GUIDE DES BONNES PRATIQUES D ARCHIVAGE A L USAGE DES COMPOSANTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DES BONNES PRATIQUES D ARCHIVAGE A L USAGE DES COMPOSANTES"

Transcription

1 SECRETARIAT GENERAL BUREAU DES ARCHIVES GUIDE DES BONNES PRATIQUES D ARCHIVAGE A L USAGE DES COMPOSANTES Université Paris Diderot-Paris 7 Responsable du Bureau des archives : Charlotte Maday ) Chargée des archives des composantes : Magalie Moysan ) Tous les acteurs de l université produisent des documents, et donc des archives. Il convient alors de s assurer de leur bonne conservation à long terme, pour des raisons juridiques, scientifiques et historiques. Ce guide est destiné aux personnels administratifs et scientifiques des composantes. Il vise à les aider dans la gestion quotidienne de leurs archives, ainsi que dans leurs contacts avec le Bureau des archives.

2

3 Sommaire 1. Que sont les archives? Définition légale des archives Les trois âges des archives Pourquoi conserver ses archives? Responsabilités Le rôle de l archiviste Bien tenir ses archives Réfléchir à l archivage dès la création du document Tenue des dossiers Verser ses archives Trier ses archives... 7 a. Tableaux de gestion... 7 b. Recommandations matérielles Rédiger un bordereau de versement Le transfert des boîtes Procédures d élimination... 9 a. Eliminations sur site b. Eliminations par le Bureau des archives Les archives personnelles des scientifiques La consultation des archives Par les composantes Par le public a. Qui peut consulter les archives des services? b. Quels sont les dossiers non communicables? c. La procédure de dérogation Lexique... 13

4 1. QUE SONT LES ARCHIVES? 1. Définition légale des archives Les archives sont définies comme «l ensemble des documents, quels que soient leur date, leur lieu de conservation, leur forme et leur support, produits ou reçus par toute personne physique ou morale et par tout service ou organisme public ou privé dans l exercice de leur activité.» Code du Patrimoine, art. L La notion d archives est indépendante : De la date : tout document est considéré comme archive dès son élaboration ou sa réception. De la forme : document manuscrit, texte imprimé ou dactylographié, plan, affiche, Du support : papier, photographie, bande audiovisuelle, document numérique 2. Les trois âges des archives Les archives courantes : ce sont les dossiers en cours, encore utiles pour la gestion quotidienne. Ils sont conservés dans les bureaux. Ex : Les dossiers administratifs des personnels en poste sont des archives courantes jusqu au départ de l agent. Les archives intermédiaires : ce sont les dossiers clos. Les affaires ont été traitées, mais les dossiers doivent être conservés à proximité des laboratoires ou UFR d origine, en raison des prescriptions légales, d une éventuelle réouverture ou de demandes de consultations par le service versant. Ex : Les dossiers administratifs des personnels qui ont quitté la composante, mais dont les dossiers sont susceptibles d être complétés (retraite ) sont des archives intermédiaires. Les archives définitives : ce sont les documents qui ont une valeur pérenne et présentent un intérêt pour la recherche historique et le patrimoine culturel scientifique. Ex : A terme, les cours donnés par les enseignants-chercheurs deviennent des archives définitives, qui serviront à l élaboration d une histoire de l enseignement. Création Validation Fin d usage immédiat Echéance légale Utilité immédiate Utilité juridique Utilité historique Archives courantes Archives intermédiaires Archives définitives Plan de classement Versement au Bureau des archives Versement aux Tableaux de gestion Récolement Archives nationales Guide des bonnes pratiques Classement

5 3. Pourquoi conserver ses archives? Tous les acteurs de l université peuvent trouver un intérêt à l optimisation de la gestion des archives : Les laboratoires et les composantes bénéficient d une meilleure gestion des archives, qui facilite le travail au quotidien et garantit de meilleures conditions de conservation. Les chercheurs peuvent garantir plus facilement la paternité de leurs idées en retraçant l historique de leurs recherches et retrouvent aisément la trace de leurs travaux. L université : les archives permettent de mieux gérer l établissement, de retracer l histoire de l université pour constituer un socle scientifique plus solide, de créer une mémoire et une histoire collectives. 4. Responsabilités Les archives des universités sont publiques. Elles sont donc imprescriptibles et inaliénables, et doivent être conservées dans un service public d archives. Tout chercheur, et tout fonctionnaire en général, est responsable des documents qu il produit ou reçoit dans le cadre de son travail. Mais il n en est pas propriétaire : à son départ l ensemble des archives est à remettre au Bureau des archives. Les archives constituent à la fois des preuves en cas de litige et une mémoire scientifique. A l université Paris VII-Paris Diderot, le Bureau des archives a la responsabilité de la gestion des archives. Il assure donc le traitement, la conservation et la communication des archives dans le respect des règles fixées par l Etat, sous le contrôle scientifique et technique de la Mission des Archives nationales auprès des ministères de l Education nationale et de l Enseignement supérieur et de la recherche. Le Service interministériel des Archives de France, par délégation du ministre de la Culture, exerce un contrôle sur l ensemble des archives publiques et définit les normes d archivage. Les archives ne peuvent être ni aliénées ni détruites sans autorisation du Bureau des archives et du Service interministériel des Archives de France. Toute infraction à ces principes est passible d amendes et de peines d emprisonnement. (Code pénal, art )

6 5. Le rôle de l archiviste L archiviste doit maîtriser toutes les étapes de la chaîne archivistique : âge courant, âge intermédiaire, âge définitif. Pour cela, il doit mettre en œuvre les moyens permettant d assurer au mieux, dès la création des documents, leur collecte, leur traitement, leur conservation et leur communication au public. Intervention de l archiviste Contrôle de la conservation Evaluation et tri Formation et contrôle Information et conseil Conservation physique, inventaire, valorisation Ses grandes missions sont : 1. L audit, l expertise et la formation : il évalue les besoins en termes d archivage, forme les personnels à la gestion de leur production documentaire et élabore des outils de traitement des archives dès leur création. 2. La collecte et l évaluation : il assure la veille et la collecte des archives auprès des services producteurs de l établissement, et procède au tri, au classement et aux éliminations. 3. Le classement et la conservation : il organise le fonds d archives de façon cohérente et prend des mesures pour assurer la conservation des documents. 4. La communication : il élabore des outils d aide à la recherche, communique les documents aux différents publics, oriente et guide les utilisateurs dans leurs recherches. 5. La valorisation : il valorise le patrimoine historique de l université par la communication des archives au plus grand nombre ; il participe à des expositions et à des publications et collabore à des groupes de réflexion et de travail autour des archives. 2. BIEN TENIR SES ARCHIVES 1. Réfléchir à l archivage dès la création du document Tout document est une «archive» dès sa création. Il a donc un sort final : la conservation ou l élimination. Pour éviter de prendre trop de temps au moment de l archivage, il est essentiel de penser à la place qu occupera l archive dès sa création.

7 2. Tenue des dossiers Quelques conseils pour la tenue quotidienne des dossiers : Tout document doit être classé dans un dossier Afin de faciliter le travail au quotidien et de gagner du temps au moment de l archivage des dossiers, pensez à structurer les dossiers selon le principe : un dossier / une idée, et à noter le titre du dossier sur la pochette. Les titres «divers» ou «autre» sont à proscrire, car peu signifiants. Chaque dossier doit être identifié par un titre et des dates extrêmes. Il est préférable de n ouvrir qu un seul dossier par affaire. Si le dossier devient trop volumineux, le scinder en sous-dossiers en identifiant lisiblement le dossier «père» si nécessaire. Organiser logiquement les documents à l intérieur d un dossier (ordre chronologique, thématique ) Si possible, opérer des tris réguliers (brouillons, doubles et copies, ) 3. VERSER SES ARCHIVES 1. Trier ses archives a. Tableaux de gestion Toutes les archives ne sont pas à conserver indéfiniment, pour des raisons d intérêt et de place. Pour vous aider dans la sélection des documents à conserver, le Bureau des archives met à votre disposition des tableaux de gestion. Un tableau de gestion aborde toute la production documentaire d une entité et statue sur le sort final des documents. Il est réalisé par l archiviste en collaboration avec le personnel des entités. Il se présente sous cette forme : Typologie des documents Format de DUA Sort final Observations l information Ex : Sujets des examens Papier 2 ans C Selon instruction Education du 22 février 2005, point 3.3 La première colonne indique la typologie des documents produits ou reçus. La deuxième colonne précise si le document se trouve en format électronique ou papier. La troisième concerne la durée d utilité administrative (DUA), c est-à-dire le délai pendant lequel les documents sont nécessaires à l activité du service (âges courant et intermédiaire). Le sort final est le sort du document à la fin de la durée d utilité administrative. Il consiste en : «Conserver»(C): conservation intégrale et versement du document au Bureau des archives. «Détruire»(D) «Trier»(T): tri selon les modalités indiquées en observations. La colonne «Observations» donne des précisions à la fois sur la gestion des archives pendant leur DUA et sur les modalités du tri à opérer pour le document lorsque T est indiqué en sort final.

8 Pour d éventuelles questions, vous pouvez contacter Magalie Moysan ou Charlotte Maday b. Recommandations matérielles Agrafes/trombone : il est préférable de limiter l utilisation d agrafes et de trombones en métal, qui nuisent à la qualité du papier sur le long terme. Préférez-leur des trombones en plastique. Elastiques : il est souhaitable d utiliser le moins d élastiques possibles, car à terme ils adhèrent au papier et lui nuisent. Pochettes plastiques : sur le long terme, les pochettes adhèrent au papier et rendent l encre moins lisible. Il est recommandé d utiliser des pochettes cartonnées plus respectueuses du papier. Cartons d archives : il est indispensable qu un carton d archives soit solide, facilement maniable et bien identifié. Préférez donc des cartons de petite contenance (10 cm), que vous numéroterez de 1 à n (cf bordereau de versement). Ruban adhésif : il est recommandé d utiliser le moins de ruban adhésif possible. Son utilisation entraîne une dégradation du document (perte d information). 2. Rédiger un bordereau de versement Un bordereau de versement est une liste qui décrit par boîte le contenu des dossiers à remettre au service d archives. Il doit obligatoirement être rédigé en deux exemplaires : un pour le service versant, et un pour le Bureau des archives. Pour obtenir des modèles de bordereaux, vous pouvez contacter le service des archives. Pour chaque boîte, figurent les informations suivantes : Numéro de Description du contenu Dates la boite 1 Ex : Copies d examen Le numéro de la boîte : les boites sont à numéroter de 1 à n. Pour éviter des erreurs, les bis et ter sont à proscrire. Le numéro attribué est à reporter visiblement sur les boites. Description du contenu : la description du contenu doit être lisible et intelligible par une personne étrangère au laboratoire ou à l UFR. Elle doit être aussi précise que possible. Ainsi, il est préférable d évitez les «divers» et autres «généralités». Pour cela, il faut se souvenir de la raison de la création du dossier. Deux boîtes ne doivent jamais comporter une description identique. Elles doivent pouvoir se différencier par la typologie, les dates des documents, Si la boîte contient plusieurs dossiers différents, lister les différentes typologies de documents. Dates extrêmes : Ce sont les dates des documents les plus anciens et les plus récents contenus dans la boîte.

9 3. Le transfert des boîtes Conditionner les dossiers dans des boîtes d archivage et les numéroter de 1 à n. Les boîtes doivent être remplies de manière à pouvoir fermer correctement (sans forcer). Remplir le bordereau de versement puis le faire parvenir au Bureau des archives par voie électronique afin que l archiviste puisse y apporter d éventuelles corrections et en valider le contenu. Après vérification du bordereau, l archiviste donne son accord pour le versement et lui attribue une cote. Le service versant reporte la cote sur les boites d archives. Faire signer le bordereau de versement par le responsable de l UFR ou du laboratoire et transmettre le bordereau signé au Bureau des archives. Le Bureau des archives contacte le service versant pour fixer la date du transfert. Celui-ci ne doit pas oublier de préciser le lieu (bâtiment, étage, bureau ) où les cartons sont entreposés, et tenir prêts les moyens d accès aux cartons (clefs, badges ) pour les agents du Bureau des archives. Après vérification de la cohérence entre le bordereau de versement et les boîtes d archives, celles-ci sont rangées dans les magasins d archives. Le Bureau des archives renvoie le bordereau signé au service versant, qui le conserve comme preuve du versement. 4. Procédures d élimination Les archives propres des établissements de recherche et d enseignement scientifiques sont des archives publiques. Elles sont donc inaliénables. Cela signifie qu elles ne peuvent en aucun cas être aliénées ou détruites sans autorisation du Bureau des archives et du Service interministériel des Archives de France. «Lorsque les services, établissements ou organismes désirent éliminer les documents qu ils jugent inutiles, ils en soumettent la liste au visa de la Direction des Archives de France et du bureau des archives. Toute élimination est interdite sans visa.» Décret du 3 décembre 1979, art. 16. «Le fait, par une personne dépositaire de l autorité publique ou chargée d une mission de service publique, [ ], de détruire, détourner ou soustraire un acte, un titre ou des fonds publics ou privés, ou effets, pièces ou titres en tenant lieu, ou tout autre objet qui lui ont été remis en raison de ses fonctions ou de sa mission est puni de dix ans d emprisonnement et de euros d amende.» Code pénal, art Il convient de respecter la procédure en vigueur avant toute destruction matérielle de documents. Cette procédure concerne les documents qui ne présentent pas d intérêt historique et qui sont arrivés au terme de leur durée d utilité administrative.

10 a. Eliminations sur site Comment procéder? Vérifier à partir du tableau de gestion que les documents peuvent être détruits. Mettre les dossiers en cartons, numérotés de 1 à n. Rédiger le bordereau d élimination en trois exemplaires : c est le document réglementaire qui permet la destruction des documents. Soumettre le bordereau au Bureau des archives. La délivrance du visa autorise l UFR ou le laboratoire à détruire les dossiers et le décharge de toute responsabilité. Après obtention du visa d élimination, le Bureau des archives prend en charge les documents pour les détruire. Pour des raisons de confidentialité, les documents sont détruits par broyage, déchiquetage ou incinération. Un exemplaire du bordereau d élimination est adressé au service versant pour conservation. Comment remplir le bordereau d élimination? Il n est pas nécessaire de décrire chaque boîte : Reporter le numéro attribué aux cartons dans la colonne de gauche. Indiquer le contenu (nature des documents) d un ensemble de boîtes Indiquer les dates extrêmes des documents. Indiquer si possible la référence aux textes réglementaires ou au tableau de gestion existant. Chiffrer le métrage linéaire. Il s agit du nombre de mètres que représentent les boites mises bout à bout : 10 boîtes de 10 cm font 1 mètre. Ce métr age sert à évaluer la quantité de documents pour faciliter la prise en charge par le Bureau des archives. Exemple : N Contenu Dates Justification 1-25 Refus d admission en licence et master Tableau de gestion, point b. Eliminations par le Bureau des archives Il s agit des documents versés en tant qu éliminables à terme et arrivés au terme de la durée légale de conservation. Le bureau des archives prépare un bordereau d élimination (trois exemplaires) qu il envoie pour visa au chef du service versant. Celui-ci doit en prendre connaissance, les viser et retourner les documents au bureau des archives. Les bordereaux d élimination sont ensuite transmis aux Archives nationales pour visa. Dès l obtention du visa, il est procédé à la destruction des archives suivant les mêmes principes que pour les éliminations pratiquées par les services. Après destruction, un exemplaire du bordereau est adressé au service producteur pour conservation. En cas de désaccord, le service versant doit motiver par des nécessités juridiques son opposition à l élimination. Les archives sont alors conservées.

11 Dans le cas où le refus d éliminer ne peut être justifié par des motifs juridiques, les boîtes sont remises à la disposition du service versant. «Les services, établissements et organismes ne peuvent s opposer à l élimination d archives versées par eux [ ] qu en raison des nécessités juridiques. Lorsqu il n existe pas de nécessités juridiques justifiant le refus d élimination, les services, établissements et organismes peuvent reprendre les documents dont l élimination est proposée. Cette faculté peut s exercer dans un délai de trois mois, à l expiration duquel la Direction des Archives de France est habilitée à procéder à l élimination.» Décret du 3 décembre Les archives personnelles des scientifiques Les archives personnelles des scientifiques sont souvent considérées par les scientifiques euxmêmes comme des archives privées, au sens juridique du terme, alors même que l essentiel de leur activité de recherche s est déroulé dans le cadre d un établissement d enseignement ou de recherche à caractère public. Les archives personnelles des scientifiques semblent se confondre avec les archives des laboratoires et il est difficile d établir une distinction formelle entre archives personnelles et archives de laboratoires. Dans ces cas complexes, le Bureau des archives vous propose d établir une convention de don ou une convention de dépôt avec l université. Le Bureau des archives garantit la confidentialité de vos données dans le respect des délais formulés par le Code du patrimoine, et vous donne la possibilité d approuver ou non la communication de vos archives à un tiers. 4. LA CONSULTATION DES ARCHIVES Le Bureau des archives est composé d archivistes formés au respect des règles de confidentialité. Par ailleurs, les données à caractère personnel, les brevets et expertises ne peuvent être divulgués au public sans accord préalable du laboratoire. L accès à ces données est limité. 1. Par les composantes Tant qu ils ne sont pas librement communicables au public extérieur (Code du patrimoine, article L213-2), les documents versés au Bureau des archives par la composante ne sont communicables immédiatement qu à lui seul. Le service versant a libre accès aux documents qu il a produits après leur versement. Pour retrouver un dossier archivé, il faut chercher sa cote sur le bordereau de versement, puis formuler une demande de communication au Bureau des archives par mail ). Dans un souci de traçabilité, les demandes téléphoniques ne sont pas prises en compte. La demande de communication contient les éléments suivants : la cote précise figurant sur le bordereau de versement incluant le numéro de carton, l analyse du document (nom de la personne pour un dossier nominatif ), l intitulé précis du laboratoire demandeur avec les coordonnées de la personne qui souhaite obtenir communication d un document.

12 Le document parvient au laboratoire accompagné d un bulletin de communication qu il doit impérativement conserver. Une fois la consultation du dossier terminé, merci de le retourner au Bureau des archives, qui le réintégrera dans son fonds. 2. Par le public a. Qui peut consulter les archives des services? Certains documents sont communicables immédiatement : tout dossier communicable au moment du versement le reste, à toute personne qui en fait la demande. En ce qui concerne les autres documents, seul le service versant y a accès immédiatement. Les autres services ne peuvent les consulter sans son autorisation (loi CADA du 17 juillet 1978 et Code du patrimoine). La communication des dossiers à l usage de partenaires extérieurs est placée sous la responsabilité du service concerné. Le prêt de documents est exclu pour les publics extérieurs ; seules des photocopies ou des versions numériques sont accordées. b. Quels sont les dossiers non communicables? Les dossiers non communicables au moment du versement ne sont pas communicables au public avant l expiration de différents délais (Code du patrimoine, article L213-2) : Dossiers comportant des renseignements individuels à caractère médical : 25 ans à compter de la date de décès de l intéressé ou 120 ans à compter de sa date de naissance. Dossiers de personnels : 50 ans à compter de la date du document le plus récent inclus dans le dossier. Affaires portées devant les juridictions : 75 ans à compter de la date du document le plus récent inclus dans le dossier ou 25 ans à compter de la date de décès de l intéressé si ce dernier délai est plus bref. Documents mettant en cause la vie privée : 50 ans à compter de la date du document le plus récent inclus dans le dossier. Documents portant atteinte au secret en matière commerciale et industrielle : 25 ans à compter de la date du document le plus récent inclus dans le dossier. c. La procédure de dérogation Pour obtenir communication d un dossier non communicable au regard de la loi, le demandeur peut faire usage de la procédure de dérogation. Il peut demander un formulaire de dérogation au Bureau des archives, par mail ou téléphone. Les archives peuvent être consultées si la demande de dérogation formulée auprès du Bureau des archives, puis soumise au Service interministériel des Archives de France, reçoit une réponse favorable. L autorisation de dérogation doit faire état : De la liste des documents qui peuvent être communiqués, De l identité des personnes admises à en prendre connaissance, De l engagement sur l honneur de ne divulguer aucun élément pouvant porter atteinte à la vie privée.

13 5. LEXIQUE Bordereau d élimination : état des documents soumis par un service producteur au visa d'élimination de l'archiviste, ou proposés à l élimination par un service d archives. Bordereau de versement : pièce justificative de l opération de versement comportant le relevé détaillé des documents ou dossiers remis à un service d'archives par un service versant. Le bordereau de versement tient lieu de procès-verbal de prise en charge et d instrument de recherche. Convention de dépôt : le dépôt n entraîne pas de transfert de propriété et est révocable. Il est souvent considéré comme un acte préalable au don. Convention de don : acte permettant le transfert de la propriété des archives. Les dons peuvent être assortis de conditions quant à la conservation et la communicabilité des documents. Cote : Ensemble de symboles (lettres, chiffres et signes) identifiant chaque article dans un service d archives, matérialisant son classement dans son fonds ou sa série (cote intellectuelle) et permettant de le localiser sur les tablettes des magasins (cote de rangement). Mètres linéaires : mesure qui s applique aux archives. Il faut 10 boîtes d archives de 10 cm pour faire un mètre linéaire. Service versant : nom générique des services confiant leurs documents au Bureau des archives par des versements réguliers. Tableau de gestion : tableau synthétique permettant aux services versants de gérer l archivage ou l élimination de leurs documents. Le tableau précise les référentiels et les dispositions légales qui président à cette sélection. Typologie documentaire : toute appellation qui définit la forme diplomatique ou matérielle d un document et qui constitue un élément de sa description. Récolement : établissement par ordre topographique d une liste des documents présents dans un local. Il sert notamment à s assurer qu aucun document n est manquant, et à évaluer le temps nécessaire au classement. Versement : opération matérielle et administrative par laquelle la responsabilité de la conservation d archives passe du producteur au Bureau des archives.

14 Annexe : Procédure d archivage Composantes Décision d archivage : prise de contact avec le bureau des archives Organisation des dossiers en interne Conservation définitive Préarchivage Elimination immédiate Bordereau de versement Demande d élimination aux Archives nationales Transfert au Bureau des archives Conservation définitive Conservation temporaire Destruction après obtention du visa des Archives nationales Consultation sur place Communication au service versant Versement aux Archives nationales Demande d élimination aux Archives nationales Destruction après obtention du visa des Archives nationales

INSPECTION ACADEMIQUE DE L AIN

INSPECTION ACADEMIQUE DE L AIN INSPECTION ACADEMIQUE DE L AIN TABLEAU DE GESTION DES ARCHIVES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L AIN 2006 Ce tableau est fondé sur la circulaire conjointe des ministères de la Culture et de l Education parue

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE

CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES Tableaux de gestion - 1 - Table des matières PRESENTATION DU TABLEAU DE GESTION...3 A QUOI SERVENT LES ARCHIVES?...4 LES RESPONSABILITES

Plus en détail

LA TENUE DES ARCHIVES

LA TENUE DES ARCHIVES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DU BAS-RHIN Mise à jour : Avril 2013 GUIDE PRATIQUE POUR LA TENUE DES ARCHIVES RAPPEL DES NOTIONS ET PRINCIPES Tous les documents produits par un service constituent, quelle que

Plus en détail

MEMENTO SUR LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES

MEMENTO SUR LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES MEMENTO SUR LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES LA LEGISLATION SUR LES ARCHIVES Le Code du Patrimoine (version consolidée au 13 janvier 2011) reprend la loi du 15 juillet 2008 sur les archives, modifiant

Plus en détail

Guide de. L archivage. L a. Service des Archives

Guide de. L archivage. L a. Service des Archives L a Guide de L archivage Service des Archives Sommaire INTRODUCTION 4 GLOSSAIRE 5 LES ARCHIVES DANS LES BUREAUX 6 LES ARCHIVES ADMINISTRATIVES 6 LES ARCHIVES SCIENTIFIQUES 7 ELIMINATION 7 VERSEMENT 8 COMMUNICATION

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Tableau de gestion des archives PRESENTATION DU TABLEAU DE GESTION...3 A QUOI SERVENT LES ARCHIVES?...4

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE

CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE CONSEIL GENERAL DE LA CREUSE PÔLE AMENAGEMENT ET TRANSPORT SERVICE DES TRANSPORTS Tableau de gestion des archives du Service des transports 1 Table des matières PRESENTATION DU TABLEAU DE GESTION...3 A

Plus en détail

GUIDE DE L'ARCHIVAGE OCTOBRE 2012

GUIDE DE L'ARCHIVAGE OCTOBRE 2012 GUIDE DE L'ARCHIVAGE OCTOBRE 2012 SOMMAIRE - Introduction Page 1 - Coordonnées du service d Archives de l INSERM Page 2 - Glossaire Page 3 - Les archives dans les bureaux Page 4 - Les archives administratives

Plus en détail

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE La mise en place d une politique d archivage offre des solutions pour assurer une gestion pérenne des archives. Ce guide de procédure doit : - servir de base

Plus en détail

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives

Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives DE L'ARIEGE Groupe de travail : gestion, conservation et communication des archives Mercredi 26 octobre 2011 9h - 12h 4 Rue Raoul Lafagette 09000 FOIX Tél : 05.34.09.32.40 Fax : 05.34.09.30.88 www.cdg09.fr

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Archi(ves) facile Petit guide sur l archivage administratif à l usage des unités de l UNIL version 1.0 : juin 2014 Page 2 Page 3 Table des matières Que sont les archives?... 4 Définition...

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Notions de base. II. Aménagement de locaux d archives. III. Gestion des archives : éliminations et versements

SOMMAIRE. I. Notions de base. II. Aménagement de locaux d archives. III. Gestion des archives : éliminations et versements SOMMAIRE I. Notions de base 1. Les archives courantes 2. Les archives intermédiaires 3. Les archives définitives II. Aménagement de locaux d archives 1. Aménagement intérieur des locaux : structure, éclairage,

Plus en détail

Politique de gestion des archives de l Université de Strasbourg,

Politique de gestion des archives de l Université de Strasbourg, Politique de gestion des archives de l Université de Strasbourg, Procédurier Validé par la Direction Générale des Services de l Université de Strasbourg 16/12/2010 Validé par les Archives départementales

Plus en détail

LA GESTION DES ARCHIVES AU DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME

LA GESTION DES ARCHIVES AU DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME LA GESTION DES ARCHIVES AU DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME Guide des procédures Direction des Archives Départementales 1 SOMMAIRE L'ARCHIVAGE : UNE MISSION DE SERVICE PUBLIC Que sont les archives?...page

Plus en détail

Archivage Tribunal d instance Conseil de prud hommes

Archivage Tribunal d instance Conseil de prud hommes Archivage Tribunal d instance Conseil de prud hommes Instruction commune de la SJ et de la AF du 6 octobre 2008 concernant la modification de la circulaire SJ. 03 13 du 10 septembre 2003 relative aux archives

Plus en détail

Affaire suivie aux Archives de Paris par : Statut du service versant : [indiquer ici l un des types de services proposés par la DAF]

Affaire suivie aux Archives de Paris par : Statut du service versant : [indiquer ici l un des types de services proposés par la DAF] N de versement Intitulé et adresse du service versant : BORDEREAU DE VERSEMENT D ARCHIVES A LA DIRECTION DES SERVICES D ARCHIVES DE PARIS 18 boulevard Sérurier 75019 Paris Tél. : 01 53 72 41 23 Fax : 01

Plus en détail

Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 42, alinéa 2, et 68 de la Constitution cantonale 1),

Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 42, alinéa 2, et 68 de la Constitution cantonale 1), Loi sur l'archivage du 20 octobre 2010 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 42, alinéa 2, et 68 de la Constitution cantonale 1), arrête : SECTION 1 : Dispositions générales

Plus en détail

Les mentions et abréviations employées se lisent donc de la façon suivante :

Les mentions et abréviations employées se lisent donc de la façon suivante : CIRCULAIRE AD 94-2 DU 18 JANVIER 1994 Tri et conservation des archives des établissements publics de santé : documents produits après 1968 par les services administratifs chargés de la gestion des hospitalisations

Plus en détail

CENTRE DE DOCUMENTATION ET D ARCHIVES

CENTRE DE DOCUMENTATION ET D ARCHIVES CENTRE DE DOCUMENTATION ET D ARCHIVES ACCUEIL Direction Générale du Budget et des Finances Horaires d ouverture au public : du lundi au vendredi de 8h à 17h PRESENTATION DU CDA HISTORIQUE DU CDA Cité Financière,

Plus en détail

Recommandation pour la gestion des archives

Recommandation pour la gestion des archives Haute école pédagogique Qualité Avenue de Cour 33 CH 1014 Lausanne www.hepl.ch Recommandation pour la gestion des archives Cette recommandation accompagne la mise en œuvre de la décision du comité de direction

Plus en détail

REUSSIR SON ARCHIVAGE : POURQUOI? COMMENT?

REUSSIR SON ARCHIVAGE : POURQUOI? COMMENT? REUSSIR SON ARCHIVAGE : POURQUOI? COMMENT? Par Stéphane Billonneau Vous avez dit archives? Définition légale (loi n 79-18 du 3 janvier 1979) Des documents (papier, photos, vidéos, etc.) Quels que soient

Plus en détail

LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES DANS LE DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME

LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES DANS LE DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME LA GESTION DES ARCHIVES PUBLIQUES DANS LE DEPARTEMENT DE SEINE-MARITIME Guide des procédures Direction des Archives Départementales de Seine-Maritime Hôtel du Département Quai Jean-Moulin 76 101 Rouen

Plus en détail

Procédure de modification et d'application du Calendrier de conservation des documents

Procédure de modification et d'application du Calendrier de conservation des documents SG - PR - 2-1999 Procédure de modification et d'application du Calendrier de conservation des documents OBJECTIF: ORIGINES : UNITÉ RESPONSABLE : Préciser la façon de modifier et d'appliquer le Calendrier

Plus en détail

L'archivage à l'aurba. Guide mode d'emploi

L'archivage à l'aurba. Guide mode d'emploi L'archivage à l'aurba Guide mode d'emploi Sommaire : Le projet Archives de l'aurba Qu'est-ce que les archives Pourquoi archiver Quand archiver Que faut-il archiver A qui demander conseil Comment trier

Plus en détail

Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne

Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne Directives de la Direction Directive de la Direction 0.12 Ressources informationnelles et archives de l Université de Lausanne 0.12.1. Préambule La présente directive porte sur les opérations de base en

Plus en détail

Loi sur l'archivage (LArch)

Loi sur l'archivage (LArch) 22 février 2011 Loi sur l'archivage (LArch) Etat au 1 er janvier 2012 Le Grand Conseil de la République et Canton de Neuchâtel, sur la proposition du Conseil d'etat, du 30 août 2010, décrète: CHAPITRE

Plus en détail

Les communes et leurs archives

Les communes et leurs archives Les communes et leurs archives Réunion Eco-exemplarité 30 mai 2013 Châtillon-en-Bazois Archives départementales de la Nièvre La sélection des archives La sélection des archives Elle repose sur la

Plus en détail

GESTION DES ARCHIVES

GESTION DES ARCHIVES GESTION DES ARCHIVES Principes et législation NOTIONS FONDAMENTALES D ARCHIVISTIQUE Définition de l archive Définition du producteur d archives Les outils de gestion des archives Principes Outils fondés

Plus en détail

Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS

Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS Loi n 2006-19 du 30 juin 2006 relative aux archives et aux documents administratifs 1 EXPOSE DES MOTIFS La loi n 81-02 du 2 février 1981 relative aux archives constituait une avancée significative au moment

Plus en détail

PROCEDURE DE VERSEMENT D ARCHIVES NOTARIALES Archives départementales du Bas-Rhin Mise à jour en Août 2013

PROCEDURE DE VERSEMENT D ARCHIVES NOTARIALES Archives départementales du Bas-Rhin Mise à jour en Août 2013 PROCEDURE DE VERSEMENT D ARCHIVES NOTARIALES Archives départementales du Bas-Rhin Mise à jour en Août 2013 REGLEMENTATION EN VIGUEUR - Code du Patrimoine, Livre II - partie législative (articles L-213-2

Plus en détail

- pour les personnels et les étudiant-e-s de l établissement, par la justification de leur appartenance à l Observatoire de Paris

- pour les personnels et les étudiant-e-s de l établissement, par la justification de leur appartenance à l Observatoire de Paris Règlement de la Bibliothèque de l Observatoire de Paris 1. Accès et horaires La bibliothèque de l Observatoire est une bibliothèque spécialisée ouverte aux personnels de l Observatoire ainsi qu à des lecteurs

Plus en détail

04 67 67 37 50 missionarchives@cdg34.fr. Tenue des registres des actes administratifs

04 67 67 37 50 missionarchives@cdg34.fr. Tenue des registres des actes administratifs Tenue des registres des actes administratifs Depuis le 11 juillet 2010, les registres des actes administratifs font l objet d une nouvelle réglementation qui précise les contenus des registres et les modalités

Plus en détail

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes

Code du Patrimoine. Loi du 15 juillet 2008. Décembre 2009. Archives courantes FICHE ARCHIVES N 2 LE CLASSEMENT DES ARCHIVES COURANTES Archives courantes Conseils en matière de classement (principalement pour les communes) 1. Choisir le bon conditionnement 2. Quelques conseils de

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE

ARCHIVES MUNICIPALES SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE ARCHIVES MUNICIPALES DE SAINT-PAUL-TROIS-CHATEAUX MEMOIRE VIVANTE DE VOTRE VILLE DEFINITION DES ARCHIVES Code du patrimoine Partie législative o LIVRE II : ARCHIVES TITRE Ier : RÉGIME GÉNÉRAL DES ARCHIVES

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. 2.2 Enseignants-chercheurs et personnels de l Université Paris Dauphine

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. 2.2 Enseignants-chercheurs et personnels de l Université Paris Dauphine 1 R E S E A R C H U N I V E R S I T Y RÈGLEMENT INTÉRIEUR La bibliothèque de l université a pour principale mission de faciliter l accès des étudiants et des enseignants-chercheurs à la documentation et

Plus en détail

Archives de l'université de Fribourg Procédure d'archivage et de versement

Archives de l'université de Fribourg Procédure d'archivage et de versement Archives de l'université de Fribourg Procédure d'archivage et de versement Coordonnées des Archives de l'université Les Archives de l'université se trouvent à Miséricorde dans les locaux 6000. Christine

Plus en détail

B 2 15.01. Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) Disposition générale. Titre II (3) Organisation de l archivage

B 2 15.01. Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) Disposition générale. Titre II (3) Organisation de l archivage Règlement d application de la loi sur les archives publiques (RArch) B 2 15.01 du 21 août 2001 (Entrée en vigueur : 1 er septembre 2001) Le CONSEIL D ÉTAT de la République et canton de Genève vu l article

Plus en détail

Les archives... c est quoi?

Les archives... c est quoi? Brochures de recommandations et de conseil 5 Les archives... c est quoi? Archiver... pourquoi? Archiver... comment? Archives générales du Royaume et Archives de l État dans les Provinces Section Surveillance,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 1 DIRECTIVE N 30/DEF/DGSIC portant sur la mise en œuvre de la démarche d'archivage

Plus en détail

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1).

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1). Introduction Les prochaines élections municipales, en mars 2008, vont s accompagner d une procédure réglementaire, le récolement des archives de la commune. Cette opération revêt un caractère obligatoire,

Plus en détail

REPOBLIKAN i MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana

REPOBLIKAN i MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana REPOBLIKAN i MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE LOI N 2007-019 DU 27 JUILLET 2007 relative aux archives de Madagascar EXPOSE DES MOTIFS Les archives, éléments

Plus en détail

Décret en date du 8 avril 2008 portant application de la loi n 2008-08 du 25 janvier 2008 sur la protection des données à caractère personnel

Décret en date du 8 avril 2008 portant application de la loi n 2008-08 du 25 janvier 2008 sur la protection des données à caractère personnel 8-4-2008 - Décret portant application de la loi n 2008-08 sur la protection des données à caractère personnel 1 République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Décret en date du 8 avril 2008 portant application

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéosurveillance

Charte déontologique de la vidéosurveillance Charte déontologique de la vidéosurveillance Ville de Clichy Préambule Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre davantage aux demandes sociales de sécurité et de prévention,

Plus en détail

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1

SECTION A - GÉNÉRALITÉS 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 Politique linguistique Page: A-04-1 04 - POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. MISSION DE LA SOCIÉTÉ La Société des établissements de plein air du Québec (ci-après appelée : la «Société» ou la ) est une société

Plus en détail

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés

LES OUTILS. Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés LES OUTILS Connaître et appliquer la loi Informatique et Libertés SEPTEMBRE 2011 QUE FAUT-IL DÉCLARER? Tous les fichiers informatiques contenant des données à caractère personnel sont soumis à la Loi Informatique

Plus en détail

Lcommunales. es archives

Lcommunales. es archives Lcommunales es archives rchives es archives communales Les archives sont l ensemble des documents quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique

Plus en détail

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch)

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Loi du 10 septembre 2015 Entrée en vigueur :... sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 19 al. 2, 22 al. 1 et 73 al. 3 de la Constitution

Plus en détail

Circulaire de la DACG n CRIM 08-01/G1 du 3 janvier 2008 relative au secret de la défense nationale NOR : JUSD0800121C

Circulaire de la DACG n CRIM 08-01/G1 du 3 janvier 2008 relative au secret de la défense nationale NOR : JUSD0800121C Secret de la défense nationale Circulaire de la DACG n CRIM 08-01/G1 du 3 janvier 2008 relative au secret de la défense nationale NOR : JUSD0800121C Textes source : Articles 413-5, 413-7, 413-9 à 413-12,

Plus en détail

Service Intercommunal d Aide au Classement et à la Valorisation des Archives FICHE INFORMATIVE N 2 L A COMMU N IC AT I O N DES AR C HIVES

Service Intercommunal d Aide au Classement et à la Valorisation des Archives FICHE INFORMATIVE N 2 L A COMMU N IC AT I O N DES AR C HIVES Département des Alpes -de-haute-provence CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Rue de Font de Lagier - BP 9-04130 VOLX - Tél. 04 92 70 13 00 - Fax. 04 92 70 13 01 E-Mail : courrier@cdg04.fr

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-51 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES

DELIBERATION N 2014-51 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES DELIBERATION N 2014-51 DU 12 MARS 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE PRÉAMBULE Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de SABLÉ-SUR-SARTHE

Plus en détail

Assurer le futur du passé Présentation du projet de loi sur l archivage

Assurer le futur du passé Présentation du projet de loi sur l archivage Assurer le futur du passé Présentation du projet de loi sur l archivage Conférence de presse 4 novembre 2015 La nécessité d une loi sur l archivage Une bonne gestion de l information et des archives au

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

GLOSSAIRE version 1 14 novembre 2011

GLOSSAIRE version 1 14 novembre 2011 GLOSSAIRE version 1 14 novembre 2011 Table des matières A 7 B 9 C 11 D 13 E 15 F 17 G 19 I 21 L 23 M 25 N 27 O 29 P 31 R 33 S 35 T 37 V 39 3 Introduction Le glossaire reprend les principaux termes archivistiques

Plus en détail

Dahir n 1-07-167 du 19 kaada 1428 portant promulgation de la loi n 69-99 relative aux archives. (B.O. n 5588 du 20 décembre 2007).

Dahir n 1-07-167 du 19 kaada 1428 portant promulgation de la loi n 69-99 relative aux archives. (B.O. n 5588 du 20 décembre 2007). Dahir n 1-07-167 du 19 kaada 1428 portant promulgation de la loi n 69-99 relative aux archives. (B.O. n 5588 du 20 décembre 2007). Vu la Constitution, notamment ses articles 26 et 58, Est promulguée et

Plus en détail

Archives. Argenteuil. Collecter, conserver, communiquer. des missions de service public. Archives municipales

Archives. Argenteuil. Collecter, conserver, communiquer. des missions de service public. Archives municipales Argenteuil Archives Collecter, conserver, communiquer des missions de service public Archives municipales 01 34 23 68 05 / archives@ville-argenteuil.fr Hôtel-de-Ville / 12-14 bd Léon-Feix / 95100 Argenteuil

Plus en détail

PREMIER MINISTRE PROCEDURE. Validée par le sous-directeur de la régulation. Pascal CHAUVE [ORIGINAL SIGNE]

PREMIER MINISTRE PROCEDURE. Validée par le sous-directeur de la régulation. Pascal CHAUVE [ORIGINAL SIGNE] PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 25 juin 2009 N 1632 /SGDN/DCSSI Référence : AGR/P/02.1 PROCEDURE SECURITE

Plus en détail

Association des archivistes français. Référentiel métiers. [Archiviste manager]

Association des archivistes français. Référentiel métiers. [Archiviste manager] Page1 2009 Association des archivistes français Référentiel métiers [Archiviste manager] Vous trouverez dans ce document la liste des activités, savoirs, savoir-faire et savoir-etre correspondant au métier

Plus en détail

Tableau de gestion d'archives - Préfecture du Var - FEDER version 20070403

Tableau de gestion d'archives - Préfecture du Var - FEDER version 20070403 ableau de gestion d'archives - Préfecture du Var - FEDER version 20070403 1. Présentation et historique: ABLEAU DE GESION D'ARCHIVES Préfecture du Var Direction des actions interministérielles Bureau de

Plus en détail

GESTION DES DOCUMENTS

GESTION DES DOCUMENTS 133 POLITIQUE GESTION DES DOCUMENTS OBJECTIFS Gérer les documents de la Commission scolaire en conformité avec la législation applicable et les besoins des usagers, dans un contexte de maximisation de

Plus en détail

Documents comptables et archives

Documents comptables et archives ocuments comptables et archives Les références BO n 24 du 16 juin 2005 Instruction n 2005-003 du 22-2-2005 : NOR : MENA0501142J RLR : 9-1 Instruction de tri et de conservation pour les archives reçues

Plus en détail

RECUEIL DES DURÉES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DE GESTION (CALENDRIER DE CONSERVATION)

RECUEIL DES DURÉES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DE GESTION (CALENDRIER DE CONSERVATION) RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE RECUEIL DES DURÉES DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DE GESTION (CALENDRIER DE CONSERVATION) Janvier 2009 Table des matières 1) Introduction a) Présentation 2 b) Utilisation

Plus en détail

1. Inscription au concours

1. Inscription au concours RC BA Le présent règlement régit les concours d admission dans les programmes : - Bachelor en Management (Diplôme «Iseme») - Bachelor en Développement Commercial (Diplôme «Ecole de Commerce et de Gestion»)

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à BLOTZHEIM

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à BLOTZHEIM Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à BLOTZHEIM Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de BLOTZHEIM a décidé

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Les principes généraux du droit d accès aux données de santé aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de

Plus en détail

Comores. Décret sur les dessins et modèles. Titre 1 - Formalités du dépôt

Comores. Décret sur les dessins et modèles. Titre 1 - Formalités du dépôt Comores Décret sur les dessins et modèles Décret du 26 juin 1911 [NB - Décret du 26 juin 1911 portant règlement d administration publique pour l exécution de la loi du 14 juillet 1909 sur les dessins et

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ECOLE DU VAL DE GRACE BUREAU DES CONCOURS NOTICE relative au concours d admission d élèves officiers praticiens à l École de Santé des Armées CONCOURS 2015 (catégorie 1 ére année

Plus en détail

REGLES COMMUNES AUX EXAMENS

REGLES COMMUNES AUX EXAMENS REGLES COMMUNES AUX EXAMENS Ces règles constituent un cadre de référence pour l organisation des examens au sein de l université de Caen Basse-Normandie conformément aux textes réglementaires. Elles rappellent

Plus en détail

DECRET N 2006-596 DU 10 JUILLET 2006, PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA DIRECTION DES ARCHIVES DU SENEGAL RAPPORT DE PRESENTATION

DECRET N 2006-596 DU 10 JUILLET 2006, PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA DIRECTION DES ARCHIVES DU SENEGAL RAPPORT DE PRESENTATION DECRET N 2006-596 DU 10 JUILLET 2006, PORTANT ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA DIRECTION DES ARCHIVES DU SENEGAL RAPPORT DE PRESENTATION Aujourd hui, les avancées démocratiques enregistrées dans notre

Plus en détail

Le service éducatif des Archives départementales du Val-d'Oise : un partenaire ressource

Le service éducatif des Archives départementales du Val-d'Oise : un partenaire ressource Le service éducatif des Archives départementales du Val-d'Oise : un partenaire ressource Matières concernées : Histoire-Géographie, Lettres, Latin, Arts, Biologie. Enseignements d'exploration : Patrimoine,

Plus en détail

Procédures pour le versement d'archives aux Archives d'etat de Genève 11 septembre 2009

Procédures pour le versement d'archives aux Archives d'etat de Genève 11 septembre 2009 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des Institutions Archives d'etat Procédures pour le versement d'archives aux Archives d'etat de Genève 11 septembre 2009 TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION ET

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 13 mars 2015 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 13 mars 2015 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 13 mars 2015 Adopté SANTÉ - (N 2302) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE 47 N o AS1373 Substituer aux alinéas 1 à 52 les soixante-quatorze alinéas suivants :

Plus en détail

instruction du 18 février 2003

instruction du 18 février 2003 99 année service téléphone document 2003 drhrs/dorh 01 41 41 84 01 RH 12 cab/sna 01 55 44 01 43 permanent instruction du 18 février 2003 Règles d archivage et de communication des dossiers de personnel

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire Responsabilité de gestion : Secrétariat général Date d approbation : 24 avril 1979 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 24 avril 1995 Date

Plus en détail

Dans ce cadre législatif et réglementaire, les dossiers de personnel ont leur place.

Dans ce cadre législatif et réglementaire, les dossiers de personnel ont leur place. irculaire FP/3 n 1821 du 20 octobre 1993 relative aux instructions pour le versement, le tri et la conservation des dossiers de personnel NOR : FPPA9330043 Annexes: deux tableaux. Le ministre de la culture

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE VILLE D ACTON VALE POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE Adoption : 04 août 2008 Mise en vigueur : 01 septembre 2008 Amendement : 1. Présentation La présente politique vise à assurer la gestion documentaire

Plus en détail

DEMANDE D ECHANGE D UN PERMIS DE CONDUIRE DELIVRE PAR UN ETAT HORS UNION EUROPEENNE

DEMANDE D ECHANGE D UN PERMIS DE CONDUIRE DELIVRE PAR UN ETAT HORS UNION EUROPEENNE MAJ 06/2015 -- DIRECTION DE LA CITOYENNETE BUREAU DES TITRES Pôle des usagers de la route Permis de conduire DEMANDE D ECHANGE D UN PERMIS DE CONDUIRE DELIVRE PAR UN ETAT HORS UNION EUROPEENNE PROCEDURE

Plus en détail

GERER SES DOSSIERS PAPIER P INFORMATIQUES (EXTRAIT DES FICHES PRATIQUES DU PIAF)

GERER SES DOSSIERS PAPIER P INFORMATIQUES (EXTRAIT DES FICHES PRATIQUES DU PIAF) FICHE ARCHIVES N 21 GERER SES DOSSIERS PAPIER P ET INFORMATIQUES (EXTRAIT DES FICHES PRATIQUES DU PIAF) Gérer ses dossiers? 1. Tenir ses dossiers papier en ordre 2. Gérer ses dossiers sur ordinateur Actualités

Plus en détail

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié N 50729#02 L invention de salarié REPèREs Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié titre chapitre L invention de salarié Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de

Plus en détail

SOMMAIRE I. INTRODUCTION

SOMMAIRE I. INTRODUCTION SERVICE HYGIENE ET SECURITE Bâtiment ESCLANGON RDC Porte R16 Case courier n 199 hygiene.securite@upmc.fr 01 44 27 59 55 MANUEL DE FORMATION Logiciel EVRP Partie 1 : Elaboration du document unique (DU)

Plus en détail

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques est définie comme une utilisation à d autres

Plus en détail

L'administrateur général

L'administrateur général Rue de Trèves 70 B-1000 Bruxelles L'administrateur général Expéditeur ONAFTS Rue de Trèves 70 B-1000 Bruxelles date 14.04.2011 votre réf. contact Vincentia Michiels Johan Buyck attachés téléphone 02-237

Plus en détail

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE JOURNEE PORTES OUVETRES Jeudi 27 septembre 2012 DEMATERIALISATION DES ARCHIVES Pour un meilleur accès à l information 1 PLAN Archivage

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 132/CF/MINEFI/CM. Relative aux techniques et procédures de la Comptabilité-Matières

LETTRE CIRCULAIRE N 132/CF/MINEFI/CM. Relative aux techniques et procédures de la Comptabilité-Matières MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ----------- REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix-Travail-Patrie ------------ DIRECTION DE LA COMPTABILITE- MATIERES ------------ LETTRE CIRCULAIRE N 132/CF/MINEFI/CM Relative

Plus en détail

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Être prêt pour le 1 er janvier 2015 II. Procédures administratives La loi du 11 février 2005 relative aux personnes handicapées a prévu

Plus en détail

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Les installations de stockage de déchets inertes ISDI 1 er et 2 décembre 2014 DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Références règlementaires : Directive

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SPORTS Décret n o 2011-58 du 13 janvier 2011 relatif aux sanctions disciplinaires en matière de lutte contre le dopage NOR : SPOV1017568D Le

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES PREAMBULE Le règlement financier de la Fédération est un outil de gestion comptable et financière. Il vise à définir l organisation

Plus en détail

152.1. Loi fédérale sur l archivage. (LAr) Dispositions générales. du 26 juin 1998 (Etat le 1 er août 2008)

152.1. Loi fédérale sur l archivage. (LAr) Dispositions générales. du 26 juin 1998 (Etat le 1 er août 2008) Loi fédérale sur l archivage (LAr) 152.1 du 26 juin 1998 (Etat le 1 er août 2008) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 85, ch. 1, de la constitution 1, vu le message du Conseil fédéral

Plus en détail

GUIDE DE L USAGER POUR LA GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ACTIFS ET SEMI-ACTIFS Version 3. Par Carole Saulnier

GUIDE DE L USAGER POUR LA GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ACTIFS ET SEMI-ACTIFS Version 3. Par Carole Saulnier GUIDE DE L USAGER POUR LA GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS ACTIFS ET SEMI-ACTIFS Version 3 Par Carole Saulnier Division des archives Université Laval TABLE DES MATIÈRES Avant-propos -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LES ARCHIVES. L.R.T.N.-O. 1988, ch. A-6. (Mise à jour le : 13 août 2012)

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LES ARCHIVES. L.R.T.N.-O. 1988, ch. A-6. (Mise à jour le : 13 août 2012) CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA LOI SUR LES ARCHIVES (Mise à jour le : 13 août 2012) MODIFIÉE PAR LES LOIS DU NUNAVUT SUIVANTES : L.Nun. 2007, ch. 8, art. 2 art. 2 en vigueur le 8 novembre 2007 L.Nun.

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DEPARTEMENT COMMUNICATION INFORMATION ET DEBAT PUBLIC UNITE INFORMATION EDITION

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE PARTICULIÈRE ET DU DOSSIER PROFESSIONNEL DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES 209 GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE, DU DOSSIER D AIDE DE L ÉLÈVE AU SECTEUR DES JEUNES TABLE DES MATIÈRES Pages OBJECTIFS... 1 SECTION I - CLAUSES INTERPRÉTATIVES... 1 SECTION II - DISPOSITIONS GÉNÉRALES...

Plus en détail

1 - Les conditions légales et réglementaires

1 - Les conditions légales et réglementaires LES REMPLACEMENTS 1. Les conditions légales et réglementaires 2. Formalités diverses - obligations 3. Responsabilités du médecin remplacé et du médecin remplaçant 1 1 - Les conditions légales et réglementaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Marchés publics et archives

Marchés publics et archives Marchés publics et archives Comment classer les documents relatifs aux marchés publics? Quels documents faut-il garder? Combien de temps les conserver? Ces nombreuses questions reviennent fréquemment.

Plus en détail

Procédure de destruction des documents confidentiels

Procédure de destruction des documents confidentiels Procédure de destruction des documents confidentiels Adoptée par l'assemblée de direction du 19 mai 2015 (ADD-588-581) 1 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 2 2 ÉNONCÉ DE PRINCIPE... 2 3 CADRE JURIDIQUE

Plus en détail

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux archivistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en archives pour des

Plus en détail