Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»"

Transcription

1 Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012

2 L association Énergies et Avenir

3 Énergies et Avenir regroupe les organisations professionnelles de l ensemble des métiers de la filière du chauffage à eau chaude individuel ou collectif, soit : des fournisseurs d énergies des entreprises du bâtiment, de l exploitation, de la maintenance et de l entretien des fabricants et distributeurs d équipements Les adhérents d Énergies et Avenir ACR - AFG - CAPEB - CFBP - Chauffage Fioul - CICLA - Fedene - FNAS - UNICLIMA - Profluid - UECF / FFB - UNCP / FFB

4 Les deux missions de l association Expliquer Participer proposer aux acteurs concernés des solutions permettant de relever les défis énergétiques et environnementaux qui s annoncent. concourir à l élaboration, la mise en œuvre et au suivi des réglementations thermiques. La filière chauffage à eau chaude représente aujourd hui : > 94 milliards d Euros de chiffre d affaires > emplois non délocalisables en France > un réseau de professionnels qualifiés pour assurer l installation et la maintenance - en moyenne, un emploi toutes les 200 installations.

5 Le chauffage central ET DEMAIN

6 Les arguments en faveur du système de chauffage à eau chaude Un système de chauffage flexible et évolutif Un vecteur de développement des énergies renouvelables Un système performant avec des réductions d émissions de CO 2 directement proportionnelles aux économies d énergie Une filière professionnelle compétente

7 La mobilisation d Energies et Avenir Le Guide professionnel pour l entretien annuel des chaudières en soutien de la réglementation française L étude sur les bouquets de rénovation en maison individuelle et logement collectif La pertinence des bouquets de travaux et du couple «chauffage/isolation des combles» Le Guide de dimensionnement des radiateurs à eau chaude Guide pratique RT 2012: saisie et optimisation des réseaux de distribution

8 Le Guide pratique RT 2012 pour le Résidentiel

9 Contexte RT 2012 : dates clés : Pour les logements (maisons individuelles, immeubles collectifs, foyers de jeunes travailleurs et cités universitaires) situés en zone ANRU depuis le 01/03/2012 Pour les bureaux, les bâtiments d'enseignement et les établissements d'accueil de la petite enfance depuis le 28/10/11 Pour les autres bâtiments tertiaires, à partir du 01/01/13 Pour les bâtiments à usage d'habitation situés en dehors des périmètres de rénovation urbaine à partir du 01/01/13 Cas particulier du logement collectif Dérogation permettant un Cep augmenté de 7,5 kwhep/m2/an jusqu au 01/01/15 afin de permettre à la filière industrielle d adapter son offre technique au logement collectif (exemple : pompes à chaleur présentant un bon rapport performance/coût).

10 Contexte RT 2012 : principes clés Un objectif plus ambitieux: 50 kwh EP /m²/an : modélisation des systèmes et des réseaux de distribution proche du fonctionnement réel L opposabilité : limiter le recours aux valeurs par défaut par rapport à la RT 2005 Une description plus fine, notamment sur la partie «distribution» Avant (RT 2005) Après (RT 2012) Conséquences Plusieurs valeurs par défaut en distribution Segmentation hors volumes chauffés / en volumes chauffés Obligation de rentrer des valeurs réelles De plus, prise en compte de la disposition dans le bâtiment : groupe/intergroupe Dimensionnement des réseaux et des auxiliaires dès l étude thermique Données d entrée plus complexes et paramétrables

11 Contexte RT 2012 : multiplicité des paramètres Quatre catégories de paramètres doivent être saisies au niveau des réseaux de distribution à eau chaude : 1. Les paramètres de choix de conception 2. Les paramètres de dimensionnement de l installation 3. Les paramètres de métré 4. Les paramètres relatifs à l isolation des conduites Dans ce contexte, Énergies et Avenir propose son Guide pratique RT 2012 aux professionnels

12 Un guide pratique RT 2012 a destination des professionnels pour: Apprécier les étapes clés de la saisie des éléments, partie distribution 1. Le réseau de distribution de chauffage 2. La régulation 3. Les circulateurs de chauffage 4. Le réseau de distribution d ECS Bénéficier de conseils à chaque étape après rappel des éléments théoriques, Apporter la traduction dans le vocabulaire RT 2012 du système décrit Donner des clés afin d optimiser les choix de conception dans le cadre de la RT 2012 Signaler les points de vigilance Connaitre les méthodes d estimation pour le dimensionnement des réseaux et des circulateurs

13 Le découpage des réseaux de chauffage en RT 2012 Le guide permet de saisir correctement les données quels que soient les installations Traduction RT 2012 Selon CARDONNEL Ing.

14 Optimisation des choix de conception CARDONNEL Ingénierie Gaines Palières (GP) Réduction de la consommation énergétique de 1 à 10 kwh EP /m²/an par rapport aux GTL Optimisation économique par une réduction des longueurs des réseaux Souplesse architecturale Gaines Techniques Logement (GTL) Confort ECS (temps d attente réduit) Réduction des risques de légionnelles Clés Arbitrages à réaliser par la maîtrise d ouvrage

15 La régulation dans la RT 2012 Les différents types de régulation du réseau «groupe»: Régulation à saisir en RT 2012 Débit variable Débit constant et fonctionnement continu Débit constant et fonctionnement intermittent Traduction terrain Robinets thermostatiques Thermostat d ambiance pilotant le générateur avec plancher chauffant Chauffage Individuel Centralisé (CIC) La désignation «débit constant» ne correspond pas à la réalité des installations car les radiateurs sont équipés de robinets thermostatiques qui induisent un débit variable. Il peut correspondre à une solution en individuel basée sur une régulation par thermostat d ambiance pilotant la chaudière et la présence de plancher chauffant. Point de vigilance

16 Valeurs à saisir: longueurs «types» de réseaux Le guide pratique fournit pour la pré étude: des exemples de valeurs par typologie de bâtiment pour le calcul des longueurs de réseau de chauffage (intergroupe et groupe) Réseau chauffage Type de colonne montante Type de distribution Position dans le bâtiment Longueur de réseau aller + retour (m) Réseau du Groupe Gaine palière Bitube Volume chauffé Hors volume chauffé 60 à 65m par logement 0 m par logement Réseau de l Intergroupe Gaine palière Réseau horizontal Réseau vertical Hors volume chauffé Volume chauffé Hors volume chauffé 20m + 30 à 40m entre chaque colonne de distribution 5m par niveau et par colonne à partir du RDC 5m par colonne La valeur par défaut des longueurs de distribution d ECS est optimisée

17 Valeurs à saisir: puissance «type» des circulateurs Le guide pratique fournit Une méthode simplifiée pour la saisie de la puissance électrique des circulateurs chauffage et bouclage ECS Auxiliaires: 5 à Elle est fonction de 3 paramètres: 10% des Nombre de logements consommations Nombre d étages réglementaires Nombre de colonnes Exemple: Chauffage d un bâtiment de 50 logements avec 10 niveaux et 5 colonnes: Débit: 8,6 m 3 /h et Pertes de charge: 3,2 m CE Puissance électrique circulateur: Type ErP: 0,19 kw / standard: 0,38 kw Recommandation : La vitesse variable permet facilement de gagner les derniers kwh pour rendre son projet réglementaire

18 Outil de calcul de pré-selection des pompes et circulateurs EXEMPLE

19 Conclusions Développé par le réseau d experts d Energies et Avenir Des méthodes de calcul simplifiées pouvant être utilisée dans le cadre d une pré étude Une explication du vocabulaire RT 2012 Plusieurs schémas et visuels expliquant les caractéristiques de la distribution dans le cadre de la RT 2012 Prochainement disponible sur le site Internet d Energies et Avenir

20 La mobilisation de la filière à eau chaude Une filière responsable et consciente des enjeux, notamment : la réduction des émissions de CO 2 dans le bâtiment la protection de l environnement et l atteinte des objectifs du Grenelle le conseil aux professionnels pour améliorer la performance énergétique et environnementale des installations Une filière mobilisée dans l élaboration et la mise en œuvre des textes réglementaires (ex. : entretien chaudière, Grenelle, ) Le Guide RT 2012 sur la distribution s inscrit dans cette démarche

21 DOSSIERS ET ETUDES ESPACE PROFESSIONNEL FICHES DE PROPOSITIONS

RT 2012: Comment optimiser la distribution dans les systèmes de chauffage à eau chaude?

RT 2012: Comment optimiser la distribution dans les systèmes de chauffage à eau chaude? Jeudi 7 novembre 2013 RT 2012: Comment optimiser la distribution dans les systèmes de chauffage à eau chaude? Intervenants: Marie-Hélène HUZE, directeur technique adjoint, COSTIC Jérôme MALDONADO, porte-parole

Plus en détail

Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel. Guide pratique

Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel. Guide pratique Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel Guide pratique RT 2012 La polyvalence du système de chauffage à eau chaude Le système de chauffage

Plus en détail

Rénovation énergétique des logements en collectif

Rénovation énergétique des logements en collectif 10 mars 2011 Synthèse de l étude Rénovation énergétique des logements collectifs à chauffage collectif www.energies-avenir.fr Quelles solutions? Quels investissements? Quelles performances? Quelle priorité?

Plus en détail

La rénovation performante en résidentiel et en tertiaire

La rénovation performante en résidentiel et en tertiaire Vendredi 8 novembre 2013 La rénovation performante en résidentiel et en tertiaire Intervenants: Porte-parole d Energies et Avenir: Joël PEDESSAC Alexandra DEL MEDICO Mohamed ABDELOUMENE RASSEMBLONS NOS

Plus en détail

Le dimensionnement des radiateurs à eau chaude

Le dimensionnement des radiateurs à eau chaude Matinée thématique : Le dimensionnement des radiateurs à eau chaude Guide professionnel et Outil de calcul 18 novembre 2010 www.energies-avenir.fr Matinée Guide Dimensionnement des radiateurs Accueil par

Plus en détail

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION

LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION LES EQUIPEMENTS TECHNIQUES ADAPTES A LA REHABILITATION Intervenant : Gilles Guillemard ADEME Ville et Aménagement Durable 25 octobre 2012 SOMMAIRE Comment choisir les différents systèmes de ventilation

Plus en détail

Villes et Territoires Durables

Villes et Territoires Durables Villes et Territoires Durables Rénovation énergétique des villes de la reconstruction Construisons l énergie des villes et territoires Leviers pour des villes et territoires durables REDUIRE LA CONSOMMATION

Plus en détail

MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT

MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT FOCUS TECHNIQUE MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT LES AVANTAGES DES MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT (MTA) Titre V Sytème et Générique «Module Thermique d Appartement» est publié au Bulletin Officiel N

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence Consultative Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 20 octobre 2010 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM

Plus en détail

Chaudière. collective SOLUTION. Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version du 27/05/2013

Chaudière. collective SOLUTION. Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version du 27/05/2013 Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 SOLUTION Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise

Plus en détail

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit

Plus en détail

Micro/mini cogénération à appoint séparé

Micro/mini cogénération à appoint séparé Micro/mini cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 SOLUTION Présentation Cette fiche

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 INFO TECHNIQUE Réglementation Thermique 2012 Les 10 points clés A B C D E F G Arrêté du 26 octobre 2010 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 1. Quel est l objectif de la réglementation? La réglementation

Plus en détail

ECO PRET 0% en toute confiance

ECO PRET 0% en toute confiance ECO PRET 0% L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet,grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie

Plus en détail

Réglementation thermique 2012

Réglementation thermique 2012 Réglementation thermique 2012 Présentation générale Janvier 2011 Evolution des réglementations thermiques Les objectifs affichés de la RT2012 o Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

Contribution de la Régulation et GTB à l Efficacité Energétique des bâtiments

Contribution de la Régulation et GTB à l Efficacité Energétique des bâtiments Contribution de la Régulation et GTB à l Efficacité Energétique des bâtiments NAPAR JEAN DANIEL Président Syndicat ACR Page ) Produits de régulation Conforme aux Cahier des Charges Dolce Vita et Bleu Ciel

Plus en détail

L histoire du gaz de réseau : une transition historique

L histoire du gaz de réseau : une transition historique Volume L histoire du gaz de réseau : une transition historique Ressource Vecteur Usages Charbon H 2 + CO Eclairage Cuisson Gaz naturel CH 4 Chauffage, ECS, Industrie Organisation Ressource centralisée

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro

Eco-prêt à taux zéro Eco-prêt à taux zéro L'éco-prêt à taux zéro vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement et ainsi de réduire vos consommations d'énergie et vos émissions de gaz à effet de serre.

Plus en détail

AUTUN Saint Pantaleon

AUTUN Saint Pantaleon AUTUN Saint Pantaleon Réhabilitation de 102 logements Bâtiments 53-54 1. Le programme et les objectifs 2. La nature des travaux 3. L'approche financière 4. L'eau chaude sanitaire solaire 5. Les performances

Plus en détail

Dossier de presse. Chauffage à eau chaude. Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température

Dossier de presse. Chauffage à eau chaude. Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température Dossier de presse Chauffage à eau chaude Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température Le Grenelle de l Environnement et certaines directives européennes, portant sur la performance énergétique

Plus en détail

Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés

Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés Point sur la nouvelle réglementation thermique, la RT2012 et sur les nouveaux labels de performance énergétique associés La réglementation thermique 2012 est entrée en vigueur pour immeubles neufs dont

Plus en détail

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES.

RAPPORT. «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES. RAPPORT «Se chauffer au bois dans le logement neuf performant» Association Abibois 4 bis allée du bâtiment 35000 RENNES 12, rue Jean-Marie David - 35740 Pacé Tél. : 02.22.51.24.30 contact@polenn.com Sarl

Plus en détail

Informer les occupants des logements de leur consommation d énergie

Informer les occupants des logements de leur consommation d énergie Informer les occupants des logements de leur consommation d énergie 15/01/2015 Véronique Poitoux Responsable de compte. veronique.poitoux@grdf.fr 15/01/2015 Pauline Evrard-Guespin Ingénieur Efficacité

Plus en détail

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude Étude 2010 La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel Pompe à chaleur à absorption gaz naturel ROBUR GAHP GS HT en mode chauffage et ECS couplée à une chaudière d appoint Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.35 du

Plus en détail

Micro/mini cogénération à appoint séparé

Micro/mini cogénération à appoint séparé Micro/mini cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 SOLUTION Présentation Cette fiche

Plus en détail

RENOV COPRO. des ménages :

RENOV COPRO. des ménages : RENOV COPRO L énergie, un enjeu majeur pour notre territoire Un tiers des habitants dépensent aujourd hui plus de 10 % de leurs revenus pour leurs factures d énergie. Les prix de l énergie ont augmenté

Plus en détail

SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE

SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE SOLERIO OPTIMUM 2 CHAUFFE EAU SOLAIRE INDIVIDUEL SOLUTION EN NEUF OU EN RÉNOVATION ÉNERGIE GRATUITE ET RENOUVELABLE FAITES CONNAISSANCE AVEC... SOLERIO OPTIMUM 2 Qu est-ce que Solerio Optimum 2? C est

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES FACTURES» CADRE A Données relatives

Plus en détail

MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT

MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT FOCUS TECHNIQUE MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT LES AVANTAGES DES MODULES THERMIQUES D APPARTEMENT (MTA) Titre V Sytème et Générique «Module Thermique d Appartement» est publié au Bulletin Officiel N

Plus en détail

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier

Conférence CEMATER. Contexte réglementation et financier Conférence CEMATER Les clefs du financement et du montage des opérations de rénovation énergétique des copropriétés Contexte réglementation et financier Catherine BONDUAU-FLAMENT Montpellier, le 15 octobre

Plus en détail

Congrès du Gaz. Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives?

Congrès du Gaz. Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives? Congrès du Gaz Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives? Patrice HENNIG - 14 septembre 2011 www.energies-avenir.fr Énergies

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement 1 Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre du programme d amélioration de la performance énergétique de 800 000 logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre

Plus en détail

absorption gaz naturel ROBUR GAHP AR en mode chauffage et refroidissement

absorption gaz naturel ROBUR GAHP AR en mode chauffage et refroidissement Pompe à chaleur à absorption gaz naturel ROBUR GAHP AR en mode chauffage et refroidissement Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.35 du 24/02/2014 PRODUIT Présentation

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP

LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP LA DISTRIBUTION DE CHAUFFAGE J-M R. D-BTP 2006 1 Principe Éléments constituant une installation de chauffage Différents types de distribution Distribution bitube Distribution monotube Distribution monotube

Plus en détail

Chaudière. collective SOLUTION. Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 27/05/2013

Chaudière. collective SOLUTION. Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 27/05/2013 Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 SOLUTION Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise

Plus en détail

Chaudière à condensation collective

Chaudière à condensation collective Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr

Effilogis. rénovation mode d emploi en Franche-Comté. www.effilogis.fr 2016 PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis rénovation mode d emploi en Franche-Comté www.effilogis.fr HABITATION BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a prévu la mise en oeuvre d un programme de réduction des consommations

Plus en détail

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage

23/05/2013. Prise en compte dans la PEB. Chauffage et ventilation. Déperditions calorifiques. Aspects importants pour le chauffage Prise en compte dans la PEB Chauffage et ventilation Bâtiments à haute performance énergétique Mai 2013 Les systèmes de chauffage et de ventilation sont pris en compte dans la PEB Consommation en énergie

Plus en détail

Chaudière TALIA GREEN HYBRID 3-30 FF CHAFFOTEAUX

Chaudière TALIA GREEN HYBRID 3-30 FF CHAFFOTEAUX Chaudière TALIA GREEN HYBRID 3-30 FF CHAFFOTEAUX Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.19 du 02/05/2013 Domaine d application La modélisation de ce système est basée

Plus en détail

Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française

Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française Les solutions thermodynamiques dans l individuel et le collectif, Cédric BEAUMONT Directeur technique 2 Le poids de l eau (les enjeux de l ECS)

Plus en détail

Diagnostic énergétique d établissements de santé

Diagnostic énergétique d établissements de santé Diagnostic énergétique d établissements de santé Florence LAVRARD Juin 2012 1 Sommaire Etat des lieux Les enjeux Le diagnostic énergétique? Obligations des établissements? Démarche Etat des lieux Etablissement

Plus en détail

NOTICE Utilisation du Titre V RT 2012 heliopacsystem

NOTICE Utilisation du Titre V RT 2012 heliopacsystem Page 1 sur 19 1 Introduction heliopacsystem est une solution de production d eau chaude sanitaire pour le collectif utilisant l énergie du soleil et la chaleur de l atmosphère. L énergie calorifique est

Plus en détail

Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire

Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire CLIMATISATION ET CHAUFFAGE Pompes à chaleur haute température Production eau chaude sanitaire CERTIFIÉ PAR CERTITA POMPES À CHALEUR Chauffage (30/35 C) www.marque-nf.com CLIMATISATION ET CHAUFFAGE Une

Plus en détail

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai

Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Réunion Thématique Régionale CRDP Montpellier-31 Mai Du BBC à la RT Quels impacts sur la construction des logements et quels coûts de fonctionnement? Didier CACHARD d.cachard@enrconcept.fr SOMMAIRE RT

Plus en détail

Viessmann : objectif rénovation positive avec des solutions pertinentes pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire

Viessmann : objectif rénovation positive avec des solutions pertinentes pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire Viessmann : objectif rénovation positive avec des solutions pertinentes pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire La rénovation énergétique du parc des logements existants s avère aussi

Plus en détail

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot

Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Présentation des compétences et des qualifications des entreprises du bâtiment du Lot Eau chaude solaire pour les professionnels du tourisme Jeudi 31 octobre 2013 Rôle et missions de la CAPEB Eco-conditionnalité

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique Chauffe-eau Principe système Comment ça marche? Point conseils 3 services atlantic Formation : ESE -0 4 Mise en service 0 chauffe-eau Gamme aéraulix Présentation de la gamme 6 Aéraulix 8 AérauLix CI 9

Plus en détail

ROADMAP TECHNOLOGIQUE 2013-2020 Produits et systèmes énergétiques des marchés tertiaires neufs et existants

ROADMAP TECHNOLOGIQUE 2013-2020 Produits et systèmes énergétiques des marchés tertiaires neufs et existants ROADMAP TECHNOLOGIQUE 2013-2020 Produits et systèmes énergétiques des marchés tertiaires neufs et existants JUILLET 2014 La polyvalence du système de chauffage à eau chaude Le système de chauffage à eau

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6142513 / 1 / 2 / 1 Réf. Ademe : 1434V4000104F

Plus en détail

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL

Chauffage & Climatisation. «Je veux un Chauffage performant. simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU. Solution YUTAKI RESIDENTIEL Chauffage & Climatisation «Je veux un Chauffage performant simple & respectueux de l environnement!» NOUVEAU Solution RESIDENTIEL Solution Je veux un système de chauffage efficace, pour ma maison qui est

Plus en détail

Pompe à chaleur géothermie

Pompe à chaleur géothermie Atlantic géolia Pompe à chaleur géothermie Géothermie neuf ou rénovation tous types de captages Faites connaissance avec... la gamme Qu est-ce qu une pompe à chaleur? C est un appareil de chauffage pour

Plus en détail

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement... P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Plus en détail

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012»

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012» QUESTIONNAIRE: «RT2012» http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html 1. QUE SIGNIFIE «RT»? Résistance Thermique Règlementation Thermique Régulation Thermique

Plus en détail

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation

pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation pompe à chaleur à absorption gaz Chauffage, ECS, rafraîchissement - neuf & rénovation BBC < xinoé < bepos Plus de 5 000 logements avec chauffage et production d ECS par PAC. De nombreuses et prestigieuses

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4

OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 OUTILS D AIDE A LA DECISION POUR DES MAISONS INDIVIDUELLES REHABILITEES FACTEUR 4 // CONSORTIUM MOBILISÉ Phénix Evolution : filiale de GEOXIA Travaux de rénovation et d embellissement Renforcement des

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel Pompe à chaleur à absorption gaz naturel ROBUR GAHP AR en mode chauffage et refroidissement couplée à une chaudière à condensation en mode ECS et appoint de chauffage Fiche d intégration dans le logiciel

Plus en détail

LE CONFORT CONNECTE par le Groupe Atlantic

LE CONFORT CONNECTE par le Groupe Atlantic LE CONFORT CONNECTE par le Groupe Atlantic Thierry de Roquemaurel Isabelle Savidan Agenda Le Groupe Atlantic L enjeu du confort connecté Notre offre Nos réalisations Les enseignements CHIFFRES CLES 2016

Plus en détail

A +++ GAMME ATLANTIC GÉOLIA POMPE À CHALEUR GÉOTHERMIQUE. Projet neuf ou rénovation Tous types de captage PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES.

A +++ GAMME ATLANTIC GÉOLIA POMPE À CHALEUR GÉOTHERMIQUE. Projet neuf ou rénovation Tous types de captage PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES. GAMME POMPE À CHALEUR GÉOTHERMIQUE Projet neuf ou rénovation Tous types de captage PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES Jusqu à FABRICATION FRANÇAISE Faites connaissance avec la gamme Atlantic Géolia Qu est-ce qu

Plus en détail

ALFéA evolution POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE

ALFéA evolution POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE ALFéA evolution POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE FAITeS CONNAISSANCe AVeC... LA GAMME ALFÉA EVOLUTION Qu est-ce qu une pompe à chaleur «Alféa Evolution

Plus en détail

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril 2012 Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Contexte Plan de présentation Méthodologie Les résultats :

Plus en détail

Septembre 2007 Document non contractuel

Septembre 2007 Document non contractuel Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

Les performances des systèmes et leur appropriation

Les performances des systèmes et leur appropriation Les performances des systèmes et leur appropriation Constance Lancelle, Cerema Gaëtan Brisepierre, Bureau d études sociologiques GBS Les performances des systèmes et leur appropriation 1. Chauffage 2.

Plus en détail

La micro-cogénération dans le résidentiel un concentré d efficacité énergétique dans une chaudière à condensation

La micro-cogénération dans le résidentiel un concentré d efficacité énergétique dans une chaudière à condensation La micro-cogénération dans le résidentiel un concentré d efficacité énergétique dans une chaudière à condensation Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février

Plus en détail

Dimanche 11 novembre 2012. Jean Grossmann Escalier B Concerne l audit énergétique du 15 rue Vauthier. Mesdames, Messieurs,

Dimanche 11 novembre 2012. Jean Grossmann Escalier B Concerne l audit énergétique du 15 rue Vauthier. Mesdames, Messieurs, Jean Grossmann Escalier B Concerne l audit énergétique du 15 rue Vauthier Dimanche 11 novembre 2012 Mesdames, Messieurs, Alors que nos charges combustible ont augmentées de 23% par rapport à l année dernière

Plus en détail

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013

L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix - JUIN 2013 L'innovation certifiée depuis 1892 Gialix de 0,7 à 196 kw Chaudières électriques murales Une chaudière exceptionnelle aux performances exceptionnelles! Remplace facilement tout type de chaudière Silencieuse

Plus en détail

Présentation de la Tour Elithis

Présentation de la Tour Elithis SFFERE ADEME Energie 27 mars 2012 Présentation de la Tour Elithis Perrine Moulinié - Chargée de mission recherche - Bourgogne Bâtiment Durable - Ingénieure d études et de recherche en Sciences Humaines

Plus en détail

RT «C est quand qu on va où?» André POUGET

RT «C est quand qu on va où?» André POUGET RT 2012 «C est quand qu on va où?» André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient B Bio max: définition, modulations Coefficient C max: définition, modulations

Plus en détail

Réglementation thermique CAPEB de la Savoie. 23 juin septembre 2010

Réglementation thermique CAPEB de la Savoie. 23 juin septembre 2010 Réglementation thermique 2012 CAPEB de la Savoie 27 septembre 2010 23 juin 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr La feuille

Plus en détail

Bosch Thermotechnologie renouvelle son offre de chauffe-eau thermodynamiques

Bosch Thermotechnologie renouvelle son offre de chauffe-eau thermodynamiques Bosch Thermotechnologie renouvelle son offre de chauffe-eau thermodynamiques Dossier de presse / Juin 2017 Compress 3000 DWS, Compress 4000 DW & Compress 5000 DW Le contexte Apparu il y a quelques années,

Plus en détail

Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX

Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX Chaudière hybride MIRA C HYBRID CHAFFOTEAUX Fiche d intégration dans le logiciel RT 212 : ClimaWin de BBS Slama PRODUIT Domaine d application La modélisation de ce système est basée sur le Titre V relatif

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

Chaudière murale gaz à condensation de 69,5 et 99,5 kw. Condens 5000 W MAXX

Chaudière murale gaz à condensation de 69,5 et 99,5 kw. Condens 5000 W MAXX Condens 5000 W MAXX Chaudière murale gaz à condensation de 69,5 et 99,5 kw 2 Chaudière murale gaz à condensation - Tertiaire et Industrie Condens 5000 W MAXX. Compacité et puissance en cascade pour les

Plus en détail

Chaudière gaz. Fiche pratique d aide à la saisie TH-BCE/COMETH

Chaudière gaz. Fiche pratique d aide à la saisie TH-BCE/COMETH Chaudière gaz Fiche pratique d aide à la saisie TH-BCE/COMETH Annexe du Manuel de saisie méthode TH-BCE/COMETH Pour les LOGICIELS THERM RT2012 / THERM COMETH Sommaire Exemple de saisie SAUNIER DUVAL, Heliotwin

Plus en détail

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie Sourcéo pac facteur 7 L eau grise Source d énergie www.france-air.com Un pas vers 2020 Répondre aux exigences des futurs labels énergétiques dans les logements collectifs La réglementation thermique 2012

Plus en détail

L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable

L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable L énergie géothermique: un choix stratégique en matière de développement durable Choix énergétiques, environnement et santé globale UQAM (Montréal) 17 novembre 2007 Denis Tanguay Président directeur-général

Plus en détail

Surfaces vitrées et RT 2012

Surfaces vitrées et RT 2012 Surfaces vitrées et RT 2012 Comment choisir les caractéristiques des fenêtres en fonction du contexte et pour quelles performances? Jean-Luc Marchand, Délégué Général SNFA Hervé Lamy, Directeur technique

Plus en détail

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE

ALFÉA EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE EVOLUTION 2 POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER ÉCONOMIES ET CONFORT CHAUFFAGE BASSE TEMPÉRATURE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME EVOLUTION 2 Qu est-ce qu une pompe à chaleur «Alféa Evolution 2

Plus en détail

Réunion technique AICVF Solaire Thermique 15 décembre 2016

Réunion technique AICVF Solaire Thermique 15 décembre 2016 Réunion technique AICVF Solaire Thermique 15 décembre 2016 CEGIBAT Centre d expertise et d informations de GRDF pour les professionnels du bâtiment Une marque historique 40 ans d expertise gazière 1980

Plus en détail

ALFÉA EXCELLIA ALFÉA EXCELLIA DUO

ALFÉA EXCELLIA ALFÉA EXCELLIA DUO DUO POMPE À CHALEUR AIR/EAU SPLIT INVERTER HAUTES PERFORMANCES CHAUFFAGE EN RÉNOVATION EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE (DUO) OU DÉPORTÉE FAITES CONNAISSANCE AVEC... LA GAMME Qu est-ce qu une pompe à chaleur

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

La réglementation thermique RT 2012, vers efficience énergétique. Christian CARDONNEL

La réglementation thermique RT 2012, vers efficience énergétique. Christian CARDONNEL La réglementation thermique RT 2012, vers efficience énergétique Christian CARDONNEL Christian CARDONNEL Président de CARDONNEL Ingénierie, bureau d études spécialisé dans le confort durable du bâtiment

Plus en détail

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu

LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION. 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu LES NORMES ÉNERGÉTIQUES RENFORCÉES, LA SOLUTION 061 53 12 16 I www.thomas-piron.eu 2 BÂTISSEZ L ESPRIT TRANQUILLE Chers candidats bâtisseurs, Au travers de cette brochure, nous souhaitons parfaire votre

Plus en détail

ALFÉA EXCELLIA ALFÉA EXCELLIA DUO

ALFÉA EXCELLIA ALFÉA EXCELLIA DUO ALFÉA EXCELLIA ALFÉA EXCELLIA DUO Pompe à chaleur Air/Eau Split Inverter Hautes Performances Chauffage en rénovation Eau chaude sanitaire intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR CHAUFFAGE (0/5 C, 0/5

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service

LE GUIDE PRATIQUES DES BONNES. pour la rentabilité énergétique de votre site. Notre exigence à votre service LE GUIDE DES BONNES PRATIQUES pour la rentabilité énergétique de votre site Notre exigence à votre service À l heure où les énergies et ressources deviennent de plus en plus rares et onéreuses, bien les

Plus en détail

Fiche n 2 : Chaudière à condensation + CESI Optimisé

Fiche n 2 : Chaudière à condensation + CESI Optimisé Fiche n : Chaudière à condensation + CESI Optimisé Fiche d intégration dans le logiciel RT 01 : Uwin de PERRENOUD /09/01 Version.0.1 du 17/09/01 La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

PREMIÈRE POMPE À CHALEUR HYBRIDE DANS LE BOUQUET DE SOLUTIONS DAIKIN

PREMIÈRE POMPE À CHALEUR HYBRIDE DANS LE BOUQUET DE SOLUTIONS DAIKIN Unités intérieures murales Gamme Eco-performance DAIKIN AIRCONDITIONING FRANCE S.A.S. Mai 2013 PREMIÈRE POMPE À CHALEUR HYBRIDE DANS LE BOUQUET DE SOLUTIONS DAIKIN Depuis le lancement de la première pompe

Plus en détail

Les pompes. à chaleur. Bruno Béranger. 2 e édition. revue et augmentée. Groupe Eyrolles, 2006, 2008 ISBN :

Les pompes. à chaleur. Bruno Béranger. 2 e édition. revue et augmentée. Groupe Eyrolles, 2006, 2008 ISBN : Les pompes à chaleur Bruno Béranger 2 e édition revue et augmentée Groupe Eyrolles, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-12266-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant propos... 3 Un peu d histoire... 5 Vers une phase

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive

Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive Jean-Christophe VISIER, directeur Energie Santé Environnement, CSTB 26 juin 2009Date Energie Santé Environnement PAGE 1

Plus en détail

Solutions de chauffage BBC

Solutions de chauffage BBC Pompes à chaleur Air / Eau Solutions de chauffage BBC Constructions neuves - Maisons individuelles» Réglementation» Etudes de cas BBC» Solutions PAC Daikin L énergie est notre avenir, économisons-la! www.daikin.fr

Plus en détail

Réglementation Thermique 2005

Réglementation Thermique 2005 Réglementation Thermique 2005 Fichier standardisé des caractéristiques thermiques d'une construction neuve (en vue de la synthèse d'étude thermique, du contrôle et du diagnostic de performance énergétique)

Plus en détail

L OPAC DE PARIS 120.000 logements 55.000 parkings 4.500 commerces 100 hectares d espaces verts

L OPAC DE PARIS 120.000 logements 55.000 parkings 4.500 commerces 100 hectares d espaces verts L OPAC de PARIS C est quoi? L OPAC DE PARIS 120.000 logements 55.000 parkings 4.500 commerces 100 hectares d espaces verts C est qui? L OPAC DE PARIS 350.000 habitants 2.500 collaborateurs L OPAC DE PARIS

Plus en détail

Alezio V200 SAISIE DU GÉNÉRATEUR VALEUR PAR DEFAUT COMMENTAIRES DONNÉES DE DIETRICH ALEZIO V200. Fonctionnement en mode continu

Alezio V200 SAISIE DU GÉNÉRATEUR VALEUR PAR DEFAUT COMMENTAIRES DONNÉES DE DIETRICH ALEZIO V200. Fonctionnement en mode continu Systèmes multi-énergies : à combiner avec SAISIE DU GÉNÉRATEUR DONNÉES D'ENTRÉE CHOIX POSSIBLE VALEUR PAR DEFAUT COMMENTAIRES DONNÉES DE DIETRICH ALEZIO V200 1.Services assurés Chauffage seul ECS seul

Plus en détail