CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAPTEUR DE PRESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE"

Transcription

1 CAPTEU DE PESSION ET CINETIQUE CHIMIQUE - Le capteur de pression Il s agit du capteur MPX 00 AP (Motorola) capteur piezorésistif qui mesure des pressions comprises entre 0 et.0 5 Pa. D après le constructeur la tension de sortie u du capteur est proportionnelle à la pression p : u = k.p avec k =.0-7 V/Pa : la tension u = 0 mv pour p = 0 5 Pa. Cette tension u, trop faible, doit être amplifiée. - L amplificateur On a choisi un amplificateur d instrumentation à 3 amplificateurs opérationnels. Il est schématisé ci-dessous. Il permet d obtenir une tension Us V pour p pression atmosphérique. 0,5 V - AOP p 3 MPX 00 AP 4 u A B C P 5 - AOP3 0 - AOP 0 Us P L étude théorique, en considérant les A.O. idéaux, donne Us = ' u P P Le coefficient d amplification est A = ' P Si P 3kΩ avec =, kω et = 0 k Ω, on obtient A 0 emarquons que A varie avec P. Valeurs numériques : =, kω ; = 00 kω ; P = potentiomètre de 4,7 kω 0 = ajustable 5 tours de MΩ ; 0 = MΩ ; p = 470 Ω ; C = 470 nf AOP et AOP : dual TL 08 ; AOP3 : TL 08. Ces amplis sont alimentés par une tension symétrique 9V ; - 9V. La compensation de l erreur de décalage se fait à l intérieur du circuit TL 08 par l intermédiaire de l ajustable 0 (branché entre les bornes et 5 de ce circuit). Le capteur de pression est alimenté par une pile de 9V et une pile de,5v montées en série.

2 Les réglages : A- églage du zéro - Le capteur de pression n étant pas branché, on relie les points A et B à la masse ( u = 0 ) et on règle 0 pour que Us = 0 quand u = 0. - On insère le capteur de pression dans le montage, (les points A et B ne sont plus reliés à la masse) et on règle P pour que, sous la pression atmosphérique pa du moment, Us =,00 V. 3- On retire le capteur de pression, on relie les points A et B à la masse et on règle à nouveau 0 pour que Us = 0 quand u = On insère le capteur de pression dans le montage, (les points A et B ne sont plus reliés à la masse) et on règle à nouveau P pour que, sous la pression atmosphérique pa du moment, Us =,00 V. Après plusieurs (3 à 4) réglages successifs, on a Us = 0 pour u = 0 et Us =,00V pour p = pa. emarque : cette série d opérations est facilitée si le capteur peut être retiré (il suffit de l insérer dans une barrette de conducteurs «tulipe» ) et si les sorties A et B du capteur ainsi que la masse sont accessibles sur le boîtier. Ce boîtier doit comporter une borne de sortie afin de mesurer Us à l aide du voltmètre. B- églage de la pente - Vérifions que Us et u sont proportionnelles. On a fait varier u entre 0 et 40 mv. Voici les résultats obtenus pour Us ( le réglage du zéro ayant été fait). u (en mv) Us (en V) Us / u 0, 0,988 97,8 0,7,04 97, 7,,69 98, 9,7,94 98,5 3,9,34 97,9 7,4,68 97,8 35,4 3,48 98,3 38, 3,73 97,6 Le coefficient de corrélation linéaire est r = 0, Cette corrélation est très bonne. On peut ajuster le nuage de points par une droite. La droite de régression linéaire de Us par rapport à u a pour équation : Us = 97,9 u 6,5.0-5 (Us et u sont en V). On peut dire que Us est proportionnelle à u ( u V ). Le montage permettant l amplification de la tension u convient donc. - Comment obtenir simplement le coefficient d amplification? La pente de la droite représentative de Us en fonction de u est obtenue facilement si on connaît la pression atmosphérique pa du moment. En effet la valeur de pa permet de connaître u ( donnée constructeur u = k.p avec k =.0-4 mv/pa ). Comme on a choisi Us =,00 V sous cette pression atmosphérique, on déduit A = Us / u. = Us / k.p. Exemple : quand p = pa = 000 hpa A =,00 / ( )= 00 ce qui est une valeur voisine de 97,9. emarque : cet écart semble provenir de k. Si k =, V/Pa (valeur obtenue par d autres essais d étalonnage) alors A = 97,6. Si l on se contente d une précision sur A de % environ on peut prendre la valeur fournie par le constructeur pour k. 3- emarques - la valeur de A dépend de la pression atmosphérique. On a choisi Us =,00V pour p = pa ; on aurait pu choisir une autre valeur, la valeur du coefficient d amplification aurait été différente. - Connaissant Us on peut en déduire la pression p : p = u / k = (Us / A) / k = Us / k.a = (Us / k.,00)/ k.pa) = pa.( Us /,00 ). Le calcul de A pour la mesure de pression devient inutile.

3 C- Conclusion Avant d utiliser l appareil, il faut faire les opérations suivantes : - régler le zéro (agir sur 0 avec u = 0) et afficher Us =,00V (agir sur P avec capteur alimenté). - mesurer la pression atmosphérique pa du moment (ou téléphoner au centre météo le plus proche pour l obtenir gratuitement et la corriger éventuellement en fonction de l altitude de l établissement). Pour mesurer la pression p on utilisera la formule p = pa.( Us /,00 ) 3- Vérification des valeurs de pression fournies par le capteur et l amplificateur a- Comparaison avec les mesures de pression obtenues avec un manomètre à eau pa p h On a p = pa h.ρ.g avec pa = 009 hpa ; ρ = 0 3 kg.m -3 et g = 9,8 m.s -. On relie un ballon rempli d air à une des branches du manomètre à eau et au capteur de pression. On fait varier la pression à l intérieur du ballon et on mesure la dénivellation h et la tension de sortie Us aux bornes du capteur. On calcule p de façons différentes : p = pa h.ρ.g () et p = pa.us /,00. () h(en m),435 0,803-0,838 -,3 Us(en V),7,5,83,74 p (par ) en hpa p (par ) en hpa Conclusion : dans cet intervalle de pression limité (par la taille des tubes de verre utilisés pour réaliser les branches et par l utilisation d eau à la place du mercure), le capteur et son adaptateur donne un écart inférieur à % avec la valeur calculée par p = pa h.ρ.g ( où h est mesurée avec une certaine incertitude : p due à h 0,05%) b- mesure d une quantité de gaz dégagée lors d une réaction chimique Dans un ballon d environ L contenant 30 ml d acide acétique à mol.l - on introduit,50 g d hydrogénocarbonate de sodium de masse molaire 84 g/mol soit une quantité égale à,50 / 84 = 9,8.0-3 mol = 9,8 mmol. On connaît pa = 009 hpa et on règle, avant la réaction, l adaptateur comme il est dit précédemment. Après réaction, la variation de tension mesurée aux bornes du capteur est Us =,8 V (après avoir bien agité avec un agitateur magnétique non chauffant). En admettant que le dioxyde de carbone formé dans ces conditions suit la loi des gaz parfaits, on peut en déduire la variation de pression p = pa. Us / = 009.,8 / = 646 hpa. La quantité de CO formée est n = p. V /.T = , / 8,3.95 = 0,09 mol = 9 mmol. Conclusion : à environ 3% près, on retrouve la valeur théorique. emarques : -une bonne agitation est nécessaire pour avoir une quantité de CO dissoute dans l eau la plus petite possible. D après la littérature, dans ces conditions, environ mmol de CO est

4 dissoute dans un volume d eau de 30 ml. Par rapport à la quantité produite (30 mmol environ), cette quantité reste faible. - le volume V =,L du ballon a été obtenu après remplissage avec de l eau : on mesure ensuite, à l éprouvette graduée, ce volume d eau. 3-La surpression engendrée risquant de faire sauter le bouchon, on retire, à l aide d une seringue, une certaine quantité d air contenu dans le ballon avant de faire la réaction entre l hydrogénocarbonate et l acide. : Us initiale =,5 V donc p(initiale) = 76 hpa. La pression varie alors, pour,5 g de NaHCO 3 qui réagit dans ce volume d environ L, à la température de 95K, entre 76 hpa et 408 hpa.. 4- Le document ci-dessous montre l évolution de Us (donc p) en fonction du temps obtenue à l aide d une carte d acquisition de données. A la date t = 500 s, on a laissé échapper volontairement le gaz du ballon. La tension de sortie (sous la pa) s établit à,98 V au lieu de,00 V. Il semble qu une légère dérive de Us ait lieu entre le début de l expérience et la fin. Si Us = - 0,0 V le calcul montre alors que n - mmol. Pour obtenir une précision acceptable, il faut que n soit donc supérieure à environ 0 mmol. Us (V) en fonction de t (s) Us (V) 3,8,6,4,,8,6, t (s) 4- La réalisation Le circuit imprimé et les piles tiennent dans un boîtier de dimension 6x90x6 mm. Un câble blindé multiconducteurs (4) d environ m relie le circuit imprimé au support de C.I. (4 conducteurs «tulipe» prélevés sur une barette sécable DIN 46). Ce support permet de relier électriquement le capteur de pression à l amplificateur et à son alimentation (0,5V). Ce support permet de retirer aisément le capteur. Sur la face avant du boîtier, percer un petit trou pour régler la vis de l ajustable 0. Percer un trou pour fixer la DEL et un trou pour un inverseur tripolaire de façon à ce qu aucune des piles ne débitent quand on n effectue pas de mesure. La DEL est allumée quand toutes les piles débitent. Sur la face supérieure, percer un trou pour fixer le potentiomètre P. Sur un des côtés verticaux, fixer 3 douilles de sécurité 4 mm pour les sorties A et B du capteur et pour la masse du montage. Sur l autre côté, fixer douilles pour la sortie de l adaptateur afin de mesurer Us. Brochages TL 08 TL : sortie S : E 3 : E 4 : - 9V 5 : E 6 : 7 : sortie S 8 : 9V E : offset : E 3 : 4 : - 9V 5 : offset 6 : sortie S 7 : 9V 8 : inutilisé E

5 emarque importante : les 4 résistances doivent être rigoureusement identiques. De même pour les résistances. Le prix du matériel nécessaire, capteur de pression compris, est d environ 50 F. 5- Suivi d une réaction chimique à volume constant a-la réaction étudiée, les objectifs : La réaction entre l eau et un comprimé médicamenteux effervescent permet, à l aide d un système d acquisition de données, de suivre la quantité de CO formée au cours du temps. Cette manipulation peut être faite en classe par le professeur (expérience de cours). Elle permet rapidement de : - montrer une réaction assez lente, - d étudier une courbe de quantité de matière produite en fonction du temps, - de définir la vitesse de formation d une espèce, de tracer (à l aide du logiciel) la tangente en n importe quel point de la courbe et de calculer facilement son coefficient directeur. - de tracer la courbe donnant la vitesse de formation de CO en fonction du temps. Cette réaction peut être étudiée aussi en T.P. b- Protocole expérimental - L élève règle le zéro (action sur 0 quand u = 0) et la pente (il affiche Us =,00V en agissant sur P, le capteur étant alimenté). -Le professeur donne la valeur de la pression atmosphérique pa du moment et la relation entre la pression p et la tension Us : p = pa. Us /,00 - L élève verse dans un ballon de L, 30 ml d eau distillée (Le volume d air contenu dans le ballon est de,l). Il pose un comprimé effervescent sur le col horizontal du ballon. Il ferme le ballon par un bouchon à trous : l un permettant de relier l air du ballon au capteur de pression, l autre permettant de retirer avec une seringue un peu d air afin de commencer le dégagement gazeux à une pression inférieure à la pression atmosphérique. Un tuyau (feuille anglaise) est pincé par une pince de Mohr pour assurer l étanchéité. - Il relie la carte d acquisition à l amplificateur (une seule voie) et lance l acquisition : 40 mesures espacées de 5 s. Il attend environ minute. - Il tourne alors de 90 le ballon pour faire tomber le comprimé dans l eau. Il met l agitateur en route. A la fin de l acquisition, il introduit dans le tableau les variables à calculer suivantes : p définie par p = (pa / ).U n(gaz) définie par n(gaz) = p,.0-3 / (8,3 95) (en mol si p en Pa). C est la loi des gaz parfaits. n(co ) définie par n(co ) = n(gaz) première valeur de n du tableau de valeurs. La courbe n(co ) en fonction du temps peut alors être tracée. En annexe : le tableau de mesures et la courbe n(co ) en fonction du temps. emarque sur la quantité de CO obtenue : on obtient 5 mmol, en bon accord avec la quantité attendue (4 mmol) c- Travail des élèves A partir de la courbe expérimentale n(co ) = f(t), recherche d une définition de la vitesse de formation de CO. Calculs de coefficients directeurs de tangentes à la courbe en différents points. echerche de l allure de la courbe v(t). Vérification à l aide du logiciel qui peut tracer v(t).

6 Annexe

7 Câblage du capteur de pression,kω 00 kω 470Ω MΩ Potentiomètre 4,7 kω Sortie Voltmètre masse potentiomètre MΩ TL08 capteur TL Bornes et 4 du capteur Masse pile B 9V pile A 9V DEL pile 0,5V _ Interrupteur

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AÉRONAUTIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES APPLIQUÉES SESSION 2011 Durée : 2 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y

Plus en détail

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle.

TP CPGE T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. T.P. numéro 2 : système du premier ordre : réponse fréquentielle. Buts du TP : le but du TP n 2 est l étude générale des systèmes du premier ordre alimentés par un signal sinusoïdal (réponse fréquentielle).

Plus en détail

EXERCICE II. CORROSION DES GOUTTIÈRES (6,5 points)

EXERCICE II. CORROSION DES GOUTTIÈRES (6,5 points) National 2006 EXERCICE II. CORROSION DES GOUTTIÈRES (6,5 points) Les précipitations sont naturellement acides en raison du dioxyde de carbone présent dans l'atmosphère. Par ailleurs, la combustion des

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

EXERCICE I - DÉTARTRANT À BASE D ACIDE LACTIQUE (6,5 points)

EXERCICE I - DÉTARTRANT À BASE D ACIDE LACTIQUE (6,5 points) EXERCICE I - DÉTARTRANT À BASE D ACIDE LACTIQUE (6,5 points) Bac S 2011 Métropole http://labolycee.org Ennemi numéro un des cafetières, le tartre s y installe au quotidien. Il peut rendre ces machines

Plus en détail

Chimie et spéléologie

Chimie et spéléologie Eercice 7 : Chimie et spéléologie (Bac Liban 6) Dans le cadre d un projet pluridisciplinaire sur le thème de la spéléologie, des élèves de terminale doivent faire l eploration d une grotte où ils risquent

Plus en détail

Devoir de contrôle N 1

Devoir de contrôle N 1 Lycée Ahmed Snoussi Gafsa Sc-Physiques 2014 2015 Devoir de contrôle N 1 P r :Derouich Naoufel 4 ème Sc-Exp CHIMIE (9 POINTS) Exercice N 1 L eau oxygénée (solution aqueuse de peroxyde d hydrogène H 2 O

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED

SCIENCES PHYSIQUES PR: RIDHA BEN YAHMED Durée 2H 06-11-2014 4PémeP Sc expr R1,2 SCIENCES PHYSIQUES 0BDEVOIR DE CONTROLE N 1 PR: RIDHA BEN YAHMED NB : Chaque résultat doit être souligné. La clarté, la précision de l explication rentrent en compte

Plus en détail

CORRIGÉ. MODULE 2 Chapitre 5

CORRIGÉ. MODULE 2 Chapitre 5 MODULE Chapitre 5. Chaque ligne des tableaux ci-dessous présente les conditions initiales et finales dans lesquelles se retrouve un gaz. Déterminez la valeur manquante, en considérant que toutes les variables

Plus en détail

Lycée AHED JADID ELFAWAR DEVOIR DE CONTROLE N 1 Durée Classe date Sciences Physiques 2h 4 ème X2 6/11/2009 CHIMIE ( 7 pts) L utilisation de la calculatrice est autorisée. On donnera les expressions littérales

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1

Devoir de synthèse N 1 Ministère de l éducation Direction régionale de Béja Lycée Secondaire Ammar Farhat Section : Sciences expérimentales Devoir de synthèse N 1 Epreuve : SCIENCES PHYSIQUES Prof : CHATTOURI - Samir Durée :

Plus en détail

TP C4 : ELECTROCHIMIE CORROSION. I) Tracé d une courbe intensité potentiel : montage à 3 électrodes :

TP C4 : ELECTROCHIMIE CORROSION. I) Tracé d une courbe intensité potentiel : montage à 3 électrodes : TP C4 : ELECTROCHIMIE CORROSION Capacités exigibles : Mettre en œuvre un protocole expérimental utilisant des courbes intensité-potentiel. Mettre en œuvre un protocole illustrant les phénomènes de corrosion

Plus en détail

CarboQC. Appareil de mesure de CO 2 pour boissons. ::: Unique Density & Concentration Meters

CarboQC. Appareil de mesure de CO 2 pour boissons. ::: Unique Density & Concentration Meters CarboQC Appareil de mesure de CO 2 pour boissons ::: Unique Density & Concentration Meters CarboQC Mesure de CO 2 pour boissons Le goût des boissons alcoolisées et non alcoolisées est fortement influencé

Plus en détail

DOSAGE DE L ACIDE CITRIQUE D UNE LIMONADE

DOSAGE DE L ACIDE CITRIQUE D UNE LIMONADE TP CI.12 Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N CI.12 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/6

Plus en détail

L'acide chlorhydrique réagit sur l'aluminium selon l'équation chimique suivante: 3H 2 + 2Al H 2 O

L'acide chlorhydrique réagit sur l'aluminium selon l'équation chimique suivante: 3H 2 + 2Al H 2 O Collège Sadiki Devoir de contrôle n : Sciences physiques Dimanche : 08 --205 Durée : 2 heures 4 ème maths Profs : Medyouni-Feki-Hrizi- Abid et Cherchari Chimie ( 7 pts) L'acide chlorhydrique réagit sur

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII 11

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII 11 TP EII 11 page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII 11 Ce document comprend - une fiche descriptive du sujet destinée à l'examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

On verra ensuite le concept de fonction de transfert, et comment on peut s en servir pour l analyse de circuits.

On verra ensuite le concept de fonction de transfert, et comment on peut s en servir pour l analyse de circuits. Chapitre 2 Analyse de circuits La transformée de Laplace a deux caractéristiques qui la rende intéressante pour l analyse de circuits. En premier, elle permet de transformer une série d équations linéaires

Plus en détail

Chapitre 3 : l amplificateur opérationnel réel

Chapitre 3 : l amplificateur opérationnel réel Chapitre 3 : l amplificateur opérationnel réel I. Introduction AOP idéal : = : amplification différentielle ou en boucle ouverte (BO) = : impédance d entrée =0 : impédance de sortie = : courants de décalage

Plus en détail

Chap. 15 : Temps et évolution chimique : cinétique et catalyse.

Chap. 15 : Temps et évolution chimique : cinétique et catalyse. Chap. 15 : Temps et évolution chimique : cinétique et catalyse. 1. Evolution temporelle d un système chimique 1.1. Réactions lentes et rapides Connaissez-vous des réactions lentes? Formation de la rouille

Plus en détail

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse.

On peut distinguer les chromatographies en phase liquide et celles en phase gazeuse. Page 1 sur 10 1. Définition. C est une méthode de séparation, non destructrice en son principe, basée sur le fait que le coefficient de partage d un soluté entre deux phases dépend de la nature du soluté,

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013. Série STI2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013. Série STI2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2013 Série STI2D Série STL spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 3 heures Coefficient : 4 SUJET TRAITÉ EXCLUSIVEMENT PAR LES

Plus en détail

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points)

Amérique du Sud 2005 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Amérique du Sud 25 Sans calculatrice I. ÉMISSION ET RÉCEPTION D UNE ONDE RADIO (4 points) Au cours d une séance de travaux pratiques, les élèves réalisent un montage permettant d émettre puis de recevoir

Plus en détail

Chapitre C3 : La conductimétrie

Chapitre C3 : La conductimétrie Chapitre C3 : La conductimétrie Lors du chapitre précédent nous avons montré comment on pouvait obtenir des solutions électrolytique (ou ioniques) et nous avons mis en évidence la caractère conducteur

Plus en détail

Devoir de Synthèse n 1 Sciences Physiques

Devoir de Synthèse n 1 Sciences Physiques Lycée Houmt souk 2 Djerba Devoir de Synthèse n 1 Sciences Physiques Classe : ème Sc exp Date :7/12/11 durée : 2h Prof. : Berriche.R Chimie :( 9 points) Exercice n 1: (4 pts) Les comprimés de vitamine C

Plus en détail

Géologie. Calcimètre de Bernard. Réf : Français p 1. Version : 3107

Géologie. Calcimètre de Bernard. Réf : Français p 1. Version : 3107 Français p 1 Version : 3107 1. Description Le calcimètre permet la détermination de la teneur en calcaire d une terre. La mesure du CO 2 produit par action de l acide chlorhydrique sur une masse de terre

Plus en détail

Chimie : Séance n 1. i (H 3 O + )= C 2.V 2 = 2, = 80 mmol

Chimie : Séance n 1. i (H 3 O + )= C 2.V 2 = 2, = 80 mmol Chimie : Séance n 1 I.Action d un acide par un métal : La réaction entre une solution d acide chlorhydrique et de l aluminium préalablement décapé produit un dégagement de dihydrogène. a) on met en présence

Plus en détail

Examen d entrée CHIMIE Durée : 1 heure 12 juillet 2009

Examen d entrée CHIMIE Durée : 1 heure 12 juillet 2009 Examen d entrée 009-010 CHIMIE Durée : 1 heure 1 juillet 009 Premier exercice (10 points) Étude cinétique en suivant la pression Le but de cet exercice est de déterminer le temps de demi-réaction t½ de

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET REPÈRE : 16PROSPHPO1 DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2016 SCIENCES PHYSIQUES Série professionnelle DURÉE : 45 min COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8. Le candidat s assurera

Plus en détail

Cinétique d une réaction chimique

Cinétique d une réaction chimique Exercices chapitre 02 Cinétique Cinétique d une réaction chimique Le dibrome Br 2 est à la fois un oxydant (couple Br 2(aq)/ Br - - (aq)) et un réducteur (couple BrO 3 (aq )/Br 2(aq)). 1. Écrire la demi-équation

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Comment estimer la valeur de la constante fondamentale de Planck? Extrait du programme

Plus en détail

Examen Chimie Classe : SV Durée : 2h Cette épreuve est composée de trois exercices séparés. Exercice I : Dosage acide fort-base Forte (5.

Examen Chimie Classe : SV Durée : 2h Cette épreuve est composée de trois exercices séparés. Exercice I : Dosage acide fort-base Forte (5. Examen Chimie Classe : SV Durée : 2h Cette épreuve est composée de trois exercices séparés. Exercice I : Dosage acide fort-base Forte (5.5points) Pour doser une solution (S ) d hydroxyde de Sodium, on

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSION 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques

Plus en détail

CHIMIE. Chapitre 2 Le comportement des gaz. 2.1 Les lois simples des gaz. Manuel de l élève. Exercices : corrigé. 101,3 kpa. 760 mm Hg =?

CHIMIE. Chapitre 2 Le comportement des gaz. 2.1 Les lois simples des gaz. Manuel de l élève. Exercices : corrigé. 101,3 kpa. 760 mm Hg =? CHIMIE Manuel de l élève Exercices : corrigé Chapitre 2 Le comportement des gaz 2.1 Les lois simples des gaz 1. a) La pression. b) La quantité de gaz. c) La température. d) Le volume. 2. a) Il devra d

Plus en détail

PROF. : Mr : ABDELKADER EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES. CHIMIE (9pts)

PROF. : Mr : ABDELKADER EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES. CHIMIE (9pts) Devoir de synthèse N 1 PROF. : Mr : ABDELKADER EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES DUREE. : 3h SECTION : SCIENCES EXPERIMANTALES COEF. : L.IBN.SINA CHIMIE (9pts) EXERCICE 1 (6pts) On désire étudier la cinétique

Plus en détail

TPN2 ETUDE DELA REACTION DE SAPONIFICATION DANS UN REACTEUR AGITE FERME

TPN2 ETUDE DELA REACTION DE SAPONIFICATION DANS UN REACTEUR AGITE FERME 1 TPN2 ETUDE DELA REACTION DE SAPONIFICATION DANS UN REACTEUR AGITE FERME PARTIE THEORIQUE : 1-INTRODUCTION : Les réacteurs sont les appareils qui, au cœur d une unité de transformation industrielle de

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 LYCEE TATAOUINE II 06/12/2013 DEVOIR DE SYNTHESE N 1 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES CLASSE : 4 éme Sciences Techniques Prof : HANDOURA Naceur Durée : 3 Heures L épreuve comporte deux exercices de chimie

Plus en détail

Cours d électronique

Cours d électronique Cours d électronique LA THEORIE SUR L ELECTRONIQUE LES COMPOSANTS DE BASE PARTIE N 8 : L AMPLI OPERATIONNEL La théorie sur l électronique - les composants de base - L ampli opérationnel TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Correction du TP1 de Chimie : Grandeurs Physiques et bilan de matière

Correction du TP1 de Chimie : Grandeurs Physiques et bilan de matière Correction du TP1 de Chimie : Grandeurs Physiques et bilan de matière But du TP : Le but du TP sera de déterminer à partir des conclusions expérimentales, l équation bilan de la réaction associée à la

Plus en détail

Conductibilité des gaz à la pression atmosphérique sous l influence d une haute tension alternative

Conductibilité des gaz à la pression atmosphérique sous l influence d une haute tension alternative Conductibilité des gaz à la pression atmosphérique sous l influence d une haute tension alternative A. Chassy To cite this version: A. Chassy. Conductibilité des gaz à la pression atmosphérique sous l

Plus en détail

1 F 2 et d m la distance minimale de vision distincte de l'œil

1 F 2 et d m la distance minimale de vision distincte de l'œil BTS 2008 Partie commune Exercice n 1 On observe un micromètre objet au microscope optique. Le micromètre mesure précisément 1,000 mm et la distance entre 2 graduations consécutives est de 10 μm. 1. a.

Plus en détail

ECE : Conversion d énergie électrique en énergie thermique

ECE : Conversion d énergie électrique en énergie thermique 1S Thème : Agir ECE : Conversion d énergie électrique en énergie thermique DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Convertir l énergie et économiser les ressources Energie

Plus en détail

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C

Exercice 8 p.244 A 20 C A 35 C Exercice 8 p.244 1. D après l énoncé, Δt Δt Δt Or, d après la ligne du tableau correspondant à l expérience 1 : 1 2 3. n I n I n I Δt1 2 Δt2 2 Δt3 2 Ce qui signifie que plus la réaction avance, et moins

Plus en détail

Activité expérimentale : Caractéristique

Activité expérimentale : Caractéristique Activité expérimentale : Caractéristique Objectifs : - (16) Définir la nature de la mesure effectuée (valeur efficace, valeur moyenne, amplitude, valeur crête à crête, ). - (17) Visualiser la caractéristique

Plus en détail

Epreuve de Sciences Physiques (groupe N 2) Session : mars Durée :2 Heures Coefficient : 1

Epreuve de Sciences Physiques (groupe N 2) Session : mars Durée :2 Heures Coefficient : 1 Université de Monastir Concours de Réorientation ession 3 جامعة المنستیر مناظرة إعادة التوجیھ دورة 3 Epreuve de ciences Physiques (groupe N ) ession : mars 3 Durée : Heures Coefficient : CHIMIE EXERCICEN

Plus en détail

Partie 1: LES GAZ Chapitres 1, 2 & 3

Partie 1: LES GAZ Chapitres 1, 2 & 3 Partie 1: LES GAZ Chapitres 1, 2 & 3 Exercices de révision 1) a) Quel est le nom de la propriété d un gaz qui se dilate indéfiniment? l Expansion d un gaz b) Pourquoi un gaz peut-il agir ainsi? Les molécules

Plus en détail

Vibration. Forces d attraction Grandes Petites Nulles Masse volumique Très grande Grande Petite Compressibilité Non Non Oui

Vibration. Forces d attraction Grandes Petites Nulles Masse volumique Très grande Grande Petite Compressibilité Non Non Oui CHIMIE Manuel de l élève Exercices : corrigé Chapitre 1 Les propriétés physiques des gaz 1.1 Les gaz dans notre quotidien 1. a) Le dioxygène. b) La vapeur d eau. c) Le méthane. d) Le dioxyde de carbone.

Plus en détail

Révisions n o 3 TS Cinétique chimique & catalyse. 1 Formation du soufre

Révisions n o 3 TS Cinétique chimique & catalyse. 1 Formation du soufre Révisions n o TS1 01 Cinétique chimique & catalyse 1 Formation du soufre Les ions thiosulfate S O (aq) sont à la fois oxydants et réducteurs, dans les deux couples d oxydoréduction suivants (S O (aq) /S

Plus en détail

Exercices de Mécanique des Fluides

Exercices de Mécanique des Fluides Normal Exercices de Mécanique des Fluides Terminale STL PLPI Normal Relation de continuité : 1- De l eau s écoule dans une conduite de 30,0 cm de diamètre à la vitesse de 0,50 m.s -1. Calculer le débitvolume

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Terminale S Chimie Chapitre 2 TP 2b SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance du milieu réactionnel

Plus en détail

Collège de Saussure Année scolaire 2013-2014. ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE CHIMIE 2OS 11 juin 2014. Nom: Prénom: Note :

Collège de Saussure Année scolaire 2013-2014. ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE CHIMIE 2OS 11 juin 2014. Nom: Prénom: Note : Collège de Saussure Année scolaire 2013-2014 ÉPREUVE SEMESTRIELLE DE CHIMIE 2OS 11 juin 2014 Nom: Prénom: Note : Durée : 90 minutes Nombre de pages de l'énoncé (y compris la page d'en-tête) : 4 Nombre

Plus en détail

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description

CTI-750. Transmetteur de conductivité inductif. Synoptique. Description Transmetteur de conductivité inductif CTI-750 Jusqu à quatre étendues de mesure Jusqu à quatre coefficients de température Mesure de concentration de : - soude caustique NaOH - acide nitrique HNO 3 - courbe

Plus en détail

VERIFICATION DE LA LOI DES GAZ PARFAITS

VERIFICATION DE LA LOI DES GAZ PARFAITS TGp 1 VERIFICATION DE LA LOI DES GAZ PARFAITS 1 THEORIE 1.1 Le gaz parfait et son équation d état L état d une certaine masse m de substance de composition donnée est déterminé lorsque sont connues 2 des

Plus en détail

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT L'environnement de la planète Terre correspond à tous les éléments du Système Solaire dont elle fait partie. L'environnement de la Terre a pu être découvert

Plus en détail

TP 2 : ateliers de thermodynamique

TP 2 : ateliers de thermodynamique Objectif : Réaliser différentes expériences de thermodynamique physique. Gérer les 2 h 30 de TP sachant que les ateliers sont installés en un seul exemplaire : alternance avec l autre binôme. 1 Hydrostatique

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1 Sciences Physiques

Devoir de contrôle n 1 Sciences Physiques Lycée pilote Sousse Le 1 er /11/2013 Devoir de contrôle n 1 Sciences Physiques Prof :Mr Ahmed Kadri Classe : 4M Durée : 2H 2 Chimie (7 pts): L oxydation des ions iodure par les ions peroxodisulfate produit

Plus en détail

Loi de Laplace : Pi Pe = 2 γ / R ou Pi Pe = 4 γ / R. Loi de Jurin : Loi de Poiseuille : Théorème de Bernoulli : Nombre de Reynolds :

Loi de Laplace : Pi Pe = 2 γ / R ou Pi Pe = 4 γ / R. Loi de Jurin : Loi de Poiseuille : Théorème de Bernoulli : Nombre de Reynolds : Formulaire Loi de Laplace : Pi Pe = 2 γ / R ou Pi Pe = 4 γ / R Loi de Jurin : Loi de Poiseuille : Théorème de Bernoulli : Nombre de Reynolds : Accélération de pesanteur = 10 m.s - 2 1) Le niveau d un capillaire

Plus en détail

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc I TP Terminale 16 Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc Objectifs : - Comprendre les notions de titrage (ou de dosage) et d équivalence. - Utiliser un -mètre et un tableur

Plus en détail

Lycée Pape Clément - Pessac BACCALAURÉAT BLANC

Lycée Pape Clément - Pessac BACCALAURÉAT BLANC Lycée Pape Clément - Pessac BACCALAURÉAT BLANC FÉVRIER 2004 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 COEFFICIENT : 6! L épreuve a été conçue pour être traitée SANS calculatrice L usage des calculatrices

Plus en détail

Chimie (7 pts) Exercice:1( 5 pts)

Chimie (7 pts) Exercice:1( 5 pts) L-Chebbi Ghardimaou --05 durée h Devoir contrôle Sciences Physiques bac Sc-Technique Prof :I-Slaheddine -Le sujet comporte 5 pages -L annexe, est à rendre avec la copie Chimie (7 pts) Exercice:( 5 pts)

Plus en détail

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 COMPRENDRE CHAPITRE 9 TEMPS ET EVOLUTION CHIMIQUE : CINETIQUE ET CATALYSE EXERCICE 1: A 5 C, une solution contenant des ions

Plus en détail

LABORATOIRE SUR LES GAZ

LABORATOIRE SUR LES GAZ LABORATOIRE SUR LES GAZ I. LOI DE BOYLE-MARIOTTE En utilisant le matériel fourni, réaliser une expérience pour vérifier la variation du volume d un gaz en fonction de la pression. 1.1) Décrire le protocole

Plus en détail

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE LA SANTE Chapitre 6 : Solutions et concentration massique I. Solutions 1. Définition Une solution est un liquide contenant une ou plusieurs espèces chimiques dissoutes (qui peuvent

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BLANC. L usage des calculatrices N EST PAS autorisé Ce sujet nécessite une feuille de papier millimétré

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BLANC. L usage des calculatrices N EST PAS autorisé Ce sujet nécessite une feuille de papier millimétré BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BLANC S e s s i o n O c t o b r e 2 0 0 7 PHYSIQUE - CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2 h 00 COEFFICIENT : 6 L usage des calculatrices N EST PAS autorisé Ce sujet nécessite une

Plus en détail

Réponses du cahier Option science Chimie

Réponses du cahier Option science Chimie Pages 49-50 Réponses du cahier Option science Chimie 1- Réponse personnelle 2- Réponse personnelle 3- Il n y a pas d atmosphère donc pas de vents possibles! 4- A) liquide B) solide C) gazeuse 5- Non, les

Plus en détail

éprouvette graduée contenant de l'eau cristallisoir contenant de l'eau Figure 1

éprouvette graduée contenant de l'eau cristallisoir contenant de l'eau Figure 1 Nouvelle Calédonie Novembre 27 http://labolycee.org EXERCICE I. CHIMIE ET MOUVEMENT POUR UN PROJET SCIENTIFIQUE (5,5 points) Calculatrice interdite Dans le cadre d un atelier scientiique ayant pour thème

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE APPORTE D UN ACIDE ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE APPORTE D UN ACIDE ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses. Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la

Plus en détail

Régimes d écoulement des fluides incompressibles

Régimes d écoulement des fluides incompressibles N 775 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1099 Régimes d écoulement des fluides incompressibles par Alain BUJARD BTS CIRA - Lycée E. Branly - 69000 Lyon La dynamique des fluides peut être un domaine privilégié

Plus en détail

Explications photos aériennes

Explications photos aériennes Le capteur de pression Le capteur de température Le détecteur de charges Le capteur de lumière L appareil photographique Photos prises par la nacelle du projet 2002 Explications photos aériennes LE CAPTEUR

Plus en détail

Courbes intensité / potentiel.

Courbes intensité / potentiel. VI Courbes intensité / potentiel. 1 Introduction. On a un montage comportant trois électrodes : une électrode de référence au calomel saturée, une électrode de travail en platine, une électrode auxiliaire

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

XXIII èmes Olympiades de la Chimie Concours 2007 des classes de terminale. «Chimie, transport et développement durable»

XXIII èmes Olympiades de la Chimie Concours 2007 des classes de terminale. «Chimie, transport et développement durable» Olympiades de la Chimie, Centre de Pau Concours 2007 Page 1/5 Union des Industries Chimiques Olympiades de la Chimie Centre de Pau XXIII èmes Olympiades de la Chimie Concours 2007 des classes de terminale

Plus en détail

Thème 1. L'atmosphère terrestre. L'eau l'air couplage atmosphère / géosphère. Échange gazeux océan /atmosphère

Thème 1. L'atmosphère terrestre. L'eau l'air couplage atmosphère / géosphère. Échange gazeux océan /atmosphère 2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2 Thème 1 L'atmosphère terrestre L'eau l'air couplage atmosphère / géosphère Échange gazeux océan /atmosphère Problématique générale: Un réchauffement climatique

Plus en détail

JUMO AUTOMATION S.P.R.L. / P.G.M.B.H. / B.V.B.A Industriestraße 18 4700 Eupen, Belgique

JUMO AUTOMATION S.P.R.L. / P.G.M.B.H. / B.V.B.A Industriestraße 18 4700 Eupen, Belgique GmbH & Co. KG Régulation SAS AUTOMATION Fiche technique 20.1090 Page 1/5 Accessoires Mesure du ph, du potentiel redox et mesure de la conductivité Câbles de raccordement pour capteurs de ph, redox, conductivité

Plus en détail

1 Amplificateur Opérationnel reél

1 Amplificateur Opérationnel reél Défauts de l'amplicateur opérationnel Amplificateur Opérationnel reél Présentation : réglage de l offset 2 : Entrée inverseuse (-) 3 : Entrée non inverseuse () 4 : Polarisation négative (V cc = 5V) 5 :

Plus en détail

Exercice n 1 Vin et corrosion (6,5 points)

Exercice n 1 Vin et corrosion (6,5 points) Exercice n 1 Vin et corrosion (6,5 points) Les deux parties de cet exercice sont indépendantes et peuvent être faites dans l ordre que vous souhaitez. Partie n 1 : Identification spectrale de molécules

Plus en détail

Problème 1 : Calcaire et acide chlorhydrique

Problème 1 : Calcaire et acide chlorhydrique DS 3 CORRIGE TSI1 Problème 1 : Calcaire et acide chlorhydrique Questions préliminaires Les calcaires sont des roches sédimentaires, tout comme les grès ou les gypses, facilement solubles dans l'eau. Le

Plus en détail

LES GAZ ET LES VAPEURS

LES GAZ ET LES VAPEURS LES GAZ ET LES VAPEURS Objectifs: Appliquer la loi des gaz parfaits Utiliser la loi des pressions partielles de Dalton Interpréter les limites de la loi des gaz parfaits Comprendre les différentes notions

Plus en détail

Elaboré par Afdal Ali : GSM : Page 1

Elaboré par Afdal Ali : GSM : Page 1 Exercice N 1 En partant d un mélange équimolaire d eau et de méthanote de méthyle HCOOCH 3, on obtient la courbe suivante représentant la variation de la quantité d ester dans le mélange en fonction du

Plus en détail

Problème IV : Dosage acido-basique d un diacide

Problème IV : Dosage acido-basique d un diacide Problème IV : d un diacide L'influence de la présence de NaCl sur la solubilité en phase aqueuse d'un composé est mise en évidence sur la manipulation décrite ci-dessous : dans deux ampoules à décanter

Plus en détail

CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL

CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL INTITUT UPERIEUR DE ETUDE TECHNOLOGIQUEDE NABEUL IET de Nabeul Campus Universitaire 8000 Nabeul Tel : 21672220 035 Fax : 21672220 033 T.P N 1 CARACTERIATION D UN APLIFICATEUR OPERATIONNEL I. OBJECTIF esurer

Plus en détail

Energie Energie solaire

Energie Energie solaire Energie Energie solaire Réf : Français p 1 Ballon-échangeur et capteur solaire Version : 1109 1 Chauffe-eau solaire 1.1 Principe de fonctionnement - généralités Un chauffe-eau solaire consiste à coupler

Plus en détail

Convertisseur de pression et de pression différentielle à plusieurs étendues de mesure

Convertisseur de pression et de pression différentielle à plusieurs étendues de mesure GmbH & Co. KG Régulation SAS AUTOMATION Page /5 Convertisseur de pression et de pression différentielle à plusieurs étendues de mesure Type 402005 Applications Ventilation Climatisation Salles blanches

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Prof : Maâlej M ed Habib. Année Scolaire : 2015 / 2016 EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES. Classe : 4 éme Math 2. Date : Décembre 2015.

Prof : Maâlej M ed Habib. Année Scolaire : 2015 / 2016 EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES. Classe : 4 éme Math 2. Date : Décembre 2015. Prof : Maâlej M ed Habib Année Scolaire : 2015 / 2016 EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 1 ( 1 ére TRIMESTRE ) Classe : 4 éme Math 2 Date : Décembre 2015. L épreuve comporte deux exercices

Plus en détail

Loi de Boyle-Mariotte

Loi de Boyle-Mariotte Loi de Boyle-Mariotte MF 2400 13322 Mode d emploi et résultats expérimentaux Centre technique et pédagogique de l Enseignement de la Communauté française Version 01 1. Description de l appareil L appareil

Plus en détail

et la période T. Calculer la fréquence f et les valeurs efficaces de la tension et de l intensité.

et la période T. Calculer la fréquence f et les valeurs efficaces de la tension et de l intensité. ENSION SINUSOÏDALE CHAPIRE OBJECIFS Identifier une tension continue, une tension alternative Mesurer graphiquement la tension maximale et la période Calculer la fréquence f et les valeurs efficaces de

Plus en détail

Caractéristiques d'une interface d'acquisition

Caractéristiques d'une interface d'acquisition I- L'analogique et le numérique Caractéristiques d'une interface d'acquisition Un signal analogique peut prendre une infinité de valeurs possibles, valeurs généralement contenues dans un intervalle donné.

Plus en détail

S-II-8V3 DÉTERMINATION DE LA TENEUR EN CARBONATE

S-II-8V3 DÉTERMINATION DE LA TENEUR EN CARBONATE S-II-8V3 DÉTERMINATION DE LA TENEUR EN CARBONATE 1. Objet Détermination de la teneur en carbonate par la méthode volumétrique. 2. Domaine d application Méthode de détermination de la teneur en carbonate

Plus en détail

Année scolaire 2009/ èmes Sc & M. Durée : 2 heures

Année scolaire 2009/ èmes Sc & M. Durée : 2 heures Lycée secondaire Kalâa Sghira Prof. Amara & Hmadi Chimie (7points) Devoir de contrôle N 1 Sciences physiques le 06/11/2009 Année scolaire 2009/2010 4 èmes Sc & M. Durée : 2 heures Exercice N 1 (3,5 points)

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Session 2012 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Le sujet comporte 7 pages numérotées

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 1

SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Durée 3h 06-1-013 4 éme Sc exp1- SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR DE SYNTHESE N 1 PR : RIDHA BEN YAHMED & NABIL GUISSOUMA Chaque résultat doit être souligné ou encadré. La clarté, la précision de l explication

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Devoir de synthèse N 1

SCIENCES PHYSIQUES Devoir de synthèse N 1 Lycée Athar Sbeïtla Prof : RAMZI Rebai SCINCS PHYSIQUS Devoir de synthèse N Classe : Sc.ex- Année Sc : - Durée : heures Chimie (9pts) : xercice N ( pts) A une température θ maintenue constante, on prépare

Plus en détail

S C I E N C E S P H Y S I Q U E S

S C I E N C E S P H Y S I Q U E S UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 13 G 18 A 01 Durée : 4 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 8 Téléfax (221) 824 65 81 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 EXERCICE 1 S C I E N C E S P H Y S I Q U E S Les

Plus en détail

Durée : 3 heures Coefficient : 3 SUJET 1. Il est recommandé de lire le sujet dans son intégralité avant de débuter l épreuve

Durée : 3 heures Coefficient : 3 SUJET 1. Il est recommandé de lire le sujet dans son intégralité avant de débuter l épreuve CONCOURS INTERNE : TECHNICIEN DE LABORATOIRE Session 2008 E P R E U V E P R A T I Q U E D E S C I E N C E S P H Y S I Q U E S Durée : 3 heures Coefficient : 3 SUJET 1 NOM : Prénom : Poste de travail N

Plus en détail

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002 a. En observant le spectre d absorption d une solution de chlorure de nickel, déterminer la longueur d onde idéale pour effectuer un dosage spectrophotométrique par étalonnage. A, Figure 1 : Absorbance

Plus en détail

SUJET E MESURE DE LA DENSITÉ D UN SOLIDE

SUJET E MESURE DE LA DENSITÉ D UN SOLIDE DEUXIEME PARTIE SUJET E MESURE DE LA DENSITÉ D UN SOLIDE 1 - MATERIEL ET PRODUITS Trébuchet ; boîte de masses marquées ; tare ; pycnomètre ; solide à étudier ; béchers ; papier filtre et papier Joseph

Plus en détail

DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE

DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE Problématique : Le vinaigre contient principalement de l acide éthanoïque CH3COOH (ou acide acétique). En dosant une solution S, par une solution d hydroxyde

Plus en détail

BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES

BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES I Présentation de l étude. Notion de pertes de charge Nous avons à notre disposition un banc de dynamique de fluide qui nous permet d étudier l écoulement d un fluide réel

Plus en détail

Concours entrée CHIMIE Durée: 1 heure

Concours entrée CHIMIE Durée: 1 heure Concours entrée 008-009 CHIMIE Durée: heure L usage d une Calculatrice non Programmable est autorisé. Premier exercice (6points) Identification d un Ester Un ester E de formule moléculaire C 6 H O dérive

Plus en détail