LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE"

Transcription

1 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

2 BSA (Business Software Alliance) est le porte-parole des éditeurs de logiciels et fournisseurs de technologies pour l internet et le commerce électronique (appel gratuit) BSA - BP Boulogne-Billancourt Cedex Sommaire 03 Introduction 04 Les bénéfices d une gestion efficace du parc logiciels 05 Les risques liés à l utilisation de logiciels illicites 08 Comment améliorer la gestion logicielle 10 Prévenir les pratiques illégales dans l entreprise Annexes : 14 Le contrat de licence 15 Les outils de communication interne 18 Le logiciel d inventaire Check-up BSA 20 Adresses utiles

3 Introduction Pour l ensemble des acteurs économiques, de l ancienne comme de la nouvelle économie, les logiciels sont aujourd hui des outils indispensables. A tous les niveaux de l entreprise et dans tous les secteurs, ils sont les alliés de la qualité et de la productivité du travail. A l heure où les évolutions technologiques liées à Internet mettent en lumière le caractère central de l information pour l entreprise, il est indispensable pour les dirigeants d entreprise d intégrer la gestion du parc de logiciels dans leurs préoccupations stratégiques. Comme l ensemble des actifs d une entreprise, l outil logiciel doit être l objet d une gestion efficace, pour une adéquation aux besoins et une efficacité optimisées. Pourtant, la gestion de l outil logiciel est souvent négligée, laissant le champ à des disfonctionnements voire à des pratiques illégales. Leurs conséquences fragilisent l entreprise dans sa totalité, pouvant remettre en cause jusqu à la pérennité même de son activité. L objectif de cette brochure est de vous aider à améliorer la gestion de votre parc de logiciels en exposant : Les bénéfices d une gestion efficace du parc de logiciels Les risques liés à l utilisation de logiciels illicites Les moyens d améliorer la gestion du parc de logiciels Les moyens de prévenir les pratiques illégales dans l entreprise LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 3

4 Les bénéfices d une gestion efficace du parc de logiciels Le parc de logiciels de l entreprise est un actif stratégique. Le gérer efficacement permet d améliorer la gestion globale de l entreprise : Meilleure maîtrise des coûts d acquisition Les logiciels peuvent représenter jusqu à 25 % du budget informatique. Il est donc indispensable de veiller à leurs coûts d acquisition, à l adéquation avec les matériels sur lesquels ils seront utilisés, et enfin à la formation adaptée des utilisateurs. Planification et réduction des coûts de maintenance et de mise à jour Un plan de gestion adéquat permet à l entreprise d acheter uniquement les logiciels dont elle a véritablement besoin, de payer les seules mises à jour nécessaires, d anticiper sur les besoins et de bénéficier de meilleures conditions d achat et de mise à jour. Impact sur les coûts du parc informatique global En installant des logiciels uniquement en fonction des besoins des utilisateurs, l entreprise peut limiter ses besoins en matière d équipement, et notamment de capacité des postes de travail (mémoire, puissance, capacité de stockage). Amélioration de la productivité du travail Faire l état des lieux des besoins en formation permet d optimiser l utilisation de l outil informatique, d accroître la productivité et d optimiser les retours sur investissements. Suivi des acquisitions Possibilité d identifier les éventuelles introductions de logiciels illicites (contrefaits, dupliqués, ou téléchargés sans autorisation) 4 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

5 Les risques liés à l utilisation de logiciels illicites L utilisation illicite de logiciels fait encourir 2 types de risques à l entreprise : des risques techniques et des risques juridiques qui peuvent remettre en cause la pérennité même de l entreprise. Les risques techniques L utilisation de logiciels contrefaits expose à l introduction de virus, à des disfonctionnements (pertes d informations et de fonctionnalités) dus à des copies incomplètes ou incompatibles entre elles. De plus, cette pratique prive l entreprise des mises à jour et formations prévues par les éditeurs. Ainsi l entreprise, loin d optimiser son outil informatique, fragilise l ensemble de son organisation. Les risques juridiques : Les logiciels sont des œuvres de l esprit et à ce titre, ils sont protégés par le régime juridique des droits d auteur. Il est illicite de copier ou d utiliser des copies de logiciels sans l autorisation du titulaire des droits. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 5

6 Ce que dit le Code de la Propriété Intellectuelle Est ( ) un délit de contrefaçon la violation de l un des droits de l auteur de logiciel ( ). - Article L Est un délit de contrefaçon toute représentation, reproduction ou diffusion par quelque moyen que ce soit, d une œuvre de l esprit faite sans le consentement de l auteur. - Article L La contrefaçon en France ( ) est punie de deux ans d emprisonnement et de F d amende. - Article L La personne physique ou morale qui utilise des logiciels contrefaits s expose également à des sanctions civiles Lors d une procédure civile, le tribunal fixe librement le montant des dommages et intérêts que le contrefacteur doit payer à l auteur, en fonction de la gravité du préjudice subi par ce dernier. Il n y a pas d échelle de peine prévue par les textes, mais le montant des dommages et intérêts peut atteindre plusieurs millions de francs. Le contrefacteur peut également se voir contraint à des sanctions pénales Pour une personne physique Les sanctions pénales encourues par une personne physique du fait d actes de contrefaçon sont une peine d emprisonnement maximale de deux ans et une amende maximale de F. Pour une personne morale Depuis le 1 er mars 1994, les personnes morales sont également punissables au titre d actes de contrefaçon perpétrés pour leur compte par leurs organes, représentants ou employés. 6 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

7 Les sanctions prévues par la loi Une amende maximale de F. La dissolution, si la personne morale a été créée pour commettre l acte de contrefaçon. L interdiction définitive ou temporaire d exercer, directement ou indirectement, une ou plusieurs activités professionnelles ou sociales. Le placement sous surveillance judiciaire. Dès la première infraction, la fermeture définitive ou temporaire des établissements de l entreprise ayant servi à commettre l infraction. L exclusion définitive ou temporaire des marchés publics. L interdiction définitive ou temporaire de faire appel public à l épargne. L interdiction d émettre des chèques pour une durée de cinq ans. La confiscation des matériels ayant servi à commettre l infraction. L affichage de la décision dans la presse. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 7

8 Comment améliorer la gestion logicielle Une meilleure gestion de l outil informatique s appuie sur 3 actions complémentaires : 1 Définir la politique de l entreprise en matière de logiciels et la faire connaître en interne. 2 Clarifier les procédures d achat. 3 Effectuer un inventaire régulier de son outil informatique et de sa composante logiciel. 1 BSA recommande aux entreprises de communiquer aux nouveaux entrants la charte logicielle (voir en annexe II : Les outils de communication interne), et que cette charte soit connue de tous et visible au sein de l entreprise, sur les panneaux d affichage et les sites internes. En menant cette action, vous contribuez à faire de la gestion du parc de logiciels une composante de votre gestion d entreprise. 2 Centraliser l ensemble des achats au sein du service achats ou tout autre service compétent. N acheter qu à des revendeurs agréés. Ne travailler qu avec des ASP connus et garder l ensemble des licences (Voir en annexe I : le contrat de licence) et de la documentation délivré par l ASP Exiger les documents originaux accompagnant les logiciels (licences, reçus, manuels) Eviter que vos employés achètent directement les logiciels utilisés dans l entreprise S assurer qu aucun logiciel ne soit téléchargé sur Internet sans autorisation Conserver l ensemble des factures 8 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

9 3 L inventaire du parc de logiciels permet de lister les logiciels présents sur l ensemble des équipements informatiques de l entreprise (postes de travail, ordinateurs portables) et de répondre ainsi aux questions suivantes : L entreprise utilise-t-elle les versions les plus récentes ou les plus adaptées à ses besoins? L entreprise utilise-t-elle des logiciels dépassés ou inutiles? D autres logiciels que ceux actuellement utilisés peuvent-ils accroître la productivité et l efficacité? Chaque employé dispose-t-il des outils adéquats? Les employés sont ils correctement formés aux logiciels qu ils utilisent? L entreprise est-elle en possession de logiciels sans licence ou dupliqués sans autorisation? Des outils existent pour aider l entreprise à effectuer l inventaire de son parc, BSA met à la disposition des entreprises un programme gratuit d audit (le logiciel d inventaire Check-up BSA) téléchargeable sur son site ou disponible sur simple appel au (appel gratuit) (voir en annexe V). L inventaire doit faire apparaître : Le nom du produit Le numéro de version Le numéro de série Il doit inclure pour être exhaustif : Les disquettes et CD Roms et tout support de stockage de données numériques Les manuels et documents originaux accompagnant les logiciels Les licences Les factures et justificatifs d achat, incluant les factures d ordinateurs équipés de logiciels Ces documents doivent être conservés pour permettre à l entreprise de bénéficier des services et mises à jour offerts par les éditeurs, et pouvoir en cas de problème remplacer les logiciels endommagés. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 9

10 Prévenir les pratiques illégales dans l entreprise Pour prévenir les pratiques illégales dans l entreprise, il est nécessaire de savoir identifier les différentes formes de piratage de logiciels. Le piratage de logiciels recouvre les pratiques dans lesquelles la copie ou l utilisation d un logiciel n est pas autorisée par l auteur. Les formes les plus répandues sont : La duplication de logiciel L utilisateur final d un logiciel acquis légitimement en fait une ou plusieurs copies sur plusieurs ordinateurs sans l accord du titulaire des droits et, le cas échéant, diffuse les copies ainsi obtenues à l intérieur ou à l extérieur d une entreprise. Le piratage sur Internet A côté des éditeurs qui diffusent par Internet des versions autorisées de leurs logiciels, il existe des centaines de milliers de sites proposant à la vente des produits piratés. Sites proposant le téléchargement gratuit ou payant de logiciels. Sites de ventes aux enchères vendant des logiciels contrefaits. Echange de logiciels sur Internet. 10 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

11 Les 8 règles pour éviter les logiciels piratés sur Internet LA VENTE SUR INTERNET PRÉSENTE UN RISQUE DE PIRATAGE SI : Le prix est très inférieur aux prix du marché. Le logiciel est vendu sans manuel d utilisation et sans documentation. Le disque porte des mentions manuscrites. Le site propose de faire vos copies de sauvegarde. Le logiciel porte les mentions éducation, OEM, NFR, CDR Le même disque compile des logiciels de plusieurs éditeurs, ou des programmes qui ne constituent pas un ensemble. EN CAS DE DOUTE : Ne pas laisser ses coordonnées bancaires. Vérifier auprès des éditeurs ou d associations telles que BSA. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 11

12 La copie de logiciels sur le disque dur d ordinateurs offerts à la vente Cette forme de piratage à des fins commerciales provient de la pratique, totalement illicite, de certains revendeurs. Utilisée comme un argument de vente, cette pratique vise à convaincre le consommateur d acheter l ordinateur équipé gratuitement de copies illicites. Ce dernier se retrouve alors avec une copie contrefaite de logiciels, sans licence, ni disques originaux, ni documentation et ne peut pas bénéficier d un support technique. La contrefaçon de logiciels Le logiciel est purement et simplement recopié, à l identique, à grande échelle, dans un but commercial, sans la moindre autorisation de la part du titulaire des droits du logiciel, et naturellement sans payer ces droits. Il s agit de copie servile, reproduisant la documentation, les disquettes ou les CD-ROM et l emballage du logiciel, parfois même l hologramme. 12 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

13 Les 9 règles pour éviter les logiciels contrefaits UN LOGICIEL PRÉSENTE UN RISQUE DE CONTREFAÇON SI : Le prix est très inférieur aux prix du marché. Le logiciel n est pas dans un emballage cartonné. Le logiciel ne comprend pas les dispositifs de sécurité prévus par l éditeur. Le logiciel n est pas accompagné de sa licence et autres documents tels que la carte d immatriculation. La qualité d impression de l emballage est mauvaise. Le logiciel est proposé sur un site de vente aux enchères. Le disque est doré au lieu d être argenté. Le même disque contient des logiciels de plusieurs éditeurs, ou des programmes qui ne constituent pas un ensemble. Le logiciel est vendu par correspondance ou par Internet par des vendeurs ne présentant aucune garantie de fiabilité. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 13

14 Annexes 1 Le contrat de licence Parmi tous les documents qui vous sont fournis avec un logiciel, le contrat de licence est la preuve légale que vous êtes titulaire du droit d utiliser ce logiciel. C est pourquoi il est indispensable de le conserver tant que vous détenez le logiciel. Le contrat de licence (communément désigné comme la licence) est conclu entre l éditeur du logiciel concerné et l utilisateur de ce logiciel, concédant à ce dernier le droit d utiliser le logiciel dans les conditions déterminées par l éditeur. Il doit toujours vous être fourni avec le logiciel que vous achetez, quel que soit le canal de vente. Les termes du contrat de licence varient selon les éditeurs qui peuvent prévoir des conditions d utilisation différentes de leurs logiciels. Aussi, une lecture attentive du contrat de licence est nécessaire. En effet, tous vos droits et obligations concernant l utilisation du logiciel y sont indiqués. Vous ne pouvez en aucun cas utiliser le logiciel dans des conditions qui ne sont pas expressément prévues dans le contrat de licence. En cas de cession ultérieure du logiciel, si celle-ci est autorisée par l éditeur, le contrat de licence sera transféré au nouvel acquéreur du logiciel. L ancien utilisateur perd tout droit et ne peut par conséquent conserver légitimement de copie du logiciel ainsi cédé. En cas de mise au rebut du logiciel, du fait de sa vétusté par exemple, l utilisateur pourra soit détruire tous les exemplaires du logiciel ainsi que le contrat de licence, soit conserver en un même endroit tous les exemplaires du logiciel et le contrat de licence correspondant. Pour toute information complémentaire sur une utilisation particulière du logiciel, il est indispensable de vous renseigner auprès de l éditeur concerné. 14 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

15 2 Les outils de communication interne Diffusez et affichez à l intérieur de l entreprise comme à l extérieur, votre Charte Logicielle. Cette charte est un élément constitutif du règlement intérieur et figure parmi les documents à signer par les nouveaux entrants dans l entreprise. Elle doit être distribuée et signée par les utilisateurs, affichée dans l entreprise et disponible sur l Intranet. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 15

16 Charte Logicielle (exemple) 1 L utilisation de logiciels informatiques au sein de [Nom de l entreprise/organisation] est soumise à l obtention de licences d utilisation accordées par des entreprises extérieures. [Nom de l entreprise/organisation] n est pas propriétaire des droits de ces logiciels ou de leur documentation et, sauf autorisation expresse de l éditeur, ne dispose pas du droit de les reproduire. 2 L utilisation de ces logiciels sur des réseaux ou sur des machines indépendantes, se fera dans le respect des termes de la licence d utilisation. 3 Les employés de [Nom de l entreprise/organisation] apprenant toute utilisation illicite de logiciels ou de leur documentation à l intérieur de l entreprise doivent en informer le responsable de leur division ou le responsable juridique de [Nom de l entreprise/organisation]. 4 Selon le Code de la Propriété Intellectuelle, les personnes impliquées dans la reproduction et/ou l utilisation illicite de logiciels s exposent à des poursuites judiciaires pouvant entraîner des amendes, voire des peines d emprisonnement. [Nom de l entreprise/organisation] condamne la copie illégale de logiciels. Les employés qui réaliseront, acquerront ou utiliseront des copies illégales de logiciels seront sanctionnés. La sanction pourra aller jusqu au licenciement. Je déclare avoir pris connaissance des règles de [Nom de l entreprise/ organisation] sur l utilisation des logiciels et m engage à les respecter et à les soutenir. 16 LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

17 Mémorandum interne (exemple) A : [destinataires] De : [P.D.G. ou autre responsable de haut niveau] Sujet : Politique de [Nom de l entreprise/organisation] concernant l utilisation des logiciels Date : [préciser] Toute copie d un logiciel sous licence, sauf dans un but de sauvegarde, constitue une violation de la loi sur les droits d auteur et des règles de [Nom de l entreprise/ organisation]. Chaque programme informatique pour lequel [Nom de l entreprise/organisation] dispose d une licence d utilisation, ne doit être utilisé à un moment donné que sur un seul ordinateur. Si le disque dur de l ordinateur comporte un programme, ce programme disposant d un numéro de série spécifique ne doit en aucun cas être installé sur un autre disque dur. Une division disposant par exemple de 10 micro-ordinateurs, tous équipés de [Nom du produit], devra donc posséder également 10 exemplaires de la documentation et des disques programmes. Tous les ordinateurs acquis par l entreprise sont équipés de logiciels sous licence [insérez le(s) nom(s)] régulièrement acquis. [Insérez le nom du responsable ou du service] est chargé de s assurer que chaque programme est bien enregistré auprès de l éditeur du logiciel. Notre entreprise ne tolérera pas qu un de ses employés réalise des copies non autorisées d un logiciel. La copie d un logiciel par un employé dans un but autre que la sauvegarde constitue une faute qui pourra conduire à son licenciement sans préavis. Tout employé fournissant un logiciel à un élément extérieur à l entreprise, y compris à un client ou à un fournisseur, s expose à un licenciement sans préavis. Si vous souhaitez utiliser à votre domicile un logiciel pour lequel [Nom de l entreprise/organisation] détient une licence d utilisation, consultez [Nom du responsable ou du service] avant d emporter les disques programmes en dehors de nos locaux. [Responsable] se rendra dans vos locaux la semaine prochaine pour dresser un inventaire du contenu de votre disque dur et vérifier que la documentation originale et les disques programmes existent pour chaque copie des programmes installés. Si la documentation et/ou les disques programmes manquent, ils seront commandés et facturés à votre division. Veuillez classer vos documentations et les disques systèmes en prévision du passage de [Responsable]. Je serai heureux de répondre à vos questions. N hésitez pas à me contacter. LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 17

18 3 Le logiciel d inventaire BSA Cet outil développé pour BSA vous permet de réaliser très simplement un inventaire de la plupart des logiciels présents sur les disques durs des micro-ordinateurs de votre entreprise. Vous pouvez soit le télécharger à partir du site soit l installer à partir du CD-Rom BSA. Retrouvez sur le CD-Rom le guide de la gestion logicielle : Sur PC, insérer le CD-Rom dans votre micro-ordinateur, l application démarre automatiquement. Sur Macintosh, insérer le CD-Rom dans votre micro-ordinateur, double clic sur l icône du CD-Rom puis double clic sur BSA_MAC Sous Windows 9x ou Windows 2000 : Activer le bouton Démarrer/programme/Explorateur Windows dans le gestionnaire Sélectionner le lecteur de CD ROM Double clic sur Check-up_BSA.exe Pour les utilisateurs Macintosh, il existe une procédure d'inventaire que vous pouvez consulter sur le CD-Rom ou sur le site Le premier tableau vous permettra de compléter les informations collectées en saisissant la localisation du matériel, le nom de l utilisateur, Renseignement utilisateur Société : Nom et prénom : Service : Bâtiment : Etage et numéro de bureau : Le second tableau présente, à titre d exemple, une liste de logiciels des membres de BSA identifiés sur votre poste avec leur nom, leur version et l éventuel numéro de série. Logiciels installés du disque C : Nom du logiciel N de série Taille % Adobe Photoshop 6 Clarisworks LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

19 Le dernier tableau donne la localisation des programmes non reconnus, et/ou altérés, et/ou spécifiques. Autres logiciels du disque C : Programme Répertoire Le logiciel Check-up BSA possède trois atouts majeurs. Il permet au responsable qui effectue un inventaire du parc logiciels de vérifier la présence des logiciels des membres BSA sur un disque dur, ainsi que la présence d autres logiciels. Il offre la possibilité de laisser apparaître les éventuels numéros de série présents. Enfin, la simplicité de son fonctionnement permet à n importe quel employé d effectuer son inventaire lui-même. Pour plus d informations, n hésitez pas à contacter vos conseillers BSA au (appel gratuit) ou connectez-vous sur notre site LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE 19

20 Adresses utiles BSA France : Business Software Alliance BP Boulogne-Billancourt Cedex Tél. : (appel gratuit) UF : Union des Fabricants 16, rue de la Faisanderie Paris Cedex 16 Tél. : S.E.L.L. : Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs 5, rue des Orties Rueil-Malmaison Tél. : APP : Agence pour la Protection des Programmes 119, rue de Flandres Paris Tél. : CNAC : Comité National Anti-Contrefaçon Le Bervil 12, rue Villiot Paris

Conditions générales de location et d exploitation d images

Conditions générales de location et d exploitation d images Conditions générales de location et d exploitation d images PREAMBULE 1. Aux termes des présentes conditions, la notion de photographie est définie comme "Tout document reproduisant une image sur support

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Pour quelles raisons doit-on aujourd hui faire le point sur les conditions d acquisition et d installation des logiciels chez Bois et Jardin? 3 Cette PME s est laissé dépasser par les acquisitions

Plus en détail

ANNEXE RELATIVE AUX CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES FICHIERS GEOGRAPHIQUES

ANNEXE RELATIVE AUX CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES FICHIERS GEOGRAPHIQUES ANNEXE RELATIVE AUX CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES FICHIERS GEOGRAPHIQUES Préambule La Poste est propriétaire de fichiers informatiques de données géographiques. Lesdits fichiers permettent de

Plus en détail

Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes

Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes Conditions générales d utilisation Option Anti-virus Firewall PC 4 postes ARTICLE 1: DÉFINITIONS Les parties conviennent d entendre sous les termes suivants: Client: personne physique ou morale s étant

Plus en détail

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS LEGAUX

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS LEGAUX DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS LEGAUX Les documents, émis ou reçus par une entreprise dans l exercice de son activité, doivent être conservés pendant des durées déterminées, essentiellement à des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE ESPACE ENTREPRISES

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE ESPACE ENTREPRISES CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE ESPACE ENTREPRISES ARTICLE 1 : PRESENTATION GENERALE L accès à l Espace Entreprises permet l accès gratuit aux Services tels qu ils sont définis à l article

Plus en détail

Les Réunions Info Tonic. Etre en règle avec la CNIL Mardi 8 octobre 2013

Les Réunions Info Tonic. Etre en règle avec la CNIL Mardi 8 octobre 2013 Les Réunions Info Tonic Etre en règle avec la CNIL Mardi 8 octobre 2013 Etre en règle avec la CNIL : La loi CCI de Touraine 8 octobre 2013 Valérie BEL Consultante Valérie BEL Consultante Juriste à la CNIL

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE D UTILISATION DU LOGICIEL MORPH M SOUS LA FORME MORPH M PYTHON

CONTRAT DE LICENCE D UTILISATION DU LOGICIEL MORPH M SOUS LA FORME MORPH M PYTHON CONTRAT DE LICENCE D UTILISATION DU LOGICIEL MORPH M SOUS LA FORME MORPH M PYTHON Version du 3 mai 2007 PREAMBULE ARMINES via le Centre de Morphologie Mathématiques commun à ARMINES et l Ecole des Mines

Plus en détail

Charte de bon usage des ressources informatiques et des réseaux

Charte de bon usage des ressources informatiques et des réseaux Charte de bon usage des ressources informatiques et des réseaux Article 1 : Domaine d application de la Charte de bon usage. La «Charte de bon usage» de l Université du Littoral a pour objectif de définir

Plus en détail

Le virement SEPA, c est maintenant

Le virement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 EnTrEPrEnEurS n 6 PAiEmEnT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le virement SEPA, c est maintenant 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Le virement SEPA, c est maintenant

Le virement SEPA, c est maintenant JUILLET 2014 ENTREPRENEURS N 6 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent & banques-sepa.fr les banques accompagnent les entreprises pour le passage à SEPA PAIEMENT LES MINI-GUIDES

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur de l Observatoire de Paris (désigné dans la suite comme l Établissement) et ceux de ses

Plus en détail

LICENCE DE RÉUTILISATION COMMERCIALE D INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA VENDÉE

LICENCE DE RÉUTILISATION COMMERCIALE D INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA VENDÉE LICENCE DE RÉUTILISATION COMMERCIALE D INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA VENDÉE ENTRE : Le Département de la Vendée, représenté par le Président du Conseil général,

Plus en détail

Ententes (3) concernant les droits d utilisation des produits acquis sous licence

Ententes (3) concernant les droits d utilisation des produits acquis sous licence Ententes (3) concernant les droits d utilisation des produits acquis sous licence Ces trois ententes définissent les droits d utilisation de produits, désignés sous le terme «Logiciel» dans ce texte, qui

Plus en détail

ANNEXE 3 CONTRAT DE LICENCE DE RÉUTILISATION COMMERCIALE DES INFORMATIONS PUBLIQUES AVEC DIFFUSION D IMAGES, CONSENTIE À TITRE ONÉREUX

ANNEXE 3 CONTRAT DE LICENCE DE RÉUTILISATION COMMERCIALE DES INFORMATIONS PUBLIQUES AVEC DIFFUSION D IMAGES, CONSENTIE À TITRE ONÉREUX ANNEXE 3 CONTRAT DE LICENCE DE RÉUTILISATION COMMERCIALE DES INFORMATIONS PUBLIQUES AVEC DIFFUSION D IMAGES, CONSENTIE À TITRE ONÉREUX Entre le département du Morbihan, domicilié à l hôtel du département,

Plus en détail

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE YENNE RÉGLEMENT INTÉRIEUR

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE YENNE RÉGLEMENT INTÉRIEUR BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE DE YENNE RÉGLEMENT INTÉRIEUR 1- Dispositions générales : Article I : La Bibliothèque municipale de Yenne est un service public, chargé de contribuer aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise. Institut National Algérien de la Propriété Industrielle

Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise. Institut National Algérien de la Propriété Industrielle Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotionde l Investissement Institut National Algérien de la Propriété Industrielle La contrefaçon dans le domaine des TIC, en vertu

Plus en détail

Le Guide BSA. BSA lutte contre le piratage informatique. L'élément essentiel : le contrat de licence

Le Guide BSA. BSA lutte contre le piratage informatique. L'élément essentiel : le contrat de licence Le Guide BSA BSA lutte contre le piratage informatique L'élément essentiel : le contrat de licence Fraude informatique et contrefaçon: les différentes formes de piratage Le logiciel et la loi : réglementation

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Prénom Nom : Signature : Date : Service : Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur des entités, a pour objet de préciser la responsabilité

Plus en détail

MENTIONS LEGALES. Siège social : SHOM 13 Rue du Chatelier - CS 92 803 29 228 BREST Cedex 2

MENTIONS LEGALES. Siège social : SHOM 13 Rue du Chatelier - CS 92 803 29 228 BREST Cedex 2 MENTIONS LEGALES En vertu de l article 19 de la loi n 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique, les informations suivantes sont portées à la connaissance des utilisateurs :

Plus en détail

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur 9219840 Édition 1 FR 2010 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et le logo Nokia Original Accessories sont des marques commerciales ou

Plus en détail

LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CHARENTE

LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CHARENTE LICENCE DE REUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CHARENTE ENTRE : Le Département de la Charente, représenté par le président du Conseil

Plus en détail

Contrat de licence d utilisation de progiciel

Contrat de licence d utilisation de progiciel Contrat de licence d utilisation de progiciel Date : mercredi 9 avril 2014 Version : V01 SSL Europa - 8 chemin des Escargots - 18200 Orval - France T: +33 (0)9 88 99 54 09 www.ssl-europa.com ENTRE LES

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES

DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES Réutilisation des informations publiques produites et reçues par les Archives départementales de Tarn-et- Garonne PRÉAMBULE RÈGLEMENT approuvé par

Plus en détail

Missions de la documentation... 2. Public concerné... 2. Horaires et conditions d accès... 2. Services aux usagers... 3. Obligations des usagers...

Missions de la documentation... 2. Public concerné... 2. Horaires et conditions d accès... 2. Services aux usagers... 3. Obligations des usagers... CENTRE NATIONAL DE RESSOURCES POUR LES HANDICAPS RARES À COMPOSANTE ÉPILEPSIE SÉVÈRE - FAHRES RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE LA DOCUMENTATION Tout usager des services documentaires du Centre National de

Plus en détail

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE Préambule Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication (T.I.C.) est souvent mal connu par les entreprises et les organisations susceptibles de les utiliser. Cette méconnaissance

Plus en détail

LICENCE DU PRODUIT GRATUIT ISSU DE LA BASE ADRESSE NATIONALE (BAN)

LICENCE DU PRODUIT GRATUIT ISSU DE LA BASE ADRESSE NATIONALE (BAN) LICENCE DU PRODUIT GRATUIT ISSU DE LA BASE ADRESSE NATIONALE (BAN) Entre : L Institut national de l information géographique et forestière, établissement public de l État à caractère administratif, dont

Plus en détail

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB

Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Licence d utilisation de l application WINBOOKS ON WEB Entre : La S.A. WINBOOKS dont le siège est sis fond Jean Pâques, 6C à 1348 Ottignies Louvain-la-Neuve, inscrite à la BCE sous le n 0455.575.742 Et

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

Réduire les coûts informatiques grâce à Citrix XenApp 5. www.citrix.fr. Solutions Citrix Consulting, Septembre 2008

Réduire les coûts informatiques grâce à Citrix XenApp 5. www.citrix.fr. Solutions Citrix Consulting, Septembre 2008 Solutions Citrix Consulting, Septembre 2008 Réduire les coûts informatiques grâce à 5 L installation de XenApp 5 sur des plates-formes 64 bits permet de réduire le coût de possession afférent à la mise

Plus en détail

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Missions et dispositions générales La médiathèque est un service public, culturel et municipal. En tant que service municipal, elle fonctionne

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

OPTIONS CHOISIES : ENTRE :

OPTIONS CHOISIES : ENTRE : LICENCE DE REUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA LOIRE AVEC DIFFUSION D'IMAGES AU PUBLIC OU A DES TIERS OPTIONS CHOISIES : NON COMMERCIALE COMMERCIALE AVEC

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège social au 13

Plus en détail

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION

PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES POLITIQUE DE GESTION Le 27/08/2014 Gestion du parc informatique de l école Jean Moulin Page 1 sur 5 PARC ET RESSOURCES INFORMATIQUES DE L ÉCOLE PRIMAIRE JEAN-MOULIN : POLITIQUE DE GESTION Synthèse : Pour garder des outils

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA

CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA Cette charte permet à chaque usager de l Espace multimédia de connaître ses droits et ses devoirs. Chacun peut ainsi profiter des services de la Médiathèque,

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe C Modèle de Conditions Générales

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Universign Universign Version: 1.2 DIFFUSION PUBLIQUE Les présentes conditions de vente s appliquent entre d une part la société Cryptolog International au capital de 275

Plus en détail

Installation de Windows XP www.ofppt.info

Installation de Windows XP www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail XP DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC XP Sommaire 1 Introduction... 2 2 Vérification de la

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Conditions générales de ventes 1 Application des conditions générales de ventes de Air Tech Concept. Les présentes conditions générales de ventes sont applicables à tous les produits et services vendus

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne

Conditions générales de vente en ligne Conditions générales de vente en ligne SAROFOT Impertinent.ph Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par la société SAROFOT Impertinent. au capital de 11433,67 euro dont le siège social

Plus en détail

ANNEXE 4 CONDITIONS GENERALES D UTILISATION

ANNEXE 4 CONDITIONS GENERALES D UTILISATION ANNEXE 4 CONDITIONS GENERALES D UTILISATION L accès et l utilisation du site de CDGP accessible à l adresse http://www.cdgp.fr (ci-après «le Site») et des services qui y sont proposés (ci-après «les Services»)

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE

CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE CHARTE DES BONS USAGES DES MOYENS NUMERIQUES DE L UNIVERSITE Annexe juridique Frédéric DEHAN Directeur général des services Affaire suivie par Philippe PORTELLI Tél. : +33 (0)3 68 85 00 12 philippe.portelli@unistra.fr

Plus en détail

CHAPITRE 3 10-1-1 CHAPITRE 3 : Règles d utilisation et de protection de la marque PEFC/Validé par AGE du 03.01.2012 37

CHAPITRE 3 10-1-1 CHAPITRE 3 : Règles d utilisation et de protection de la marque PEFC/Validé par AGE du 03.01.2012 37 CHAPITRE 3 10-1-1 37 CHAPITRE 3 RÈGLES D UTILISATION ET DE PROTECTION DE LA MARQUE PEFC A. UTILISATION DE LA MARQUE PEFC Les règles d utilisation de la marque PEFC figurent en annexe 16 du présent schéma

Plus en détail

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES

CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L es é d i t eurs d e c o n t enus e t ser v i c e s en l i g n e CHARTE DES PETITES ANNONCES ELECTRONIQUES L éditeur de petites annonces électroniques Définition L édition de petites annonces en ligne

Plus en détail

La révolution technologique de l impression 3D : les répercussions en propriété intellectuelle

La révolution technologique de l impression 3D : les répercussions en propriété intellectuelle La révolution technologique de l impression 3D : les répercussions en propriété intellectuelle «[Les imprimantes 3D] ont le potentiel de révolutionner la manière dont nous produisons à peu près tout» 1

Plus en détail

FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges

FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges 1. Qu est ce que le répertoire d Access Copyright? Le répertoire d Access Copyright se compose d œuvres publiées qui ont un équivalent sous forme papier

Plus en détail

Préparez-vous au virement SEPA

Préparez-vous au virement SEPA OCTOBRE 2012 ENTREPRENEURS N 6 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

GROUPE BONDUELLE. Code de Déontologie Boursière

GROUPE BONDUELLE. Code de Déontologie Boursière GROUPE BONDUELLE Code de Déontologie Boursière Relatif à la politique de communication financière du Groupe Bonduelle et à la prévention des délits d initiés A jour au 30 septembre 2011 Page 1 sur 14 Sommaire

Plus en détail

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques

Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Conditions d'utilisation 1. Applicabilité et informations juridiques Votre accès au site web www.drogistenverband.ch et à ses pages signifie que vous avez compris et accepté les conditions d utilisation

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES.

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. DQ- Version 1 SSR Saint-Christophe CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. I] INTRODUCTION L emploi des nouvelles technologies nécessite l application

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» 1 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD Libéral» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD Libéral» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement aux professions libérales. L utilisation

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 332 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2008-2009 15 septembre 2009 PROJET DE LOI relatif à la protection

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

WINDOWS XP AUTODIDAKT

WINDOWS XP AUTODIDAKT CLIC & GO WINDOWS XP AUTODIDAKT AVERTISSEMENT SUR L'ÉPILEPSIE A lire avant toute utilisation d un jeu sur CD-ROM par vous-même ou par votre enfant. Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises

Plus en détail

Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels

Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels Conditions Générales de Vente en ligne entre professionnels Préambule : Les présentes conditions générales de vente ont pour objet la conformité aux dispositions visées à l article L.441-6 du Code de commerce

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Etablir son plan de financement 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA

CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA Dans le respect de ses missions de service public, la médiathèque de Séez met à disposition du public des outils et des moyens d accès aux technologies

Plus en détail

INTERNETRAMA SAS. Conditions générales de vente Janvier 2012

INTERNETRAMA SAS. Conditions générales de vente Janvier 2012 INTERNETRAMA SAS Conditions générales de vente Janvier 2012 1. Notre société La SAS INTERNETRAMA est une société de droit Français, représentée par Grégoire Ras, au capital de 5 000 euros, SIRET 539 435

Plus en détail

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur La Facturation Le Livre chronologique des Recettes Le Registre des Achats Le Suivi du Chiffre d Affaires en temps réel Site internet

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION. 1.1 On entend par «Site» le site web à l adresse URL www.creativlink.fr édité par CREATIV LINK.

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION. 1.1 On entend par «Site» le site web à l adresse URL www.creativlink.fr édité par CREATIV LINK. CONDITIONS GENERALES D UTILISATION Les présentes Conditions Générales lient tout Utilisateur du Site à CREATIV LINK à compter de la création d un compte sur le Site afin de bénéficier d une Prestation

Plus en détail

CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES

CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES CONSEILS RELATIFS À L UTILISATION DES ORDINATEURS PORTABLES CONTEXTE Les ordinateurs portables, à cause de leur nature mobile, sont plus exposés à des risques particuliers. Nous abordons les risques majeurs,

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE CHARTE DES BONNES PRATIQUES INTERNET CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE PRÉAMBULE La Charte des bonnes pratiques

Plus en détail

Partage en ligne 2.0

Partage en ligne 2.0 Partage en ligne 2.0 2007 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et Nseries sont des marques de commerce ou des marques déposées de Nokia Corporation. Les autres noms de produits et

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur

Manuel de l'utilisateur Manuel de l'utilisateur Intego NetUpdate - Manuel de l utilisateur Page 1 Intego NetUpdate pour Macintosh 1999-2004 Intego. Tous droits réservés. Intego - 10, rue Say - 75009 Paris, France www.intego.com

Plus en détail

GUIDE DE LA GÉOLOCALISATION DES SALARIÉS. Droits et obligations en matière de géolocalisation des employés par un dispositif de suivi GSM/GPS

GUIDE DE LA GÉOLOCALISATION DES SALARIÉS. Droits et obligations en matière de géolocalisation des employés par un dispositif de suivi GSM/GPS GUIDE DE LA GÉOLOCALISATION DES SALARIÉS Droits et obligations en matière de géolocalisation des employés par un dispositif de suivi GSM/GPS De plus en plus d entreprises, par exemple les sociétés de dépannage

Plus en détail

Win CFA Effectif. Version 4.10+ YMAG 2006. [Guide de l'utilisateur]

Win CFA Effectif. Version 4.10+ YMAG 2006. [Guide de l'utilisateur] Win CFA Effectif Version 4.10+ YMAG 2006 [Guide de l'utilisateur] YMAG SAS au capital de 240 000 - TVA intra : FR 10314979337 RCS DIJON 314 979 337 - NAF 722 C Parc Technologique - 4, avenue de la Découverte

Plus en détail

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Délais de conservation des documents de l association»

DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT. «Délais de conservation des documents de l association» DISPOSITIF LOCAL D ACCOMPAGNEMENT «Délais de conservation des documents de l association» Points clés Les documents, émis ou reçus par une association dans l'exercice de son activité, doivent être conservés

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD libéral.fr»

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD libéral.fr» 1- CGV logiciel RD Libéral.fr CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU PROGICIEL «RD libéral.fr» ARTICLE 1 CLAUSE GÉNÉRALE «RD libéral.fr» est un progiciel de tenue de comptabilité en ligne destiné exclusivement

Plus en détail

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES

LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES LA VIE DE L ENTREPRISE, ASPECTS JURIDIQUES SOMMAIRE I. Le contrat de travail II. Le bail à loyer III. Le contrat de prestation de services IV. Le recouvrement de créances V. La protection du contenu d

Plus en détail

BADGE* RESPONSABLE COMMERCIAL

BADGE* RESPONSABLE COMMERCIAL en association avec DOSSIER DE CANDIDATURE BADGE* RESPONSABLE COMMERCIAL *Bilan d Aptitude Délivré par les Grandes Ecoles, accrédité par la Conférence des Grandes Ecoles MODALITES D ADMISSION Conditions

Plus en détail

La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance

La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance Livret à destination des encadrants présents sur le terrain Pourquoi ce livret? La spécificité des entreprises de l industrie des

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ)

Foire aux questions (FAQ) Règlement (CE) n 924/2009 concernant les paiements transfrontaliers dans la Communauté (Règlement concernant l égalité des frais pour les paiements nationaux et transfrontaliers) Foire aux questions (FAQ)

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT

Plus en détail

Charte du bon usage de l informatique et du réseau de l Université Paul-Valéry

Charte du bon usage de l informatique et du réseau de l Université Paul-Valéry UNIVERSITÉ PAUL-VALÉRY MONTPELLIER 3 Charte du bon usage de l informatique et du réseau de l Université Paul-Valéry La présente charte a pour objet de définir les règles d utilisation des moyens informatiques

Plus en détail

Dossier de demande de transfert Opérateurs en Diagnostic Immobilier

Dossier de demande de transfert Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 6 Dossier de demande de transfert Opérateurs en Diagnostic Immobilier A retourner à CESI Certification 30 Rue Cambronne 75015 Paris Nom :.. Prénom :.... Domaines de certification à transférer

Plus en détail

COMMENT GÉRER VOS LOGICIELS AVEC SCANFREE PRO

COMMENT GÉRER VOS LOGICIELS AVEC SCANFREE PRO COMMENT GÉRER VOS LOGICIELS AVEC SCANFREE PRO Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 GESTION DE TOUTES VOS LICENCES LOGICIELS Liste des Pc et serveurs associés

Plus en détail

Conditions Générales de prestations de services

Conditions Générales de prestations de services Conditions Générales de prestations de services applicables au 01 janvier 2012 et modifiables sans préavis ARTICLE 1 - DEFINITIONS : On entend par «ASSISTANCE C&D INFORMATIQUE», ASSISTANCE C&D INFORMATIQUE

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE Cette charte a vocation à s appliquer lors de travaux effectués par une ou plusieurs entreprises, dites sous-traitantes, à l intérieur de l enceinte et des

Plus en détail

Collège MARCEL ANDRE Le Promenoir 04140 Seyne-les-Alpes Tél : 0492350049

Collège MARCEL ANDRE Le Promenoir 04140 Seyne-les-Alpes Tél : 0492350049 Collège MARCEL ANDRE Le Promenoir 04140 Seyne-les-Alpes Tél : 0492350049 Charte de l utilisation des ressources informatiques Et des services de l internet Préambule La présente charte a pour objectif

Plus en détail

ANNEXE 6 LICENCE DE RÉUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU PAS-DE-CALAIS

ANNEXE 6 LICENCE DE RÉUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU PAS-DE-CALAIS ANNEXE 6 LICENCE DE RÉUTILISATION D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU PAS-DE-CALAIS LICENCE DE RÉUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES AVEC DIFFUSION PUBLIQUE

Plus en détail

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé»

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» 1 Candidats éligibles Version n 3.0 du 15/10/2014 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une solution logicielle

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

TechTool Protogo 4. 1- Manuel TechTool Protogo 4

TechTool Protogo 4. 1- Manuel TechTool Protogo 4 TechTool Protogo 4 1- Manuel TechTool Protogo 4 Notes légales 2008-2013 Micromat Incorporated. Tous droits réservés. 2008-2013 TRI-EDRE. Tous droits réservés pour la traduction française du logiciel et

Plus en détail

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade

INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade INSTALLATION CD PERMANENT Version Nomade SOMMAIRE 1 Introduction...2 1.1 Vue d ensemble...2 1.2 Configuration recommandée...2 2 Guide d installation...3 2.1 Sélection du répertoire d installation de l

Plus en détail

VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC

VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 656 ABRO- GEANT LE RÈGLEMENT 556 ET ÉTABLISSANT LES RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ET LES CONDI- TIONS D UTILISATION DES SER-

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente AccepTV 1. Préambule Les présentes conditions générales de vente détaillent les droits et obligations de la société AccepTV et de son client (ci-après le «Client») dans le

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE

MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE MÉDIATHÈQUE LE PASSE-MURAILLE CHARTE D UTILISATION ET MODE D EMPLOI La Ville de Saint-Julien de Concelles met à disposition du public un accès à Internet par le réseau WiFi ( connexion Internet sans fil)

Plus en détail

SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP. Que dit le droit? La charte du BTP DILTI

SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP. Que dit le droit? La charte du BTP DILTI SOUS- TRAITANCE T TRAVAIL LLEGAL ANS E BTP Que dit le droit? La charte du BTP Entrepreneurs Pourquoi et comment renforcer la sécurité juridique de vos contrats de soustraitance DILTI MAÎTRE D OUVRAGE Vous

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr

Conditions générales d hébergement de l application La-Vie-Scolaire.fr de l application La-Vie-Scolaire.fr Référence :.. Date : Définitions «Contrat d accès au Service» : désigne le bon de commande, les conditions générales de vente et les éventuels annexes ou avenants conclus

Plus en détail

GARANTIE LIMITÉE DU FABRICANT POUR LES TERMINAUX NOKIA AVEC WINDOWS PHONE

GARANTIE LIMITÉE DU FABRICANT POUR LES TERMINAUX NOKIA AVEC WINDOWS PHONE GARANTIE LIMITÉE DU FABRICANT POUR LES TERMINAUX NOKIA AVEC WINDOWS PHONE REMARQUE! La présente garantie limitée du fabricant («Garantie») ne s applique qu aux terminaux Nokia avec Windows Phone originaux

Plus en détail