La logique managériale. management des entreprises- bts 1- MF MOULY CLAUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La logique managériale. management des entreprises- bts 1- MF MOULY CLAUX"

Transcription

1 La logique managériale - 1- MF MOULY CLAUX 1

2 Sommaire I Les spécificités de la démarche managériale A Définition du manager B Différences entre entrepreneur et manager Capacités requises de l entrepreneur et du manageur II La démarche managériale»les processus de résolution de problème»les outils du manager 2

3 VOIR VIDEO LE MANAGER Le rôle du management Les techniques de management 3

4 I definition du manager Le manager est une personne qui exerce une fonction relevant du management. Le management est un processus qui consiste à définir des buts et à coordonner les efforts des membres d un groupe pour pouvoir atteindre les objectifs fixés. 4

5 Le manager opère dans un système résumé: Recherche de l optimisation des moyens à mettre en œuvre les objectifs de l organisation Henri Mintzberg estime que le manager est à la fois un observateur, un régulateur, un répartiteur de ressources et un négociateur. Peter Drucker explique que «le management vise à rendre les individus capables de performances communes, à rendre leurs forces efficaces et leurs faiblesses insignifiantes.» 5

6 Différences entre entrepreneur et manager L entrepreneur investit le plus souvent son propre argent, alors que le manager agit dans le cadre du budget de l entreprise et doit maximiser l utilisation des ressources qui lui sont confiées. L entrepreneur choisit librement ses collaborateurs, ce qui n est pas toujours le cas pour un manager. L entrepreneur définit et met en œuvre des stratégies souvent audacieuses et risquées sur le moyen/long terme tandis que le manager met en œuvre la stratégie définie dans le cadre de la politique générale de l entreprise 6

7 La façon de prendre des décisions diffère également. L entrepreneur, plus intuitif prend souvent des décisions en fonction de son flair. Le manager s efforce de prendre des décisions en faisant une analyse rigoureuse des objectifs, des moyens, des contraintes et des risques. On comprend que le manager a tendance à prendre moins de risques que l entrepreneur. Dans tous les cas, il s efforce de prendre des risques calculés. Les différences entre entrepreneur et manager montrent la nécessaire complémentarité des deux approches. 7

8 La démarche managériale Face à une situation, une problématique à résoudre (par exemple, le choix de la structure juridique de l entreprise créée), le manager procède selon le processus suivant. Etape 1 Analyse détaillée du problème à résoudre Etape 2 Formulation des voies possibles pour la résolution du problème Avec les avantages et les inconvénients Etape 3 Sélection de la meilleure solution en fonction des objectifs et Des contraintes Etape 4 Prise de décision et contrôle de ses effets Etape 5 Prise de décisions correctives si les objectifs ne sont pas atteints On observe que ce processus, avec en particulier l étape 4 sur l analyse des effets de décision, permet d accumuler de l expérience et d améliorer les prises de décisions futures. C est en ce sens qu un réseau de franchise permet aux franchisés de bénéficier des expériences managériales testées dans le passé. 8

9 Des complémentarités des logiques Les capacités requises ne sont pas les mêmes, mais elles peuvent être réunies chez une même personne ou dans une même équipe. Ce qui est certain, c est que la meilleure idée, la meilleure démarche entrepreneuriale peut échouer si le créateur ou ses conseils n adoptent pas une démarche managériale qui permet de mettre en œuvre les meilleurs moyens pour atteindre les objectifs. Réussite du projet Entrepreneur -L idée, le projet -Les objectifs -La démarche créative Manager -La mise en place des moyens -L optimisation -La réalisation -Le suivi -La gestion 9

10 Les outils du manager De la création de l entreprise à la prise de décision des différentes fonctions de l entreprise (productive, commercial, financière, logistique ) le manager qui s efforce d optimiser les décisions de l entreprise utilise des outils techniques de gestion. Il utilise par exemple: Des études de marché: analyse de l environnement de l entreprise en vue de préparer des décisions commerciales plus efficaces; Des choix d investissement: procédure d analyse de l opportunité économique d un investissement. Les projets sont d abord étudiés économiquement, puis on sélectionne le mode de financement le mieux adapté; Le plan de financement, réalisé en liaison avec le créateur et/ou les responsables des différentes fonctions de l entreprise, qui anticipe l ensemble des besoins et des ressources de financement d une entreprise. L objectif de ce plan est de s assurer que, dans les trois à cinq ans à venir, l entreprise sera capable de faire face à ses besoins sans compromettre sa perennité. 10

11 conclusion En conclusion, les démarches entrepreneuriale et managériale sont 2 démarches présentant des différences importantes. Un entrepreneur, quelque soit la pertinence de son projet, ne peut réussir que s il tient compte de la démarche managériale. A l inverse, un manager doit associer une démarche entrepreneuriale pour se dégager de la routine et du statu quo. 11

C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER

C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER C1 LOGIQUE ENTREPRENEURIALE & LOGIQUE MANAGERIALE ENTREPRENDRE & DIRIGER ENTREPRENDRE & GERER I. LA LOGIQUE ENTREPRENEURIALE : UN ETAT D ESPRIT & UNE DEMARCHE A. La logique entrepreneuriale : L esprit

Plus en détail

1 Introduction au management. Le management et le manager 7 La notion d organisation 9. 2 Théorie des organisations

1 Introduction au management. Le management et le manager 7 La notion d organisation 9. 2 Théorie des organisations SOMMAIRE Fiche 1 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 1 Introduction au management Le management et le manager 7 La notion d organisation 9 2 Théorie des organisations

Plus en détail

La logique entrepreneuriale

La logique entrepreneuriale SYNTHESE DES 3 COURS- ENTREPRENEURIAT- MANAGER- FINALITES La logique entrepreneuriale Dans une économie libérale, l entreprise est devenue un élément incontournable pour créer des emplois et favoriser

Plus en détail

MANAGEMENT DES ENTREPRISES I N T R O D U C T I O N

MANAGEMENT DES ENTREPRISES I N T R O D U C T I O N MANAGEMENT DES ENTREPRISES I N T R O D U C T I O N Le Management Le management est l'ensemble des techniques d'organisation de ressources qui sont mises en œuvre pour l'administration d'une entité, dont

Plus en détail

Agilité organisationnelle et performance humaine

Agilité organisationnelle et performance humaine L entreprise agile dans la nouvelle économie Agilité organisationnelle et performance humaine Mesurer l agilité d un candidat en recrutement Implanter une culture agile dans l entreprise FRÉDÉRIC MOREAU,

Plus en détail

Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations

Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Le rôle des RH dans l anticipation et l accompagnement des changements dans les organisations Atelier d échanges Public Privé Sophie Pagès- 16 septembre 2014 1 Problématiques à mettre en débat dans notre

Plus en détail

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations

Active Ways Consulting. Catalogue de Formations Active Ways Consulting Catalogue de Formations 1 SOMMAIRE Domaines Page N 1- Management des Entreprises et des Organisations 2 2- Comptabilité Contrôle et Audit..3 3- Banque et Finance..4 4- Communication......

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques RESPONSABILISER LES GESTIONNAIRES La responsabilisation des gestionnaires constitue la pierre angulaire de la démarche de modernisation de la gestion publique, cependant elle suscite de nombreuses interrogations

Plus en détail

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif

La puissance d Ariba au service des clients SAP. Les avantages du commerce collaboratif La puissance d Ariba au service des clients SAP Les avantages du commerce collaboratif Sommaire 4 9 10 12 14 18 20 22 24 Promouvoir l entreprise en réseau Une alliance solide Le commerce collaboratif avec

Plus en détail

Séminaires de formation. Personology Communication Accueil client Négociation

Séminaires de formation. Personology Communication Accueil client Négociation Séminaires de formation Personology Communication Accueil client Négociation 1 Table des matières Qui sommes nous? Notre spécificité......... Quels sont les objectifs communs aux thèmes abordés?... A qui

Plus en détail

ENTREPRENDRE ET GÉRER

ENTREPRENDRE ET GÉRER ENTREPRENDRE ET GÉRER SÉQUENCE 1 : La logique entrepreneuriale 1. Quel est l objectif du discours prononcé? L objectif du discours prononcé est d inciter, de motiver les jeunes à devenir entrepreneur en

Plus en détail

L innovation par les services

L innovation par les services L innovation par les services Evelyne MAGNAVAL Concevons / Innovons / Respectons 1 09/2014 CONFIDENTIEL Portée générale de l innovation par les services Concevons / Innovons / Respectons 2 09/2014 CONFIDENTIEL

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Links Consulting. Support de présentation. L expertise métier au service de la transformation et de la performance

Links Consulting. Support de présentation. L expertise métier au service de la transformation et de la performance Links Consulting L expertise métier au service de la transformation et de la performance Support de présentation Dans quels domaines nos experts de la transformation accompagneront votre entreprise à vos

Plus en détail

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard

Manager la qualité. pour la première. fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION. Jean Margerand. Florence Gillet-Goinard ean Margerand Florence Gillet-Goinard Manager la qualité pour la première fois DIAGNOSTIC, PLAN D ACTION, CERTIFICATION Manager la qualité pour la première fois Si vous êtes appelé à manager la qualité

Plus en détail

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ

DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ DIRIGER UNE BUSINESS UNIT DIPLÔME D UNIVERSITÉ ÉDITO La prise en charge d unités autonomes (business units) constitue l un des principaux enjeux actuels des entreprises qui recherchent des managers aptes

Plus en détail

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Total Productive Maintenance - - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Tous Pour la Machine, résume l idée principale de la Total Productive Maintenance TOTAL Transverse à tous les services centrés

Plus en détail

RECRUTE UN(E) RESPONSABLE DU DÉPARTEMENT LOGISTIQUE POLE TRAVAUX ACHATS - LOGISTIQUE. 1 poste à 100% Pièce jointe : Fiche de Poste

RECRUTE UN(E) RESPONSABLE DU DÉPARTEMENT LOGISTIQUE POLE TRAVAUX ACHATS - LOGISTIQUE. 1 poste à 100% Pièce jointe : Fiche de Poste RECRUTE UN(E) RESPONSABLE DU DÉPARTEMENT LOGISTIQUE POLE TRAVAUX ACHATS - LOGISTIQUE 1 poste à 100% Pièce jointe : Fiche de Poste Renseignements à : Monsieur Pascal FRUCQUET Directeur Adjoint Pôle Travaux

Plus en détail

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats

Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Directeur des Achats Description de poste en terme de résultats Entreprise: Site / Pays: Aire fonctionnelle: Emploi Type: Société d Energie et d Eau du Gabon Gabon Direction des Achats et de la Supply

Plus en détail

CHAPITRE VII : CONTROLE ET SUPERVISION BANCAIRE

CHAPITRE VII : CONTROLE ET SUPERVISION BANCAIRE CHAPITRE VII : CONTROLE ET SUPERVISION BANCAIRE Le renforcement et la consolidation du cadre de la supervision bancaire en Algérie se sont poursuivis en 2014, année marquée notamment par la promulgation

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Comité National du 13/06/2012. Projet d'évolution de l organisation de la Direction des Achats et des Partenaires Stratégiques (DAPS)

Comité National du 13/06/2012. Projet d'évolution de l organisation de la Direction des Achats et des Partenaires Stratégiques (DAPS) Comité National du 13/06/2012 Projet d'évolution de l organisation de la Direction des Achats et des Partenaires Stratégiques (DAPS) 1. Objectif Chaque année, les achats du CEA représentent de l ordre

Plus en détail

CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER CHEF D EQUIPE D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS

CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER CHEF D EQUIPE D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS CENTRE D INSTRUCTION NAVAL DE SAINT-MANDRIER CHEF D EQUIPE D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE TELECOMMUNICATIONS NIVEAU III METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES REFERENTIEL D ACTIVITE

Plus en détail

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES»

DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» LES DOSSIERS THEMATIQUES DE L APESA DOSSIER THEMATIQUE «ACHATS RESPONSABLES» Juillet 2012 INTRODUCTION : L ACHAT, LEVIER EFFICACE POUR UN DEVELOPPEMENT PLUS DURABLE! La définition précise de ses besoins

Plus en détail

CHALLENGE GAGNANT. Comment atteindre ses objectifs pour un décideur d entreprise?

CHALLENGE GAGNANT. Comment atteindre ses objectifs pour un décideur d entreprise? CHALLENGE GAGNANT Comment atteindre ses objectifs pour un décideur d entreprise? A c c o m p a g n e m e n t I n d i v i d u e l «Le retour sur investissement concerne le profit de la société et celui

Plus en détail

www.axxys.ch Tél : +41 22 800 11 22 Traitement des salaires Comptabilité Assistances RH & administrative

www.axxys.ch Tél : +41 22 800 11 22 Traitement des salaires Comptabilité Assistances RH & administrative www.axxys.ch Tél : +41 22 800 11 22 Traitement des salaires Comptabilité Assistances RH & administrative Traitement des salaires Comptabilité Assistances RH & administrative Axxys, votre partenaire comptable,

Plus en détail

La Chaîne Critique. Résumé du livre 17/02/2010

La Chaîne Critique. Résumé du livre 17/02/2010 La Chaîne Critique Résumé du livre 17/02/2010 INTRODUCTION Pourquoi les projets sont-ils souvent en retard? Pourquoi certains n aboutissent-ils jamais? Comment réussir à terminer les projets en respectant

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS

POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 3.12 POLITIQUE DE COMMUNICATION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES NAVIGATEURS 1.0 ÉNONCÉ La Commission scolaire des Navigateurs considère que la communication est une partie intégrante de sa gestion. En conséquence,

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises -Charte

La Responsabilité Sociale des Entreprises -Charte La Responsabilité Sociale des Entreprises -Charte Buro Project. La vision et la mission de Buro Project concernant la RSE Grâce à cette charte, Buro Project développe une stratégie où chaque partie prenante

Plus en détail

La gestion des ressources humaines. Travail effectué par:

La gestion des ressources humaines. Travail effectué par: La gestion des ressources humaines Travail effectué par: plan Introduction 1-Définition 2- La distinction entre l administration des ressources humaines e t la gestion des ressources humaines 3- historique

Plus en détail

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation

SOMMAIRE. L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver. Conseil supérieur de l éducation AVIS AU MINISTRE DE L ÉDUCATION, DU LOISIR ET DU SPORT L amélioration de l enseignement de l anglais, langue seconde, au primaire : un équilibre à trouver SOMMAIRE AOÛT 2014 Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE

PET/MKT/005 - DIGITAL CHANNELS MANAGER RESPONSABILITÉS VIS-À-VIS DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET DU JEU RESPONSABLE Détail de fonction FONCTION : PET/MKT/005 - Digital Channels Manager FAMILLE DE FONCTION : Players & Markets DÉPARTEMENT : Players & Markets DATE DERNIÈRE MODIFICATION: 2014 TITRE DE FONCTION CHEF DIRECT:

Plus en détail

Fonction 1 : management de l unité commerciale

Fonction 1 : management de l unité commerciale Fonction 1 : management de l unité commerciale 1- Management de l équipe commerciale Recrutement et formation Organisation du travail Animation et motivation Evaluation des performances 2- Gestion de l

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

Tableaux de bord Pilotez vos informations pour optimiser la prise de décision

Tableaux de bord Pilotez vos informations pour optimiser la prise de décision Définir le tableau de bord A. Rôle du tableau de bord 11 1. Quelle est la place du tableau de bord dans la stratégie? 11 2. Le rôle du tableau de bord : définir et suivre des objectifs 12 B. Organisation

Plus en détail

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com

BORDEAUX Conseil 41 Rue Morton 33200 BORDEAUX E-mail : contact@bordeauxconseil.com La communication interne de l entreprise Sommaire 1/ Introduction Sources 2/ L impératif de cohérence 3/ Les circuits de communication interne 4/ Les objectifs de la communication interne 5/ Les processus

Plus en détail

PROFIL DE FONCTION DE L ATTACHE SPECIFIQUE COORDINATEUR TECHNIQUE

PROFIL DE FONCTION DE L ATTACHE SPECIFIQUE COORDINATEUR TECHNIQUE PROFIL DE FONCTION DE L ATTACHE SPECIFIQUE COORDINATEUR TECHNIQUE INFORMATIONS TECHNIQUES FONCTION : SERVICE : NOM DE L AGENT : NOM DU SUPERIEUR HIERARCHIQUE : NOMBRE D AGENTS SOUS L AUTORITE DIRECTE DU

Plus en détail

Votre Succès, Notre Spécialité

Votre Succès, Notre Spécialité 2017 Vot resuccès,not respéci al i t é! Formations en RH, ingénierie de la formation & Communication Ressources Humaines La mise en place d'une gestion dynamique des Ressources Humaines : les fiches de

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08 08 Fax : 02 51 41 01

Plus en détail

La Commission des Titres d Ingénieur a adopté la présente décision :

La Commission des Titres d Ingénieur a adopté la présente décision : Décision n 2015/06-06 relative à l accréditation de l École catholique d arts et métiers de Lyon (ECAM Lyon) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet Dossier A : renouvellement, à compter du 1er

Plus en détail

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT

ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT ADMINISTRATION DE PILOTAGE DES LAURENTIDES RÉSUMÉ DU PLAN D ENTREPRISE 2012-2016 RÉSUMÉ DU BUDGET D EXPLOITATION 2012 RÉSUMÉ DU BUDGET D INVESTISSEMENT 2012 FÉVRIER 2012 Résumé du plan L orientation stratégique

Plus en détail

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal

Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Plan directeur des systèmes de transport intelligents (STI) de la Ville de Montréal Les systèmes de transport intelligents au service du Plan de transport de la Ville de Montréal Marc Blanchet, Ville de

Plus en détail

Developing creative leaders & pioneers

Developing creative leaders & pioneers Notre vision : Démocratiser la créativité pour qu'elle soit utilisée par tous au quotidien. Notre mission : Réveiller votre créativité, vous aider à imaginer l impossible et réinventer votre métier! Ima

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2015

Plan stratégique 2012-2015 Plan stratégique 2012-2015 1 SOMMAIRE MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION... 1 MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL... 2 LE CONTEXTE... 3 LA SOCIÉTÉ DE PROTECTION DES FORÊTS CONTRE LE FEU... 5 LA MISSION...

Plus en détail

Intégrer la dynamique de la population dans la planification du développement: Sénégal

Intégrer la dynamique de la population dans la planification du développement: Sénégal Intégrer la dynamique de la population dans la planification du développement: Sénégal Andrea Wojnar Diagne, Resident Representative UNFPA Senegal 28 November 2016-13 th International Inter-Ministerial

Plus en détail

Optimiser les chaînes de valeur par la modélisation des processus

Optimiser les chaînes de valeur par la modélisation des processus Optimiser les chaînes de valeur par la modélisation des processus Assises Adeli Le 4 décembre 2002 François Tabourot Directeur Général U S I N E S S P R O C E S S I M P R O V E M E N T & E N T E R P R

Plus en détail

SERVICES DE CONSULTATION. Tirez profit d un rendement optimal

SERVICES DE CONSULTATION. Tirez profit d un rendement optimal SERVICES DE CONSULTATION financement Tirez profit d un rendement optimal Efficacité opérationnelle 9 2 AMÉLIOREZ VOS RÉSULTATS ADOPTEZ Votre entreprise donne-t-elle sa pleine mesure? L efficacité opérationnelle

Plus en détail

Stratégie de gestion de la chaîne d approvisionnement du HCR. Chapitre Paragraphes Page

Stratégie de gestion de la chaîne d approvisionnement du HCR. Chapitre Paragraphes Page Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 50 e réunion Distr. restreinte 8 février 2011 Français Original: anglais et français Stratégie de gestion de la chaîne d approvisionnement

Plus en détail

une rationalisation d ampleur inédite

une rationalisation d ampleur inédite Conférence de presse 20 octobre 2015 Dossier de presse Aides aux entreprises et au développement économique à Bruxelles : une rationalisation d ampleur inédite Didier Gosuin Ministre bruxellois de l Economie

Plus en détail

Créer et développer vers l Afrique Commercer à l internationale. Africa Business Solutions. Votre partenaire Afrique à Forte Valeur Ajoutée

Créer et développer vers l Afrique Commercer à l internationale. Africa Business Solutions. Votre partenaire Afrique à Forte Valeur Ajoutée Créer et développer vers l Afrique Commercer à l internationale Africa Business Solutions Votre partenaire Afrique à Forte Valeur Ajoutée Africa Business Solutions 2015 AFRICA BUSINESS SOLUTIONS ABS contribue

Plus en détail

La Gestion Optimale des Stocks

La Gestion Optimale des Stocks La Gestion Optimale des Stocks Cible : - Tous collaborateurs chargés de la gestion des stocks, de l approvisionnement ou de la logistique ; - Toutes personnes intéressées par ce thème. Objectifs de la

Plus en détail

INTRODUCTION À L AIDE MULTICRITÈRE À LA DÉCISION

INTRODUCTION À L AIDE MULTICRITÈRE À LA DÉCISION Informatique cycle B Recherche Opérationnelle et Aide à la Décision INTRODUCTION À L AIDE MULTICRITÈRE À LA DÉCISION Agnès PLATEAU Maître de conférences CNAM-CEDRIC SOMMAIRE 1- Introduction 2- Etude d'un

Plus en détail

MOSIGAH. Le pont numérique entre les annonceurs et les clients

MOSIGAH. Le pont numérique entre les annonceurs et les clients MOSIGAH Le pont numérique entre les annonceurs et les clients La technologie nous sert et nous contraint au quotidien, Mosigah œuvre pour replacer l usage et les usagers au centre de la conception. Le

Plus en détail

Présenté par Benjamin ZIMMER 29 Novembre 2011

Présenté par Benjamin ZIMMER 29 Novembre 2011 Une méthode de résolution des conflits potentiels : application au montage d'un réseau multi-acteurs et multidisciplinaire Exemple du Pôle Allongement de la vie de Hôpital Charles Foix Paris Présenté par

Plus en détail

Mettre ensemble tous les acteurs

Mettre ensemble tous les acteurs Mettre ensemble tous les acteurs Réponse à l Examen du soutien fédéral de la recherche-développement Ingénieurs Canada* Février 2011 *Ingénieurs Canada est le nom commercial utilisé par le Conseil canadien

Plus en détail

Améliorer la performance de votre entreprise

Améliorer la performance de votre entreprise Sous la direction de Daniel Bacqueroët et Thierry Luthi Améliorer la performance de votre entreprise 70 recommandations concrètes, 2011 ISBN : 978-2-212-55200-3 SOMMAIRE Avant-propos Le financier d entreprise,

Plus en détail

LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE

LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE Table des matières LA DYNAMIQUE STRUCTURELLE... 1 I. Les déterminants de l évolution de la structure d une entreprise... 3 II. Les différentes modalités des changements de structure...

Plus en détail

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux

Conduire avec méthodes vos projets pastoraux Conduire avec méthodes vos projets pastoraux La journée en pratique 08h45 09h00 Accueil Laudes Pause 12h00 12h30 13h30 Messe Déjeuner Reprise Pause 17h30 Clôture Objectifs de la journée Connaître les fondamentaux

Plus en détail

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME TERRITORIAL UNE MUTATION RADICALE

L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME TERRITORIAL UNE MUTATION RADICALE SENS ET COHÉRENCES HUMAINES L'HUMANISME MÉTHODOLOGIQUE Roger NIFLE Panneau d'information - Accueil du site - Télécharger le texte au format PDF - Adobe Acrobat Reader CONCEPTION ET INGÉNIERIE DU TOURISME

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

La notion d organisation

La notion d organisation La notion d organisation FICHE 1 L homme est un «animal social» qui a une tendance naturelle à former des groupes : famille, tribus, villages. La notion d organisation englobe des domaines très variés

Plus en détail

Vous présente Alerte sur la banquise un outil pour accompagner le changement par John Kotter

Vous présente Alerte sur la banquise un outil pour accompagner le changement par John Kotter Vous présente Alerte sur la banquise un outil pour accompagner le changement par John Kotter Alerte sur la banquise est un livre qui raconte l histoire d un groupe de pingouins qui vivait depuis très longtemps

Plus en détail

La Logistique pour Non-Logisticiens

La Logistique pour Non-Logisticiens La Logistique pour Non-Logisticiens - Non-spécialistes de la logistique ; - Services commerciaux, Marketing, Achats, Production ; - Développement Nouveaux Produits ; - Finances ou Contrôle de gestion.

Plus en détail

DEFI. Une offre intégrée de produits de financem ent. Jean-Pierre Mustier. Société Générale Day - 4 avril 2001

DEFI. Une offre intégrée de produits de financem ent. Jean-Pierre Mustier. Société Générale Day - 4 avril 2001 DEFI Une offre intégrée de produits de financem ent Société Générale Day - 4 avril 2001 Jean-Pierre Mustier Sommaire! Introduction : qu est-ce que DEFI?! Pourquoi créer DEFI?! Le modèle économique DEFI!

Plus en détail

Le contrôle de gestion

Le contrôle de gestion Le contrôle de gestion L objectif du contrôle de gestion est de mesurer, d analyser et d améliorer la performance de l entreprise. Pour mettre en place et exploiter son système de contrôle de gestion,

Plus en détail

Le budget facile pour les managers

Le budget facile pour les managers PHILIPPE HONORAT Le budget facile pour les managers Démarche, indicateurs, tableaux de bord 2 e édition revue et corrigé, 2005, 2009 ISBN : 978-2-212-54242-4 Chapitre 2 La finance, mère de la gestion Résumé

Plus en détail

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION

RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL GUIDE DE L'EVALUATION DES BESOINS DE FORMATION Convention Collective Nationale de l Expédition- Exportation de fruits et légumes (CCN N 3233) 1. MANAGEMENT Animer et gérer les ressources

Plus en détail

L organigramme est une simple représentation graphique de la structure

L organigramme est une simple représentation graphique de la structure L organigramme est une simple représentation graphique de la structure Economie d entreprise 1TS B.DARBIN- I.GARCIA Dossier 4: l organisation des activités PROBLEMATIQUE L entreprise cherche en permanence

Plus en détail

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement

Fiche de poste. Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général. Structure de rattachement Fiche de poste Intitulé du poste Structure de rattachement Missions principales Activités principales Chef de Division des Ressources Humaines Secrétariat Général Assurer la gestion des ressources humaines

Plus en détail

Devenir une vraie entreprise apprenante

Devenir une vraie entreprise apprenante Daniel BELET Devenir une vraie entreprise apprenante LES MEILLEURES PRATIQUES, 2003 ISBN : 2-7081-2836-1 Table des matières Introduction... 1 Chapitre 1. Reconnaître l enjeu stratégique du management des

Plus en détail

Le management des risques comme outil de pilotage

Le management des risques comme outil de pilotage Le management des risques comme outil de pilotage des www.optimum.ch performances d un système de management Qualité: Applicabilité dans un processus de recherche 1 Objectif de la présentation Contexte

Plus en détail

Les différentes approches de l entreprise.

Les différentes approches de l entreprise. Les différentes approches de l entreprise Mohsin-1990@hotamil.fr Plan du chapitre Les approches traditionnelles des entreprises Les approches systémiques L entreprise en tant qu unité de production Facteur

Plus en détail

Mise à jour : janvier Chapitre 12 La suite donnée aux résultats d audit communiqués à la direction

Mise à jour : janvier Chapitre 12 La suite donnée aux résultats d audit communiqués à la direction Mise à jour : janvier 2016 Chapitre 12 La suite donnée aux résultats d audit communiqués à la direction Table des matières 1. Les objectifs de la surveillance et les types d intervention... 1 2. La surveillance

Plus en détail

L impossible éthique des entreprises

L impossible éthique des entreprises Coordonné par André BOYER L impossible éthique des entreprises Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2799-3 Sommaire Présentation des auteurs... Introduction... XI XIII PREMIÈRE PARTIE Le concept

Plus en détail

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle

Développement professionnel. Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Développement professionnel Conférence de mai 2010 OFFT Formation professionnelle Situation initiale (1) «Ancienne organisation» de la formation professionnelle supérieure en marketing, vente, communication

Plus en détail

MEHARI (MÉthode Harmonisée d Analyse des RIsques)

MEHARI (MÉthode Harmonisée d Analyse des RIsques) MEHARI (MÉthode Harmonisée d Analyse des RIsques) Aurélien CEDEYN aurelien.cedeyn@ens-lyon.fr Michaël MRISSA michael.mrissa@liris.cnrs.fr LIP Laboratoire de l Informatique du Parallélisme 20 octobre 2008

Plus en détail

Le travail, entre prescription et réalisation

Le travail, entre prescription et réalisation Journées professionnelles de formation de l Association Nationale des Directeurs de Mission Locale «Direction des Missions Locales : Nouveaux enjeux, nouveaux métiers» 25 et 26 Juin 2015, Rennes Le travail,

Plus en détail

Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures

Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures Gestion de crise: organisation et mise en place des procédures Quelles sont les responsabilités et devoirs de l'entreprise face à une crise? Comment réagir et communiquer lorsqu une crise survient? Comment

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004

Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique. Rapport final Mars 2004 Vue d ensemble des programmes de recyclage des minéraux et des métaux et de leurs effets sur le changement climatique Rapport final Projet entrepris par le Recycling Council of Alberta en partenariat avec

Plus en détail

Développer. Votre Partenaire Afrique. et créer en Afrique

Développer. Votre Partenaire Afrique. et créer en Afrique Développer et créer en Afrique Africa Business Solutions est un leader du conseil et de l accompagnement spécialisé dans le développement et la représentation commerciale sur les marchés en Afrique. A

Plus en détail

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION.

Relation hiérarchique des documents concernant l organisation de la politique de sécurité de l information INTRODUCTION. Ce document est la propriété de la Banque Carrefour de la sécurité sociale. La publication de ce document ne préjudicie nullement aux droits de la Banque Carrefour de la sécurité sociale à l'égard de ce

Plus en détail

MANAGEMENT STRATEGIQUE E

MANAGEMENT STRATEGIQUE E MANAGEMENT STRATEGIQUE E OPERATIONNEL I. Le management vecteur de la corporate strategy 1. Qu est ce que le management? a. Définition générique du management Le management peut être définit de façon générique,

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion (DEG) Mention «Marketing» Spécialité «Marketing stratégique et opérationnel» à finalité recherche

Plus en détail

FORMATION. Planification stratégique COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD. Document complémentaire

FORMATION. Planification stratégique COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD. Document complémentaire FORMATION COMMENT FAIRE DES AFFAIRES DANS LE NORD Document complémentaire 1 En vue d atteindre les objectifs visés, il est essentiel pour le dirigeant d entreprise de bien positionner sa stratégie globale

Plus en détail

Politique opérationnelle

Politique opérationnelle Page 1 de 6 1. ÉNONCÉ Loto-Québec 1 (la «Société») a comme mission de gérer l offre de jeux de hasard et d argent de façon efficiente et responsable en favorisant l ordre, la mesure et l intérêt de la

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires

Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires présente ses Ateliers et Formations 2014-2015 pour entrepreneurs sociaux et leaders communautaires par : Jean-Philippe Vézina Directeur et Coach Conseil MovezAction Tél. : (514) 659-5395 jpvezina@movezaction.com

Plus en détail

Partie I : La démarche prévisionnelle et la mise en œuvre du contrôle budgétaire

Partie I : La démarche prévisionnelle et la mise en œuvre du contrôle budgétaire Partie I : La démarche prévisionnelle et la mise en œuvre du contrôle budgétaire La démarche prévisionnelle a pour objet de préparer l entreprise à optimiser ses atouts et à affronter les difficultés qu

Plus en détail

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP)

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) Emmanuel GODDAT directeur d hôpital, directeur adjoint aux relations

Plus en détail

Doit-on concevoir le changement comme un processus d apprentissage?

Doit-on concevoir le changement comme un processus d apprentissage? APPRENTISSAGE ORGANISATIONNEL Doit-on concevoir le changement comme un processus d apprentissage? Management du changement et TIC Pr V. PERRET DEA 128 FC Promo 3 Benoît KOCH Thierry MARIE-MAGDELAINE Objectifs

Plus en détail

Synthèses de cours. 1. La logique entrepreneuriale

Synthèses de cours. 1. La logique entrepreneuriale 1. La logique entrepreneuriale 11 12 La logique entrepreneuriale La logique entrepreneuriale L'entrepreneur est une personne qui mobilise et gère des ressources pour créer et développer des entreprises

Plus en détail

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional»

Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» regiosuisse filière de formation en management régional (MR) Cours «Mesure des résultats et des impacts des processus de développement régional» Condensé des trois jours de cours du 22 au 24 novembre 2010,

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES En partenariat avec OPTIMISO GROUP

OFFRE DE SERVICES En partenariat avec OPTIMISO GROUP OFFRE DE SERVICES En partenariat avec OPTIMISO GROUP ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTROLE INTERNE & MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE 1 SOMMAIRE Titre de la mission

Plus en détail

Formation en management et gestion. l'expérience de FERPHOS

Formation en management et gestion. l'expérience de FERPHOS Formation en management et gestion l'expérience de FERPHOS La formation au service de la performance La formation professionnelle en entreprise a toujours constitué une préoccupation première des responsables

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi

LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE. Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC UNE NOUVELLE DISCIPLINE Support de cours de M. Omar Hemissi LE MANAGEMENT PUBLIC : UNE NOUVELLE DISCIPLINE LE CONTEXTE : Le management public est avant tout un objet d'études : la

Plus en détail

La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal

La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal Présentation à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain Daniel Lussier Chef de division Intégration et soutien Société de transport

Plus en détail

Mesurer la performance de la fonction commerciale

Mesurer la performance de la fonction commerciale LES BAROMÈTRES DE LA PERFORMANCE Manuel Lange Jean-Michel Moutot Mesurer la performance de la fonction commerciale, 2008 ISBN : 978-2-212-53961-5 Sommaire Préface... 9 Introduction... 11 Chapitre 1 Le

Plus en détail