Un corps de ferme transformé en 3 logements performants

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un corps de ferme transformé en 3 logements performants"

Transcription

1 Cas pratique Un corps de ferme transformé en 3 logements performants «Cinq années passées au Sénégal, dont deux ans en pleine brousse en tant que volontaire du progrès pour le Service National, ça laisse des traces sur la philosophie de l utilisation des énergies et de l eau!», explique Christophe Chollat-Namy, ingénieur agricole de métier. Avec son épouse, il fait l acquisition en 1995 d un corps de ferme en pierre, qu ils vont transformer en une habitation confortable pour leur famille d une part, puis en 2009, en deux logements locatifs performants sur le plan énergétique. 76 État des lieux Contexte et programme «Nous recherchions la perle rare, bien orientée et avec du terrain pour des moutons, des ruches et des ânes. Cette ancienne ferme viticole avec m 2 disposait d un bon potentiel, pour un projet à long terme, explique Christophe, qui dispose alors déjà d une bonne expérience de rénovation. En outre, elle est située à 5 km de la ville». Lors de l acquisition, le bâtiment destiné à l habitation de la famille est habitable sur un seul niveau, non isolé et chauffé par 3 radiateurs alimentés par une chaudière fioul qui sera conservée pendant plusieurs années. Le couple consulte un ami architecte pour ne pas commettre d erreur sur les plans futurs. Christophe Chollat-Namy est également bien informé : il a assuré la présidence de l association Ajena, Espace Info Energie, bien connu en Franche- Comté, pendant plus de 12 ans. Actions en détail Enveloppe et isolation Les travaux, en partie réalisés par des professionnels, en partie «faits maison», concernent la création d un étage sous les toits, l ouverture de fenêtres, dont une baie en anse de panier au sud et des fenêtres de toit, la réfection complète des toitures, la pose d une dalle au sol dans la cuisine /salle à manger permettant l installation d un plancher chauffant, la réfection des pla-

2 Avant Après «Je produis et vends au réseau environ 2,5 fois plus d électricité que je n en consomme» Une rénovation performante et entièrement alimentée par des énergies renouvelables. fonds, la plomberie, l électricité, la construction d une serre et, bien sûr, l isolation de la maison. Celle-ci, réalisée en 1996, repose sur la pose de 180 mm de laine de roche sous rampants et 100 mm de laine de verre sur les murs. L année suivante, une isolation de 180 mm en béton de chanvre banché est réalisée dans la cuisine salle à manger, sur toute la hauteur de la pièce soit 3,70 m. «Il y a parfois des compromis difficiles à faire entre performance thermique et esthétique, comme par exemple pour les «cadettes», des grandes dalles de pierre découvertes sous le lino de l entrée, tellement authentiques, mais tellement froides! Ou encore ce magnifique plancher de chêne rénové dans le séjour, mais peu efficace pour couper toutes les fuites d air froid de la cave voutée située dessous» Pour leur domicile, Christophe et son épouse participent beaucoup au chantier, notamment pour tout ce qui touche à l électricité, la pose de fenêtres, la cuisine, la VMC et bien sûr les finitions, pour lesquelles des produits naturels ont été privilégiés. Pour les deux logements locatifs, les fenêtres ont été fabriquées localement dans le Doubs et portent du double vitrage. Elles s avéreront particulièrement performantes lors du test d étanchéité à l air. «À chaque transformation, nous avons eu la démarche de récupérer tout ce qui pouvait l être pour le réutiliser ailleurs, précise Christophe. C est le cas des poutres et solives qui ont été remises en état et réutilisées en plafond et en colombage pour l isolation en béton de chanvre de la cuisine salle à manger ; des briques de cloisons remontées derrière le poêle ou encore des pierres et des tuiles. Une grande partie de ces matériaux ont été valorisés dans la construction de trois cabanes, pour les animaux, le bois et le jardin.» Type de projet rénové : Bâtiments d une ferme viticole en pierre estimés fin XVIII e siècle Lieu : Jura proche de Lons-leSaunier Shab : Domicile : 70 m 2 avant, 170 m 2 après - bâtiments locatifs : 87 et 65 m 2 Travaux : de 1995 à 2013 Maître d ouvrage : privé Architecte/ maître d œuvre : Jura Habitat pour le locatif Coûts globaux : Domicile : / locatif : TTC Particularités : éligible BBC-rénovation pour locatif, énergies renouvelables communes pour 3 logements Consommations/an domicile : 1000 litres fioul avant (70 m 2 chauffés) / 10 stères de bois après (170 m 2 chauffés) Cep locatif selon étude thermique : < 96 kwh/m 2.an conforme BBC-rénovation Production EnR : kwh/an 77

3 La fibre de bois a été utilisée en rampant pour le 2 e bâtiment. Au nord, une ouverture en anse de panier avec menuiserie sur mesure. 78 Rénovation en deux temps En 2009, Christophe a l opportunité de s inscrire dans un programme O.P.A.H. (Opération Programmée d Amélioration de l Habitat) ainsi que dans le cadre de l appel à projet régional EFFILOGIS rénovation sous réserve de proposer à la location des logements de niveau BBC à loyers modérés. Ce programme donne droit à des aides de 10 % de la Communauté de Communes, de 55 % de l ANAH, pour des travaux éligibles, et de par logement rénové du Conseil Régional de Franche-Comté avec l ADEME. Une belle opportunité pour boucler le financement de la rénovation de ce bâtiment! Même s ils sont destinés à la location, Christophe opte pour des matériaux de grande qualité avec une isolation en fibre de bois de 280 mm en toiture (posée par un professionnel), 400 mm dans les combles, 160 mm de laine de verre GR32 sur les murs et polyuréthane pour les sols sous planchers chauffants. Au final, ces logements sont éligibles au label BBC-Rénovation, comme le montre l étude thermique réalisée par B2EC (Cep BBC = 85,75 kwhep/m 2 Shon.an, inférieur 96 kwh/m 2.an) et le test d étanchéité à l air qui donne un résultat Q4= 0,66 m 3 /h.m 2. Amélioration énergétique : Chauffage, ventilation, ECS Les deux bâtiments disposent de VMC simpleflux hygrob. La région Franche-Comté étant très boisée, le choix du bois énergie paraissait une évidence, d autant que la famille pratique l affouage avec plaisir. Dès 1998, la chaudière fioul a été déplacée vers la grange et reliée au plancher chauffant posé dans la cuisine. Elle sera très peu utilisée, la maison étant majoritairement chauffée par un poêle Dovre de 9 kw acheté au premier salon Bois Energie de Lons le Saunier. En 2010, la chaudière fioul est remplacée par une chaudière mixte granulés/bûches, SH-twin de Eta, d une puissance de 30 kw en bûches et 25 kw en granulés. Elle alimente un ballon tampon de 2000 litres. L installation est prévue pour alimenter les circuits basse température des planchers chauffants et haute température des radiateurs, mais assure également l appoint du solaire pour l eau chaude

4 Solaire photovoltaïque à gauche et thermique à droite : la toiture sud est optimisée. La deuxième installation photovoltaïque en cours de pose. La chaudière bûches et le ballon tampon. Désormais la maison se chauffe avec 10 stères par an! Les onduleurs des installations photovoltaïques. 79

5 «100 % de l eau chaude sanitaire des 3 logements est issu d énergies renouvelables : solaire ou bois» 80 Enduits chaux chanvre et finitions naturelles respectent le bâti. Les anciennes poutres ont été valorisées dans la déco. sanitaire des deux bâtiments. Car la même année, 10 m 2 de panneaux solaires thermiques sont installés en toiture sud et raccordés à un ballon d ECS de 750 litres. Un système de comptage permettra de facturer les locataires au plus juste pour l eau chaude sanitaire comme pour le chauffage. Le lave-vaisselle est directement alimenté par le circuit d eau chaude solaire. Une première installation de 3 kwc de panneaux photovoltaïques (environ 25 m 2 ) réalisée en 2009 avec revente intégrale est suivie en 2011, de deux autres installations de même puissance sur le bâtiment de location. «La baisse des prix des installations compensait la chute du prix d achat du kilowattheure par le réseau et les 3 installations s amortissent sur 9 à 10 ans!» Les toitures produisent annuellement environ kwh, malgré un masque sur les deux dernières installations, ombre due à la toiture de la maison et intervenant en fin d après-midi. n Budget détaillé Il reste quelques finitions dans les logements locatifs, l installation des cuisines, le montage du silo à granulés pour la chaudière, mais globalement le projet touche à sa fin, et les premiers locataires pourraient emménager d ici l été «Si j ai un conseil à donner, c est celui de bien étudier le financement de ses travaux et surtout, de consulter les Espaces Info Energie pour connaître les aides et crédits d impôts auxquels on peut prétendre. Outre un apport personnel et un prêt sur un plan Epargne logement, j ai contracté deux prêts spécifiques pour le photovoltaïque, et j ai bénéficié de deux éco-ptz successifs, l un sur pour mon domicile, l autre sur pour le locatif, des différents crédits d impôts et des subventions de l ANAH et la Communauté de Commune du Bassin Lédonien liées au programme OPAH pour la création de logements sociaux performants, et du Conseil Régional pour la rénovation BBC dans le cadre du programme EFFILOGIS. Enfin, j ai bénéficié de la revente de Certificats d Economies d Energie auprès du Centre Leclerc, lequel m a donné pour une valeur de de bons d achat, en échange d un dossier présentant les différents travaux d isolation réalisés. Cela représente beaucoup de paperasse, mais ce n est pas négligeable!» Adresses p.98 Témoignage «Je n achète plus de fioul. Avec l eau chaude produite par les panneaux solaires, et le bois en saison de chauffe, ma consommation d électricité a chuté de 37 %. Je produis et vends au réseau environ 2,5 fois plus d électricité que je n en consomme. L affouage est réalisé en famille, ce qui est une «satisfaction» et la chaudière performante a une très bonne combustion avec un excellent rendement énergétique. Depuis 1995, nous avons réalisé des investissements importants, mais pour 3 logements et en s y prenant bien, ça vaut le coup. Il est essentiel d être bien conseillé. Cela a été notre cas à l Ajena avec l Espace Info Energie, l équipe technique EFFILOGIS, et Jura Habitat, qui nous ont fourni des informations et conseils actualisés très utiles pour ne pas dire indispensables sur le plan technique, au niveau des financements (crédit d impôts, éco prêts à taux zéro, primes énergies, soutien des collectivités,...), pour avoir une démarche efficace, analyser les devis, et éviter les arnaques.» Christophe Chollat-Namy, maître d ouvrage

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

«Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels»

«Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels» «Aide à la rénovation BBC par étapes de logements individuels» CONDITIONS D AIDES DETAILLÉES Version en date du 15 juin 2016 Page 1/10 I. Contexte PRÉSENTATION GÉNÉRALE Pour relever le défi du facteur

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES.

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES. RAPPORT «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES 12, rue Jean-Marie David - 35740 Pacé Tél. : 02.22.51.24.30 contact@polenn.com Sarl

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

Tableaux récapitulatifs des données

Tableaux récapitulatifs des données Tableaux récapitulatifs des données Ce rapport récapitule les données techniques saisies dans le cadre d un projet existant et de projets simulés avec le logiciel Bati-Cube. Vous retrouverez l ensemble

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE

ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE LA MAISON PASSIVE LA MAISON PASSIVE ENERPHIT : ANALYSE ECONOMIQUE D UNE RENOVATION DE MAISON INDIVIDUELLE AVRIL 2016 La Maison Passive France 110 rue Réaumur - 75002 Paris 01 45 08 13 35 www.lamaisonpassive.fr

Plus en détail

Rénovation d immeubles d habitation au niveau BBC

Rénovation d immeubles d habitation au niveau BBC Rénovation d immeubles d habitation au niveau BBC Retour d expérience sur les opérations menées dans le Quartier Franklin à Mulhouse de 2004 à 2010 (Synthèse - Mai 2010) La rénovation du quartier Franklin

Plus en détail

Guide de la rénovation thermique

Guide de la rénovation thermique Guide de la rénovation thermique et de la performance énergétique A B C D E F Dépensez moins Polluez moins Vivre mieux Les réponses aux questions que vous vous posez pour la rénovation de votre logement

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 595 / 1 19/11/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1948 Surface habitable : 51,82 m² Adresse : 24 RUE LEPELLETIER - APT 3 ETAGE 59000 LILLE Date de visite: 16/11/2011 Date

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

PSD EN MORBIHAN LE PROJET. Octobre - Décembre 2013

PSD EN MORBIHAN LE PROJET. Octobre - Décembre 2013 PSD EN MORBIHAN Octobre - Décembre 2013 - Le projet - La mise en place - Les réglages - La mise en route et les résultats après 6 mois - Ce qu il reste à faire LE PROJET La maison est neuve et principalement

Plus en détail

Les aides financières. équipement

Les aides financières. équipement Les aides financières équipement Modification à venir Le début d année 2011 augure des modifications dans les aides financières. Parution prochaine de la loi de finance. Les aides dans le neuf Nouveau

Plus en détail

Logement certifié. Date : 03/02/2016. Signature :

Logement certifié. Date : 03/02/2016. Signature : Logement certifié Rue : Impasse des Eaux n : 35 CP : 5100 Localité : Jambes Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale

Plus en détail

la rénovation énergétique de l habitat ancien :

la rénovation énergétique de l habitat ancien : la rénovation énergétique de l habitat ancien : 1. Quelques chiffres et quelques dates 2. Objectifs du Grenelle de l environnement 3. L approche globale et l évolution de la réglementation thermique du

Plus en détail

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Réhabilitation de 72 logements locatifs THPE Construction de 18 logements

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES. «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION

500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES. «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION AIDE RÉGIONALE 500 LOGEMENTS «BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION» EN POITOU-CHARENTES «Logements BBC» DEMANDE DE SUBVENTION 8 Pièces à retourner à : FREE Poitou-Charentes 15 rue de l'ancienne Comédie BP 575 86021

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 41114.654 Valable jusqu au : 3/11/224 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : Entre 21 et 25 Surface habitable : 45.37 m² N Lot:

Plus en détail

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE Evaluation thermique réalisée avec PROJET Mr M 31000 TOULOUSE Date de l'étude : ENTREPRISE 25.02.2013 CLIENT sarl l'avis du menuisier Mr MULLER Richard TESSIER 8 impasse du petit bois 31140 ST LOUP CAMMAS

Plus en détail

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez

Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez Marché de maîtrise d œuvre pour la la rénovation énergétique et la réorganisation de l accueil de la Maison du Parc Livradois-Forez MARCHE DE MAÎTRISE D ŒUVRE «PROCEDURE ADAPTEE» (ARTICLE 28 DU CODE DES

Plus en détail

Résumé de l expertise n 1369/LIEBERT

Résumé de l expertise n 1369/LIEBERT Résumé de l expertise n 1369/LIEBERT Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet. Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Adresse

Plus en détail

Présentation GT 4 du 16/03:2016

Présentation GT 4 du 16/03:2016 Présentation GT 4 du 16/03:2016 Les principaux lots impactés par la Règlementation Thermique : Terrassements ( F.en Masse, Décapage T.Veg., Remblais Periph. ) Maçonnerie Générale Enduits de Protection,

Plus en détail

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat Vendredi 22 janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat La Communauté d agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, engage un Programme

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

Obtenues par la méthode 3CL - DPE, version 1.3, estimé à l immeuble / au logement*, prix moyen des énergies indexés au 15/08/2015

Obtenues par la méthode 3CL - DPE, version 1.3, estimé à l immeuble / au logement*, prix moyen des énergies indexés au 15/08/2015 DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.1) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 15 septembre 2006, Arrêté

Plus en détail

«Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires

«Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires «Les aides financières 2016 pour la rénovation énergétique» Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE Les aides de l Etat La TVA à taux réduit Le crédit

Plus en détail

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement?

Aides financières 2014. Comment financer la performance énergétique de votre logement? Aides financières 2014 Comment financer la performance énergétique de votre logement? Édition : janvier 2014 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie. 3 À savoir avant

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) DIAGSOLOGIS 81 route du Rhin Napoléon 67000 Strasbourg Tél. : 03 88 43 37 59 / 06 15 54 38 29 - Fax : 03 88 39 67 80 RCS : 513247189 Compagnie d assurance : HISCOX n HARCP 0083339 Diagnostic de performance

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 120862 Valable jusqu au : 11/12/2022 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1949 Surface habitable : 21,05 m² Adresse : 66, rue du Général Leclerc 14800 DEAUVILLE Date de visite:

Plus en détail

EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD)

EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) EQUIPEMENTS D'ÉCONOMIE D'ÉNERGIE = CRÉDIT D'IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Les travaux amenant à des crédits d'impôts ne concernent que ceux qui sont effectués dans la résidence principale du foyer

Plus en détail

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020

UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 UN PLAN CLIMAT À L HORIZON 2020 Diminuer les émissions de gaz à effet de serre de la région Centre de 40 % Depuis la fin du XVIII e siècle, notre modèle de civilisation est fondé sur une exploitation intensive

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES FACTURES» CADRE A Données relatives

Plus en détail

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti?

Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Atelier «réhabilitation du bâti ancien» Comment concilier performance énergétique et préservation du bâti? Emmanuel Mouton, artisan CAPEB Franck Turlan, coordonnateur Pôle Energies 11 Conférence annuelle

Plus en détail

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort

Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Exemple de la maison Saint-Gobain Multi-Confort Anticipation des qualités requises pour les habitations futures 14/02/2012 Olivier Servant Saint-Gobain Habitat France Directeur des marchés La maison Saint-Gobain

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants PREMIUM 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Comment améliorer la performance énergétique chez vous? en LIMOUSIN L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Emilie RABETEAU Anthony BROC Jean Jaques RABACHE Conseiller INFO ÉNERGIE Qu est

Plus en détail

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire

4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Titre et référence de l opération 4.1.4 Développer l'utilisation efficace de l'énergie dans l'agriculture et la transformation alimentaire Type d opération 4.1 Investissements dans les exploitations agricoles

Plus en détail

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg

Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable. Région Grand Est, site de Strasbourg Contribution au Groupe de travail Plan Bâtiment Durable Région Grand Est, site de Strasbourg 1. Identification... 1 Structure : Région Grand Est... 1 en partenariat avec l ADEME Délégation Alsace Champagne-Ardenne

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949

MAISONS INDIVIDUELLES CONSTRUITES AVANT 1949 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.037RR

Plus en détail

«ma maison ma planète» Construction de 5 maisons labellisées BBC (2 T3 et 3 T4) VOREY S/ARZON «les jardins de Chambeyron»

«ma maison ma planète» Construction de 5 maisons labellisées BBC (2 T3 et 3 T4) VOREY S/ARZON «les jardins de Chambeyron» «ma maison ma planète» Construction de 5 maisons labellisées BBC (2 T3 et 3 T4) VOREY S/ARZON «les jardins de Chambeyron» L OPAC43 en quelques chiffres: 6000 logements 25 structures d accueil spécifique

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE) Page 1 Mesure 121- Modernisation des exploitations agricoles Axe 1- Amélioration de la compétitivité des secteurs agricoles et forestiers Service instructeur Direction de l Alimentation, de l Agriculture

Plus en détail

Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012

Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012 Solutions de chauffage et eau chaude solaire dans les bâtiments de type RT2012 La RT2012 impose le recoure aux EnR en maison individuelle, le solaire est un des moyens de répondre à cette exigence pour

Plus en détail

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Du BBC à la RT Quels impacts sur la construction des logements et quels coûts de fonctionnement? Didier CACHARD d.cachard@enrconcept.fr SOMMAIRE RT

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES 1 L opération étudiée Situation géographique 34 St Gely Hérault Zone H3 Altitude : 120 m 2 Acteurs

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ;

MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; Subventions pour l isolation performante - Communauté de Communes de Feurs-en en-forez - Communauté de Communes des Collines du Matin - MODALITES D ATTRIBUTION DE L AIDE - Isolez futé! - ; I.1. Descriptif

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Merci d écrire lisiblement. Nom du projet :... Année

Plus en détail

Service Habitat, Logement et Accueil des gens du voyage

Service Habitat, Logement et Accueil des gens du voyage Programme d aide à l amélioration des logements du parc privé du Grand Besançon Service Habitat, Logement et Accueil des gens du voyage 03 81 87 88 98 www.grandbesancon.fr Vous êtes propriétaire occupant

Plus en détail

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude Étude 2010 La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Pierre Holoffe N : 21 Boîte : - CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : CP : 1342 Localité : Limelette Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Non disponible (+/- 1900) Année de construction :

Plus en détail

Guide des aides financières destinées aux particuliers

Guide des aides financières destinées aux particuliers 2016 Guide des aides financières destinées aux particuliers QUELLES AIDES POUR FINANCER SES TRAVAUX D ECONOMIES D ENERGIE? HAU CLEMENT, CHARGE DE MISSION DEVELOPPEMENT DURABLE, VILLES DE MARQUETTE-LEZ-LILLE

Plus en détail

AIDES POUR LA RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS

AIDES POUR LA RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS AIDES POUR LA RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS La Communauté de Communes Cœur de Maurienne a instauré un dispositif de soutien financier aux travaux d amélioration d efficacité énergétique de l enveloppe

Plus en détail

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION Intervenant : Gilles Guillemard ADEME Ville et Aménagement Durable 25 octobre 2012 SOMMAIRE Comment choisir les différents systèmes de ventilation

Plus en détail

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain

Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques. Jérôme Bertrand Centre Urbain Conserver les fenêtres anciennes et améliorer leurs performances thermiques et acoustiques Jérôme Bertrand Centre Urbain Commune d Etterbeek 25 avril 2012 Pour rénover votre logement aujourd hui: Cycle

Plus en détail

87 rue de Bonnetable LE MANS

87 rue de Bonnetable LE MANS 87 rue de Bonnetable 72 000 LE MANS 02 43 82 14 14 kit-tradi-plus@wanadoo.fr LES ÉTAPES DE VOTRE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE PROPOSITION GLOBALE DE RÉNOVATION Réalisée par nos techniciens, elle vise à :. Améliorer

Plus en détail

Exemple de Compte rendu Audit Énergie Personnalisé

Exemple de Compte rendu Audit Énergie Personnalisé 1 mercredi 10 novembre 2010 Exemple de Compte rendu Audit Énergie Personnalisé Compte rendu Sommaire Sommaire... 1 État des lieux:... 2 Besoin thermique du bâtiment :... 2 État des lieux :... 2 Pistes

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 2012.06.75 / 1 Valable jusqu au : 07/09/2022 Type de bâtiment : Bureau Année de construction : < 1975 Surface habitable : 75 m² Adresse : 6, allée

Plus en détail

Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes

Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes - 1 - Audit énergétique Hôtellerie et autres bâtiments destinés à l hébergement de personnes CAHIER DES CHARGES Mise à jour : mai 2016 1-1 - Avant propos Dans le cadre de leur politique commune de maîtrise

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières destinées aux propriétaires PLAN DE RENOVATION RÉNOVATION ENERGETIQUE ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières à destinées

Plus en détail

Espace Info Energie. Sur-isolation. Facteur 4. Énergies renouvelables. étanchéité à l air. Gaz à effets de serre. Eco-matériau.

Espace Info Energie. Sur-isolation. Facteur 4. Énergies renouvelables. étanchéité à l air. Gaz à effets de serre. Eco-matériau. Facteur 4 Énergies renouvelables Coût global Eco-matériau Santé. Humidité Matériau «puits de carbone» Eau chaude solaire Label BBC, Effinergie Sur-isolation VMC double flux Conception bioclimatique Développement

Plus en détail

HSD HABITAT SOLIDAIRE ET DURABLE

HSD HABITAT SOLIDAIRE ET DURABLE HSD HABITAT SOLIDAIRE ET DURABLE La Région, les acteurs et les propriétaires s engagent Présentation des conseillers LES PÔLES DE COMPÉTENCES DE LA RÉGION BASSE-NORMANDIE Pôle de compétence audit et conseil

Plus en détail

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.

La mention RGE et les aides financières qui en découlent. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine. La mention RGE et les aides financières qui en découlent Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr SOMMAIRE 1. Les missions et le rôle de l ALEC 2. La mention

Plus en détail

Travaux de la rénovation

Travaux de la rénovation GITE DES TROIS MAISONS Travaux de la rénovation RESERVATIONS : Tél./fax : 03.29.60.86.12 78, chemin des champs Bernard 88400 XONRUPT LONGEMER gite3maisons@free.fr Face Sud Ouest Photos extérieur s AVANT

Plus en détail

«Travaux aidés avec le concours financier de l Union Européenne, de la Région Poitou-Charentes, de l ADEME et de Grand Poitiers»

«Travaux aidés avec le concours financier de l Union Européenne, de la Région Poitou-Charentes, de l ADEME et de Grand Poitiers» UNION EUROPÉENNE «Travaux aidés avec le concours financier de l Union Européenne, de la Région Poitou-Charentes, de l ADEME et de Grand Poitiers» Une équipe à votre écoute : Antenne Logiparc à Beaulieu

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

Promotion de l utilisation rationnelle de l énergie et des énergies renouvelables

Promotion de l utilisation rationnelle de l énergie et des énergies renouvelables Projet No 27/2009-1 5 février 2009 Promotion de l utilisation rationnelle de l énergie et des énergies renouvelables Texte du projet Projet de règlement grand-ducal instituant un régime d aides pour des

Plus en détail

PRU TOURCOING : EUCLIDE Réalisation de la 1ère réhabilitation issue du PUCA- REHA

PRU TOURCOING : EUCLIDE Réalisation de la 1ère réhabilitation issue du PUCA- REHA PRU TOURCOING : EUCLIDE Réalisation de la 1ère réhabilitation issue du PUCA- REHA SOMMAIRE Présentation du bâtiment, contexte du montage de l opération (ANRU / PUCA) - P3 Présentation du projet - P9 Performances

Plus en détail

GUICHET UNIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

GUICHET UNIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE GUICHET UNIQUE POUR LA MAÎTRISE DE L ÉNERGIE INFORMATIONS IMPORTANTES (ne pas joindre cette page au dossier) Les bénéficiaires du dispositif sont : les particuliers, les syndics de copropriétés, les agriculteurs,

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique TELECHARGEMENT Les différents labels de performance énergétique SOMMAIRE PREAMBULE...3 HPE 2005...3 THPE 2005...3 HPE ENR 2005...3 THPE ENR 2005...4 BBC 2005...4 LESORGANISMES CERTIFICATEURS...6 DEPASSEMENT

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Nom du projet :... Année de livraison :... Surface

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A) 1/7 Diagnostic de performance énergétique - Logement (6.A) N : FG-0908-054 Valable jusqu au : 05/08/2019 Type de bâtiment :T2 - Etage 1 Droit - Lot n 6 Année de construction :

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Siège social Abyss expertise 82 Cours de verdun 01100 Oyonnax SARL au capital de 15 400 EurosTel : 04 74 73 67 15 /Fax : 08 26 16 67 45 E- mail : berthetalain@wanadoo.fr WWW.ABYSS-EXPERTISE.COM ABYSS EXPERTISE

Plus en détail

milliards milliards milliard

milliards milliards milliard 2050 9 milliards 2000 6 milliards 1800 1 milliard Des solutions pour la planète Une O.N.G. sous statut associatif depuis 25 ans 23 personnes Notre mission Introduire le changement pour préserver les ressources

Plus en détail

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire

REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE. ADEME Direction régionale des Pays de la Loire REHABILITATION ENERGETIQUE DE DIX MAISONS INDIVIDUELLES APPEL A CANDIDATURE ADEME Direction régionale des Pays de la Loire 1. Description de l appel à candidature Avec 44 % du bilan énergétique, le secteur

Plus en détail

Projet ISTHME Méthodologie de comparaison calculs mesures intégrant l analyse de sensibilité et la propagation d incertitudes

Projet ISTHME Méthodologie de comparaison calculs mesures intégrant l analyse de sensibilité et la propagation d incertitudes Projet ISTHME Méthodologie de comparaison calculs mesures intégrant l analyse de sensibilité et la propagation d incertitudes Rofaïda Lahrech CSTB avec la contribution de : Jean Robert Millet et Laurent

Plus en détail

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Sommaire : Réhabilitation durable de la SIEMP - 161 rue de la Convention 15éme -

Plus en détail

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet

Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet 1 Construction de 45 logements secteur de la Hunaudaye Cabri Habitat / Ville de Saint Brieuc Présentation du projet Cabri habitat / ville de Saint Brieuc - atelier du CANAL / BEC / safège / ouest structures

Plus en détail

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage

La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage La modélisation thermique confrontée à la mesure : Influence de l imprécision des données d entrées sur le calcul de la consommation de chauffage Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest Au

Plus en détail

Rénovations «basse énergie» au sein du renouvellement urbain de la Ville de Mulhouse. Estelle CHENU, ALME 10 juin 2008

Rénovations «basse énergie» au sein du renouvellement urbain de la Ville de Mulhouse. Estelle CHENU, ALME 10 juin 2008 Rénovations «basse énergie» au sein du renouvellement urbain de la Ville de Mulhouse Estelle CHENU, ALME 10 juin 2008 Les Quartiers Anciens à Mulhouse L intégration de la basse énergie s inscrit dans une

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 11

Rapport action tuffeau. CAHIER n 11 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 11 Maison rurale Clefs Figure 1-1 : Vue extérieure, Façade Sud Date de visite :

Plus en détail

le chauffage et l eau chaude solaires

le chauffage et l eau chaude solaires Le soleil au service de votre confort, le chauffage et l eau chaude solaires L HABITAT Le soleil au service de votre confort, le chauffage et l eau chaude solaires SOMMAIRE L énergie solaire, pour se laver

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. OIKOTECH - Tél.: (+352) ou (+352) Quentin De Man

AUDIT ENERGETIQUE. OIKOTECH - Tél.: (+352) ou (+352) Quentin De Man AUDIT ENERGETIQUE Nom : DE MAN Prénom : QUENTIN Ville : Namur Référence : B5-6 OIKOTECH - Tél.: (+5) 6 66 ou (+5) 6 44 4 - Quentin De Man - 6, rue Xavier Brasseur - L-44 Esch-sur-Alzette Imprimé le 5//

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES BATIMENTS BASSE CONSOMMATION EN LANGUEDOC ROUSSILLON

L OBSERVATOIRE DES BATIMENTS BASSE CONSOMMATION EN LANGUEDOC ROUSSILLON Maison Dhenaut Saint Gély du Fesc L OBSERVATOIRE DES BATIMENTS BASSE CONSOMMATION EN LANGUEDOC ROUSSILLON Retours d Expériences 2007-2014 Cette étude a pour objectif de présenter un retour d expérience

Plus en détail

Eau chaude solaire Dans les agro-entreprises : une opportunité toujours d actualité! Jeudi 24 avril 2014 à 9h30 ESAT L Abeille ZA de l Aiguille

Eau chaude solaire Dans les agro-entreprises : une opportunité toujours d actualité! Jeudi 24 avril 2014 à 9h30 ESAT L Abeille ZA de l Aiguille Eau chaude solaire Dans les agro-entreprises : une opportunité toujours d actualité! Jeudi 24 avril 2014 à 9h30 ESAT L Abeille ZA de l Aiguille PROGRAMME 9h30 10h30 : Présentation des technologies, des

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11

Enveloppe thermique. Total isolation : 80 mm Bloc Béton Cellulaire. Tourcoing le 28/10/11 Enveloppe thermique a- Plancher bas : U = 0,25 W/m 2 K - Dalle béton sur pieux, e = 200 mm - Résilient acoustique 20 mm - Complexe plancher chauffant : isolant PSE 60 mm - Complexe plancher chauffant :

Plus en détail

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement

Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Charte de confiance et d engagement dans la Rénovation Globale Performante pour les artisans et entreprises prêts à travailler en groupement Enjeux énergétiques de l habitat - Le secteur du bâtiment est

Plus en détail

MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT

MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT FOCUS TECHNIQUE MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT LES AVANTAGES DES MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT (MTA) Titre V Sytème et Générique «Module Thermique d Appartement» est publié au Bulletin Officiel N

Plus en détail

Pompes à chaleur. Les solutions air/eau pour le résidentiel. Idéales pour le chauffage, le rafraîchissement et la production d eau chaude.

Pompes à chaleur. Les solutions air/eau pour le résidentiel. Idéales pour le chauffage, le rafraîchissement et la production d eau chaude. Les solutions air/eau pour le résidentiel Pompes à chaleur Idéales pour le chauffage, le rafraîchissement et la production d eau chaude. Chauffage & Climatisation MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique

Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique Séminaire Bâtiment Durable : Logements collectifs: La rénovation à haute performance énergétique 11/12/2015 Bruxelles Environnement L étude de conception énergétique: une étape importante dans le processus

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE POUR LA SOLARISATION D UNE PISCINE DE PLEIN AIR DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne

Plus en détail

Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 10 220 kwh EF de Gaz naturel. 1 500 kwh EF d'electricité

Consommation en énergies finales Détail par énergie et par usage en kwh EF 10 220 kwh EF de Gaz naturel. 1 500 kwh EF d'electricité N : 2637 Valable jusqu au : 06/02/2021 Type de bâtiment : Logement collectif Année de construction : < 1975 Surface habitable : 44 m 2 Adresse : LOT 34-55-57 BOULEVARD BAILLE 13006 MARSEILLE 06 Date :

Plus en détail