1508139J RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l eau et de la biodiversité Sous-direction

Plus en détail

Notice pour remplir le questionnaire relatif aux attributions des logements locatifs sociaux en Île-de-France

Notice pour remplir le questionnaire relatif aux attributions des logements locatifs sociaux en Île-de-France Notice pour remplir le questionnaire relatif aux attributions des logements locatifs sociaux en Île-de-France 1 Cadre général de l enquête 3 2 Échelle de traitement et spécificités du questionnaire Île-de-France

Plus en détail

Supprimer la dernière phrase

Supprimer la dernière phrase DECRET N 85-397 DU 3 AVRIL 1985 RELATIF A L'EXERCICE DU DROIT SYNDICAL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Modifié par : - Décret n 85-1230 du 23 novembre 1985 (J.O. du 24 novembre 1985) ; - Décret

Plus en détail

Rencontre inter fonctions publiques

Rencontre inter fonctions publiques La restauration collective quels enjeux Rencontre inter fonctions publiques Février 2013- Jacqueline Maréchal Programme de la rencontre La restauration collective définition Son objectif social Sa participation

Plus en détail

JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26

JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26 JORF n 0214 du 15 septembre 2010 page 16665 texte n 26 Convention-cadre nationale relative au contrôle, à titre expérimental, des arrêts maladie des fonctionnaires territoriaux par les caisses primaires

Plus en détail

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte APPEL A PROJETS

Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte APPEL A PROJETS Direction de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt de Mayotte APPEL A PROJETS Références réglementaires : La loi n 2014-1170 du 13 octobre 2014 d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et

Plus en détail

Formation des membres des CE Pôle Politique du travail

Formation des membres des CE Pôle Politique du travail Formation des membres des CE Dossier d agrément Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Pôle Politique du travail 23/25, rue Borde 132285 MARSEILLE

Plus en détail

Les compétences dans le cadre du Traité de Lisbonne

Les compétences dans le cadre du Traité de Lisbonne Les compétences dans le cadre du Traité de Lisbonne Une évolution et / ou une révolution? R. Munoz Université de Liège IEJE rodolphe.munoz@ulg.ac.be Plan de la présentation I. La répartition des compétences

Plus en détail

FICHE N 5. Charte départementale d urbanisme en Aveyron

FICHE N 5. Charte départementale d urbanisme en Aveyron Charte départementale d urbanisme en Aveyron FICHE N 5 Le principe de réciprocité en matière de distances d'éloignement à l'égard de bâtiments agricoles Pour limiter les atteintes à l'environnement et

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable»

Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable» Règles d utilisation du Label «Lyon, Ville équitable et durable» Sommaire 1. Présentation du Label Lyon ville équitable et durable 2. Critériologie 2.1 Gouvernance 2.2 Environnement 2.3 Consommation responsable

Plus en détail

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES

Articulation politique régionale RSE. et PRIDES Articulation politique régionale RSE et PRIDES Direction de l Economie Régionale, de l Innovation et de l Enseignement Supérieur (DERIES) Mission PRIDES 3 juin 2015 La Région, convaincue que la RSE constitue

Plus en détail

Ergonomie SNCE. Syndicat National des Cabinets-conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France STATUTS CICF / SNCE

Ergonomie SNCE. Syndicat National des Cabinets-conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France STATUTS CICF / SNCE Ergonomie SNCE Syndicat National des Cabinets-conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France STATUTS CICF / SNCE CHAMBRE DE L INGENIERIE ET DU CONSEIL DE FRANCE SYNDICAT NATIONAL

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de l Enseignement Supérieur 1 ter, avenue de Lowendal

Plus en détail

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale

Réunion du GT CSFPE réforme territoriale MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Réunion du GT CSFPE réforme territoriale L accompagnement RH de la réforme 16 juin 2015 1 Ordre du jour 1. Point d actualité et retour sur les

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION ACHAT DE FOURNITURES BUREAU PAPETERIE REGLEMENT DE CONSULTATION Marché en procédure adaptée MAITRE DE L'OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIN DE NEUFCHATEAU 2 bis rue François de Neufchâteau - 88300

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale DÉCRET N 75-205 pris pour l'application de l'article 43 de la loi n o 71-575 du 16 juillet 1971 portant organisation

Plus en détail

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement)

L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) 1 L habilitation à siéger dans des instances consultatives (Articles L 141-3 et R.141-21 à R141-26 du code de l environnement) L agrément d association de protection de l environnement permet d être appelé

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

Déclarer un fichier auprès de la CNIL

Déclarer un fichier auprès de la CNIL Déclarer un fichier auprès de la CNIL Principes et définitions La loi n 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, (modifiée par la loi n 2004-801 du 6 août 2004)

Plus en détail

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix

Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Appel à candidatures visant à la cession de l immeuble situé au 34 Rue Winston Churchill à Roubaix Dossier de consultation Cahier n 1 Règlement de consultation Date et heure limites de remise des dossiers

Plus en détail

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales

Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Le développement de la fonction emploi-rh de proximité au sein des CAPEB départementales Les missions de la CAPEB (régionale et départementale) Le positionnement de la fonction emploi-rh Le référentiel

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION DES PARENTS D ÉLÈVES DE L ÉTABLISSEMENT LIBERTÉ

STATUTS DE L'ASSOCIATION DES PARENTS D ÉLÈVES DE L ÉTABLISSEMENT LIBERTÉ Association des Parents d'élèves de l Etablissement Liberté B.P. 910 Bamako MALI : 44.98.01.80 - : 44.98.01.97 : apeel@libertebko.org - : www.libertebko.org STATUTS DE L'ASSOCIATION DES PARENTS D ÉLÈVES

Plus en détail

Appel à projets. Pour la réalisation d un accompagnement à l Approche Environnementale de l Urbanisme (AEU2)

Appel à projets. Pour la réalisation d un accompagnement à l Approche Environnementale de l Urbanisme (AEU2) La Direction Régionale de l ADEME Guadeloupe, En collaboration avec le CAUE de Guadeloupe, dans le cadre du Réseau d Urbanisme Durable de Guadeloupe Appel à projets Pour la réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2015 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement devrait assurer en 2015 le rôle de structure

Plus en détail

Objet : Appel à prjet au titre du fonds de modernisation et de réforme (FMR) du MAAF 2015. Destinataires d'exécution

Objet : Appel à prjet au titre du fonds de modernisation et de réforme (FMR) du MAAF 2015. Destinataires d'exécution Information Secrétariat général Service de la modernisation Bureau du Pilotage des Projets de Modernisation 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de service SG/SM/2015-99 04/02/2015 Date

Plus en détail

! " #$%%& Présentation du territoire

!  #$%%& Présentation du territoire ! " #$%%& Présentation du territoire Créé le 18 septembre 2000 le Pays Cœur Entre-deux-Mers est composé de 71 communes regroupées en 7 intercommunalités aux portes de Bordeaux sur la rive droite de la

Plus en détail

Fonds Départemental pour l Environnement (FDE)

Fonds Départemental pour l Environnement (FDE) Fonds Départemental pour l Environnement (FDE) RÈGLEMENT I Nature des projets Le fonds départemental pour l environnement (FDE) concerne les projets d équipements relatifs à l amélioration des services

Plus en détail

Signature du protocole de coopération pour la protection des données personnelles des consommateurs > 6 janvier 2011

Signature du protocole de coopération pour la protection des données personnelles des consommateurs > 6 janvier 2011 Protocole général de coopération entre la Commission Nationale de l Informatique et des Libertés et la Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes L évolution

Plus en détail

Dessertes intérieures au cours de services réguliers internationaux

Dessertes intérieures au cours de services réguliers internationaux Dessertes intérieures au cours de services réguliers internationaux La parution au JORF le 1 er février 2011 de l arrêté ministériel du 19 janvier 2011 portant application des articles 31-1 à 31-7 du décret

Plus en détail

NOR : DEVP1228419C (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVP1228419C (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques Service des risques naturels et hydrauliques Bureau des risques météorologiques

Plus en détail

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action

SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action SENIOR INNOV : un nouvel élan pour les cadres seniors Cahier des charges pour un dispositif de formation-action 29-10-2013 1 SOMMAIRE 1. LES ENJEUX ET FONDAMENTAUX DU PROJET page 3 2. LES OBJECTIFS ET

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3

SOMMAIRE 1. OBJECTIFS DE L ACCORD-CADRE... 3 Accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique d Aquitaine 2015-2017 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

AUTORITÉ DE RÉGULATION DES MARCHÉS PUBLICS

AUTORITÉ DE RÉGULATION DES MARCHÉS PUBLICS République du Sénégal Un Peupjf:' - Un 6Vl - Un", foi AUTORITÉ DE RÉGULATION DES MARCHÉS PUBLICS DECISION N 330/15/ARMP/CRD DU 11 NOVEMBRE 2015 DU COMIT~ DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-077

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-077 PARIS, le 03/05/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-077 OBJET : Frais professionnels décisions du Conseil d Etat du 29/12/2004 TEXTE A ANNOTER

Plus en détail

Département du FINISTERE DEMANDE D AUTORISATION D ORGANISER UNE COURSE CYCLISTE SUR LA VOIE PUBLIQUE

Département du FINISTERE DEMANDE D AUTORISATION D ORGANISER UNE COURSE CYCLISTE SUR LA VOIE PUBLIQUE Département du FINISTERE DEMANDE D AUTORISATION D ORGANISER UNE COURSE CYCLISTE SUR LA VOIE PUBLIQUE Ne seront traités que les dossiers complets et transmis dans le respect des délais rappelés ci-dessous

Plus en détail

Schéma. d Aménagement et de Gestion des Eaux. Haute Somme. Note sur les textes régissant l enquête publique. Procédure d enquête publique

Schéma. d Aménagement et de Gestion des Eaux. Haute Somme. Note sur les textes régissant l enquête publique. Procédure d enquête publique Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Haute Somme Note sur les textes régissant l enquête publique Procédure d enquête publique 1. Préambule Conformément à l article R.123-8-3 du Code de l environnement,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES A BONS DE COMMANDE CONCEPTION, REALISATION ET IMPRESSION DU MAGAZINE MUNICIPAL

MARCHE PUBLIC DE SERVICES A BONS DE COMMANDE CONCEPTION, REALISATION ET IMPRESSION DU MAGAZINE MUNICIPAL VILLE DE SAINT AUBIN d AUBIGNÉ ----- Service communication MARCHE PUBLIC DE SERVICES A BONS DE COMMANDE CONCEPTION, REALISATION ET IMPRESSION DU MAGAZINE MUNICIPAL DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES GUIDE D INFORMATION DESTINE AUX PORTEURS DE PROJET

ACTIONS COLLECTIVES GUIDE D INFORMATION DESTINE AUX PORTEURS DE PROJET ACTIONS COLLECTIVES GUIDE D INFORMATION DESTINE AUX PORTEURS DE PROJET I - COMMENT ELABORER UN DOSSIER DE DEMANDE D'AIDE A UNE ACTION COLLECTIVE II - DEFINITION D'UNE CONVENTION III - COMMENT EST ELABOREE

Plus en détail

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000

LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 TECHNIQUE 1er mars 2000 N 31 - TECHNIQUE N 3 LES NORMES ENVIRONNEMENT ISO 14000 LES NORMES ISO 14000 3, rue de Berri 75008 PARIS Téléphone : 01 44 13 31 44 Télécopieur : 01 45 61 04 47 Web : www.fntp.org

Plus en détail

Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007)

Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007) Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité (Lisbonne, 13 décembre 2007) Légende: Protocole (n 2) sur l'application des principes de subsidiarité et de proportionnalité,

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

BOURSE "PROJETS JEUNES"

BOURSE PROJETS JEUNES BOURSE "PROJETS JEUNES" DOSSIER DE CANDIDATURE Renseignements: Service Sports et Fêtes de la Ville de CHAMPAGNOLE Tél : 03.84.53.01.06. Mairie, Place Charles de Gaulle-3 Septembre 39300 CHAMPAGNOLE Site

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 106/2010 France Prolongation des financements des CTI et des CPDE.

COMMISSION EUROPÉENNE. Aide d État N 106/2010 France Prolongation des financements des CTI et des CPDE. COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, 08.09.2010 C(2010)6217 Objet : Aide d État N 106/2010 France Prolongation des financements des CTI et des CPDE. Monsieur le Ministre, 1. Procédure (1) Par courrier électronique

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE SALLE DE SPORTS A FONTAINE MARTEL

CONSTRUCTION D UNE SALLE DE SPORTS A FONTAINE MARTEL Marché Public d'etudes Ville de BOLBEC Mairie de Bolbec - Square Général Leclerc 76210 BOLBEC CONSTRUCTION D UNE SALLE DE SPORTS A FONTAINE MARTEL BUREAUX DE CONTROLE Règlement de consultation (RC) Date

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE. Carte consulaire et rapport

SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE. Carte consulaire et rapport SCHÉMA DIRECTEUR DES CHAMBRES DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE D'AQUITAINE Carte consulaire et rapport Adopté en Assemblée Générale de la C.R.C.I. Aquitaine le 15 juin 2006 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 JUIN 2006

Plus en détail

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES

ARTICLE I) DEFINITION DU MARCHE DISPOSITIONS GENERALES Document unique portant cahier des charges, CCP et acte d'engagement en vue de l'assistance technique de la Commune de SAINT-ARNOULT-en- YVELINES pour la passation d'un contrat de délégation de son service

Plus en détail

RENOVATION DE L'INTERIEUR DE L'EGLISE (88) REGLEMENT DE CONSULTATION

RENOVATION DE L'INTERIEUR DE L'EGLISE (88) REGLEMENT DE CONSULTATION 1/9 SOMMAIRE ARTICLE 1 :...4 OBJET DE L APPEL D OFFRES...4 ARTICLE 2 :...4 CONDITIONS DE L APPEL D OFFRES...4 2.1 ÉTENDUE DE LA CONSULTATION ET MODE D'APPEL D'OFFRES...4 2.2 DÉCOMPOSITION EN TRANCHES ET

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS N 118 - SOCIAL n 58 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 18 décembre 2013 ISSN 1769-4000 GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE : UN CALENDRIER EN TROIS TEMPS L essentiel La loi n 2013-504

Plus en détail

Marché de prestation de service pour l'exploitation du marché hebdomadaire, des foires et des fêtes foraines de la commune de Nogent-le-Rotrou

Marché de prestation de service pour l'exploitation du marché hebdomadaire, des foires et des fêtes foraines de la commune de Nogent-le-Rotrou Marchés Publics de Services 28400 Nogent le Rotrou Marché de prestation de service pour l'exploitation du marché hebdomadaire, des foires et des fêtes foraines de la commune de Nogent-le-Rotrou (RC) Date

Plus en détail

CIRCULAIRE DGER/SDI/C2010-2018 Date: 02 novembre 2010

CIRCULAIRE DGER/SDI/C2010-2018 Date: 02 novembre 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l enseignement supérieur, de la recherche et de l innovation Sous-direction

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - RAPPORT N 6 DOMANIALITÉ DU FLEUVE VAR - CONVENTION DE TRANSFERT

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - RAPPORT N 6 DOMANIALITÉ DU FLEUVE VAR - CONVENTION DE TRANSFERT DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES - RAPPORT N 6 DOMANIALITÉ DU FLEUVE VAR - CONVENTION DE TRANSFERT RESUME SYNTHETIQUE DU RAPPORT Ce rapport a pour objet de soumettre à l'approbation de la commission permanente

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NICE Article 1 er : Objet du présent règlement intérieur Le présent règlement intérieur a pour objet, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, de fixer la composition

Plus en détail

SERVICE DU PERSONNEL

SERVICE DU PERSONNEL SERVICE DU PERSONNEL TABLEAU DE TRI ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS PRODUITS PAR LE SERVICE DU PERSONNEL # les délais proposés n incluent pas l année en cours # en gras : les documents à éliminer par

Plus en détail

1 - Règlement de consultation (RC)

1 - Règlement de consultation (RC) REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHÉ PUBLIC DE MAÎTRISE D'ŒUVRE 1 - Règlement de consultation (RC) Opération Maître d ouvrage MAITRISE D ŒUVRE POUR LA REALISATION D UN PROJET DE MAISON DES ASSOCIATIONS ET

Plus en détail

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles

Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles Compétences «gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations» 1- Création du bloc de compétences relatives

Plus en détail

Convention de prestation de services ou d assistance

Convention de prestation de services ou d assistance Convention de prestation de services ou d assistance Entre : La communauté de communes «Saint-Germain Seine et Forêts», située en l Hôtel de Ville de Saint-Germain-en-Laye, 16 rue de Pontoise - 78100 Saint-Germain-en-Laye

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. Paris, le

PREMIER MINISTRE. Paris, le PREMIER MINISTRE Direction des services administratifs et financiers Sous-direction du pilotage des services déconcentrés Affaire suivie par : Benjamin BROUSSE Tél : 01 42 75 52 07 Réf. : DSAF.SDPSD n

Plus en détail

Questions/Réponses : Appel à projets «Accompagnement à la création d entreprises»

Questions/Réponses : Appel à projets «Accompagnement à la création d entreprises» Questions/Réponses : Appel à projets «Accompagnement à la création d entreprises» Une personne peut bénéficier de plusieurs prestations par différentes structures qui interviennent sur le même type d actions

Plus en détail

Fiche n 2 Compte 144 - Provisions réglementées pour propre assureur Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques

Fiche n 2 Compte 144 - Provisions réglementées pour propre assureur Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques Fiche n 2 Compte 144 - Provisions réglementées pour propre assureur Direction générale de l offre de soins Direction générale des fi nances publiques 1 I. OBJET DE LA FICHE Rappeler le cadre juridique

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Le 17 octobre 2008 Cahier des Clauses Techniques Particulières «Recensement et analyse critique d'indicateurs dans le domaine de l'eau» Titre : Cahier des charges technique : «Recensement et analyse critique

Plus en détail

Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données

Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données Convention de subventionnement d'un tiers avec mise à disposition gratuite de données Règles d'édition Les textes en gras soulignés bleu renvoient à des définitions du GLOSSAIRE des termes juridiques SINP-ONB.

Plus en détail

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation AGEFOS PME Guadeloupe Juillet 09 Cdc OF Tuteurs en entreprises

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage. Commune de CAGNES-SUR-MER. BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Maître de l ouvrage Commune de CAGNES-SUR-MER BP 79 06802 CAGNES-SUR-MER cedex Objet de la consultation DECONSTRUCTION et RECONSTRUCTION de la

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Marine nationale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Marine nationale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Marine nationale INSTRUCTION N 379/DEF/DPMM/1/PRA - N 1851/DEF/DPMM/2/A relative à l'application des articles 432-12 et 432-13 du code

Plus en détail

DECLARATION DE VACANCE POSTE D ADMINISTRATEUR GENERAL DE L INSTITUT WALLON DE L EVALUATION, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA STATISTIQUE

DECLARATION DE VACANCE POSTE D ADMINISTRATEUR GENERAL DE L INSTITUT WALLON DE L EVALUATION, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA STATISTIQUE DECLARATION DE VACANCE POSTE D ADMINISTRATEUR GENERAL DE L INSTITUT WALLON DE L EVALUATION, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA STATISTIQUE CONTEXTE Le décret du Gouvernement wallon du 4 décembre 2003 porte la

Plus en détail

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse

14ème legislature. Texte de la question. Texte de la réponse Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) http://www2.assemblee-nationale.fr/questions/detail/14/qe/81439 14ème legislature Question N : 81439 De Mme Marie-Christine Dalloz ( Les Républicains - Jura ) Question

Plus en détail

Quand agir et comment procéder?

Quand agir et comment procéder? Quand agir et comment procéder? On distingue plusieurs types d'évènements pour lesquels l'exploitant ou le propriétaire de l'erp doit obtenir des autorisations soumises notamment à l'avis des commissions

Plus en détail

LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004. portant réorganisation et fonctionnement du. Conseil de Discipline Budgétaire et Financière CHAPITRE PREMIER

LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004. portant réorganisation et fonctionnement du. Conseil de Discipline Budgétaire et Financière CHAPITRE PREMIER LOI N 2004-006 du 26 juillet 2004 portant réorganisation et fonctionnement du Conseil de Discipline Budgétaire et Financière (JO n 2921 du 09.08.04, p.2702) DISPOSITIONS GENERALES CHAPITRE PREMIER Article

Plus en détail

FONDS D'APPUI A LA PRESSE FRANCOPHONE. Règlement

FONDS D'APPUI A LA PRESSE FRANCOPHONE. Règlement FONDS D'APPUI A LA PRESSE FRANCOPHONE Règlement PREAMBULE Depuis 1998, l Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a mis en œuvre un programme de soutien au développement de la presse écrite

Plus en détail

Les mesures compensatoires pour les zones humides Eléments de doctrine

Les mesures compensatoires pour les zones humides Eléments de doctrine 2010-05-31 Les mesures compensatoires pour les zones humides Eléments de doctrine Les acteurs de la compensation sont engagés, par respect du cadre réglementaire, à porter une réflexion sur la compensation

Plus en détail

Concours d officier de la police nationale CONCOURS EXTERNE

Concours d officier de la police nationale CONCOURS EXTERNE Concours d officier de la police nationale CONCOURS EXTERNE Session 2016 Après avoir été complétés et signés, les documents suivants devront être déposés ou transmis, au plus tard le 05 février 2016 (cachet

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE. Ville de CHARENTON CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE Ville de CHARENTON 1 SOMMAIRE I PREAMBULE... 3.4 II Les engagements de la ville de Charenton... 5 Respecter la vie démocratique... 5 Garantir aux associations une écoute et

Plus en détail

Règlement d'admission

Règlement d'admission Règlement d'admission concernant la formation d'éducateur spécialisé 1. Définition de la profession et du contexte de l intervention des éducateurs spécialisés Selon l arrêté du 20 Juin 2007 relatif au

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN

MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN MARCHÉ DE DIAGNOSTIC AMIANTE AVANT TRAVAUX RELATIF À LA RÉHABILITATION DU BÂTIMENT BEAUSITE À LIVERDUN LETTRE DE CONSULTATION Maître d ouvrage : Communauté de Communes du Bassin de Pompey Rue des quatre

Plus en détail

ANNEXE 1 GROUPEMENT D'INTERET ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTAL DOSSIER DE CANDIDATURE. Cadre réservé à l'administration. Structure porteuse de la demande

ANNEXE 1 GROUPEMENT D'INTERET ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTAL DOSSIER DE CANDIDATURE. Cadre réservé à l'administration. Structure porteuse de la demande ANNEXE 1 GROUPEMENT D'INTERET ECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENTAL DOSSIER DE CANDIDATURE N de dossier : Date de réception : Cadre réservé à l'administration Structure porteuse de la demande Raison sociale :

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004

NOTE DE SERVICE DGER/POFEGTP/N2004-2016 Date : 16 FEVRIER 2004 1 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-Direction de la Politique des Formations de l Enseignement

Plus en détail

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015

CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 l CRITERES DE SELECTION PO FSE ETAT MARTINIQUE 2014-2020 Version consolidée par le CSI du 27 Novembre 2015 Le Programme Opérationnel (PO) FSE Martinique Etat 2014-2020 adopté par la Commission européenne

Plus en détail

Convention collective régionale des hôtels de tourisme trois, quatre et quatre étoiles luxe de Paris et de la région parisienne du 1er mai 1985

Convention collective régionale des hôtels de tourisme trois, quatre et quatre étoiles luxe de Paris et de la région parisienne du 1er mai 1985 Convention collective régionale des hôtels de tourisme trois, quatre et quatre étoiles luxe de Paris et de la région parisienne du 1er mai 1985 IDCC : - N de brochure : Sommaire Champ d'application. Durée

Plus en détail

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Actualisé au 24/01/2011 DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Mode opératoire à l attention des maîtres d ouvrage Préambule L Assemblée régionale a validé lors

Plus en détail

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION Cahier des Charges 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 - Objet du marché ARTICLE 2 - Contenu et déroulement de

Plus en détail

Avis n 2016-004 du 13 janvier 2016 portant sur le projet d ordonnance relative aux gares routières et emplacements d arrêt

Avis n 2016-004 du 13 janvier 2016 portant sur le projet d ordonnance relative aux gares routières et emplacements d arrêt Avis n 2016-004 du 13 janvier 2016 portant sur le projet d ordonnance relative aux gares routières et emplacements d arrêt L Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (ci-après l Autorité),

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation PROCEDURE ADAPTEE Marchés de Travaux Règlement de la consultation Maître d'ouvrage : Personne responsable du marché : MAIRIE DE CRION 12 Grande Rue 54300 CRION MAIRIE DE CRION Représentée par son Maire

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015

APPEL A PROJETS 2015 PREFET DE LA CORSE-DU-SUD DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE ET DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DIRECTION GENERALE ADJOINTE DES SOLIDARITES ET DE LA SANTE APPEL A PROJETS 015 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES SYMAT Rue de l Adour 65 460 BOURS Tél : 05-62-53-34-40 MARCHE D IMPRESSION Marché de décembre 2011 N 2011-09 Date et heure limites de réception des

Plus en détail

Propositions d'engagements 25 avril 2OO8

Propositions d'engagements 25 avril 2OO8 I Propositions d'engagements 25 avril 2OO8 FRANCE TELECOM O6/O078F Cellule Coordination Technique au BUREAU de la PROCEDURE france télécom Direction Juridique Groupe Conseil de la Concurrence l'ue de l'echfeiie.'fioqi

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) n 29-DLP-élections-2015-01

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) n 29-DLP-élections-2015-01 PREFET DU FINISTERE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) n 29-DLP-élections-2015-01 Maître de l ouvrage Préfet du Finistère Objet de la consultation Travaux de mise sous pli des documents électoraux destinés

Plus en détail

Section Biosécurité et Biotechnologie. Version 2.1 mars 2009

Section Biosécurité et Biotechnologie. Version 2.1 mars 2009 Section Biosécurité et Biotechnologie Guide d utilisation et d interprétation des formulaires destinés à l établissement des plans particuliers d urgence et d intervention pour l utilisation confinée de

Plus en détail

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien

Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Appel à Manifestation d Intérêt Accompagnement des projets collaboratifs dans la filière bois et ameublement dans l ouest vosgien Ce document définit les modalités de l appel à manifestation d intérêt

Plus en détail

en France, qui peut en faire quoi?

en France, qui peut en faire quoi? Données de Santé : en France, qui peut en faire quoi? n 1 PLAN 1/ Les données de santé Qu est est-ce que c est c? 2/ Les autorités s et organismes compétents Qui fait quoi? 3/ L utilisation L des données

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL PROTOCOLE D ACCORD RELATIF A LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL Entre d une part : La société CSC Peat Marwick SA Représentée par Claude CZECHOWSKI Président-Directeur Général La société CSC Computer Sciences

Plus en détail

Appel à projets EN FAVEUR DE LA RECHERCHE

Appel à projets EN FAVEUR DE LA RECHERCHE Maisons de santé Médiathèques Equipements sportifs scolaires Equipements ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES Appel à projets EN FAVEUR DE LA RECHERCHE dans les espaces naturels sensibles réglement

Plus en détail

Vos services trouveront ci-joint les modalités d'application de ces textes au regard du régime de retraite des cadres.

Vos services trouveront ci-joint les modalités d'application de ces textes au regard du régime de retraite des cadres. Paris, le 15/10/2007 CIRCULAIRE 2007-06 - DRE Objet : Détermination des participants Madame, Monsieur le Directeur, Je vous informe que, lors de leur réunion du 27 septembre 2007, les membres de la commission

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/11 I / Certification initiale 1-1 Candidature

Plus en détail

Appel à projets Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine

Appel à projets Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Conseil Régional d'aquitaine Appel à projets 2011 CAHIER DES CHARGES Soutien à l innovation sociale par la formation des salariés en parcours dans l Insertion par l Activité Economique en Aquitaine Présentation

Plus en détail