La réglementation française sur la protection et le contrôle des matières nucléaires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réglementation française sur la protection et le contrôle des matières nucléaires"

Transcription

1 La réglementation française sur la protection et le contrôle des matières nucléaires

2 Les intervenants du contrôle des matières nucléaires Envoi des rapports des visites Bilan annuel Incidents Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire Haut Fonctionnaire de Défense du Ministère de l Industrie Demandes Réponses Exploitants Envoi des déclarations Visites Techniques

3 Le Haut Fonctionnaire de Défense Le HFD s appuie sur le service de Sécurité des Infrastructures Économiques et Nucléaires (SIEN) Les missions du SIEN : contrôle de l application de la réglementation en vigueur, décisions relatives aux autorisations et aux sanctions, élaboration, application et évolution de la réglementation, définition des objectifs à atteindre par les exploitants, les relations internationales, la promotion de la culture de sécurité.

4 L institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire La Direction de l Expertise Nucléaire de Défense (DEND) est la direction en relation avec le SIEN pour les activités liées aux déclarants de matière nucléaires Missions de la DEND réalise les visites techniques (installations et transport), tenue de la comptabilité nationale des matières nucléaires, analyses de dossiers et de situation, participation aux réflexions sur l amélioration de la réglementation, réalisation de mesures radioactives non destructives dans le cadre d inspections, support aux actions internationales,

5 Contexte de la réglementation Exploitant Premier responsable du contrôle et de la protection des Matières Nucléaires Ne cherche pas à détourner des Matières Nucléaires Individu malveillant ou soumis à des pressions extérieures cherche à voler ou détourner des MN

6 Qu est-ce qu une matière nucléaire? Matière entrant dans un composant d armes de destruction massive Matières Nucléaires Matières Radioactives Autorités et réglementations différentes Plutonium, Uranium, Thorium, Tritium, Deutérium, Lithium 6

7 Objectif de la réglementation Contrôle et Protection des MN Éviter et détecter Vol / Détournement Actes malveillants / Perte Réalisation engin Terrorisme, chantage impact sur environnement impact sur personne Risques médiatiques

8 Structure des textes réglementaires relatifs aux matières nucléaires Loi n du Décret n du Matières soumises à autorisation Matières soumises à déclaration Arrêté du 16 mars 1994 Arrêté du modifié

9 Loi n du 25 juillet 1980 Matières concernées Matières fusibles Matières fissiles Matières fertiles Les Minerais sont exclus

10 Loi n du 25 juillet 1980 le contrôle Objectif Éviter Perte, Vol ou détournement des Matières Qui contrôle? Comment? Moyens administratifs, techniques, comptables Connaissance permanente : localisation et emploi Les exploitants Les pouvoirs publics : agents assermentes et astreints au secret professionnel

11 Loi n du 25 juillet 1980 Infractions et sanctions Qui constate? Police judiciaire Douanes Répression des fraudes Inspecteur DGSNR Inspecteur MN INFRACTIONS S approprier indûment des MN Exercer sans autorisation Renseignement inexacts Violation intentionnelle des lois et règlements Obstacle au contrôle Défaut de déclaration Perte Vol Détournement SANCTIONS Emprisonnement : 2 à 10 ans Amende : 762,25 à Confiscation MN et équipement Licenciement, sanctions pénales Retrait autorisation Emprisonnement : 2 mois à 2 ans Amende : 304,9 à 7622,45 Emprisonnement : 15 j à 2 ans Amende : 762,25 à 38112,25

12 Loi n du 25 juillet 1980 Reconnaissance de responsabilités (Art.8) Avertit des obligations Obtient reconnaissance Titulaire Gestionnaire Dirigeant Préposé 24 heures Information Police, gendarmerie en cas de perte, vol, disparition ou détournement de MN

13 Décret n du 12 mai 1981 Champ d application Plutonium Uranium Thorium Deutérium Tritium Lithium 6 Les MN ne sont pas toutes des matières radioactives (D et Li) Autorités et réglementations différentes

14 Décret n du 12 mai 1981 Les seuils Exemption Declaration Autorisation Plutonium, 233 U Uranium Enrichi 235 U < 20% 235 U 20% Uranium Naturel, appauvri & Thorium Tritium 1g m 3g 1g m 15g 1g m 250g 1kg m 500 kg 0.01g m 2g m > 3g > 15 g > 250 g > 500 kg > 2 g Deuterium 1kg m 200 kg > 200 kg Lithium 6 1g m 1 kg > 1 kg

15 En-Tête de l établissement Application de la loi du 25 juillet 1980 Art. 8 : Quiconque, titulaire de l'autorisation prévue à l'article 2 ou ayant, à quelque titre que ce soit, la garde des matières nucléaires soumises aux dispositions de la présente loi ou en assurant la gestion, aura constaté la perte, le vol, la disparition ou le détournement de ces matières et n'aura pas informé les services de police ou de gendarmerie au plus tard dans les vingt-quatre heures suivant cette constatation, sera puni d'un emprisonnement de quinze jours à deux ans et d'une amende de F à F ou de l'une de ces deux peines seulement. Lorsque la personne titulaire de l'autorisation prévue à l'article 2 est une personne morale, les mêmes peines sont applicables à ses dirigeants si ces derniers ont eu connaissance de la perte, du vol, de la détérioration ou du détournement et ne l'ont pas déclaré dans le délai prévu à l'alinéa précédent. Avant de lui confier la garde des matières nucléaires soumises aux dispositions de la présente loi, l'employeur doit avertir le préposé des obligations que lui crée le présent article et des peines qui l'encourt en cas d'infraction, et obtenir reconnaissance de cet avertissement. Ces dispositions seront, en tant que de besoin, précisées par décret en Conseil d'etat. Je reconnais, ce jour, avoir pris connaissance des obligations auxquelles je suis soumis au titre de l application de la loi du 25 juillet Décret n du 12 mai 1981 Nomination des préposés Signature de l article 8 de la loi du 25 juillet 1980 en deux exemplaires manuscrits originaux établis par chacune des personnes désignées * Un original conservé par l intéressé * Un original conservé par l employeur Date Signature

16 Arrêté du 14 mars 1984 modifié La déclaration annuelle Définie dans les articles 1, 2, 3 et 4 Doit être retournée avant le 31 janvier Précise : coordonnées du déclarant et des représentants nature des activités stocks détenues au 31 décembre mouvements au cours de l année prévision de stocks et mouvements

17 Arrêté du 14 mars 1984 modifié Le livre journal (Art.5) Pour tout article contenant de la matière nucléaire : Entrées sur site Sorties du site Quantité et qualité des matières Document validé et signé, sans rature Destinataires ou expéditeurs Ordre chronologique Archivé durant 5 ans Sans rature ni blanc Concerne toutes les MN présentes sur le site, qu elles soient utilisées ou non Justification «à tout instant» de ce que détient l exploitant

18 Arrêté du 14 mars 1984 modifié (suite) inventaire physique annuel avant déclaration (Art. 6) Conservation des documents pendant 5 ans protection physique protection contre le vol et la perte matières sous clé et accès contrôlé (gestion des clés) (Art. 7)

19 Arrêté du 21 mai 2003 Modifie l arrêté du 14 mars 1984 IPSN remplacé par IRSN/DEND Conservation des documents pendant 5ans Justificatifs de l inventaire doivent être conservés Expéditeur s assure de l arrivé des MN

20 La déclaration des matières nucléaires Un modèle est établi par l IRSN/DEND En fin d année, le SIEN(ministère) et la DEND envoient le formulaire de déclaration pré-rempli aux déclarants Un formulaire d initialisation de déclaration est disponible à l adresse suivante IRSN/DEND/SATE Comptabilité Nationale BP Fontenay aux Roses

21 Identification d un compte extérieur Compte extérieur : établissement remplissant une déclaration N référence Donné par l IRSN Interlocuteur privilégié Représentant désigné

22 Le CNRS, l Éducation Nationale et les comptes extérieurs Environ 600 comptes extérieurs répertoriés dans la base de données dont 60 comptes CNRS / UMR 50 comptes Lycées, Écoles Supérieures, Universités

23 Les matières concernées Uranium : appauvri: plaquettes d uranium métal naturel : produits chimiques uranylés enrichi : dépôts sur cibles pour études sur matériaux Thorium : produits chimiques, thorine Deutérium : eau lourde, deutérium gaz, produits divers Tritium : cibles pour RMN, Marquage de molécules Lithium : recherche sur détecteurs, piles,

24 Les échanges de matières nucléaires ANDRA : récupération de produits chimiques (nitrate d uranyle, acétate, thorine ) Échanges scientifiques : CEA, CNRS, Fournisseur d eau lourde et de produits deutérés : EURISO-TOP, SDS, Fournisseur de produits chimiques : VWR International, Sigma Aldrich,

25 Les visites auprès des établissements CNRS ou MJENR Visites techniques notifiées par l IRSN Envoi d un rapport au HFD Information sur la réglementation Examen du livre journal Cohérence avec les matières nucléaires effectivement détenues Contrôles des dispositions de protection physique Depuis 6 ans : Une dizaine de visites a été effectuée dans les établissements CNRS ou MJENR

26 Quelques photos Fûts de déchets thoriés

27 Quelques photos (suite) Plaquettes d uranium appauvri Produits chimique divers contenant U et Th

28 Quelques photos (fin) Flacon datant des années 30

29 Problèmes rencontrés Méconnaissance de la réglementation Exhaustivité de l inventaire non garantie Mode de gestion hétérogène selon les établissements Qualité des déclarations annuelles Trouver l interlocuteur approprié

30 Contact Si vous avez des questions, n hésitez pas à entrer en contact avec moi : Alexis VASMANT IRSN/DEND Chargés d affaires Inspecteur des matières nucléaires BP Fontenay aux Roses CEDEX Tel : Émail :

Sensibilisation à la protection et au contrôle des matières nucléaires chez les «petits détenteurs» Journées SFRP Sources et rayonnements ionisants

Sensibilisation à la protection et au contrôle des matières nucléaires chez les «petits détenteurs» Journées SFRP Sources et rayonnements ionisants Sensibilisation à la protection et au contrôle des matières nucléaires chez les «petits détenteurs» Journées SFRP Sources et rayonnements ionisants 15 et 16 novembre 2011 David LADSOUS DEND/SATE 1 Retour

Plus en détail

Dispositions à prendre par l employeur

Dispositions à prendre par l employeur 3 Dispositions à prendre par l employeur Le chef d établissement doit mettre à disposition du directeur d unité ou de ses responsables d équipe les moyens nécessaires pour assurer une protection optimale

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON

Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 29 Décembre 2015 Nos Réf. : CODEP-DTS-2015-050317 MIRION TECHNOLOGIES Route d Eyguières 13113 LAMANON Objet : Suite d une inspection

Plus en détail

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative au renforcement de la sécurité de l usage des drones civils

- 39 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative au renforcement de la sécurité de l usage des drones civils - 39 - TABLEAU COMPARATIF Livre I er : L aéronef Proposition de loi relative au renforcement de la sécurité de l usage des drones civils Article 1 er Le code des transports est ainsi modifié : Proposition

Plus en détail

Partie I: sécurité privée et particulière et détectives privés

Partie I: sécurité privée et particulière et détectives privés Table des matières Partie I: sécurité privée et particulière et détectives privés Lois Loi du 10 avril 1990 réglementant la sécurité privée et particulière...ia-1 Loi du 19 juillet 1991 réglementant la

Plus en détail

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE

GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE GUIDE D AGREMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES DE CERTIFICATION ELECTRONIQUE (PSCE) & D OBTENTION DU CERTIFICAT DE CONFORMITE AVRIL 2011 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 II. REFERENCES REGLEMENTAIRES... 4

Plus en détail

Objet du marché : REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Objet du marché : REGLEMENT DE LA CONSULTATION REPUBLIQUE FRANÇAISE VILLE D ECULLY Objet du marché : ACQUISITION D UN VÉHICULE UTILITAIRE ÉLECTRIQUE LÉGER ÉQUIPÉ D UN NETTOYEUR HAUTE PRESSION ET CUVE REGLEMENT DE LA CONSULTATION M a r c h é à p r o

Plus en détail

Charte du contrôle de l ACP secteur assurance

Charte du contrôle de l ACP secteur assurance Juin 2010 Charte du contrôle de l ACP secteur assurance Instituée par l ordonnance n 2010-76 du 21 janvier 2010, l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) est une autorité administrative indépendante adossée

Plus en détail

Madame la Directrice Générale Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble CS 10217 38043 GRENOBLE CEDEX 09

Madame la Directrice Générale Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble CS 10217 38043 GRENOBLE CEDEX 09 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2015-002340 Lyon, le 20 Janvier 2015 Madame la Directrice Générale Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble CS 10217 38043 GRENOBLE CEDEX 09

Plus en détail

Infractions commises à l aide d explosifs, d armes à feu, et d autres matières ou instruments dangereux

Infractions commises à l aide d explosifs, d armes à feu, et d autres matières ou instruments dangereux Infractions commises à l aide d explosifs, d armes à feu, et d autres matières ou instruments dangereux Décret n 2001/268/PRES/PM/SECU/MATD/MEF/DEF/MEE/MJPDH du 8 juin 2001 (JO N 26 2001) portant régime

Plus en détail

Aide Financière Simplifiée. Aide à Domicile

Aide Financière Simplifiée. Aide à Domicile Aide Financière Simplifiée Aide à Domicile Date limite de dépôt du dossier : 30 septembre 2017 Conditions Générales d Attribution Page 2 Dossier à compléter Page 7 Annexe 1 Dossier de réservation Page

Plus en détail

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel

Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel Source : Services du Conseil constitutionnel Édition du 12 octobre 2011 Annexe : Les archives du Conseil constitutionnel... 1 - Code du patrimoine - Partie

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.2

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.2 Le présent document a été rédigé dans un but informatif par le CNIPT. Toutes les positions, informations et données présentées sont censées être exactes et précises, mais ne comportent ni garantie ni responsabilité,

Plus en détail

Loi fédérale sur les juristes d entreprise (LJE)

Loi fédérale sur les juristes d entreprise (LJE) Loi fédérale sur les juristes d entreprise (LJE) Avant-projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 95 de la Constitution, vu le message du Conseil fédéral du..., arrête: Section

Plus en détail

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique

Secrétariat général. Service de défense de sécurité et d intelligence économique Secrétariat général Service de défense de sécurité et d intelligence économique ESTIMATION DES IMPORTATIONS ET EXPORTATIONS DE MATIÈRES NUCLÉAIRES À PARTIR DES DONNÉES EMANANT DU CONTRÔLE NATIONAL RELATIF

Plus en détail

L impression en recto-verso de ce formulaire est recommandée

L impression en recto-verso de ce formulaire est recommandée ANNEXE 6 Formulaire de demande de laissez-passer pour l accès véhicule au côté piste de l aérodrome de Strasbourg-Entzheim L impression en recto-verso de ce formulaire est recommandée Numéro de dossier

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Centre communal d action sociale d Orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Président du CCAS Adresse : 2 place du général

Plus en détail

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT

Circulaire électorale n 9 Le CHSCT UNSA-territoriaux 21, rue Jules Ferry 93 177 Bagnolet Cedex elections@unsa-territoriaux.org 06 17 43 57 96 Circulaire électorale n 9 Le CHSCT Nous avons moins de trois semaines pour faire en sorte que

Plus en détail

Algérie. Répression de l infraction à la réglementation des changes

Algérie. Répression de l infraction à la réglementation des changes Répression de l infraction à la réglementation des changes Ordonnance n 96-22 du 9 juillet 1996 Source : www.droit-algerie.com [NB - Ordonnance n 96-22 du 9 juillet 1996 relative à la répression de l infraction

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité Fiche VRE.32

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité Fiche VRE.32 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité Fiche VRE.32 Équipements de travail et de protection individuelle Code du Travail Articles R4323-1 à R4323-28 Code du Travail R4323-91 à R4323-106 Arrêté du 22 octobre 2009

Plus en détail

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE

LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE LA SIMPLIFICATION DU COMPTE PENIBILITE Suite à 2 décrets de simplification du compte pénibilité parus au Journal Officiel du 31 Décembre 2015 : suppression de la fiche individuelle remplacée par une simple

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION SOUTIEN AUX ENTREPRISES ARTISANALES DE TAXIS PRESENTATION DE L AIDE : 1/ Objectifs : L aide aux entreprises artisanales de taxis est accordée par la Région Réunion aux

Plus en détail

CLASSES PRÉPARATOIRES INTÉGRÉES Année 2016-2017

CLASSES PRÉPARATOIRES INTÉGRÉES Année 2016-2017 INSTITUT RÉGIONAL D ADMINISTRATION DE NANTES CLASSES PRÉPARATOIRES INTÉGRÉES Année 2016-2017 La classe préparatoire intégrée (CPI) de l IRA de Nantes propose, dans les locaux de l Institut à Nantes ou

Plus en détail

Service Prévention des Risques Lille1

Service Prévention des Risques Lille1 REPRISE DE SOURCES et GESTION DES DECHETS - témoignage Pascale BRIVOAL Cellule radioprotection Service Prévention des Risques Lille1 1 CONTEXTE Evénement déclencheur: Inspection de l ASN sur le site de

Plus en détail

Collège de France ------ Direction des Bibliothèques et des Archives ------ Service des Archives ------ GUIDE D ARCHIVAGE

Collège de France ------ Direction des Bibliothèques et des Archives ------ Service des Archives ------ GUIDE D ARCHIVAGE Collège de France ------ Direction des Bibliothèques et des Archives ------ Service des Archives ------ GUIDE D ARCHIVAGE 11, place Marcelin Berthelot 75005 Paris tél : 01 44 27 10 36/13 63 e-mail : evelyne.maury@college-de-france.fr

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES VILLE DE MONTROTTIER Hôtel de Ville Le Bourg 69770 MONTROTTIER TRANSFORMATION D'UN TERRAIN DE FOOTBALL EN SCHISTE EN GAZON SYNTHETIQUE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PIECE N 1 ACTE D ENGAGEMENT

Plus en détail

Autorité de régulation : un organe formel chargé de réguler et de réglementer les activités du secteur des postes.

Autorité de régulation : un organe formel chargé de réguler et de réglementer les activités du secteur des postes. Aérogramme : une correspondance-avion constituée d une feuille de papier convenablement pliée et collée sur tous les côtés. La mention «Aérogramme» doit figurer au recto et aucun objet ou papier ne doit

Plus en détail

TITRE I : LES MISSIONS

TITRE I : LES MISSIONS STATUTS DU DÉPARTEMENT DE LA FORMATION CONTINUE Annexe 4 à la délibération n 39/10 du 23 juillet 2010 TITRE I : LES MISSIONS TITRE II : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT TITRE III : RÉVISION DES STATUTS -

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE OU PROVISOIRE

DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE OU PROVISOIRE DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE OU PROVISOIRE (TITRES I ET II DU LIVRE VI DU CODE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE) En application des articles L.612-22, L.612-23, L.622-21 et L.622-22 du code de la sécurité

Plus en détail

en France, qui peut en faire quoi?

en France, qui peut en faire quoi? Données de Santé : en France, qui peut en faire quoi? n 1 PLAN 1/ Les données de santé Qu est est-ce que c est c? 2/ Les autorités s et organismes compétents Qui fait quoi? 3/ L utilisation L des données

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par le Sénat en première lecture. Texte adopté par l Assemblée nationale en première lecture 28 TABLEAU COMPARATIF Projet de loi relatif à l application de la convention du 13 janvier 1993 sur l interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l emploi des armes chimiques

Plus en détail

«OGM: utilisation confinée à des fins de recherche, de développement ou d'enseignement»

«OGM: utilisation confinée à des fins de recherche, de développement ou d'enseignement» «OGM: utilisation confinée à des fins de recherche, de développement ou d'enseignement» Les articles L532-1 et suivants du code de l environnement. posent un principe : toute utilisation d organismes génétiquement

Plus en détail

Sommaire. Mettre en place le contrôle interne. Une mesure nécessaire? Qu est-ce que le contrôle interne? Qu est-ce que le contrôle interne?

Sommaire. Mettre en place le contrôle interne. Une mesure nécessaire? Qu est-ce que le contrôle interne? Qu est-ce que le contrôle interne? Samedi 2 octobre 2010 Sommaire Mettre en place le contrôle interne Une mesure nécessaire? Définition du contrôle interne Les composantes du contrôle interne L environnement de contrôle Identifier les risques

Plus en détail

Proposition de Charte de l utilisateur d Internet dans l Académie de Martinique

Proposition de Charte de l utilisateur d Internet dans l Académie de Martinique Proposition de Charte de l utilisateur d Internet dans l Académie de Martinique Elaborée par : Conseiller Juridique de l Académie Cellule TICE ---------------------------------------------- Préambule La

Plus en détail

FICHE 2-1-2-9: LE DÉROULEMENT DE LA GARDE À VUE (10 février 2009)

FICHE 2-1-2-9: LE DÉROULEMENT DE LA GARDE À VUE (10 février 2009) FICHE 2-1-2-9: LE DÉROULEMENT DE LA GARDE À VUE (10 février 2009) Texte: Article 63 du CPP : L'officier de police judiciaire peut, pour les nécessités de l'enquête, placer en garde à vue toute personne

Plus en détail

P I E C E S A F O U R N I R P e r s o n n e p h y s i q u e

P I E C E S A F O U R N I R P e r s o n n e p h y s i q u e MINISTERE DES TRANSPORTS DIRECTION DES TRANSPORTS TERRESTRES ------ N TAHITI 002493 Angle Rue Marc Blond de St Hilaire et Avenue Prince Hinoï BP. 4586-98713 PAPEETE Tél. 54 96 54 - Fax. 54 96 52 Email

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE SUR LES PRECURSEURS CHIMIQUES LE 02/02/2006. Intervenants : MRS MANZONI et ROLAND de la MNCPC* Journée organisée par le GP Sup**

JOURNEE TECHNIQUE SUR LES PRECURSEURS CHIMIQUES LE 02/02/2006. Intervenants : MRS MANZONI et ROLAND de la MNCPC* Journée organisée par le GP Sup** JOURNEE TECHNIQUE SUR LES PRECURSEURS CHIMIQUES LE 02/02/2006 Intervenants : MRS MANZONI et ROLAND de la MNCPC* Retour d expérience de : R. BONNIOL (Ingénieur H et S Montpellier) concernant l utilisation

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEDC/N2012-2138 SG/SRH/SDMEC/N2012-1188 Date: 13 décembre 2012

NOTE DE SERVICE DGER/SDEDC/N2012-2138 SG/SRH/SDMEC/N2012-1188 Date: 13 décembre 2012 MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET Direction générale de l'enseignement et de la recherche Service de l'enseignement technique Sous-direction des établissements, des dotations

Plus en détail

2 La liste des catégories d activités au sens de l annexe I du présent arrêté que l opérateur compte exercer ;

2 La liste des catégories d activités au sens de l annexe I du présent arrêté que l opérateur compte exercer ; Le ministre de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire Titre abrégé : Texte intégral Document 1 / 1 Version originale du 18/07/2008 Introduit par : A. 30/06/2008

Plus en détail

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS?

(CNAPS) CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI. Prestataires et clients de la sécurité privée. PourQuoi LE CNAPS? CONSEIL NATIONAL DES ACTIVITÉS PRIVÉES DE SÉCURITÉ - MODE D EMPLOI ENTRÉE EN SERVICE AU 1ER JANVIER 2012 (CNAPS) Prestataires et clients de la sécurité privée TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR

Plus en détail

Incidences des lois infractions de la circulation (toute la série 700) moins de 5 000 $ 5 000 $ et plus

Incidences des lois infractions de la circulation (toute la série 700) moins de 5 000 $ 5 000 $ et plus Incidences des lois La modification de la législation et les changements apportés en conséquence au classement des infractions créent une discontinuité dans le dossier historique de certaines infractions

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 3 octobre 2014 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d Académie, Directeurs académiques des services de l Education

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES MISE A JOUR OCTOBRE 2008 MARCHES PUBLICS/ACCORDS-CADRES DECLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement.

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L et L Code de la santé publique, notamment ses articles L et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L et L Code de la santé publique, notamment ses articles L et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2015-003590 Nantes, le 29 janvier 2015 PANAVI Les Grouas 72190 NEUVILLE SUR SARTHE Objet : Inspection de la radioprotection du 23 janvier 2015

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

DIRECTION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE ************ DIRECTION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE www.fonctionpublique.gouv.tg dgfp@fp.gouv.tg BP 372 - Tél. 221 28 42/ Fax 22 21

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) MARCHE PUBLIC DE SERVICES OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO Pouvoir adjudicateur : VILLE DE MONTELIMAR Représentant légal du pouvoir adjudicateur : Monsieur le Député-maire de Montélimar ou son

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 160 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES DE FORMATION POUR TRAVAILLEURS DESIGNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 160 24 août 2007. S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES DE FORMATION POUR TRAVAILLEURS DESIGNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2965 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 160 24 août 2007 S o m m a i r e PROGRAMMES DES DIFFERENTS CYCLES

Plus en détail

(L.Q. 2014, chapitre 17, article 16)

(L.Q. 2014, chapitre 17, article 16) Directive sur les contrats de services prise en vertu de la Loi sur la gestion et le contrôle des effectifs des ministères, des organismes et des réseaux du secteur public ainsi que des sociétés d État

Plus en détail

Contrôle des équipements sous pression en installations nucléaires de base. Inspection n INSSN-CAE-2011-0496 du 2 février 2011.

Contrôle des équipements sous pression en installations nucléaires de base. Inspection n INSSN-CAE-2011-0496 du 2 février 2011. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CAEN Hérouville-Saint-Clair, le 13 mai 2011 N/Réf. : CODEP-CAE-2011-027261 Monsieur le Directeur de l établissement AREVA NC de La Hague 50 444 BEAUMONT HAGUE CEDEX OBJET

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT ACCORD-CADRE DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES. Travaux d'exhumations

ACTE D'ENGAGEMENT ACCORD-CADRE DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES. Travaux d'exhumations ACTE D'ENGAGEMENT ACCORD-CADRE DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Travaux d'exhumations Cadre réservé à l'acheteur CONTRAT N NOTIFIE LE...... /...... /............ MAIRIE DE GRIMAUD Rue de la Mairie

Plus en détail

ARRETE N 1763 Portant Règlement Intérieur de la salle de lecture des Archives Municipales de Colmar Le Maire de la Ville de Colmar

ARRETE N 1763 Portant Règlement Intérieur de la salle de lecture des Archives Municipales de Colmar Le Maire de la Ville de Colmar Service des Archives ARRETE N 1763 Portant Règlement Intérieur de la salle de lecture des Archives Municipales de Colmar Le Maire de la Ville de Colmar Vu le Code du Patrimoine ; Vu le Code Général des

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA SANTE EN POLYNESIE FRANCAISE

LA DIRECTION DE LA SANTE EN POLYNESIE FRANCAISE LA DIRECTION DE LA SANTE EN POLYNESIE FRANCAISE Direction de la Santé BP 611 98713 Papeete TAHITI Polynésie Française Bureau des Ressources Humaines et de la Formation Cellule Recrutement & Gestion des

Plus en détail

VENTES EN LIQUIDATION DE STOCKS

VENTES EN LIQUIDATION DE STOCKS VENTES EN LIQUIDATION DE STOCKS Octobre 2014 DISPOSITIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES Ordonnance n 2014-295 du 06 mars 2014 Décret n 2014-571 du 02 juin 2014 Arrêté du 24 juin 2014 --------- Ordonnance n

Plus en détail

Ordonnance n du 13 octobre 1945 relative aux spectacles

Ordonnance n du 13 octobre 1945 relative aux spectacles Ordonnance n 45-2339 du 13 octobre 1945 relative aux spectacles Chapitre Ier : Définitions et principes. Article 1 (abrogé au 1 mai 2008) Modifié par Loi n 99-198 du 18 mars 1999 - art. 1 JORF 19 mars

Plus en détail

3-DECHETS RADIOACTIFS GENERES PAR LES LABORATOIRES ET LES SALLES DE TP

3-DECHETS RADIOACTIFS GENERES PAR LES LABORATOIRES ET LES SALLES DE TP 3-DECHETS RADIOACTIFS GENERES PAR LES LABORATOIRES ET LES SALLES DE TP s Ces textes s appliquent à l ensemble des fiches : Code de la santé publique, art. R-5234 à R-5238 Décret n 66-450 du 20 juin 1966

Plus en détail

Loi fédérale sur l application de sanctions internationales

Loi fédérale sur l application de sanctions internationales Loi fédérale sur l application de sanctions internationales (Loi sur les embargos, LEmb) 946.231 du 22 mars 2002 (Etat le 27 juillet 2004) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 54,

Plus en détail

Déclaration d affiliation

Déclaration d affiliation Déclaration d affiliation 1. L affilié(e) ASSOCIATION SANS BUT LUCRATIF AGREEE PAR L ARRETE ROYAL DU 27 DECEMBRE 1967 Chaussée de Marche, 637-5100 NAMUR - Wierde : 081/32.06.11 - Fax : 081/30.74.09 Adr.

Plus en détail

Code de l environnement, notamment ses articles L et L Code de la Santé publique, notamment ses articles L et R.

Code de l environnement, notamment ses articles L et L Code de la Santé publique, notamment ses articles L et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES Nantes, le 28 Novembre 2013 N/Réf. : CODEP-NAN-2013-063758 CABINET D EXPERTISES FRALIN-WIART 6, rue Kléber 49 300 CHOLET Objet Inspection de la radioprotection du

Plus en détail

DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP)

DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) HAUT-COMMISSARIAT DE LA REPUBLIQUE EN POLYNESIE FRANÇAISE Concours interne de 2 secrétaires administratifs du corps de l État pour l administration en Polynésie française DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 25 août 2016 relative aux modalités d attribution et de retrait des cartes d identité professionnelles des agents (fonctionnaires des corps communs

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE SERVICES

MARCHES PUBLICS DE SERVICES CENTRE HOSPITALIER Lucien HUSSEL Montée du Docteur Chapuis BP 127 38209 VIENNE Cedex DIRECTION DES AFFAIRES TECHNIQUES Tél. : 04.74.31.32.50 04.74.31.32.52 Fax : 04.74.31.34.05 MARCHES PUBLICS DE SERVICES

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE

DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE MED/IR/01 DIS DEMANDE D AUTORISATION D UTILISATION D IRRADIATEURS DE PRODUITS SANGUINS ET CHOMATOGRAPHES EN PHASE GAZEUSE Je soussigné Nom :... Prénom :... Qualité :... Responsable de l installation désignée

Plus en détail

POLICE MUNICIPALE Tableau de tri et de conservation des documents

POLICE MUNICIPALE Tableau de tri et de conservation des documents POLICE MUNICIPALE Tableau de tri et de conservation des documents Références : - Code général des collectivités territoriales, - Code de la sécurité intérieure, - Instruction DGP/SIAF/2014/006 du 22 septembre

Plus en détail

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972)

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat 972) PREMIÈRE PARTIE : LETTRE DE CANDIDATURE ET HABILITATION

Plus en détail

POLICE DE L ENVIRONNEMENT : HARMONISATION DES MESURES APPLICABLES

POLICE DE L ENVIRONNEMENT : HARMONISATION DES MESURES APPLICABLES N 93 Développement durable n 7 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 03 septembre 2013 ISSN 1769-4000 POLICE DE L ENVIRONNEMENT : HARMONISATION DES MESURES APPLICABLES L essentiel La création

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Mission et compétences

REGLEMENT INTERIEUR. Mission et compétences République du Sénégal ------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- CELLULE NATIONALE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES REGLEMENT INTERIEUR Chapitre I Mission et compétences

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT DIRIGEANT / GÉRANT

DEMANDE D AGRÉMENT DIRIGEANT / GÉRANT DEMANDE D AGRÉMENT DIRIGEANT / GÉRANT D UNE ENTREPRISE DE SÉCURITÉ PRIVÉE D UNE AGENCE DE RECHERCHES PRIVÉES (TITRES I ET II DU LIVRE VI DU CODE DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE) En application des articles L.612-6

Plus en détail

Ordonnance n du 13 octobre Ordonnance relative aux spectacles

Ordonnance n du 13 octobre Ordonnance relative aux spectacles Ordonnance n 45-2339 du 13 octobre 1945 Ordonnance relative aux spectacles Chapitre Ier : Définitions et principes. Article 1 Modifié par Loi 99-198 1999-03-18 art. 1 et 10 JORF 19 mars 1999.La présente

Plus en détail

JORF n 0125 du 2 juin Texte n 6

JORF n 0125 du 2 juin Texte n 6 JORF n 0125 du 2 juin 2010 Texte n 6 DECRET Décret n 2010-580 du 31 mai 2010 relatif à l acquisition, la détention et l utilisation des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques destinés

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique PARTIE PERMANENTE Administration Centrale DÉCRET N 75-205 pris pour l'application de l'article 43 de la loi n o 71-575 du 16 juillet 1971 portant organisation

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION 1 Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Hauts-de-France Pôle des politiques de formation, certification NOTICE D INFORMATION Vous souhaitez obtenir une autorisation d

Plus en détail

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens

FONDATION ifrap STATUTS. Article 1 er - Objet et siège. Article 2 - Moyens FONDATION ifrap STATUTS I - But de la fondation Article 1 er - Objet et siège L'établissement dit «Fondation ifrap» a pour but d'effectuer des études et des recherches scientifiques sur l'efficacité des

Plus en détail

MISE EN ACTIVITE D UNE SOCIETE

MISE EN ACTIVITE D UNE SOCIETE CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES (Articles R.123-1 et suivants du Code de Commerce) MISE EN ACTIVITE D UNE SOCIETE 1/ Le formulaire de déclaration de modification (M2) : - Le formulaire doit être dûment

Plus en détail

CAISSE DE SOLIDARITE SPORTIVE Siège social Gymnase De la Brasserie 52, rue Marguerite Duras - 29200 BREST N 2556 J.O.

CAISSE DE SOLIDARITE SPORTIVE Siège social Gymnase De la Brasserie 52, rue Marguerite Duras - 29200 BREST N 2556 J.O. REGLEMENT INTERIEUR (Après modification de l article 6 apportée au cours de l A.G. du 11.06.76. et des articles 3-5 -8 et 11 apportée au cours de l A.G. du 03.06.77. Ainsi que l adjonction de l article

Plus en détail

BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE CINQUIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 017-2014/AN

BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE CINQUIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 017-2014/AN BURKINA FASO IV E REPUBLIQUE ----------- ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE CINQUIEME LEGISLATURE ----------- ASSEMBLEE NATIONALE LOI N 017-2014/AN PORTANT INTERDICTION DE LA PRODUCTION, DE L IMPORTATION,

Plus en détail

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux

PROJET DE DECRET. portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux PROJET DE DECRET portant statut particulier du cadre d emplois des rédacteurs territoriaux Public concerné : Fonctionnaires territoriaux de la filière administrative. Objet : Intégration du cadre d emplois

Plus en détail

(1) Articles L et 6 du code monétaire et financier. (2) Article R du code monétaire et financier.

(1) Articles L et 6 du code monétaire et financier. (2) Article R du code monétaire et financier. à l identification du client et, le cas échéant, du bénéficiaire effectif de la prestation ; par ailleurs, tout élément d information pertinent sur ces personnes. (1) Articles L. 561-5 et 6 du code monétaire

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L et L Code de la santé publique, notamment ses articles L et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L et L Code de la santé publique, notamment ses articles L et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES Nantes, le 25 novembre 2013 N/Réf. : CODEP-NAN-2011-063693 SABENA TECHNICS DNR Aéroport de Dinard Pleurtuit Saint Malo BP 90154 35801 DINARD CEDEX Objet Inspection

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE NORMALE DE LA PREFECTURE DE POLICE

EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE NORMALE DE LA PREFECTURE DE POLICE EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE NORMALE DE LA PREFECTURE DE POLICE Au titre de l année 2015 DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L EXPERIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) ATTENTION

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009

MARCHES PUBLICS DE SERVICES. Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville de Masseube - Service Marchés Publics Place François Mitterrand 32140 MASSEUBE Tél: 0562660009 SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA VILLE DE MASSEUBE Acte d Engagement

Plus en détail

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr

Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Fiche 0 mise à jour le 15/09/2014 Participer à une formation de la Délégation CNFPT Midi-Pyrénées www.cnfpt.fr Les formations proposées par le CNFPT s adressent à tous les agents, titulaires, non-titulaires

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE 2016

DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE 2016 DOSSIER D INSCRIPTION ANNEE 2016 Examen Professionnel de Sapeur-Pompier de 1 ère classe Service Départemental d Incendie et de Secours de la Somme Service Formation 7 allée du Bicêtre BP 2606 80026 AMIENS

Plus en détail

VILLE DE SAINT-SULPICE-DE-POMMERAY LOT N 3

VILLE DE SAINT-SULPICE-DE-POMMERAY LOT N 3 VILLE DE SAINT-SULPICE-DE-POMMERAY LOT N 3 ASSURANCE "FLOTTE AUTOMOBILE ET RISQUES ANNEXES" DOSSIER DE PROCEDURE ADAPTEE Le présent dossier comporte : 1/ Fiche de demande de renseignements... 1 page 2/

Plus en détail

Synthèse de l inspection

Synthèse de l inspection Référence : CODEP-DJN-2014-030922 Médecine nucléaire 70 2 rue Heymès 70000 VESOUL Dijon, le 11 juillet 2014 Objet : Inspection de la radioprotection INSNP-DJN-2014-0951 du 27 juin 2014 Médecine nucléaire

Plus en détail

Accord multilatéral entre autorités compétentes concernant l échange automatique de renseignements relatifs aux comptes financiers

Accord multilatéral entre autorités compétentes concernant l échange automatique de renseignements relatifs aux comptes financiers Texte original Accord multilatéral entre autorités compétentes concernant l échange automatique de renseignements relatifs aux comptes financiers Considérant que les juridictions des signataires de l Accord

Plus en détail

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés.

DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. DECRET N 68-DF-254 Portant modalités d application du régime des congés payés. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FEDERALE, VU la Constitution du 1er Septembre 1961; VU le n 67/LF/67 du 12 Juin 1957 portant

Plus en détail

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif PRÉFET DES PYRÉNÉES-ORIENTALES Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service de l'eau et des Risques Unité Police de l Eau et des Milieux Aquatiques FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT POUR

Plus en détail

Demande de carte professionnelle

Demande de carte professionnelle DELEGATION TERRITORIALE DE NOUVELLE CALEDONIE Demande de carte professionnelle Livre VI du code de la sécurité intérieure Décret n 2011-1919 du 22 décembre 2011 (version en vigueur au 21 août 2014) Décret

Plus en détail

DOSSIER DE DECLARATION DE VENTE AU DEBALLAGE

DOSSIER DE DECLARATION DE VENTE AU DEBALLAGE CAICASSONNE PATRiMOiNF MONdiAl DOSSIER DE DECLARATION DE VENTE AU DEBALLAGE DIRECTION DE LA RÉGLEMENTATION, ETAT CIVIL ET ELECTIONS Service Réglementation et Affaires Générales Tél: 04.68.77.74.87 Fax:

Plus en détail

Sénégal. Code des investissements

Sénégal. Code des investissements Code des investissements Loi n 2004-06 du 6 février 2004 [NB - Loi n 2004-06 du 6 février 2004 portant Code des investissements Modifiée par la loi n 2012-32 du 31 décembre 2012] Titre 1 - Définitions

Plus en détail

La prévention de la pénibilité. 17 novembre 2015

La prévention de la pénibilité. 17 novembre 2015 La prévention de la pénibilité 17 novembre 2015 >1 Les facteurs de pénibilité SOMMAIRE >2 L appréciation de l exposition par l employeur : les référentiels de branche >3 Les travaux dans le cadre de la

Plus en détail

CHAPITRE 13. Loi concernant les explosifs

CHAPITRE 13. Loi concernant les explosifs Interprétation: «ministre»; «permis»; «règlement». «explosif». Permis requis. Livraison, etc., interdite. Quantité limitée. Id., pour livraison. Indications sur CHAPITRE 13 Loi concernant les explosifs

Plus en détail

DIVISION DE MARSEILLE Marseille, le 11 mars 2013

DIVISION DE MARSEILLE Marseille, le 11 mars 2013 DIVISION DE MARSEILLE Marseille, le 11 mars 2013 Nos Réf. : CODEP-MRS-2013-0014561 Réf. : ASND/2013-00213 du 07/03/2013 Monsieur le Directeur du CEA MARCOULE BP 17171 30207 BAGNOLS SUR CEZE Objet : Contrôle

Plus en détail

Les polices de l'environnement Panorama Acteurs Procédures - Outils

Les polices de l'environnement Panorama Acteurs Procédures - Outils Les polices de l'environnement Panorama Acteurs Procédures - Outils Atelier d'échanges «Police de l'environnement au sein des espaces naturels protégés régionaux» Saint-Hippolyte 1er octobre 2013 Sophie

Plus en détail

[Nom de la Collectivité]

[Nom de la Collectivité] [Nom de la Collectivité] REGLEMENT DE LA CONSULATION (R.C) MARCHES D ORGANISATION DE SEJOURS EN CENTRES DE VACANCES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 30 du Code des marchés publics) DATE LIMITE

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS D UTILISATION DES VEHICULES DE L AGENCE DES ESPACES VERTS DE LA REGION D ILE DE FRANCE

REGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS D UTILISATION DES VEHICULES DE L AGENCE DES ESPACES VERTS DE LA REGION D ILE DE FRANCE REGLEMENT CONCERNANT LES CONDITIONS D UTILISATION DES VEHICULES DE L AGENCE DES ESPACES VERTS DE LA REGION D ILE DE FRANCE PREAMBULE L Agence des Espaces Verts dispose d un parc de véhicules de service

Plus en détail

Chapitre 1. Organisation de la profession de psychologue clinicien... 7

Chapitre 1. Organisation de la profession de psychologue clinicien... 7 Table des matières Sommaire... Liste des auteurs... V VII Préface... 1 Introduction... 5 Chapitre 1. Organisation de la profession de psychologue clinicien... 7 Section I. Formation, titres et activités

Plus en détail

N 173 S É N * A T PROJET DE LOI. modifiant le Livre V du Code de la santé publique. et concernant la fabrication, le conditionnement,

N 173 S É N * A T PROJET DE LOI. modifiant le Livre V du Code de la santé publique. et concernant la fabrication, le conditionnement, PROJET DE LOI adopté le 29 juin 1975 N 173 S É N * A T SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1974-1975 PROJET DE LOI modifiant le Livre V du Code de la santé publique et concernant la fabrication, le conditionnement,

Plus en détail