L analyse transactionnelle. Une première approche

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L analyse transactionnelle. Une première approche"

Transcription

1 Les Ateliers du Marketing 6, rue detourinnes B-1325 Chaumont-Gistoux Tel/Fax: Avril 2008 L analyse transactionnelle. Une première approche comprendre l autre, évaluer les situations, dénouer les conflits Alain Zimmerlin Retrouvez-nous sur: Avril 2008

2 Les Ateliers du Marketing 6, rue detourinnes B-1325 Chaumont-Gistoux Tel/Fax: avril 2008 L analyse transactionnelle. Une première approche comprendre l autre, évaluer les situations, dénouer les conflits Alain Zimmerlin Retrouvez-nous sur:

3 Attention: communication... Pour que nous soyons sûr de parler de la même chose, derrière les mots, je vous demande de partager, a priori, quelques idées de base, au moins le temps de lire ce manuel. Les axiomes suivants constitueront notre jargon commun: - Première idée: il est impossible de ne pas communiquer. Tout est signifiant, dès que deux personnes, au moins, sont en cause. Impossible de ne pas communiquer: même votre silence ou votre chaise vide ont un sens. - Deuxième idée: l échec est toujours une information. Si l autre n a pas compris, ce n est pas parce qu il est stupide ou de mauvaise volonté. C est parce que vous vous êtes mal exprimé. Avec vos mots et pas avec les siens. Tenez en compte et... recommencez! - Troisième idée: le plan de la ville n est pas la ville. Les mots ne sont que des concepts, que chacun interprète en fonction de son vécu. Que signifie Dubrovnik pour qui n en connait qu un point sur une carte d Europe? Et quand l autre dit: Ce n est pas juste!, avons-nous la même perception du mot juste?

4 Premier module: Les trois registres du moi notions de base

5 L analyse transactionnelle? Vous pratiquez déjà!!! 1- Construire le message. En action commerciale, c est le rôle du marketing: déterminer les cibles, le contenu du message destiné à chacune, les supports à utiliser... En situation de vente, autant qu ailleurs, il est vital de comprendre ce qui se passe dans la tête de l autre. Pour que la relation fonctionne. Pour ajuster votre offre à l attente de votre client. Ou pour rattraper sur le fil une relation qui s effrite. - Qu est-ce que Paul a bien voulu dire? - Pourquoi Josiane n a-t-elle pas répondu à ma question? - Qu est-ce que j ai dit de si drôle? - Il écoute ou il est ailleurs? - Comment ai-je pu rater cette vente, avec un si bon produit? - Comment ai-je pu réussir cette vente, avec un client si méfiant? Vous posez-vous parfois ce type de questions? Alors, vous pratiquez déjà l analyse transactionnelle... avec des outils empiriques. Car Analyse Transactionnelle est un terme barbare qui signifie tout simplement: essayer de comprendre (= analyse) le déroulement d une relation entre deux personnes (= transaction). Pour décider de le poursuivre, de l interrompre... ou de l améliorer. Comme nous le faisons tous instinctivement. Mais derrière cette terminologie un peu rebutante se cache surtout une méthode très précise d explication des attitudes des individus et des relations qu ils établissent entre eux, à partir de l observation des comportements et du langage. Mise au point aux USA dans les années 60, l analyse transactionnelle s applique à tous types de relations humaines. Elle se prête particulièrement bien à l analyse de la négociation commerciale comprise comme une relation d échange, un acte de communication. intention 3 1 message 2 perturbations: bruit, messages concurrents, Assurer la bonne transmission physique. C est le rôle des techniques de vente: prise de contact, découverte, reformulation, persuasion,... Elles ont pour but de vaincre les perturbations de tous ordres et de conserver l intérêt du destinataire. 3- Assurer la bonne réception psychologique. C est ici qu intervient l analyse transactionnelle. Elle fournit une clé efficace d interprétation des comportements et par delà, permet de comprendre les jeux psychologiques inconscients que provoque la relation. Pour arriver à des jeux positifs où les deux parties sont gagnantes... * * * * perception L analyse transactionnelle, bien entendu, ne constitue pas une recette miracle. C est une technique d approche du client parmi d autres et, pour l utiliser judicieusement, il faut la replacer dans son contexte. Toute communication réussie passe par trois étapes: -1-

6 L analyse transactionnelle? Commençons par des idées simples... Le point de départ de l analyse transactionnelle est une idée simple, dont vous pouvez tous faire l expérience sur vous-même: 1 - Vous possédez en vous, à des degrés divers: - des modèles de comportement, qui forment votre conscience: c est le Parent qui parle en vous. - une faculté à saisir la réalité, qui constitue votre autonomie: c est l Adulte qui parle en vous. - une capacité d émotion, qui constitue votre spontanéité: c est l Enfant qui parle en vous. 2 - La force d expression de ces trois états dépend à la fois de votre structure psychologique et de la pression des événements. Elle influence vos attitudes et votre comportement social. Votre état dominant influence votre façon d aborder les autres: vous avez naturellement tendance à laisser s exprimer plutôt le Parent, l Adulte ou l Enfant Il se passe, bien entendu, la même chose chez votre interlocuteur. D où une série de combinaisons qui donneront à la transaction sa tonalité spécifique et sa saveur propre: indifférence ou intérêt, complémentarité ou rejet, mélange positif ou détonnant... * * * Mais le plus simple est encore de passer à la pratique sans plus attendre. Je vous propose d abord d apprendre à distinguer les trois états du moi. Ensuite nous verrons comment ils se combinent et nous apprendrons, sur des exemples, à comprendre les divers types de relation qu ils engendrent. Les états du moi et comment les reconnaître - Le Parent: il reproduit les modèles de comportement des grands, enregistrés quand vous étiez petit. Il se décompose en deux P éléments: - le Parent Critique (PC) ou normatif qui vous fournit les règles du jeu, les normes à respecter.face aux autres, il donne des recommandations et des ordres. Ses expression usuelles: c est bien / c est mal - le Parent protecteur (PP) ou nourricier: il a une attitude d aide et de compréhension. Vis à vis des autres, il est bienveillant et attentif. Ses expressions usuelles: je comprends / tu peux y arriver - L Adulte: c est la partie raisonnante de votre personnalité, et votre autonomie. Il apporte la capacité de s informer, de juger une situation, d analyser les faits et de trouver des solutions aux A problèmes courants. Il dédramatise les pulsions et les états d âme. Ses expressions usuelles: pourquoi? / comment? - L enfant: c est le domaine du sensible, de l émotion, de l intuition. L enfant peut être adapté (EA) ou libre (EL) E - L Enfant adapté2 se caractérise par sa bonne connaissance des règles du jeu social et par sa faculté d adaptation à l autre. Ses expression usuelles: oui, tout de suite / Je suis d accord - L Enfant libre (EL) est le coeur de votre personnalité à l état brut ou natif. Il représente votre capacité d imagination, de spontanéité, de création. Ses expressions usuelles: j aime / j aime pas 1 Attention, c est une tendance, pas une fatalité... 2 Ce n est pas un jugement de valeur!!! -2-

7 une première approche des trois registres du moi: Parent: ce qui est appris et enregistré Nous n avons vu ici que les traits principaux des trois états du moi qui cohabitent en chacun de nous et dont la combinaison oriente notre personnalité et notre relation aux autres. Ces esquisses vous paraissent sans nuances et, telles quelles, vous vous demandez en quoi elles pourront vous servir. Parent critique: dominateur ordres, jugements, rappel des règles Parent protecteur: aide encouragement Patience, l exercice suivant va vous en faire découvrir les subtilités. Vous y découvrirez, par exemple,que chaque état comporte des faces claires et des faces sombres. Il n y a qu un glissement infime, par exemple, entre le parent critique et l individu persécuteur. Voyons tout cela pas à pas... Adulte: autonomie analyse / réflexion demande et donne des informations Enfant adapté: s adapte aux besoins des autres Enfant libre: spontané, créatif Enfant: désirs, besoins, sentiments, émotions -3-

8 Le moi dans tous ses états... Indiquez pour chaque phrase quel état du moi s y exprime PC PP A EA EL PC PP A EA EL 1 - Je m en charge, n ayez pas peur 2 - Votre idée est intéressante 3 - Pourrez-vous résoudre ce problème? 4 - Merci de me résoudre ce problème 5 - Super génial!!! 6 - quelle heure est-il? 7 - On ne peut jamais leur faire confiance! 8 - C est toujours à moi que ça arrive Faites donc un effort! 10 - Encore un effort, on y arrivera! 11 - Je suis fâché contre toi 12 - Attention, il est blessé! 13 - Veux-tu que je te remplace un moment? 14 - Quels malhonnêtes, ces gens-là! 15 - Depuis quand êtes-vous là? 16 - C est pour vous faire plaisir Tu n y arriveras jamais!!! 18 - Je vais te montrer comment faire 19 - Laisse moi faire, ça ira plus vite 20 - Ce n est pas ma faute, voyons! 21 - Je suis triste qu ils ne viennent pas ce soir 22 - Cette affaire demande réflexion 23 - Que veux-tu aller voir au cinéma? 24 - Vraiment, je n en sors plus 25 - Pourquoi êtes-vous en retard? 26 - Vous êtes toujours en retard!!! 27 - A vos rangs! Fixe! 28 - Moi, j ai trouvé la solution!!! 29 - Dites-moi ce que je dois faire 30 - Je n aime pas les chiffres 31 - Nous sommes tous mortels 32 - Feu orange? Je passe!!! 33 - Et si on faisait le contraire? Attention: Ne vous précipitez pas sur la solution. L essentiel n est pas dans les réponses mais dans l attention que vous porterez à cet exercice. Répondez d abord à l ensemble des questions, comme vous le pourrez à partir des notions sommaires de la page précédente. Alors seulement, lisez l ensemble des solutions, dans le bon ordre. Vous vous familiariserez de façon progressive avec toute la richesse des concepts de base de l analyse transactionnelle. * * * -4-

9 Solutions 1 - Je m en charge, n ayez pas peur PP: C est évidemment le Parent protecteur, qui rassure et donne confiance. Attention, ne confondez pas, en milieu professionnel, Parent et supérieur hiérarchique. Ici, c est sans doute un collaborateur qui rassure le patron. 2 - Votre idée est intéressante EA: Enfant adapté accepte facilement le point de vue de l autre. 3 - Pourrez-vous résoudre ce problème? A: C est Adulte qui pose une question sérieuse et attend une réponse du même calibre. 4 - Merci de me résoudre ce problème PC: C est le Parent critique ou normatif, qui donne posément ses ordres. Attitude correcte en milieu professionnel. 5 - Super génial!!! EL: Enfant libre exprime ici sans contrainte l enthousiasme qu il ressent spontanément. 6 - Quelle heure est-il? A: Adulte pose une question rationnelle de la vie de tous les jours. Il veut juste s informer. Les nuances de reproche éventuelles sont dans la tête de son interlocuteur. 7 - On ne peut jamais leur faire confiance! PC: voici un nouvel aspect de Parent critique : le donneur de leçon. II juge les autres en fonction de normes dont il est le gardien. 8 - C est toujours à moi que ça arrive... EA: Enfant adapté se sent parfois victime de sa bonne volonté. Il aime alors se faire plaindre ou consoler. Il n est sans doute pas loin de la révolte. Attention: ne pas confondre avec Parent critique, qui aime rouspéter, lui aussi. Tous deux connaissent bien la règle du jeu, mais Parent regrette de ne pouvoir l imposer aux autres et Enfant se plaint de devoir la subir. 9 - Faites donc un effort! PC: toujours Parent critique, donneur de leçons! 10 - Encore un effort, on y arrivera! PP: Parent protecteur, qui dit la même chose en sachant donner confiance en soi Je suis fâché contre toi EL: Non, ce n est pas Parent critique qui vous gronde... Il aurait dit tu et pas je et aurait insisté sur vos fautes. C est bien Enfant libre, avec sa spontanéité qui peut, parfois, choquer. Mais il s en fiche: il ne connaît pas les règles et dit ce qu il ressent Attention, il est blessé! PP: Parent protecteur mérite ici son nom Veux-tu que je te remplace un moment? PP: encore la sollicitude de Parent protecteur. Il adore rendre service... C est parfois gratuit...parfois, il veut juste se montrer indispensable Quels malhonnêtes, ces gens-là! PC: Parent critique dans son numéro favori. Malhonnête fait bien référence à un système de valeur. Enfant victime ou Enfant libre auraient sans doute crié: salauds Depuis quand êtes-vous là? A: C est Adulte qui pose une simple question pour s informer et pouvoir juger de la situation. Rien dans la formulation ne vous permet de l attribuer à Parent critique C est pour vous faire plaisir... EA: Enfant adapté soumis connait les règles et les applique. De contact agréable, il s adapte facilement aux souhaits de l autre. -5-

10 17 - Tu n y arriveras jamais!!! PC: Parent critique peut outrepasser son rôle et devenir persécuteur, destructeur de personnalité. Pour mieux préserver la sienne? 18 - Je vais te montrer comment faire PP: Parent protecteur sait comment transmettre son savoir Laisse moi faire, ça ira plus vite PP: à force de vouloir faire à la place de l autre, Parent protecteur peut étouffer son interlocuteur Ce n est pas ma faute, voyons! EA: C est Enfant adapté qui s exprime. Il se défend face à une réprimande. Adapté peut être soumis, mais il y a des limites Je suis triste qu ils ne viennent pas ce soir EL: expression spontanée et naïve des sentiments: Enfant libre 22 - Cette affaire demande réflexion A: Adulte réfléchit avant d agir, analyse et cherche les bonnes solutions Quel film veux-tu aller voir? A: application du précédent: Adulte s informe simplement avant de décider. Attention, rien dans la phrase ne vous permet d y voir la sollicitude du Parent protecteur... à moins d en avoir besoin! 24 - Vraiment, je n en sors plus EA: Enfant adapté soumis, dans son rôle de victime: il appelle la sollicitude du Parent protecteur Pourquoi êtes-vous en retard? A: oui, c est encore une simple question informative adressée par un Adulte à un autre Adulte, même si l un est sans doute le patron de l autre... et si l autre se sent un peu coupable... PC: c est un ordre bref, clair et sans fioritures. Il émane du Parent critique. Avez-vous d autres exemples d une telle concision en milieu de travail? Comment se justifient-ils, à votre avis? 28 - Moi, j ai trouvé la solution!!! EL: non, ce n est pas Adulte qui parle!!! Adulte est réaliste et il résout tous les problèmes quotidiens. Mais il est démuni face à l inattendu. Enfant libre, avec son imagination vierge et non contrainte, est seul capable d imaginer des solutions originales à des problèmes nouveaux. Il est votre génie créatif Dites-moi ce que je dois faire EA: Enfant adapté (et soumis) montre ici une de ses limites: il est prêt à obéir aux directives, mais en demandant que sa tâche soit bien délimitée, il montre à la fois sa bonne volonté... et son intention de ne pas s impliquer plus que nécessaire Je n aime pas les chiffres EL: vous avez reconnu la franchise d Enfant libre. Mais le comptable, face à son patron, ferait mieux de laisser parler Adulte Nous sommes tous mortels A: revoilà Adulte et sa belle rationalité. Capable de dédramatiser certaines situations. Mais pour les condoléances, Enfant libre ou Parent protecteur s en tireront plus finement Orange? Je passe!!! EA: Enfant adapté montre ici un nouvel aspect de sa personnalité: le rebelle ou le contestataire. Paradoxe? Pas tellement: on ne peut contester les règles du jeu que si on les connait... D après vous, cet état d esprit est-il constructif en affaires? Voyez ci-dessous Et si on faisait le contraire? EA: Enfant adapté - rebelle, encore une fois. C est lui qui va oser remettre en cause les habitudes de la profession et conquérir des parts de marché en prenant le contre-pied de la concurrence Vous êtes toujours en retard!!! PC: d accord, cette fois c est le Parent critique qui fait une observation: vous aurez un blâme car vous n avez pas respecté les règles A vos rangs! Fixe! -6-

11 l analyse transactionnelle au travail Enfant libre présente l avantage de relations franches: on sait toujours ce qu il pense. Parfois choquant ou difficile à manoeuvrer en société, car il ne dit pas la vérité mais sa vérité, et parfois à contre temps... Sans préjugés, il est seul capable d innovation véritable: il crée, il invente. En contrepartie, parfois aussi il manipule, ce qui représente la face négative du mot inventer L exercice précédent nous a permis d affiner notre vision des trois registres du moi. Maintenant, ils peuvent nous servir à comprendre les comportements humains en milieu professionnel1 : Parent Critique garantit l efficacité au travail: des ordres clairs et précis, pas de politesses inutiles. C est le chirurgien en salle d op : pince!... Compresse!. Le s il vous plaît ralentirait l action. Normal entre professionnels qui ont bien défini et accepté les règles. Dangereux quand cela tourne au jeu pervers de domination gratuite. * * * A ce stade, vous percevez tout l intérêt de bien connaître les états dominants de votre interlocuteur, pour mieux comprendre à qui vous avez à faire. Mais il est tout aussi indispensable de connaître votre propre dosage pour comprendre vos comportements et, si nécessaire, les adapter à la réussite de la transaction en cours. L égogramme vous y aidera. Nous allons maintenant faire sa connaissance. Parent protecteur est à la fois le refuge et l exemple. Mais il risque d étouffer les initiatives des autres s il veut les materner et/ou tout faire par lui-même. Ce peut être alors le patron qui ne saurait pas déléguer. Adulte est toujours indispensable en milieu de travail: il est la démarche logique de résolution de problèmes courants. Idéal pour communiquer avec un ordinateur. Mais, face à des êtres humains ( associés, collaborateurs ou clients), il lui manque l esprit de finesse et la force de conviction. Et face à des problèmes inattendus, il lui manque l audace et l imagination. Enfant adapté soumis est un collaborateur agréable: il sait comprendre les autres et se plie aux exigences du travail demandé. Mais en contre partie, il risque de peu s impliquer dans l action. Tendance à jouer les victimes en se plaignant après coup. Enfant adapté rebelle apprécie les plaisirs du fruit défendu. Il représente l audace et la capacité de trouver des solutions nouvelles et inattendues à des problèmes anciens: c est le champion de la riposte et des stratégies de rupture si utiles en action commerciale. 1 bien sûr, ça fonctionne aussi pour d autres types de relations humaines

12 sommaire cliquable - Attention: communication... - Premier module: Les trois registres du moi - notions de base - L analyse transactionnelle? Vous pratiquez déjà!!! - Commençons par des idées simples - Les états du moi et comment les reconnaître - Le moi dans tous ses états - L égogramme: une photographie des différents états du moi - Deuxième module: Toi > Moi et vice-versa - les transactions - Toi et Moi: le face à face - Les transactions piégées - Mais qu est-ce qui fait courir Ginette? Positions de vie - Troisième module: analyse transactionnelle et gestion de conflits Bibliographie

13 Ceci n est qu une version de démonstration. Le passage que vous voulez lire est disponible dans la version intégrale que vous pouvez acquérir auprès des Ateliers du Marketing au prix de 15

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Musclez la préparation de votre projet professionnel. Guide COACH Emploi. de : www.coachemploi.org

Musclez la préparation de votre projet professionnel. Guide COACH Emploi. de : www.coachemploi.org Guide COACH Emploi de : Créé par les professionnels de Syntec Conseil en Évolution Professionnelle et en partenariat avec la Fédération Syntec et le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche,

Plus en détail

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis 1 Si je cessais un jour d avoir le trac, je ne monterais plus sur les planches. Francis Huster 2 Le cercle des poètes disparus - 1989 - film de

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Devenez manager coach!

Devenez manager coach! Laurent CAUDRON Devenez manager coach! Les meilleurs outils du coaching pour mieux manager vos collaborateurs, 2006 ISBN : 2-7081-3683-6 Chapitre 3 Décelez et dépassez les imprécisions de langage Sans

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

Des processus et des outils pour les individus et leurs interactions

Des processus et des outils pour les individus et leurs interactions Des processus et des outils pour les individus et leurs interactions par Christophe Morin 14h30 15h30 - Salle 2 #AgileFrance les individus et leurs interactions Plus que les processus et les outils Des

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Les 7 compétences du chef de projet efficace

Les 7 compétences du chef de projet efficace Formation Nodesway Les 7 compétences du chef de projet efficace Nodesway Alain Fernandez À ton avis, quelles sont les principales compétences d un chef de projet efficace? C est un organisateur avant tout.

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Les Cahiers du Marketing N 6. Je réalise moi-même mon étude de marché

Les Cahiers du Marketing N 6. Je réalise moi-même mon étude de marché Les Cahiers du Marketing N 6 Je réalise moi-même mon étude de marché Alain Zimmerlin Avril 2011 Objectifs de cet atelier: Cet atelier a pour objectif de vous donner les moyens de réaliser vous-même l étude

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

arbitres et entraîneurs de haut niveau

arbitres et entraîneurs de haut niveau La gestion des conflits arbitres et entraîneurs de haut niveau A quel type de conflits entraîneurs et arbitres sont-ils confrontés? Les Conflits CONSTATS La plupart du temps se sont les mêmes situtations

Plus en détail

Atelier n 4n. Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr

Atelier n 4n. Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr Atelier n 4n Mise en pratique de la gestion des conflits par le référentr rent Docteur Agnès Riché Référente en antibiothérapie, CH Angoulême Docteur Remy Gauzit Anesthesiste Réanimateur, Hôtel Dieu, AP-HP

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

«Formation Management»

«Formation Management» «Formation Management» n Les fondements du management n Donner du sens n Bâtir la confiance n Prendre en compte les besoins individuels n Entretenir la motivation n Le management situationnel n Le management

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION RESSOURCES HUMAINES

CONSEIL INGENIERIE FORMATION RESSOURCES HUMAINES RESSOURCES HUMAINES Optimiser sa communication et ses relations de travail Communiquer face à des situations difficiles Développer et optimiser les capacités de sa mémoire Gérer son temps Gérer et anticiper

Plus en détail

Activité : L'île déserte

Activité : L'île déserte CPS : Problèmes, Décisions Thème : Prise de décision collective Type d'activités : Exploration Activité : L'île déserte Niveau : 8-12 ans Participants : 25 Durée : 45 45 mn Objectifs : S inscrire en groupe

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS!

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Le temps relatif Ma personnalité Mes compétences Mes valeurs Mes enjeux pro et perso Ma résistance au stress Ma capacité à négocier

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat

Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat Travailler efficacement avec votre avocate ou avocat (Traduction du webinaire www.lawhelpontario.org/videos/webcast.132633- Working_Effectively_With_Your_Lawyer) Travailler avec une avocate ou un avocat

Plus en détail

Négociation: Des Positions aux Intérêts

Négociation: Des Positions aux Intérêts Négociation: Des Positions aux Intérêts Jean Gay Cemaj et Unine, Colloque du 5 décembre 2008 Plan I. Une métaphore initiale à titre de fil rouge II. De la négociation traditionnelle à la négociation «éclairée»

Plus en détail

AT & PNL au service de la NEGOCIATION

AT & PNL au service de la NEGOCIATION COMMUNICATION ANALYSE AT & PNL au service de la NEGOCIATION Par COMPORTEMENT NEGOCIATION Plan: L analyse transactionnelle (AT) Définition Les états du moi L AT pour contrôler les difficultés nous empêchant

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 2 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 2 «TU AS DU BOULOT?» Objectifs : Présenter ses projets, demander des conseils, demander un prêt Points de langue : Le futur simple, le conditionnel présent Thèmes culturels

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Systémique et différence

Systémique et différence Préambule Ces fiches ont été réalisées comme supports pour des week-ends de travail et de réflexion sur le thème : Etre soi, assumer et affirmer sa différence Développer la confiance en soi Je vous les

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

Les techniques de l interview 16/06/06

Les techniques de l interview 16/06/06 Les techniques de l interview Avant l'interview Gérer la demande d un journaliste Un journaliste vous contacte ne pas traiter la demande du journaliste en temps réel demander ses coordonnées, ses délais,

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents»

«Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» «Développer l estime de soi des enfants. Le rôle des parents» Intervention de Monsieur Gilbert Jeanvion, ancien enseignant spécialisé et psychologue scolaire, animateur au sein de l «Association des Groupes

Plus en détail

Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014

Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014 Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014 PRÉVENTION/GESTION DES CONFLITS J-L NIGAUD PRÉAMBULE CONFLIT : Un des modes d expression parmi d autres du «Vivre ensemble» dans tout groupe social. Système

Plus en détail

Bienvenue Corinne Dulac

Bienvenue Corinne Dulac Bienvenue Corinne Dulac Coach Certifiée ICI Paris Particuliers - Entreprises 11 rue Clos Aubert 45750 Saint-Pryvé-Saint-Mesmin 06.21.33.57.13 happy.attitude.coaching@gmail.fr @ happy-attitude-coaching.com

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

Toi seul peux répondre à cette question.

Toi seul peux répondre à cette question. Suis-je dépendant ou dépendante? Traduction de littérature approuvée par la fraternité de NA. Copyright 1991 by Narcotics Anonymous World Services, Inc. Tous droits réservés. Toi seul peux répondre à cette

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Communication avec ses pair-e-s

Communication avec ses pair-e-s Communication avec ses pair-e-s Atelier de formation SPPE 21 mai 2007 Nathalie Junod & Marianne Aerni Plan Argumenter Convaincre Négocier Questionner et débattre Déroulement atelier Partie théorique (I)

Plus en détail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail

Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Les 5 clés pour gérer les conflits au travail Illustration : Olivier Prime Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-073858-8 Avant- propos Dunod - Toute reproduction non

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant WEKA Business Dossier Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Fidélisation de la clientèle

Fidélisation de la clientèle Fidélisation de la clientèle le Sommaire de la présentation A. La fidélisation mythes et réalités B. Les sept (7) échelons de la fidélisation C. Conclusion Présenté par Daniel Tanguay Le mardi 1er février

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

La communication pour un conducteur de travaux

La communication pour un conducteur de travaux Page 1 / 5 Rapport technique / domaine de la formation Contenu : La communication Rédaction : Marc Doutaz / ETC 3 ème année Date : 03 janvier 2012 / Version 2 La communication pour un conducteur de travaux

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.»

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.» «La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être C est ce que vous faites.» L autopsie d une résolution Le terme autopsie vient du grec «Le voir de vos propres yeux». L'objectif de l'autopsie

Plus en détail

FAVORISER LA COMMUNICATION

FAVORISER LA COMMUNICATION 5 FAVORISER LA COMMUNICATION Communication efficace Promotion de l estime de soi Gestion du stress Promotion de l assertivité Promotion des compétences sociales Promotion de la résolution de problèmes

Plus en détail

La ligne du respect sur banderole

La ligne du respect sur banderole LE CLIMAT ACTUALISANT / LA RESPONSABILISATION DE L ÉLÈVE La ligne du respect sur banderole INTENTIONS Réfléchir aux conséquences de nos comportements. Se sensibiliser par rapport aux comportements qui

Plus en détail

PARCOURS EFB - AVOCATS

PARCOURS EFB - AVOCATS PARCOURS EFB - AVOCATS Le dispositif de formation a distance Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4 Étape 5 Entretien téléphonique individuel de cadrage avec un tuteur Autodiagnostic Amont Formation en ligne

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail