VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION"

Transcription

1 VILLE DE GENNEVILLIERS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS 2011/2015 PLAN D ACTION DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT GENNEVILLIERS PROPRETE 1

2 THEME 1 : SENSIBILISATION DES PUBLICS A LA PREVENTION Opération de sensibilisation «caddy-malin» 3 Promotion du compostage 4 Création d un module «Prévention» sur le site internet de la 5 Opération de sensibilisation «gaspillage alimentaire» 6 THEME 2 : ACTIONS EMBLEMATIQUES NATIONALES Distribution de l autocollant Stop Pub auprès des habitants 7 Promotion du compostage domestique 8 Promotion du compostage collectif 9 THEME 3 : EVITEMENT DE LA PRODUCTION DE DECHETS Promotion de l eau du robinet 10 Promotion d un Noël Durable 11 Promotion du réemploi 12 Mise en place de la collecte des textiles 13 Etude pour la création d une boutique Le Relais 14 Promotion des «couches lavables» 15 THEME 4 : ACTIONS DE PREVENTION QUANTITATIVES DES DECHETS DES ENTREPRISES OU ACTIONS DE PREVENTION QUALITATIVES Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des entreprises en partenariat avec la CCIP 16 Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des artisans-commerçants en partenariat avec la CMA92 17 Elaboration d un guide de bonnes pratiques des entreprises 18 Sensibilisation des salariés des entreprises 19 THEME 5 : ACTIONS ECO EXEMPLAIRES DES COLLECTIVITES Diminuer le gaspillage alimentaire au sein de l administration 20 Elaboration d un plan de communication 21 Diminution de la consommation de papier dans les services administratifs 22 Diminution de la consommation de gobelet de café dans les services municipaux 23 Edition d un guide éco-responsable pour l organisation des manifestations 24 Promotion du compostage au sein des établissements scolaires et centres de loisir 25 Récupération des piles usagées 26 PLANNING DE REALISATION DES ACTIONS DE PREVENTION 2011/2015 ET BUDGET PREVISIONNEL 27 TABLEAU DE BORD DU PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION 28 Indicateurs d activité et d impact du Programme local de prévention 28 Indicateurs d activité et d impact des actions du Programme local de prévention 29 2

3 Thème 1 : sensibilisation des publics à la prévention Fiche Action n 1/ Opération de sensibilisation «CADDY MALIN» Etat d avancement : action en cours Date de lancement : novembre 2009 au sein de Carrefour et Leclerc Il s agit de sensibiliser les ménages aux achats malins dans les grandes surfaces grâce à la tenue d un stand présentant des caddies comparatifs et à la distribution d une brochure de sensibilisation à l éco-consommation. * Image de l Ademe Encourager les achats de produits pauvres en déchets Montrer que les achats éco-responsables ne coûtent pas plus cher Développer la responsabilité et les possibilités d intervention des consommateurs qui sont souvent rejetées par ignorance ou par facilité Sensibiliser les gérants de magasins sur l offre des produits éco-responsables. Nombre de stands/animations réalisées Nombre de visite Identifier les enseignes de la grande distribution Créer un partenariat avec la grande distribution Approfondir conjointement l action Réaliser l action (caddy malin) Exposition achats responsables REGION IDF Grandes surfaces Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : animations, stands Animateur de l action : Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC (édition du carnet malin) 3

4 Thème 1 : sensibilisation des publics à la prévention Fiche Action n 2/ Promotion du compostage Etat d avancement : action en cours Date de lancement : avril 2011 Il s agit de sensibiliser les habitants aux compostages grâce à la tenue d un stand présentant le kit SYCTOM et à la distribution d un guide. Encourager les habitants à s équiper d un composteur pour réduire la part fermentescible contenue dans les ordures ménagères Sensibiliser à l utilisation du compost naturel pour le jardin et à revenir à des procédés naturels (exemple : tondeuse mulching, ) Nombre de stands/animations réalisées Nombre de visite Utiliser le kit compostage du SYCTOM Créer un partenariat avec la grande distribution Inscription à une manifestation Réaliser l action Utilisation du kit compostage fourni par le SYCTOM SYCTOM Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : animations, stands Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : le coût du matériel a été pris en charge par le SYCTOM 4

5 Thème 1 : sensibilisation des publics à la prévention Fiche Action n 3/ Création d un module «Prévention» sur le site internet de la Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2014 Développer sur le site internet de la un module spécifique dédié à la prévention des déchets, et au conseil dans le domaine de l éco consommation et du réemploi à destination des habitants. Fournir aux habitants des informations aussi exhaustives que possible sur tous les domaines concernant la prévention des déchets. Ex : conseils d achat, mise en ligne du guide du réemploi, liste d associations, date et lieu des manifestations, Nombre de visite de la page internet Etat des lieux de sites existants Rencontre avec la Direction de l information et de la communication/ service multimédia Création de la page prévention Mise en ligne Evaluation Internet Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : de la page internet par la Direction de l information et de la communication/ service multimédia en partenariat avec le service Gennevilliers Propreté Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : la page internet sera réalisée en interne donc aucun coût. 5

6 Thème 1 : sensibilisation des publics à la prévention Fiche Action n 4/ Opération de sensibilisation «gaspillage alimentaire» Etat d avancement : action en cours Date de lancement : novembre 2010 Il s agit, par le biais d une campagne d information sur le gaspillage alimentaire à travers la cuisine anti-gaspi du SYCTOM, de sensibiliser les habitants à la quantité de nourriture jetée et à des gestes simples. Diminuer le gaspillage alimentaire retrouvé dans les conteneurs à ordures ménagères résiduelles. Nombre de stands/animations réalisées Nombre de visite Utiliser le kit cuisine anti-gaspillage du SYCTOM Inscription à une manifestation Réaliser l action Utilisation du kit cuisine anti-gaspillage fourni par le SYCTOM REGION IDF SYCTOM Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : animations, stands Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC (serviette de table, guide de recette, ) 6

7 Thème 2 : Actions emblématiques nationales Fiche Action n 1/ Distribution de l autocollant «Stop Pub» auprès des habitants Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Promouvoir l utilisation et la diffusion d autocollants «Stop Pub» afin de permettre aux habitants de ne plus recevoir les Imprimés Non Sollicités (INS) dans leurs boîtes aux lettres si tel est leur choix. Doter 25% des foyers en 2015 en stop pub. Flux évité Nombre d autocollants distribués Nombre de boîtes aux lettres équipées Quantité de papier évité Faire réaliser un autocollant «Stop Pub» Commander puis distribuer «Stop Pub» à travers le Gen Mag Informer en parallèle les metteurs identifiés préalablement Suivre l évolution des boîtes aux lettres équipées tous les 2 ans Autocollants, affiches REGION IDF SYCTOM Metteurs Mobilisation des partenaires et citoyens : courrier d information, site internet et article dans le Gen Mag Mise en œuvre de l action : courrier adressé aux metteurs, diffusion des autocollants via le Gen Mag Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC 7

8 Thème 2 : Actions emblématiques nationales Fiche Action n 2/ Promotion du compostage domestique Etat d avancement : action en cours Date de lancement : avril 2011 Promouvoir la pratique du compostage domestique. La sensibilise et fournit gratuitement les composteurs auprès des habitants et autres. Réduire les déchets végétaux et les OMR traités par la Flux évité Nombre de composteurs distribués Nombre de foyers équipés Quantité de déchets ménagers fermentescibles Commander des composteurs via l opération composteurs en 2014 du SYCTOM Distribution annuelle des composteurs lors de la semaine du développement durable avec signature de la charte Suivi et évaluation Guide pratique du compostage pour les habitants, exposition (kit compostage SYCTOM), formations à l habitant par les deux maîtres composteurs REGION IDF SYCTOM Mobilisation des partenaires et citoyens : courrier, contact téléphonique Mise en œuvre de l action : rencontre, commande, mise à disposition des outils de communication Animateur de l action : Maîtres composteurs Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC 8

9 Thème 2 : Actions emblématiques nationales Fiche Action n 3/ Promotion du compostage collectif Etat d avancement : action en cours Date de lancement : avril 2011 Promouvoir la pratique du compostage domestique en milieux collectifs. La accompagne les résidences volontaires à développer le compostage en pied d immeuble en mettant en place les composteurs et en sensibilisant les habitants concernés. Réduire les déchets végétaux et les OMR traités par la Flux évité Nombre de résidences impliquées Nombre de foyers impliqués Quantité de déchets ménagers fermentescibles Créer un partenariat avec les bailleurs et/ou syndics intéressés Rencontre du relais et/ou des habitants volontaires Signature d une charte d engagement et de suivi entre les partenaires Mise en place des composteurs, formations aux habitants Suivi des résidences engagées Guide pratique du compostage pour les habitants, exposition (kit compostage SYCTOM), formations à l habitant par les deux maîtres composteurs REGION IDF SYCTOM Bailleur/Syndic Mobilisation des partenaires et citoyens : courrier, contact téléphonique Mise en œuvre de l action : rencontre, réunion d information, commande, mise à disposition des outils de communication, inauguration des sites Animateur de l action : Maîtres composteurs Budget estimatif (hors frais de personnel) : compris dans le budget compostage domestique 9

10 Thème 3 : Evitement de la production de déchets Fiche Action n 1/ Promotion de l eau du robinet Etat d avancement : action en cours Date de lancement : novembre 2011 Promouvoir l eau du robinet via des animations grands publics de type «bar à eaux» Diminuer les quantités d emballages (bouteilles d eau) Flux évité Nombre de stands/animations réalisées Nombre de carafe d eau distribuée Quantité d emballage évité Elaboration d outils de communication Animation «bar à eau» Exposition promotion de l eau du robinet, carafe à eau à offrir et gobelet réutilisable pour le bar à eau. REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : animations, stands Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC pour les carafes et gobelets, 2500 TTC pour l exposition 10

11 Thème 3 : Evitement de la production de déchets Fiche Action n 2/ Promotion d un Noël Durable Etat d avancement : action en cours Date de lancement : décembre 2010 Il s agit de faire prendre conscience de l importance de la prévention de la production des déchets lors de moments privilégiés pour sensibiliser les habitants à un Noël durable et mettre en œuvre, selon ses s et sans contraintes fortes, quelques gestes utiles. Diminuer les quantités d emballages dans les OMA et Encombrants Nombre d exemplaires du Gen Mag distribués Recenser les conseils pratiques à adopter (site de l ) Réaliser un article dans le Gen Mag et créer une page internet sur le site de la Ville Distribuer le Gen Mag Quantifier le nombre d exemplaires distribués pour le Gen Mag et le nombre de pages internet visités Article et page internet Mobilisation des partenaires et citoyens : site internet et article dans le Gen Mag Mise en œuvre de l action : rédaction de l article et de la page internet Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : la rédaction et la du site s effectueront en interne. 11

12 Thème 3 : Evitement de la production de déchets Fiche Action n 3/ Promotion du réemploi Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2015 Mettre en ligne sur le site internet de la «un guide du réemploi» du SYCTOM ou de la région pour favoriser le don, l échange et la réparation d objets. Sensibiliser les habitants à la réutilisation, prolonger la durée de vie d un objet encore utilisable Taux de fréquentation de la page internet flux évité Quantité de déchets ménagers, encombrants évité Recenser les guides existants ou à venir Mise en place de la rubrique sur le site Internet/ Edition du guide Promotion de l existence de ce guide à travers les différents médias (Gen Mag, site internet) Evaluer (Taux de fréquentation de la page internet, ) Le guide du réemploi créé par le SYCTOM et/ou la région Ile de France SYCTOM et REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : de la page internet par la Direction de l information et de la communication/ service multimédia en partenariat avec le service Gennevilliers Propreté et reproduction du guide Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC de frais de reproduction 12

13 Thème 3 : Evitement de la production de déchets Fiche Action n 4/ Mise en place de la collecte des textiles Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Action de détournement visant à réduire la quantité de vêtements réutilisables se trouvant dans le flux OM résiduelles ou encombrants vers des bornes textiles d apport volontaires mises en place sur la Ville de Gennevilliers. Cette action ne devra pas venir en concurrence avec l action des associations caritatives. La communication envers les habitants devra d une part mentionner le fait que les vêtements déposés dans les bornes devront être en bon état et donner aussi la possibilité d apporter les vêtements dans des associations caritatives (dont les coordonnées seront communiquées sur le site internet ainsi que dans lors de la promotion de la mise en place de ces conteneurs). Développer la récupération des textiles et détourner le flux textile des OMR tout en améliorant le réemploi Doter la ville de Gennevilliers de 20 conteneurs à vêtements Nombre de bornes implantées flux évité Quantité de textile détourné Rencontre avec les deux éco-organismes Eco-textile et le Relais Désignation du ou des titulaires de la prestation. Signature d une convention avec l Eco-organisme retenu. Etude définissant l implantation des bornes Installation des bornes Suivi des bornes et évaluation Article dans le Gen Mag et site internet Ecotextile Le Relais SYCTOM Mobilisation des partenaires et citoyens : courrier, réunion Mise en œuvre de l action : Implantation des bornes Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : de communication 13

14 Thème 3 : Evitement de la production de déchets Fiche Action n 5/ Etude pour la création d une boutique Le Relais Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2013 Etudier la faisabilité de créer une boutique de vêtement de seconde main. Cette action aurait l avantage de proposer à la fois de l emploi en réinsertion à travers Le Relais ainsi que des vêtements en bon état à des prix attractifs pour une population ayant un revenu faible. Détourner le flux textile des OMR tout en améliorant le réemploi par la création d emploi Permettre à des habitants à faible revenu de pouvoir acheter des vêtements à un prix attractif Nombre de client Sensibiliser le service économique, le PLIE et les élus de la possibilité d implanter ce type de boutique Etude de faisabilité Création ou non de la boutique Article dans le Gen Mag et site internet Bailleur Le Relais REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : courriers, réunions Mise en œuvre de l action : Implantation ou non de la boutique Animateur de l action : Pôle Déchets/DPE Budget estimatif (hors frais de personnel) : Le montage financier sera fourni après l étude 14

15 Thème 3 : Evitement de la production de déchets Fiche Action n 6/ Promotion des couches lavables Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2014 Promouvoir l utilisation des couches lavables via des réunions grands publics par l intermédiaire d une association Sensibiliser les habitants et les crèches, haltes garderies à l utilisation des couches lavables et diminuer la quantité d OMR. Flux évité Nombre de réunions réalisées Nombre d habitants participants Diminution des OMR Prise de contact avec une association réalisant la promotion des couches lavables Définir les modalités d intervention de cette association auprès des habitants et services communaux ou départementaux Réaliser l action Evaluer A étudier avec l association SYCTOM REGION IDF Association Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : de réunions de sensibilisation Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : 5000 TTC pour l association 15

16 Thème 4 : Actions de prévention quantitatives des déchets des entreprises ou actions de prévention qualitatives Fiche Action n 1/ Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des entreprises en partenariat avec la CCIP Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Sensibiliser les entreprises à la réduction des déchets et d une démarche de diagnostic déchets (état des lieux + plan d action) par la suite pour celles les plus motivées. Sensibiliser les acteurs économiques à une meilleure gestion de leurs déchets Nombre d entreprises sensibilisées Nombre d entreprises réalisant un diagnostic Identification des entreprises Sensibilisation des entreprises Réalisation du diagnostic pour 5 entreprises par an Suivi des entreprises A voir avec la CCIP92 SYCTOM REGION IDF CCIP92 Mobilisation des partenaires et citoyens : rendez-vous avec les responsables des entreprises, courriers, article dans la lettre économique Mise en œuvre de l action : des réunions de sensibilisation et lancement des diagnostics déchets Animateur de l action : Pôle Déchets/service économique Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC dont 50% pris en charge par la Ville de Gennevilliers 16

17 Thème 4 : Actions de prévention quantitatives des déchets des entreprises ou actions de prévention qualitatives Fiche Action n 2/ Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des artisans-commerçants en partenariat avec la CMA92 Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Sensibiliser les artisans-commerçants à la réduction des déchets et d une démarche de diagnostic déchets (rappel des normes, prescriptions sur les déchets dangereux) ciblés par la. Sensibiliser les artisans-commerçants à une meilleure gestion de leurs déchets Nombre d artisans-commerçants réalisant un diagnostic Identification des artisans-commerçants Réalisation du diagnostic pour 20 artisans commerçants par an Suivi des artisans-commerçants A voir avec la CMA92 SYCTOM REGION IDF CMA92 Mobilisation des partenaires et citoyens : rendez-vous avec les artisans-commerçants, courriers Mise en œuvre de l action : des diagnostics déchets Animateur de l action : Pôle Déchets/service économique Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC soit /an pour 20 diagnostics annuels 17

18 Thème 4 : Actions de prévention quantitatives des déchets des entreprises ou actions de prévention qualitatives Fiche Action n 3/ Elaboration d un guide de bonnes pratiques des entreprises Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Mise en réseau des bonnes pratiques déjà engagées par les entreprises du territoire. La mise en valeur des entreprises ayant déjà réalisé des actions liées à la prévention des déchets et la mise en réseau avec celles intéressées. Nombre de fiches actions Nombre d entreprises sollicitant le réseau Recensement des actions Réalisation des fiches actions et validation par les entreprises concernées Mise en ligne de ces fiches Interface entreprises/entreprises via le Pôle Déchets Evaluation Les fiches actions Mobilisation des partenaires et citoyens : rendez-vous avec les entreprises, courriers, article dans la lettre économique Mise en œuvre de l action : création d une page «prévention des déchets» dans la rubrique service économique, interface géré par le Pôle Déchets Valorisation des résultats : article dans le Gen Mag, site Internet et lettre économique Animateur de l action : Pôle Déchets/service économique Budget estimatif (hors frais de personnel) : Aucun coût 18

19 Thème 4 : Actions de prévention quantitatives des déchets des entreprises ou actions de prévention qualitatives Fiche Action n 4/ Sensibilisation des salariés des entreprises Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Mise à la disposition des entreprises, des expositions que possède la sur la thématique de la réduction des déchets. La sensibilisation des salariées lors de la mise en œuvre d actions telles que la mise en place de fontaine à eau du robinet, la mise en place d un composteur,. Nombre de jour ou les expositions sont prêtées Nombre d entreprises sollicitant les expositions Faire connaître les différentes expositions Prêt du matériel Evaluation Les expositions sur les grandes thématiques telles que la promotion de l eau du robinet, le gaspillage alimentaire,. Mobilisation des partenaires et citoyens : rendez-vous avec les entreprises, article dans la lettre économique Mise en œuvre de l action : Mise en place des expositions Valorisation des résultats : article dans le Gen Mag, site Internet et lettre économique Animateur de l action : Pôle Déchets/service économique Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC 19

20 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 1/ Diminuer le «Gaspillage Alimentaire» au sein de l administration Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Limiter le gaspillage alimentaire en fournissant un maximum d information à la future cuisine centrale intercommunale. Fournir les effectifs au plus proche des établissements scolaires (gestion interactive), et ceux des centres de loisirs par les services de la Ville chargés de gérer cela à la cuisine centrale intercommunale qui limitera ainsi les pertes. Un chauffeur assurera les rectifications journalières des repas. La cuisine centrale intercommunale travaillera en liaison froide avec des process de fabrication qui permettront de générer une date limite de consommation sur plusieurs jours (DLC) et donc de diminuer le gaspillage. Nombre de repas servis Flux évité Diminuer les OMR Création de la cuisine centrale intercommunale Démarrage de l action en septembre 2012 Evaluation Aucun Syndicat intercommunal (Saint Ouen, Villepinte, Gennevilliers) Mobilisation des partenaires et citoyens : réunions avec les services concernés et le personnel Mise en œuvre de l action : lancement de la cuisine centrale intercommunale Valorisation des résultats : article dans acteurs et le Gen mag, et site Internet/Intranet Animateur de l action : Service Restauration Budget estimatif (hors frais de personnel) : le coût de la de la structure est pris en charge par le syndicat créé pour l occasion. 20

21 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 2/ Elaboration d un plan de communication Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2012 Mise en place d une stratégie de communication en partenariat avec le service communication pour coordonner l ensemble des actions concernant le programme de prévention des déchets mais également de créer des outils de communication dédiés à ce programme et coordonner cette communication avec celle du tri. Créer une identité visuelle du programme de prévention des déchets pour les habitants afin de permettre une meilleure identification du projet et des actions qui en découlent. Nombre d outils créés Nombre d articles créés Création d un plan de communication Création de l identité visuelle Création des outils de communication Lancement d une campagne de promotion du programme de prévention des déchets Création d outils de communication (articles, identité visuelle, campagne de publicité, ) SYCTOM REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres, réunions Mise en œuvre de l action : du plan de communication, des outils et de l identité visuelle par le service communication en partenariat avec le service Gennevilliers Propreté Animateur de l action : Pôle Déchets/Direction de la communication Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC 21

22 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 3/ Diminution de la consommation de papier dans les services administratifs Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2014 Mise en œuvre, auprès de l ensemble du personnel des services de la Ville, des actions destinées à réduire l utilisation du papier dans les bureaux. Crédibiliser la démarche d exemplarité flux évité Nombre d actions mise en œuvre dans les services Nombre d agents sensibilisés Diminuer les OMA Sensibilisation du personnel par les ambassadeurs du tri Renouvellement du matériel informatique et/ou modification des fonctions impressions par défaut Modifier le comportement en développant la dématérialisation et l archivage sur support électronique Mise en œuvre des actions Création d outils de communication (articles, identité visuelle, campagne de publicité, ) REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : réunions avec le personnel Mise en œuvre de l action : communication auprès de chaque agent par les ambassadeurs du tri Valorisation des résultats : article dans acteurs et Gen Mag, site internet et intranet Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : aucun coût supplémentaire 22

23 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 4/ Diminution de la consommation de gobelet de café dans les services municipaux Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2013 Modifier l ensemble des machines à café présentent au sein des services municipaux par des machines ayant des capteurs à mugg et faire la promotion de cette installation par la fourniture d un mugg aux agents. Sensibiliser les agents à la réduction des déchets à travers des messages présents sur le mugg et par le geste d éviter la consommation de gobelet jetable. flux évité Nombre de machine changée Nombre de gobelet consommé Diminuer les OMR Recenser l ensemble des machines présentent dans les services municipaux Obtenir la quantité de gobelet consommé Mise en place des nouvelles machines à capteur Sensibiliser l ensemble des agents à travers la distribution d un mugg Evaluation Changement des machines à café, création d un mugg Prestataires machine à café REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : réunions avec le personnel Mise en œuvre de l action : communication auprès de chaque agent et distribution des muggs Valorisation des résultats : article dans acteurs et Gen Mag, site internet et intranet Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC pour la de mugg 23

24 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 5/ Edition d un guide éco-responsable pour l organisation des manifestations Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2015 Editer un guide à l attention des différents acteurs réalisant des manifestations sur la (OTSI, service Fêtes et Cérémonies, antennes de quartier, service des sports, ) leur conseillant d appliquer certains éco-gestes lors de la d un évènement afin de diminuer les quantités de déchets produits. Donner aux acteurs les informations nécessaires pour qu ils puissent organiser un évènement en tenant compte de la réduction des déchets. flux évité Edition du guide Nombre d évènement réalisé Diminuer les OMA Recenser les guides existants ou à venir Créer le guide Diffuser et sensibiliser Articles dans le Gen Mag et sur le site Internet Evaluer Le guide éco-responsable pour l organisation des manifestations REGION IDF Mobilisation des partenaires et citoyens : rencontres Mise en œuvre de l action : édition du guide Valorisation des résultats : article dans le Gen Mag et site Internet Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC pour la création du guide 24

25 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 6/ Mise en place du compostage au sein des établissements scolaires et centres de loisir Etat d avancement : action en cours Date de lancement : avril 2011 Promouvoir la pratique du compostage domestique en milieu scolaire et centres de loisir. La Ville de Gennevilliers accompagne les écoles et centres de loisir volontaires à développer le compostage au sein de leur établissement en mettant en place les composteurs et en sensibilisant le personnel concerné. Réduire la part fermentescible contenue dans les OMR traités par la et sensibiliser les enfants Flux évité Nombre d écoles et centres de loisirs impliqués Nombre d enfants impliqués Quantité de déchets ménagers fermentescibles Sensibilisation d enseignants voir élèves porteurs d un projet Commande des composteurs Distribution des composteurs et signature de la charte Animer et suivre l évolution du projet au quotidien avec les maîtres composteurs Guide pratique du compostage pour les habitants, exposition (kit compostage SYCTOM), formations des élèves et enseignants par les deux maîtres composteurs REGION IDF SYCTOM Ecole Mobilisation des partenaires et citoyens : contact téléphonique, rencontre Mise en œuvre de l action : sensibilisation, commande, mise à disposition des outils de communication Valorisation des résultats : Gen Mag article dans le journal de et site Internet Animateur de l action : Maîtres composteurs Budget estimatif (hors frais de personnel) : compris dans le budget compostage domestique 25

26 Thème 5 : Actions Eco-exemplaires des collectivités Fiche Action n 7/ Récupération des piles usagées Etat d avancement : action prévisionnelle Date de lancement : 2013 Equiper la majorité des établissements communaux de réceptacle à piles usagées et de profiter de ce point pour promouvoir les piles rechargeables. Développer la récupération des piles usagées et détourner ce flux des OMR tout en faisant la promotion des piles rechargeables. Nombre de points implantés flux évité Diminution des OMR et de la nocivité Recensement de l ensemble des établissements communaux Contacter les responsables de ces établissements Contacter l Eco-organisme et définir les modalités de mise en place et de collecte Mise en place des réceptacles Evaluer Article dans le Gen Mag et site internet COREPILES/ SCRELEC Mobilisation des partenaires et citoyens : contacts téléphonique, rencontres Mise en œuvre de l action : Implantation des réceptacles Animateur de l action : Pôle Déchets Budget estimatif (hors frais de personnel) : TTC pour des frais de communication 26

27 PLANNING DE REALISATION DES ACTIONS DE PREVENTION 2011/2015 ET BUDGET PREVISIONNEL Budget prévisionnel (hors frais de personnel et subvention) Prorata du temps de travail Pôle Déchets THEME 1 : SENSIBILISATION DES PUBLICS A LA PREVENTION Opération de sensibilisation «caddy-malin» % Promotion du compostage 0 1% Création d un module «Prévention» sur le site 0 1% internet de la Opération de sensibilisation «gaspillage alimentaire» % THEME 2 : ACTIONS EMBLEMATIQUES NATIONALES Distribution de l autocollant Stop Pub auprès des habitants % Promotion du compostage domestique 10% Promotion du compostage collectif 10% THEME 3 : EVITEMENT DE LA PRODUCTION DE DECHETS Promotion de l eau du robinet % Promotion d un Noël Durable 0 2% Promotion du réemploi % Mise en place de la collecte des textiles % Etude pour la création d une boutique Le Relais Attente du montage financier Promotion des «couches lavables» % THEME 4 : ACTIONS DE PREVENTION QUANTITATIVES DES DECHETS DES ENTREPRISES OU ACTIONS DE PREVENTION QUALITATIVES Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des entreprises en partenariat avec la CCIP Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des artisans-commerçants en partenariat avec la CMA92 2% % % Elaboration d un guide de bonnes pratiques des entreprises 0 5% Sensibilisation des salariés des entreprises % THEME 5 : ACTIONS ECO EXEMPLAIRES DES COLLECTIVITES Diminuer le gaspillage alimentaire au sein de l administration 0 1% Elaboration d un plan de communication % Diminution de la consommation de papier dans les services administratifs 0 5% Diminution de la consommation de gobelet de café dans les services municipaux % Edition d un guide éco-responsable pour l organisation des manifestations % Promotion du compostage au sein des établissements scolaires et des centres de loisir Compris dans le coût compostage domestique Récupération des piles usagées % TOTAL % 2% 27

28 TABLEAU DE BORD DU PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION Indicateurs d activité et d impact du Programme local de prévention Libellé de l indicateur du PLP Unité de mesure Méthode de mesure Année de Objectifs Indicateurs référence Kg/hab. % Indicateurs de s Nombre d ETP sur la prévention Nombre comptage Indicateurs et objectifs d activités Heure comptage Budget comptage Indicateurs de Nombre d actions mises en place Nombre comptage Indicateurs de flux Indicateurs et objectifs d impacts Baisse de production d OMA % ((kg/hab N kg/hab 2009 / (kg/hab 2009)*100 28

29 Indicateurs d activité et d impact des actions du Programme local de prévention Actions du programme local de prévention 2011/2015 Opération de sensibilisation «caddy-malin» Promotion du compostage Création d un module «Prévention» sur le site internet de la Ville de Gennevilliers Opération de sensibilisation «gaspillage alimentaire Distribution de l autocollant Stop Pub auprès des habitants Promotion du compostage domestique Promotion du compostage collectif Date de lancement Indicateurs de suivi des actions Unité de mesure THEME 1 : SENSIBILISATION DES PUBLICS A LA PREVENTION Temps mobilisé heure comptage Nombre de stands/animations réalisées Nombre de visites heure comptage Nombre de stands/animations réalisées Nombre de visites heure comptage Nombre de visites de la page internet Suivi des Indicateurs Méthode de mesure heure comptage Nombre de stands/animations réalisées Nombre de visites THEME 2 : ACTIONS EMBLEMATIQUES NATIONALES heure comptage Nombre d autocollants distribués Nombre de boîtes aux lettres équipées ( de foyer Flux évité Quantité de papiers impliqués x2,5 Kg/an/hab. évités pers x 8kg)/nb d habitants heure comptage Nombre de composteurs distribués Nombre de foyers équipés ( de foyer Flux évité Quantité de déchets ménagers fermentescibles Kg/an/hab. impliqués x2,5 pers x 80kg)/nb d habitants heure comptage Flux évité Nombre de résidences impliquées Nombre de foyers impliqués Quantité de déchets ménagers fermentescibles Kg/an/hab. ( de foyer impliqués x2,5 pers x 33kg)/nb d habitants 29

30 Actions du programme local de prévention 2011/2015 Promotion de l eau du robinet Promotion d un Noël Durable Promotion du réemploi Mise en place de la collecte des textiles Etude pour la création d une boutique Le Relais Promotion des «couches lavables» Date de lancement Indicateurs de suivi des actions Unité de mesure THEME 3 : EVITEMENT DE LA PRODUCTION DE DECHETS heure comptage Nombre de stands/animations réalisées Nombre de carafes d eau distribuée ( de foyer Flux évité Quantité impliqués x2,5 Kg/an/hab. d emballages évités pers x 7kg)/nb d habitants heure comptage Nombre d exemplaires du Gen Mag distribués Suivi des Indicateurs Méthode de mesure heure comptage Taux de fréquentation de la page internet Quantité de déchets Modecom flux évité ménagers, Kg/an/hab. biannuel encombrants évités heure comptage Nombre de bornes implantées flux évité Quantité de textiles détournés Kg/an/hab. Quantité collecté par partenaires / nb d habitants heure comptage Nombre de clients heure comptage Nombre de réunions réalisées Nombre d habitants participants 30

31 Actions du programme local de prévention 2011/2015 Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des entreprises en partenariat avec la CCIP Date de lancement Indicateurs de suivi des actions Unité de mesure Suivi des Indicateurs Méthode de mesure THEME 4 : ACTIONS DE PREVENTION QUANTITATIVES DES DECHETS DES ENTREPRISES OU ACTIONS DE PREVENTION QUALITATIVES Temps mobilisé heure comptage Nombre d entreprises 2012 sensibilisées Nombre d entreprises réalisant un diagnostic Sensibilisation et de diagnostic déchets auprès des artisanscommerçants en partenariat avec la CMA92 Elaboration d un guide de bonnes pratiques des entreprises Sensibilisation des salariés des entreprises Temps mobilisé Nombre d artisanscommerçants réalisant un diagnostic Temps mobilisé Nombre de fiches actions Nombre d entreprises sollicitant le réseau Temps mobilisé Nombre de jours ou les expositions sont prêtées Nombre d entreprises sollicitant les expositions heure heure heure comptage comptage comptage 31

32 Actions du programme local de prévention 2011/2015 Diminuer le gaspillage alimentaire au sein de l administration Elaboration d un plan de communication Diminution de la consommation de papier dans les services administratifs Diminution de la consommation de gobelet de café dans les services municipaux Edition d un guide écoresponsable pour l organisation des manifestations Promotion du compostage au sein des établissements scolaires Récupération des piles usagées Date de lancement Indicateurs de suivi des actions Unité de mesure THEME 5 : ACTIONS ECO EXEMPLAIRES DES COLLECTIVITES heure comptage Nombre de repas servis 2012 ( d agents Diminuer les impliqués x Flux évité Kg/an/hab. OMR 10kg)/nb d habitants heure comptage 2012 Nombre d outils créés Nombre d articles créés heure comptage Nombre d actions mise en œuvre dans les services Nombre d agents sensibilisés Suivi des Indicateurs Méthode de mesure ( d agents flux évité Diminuer les impliqués x Kg/an/hab. OMA 2kg)/nb d habitants heure comptage Nombre de machines changées Nombre de gobelets consommés ( d agents flux évité Diminuer les impliqués x Kg/an/hab. OMR 1kg)/nb d habitants heure comptage Nombre de guide réalisé Nombre d évènements réalisés ( d agents flux évité Diminuer les impliqués x Kg/an/hab. OMA 1kg)/nb d habitants heure comptage Nombre d écoles impliquées Nombre d élèves impliqués Quantité de déchets ménagers fermentescibles ( d élèves Flux évité Kg/an/hab. impliqués x 10kg)/nb d habitants heure comptage flux évité Nombre de points implantés Diminution des OMR et de la nocivité Kg/an/hab. Modecom biannuel 32

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé chetsréduisonsnosdéchetsrédui Programme sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Local de chetsréduisonsnosdéchetsrédui Prévention des sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Déchets chetsréduisonsnosdéchetsrédui Ménagers et

Plus en détail

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010

Programme local de prévention des déchets. CCSPL 22 avril 2010 Programme local de prévention des CCSPL 22 avril 2010 SOMMAIRE 1- Historique de la prévention des sur l agglo 2- Le Grenelle : des moyens pour la prevention 3- Les enjeux 4- Le plan d action 2010 5- Les

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS

PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS Date d effet du plan local : 1 er janvier 2011 (délibération prise lors du conseil communautaire du 16 décembre 2010) La prévention de la production de déchets

Plus en détail

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN

Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans. Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Synthèse du bilan du Programme Local de Prévention des Déchets du Pays du Mans Programme Local de Prévention des Déchets BILAN Le Programme Local de Prévention des Déchets est un contrat d objectif avec

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire

CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire CONVENTION DE PARTENARIAT pour favoriser la réduction et le tri des déchets sur le territoire du SICTOM Sud Allier Entre les soussignés : SICTOM Sud Allier, Les Bouillots, 03500 BAYET, représenté par son

Plus en détail

Jetons moins, vivons mieux!

Jetons moins, vivons mieux! Plan départemental de réduction des déchets Jetons moins, vivons mieux! www.eureenligne.fr édito La diminution de la production de déchets est devenue un enjeu environnemental essentiel dans notre société.

Plus en détail

Proposition de plan d actions visant à promouvoir la prévention des déchets dangereux des ménages sur le territoire du SYMEVAD

Proposition de plan d actions visant à promouvoir la prévention des déchets dangereux des ménages sur le territoire du SYMEVAD Proposition de plan d actions visant à promouvoir la prévention des déchets dangereux des ménages sur le du SYMEVAD A. PUBLIC-CIBLE : PARTICULIERS 1) Champ d actions : information et communication Exploiter

Plus en détail

Programme Local de Prévention des déchets ménagers

Programme Local de Prévention des déchets ménagers MAI 2016 Programme Local de Prévention des déchets ménagers 31 Fiches Action Direction des Déchets Ménagers Service Pédagogie et Animation 1 Actions du Programme Local de Prévention AXE 1 : DEVENIR ÉCO-EXEMPLAIRE

Plus en détail

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p.

Sommaire. Une politique de gestion des déchets active p. 2. La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. w DOSSIER PRESSE 20 novembre 2008 Sommaire Une politique de gestion des déchets active p. 2 La politique de prévention des déchets initiée par Angers Loire Métropole p. 4 > Les actions menées depuis 2005

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir

Le Programme Boréal, Programme Local. Ce groupement leur permettent d agir LE PROGRAMME BORÉAL 11 intercommunalités 212 communes 574 848 habitants Le Programme Boréal, Programme Local de Prévention des Déchets du Hainaut Ostrevent Cambrésis, est né du Grenelle de l environnement

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

Programme Local de Prévention des Déchets

Programme Local de Prévention des Déchets Programme Local de Prévention des Déchets Isabelle PASKIEWICZ Animatrice du Programme Carte du Territoire 5 CC = 87 communes 27 395 habitants Qu est-ce que la Prévention des Déchets? article 541-1 du Code

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

OPERATION FOYERS TEMOINS BILAN

OPERATION FOYERS TEMOINS BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS BILAN 1. Rappel du contexte et des objectifs de l opération L opération Foyers Témoins s inscrit dans le programme d actions du PLP du SMITOM-LOMBRIC. L opération a commencé en

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LA PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS

EXTRAIT DU RAPPORT ANNUEL 2013 SUR LA PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS 66, rue Mal de Lattre de Tassigny BP 52 01190 PONT DE VAUX Service Environnement Contact : Estelle PASSOT Tél : 03.85.51.45.77 Fax : 03.85.51.45.74 Environnement_ccpdv@orange.fr www.ccpontdevaux.com EXTRAIT

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

GISEMENTS D EVITEMENT

GISEMENTS D EVITEMENT PAYS VALLEE DE LA SARTHE PROGRAMME LOCAL DE PREVENTION DES DECHETS GISEMENTS D EVITEMENT ET OBJECTIFS PAYS VALLEE DE LA SARTHE 1 PLACE PIERRE PIERRE DESAUTELS 72270 MALICORNE SUR SARTHE CONTACT : Florent

Plus en détail

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets

Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets Retour d expérience sur la filière gestion de proximité des biodéchets RENNES METROPOLE 14 mars 2012 Colloque de l organique 14-15 mars 2012 1 Présentation du contexte : le territoire NOM Nombre d habitants

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP)

PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) PROGRAMME LOCAL DE PRÉVENTION DES DÉCHETS (PLP) Bilan de la concertation et amendements au PLP suite à la concertation publique Rapport présenté en Commission Consultative d Elaboration et de Suivi du

Plus en détail

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Sommaire Contexte et objectifs... 2 Contexte général... 2 Contexte de l association... 2 Objectifs de l opération Foyers Témoins...

Plus en détail

27/10/2015. Déroulement de la formation. Mises en situation (30 minutes) 1. Enjeux de la communication déchets. Constats de la communication déchets

27/10/2015. Déroulement de la formation. Mises en situation (30 minutes) 1. Enjeux de la communication déchets. Constats de la communication déchets Constats de la communication déchets FORMATION COMMUNICATION DE PROXIMITÉ ET DE TERRAIN EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET DE TRI DES DÉCHETS 12 octobre 2015 Cela touche peu la grande majorité des usagers Une

Plus en détail

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS

CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS Dossier de Presse CAMPAGNE D AFFICHAGE REDUCTION DES DECHETS DU 1 er AU 7 AVRIL 2008 LE SMICTOM DES CHATELETS Localisation : zone centrale des Côtes d Armor Population : 136 000 habitants, 4 intercommunalités,

Plus en détail

EN ROUTE VERS LA SERD 2016!

EN ROUTE VERS LA SERD 2016! EN ROUTE VERS LA SERD 2016! Anne-Sophie LANGEVIN Directrice Cabinet Langevin & Associés, Coordination nationale de la SERD en accompagnement de l ADEME «Comment participer à la Semaine Européenne de la

Plus en détail

Rapport sur le coût et la qualité du service de traitement des déchets ménagers 2014

Rapport sur le coût et la qualité du service de traitement des déchets ménagers 2014 Rapport sur le coût et la qualité du service de traitement des déchets ménagers 2014 1 Budget 2014: investissement 171 442 SYDEVOM PROGRAMME PREVENTION 18 244 ISDND DES TRUQUES 1 805 Q.T. LURS 900 Q.T.

Plus en détail

des déchets la prévention en actions 2009-2012 Bonnes pratiques & 1ers résultats en poitou-charentes

des déchets la prévention en actions 2009-2012 Bonnes pratiques & 1ers résultats en poitou-charentes Les synthèses de l AREC programmes locaux de prévention Bonnes pratiques & 1ers résultats en poitou-charentes 29-212 la prévention des déchets en actions 5 2 29-212 / La prévention des déchets en actions

Plus en détail

Avec le SM4, réduisons nos déchets! APPEL A PROJETS Réduisons nos déchets. Public : associations et collectivités

Avec le SM4, réduisons nos déchets! APPEL A PROJETS Réduisons nos déchets. Public : associations et collectivités Avec le SM4, réduisons nos déchets! APPEL A PROJETS Réduisons nos déchets Public : associations et collectivités Année 2014-2015 Dispositif Contexte 2 Le SM4 a signé en octobre 2010 un programme local

Plus en détail

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar :

Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar. La Communauté d Agglomération de Colmar : REUNION DU CLUB «DEVELOPPEMENT DURABLE» LA COLLECTE SELECTIVE Mardi 15 avril 2014 1 Présentation de la Communauté d Agglomération de Colmar La Communauté d Agglomération de Colmar : Population 101 884

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

RENNES METROPOLE : de l expérimentation au programme

RENNES METROPOLE : de l expérimentation au programme RENNES METROPOLE : de l expérimentation au programme SITUATION PRESENTATION DU TERRITOIRE La communauté d agglomération Rennes Métropole regroupe 37 communes qui totalisent 399 819habitants (population

Plus en détail

Actions et outils de sensibilisation et de communication sur la prévention des déchets. 1 ère rencontre des chargés de communication - 18/12/2008

Actions et outils de sensibilisation et de communication sur la prévention des déchets. 1 ère rencontre des chargés de communication - 18/12/2008 Actions et outils de sensibilisation et de communication sur la prévention des déchets 1 Sommaire Présentation du SIREDOM Quelle politique de prévention des déchets au SIREDOM? Présentation des actions

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT Protocole d accompagnement En partenariat avec 1 En 2015, le SMICTOM Ille et Rance et le SMICTOM des Forêts ont été lauréats de l appel

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

Un dispositif éducatif sur le compostage

Un dispositif éducatif sur le compostage Un dispositif éducatif sur le compostage et la transformation de la matière KIT PEDAGOGIQUE SUR LE COMPOSTAGE Pour mettre en situation de comprendre que «la matière se présente sous une multitude de formes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

Opération de broyage des déchets verts

Opération de broyage des déchets verts Opération de broyage des déchets verts Index Objectifs de l étude... 1 Identité de la collectivité... 2 Caractéristiques de la gestion des déchets verts... 2 Présentation générale de l opération... 3 Spécificités

Plus en détail

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE

Propreté et gestion des déchets à Garches. Propositions de l ASEVE Propreté et gestion des déchets à Garches Propositions de l ASEVE 1/26 OBJECTIFS Améliorer la propreté des rues de Garches Promouvoir une gestion durable des déchets Maintenir voire réduire le budget propreté/déchets

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban

Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Communauté de communes Côte de Penthièvre Erquy La Bouillie Planguenoual Pléneuf-Val-André Plurien Saint-Alban Appel à candidature Broyage de végétaux Cahier des charges I. Contexte La Communauté de Communes

Plus en détail

Opération familles-témoins. «Réduisons ensemble nos déchets»

Opération familles-témoins. «Réduisons ensemble nos déchets» Opération familles-témoins «Réduisons ensemble nos déchets» Dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, la Ville de Wavre a souhaité sensibiliser les ménages à la problématique des

Plus en détail

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017

Plan POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS. d action 2015-2017 POLITIQUE RÉGIONALE DES AÎNÉS Plan d action 2015-2017 Constats Plusieurs aînés rencontrés connaissent peu ou pas les différents services offerts par le réseau public ou communautaire sur le territoire

Plus en détail

Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité

Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R1 Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité DESCRIPTION DE L ACTION À l image du diagnostic de territoire que toute collectivité

Plus en détail

Collecte des déchets ménagers sur le territoire de la CCVCFR

Collecte des déchets ménagers sur le territoire de la CCVCFR Collecte des déchets ménagers sur le territoire de la CCVCFR Le Grenelle 2 a fixé comme objectifs : réduire de 7 % la production d ordures ménagères et assimilées par habitant sur les cinq prochaines années

Plus en détail

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source

Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets. Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Les éco-technologies pour le TRI et la VALORISATION des déchets Réduction des déchets ultimes par le tri à la source Sommaire La prévention permet de réduire sensiblement la production d ordures ménagères

Plus en détail

Diagnostic du territoire Note méthodologique M 1

Diagnostic du territoire Note méthodologique M 1 Réseau A3P Avertissement Cette note a été élaborée à partir des débats et échanges qui ont eu lieu lors des rencontres du réseau A3P (animateurs de plans et programme de prévention des déchets). Elle complète

Plus en détail

Programme d'interventions en maternelle sur la gestion des déchets

Programme d'interventions en maternelle sur la gestion des déchets Syndicat Mixte de l Est Seine-et-Marne pour le Traitement des Ordures Ménagères Gestion Economique et Ecologique des déchets ménagers : Objectif de Développement durable pour l Environnement Zone Industrielle

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ET DE SUBVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE EMMAUS DE BERNES SUR OISE ET LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE CERGY-PONTOISE

CONVENTION DE PARTENARIAT ET DE SUBVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE EMMAUS DE BERNES SUR OISE ET LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE CERGY-PONTOISE CONVENTION DE PARTENARIAT ET DE SUBVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE EMMAUS DE BERNES SUR OISE ET LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE CERGY-PONTOISE ENTRE LES SOUSSIGNES : La Communauté d Agglomération de Cergy-Pontoise,

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009 POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts 1) L éclairage public des communes Investissements éligibles : l éclairage public des voies

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SPONSORING BAILLEURS DE FONDS PRIVES 1. Structure-Contexte : Ce projet est proposé par le Contrat de Développement Local du Faucigny, en Haute-Savoie. Le CLD est un organe consultatif,

Plus en détail

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2015 Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot 89140 Pont-sur-yonne Téléphone 03 86

Plus en détail

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016

portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 portée par : Une alternative citoyenne Zéro déchet Présentation GT Syctom 17 mars 2016 Syctom 2014 : Gisements et destinations 2,4 millions de tonnes de déchets collectés sur le territoire dont 114 000

Plus en détail

COMPTE RENDU 05/02/2014

COMPTE RENDU 05/02/2014 COMPTE RENDU 05/02/2014 COMMISSION ENVIRONNEMENT 28 janvier 2014 ORDRE DU JOUR 1/Redevance incitative : Impact tonnage 2012/2013 Facture à blanc Tarifs définitifs Loire Habitat = convention 2014 2/Compostage

Plus en détail

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles N de la mesure : 3.3.2 Axe 3 : Préserver les ressources naturelles Action 3.3 : Limiter et valoriser les déchets Pilote : Finalité 1 Réduire à la source la quantité de déchets et améliorer la valorisation

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

réduction des déchets fiches actions 2015

réduction des déchets fiches actions 2015 réduction fiches actions 2015 programme local Action 1 Mise en place de la collecte des huiles alimentaires sur l ensemble des déchetteries du territoire Depuis le mois de juillet 2015, la du Grand Pic

Plus en détail

CHARTE ECO-EXEMPLAIRE. SICED BRESSE NORD La Croix SERLEY

CHARTE ECO-EXEMPLAIRE. SICED BRESSE NORD La Croix SERLEY CHARTE ECO-EXEMPLAIRE SICED BRESSE NORD La Croix 71 310 SERLEY CONTEXTE Nécessité environnementale: réduire de 7 % la quantité de déchets ménagers d ici fin 2016. L exemplarité des communes : un moyen

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA COLLECTE DES DECHETS

REGLEMENT RELATIF A LA COLLECTE DES DECHETS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BELLE-ILE-EN-MER REGLEMENT RELATIF A LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES ARTICLE 1 : Objet du règlement La Communauté de Communes de Belle-Ile-en-Mer exerce la compétence

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS

RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ELIMINATION DES DECHETS ANNEE 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE Siège social : 92, avenue du Général de Gaulle 94170 Le Perreux-sur-Marne

Plus en détail

Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs.

Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs. Programme ludique et pédagogique de sensibilisation au tri et au recyclage pour les 6-11 ans, à destination des écoles et centres de loisirs. Adressé gratuitement aux municipalités LE PROGRAMME TRI MASTER

Plus en détail

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques

Journée régionale ADEME. Améliorer la valorisation des déchets organiques Journée régionale ADEME Améliorer la valorisation des déchets organiques Châteauneuf sur Loire le 5 mai 2011 ORDRE DU JOUR CONTEXTE 1 PROPOSITIONS DE L ETUDE REALISATIONS BILAN 2 3 4 CONTEXTE Dreux agglomération

Plus en détail

Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des déchets du Blaisois ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC. (application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000)

Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des déchets du Blaisois ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC. (application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000) Syndicat Mixte de Collecte et de Traitement des déchets du Blaisois RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC (application du décret n 2000-404 du 11 mai 2000) EXERCICE 2004 Rapport établi

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance Utilités et Services communs TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets

Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le territoire de la CCLA. Propositions de la commission Déchets Programme d optimisation de la gestion des déchets sur le Propositions de la commission Déchets Conseil communautaire du 14 mai 2009 Rappels de l état des lieux : quelques données de cadrage Tonnes OMR

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL DE PREVENTION DES DÉCHETS. Rapport annuel 2015 Bilan accord cadre de partenariat

PLAN DÉPARTEMENTAL DE PREVENTION DES DÉCHETS. Rapport annuel 2015 Bilan accord cadre de partenariat PLAN DÉPARTEMENTAL DE PREVENTION DES DÉCHETS Rapport annuel 2015 Bilan accord cadre de partenariat Commission consultative du PEDMA 25 novembre 2015 Rapport annuel Plan de prévention des déchets Actions

Plus en détail

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia

Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne. Sofia Gestion innovante des déchets à l échelle de la métropole parisienne Sofia yctom, l agence métropolitaine des déchets ménagers - 84 communes - 5,5 millions d habitants - Un service public écologie urbaine

Plus en détail

3.2. Préservation et valorisation de l environnement

3.2. Préservation et valorisation de l environnement 3.2. Préservation et valorisation de l environnement 3.2.1. Espaces naturels 3.2.1.1. Prévention des risques de pollution maritime Objet de l aide : Inscrire le transport maritime dans une perspective

Plus en détail

Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE

Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE Édition 2014 Les aides financières de Hérault Energies LE GUIDE Éclairage public Maîtrise de l énergie + 1 PROGRAMME SPÉCIAL 2014-2015 Qui peut en bénéficier? Les communes adhérentes à la compétence électricité

Plus en détail

serd.ademe.fr Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014

serd.ademe.fr Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014 Séminaire de préparation à la SERD 2014 Orléans - 8 octobre 2014 La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2014 Manuela Alves Marinho, ADEME La SERD, c est quoi? Le concept de la SERD Sensibiliser

Plus en détail

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Mobiliser les étudiants dans un projet de réduction du gaspillage alimentaire d un restaurant universitaire Organisme rédacteur de la fiche intervention

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

L habitat collectif. et ses relais

L habitat collectif. et ses relais COMMUNICATION CIBLÉE J.-P.Woodland / Eco-Emballages L habitat collectif >Favoriser le tri en habitat collectif impose de prendre en compte toutes les spécificités de ce type d habitat. Aussi cela nécessite-t-il

Plus en détail

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes

Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Collecte des déchets des ménages en Rhône-Alpes Toutes les données ci-dessous concernent l'ensemble des déchets pris en charge par les collectivités ; il s'agit donc des déchets

Plus en détail

Le SMICTOM : un territoire exemplaire sur la réduction de ses déchets par le compostage, ses administrations et la collecte sélective en période

Le SMICTOM : un territoire exemplaire sur la réduction de ses déchets par le compostage, ses administrations et la collecte sélective en période Le SMICTOM : un territoire exemplaire sur la réduction de ses déchets par le compostage, ses administrations et la collecte sélective en période touristique Rappel des spécificités du territoire du SMICTOM

Plus en détail

La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012

La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012 La connaissance des coûts en Rhône-Alpes en 2012 Depuis 2005, l ADEME conduit au niveau national une démarche pour donner aux collectivités des outils et des méthodes visant à améliorer la connaissance

Plus en détail

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe 1- Faits marquants 2013 A- Prévention Programme local de prévention 5 ans : année 4 Distribution de 183 composteurs individuels supplémentaires

Plus en détail

Les déchets en général

Les déchets en général Les déchets en général Enjeux prioritaire de notre agenda 21 Les déchets sont-ils triés au lycée? - Globalement non. - Les cartons font l objet d un tri. - La caféteria a commencé à trier les canettes

Plus en détail

Toutes les écoles du territoire recevront l affiche du concours ainsi que le présent règlement. Règlement concours

Toutes les écoles du territoire recevront l affiche du concours ainsi que le présent règlement. Règlement concours Le SICTOBA est le Syndicat Intercommunal de Collecte et de traitement des Ordures ménagères de la Basse Ardèche, qui s étend sur les communautés de communes des Gorges de l Ardèche, du Pays des Vans en

Plus en détail

n 1 octobre 2010 par le nombre d habitants, En triant nos déchets à la la quantité de déchets à maison et à l école, nous considérable!

n 1 octobre 2010 par le nombre d habitants, En triant nos déchets à la la quantité de déchets à maison et à l école, nous considérable! La réhabilitation de la décharge de Lignières Suite à l étude menée par la société Inovadia, un diagnostic de la situation et une proposition de réhabilitation de la décharge ont été réalisés. Le projet

Plus en détail

SICTOM DE VILLERSEXEL CHRISTIAN PICHOIR - PRÉSIDENT ÉMILIE GALMICHE - CHARGÉE DE MISSION

SICTOM DE VILLERSEXEL CHRISTIAN PICHOIR - PRÉSIDENT ÉMILIE GALMICHE - CHARGÉE DE MISSION SICTOM DE VILLERSEXEL CHRISTIAN PICHOIR - PRÉSIDENT ÉMILIE GALMICHE - CHARGÉE DE MISSION Nous remercions vivement les collectivités qui ont témoignées à cette journée. Un colloque écoresponsable, c est

Plus en détail

Dossier de presse Samedi 24 novembre 2012 de 10h à 18h Le complexe St Jean de Liversay

Dossier de presse Samedi 24 novembre 2012 de 10h à 18h Le complexe St Jean de Liversay Dossier de presse Samedi 24 novembre 2012 de 10h à 18h Le complexe St Jean de Liversay En présence de Guy Beugnon, Président du SMICTOM VALS AUNIS Antoinette LEBOT, Présidente du CAC de Surgères Charles

Plus en détail

Le plan régional de prévention : état d avancement de la dynamique régionale de prévention des déchets

Le plan régional de prévention : état d avancement de la dynamique régionale de prévention des déchets Le plan régional de prévention : état d avancement de la dynamique régionale de prévention des déchets Anne-Sophie de KERANGAL Responsable du service valorisation et traitement Direction de l Environnement

Plus en détail

ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E

ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E ÇA COMPOSTE E N C H A R E N T E 1 ère opération de compostage de quartier Inauguration du 4 mai 2011 à Barbezieux Contact presse : Alexa BADIN Responsable communication Calitom - tél 05 45 65 82 50 1 Comment

Plus en détail

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service public d'élimination des déchets ménagers (RPQS)

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service public d'élimination des déchets ménagers (RPQS) Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service public d'élimination des déchets ménagers (RPQS) Année 2015 Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise 3 impasse des marbres 71390 BUXY Tél : 03 85

Plus en détail

APPEL A PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES RENCONTRES SOLIDAIRES ET FORUM DE L EMPLOI SOLIDAIRE Ce marché bénéficie du soutien du Conseil Régional Rhône-Alpes. Le présent cahier des charges comporte 8 pages,

Plus en détail

ANIMATIONS SCOLAIRES

ANIMATIONS SCOLAIRES ANIMATIONS SCOLAIRES 2016-2017 Depuis plusieurs années, ViennAgglo propose à l ensemble des écoles du territoire des animations scolaires gratuites sur différentes thématiques de l éducation au Développement

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON PRESENTATION DE L OPERATION ROULE MA POULE! DES DECHETS POUR DES ŒUFS FRAIS!

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON PRESENTATION DE L OPERATION ROULE MA POULE! DES DECHETS POUR DES ŒUFS FRAIS! COMMUNAUTE DE COMMUNES DE L'ILE D'OLERON PRESENTATION DE L OPERATION ROULE MA POULE! DES DECHETS POUR DES ŒUFS FRAIS! SOMMAIRE 2 Dans le cadre de son programme «Oléron Zéro Déchet» mené en partenariat

Plus en détail

Communication pour la mise en place de la redevance incitative

Communication pour la mise en place de la redevance incitative Communication pour la mise en place de la redevance incitative Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention Consulter la fiche Programme Local de Prévention de l'acteur : Programme

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers. Année Page 1/8

PROGRAMME D ANIMATIONS Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers. Année Page 1/8 PROGRAMME D ANIMATIONS 2015-2016 Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année 2015-2016 Page 1/8 OBJECTIFS Objectif général : sensibiliser les élèves à l importance de réduire

Plus en détail

Loi NOTRe, LTE Les évolutions à venir pour les collectivités

Loi NOTRe, LTE Les évolutions à venir pour les collectivités Loi NOTRe, LTE Les évolutions à venir pour les collectivités Cet été 2015 a vu la publication de deux lois importantes pour l'exercice de la politique de gestion des déchets au niveau territorial : la

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

Résultats du questionnaire

Résultats du questionnaire Résultats du questionnaire Suite au questionnaire paru dans le premier numéro du Petit Echo des Déchets du mois de mars, 99 questionnaires ont été retournés à la CODECOM. Découvrez maintenant les résultats!

Plus en détail

Programme local de Prévention des Déchets / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF

Programme local de Prévention des Déchets / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF Programme local de Prévention des Déchets 2010 2014 / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF Initiative sur le plan économique, écologique et humain, le compostage collectif se développe un peu partout

Plus en détail

Cette partie 2 a consisté à présenter l organisation générale du service public de collecte des déchets assurés par la CCVE.

Cette partie 2 a consisté à présenter l organisation générale du service public de collecte des déchets assurés par la CCVE. 2.1 Sur l ensemble du territoire sont disposés plus d une centaine de points d apport volontaire (PAV) où les administrés peuvent y déposer : journaux/magazines, verre, vêtements, Déchets Dangereux des

Plus en détail

CHARTE «COMMUNE HANDICAP»

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» CHARTE «COMMUNE HANDICAP» Entre La Ville de NEVERS, représentée par son Maire, Monsieur Didier BOULAUD Et Les associations suivantes Association Regards Positifs, représentée par Monsieur Marc HENNEBOIS,

Plus en détail

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012

Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 1 Moins de déchets = Plus de valeur ajoutée! Janvier 2012 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? 2 POURQUOI UNE SEMAINE EUROPEENNE DE REDUCTION DES DECHETS? Le constat En France, comme

Plus en détail