DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES IMMOBILIERS - VENTE -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES IMMOBILIERS - VENTE -"

Transcription

1 ASSISTANCE DIAG IMMO DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES IMMOBILIERS - VENTE - IMMEUBLE BATI VISITE : Proprietaire : Adresse 8 rue Albert Camus Nom : M & Mme SAVARIRADJOU Les Clayes-sous-Bois Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Bat. 8; Etage 4 OBJET DE LA MISSION : Dossier Technique Amiante Constat amiante avant vente Diag amiante avant travaux Diag amiante avant démolition Etat termites Etat parasitaire Métrage Carrez CREP Installation gaz Etat des lieux Installation électrique Diagnostic énergétique Diagnostic Technique (SRU) Prêt à taux zéro Diag Robien Etat Risques Naturel et technologique Métrage Boutin DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /5

2 Dossier de Diagnostics Techniques Immobiliers SOMMAIRE 1. Note de Synthèse 2. Ordre de mission 3. Etat mentionnant la présence ou l'absence de matériaux ou produits contenant de l'amiante. 4. Etat de l'installation intérieure de gaz. 5. Etat de l'installation intérieure électrique. 6. Etat des Risques Naturels et Technologiques (ERNT). 7. Diagnostic de Performance Energétique (DPE). 8. Superficie «LOI CARREZ». 9. Attestations : Assurance RC PRO, certifications. DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /5

3 Dossier de Diagnostics Techniques Immobiliers NOTE DE SYNTHESE Objet: Note de Synthèse DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES n 10/ADI/0853/CHP/SAVARIRADJOU Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet. Immeuble bâti visité : Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Précision : Bat. 8; Etage 4 Principe de déambulation : Pour tous les diagnostics, l opérateur suit un principe de déambulation donné par la figure ci-contre : Objet de la mission : Dossier Technique Amiante Constat amiante avant vente Diag amiante avant travaux Diag amiante avant démolition Etat termites Résumé : Prestations Amiante Gaz Electricité ERNT DPE Etat parasitaire Métrage Carrez CREP Installation gaz Installation électrique Conclusions Diagnostic énergétique Prêt à taux zéro Etat Risques Naturel et technologique Métrage Boutin Dans le cadre de la mission, il a été repéré des matériaux et produits contenant de l amiante. L installation ne comporte aucune anomalie Au vu du présent diagnostic, Il est recommandé : (voir photos) - de protéger les conducteurs/dispositifs de connexions par des conduits/boitiers (cuisine hotte, WC luminaire), - de remplacer les «douilles de chantier» (WC luminaire), - de remplacer l appareillage vétuste (Box). le tout par un électricien qualifié. Remarque : - cave : présence d appareillage vétuste et détérioré, mais non alimenté. - box : alimenté depuis les parties communes non protégées par une protection différentielle Présence d un plan de prévention des risques naturels (Mouvement de terrain) Absence de plan de prévention des risques technologiques Zone sismique défini en classe : Zone 0 Le bien n est pas situé dans une des zones à risques Consommation conventionnelle : 380 kwh ep/m².an (Classe F) Estimation des émissions : 69 kg eqco2/m².an (Classe F) DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI Mesurage Surface Loi Carrez totale : 57,76 m² Surface au sol totale : 77,11 m² ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /5

4 Dossier de Diagnostics Techniques Immobiliers OBJET DE LA MISSION : Dossier Technique Amiante Constat amiante avant vente Diag amiante avant travaux Diag amiante avant démolition Etat termites ORDRE DE MISSION Etat parasitaire Métrage Carrez CREP Installation gaz Etat des lieux DONNEUR D ORDRE : Nom / Société : Agence ADI Promotion Adresse : 8 rue Henri Prou Les Clayes-sous-Bois Tel : Mail : PROPRIETAIRE : Nom / Société : M & Mme SAVARIRADJOU Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Tel : Mail : IMMEUBLE BATI VISITE : Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Précision : Bat. 8; Etage 4 Type de bien : F3 57 m² MISSION : Personne à contacter (avec tel) : Type de bien à expertiser Habitation (partie privative d immeuble) (IGH/EGP) Autres Catégorie du bien Date du permis de construire: 1965 Section cadastrale : Numéro de lots : Appt. 69 Cave 75 Box 207 Lots rattachés : Périmètre de repérage : Autres information : Remise des clefs: Date et heure de la visite : Précisions: NOTAIRE : Nom / Société : ADMINISTRATIF : Facturation : Facturation adresse : Cave :, Garage : Box, Terrain, Autre Ensemble des parties privatives Ascenseur, Animaux 06/10/2010 à 10 h 00 durée approximative 02h35 Présence d un chauffage collectif Installation électrique Diagnostic énergétique Etat Risques Naturel et technologique Métrage Boutin Propriétaire Donneur d ordre Notaire Agence Agence ADI Promotion 8 rue Henri Prou Les Clayes-sous-Bois Propriétaire Donneur d ordre Notaire Agence Destinataires des rapports : Destinataires adresses : Agence ADI Promotion - 8 rue Henri Prou Les Clayes-sous-Bois Destinataires mail : Impératif de date : 08/10/2010 DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI Nota :Les croquis contenus dans ce rapport, ne sont établis quà titre indicatif car représentant approximativement la situation des lieux ; Ils ne peuvent en aucun cas être considérés comme un plan d architecte et donner lieu à un quelconque engagement, ces croquis n étant ni à l echelle, ni côtés) ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /5

5 Dossier de Diagnostics Techniques Immobiliers INFORMATION RELATIVE A TOUT DIAGNOSTIC : Il est de l obligation du propriétaire/ donneur d ordre de fournir tous documents (Diagnostics, recherche, travaux, etc.) relatifs à la présente mission. Le propriétaire doit fournir un accès sécurisé à toutes les pièces / locaux pour lesquels de diagnostiqueur a été mandaté. Il est rappelé que l inspection des ascenseurs, monte-charge chaufferie, locaux électrique MT et HT nécessitent l autorisation préalable et la présence d un technicien de maintenance spécialisé. Ces personnes doivent être contactées et présentes sur site lors du diagnostic. Dans le cas où elles ne seraient pas présentes, et qu une visite supplémentaire soit nécessaire, celle-ci sera facturée conformément à la grille tarifaire. Seules les parties accessibles le jour de la visite seront contrôlées, c est pourquoi le propriétaire devra déplacer le mobilier lourd afin de permettre un accès aux murs, plinthes et cloisons. Le diagnostiqueur n a pas l autorisation réglementaire pour déposer des éléments nécessitant l utilisation d outils. Il est de la responsabilité du propriétaire d effectuer cette dépose préalablement (Trappes des baignoires / éviers, ) SPECIFICITE AU CONSTAT TERMITES / PARASITAIRE : En conformité avec la norme XP P03-201, les éléments bois seront sondés mécaniquement, au poinçon, de façon non destructive (sauf pour les éléments déjà dégradés ou altérées). Il s agit d un examen visuel de toutes les parties visibles et accessibles du bâtiment et à ses abords (10 m). SPECIFICITE AU DIAGNOSTIC AMIANTE : Il est rappelé que la signature de l ordre de mission par le donneur d ordre est un accord tacite autorisant tous les prélèvements nécessaires au diagnostiqueur (norme NF ). Toutefois, si le propriétaire est présent lors de la visite, il pourra refuser qu un prélèvement soit effectué ; une mention sera alors inscrite dans le rapport. SPECIFICITE AU MESURAGE LOI CARREZ : Il est de l obligation du donneur d ordre de fournir le règlement de copropriété du bien mesuré. Dans le cas ou ces documents ne seraient pas fournis, le diagnostiqueur devra être prévenu au moment de la signature de l ordre de mission. Le diagnostiqueur effectuera une demande de copie du règlement de copropriété auprès du syndicat de copropriété, les frais de recherche supplémentaires étant à la charge du donneur d ordre. SPECIFICITE AU DIAGNOSTIC PERFORMANCE ENERGETIQUE : Dans le cas de la location saisonnière, location de maison individuelle dont le permis de construire à été accepté avant 1948, des immeubles complets collectifs, des appartement individuels chauffés par un système collectif et des locaux qui ne sont pas à usage d habitation ; il est de l obligation du donneur d ordre de fournir les factures des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire des 3 années antérieures. Dans le cas où ces documents ne seraient pas fournis, le diagnostiqueur devra être prévenu au moment de la signature de l ordre de mission. Le diagnostiqueur effectuera une recherche des consommations, les frais de recherche supplémentaires étant à la charge du donneur d ordre. SPECIFICITE AU DIAGNOSTIC INSTALLATIONS INTERIEURS GAZ : Le donneur d ordre s engage à assurer pendant la durée du diagnostic l alimentation en gaz effective de l installation et le fonctionnement normal des appareils d utilisation. Il est rappelé qu en cas de détection d un Danger Grave et Immédiat, le diagnostiqueur devra interrompre l alimentation en gaz de tout ou partie de l installation. SPECIFICITE AU DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE : Préalablement à la réalisation du diagnostic, le donneur d ordre, ou son représentant, informe l occupant éventuel du logement de la nécessité de la mise hors tension de toute ou partie de l installation pour la réalisation du diagnostic et de la nécessité pour l occupant de mettre lui-même hors tension les équipements qui pourraient être sensibles à une mise hors tension (matériels programmables par exemple) ou risqueraient d être détériorés lors de la remise sous tension (certains matériels électroniques, de chauffage, etc.). Ce dernier signale à l opérateur de diagnostic les parties de l installation qui ne doivent pas être mises hors tension et les motifs de cette impossibilité (matériel de surveillance médicale, alarmes, etc.). Pendant toute la durée du diagnostic, le donneur d ordre ou son représentant fait en sorte que tous les locaux et leurs dépendances soit accessibles. Il s assure que l installation est alimentée en électricité, si celle-ci n a pas fait l objet d une interruption de fourniture par le distributeur. Les parties communes où sont situées des parties d installation visées par le diagnostic doivent elles aussi êtres accessibles. Avant le départ du diagnostiqueur, le propriétaire ou l occupant s assure que tous les appareils sensibles (congélateurs, ordinateurs ) sont dans leur état initial au diagnostic. Notre responsabilité d opérateur de diagnostics est limitée aux points vérifiés et elle ne pourra en aucun cas être étendue aux conséquences de la mise hors tension de tout ou partie de l installation ainsi qu aux risques de non ré-enclenchement de l appareil de coupure. Fait à Les Clayes-sous-Bois le 06/10/2010 à 10 h 00 DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI Signature du donneur d ordre : Agence ADI Promotion ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /5

6 Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante Rapport de mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante pour l établissement du constat établi à l occasion de la vente d un immeuble bâti Dossier n 10/ADI/0853/CHP/SAVARIRADJOU établi le : 06/10/2010 valable jusqu au : 05/10/2011 OBJET DE LA MISSION : Il est rappelé que le rapport ne peut être reproduit qu intégralement. La présente mission consiste à établir le constat de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante en vue de la vente d un immeuble bâti en référence à l article R du Code de la Santé Publique relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l amiante dans les immeubles bâtis. A. - Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Désignation des lots: Bat. 8; Etage 4 Appt. 69 Cave 75 Box 207 Périmètre de repérage : Ensemble des parties privatives Type de bien : Habitation (partie privative d immeuble) B. - Désignation du client Désignation du client : Nom et prénom: Adresse : M & Mme SAVARIRADJOU 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois AMIANTE 2008 ADI Si le client n'est pas le donneur d'ordre : Qualité du donneur d'ordre (sur déclaration de l'intéressé) : Nom et prénom: Agence ADI Promotion Adresse : 8 rue Henri Prou Les Clayes-sous-Bois C. - Désignation de l'opérateur de diagnostic Identité de l'opérateur de diagnostic : Nom et prénom: PAULIN Christian Raison sociale et nom de l'entreprise : ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl Adresse : 48 rue des Saules, PLAISIR Numéro SIRET : Désignation de la compagnie d'assurance : De Clarens / AXA Numéro de police et date de validité : / 31/12/2008 Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas, le 25/04/2008 En conformité avec la norme NFX «Repérage des matériaux et produits contenant de l amiante dans les immeubles bâtis» et avec les exigences du Code de la Santé Publique. LABORATOIRE D ANALYSES : D. Description de la mission Laboratoire EURO services - LABO 122, rue Marcel Hartmann ZI Léa Park Bât. A IVRY sur SEINE DATE DU REPERAGE : 06/10/2010 DUREE DU REPERAGE : 00H30 TYPE DE LOGEMENT : HABITATION (PARTIE PRIVATIVE D IMMEUBLE) Documents remis par le donneur d ordre à l opérateur de repérage : Néant Représentant du propriétaire (accompagnateur) : ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

7 E. Conclusion du rapport Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante Dans le cadre de la mission décrite en tête de rapport, il a été repéré des matériaux et produits contenant de l amiante. Cette conclusion fait suite à des analyses en laboratoire et à la connaissance des produits par l opérateur de repérage. LISTE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE : Après analyse en laboratoire : N Matériau ou Etat de Description Localisation Produit conservation Néant N Matériau ou Produit Sur décision de l opérateur de repérage : Description Localisation Etat de conservation M001 Conduits WC Bon état M002 Dalles de sol Placard Bon état M003 Plaques en fibres-ciment Box Bon état M004 Bardage en fibres-ciment Box Bon état LISTE DES MATERIAUX ET PRODUITS SUSCEPTIBLES DE CONTENIR DE L AMIANTE POUR LESQUELS DES INVESTIGATIONS ET DES ANALYSES ULTERIEURES DOIVENT ETRE EFFECTUEES. AMIANTE 2008 ADI N Matériau ou Cause de non Description Localisation Produit prélèvement Néant LISTE DES MATERIAUX ET PRODUITS NE CONTENANT PAS D AMIANTE APRES ANALYSE : N Matériau ou Produit Description Localisation Néant - - ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

8 MESURES D ORDRE GENERAL PRECONISEES Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante EN CAS DE PRESENCE DE FLOCAGES OU DE CALORIFUGEAGES OU DE FAUX PLAFONDS CONTENANT DE L'AMIANTE : Article R : En fonction du résultat du diagnostic obtenu à partir de la grille d'évaluation mentionnée à l'article R , les propriétaires procèdent : Score 1 - Contrôle périodique de l'état de conservation de ces matériaux et produits dans les conditions prévues à l'article R ; ce contrôle est effectué dans un délai maximal de trois ans à compter de la date de remise au propriétaire des résultats du contrôle, ou à l'occasion de toute modification substantielle de l'ouvrage et de son usage ; Score 2 - Selon les modalités prévues à l'article R , à une surveillance du niveau d'empoussièrement dans l'atmosphère par un organisme agréé en microscopie électronique à transmission ; Score 3 - Travaux de confinement ou de retrait de l'amiante, selon les modalités prévues au dernier alinéa de l'article R Article R : Mesures d empoussièrement Si le niveau d'empoussièrement est inférieur ou égal à la valeur de 5 fibres par litre, les propriétaires procèdent à un contrôle périodique de l'état de conservation des matériaux et produits, dans les conditions prévues à l'article R , dans un délai maximal de trois ans à compter de la date à laquelle leur sont remis les résultats du contrôle ou à l'occasion de toute modification substantielle de l'ouvrage ou de son usage. Si le niveau d'empoussièrement est supérieur à 5 fibres par litre, les propriétaires procèdent à des travaux de confinement ou de retrait de l'amiante, qui doivent être achevés dans un délai de trente-six mois à compter de la date à laquelle leur sont remis les résultats du contrôle. Pendant la période précédant les travaux, des mesures conservatoires appropriées doivent être mises en œuvre afin de réduire l'exposition des occupants et de la maintenir au niveau le plus bas possible, et dans tous les cas à un niveau d'empoussièrement inférieur à 5 fibres par litre. Les mesures conservatoires ne doivent conduire à aucune sollicitation des matériaux et produits concernés par les travaux. AMIANTE 2008 ADI EN CAS DE PRESENCE D AUTRES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE : Vous pouvez consulter les consignes générales de sécurité. EN CAS DE PRESENCE DE MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE DEGRADE : Liste des matériaux dégradés : Vous pouvez consulter les commentaires particuliers appliqués aux matériaux concernés. N Matériau ou Produit Description Localisation Etat de conservation Néant Commentaires : N Matériau ou Produit Commentaires particuliers Néant - ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

9 F. Descriptif des pièces visitées Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante Entrée, Cuisine, Couloir, WC, Salle de bains, Chambre 1, Chambre 2, Placard, Séjour, Cave, Box Entrée Cuisine Couloir WC Salle de bains Chambre 1 Localisation Description Localisation Description Sol - parquet Murs - papiers peints Plafond - plâtre peint Porte(s) en bois Sol - carrelage Murs - papiers peints, faïence Plafond - plâtre peint Fenêtre(s) en PVC Porte(s) en bois Sol - parquet Murs - papiers peints Plafond - plâtre peint Porte(s) en bois Sol - carrelage Murs - plâtre peint Plafond - plâtre peint Porte(s) en bois Sol - carrelage Murs - papiers peints, faïence Plafond - plâtre peint Fenêtre(s) en PVC Porte(s) en bois Sol - parquet Murs - papiers peints Plafond - plâtre peint Fenêtre(s) en PVC Porte(s) en bois Chambre 2 Placard Séjour Cave Box Sol - parquet Murs - papiers peints Plafond - plâtre peint Fenêtre(s) en PVC Porte(s) en bois Sol - dalles minérale Murs - papiers peints Plafond - plâtre peint Porte(s) en bois Sol - parquet Murs - papiers peints Plafond - plâtre peint Fenêtre(s) en PVC Porte(s) en bois Sol - terre battue Murs - brique Plafond - brique Porte(s) en bois Sol - chape ciment Murs - parpaing Plafond - panneaux fibrociment Porte(s) en aluminium AMIANTE 2008 ADI G. Liste des pièces non visitées Néant ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

10 H. Résultat détaillé du repérage Localisation Composant de la construction Parties du composant inspecté Type de sondage Description Localisation sur croquis et photo Identifiant et prélèvement Présence ou non d'amiante État de conservation Entrée Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Cuisine Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Couloir Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur WC Conduits de fluides Conduits Conduits Point 001 M001 Présence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Bon état Salle de bains Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Chambre 1 Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Chambre 2 Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Placard Planchers Dalles de sol Dalles de sol M002 Présence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Bon état Séjour Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Cave Tous composants Toutes Absence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Toiture, terrasse et Plaques en fibresciment fibres-ciment Plaques en Box étanchéité - Plaques M003 Présence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Bon état ondulées et planes Box Toiture, terrasse et étanchéité - Ardoises Bardage en fibresciment Bardage en fibres-ciment Remarques : Présence d un vide-ordures dans la cuisine, Possibilité de présence de dalles de sol identiques à celles du couloir dans les pièces parquétées. M004 Présence d'amiante - sur connaissance de l'opérateur Bon état Fait à Les Clayes-sous-Bois, le 06/10/2010 Par : PAULIN Christian ASSISTANCE DIAG IMMO Dossier n 10/ADI/0853/CHP/SAVARIRADJOU 5/10 AMIANTE 2008 ADI

11 Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante ANNEXE A : Fiche d Identification et de cotation Identification des prélèvements : Identifiant et prélèvement Localisation Composant de la construction Parties du composant Description Conclusions règlementaires : En fonction du résultat du repérage obtenu à partir de la grille d évaluation, les propriétaires procèdent : - Soit à un contrôle périodique de l état de conservation de ces matériaux et produits (Score 1) - Soit à des mesures d empoussièrement (Score 2). Ces mesures sont effectuées par des organismes agréés selon des modalités et conditions définies par arrêté du ministre chargé de la santé. - Soit à des mesures conservatoires suivies de travaux (Score 3) Pour plus d information, veuillez consulter les «Mesures d ordre général Obligations réglementaires» AMIANTE 2008 ADI ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

12 Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante ANNEXE B : CROQUIS ET PHOTOS AMIANTE 2008 ADI Photo n 001 Localisation : WC point 001 Description : Conduit en fibresciment (amiante non friable) Photo n 002 Localisation : Placard Description : Dalles de sol et colle ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

13 Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante Photo n Localisation : Box Description : Plaques de tôles en fibres-ciment (amiante non friable) Photo n 005 Localisation : Box Description : Plaques de bardage en fibres-ciment (amiante non friable) AMIANTE 2008 ADI Remarques : Photo n 006 Localisation : Cuisine Description : présence d un videordures ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

14 Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante ANNEXE C : PROCES VERBAUX D ANALYSE Aucun rapport d'essai n'a été fourni ou n'est disponible ANNEXE D : ETATS DE CONSERVATION DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE Grilles d évaluation de l état de conservation des flocages, calorifugeages et faux plafonds N Matériau ou Produit Etat de dégradation Protection rapportée du matériau Exposition du produit aux circulations d air Exposition du produit aux chocs et vibrations Néant Critères d évaluation de l état de conservation des flocages, calorifugeages et faux plafonds 1. Classification des différents degrés d'exposition du produit aux circulations d'air Fort Moyen Faible 1 Il n'existe pas de système spécifique de ventilation, la pièce ou la zone homogène évaluée est ventilée par ouverture des fenêtres. ou 2 Le faux plafond se trouve dans un local qui présente une (ou plusieurs) façade(s) ouverte(s) sur l'extérieur susceptible(s) de créer des situations à forts courants d'air, ou 3 Il existe un système de ventilation par insufflation d'air dans le local et l'orientation du jet d'air est telle que celui-ci affecte directement le faux plafond contenant de l'amiante. 1 Il existe un système de ventilation par insufflation d'air dans le local et l'orientation du jet est telle que celui-ci n'affecte pas directement le faux plafond contenant de l'amiante, ou 2 Il existe un système de ventilation avec reprise(s) d'air au niveau du faux plafond (système de ventilation à double flux). Résultat 1 Il n'existe ni ouvrant ni système de ventilation spécifique dans la pièce ou la zone évaluée, ou 2 Il existe dans la pièce ou la zone évaluée, un système de ventilation par extraction dont la reprise d'air est éloignée du faux plafond contenant de l'amiante. AMIANTE 2008 ADI 2. Classification des différents degrés d'exposition du produit aux chocs et vibrations Fort Moyen Faible L'exposition du produit aux chocs et vibrations sera considérée comme moyenne dans les situations où le faux plafond contenant de l'amiante n'est pas exposé aux dommages mécaniques mais se trouve dans un lieu très fréquenté (ex : supermarché, piscine, théâtre,...). L'exposition du produit aux chocs et vibrations sera considérée comme forte dans les situations où l'activité dans le local ou à l'extérieur engendre des vibrations, ou rend possible les chocs directs avec le faux plafond contenant de l'amiante (ex : hall industriel, gymnase, discothèque...). L'exposition du produit aux chocs et vibrations sera considérée comme faible dans les situations où le faux plafond contenant de l'amiante n'est pas exposé aux dommages mécaniques, n'est pas susceptible d'être dégradé par les occupants ou se trouve dans un local utilisé à des activités tertiaires passives. Critères d évaluation de l état de conservation des autres matériaux Type de produit ou matériau Plaques cartonnées Panneaux fibreux rigides Revêtements par projection de produits pâteux Revêtements de sol vinyliques sur carton amianté. Revêtement de sol type dalle vinyle amiante Mousses isolantes de calfeutrement Produits en amiante-ciment type plaques Produits en amiante-ciment type canalisations Portes coupe-feu Clapets et volets coupe-feu Indicateurs visuels de dégradation Bords de plaques entamés, présence de fractures, déchirures ou percements, auréoles dues à des fuites Présence de fractures ou percements, érosion importante Présence de fractures, éclats ou percements, érosion importante due à des frottements, chute de produit et dépôt de poussière sur le sol Couche supérieure trouée ou déchirée et carton amianté visible, érosion importante Présence de craquelure, fractures, faïençage, érosion importante, dalles enlevées Chute de matériau Fissures, délitage, cassures Fissures, cassures Enveloppe de la porte perforée laissant apparaître l'isolant amianté, dépôt de poussière sur le sol dû à des frottements Enveloppe perforée laissant apparaître l'isolant amianté, traces d érosion dues à des frottements ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

15 Mission de repérage des matériaux et produits contenant de l amiante ANNEXE E : CONSIGNES GÉNÉRALES DE SÉCURITÉ 1. Informations générales Respirer des fibres d'amiante est dangereux pour la santé. L'inhalation de ces fibres est une cause de pathologies graves (dont les cancers du poumon et de la plèvre). Les matériaux contenant de l'amiante peuvent libérer des fibres d'amiante en cas d'usure anormale ou lors d'interventions mettant en cause l'intégrité du matériau (par exemple perçage, ponçage, découpe, friction...). Ces situations peuvent alors conduire à des expositions importantes si des mesures de protection renforcées ne sont pas prises. Il est recommandé aux particuliers d'éviter toute intervention directe sur des matériaux friables contenant de l'amiante (flocages, calorifugeages, cartons d'amiante, éléments en amiante tissé ou tressé, mousse isolante de calfeutrement...) et d'avoir recours, dans de telles situations, à des professionnels (cf. point 2 ci-dessous). 2. Information des professionnels Professionnels : attention, les consignes générales de sécurité mentionnées ci-après sont avant tout destinées aux particuliers. Les mesures renforcées vous concernant sont fixées par la réglementation relative à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'inhalation de poussières d'amiante. Des documents d'information et des conseils pratiques de prévention adaptés peuvent vous être fournis par les directions régionales du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (DRTEFP), les services de prévention des caisses régionales d'assurance maladie (CRAM) et l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). 3. Consignes générales de sécurité A. - Consignes générales de sécurité visant à réduire l'exposition aux poussières d'amiante Lors d'interventions sur (ou à proximité) des matériaux contenant de l'amiante, il convient d'éviter au maximum l'émission de poussières pour vous et votre voisinage. L'émission de poussières doit être limitée, par exemple en cas de : - manipulation et manutention de matériaux non friables contenant de l'amiante (comme le remplacement de joints ou encore la manutention d'éléments en amiante-ciment) ; - travaux réalisés à proximité d'un matériau friable en bon état (flocage ou calorifugeage), comme par exemple le déplacement de quelques éléments de faux plafonds sans amiante sous une dalle floquée, d'interventions légères dans des boîtiers électriques, sur des gaines ou des circuits situés sous un flocage sans action directe sur celui-ci, de remplacement d'une vanne sur une canalisation calorifugée à l'amiante ; - travaux directs sur un matériau compact (amiante-ciment, enduits, joints, dalles...), comme le perçage ou encore la découpe d'éléments en amiante-ciment ; - déplacement local d'éléments d'un faux plafond rigide contenant du carton d'amiante avec des parements. L'émission de poussières peut être limitée : - par humidification locale des matériaux contenant de l'amiante (en tenant compte du risque électrique), afin d'abaisser le taux d'émission de poussière ; - en utilisant de préférence des outils manuels ou des outils à vitesse lente. Le port d'équipements de protection est recommandé Des demi-masques filtrants (type FFP 3 conformes à la norme européenne EN 149) permettent de réduire l'inhalation de fibres d'amiante. Ces masques doivent être jetés après utilisation. Le port d'une combinaison jetable permet d'éviter la propagation de fibres d'amiante en dehors de la zone de travail. Les combinaisons doivent être jetées à la fin de chaque utilisation. De plus, il convient de disposer d'un sac à déchets à proximité immédiate de la zone de travail et d'une éponge ou d'un chiffon humide de nettoyage. AMIANTE 2008 ADI B. - Consignes générales de sécurité relatives à la gestion des déchets contenant de l'amiante stockage des déchets sur le site Seuls les matériaux où l'amiante est fortement lié (tels que l'amiante-ciment ou les dalles de sol, par exemple) peuvent être stockés temporairement sur le chantier. Le site de stockage doit être aménagé de manière à éviter l'envol et la migration de fibres. Son accès doit être interdit aux personnes autres que le personnel de l'entreprise de travaux. Les matériaux à fort risque de libération de fibres d'amiante (comme les flocages, calorifugeages et cartons d'amiante) doivent être placés en sacs étanches puis transférés dès leur sortie de la zone de confinement vers les sites adéquats. ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /10

16 Etat de l installation intérieure de gaz Rapport du diagnostic de Sécurité des installations intérieures de Gaz à usage domestique établi à l'occasion de la vente d'un bien immobilier à usage d'habitation. Dossier n 10/ADI/0853/CHP/SAVARIRADJOU établi le : 06/10/2010 valable jusqu au : 05/10/2013 OBJET DE LA MISSION : La présente mission consiste à établir l état de l installation intérieure de gaz afin d évaluer les risques pouvant compromettre la sécurité des personnes, de rendre opérante une clause d exonération de la garantie du vice caché, en application de l article 17 de la loi n du 3 janvier 2003, modifié par l ordonnance n du 8 juin En aucun cas, il ne s agit d un contrôle de conformité de l installation vis-à-vis de la règlementation en vigueur. A. - Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Désignation et situation du ou des lots de copropriété : Bat. 8; Etage 4 Périmètre de repérage : Ensemble des parties privatives Type de bâtiment : appartement Nature du gaz distribué : Gaz naturel Distributeur : Gaz de france Installation alimentée en gaz OUI N Compteur 0304A N lots Appt. 69 Cave 75 Box 207 GAZ 2008 ADI B. - Désignation du client Nom et prénom: Adresse : M & Mme SAVARIRADJOU 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Si le client n'est pas le donneur d'ordre, qualité du donneur d'ordre (sur déclaration de l'intéressé) : Nom et prénom: Agence ADI Promotion Adresse : 8 rue Henri Prou Les Clayes-sous-Bois C. - Désignation de l'opérateur de diagnostic Identité de l'opérateur de diagnostic : Nom et prénom: PAULIN Christian Raison sociale et nom de l'entreprise : ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl Adresse : 48 rue des Saules, PLAISIR Numéro SIRET : Compagnie d'assurance : De Clarens / AXA Numéro de police : Date de validité : 31/12/2008 Certification de compétence Délivrée par : Bureau Veritas Valable jusqu au : 25/04/2013 Détail de la mission : Date du repérage : 06/10/2010 Durée du repérage : 00h25 Heure d arrivée : 10 h 00 Norme méthodologique ou spécification technique utilisée : AFNOR NF P ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /3

17 Etat de l installation intérieure de gaz D. - Identification des appareils : Localisation Liste des installations intérieures gaz (Genre, marque, modèle) Type Caractéristiques Localisation sur croquis Anomalies mises en évidences Commentaires Cuisine Cuisinière - FAURE Non raccordé Puissance (kw) : 12 - Fonctionnement : Correct Entretien appareil : Non E. - Anomalies identifiées : Points de contrôle Anomalies observées Libellé des anomalies et recommandations Photos Néant - - F. - Installations intérieurs gaz non contrôlées ou partiellement contrôlées : Localisation Installations intérieures gaz Motif Néant Nota : notre cabinet s engage à retourner sur les lieux afin de compléter le constat aux installations non contrôlées, dès lors que les dispositions permettant un contrôle des installations concernées auront été prises par le propriétaire ou son mandataire. G. - Constatations diverses : Commentaires : Attestation de contrôle de moins d un an de la vacuité des conduits de fumées non présentée Justificatif d entretien de moins d un an de la chaudière non présenté Documents remis par le donneur d ordre à l opérateur de repérage : Néant Devoir de conseils : Néant GAZ 2008 ADI X L installation ne comporte aucune anomalie. L installation comporte des anomalies de type A1 qui devront être réparées ultérieurement. L installation comporte des anomalies de type A2 qui devront être réparées dans les meilleurs délais. L installation comporte des anomalies de type DGI qui devront être réparées avant remise en service. A1 : L installation présente une anomalie à prendre en compte lors d'une intervention ultérieure sur l'installation A2 : L'installation présente une anomalie dont le caractère de gravité ne justifie pas que l'on interrompe aussitôt la fourniture du gaz, mais est suffisamment importante pour que la réparation soit réalisée dans les meilleurs délais. DGI : (Danger Grave et Immédiat) L'installation présente une anomalie suffisamment grave pour que l'opérateur de diagnostic interrompe aussitôt l'alimentation en gaz jusqu'à suppression du ou des défauts constituants la source du danger ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /3

18 Etat de l installation intérieure de gaz H. - Actions de l'opérateur de diagnostic en cas de DGI Fermeture totale avec pose d'une étiquette signalant la condamnation de l'installation de gaz ou Fermeture partielle avec pose d'une étiquette signalant la condamnation d'un appareil ou d'une partie de l'installation Transmission au Distributeur de gaz des informations suivantes : référence du contrat de fourniture de gaz, du Point de Comptage Estimation, du Point de Livraison ou du numéro de compteur ; codes des anomalies présentant un Danger Grave et Immédiat (DGI). Dates de visite et d'établissement de l'état de l'installation gaz : Fait à Les Clayes-sous- Bois, Le 06/10/2010, PAR PAULIN CHRISTIAN H. Croquis : GAZ 2008 ADI I. Photos : Appareils : Localisation : R - Cuisine Table de cuisson encastrée, Robinet de commande d'appareil, Tuyau d'alimentation, Amenée d'air, Sortie d'air par hotte ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /3

19 Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Rapport de constat de l état des installations électriques des immeubles à usage d habitation. Dossier n 10/ADI/0853/CHP/SAVARIRADJOU établi le : 06/10/2010 valable jusqu au : 05/10/2013 OBJET DE LA MISSION : La présente mission consiste à établir un état de l installation électrique, en vue d évaluer les risques pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes. (Application de l'article L du code de la construction et de l'habitation) En aucun cas, il ne s agit d un contrôle de conformité de l installation vis-à-vis de la réglementation en vigueur. Norme méthodologique employée : AFNOR XP C A. - Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Adresse : 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Désignation et situation du ou des lots de copropriété : Bat. 8; Etage 4 Périmètre de repérage : Ensemble des parties privatives Type de bâtiment : appartement Année de construction du bien : 1965 Année de l installation : 1965 Distributeur : EDF Installation sous tension : OUI N Compteur S N lots Appt. 69 Cave 75 Box 207 ELECTRICITE 2008 ADI B. - Désignation du client Nom et prénom: Adresse : M & Mme SAVARIRADJOU 8 rue Albert Camus Les Clayes-sous-Bois Si le client n'est pas le donneur d'ordre : Qualité du donneur d'ordre (sur déclaration de l'intéressé) : Nom et prénom: Agence ADI Promotion Adresse : 8 rue Henri Prou Les Clayes-sous-Bois C. - Désignation de l'opérateur de diagnostic Identité de l'opérateur de diagnostic : Nom et prénom: PAULIN Christian Raison sociale de l'entreprise : ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl Adresse : 48 rue des Saules, PLAISIR Numéro SIRET : Compagnie d'assurance : De Clarens / AXA Numéro de police : Date de validité : 31/12/2008 Certification de compétence Délivrée par : Bureau Veritas Valable jusqu au : 25/04/2013 Détail de la mission : Date du repérage : 06/10/2010 Durée du repérage : 01h20 ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /7

20 Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation D. Synthèse de l état de l installation intérieure d électricité Dans le cas d un logement dans un immeuble collectif d habitation, le diagnostic de l'installation intérieure d'électricité ne préjuge pas : - de l'existence d'une installation de mise à la terre située dans les parties communes de l immeuble collectif d'habitation (prise de terre, conducteur de terre, liaison équipotentielle principale, conducteur principal de protection et sa dérivation dans le logement) ; - de l adéquation entre la valeur de la résistance de la prise de terre et le courant différentiel-résiduel assigné sensibilité) du ou des dispositifs différentiels ; - de l état de la partie d installation électrique située dans les parties alimentant les appareils d utilisation placés dans la partie privative, ni de l existence de l ensemble des mesures de protection contre les contacts indirects et surintensités appropriées. L'installation intérieure d'électricité ne comporte aucune anomalie. L'installation intérieure d'électricité comporte une ou des anomalies pour laquelle ou lesquelles il est vivement recommandé d agir afin d éliminer les dangers qu elle(s) présente(nt). Les anomalies constatées concernent : L appareil général de commande et de protection et de son accessibilité. La protéction différentielle à l origine de l installation éléctrique et de sa sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre. La prise de terre et l installation de mise à la terre. La protection contre les surintensités adaptée à la section des conducteurs, sur chaque circuit. La liaison équipotentielle dans les locaux contenant une baignoire ou une douche. Les règles liées aux zones dans les locaux contenant une baignoire ou une douche. Des matériels éléctriques présentent des risques de contacts direct. Des matériels électriques vétustes, inadaptés à l usage. Des conducteurs non protégés mécaniquement. Des appareils d utilisation situés dans les parties communes et alimentés depuis la partie privative ou des appareils d utilisation situés dans la partie privative et alimentés depuis les parties communes. La piscine privée Autres (Prises à obturateur / Différentiel 30 ma sur l ensemble de l installation éléctrique) ELECTRICITE 2008 ADI L'installation intérieure d'électricité n'était pas alimentée lors du diagnostic. Les vérifications de fonctionnement des dispositifs de protection à courant différentiel résiduel n'ont pu être effectuées. Constatations diverses: Au vu du présent diagnostic, Il est recommandé : (voir photos) - de protéger les conducteurs/dispositifs de connexions par des conduits/boitiers (cuisine hotte, WC luminaire), - de remplacer les «douilles de chantier» (WC luminaire), - de remplacer l appareillage vétuste (Box). le tout par un électricien qualifié. Remarque : - cave : présence d appareillage vétuste et détérioré, mais non alimenté. - box : alimenté depuis les parties communes non protégées par une protection différentielle ASSISTANCE DIAG IMMO Sarl RC Pro De Clarens / AXA n /7

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 02249-AGRASC-10-13 AFNOR XP C 16-600

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE Date de la mission

Plus en détail

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE 250 834 RCS Limoges31/12/2013XFR 0050627LI et XFR0048625FI09A BATIMENT C 1 AVENUE NEIL ARMSTRONG 33700 MERIGNAC Tel : Fax : A ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 15/0205/MOR AFNOR XP C 16-600 (février

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE En application de l arrêté du 4 avril 2011 et de la norme XP C16-600 Réf dossier n 100512.4204 A Désignation du ou des immeubles bâti(s) LOCALISATION DU

Plus en détail

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free. VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION DIAGNOSTIC DE L ETAT DES INSTALLATIONS INTERIEURES D ELECTRICITE DES IMMEUBLES A USAGE D HABITATION Conformément au Code de la Construction et de l Habitation : articlel134, la LOI n 2006-872 du 13 juillet

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI

DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI 5 8 6 3 ASSISTANCE DIAG IMMO Documents qui doivent être établis dans les conditions prévues à l'article L. 271-6 du code de la construction et de l'habitation TEMOINDOSSIER : HABITATION VENTE Immeuble

Plus en détail

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur

levenok.com Identification du lot sur le document four ni par le demandeur levenok.com Architectes D.P.L.G. RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE des matériaux et produits contenant de l'amiante pour l'établissement du constat établi à l'occasion de la vente d'un immeuble bâti REFERENCES

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure de Gaz

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure de Gaz Rapport de l Etat de l Installation Intérieure de Gaz Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : AFNOR NF P 45-500 09 h 00 01 h 45 La présente

Plus en détail

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ

ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ SARL CLAUDE MOREAU 401 rue de Bordeaux 16000 ANGOULEME Tél. : 05 45 94 10 94 - Fax : 05 45 94 66 57 http://www.claude-moreau-diagnostic.com ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE DE GAZ Date de la mission :

Plus en détail

État des RISQUES Naturels et Technologiques

État des RISQUES Naturels et Technologiques État des RISQUES Naturels et Technologiques Pays Basque : Résidence PHAROS 7 Bis, Rue du Pont de l Aveugle 64600 ANGLET Tél : 05.59.52.20.93 Fax : 05.59.42.05.65 Page 1 / 10 Art. L. 125-5 I du Code de

Plus en détail

Dominique Marié diagnostics immobilier

Dominique Marié diagnostics immobilier Dominique Marié diagnostics immobilier RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE ETABLI A L OCCASION DE LA VENTE D UN IMMEUBLE BATI N 2012-09-014RINGUET Art. R 1334-14

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES Réf dossier n 11-0032 En application de l article 18 de l ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 Adresse du bien : Ducharmoy 97120 ST CLAUDE Donneur d ordre TRESOR PUBLIC

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE Section 2 : Exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Sous-section 1 : Immeubles construits avant le 1er janvier 1980 Article R1334-14 : Les articles de la présente sous-section

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER. Cursus complet théorique et pratique DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Cursus complet théorique et pratique Durée : 6 semaines, soit 30 jours de formation : 210 heures Nature de la formation : théorique et pratique Horaires : de 09h00-12h00 / 13h00-17h00

Plus en détail

Diagnostic Immobilier

Diagnostic Immobilier Diagnostic Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : 14/IMO/41052/DPI 04/09/2014 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département :... Drôme Adresse :... 7 Avenue

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ SCP Olivier CAZAUX Géomètre Expert Inscription au tableau de l'ordre sous le n 2007A10 0001 Lotissement VRD Projets d'urbanisme et d'aménagement de zone Copropriété Diagnostics immobiliers - Expertise

Plus en détail

Résumé de l expertise n RA/13/04/0097/COPPOLA

Résumé de l expertise n RA/13/04/0097/COPPOLA Résumé de l expertise n RA/13/04/0097/COPPOLA Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet. Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAU ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT DEMOLITION Code de la Santé Publique Chapitre IV section 2 articles R1334-14 à R1334-29 et annexe 13-9 Code de la Santé

Plus en détail

Le diagnostic électrique obligatoire

Le diagnostic électrique obligatoire Tout ce qu il faut savoir sur le nouveau dispositif Le diagnostic électrique obligatoire e quoi s agit-il? À quoi sert-il? Que faire en cas d anomalie? Explications Vous envisagez de vendre ou d acquérir

Plus en détail

Etat des Risques Naturels et Technologiques

Etat des Risques Naturels et Technologiques Etat des Risques Naturels et Technologiques Articles L 125-5 et R 125-26 du code de l environnement 1. Cet état des risques est établi sur la base des informations mises à disposition par arrêté préfectoral

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Propriétaire : Dossier n 12040620 Date : 18/06/2012 CONSEIL GÉNÉRAL / TRÉSORERIE GÉNÉRALE DE L'YONNE AGENDA DIAGNOSTICS 7 place de l Arquebuse 13 rue Passerat 89000 AUXERRE 10000 TROYES Tel : 03 86 72

Plus en détail

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines :

Diagnostic Gaz. Objectifs. Formation. Programme. Sessions 2014 Contactez-nous. Méthode pédagogique. Application du diagnostic selon les domaines : Diagnostic Gaz Application du diagnostic selon les domaines : Tuyauteries fixes Organe de coupure supplémentaire GPL en récipient Robinet de commande d appareil Les lyres GPL Volume, Ouvrant Ventilation

Plus en détail

Résumé de l expertise n ICI1491/NAB

Résumé de l expertise n ICI1491/NAB Résumé de l expertise n ICI1491/NAB Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet. Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Adresse

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Dossier n 2011-02-120 Date : 21/02/2011 Propriétaire : STE BPM IMMOBILIER MR Patrick BEAUCHAMP SARL CERTIFICATIONS LUCOISES QUARTIER TAURELLES 83340 LE CANNET DES MAURES Tel : 04.94.609.295 - Fax : 04.94.734.050

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : 14/03/201411558 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département :...Haute-Garonne Adresse :...23 AVENUE

Plus en détail

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 En tant que propriétaire de votre bâtiment (qu il soit à usage commercial, professionnel ou d habitation collective), vous devez, par l intermédiaire

Plus en détail

Diagnostics obligatoires Pratique

Diagnostics obligatoires Pratique Diagnostics obligatoires Pratique Mesurage Carrez Les propriétaires de lots de copropriété (hors cave, garage, emplacement de stationnement, ni lot ou fraction de lot d'une superficie inférieure à 8m²

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : 2110195_220411 22/04/2011 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département :... Charente-Maritime Adresse

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

Le Diagnostic électrique Obligatoire, c est simple quand on nous guide!

Le Diagnostic électrique Obligatoire, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat sûr Vous envisagez de vendre ou d acquérir un logement? Le Diagnostic électrique Obligatoire, c est simple quand on nous guide! Le Diagnostic électrique Obligatoire Le risque électrique

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI

DOSSIER DE DIAGNOSTICS IMMOBILIERS 2008 ADI 3 ASSISTANCE DIAG IMMO Documents qui doivent être établis dans les conditions prévues à l'article L. 271-6 du code de la construction et de l'habitation TEMOINDOSSIER : AMIANTE AVANT DEMOLITION Immeuble

Plus en détail

Nous vous prions de bien vouloir trouver nos diagnostics et contrôles tels que définis ci-après : Métrage Exposition au plomb (CREP)

Nous vous prions de bien vouloir trouver nos diagnostics et contrôles tels que définis ci-après : Métrage Exposition au plomb (CREP) SCP BILLY BOUCHOUCHA SIGNORET-ROUQUETTE 6 Rue Edouard Millaud, 13150 TARASCON Nîmes, le Nos références : 142984 Vos références : 029104 Objet : Dossier de diagnostic technique Mes chers Maîtres, Nous vous

Plus en détail

Certificat de surface privative

Certificat de surface privative Certificat de surface privative Numéro de dossier : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 14/IMO/0649/DRO 28 / 04 / 2014 9h00 03h00 La présente mission consiste à établir la superficie

Plus en détail

VILLA N B11-2 pièces duplex

VILLA N B11-2 pièces duplex Vallon Sapin Sapin Olivier Fil d'eau le 25/04/97 Orme Fil d'eau le 25/04/97 01 Fil d'eau le 4/03/96 Rue Yves Brayer - MANDELIEU LA NAPOULE Terrasse 4,31 Jardin REZ DE CHAUSSEE 5,40 Séjour Cuisine SdB CE

Plus en détail

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013

LES DIAGNOSTICS IMMOBILIERS - 2013 Mail : planning-immodiag@gmail.com LES S S - 2013 LES S S - 2013 VENTE Le DPE : Diagnostic de Performance Energétique Amiante Termites Electricité Gaz L ERNT : Etat des Risques Naturels et Technologiques

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL Acheter ou vendre un logement QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL V ous achetez ou vous vendez un logement : plusieurs diagnostics, constats ou états, réunis prochainement dans

Plus en détail

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment)

Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) FORMATION TECHNICIEN EN DIAGNOSTICS IMMOBILIERS Programme détaillé de la formation AVEC PRE REQUIS ( Bac+2 bâtiment ou 3ans d expérience dans les techniques du bâtiment) Tél : 06 01 744 2 33 http:/ /www.

Plus en détail

Résumé de l expertise n 4840_DEPRE

Résumé de l expertise n 4840_DEPRE Résumé de l expertise n 4840_DEPRE Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet. Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Adresse

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : 14/1503/DIAG/35000 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département :... Ille-et-Vilaine Adresse :... 25

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Réf. : BDI02-120155D Page : 1 DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE PROPRIÉTAIRE : ADRESSE DU BIEN : Monsieur Marc SOLFRINI 8 rue Lamartine 54135 MEXY AMIANTE Effectué CREP ERNT ELECTRICITE

Plus en détail

TERMITES ELECTRICITE AMIANTE PERFORMANCE ENERGETIQUE. Mission n 7023333 MISSION PROPRIETAIRE MANDATAIRE

TERMITES ELECTRICITE AMIANTE PERFORMANCE ENERGETIQUE. Mission n 7023333 MISSION PROPRIETAIRE MANDATAIRE articles L271.4 à L 271.6 du code la construction et de l habitation Seuls les rapports de diagnostics demandés par le vendeur ou un mandataire figurent dans le présent dossier. L existence et le contenu

Plus en détail

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES

DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES Fiche pratique DIAGNOSTICS : LES PRINCIPAUX TEXTES APPLICABLES DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE - ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 : mise en place du dossier de diagnostic technique - décret n 2006-1114

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE DIAGNOSTIC ELECTRIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL

QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL Acheter ou vendre un logement QUELS DIAGNOSTICS? Avant de vous engager, consultez votre ADIL V ous achetez ou vous vendez un logement : plusieurs diagnostics, constats ou états, réunis dans un dossier

Plus en détail

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire

Sommaire. Références 138. 8 Le diagnostic gaz - Sommaire. Le diagnostic gaz - Sommaire Sommaire Chapitre 1. Qu est-ce qu une installation gaz? 10 Généralités 11 1.1 Comment ça marche? 12 1.2 Définitions 14 1.3 Les appareils 19 Chapitre 2. Les tuyauteries fixes 28 Généralités 29 2.1 Tuyauteries

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation crue torrentielle mouvements de terrain X Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Amiante : risques, prévention et formation

Amiante : risques, prévention et formation Entreprises artisanales de plomberie-chauffage Amiante : risques, prévention et formation L amiante c est quoi? L amiante est un matériau : Naturel Minéral Fibreux Utilisé massivement pendant plus de 130

Plus en détail

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept.

Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. Tableau d'information sur les diagnostics immobiliers publié le 7 août 2012 19:59 par Christophe RONCHETTI [ mis à jour : 21 sept. 2012 14:45 ] 1 - Les diagnostics immobiliers obligatoires pour une vente

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : 34310/1026720LW Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département : 34310 Commune : CAPESTANG Adresse :

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Commande n 3505 Date de réalisation : 23 septembre 2011 (Valable 6 mois) Mode COMMANDE

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Réf. : LEV05-120841D Page : 1 DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE PROPRIÉTAIRE : ORNE HABITAT ADRESSE DU BIEN : 10D/24 Rue Schalk de la Faverie 61700 DOMFRONT AMIANTE Effectué CREP

Plus en détail

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III

Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Formation diagnostiqueur immobilier Préparation au titre de Diagnostiqueur Immobilier, niveau III Etre capable de réaliser les diagnostics techniques : Amiante, plomb, termites, gaz, performance énergétique,

Plus en détail

Dossier de Diagnostics Immobiliers

Dossier de Diagnostics Immobiliers Dossier de Diagnostics Immobiliers Numéro de dossier : Date du repérage : 07/IMO/0000/SDE 23/07/2007 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département : 92500 Commune : Rueil

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE CABINET IM'EXPERT 12 rue Augustin Gignoux 82400 VALENCE D'AGEN Tel : 05 63 95 64 68 - Fax : 09 70 60 16 41 Port : 06 77 13 99 32 expert.im@wanadoo.fr Dossier n 14-01050 Date : 04/02/2014 Propriétaire :

Plus en détail

DA - PP DIAGNOSTIC AMIANTE - PARTIES PRIVATIVES

DA - PP DIAGNOSTIC AMIANTE - PARTIES PRIVATIVES ETABLI EN REFERENCE A LA NORME NFX 46020 Décret n 2011-629 du 3 juin 2011 article R.1334-29-4 du code de la santé publique DA - PP DIAGNOSTIC AMIANTE - PARTIES PRIVATIVES La présente mission consiste à

Plus en détail

Etat des risques naturels et technologiques

Etat des risques naturels et technologiques Etat des risques naturels et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. REFERENCES N dossier : 00001072 N client : 00043 Date : 08/12/2010 (Valable 6 mois)

Plus en détail

L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs

L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs DIRECTION GÉNÉRALE DE LA PRÉVENTION DES RISQUES L information des acquéreurs et des locataires sur les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 13/ABCD/145 Réalisé par SARL ABCD Diagnostics Date de réalisation

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail

Les obligations du vendeur

Les obligations du vendeur Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

Propriétaire Rapport n 123.2345.01. Diagnostic Amiante EXPERTISE AVANT TRAVAUX Juin 2012. EPIQR Rénovation Sàrl EPFL, PSE-C 1015 Lausanne

Propriétaire Rapport n 123.2345.01. Diagnostic Amiante EXPERTISE AVANT TRAVAUX Juin 2012. EPIQR Rénovation Sàrl EPFL, PSE-C 1015 Lausanne Propriétaire Rapport n 123.2345.01 Avec amiante, avec échantillon Bâtiment D 2345 Commune 123.2345 Diagnostic Amiante EXPERTISE AVANT TRAVAUX Juin 2012 EPIQR Rénovation Sàrl EPFL, PSE-C 1015 Lausanne Rapport

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l éducation nationale L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors de leur activité

Plus en détail

Résumé de l expertise n 2013.04.16.4787.DESJOMONIERES.TAR

Résumé de l expertise n 2013.04.16.4787.DESJOMONIERES.TAR Résumé de l expertise n 2013.04.16.4787.DESJOMONIERES.TAR Cette page de synthèse ne peut être utilisée indépendamment du rapport d expertise complet. Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES

DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES Réf dossier n 15-0012-3 En application de l article 18 de l ordonnance n 2005-655 du 8 juin 2005 Type de bien : Bureaux Adresse du bien : Quai Ferdinand de Lesseps 97110

Plus en détail

Rapport de l état relatif à la présence termites dans le bâtiment

Rapport de l état relatif à la présence termites dans le bâtiment Rapport de l état relatif à la présence termites dans le bâtiment Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 13/312 AFNOR NF P 03-201 28/04/2015

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Dossier n 10-11-10 07773 Date : 11/11/2010 Propriétaire : Représenté par Mme Leprévost MINISTERE DE LA CULTURE - DRAC IDF Cabinet Agenda Le Pégase 2, boulevard de la Libération 93284 SAINT - DENIS CEDEX

Plus en détail

DISTOTABLET Copyright ArpAsoft

DISTOTABLET Copyright ArpAsoft RAPPORT DE L ETAT PARASITAIRE Loi TERMITE du 8 juin 1999 - DECRET n 2000-613 Arrêté du 10 août 2000 En conformité avec la Norme AFNOR NF P 03-200. Situation de l immeuble 12, rue Jules Verne 44000 Nantes

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 15/IMO/0204 Date de réalisation : 16 avril 2015 (Valable 6 mois)

Plus en détail

Pour un habitat sûr. Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat sûr. Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat sûr Assurer la sécurité de son installation électrique, c est simple quand on nous guide! Bien connaître la réglementation Votre installation électrique doit être à la norme Qu est-ce qu

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014 Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Sommaire Domaine Sécurité et sanitaire Mise en sécurité des

Plus en détail

Amiante. On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention

Amiante. On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention Amiante On se protège! Aide-mémoire sur les dangers d exposition à l amiante et sur les mesures de prévention Le Québec est un important producteur et exportateur d amiante, un minerai reconnu pour ses

Plus en détail

INFORMATION AGENCE JEUDI 25 SEPTEMBRE 2008

INFORMATION AGENCE JEUDI 25 SEPTEMBRE 2008 INFORMATION AGENCE JEUDI 25 SEPTEMBRE 2008 2/14 Société créée en novembre 2005, nous vous offrons un partenariat qui propose à la fois Services et Support à tous nos Interlocuteurs durant leurs transactions

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE?

O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? 1 O r g a n i s a t e u r s COMMENT ÇA MARCHE? www.experurba.fr 1 2 Attention 2! 12 November 2013 En parties communes : c est obligatoire! 1. Dossier technique amiante (DTA) 2. Constat de Risque d'exposition

Plus en détail

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre?

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinée de la prévention AMIANTE Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinées de la prévention 2015 Programme Les conséquences pour la santé Quelques

Plus en détail

1. IMMEUBLE BÂTI VISITÉ 2. CONCLUSIONS 3. DÉSIGNATION DE L'OPÉRATEUR DE DIAGNOSTIC

1. IMMEUBLE BÂTI VISITÉ 2. CONCLUSIONS 3. DÉSIGNATION DE L'OPÉRATEUR DE DIAGNOSTIC RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L'AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX Code du travail Décret n 2011-629 du 3 juin 2011. Norme NF X 46-020 de décembre 2008 : «Repérage

Plus en détail

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr

Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement. www.developpement-durable.gouv.fr L information des acquéreurs et des Locataires sur Les risques naturels et technologiques majeurs Renseignements utiles à l état des risques et à la déclaration de sinistre Ministère de l'écologie, du

Plus en détail

Modèle de rapport de visite de l'état de l'installation intérieure de gaz

Modèle de rapport de visite de l'état de l'installation intérieure de gaz Modèle de rapport de visite de l'état de l'installation intérieure de gaz Le rapport établi par l'opérateur de diagnostic doit comporter au minimum les informations ci-après. A. - Désignation du ou des

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : TPC2/14/1889/GSD 24/07/2014 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département :... Manche Adresse :... lieudit

Plus en détail

Diagnostic immobilier. Mérule : le diagnostic préalable sécurise la transaction

Diagnostic immobilier. Mérule : le diagnostic préalable sécurise la transaction Diagnostic immobilier Mérule : le diagnostic préalable sécurise la transaction Les infestations de mérules occasionnent d'importants désagréments aux propriétaires d'immeubles. Dans plusieurs départements,

Plus en détail

Repérage de matériaux et produits contenant de l amiante

Repérage de matériaux et produits contenant de l amiante JOURNEE DE RENCONTRE Conférence PROTEC du 6 octobre 2010 Repérage de matériaux et produits contenant de l amiante Intervenant : M. Daniel BISSON Cabinet CDB 15, rue Ernest Renan 92130 ISSY LES MOULINEAUX

Plus en détail

AMIANTE Page 1 sur 5 GENERALITES SERPENTINE AMPHIBOLE EFFET SUR LA SANTE ASPECT JURIDIQUE

AMIANTE Page 1 sur 5 GENERALITES SERPENTINE AMPHIBOLE EFFET SUR LA SANTE ASPECT JURIDIQUE AMIANTE Page 1 sur 5 GENERALITES L amiante, du grec amiantos (incorruptible) est une roche naturelle métamorphique. Son utilisation est déjà connue à l antiquité. Le nombre de matériaux naturel en contenant

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

«QUELLE EXPERTISE IMMOBILIERE REALISER?»

«QUELLE EXPERTISE IMMOBILIERE REALISER?» Mercure 1-582 Date de mise à jour : 5 avril 2007 v.2 s réglementaires r et durée e de validité des expertises «QUELLE EXPERTISE IMMOBILIERE REALISER?» Objectif du guide : «Ce guide a pour vocation de présenter

Plus en détail

Livre blanc. Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com

Livre blanc. Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com Livre blanc Copropriétés & diagnostics immobiliers, quoi de nouveau? www.diagamter.com 2-12 Syndics de copropriété, marchands de bien, investisseurs, propriétaires... vous gérez, vous vendez ou vous louez

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Réf. : IDE02-130217D Page : 1 DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE PROPRIÉTAIRE : Monsieur et Madame ROUSSEL ADRESSE DU BIEN : 6 Avenue des Forsythias - Domaine de Witley 62520 LE TOUQUET

Plus en détail

Le Directeur de Cabinet, Michel CADOT

Le Directeur de Cabinet, Michel CADOT MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DE LA RURALITE Direction générale de l administration Sous-direction de la logistique et du patrimoine Bureau du patrimoine immobilier Adresse

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Roundcube Webmail :: Fwd: Dossier de diagnostic numéro 14/Poste1/1063/SBE con...

Roundcube Webmail :: Fwd: Dossier de diagnostic numéro 14/Poste1/1063/SBE con... Roundcube Webmail :: Fwd: Dossier de diagnostic numéro 14/Poste1/1063/SBE con... http://172.16.1.254/roundcube/?_task=mail&_action=print&_uid=1935&_mbox=inb... Page 1 sur 3 04/11/2014 Objet De À Fwd: Dossier

Plus en détail

DIAGNOSTICS TECHNIQUES IMMOBILIERS

DIAGNOSTICS TECHNIQUES IMMOBILIERS Références réglementaires : Ordonnance 2005-0655 du 8 juin 2005 Article 46 de la loi du 10 juillet 1965 Articles 4-1 à 4-3 du décret n 67-223 du 17 mars 1967 CERTIFICAT DE SUPERFICIE PRIVATIVE «LOI CARREZ»

Plus en détail

Cabinet de Diagnostics Immobiliers Expertises et diagnostics techniques immobiliers

Cabinet de Diagnostics Immobiliers Expertises et diagnostics techniques immobiliers Cabinet de Diagnostics Immobiliers Expertises et diagnostics techniques immobiliers Dossier n 284 DOSSIER DE DIAGNOSTICS TECHNIQUES Etat parasitaire Métré Carrez Repérage amiante Performance énergétique

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail