L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008"

Transcription

1 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN P E R S P E C T I V E STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008

2 Aucun élément du contenu du présent document ne peut être utilisé, reproduit ou transmis, en totalité ou en partie, sous quelque forme ou par quel moyen que ce soit, sans l autorisation écrite de L'Observatoire de l administration publique ENAP. Pour solliciter cette permission ou pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez vous adresser à Diffusion autorisée par Les Publications du Québec. Certaines données présentées dans ce document sont issues de Statistique Canada par extraction de la banque de données ESTAT, sousproduit de CANSIM. La publication dans ce site des séries chronologiques de CANSIM est partielle et l équipe de recherche y a apporté une plus-value par le calcul d indicateurs. Pour en savoir plus, visitez Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2008 ISBN (PDF) L'Observatoire de l administration publique-enap, 2008

3 1 PROFIL DE LA DETTE DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN Depuis la réforme comptable entrée en vigueur lors du budget présenté en mars 2008, la notion de «dette brute» est à utiliser de préférence à celle de «dette totale». La dette brute «représente essentiellement la dette totale 1 élargie pour inclure la dette des organismes qui effectuent des prêts aux entités des réseaux de la santé et de l éducation, soit Financement-Québec et la Corporation d hébergement du Québec, et tenir compte du reclassement de la dette de la Société québécoise d assainissement des eaux et du passif net au titre des avantages sociaux futurs.» 2 Structure de la dette du gouvernement du Québec (en M$), au 31 mars 2007 Dette directe Passif net au titre des régimes de retraite et des avantages sociaux Dette brute Fonds des générations Les deux-tiers de la dette brute sont constitués des déficits cumulés, c est-à-dire des déficits engendrés à l issue de plusieurs années financières. La dette brute est un concept s appliquant seulement au gouvernement. En conséquence, les dettes des municipalités et des entreprises du gouvernement ne sont pas prises en compte par ce concept mais plutôt par celui de «dette du secteur public» (voir tableau page 5). Déficits cumulés Immobilisations Actifs financiers Dette nette Par ailleurs, pour mesurer avec exhaustivité le phénomène de l endettement public au Québec, il faudrait également ajouter la part de la dette du gouvernement fédéral incombant au Québec en proportion de sa population, soit environ 109,3 G$ en *, aux dettes du gouvernement, des réseaux, des municipalités et des entreprises du gouvernement. D'après le ministère des Finances, Québec, Plan budgétaire , p. D5 et s. et Comptes publics , vol. 1, p. 55. * Selon le Ministère des Finances du Canada dans son budget , la dette fédérale était en de 467,3 G$ et le Québec représentait alors 23,4% de la population canadienne. 1 C'est-à-dire, la dette émise sur les marchés financiers par le gouvernement et les entités consolidées ligne à ligne à laquelle on ajoute le passif net au titre des régimes de retraite des employés des secteurs public et parapublic et l on soustrait le solde du Fonds des générations. 2 Ministère des Finances du Québec, Plan budgétaire , p. D1. S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 2

4 2 ÉVOLUTION DE LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC DEPUIS LE DÉBUT DES ANNÉES Dette totale et dette nette (en pourcentage du PIB) du gouvernement du Québec, Dette totale Dette nette Sources : Ministère des Finances du Québec, Comptes publics et Statistique Canada, ESTAT, Tableau au 7 juillet Comme le montre le graphique ci-dessus, le taux d endettement a continuellement crû au cours des années 1980 et Cette croissance est principalement imputable aux déficits cumulés réalisés au cours de ces deux décennies. Entre 1970 et 1999, le solde budgétaire du gouvernement du Québec a été, année après année, négatif. Il s est particulièrement creusé entre et Conséquemment, en , plus des trois quarts de la dette totale sont le fruit des déficits cumulés. La réforme de la comptabilité publique de 2008 a eu par ailleurs pour effet de réduire l écart entre la dette totale et la dette nette. Malgré l atteinte du déficit zéro en , la dette totale du Québec a continué d augmenter entre et à un rythme annuel moyen de + 2,8 %, rythme qui demeurait toutefois inférieur au taux de croissance annuel de l économie qui, selon Statistique Canada, a été de + 4,1 % en 2000 et La réforme comptable de 2008, en créant le concept de dette brute au sein de laquelle sont imputées les dettes des réseaux de l éducation et de ceux de la santé et des services sociaux ainsi que les dettes de certains organismes gouvernementaux, a eu pour conséquence le ralentissement de la croissance de la dette totale et de la dette nette entre l année et l année S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 3

5 Depuis la réforme comptable de l année , qui a réintroduit dans la comptabilité gouvernementale l amortissement des immobilisations acquises par le gouvernement, la dette nette est composée de l amortissement des immobilisations et des déficits cumulés. Ces nouvelles normes comptables permettent au gouvernement d annoncer d importants investissements qui affectent marginalement l équilibre budgétaire de l année d acquisition, mais qui accroissent la dette nette par le truchement des immobilisations. L atteinte de l équilibre budgétaire par le gouvernement n est donc plus une condition suffisante pour assurer que la dette publique nette ne s accroisse pas. Conséquemment, dans le tableau ci-dessous, celles les séries antérieures à sont complètes. Dette totale et dette nette du gouvernement du Québec (en M$), Année (au 31 mars) Dette totale (1) Dette nette Immobilisations Déficits cumulés Emprunts effectués par anticipation (2) (1) + (2) * NA NA Sources: Ministère des Finances du Québec (2004), Sommaire des opérations financières consolidées, et Comptes publics , vol. 1, p. 40 et Comptes publics , p. 45, 46 et 55. * En , les 2684 M$ d'emprunts effectués par anticipation sont comptabilisés dans la dette nette (op. cit., p. 32). Note: À partir de , les données des opérations financières consolidées excluent les emprunts effectués par anticipation qui s'élèvent à 2831 M$ pour l'année , 506 M$ en , 1475 M$ en , 1154 M$ en , 4132 M$ en , 1848 M$ en et 2661 M$ en NA: non applicable. S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 4

6 Pour mesurer le niveau d endettement de l ensemble du secteur public québécois, la notion de la dette à long terme est utilisée dans le plan budgétaire du gouvernement du Québec de Elle comprend la dette totale du gouvernement et les dettes des réseaux de l éducation, de la santé et des services sociaux, d Hydro-Québec, des autres entreprises du gouvernement et des structures municipales. Une bonne partie de la dette à long terme a servi à financer les infrastructures publiques comme les routes, les hôpitaux, les écoles et les barrages hydroélectriques. Les données du tableau ci-dessous montrent que la dette à long terme croît régulièrement en valeur nominale depuis Toutefois, son poids dans l économie diminue en raison de la croissance plus forte de la production du Québec. On remarque également que la croissance de la dette à long terme du secteur public est essentiellement le fait de la croissance de la dette du gouvernement. La réforme comptable de 2008, en imputant une grande partie des dettes des réseaux au gouvernement, a encore fait croître la part de la dette du gouvernement dans la dette à long terme du secteur public. Dette à long terme du secteur public québécois en M$ et en pourcentage du PIB Entités publiques * Gouvernement Réseaux Hydro-Québec Autres entreprises du gouvernement Municipalités et organismes municipaux Total En pourcentage du PIB 77,2 76,0 73,2 72,1 69,5 68,1 67,8 68,6 Source: Ministère des Finances du Québec, Plan budgétaire , p. 23 et Plan budgétaire , p. D.13. * Données découlant de la réforme comptable de S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 5

7 3 COMPARAISON INTERPROVINCIALE Comme le montre le graphique suivant, la dette nette du gouvernement provincial représentait 43,7 % du PIB au Québec au 31 mars 2007, soit le second niveau d'endettement le plus élevé au Canada après Terre-Neuve-et-Labrador 3. L'Alberta n'a plus de dette grâce, en partie, à la contribution de l exploitation de ses réserves de pétrole et de gaz au Trésor public ,7 Dette nette des gouvernements provinciaux (en pourcentage du PIB), Provinces, Canada, , ,5 26,0 25,3 23,2 15,9 12, ,2 D'après Ministère des Finances du Québec, Plan budgétaire , p. D D'après Ministère des Finances du Québec, Plan budgétaire , p. D.15. S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 6

8 Sur la période , la dette nette des administrations provinciales et locales au Québec a toujours été deux fois supérieure à celle de la moyenne des administrations provinciales et locales au Canada Dette nette des administrations provinciales et locales (en pourcentage du PIB), Québec, Ontario, Canada, Québec Ontario Canada Source : Statistique Canada, ESTAT, Tableaux et au 8 juillet Service de la dette des administrations provinciales et locales, Québec, Ontario, Colombie-Britannique, Canada, Au Québec, le poids du service de la dette dans le PIB a baissé d un point et demi de pourcen-tage entre 1996 et 2006, passant de 4,04 % à 2,45 %. Toutefois, entre 1989 et 2006, l administration provinciale et les administra-tions locales québécoises ont dépensé une part continûment supérieure à la part dans le PIB du service de la dette de l ensem-ble des administrations provincia-les et locales au Canada (0,46 point de PIB de plus en moyenne). % PIB 4,5 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 Qc Ont. C.-B. CAN Sources : Statistique Canada, ESTAT, Tableau et Tableau au au 8 juillet S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 7

9 Bibliographie INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC, Tableau statistique canadien. Les comparaisons interprovinciales, MONTMARQUETTE, Claude et Marcelin JOANIS (2005). La problématique de la dette publique au Québec : causes, conséquences, solutions, CIRANO. GODBOUT, Luc (2006). Agir maintenant pour le Québec de demain. Des réflexions pour passer des manifestes aux actes. Presses de l Université Laval, 253 p. VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU QUÉBEC, Rapport spécial à l Assemblée nationale concernant la vérification des états financiers consolidés du gouvernement du Québec pour l année financière terminée le 31 mars 2006, 53 p. GILL, Louis, (2006), Rembourser la dette publique : la pire des hypothèses, Chaire d'études socio-économiques de l'uqam, 117 p. S TRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT 8

La dette. du gouvernement du Québec

La dette. du gouvernement du Québec La dette du gouvernement du Québec La dette du gouvernement du Québec Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec Décembre 2007 ISBN 978-2-550-51547-0 (Imprimé) ISBN 978-2-550-51548-7 (PDF)

Plus en détail

L heure juste sur la dette du gouvernement du Québec. Auteurs Jonathan Deslauriers Robert Gagné Jonathan Paré

L heure juste sur la dette du gouvernement du Québec. Auteurs Jonathan Deslauriers Robert Gagné Jonathan Paré Créé en 2009, le Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal mène une double mission. Il se consacre d abord à la recherche sur la productivité et la prospérité en ayant comme principaux

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION?

A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? L épargne, la fiscalité et les régimes de retraite Congrès 2012 de l ASDEQ, Session 1, conférence 3, A-T-ON DES ATTENTES IRRÉALISTES POUR NOS RÉGIMES PRIVÉS ET PUBLICS DE PENSION? Jean-Pierre Aubry, fellow

Plus en détail

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 Le point sur la situation économique et financière du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés Volume 1 États financiers consolidés Comptes publics pour l exercice terminé Impression Autorisée par l Assemblée législative Fredericton, (N.-B.) Volume 1 États financiers consolidés Comptes publics pour

Plus en détail

Pour information seulement

Pour information seulement Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU) Information financière des universités et collèges 2013-2014 Nom de l'université (ou collège) Adresse du préparateur Rue Ville Province

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Automne

LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Automne LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2013 Le point sur la situation économique et financière du québec Automne 2013 NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 États financiers du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG (5764) Bureau 1800 Télécopieur (613) 212-2896 150, rue Elgin Internet www.kpmg.ca

Plus en détail

Statistiques de finances publiques consolidées

Statistiques de finances publiques consolidées Statistiques de finances publiques consolidées Introduction Le concept de la consolidation est couramment utilisé dans le domaine de la comptabilité, tant dans le secteur privé que public. Définie simplement,

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale Journée d étude - Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances publiques Union des consommateurs, 21 octobre 2010. État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Guide du rapport financier 2014

Guide du rapport financier 2014 Guide du rapport financier 2014 Décembre 2014 Direction générale des finances municipales TABLE DES MATIÈRES Page INTRODUCTION... 3 1. ATTESTATION DU TRÉSORIER OU DU SECRÉTAIRE-TRÉSORIER (page S3)... 5

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

RAPPORT D'EXPERT SUR LE COÛT DE LA DETTE FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE

RAPPORT D'EXPERT SUR LE COÛT DE LA DETTE FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE A Demande R-3541 2004 RAPPORT D'EXPERT SUR LE COÛT DE LA DETTE FINANCIÈRE BANQUE NATIONALE LOUIS SIMARD ET PAUL-ANDRÉ PINSONNAULT Original: 2004-09-30 HQD-11, Document 8 Page 1 de 33 LE FINANCEMENT D

Plus en détail

Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque

Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves. Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Les études supérieures Se comparer aux meilleurs : le Québec face aux pays scandinaves Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Note de recherche novembre 2013 LA CHAIRE EN BREF La Chaire de recherche du Canada

Plus en détail

L heure juste sur la dette du Québec

L heure juste sur la dette du Québec L heure juste sur la dette du Québec Louis Gill mai 2010 2 Table des matières Introduction 1) La dette du gouvernement du Québec 1 La mesure la plus générale : la dette brute 2 Les composantes de la dette

Plus en détail

La problématique de la dette publique au Québec: causes, conséquences, solutions. Marcelin Joanis (CIRANO et University of Toronto)

La problématique de la dette publique au Québec: causes, conséquences, solutions. Marcelin Joanis (CIRANO et University of Toronto) cirano Allier savoir et dé cision Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations 2005RB-06 > Septembre 2005 La problématique de la dette publique au Québec: causes, conséquences, solutions

Plus en détail

ÉTAT DE LA DETTE DU QUÉBEC 2014

ÉTAT DE LA DETTE DU QUÉBEC 2014 ÉTAT DE LA DETTE DU QUÉBEC 2014 Institut de recherche et d informations socio-économiques Francis Fortier et Simon Tremblay-Pepin, chercheurs à l IRIS REMERCIEMENTS Les auteurs tiennent à remercier chaleureusement

Plus en détail

du groupe de travail sur la comptabilité du gouvernement

du groupe de travail sur la comptabilité du gouvernement RapPort du groupe de travail sur la comptabilité du gouvernement RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LA COMPTABILITÉ DU GOUVERNEMENT Rapport de Groupe de travail sur la comptabilité du gouvernement Dépôt

Plus en détail

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7

Demande R-3549-2004 RÉGIME DE RETRAITE. Original : 2004-09-27 HQT-7, Document 2.1 Page 1 de 7 RÉGIME DE RETRAITE Page de 0 0 Le Régime de retraite d Hydro-Québec est un régime de retraite contributif à prestations déterminées, de type fin de carrière. Ce régime est enregistré auprès de la Régie

Plus en détail

ÉTAT DE LA DETTE DU QUÉBEC 2014

ÉTAT DE LA DETTE DU QUÉBEC 2014 ÉTAT DE LA DETTE DU QUÉBEC 2014 Institut de recherche et d informations socio-économiques Francis Fortier Simon Tremblay-Pepin REMERCIEMENTS Les auteurs tiennent à remercier chaleureusement Louis Gill

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Situation financière Capacité d'investissement 2009-2013

Situation financière Capacité d'investissement 2009-2013 Amt für Gemeinden GemA Rue de Zaehringen 1, 1701 Fribourg T +41 26 305 22 42, F +41 26 305 22 44 scom@fr.ch, www.fr.ch/scom Situation financière Capacité d'investissement 2009-2013 1. Comptes de fonctionnement

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015

Revue financière. 2 e trimestre 2015. Le 5 août 2015 Revue financière 2 e trimestre 2015 Le 5 août 2015 AVERTISSEMENT Déclarations prospectives Certaines déclarations contenues dans cette présentation, incluant celles ayant trait aux résultats et au rendement

Plus en détail

Introduction au Projet de révision du périmètre comptable et à la consolidation

Introduction au Projet de révision du périmètre comptable et à la consolidation Introduction au Projet de révision du périmètre comptable et à la consolidation Groupe de travail sur le Projet de révision du périmètre comptable Ministère de l Éducation Automne 2005 1 Projet de révision

Plus en détail

Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2012-2013

Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2012-2013 Rapport du Vérificateur général du Québec à l Assemblée nationale pour l année 2012-2013 Vérification de l information financière et autres travaux connexes Hiver 2013 Photo de la page couverture Hôtel

Plus en détail

NORME IAS 16 LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES

NORME IAS 16 LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES NORME IAS 16 LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 16 : LES IMMOBILISATIONS CORPORELLES...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

La dette publique : un défi prioritaire pour le Québec

La dette publique : un défi prioritaire pour le Québec 2004RP-03 La dette publique : un défi prioritaire pour le Québec Marcelin Joanis, Claude Montmarquette Rapport de projet Project report Montréal Avril 2004 2004 Marcelin Joanis, Claude Montmarquette. Tous

Plus en détail

Partage des capitaux propres de F1 à la consolidation de N. Éléments Total Part du groupe 60 % Capitaux propres de F1 hors résultat N 1100 660 440

Partage des capitaux propres de F1 à la consolidation de N. Éléments Total Part du groupe 60 % Capitaux propres de F1 hors résultat N 1100 660 440 Partage des capitaux propres de F1 à la consolidation de N Éléments Total Part du groupe 60 % Capital 500 Réserves 600 Intérêts minoritaires 40 % Capitaux propres de F1 hors résultat N 1100 660 440 Élimination

Plus en détail

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006

DÉCISIONS DES QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 DES DÉCISIONS QUI COMPTENT RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS AU RAPPORT ANNUEL 2006 Renseignements additionnels au Rapport annuel 2006 I. Tableaux des rendements 1 Rapport des vérificateurs... 1 2 Notes générales...

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2015 GUIDE www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de faciliter la compréhension des modalités relatives au calcul du versement périodique. Il n a aucune valeur juridique et ne

Plus en détail

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001 1. SOMMAIRE DES CONVENTIONS COMPTABLES IMPORTANTES La société est une entreprise de services publics à taux de rendement réglementé qui assure la distribution de gaz naturel à une clientèle formée de clients

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves

Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Indicateurs économiques et sociaux : La performance au Québec et dans les pays scandinaves Stéphane Paquin Jean-Patrick Brady Pier-Luc Lévesque Luc Godbout Note de recherche mai 2013 La chaire en bref

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc. Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.ca Le Directeur parlementaire du budget a pour mandat de présenter

Plus en détail

Institutions de dépôts - Recueil d'instructions Bureau du surintendant des institutions financières

Institutions de dépôts - Recueil d'instructions Bureau du surintendant des institutions financières PASSIF-DÉPÔTS OBJET Le présent relevé fournit la ventilation détaillée du passif-dépôts des institutions de dépôts. FONDEMENT LÉGISLATIF Les articles 628 et 600 de la Loi sur les banques et l'article 495

Plus en détail

www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2014 Guide détaillé

www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2014 Guide détaillé www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2014 Guide détaillé Partenariat avec Revenu Québec Pour permettre l application du nouveau mode de paiement de la prime d assurance instauré le 1 er janvier

Plus en détail

CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 AOÛT 2011

CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 AOÛT 2011 CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO TABLE DES MATIÈRES PAGE Rapport de la direction 1 Rapport de l auditeur

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES

LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES LA SOCIÉTÉ D'ASSURANCE-DÉPÔTS DES CAISSES POPULAIRES États financiers Pour l'exercice terminé le 31 décembre 2008 Table des matières Rapport des vérificateurs 2 États financiers Bilan 3 État des résultats

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

Guide rapide sur les états financiers des municipalités. Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités

Guide rapide sur les états financiers des municipalités. Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités Guide rapide sur les états financiers des municipalités Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités Novembre 2012 Pour en savoir plus, communiquer avec : Services Nouvelle-Écosse et Relations

Plus en détail

CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 AOÛT 2013

CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 31 AOÛT 2013 CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS CONSEIL DES ÉCOLES PUBLIQUES DE L EST DE L ONTARIO TABLE DES MATIÈRES PAGE Rapport de la direction 1 Rapport de l auditeur

Plus en détail

Caisse d'économie Desjardins des employés en Télécommunication

Caisse d'économie Desjardins des employés en Télécommunication Caisse d'économie Desjardins des employés en Numéro de transit : 92239 Au 31 décembre 2009 Service de vérification Table des matières Rapport des vérificateurs États financiers Bilan... 1 États des résultats

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 1 2 Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 Publié par : Ministère des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton

Plus en détail

La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs. Les revenus de l État sont à la baisse

La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs. Les revenus de l État sont à la baisse La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs En moyenne, chaque personne au Québec reçoit (de tous les paliers gouvernementaux) l équivalent de près

Plus en détail

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique de placement

VILLAGE DE CASSELMAN. Politique de placement VILLAGE DE CASSELMAN Politique de placement Politique F3 (10/05/2005) OBJECTIF Pour s assurer que les surplus de liquidité et le portefeuille de placement sont gérés de façon prudente. DÉFINITIONS Actifs

Plus en détail

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit

Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Enquête unifiée auprès des entreprises - annuelle Enquête de 2004 auprès des intermédiaires financiers de dépôts : banques à charte, sociétés de fiducie, caisses populaires et coopératives de crédit Guide

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC DOCUMENT D INFORMATION Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC document d information Septembre 2014 La fiscalité des particuliers au Québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Comptes publics du Canada

Comptes publics du Canada Gouvernement du Canada Government of Canada Établis par le Receveur général du Canada Comptes publics du Canada 2014 Volume I Revue et États financiers consolidés Canada Ministre des Travaux publics et

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

Épargne et investissement. L épargne...

Épargne et investissement. L épargne... Épargne et investissement Les marchés financiers en économie fermée Basé sur les notes de Germain Belzile L épargne... Une personne désire se lancer en affaires (bureau de services comptables) Elle fait

Plus en détail

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE

NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE NORME IAS 07 LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 12 : IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Épargne et investissement. L épargne...

Épargne et investissement. L épargne... Épargne et investissement Les marchés financiers en économie fermée V2.2 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile L épargne... Une personne désire se lancer en affaires (bureau de services comptables)

Plus en détail

Cette publication a bénéficié du soutien financier du ministère des Finances du Québec.

Cette publication a bénéficié du soutien financier du ministère des Finances du Québec. Créé en 2009, le Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal mène une double mission. Il se consacre d abord à la recherche sur la productivité et la prospérité en ayant comme principaux

Plus en détail

COMMUNIQUÉ AU SECTEUR

COMMUNIQUÉ AU SECTEUR 4711 Yonge Street Suite 700 Toronto ON M2N 6K8 Telephone: 416-325-9444 Toll Free 1-800-268-6653 Fax: 416-325-9722 4711, rue Yonge Bureau 700 Toronto (Ontario) M2N 6K8 Téléphone : 416 325-9444 Sans frais

Plus en détail

SERVICES DE QUALITÉ DE VIE EXPERT MD Spécifique au Programme RQRA Demande générale

SERVICES DE QUALITÉ DE VIE EXPERT MD Spécifique au Programme RQRA Demande générale SERVICES DE QUALITÉ DE VIE EXPERT MD Spécifique au Programme RQRA Demande générale Affaire nouvelle Renouvellement Courtier : Groupe Cyr et Lyras Code de courtier : 5856 N o de police : Nom du demandeur

Plus en détail

Direction générale de la recherche économique et de l analyse des politiques 18 mai 2011

Direction générale de la recherche économique et de l analyse des politiques 18 mai 2011 Direction générale de la recherche économique et de l analyse des politiques 18 mai 2011 Utilisation d une expérience naturelle pour estimer l impact du crédit d impôt à la R-D sur les dépenses en R-D

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 55 Table des matières 3 TITRE I LES ÉTATS

Plus en détail

Perspectives économiques et financières 2014

Perspectives économiques et financières 2014 Banque Nationale au 1155 Metcalfe, Montréal Perspectives économiques et financières 2014 Cercle finance du Québec Le 16 janvier 2014 Stéfane Marion Économiste et stratège en chef 1 Perspective sur la croissance

Plus en détail

Rapport sur. La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec

Rapport sur. La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec Rapport sur La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec François Vaillancourt CIRANO et Université de Montréal et Viorela Diaconu Université

Plus en détail

Société d intervention maritime, Est du Canada Limitée

Société d intervention maritime, Est du Canada Limitée Société d intervention maritime, Est du Canada Limitée Calcul des droits prélevés sur les chargements de produits pétroliers en vrac Région des Maritimes / du Québec 31 décembre 2013 et 2014 Le 14 mars

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Rapport des vérificateurs

Rapport des vérificateurs Samson Bélair/Deloitte & Touche s.e.n.c.r.l. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : (514) 393-7115 Téléc. : (514) 390-4111 www.deloitte.ca Rapport des vérificateurs Au fiduciaire

Plus en détail

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons

Plus en détail

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT?

QUELLE DOIT ÊTRE L AMPLEUR DE LA CONSOLIDATION BUDGÉTAIRE POUR RAMENER LA DETTE À UN NIVEAU PRUDENT? Pour citer ce document, merci d utiliser la référence suivante : OCDE (2012), «Quelle doit être l ampleur de la consolidation budgétaire pour ramener la dette à un niveau prudent?», Note de politique économique

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec)

Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) Fondation Québec Philanthrope (antérieurement Fondation communautaire du grand Québec) États financiers Au 31 décembre 2014 Accompagnés du rapport de l'auditeur indépendant Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 15 CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 16 DES DÉCISIONS STRATÉGIQUES ET PORTEUSES À LONG TERME L approche client de la Caisse repose sur l écoute

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Dynamique de l amortissement

Dynamique de l amortissement Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Dynamique de l amortissement Renforcer l autonomie financière de l entreprise pour dynamiser ses investissements Jack FORGET Éditions d Organisation,

Plus en détail

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI)

Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Guide de l'utilisateur NaviPlan : Calculatrices (Volume II sur VI) Version canadienne - NaviPlan v15.0 Droits d'auteur et droits de marques de commerce Droit d'auteur 2013-2014 Advicent LP et ses filiales

Plus en détail

Société d intervention Maritime, Est du Canada, Limitée

Société d intervention Maritime, Est du Canada, Limitée Société d intervention Maritime, Est du Canada, Limitée Calcul des droits prélevés sur les chargements de produits pétroliers en vrac Régions des Grands Lacs, des Maritimes / de Québec et de Terre-Neuve

Plus en détail