FLASH INFOS. L édito. Meilleurs voeux Septembre-Décembre 2009

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FLASH INFOS. L édito. Meilleurs voeux 2010. 24 Septembre-Décembre 2009"

Transcription

1 Les professionnels de la Sécurité et des réseaux de communication L édito A noter Symposium SVDI Le 21 janvier 2010 Sur le thème : «Conséquences du «Grenelle de l Environnement» dans les métiers SVDI» Dans nos locaux, Au 10 rue du Débarcadère Paris SVDI à Interclimat+Elec Du 9 au 12 février 2010 Hall 72 Stand P32 Les Partenaires SVDI: FLASH INFOS Le flash d informations sur l activité des réseaux communications et la vie du SVDI Meilleurs voeux 2010 Quel est le rôle d un distributeur comme ADI GLOBAL dans la filière des réseaux de communication? ADI Global Distribution met à la disposition des installateurs de sécurité électronique 13 agences commerciales pour une couverture nationale, une offre produit multimarques de plus de 5000 références, un stock central de 3500m2, une école de formation, une assistance technique téléphonique et une force de vente support de près de 90 collaborateurs. Avec ces atouts, nous nous engageons au quotidien à fournir de nouvelles offres produits et services à notre clientèle. Nous apportons notre support à près de 4000 installateurs courant faible et servons leurs besoins en matériels de sécurité électronique de type Intrusion, Vidéosurveillance, Contrôle d Accès et Incendie. Comment avez-vous connu SVDI? numéro 24 Septembre-Décembre 2009 L entrée des distributeurs au SVDI C est par le biais de FilRFID, Fédération des Industriels du marché de la RFID que nous avons connu le SVDI et l adhésion à ce syndicat professionnel nous est apparue nécessaire pour assurer notre mission de partenaire technologique de notre clientèle. Sommaire Vie de SVDI 2 à 3 Le coin des adhérents 4 Pôle SSI 5 Pages des Industriels 6 à 7 Pôle VDI 8 Pôle Sûreté 9 Le coin du coach 10 à 11 Le club SVDI 12 En tant que distributeur, quelles ont été vos motivations pour rejoindre SVDI? Les offres des fabricants se multiplient sans cesse, les innovations technologiques se font à un rythme toujours plus rapide et le marché se segmente davantage. Adhérer au SVDI nous permet d être encore plus proche du marché VDI et de ses acteurs, d en parfaire notre connaissance, de participer à la veille technologique et de partager les retours d expériences avec les professionnels du métier. L objectif d ADI est d adapter constamment son offre, son organisation et ses services pour accompagner sa clientèle dans cet environnement technologique changeant. En tant que distributeur que pensez-vous apporter à SVDI? SVDI 10, rue du Débarcadère PARIS Tél : Fax : Distributeur multimarques et représentant de fabricants sur un grand nombre d offres, nous souhaitons apporter au SVDI nos 30 années d expertise métier et notre connaissance du marché de la sécurité électronique. Jérôme CHAFFARD ADI GLOBAL DISTRIBUTION

2 La Vie de SVDI AGENDA 7 janvier 2010 Bureau SVDI 12 janvier 2010 Pôle SSI 21 janvier 2010 Symposium SVDI 4 février 2010 Conseil d Administration SVDI aux Assises CSEEE : «Capital Humain» Près de 400 professionnels de la filière et leurs partenaires ont répondu à l invitation de la CSEEE pour cet événement autour du «capital humain», levier de croissance, essentiel pour saisir les fortes opportunités de développement du secteur. La formule alliant débats, information, échanges sur les stands et ateliers de speed coatching a donné une valeur ajoutée appréciée à la participation à ces assises. Club SVDI 2010 Le Club SVDI réunit le 16 décembre dernier a réélu Martial BERVIN (INEO), délégué et Robert GILSANZ (ASTEM), délégué adjoint. Du 9 au 12 février 2010 SVDI au salon Interclimat+Elec 9 février 2010 Pôle VDI 11 février 2010 Pôle SSI 16 février 2010 Commission CMD Eric CHOLLEY (Dirigeant de l entreprise SOTRELEC et Administrateur SVDI) a été élu représentant de SVDI au sein de QUALIFELEC et contribuera à toutes actions en tant que spécialiste des réseaux de communication. 2 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre Mai-Juillet Notre stand avec notre partenaire FILRFID a permis de présenter en avant-première les premiers produits de lutte contre les vols sur chantiers. Le Président GUILLOT réaffirme le soutien de la FFIE à SVDI La FFIE a reconduit sa convention de partenariat avec SVDI. Le Président GUILLOT a souhaité, par cet acte, apporter tout son soutien à l action de SVDI. Le Président GUILLOT réaffirme ainsi son souhait que la FFIE se positionne au cœur des nouveaux marchés tels que la Domotique et la GTB. En effet, en imposant une consommation de 50kW/m2/an à l horizon 2012 et en favorisant l utilisation des énergies renouvelables, le Grenelle de l Environnement entraine une évolution des modes constructifs. Les professionnels se doivent donc d agir à l heure de la prise de conscience collective de la nécessité de maitriser les consommations d énergies. Cette réunion a permis de faire le point sur l'année 2009 et de préparer l'année Tous les membres ont souligné la qualité du Club SVDI en 2009 tant sur la diversité des intervenants que sur les échanges suite aux sujets abordés. Le prochain budget gouvernemental va «booster» la vidéosurveillance Le 2 octobre dernier, François Fillon, qui présentait le plan national de prévention de la délinquance et d aide aux victimes, a annoncé, à l issue d un comité interministériel tenu à Villeneuve-la-Garenne (92), que le budget alloué au développement de la vidéosurveillance serait porté à 20M en 2010 (au lieu d une dizaine cette année). L Etat va ainsi doubler les fonds accordés aux communes pour les aider à installer et à exploiter des systèmes de vidéosurveillance sur leur territoire. «La mise en place des systèmes de vidéoprotection va être facilitée», a t-il ajouté, par la loi d orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi) qui sera «bientôt» débattue au Parlement. Par cette mesure, il espère endiguer la hausse des violences aux personnes (5%) et des cambriolages (12%), signalée dans le rapport de l Observatoire National de la Délinquance (OND).

3 SVDI Aujourd hui L Organisation SVDI Nomination de Patrice DE CARNE Conseil d Administration Bureau Commission CMD Jean-Claude ALBARRAN Pôle métier Sûreté Bernard JAMIN Pôle métier VDI David ENEE Pôle métier GTB Stéphane NUSS Commission Formation En fonction des sujets traités Pôle métier SSI Ludovic GOETA SVDI a pu bénéficier de l expertise de Patrice de CARNE et nous le félicitons pour sa nomination au poste de directeur général d Eryma Security Systems. Spécialiste national des solutions clés en mains de systèmes de sûreté pour la protection des bâtiments, des biens et des personnes, Eryma Security Systems nomme Patrice de Carné directeur général. 53 ans, ingénieur ESME-SUDRIA, Patrice DE CARNE a occupé différentes responsabilités opérationnelles dans les domaines de l électronique du bâtiment et des services associés et a dirigé Siemens Building Technologies ces deux dernières années. CLUB SVDI Martial BERVIN Nous souhaitons vivement que ses nouvelles fonctions, lui permettront néanmoins de continuer à nous honorer de sa présence. Adhérer à SVDI c est : - un espace pour favoriser le dialogue et l action commune des professionnels - le développement des compétences par la formation - des solutions concrètes aux besoins exprimés par les acteurs du marché. Pourquoi SVDI? Les entreprises compétentes dans les domaines des réseaux de communication sont aujourd hui recherchées, mais l offre reste difficile à identifier. Pour cette raison, une des priorités des Professionnels Français de la Sûreté, Voix, Données, Images n est de favoriser la reconnaissance de la compétence des professionnels auprès du client. SVDI agit en faveur d une véritable dynamique de développement du marché. Largement ouvert aux partenariat, il permet d instaurer un dialogue régulier et fructueux entre les industriels qui conçoivent des offres de produits, les installateurs qui mettent en oeuvre, les mainteneurs qui les entretiennent mais également tous les partenaires que sont les professionnels de l ingénierie, les organismes de contrôle ou encore les opérateurs d énergie et de télécommunications. 3 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

4 Le Coin des Adhérents «Axce Sécurité a choisi en premier lieu de rejoindre SVDI pour échanger entre installateurs et bureaux d études. En effet, SVDI est un organisme fédérateur entre les métiers (installateurs, fabricants, bureaux d études, coordinateur SSI), non corporatistes. AXCE SECURITE Bureau d Etudes Houilles (Yvelines) Philippe VIGNES Pour Axce Securité, les séminaires fréquents et diversifiés avec des conférences de qualité et de renom nous apporte une réelle valeur ajoutée. De notre côté nous donnons notre point de vue de prescripteur (bureaux d études, coordinateurs SSI) sur l interprétation recevable des normes et des règlements.» Le Confort Electrique Installateur Roquebrune Cap Martin (Alpes-Maritime) Bernard GIOAN «J ai adhéré au SVDI car je souhaitais tout d abord développer mon activité «courants faibles» qui représente 40% de mon CA actuellement. Ce qui, à mon sens, caractérise le SVDI c est que cette organisation offre avant tout, pour notre métier, la veille technologique et la formation. SVDI est l organisme de synergie sur des métiers spécifiques et pôles de compétences, ainsi que l ouverture vers des fabricants qui ont tendance à vouloir faire cavalier seul, sans les installateurs. Je pense être en mesure d apporter au SVDI mon expérience d électricien du fait de la transformation de notre entreprise créée en 1927 du métier d électricien traditionnel vers les nouvelles technologies.» Quelles ont été vos motivations pour rejoindre SVDI? Notre société exerce une activité dans le domaine de la sûreté sécurité. L agrément SVDI est un label qui permet aux entreprises de faire la preuve de leur engagement à offrir une prestation sérieuse et de qualité envers leurs clients. Quelle valeur ajoutée trouvez-vous chez SVDI? SVDI est un lieu d échange avec les autres membres du syndicat et permet de récolter des informations sur les nouveaux domaines d application lors des symposiums En quoi les entreprises de SVDI sont utiles dans la pratique de votre métier? SVDI m a permis de développer mon activité dans le domaine de la sûreté sécurité et d être reconnu comme un opérateur dans le domaine du courant faible. Vous avez été élu administrateur : qu est ce qui a motivé votre démarche de participer à l exécutif de SVDI? Pour moi, il est important de garder le contact avec la profession et de faire partager son expérience Qu est ce qui a motivé votre implication supplémentaire en acceptant de représenter SVDI dans le SIPELEC qui siège au comité d attribution de QUALIFELEC? Eric CHOLLEY SOTRELEC Installateur Paris (20ème arrdt.) Ayant été élu administrateur, il m a semblé important que je représente SVDI dans une organisation telle que le SIPELEC afin de suivre l évolution des qualifications possibles qui peuvent être mises en place à l avenir, remonter les informations à SVDI et aussi faire mieux connaître notre syndicat ainsi que les agréments que nous avons mis en place. 4 Flash 2 Infos Flash SVDI Infos Septembre-Décembre SVDI Mai-Juillet

5 La Vie des Pôles SVDI : SSI Pôle SSI Proposition de révision de la NFS 933 animée par Michel ROSSI La norme NFS 933 anciennement orientée vérification et non maintenance est actuellement en cours de validation. La norme n a toujours pas été révisée par le GESI. Il existe une enquête LCPP sur les retours des commissions de sécurité et les non conformités recensées sur les 6 derniers mois précédant le démarrage de la commission. La vérification relève de la responsabilité du chef d établissement. La maintenance de la norme 933 va être plus lourde et donc plus chère pour l installateur ; néanmoins les certifiés I7 ne vont pas être surpris par ces changements. Changements significatifs : Principe : les opérations de maintenance préventive sont celles dans le cadre des mises en services. Organisation spéciale, Preuves de compétences, Recherches habilitées spécialisées, Intervention dans un délai compatible. Obligation d audit à la prise de responsabilités Intervention de Monsieur Robert DELORME, Chef du Pôle Mesures Physiques et Incendie du Laboratoire Central de la Préfecture de Police (LCPP). Le LCCP a dû se recentrer sur des consignes de sécurité à valeur ajoutée pour ce dernier. Les préfets sont en cours d élaboration d une charte concernant les consignes de sécurité. Information : outils disponibles en accès libre sur le site du National Institute of standards and technology Détermination des causes de l incendie : Dans un premier temps il faut vérifier si le matériel électrique était sous tension et dans un second temps utiliser la caméra thermique afin de visualiser les lieux du sinistre lors de la reconstitution. Remarque : les photovoltaïques n ont pas encore été testés. Modélisation des incendies l approche LCPP Il existe deux démarches : Prévention : Essais, évaluation et élaboration d une réglementation Investigation : l expert procède à des constitutions des dégâts et analyse (outils de modélisation). Une simulation est faite pour la validation des hypothèses. Remarque : Le LCPP est associé au LSTB. Le LCPP est en tête à l échelle mondiale dans le domaine des investigations. Celuici confronte ses méthodes et est souvent sollicité pour des démonstrations. La modélisation ne peut être utilisée qu en investigation et non en prévention. Recueil des paramètres constatation matériel et témoignages Modélisation en 3D Mesures et relevés des produits Sélection des points de comparaison 5 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

6 Publi-reportage Nouveau Guide SSI en ERP 112 pages d aide à la conception des SSI Contact: Pierre-Nicolas CARON <> Nouveautés règlementaires - Evacuation et Accessibilité Arrêté du 24/09/ Code du Travail Décret /03/ Type GA Arrêté du 24/12/2007 (J.O. du 16 avril 2008) <> Nouveautés normatives - NF S décembre 2008 <> Schémas explicatifs - SSI, ECS, SMSI, AES, EAES,. tél: Fax: Mobile Siège Social : <> Et toujours : - Tableaux de synthèse des S.S.I. en E.R.P. - Types J L M O R U PS détaillés - NF S (.) Un référentiel unique à votre service Extraits du Guide SSI Révision 7 Contact: Tel: Fax : MYGALE 4S Détecteur anti-intrusion Eryma Security Systems renforce sa gamme de détecteurs d'intrusion avec son nouveau capteur Mygale 4S. Basé sur les techniques de détection de vibrations sur clôture, ce capteur est composé de quatre segments de câble piézoélectrique et d'une unité d'acquisition locale. Les vibrations provoquées par un individu qui tente de cisailler, grimper ou soulever le grillage, sont détectées et transmises à l'unité d'acquisition locale. Celle-ci effectue les traitements nécessaires pour l'analyse des mesures et la génération de l'alarme. La mise en réseau des capteurs permet un déploiement linéaire sur une distance de 3000 mètres d'un système de détection qui allie efficacité, discrétion et sectorisation de l'alarme. L'unité d'acquisition locale est conçue pour : - La localisation d'intrusion par segments de 25 mètres, - L'acquisition des signaux analogiques issus des segments de câble détecteur, - Le traitement des signaux, la détection d'intrusion et la génération d'alarmes, - Les échanges d'informations avec un système central de supervision (télé-réglages du capteur et transmission des alarmes). 6 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

7 Publi-reportage Legrand crée le Prêt à Poser Confort «Variateur» sans tirer de fils En créant les Prêts à Poser Céliane, Legrand apporte une réponse immédiate aux attentes des particuliers en matière de confort : des coffrets qui regroupent, en une seule référence, tous les produits nécessaires pour une installation simple, rapide et efficace. Le Prêt à Poser «Variateur sans tirer de fils» propose l installation simple d un va-et-vient variateur, grâce à un inter scénario d éclairage émetteur associé à un inter variateur récepteur radio. Les Prêts à Poser constituent, pour les professionnels de l électricité, une opportunité pour mieux vendre leurs prestations en neuf, mais surtout en rénovation ou en extension. Ils existent aussi pour les fonctions communication et sécurité. Contact: Joël MERCELAT Tel: Fax: Service Consommateurs: Créer un va-et-vient variateur sans tirer de fils : une installation simple sans dégât sur les murs Prêt à Poser «Créez un va-et-vient variateur sans tirer de fils» Le Prêt à Poser Céliane «Variateur» sans tirer de fils permet à l utilisateur d améliorer son confort d éclairage en ajoutant dans une pièce à vivre un inter scénario d éclairage (réf ) Céliane, sans tirer de fils donc sans dégât sur les murs. Idéal pour la rénovation. Extra plat, fourni avec une pile lithium, il se pose n importe où, sur un mur ou sur une table de salon ou de chevet. Le coffret comprend aussi un inter variateur récepteur radio Céliane (réf ) : il suffit de l installer en remplacement d un interrupteur existant, en utilisant les mêmes fils et la même boîte d encastrement. Depuis l inter scénario d éclairage, l utilisateur peut ainsi piloter les ambiances lumineuses de la pièce, adapter l intensité lumineuse du lustre, des appliques, des lampes à poser à leur usage du moment : tamisée pour la détente, ou éclatante pour un repas de fête par exemple. Les professionnels électriciens offrent ainsi à leurs clients une amélioration sensible de leur confort de vie. Les interrupteurs du coffret sont livrés avec leur enjoliveur et leur plaque en finition titane. En lui présentant la valise Céliane, le client peut opter au choix pour l une des 40 finitions Céliane. Grâce au variateur Céliane, on peut adapter l intensité lumineuse dans un couloir. Les Prêt à Poser : tout sous la main en une seule référence Une seule référence. Un seul coffret. A l intérieur, tous les produits nécessaires pour une installation simple, rapide et efficace, en neuf, en rénovation ou en extension. Ce sont les nouveaux Prêts à Poser Céliane de Legrand, créés pour apporter une réponse immédiate aux attentes parfaitement identifiées des particuliers en matière de confort, de sécurité, de communication. L emballage de chaque Prêt à Poser exprime clairement son usage, détaille la composition du coffret, explicite les schémas de montage et propose une image d ambiance. Il inclut une notice détaillée pour l installateur et un manuel destiné à l utilisateur. Les Prêts à poser : une gamme prête à vendre pour le confort, la communication, la sécurité Pour les professionnels de l électricité, la gamme des 12 Prêts à poser Legrand répond facilement et rapidement aux attentes de leurs clients particuliers. 5 Prêts à poser Confort : Variation sans fil, Commande centralisée de volets, Tuner radio FM, Radio FM pour faux plafond, Thermostat programmable radio. 3 Prêts à poser Communication : Réseau Optimum auto, Réseau Optimum manuel, Réseau mixte. 4 Prêts à poser Sécurité : Portier audio, Portier vidéo, Alarme intrusion radio Céliane, Alarme intrusion radio. Ils offrent aux électriciens l opportunité de se familiariser facilement avec les nouvelles technologies, de les vendre mieux et plus. Porteurs de valeur ajoutée, les Prêts à poser peuvent être complétés par les autres produits Legrand pour créer des solutions complètes en matière de confort, sécurité et communication. Retrouvez les Prêts à poser Legrand chez votre distributeur habituel, dans un présentoir spécifique qui regroupe l ensemble de la gamme. 7 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

8 La Vie du Pôle VDI TROPHEE LEGRAND DES JEUNES TALENTS ELEC En lançant la 2ème édition du Trophée des jeunes talents ELEC, Legrand confirme sa volonté de valoriser et promouvoir l ensemble de la filière Elec. Acteur industriel majeur, le Groupe Legrand oeuvre, en partenariat avec les inspecteurs de l enseignement technique, les enseignants, les formateurs, pour offrir aux futurs électriciens la perspective d un métier d avenir, évolutif et passionnant. L objectif du Trophée Legrand des jeunes talents ELEC est de participer à la valorisation et à la promotion de la filière. L enjeu principal est bien d attirer des jeunes vers les métiers de l installation électrique, au regard des besoins en recrutement du secteur et du vieillissement des effectifs actuels. En favorisant la création de liens entre les élèves et apprentis et le milieu professionnel, Legrand se positionne comme partenaire à part entière du monde de l éducation. Le Trophée Legrand veut créer une réelle dynamique auprès des jeunes en leur permettant de se confronter, entre autres, à des produits innovants liés aux nouvelles technologies et à l intelligence électrique. Les élèves et apprentis de la filière Elec découvrent ainsi leur futur métier sous un nouveau jour. Leur participation à une telle aventure, ludique, technique et professionnelle, est de nature à créer de l enthousiasme, à faire progresser leurs compétences et leur savoir-faire, à valoriser leur réussite. Pôle VDI : Intervention de Pascal GENIER de PANDUIT sur le thème du POE (Power Over Ethernet) Monsieur Pascal GENIER, société PANDUIT, est venu animer le pôle VDI du 24 septembre 2009 autour du thème du POE (Power Over Ethernet). Tout d abord, il est à préciser ce qu est le POE : c est une énergie électrique d une puissance de 15,4 watts qui est envoyée au travers d un câble datas Ethernet 4 paires UTP ou FTP. On obtient donc un port Ethernet alimenté qui fonctionne de la manière suivante : un PSE (Power Sourcing Equipment) qui fournit la puissance POE, situé dans le répartiteur Télécom et réseau et un PD (Power Device) qui reçoit et utilise le POE, situé dans la zone utilisateur. Ce choix technologique apporte de nombreux avantages aussi bien en termes de réduction des coûts que par sa flexibilité. Par exemple, il n y aura plus besoin d amener un câble de puissance (une caméra ou un point Wifi peut être installé près d un port Ethernet sans alimentation électrique 230V) et l on peut utiliser les Switch existants non POE. Norme : Le standard Ethernet IEEE 802.3af a été ratifié le 11 juin 2003 et publié le 11 juillet Ce standard supporte les technologies courantes comme les RJ-45 Mâle et Femelle, le 110 punch down, l Ethernet, de 10 à 1OG base T, Ce standard définit deux principes de fonctionnement : L EndSpan qui souvent est un actif réseau (Switch, server, pont, ) qui émet le signal datas d un Switch à travers la source d alimentation et ce signal est superposé par une modulation de fréquence ou transmis par une paire non utilisée (1-2/3-6 ou 4-5/7-8). Le MidSpan est un appareil intermédiaire placé sur le câblage. Chaque port d'entrée connecte le switch et a son propre port de sortie qui ne communique pas avec les autres ports. Il distribue la puissance sur les paires libres du câble. Se situe entre le switch et le terminal. (Sur paires 4-5 et 7-8) A venir l IEEE802.3at : Panduit a testé ce nouveau standard qui permet de fournir un courant de 600 ma et une puissance de 25 watts au Powered Device avec des bundles de 100 câbles. Ce dernier permettra d élargir le marché avec un nombre élargi de clients potentiels. L élévation de température est d environ 5 C en moyenne. L infrastructure d aujourd hui fonctionne en silos séparés, les installations (applications) sont indépendantes les unes des autres. La nouvelle vision se dirige vers une convergence des équipements et installation vers l intégration physique (Cuivre / fibre, sécurité / sureté ) et logique ainsi qu une mutualisation du management et des risques. 8 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

9 La Vie du Pôle Sûreté Pôle Sûreté L entreprise ALVARION a été créée en 1992, celle-ci développe et déploie des solutions sans fil pour des applications civiles dans le domaine de la sécurité et de la défense. Monsieur Garry GOLDENBERG nous a présenté dans un premier temps les avantages et contraintes liées à la vidéo surveillance puis dans un second temps les règles de dimensionnement de ce produit. Les avantages et contraintes Les principaux arguments avancés par Mr GOLDENBERG nous éclairent sur les avantages et contraintes que présente la vidéo surveillance sans fil. Grâce à une installation sans câble le recours au génie civil n est pas nécessaire ce qui facilite le déploiement rapide et peu coûteux de l installation. Le positionnement dynamique des caméras donne à cette installation une portée et une capacité fort appréciable. Les procédures administratives quant à elles deviennent moins contraignantes. Par ailleurs le recours à ce type de produit permet : Du point de vue technique le taux d erreurs doit être faible et la qualité du service une priorité. Enfin il subsiste également des contraintes topologiques en effet la zone de Fresnel, peut se voir perturbée par des obstacles trois cas de figures existent : Line-of-Sight Near Line-of-Sight NoneLine-of-Sight Les règles de dimensionnement -Réduction des coûts d exploitation, - Souplesse et modularité, - Robustesse, - Sécurité. Néanmoins certaines contraintes sont à prendre en considération. Pour commencer le flux vidéo est un flux montant il faut donc une bonne gestion de la bande passante et des multicasts mais également un minimum de débit, de latence et de Jigue. Ensuite le flux vidéo est prioritaire en conséquence la gestion des VLAN et de la QoS est très importante. De plus il existe certaines contraintes Réglementaires et Techniques La Décision ARCEP n de l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes ainsi que l arrêté du 3 aout 2007 doivent être respectés. Remarque : Il n existe qu un seul produit spécifiquement conçu pour les applications de vidéosurveillance son nom est «BreezeACCESS VL SU-Vidéo». Non seulement il justifie d une bande passante de 10 Mbps agrégés avec 8 Mbps en uplink (flux vidéo) mais en plus il bénéficie d une downlink (télémétrie et data) 2 Mbps et QoS. De plus la modularité de l évolution depuis SU-3/SU-6 et de l évolution vers SU-54 est un avantage à souligner. 9 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

10 Le Coin du Coach par Francis SARDET (FORMANTEL) Le coaching est une activité très ancienne, utilisée par les humains depuis la nuit des temps, et que l on pourrait, si on souhaite utiliser la langue de Molière et limiter le snobisme, traduire par «aide» ou «assistance» ou «conseil» en y ajoutant «personnalisée». Dans les métiers du bâtiment, souvent peu enclins à se faire assister, la recherche se situe plutôt au niveau de la technicité et de l ingénierie, parfois du management de projets, et peu dans les domaines liés à l humain et à la conduite d équipes. Pourtant, on constate que nombre de projets, appelés «chantiers», ne se déroulent pas comme prévu, faute d organisation suffisante, d une bonne évaluation des risques, et surtout d une bonne cohésion des équipes devant mener à bien le projet. Des techniques et méthodes ont pourtant fait leurs preuves, et les réalisations sont emblématiques, de l homme sur la lune, au viaduc de Millau et autres projets menés grâce aux méthodes accomplies et maitrisées. Ce «coin du coach» n a pas la prétention de révolutionner les organisations actuelles des entreprises du bâtiment, ni de donner de leçons aux professionnels du secteur, et encore moins de dénoncer les lacunes ou erreurs commises çà ou là... Au contraire, c est un lieu d échange et de bons conseils, pour de meilleures pratiques et l amélioration continue des performances, tant des individus que de l équipe, et à terme de l entreprise tout entière. D ailleurs on constate que bon nombre des entreprises lectrices de ce document managent et gèrent de bonne manière, sans qu il soit utile de modifier en profondeur leur comportement. Mais le diable est dans les détails. Et la concurrence plus vive, les techniques toujours plus pointues, les délais très courts, et les exigences des travailleurs amènent à constater qu une évolution des méthodes de travail et de management s imposent. Chacun comprend et accepte que les personnels aussi qualifiés soient-ils doivent être polyvalents. Ceci s applique bien sûr avant tout aux cadres, dirigeants et décideurs de l entreprise. Le coach, s il s intéresse plus particulièrement aux hommes et aux femmes de l entreprise, ne doit pas être éloigné des préoccupations technico financières, et se doit de bien connaitre le domaine d activité dans lequel il évolue. C est pourquoi son profil type est plutôt un homme, la cinquantaine, ayant une carrière «cadre» totale ou partielle, et souvent issu de la technique. Ayant souvent beaucoup changé d horizons, il a une solide connaissance des rouages de l entreprise, de son financement, des limites administratives, avec parfois une bonne expérience en qualité de chef d entreprise. Une formation continue sur les aspects psychologiques et sociologiques est un avantage certain. Il recherchera, si sa mission le lui demande, à améliorer le savoirêtre plutôt que le savoir-faire. En effet, une des lacunes la plus souvent avouée des dirigeants de PME/PMI est de ne pas communiquer suffisamment efficacement, de manquer de temps, de ne pas connaitre leur personnel comme ils le voudraient, et de vouloir sincèrement s améliorer dans leur relation à l autre. De plus, compte tenu de sa position extérieure à l équipe qu il conseille, le coach peut souvent mieux appréhender les éventuelles tensions, avoir le recul et ne pas être pollué par l émotionnel lié à une situation conflictuelle. Il permet souvent, en qualité de tierce personne extérieure, d avoir la crédibilité et l écoute des personnels, et de dénouer ainsi des relations tendues. Si tout ceci se fait dans le cadre d une bonne connaissance des métiers, l apport d un coach est souvent perçu comme déterminant dans les orientations nouvelles d entreprises ou pour sortir de difficultés passagères. Les principaux apports recensés par les dirigeants sont, par ordre d importance qualitative : Plus grande efficacité des forces de ventes Meilleure cohésion des équipes Meilleure efficacité et rentabilité des chantiers Meilleure appréhension du temps, moins de stress Soulagement moral des dirigeants lors de décisions importantes Évolution et épanouissement personnel perceptible 10 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

11 Le Coin du Coach Exemple d article Animation et motivation des forces vives de l entreprise : Nous ne faisons rien sans une bonne raison. Chacun de nous connait ou pense connaitre la vraie raison qui le pousse à venir travailler. Et peu de gens choisissent vraiment leur métier, leur cadre et leur rythme de travail, leurs collègues et leurs dirigeants. Autre exemple, plus profond celui-ci : La plupart d entre nous est intérieurement construit autour de la recherche obstinée de l assouvissement de nos besoins, aussi appelée pyramide de Maslow. Spiritualité Cet aspect noir du travail n est pas très motivant. D ailleurs, depuis des siècles, l homme cherche à consacrer plus de temps à ce qu il choisit plutôt qu à ce qu on lui impose. La vraie vie, libre et consentie, n est-elle pas celle des gagnants du Loto, que chacun d entre nous essaie de recréer pendant ses vacances ou ses weekends? Alors y-a-t il une «technique», une «recette magique», un «truc» pour motiver les travailleurs et les rendre plus performants, en dehors de la sacro sainte augmentation ou prime? N y aurait-il que l argent qui puisse motiver? Quelle est cette révélation? Oui! on le sait, c est le bonheur, la joie, le plaisir Donc, comment faire en sorte que les personnels se retrouvent dans cet état d esprit, qui leur permet de donner un sens à leurs actions, au temps qu ils consacrent à leur travail, et à la qualité de leurs actes? Tout d abord, chaque individu a sa propre motivation, son propre but, sa propre façon de prendre du plaisir à travailler, sa propre conception du bonheur. De plus, ponctuellement, chacun aura sa propre priorité pour agir dans le sens d une obtention plus sûre et plus rapide de son résultat. Et puis en fonction des générations, de l âge, de la situation de famille, etc, chacun aura sa propre attente. Que faut-il donc faire? On l aura compris, seule une bonne communication conduisant à une bonne connaissance de l autre permettra de trouver la meilleure solution. Et pour ça, nous devons parler et surtout, crime de lèse majesté de nos jours, y consacrer du temps! De récents sondages ont confirmé les attentes des jeunes en matière de travail, et leurs priorités, sans être très éloignées de celles de leurs ainés, ne sont pas classées dans le même ordre : 1 - L autonomie et la prise de décision dans le travail 2 - Le temps libre en dehors du travail 3 - L argent 4 - L ambiance et le niveau relationnel Mesdames et Messieurs les Managers, apprenez à bien connaitre vos collaborateurs, ils n en seront que mieux récompensés et que plus stables Ce sera pour vous du temps bien investi, pas gaspillé. Sécurité En résumé, la recherche première d un adulte dans le monde actuel, reste l obtention d argent, moyen qui permet d obtenir ensuite de façon graduelle ou dans un autre ordre, les différents échelons de la pyramide. Certains sociologues, cherchant plus avant à comprendre ces mécanismes et s intéressant à la notion de plénitude, d harmonie et de bonheur chez l Homme, sont parvenus à des schémas, synthétisés comme suit : CONSTRUCTION 1 Si l argent vient à manquer Confiance en soi Relations Argent Le préalable à toute Le manque d argent n a pas la même conséquence, l attitude mentale est très différente, le stress et la peur sont très atténués, et reconstruire un revenu est quasiment automatique. La vraie question est : comment passer de la construction 1 à la 2? CONSTRUCTION 2 D autres sont «construits» différemment Argent Relations Confiance en soi chose est l argent L argent n est que la conséquence de 11 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

12 Club SVDI Intervention de Pierre-Nicolas CARON sur les obligations de la NF S CHUBB SECURITE Tel. : Les normes d installation des S.S.I. Deux textes essentiels en fixent les conditions. -La NF S , applicable au 20 juillet 2007 et son additif d avril 2009 relative à l installation du système de détection incendie (SDI), - la NF S , nouvelle édition de décembre 2008 relative à l installation du Système de Mise en Sécurité Les principes de la NF S édition décembre 2008 Ce document «vise à assurer l aptitude à la fonction des équipements techniques constitutifs d un Système concourant à la sécurité contre les risques d incendie et de panique.» Certains de ses principes s inscrivent dans la continuité du texte original : Indépendance du S.M.S.I., conception des zones. D autres ont évolué, intégrant de nouveaux équipements: les E.A.E.S (NF EN ), les Systèmes de Sonorisation de Sécurité (S.S.S.). Les matériels et coffrets Déportés désormais classés «AC1» et AC2» ont chacun leurs caractéristiques d installation. D autres dispositions anciennement intégrées dans le Fascicule de Documentation FD S de novembre 1995 ont été reprises. Autres modifications : le contrôle et la commande des moteurs de désenfumage, les alimentations et fonctionnalités des Unités d Aide à l Exploitation, Accessibilité des DAS, Enfin, les domaines de réception des ouvrages n ont pas été oubliés. Leurs descriptions ont été revues, les conditions des essais par autocontrôle renforcées, le contenu du Dossier d Identité SSI reformaté, et le rôle du coordinateur SSI renforcé. AGENDA FORMATIONS er semestre 2010 Réseaux Sûreté Technicien d exécution Du 3 au 5 février Du 24 au 26 février 18 et 19 mars Responsable Technique d affaires Du 21 au 23 avril Du 5 au 7 mai Du 20 au 21 mai Sécurité Incendie Technicien d exécution d affaires Du 3 au 6 mai Du 17 au 20 mai Intervention d Emmanuel Le YOUNDRE (FICTIS PREVENTION) Il s agit d un simulateur de Système de Sécurité Incendie qui a pour objectif de former à l exploitation d un système de sécurité incendie. Il peut être utilisé : Pour animer des sessions de formation collective ; en autoformation ; en configuration d évaluation et d examen. Cet outil s adresse: aux exploitants, réceptionnistes, veilleurs de nuit, techniciens; aux formateurs en sécurité incendie ; aux responsables et aux agents de sécurité incendie ; et à toute personne intervenant dans la conception, l installation et l exploitation de S.S.I. Ce simulateur représente S.S.I. de catégorie A dans un groupement d établissements avec une interface S.S.I. qui se compose : FPSSI: Logiciel de simulation de S.S.I. FPSSI : Formez et évaluez sans contrainte. d un Equipement de Contrôle et de Signalisation (E.C.S.) ; d un Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie (C.M.S.I.) ; d une Unité d Aide à l Exploitation (UAE), véritable complément facilitant la compréhension et l analyse des informations relatives aux différents évènements se produisant dans l établissement. Il peut s utiliser tant pour la formation que pour l évaluation, car il permet notamment de : Assurer une formation pratique en s affranchissant des contraintes inhérentes à l exploitation du site Analyser le comportement du stagiaire devant des évènements spécifiques ; Adapter la formation en fonction des capacités de chaque stagiaire ; Evaluer le stagiaire dans des conditions proches des conditions réelles ; Avec cet outil il est possible de créer plusieurs évènements simultanément (alarme feu, dérangements etc) ou d enregistrement des scénarios sur PC, sur clé USB, etc. pour réutilisation. FICTIS PREVENTION Tel. : Les fonctions 3D : plans de bâtiments disponibles en 2D et 3D et «Multi-écrans» donnent la possibilité de visualiser l UAE simultanément sur un second écran. Les Fonctions multimédias lancent des vidéos et des animations 3D permettant la visualisation d événements distants (fermeture d une porte coupe-feu, ). Enfin l enregistrement/impression des actions réalisées par le stagiaire/l utilisateur (avec ses nom, prénom, date de l évaluation ) assure un suivi du comportement et des actions de la personne qui a suivi le scénario qui lui a été imposé. 12 Flash Infos SVDI Septembre-Décembre 2009

LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. POUR LA FORMATION DES AGENTS DE SÉCURITÉ ET DES PERSONNELS

LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. POUR LA FORMATION DES AGENTS DE SÉCURITÉ ET DES PERSONNELS SIMULATEUR S.S.I. FPSSI LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. POUR LA FORMATION DES AGENTS DE SÉCURITÉ ET DES PERSONNELS photo non contractuelle LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. Formation à l exploitation de

Plus en détail

Simulateur S.S.I. FPSSI

Simulateur S.S.I. FPSSI Simulateur S.S.I. FPSSI Logiciel de simulation de S.S.I. pour la formation des agents de sécurité et des personnels LOGICIEL DE SIMULATION DE S.S.I. Formation à l exploitation de S.S.I. Support : CD-Rom

Plus en détail

Les prêts à poser UNE GAMME COMPLÈTE NOUVELLE ÉDITION

Les prêts à poser UNE GAMME COMPLÈTE NOUVELLE ÉDITION Les prêts à poser UNE GAMME COMPLÈTE NOUVELLE ÉDITION Tout sous la main en une seule référence À chaque Prêt à poser, son univers recréé Une gamme de 21 Prêts à poser Un usage clairement exprimé les Prêts

Plus en détail

Formations 2015. Éclairage de sécurité Alarme incendie Vidéosurveillance. Une marque du Groupe

Formations 2015. Éclairage de sécurité Alarme incendie Vidéosurveillance. Une marque du Groupe Formations 2015 Éclairage de sécurité Alarme incendie Vidéosurveillance Une marque du Groupe Se former pour rester dans la course et savoir vendre des produits et systèmes à forte valeur ajoutée! Votre

Plus en détail

Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC)

Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC) lundi 23 septembre 2013 Filière ELECTRONIQUE (Bac Pro SEN) Champ Professionnel EIE Electronique Industrielle Embarquée & Filière ELECTROTECHNIQUE (Bac Pro ELEEC) DOMOTIQUE MyHome ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité Dormir paisiblement. Voyager en toute tranquillité. Faire confiance à KNX. Un réseau vigilant KNX surveille inlassablement pendant la nuit et est toujours

Plus en détail

SYSTEME DE SECURITE INCENDIE (NF-SSI) OBJET : SYSTEME DE DETECTION INCENDIE (S.D.I.) SYSTEME DE MISE EN SECURITE INCENDIE (S.M.S.I.

SYSTEME DE SECURITE INCENDIE (NF-SSI) OBJET : SYSTEME DE DETECTION INCENDIE (S.D.I.) SYSTEME DE MISE EN SECURITE INCENDIE (S.M.S.I. Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 49 Télécopie 33 (0)2 32 53 64

Plus en détail

Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie

Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie Sinteso TM, détection et mise en sécurité incendie Centralisateur de Mise en Sécurité Incendie STT20 www.siemens.fr/buildingtechnologies Certifié NF - SSI La réglementation de sécurité incendie des Etablissements

Plus en détail

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection.

LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL. Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. LA SOLUTION D ALARME, DE VIDÉOPROTECTION ET DE DOMOTIQUE INTELLIGENTE ET SANS FIL Simple à installer, simple à utiliser, haute protection. Sommaire LA SOLUTION EVOLOGY EN UN COUP D OEIL L INNOVATION AU

Plus en détail

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME

Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPE-PME Protéger son entreprise avec les solutions Cisco de vidéosurveillance pour les TPEPME Assurer la sécurité physique de l entreprise Vols, vandalisme, dégradations, atteinte à l intégrité des employés, sinistres

Plus en détail

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36

Second concours de câblage BAC PRO ELEEC. Sujet : la maison intelligente. Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 Second concours de câblage BAC PRO ELEEC Sujet : la maison intelligente Sujet réalisé par J.P Benoit, J Frustec et A Pasquier 1/36 PREAMBULE Les produits de la gamme In One By Legrand permettent de choisir

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE N DH 09 02 93. : AFNOR Certification 11, rue Francis de Pressensé 93571 La Plaine Saint Denis Cédex

AVIS TECHNIQUE N DH 09 02 93. : AFNOR Certification 11, rue Francis de Pressensé 93571 La Plaine Saint Denis Cédex Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon Division Electronique de Sécurité Route de la Chapelle Réanville CD 64 - BP 2265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2 32 53 64 49 Télécopie 33 (0)2 32 53 64 96 AVIS

Plus en détail

La domotique R.Cousin D.Marsollier C-2i St-Grégoire Sté Bluelinéa

La domotique R.Cousin D.Marsollier C-2i St-Grégoire Sté Bluelinéa La domotique R.Cousin C-2i St-Grégoire D.Marsollier Sté Bluelinéa Domotique? Définition: Le terme domotique vient de domo, «domus» en latin qui veut dire maison et «tique» pour automatisme. Ensemble des

Plus en détail

VIDEO surveillance Sous IP

VIDEO surveillance Sous IP VIDEO surveillance Sous IP Vous avez déjà fait d importants investissements dans des systèmes de surveillance vidéo analogiques, et tant que ces matériels remplissent leur fonction, vous n avez pas l intention

Plus en détail

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING

COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES. Septembre 2011 DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING COMMISSION COACHING ENQUÊTE SUR LES ATTENTES DES ENTREPRISES ET DES CADRES EN MATIÈRE DE COACHING Septembre 2011 SYNTEC Coaching 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Tel. : 01 44 30 49 00 www.syntec.evolution-professionnelle.com

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI Michaud : l innovation comme moteur de développement. C est dans les années 50 que l histoire de MICHAUD débute. D une étroite relation et collaboration

Plus en détail

FLASH INFOS. L édito. Club SVDI : Le Service pratique aux entreprises

FLASH INFOS. L édito. Club SVDI : Le Service pratique aux entreprises Les professionnels de la Sécurité et des réseaux de communication L édito A noter FLASH INFOS Le flash d informations sur l activité des réseaux communications et la vie du SVDI numéro 20 Novembre - Décembre

Plus en détail

Type 1 adressable. SSI de catégorie A. Les + produits. Jusqu à 512 points de détection adressables. Jusqu à 4 BUS rebouclés. 99 zones de détection

Type 1 adressable. SSI de catégorie A. Les + produits. Jusqu à 512 points de détection adressables. Jusqu à 4 BUS rebouclés. 99 zones de détection Type 1 adressable SSI de catégorie A Les + produits Jusqu à 512 points de détection adressables Jusqu à 4 BUS rebouclés 99 zones de détection De 2 à 4 lignes de diffuseurs sonores et/ou lumineux comprend

Plus en détail

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité

Gestion active des bâtiments. Classification des niveaux d intégration de la sécurité Gestion active des bâtiments Classification des niveaux d intégration de la sécurité L évaluation de la performance d un bâtiment tient compte de sa consommation énergétique et de son empreinte environnementale

Plus en détail

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME BAC PRO SEN Tronc commun SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME S0 - Les Systèmes spécifiques : architecture et équipements des domaines applicatifs S0-1 Les systèmes électroniques de sécurité, malveillance

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMFY

Système d alarme sans fil. guide SOMFY Système d alarme sans fil guide SOMFY Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte de

Plus en détail

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE Décembre 2012 «Sécurité des personnes et des biens (incendie, sûreté) : comprendre les nouvelles réglementations» Conférence en avant-première des Congrès/Salons Préventica Mercredi

Plus en détail

CYBER PRO2 COFFRET DE RELAYAGE À LOGIQUE PROGRAMMÉE

CYBER PRO2 COFFRET DE RELAYAGE À LOGIQUE PROGRAMMÉE CYBER PRO2 COFFRET DE RELAYAGE À LOGIQUE PROGRAMMÉE Gain de temps très important au câblage et économies sur les linéaires de câble Commande confort et protection(s) thermique(s) intégrées avec fonction

Plus en détail

Gamme MyFox : Centrale MyFox

Gamme MyFox : Centrale MyFox Gamme MyFox : Centrale MyFox Réf. DIV006509 Désignation : Centrale MyFox Home Control 2 Référence : FO 0103 Code EAN : 3700530130310 Comptabilité 100% Récepteurs Domotique DIO/Chacon et accessoires My

Plus en détail

Les solutions. Domotique. par votre

Les solutions. Domotique. par votre Les solutions Domotique par votre Sécurité Protéger sa maison Garder un œil sur son domicile Je sécurise mon habitation contre les intrusions avec les capteurs d ouverture, les détecteurs de mouvement

Plus en détail

Solution Vidéo Surveillance

Solution Vidéo Surveillance Solution Vidéo Surveillance Objectifs de la solution : Mettre sous surveillance électronique un lieu sensible de votre établissement : o L entrée du bureau d études o L entrée du stock de matière première

Plus en détail

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL

LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL LA VIDÉOSURVEILLANCE SANS FIL Par Garry Goldenberg ALVARION garry.goldenberg@gk-consult.com INTRODUCTION Dans un monde de plus en plus sensible aux problèmes de sécurité, les systèmes de vidéosurveillance

Plus en détail

ALARME ET DETECTION INCENDIE

ALARME ET DETECTION INCENDIE ALARME ET DETECTION INCENDIE une gamme complete 162 160 NUGELEC NUGELEC de SYSTEMES DE SECURITE incendie >> GUIDE DE CHOIX Guide de choix des produits incendie 164 SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE SSI C,

Plus en détail

Système appel malade sur

Système appel malade sur Système appel malade sur Description du système ALCAD Appel Malade est un système de communication et de gestion du service infirmerie qui utilise la technologie IP et qui fonctionne non seulement en réseau

Plus en détail

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans

Power over Ethernet Plus. James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Power over Ethernet Plus James Withey Ingénieur R&D senior chez Nexans Livre blanc Nexans Cabling Solutions Mai 2011 Power over Ethernet Plus La promesse de PoE+ pour la gestion des réseaux d entreprise

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

uzon Fiche d identité Produit Point d accès sans fil d intérieur avec prise en charge PoE

uzon Fiche d identité Produit Point d accès sans fil d intérieur avec prise en charge PoE uzon Fiche d identité Produit Référence DWL-3260AP Désignation Point d accès sans fil d intérieur avec prise charge PoE en Clientèle cible Petites entreprises, entrepôts, distributeurs Écoles et autres

Plus en détail

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS Lamas-Technologies Siège social 27, avenue de l Opéra 75001 Paris France Tél:+33 (0) 611 532 281 - Fax: +33 (0) 170 247 109 Email : info@lamas-tech.com Eurl au capital de

Plus en détail

commander, centraliser, automatiser La domotique en pratique

commander, centraliser, automatiser La domotique en pratique commander, centraliser, automatiser La domotique en pratique La domotique selon delta Dore Améliorer le confort de vie, à la maison comme sur le lieu de travail, tout en permettant aux utilisateurs de

Plus en détail

HOME CONTROL PRO : UN CONCENTRE D INNOVATION

HOME CONTROL PRO : UN CONCENTRE D INNOVATION HOME CONTROL PRO : UN CONCENTRE D INNOVATION Une solution connectée capable de couvrir les usages Sécurité, Vidéoprotection et Domotique Une solution bâtie autour d une centrale connectée permettant de

Plus en détail

GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique

GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique GlobalSecure d ANAVEO, la Haute Protection Numérique D O S S I E R D E P R E S S E J U I N 2 0 1 3 CONTACT PRESSE AGENCE SNC Brigitte Nakachdjian 04 37 43 11 11//// 06 07 27 21 02 agencesnc@wanadoo.fr

Plus en détail

DGE 2013-STI BESOINS STI DGE 2013

DGE 2013-STI BESOINS STI DGE 2013 DGE 2013-SI BESOINS SI DGE 2013 LO 5- Composants d'études électriques REF Libellé Quantité F 1 L5 Panneau domotique avec ecran tactile et composants radio 1 F 2 L5 Kit contrôle d'accès par badge 1 F 3

Plus en détail

Anticipez les nouveaux usages du réseau domestique nodeis

Anticipez les nouveaux usages du réseau domestique nodeis Anticipez les nouveaux usages du réseau domestique nodeis nodeis, un brassage conçu pour durer Le déploiement rapide de la fibre optique favorise l émergence de nouveaux comportements numériques. Avec

Plus en détail

PROTÉGEZ PROTECTION DE VOTRE HABITATION CONTRE LES CAMBRIOLAGES NOUVEAU. La Détection Image au service de votre sécurité

PROTÉGEZ PROTECTION DE VOTRE HABITATION CONTRE LES CAMBRIOLAGES NOUVEAU. La Détection Image au service de votre sécurité PROTÉGEZ CE QUE VOUS AVEZ DE PLUS CHER! Télésurveillance PROTECTION DE VOTRE HABITATION CONTRE LES CAMBRIOLAGES * *pour un appartement en formule Confort NOUVEAU La Détection Image au service de votre

Plus en détail

Pour votre sécurité : Sintony système d alarme multimédia professionnel.

Pour votre sécurité : Sintony système d alarme multimédia professionnel. Pour votre sécurité : Sintony système d alarme multimédia professionnel. Sintony, un système sans équivalent sur le marché Quelle que soit votre profession, votre style de vie, vous êtes confrontés aux

Plus en détail

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Travaux en cours Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Triangle du feu Que ce soit un feu controlé ou un incendie, la combustion est une réaction chimique

Plus en détail

Le système de détection d intrusion

Le système de détection d intrusion .com Le système de détection d intrusion Protégez vos proches Sécurisez vos biens Gardez un oeil sur votre habitation La solution de sécurisation... pour votre habitat Une installation réalisée par un

Plus en détail

Système de sécurité incendie SUJET

Système de sécurité incendie SUJET Système de sécurité incendie SUJET TABLE DES MATIERES I Description... 2 I.1 Présentation du rôle d un Système de Sécurité Incendie dans un ERP... 2 I.2 Présentation de l établissement... 2 II Recherche

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y Système d alarme sans fil guide SOMF Y Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit. La motorisation et l automatisation des ouvertures de la maison (volets roulants, porte

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

dossier de presse 2013 Somfy des solutions sur-mesure pour mieux protéger sa maison

dossier de presse 2013 Somfy des solutions sur-mesure pour mieux protéger sa maison dossier de presse 2013 Somfy des solutions sur-mesure pour mieux protéger sa maison Les solutions SOMFY permettent de mieux veiller sur la maison en proposant une sécurité «active» : 1. Protéger les accès

Plus en détail

COORDONNATEUR (TRICE) DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE «COORDINATION SSI»

COORDONNATEUR (TRICE) DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE «COORDINATION SSI» COORDONNATEUR (TRICE) DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE «COORDINATION SSI» Titre de niveau III (Arrêté du 19 novembre 2014 portant enregistrement au RNCP - JO du 29 novembre 2014). 1. Pré-requis pour accéder

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A

Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Type 1 conventionnelle SSI de catégorie A Détection automatique et mise en oeuvre simplifiée Les + produits De 2 à 16 boucles de détection Avec CMSI intégré ou externe Jusqu à 10 tableaux répétiteurs Borniers

Plus en détail

Principaux utilisateurs du Réseau

Principaux utilisateurs du Réseau Bienvenue à l innovant apptap, la première solution intégrée de l'industrie à combiner les capacités de collecte de données sur le réseau (Tap) avec le suivi du réseau et des applications. Cette nouvelle

Plus en détail

Informations sur la NFS 61-933

Informations sur la NFS 61-933 Les évolutions apportées par la nouvelle norme NFS 61-933 relative à l exploitation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie. Intervention Olivier BUFFET Ingénieur sécurité CHU ANGERS Sommaire

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

L EDITO. Complémentarité SVDI et CQM. Le Flash d informations sur l activité des réseaux communicants et la vie du SVDI.

L EDITO. Complémentarité SVDI et CQM. Le Flash d informations sur l activité des réseaux communicants et la vie du SVDI. A U T H O R P a g e P A G E D A T E F L A S H I N F O S Le Flash d informations sur l activité des réseaux communicants et la vie du SVDI. Numéro 16 Janvier 2008 L EDITO Lire en page : 2 : La Vie de SVDI

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Les métiers de l Electronique Le domaine Sciences, Technologies, Santé Xavier, ingénieur en domotique diplômé d un Master Automatique et informatique industrielle Ce fascicule

Plus en détail

Le système d alarme sans fil pour résidences et commerces aux performances inégalées

Le système d alarme sans fil pour résidences et commerces aux performances inégalées Système de sécurité sans fil Domonial CENTRALE COMPACTE, PERIPHERIQUES NOVATEURS, INSTALLATION SIMPLE, COMMANDE DE DOMOTIQUE SOUPLESSE D UTILISATION AU QUOTIDIEN Le système d alarme sans fil pour résidences

Plus en détail

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y

Système d alarme sans fil. guide SOMF Y Système d alarme sans fil guide SOMF Y Le système d alarme sans fil Somfy veille sur votre tranquillité d esprit Gagnez en sécurité en équipant votre maison du système d alarme sécurisé Somfy. Protexial

Plus en détail

COMPTE RENDU DE VISITE DE MAINTENANCE SSI

COMPTE RENDU DE VISITE DE MAINTENANCE SSI DOC 86 V 5 COMPTE RENDU DE VISITE DE MAINTENANCE SSI 8 Z.A. de Manhity 97 232 LE LAMENTIN - MARTINIQUE - FWI S.A.R.L. Marine Services Sécurité au capital de 200 000 - R.C. 80 B 25 - SIRET 317 807 030 00034

Plus en détail

Formations professionnelles

Formations professionnelles Formations professionnelles aux métiers de la fibre optique et de l aménagement numérique Entreprises I Collectivités I Individuels Catalogue 2015 Valorisez et développez vos compétences en numérique Un

Plus en détail

ALARMES TECHNIQUES. Filaire, BUS ou Radio... NUGELEC

ALARMES TECHNIQUES. Filaire, BUS ou Radio... NUGELEC ALARMES TECHNIQUES Toutes les solutions pour la gestion L e s A L A R M E S T E C Filaire, BUS ou Radio... Fort de son savoir faire dans les systèmes électroniques de sécurité, Cooper propose une gamme

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations!

OFFRE DE SERVICE. N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations! OFFRE DE SERVICE Votre satisfaction est notre priorité N hésitez pas à nous contacter pour toutes informations! Entreprise d automatisme industriel,, et Courant faible. Présentation de l entreprise ABS

Plus en détail

Système de discussion sans fil DCN de Bosch Où que se tienne la réunion...

Système de discussion sans fil DCN de Bosch Où que se tienne la réunion... Système de discussion sans fil DCN de Bosch Où que se tienne la réunion... Paré pour l interprétation! 2 Système de discussion sans fil DCN Système de discussion sans fil Simplicité et flexibilité extrêmes

Plus en détail

Gilles BILLET IFOTEC

Gilles BILLET IFOTEC Gilles BILLET IFOTEC www.ifotec.com Télégestion de l éclairage public Un nouvel usage qui rentabilise des réseaux FTTH Saint Pétersbourg - 1 er juin 2014 Gilles BILLET gbillet@ifotec.com www. ifotec.com

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL DU SSI BATIMENTS EXTERNAT AB ET REFECTOIRE C ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE :

CAHIER DES CHARGES FONCTIONNEL DU SSI BATIMENTS EXTERNAT AB ET REFECTOIRE C ETABLISSEMENT : MAITRE DE L OUVRAGE : MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

Quand les marchés sont plus durs

Quand les marchés sont plus durs Quand les marchés sont plus durs Les budgets sont plus tendus Les clients sont plus exigeants La Concurrence est beaucoup plus féroce. Comment passer à la Vidéosurveillance sur IP sans re-câbler? 1 Il

Plus en détail

LES SOLUTIONS MAJORCOM, EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE SONO

LES SOLUTIONS MAJORCOM, EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE SONO LES SOLUTIONS MAJORCOM, EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE SONO Systèmes électro-acoustiques MAJORCOM, pour service de secours destiné à l évacuation incendie. Majorcom, constructeur de matériel de sonorisation

Plus en détail

Axis IP-Surveillance. Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance

Axis IP-Surveillance. Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance Axis IP-Surveillance Solutions de vidéo sur IP professionnelles pour la sécurité, la vidéosurveillance et le contrôle à distance Facilité d'installation L offre de vidéo sur IP Axis apporte au monde professionnel

Plus en détail

LA PROFESSION DU GENIE ELECTRIQUE ET CLIMATIQUE ET LE MONDE DE L'ENSEIGNEMENT S'ENGAGENT POUR DEVELOPPER LA FORMATION DES JEUNES

LA PROFESSION DU GENIE ELECTRIQUE ET CLIMATIQUE ET LE MONDE DE L'ENSEIGNEMENT S'ENGAGENT POUR DEVELOPPER LA FORMATION DES JEUNES LA PROFESSION DU GENIE ELECTRIQUE ET CLIMATIQUE ET LE MONDE DE L'ENSEIGNEMENT S'ENGAGENT POUR DEVELOPPER LA FORMATION DES JEUNES Communiqué de synthèse Les enjeux du Grenelle de l'environnement mettent

Plus en détail

The Smart-BUS Automation SOLUTIONS DOMOTIQUES

The Smart-BUS Automation SOLUTIONS DOMOTIQUES The Smart-BUS Automation SOLUTIONS DOMOTIQUES DOMOTIQUE Quoi Automatisation, programmation et gestion des fonctionnalités électriques et informatique et de télécommunication Mise en réseau des appareils

Plus en détail

Mobile Vidéo Scopic. Une solution de Vidéoprotection mobile et autonome. IDENTIFIER - INTERPELLER - DISSUADER - INTERVENIR

Mobile Vidéo Scopic. Une solution de Vidéoprotection mobile et autonome. IDENTIFIER - INTERPELLER - DISSUADER - INTERVENIR Mobile Vidéo Scopic Une solution de Vidéoprotection mobile et autonome. IDENTIFIER - INTERPELLER - DISSUADER - INTERVENIR Les différentes solutions pour surveiller un chantier? - Le Gardiennage Traditionnel:

Plus en détail

esmart Le système suisse de gestion intelligent de l habitat Simple à installer et sympa à utiliser

esmart Le système suisse de gestion intelligent de l habitat Simple à installer et sympa à utiliser esmart Le système suisse de gestion intelligent de l habitat Simple à installer et sympa à utiliser Convient à tous types d habitations nouvelles ou existantes Un coup d œil pour comprendre votre consommation

Plus en détail

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 L alarme incendie 1. Définition d un SSI ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 Le système de sécurité incendie d un établissement est constitué de l ensemble des matériels servant à collecter

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Identification de l académie Identification de l établissement de formation BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Session. DOSSIER D ÉVALUATION ÉPREUVE E2 DANS LE CADRE DU C.C.F

Plus en détail

Installateur/trice-Electricien/ne CFC

Installateur/trice-Electricien/ne CFC elektriker.ch elettricista.ch electriciens.ch Installateur/trice-Electricien/ne CFC Sens de la communication Bonnes aptitudes techniques Précision et fiabilité Habileté manuelle Ton avenir en tant qu installateur-électricien/ne

Plus en détail

Solutions pour bâtiments intelligents : Une base solide pour tous vos projets!

Solutions pour bâtiments intelligents : Une base solide pour tous vos projets! Solutions pour bâtiments intelligents : Une base solide pour tous vos projets! Technologies pour un développement durable PEHA c est l avenir! PEHA, une des entreprises leader dans l installation électrique

Plus en détail

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux Parole d électricien La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché pour moi. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux La sécurité? J ai commencé par l éclairage

Plus en détail

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée

Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Security Center Plate-forme de sécurité unifiée Reconnaissance automatique de plaques d immatriculation Vidéosurveillance Contrôle d accès Solutions innovatrices Tout simplement puissant. Le Security Center

Plus en détail

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise

Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Associez-vous pour augmenter la performance de votre entreprise Développez vos connaissances Développez votre Entreprise Développez votre rentabilité Développez votre réseau Boostez votre rentabilité!

Plus en détail

François Bocquet conseil

François Bocquet conseil François Bocquet conseil Conseil Interventions - Formations sur mesure Toutes les solutions pour réussir votre transformation www.francois-bocquet-conseil.com Confrontées au changement, les entreprises

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

ÉLECTRICIEN CHEF DE CHANTIER

ÉLECTRICIEN CHEF DE CHANTIER Directive Formation continue professionnelle ÉLECTRICIEN CHEF DE CHANTIER Edition 2013 260-F Editeur : USIE 2 Edition 2013 2013330WL Table des matières 1 Objectifs 5 2 Matières de la formation 6 2.1 Courant

Plus en détail

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH Etude de plan marketing RH Contexte La société xxx souhaite mettre en place un plan de marketing RH avec pour objectifs : - une meilleure communication interne pour expliquer et aider les salariés à vivre

Plus en détail

Côté Sérénité : la maison sous protection.

Côté Sérénité : la maison sous protection. Côté Sérénité Côté Sérénité : la maison sous protection. Avec ou sans yoga, la sérénité, c est possible. Vous êtes serein parce que vous savez que les intrus seront dissuadés d entrer dans votre logement

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

At your fi ngertips. V-Home. Flexibilité. Confort. Sécurité. Coûts

At your fi ngertips. V-Home. Flexibilité. Confort. Sécurité. Coûts GAMME KNX By VITY V-Home At your fi ngertips Construire une nouvelle résidence ou de nouveaux locaux requiert plus que du matériel. Nous somme confronté au perpétuel challenge de la maitrise de l énergie

Plus en détail

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS

CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS CENTRE DE TECHNOLOGIES AVANCEES EN ELECTRICITE RESIDENTIELLE ET INDUSTRIELLE INSTITUT DES ARTS ET METIERS Campus des Arts et Métiers Chaque module est lié à un type d équipement mis à disposition par le

Plus en détail

La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier

La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier La RFID dans la lutte contre le vol sur Chantier Le 26 novembre 2009 Jean Philippe VERGER GSM 0677549301 Vice Président de la Fédération Francophone des Industriels de la RFID FILRFID En charge des problématiques

Plus en détail

isiconcepts vous propose une solution globale

isiconcepts vous propose une solution globale isiconcepts vous propose une solution globale www.isiconcepts.fr isiconcepts - 23 Rue Pertinax - 06000 Nice Tél : 06.75.19.99.17 / 06.75.26.45.76 E-mail : info@isiconcepts.fr - Site internet : www.isiconcepts.fr

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHÈSE. Accéder facilement à la vidéo sur IP Les encodeurs vidéo offrent instantanément les avantages de la surveillance sur IP

DOCUMENT DE SYNTHÈSE. Accéder facilement à la vidéo sur IP Les encodeurs vidéo offrent instantanément les avantages de la surveillance sur IP DOCUMENT DE SYNTHÈSE Accéder facilement à la vidéo sur IP Les encodeurs vidéo offrent instantanément les avantages de la surveillance sur IP TABLE DES MATIÈRES 1. Accéder facilement à la vidéo sur IP 3

Plus en détail

Les nouvelles centrales G Series Solution de sécurité intégrée

Les nouvelles centrales G Series Solution de sécurité intégrée Les nouvelles centrales G Series Solution de sécurité intégrée BINBR_GSERIES_v20150508.indd 1 2015-07-07 14:53:31 Sécurité améliorée. Contrôle amélioré. Sécurisez les personnes et les biens avec les centrales

Plus en détail

Communicateur téléphonique IP/RTC

Communicateur téléphonique IP/RTC Alarmes sans fil Espace Daitem Transmission Espace 485-21X Communicateur téléphonique IP/RTC Le communicateur alerte à distance via le réseau ADSL (connexion à une box d accès Internet) ou via RTC une

Plus en détail

Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment.

Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment. Dossier de Presse Eclairer juste, au bon endroit, au bon moment. Salon Lumiville Du 26 au 29 mai à Lyon Hall 66 stand 70 allée C Contact presse : Profile PR - Tél : Sommaire Schneider Electric vous donne

Plus en détail