FLASH INFOS. L édito. Meilleurs voeux Septembre-Décembre 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FLASH INFOS. L édito. Meilleurs voeux 2010. 24 Septembre-Décembre 2009"

Transcription

1 Les professionnels de la Sécurité et des réseaux de communication L édito A noter Symposium SVDI Le 21 janvier 2010 Sur le thème : «Conséquences du «Grenelle de l Environnement» dans les métiers SVDI» Dans nos locaux, Au 10 rue du Débarcadère Paris SVDI à Interclimat+Elec Du 9 au 12 février 2010 Hall 72 Stand P32 Les Partenaires SVDI: FLASH INFOS Le flash d informations sur l activité des réseaux communications et la vie du SVDI Meilleurs voeux 2010 Quel est le rôle d un distributeur comme ADI GLOBAL dans la filière des réseaux de communication? ADI Global Distribution met à la disposition des installateurs de sécurité électronique 13 agences commerciales pour une couverture nationale, une offre produit multimarques de plus de 5000 références, un stock central de 3500m2, une école de formation, une assistance technique téléphonique et une force de vente support de près de 90 collaborateurs. Avec ces atouts, nous nous engageons au quotidien à fournir de nouvelles offres produits et services à notre clientèle. Nous apportons notre support à près de 4000 installateurs courant faible et servons leurs besoins en matériels de sécurité électronique de type Intrusion, Vidéosurveillance, Contrôle d Accès et Incendie. Comment avez-vous connu SVDI? numéro 24 Septembre-Décembre 2009 L entrée des distributeurs au SVDI C est par le biais de FilRFID, Fédération des Industriels du marché de la RFID que nous avons connu le SVDI et l adhésion à ce syndicat professionnel nous est apparue nécessaire pour assurer notre mission de partenaire technologique de notre clientèle. Sommaire Vie de SVDI 2 à 3 Le coin des adhérents 4 Pôle SSI 5 Pages des Industriels 6 à 7 Pôle VDI 8 Pôle Sûreté 9 Le coin du coach 10 à 11 Le club SVDI 12 En tant que distributeur, quelles ont été vos motivations pour rejoindre SVDI? Les offres des fabricants se multiplient sans cesse, les innovations technologiques se font à un rythme toujours plus rapide et le marché se segmente davantage. Adhérer au SVDI nous permet d être encore plus proche du marché VDI et de ses acteurs, d en parfaire notre connaissance, de participer à la veille technologique et de partager les retours d expériences avec les professionnels du métier. L objectif d ADI est d adapter constamment son offre, son organisation et ses services pour accompagner sa clientèle dans cet environnement technologique changeant. En tant que distributeur que pensez-vous apporter à SVDI? SVDI 10, rue du Débarcadère PARIS Tél : Fax : Distributeur multimarques et représentant de fabricants sur un grand nombre d offres, nous souhaitons apporter au SVDI nos 30 années d expertise métier et notre connaissance du marché de la sécurité électronique. Jérôme CHAFFARD ADI GLOBAL DISTRIBUTION

2 La Vie de SVDI AGENDA 7 janvier 2010 Bureau SVDI 12 janvier 2010 Pôle SSI 21 janvier 2010 Symposium SVDI 4 février 2010 Conseil d Administration SVDI aux Assises CSEEE : «Capital Humain» Près de 400 professionnels de la filière et leurs partenaires ont répondu à l invitation de la CSEEE pour cet événement autour du «capital humain», levier de croissance, essentiel pour saisir les fortes opportunités de développement du secteur. La formule alliant débats, information, échanges sur les stands et ateliers de speed coatching a donné une valeur ajoutée appréciée à la participation à ces assises. Club SVDI 2010 Le Club SVDI réunit le 16 décembre dernier a réélu Martial BERVIN (INEO), délégué et Robert GILSANZ (ASTEM), délégué adjoint. Du 9 au 12 février 2010 SVDI au salon Interclimat+Elec 9 février 2010 Pôle VDI 11 février 2010 Pôle SSI 16 février 2010 Commission CMD Eric CHOLLEY (Dirigeant de l entreprise SOTRELEC et Administrateur SVDI) a été élu représentant de SVDI au sein de QUALIFELEC et contribuera à toutes actions en tant que spécialiste des réseaux de communication. 2 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre Mai-Juillet Notre stand avec notre partenaire FILRFID a permis de présenter en avant-première les premiers produits de lutte contre les vols sur chantiers. Le Président GUILLOT réaffirme le soutien de la FFIE à SVDI La FFIE a reconduit sa convention de partenariat avec SVDI. Le Président GUILLOT a souhaité, par cet acte, apporter tout son soutien à l action de SVDI. Le Président GUILLOT réaffirme ainsi son souhait que la FFIE se positionne au cœur des nouveaux marchés tels que la Domotique et la GTB. En effet, en imposant une consommation de 50kW/m2/an à l horizon 2012 et en favorisant l utilisation des énergies renouvelables, le Grenelle de l Environnement entraine une évolution des modes constructifs. Les professionnels se doivent donc d agir à l heure de la prise de conscience collective de la nécessité de maitriser les consommations d énergies. Cette réunion a permis de faire le point sur l'année 2009 et de préparer l'année Tous les membres ont souligné la qualité du Club SVDI en 2009 tant sur la diversité des intervenants que sur les échanges suite aux sujets abordés. Le prochain budget gouvernemental va «booster» la vidéosurveillance Le 2 octobre dernier, François Fillon, qui présentait le plan national de prévention de la délinquance et d aide aux victimes, a annoncé, à l issue d un comité interministériel tenu à Villeneuve-la-Garenne (92), que le budget alloué au développement de la vidéosurveillance serait porté à 20M en 2010 (au lieu d une dizaine cette année). L Etat va ainsi doubler les fonds accordés aux communes pour les aider à installer et à exploiter des systèmes de vidéosurveillance sur leur territoire. «La mise en place des systèmes de vidéoprotection va être facilitée», a t-il ajouté, par la loi d orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi) qui sera «bientôt» débattue au Parlement. Par cette mesure, il espère endiguer la hausse des violences aux personnes (5%) et des cambriolages (12%), signalée dans le rapport de l Observatoire National de la Délinquance (OND).

3 SVDI Aujourd hui L Organisation SVDI Nomination de Patrice DE CARNE Conseil d Administration Bureau Commission CMD Jean-Claude ALBARRAN Pôle métier Sûreté Bernard JAMIN Pôle métier VDI David ENEE Pôle métier GTB Stéphane NUSS Commission Formation En fonction des sujets traités Pôle métier SSI Ludovic GOETA SVDI a pu bénéficier de l expertise de Patrice de CARNE et nous le félicitons pour sa nomination au poste de directeur général d Eryma Security Systems. Spécialiste national des solutions clés en mains de systèmes de sûreté pour la protection des bâtiments, des biens et des personnes, Eryma Security Systems nomme Patrice de Carné directeur général. 53 ans, ingénieur ESME-SUDRIA, Patrice DE CARNE a occupé différentes responsabilités opérationnelles dans les domaines de l électronique du bâtiment et des services associés et a dirigé Siemens Building Technologies ces deux dernières années. CLUB SVDI Martial BERVIN Nous souhaitons vivement que ses nouvelles fonctions, lui permettront néanmoins de continuer à nous honorer de sa présence. Adhérer à SVDI c est : - un espace pour favoriser le dialogue et l action commune des professionnels - le développement des compétences par la formation - des solutions concrètes aux besoins exprimés par les acteurs du marché. Pourquoi SVDI? Les entreprises compétentes dans les domaines des réseaux de communication sont aujourd hui recherchées, mais l offre reste difficile à identifier. Pour cette raison, une des priorités des Professionnels Français de la Sûreté, Voix, Données, Images n est de favoriser la reconnaissance de la compétence des professionnels auprès du client. SVDI agit en faveur d une véritable dynamique de développement du marché. Largement ouvert aux partenariat, il permet d instaurer un dialogue régulier et fructueux entre les industriels qui conçoivent des offres de produits, les installateurs qui mettent en oeuvre, les mainteneurs qui les entretiennent mais également tous les partenaires que sont les professionnels de l ingénierie, les organismes de contrôle ou encore les opérateurs d énergie et de télécommunications. 3 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

4 Le Coin des Adhérents «Axce Sécurité a choisi en premier lieu de rejoindre SVDI pour échanger entre installateurs et bureaux d études. En effet, SVDI est un organisme fédérateur entre les métiers (installateurs, fabricants, bureaux d études, coordinateur SSI), non corporatistes. AXCE SECURITE Bureau d Etudes Houilles (Yvelines) Philippe VIGNES Pour Axce Securité, les séminaires fréquents et diversifiés avec des conférences de qualité et de renom nous apporte une réelle valeur ajoutée. De notre côté nous donnons notre point de vue de prescripteur (bureaux d études, coordinateurs SSI) sur l interprétation recevable des normes et des règlements.» Le Confort Electrique Installateur Roquebrune Cap Martin (Alpes-Maritime) Bernard GIOAN «J ai adhéré au SVDI car je souhaitais tout d abord développer mon activité «courants faibles» qui représente 40% de mon CA actuellement. Ce qui, à mon sens, caractérise le SVDI c est que cette organisation offre avant tout, pour notre métier, la veille technologique et la formation. SVDI est l organisme de synergie sur des métiers spécifiques et pôles de compétences, ainsi que l ouverture vers des fabricants qui ont tendance à vouloir faire cavalier seul, sans les installateurs. Je pense être en mesure d apporter au SVDI mon expérience d électricien du fait de la transformation de notre entreprise créée en 1927 du métier d électricien traditionnel vers les nouvelles technologies.» Quelles ont été vos motivations pour rejoindre SVDI? Notre société exerce une activité dans le domaine de la sûreté sécurité. L agrément SVDI est un label qui permet aux entreprises de faire la preuve de leur engagement à offrir une prestation sérieuse et de qualité envers leurs clients. Quelle valeur ajoutée trouvez-vous chez SVDI? SVDI est un lieu d échange avec les autres membres du syndicat et permet de récolter des informations sur les nouveaux domaines d application lors des symposiums En quoi les entreprises de SVDI sont utiles dans la pratique de votre métier? SVDI m a permis de développer mon activité dans le domaine de la sûreté sécurité et d être reconnu comme un opérateur dans le domaine du courant faible. Vous avez été élu administrateur : qu est ce qui a motivé votre démarche de participer à l exécutif de SVDI? Pour moi, il est important de garder le contact avec la profession et de faire partager son expérience Qu est ce qui a motivé votre implication supplémentaire en acceptant de représenter SVDI dans le SIPELEC qui siège au comité d attribution de QUALIFELEC? Eric CHOLLEY SOTRELEC Installateur Paris (20ème arrdt.) Ayant été élu administrateur, il m a semblé important que je représente SVDI dans une organisation telle que le SIPELEC afin de suivre l évolution des qualifications possibles qui peuvent être mises en place à l avenir, remonter les informations à SVDI et aussi faire mieux connaître notre syndicat ainsi que les agréments que nous avons mis en place. 4 Flash 2 Infos Flash SVDI Infos Septembre-Décembre SVDI Mai-Juillet

5 La Vie des Pôles SVDI : SSI Pôle SSI Proposition de révision de la NFS 933 animée par Michel ROSSI La norme NFS 933 anciennement orientée vérification et non maintenance est actuellement en cours de validation. La norme n a toujours pas été révisée par le GESI. Il existe une enquête LCPP sur les retours des commissions de sécurité et les non conformités recensées sur les 6 derniers mois précédant le démarrage de la commission. La vérification relève de la responsabilité du chef d établissement. La maintenance de la norme 933 va être plus lourde et donc plus chère pour l installateur ; néanmoins les certifiés I7 ne vont pas être surpris par ces changements. Changements significatifs : Principe : les opérations de maintenance préventive sont celles dans le cadre des mises en services. Organisation spéciale, Preuves de compétences, Recherches habilitées spécialisées, Intervention dans un délai compatible. Obligation d audit à la prise de responsabilités Intervention de Monsieur Robert DELORME, Chef du Pôle Mesures Physiques et Incendie du Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP). Le LCCP a dû se recentrer sur des consignes de sécurité à valeur ajoutée pour ce dernier. Les préfets sont en cours d élaboration d une charte concernant les consignes de sécurité. Information : outils disponibles en accès libre sur le site du National Institute of standards and technology Détermination des causes de l incendie : Dans un premier temps il faut vérifier si le matériel électrique était sous tension et dans un second temps utiliser la caméra thermique afin de visualiser les lieux du sinistre lors de la reconstitution. Remarque : les photovoltaïques n ont pas encore été testés. Modélisation des incendies l approche LCPP Il existe deux démarches : Prévention : Essais, évaluation et élaboration d une réglementation Investigation : l expert procède à des constitutions des dégâts et analyse (outils de modélisation). Une simulation est faite pour la validation des hypothèses. Remarque : Le LCPP est associé au LSTB. Le LCPP est en tête à l échelle mondiale dans le domaine des investigations. Celuici confronte ses méthodes et est souvent sollicité pour des démonstrations. La modélisation ne peut être utilisée qu en investigation et non en prévention. Recueil des paramètres constatation matériel et témoignages Modélisation en 3D Mesures et relevés des produits Sélection des points de comparaison 5 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

6 Publi-reportage Nouveau Guide SSI en ERP 112 pages d aide à la conception des SSI Contact: Pierre-Nicolas CARON <> Nouveautés règlementaires - Evacuation et Accessibilité Arrêté du 24/09/ Code du Travail Décret /03/ Type GA Arrêté du 24/12/2007 (J.O. du 16 avril 2008) <> Nouveautés normatives - NF S décembre 2008 <> Schémas explicatifs - SSI, ECS, SMSI, AES, EAES,. tél: Fax: Mobile Siège Social : <> Et toujours : - Tableaux de synthèse des S.S.I. en E.R.P. - Types J L M O R U PS détaillés - NF S (.) Un référentiel unique à votre service Extraits du Guide SSI Révision 7 Contact: Tel: Fax : MYGALE 4S Détecteur anti-intrusion Eryma Security Systems renforce sa gamme de détecteurs d'intrusion avec son nouveau capteur Mygale 4S. Basé sur les techniques de détection de vibrations sur clôture, ce capteur est composé de quatre segments de câble piézoélectrique et d'une unité d'acquisition locale. Les vibrations provoquées par un individu qui tente de cisailler, grimper ou soulever le grillage, sont détectées et transmises à l'unité d'acquisition locale. Celle-ci effectue les traitements nécessaires pour l'analyse des mesures et la génération de l'alarme. La mise en réseau des capteurs permet un déploiement linéaire sur une distance de 3000 mètres d'un système de détection qui allie efficacité, discrétion et sectorisation de l'alarme. L'unité d'acquisition locale est conçue pour : - La localisation d'intrusion par segments de 25 mètres, - L'acquisition des signaux analogiques issus des segments de câble détecteur, - Le traitement des signaux, la détection d'intrusion et la génération d'alarmes, - Les échanges d'informations avec un système central de supervision (télé-réglages du capteur et transmission des alarmes). 6 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

7 Publi-reportage Legrand crée le Prêt à Poser Confort «Variateur» sans tirer de fils En créant les Prêts à Poser Céliane, Legrand apporte une réponse immédiate aux attentes des particuliers en matière de confort : des coffrets qui regroupent, en une seule référence, tous les produits nécessaires pour une installation simple, rapide et efficace. Le Prêt à Poser «Variateur sans tirer de fils» propose l installation simple d un va-et-vient variateur, grâce à un inter scénario d éclairage émetteur associé à un inter variateur récepteur radio. Les Prêts à Poser constituent, pour les professionnels de l électricité, une opportunité pour mieux vendre leurs prestations en neuf, mais surtout en rénovation ou en extension. Ils existent aussi pour les fonctions communication et sécurité. Contact: Joël MERCELAT Tel: Fax: Service Consommateurs: Créer un va-et-vient variateur sans tirer de fils : une installation simple sans dégât sur les murs Prêt à Poser «Créez un va-et-vient variateur sans tirer de fils» Le Prêt à Poser Céliane «Variateur» sans tirer de fils permet à l utilisateur d améliorer son confort d éclairage en ajoutant dans une pièce à vivre un inter scénario d éclairage (réf ) Céliane, sans tirer de fils donc sans dégât sur les murs. Idéal pour la rénovation. Extra plat, fourni avec une pile lithium, il se pose n importe où, sur un mur ou sur une table de salon ou de chevet. Le coffret comprend aussi un inter variateur récepteur radio Céliane (réf ) : il suffit de l installer en remplacement d un interrupteur existant, en utilisant les mêmes fils et la même boîte d encastrement. Depuis l inter scénario d éclairage, l utilisateur peut ainsi piloter les ambiances lumineuses de la pièce, adapter l intensité lumineuse du lustre, des appliques, des lampes à poser à leur usage du moment : tamisée pour la détente, ou éclatante pour un repas de fête par exemple. Les professionnels électriciens offrent ainsi à leurs clients une amélioration sensible de leur confort de vie. Les interrupteurs du coffret sont livrés avec leur enjoliveur et leur plaque en finition titane. En lui présentant la valise Céliane, le client peut opter au choix pour l une des 40 finitions Céliane. Grâce au variateur Céliane, on peut adapter l intensité lumineuse dans un couloir. Les Prêt à Poser : tout sous la main en une seule référence Une seule référence. Un seul coffret. A l intérieur, tous les produits nécessaires pour une installation simple, rapide et efficace, en neuf, en rénovation ou en extension. Ce sont les nouveaux Prêts à Poser Céliane de Legrand, créés pour apporter une réponse immédiate aux attentes parfaitement identifiées des particuliers en matière de confort, de sécurité, de communication. L emballage de chaque Prêt à Poser exprime clairement son usage, détaille la composition du coffret, explicite les schémas de montage et propose une image d ambiance. Il inclut une notice détaillée pour l installateur et un manuel destiné à l utilisateur. Les Prêts à poser : une gamme prête à vendre pour le confort, la communication, la sécurité Pour les professionnels de l électricité, la gamme des 12 Prêts à poser Legrand répond facilement et rapidement aux attentes de leurs clients particuliers. 5 Prêts à poser Confort : Variation sans fil, Commande centralisée de volets, Tuner radio FM, Radio FM pour faux plafond, Thermostat programmable radio. 3 Prêts à poser Communication : Réseau Optimum auto, Réseau Optimum manuel, Réseau mixte. 4 Prêts à poser Sécurité : Portier audio, Portier vidéo, Alarme intrusion radio Céliane, Alarme intrusion radio. Ils offrent aux électriciens l opportunité de se familiariser facilement avec les nouvelles technologies, de les vendre mieux et plus. Porteurs de valeur ajoutée, les Prêts à poser peuvent être complétés par les autres produits Legrand pour créer des solutions complètes en matière de confort, sécurité et communication. Retrouvez les Prêts à poser Legrand chez votre distributeur habituel, dans un présentoir spécifique qui regroupe l ensemble de la gamme. 7 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

8 La Vie du Pôle VDI TROPHEE LEGRAND DES JEUNES TALENTS ELEC En lançant la 2ème édition du Trophée des jeunes talents ELEC, Legrand confirme sa volonté de valoriser et promouvoir l ensemble de la filière Elec. Acteur industriel majeur, le Groupe Legrand oeuvre, en partenariat avec les inspecteurs de l enseignement technique, les enseignants, les formateurs, pour offrir aux futurs électriciens la perspective d un métier d avenir, évolutif et passionnant. L objectif du Trophée Legrand des jeunes talents ELEC est de participer à la valorisation et à la promotion de la filière. L enjeu principal est bien d attirer des jeunes vers les métiers de l installation électrique, au regard des besoins en recrutement du secteur et du vieillissement des effectifs actuels. En favorisant la création de liens entre les élèves et apprentis et le milieu professionnel, Legrand se positionne comme partenaire à part entière du monde de l éducation. Le Trophée Legrand veut créer une réelle dynamique auprès des jeunes en leur permettant de se confronter, entre autres, à des produits innovants liés aux nouvelles technologies et à l intelligence électrique. Les élèves et apprentis de la filière Elec découvrent ainsi leur futur métier sous un nouveau jour. Leur participation à une telle aventure, ludique, technique et professionnelle, est de nature à créer de l enthousiasme, à faire progresser leurs compétences et leur savoir-faire, à valoriser leur réussite. Pôle VDI : Intervention de Pascal GENIER de PANDUIT sur le thème du POE (Power Over Ethernet) Monsieur Pascal GENIER, société PANDUIT, est venu animer le pôle VDI du 24 septembre 2009 autour du thème du POE (Power Over Ethernet). Tout d abord, il est à préciser ce qu est le POE : c est une énergie électrique d une puissance de 15,4 watts qui est envoyée au travers d un câble datas Ethernet 4 paires UTP ou FTP. On obtient donc un port Ethernet alimenté qui fonctionne de la manière suivante : un PSE (Power Sourcing Equipment) qui fournit la puissance POE, situé dans le répartiteur Télécom et réseau et un PD (Power Device) qui reçoit et utilise le POE, situé dans la zone utilisateur. Ce choix technologique apporte de nombreux avantages aussi bien en termes de réduction des coûts que par sa flexibilité. Par exemple, il n y aura plus besoin d amener un câble de puissance (une caméra ou un point Wifi peut être installé près d un port Ethernet sans alimentation électrique 230V) et l on peut utiliser les Switch existants non POE. Norme : Le standard Ethernet IEEE 802.3af a été ratifié le 11 juin 2003 et publié le 11 juillet Ce standard supporte les technologies courantes comme les RJ-45 Mâle et Femelle, le 110 punch down, l Ethernet, de 10 à 1OG base T, Ce standard définit deux principes de fonctionnement : L EndSpan qui souvent est un actif réseau (Switch, server, pont, ) qui émet le signal datas d un Switch à travers la source d alimentation et ce signal est superposé par une modulation de fréquence ou transmis par une paire non utilisée (1-2/3-6 ou 4-5/7-8). Le MidSpan est un appareil intermédiaire placé sur le câblage. Chaque port d'entrée connecte le switch et a son propre port de sortie qui ne communique pas avec les autres ports. Il distribue la puissance sur les paires libres du câble. Se situe entre le switch et le terminal. (Sur paires 4-5 et 7-8) A venir l IEEE802.3at : Panduit a testé ce nouveau standard qui permet de fournir un courant de 600 ma et une puissance de 25 watts au Powered Device avec des bundles de 100 câbles. Ce dernier permettra d élargir le marché avec un nombre élargi de clients potentiels. L élévation de température est d environ 5 C en moyenne. L infrastructure d aujourd hui fonctionne en silos séparés, les installations (applications) sont indépendantes les unes des autres. La nouvelle vision se dirige vers une convergence des équipements et installation vers l intégration physique (Cuivre / fibre, sécurité / sureté ) et logique ainsi qu une mutualisation du management et des risques. 8 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

9 La Vie du Pôle Sûreté Pôle Sûreté L entreprise ALVARION a été créée en 1992, celle-ci développe et déploie des solutions sans fil pour des applications civiles dans le domaine de la sécurité et de la défense. Monsieur Garry GOLDENBERG nous a présenté dans un premier temps les avantages et contraintes liées à la vidéo surveillance puis dans un second temps les règles de dimensionnement de ce produit. Les avantages et contraintes Les principaux arguments avancés par Mr GOLDENBERG nous éclairent sur les avantages et contraintes que présente la vidéo surveillance sans fil. Grâce à une installation sans câble le recours au génie civil n est pas nécessaire ce qui facilite le déploiement rapide et peu coûteux de l installation. Le positionnement dynamique des caméras donne à cette installation une portée et une capacité fort appréciable. Les procédures administratives quant à elles deviennent moins contraignantes. Par ailleurs le recours à ce type de produit permet : Du point de vue technique le taux d erreurs doit être faible et la qualité du service une priorité. Enfin il subsiste également des contraintes topologiques en effet la zone de Fresnel, peut se voir perturbée par des obstacles trois cas de figures existent : Line-of-Sight Near Line-of-Sight NoneLine-of-Sight Les règles de dimensionnement -Réduction des coûts d exploitation, - Souplesse et modularité, - Robustesse, - Sécurité. Néanmoins certaines contraintes sont à prendre en considération. Pour commencer le flux vidéo est un flux montant il faut donc une bonne gestion de la bande passante et des multicasts mais également un minimum de débit, de latence et de Jigue. Ensuite le flux vidéo est prioritaire en conséquence la gestion des VLAN et de la QoS est très importante. De plus il existe certaines contraintes Réglementaires et Techniques La Décision ARCEP n de l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes ainsi que l arrêté du 3 aout 2007 doivent être respectés. Remarque : Il n existe qu un seul produit spécifiquement conçu pour les applications de vidéosurveillance son nom est «BreezeACCESS VL SU-Vidéo». Non seulement il justifie d une bande passante de 10 Mbps agrégés avec 8 Mbps en uplink (flux vidéo) mais en plus il bénéficie d une downlink (télémétrie et data) 2 Mbps et QoS. De plus la modularité de l évolution depuis SU-3/SU-6 et de l évolution vers SU-54 est un avantage à souligner. 9 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

10 Le Coin du Coach par Francis SARDET (FORMANTEL) Le coaching est une activité très ancienne, utilisée par les humains depuis la nuit des temps, et que l on pourrait, si on souhaite utiliser la langue de Molière et limiter le snobisme, traduire par «aide» ou «assistance» ou «conseil» en y ajoutant «personnalisée». Dans les métiers du bâtiment, souvent peu enclins à se faire assister, la recherche se situe plutôt au niveau de la technicité et de l ingénierie, parfois du management de projets, et peu dans les domaines liés à l humain et à la conduite d équipes. Pourtant, on constate que nombre de projets, appelés «chantiers», ne se déroulent pas comme prévu, faute d organisation suffisante, d une bonne évaluation des risques, et surtout d une bonne cohésion des équipes devant mener à bien le projet. Des techniques et méthodes ont pourtant fait leurs preuves, et les réalisations sont emblématiques, de l homme sur la lune, au viaduc de Millau et autres projets menés grâce aux méthodes accomplies et maitrisées. Ce «coin du coach» n a pas la prétention de révolutionner les organisations actuelles des entreprises du bâtiment, ni de donner de leçons aux professionnels du secteur, et encore moins de dénoncer les lacunes ou erreurs commises çà ou là... Au contraire, c est un lieu d échange et de bons conseils, pour de meilleures pratiques et l amélioration continue des performances, tant des individus que de l équipe, et à terme de l entreprise tout entière. D ailleurs on constate que bon nombre des entreprises lectrices de ce document managent et gèrent de bonne manière, sans qu il soit utile de modifier en profondeur leur comportement. Mais le diable est dans les détails. Et la concurrence plus vive, les techniques toujours plus pointues, les délais très courts, et les exigences des travailleurs amènent à constater qu une évolution des méthodes de travail et de management s imposent. Chacun comprend et accepte que les personnels aussi qualifiés soient-ils doivent être polyvalents. Ceci s applique bien sûr avant tout aux cadres, dirigeants et décideurs de l entreprise. Le coach, s il s intéresse plus particulièrement aux hommes et aux femmes de l entreprise, ne doit pas être éloigné des préoccupations technico financières, et se doit de bien connaitre le domaine d activité dans lequel il évolue. C est pourquoi son profil type est plutôt un homme, la cinquantaine, ayant une carrière «cadre» totale ou partielle, et souvent issu de la technique. Ayant souvent beaucoup changé d horizons, il a une solide connaissance des rouages de l entreprise, de son financement, des limites administratives, avec parfois une bonne expérience en qualité de chef d entreprise. Une formation continue sur les aspects psychologiques et sociologiques est un avantage certain. Il recherchera, si sa mission le lui demande, à améliorer le savoirêtre plutôt que le savoir-faire. En effet, une des lacunes la plus souvent avouée des dirigeants de PME/PMI est de ne pas communiquer suffisamment efficacement, de manquer de temps, de ne pas connaitre leur personnel comme ils le voudraient, et de vouloir sincèrement s améliorer dans leur relation à l autre. De plus, compte tenu de sa position extérieure à l équipe qu il conseille, le coach peut souvent mieux appréhender les éventuelles tensions, avoir le recul et ne pas être pollué par l émotionnel lié à une situation conflictuelle. Il permet souvent, en qualité de tierce personne extérieure, d avoir la crédibilité et l écoute des personnels, et de dénouer ainsi des relations tendues. Si tout ceci se fait dans le cadre d une bonne connaissance des métiers, l apport d un coach est souvent perçu comme déterminant dans les orientations nouvelles d entreprises ou pour sortir de difficultés passagères. Les principaux apports recensés par les dirigeants sont, par ordre d importance qualitative : Plus grande efficacité des forces de ventes Meilleure cohésion des équipes Meilleure efficacité et rentabilité des chantiers Meilleure appréhension du temps, moins de stress Soulagement moral des dirigeants lors de décisions importantes Évolution et épanouissement personnel perceptible 10 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

11 Le Coin du Coach Exemple d article Animation et motivation des forces vives de l entreprise : Nous ne faisons rien sans une bonne raison. Chacun de nous connait ou pense connaitre la vraie raison qui le pousse à venir travailler. Et peu de gens choisissent vraiment leur métier, leur cadre et leur rythme de travail, leurs collègues et leurs dirigeants. Autre exemple, plus profond celui-ci : La plupart d entre nous est intérieurement construit autour de la recherche obstinée de l assouvissement de nos besoins, aussi appelée pyramide de Maslow. Spiritualité Cet aspect noir du travail n est pas très motivant. D ailleurs, depuis des siècles, l homme cherche à consacrer plus de temps à ce qu il choisit plutôt qu à ce qu on lui impose. La vraie vie, libre et consentie, n est-elle pas celle des gagnants du Loto, que chacun d entre nous essaie de recréer pendant ses vacances ou ses weekends? Alors y-a-t il une «technique», une «recette magique», un «truc» pour motiver les travailleurs et les rendre plus performants, en dehors de la sacro sainte augmentation ou prime? N y aurait-il que l argent qui puisse motiver? Quelle est cette révélation? Oui! on le sait, c est le bonheur, la joie, le plaisir Donc, comment faire en sorte que les personnels se retrouvent dans cet état d esprit, qui leur permet de donner un sens à leurs actions, au temps qu ils consacrent à leur travail, et à la qualité de leurs actes? Tout d abord, chaque individu a sa propre motivation, son propre but, sa propre façon de prendre du plaisir à travailler, sa propre conception du bonheur. De plus, ponctuellement, chacun aura sa propre priorité pour agir dans le sens d une obtention plus sûre et plus rapide de son résultat. Et puis en fonction des générations, de l âge, de la situation de famille, etc, chacun aura sa propre attente. Que faut-il donc faire? On l aura compris, seule une bonne communication conduisant à une bonne connaissance de l autre permettra de trouver la meilleure solution. Et pour ça, nous devons parler et surtout, crime de lèse majesté de nos jours, y consacrer du temps! De récents sondages ont confirmé les attentes des jeunes en matière de travail, et leurs priorités, sans être très éloignées de celles de leurs ainés, ne sont pas classées dans le même ordre : 1 - L autonomie et la prise de décision dans le travail 2 - Le temps libre en dehors du travail 3 - L argent 4 - L ambiance et le niveau relationnel Mesdames et Messieurs les Managers, apprenez à bien connaitre vos collaborateurs, ils n en seront que mieux récompensés et que plus stables Ce sera pour vous du temps bien investi, pas gaspillé. Sécurité En résumé, la recherche première d un adulte dans le monde actuel, reste l obtention d argent, moyen qui permet d obtenir ensuite de façon graduelle ou dans un autre ordre, les différents échelons de la pyramide. Certains sociologues, cherchant plus avant à comprendre ces mécanismes et s intéressant à la notion de plénitude, d harmonie et de bonheur chez l Homme, sont parvenus à des schémas, synthétisés comme suit : CONSTRUCTION 1 Si l argent vient à manquer Confiance en soi Relations Argent Le préalable à toute Le manque d argent n a pas la même conséquence, l attitude mentale est très différente, le stress et la peur sont très atténués, et reconstruire un revenu est quasiment automatique. La vraie question est : comment passer de la construction 1 à la 2? CONSTRUCTION 2 D autres sont «construits» différemment Argent Relations Confiance en soi chose est l argent L argent n est que la conséquence de 11 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

12 Club SVDI Intervention de Pierre-Nicolas CARON sur les obligations de la NF S CHUBB SECURITE Tel. : Les normes d installation des S.S.I. Deux textes essentiels en fixent les conditions. -La NF S , applicable au 20 juillet 2007 et son additif d avril 2009 relative à l installation du système de détection incendie (SDI), - la NF S , nouvelle édition de décembre 2008 relative à l installation du Système de Mise en Sécurité Les principes de la NF S édition décembre 2008 Ce document «vise à assurer l aptitude à la fonction des équipements techniques constitutifs d un Système concourant à la sécurité contre les risques d incendie et de panique.» Certains de ses principes s inscrivent dans la continuité du texte original : Indépendance du S.M.S.I., conception des zones. D autres ont évolué, intégrant de nouveaux équipements: les E.A.E.S (NF EN ), les Systèmes de Sonorisation de Sécurité (S.S.S.). Les matériels et coffrets Déportés désormais classés «AC1» et AC2» ont chacun leurs caractéristiques d installation. D autres dispositions anciennement intégrées dans le Fascicule de Documentation FD S de novembre 1995 ont été reprises. Autres modifications : le contrôle et la commande des moteurs de désenfumage, les alimentations et fonctionnalités des Unités d Aide à l Exploitation, Accessibilité des DAS, Enfin, les domaines de réception des ouvrages n ont pas été oubliés. Leurs descriptions ont été revues, les conditions des essais par autocontrôle renforcées, le contenu du Dossier d Identité SSI reformaté, et le rôle du coordinateur SSI renforcé. AGENDA FORMATIONS er semestre 2010 Réseaux Sûreté Technicien d exécution Du 3 au 5 février Du 24 au 26 février 18 et 19 mars Responsable Technique d affaires Du 21 au 23 avril Du 5 au 7 mai Du 20 au 21 mai Sécurité Incendie Technicien d exécution d affaires Du 3 au 6 mai Du 17 au 20 mai Intervention d Emmanuel Le YOUNDRE (FICTIS PREVENTION) Il s agit d un simulateur de Système de Sécurité Incendie qui a pour objectif de former à l exploitation d un système de sécurité incendie. Il peut être utilisé : Pour animer des sessions de formation collective ; en autoformation ; en configuration d évaluation et d examen. Cet outil s adresse: aux exploitants, réceptionnistes, veilleurs de nuit, techniciens; aux formateurs en sécurité incendie ; aux responsables et aux agents de sécurité incendie ; et à toute personne intervenant dans la conception, l installation et l exploitation de S.S.I. Ce simulateur représente S.S.I. de catégorie A dans un groupement d établissements avec une interface S.S.I. qui se compose : FPSSI: Logiciel de simulation de S.S.I. FPSSI : Formez et évaluez sans contrainte. d un Equipement de Contrôle et de Signalisation (E.C.S.) ; d un Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (C.M.S.I.) ; d une Unité d Aide à l Exploitation (UAE), véritable complément facilitant la compréhension et l analyse des informations relatives aux différents évènements se produisant dans l établissement. Il peut s utiliser tant pour la formation que pour l évaluation, car il permet notamment de : Assurer une formation pratique en s affranchissant des contraintes inhérentes à l exploitation du site Analyser le comportement du stagiaire devant des évènements spécifiques ; Adapter la formation en fonction des capacités de chaque stagiaire ; Evaluer le stagiaire dans des conditions proches des conditions réelles ; Avec cet outil il est possible de créer plusieurs évènements simultanément (alarme feu, dérangements etc) ou d enregistrement des scénarios sur PC, sur clé USB, etc. pour réutilisation. FICTIS PREVENTION Tel. : Les fonctions 3D : plans de bâtiments disponibles en 2D et 3D et «Multi-écrans» donnent la possibilité de visualiser l UAE simultanément sur un second écran. Les Fonctions multimédias lancent des vidéos et des animations 3D permettant la visualisation d événements distants (fermeture d une porte coupe-feu, ). Enfin l enregistrement/impression des actions réalisées par le stagiaire/l utilisateur (avec ses nom, prénom, date de l évaluation ) assure un suivi du comportement et des actions de la personne qui a suivi le scénario qui lui a été imposé. 12 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. POUR LA FORMATION DES AGENTS DE SÉCURITÉ ET DES PERSONNELS

LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. POUR LA FORMATION DES AGENTS DE SÉCURITÉ ET DES PERSONNELS SIMULATEUR S.S.I. FPSSI LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. POUR LA FORMATION DES AGENTS DE SÉCURITÉ ET DES PERSONNELS photo non contractuelle LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. Formation à l exploitation de

Plus en détail

Simulateur S.S.I. FPSSI

Simulateur S.S.I. FPSSI Simulateur S.S.I. FPSSI Logiciel de simulation de S.S.I. pour la formation des agents de sécurité et des personnels LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. Formation à l exploitation de S.S.I. Support : CD-Rom

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S A R T O P, j u i n 2 0 1 3 / p. 1. Annonceur : ADUCTIS. Responsable : Jean DEL GOLETO. Adresse : 1 Parc Burospace - 91571 BIEVRES Cedex. Tél. : 01 69 35 30 00. Fax : 01 69 35 30 01. web : www.aductis.com.

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux Parole d électricien La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché pour moi. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux La sécurité? J ai commencé par l éclairage

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE SURVEILLANCE SÛRETé AéROPORTUAIRE Ingénierie sûreté TechnologieS télésurveillance sécurité mobile formations services 1 er groupe français indépendant de sécurité privée Une grande entreprise familiale

Plus en détail

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment

Votre Capital Humain Votre première richesse. Conseil Coaching Formation Assessment Votre Capital Humain Votre première richesse Conseil Coaching Formation Assessment Créé en 2009, le Cabinet Ellitis propose son accompagnement aux organisations publiques et privées, dans les domaines

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE

MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE MANUEL DE MANAGEMENT QUALITE Z.I. Saint Lambert des Levées - 49412 SAUMUR Cedex - France Tél. (+33) 02 41 40 41 40 - Fax. (+33) 02 41 40 41 49 www.castel.fr SOMMAIRE TITRE SECTION TABLE DES MATIERES Domaine

Plus en détail

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance

J.M.K. SECURITE Entreprise privée de Gardiennage et Surveillance 1. Statut Juridique 2. Historique et politique 3. Formations et Expériences du Personnel 4. Formations et Expériences du Personnel Suite 5. Étude des Projets 6. Prestations 7. Prestations Suite 8,9. Sécurité

Plus en détail

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo

Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Dossier de Présentation Forum Open- IPVideo Association Loi de 1901-18 Rue Irénée Blanc 75020 Paris SIRET 520 224 734 00019 APE 9499Z http://www.open-ipvideo.org Page 2 sur 13 Sommaire 1. PREAMBULE...

Plus en détail

LE GROUPE CHECKPOINT EXPERTISES

LE GROUPE CHECKPOINT EXPERTISES LE GROUPE CHECKPOINT EXPERTISES un réseau de proximité une culture de l efficacité Rejoignez la 1 ère franchise nationale dans le domaine du contrôle réglementaire et de la prévention des risques professionnels

Plus en détail

Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie

Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie Sinteso TM, détection et mise en sécurité incendie Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie STT20 www.siemens.fr/buildingtechnologies Certifié NF - SSI La réglementation de sécurité incendie des Etablissements

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité Dormir paisiblement. Voyager en toute tranquillité. Faire confiance à KNX. Un réseau vigilant KNX surveille inlassablement pendant la nuit et est toujours

Plus en détail

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité Gestion active des bâtiments Classification des niveaux d intégration de la sécurité L évaluation de la performance d un bâtiment tient compte de sa consommation énergétique et de son empreinte environnementale

Plus en détail

Formations 2015. Éclairage de sécurité Alarme incendie Vidéosurveillance. Une marque du Groupe

Formations 2015. Éclairage de sécurité Alarme incendie Vidéosurveillance. Une marque du Groupe Formations 2015 Éclairage de sécurité Alarme incendie Vidéosurveillance Une marque du Groupe Se former pour rester dans la course et savoir vendre des produits et systèmes à forte valeur ajoutée! Votre

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME BAC PRO SEN Tronc commun SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME S0 - Les Systèmes spécifiques : architecture et équipements des domaines applicatifs S0-1 Les systèmes électroniques de sécurité, malveillance

Plus en détail

Systèmes de Sécurité Incendie. Club Installateurs partenaires SSI

Systèmes de Sécurité Incendie. Club Installateurs partenaires SSI Systèmes de Sécurité Incendie Club Installateurs partenaires SSI 2 CLUB INSTALLATEURS PARTENAIRES SSI EATON Sommaire 1. Générer de nouvelles opportunités de vente Objectifs et actions planifiés sur l année...4

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde

Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde Notre objectif est de simplifier la vidéosurveillance professionnelle pour tout le monde Stockage sécurisé des données et excellente facilité d utilisation 2 Simple et fiable Frank Moore, propriétaire

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

c est simple quand on nous guide!

c est simple quand on nous guide! Pour un habitat adapté à chacun Vivre mieux chez soi, c est simple quand on nous guide! Confort au quotidien Accessible à tous, la domotique s'adapte à vos besoins et à votre mode de vie Des solutions

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

Pétrochimie Informatique scientifique

Pétrochimie Informatique scientifique Aéronautique Génie Civil Défense Spatial Systèmes d informations Electronique Télécoms Nucléaire Pharmacie Pétrochimie Informatique scientifique MCG ENGINEERING PROFESSION CHASSEUR DE TÊTE Depuis sa création,

Plus en détail

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points CORRIGÉ GEDOC SA Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 Organisation des réunions 1.1 Mettre en évidence les inconvénients de l organisation actuelle des réunions.

Plus en détail

Vous apporter plus que la sécurits

Vous apporter plus que la sécurits Vous apporter plus que la sécurits curité. Une approche intégr grée, sur-mesure et au service du client ONET SECURITE 2010 1 1. Présentation ONET SECURITE 2010 2 ONET, un groupe de services Groupe français

Plus en détail

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg Sécurité Derichebourg, un acteur de premier plan dans tous les métiers de la sécurité Plus de 20 ans d expérience dans les métiers de la sécurité 10 000 heures de formation en 2007 La sécurité des personnes

Plus en détail

Robert Half : le partenaire de vos recrutements

Robert Half : le partenaire de vos recrutements Robert Half : le de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé et, est aujourd hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers : de la finance de la comptabilité

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Vendre. Concevoir. Réaliser. La suite logicielle des installateurs

Vendre. Concevoir. Réaliser. La suite logicielle des installateurs Vendre Concevoir Réaliser La suite logicielle des installateurs L outil terrain pour mieux vendre La conception intelligente et intuitive L assistant multifonction pour piloter votre entreprise Produits,

Plus en détail

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie

MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES. Partenaire de l ingénierie MOYENS DE TESTS & ÉQUIPEMENTS MÉCATRONIQUES Partenaire de l ingénierie Une entreprise à taille humaine pour une prestation sur-mesure Vous êtes à la recherche de solutions pour tester vos produits ou simuler

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations!

OFFRE DE SERVICE. N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations! OFFRE DE SERVICE Votre satisfaction est notre priorité N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations! Entreprise d automatisme industriel,, et Courant faible. Présentation de l entreprise ABS

Plus en détail

Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC)

Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC) lundi 23 septembre 2013 Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC) DOMOTIQUE MyHome ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix

étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix étude de cas Intégration de la solution VMware VIEW CSSS de Charlevoix Intégration de la solution VMware VIEW au CSSS de Charlevoix Mise en situation Comme beaucoup d établissements et d organismes du

Plus en détail

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée»

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» Développement des Individus, des Compétences et des Motivations ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» 1 UNE ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR POURQUOI? La complexité de notre environnement incite

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE

MAINTENANCE DISTRIBUTIONSi SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE MAINTENANCE DISTRIBUTION SOLUTION INFORMATIQUE Disponibilité, accompagnement, partenaire unique, engagements de services... concentrez-vous sur votre métier,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION

DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION DEROULEMENT PEDAGOGIQUE ET CONTENU DE LA FORMATION 1 ère journée Durée : 6 heures sur les expériences de chacun, Travail en sous-groupes et Synthèse collective. 1. Prise de contact Créer les conditions

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Courants porteurs en ligne et vidéosurveillance. Villeneuve-la-Garenne. 2 février 2005

DOSSIER DE PRESSE. Courants porteurs en ligne et vidéosurveillance. Villeneuve-la-Garenne. 2 février 2005 DOSSIER DE PRESSE Courants porteurs en ligne et vidéosurveillance Villeneuve-la-Garenne 2 février 2005 Signataires de la convention d expérimentation : Partenaires du projet : Le 2 février 2005 COMMUNIQUE

Plus en détail

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements

Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Robert Half Technologie : Le partenaire de vos recrutements Fondé en 1948, Robert Half International est le leader mondial du recrutement spécialisé. Nous possédons l expérience et les contacts nécessaires

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents

Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Robert Half Financial Services : le partenaire de vos recrutements temporaires et permanents Spécialisés dans le placement de candidat(e)s expérimenté(e)s pour tous les métiers de la banque et de l assurance,

Plus en détail

Equinoxe vous informe

Equinoxe vous informe édito Equinoxe vous informe PROGRAMME DE NOS ForMATIONS Nous avons le plaisir de vous trmettre notre programmation pour le 2 ème semestre 2014. 2014 est une année particulière pour Equinoxe, puisque c'est

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

Employé CSP compta fournisseurs

Employé CSP compta fournisseurs LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé CSP compta fournisseurs EVALUATION GDI DU SALARIE Employé CSP compta fournisseurs NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ

PLM PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT MASTÈRE SPÉCIALISÉ INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE LYON PLM MASTÈRE SPÉCIALISÉ FORMATION PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT SYSTEMES D INFORMATION ET STRATEGIES POUR MAÎTRISER LE CYCLE DE VIE DES PRODUITS INDUSTRIELS

Plus en détail

VISUBAT Votre partenaire BIM

VISUBAT Votre partenaire BIM VISUBAT Votre partenaire BIM MODÉLISATION BIM - AUDIT DE STRUCTURE - BIM MANAGER - BIM COORDINATEUR - AMO BIM - ACCOMPAGNEMENT des entreprises - MISE À NIVEAU de projets - SERVICE D ANALYSE du modele BIM

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG

LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT MIS EN ŒUVRE PAR LE CNG Le CNG contribue au développement professionnel des praticiens hospitaliers et des directeurs de la Fonction Publique Hospitalière dans un objectif

Plus en détail

ENTREPRISE. Il n est pas nécessaire de voir le haut de l escalier en entrant, il suffit de prendre la première marche!

ENTREPRISE. Il n est pas nécessaire de voir le haut de l escalier en entrant, il suffit de prendre la première marche! ENTREPRISE Il n est pas nécessaire de voir le haut de l escalier en entrant, il suffit de prendre la première marche! Martin Luther King. www.positive-com.com 1 1 er Institut de Formation et de coaching

Plus en détail

w w w. e p - p a r i s. f r

w w w. e p - p a r i s. f r www.ep-paris.fr Secteurs d Activités EP s adresse particulièrement au secteur Tertiaire. > Banques et Assurances > Cabinets d Architectes > Foncières d immobilier locatif > Sociétés de services de biens

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

CHARTE ADHERENT. Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT

CHARTE ADHERENT. Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT Version 2013 Publiée par l UNFEA LES GARANTIES D UN ENGAGEMENT FORT PREAMBULE Le client d un fabricant d étiquettes adhésives labellisé UNFEA est assuré que : son fournisseur s engage sur des actions répondant

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

Une technicité de pointe

Une technicité de pointe ELECTRICITE INDUSTRIELLE CABLAGE Une technicité de pointe Une implantation régionale Le Groupe ESSOR assure un service de proximité rapide et efficace par l utilisation des atouts et des ressources de

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

SURVEILLANCE HUMAINE SÉCURITÉ ÉLECTRONIQUE - TÉLÉSURVEILLANCE TRANSPORTS DE FONDS ET DE VALEURS SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE ENQUÊTES PRIVÉES PROTECTION DE

SURVEILLANCE HUMAINE SÉCURITÉ ÉLECTRONIQUE - TÉLÉSURVEILLANCE TRANSPORTS DE FONDS ET DE VALEURS SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE ENQUÊTES PRIVÉES PROTECTION DE SURVEILLANCE HUMAINE SÉCURITÉ ÉLECTRONIQUE - TÉLÉSURVEILLANCE TRANSPORTS DE FONDS ET DE VALEURS SÛRETÉ AÉROPORTUAIRE ENQUÊTES PRIVÉES PROTECTION DE PERSONNES CONSEIL EN SÉCURITÉ - FORMATION 8 MILLIARDS

Plus en détail

CYBER PRO2 COFFRET DE RELAYAGE À LOGIQUE PROGRAMMÉE

CYBER PRO2 COFFRET DE RELAYAGE À LOGIQUE PROGRAMMÉE CYBER PRO2 COFFRET DE RELAYAGE À LOGIQUE PROGRAMMÉE Gain de temps très important au câblage et économies sur les linéaires de câble Commande confort et protection(s) thermique(s) intégrées avec fonction

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil

hôtels cafés restaur ants tr aiteurs formation et conseil hôtels cafés restaur ants formation tr aiteurs et conseil 2015 ASFOREST, votre partenaire FORmation et conseil ASFOREST, association de formation continue du Synhorcat, conseille et accompagne depuis 1975

Plus en détail

Solvabilité II Solution elearning

Solvabilité II Solution elearning Solvabilité II Solution Solvabilité II Solution Jusqu à présent les programmes Solvabilité II se sont surtout concentrés sur les éléments quantitatifs. La mise en place réussie de Solvabilité II exige

Plus en détail