La gestion des archives à la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion des archives à la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale"

Transcription

1 La gestion des archives à la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale Par Abdoulaye THIOYE Responsable des archives CBAO SENEGAL

2 Historique de la CBAO La Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale est la plus ancienne banque de l Afrique de l Ouest et sa création date de Elle a réalisé ses premières opérations sous le nom de «Banque du Sénégal». Elle deviendra ensuite la «Banque de l Afrique Occidentale», puis la «Banque Internationale pour l Afrique Occidentale», capitalisant une vaste expérience tant dans le domaine du financement des économies africaines que dans des opérations internationales. Elle a de nouveau changé de dénomination en janvier 1993 devenant la Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale. En novembre 2007, la banque est rachetée par le groupe Attijariwafabank. Ce changement traduit la mutation récente de la banque ainsi que ses nouvelles ambitions dans le sens de la constitution d un grand groupe financier à vocation régionale. En plus de son siège, le réseau de la CBAO compte 34 agences et bureaux reliés en temps réel, la CBAO entendant être une banque «toujours plus proche». Le service des archives est rattaché au département administration générale de la Direction de l administration et des ressources humaines. Son personnel est composé de deux archivistes et d'un manœuvre. I. La composition des archives de la CBAO 1. Les archives comptables Caractérisées par une date comptable unique (par exemple les chèques, les remises de chèques ou les compensations), ce sont en général l ensemble des documents générés par les services du front office (caisses et guichets). Elles représentent près de 70% du volume global des archives bancaires et se caractérisent par une faible description intellectuelle. 2. Les archives des services Ensemble de documents générés par les services de la banque (administration générale, service juridique, personnel etc. ). Ces archives représentent près de 10% du volume global des archives bancaires et se caractérisent par une forte description intellectuelle. 3. Les dossiers de clients et de prêts Ces archives représentent près de 20% du volume global des archives bancaires et se caractérisent par une forte sensibilité concernant la bonne conservation car représentant un risque certain pour la banque.

3 II.La gestion des archives L organisation interne de la CBAO fait qu il y a deux niveaux de production de documents ; en effet, la déconcentration instituée au niveau de la banque avec la création d agences aussi bien à Dakar, siège du groupe, qu au niveau des autres régions du pays, aboutit à ce que les agences et le siège créent les archives sus-mentionnées. 1. La gestion des archives dans les agences Les agences produisent principalement deux types d archives :des archives comptables et des dossiers clients. Les archives comptables sont composées de pièces de caisse (bordereaux de versement et de retrait), de remises de chèque, d'arrêtés de caisse et de saisies d opération diverses. Elles sont gérées de deux façons : Si elles sont produites par les agences de Dakar, les pièces comptables concernant une journée donnée sont directement acheminées au siège. Là, elles sont réceptionnées par le service du contrôle interne qui procède au pointage agence par agence ; une fois ce travail effectué, elles sont versées aux archives centrales. Les dossiers de clients et de prêts sont, quant à eux, conservés au niveau de l agence. Au niveau des agences de province, les documents comptables sont conservés sur place car ces agences disposent de salle d archives. 2. La gestion des archives au siège Contrairement aux agences qui ne produisent pratiquement pas d archives administratives, le siège en produit beaucoup. Ces archives proviennent des directions du personnel, de l administration générale et de la direction juridique et fiscale. En plus de ces archives administratives, les services du siège produisent des documents comptables générés par les opérations des front et back offices. Les documents produits sont acheminés tous les jours au niveau du service contrôle interne qui procède au pointage des opérations. S il remarque des pièces comptables manquantes par rapport au journal de contrôle, il en fait la réclamation auprès du service ayant initié la saisie. Une fois cette opération effectuée, les journées comptables sont acheminées aux archives centrales pour classement. III.La gestion technique des archives La gestion technique des archives englobe l ensemble des étapes de la chaine archivistique :le traitement, le classement, la communication et l élimination.

4 1. Le traitement Les documents sont réceptionnés au niveau des archives centrales par l équipe d archivistes. Les journées comptables sont reçues à j+1. Les pièces comptables qui composent la journée sont dans des enveloppes de format A4 avec une analyse sommaire qui comprend : la date comptable, le numéro de la caisse, le nom de la caissière ou son login et la provenance. Ex : journée du 12 sept 2008, caisse 09 ; dieng ndéye fatou siège L archiviste en charge du traitement regroupe les différents dossiers comptables par numéro de caisse ; le système informatique attribue des numéros de caisses à chaque agence. Par exemple la caisse 1 existe dans toutes les agences (Pikine ; Ngor, Grand Médine etc.), la caisse 2 aussi de même que la caisse 50 et d autres numéros de caisses ; ainsi donc, toutes les caisses 1 de l ensemble des agences de Dakar sont regroupées et mises ensemble dans une boîte où sont inscrits la date comptable et les numéros des caisses productrices. Ex : ; caisse (journée du 16 avril 2008 caisse 13 et 50 de l ensemble du réseau de Dakar) Les pièces comptables issues du service transfert (copie swift, justificatifs de virement émis ou reçus) sont traitées par date comptable. 2. Le classement Jusqu à une date récente, la CBAO ne disposait pas d un cadre de classement uniforme des archives. Les documents étaient classés par date comptable pour les journées de caisse et par service pour les archives administratives. Mais depuis le mois de juillet 2007, avec le démarrage du projet archive (nous y reviendrons un peu plus loin), un projet de cadre de classement a été élaboré et est en phase de validation par le comité de direction. Le système en vigueur actuellement répond plus à un souci de conservation de documents que declassement archivistique. En effet, il est basé uniquement sur une juxtaposition de dates comptables et de classement géographique par services. 3. La communication La communication des archives répond à une procédure très stricte à cause de la sensibilité des documents. C est ainsi que tout agent qui désire consulter un document doit en faire la demande auprès du service contrôle qui vérifie la nature de la demande puis la transmet au service des archives. Cette demande se fait sur une fiche prévue à cet effet. Toute demande de communication aussi bien interne qu externe sont adressées au contrôle interne. 4. L élimination Les éliminations ne sont pas déterminées par un calendrier de conservation et d élimination qui n existe pas pour l instant. C est ainsi qu actuellement, seules les archives comptables ayant plus de 10 ans font l objet d'une destruction systématique. Cependant, avec la mise en place du projet archives, un calendrier de conservation et d élimination est en cours de validation au niveau du comité de direction.

5 IV.Le projet de réorganisation des archives Consciente de l obligation et de l intérêt que revêtent les archives pour une institution financière, la banque a décidé de prendre en charge de manière résolue et rationnelle la gestion de ses fonds documentaires. Face à l extension du réseau et à la saturation de notre espace de stockage au niveau du sous-sol du siège, la Banque a acquis un immeuble de la SODIDA pour procéder au déménagement de ses archives et à la modernisation de leur exploitation. Outre que cette perspective offrira de meilleures conditions de conservation de ses fonds documentaires, elle sera l occasion de procéder à la conception et à la mise en œuvre d un système d archivage fondé sur une démarche à la fois administrative et professionnelle devant garantir la performance, la transparence et la pertinence d une gestion basée sur des ressources informationnelles accessibles et fiables. Pour ce faire, un important projet a démarré le 02 juillet 2007 et une équipe d archivistes est en place pour traitement de l existant. Le projet comprend deux phases : Aménagement du bâtiment comprenant les magasins de stockage, les bureaux pour les services administratifs chargés de la gestion des archives, des ateliers devant abriter les services techniques (micrographie, reprographie, gestion de documents électroniques). Traitement proprement dit des archives : Traitement de l existant (par une équipe d archivistes en place depuis le 02/07/07). Cette équipe a eu à rencontrer différents chefs de service de la banque pour prendre connaissance des types de documents produits. Mise en place d outils de gestion des archives (cadre de classement uniforme, calendrier de conservation, manuel de procédure, base de données). Transfert des archives vers le nouveau bâtiment.. Formation et sensibilisation : du personnel archiviste et documentaliste, pour lui donner les éléments de connaissance des outils adaptés pour une gestion uniforme des archives de la banque des différents services et agences pour leur donner des éléments de connaissances minimales pour assurer le relais avec le service central d archives des décideurs pour une sensibilisation sur la gestion des documents administratifs et des archives. Une équipe projet a été constituée et est composée d un consultant, du responsable des archives et des personnes désignées pour représenter les différentes directions. A terme, le projet permettra une meilleure gestion des documents produits par les différentes directions de la banque.

6 Conclusion Le projet de réorganisation des archives va permettre une modernisation de la gestion de l ensemble des documents produits au niveau de la CBAO avec la mise en place d un outil de gestion. Les nouvelles méthodes de gestion permettront à terme de passer à la numérisation d une partie des archives et l informatisation du service des archives.

LA GESTION DES ARCHIVES INTERMEDIAIRES DE LA DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ET DU TRESOR DU SENEGAL

LA GESTION DES ARCHIVES INTERMEDIAIRES DE LA DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ET DU TRESOR DU SENEGAL LA GESTION DES ARCHIVES INTERMEDIAIRES DE LA DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ET DU TRESOR DU SENEGAL Maguette NDIAYE Archiviste chargée de la gestion de la paierie générale 1 Ministère de

Plus en détail

Gérer ses documents au quotidien. <Unité administrative> <Date>

Gérer ses documents au quotidien. <Unité administrative> <Date> Gérer ses documents au quotidien Sommaire 1. Qu est-ce que la gestion des documents? 2. Pourquoi la gestion des documents? 3. Quels sont les outils de la gestion des documents?

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 2. Nationalité UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 009/2014/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Archives Nationales d Algérie

République Algérienne Démocratique et Populaire Archives Nationales d Algérie République Algérienne Démocratique et Populaire Archives Nationales d Algérie Présentée par : Melle Aya Amina BENSELLAM Bibliothécaire Documentaliste Archiviste Avril 2011 République Algérienne Démocratique

Plus en détail

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE

CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE CULTURE EUROREGION DEUX APPELS A CANDIDATURES EN 2012 : AXE 1 : APPEL A PROJETS STRUCTURANTS AXE 2 : BOURSES A LA MOBILITE I - CONTEXTE Les membres de l Eurorégion Pyrénées-Méditerranée souhaitent valoriser

Plus en détail

Caisse nationale d'assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS) : gestion comptable, exercice 2001

Caisse nationale d'assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS) : gestion comptable, exercice 2001 Caisse nationale d'assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS) : gestion comptable, exercice 2001 Répertoire numérique détaillé du versement 20120422 Kamel REKKAS Service Gestion des archives,

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE MISE A JOUR DU PLAN D AFFAIRE 2014-2018 COOPEC SIFA TOGO JANVIER 2015 Avec l appui financier de DDP N : SIF/01/2015/TOG/FA

Plus en détail

du 8 septembre au 28 novembre 2003

du 8 septembre au 28 novembre 2003 CENTRE D'ARCHIVES DE L'OUTAOUAIS RAPPORT DE STAGE du 8 septembre au 28 novembre 2003 Responsable de stage : Hélène Cadieux Courriel : helene.cadieux@mcc.gouv.qc.ca Céline Saudou 3 ème année HEG-ID Table

Plus en détail

COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAIS. Guide des archives du monde sportif

COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAIS. Guide des archives du monde sportif COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANCAIS Guide des archives du monde sportif CNOSF - 1 - mardi 2 septembre Présentation du programme MéMoS : Le programme MéMoS a pour but de sensibiliser, collecter,

Plus en détail

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL

WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL WWW.SENEGALPAPERLESSTRADE.COM DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU PILOTE DE LA DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DU COMMERCE EXTERIEUR AU SENEGAL Avec le soutien de : SEPTEMBRE 2010 SOMMAIRE A- LE PROJET «PAPERLESS

Plus en détail

LE SERVICE DES ARCHIVES DE CBAO GROUPE ATTIJARIWAFA BANK

LE SERVICE DES ARCHIVES DE CBAO GROUPE ATTIJARIWAFA BANK LE SERVICE DES ARCHIVES DE CBAO GROUPE ATTIJARIWAFA BANK Par Abdoulaye THIOYE Responsable des archives CBAO Historique de la CBAO La Compagnie Bancaire de l Afrique Occidentale est la plus ancienne banque

Plus en détail

FINANCE PUBLIQUE : LE BUDGET DE L ETAT

FINANCE PUBLIQUE : LE BUDGET DE L ETAT FINANCE PUBLIQUE : LE BUDGET DE L ETAT A/ Notion de budget Définition : Naguère, le budget était défini comme étant «l acte par lequel sont prévues et autorisées les dépenses et les recettes annuelles

Plus en détail

Département des Concours et Admissions. Guide du candidat. Candidats titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat

Département des Concours et Admissions. Guide du candidat. Candidats titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat Département des Concours et Admissions Guide du candidat Candidats titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat Bachelier, vous souhaitez poursuivre vos études en première année d études supérieures

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC DIRECTION DE LA FORMATION, DE LA DOCUMENTATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE DES AGENTS DU TRESOR PUBLIC Présentation : Monsieur KASSI N GUESSAN N Jacques DIRECTEUR DE LA FORMATION,

Plus en détail

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes

Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Plate-forme d archivage électronique des documents dans le département des Landes Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigée par Philippe OURLIAC publié le 17 février 2010

Plus en détail

Plan de classification des documents

Plan de classification des documents Plan de classification des documents Suivi des versions Norme ISO N 15489 Version Date Auteur Modification V2 2013-08-20 Musées de la civilisation Liste des séries du plan 01 Administration et gestion

Plus en détail

Association du Mémorial en hommage aux soldats du département du Rhône morts pendant la guerre d Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie

Association du Mémorial en hommage aux soldats du département du Rhône morts pendant la guerre d Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie Association du Mémorial en hommage aux soldats du département du Rhône morts pendant la guerre d Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie 2002-2007 199 J 1-12 Répertoire numérique détaillé établi

Plus en détail

Loi de finances pour 2016

Loi de finances pour 2016 Loi de Finances Loi de finances pour 2016 Loi de finances rectificative pour 2015 L Expert en poche Fiscal 2016 Edition professionnelle - janvier 2016 Loi de finances pour 2016 et loi de finances rectificative

Plus en détail

Microinsurance: a new economic model for the posts?

Microinsurance: a new economic model for the posts? Microinsurance: a new economic model for the posts? Genève 24 25 oct. 2013 Sommaire Wafa Assurance en quelques mots Historique du partenariat Poste Maroc Wafa Assurance Les étapes du développement du partenariat

Plus en détail

RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE SERVICES RENCONTRES ANIMATION FORMATION D ANGOULEME CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - Document commun aux lots n 1 et n 2- SMPI Magelis V1 8/3/2013 1/8 SOMMAIRE 1. Objets de

Plus en détail

Tous les employés du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean (ci-après «le CIUSSS»).

Tous les employés du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean (ci-après «le CIUSSS»). Politique Politique relative à la gestion des documents administratifs N o d identification : PO-AJ.011 Procédure(s) associée(s) à la politique : CE DOCUMENT S ADRESSE AUX PERSONNES SUIVANTES : Tous les

Plus en détail

DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA

DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ----------------------- Le Conseil des Ministres DIRECTIVE N 01/2009/CM/UEMOA PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE

Plus en détail

POL POLITIQUE DE CONSULTATION DES DOCUMENTS PUBLICS

POL POLITIQUE DE CONSULTATION DES DOCUMENTS PUBLICS PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINTE-BRIGITTE-DE-LAVAL POL-007-13 POLITIQUE DE CONSULTATION DES DOCUMENTS PUBLICS Gilbert Thomassin, maire M e Sylvain Déry, directeur du Service juridique et greffier ADOPTÉE

Plus en détail

L archivage numérique aux AFS

L archivage numérique aux AFS Département fédéral de l intérieur DFI Archives fédérales suisses AFS L archivage numérique aux AFS Prestations pour les clients extérieurs à l administration fédérale 17.02.2016 Sommaire 1 Les Archives

Plus en détail

Référence du marché : APCM/DRECI/2008-1961-D. Marché de services Procédure adaptée ouverte Article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CHARGES

Référence du marché : APCM/DRECI/2008-1961-D. Marché de services Procédure adaptée ouverte Article 28 du code des marchés publics CAHIER DES CHARGES Pouvoir adjudicateur : Assemblée Permanente des Chambres de Métiers (APCM) représentée par son président, Alain Griset ou son directeur général, François Moutot 12 avenue Marceau - 75008 Paris Tél. 01

Plus en détail

Plan de Vidéoprotection pour Paris

Plan de Vidéoprotection pour Paris LA PRÉFECTURE DE POLICE la préfecture de police Plan de Vidéoprotection pour Paris Information sur le dispositif RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité A QUOI SERT LA VIDÉOPROTECTION? Les caméras

Plus en détail

Direction des ressources humaines Document d information

Direction des ressources humaines Document d information Direction des ressources humaines Document d information Le projet de modernisation de la gestion de la rémunération des cadres et professionnels sur fonds courant 19 janvier 2007 1. Rappel du projet de

Plus en détail

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres SLOVENIE

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres SLOVENIE Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres SLOVENIE 1. Dénomination exacte du ministère et du service des archives Ministère des affaires étrangères de la République de Slovénie

Plus en détail

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu

Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu DOSSIER DE PRESSE Point d'étape sur la mise en place du prélèvement à la source de l impôt sur le revenu Le 16 mars 2016 1 Sommaire Éditorial... 5 Une modernisation de la gestion de l impôt sur le revenu

Plus en détail

MEETING INTERNATIONAL DE FORMATION

MEETING INTERNATIONAL DE FORMATION MEETING INTERNATIONAL DE FORMATION Du 25 Au 30 Mai, Hôtel Radisson Bamako au Mali Les plus de la formation Renforcez vos capacités par des échanges libres d expérience avec vos confrères issus de cultures

Plus en détail

MARCHÉ DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour la réalisation d Agendas

MARCHÉ DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour la réalisation d Agendas MARCHÉ DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES Conformément aux dispositions du décret n 2005-1742 du 30/12/05 pris en application de l Ordonnance N 2005-649 du 06/06/05 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Lutte contre la pauvreté. Atelier pour Afrique de l Ouest francophone Dakar, 24-27 mars 2003

Lutte contre la pauvreté. Atelier pour Afrique de l Ouest francophone Dakar, 24-27 mars 2003 Lutte contre la pauvreté Questions budgétaires et calcul du coût des DSRP, analyse de l impact des politiques sur la pauvreté et liens entre commerce international et pauvreté Atelier pour Afrique de l

Plus en détail

BIBLIOTHÉCAIRE TERRITORIAL

BIBLIOTHÉCAIRE TERRITORIAL Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Note de cadrage indicatif

Plus en détail

01 GESTION ADMINISTRATIVE ET INSTITUTIONNELLE 1

01 GESTION ADMINISTRATIVE ET INSTITUTIONNELLE 1 MANUEL DE GESTION DOCUMENTAIRE - SCHÉMA DE CLASSIFICATION 1 0 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC MANUEL DE GESTION DOCUMENTAIRE - SCHÉMA DE CLASSIFICATION 1 01 GESTION ADMINISTRATIVE ET INSTITUTIONNELLE

Plus en détail

Collège de France ------ Direction des Bibliothèques et des Archives ------ Service des Archives ------ GUIDE D ARCHIVAGE

Collège de France ------ Direction des Bibliothèques et des Archives ------ Service des Archives ------ GUIDE D ARCHIVAGE Collège de France ------ Direction des Bibliothèques et des Archives ------ Service des Archives ------ GUIDE D ARCHIVAGE 11, place Marcelin Berthelot 75005 Paris tél : 01 44 27 10 36/13 63 e-mail : evelyne.maury@college-de-france.fr

Plus en détail

Politique de gestion des documents administratifs et des archives

Politique de gestion des documents administratifs et des archives Politique de gestion des documents administratifs et des archives Approuvée : Conseil d administration (Résolution CA-2016-92) Modifiée : Entrée en vigueur : 18 mai 2016 Révision : Cadre juridique : Bureau

Plus en détail

Vers le nouveau centre de recherche YOURLOG O

Vers le nouveau centre de recherche YOURLOG O Vers le nouveau centre de recherche YOURLOG O Ordre du jour Introduction et milieu de vie Vers le nouveau CRCHUM Plan de communication et ligne de temps Déménagement, technologie de l information, gestion

Plus en détail

CALENDRIER DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS

CALENDRIER DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS Calendrier A - 2014-2015 Du 31 mars au 13 avril 2014 18 avril 2014 24 avril 2014 2 mai 2014 Du 14 avril au 27 avril 2014 2 mai 2014 8 mai 2014 2 mai 2014 Du 28 avril au 11 mai 2014 16 mai 2014 22 mai 2014

Plus en détail

Genève - Vaud - Fribourg

Genève - Vaud - Fribourg présentation Une dynamique familiale Entreprise familiale indépendante depuis son origine, l agence a été créée en 1957 par Francis Bostico sous sa propre raison sociale. En 1967, le fondateur a été rejoint

Plus en détail

Solution bancaire urbanisée

Solution bancaire urbanisée BFI est spécialisée depuis 1994 dans l édition et l intégration de solutions destinées aux banques et institutions financières. Bien implantée sur le marché africain, BFI a réussi à se forger une réputation

Plus en détail

PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ (TM) 1 Collège Sainte-Croix

PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ (TM) 1 Collège Sainte-Croix PROCEDURE D ARCHIVAGE DES TRAVAUX DE MATURITÉ (TM) 1 Collège Sainte-Croix ACQUISITION 2 1. Les TM doivent être remis par l élève aux personnes concernées 3 sous forme imprimée. Doivent être rendus au minimum

Plus en détail

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP À DESTINATION DES MANDATAIRES CAHIER DE COMPTABILITÉ EN LIGNE Document réalisé à partir des travaux de l AD 28 (Valérie TREFFEL) Version du 12 avril 2015 Retkoop Guide de procédure

Plus en détail

FONDS DE LA COREVA 2049 W REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE

FONDS DE LA COREVA 2049 W REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE ARCHIVES MUNICIPALES D ANGERS FONDS DE LA COREVA ARCHIVES DE LA SOCIETE ANONYME D ECONOMIE MIXTE DE CONSTRUCTION ET DE RENOVATION DE LA VILLE D ANGERS 2049 W REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE Par Nadège GOHIER,

Plus en détail

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien

Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion des services de soutien COLLECTION Implantation des centres de santé et de services sociaux Guide d implantation des centres de santé et de services sociaux Volume 2 Section 11 L intégration du parc immobilier et de la gestion

Plus en détail

SCPI SCPI. Marché des parts et performances en 2010. Marché des parts SYNTHÈSE

SCPI SCPI. Marché des parts et performances en 2010. Marché des parts SYNTHÈSE SYNTHÈSE Mars 2011 SCPI Marché des parts et performances En 2010 l immobilier a conquis sa position de valeur refuge pour les épargnants. Dans un environnement où l incertitude domine, où la rémunération

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME ARTICLE 1 er : FINALITES Règlement d Application La finalité de ce dispositif

Plus en détail

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée.

Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. MENESR 22 Mai 2006 Document n 5 Guide pour les fondateurs présentant un projet de Fondation de coopération scientifique ayant pour objet un réseau thématique de recherche avancée. Les réseaux thématiques

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 24735 Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Assurance, Banque, Finance

Plus en détail

Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale)

Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale) CONTRAT DE SYNDIC Conforme à 19 mars 2010 (ce contrat est à joindre à la convocation à l assemblée générale) ENTRE LES SOUSSIGNÉS : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES Le syndicat des copropriétaires de

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) OI DIPRO SPAI RFI Demande d information Outil de type «Armoire à plans» permettant la gestion de plans et de documentation Réf. : RFI-2015-07_RFI_ATLAS.docx Page 1/7 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request

Plus en détail

D-2. institutionnelles de la gestion de la dette

D-2. institutionnelles de la gestion de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 D-2 iti institutionnelles

Plus en détail

Le versement d archives : Mode d emploi

Le versement d archives : Mode d emploi Le versement d archives : Mode d emploi Fiche pratique établie par Eloïse Perroud-Manser, assistant de conservation, sous la direction de Julien Mathieu, attaché de conservation mise à jour : mai 2017

Plus en détail

Action X : Rapprochement des services

Action X : Rapprochement des services Axe 1 Faciliter la vie de l ordonnateur, en développant, en enrichissant et en dématérialisant les échanges Action X : Rapprochement des services Descriptif de l action et contexte Descriptif La qualité

Plus en détail

PRESENTATION DU COURS

PRESENTATION DU COURS Institut international de planification de Cours en ligne de l IIPE/UNESCO «Transparence, responsabilité et mesures de lutte contre la corruption dans» 24 octobre 2016-9 décembre 2016 PRESENTATION DU COURS

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

FRANCE-VISAS. Présentation du projet 11 Mai 2015

FRANCE-VISAS. Présentation du projet 11 Mai 2015 Ministère de l Intérieur Ministère des Affaires étrangères et du Développement international FRANCE-VISAS CONSULTATION POUR L AIDE À LA CONCEPTION, LE DÉVELOPPEMENT, L INTÉGRATION ET LA MAINTENANCE DU

Plus en détail

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS

EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA VENDEE EVOLUTION D UN LOGICIEL DE PRISE DE RENDEZ-VOUS CAHIER DES CLAUSES AMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Marché n 3/2014 Marché à Procédure Adaptée passé en application

Plus en détail

Bonnes = pratiques en matière de développement durable. Concept

Bonnes = pratiques en matière de développement durable. Concept Bonnes pratiques en matière de développement durable Bonnes pratiques en matière de développement durable Impressum Editeur Office fédéral du développement territorial (ARE) Textes et rédaction Anne DuPasquier,

Plus en détail

Ensemble de politiques sur la gestion de l information

Ensemble de politiques sur la gestion de l information Ensemble de politiques sur la gestion de l information TABLE DES MATIÈRES 1. Avant-propos... 1 1.1. Application...1 1.2. Structure de l Ensemble de politiques... 1 1.3. Principes directeurs... 2 1.4. Exceptions...2

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PREPARATION ET D'ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL D ADMINISTRATION ET SUR LES PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE article 117 de la

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 1

NOTE D INFORMATION N 1 NOTE D INFORMATION N 1 EMISSION DES SIGNES MONETAIRES ET ENTRETIEN DE LA CIRCULATION FIDUCIAIRE L Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), constituée entre le Bénin, le Burkina, la Côte d Ivoire, la Guinée

Plus en détail

Master professionnel CTM «communication du savoir, technologies de la connaissance et management de l information»

Master professionnel CTM «communication du savoir, technologies de la connaissance et management de l information» Master professionnel CTM «communication du savoir, technologies de la connaissance et management de Enseignant responsable de la formation : Luc Grivel luc.grivel@univ-paris1.fr UFR d histoire (09) 17

Plus en détail

Le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens

Le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens REPUBLIQUE DU SENE_GAL Un peuple Un but Use foi --------------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS Projet de décret portant création et fixant les règles d organisation et de fonctionnement

Plus en détail

Atelier établir un budget prévisionnel

Atelier établir un budget prévisionnel Atelier établir un budget prévisionnel SOMMAIRE Les documents utiles à la construction du budget Le compte de résultat Le suivi budgétaire La comptabilité analytique La méthodologie du budget prévisionnel

Plus en détail

Caisse NATIONALE DES allocations familiales : agence comptable ( )

Caisse NATIONALE DES allocations familiales : agence comptable ( ) Caisse NATIONALE DES allocations familiales : agence comptable (1980-2008) Répertoire numérique (20141507/1 à 20141507/24) Établi par Fabien Zepparelli Attaché de conservation de l'établissement public,

Plus en détail

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES

ASSISTANT TERRITORIAL DE CONSERVATION DU PATRIMOINE ET DES BIBLIOTHÈQUES Cadrage actualisé 15/10/15 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale ASSISTANT TERRITORIAL

Plus en détail

COMITE DE PILOTAGE : PROJET DE MISE EN PLACE D'UN FOND DE PENSION FANAF

COMITE DE PILOTAGE : PROJET DE MISE EN PLACE D'UN FOND DE PENSION FANAF COMITE DE PILOTAGE : PROJET DE MISE EN PLACE D'UN FOND DE PENSION FANAF Présentation des travaux du comité Abidjan, le 15 février 2016 Michaël DONIO Partner du pôle Actuariat Tel: +33 (0) 1 80 05 96 90

Plus en détail

CENTRE D ETUDES DE POLITIQUES POUR LE DÉVELOPPEMENT AU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DU SÉNÉGAL

CENTRE D ETUDES DE POLITIQUES POUR LE DÉVELOPPEMENT AU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DU SÉNÉGAL CENTRE D ETUDES DE POLITIQUES POUR LE DÉVELOPPEMENT AU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DU SÉNÉGAL Présenté par Ndiamé DIOUF Assistant Archiviste Documentaliste Centre dʹétudes de politiques pour

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Mission d étude géotechnique pour la construction d un immeuble de bureau pour l Agence Nationale du Médicament Vétérinaire (ANMV) sur le site de Javené près de Fougères. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES N AO/Z00/DBA/041/2015

DOSSIER D'APPEL D'OFFRES N AO/Z00/DBA/041/2015 DOSSIER D'APPEL D'OFFRES N AO/Z00/DBA/041/2015 POUR LA FOURNITURE ET L'INSTALLATION D'UNE RELIEUSE SEMI- AUTOMATIQUE PROFESSIONNELLE WIRE-O, D'UNE PERFOREUSE ELECTRIQUE ET D'UN PERFORATEUR MODULABLE ELECTRIQUE

Plus en détail

Les méthodes en évaluation foncière

Les méthodes en évaluation foncière Les méthodes en évaluation foncière Le système québécois Jean-Marc Couture, é.a. 8 mai 2008 Présentation Partie no. 1 Le contexte Partie no. 2 Le système Partie no. 3 Les méthodes Partie no. 4 Les technologies

Plus en détail

http://www.csg-spatial.tm.fr/inclure_article.php?fichier=article.php&lang=fr&id=107...

http://www.csg-spatial.tm.fr/inclure_article.php?fichier=article.php&lang=fr&id=107... Page 1 sur 6 LATITUDE 5 En direct Atlas, temple du savoir? Attention aux Puces! Et les ergoliers emménagent au S5E par Anne Bellanova - Fabienne Famaro et Caroline Lellouard La Documentation et les Archives

Plus en détail

Gestion intégrée de l information

Gestion intégrée de l information Gestion intégrée de l information Adoptée : Le 27 septembre 2016 (CC-2016-340) En vigueur : Le 27 septembre 2016 Amendement : 1. Préambule Afin de se conformer aux articles 6 et 14 de la Loi sur les archives,

Plus en détail

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire

Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire 19 Les dispositifs d épargne retraite supplémentaire La retraite supplémentaire, encore appelée retraite surcomplémentaire, désigne les régimes de retraite facultatifs par capitalisation (non légalement

Plus en détail

services en ligne : www.e-cavej.org

services en ligne : www.e-cavej.org services en ligne : www.e-cavej.org Le centre audiovisuel d études juridiques des universités de Paris Le Centre Audiovisuel d Études Juridiques des Universités de Paris est un service d enseignement à

Plus en détail

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2013

ACCORD DU 16 SEPTEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3142 Conventions collectives nationales AGENCES DE PRESSE IDCC : 2014. Employés

Plus en détail

PROJET D ADHESION DU TRESOR PUBLIC AUX SYSTEMES DE PAIEMENTS DE L UEMOA (SICA-UEMOA & STAR-UEMOA)

PROJET D ADHESION DU TRESOR PUBLIC AUX SYSTEMES DE PAIEMENTS DE L UEMOA (SICA-UEMOA & STAR-UEMOA) ESCMLO-SD/27072016 REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE UN BUT UNE FOI -------------------- N _00162_/MEFP/DGCPT/DI MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN -------------------- Dakar, le 27JUILLET 2016

Plus en détail

GUIDE DE CONSERVATION ET DE DESTRUCTION DE DOCUMENTS À L INTENTION DES DIVISIONS SCOLAIRES DE LA SASKATCHEWAN

GUIDE DE CONSERVATION ET DE DESTRUCTION DE DOCUMENTS À L INTENTION DES DIVISIONS SCOLAIRES DE LA SASKATCHEWAN GUIDE DE CONSERVATION ET DE DESTRUCTION DE DOCUMENTS À L INTENTION DES DIVISIONS SCOLAIRES DE LA SASKATCHEWAN Décembre 2007 TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION II. LÉGISLATION Loi de 1995 sur l éducation

Plus en détail

DIRECTION DE LA SÉCURITÉ ET DE LA JUSTICE. aux préposé(e)s au contrôle des habitants des communes du canton de Fribourg

DIRECTION DE LA SÉCURITÉ ET DE LA JUSTICE. aux préposé(e)s au contrôle des habitants des communes du canton de Fribourg DIRECTION DE LA SÉCURITÉ ET DE LA JUSTICE SICHERHEITS- UND JUSTIZDIREKTION Instructions du 17 mai 2010 aux préposé(e)s au contrôle des habitants des communes du canton de Fribourg Objet : La nouvelle organisation

Plus en détail

Règle du calendrier de conservation - 03.Ressources financières

Règle du calendrier de conservation - 03.Ressources financières RÈGLE TITRE Règle du calendrier de conservation - 03.Ressources financières 03.01 Règles budgétaires et calcul des subventions de fonctionnement Documents relatifs au calcul des subventions de fonctionnement

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN A COÛTS PARTAGES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE

FONDS DE SOUTIEN A COÛTS PARTAGES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION TYPE D'UN CAS D'EXPÉRIENCE Burkina Faso FONDS DE SOUTIEN A COÛTS PARTAGES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE Date de la soumission : 17 janvier 2011 Région : Afrique de l Ouest Pays : Burkina

Plus en détail

PREVENTION DE LA CORRUPTION FORMULAIRE DE DUE DILIGENCE. Fait en date du :

PREVENTION DE LA CORRUPTION FORMULAIRE DE DUE DILIGENCE. Fait en date du : PREVENTION DE LA CORRUPTION FORMULAIRE DE DUE DILIGENCE Fait en date du : En ce qui concerne la prévention de la corruption dans le cadre de la législation applicable d anti-corruption, TOTAL GABON requiert

Plus en détail

La norme ISO Un essai d application à l Université du Costa Rica. María Teresa Bermúdez

La norme ISO Un essai d application à l Université du Costa Rica. María Teresa Bermúdez La norme ISO 15489 Un essai d application à l Université du Costa Rica María Teresa Bermúdez Évolution de la carrière 1978: création de la filière d Archivistique à l Université du Costa Rica pour former

Plus en détail

DOCUMENT NON CONFIDENTIEL Les données et informations protégées par la loi ont été remplacées par la mention [ ]

DOCUMENT NON CONFIDENTIEL Les données et informations protégées par la loi ont été remplacées par la mention [ ] RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2016-0504-FR de la formation restreinte de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 14 avril 2016 portant sanction à l encontre

Plus en détail

La méthode de conservation des archives. Cas de la Direction nationale des Archives(D.N.A.M).

La méthode de conservation des archives. Cas de la Direction nationale des Archives(D.N.A.M). La méthode de conservation des archives du Mali Cas de la Direction nationale des Archives(D.N.A.M). 1 Présenté par Issa SYLLA Responsable du centre des archives Commissariat au Développement Institutionnel

Plus en détail

DAF/DPACI/RES/2006/012 du 2 octobre 2006

DAF/DPACI/RES/2006/012 du 2 octobre 2006 Circulaire annulant la circulaire du 16 octobre 1991 sur le traitement, le versement et la conservation des comptes de gestion des collectivités locales soumises à l apurement administratif et modifiant

Plus en détail

Retour d expérience de La Banque Postale

Retour d expérience de La Banque Postale Comptes inactifs et contrats en déshérence : la loi Eckert bouscule banque et assurance Retour d expérience de La Banque Postale Fabrice ATTALI Direction de la Banque de Détail European Institute of Financial

Plus en détail

A F R I C O N S U L T

A F R I C O N S U L T L A F R I C O N S U L T CALENDRIER PAR DOMAINES DES PROGRAMMES DE FORMATION 06 Afin de les repérer plus aisément, nos programmes sont présentés dans le calendrier ci-dessous, par grands domaines de compétences

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

CHARGE DES RESSOURCES HUMAINES ET DES OPERATIONS

CHARGE DES RESSOURCES HUMAINES ET DES OPERATIONS Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development CHARGE DES RESSOURCES HUMAINES ET DES OPERATIONS

Plus en détail

IMPACT DE LA REFORME DES SYSTEMES DE PAIEMENT DE L'UEMOA SUR LE DEVELOPPEMENT DU MARCHE OBLIGATAIRE DANS L'UEMOA : RESULTATS ET DEFIS

IMPACT DE LA REFORME DES SYSTEMES DE PAIEMENT DE L'UEMOA SUR LE DEVELOPPEMENT DU MARCHE OBLIGATAIRE DANS L'UEMOA : RESULTATS ET DEFIS IMPACT DE LA REFORME DES SYSTEMES DE PAIEMENT DE L'UEMOA SUR LE DEVELOPPEMENT DU MARCHE OBLIGATAIRE DANS L'UEMOA : RESULTATS ET DEFIS Atelier des Assemblées Annuelles de la BAD sur le thème : «Promouvoir

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES N 04-2015

CAHIER DES CHARGES N 04-2015 CAHIER DES CHARGES N 04-2015 GROUPEMENT DE COMMANDES RELATIF A L ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA REALISATION D UN CAHIER DES CHARGES EN VUE DE FAIRE REALISER LES DIAGNOSTICS ET PLANS DE PREVENTION

Plus en détail

Prise de participation majoritaire

Prise de participation majoritaire 7 juillet 2011 Prise de participation majoritaire FEDERAL FINANCE SCHELCHER PRINCE GESTION SOMMAIRE PRESENTATIONS FEDERAL FINANCE ET SCHELCHER PRINCE GESTION RAPPROCHEMENT ORGANISATION CALENDRIER SEBASTIEN

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Blue Solutions invente le bus de demain. Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne

DOSSIER DE PRESSE. Blue Solutions invente le bus de demain. Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne DOSSIER DE PRESSE Blue Solutions invente le bus de demain Inauguration de l usine Bluebus 12 mètres, près de Quimper en Bretagne Vendredi 15 janvier 2016 SOMMAIRE L USINE BLUEBUS À ERGUÉ-GABÉRIC LE BLUEBUS,

Plus en détail

Master 2. Droit de l entreprise juristes-conseils d affaires. Formation continue. droit.upmf-grenoble.fr

Master 2. Droit de l entreprise juristes-conseils d affaires. Formation continue. droit.upmf-grenoble.fr Master 2 Droit de l entreprise juristes-conseils d affaires Formation continue École doctorale Les étudiants sortant du master peuvent poursuivre leurs études en s inscrivant en doctorat. L École doctorale

Plus en détail

L intérêt de la norme ISO 15489

L intérêt de la norme ISO 15489 L intérêt de la norme ISO 15489 Odile FROSSARD Service Archives du Commissariat à l énergie atomique Novembre 2007 1 Plan de l intervention 1 - Le contexte CEA 2 - L intérêt de la Norme ISO 15489 pour

Plus en détail

Gérer les archives sans être archiviste

Gérer les archives sans être archiviste Gérer les archives sans être archiviste Formation présentielle Formation 2 jours - 14 h 1 745.00 HT Réf. PA12 Petit-déjeuner d accueil et repas du midi offerts Vous n'êtes pas un spécialiste de l'archivage,

Plus en détail

Banque-Carrefour des entreprises : le numéro d entreprise

Banque-Carrefour des entreprises : le numéro d entreprise Banque-Carrefour des entreprises : le numéro d entreprise 1. Qu est-ce que le numéro d entreprise? Le numéro d entreprise, introduit depuis le 1 er juillet 2003, est un numéro d identification unique (10

Plus en détail

Les comptes bancaires des syndicats de copropriété (Article 18, 7 ème alinéa de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965)

Les comptes bancaires des syndicats de copropriété (Article 18, 7 ème alinéa de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965) COPROPRIÉTÉ PROPOSITION Projet de loi Logement et Urbanisme Les comptes bancaires des syndicats de copropriété (Article 18, 7 ème alinéa de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965) loi 1965 Propositions : Le

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2010/12 - Principes comptables généraux applicables aux instruments financiers dérivés 1 Avis du 8 septembre 2010 I. Introduction a. Absence de cadre conceptuel

Plus en détail