Rapport Initial de Contrôle Technique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Initial de Contrôle Technique"

Transcription

1 BREST 22 rue Amiral Romain Desfossés BREST Adresse postale : BREST Cedex Tél : Fax : Mél : Mairie de Guipavas Place de la Mairie GUIPAVAS N. Réf. : /RICT c/0 V. Réf. : RICT c n 0 N affaire : /2 Missions signées : L + LE + SEI La liste des destinataires en copies de ce document est reprise en fin de rapport. BREST, le 17/01/2011 Rapport Initial de Contrôle Technique GUIPAVAS - Réfection de toiture Salle CHARCOT - Remplacement de couverture et éclairage GUIPAVAS Ce rapport comporte 20 pages dont 1 page de garde Le Chargé d'affaire ANNE BICHUE Siège social : 67 / 71 Boulevard du Château NEUILLY-SUR-SEINE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de euros RCS Nanterre B

2 SOMMAIRE 1. Renseignements généraux 3 2. Description sommaire de l ouvrage 4 3. Documents examinés 5 4. Remarques générales et synthèse des avis formulés sur le projet 6 5. Liste des points examinés par chapitres 8 MISSIONS : Chapitres Date d'envoi Version L : Solidité des ouvrages et éléments d'équipement indissociables L : Solidité des ouvrages et élements d'équipements Mlle ANNE BICHUE - Généraliste LE : Solidité des existants LE : Solidité des ouvrages et élements d'équipements existants Mlle ANNE BICHUE - Généraliste Mlle ANNE BICHUE - Généraliste SEI : Sécurité des personnes dans les ERP et IGH SEI-IN : Dispositions constructives et moyens de secours - vérifications techniques en ERP Mlle ANNE BICHUE - Généraliste SEI-EL : Electricité - Eclairage - vérifications techniques en ERP M JEAN-CHRISTOPHE GUILLERME - Electricien 17/01/ /01/ /01/ /01/2011 V0 V0 V0 V0 RICT c rév. 0 Page 2/20

3 1. RENSEIGNEMENTS GENERAUX OPERATION Agence : Service : AG METROPOLE BPL BTS 29/56 N de convention : / signée le : 17/12/2010 Désignation de l'opération Appellation : GUIPAVAS - Réfection de toiture - Salle CHARCOT - Remplacement de couverture et éclairage Adresse chantier : N et voie : Lieu-dit : Destination : Salle de sports/gymnase Début des travaux : Valeur prévisionnelle des travaux : (HT) Ville : GUIPAVAS Département : Finistère Délai : - mois Maître de l'ouvrage : Mairie de Guipavas Place de la Mairie GUIPAVAS Architecte : IDEA INGENIERIE 12, rue Amiral Romain Desfossés BREST Maître d'oeuvre : IDEA INGENIERIE 12, rue Amiral Romain Desfossés BREST BET équipements techniques : IDEA INGENIERIE 12, rue Amiral Romain Desfossés BREST MISSIONS Nature des missions confiées : Suivant le contrat établi, notre prestation comprend l'exécution de l'ensemble des missions élémentaires mentionnées ci-dessous (se référer au contrat pour les modalités spécifiques de chaque mission) L LE SEI Solidité des ouvrages et éléments d'équipement indissociables Solidité des existants Sécurité des personnes dans les ERP et IGH Etendue de la mission : Rectructuration de la salle de sport Charcot : - Remplacement de la couverture, - Remplacement de l'éclairage de la salle. RICT c rév. 0 Page 3/20

4 2. DESCRIPTION SOMMAIRE DE L'OUVRAGE Date de dépôt du permis de construire ou d autorisation de travaux prise en compte : 17/01/2011 CLASSEMENT REGLEMENTAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE Etablissement de type X de 3ème catégorie. FECTATION DES LOCAUX Salle de sport. DESCRIPTION ARCHITECTURALE Etablissement à simple rez-de-chaussée Pas de modifications sur les structures existantes DESCRIPTION DES PRINCIPES CONSTRUCTIFS - Fondations : Sans objet dans le cadre des travaux - Structure : Sans objet dans le cadre des travaux - Clos : Sans objet dans le cadre des travaux - Couvert : Couverture de type bac sec. - Equipements techniques : Installations électriques :Réseau BT 400V Tarif bleu. Protections assurées par disjoncteurs magnéto-thermiques contre les surintensités et par dispositifs differentiels contre les contacts indirects. Eclairage de sécurité réalisé par BAES avec télécommande de mise au repos. CONTRAINTES PARTICULIERES - Liées au site : Sans objet - Liées aux risques : Sans objet - Liées au mode constructif : De technicité courante Cloisonnement traditionnel à l intérieur - Liées à l occupation des locaux : ERP de type X CLASSEMENT DE L'ETABLISSEMENT ET DES TIERS EN FONCTIONS DES RISQUES Hors mission du Bureau Veritas. Dispositions existantes. CLASSEMENT DES LOCAUX EN FONCTION DES RISQUES Hors mission. TECHNOLOGIE INNOVANTE Sans objet RICT c rév. 0 Page 4/20

5 3. DOCUMENTS EXAMINES Documents examinés Date de l'indice Reçu le Emetteur : IDEA INGENIERIE Plan Dossier DCE 12/01/2011 RICT c rév. 0 Page 5/20

6 4. REMARQUES GENERALES ET SYNTHESE DES AVIS FORMULES SUR LE PROJET L'examen des documents de conception visés dans les pages précédentes dans le cadre des missions qui nous ont été confiées, appelle les observations suivantes : - Les avis et observations formulés dans le présent rapport ne visent que les dispositions relatives aux fonctions et/ou aux ouvrages ou éléments d'ouvrage qui sont explicitement indiqués. - Les avis formulés sur le projet ne préjugent pas des avis qui pourront être formulés lors des phases ultérieures. - Les plans d'exécution et notes de calculs des ouvrages, les dossiers techniques des matériaux, matériels et procédés constructifs mis en œuvre, seront à nous communiquer pour avis, avant début des travaux correspondants. - Les entreprises devront nous préciser les modalités de leur autocontrôle concernant les vérifications techniques qui leur incombent (Loi n du 4 janvier 1978, article R du Code de la Construction et de l'habitation). - Notre mission ne comprend pas de contrôle en usine ou en atelier, sur les ouvrages ou parties d'ouvrage, et éléments d'équipement destinés à être incorporés dans la construction. Objet / article de référence MISSION : LE - Solidité des existants LE : Solidité des ouvrages et élements d'équipements existants COMPATIBILITE DU PROGRAMME DES TRAVAUX AVEC L'ETAT DES EXISTANTS Examen des documents techniques définissant le programme des travaux envisagés Charpente - Portiques Il est envisagé de mettre en place un plafond tendu sur l'ensemble de la salle. Le poids propre de ce plafond ne peut en aucun cas être négligé et si celui-ci est retenu, la vérification de la structure de charpente sous charges complémentaires, et son renforcement éventuel seront à envisager également. MISSION : SEI - Sécurité des personnes dans les ERP et IGH SEI-IN : Dispositions constructives et moyens de secours - vérifications techniques en ERP GEN 1 DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES * Résistance au feu des structures CO 14 - Cas particulier : Bâtiments en rez-de-chaussée AMENAGEMENTS INTERIEURS, DECORATION ET MOBILIER * Revêtements AM 5 - Plafonds des dégagements non protégés et des locaux (Tout plafond, y compris plafonds suspendus, plafonds tendus, plafonds ajourés ) AM 6 - Parties translucides et transparentes incorporées dans les plafonds suspendus ou tendus des dégagements non protégés et des locaux DESENFUMAGE * Objet - principes - application DF 7 - Désenfumage des locaux accessibles au public MOYENS DE SECOURS CONTRE L'INCENDIE * Système d'alarme MS 64 - Principes généraux d'alarme Le PV d'étude du SDIS29 concernant le dossier de demande d'autorisationde travaux sera à nous fournir. La mise en place de plafonds tendus est proposée : ce plafond tendu devra permettre la visibilité de la structure de toiture qui n'a pas de résistance au feu. Le cas échéant, ce plafond devra donc ête ajouré à 50% minimum. Sa tenue sera à justifier. Trappe d'accès en plafond et joues en mélaminées prévus au lot faux-plafonds : Le classemet en réaction au feu devra être M1 pour ces éléments ; Toutefois si la surface de ces éléments n'excède pas 25% de la surface totale des plafonds du local, le classement pourra être M2 en dégagement et M3 dans les locaux. Les parties translucides en plafonds (éclairages zénithaux, exutoires, etc...) devront être classés au minimum D-s3, d0. La surface de la salle étant supérieure à 500m², le circuit d'ouverture des exutoires de désenfumage devra être de type bi-zones. Le déclenchement de l'ouverture de l'ensemble des exutoires devra être obtenu par une seule action manuelle sur l'organe de sécurité à manipuler. S'il existe des douches individuelles, celles-ci sont à équiper de flash lumineux d'alarme, à moins que la porte ne monte pas toute hauteur et qu'un flash soit prévu dans le sas. RICT c rév. 0 Page 6/20

7 Objet / article de référence MISSION : SEI - Sécurité des personnes dans les ERP et IGH SEI-EL : Electricité - Eclairage - vérifications techniques en ERP INSTALLATIONS ELECTRIQUES * Généralités EL 2 - Documents à fournir Règles d'installation EL 5 - Locaux de service électrique INSTALLATIONS D'ECLAIRAGE * Eclairage normal EC 6 - Règles de conception et d'installation Eclairage de sécurité EC 9 - Eclairage d'évacuation INSTALLATIONS ELECTRIQUES - décret n du 14 novembre 1988 Installations basse tension - Conditions générales BT 5 - Dispositions générales : réalisation des installations électriques - Adaptation aux influences externes Les schémas mis à jour,incluant existant et rénovation devront pouvoir être présentés lors de la réception finale. Les locaux de service électrique devront comporter un éclairage de sécurité fixe et un BAPI. La commande de coupure générale devra être rendue inaccessible au public mais facilement accessible de la voie publique. Les salles de plus de 50 personnes devront être équipées de 2 circuits éclairage normal distincts en protection mais aussi en commande. Au moins une partie de commande de l'éclairage normal ne devra pas être accessible au public ( par exemple, par interrupteur à clé ). L' éclairage de ces salles ne doit pas être composé uniquement de lampes à décharge. L' éclairage d' évacuation n'est pas prévu dans la refonte, cependant il aurait été souhaitable de voir le positionnement des BAES afin de valider leur nombre et leur position sur le site. De plus, il faudra s'assurer de son fonctionnement et de l' adaptabilité avec la télécommande de mise au repos à installer. A valider lors de la réception. Vous voudrez bien nous confirmer par courrier, la prise en compte des observations formulées Pour contribuer à l'obtention d'une meilleure qualité de votre ouvrage, nous sommes à votre disposition pour participer à une réunion de mise au point générale. RICT c rév. 0 Page 7/20

8 5. LISTE DES POINTS EXAMINES PAR CHAPITRE Codes utilisés associés à nos avis : La signification des codes utilisés dans nos missions est la suivante : : Favorable, Les dispositions prévues dans les documents examinés n'appellent pas de remarque. Cet avis, formulé dans la limite des précisions fournies par ces documents, ne préjuge pas des avis qui pourront être émis lors des phases ultérieures. AP : A Préciser, Les dispositions prévues dans les documents examinés sont insuffisamment définies. Cet avis présente un caractère suspensif : il y aura lieu de fournir les précisions complémentaires demandées, faute de quoi notre avis deviendra défavorable. OB : OBservation, Les dispositions prévues dans les documents examinés peuvent générer un ou plusieurs des aléas techniques visés dans nos missions. Cet avis présente un caractère défavorable et sera maintenu dans notre rapport final de contrôle technique en l'absence de prise en compte. SO : Sans Objet, L'indication Sans Objet s'applique aux articles réglementaires qui ne sont pas concernés par certaines dispositions ou lorsqu'ils ne comprenent pas d'installations techniques mentionnées dans le règlement de sécurité. HM : Hors Mission, L'examen des dispositions prévues dans les documents ne relève pas des missions qui nous ont été confiées. Cet examen peut, le cas échéant, faire l'objet de prestations complémentaires. : Pour Mémoire, L'indication Pour Mémoire s'applique aux articles règlementaires qui ne nécessitent pas d'évaluation de conformité dans le cadre de la mission en cours. RICT c rév. 0 Page 8/20

9 Mission : L - Solidité des ouvrages et éléments d'équipement indissociables Chapitre : L - Solidité des ouvrages et élements d'équipements Points examinés ENVELOPPE - COUVERT Couverture Complexe de couverture Couverture de type bac sec. Le dossier d'exécution complet sera à fournir par l'entreprise. RICT c rév. 0 - Chapitre L Page 9/20

10 Mission : LE - Solidité des existants Chapitre : LE - Solidité des ouvrages et élements d'équipements existants Points examinés COMPATIBILITE DU PROGRAMME DES TRAVAUX AVEC L'ETAT DES EXISTANTS SOLIDITE DES EXISTANTS Examen des renseignements fournis par le maître d'ouvrage sur les existants Etude de diagnostic Diagnostic réalisé par BUREAU VERITAS. Examen des documents techniques définissant le programme des travaux envisagés Nous rappelons que la mission LE a pour objectif la prévention des aléas techniques susceptibles d'affecter la solidité des existants du fait de la réalisation des ouvrages et éléments d'équipement neufs dans les constructions achevées. Charpente - Portiques OB Il est envisagé de mettre en place un plafond tendu sur l'ensemble de la salle. Le poids propre de ce plafond ne peut en aucun cas être négligé et si celui-ci est retenu, la vérification de la structure de charpente sous charges complémentaires, et son renforcement éventuel seront à envisager également. RICT c rév. 0 - Chapitre LE Page 10/20

11 Mission : SEI - Sécurité des personnes dans les ERP et IGH Chapitre : SEI-IN - Dispositions constructives et moyens de secours - vérifications techniques en ERP Remarques Générales : Le PV d'étude du SDIS29 concernant le dossier de demande d'autorisationde travaux sera à nous fournir. Points examinés DISPOSITIONS APPLICABLES A TOUS LES ERP * Classement des établissements GN 1 - Classement des établissements GN 2 - Classement des groupements d'établissements ou des établissements en plusieurs bâtiments voisins non isolés entre eux GN 3 - Classement des groupements d'établissements et des établissements en plusieurs bâtiments isolés entre eux Adaptation des règles de sécurité et cas particuliers d'application du règlement GN 5 - Etablissement comportant des locaux de types différents GN 6 - Utilisations exceptionnelles des locaux GN 7 - Etablissements situés dans les immeubles de grande hauteur GN 8 - Principes fondamentaux de conception et d exploitation d un établissement pour tenir compte des difficultés rencontrées lors de l évacuation GN 9 - Aménagement d'un établissement nouveau dans des locaux ou bâtiments existants GN 10 - Application du règlement aux établissements existants Contrôles des établissements GN 11 - Notification des décisions GN 12 - Justification des classements de comportement au feu des matériaux et éléments de construction Travaux RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-IN Page 11/20

12 Points examinés GN 13 - Travaux dangereux Normalisation GN 14 - Conformité aux normes - Essais de laboratoires DISPOSITIONS GENERALES CONCERNANT LES ERP DU 1ER GROUPE * Généralités GE 1 - Objet Contrôles des établissements GE 2 - Dossier de sécurité Le dossier de sécurité (selon R PC, AdT), doit comprendre une notice présentant la ou les solutions retenues, par niveau, pour l évacuation des personnes en tenant compte des handicaps GE 3 - Visite de réception GE 4 - Visites périodiques GE 5 - relatif au contrôle de la sécurité Vérifications techniques GE 6 - Généralités GE 7 - Vérifications techniques assurées par des personnes ou organismes agréés GE 8 - Types de vérifications (organismes agréés) GE 9 - Rapports de vérifications (organismes agréés) GE 10 - Rapports de vérifications (techniciens compétents) DISPOSITIONS CONSTRUCTIVES * Isolement par rapport aux tiers CO 6 - Objet Résistance au feu des structures CO 14 - Cas particulier : Bâtiments en rez-de-chaussée Structure existante inchangée. AP La mise en place de plafonds tendus est proposée : ce plafond tendu devra permettre la visibilité de la structure de toiture qui n'a pas de résistance au feu. Le cas échéant, ce plafond devra donc ête ajouré à 50% minimum. Sa tenue sera à justifier. RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-IN Page 12/20

13 Points examinés Façades CO 19 - Généralités CO 20 - Réaction au feu des composants et équipements de façades CO 21 - Résistance à la propagation verticale du feu par les façades comportant des baies CO 22 - Résistance à la propagation verticale du feu par les façades ne comportant pas de baie Locaux non accessibles au public, locaux à risques particuliers CO 27 - Classement des locaux en fonction de leurs risques Dégagements CO 34 - Terminologie AMENAGEMENTS INTERIEURS, DECORATION ET MOBILIER * Généralités AM 1 - Généralités Comportement au feu s'exprimant en euro classe (produits de construction en majeure partie) ou en catégorie (matériaux d'aménagement, décoration, gros mobilier) Revêtements AM 2 - Produits et matériaux de parois AM 5 - Plafonds des dégagements non protégés et des locaux (Tout plafond, y compris plafonds suspendus, plafonds tendus, plafonds ajourés ) AM 6 - Parties translucides et transparentes incorporées dans les plafonds suspendus ou tendus des dégagements non protégés et des locaux Remplacement des plafonds existants zone vestiaire par des faux-plafonds classés A2,s1 -d0; AM 8 - Revêtements en matériaux isolants Couverture en bac sec métallique. SO DESENFUMAGE * Objet - principes - application SO SO SO AP AP Trappe d'accès en plafond et joues en mélaminées prévus au lot faux-plafonds : Le classemet en réaction au feu devra être M1 pour ces éléments ; Toutefois si la surface de ces éléments n'excède pas 25% de la surface totale des plafonds du local, le classement pourra être M2 en dégagement et M3 dans les locaux. Les parties translucides en plafonds (éclairages zénithaux, exutoires, etc...) devront être classés au minimum D-s3, d0. RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-IN Page 13/20

14 Points examinés DF 1 - Objet du désenfumage DF 2 - Documents à fournir DF 3 - Principes du désenfumage Désenfumage naturel prévu dans la salle de sport. DF 7 - Désenfumage des locaux accessibles au public Désenfumage prévu par exutoires en toiture. AP La surface de la salle étant supérieure à 500m², le circuit d'ouverture des exutoires de désenfumage devra être de type bi-zones. Le déclenchement de l'ouverture de l'ensemble des exutoires devra être obtenu par une seule action manuelle sur l'organe de sécurité à manipuler. DF 9 - Entretien et exploitation A prévoir par l'exploitant DF 10 - Vérifications techniques A prévoir par l'exploitant MOYENS DE SECOURS CONTRE L'INCENDIE * Généralités MS 1 - Différents moyens de secours MS 2 - Dispositions particulières MS 3 - Documents à fournir Moyens d'extinction MS 4 - Différents moyens d'extinction Installations d'extinction automatique ou à commande manuelle MS 26 - article abrogé MS 27 - article abrogé Eléments de construction irrigués MS 35 - Définition Service de sécurité d'incendie MS 45 - Généralités MS 46 - Composition et missions du service MS 48 - Qualification du personnel de sécurité MS 49 - Service assuré par les sapeurs-pompiers MS 51 - Exercices d'instruction RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-IN Page 14/20

15 Points examinés MS 52 - Présence de la direction Système de sécurité incendie (SSI) MS 54 - Zones : terminologie Système d'alarme MS 61 - Terminologie MS 64 - Principes généraux d'alarme AP S'il existe des douches individuelles, celles-ci sont à équiper de flash lumineux d'alarme, à moins que la porte ne monte pas toute hauteur et qu'un flash soit prévu dans le sas. Entretien et consignes d'exploitation MS 68 - Entretien MS 69 - Consignes d'exploitation Entretien, vérifications et contrôles MS 73 - Vérifications techniques MS 74 - Contrôles MS 75 - Autres obligations de l'exploitant DISPOSITIONS PARTICULIERES ETABLISSEMENTS TYPE X *- SPORTIFS COUVERTS - arrêté du 4 juin 1982 modifié Généralités X 1 - Etablissements assujettis Moyens de secours X 25 - Interdiction de fumer X 26 - Système d'alarme Equipement d'alarme existant. HM RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-IN Page 15/20

16 Mission : SEI - Sécurité des personnes dans les ERP et IGH Chapitre : SEI-EL - Electricité - Eclairage - vérifications techniques en ERP Points examinés INSTALLATIONS ELECTRIQUES * Généralités EL 1 - Objectifs EL 2 - Documents à fournir OB Les schémas mis à jour,incluant existant et rénovation devront pouvoir être présentés lors de la réception finale. EL 3 - Définitions Règles d'installation EL 5 - Locaux de service électrique AP Les locaux de service électrique devront comporter un éclairage de sécurité fixe et un BAPI. La commande de coupure générale devra être rendue inaccessible au public mais facilement accessible de la voie publique. EL 9 - Tableaux normaux - conditions d'installation EL 10 - Canalisation des installations normal - remplacement EL 11 - Appareillages et appareils d'utilisation Installations de sécurité EL 12 - Alimentation électrique des installations de sécurité Maintenance, exploitation et vérifications EL 18 - Maintenance, exploitation EL 19 - Vérifications techniques Installations temporaires EL 20 - Généralités EL 22 - Installations de dépannage INSTALLATIONS D'ECLAIRAGE * Généralités EC 1 - Objectifs RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-EL Page 16/20

17 Points examinés EC 2 - Règles générales EC 3 - Définitions des différents éclairages EC 4 - Documents à fournir (Cf EL 2) EC 5 - Appareils d'éclairage Eclairage normal EC 6 - Règles de conception et d'installation OB Les salles de plus de 50 personnes devront être équipées de 2 circuits éclairage normal distincts en protection mais aussi en commande. Au moins une partie de commande de l'éclairage normal ne devra pas être accessible au public ( par exemple, par interrupteur à clé ). Eclairage de sécurité EC 7 - Conception générale EC 8 - Fonctions de l'éclairage de sécurité L' éclairage de ces salles ne doit pas être composé uniquement de lampes à décharge. EC 9 - Eclairage d'évacuation AP L' éclairage d' évacuation n'est pas prévu dans la refonte, cependant il aurait été souhaitable de voir le positionnement des BAES afin de valider leur nombre et leur position sur le site. De plus, il faudra s'assurer de son fonctionnement et de l' adaptabilité avec la télécommande de mise au repos à installer. EC 10 - Eclairage d'ambiance ou d'anti-panique EC 12 - Conception de l'éclairage de sécurité par blocs autonomes EC 14 - Exploitation EC 15 - Vérifications DISPOSITIONS PARTICULIERES ETABLISSEMENTS TYPE X *- SPORTIFS COUVERTS - arrêté du 4 juin 1982 modifié Eclairage X 22 - Eclairage normal RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-EL Page 17/20

18 Points examinés X 23 - Eclairage de sécurité INSTALLATIONS ELECTRIQUES - décret n du 14 novembre 1988 Installations basse tension - Conditions générales BT 4 - Normes de sécurité obligatoires BT 5 - Dispositions générales : réalisation des installations électriques - Adaptation aux influences externes BT 7 - Installations à très basse tension BT 9 - Séparation des sources d'énergie BT 12 - Prises de terre et conducteurs de protection BT 13 - Section des conducteurs de terre AP A valider lors de la réception. BT 14 - Résistance des prises de terre HM prise de terre existante. BT 15 - Installations de sécurité - Arrêté du Installations basse tension - Protection contre les contacts directs BT 18 - Mise hors de portée au moyen d'obstacles - arrêté du Installations basse tension - Protection contre les contacts indirects BT 30 - Types de mesures de protections - arrêté du art 1 : protection des prises de courant par DR 30mA BT 31 - Interconnexion des masses et liaison de terre - arrêté du art. 1 BT 33 - Schéma TT - arrêté du art. 1 BT 35 - Liaison équipotentielle supplémentaire - arrêté du art. 1 BT 36 - Double isolation ou isolation renforcée - arrêté du art. 1 BT 39 - Protection par séparation des circuits - arrêté du art. 1 Installations basse tension - Prévention des brulures, incendies et explosions BT 41 - Réalisation des installations / protection contre les surintensités, échauffement, connexions - arrêté du art 1 RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-EL Page 18/20

19 Points examinés BT 42 - Interrupteurs, coupe-circuit, disjoncteurs, matériels contenant un diélectrique liquide inflammable BT 43 - Locaux présentant des risques d'incendie RICT c rév. 0 - Chapitre SEI-EL Page 19/20

20 Copies à : - IDEA INGENIERIE RICT c rév. 0 Page 20/20

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique Flandres/Côte d'opale Parc d'activité de l'etoile Rond-Point de la porte de Lille 59760 GRANDE SYNTHE Adresse postale : BP 30089 59791 GRANDE SYNTHE CEDEX Tél : 03.28.25.92.00 Fax : 03.28.25.92.19 Mél

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique Flandres/Côte d'opale Parc d'activité de l'etoile Rond-Point de la porte de Lille 59760 GRANDE SYNTHE Tél:03.28.25.92.00 Fax:03.28.25.92.19 Mél:olivier.quenehen@fr.bureauveritas.com N. Réf. : /RICT/0 V.

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE. RESIDENCE DES PERSONNES AGEES LEON BURCKEL Allée LEON BURCKEL à Amiens

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE. RESIDENCE DES PERSONNES AGEES LEON BURCKEL Allée LEON BURCKEL à Amiens CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE RESIDENCE DES PERSONNES AGEES LEON BURCKEL Allée LEON BURCKEL à Amiens INSTALLATION DE DESENFUMAGE MECANIQUE ET TRAVAUX ANNEXES NOTICE DE SECURITE B.E.T. ELECTRICITE :

Plus en détail

A T E L I E R G A S N I E R G O S S A R T A R C H I T E C T E S D. P. L. G. 6 R U E C O L B E R T 8 0 0 0 0 A M I E N S MAITRE D'OUVRAGE

A T E L I E R G A S N I E R G O S S A R T A R C H I T E C T E S D. P. L. G. 6 R U E C O L B E R T 8 0 0 0 0 A M I E N S MAITRE D'OUVRAGE A T E L I E R G A S N I E R G O S S A R T A R C H I T E C T E S D. P. L. G. 6 R U E C O L B E R T 8 0 0 0 0 A M I E N S MAITRE D'OUVRAGE MAISON DE RETRAITE «LES EVOISSONS» 3 RUE DU CAPITAINE FAY 80290

Plus en détail

- Les installations permanentes - Les installations temporaires VERIFICATION INITIALE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES PERMANENTES

- Les installations permanentes - Les installations temporaires VERIFICATION INITIALE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES PERMANENTES S a n t é a u t r a v a i l Vérifications électriques Afin de renforcer la prévention du risque électrique, de nouvelles mesures sont venues compléter les obligations réglementaires. Outre des modifications

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique Coordonnées du Chargé d'affaire : Immeuble l'optimum Zac Blaise Pascal 451 rue Denis Papin 34000 MONTPELLIER Tél : 04 99 52 33 31 Fax : 04 99 52 32 50 Mél : sebastien.delmas@fr.bureauveritas.com COMMUNE

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE

CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE PROTECTION CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC CONSTITUTION DE LA NOTICE DE SECURITE NOTA : Conformément à l'article R 123-24 du Code de la Construction

Plus en détail

Rapport Initial Assistance à l'ouverture d'un Etablissement Recevant du Public

Rapport Initial Assistance à l'ouverture d'un Etablissement Recevant du Public AMIENS Allée de la Pépinière Village Oasis DURY 80000 AMIENS Adresse postale : 80044 AMIENS Cedex 1 Tél : 03 22 33 77 00 Fax : 03 22 33 77 01 Mél : francois.salzard@fr.bureauveritas.com PREFECTURE DE L'OISE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la

NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la NOTICE DESCRIPTIVE DE SÉCURITÉ d un dossier devant être transmis à la COMMISSION CONSULTATIVE DÉPARTEMENTALE DE SÉCURITÉ ET D ACCESSIBILITÉ Sous-commission départementale de sécurité dans les Etablissements

Plus en détail

NOTICE de SECURITE INCENDIE. Salle des fêtes/foyer rural 4, rue de LA TRACONNE LECHELLE

NOTICE de SECURITE INCENDIE. Salle des fêtes/foyer rural 4, rue de LA TRACONNE LECHELLE NOTICE de SECURITE INCENDIE 4, rue de LA TRACONNE 77 171 LECHELLE Etablissement de type L de 4 ème catégorie Demandeur : Ville de LECHELLE Hôtel de ville 2, rue de la TRACONNE 77 171 LECHELLE Version N

Plus en détail

VERIFICATIONS DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

VERIFICATIONS DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES VERIFICATIONS DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES 1/ Arrêté du 20/12/1988 modifié le 10/01/1992 Arrêté fixant la périodicité, l'objet et l'étendue des vérifications des installations électriques ainsi que le

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'OUVRAGES

DIAGNOSTIC D'OUVRAGES VILLE DE GUIPAVAS PLACE DE LA MAIRIE 29490 GUIPAVAS À l'attention de M. LUCAS DIAGNOSTIC D'OUVRAGES COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO 29 GUIPAVAS tennis table - modifié pour mission CTC Salle de tennis de table

Plus en détail

MONTIGNY LES METZ LOT 3 REMPLACEMENT ASCENSEUR 181 RUE DE MARLY

MONTIGNY LES METZ LOT 3 REMPLACEMENT ASCENSEUR 181 RUE DE MARLY Agence Construction Metz Parc des Varimonts 10, Avenue de Thionville CS 90661 57140 WOIPPY Tél. : 03 87 30 55 09 Fax : 03 87 34 31 59 E-mail : cconstruction.metz@socotec.com OPH MONTIGNY LES METZ 9 rue

Plus en détail

Objectifs. Les principaux textes

Objectifs. Les principaux textes Les principaux textes Introduction Les principaux textes applicables aux ERP Les principaux textes applicables aux ERT Les textes généraux dans les habitations Les textes généraux dans les IGH Tests Conclusion

Plus en détail

Notice de sécurité incendie pour les Etablissements Recevant du Public (ERP) du 1 er groupe (1 re, 2 e, 3 e et 4 e catégorie)

Notice de sécurité incendie pour les Etablissements Recevant du Public (ERP) du 1 er groupe (1 re, 2 e, 3 e et 4 e catégorie) Service Départemental d'incendie et de Secours du Finistère Service Prévention Bureau de Brest 27 avenue Foch 29200 BREST Tél. : 02 98 34 56 30 Fax : 02 98 34 55 79 Bureau de Quimper 58 avenue de Kéradennec

Plus en détail

PREFECTURE DU GARD NOTICE DE SECURITE

PREFECTURE DU GARD NOTICE DE SECURITE REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraterni t é PREFECTURE DU GARD Sous-commission départementale pour la sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES D'INCENDIE ET DE SECOURS DU MORBIHAN Remarque préliminaire : NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Cette notice descriptive de sécurité

Plus en détail

EXTENSION DE LA MAISON DU TENNIS

EXTENSION DE LA MAISON DU TENNIS EXTENSION DE LA MAISON DU TENNIS C.C.T.P. Lot N 05 ELECTRICITE COURANTS FORTS COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE. ARCHITECTE CARTE BLANCHE 32 rue Richelieu 69100 VILLEURBANNE Tel : 04 78 03 82 27 Fax : 04 78 85

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique BREST 22 rue Amiral Romain Desfossés 29200 BREST Adresse postale : 29604 BREST Cedex Tél : 02 98 47 72 82 Fax : 02 98 47 71 69 Mél : eric.roudaut@fr.bureauveritas.com Mairie de Guipavas Place de la Mairie

Plus en détail

C R O B A T AMENAGEMENT DU CENTRE DE LOISIRS LOT N 8 ELECTRICITE - COURANTS FAIBLES DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE A C R O B A T

C R O B A T AMENAGEMENT DU CENTRE DE LOISIRS LOT N 8 ELECTRICITE - COURANTS FAIBLES DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE A C R O B A T MAITRE D'OUVRAGE MAIRIE DE SAINT-GALMIER BUREAU D ETUDES T E C H N I Q U E S C R Place de la Devise 42330 SAINT GALMIER AMENAGEMENT DU CENTRE DE LOISIRS Route de Cuzieu 42330 SAINT GALMIER O B A T LOT

Plus en détail

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées BUREAU VERITAS Agence : AURAY ZA Porte Océane 2 rue du Danemark 56400 Brech Tél : 02 97 37 25 99 Fax : 02 97 37 22 01 MAIRIE DE LESNEVEN Place du Château 29260 LESNEVEN Tél : 02 98 83 00 03 Fax : 02 98

Plus en détail

AVANT-PROPOS TITRE 1 GENERALITES

AVANT-PROPOS TITRE 1 GENERALITES TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS TITRE 1 GENERALITES GENERALITES 1 prévention prévision 1. GENERALITES... 1.1 2. PREVENTION... 1.1 3. LA PREVISION... 1.4 4. CONCLUSION... 1.6 GENERALITES 2 analyse du risque

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique DIGNE Immeuble Thaïs 9 rue du Docteur Honnorat 04000 DIGNE LES BAINS Adresse postale : 91 04003 DIGNE LES BAINS cedex Tél : 04.92.36.75.40 Fax : 04.92.31.61.07 Mél : francis.andreys@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

MISSION DE DIAGNOSTIC EN VUE DE CORRIGER LES DEFAUTS DE CONSTRUCTION DU GYMNASE CHERELLES

MISSION DE DIAGNOSTIC EN VUE DE CORRIGER LES DEFAUTS DE CONSTRUCTION DU GYMNASE CHERELLES DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE VILLE DE NEMOURS MISSION DE DIAGNOSTIC EN VUE DE CORRIGER LES DEFAUTS DE CONSTRUCTION DU GYMNASE CHERELLES MAIRIE DE NEMOURS Ville de NEMOURS SERVICES TECHNIQUES MUNICIPAUX

Plus en détail

REGLEMENT DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE INSTALLATIONS ELECTRIQUES N 1

REGLEMENT DE SECURITE CONTRE LES RISQUES D'INCENDIE ET DE PANIQUE INSTALLATIONS ELECTRIQUES N 1 DE PANIQUE INSTALLATIONS ELECTRIQUES N 1 Section 1 : généralités Article EL 1 : Objectifs. Article EL 2 : Documents à fournir. Article EL 3 : Définitions. Article EL 4 : Règles générales. Section 2 : règles

Plus en détail

Rapport de vérification réglementaire en exploitation électricité Relatif aux Etablissements Recevant du Public

Rapport de vérification réglementaire en exploitation électricité Relatif aux Etablissements Recevant du Public BUREAU VERITAS SA A l'attention de M. VALOT GUILLAUME MONTPELLIER Immeuble l'optimum Zac Blaise Pascal 451 rue Denis Papin 34000 MONTPELLIER France Téléphone : 04 99 52 32 52 Mail : renaud.seiller@fr.bureauveritas.com

Plus en détail

S O M M A I R E. Textes législatifs et réglementaires, normes applicables... 5

S O M M A I R E. Textes législatifs et réglementaires, normes applicables... 5 Sommaire 3 S O M M A I R E Textes législatifs et réglementaires, normes applicables.................................. 5 1 Textes à caractère général.......................... 5 1.1 Dispositions réglementaires............................

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique Référence : 11-005 TE ONSTRUTION ode NAF : 7120B SIREN : 482 421 419 Rapport Initial de ontrôle Technique Maître d ouvrage MAIRIE DE SAINT MARTIN DE RAU 1 Place Joseph Bagnananchi 13310 SAINT MARTIN DE

Plus en détail

Rapport Initial Assistance à l'ouverture d'un Etablissement Recevant du Public

Rapport Initial Assistance à l'ouverture d'un Etablissement Recevant du Public AVIGNON Centre d'affaires le Laser 185 Allée de Vire Abeille 84130 LE PONTET Tél : 04.90.03.99.82 Fax : 04 90 03 99 81 Mél : jean-pierre.giroud@fr.bureauveritas.com Mairie ALTHEN DES PALUDS Place de la

Plus en détail

NOTICE SECURITE ERP. 5ème catégorie sans locaux à sommeil (Effectif reçu inférieur ou égal à 19 personnes) Arrêté du 22 juin 1990

NOTICE SECURITE ERP. 5ème catégorie sans locaux à sommeil (Effectif reçu inférieur ou égal à 19 personnes) Arrêté du 22 juin 1990 NOTICE SECURITE ERP 5ème catégorie sans locaux à sommeil (Effectif reçu inférieur ou égal à 19 personnes) Arrêté du 22 juin 1990 1 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL

Plus en détail

Il n'existe pas de vent favorable à celui qui ne sait pas ou il va!!! Département Formation

Il n'existe pas de vent favorable à celui qui ne sait pas ou il va!!! Département Formation Il n'existe pas de vent favorable à celui qui ne sait pas ou il va!!! Département Formation Coordination SSI - Notice technique de Sécurité Incendie et d Accessibilité - Formations SARL au capital de 15

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique TOULOUSE 12, rue Michel Labrousse Bât 15 31100 TOULOUSE Adresse postale : BP 64797 31047 TOULOUSE Cedex 1 Tél : 05 61 31 59 00 Fax : 05 61 44 63 62 Mél : michel.gendras@fr.bureauveritas.com MAIRIE DE PINS

Plus en détail

65 SOULOM. Agence de Tarbes ZI Bastillac Sud TARBES CEDEX 09 Tél. : Fax :

65 SOULOM. Agence de Tarbes ZI Bastillac Sud TARBES CEDEX 09 Tél. : Fax : MAIRIE DE SOULOM 13 AVE DES DEUX PONTS 65260 SOULOM RAPPORT INITIAL MISE EN ACCESSIBILITE ET ELEVATION DU NIVEAU DE SECURITE DE L'ECOLE 65 SOULOM N DE CLIENT : 31209842 N DE CONVENTION : 8C50121130 CHRONO

Plus en détail

PRÉFECTURE DES YVELINES

PRÉFECTURE DES YVELINES PRÉFECTURE DES YVELINES Service départemental d incendie et de secours Groupement Est Section prévention PHC/PHC Affaire suivie par le Lieutenant de 2 ème classe COLLANGE VISITE D UN ETABLISSEMENT RECEVANT

Plus en détail

Procédure Consuel applicable aux consommateurs professionnels réglementés et dérégulés à compter du 15 octobre 2005

Procédure Consuel applicable aux consommateurs professionnels réglementés et dérégulés à compter du 15 octobre 2005 Procédure Consuel applicable aux consommateurs professionnels réglementés et dérégulés à compter du 15 octobre 2005 1 GENERALITES 1.1Obligations réglementaires Aux termes du décret du 6 mars 2001, tout

Plus en détail

LOT N 2 : CONTROLE OBLIGATOIRE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

LOT N 2 : CONTROLE OBLIGATOIRE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES GROUPEMENT DE COMMANDE pour les marchés de CONTRÔLES OBLIGATOIRES, VERIFICATIONS ET MAINTENANCE DES INSTALLATIONS TECHNIQUES DES EPLE DE LA SARTHE LOT N 2 : CONTROLE OBLIGATOIRE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique RODEZ Résidence Wagner 87 rue St Firmin 12850 ONET LE CHATEAU Tél : 0565732970 Fax : 0565687523 Mél : yannick.cayssials@fr.bureauveritas.com CC FLORAC SUD LOZERE 22 RUE JUSTIN GRUAT 48400 FLORAC N. Réf.

Plus en détail

76 MONT SAINT AIGNAN Restaurant La Boiserie Création du bar La Soucoupe et aménagement d'espaces polyvalents

76 MONT SAINT AIGNAN Restaurant La Boiserie Création du bar La Soucoupe et aménagement d'espaces polyvalents Agence Construction Rouen ZAC DE LA BRETEQUE 114, rue Louis Blériot B.P. 726 76237 BOIS GUILLAUME CEDEX Tél. : 02.32.19.61.00 ax : 02.32.19.61.29 E-mail : cconstruction.rouen@socotec.com CROUS DE ROUEN

Plus en détail

1. Eclairage de sécurité

1. Eclairage de sécurité Recommandations techniques pour la rédaction d un CCTP BAES ECO2 1. Eclairage de sécurité 1.1. Principe L'installation d'éclairage de sécurité comprend - un éclairage d'évacuation pour les chemins d'évacuation

Plus en détail

Installation électrique provisoire intérieure des chantiers de bâtiment

Installation électrique provisoire intérieure des chantiers de bâtiment Fiche Prévention G1 F 03 12 Installation électrique provisoire intérieure des chantiers de bâtiment Cette fiche présente les principes généraux de conception et le schéma guide de l installation électrique

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

INSPECTEUR EN VERIFICATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

INSPECTEUR EN VERIFICATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES PRVERIELEC INSPECTEUR EN VERIFICATION DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES FORMACODE : 24054 Le métier d inspecteur en vérification L inspecteur en vérification des installations électriques effectue des inspections

Plus en détail

PC 40.1 : NOTICE DE SECURITE

PC 40.1 : NOTICE DE SECURITE RESTRUCTURATION DE L'EHPAD "LA CHENAIE" 6, Avenue André Laffon 33820 SAINT CIERS SUR GIRONDE DOSSIER DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE PC 40.1 : NOTICE DE SECURITE Maître de l'ouvrage : SCI SAINT CIERS

Plus en détail

6. Détermination des sections de conducteurs

6. Détermination des sections de conducteurs 511 6. Détermination des sections de conducteurs 512 6. DETERMNATON DES SECTONS DE CONDUCTEURS En raison de leurs spécificités respectives, les conducteurs BT et MT sont traités dans des paragraphes différents.

Plus en détail

COMMUNE DE GRIMAUD 83 AFF. D 10 777 S O M M A I R E

COMMUNE DE GRIMAUD 83 AFF. D 10 777 S O M M A I R E S O M M A I R E 1. PRESENTATION DU SITE... 2 2. DESCRIPTION DES EQUIPEMENTS... 3 2.1 CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT... 3 2.2 SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE... 3 2.2.1 EQUIPEMENT D ALARME DE TYPE 4... 4 2.2.1.1

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 de février 2011 N de dossier : 3062 Date du rapport : 06 décembre 2011 A / Désignation du ou des immeubles

Plus en détail

Rapport de Vérifications Règlementaires en Exploitation (RVRE) d'un E.R.P. - Triennale - Système de Sécurité Incendie

Rapport de Vérifications Règlementaires en Exploitation (RVRE) d'un E.R.P. - Triennale - Système de Sécurité Incendie BUREAU VERITAS CAEN Immeuble Ambassadeur 4 place de Boston 14200 HEROUVILLE-ST-CLAIR A l'attention de M. HAMELIN UNION GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS UNIVERSITE DE CAEN ESPLANADE DE LA PAIX 14032 CAEN Téléphone

Plus en détail

Renseignements Administratifs : Demandeur : ERP : Adresse : Référence PC n : Activités :

Renseignements Administratifs : Demandeur : ERP : Adresse : Référence PC n : Activités : NOTICE DE SECURITE CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (Articles R 123.22 à R 123.55 du Code de la Construction et de l Habitation Article R 421.5 du Code de l Urbanisme) Les précisions demandées

Plus en détail

Rapport de l état de l installation intérieure d Électricité

Rapport de l état de l installation intérieure d Électricité Rapport de l état de l installation intérieure d Électricité L objet de la mission est l établissement d un rapport de l état de l installation intérieure d électricité. Il est réalisé suivant nos conditions

Plus en détail

RAPPORT INITIAL RESTRUCTURATION FOYER JOSEPH RENAULT COMMUNE DE MARBOUE RUE DU DOCTEUR PEAN HOTEL DE VILLE MARBOUE 28 MARBOUE

RAPPORT INITIAL RESTRUCTURATION FOYER JOSEPH RENAULT COMMUNE DE MARBOUE RUE DU DOCTEUR PEAN HOTEL DE VILLE MARBOUE 28 MARBOUE COMMUNE DE MARBOUE RUE DU DOCTEUR PEAN HOTEL DE VILLE 28200 MARBOUE RAPPORT INITIAL RESTRUCTURATION FOYER JOSEPH RENAULT 28 MARBOUE N DE CLIENT : 0315820686001 N DE CONVENTION : CHRONO : 2 VOTRE INTERLOCUTEUR

Plus en détail

Points normatifs. Normes

Points normatifs. Normes Normes Ce condensé explicatif permet de mettre en exergue les notions normatives principales liées aux installations neuves et en rénovation d éclairage extérieur. Le cadre normatif NF C 17-200 de juin

Plus en détail

La formation au risque d incendie, un enjeu d entreprise

La formation au risque d incendie, un enjeu d entreprise La formation au risque d incendie, un enjeu d entreprise t. +33 (0) 1 47 17 63 03 39 rue Louis Blanc 92038 PARIS LA DEFENSE Cedex ffmi@ffmi.asso.fr www.ffmi.asso.fr Sommaire de l intervention La FFMI,

Plus en détail

18 Février 2011 à 12 Heures

18 Février 2011 à 12 Heures MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville d Auterive Place du 11 novembre 1918 31190 AUTERIVE 05 34 28 19 30 Cahier des Clauses Administratives Particulières Réhabilitation et extension du gymnase MISSION DE CONTROLE

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique AURAY Espace Tertiaire Porte Océane 2 Rue du Danemark 56400 AURAY Mél:nicolas.fevrier@fr.bureauveritas.com N. Réf. : /RICT/0 V. Réf. : RICT n 0 N affaire : 2044839/1 Missions signées : HAND + L + SEI MAIRIE

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public / Toutes catégories

NOTICE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public / Toutes catégories NOTICE DE SECURITE Etablissement Recevant du Public / Toutes catégories PRESENTATION DU PROJET : Nom de l'établissement : ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 3 AU CCTP

Plus en détail

RCSI 3 ter chemin de ronde Châteauneuf sur Sarthe - 1

RCSI 3 ter chemin de ronde Châteauneuf sur Sarthe -  1 NOTICE DE SECURITE DESCRIPTIVE ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Cette notice descriptive comprend les dispositions essentielles de sécurité à prévoir suivant le classement de tout projet E.R.P Ce document

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TETES GÉNÉRAU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008 définissant le modèle

Plus en détail

Quand agir et comment procéder?

Quand agir et comment procéder? Quand agir et comment procéder? On distingue plusieurs types d'évènements pour lesquels l'exploitant ou le propriétaire de l'erp doit obtenir des autorisations soumises notamment à l'avis des commissions

Plus en détail

La prévention des incendies dans les petits hôtels

La prévention des incendies dans les petits hôtels La prévention des incendies dans les petits hôtels (5 ème catégorie) Guide pratique Guide pratique la prévention des incendies dans les petits hôtels La réglementation en matière de sécurité est un thème

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SSIAP3. 3. Donnez les caractéristiques d'une voie utilisée par les engins de secours (voie engins)

QUESTIONNAIRE SSIAP3. 3. Donnez les caractéristiques d'une voie utilisée par les engins de secours (voie engins) QUESTIONNAIRE SSIAP3 1. Quels sont les textes de base, sur lesquels se fondent la protection contre les risques d'incendie et de panique dans les E R P? 2. Donnez la définition d un ERP? 3. Donnez les

Plus en détail

Notice de Sécurité. Etablissements recevant du Public du 1 er groupe. Articles R à R

Notice de Sécurité. Etablissements recevant du Public du 1 er groupe. Articles R à R Notice de Sécurité Etablissements recevant du Public du 1 er groupe Articles R.123-22 à R.123-55 Ce document a été élaboré afin de faciliter la constitution des dossiers ERP. Cette notice de sécurité n

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Groupes électrogènes

GUIDE PRATIQUE Groupes électrogènes UTE C 15-401 Janvier 2004 UNION TECHNIQUE DE L'ELECTRICITE ET DE LA COMMUNICATION INSTALLATIONS ELECTRIQUES A BASSE TENSION GUIDE PRATIQUE Groupes électrogènes Règles d installation Low-voltage electrical

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Décret no 2008-384 du 22 avril 2008 relatif à l état de l installation intérieure d électricité dans les immeubles à usage d habitation.

Plus en détail

VERIFICATIONS REGLEMENTAIRES SUR LES SITES. Établissement Public de Santé Mentale Départemental de l Aisne PREMONTRE

VERIFICATIONS REGLEMENTAIRES SUR LES SITES. Établissement Public de Santé Mentale Départemental de l Aisne PREMONTRE Établissement Public de Santé Mentale Départemental de l Aisne 02320 PREMONTRE CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Marché A Procédure Adaptée (Art. 28 CMP) VERIFICATIONS REGLEMENTAIRES SUR LES SITES INTRA

Plus en détail

Rapport de l état de l installation intérieure d Électricité

Rapport de l état de l installation intérieure d Électricité Rapport de l état de l installation intérieure d Électricité L objet de la mission est l établissement d un rapport de l état de l installation intérieure d électricité. Il est réalisé suivant nos conditions

Plus en détail

Lot n 7 ELECTRICITE - CHAUFFAGE ELECTRIQUE - VENTILATION. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD

Lot n 7 ELECTRICITE - CHAUFFAGE ELECTRIQUE - VENTILATION. Appel d'offre CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD CONSTRUCTION D'UNE SALLE ANNEXE AU VESTIAIRES DE FOOT A ARINTHOD Chemin du stade 39240 ARINTHOD MAITRE D'OUVRAGE Commune d'arinthod Cour de la Mairie 39240 ARINTHOD Tél : 03 84 48 04 78 Fax : 0.3 84 48

Plus en détail

ATTESTATION DE MISE EN CONFORMITE VOTRE STAND - SECURITE INCENDIE - EXPOSANT -

ATTESTATION DE MISE EN CONFORMITE VOTRE STAND - SECURITE INCENDIE - EXPOSANT - FICHE 13 ATTESTATION DE MISE EN CONFORMITE VOTRE STAND - SECURITE INCENDIE - EXPOSANT - DATE LIMITE : 11 AVRIL COMPLETER ET RETOURNER A : MARCHE DU FILM - Service Technique Tel : +33 (0)4 97 06 26 26 Fax

Plus en détail

VADEMECUM INCENDIE. Références réglementaires

VADEMECUM INCENDIE. Références réglementaires VADEMECUM INCENDIE Ce document a pour objet d aider les directrices et directeurs d école à mettre en œuvre les obligations qui sont les leurs en matière de sécurité incendie. Références réglementaires

Plus en détail

Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation

Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : ZELGHIN03062010 AFNOR

Plus en détail

Rapport Accessibilité des personnes handicapées Etat des lieux et actions à mener

Rapport Accessibilité des personnes handicapées Etat des lieux et actions à mener Agence : NORD PAS DE CALAIS 27 Allée du chargement BP 336 59650 - VILLENEUVE D'ASCQ Tél : 03 20 19 25 00 Fax :03 20 19 25 39 Mairie de RAIMBEAUCOURT Mme NOEL 77 Place Clémenceau 59283 RAIMBEAUCOURT N affaire

Plus en détail

Missions : L + LE + SEI

Missions : L + LE + SEI Agence d'amiens 4, rue de la 2ème DB 80000 AMIENS Tél. : 03.22.80.43.00 Fax : 03.22.80.43.09 E-mail : cconstruction.amiens@socotec.fr VILLE D'AMIENS HOTEL DE VILLE BP 2720 80000 AMIENS Références : FNE/AM/06/3683

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique GRENOBLE Inovallée 405 rue Lavoisier 38330 MONTBONNOT ST MARTIN Adresse postale : MONTBONNOT ST MARTIN 38334 ST-ISMIER Cedex Tél : 04 76 24 00 26 Fax : 04 76 62 94 14 Mél : @fr.bureauveritas.com Mél :

Plus en détail

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES INTERIEURES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Norme XP C 16 600 N de dossier : 2012-02-011 A / Désignation du ou des immeubles bâti(s) : Localisation du ou des bâtiments

Plus en détail

Notice descriptive de sécurité

Notice descriptive de sécurité Notice descriptive de sécurité pour les Établissements Recevant du Public 5 ème catégorie sans locaux à sommeil Version 2016-1 Sommaire Avant propos Page 3 Liste des pièces à fournir Page 4 Renseignements

Plus en détail

SGA/VARCES/REHAB. CENTRE MEDICAL BAT12

SGA/VARCES/REHAB. CENTRE MEDICAL BAT12 DEKRA Industrial SAS AGENCE ISERE DROME ARDECHE Parc Sud Galaxie Immeuble Le Calypso 38130 ECHIROLLES Tel : 04.38.37.29.99 ax : 04.38.37.29.83 Destinataire : M DESMONCEAUX CNTE - ETABLISSEMENT D'INRASTRUCTURE

Plus en détail

DOMAINE D'APPLICATION...

DOMAINE D'APPLICATION... SOMMAIRE Titre Page 1 OBJET... 3 2 DOMAINE D'APPLICATION... 3 3 PORTÉE... 3 4 RÉFÉRENCE À UN ENCADREMENT DE NIVEAU SUPÉRIEUR... 3 5 TRAVAUX ENTREPRIS SANS ENTENTE AVEC HYDRO-QUÉBEC... 3 6 RÔLES ET RESPONSABILITÉS

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UNE CUISINE AU PARC ZOOLOGIQUE D'AMIENS RAPPORT DE CONTROLE TECHNIQUE EN PHASE PRO. DOMINIQUE FRANCOIS Responsable d'affaires

CONSTRUCTION D'UNE CUISINE AU PARC ZOOLOGIQUE D'AMIENS RAPPORT DE CONTROLE TECHNIQUE EN PHASE PRO. DOMINIQUE FRANCOIS Responsable d'affaires DEKRA Inspection SAS ACTIVITE CTC HTE PICARDIE SOMME 3, avenue du Pays d'auge ZAC d'etouvie 80000 AMIENS Tel : 03.22.66.46.04 Fax : 03.22.66.46.01 Destinataire : MME Sabine GERME AMIENS METROPOLE BP 2720

Plus en détail

BLANGY LE CHATEAU Rénovation façade d'un immeuble

BLANGY LE CHATEAU Rénovation façade d'un immeuble Agence Construction Caen 267, rue Marie Curie Z.I. de la Sphère CS 30030 14201 HEROUVILLE SAINT CLAIR CEDEX Tél. : 02 31 46 24 24 Fax : 02 31 94 38 06 E-mail : cconstruction.caen@socotec.com Mairie BLANGY

Plus en détail

DIAGNOSTICS TECHNIQUES ET EVALUATIONS REGLEMENTAIRES DES INSTALLATIONS

DIAGNOSTICS TECHNIQUES ET EVALUATIONS REGLEMENTAIRES DES INSTALLATIONS DIAGNOSTICS TECHNIQUES ET EVALUATIONS REGLEMENTAIRES DES INSTALLATIONS RAPPORT DU LOCAL Photo du local Synthèse du local En priorité A moyen terme Conforme Nombre d écart(s) réglementaire(s) 4 2 16 N du

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DE LA NOUVELLE REGLEMENTATION SUR LE STOCKAGE ET LE CHARGEMENT/ DECHARGEMENT DE LIQUIDES INFLAMMABLES PARTIE STOCKAGE (1432 A)

GUIDE DE LECTURE DE LA NOUVELLE REGLEMENTATION SUR LE STOCKAGE ET LE CHARGEMENT/ DECHARGEMENT DE LIQUIDES INFLAMMABLES PARTIE STOCKAGE (1432 A) Page 1/8 RAPPORT 2011/01 - GUIDE DE LECTURE DE LA REGLEMENTATION 21/09/2011 Groupe d Étude de Sécurité des Industries Pétrolières et Chimiques GUIDE DE LECTURE DE LA NOUVELLE REGLEMENTATION SUR LE STOCKAGE

Plus en détail

Procès-Verbal de la Commission de Sécurité de l'arrondissement d'yssingeaux. Le 2 février 2011

Procès-Verbal de la Commission de Sécurité de l'arrondissement d'yssingeaux. Le 2 février 2011 SERVICE DEPARTEMENTAL o 'INCENDIE ET OE SECOURS 'v -~.. i. 1 Groupement "Prévention" -~ :-t::~:: ::,: i,:-". -- Procès-Verbal de la Commission de Sécurité de l'arrondissement d'yssingeaux Le 2 février

Plus en détail

Les risques potentiels dans les installations photovoltaïques

Les risques potentiels dans les installations photovoltaïques Colloque AMEMP 17 octobre 2011 Les risques potentiels dans les installations photovoltaïques Gérard MOINE Directeur technique 1 Sommaire Introduction Spécificités des installations PV Risques potentiels

Plus en détail

Lot 4 : CONTRÔLE DES SYSTEMES DE DETECTION INCENDIE

Lot 4 : CONTRÔLE DES SYSTEMES DE DETECTION INCENDIE GROUPEMENT DE COMMANDE pour les marchés de CONTRÔLES OBLIGATOIRES, VERIFICATIONS ET MAINTENANCE DES INSTALLATIONS TECHNIQUES DES EPLE DE LA SARTHE Lot 4 : CONTRÔLE DES SYSTEMES DE DETECTION INCENDIE ARTICLE

Plus en détail

Note d information du SDIS 47 RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX RISQUES DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES

Note d information du SDIS 47 RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX RISQUES DES INSTALLATIONS PHOTOVOLTAIQUES Note d information du Page 1 / 7 1 PUBLIC VISE Maîtres d ouvrages, contrôleurs techniques, maîtres d œuvres, bureaux d étude, constructeurs. Sapeurs-pompiers. Tout public. 2 OBJECTIFS Les capteurs photovoltaïques

Plus en détail

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées BUREAU VERITAS Agence : 12 Rue Michel Labrousse BP 64797 31047 Toulouse cedex 1 Tél : 05 61 31 57 89 Fax : 05 61 31 57 14 N affaire : 2078178 N rapport : 1 / Rev.0 Rapport établi le : 03/09/2010 Par l

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique VALENCE Plateau de Lautagne 42 avenue des Langories 26000 VALENCE Adresse postale : BP 87 26903 VALENCE Cedex 09 Tél : 04.75.78.17.60 Fax : 04.75.42.03.18 Mél : xavier.balandrau@fr.bureauveritas.com MAIRIE

Plus en détail

FICHE D INTERPRETATION. Relative à l évacuation immédiate ou différée des personnes en situation de handicap

FICHE D INTERPRETATION. Relative à l évacuation immédiate ou différée des personnes en situation de handicap Page 1 / 10 1. PERSONNES VISEES Préventionnistes Membres de commissions de sécurité (pour information) Maîtres d ouvrage, maîtres d œuvre, contrôleurs technique, responsables d ERP (pour information) 2.

Plus en détail

La pratique de la géotechnique: de l él. étude préliminaire au traitement d un d. sinistre. Contrôle Technique L. CARPINTEIRO

La pratique de la géotechnique: de l él. étude préliminaire au traitement d un d. sinistre. Contrôle Technique L. CARPINTEIRO La pratique de la géotechnique: g de l él étude préliminaire au traitement d un d sinistre. Contrôle Technique et ingénierie nierie GéotechniqueG L. CARPINTEIRO Le contexte réglementaire La Loi 78-12 du

Plus en détail

Chapitre Q La norme NF C 15-100 dans l habitat

Chapitre Q La norme NF C 15-100 dans l habitat Chapitre Q La norme NF C 5-00 dans l habitat Sommaire L essentiel de la norme NF C 5-00 dans l habitat. Les dernières interprétations de la norme Q. Les principales évolutions Q. L'équipement minimal Q

Plus en détail

Assistant technique en maintenance et travaux immobiliers

Assistant technique en maintenance et travaux immobiliers Assistant technique en maintenance et travaux immobiliers G3A25 Travaux et maintenance immobilière - AI Spécialité - Aménagement / maintenance / exploitation Il/elle conduit des études et des travaux d'aménagement

Plus en détail

DIAGNOSTICS TECHNIQUES ET EVALUATIONS REGLEMENTAIRES DES INSTALLATIONS

DIAGNOSTICS TECHNIQUES ET EVALUATIONS REGLEMENTAIRES DES INSTALLATIONS DIAGNOSTICS TECHNIQUES ET EVALUATIONS REGLEMENTAIRES DES INSTALLATIONS RAPPORT DU LOCAL Photo du local Synthèse du local En priorité A moyen terme Conforme Nombre d écart(s) réglementaire(s) 5 4 12 N du

Plus en détail

RAPPORT DE VERIFICATION DES INSTALLATIONS DE GAZ

RAPPORT DE VERIFICATION DES INSTALLATIONS DE GAZ Vérificateur : POTTIER Laurent Qualité : vérificateur habilité Dossier : EAE4429 Rapport N : 391V0/13/981 Date d'envoi du rapport : 01-03-2013 Le présent rapport comporte 8 pages numérotées de 1 à 8 EQUIPEMENTS

Plus en détail

Rapport Initial de Contrôle Technique

Rapport Initial de Contrôle Technique ORLEANS 1 rue de Micy 45380 LA CHAPELLE ST MESMIN Tél:02.38.88.18.69 Fax:02.38.72.50.89 Mél:nathalie.pommier@fr.bureauveritas.com N. Réf. : RICT/AB/FL/RICT/0 V. Réf. : RICT n 0 N affaire : 2119522/1 Missions

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Remarques préliminaires : NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Etablissements recevant du public du 1 er groupe : 1 ère, 2 ème, 3 ème et 4 ème catégorie et 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Arrêté du 25

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF...

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE LA PRESTATION DE TDF... O F F R E D E R E F E R E N C E 2 0 1 6 Hébergement RC_TNT ANNEXE H8 CAHIER DES CHARGES POUR LA FOURNITURE DE L ENERGIE Version 2016_2 du 01 juin 2016 * Imaginer des solutions pour un monde numérique TDF

Plus en détail

GENERALITES 10 MOYENS DE SECOURS

GENERALITES 10 MOYENS DE SECOURS GENERALITES 10 MOYENS DE SECOURS Référence : Arrêté du 25 juin 1980. icles MS.1 à MS.74. 1. GENERALITES Les moyens de secours peuvent comporter : - des moyens d'extinction ; - des dispositions visant à

Plus en détail

normalisation française

normalisation française normalisation française XP C 16-600 Février 2011 Indice de classement : C 16-600 ICS 91.140.50 ETAT DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION E : Status of electrical installations

Plus en détail