TRANSMUSICALES De Rennes 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRANSMUSICALES De Rennes 2006"

Transcription

1 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 1/ 14 Diagnostic multi-énergie/eau TRANSMUSICALES De Rennes 2006 RAPPORT (Provisoire) DU BILAN SUR L'EAU Bureau d Etudes : ATIS 8, rue Boussingault BREST Tél / Fax

2 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 2/ 14 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION PRESENTATION DU PROJET PRESENTATION DU SITE ETAT DES LIEUX DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS ET DE LA DISTRIBUTION EN EAU Distribution, provenance et quantité d'eau utilisée sur le site du festival Implantation du matériel sanitaire DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS SANITAIRES DES FESTIVITES Liste du matériel sanitaire Descriptif du matériel sanitaire DIAGNOSTIQUES DIAGNOSTIQUE SUR LA DISTRIBUTION D'EAU DIAGNOSTIQUE SUR LE MATERIEL SANITAIRE ANALYSE DES COMSOMMATIONS ANALYSE DES CONSOMMATIONS D'EAU AU NIVEAU DES SOUS-COMPTEURS ANALYSE DES CONSOMMATIONS D'EAU AU NIVEAU DES COMPTEURS DU PARC ANALYSE DU COÛT Facturation Facturation CONCLUSIONS MARCHE A SUIVRE POUR L'ASSOCIATION DES TRANSMUSICALES LISTE DE PROPOSITIONS D'AMELIORATIONS POUR LE PARC EXPO DE RENNES...14

3 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 3/ INTRODUCTION 1.1 PRESENTATION DU PROJET Le projet est d'effectuer un bilan sur les fluides utilisés au Festival des Transmusicales de Rennes Ces fluides sont l'eau, le Fuel et l'electricité. Ce rapport concerne uniquement l'étude sur l'eau. Le but est la maîtrise des consommations dans un objectif d'économie, afin de préserver les capacités d'investissement artistique du festival. Nous allons pour cela, dans un premier temps, décrire les installations existantes et établir un état des lieux. Puis nous allons les diagnostiquer et proposer différentes solutions d'optimisation. Ce diagnostic se base sur les divers documents fournis par l'association des Transmusicales, par le parc des expositions, ainsi que différentes visites sur le site, effectuées par Florence SAUMARD et Morgan MERIGUET du B.E.T ATIS: - le 24 novembre le 29 novembre les 7,8 et 9 décembre PRESENTATION DU SITE La manifestation se situe au Parc des Expo Rennes Aéroport à Bruz (35). Ce parc abrite le Festival des Transmusicales pendant 3 jours. Le Festival est un évènement culturel qui a une capacité d'accueil de personnes. Le site se définit sur cinq halls, les halls n 2, 3, 4, 5 et 9 du Parc Expo de Rennes: - le hall 2 abrite la zone production catering et restauration de l'organisation - le hall 3 abrite une scène de concerts - le hall 4 se divise en deux zones, une zone bars et une zone scène de concerts - le hall 5 est réservé à la restauration avec une zone publique et une zone VIP - et le hall 9 qui abrite une zone concerts

4 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 4/ ETAT DES LIEUX 2.1 DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS ET DE LA DISTRIBUTION EN EAU Distribution, provenance et quantité d'eau utilisée sur le site du festival Trois compteurs alimentent le site des festivités. Il existe un compteur général situé au niveau de la porte A du hall 5, un compteur du côté du hall 1 et un autre compteur pour le réseau incendie. A partir de ces compteurs, des réseaux de distribution enterrés desservent les différents halls. Ces réseaux distribuent l'eau jusqu'aux différentes bornes se trouvant au niveau du sol. Seules les bornes situés à proximité des installations de plomberie sanitaire des Transmusicales seront utilisées. A partir de ces bornes les équipements sanitaires sont raccordés par du tube polyéthylène appelé tube PE

5 EXTENSION A P en te % parpa ing de C E P Ø pa rpaing de 20 T. L P e nt e 4.50 % D ES CE NTE DA NS L E FA UX P LA FOND T. L. T. L. B UR EAU : m² D ES CE NTE DA NS L E FA UX P LA FOND E P Ø 125 T. L HALL : m² E P Ø MUR S A RE AL IS ER DANS L ES HAL LS EXI STANTS EP Ø E P Ø 12 5 C E P Ø 125 D p o te au x p o rte b a nn iè re A Pr oj ect e ur s f ixe s da n s le so l B Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 5/ Implantation du matériel sanitaire HALL 2 et 3 HALL 4 HALL NSION HALL 9

6 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 6/ DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS SANITAIRES DES FESTIVITES Liste du matériel sanitaire sanitaire sanitaire sanitaire sanitaire sanitaire cuisine laverie et prép resto cuisine entre hall 4 derrière hall et 5 hall 4 côté VIP 2 et 3 hall 9 organisation organisation VIP évier pissotière auge 1 urinoir presto lavabos mitigeur 5 lavabos presto 2 5 lavabos mélangeur wc simple touche wc double touche 12 wc tube chasse 7 WC mobile double touche 4 WC mobile simple touche 12 2 vidoir 1 1 plonge 2 3 lave vaiselle Descriptif du matériel sanitaire Les principaux sanitaires utilisés pour le festival appartiennent au Parc Expo. Cependant l'association des Transmusicales a fait venir des sanitaires complémentaires qui sont: - un" urinoir auge" placé entre le hall 4 et 5 - un bungalow type "Algéco" comportant uniquement des WC, placé entre le hall 4 et 5 - bungalow type "Algéco" comportant des wc et urinoirs et lavabos, placé côté VIP du hall 5 - bungalow type "Algéco" comportant uniquement des WC et lavabos, placé côté VIP du hall 5

7 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 7/ descriptions de l' "urinoir auge" Cet urinoir provient d'une fabrication artisanale. C'est un bac en forme d'auge de 5ml de longueur sur 0.8ml de largeur. Ce bac est équipé d'une cloison séparative en leur milieu. Deux tubes galva sont installés en partie haute, de part et d'autre de cette cloison. Ces tubes galva sont percés par de petits trous tout le long du bac. Prévus pour être alimentés en eau de façon continue, ils assurent l'évacuation et le nettoyage de l'auge Equipements des bungalows Les bungalows sont équipés de WC avec un réservoir à simple chasse qui évacue donc 9 litres d'eau à chaque utilisation. Certains WC possèdent également des réservoirs à double touche qui permettent d'évacuer soit 6 ou 9 litres d'eau par utilisation. Tandis que d'autres sont équipés de tube chasse qui utilise environ 6 litres d'eau. Par ailleurs ces bungalows sont également équipés d'urinoir et de robinetteries de lavabos type presto ou mélangeuses Equipements des sanitaire du Parc Expo Les sanitaires du Parc possèdent également des WC possédant des réservoirs à simple et double chasse, ainsi que des urinoirs presto et des robinetteries de lavabos de type mélangeurs ou mitigeurs autres équipements La cuisine et la préparation du restaurant organisation utilisent : - un évier avec une robinetterie mélangeuse, - une laveuse de marque HMI Thirole - deux jets à gâchettes De plus à l'extérieur et à l'intérieur les divers restaurants et bar sont alimentés en eau, soit au total environ une quinzaine de branchements.

8 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 8/ DIAGNOSTIQUES 3.1 DIAGNOSTIQUE SUR LA DISTRIBUTION D'EAU L'installation de distribution d'eau sur le site est semi permanente, de part son réseau enterré jusqu'aux différentes bornes du site et de part la distribution "volante " vers les divers équipements sanitaires. D'un point de vue technique, nous n'avons pas relevé de problèmes particuliers au niveau de la distribution et de la pression d'eau. Par contre, nous avons rencontré des fuites liées à des raccords mal serrés ou défectueux. De plus lors de nos relevés du matin nous avons constaté qu'un robinet de lavabo était resté ouvert (peut être tout la nuit)! Il serait judicieux de maintenir en place une "ronde technique" sur le site qui permettrait de détecter les anomalies rapidement pour y remédier également le plus rapidement possible. D'un point de vue réglementaire, afin d'éviter tout retour d'eau dans le réseau de distribution enterré d'eau potable du site, il est obligatoire de mettre un clapet anti-pollution sur chaque borne des branchements desservant des cuisines, des bars et des laveries. Conclusion : D'un point de vue réglementaire, la mise en place des clapets anti-pollution au départ de chaque borne d'eau est obligatoire sur l'alimentation des cuisines, des bars et des laveries. D'un point de vue technique, il serait judicieux d'affecter une personne à la surveillance et à l'entretien des appareils pendant la durée du festival 3.2 DIAGNOSTIQUE SUR LE MATERIEL SANITAIRE Les "urinoirs auges" Les urinoirs permettent un écoulement aisé des urines, de plus, vu la fréquence d'utilisation, il n'est pas utile de mettre en eau la rampe d'arrosage, pendant tout le Festival. Par ailleurs, cela générera moins d'odeur s'il n'y a pas d'eau. En effet, c'est l'association eau/urine qui dégage de l'ammoniac et qui provoque les odeurs. Par contre pour une question d'hygiène il est cependant nécessaire d'ouvrir le robinet d'eau deux à trois fois par jour. C'est d'ailleurs ce qui a été fait pendant le festival Conclusion : Rien à signaler Les bungalow type Algéco et sanitaires du site Concernant les lavabos: ils sont équipés de robinetteries soit mélangeuses, soit mitigeuses ou soit temporisées type "Presto". La mise en place de robinets temporisés permettrait une meilleure maîtrise de l'eau. En effet la temporisation réduit le temps d'utilisation, de plus elle empêche les "oublis de fermeture" des robinets. Or seuls 7 robinets de lavabos sur 36 utilisés sont des robinets temporisés.

9 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 9/ 14 Concernant les WC: ils sont équipés soit de réservoirs double chasses, soit de réservoirs simple chasse ou soit de tube chasse type "Presto". Sur 77 WC utilisés, 54 sont avec un réservoirs simple chasse (9litres), 16 avec un réservoir double chasse ( 6/9litres) contre 7 seulement en tube chasse "Presto"(6 litres). L'utilisation des WC équipés de tubes chasses dans un tel festival est conseillée: - d'un point de vue technique : La chasse possède plus de pression et permet une évacuation instantanée, les risques de bouchons sont moindres. De plus les mécanismes des tubes chasses sont plus résistants et par conséquent provoquent moins de fuite et moins d'intervention de technicien - d'un point de vue économie d'eau: L'évacuation est meilleure. Elle ne demande pas une seconde chasse, chose qui arrive souvent au niveau des WC à réservoir. Avec cet équipement nous pouvons économiser 30% sur la consommation d'eau. Conclusions : La location de bungalows équipés de robinetteries temporisées aux niveaux des lavabos et des WC serait également favorable à une meilleure maîtrise de l'eau et par conséquent à une économie. Cependant il faudra s'assurer de la mise en place d'un tube PE de diamètre suffisant pour l'équipement des tubes chasses des WC. En effet l'alimentation de ces tubes chasses nécessitent un diamètre plus important sur la tuyauterie. 4 ANALYSE DES COMSOMMATIONS 2006 Le relevé des consommations d'eau a été fait à partir des trois compteurs du site par Mr Barbo, le responsable plomberie du Parc des Exposition Nous avons installé en plus trois sous-compteurs afin d'étayer notre analyse sur la consommation d'eau. Nous avons installé/ - un sous-compteur (a)au niveau de la laverie de la cuisine de l'organisation, - un deuxième (b) au niveau d'un bungalow de sanitaires situé entre les hall 4 et 5 - et un troisième (c) sur un bungalow de sanitaire côté VIP. 4.1 ANALYSE DES CONSOMMATIONS D'EAU AU NIVEAU DES SOUS-COMPTEURS Relevés des consommations des sous-compteurs: Les sous-compteurs ont été mis en place le jeudi 7 déc 06 avant l'ouverture du festival au public. Le sous-compteur (a) alimente un lave vaisselle et deux éviers Le sous-compteur (b) alimente 12 WC Le sous-compteur (c) alimente 6WC, 4lavabos et 2 urinoirs Le 07/12/06 Le 08/12/06 Le 09/12/06 à 16 h à 11h à 11h Emplacement des sous-compteurs Conso en m3 Conso en m3 Conso en m3 a/ sous-compteur cuisine 0 1 2,4 b/ sous-compteur sanitaire mobile entre le hall 4 et 5 0 5,5 15,6 c/ sous-compteur sanitaire mobile VIP 0 3,3 8,6

10 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 10/ 14 MOYENNE CONSOMMATION PAR SOUS-COMPTEUR SUIVANT LE NOMBRE DE POINT D'EAU 1 er jour matériels N de Postes alimentés nbre nbre de point consommation moyenne sous alimentés d'eau nbre de litre compteur par le compteur TOTAL en litre par point d'eau (a) cuisine lave vaisselle 1 organisation robinet à jet (b) sanitaire bungalow de 12 WC ( c) sanitaire bungalows de: WC 6 lavabos urinoirs 2 MOYENNE CONSOMMATION PAR SOUS-COMPTEUR SUIVANT LE NOMBRE DE POINT D'EAU 2ème jour N de Postes matériels alimentés nbre nbre de point consommation moyenne sous alimentés d'eau nbre de litre compteur par le compteur TOTAL en litre par point d'eau (a) cuisine lave vaisselle 1 organisation robinet à jet (b) sanitaire bungalow de 12 WC ( c) sanitaire bungalows de: WC 6 lavabos urinoirs 2 De part ces tableaux nous constatons que : - la consommation journalière pour la cuisine de l'organisation est d'environ 1200litres - dans les blocs sanitaires, la consommation provient principalement des WC - à raison de 9litres par chasse, la fréquentation le 1 er soir est d'environ 50 utilisations par WC dans zone située dans le passage du Hall 4 au Hall 5. - le 2 ème soir cette fréquentation est d'environ 93 utilisations par WC - la consommation en eau des cuisines est faible par rapport à la consommation des WC

11 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 11/ 14 Remarque : Si les WC du bungalow (b) étaient équipés de système de chasse temporisée, pour la fréquentation déterminée ci-dessus pour le 2 ème soir par exemple, la consommation serait de 6696 litres. Ceci nous donnerait une économie de 3404 litres, soit une réduction d'environ 34% sur le consommation. Sachant que la consommation provient principalement de l'utilisation des sanitaires, nous pourrions obtenir une réduction de consommation d'eau sur le site d'environ 30%. 4.2 ANALYSE DES CONSOMMATIONS D'EAU AU NIVEAU DES COMPTEURS DU PARC Relevés des compteurs du Parc Expo: Compteur n Emplacement Conso en m3 Conso en m3 1 1/ à la porte A du halle 5 (compteur principal) / hall / réseau incendie 24 TOTAL CONSO M (pour la totalité du Festival et des préparatifs) La consommation d'eau 2006 est plus de deux fois supérieure à celle de Le réseau incendie a été utilisé pour donner à boire aux huit chevaux de la sécurité et également pour le nettoyage par l'entreprise Véolia, à raison de 1m3 pour les chevaux et 23m3 pour le nettoyage. Concernant les 228m3 de consommation restante, et sachant que les WC sont les principaux consommateurs, avec les données suivantes: - Pour un total de 134 WC - Consommation de 9 litres par WC par utilisations - Sur 3 jours de festival Nous obtenons une fréquentation de 63 utilisations par WC par jour, ce qui correspond à l'étude sur nos relevés des sous-compteurs. Conclusion: La consommation en eau du festival est cohérente au vu des équipements sanitaire.

12 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 12/ ANALYSE DU COÛT Facturation 2005 Consommation en eau : litres facturation eau coût 24 points d'eau forfait H9 800 forfait sanitaires coût total Ce coût comprend: - Le prix de l'eau consommé - Les prestations des plombiers du site - Les éventuels réparations du matériel sanitaire - Les achats divers pour les raccordements Analyse et répartition des coûts Le coût de l'eau sur Rennes en 2005 était de 2.64 /m3, soit dans notre cas une dépense de 274. De plus nous estimons à environ 750 Euros le montant des achats divers pour les raccordement (24 robinets avec joints et raccords plus 2 couronnes de 100 ml de tube PE). Nous pouvons estimer le coût éventuel des réparations du matériel sanitaire du site, à environ 600Euros (2 robinetteries, 2 abattants, 4 mécanisme de chasse et 8 heures de travail). Reste une facture de 4296 pour la rétribution des tâches des plombiers. Nous savons que le coût moyen d'un ouvrier qualifié est d'environ 35 /h. Nous pouvons donc en conclure cette somme représente environ 122 heures de travail facturés soit 1 semaine ½ de travail pour deux plombiers. Conclusion Nous constatons que le montant de la facturation d'eau relate plus de la main d'œuvre du plombier intervenant sur le site, que de la consommation d'eau. Le coût de l'eau ne représente que 4,5% du coût total de la facturation Facturation 2006 Pour l'année 2006, la facturation de l'eau sur fait uniquement sur la consommation, le coût des prestations se faisant séparément. Nous avons donc 252 m3 d'eau utilisés, facturés à 3,55 HT le m3, soit une facture de 1069,94 TTC.

13 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 13/ CONCLUSIONS La maîtrise des consommations passe par différents points: - La définition des besoins - La vérification de la bonne marche des installations - L'entretien régulier des appareils - La bonne utilisation des installations Afin d'optimiser l'implantation des Transmusicales suivant les divers équipements du Parc d'exposition, il est important que l'association des Trans établisse un cahier des charges de leurs besoins. En contre partie, il est également important que le Parc expo puisse y répondre en optimisant leurs installations. C'est pourquoi nous proposons ci-dessous une liste de marche à suivre pour les Transmusicales. Nous proposons également une liste faisant mention des différentes possibilités à mettre en place afin d'optimiser les installations du Parc. 5.1 MARCHE A SUIVRE POUR L'ASSOCIATION DES TRANSMUSICALES Etablir un cahier des charges des besoins Définir les zones d'activités en fonction des équipements des halls: - Veiller à ce que les sanitaires existants puissent être utilisé au maximum et éviter la mise en place de sanitaire locatif Optimiser l'installation des sanitaires supplémentaires: - En privilégiant les WC avec robinet de chasse. - Par la location de bungalows équipés de robinetteries temporisées serait également favorable à une meilleure gestion de l'eau et par conséquent à une économie. - En augmentant le nombre de "pissotières auges"à l'extérieur tout en réduisant le nombre de WC hommes. En effet, comme vu au paragraphe 2.2. les pissotières auges consomment très peu d'eau. - En fermant certains WC hommes pour les inciter à utiliser les "pissotières auges". Gérer les consommations pendant le festival: - Effectuer des rondes régulières pour faire la vérification du matériel et fermer les robinets laissés éventuellement ouverts

14 Rapport sur l'eau Festival des Transmusicales rennes /09/2009 page 14/ LISTE DE PROPOSITIONS D'AMELIORATIONS POUR LE PARC EXPO DE RENNES Voici les points techniques à mettre en place afin d'améliorer les installations: Mise en place de robinets temporisés sur les lavabos Remplacement des réservoirs des WC par des tubes chasses Voici ce que nous avons constaté d'un point de vue réglementaire: Mise en place de clapets anti-pollution lorsque les bornes d'eau dans les halls servent à l'alimentation des appareils de cuisine, des laves vaisselles et plonge.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant)

- Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de salle de bain complète (carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - Réalisation de Cuisines (meubles, carrelage, sanitaire, doublage placo: 1 seul intervenant) - VMC (Ventilation

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN

oq'q PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN Préambule: Dans le cadre des compétences du Conseil de conceftation locative, les représentants signataires du présent protocole ont souhaité valider le principe

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E

Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E Notice d'installation, d'utilisation et entretien Comfort E 100-130 - 10-210 - 20 Table des matières Généralités 3 Remarques 3 Emballage 3 Consignes de sécurité Symboles utilisés Recommandations générales

Plus en détail

Plombier, c'est quoi?

Plombier, c'est quoi? Plombier, c'est quoi? Un plombier est un ouvrier qui s occupe / d installer et réparer les canalisations d eau et de gaz. Certains plombiers se spécialisent dans des domaines particuliers ou complètent

Plus en détail

ANNEXE 1 - LISTE DES PRESTATIONS

ANNEXE 1 - LISTE DES PRESTATIONS ANNEE 1 - NETTOYAGE COURANT VIDAGE ET ESSUYAGE HUMIDE DES CORBEILLES ESSUYAGE DES BUREAU ET TABLES ESSUYAGE DES OBJETS MEUBLANTS ESSUYAGE DES OBJETS MEUBLANTS DANS PC SECURITE DANS SAS ACCES A COUR ESSUYAGE

Plus en détail

Conditions de réservation et Tarifs

Conditions de réservation et Tarifs LE DOMAINE DE LA FERME DE GRISIEN DESCRIPTION DES LIEUX Conditions de réservation et Tarifs Avec la réservation de la salle (le week-end) sont automatiquement compris dans la location : l office, le vestiaire,

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Robinets efficaces. Solutions durables pour espaces sanitaires en deux variantes

Robinets efficaces. Solutions durables pour espaces sanitaires en deux variantes Robinets efficaces Solutions durables pour espaces sanitaires en deux variantes - Qu'il s'agisse de l'exécution «C» pour «Classic» ou «S» pour Style dans les locaux sanitaires fréquemment utilisés, les

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575

Victori. Victori - Version: 01. FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 Victori Victori - Version: 01 623538 FR Mitigeur thermostatique bain/douche - Réf: 5052931152575 [01] x 2 [02] x 2 [03] x 2 [04] x 1 [05] x 1 [06] x 2 623538 Mitigeur thermostatique bain/douche 623538

Plus en détail

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique

Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique Tourisme - Capacité des communes en hébergement touristique PSDC99 NSEC99 CPGaa CPGEaa CPGELaa CPGEOaa HCaa HCCHaa CPG1aa CPGE1aa CPGEL1aa CPGEO1aa HC0aa HCCH0aa CPG2aa CPGE2aa CPGEL2aa CPGEO2aa HC1aa

Plus en détail

Sanitaires Lavabo accessible

Sanitaires Lavabo accessible Fiche H.11 Objet de la fiche Rappeler les dispositions de l arrêté pour l application, aux sanitaires, des articles R.111-19 à R.111-19- 3 ; R.111-19-6, R.111-19-8 et R.111-19-11 du code de la construction

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

Service Technique Matériel Sanitaire et plomberie

Service Technique Matériel Sanitaire et plomberie Service Technique Matériel Sanitaire et plomberie 1. Descriptif de l'utilisation standard Marché de fournitures à commande pour le matériel plomberie et sanitaire. 2. Descriptif technique DESIGNATION DESCRIPTIF

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014.

Soltherm 2014. Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Soltherm 2014 Annexe technique à partir du 1 er juin 2014 Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er juin 2014. Ce document doit être complété et signé par

Plus en détail

Produits spécifiques. Produits spécifiques. équipements inox. robinetterie de service. robinetterie de fontaine. enrouleur et lave-four

Produits spécifiques. Produits spécifiques. équipements inox. robinetterie de service. robinetterie de fontaine. enrouleur et lave-four équipements inox 60 robinetterie de service 62 robinetterie de fontaine 63 enrouleur et lave-four 64 59 / équipements INOX Résistance et endurance élevées : matériau en Inox résistant et incassable, adapté

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Soltherm Personnes morales

Soltherm Personnes morales Soltherm Personnes morales Annexe technique Valable pour les travaux faisant l objet d une facture finale datée au plus tôt le 1 er janvier 2015 ou dans des maisons unifamiliales/appartements dont la déclaration

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse de l installation Rue : N :. Code Postal : Commune : Age du bâtiment : - plus de 5 ans - moins de 5 ans 2. 2. Coordonnées de l installateur agréé 1

Plus en détail

Mode d'installation Recoh-tray-V2 sous la dalle

Mode d'installation Recoh-tray-V2 sous la dalle Mode d'installation -V2 ss la dalle Ns vs félicitons avec votre achat du Recoh -Tray. Du point de vue économique le Recoh -Tray est un des appareils le plus intéressants. Le temps de récupération est crt!

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE

GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Communauté d Agglomération Carcassonne Agglo DIRECTION EAU POTABLE & ASSAINISSEMENT 1, rue Pierre GERMAIN 11890 CARCASSONNE CEDEX 9 GUIDE TECHNIQUE DE REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS AUX RESEAUX

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

Instructions d'utilisation

Instructions d'utilisation U22 K 7208 5500 0/2003 FR (FR) Pour l'opérateur Instructions d'utilisation Chaudière à condensation à gaz Logamax plus GB22-24/24K Prière de lire ces instructions avec soin avant l'utilisation Avant-propos

Plus en détail

Référentiel Professionnel

Référentiel Professionnel Référentiel Professionnel INSTALLATEUR EN SANITAIRE ET ÉNERGIES RENOUVELABLES 1/26 SOMMAIRE 1. INTITULE DE L'EMPLOI-TYPE...3 1.1 Fiche(s) ROME de rattachement... 3 1.2 Autres(s) appellation(s) de l emploi-type...

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

FUITE OU PROBLÈME CONDUITE D'EAU PROBLÈME D'ÉLECTRICITÉ. Que fait le réparateur?

FUITE OU PROBLÈME CONDUITE D'EAU PROBLÈME D'ÉLECTRICITÉ. Que fait le réparateur? FUITE OU 4 DE GAZ 5 6 AUTRES S DÉGÂTS À VOTRE TOIT le Chute de tuiles Un événement soudain générant une infiltration d'eau dans votre toit ou une situation dangereuse fixer une bâche remettre les tuiles

Plus en détail

EasiHeat Unité de production d'eau chaude

EasiHeat Unité de production d'eau chaude IM-S027-05 CH-BEf-02 3.7.1.140 EasiHeat Unité de production d'eau chaude 1. Sécurité 2. Général 3. Montage 4. Mise en route 5. Fonctionnement 6. Entretien MONTAGE et ENTRETIEN Modifications réservées EasiHeat

Plus en détail

À REMETTRE OBLIGATOIREMENT AU PROPRIÉTAIRE DE L INSTALLATION

À REMETTRE OBLIGATOIREMENT AU PROPRIÉTAIRE DE L INSTALLATION À REMETTRE OBLIGATOIREMENT AU PROPRIÉTAIRE DE L INSTALLATION La maintenance de ce dispositif «disconnecteur BA» est indispensable et obligatoire ; celleci doit être effectuée par un technicien qualifié

Plus en détail

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.)

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) PROGRAMME DE LA REUNION Objectifs de cette étude Moyens mis en œuvre Programme Coûts Et

Plus en détail

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie

Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie faire profiter de notre expérience Prévenir les dégâts d eau liés à la plomberie Des milliers de réclamations enregistrées chaque année en assurance habitation. Des dommages parfois sérieux, d autres fois

Plus en détail

Le chauffage, épisode 2 : plomberie

Le chauffage, épisode 2 : plomberie Le chauffage, épisode 2 : plomberie tomtom, le 19 mars 2010 à 14:47 Si vous avez bien tout suivi l'article précédent, nous voilà donc partis dans la conception et la réalisation d'un chauffage central.

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF de mesure hors T.V.A. Hors Taxes 50 - DEMOLITIONS ET DEPOSES Y COMPRIS EVACUATION 50.01 Démolitions et déposes pour l'ensemble du local suivant plans de

Plus en détail

Pages de remplacement

Pages de remplacement Code national de la plomberie Canada 2010 (CNP) Pages de remplacement Des pages de remplacement ont été produites pour signaler certains errata qui s appliquent au CNP. Veuillez les imprimer et les insérer

Plus en détail

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien

GUIDE D INSTRUCTION. Montage Entretien GUIDE D INSTRUCTION Montage Entretien INSTRUCTIONS PARTICULIÈRES Dès réception des marchandises, veuillez vérifier le bon état de l'emballage. Veuillez mentionner tout dégât éventuel de transport sur le

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE D'OUVRAGE 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex ~ 03.84.96.13.50

Plus en détail

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire

Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Formulaire standardisé pour un chauffe-eau solaire Annexe au formulaire de demande de prime 1. Coordonnées du demandeur Nom du demandeur Adresse Adresse de l installation Rue : N : Code Postal : Commune

Plus en détail

Différences entre l'ancienne et la nouvelle édition du Chapitre III, Plomberie du Code de construction du Québec (29 avril 2014)

Différences entre l'ancienne et la nouvelle édition du Chapitre III, Plomberie du Code de construction du Québec (29 avril 2014) Différences entre l'ancienne et la nouvelle édition du Chapitre III, Plomberie du Code de construction du Québec (29 avril 2014) La nouvelle édition du Chapitre III Plomberie du Code de construction du

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX

SÉCURITÉ SANITAIRES DES RÉSEAUX SÉCURITÉ DES RÉSEAUX SANITAIRES Sécurité... 10 Groupes de Vases d'expansion sanitaire Mitigeurs...16 Domestiques Collectifs Équilibrage des boucles Réducteurs de pression...149 Accessoires sanitaires...15

Plus en détail

8 PLOMBERIE SANITAIRES CCTP + DPGF CHAUFFAGE-RAFRAICHISSEMENT DCE. Maître d'ouvrage. Maître d'œuvre. Bureau d'etudes

8 PLOMBERIE SANITAIRES CCTP + DPGF CHAUFFAGE-RAFRAICHISSEMENT DCE. Maître d'ouvrage. Maître d'œuvre. Bureau d'etudes DCE N du dossier [14-036] Maître d'ouvrage Maître d'œuvre EXTENSION D UN CENTRE MULTI-ACCEUIL DE VARENNES SUR ALLIER COMMUNAUTE DE COMMUNES DE VARENNES FORTERRE 18, rue de Vouroux 03150 VARENNES SUR ALLIER

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017

Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Appel à concurrence Référencement de prestataires : catering, bars-restauration éphémère 2015-2017 Dans le cadre de ses activités, l Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette EPPGHV

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

CommunautÄ de commune de ROUGEMONT (25)

CommunautÄ de commune de ROUGEMONT (25) CommunautÄ de commune de ROUGEMONT (25) Reconstruction du båtiment VESTIAIRES TRIBUNES DU STADE DE ROUGEMONT Architecte : IngÄnierie GÄnÄrale : Bureau d Etudes Fluides : Pierre LELU 18, rue des Vignes

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

- Tente de réception louée complète (structure, bâches de toit et cotés, piquets)

- Tente de réception louée complète (structure, bâches de toit et cotés, piquets) Location tente de réception 5x10 état neuf gris clair et blanc La tente de réception est conçue pour une utilisation lors des fêtes et autres événements est, en tant que tels, uniquement destiné à un montage

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols BATIMENT A ANNEXE 1 Fréquence des prestations : périodicité Nature des prestations Q H M T A Local dédié au agents d'entretien : chambre F1 ET F20 internat filles ET G18 internat gatçon Bureau et assimilés,

Plus en détail

Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy

Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy CAHIER DES CHARGES ENTRETIEN DES SALLES DE SPORT Commune de Saint André de Corcy Route de Monthieux Bp 29 01390 Saint André de Corcy Tél : 04 72 26 10 30 Fax : 04 72 26 13 36 Objet du marché NETTOYAGE

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA

ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA ACHEVEMENT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE PRODUCTION A KSAR EL BOUIYA C.R ARABE SEBAH GHRIS ARFOUD PROVINCE ERRACHUDIA N DESIGNATION DES OUVRAGES A.1 Sol en Granito Poli A-REVETEMENT Le mètre

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION État des lieux d'entrée État des lieux de sortie Nouvelle adresse (Etats des lieux de sortie) LES LOCAUX Appartement Maison

Plus en détail

EXEMPLES D'ACTIONS EN MATIÈRE DE GESTION DE L'EAU EN ENTREPRISE

EXEMPLES D'ACTIONS EN MATIÈRE DE GESTION DE L'EAU EN ENTREPRISE EXEMPLES D'ACTIONS EN MATIÈRE DE GESTION DE L'EAU EN ENTREPRISE Dernière révision du document : août 2013 INTRODUCTION L'étape préalable nécessaire à la mise en place d'actions d'économies d'eau en entreprise

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

AQUAGENIUZ Système de surveillance/ controle de l eau

AQUAGENIUZ Système de surveillance/ controle de l eau INSTRUCTIONS D INSTALLATION AQUAGENIUZ Système de surveillance/ controle de l eau 1. Description: AquageniuZ est un système de gestion de l'eau entièrement automatique et autonome qui rapporte la consommation

Plus en détail

PROJET: Restructuration des bâtiments scolaire à VILLE M-O : Syndicat Intercommunal de la Vallée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

PROJET: Restructuration des bâtiments scolaire à VILLE M-O : Syndicat Intercommunal de la Vallée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 09 CADRE GENERAL REGLEMENTAIRE CLAUSES GENERALES En complément des CCAG, CCAP, norme NFP 03.001 et toutes pièces administratives, on notera les points suivant: L'entrepreneur doit avoir apprécié la nature

Plus en détail

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Eléments utilisés: Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Notice explicative sur la ventilation de la facture EDF annuelle entre les différents postes de consommation à répartir

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Date : Dressé contradictoirement entre les soussignés Etabli par non renseigné EDL CB REUNION 1C Rocade de l'oasis Résidence Le Lotus Bleu, Appt 29 97400 SAINT DENIS Tel

Plus en détail

Easy Lock. Mod. DPN13PG Mod. DPN18PG V.2 LIRE LES INSTRUCTIONS ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION ET LES CONSERVER EN CAS DE BESOIN PAGE 2 PAGE 4 PAGE 8

Easy Lock. Mod. DPN13PG Mod. DPN18PG V.2 LIRE LES INSTRUCTIONS ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION ET LES CONSERVER EN CAS DE BESOIN PAGE 2 PAGE 4 PAGE 8 Easy Lock Mod. DPN13PG Mod. DPN18PG PIN V.2! LIRE LES INSTRUCTIONS ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION ET LES CONSERVER EN CAS DE BESOIN GUIDE D'UTILISATION MANUTENTION NOTICE D'INSTALLATION PAGE 2 PAGE 4

Plus en détail

Conseil en Orientation Energétique

Conseil en Orientation Energétique Conseil en Orientation Energétique B A I L L A R G U E S Salle Claude PLAN + CCAS novembre 2008 Diagnostiqueur : Michaël GERBER Salle Bagouet Esplanade Charles de Gaulle 34 000 Montpellier T : 04 67 91

Plus en détail