Synthèse du cours n 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèse du cours n 1"

Transcription

1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition des terres et des mers (au moins à une échelle temporelle < 1 Million d'années) D'autres varient lentement et régulièrement, par exemple le cycle annuel du rayonnement solaire incident D'autres sont plus rapides et/ou moins réguliers comme par exemple la circulation atmosphérique - Le système climatique correspond lui-même à un ensemble d'éléments en interaction alimenté in fine par une seule source d'énergie = le rayonnement solaire incident - La température correspond à la fois à une mesure sur une échelle mais aussi à une quantité d'énergie thermique - L'énergie thermique, révélée par la température, n'est qu'une forme d'énergie, certes fondamentale, parmi d'autres (énergie potentielle, latente, cinétique) qui dérivent toutes au départ de l'absorption du rayonnement solaire incident.

2 Température : moyenne annuelle géographie zonale de part et d autre d une région tropicale ~ uniformément chaude et baisse en direction des pôles - Antarctique (inlandsis de m d'épaisseur) plus froid que Arctique (bassin d eau gelée, c'est-à-dire 1-2 m de glace en moyenne) - baisse des températures au niveau des grands massifs montagneux (Himalaya par exemple) - différence océan-continent (océan + chaud aux latitudes moyennes N) + certaines différences de façades (resserrement des isothermes sur les bords océaniques occidentaux et écartement sur les bords orientaux aux moyennes latitudes)

3 Température : moyenne annuelle température réduite au niveau de la mer (baisse de la température en moyenne de 0.65 C par 100 m) : l effet du relief est donc gommé. La moyenne est d environ 15 C - géographie zonale de part et d autre d une région tropicale (largo sensu ; 30 N30 S) ~ uniformément chaude et baisse vers les pôles - Antarctique toujours nettement plus froid que l Arctique même en l absence d effet d altitude - différence océan-continent (océan + chaud aux latitudes moyennes N) + certaines différences de façades (resserrement des isothermes sur les bords océaniques occidentaux et écartement sur les bords orientaux)

4 Température : moyenne annuelle de multiples facteurs conditionnent la géographie des températures, mais le plus important de loin est le rayonnement solaire incident qui constitue la source primaire d'énergie thermique du système climatique 342 W/m2= 100% 20% reflétés par l atmosphère (nuages ) 20% absorbés par l atmosphère 10% reflétés par la surface (surtout la neige et la glace, désert clair ) 50% absorbés par la surface - Du point de vue quantitatif, un gain énergétique important pour la surface et l'atmosphère est lié à l'effet de serre (absorption sélective du rayonnement par certains gaz atmosphériques), mais cela ne modifie pas la géographie induite par la rayonnement solaire absorbé car l'effet se serre est maximal là où il fait chaud et humide (c'est-à-dire en moyenne dans la zone tropicale)

5 Température : moyenne annuelle géographie zonale (moyenne de la carte ~ 170 W/m2) - un facteur ultra-dominant : la géométrie terrestre = rayons solaires de plus en plus inclinés en moyenne au fur et à mesure qu on monte en latitude = la même quantité d énergie est répartie sur une surface de plus en plus grande (effet de projection) et l épaisseur d atmosphère à traverser croît (effet de filtrage) - des facteurs secondaires: couverture nuageuse (les nuages reflètent bien le rayonnement solaire), nature de la surface terrestre (l eau absorbe plus de rayonnement solaire que les continents, notamment ceux enneigés), etc.

6 Température : moyenne annuelle Le rayonnement solaire absorbé est de loin le premier facteur explicatif de la géographie des températures moyennes mais ce n'est pas le seul : certains vont dans le même sens et expliquent aussi la géographie zonale et d'autres nuancent cette géographie. - Par exemple, quels sont les facteurs explicatifs de la température minimale enregistrée en Antarctique? Latitude élevée = rayons solaires peu efficaces Continentalité + couverture englacée permanente = la neige peut s'accumuler sur une grande épaisseur (la neige est un excellent réflecteur du rayonnement solaire) et l'épaisseur accumulée de la glace est de 3-4 km. L'éloignement de l'océan est aussi un facteur péjoratif car la masse d'eau océanique permet d'atténuer le refroidissement hivernal Altitude = la température diminue en moyenne avec l'altitude Effet de serre faible du fait de la température très basse qui interdit une forte teneur atmosphérique en vapeur d'eau - Même dans le cas de l'antarctique, certains facteurs sont plutôt favorables à un apport de chaleur : Conditions anticycloniques = air subsident (la compression de l'air le réchauffe) + ciel en général clair favorisant l'ensoleillement - Ce dernier facteur «positif» ne modifie pas fondamentalement le caractère excessivement froid de l'antarctique mais cela démontre la combinaison de facteurs explicatifs parfois antagonistes

7 Les températures varient au cours de l année : amplitude thermique annuelle (différence entre la température moyenne du mois le plus chaud moins le mois le plus froid) - double organisation : (1) géographie zonale + (2) opposition océan-continent - dans l hémisphère nord, le mois le plus froid (chaud) est en général le mois de janvier (juillet) et c est l inverse dans l hémisphère sud. Ce régime peut être un peu modifié sur les océans et près des côtes

8 Cas des mois extrêmes de janvier et juillet - dans les deux cas, la géographie zonale reste claire avec une décroissance de la température de la ZIT l.s. vers les pôles MAIS ; - décalage des secteurs les plus chauds des continents tropicaux de l hémisphère sud en janvier vers ceux de l hémisphère nord en juillet - la zone polaire la plus froide est clairement dans l hémisphère nord en janvier et dans l hémisphère sud en juillet - accentuation des contrastes océancontinent sur les latitudes moyennes (océan plus chaud dans l hémisphère d hiver et plus frais dans l hémisphère d été) - accentuation nette des oppositions de façade aux latitudes moyennes et polaires dans l hémisphère d hiver (la façade ouest de continents est nettement plus chaude que la façade est)

9 Rayonnement solaire absorbé en surface en décembre Géographie clairement zonale avec un minimum de 0 W/m2 au nord de 75 N environ jusqu à un maximum vers S puis une décroissance en direction du sud Deux facteurs fondamentaux: hauteur du soleil dans le ciel (90 à midi à S le 22 décembre) et durée du jour (= 0 au nord de 75 N environ, 12h à l équateur et 24h au sud de 75 S environ) Certains facteurs secondaires continuent de jouer un rôle - Antarctique toujours englacé (= forte baisse de l absorption) - certains secteurs plus nuageux apparaissent comme des minima relatif (comme l Amazonie, la bassin du Congo par exemple)

10 Rayonnement solaire absorbé en surface en décembre, mars, juin et septembre

11 Principale origine des variations saisonnières du RS absorbé (et en conséquence des températures) = l obliquité terrestre Pôle Nord 90 - obliquité = plan de l écliptique = plan de révolution de la terre autour du soleil Axe de rotation de la terre sur elle-même obliquité = Equateur Pôle Sud cercle d illumination = séparation du jour et de la nuit

12 La révolution terrestre et l obliquité 152 millions km 149 millions km 4 janvier 3 juillet (détails

13 6h TU 12h TU 18h TU - Image visible les septembre 2010 (~ équinoxe d'automne dans l'hémisphère nord) - le disque défini par le cercle d'illumination est alors perpendiculaire au plan de l'écliptique et le jour et la nuit durent 12h partout sur la terre. Le soleil est à 90 à 12h au-dessus de l'équateur

14 L obliquité fait varier (1) l angle des rayons solaires et (2) la durée du jour en fonction de la latitude et du moment de l année 21/6 (solstice d été dans l hémisphère nord et d hiver dans l hémisphère sud) soleil à 90 à 12h à N nuit continue au sud de S jour continu au nord de N 21/12 (solstice d été dans l hémisphère sud et d hiver dans l hémisphère nord) soleil à 90 à 12h à S nuit continue au nord de N jour continu au sud de S

15 Durée du jour max Durée de la Inclinaison nuit max min. du soleil à 12 h locale Inclinaison max. du soleil à 12 h locale 90 N et S 6 mois 6 mois N et S 24 heures 24 heures N et S 10 h 33 min 13 h 27 min Equateur 12 heures Synthèse de l impact de l obliquité sur le RS incident - les variations latitudinales et au cours de l année de l inclinaison des rayons solaires et la durée du jour impliquées par l obliquité sont le premier facteur des variations thermiques saisonnières - les facteurs évoqués en section 2.2. (rotondité etc.) continuent de jouer un rôle fondamental pour expliquer les variations spatiales à un moment donné du cycle annuel - certains facteurs comme la nébulosité ou l état de surface continentale varient au cours de l année et contribuent ainsi à la variation thermique annuelle

Synthèse du cours n 1

Synthèse du cours n 1 Synthèse du cours n 1 - Le climat? intégration temporelle du «temps qu'il fait» - Résultat de la combinaison de plusieurs facteurs : Certains sont fixes comme la forme de la terre, le relief, la répartition

Plus en détail

MODULE C01 Climatologie et Hydrologie

MODULE C01 Climatologie et Hydrologie MODULE C01 Climatologie et Hydrologie - Cours jeudi de 14 à 16h - 3 groupes de TDs (mardi de 13h à 16h et de 15h à 18h et mercredi de 9h à 12h) - Intervenants : R. Barbero, R. Marteau & V. Moron - 2 contrôles

Plus en détail

Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement solaire (2) CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD La variabilité saisonnière Les variations temporelles du rayonnement solaire Le RS absorbé en surface L obliquité de la Terre La

Plus en détail

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT L'environnement de la planète Terre correspond à tous les éléments du Système Solaire dont elle fait partie. L'environnement de la Terre a pu être découvert

Plus en détail

o TD1: Le rayonnement solaire (1) o TD2: Le rayonnement solaire (2) o TD3: Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre o TD4: Les

o TD1: Le rayonnement solaire (1) o TD2: Le rayonnement solaire (2) o TD3: Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre o TD4: Les o TD1: Le rayonnement solaire (1) o TD2: Le rayonnement solaire (2) o TD3: Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre o TD4: Les bilans énergétiques (1) o TD5: Les bilans énergétiques

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

Les bilans énergétiques (1) CO1 Climatologie et hydrologie

Les bilans énergétiques (1) CO1 Climatologie et hydrologie Les bilans énergétiques (1) CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Les termes du bilan énergétique La moyenne planétaire et annuelle Les variations spatiales du bilan radiatif net Les variations

Plus en détail

La dynamique atmosphérique rééquilibrage du bilan radiatif et moteur du déplacement des masses d air

La dynamique atmosphérique rééquilibrage du bilan radiatif et moteur du déplacement des masses d air 2 ème pièce du puzzle La dynamique atmosphérique rééquilibrage du bilan radiatif et moteur du déplacement des masses d air 2 Dynamique du climat La dynamique atmosphérique Principes généraux Quelques principes

Plus en détail

MODULE C01 Climatologie et Hydrologie

MODULE C01 Climatologie et Hydrologie MODULE C01 Climatologie et Hydrologie - Cours jeudi de 14 à 16h (Amphi I) - 3 groupes de travaux dirigés (démarrage la semaine prochaine) - Intervenants : R. Barbero & V. Moron - Pour toute demande relative

Plus en détail

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir

Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir 1 Chapitre I Evolutions récentes du climat et de l atmosphère 2 - I - La glace, mémoire récente du climat Plus la vapeur d eau s éloigne de la zone

Plus en détail

La «zonalité» zone froide ou des hautes latitudes. zone tempérée ou des moyennes. latitudes. zone intertropicale ou des basses.

La «zonalité» zone froide ou des hautes latitudes. zone tempérée ou des moyennes. latitudes. zone intertropicale ou des basses. 1 La grille climatique La notion de zonalité répartition des climats à la surface du globe zone froide ou des hautes latitudes zone tempérée ou des moyennes latitudes La «zonalité» zone intertropicale

Plus en détail

Module F02 - Changements climatiques contemporains et futurs

Module F02 - Changements climatiques contemporains et futurs Module F02 - Changements climatiques contemporains et futurs Romain MARTEAU Contact : Romain.Marteau@u-bourgogne.fr 1. Le système climatique : Rappels des facteurs déterminants du système climatique Plan

Plus en détail

http://laclassedestef.eklablog.com/ et http://www.ressourcespourcm2.fr/

http://laclassedestef.eklablog.com/ et http://www.ressourcespourcm2.fr/ Séance 2 La diversité des climats dans le monde: La présence de grandes masses d eau, de hautes montagnes ou de précipitations sont aussi des facteurs importants pour le climat. Ainsi, le climat est adouci

Plus en détail

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4.

Définitions de la pression 1. Variations spatio-temporelles de la pression 2. Les causes des variations de la pression 3. Conclusion 4. Définitions de la pression 1 Variations spatio-temporelles de la pression 2 Les causes des variations de la pression 3 Conclusion 4 Exercices 5 Défini&on de la pression Rappel sur le poids et la masse

Plus en détail

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3

Le système Atmosphère Océan. Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 Le système Atmosphère Océan Jean-Philippe Perrillat Bât Géode R3 jean-philippe.perrillat@univ-lyon1.fr Le système Atmosphère Océan Objectif : Comprendre comment les circulations atmosphériques et océaniques

Plus en détail

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat.

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat. La planétologie permet d avoir une idée de la constitution du système solaire, de son évolution et de la façon dont on peut l observer. On pourra ainsi retracer son histoire. L étude des planètes permet

Plus en détail

MODULE C01 Climatologie et Hydrologie

MODULE C01 Climatologie et Hydrologie MODULE C0 Climatologie et Hydrologie - Cours jeudi de 4 à 6h (Amphi I) - 3 groupes de TDs les mardis et mercredis - Intervenants : R. Capanni, R. Barbero & V. Moron - Pour toute demande relative à ce cours,

Plus en détail

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie La mousson indienne CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le contexte climatique et topographique le cycle saisonnier des pluies Le RS absorbé en surface Le cycle saisonnier des températures Les

Plus en détail

La circulation à la surface des océans

La circulation à la surface des océans La circulation océanique La surface des océans n est jamais immobile. Un transport de colossales quantités d eau et d énergie s opère à travers un système de circulation à l échelle du globe. Les courants

Plus en détail

Les satellites météorologiques. Les satellites géostationnaires. Les satellites météorologiques SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II

Les satellites météorologiques. Les satellites géostationnaires. Les satellites météorologiques SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II SCA 7146 INSTRUMENTATION ET TRAVAUX PRATIQUES II Les satellites météorologiques Satellites géostationnaires et satellites polaires Imagerie satellitaires : visible, infrarouge, vapeur d eau Les masses

Plus en détail

Changement. Certitudes et incertitudes. David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon

Changement. Certitudes et incertitudes. David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon Changement Climatique Certitudes et incertitudes David Salas y Mélia, Centre National de Recherches Météorologiques 12 mars 2007, Observatoire de Meudon Sommaire Prévision du temps et prévision saisonnière

Plus en détail

Le bilan radiatif moteur de la dynamique atmosphérique

Le bilan radiatif moteur de la dynamique atmosphérique 1 ère pièce du puzzle Le bilan radiatif moteur de la dynamique atmosphérique 1-1. D un point de vue temporel (échelle de la journée / de l année) 1-2. D un point de vue spatial (d un point à un autre du

Plus en détail

Loi de gaz parfaits P = ρ rt

Loi de gaz parfaits P = ρ rt Circulation atmosphérique des cellules de Hadley transport de l énergie calorifique entre l équateur et les zones subtropicales (~30 o N et S) angle d incidence l air est beaucoup plus chaud à l équateur

Plus en détail

LA TERRE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

LA TERRE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Unité 5 LA TERRE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Le système solaire Autour de la Terre gravitent neuf planètes. Contrairement aux étoiles, les planètes ne sont pas des sources de lumière, elles diffusent une partie

Plus en détail

32. Variations spatiales de températures

32. Variations spatiales de températures 32. Variations spatiales de températures Quelles sont les facteurs faisant varier les températures? Quelques paramètres Exemples/Géographie Tmin Tmax T instantannée La Nature des sols Le relief La météo

Plus en détail

CONCEPTION CLIMATIQUE

CONCEPTION CLIMATIQUE CONCEPTION CLIMATIQUE Selon les cours de Nicolas TIXIER Attention : l'ensemble de ce cours s'applique à des logiques d'habitat en climat tempéré (froid l'hiver / chaud l'été) - La notion de confort - Pour

Plus en détail

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère Réception du rayonnement solaire à la limite de l atmosphère Processus d appauvrissent du rayonnement solaire par les différentes couches atmosphérique

Plus en détail

Les perturbations tempérées. CO1 Climatologie et hydrologie

Les perturbations tempérées. CO1 Climatologie et hydrologie Les perturbations tempérées CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Les moyennes latitudes Les masses d air et le front polaire Les masses d air primaires Le modèle norvégien Le modèle récent La cyclogénèse

Plus en détail

Pourquoi le Sahara est-il un désert?

Pourquoi le Sahara est-il un désert? Pourquoi le Sahara est-il un désert? TP réalisé par Sonia GARIN, Nour BASMA et Manon BARBE. Quelques notions sur le Sahara et les déserts en général : Un désert désigne aujourd hui une zone stérile, ou

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Définition du climat 2. Page 1/18. Qu est-ce que le climat? 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Définition du climat 2. Page 1/18. Qu est-ce que le climat? 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Définition du climat 2 Qu est-ce que le climat? 2 Pourquoi existe-t-il différents climats? 6 Les variations au cours des saisons 11 Les autres phénomènes 14 Page 1/18

Plus en détail

Introduction à la physique du climat. Jean-Louis Dufresne LMD / IPSL / CNRS dufresne@lmd.jussieu.fr

Introduction à la physique du climat. Jean-Louis Dufresne LMD / IPSL / CNRS dufresne@lmd.jussieu.fr Introduction à la physique du climat. Jean-Louis Dufresne LMD / IPSL / CNRS dufresne@lmd.jussieu.fr La circulation générale atmosphérique vue à travers la distribution spatiale de la végétation 60 30 0

Plus en détail

- Le changement climatique dans l Oc

- Le changement climatique dans l Oc Météo-France à La Réunion - Le changement climatique dans l Oc Océan Indien Conférence de Coopération Régionale Table ronde du vendredi 19 décembre 2014 David GOUTX Directeur Interrégional de Météo-France

Plus en détail

Les outils de base. Cours de révision de 4 ème N. Sougnez

Les outils de base. Cours de révision de 4 ème N. Sougnez Les outils de base Cours de révision de 4 ème 2012-2013 N. Sougnez 1 Plan de la séquence Les outils de base 1. La représentation de la terre 2. L orientation 3. L échelle cartographique 4. Les coordonnées

Plus en détail

LES CLIMATS DE LA TERRE.

LES CLIMATS DE LA TERRE. LES CLIMATS DE LA TERRE. Les régions continentales du globe connaissent un climat (un régime météorologique) qui dépend de leur latitude (positionnement nord-sud), de leur altitude et de la distance qui

Plus en détail

Série 3. Question 1. Détermination des coordonnées horizontales

Série 3. Question 1. Détermination des coordonnées horizontales Question 1 Détermination des coordonnées horizontales du Soleil sur une station météorologique S le 26 Octobre à 16 h 33 min heure légale. La position de S est : 5 12 longitude Est 41 32 latitude Nord.

Plus en détail

LA TERRE : SAISONS ET CLIMATS

LA TERRE : SAISONS ET CLIMATS LA TERRE : SAISONS ET CLIMATS Introduction - Les coordonnées terrestres Complète la légende du dessin (voir les différentes terminologies page 132) - 131 - La terminologie - Définitions La longitude :

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les différents climats de la Terre 2. Page 1/16. Quelques exemples de climats 2. Le climat polaire 11

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Les différents climats de la Terre 2. Page 1/16. Quelques exemples de climats 2. Le climat polaire 11 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Les différents climats de la Terre 2 Quelques exemples de climats 2 Le climat polaire 11 Page 1/16 Les différents climats de la Terre Quelques exemples de climats Le

Plus en détail

Les courants océaniques, régulateurs du climat

Les courants océaniques, régulateurs du climat Les courants océaniques, régulateurs du climat Mots-clefs : Mers, océans ; climat ; traceurs chimiques. RESOLUTION DE PROBLEME SCIENTIFIQUE LE MOTEUR DES COURANTS OCEANIQUES https://www.youtube.com/watch?v=momfqy4shw4

Plus en détail

Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère

Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère Simulations de la Circulation Générale de l'atmosphère Travaux de Modélisation et de Simulation de la Majeure 2 "SEISM" François Lott, Ecole Normale Supérieure, flott@lmd.ens.fr 1)Climatologies de la circulation

Plus en détail

Le relief de la Terre

Le relief de la Terre CARNET DU CHERCHEUR Le relief de la Terre CM2 Colorie et complète la carte du relief terrestre. Note les noms sur la carte. 1. Alpes 3. Himalaya 5. Montagnes d Afrique 7. Amazonie 2. Cordillère des Andes

Plus en détail

COURS D ASTRONOMIE POUR CRPE DEUXIÈME PARTIE. L évolution de la durée de la journée au fil des saisons

COURS D ASTRONOMIE POUR CRPE DEUXIÈME PARTIE. L évolution de la durée de la journée au fil des saisons COURS D ASTRONOMIE POUR CRPE DEUXIÈME PARTIE (Site de Bonneville) L évolution de la durée de la journée au fil des saisons Solstice d'été journée la plus longue de l'année La durée des journées augmente

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Le climat polaire 2. Page 1/6

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 Le climat polaire 2. Page 1/6 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 Le climat polaire 2 Page 1/6 Le climat polaire Le climat polaire est le climat qui règne à proximité des pôles sur les régions arctique et antarctique (en blanc sur

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

30% de la Terre est occupée par la terre( les continents et les îles) et 70% par l'eau (océans,

30% de la Terre est occupée par la terre( les continents et les îles) et 70% par l'eau (océans, LA PLANÈTE TERRE La Terre est la troisième planète du système solaire, en partant du Soleil. Habitat de plusieurs millions d'espèces, la Terre est actuellement le seul endroit connu dans l'univers où l'on

Plus en détail

Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses

Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses M1EEF- physique Le ciel et la Terre Lumières et ombres La révolution de la Terre et les saisons Les étoiles et les planètes Phases de la Lune et éclipses Matière Matière et température Changements d état

Plus en détail

Thème 4 : La Terre, une planète menacée par le réchauffement?

Thème 4 : La Terre, une planète menacée par le réchauffement? Thème 4 : La Terre, une planète menacée par le réchauffement? Dossier 1 : Une controverse médiatique 1) Rédige un texte argumenté sur ce que tu as entendu et compris du réchauffement climatique. Travail

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Plan de l intervention 1. Portraits d atmosphère 2. Les lois physiques qui régissent les mouvements atmosphériques 3. Les perturbations des moyennes latitudes 4. La convection Les perturbations baroclines

Plus en détail

> Estimation de la vitesse de déplacement d un cyclone

> Estimation de la vitesse de déplacement d un cyclone >>> ContextE Le satellite Meteosat Les satellites de la famille Meteosat sont géostationnaires, c est-à-dire qu ils évoluent à la même vitesse angulaire que la Terre, leur période de rotation est la même

Plus en détail

DOSSIER INSTALLATION SOLAIRE

DOSSIER INSTALLATION SOLAIRE DOSSIER INSTALLATION SOLAIRE LES BASES DE L ENERGIE SOLAIRE LES CONSTANTES SOLAIRES LE MOUVEMENT DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL LES TRAJECTOIRES DU SOLEIL y x LE DIAGRAMME SOLAIRE!!!!! OU 1 1 LES CONSTANTES

Plus en détail

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte

Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Changement climatique : état des lieux Valérie Masson-Delmotte Laboratoire des Sciences du Climat et de l Environnement (CEA-CNRS-UVSQ) Institut Pierre Simon Laplace, Gif-sur-Yvette, France Le climat change

Plus en détail

LES CLIMATS DE LA TERRE.

LES CLIMATS DE LA TERRE. LES CLIMATS DE LA TERRE. Nicola Mauro 5 ème année école communale Marbaix-La-Tour Table des matières. 1 : La terre et ses climats. 2 : Le climat tropical 3 : Le climat désertique 4 : Le climat continental

Plus en détail

Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France.

Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France. Les tendances du changement climatique en cours et envisagé sur le sud-ouest de la France. Support de présentation Dominique VRECOURT Date: Novembre 2015 Evolution des températures Laruns minimales 2 Evolution

Plus en détail

L'INFLUENCE DU SOLEIL

L'INFLUENCE DU SOLEIL Objet : La circulation générale de l'air dans l'atmosphère Durée : 20 mn Matériel : L'INFLUENCE DU SOLEIL Les rayons du soleil frappent la terre parallèlement entre eux. Il en résulte un réchauffement

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES

CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES CHAPITRE 3 : LES ORIGINES DES VARIATIONS CLIMATIQUES Nous avons pu montrer que les climats ont changés au cours du temps. La planète est passée par des périodes glaciaires et interglaciaires. Nous sommes

Plus en détail

Le rayonnement solaire (1) CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement solaire (1) CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement solaire (1) CO1 Climatologie et hydrologie barbero@cerege.fr Le programme du semestre TD 1 : Le rayonnement solaire (1) TD 2 : Le rayonnement solaire (2) TD 3 : Le rayonnement tellurique

Plus en détail

À quelle heure est-il midi?

À quelle heure est-il midi? À quelle heure est-il midi? Qu observe-t-on en photographiant le soleil tous les jours à midi pendant une année, avec un appareil photo placé toujours au même endroit, et en superposant les photos? Pour

Plus en détail

Météo et changements climatiques

Météo et changements climatiques Météo et changements climatiques Observations des changements climatiques Attribution des causes des changements climatiques Scénarios des changements climatiques futurs Météo et changements climatiques

Plus en détail

Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera.

Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera. Chapitre 7: L'atmosphère et l'espace. La météorologie: Science qui tente de prédire le temps qu'il fera. Une science qui semble des plus imparfaites non??? avr. 25 15:55 1 Comment est il possible de prédire

Plus en détail

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP :

THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : THEME 1 : Du passé géologique à l évolution future de la planète Classe : Terminales S SPECIALITE Durée conseillée : 7 semaines Nombre de TP : En rouge : les objectifs En bleu : les activités pratiques

Plus en détail

Plan 12 semaines dont 11 utilisables, 1 pour les exposés (8*1/2h). 1. Cours Diaporama + Croissance linéaire/exponentielle, modèle logistique.

Plan 12 semaines dont 11 utilisables, 1 pour les exposés (8*1/2h). 1. Cours Diaporama + Croissance linéaire/exponentielle, modèle logistique. Plan 12 semaines dont 11 utilisables, 1 pour les exposés (8*1/2h). 1. Cours Diaporama + Croissance linéaire/exponentielle, modèle logistique. Prise en main Xcas. Energie : Calcul unités. Tableur. 2. Ellipse,

Plus en détail

Astronomie au cycle 3. Variation de la durée de la journée au cours de l année Les saisons

Astronomie au cycle 3. Variation de la durée de la journée au cours de l année Les saisons Astronomie au cycle 3 Variation de la durée de la journée au cours de l année Les saisons BO 2008 Cycle 3 Le ciel et la Terre Le mouvement de la Terre (et des planètes) autour du Soleil, la rotation de

Plus en détail

L intégration des enjeux climatiques dans la planification et l aménagement urbains, un nouveau chantier de recherche interdisciplinaire

L intégration des enjeux climatiques dans la planification et l aménagement urbains, un nouveau chantier de recherche interdisciplinaire 5ème Congrès National Santé Environnement, Rennes, novembre 2014 L intégration des enjeux climatiques dans la planification et l aménagement urbains, un nouveau chantier de recherche interdisciplinaire

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

Le système solaire. 1. Quels sont les objets présents dans le système solaire?

Le système solaire. 1. Quels sont les objets présents dans le système solaire? Le système solaire 1. Quels sont les objets présents dans le système solaire? 1 Un astéroïde : c est un objet non sphérique, généralement de petite taille ( à l échelle de l univers), qui tournent autour

Plus en détail

L'orbite de Vénus et sa visibilité; jour, nuit et saisons sur Vénus

L'orbite de Vénus et sa visibilité; jour, nuit et saisons sur Vénus Fiche pédagogique n 11 L'orbite de Vénus et sa visibilité; jour, nuit et saisons sur Vénus Avec une distance moyenne d'environ 108 millions de kilomètres ou de 0.72 UA, Vénus est la deuxième planète la

Plus en détail

Le relief de la Terre

Le relief de la Terre CARNET DU CHERCHEUR Le relief de la Terre CM1 Colorie et complète la carte du relief terrestre. Note les noms sur la carte. 1. Alpes 3. Himalaya 5. Montagnes d Afrique 7. Amazonie 2. Cordillère des Andes

Plus en détail

PRESENTATION DU CLIMAT AUX COMORES FARID HASSANE

PRESENTATION DU CLIMAT AUX COMORES FARID HASSANE PRESENTATION DU CLIMAT AUX COMORES FARID HASSANE AGENCE NATIONAL DE L AVIATION CIVILE ET DE LA METEOROLOGIE Direction de la Météorologie UNION DES COMORES Situation générale de l Union des Comores Situé

Plus en détail

Météorologie / Climatologie

Météorologie / Climatologie CLIMATOLOGIE METEOROLOGIE L2 Terre-Environnement Pierre Camberlin cyclone Sandy, 28-10-12 Déroulement des cours / TD Introduction - climatologie, météorologie : définitions 1 Les variables météorologiques

Plus en détail

Bulletin Climatique Mensuel

Bulletin Climatique Mensuel Bulletin Climatique Mensuel de la Nouvelle-Calédonie Ce mois-ci : Des précipitations éparses -page 2Des nuits chaudes pendant la première quinzaine -page 3Un alizé en retrait -page 4Un ensoleillement proche

Plus en détail

CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE

CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE LES VARIATIONS DE L'ÉNERGIE SOLAIRE REÇUE PAR LA TERRE Répartition de la température sur Terre LES VARIATIONS DE L'ÉNERGIE SOLAIRE REÇUE PAR

Plus en détail

Qu est-ce que le système climatique?

Qu est-ce que le système climatique? Qu est-ce que le système climatique? Un ensemble de composantes Le système climatique est constitué de cinq composantes : l atmosphère (couche gazeuse enveloppant la Terre), l hydrosphère (mers et océans,

Plus en détail

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE Courbe rouge : rayonnement solaire moyen reçu au sommet de l atmosphère par cercle de latitude Courbe bleue : rayonnement solaire absorbé Hémisphère Nord EQUATEUR

Plus en détail

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE

BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE BILAN RADIATIF DU SYSTEME TERRE-ATMOSPHERE Courbe rouge : rayonnement solaire moyen reçu au sommet de l atmosphère par cercle de latitude Hémisphère Nord Hémisphère Sud Courbe bleue : rayonnement solaire

Plus en détail

BILAN TP2. Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète.

BILAN TP2. Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète. BILAN TP2 Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète. La présence d'une atmosphère sur une planète et donc sur Terre est liée : - à la force de gravitation dont à la masse

Plus en détail

Où le Soleil se couche-t-il?

Où le Soleil se couche-t-il? ACTIVITÉ DE CLASSE Où le Soleil se couche-t-il? Informations générales Niveau scolaire : Deuxième et troisième cycles du primaire, Secondaire Nombre d élèves par groupe : Activité individuelle Quand :

Plus en détail

DOSSIER SUR LES CLIMATS EN FRANCE

DOSSIER SUR LES CLIMATS EN FRANCE DOSSIER SUR LES CLIMATS EN FRANCE DEFINITION DU CLIMAT. LA CLIMATOLOGIE. LES OUTILS POUR ETUDIER LE CLIMAT. LES DIFFERENTS CLIMATS DE LA FRANCE. ELABORATION D UN DIAGRAMME OMBROTHERMIQUE. LE CLIMAT ET

Plus en détail

Abécédaire Physique des pôles

Abécédaire Physique des pôles Abécédaire Physique des pôles Albédo C est le rapport entre l énergie solaire réfléchie par un corps et l énergie solaire reçue par ce même corps. Son échelle est de 0 (= pour un objet noir) à 1 (= pour

Plus en détail

Les forces en présence 1. Le géostrophisme 2. La friction et le vent réel 3. Conclusion 4. Exercices 5

Les forces en présence 1. Le géostrophisme 2. La friction et le vent réel 3. Conclusion 4. Exercices 5 Les forces en présence 1 Le géostrophisme 2 La friction et le vent réel 3 Conclusion 4 Exercices 5 Les 3 principales forces - il existe principalement trois forces impliquées dans les mouvements horizontaux

Plus en détail

LE TEMPS L HEURE, LES FUSEAUX HORAIRES, LES SAISONS. I. LA RÉVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL.

LE TEMPS L HEURE, LES FUSEAUX HORAIRES, LES SAISONS. I. LA RÉVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL. LE TEMPS L HEURE, LES FUSEAUX HORAIRES, LES SAISONS. I. LA RÉVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL. La rotation de la Terre sur elle-même est responsable de l alternance des jours et des nuits, ainsi que

Plus en détail

Etude du climat de l'islande. Isabelle Soleilhavoup Pauline Champon Tian Chen

Etude du climat de l'islande. Isabelle Soleilhavoup Pauline Champon Tian Chen 1 Etude du climat de l'islande Isabelle Soleilhavoup Pauline Champon Tian Chen 2 Introduction Islande : Terre des extrêmes et des contrastes, à la limite du cercle polaire, est l occasion d une fabuleuse

Plus en détail

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS

PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS PHOTOMETRIE COLORIMETRIE Polycopié n 1 Licence Pro IOVIS 2009-2010 Jean-Marc Frigerio UPMC Introduction - L optique instrumentale intervient dans des applications ou l observateur humain n est plus directement

Plus en détail

Cours de Géographie Thème : «Dynamiques des populations dans l Union Européenne»

Cours de Géographie Thème : «Dynamiques des populations dans l Union Européenne» Plan du cours du 1 er semestre et attentes du professeur La table des matières détaillée devra être construite par vos soins, en fonction de l avancement du cours. Il est fort probable qu une fois construite,

Plus en détail

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Notion de physique de l'atmosphère + Complément Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. Bilan radiatif de la Terre et effet de serre Le Soleil et la Terre rayonnent dans des gammes de longueur d

Plus en détail

Synthèse du cours n 6

Synthèse du cours n 6 Synthèse du cours n 6 - La circulation de l'air et de l'eau se matérialise par les vents (qui ont non seulement une composante horizontale, mais aussi verticale) et les courants marins. - Le fait que des

Plus en détail

Cours de Géographie Thème : «Dynamiques des populations dans l Union Européenne»

Cours de Géographie Thème : «Dynamiques des populations dans l Union Européenne» 1 Plan du cours du 1 er semestre et attentes du professeur La table des matières détaillée devra être construite par vos soins, en fonction de l avancement du cours. Il est fort probable qu une fois construite,

Plus en détail

TP4 SVT : Hypothèse : Le Sahara est un désert car une cellule de convection installée sur l Afrique empêche l installation des êtres vivants.

TP4 SVT : Hypothèse : Le Sahara est un désert car une cellule de convection installée sur l Afrique empêche l installation des êtres vivants. TP4 SVT : Problèmes : Pourquoi le Sahara est-il un désert? Observations préliminaires : On remarque que dans la zone du Sahara il y a quasiment aucune habitation humaine cela est dû à la température élevée

Plus en détail

Les étoiles. Le Soleil. La Terre : Radio-Club de Rueil (92) Eclipses et Saisons

Les étoiles. Le Soleil. La Terre : Radio-Club de Rueil (92) Eclipses et Saisons Les étoiles Ce sont des soleils, si éloignés de nous qu on ne distingue que de faibles points brillants dans le ciel, pendant la nuit. Le Soleil C est une étoile, très proche de nous, qui réussit à nous

Plus en détail

Approfondissement Energétique des bâtiments et confort Département Génie Civil Ecole des Ponts ParisTech. Bruno PEUPORTIER ParisTech

Approfondissement Energétique des bâtiments et confort Département Génie Civil Ecole des Ponts ParisTech. Bruno PEUPORTIER ParisTech Approfondissement Energétique des bâtiments et confort Département Génie Civil Ecole des Ponts ParisTech Thermique, 2 Rayonnement Bruno PEUPORTIER ParisTech Définitions 1 1 Flux entre deux surfaces 2 Corps

Plus en détail

II. La biodiversité: un paramètre hétérogène et dynamique. A. Variations géographiques de la biodiversité

II. La biodiversité: un paramètre hétérogène et dynamique. A. Variations géographiques de la biodiversité II. La biodiversité: un paramètre hétérogène et dynamique A. Variations géographiques de la biodiversité Arnaud Grégoire Université de Montpellier / CEFE-CNRS arnaud.gregoire@umontpellier.fr / arnaud.gregoire@cefe.cnrs.fr

Plus en détail

Ls mouvements horizontaux dans l atmosphère. CO1 Climatologie et hydrologie

Ls mouvements horizontaux dans l atmosphère. CO1 Climatologie et hydrologie Ls mouvements horizontaux dans l atmosphère CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Les forces en présence La force de Coriolis Vitesse d une particule en fonction de la latitude Le géostrophisme

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE. STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1

ENERGIE SOLAIRE. STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1 ENERGIE SOLAIRE STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1 Le soleil Distance avec la terre : 150 millions de kilomètres Rayon équivalent à 109 fois celui de la Terre : Température du noyau

Plus en détail

Verre et isolation thermique

Verre et isolation thermique Verre et isolation thermique 2010 Isolation Thermique Isolation Acoustique Contrôle Solaire Sécurité Esthétique et décoration Verre et isolation thermique Introduction Convection, conduction et rayonnement

Plus en détail

I) Qu est-ce que le climat?

I) Qu est-ce que le climat? I) Qu est-ce que le climat? Le climat est l'ensemble des phénomènes météorologiques qui caractérisent l'état de l'atmosphère (température, humidité, vent, pression, etc.) en un lieu donné et sur des périodes

Plus en détail

Cycle de la pollution atmosphérique

Cycle de la pollution atmosphérique Introduction à la pollution atmosphérique : II - 1 Cycle de la pollution atmosphérique 2. DISPERSION ET TRANSPORT stratosphère 3. ÉLIMINATION réaction pluie 1. ÉMISSION dépôt Introduction à la pollution

Plus en détail

Manuel du cours de CLIMATOLOGIE

Manuel du cours de CLIMATOLOGIE ECOLE HASSANIA DES TRAVAUX PUBLICS DIRECTION DE LA METEOROLOGIE NATIONALE Manuel du cours de CLIMATOLOGIE 1AS météo Version : 2003 par : Said EL KHATRI Direction de la Météorologie Nationale Centre National

Plus en détail

Présentation de la planète Terre

Présentation de la planète Terre Présentation de la planète Terre Un livre de lecture de Reading A Z, Niveau L Nombre de mots : 665 LECTURE L Présentation de la planète Terre Youpi! Je glisse tous les jours! Texte de Celeste Fraser Illustrations

Plus en détail

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 7 L ATMOSPHÈRE ET L ESPACE

Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 7 L ATMOSPHÈRE ET L ESPACE Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 7 L ATMOSPHÈRE ET L ESPACE 1 L ATMOSPHÈRE 1.1 Sa composition: L'atmosphère terrestre, en partie l'air que nous respirons, est constituée des gaz suivants

Plus en détail

LA REVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL ET LES SAISONS

LA REVOLUTION DE LA TERRE AUTOUR DU SOLEIL ET LES SAISONS L EVLUTIN DE L TEE UTU DU LEIL ET LE IN Introduction : nous allons ici montrer en quoi la connaissance de la révolution de la terre autour du oleil permet d expliquer les variations du mouvement apparent

Plus en détail

3e cycle ASTRONOMIE. CORRIGÉ du carnet de science. Nom de l élève : Le Soleil et les saisons. Date :

3e cycle ASTRONOMIE. CORRIGÉ du carnet de science. Nom de l élève : Le Soleil et les saisons. Date : ASTRONOMIE 3e cycle CORRIGÉ du carnet de science Le Soleil et les saisons Nom de l élève : Date : Dessine le Soleil en couleur. Puis, effectue un réseau conceptuel (mots en lien avec le Soleil) autour

Plus en détail

LE SYSTEME CLIMATIQUE

LE SYSTEME CLIMATIQUE Ecole supérieure des sciences et techniques de santé de Sousse Section : hydro-thermo-thalassothérapie 2 ème année Thalassothérapie Certificat Climatologie LE SYSTEME CLIMATIQUE Dr.Sadok Gahbiche Année

Plus en détail