Rexel, un monde d énergie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rexel, un monde d énergie"

Transcription

1 Rexel, un monde d énergie Direction de la Communication / 01 octobre 2014

2 Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission de Rexel est d accompagner ses clients partout dans le monde, où qu ils soient, pour leur permettre de créer de la valeur et d optimiser leurs activités, en leur offrant une gamme de produits et de services durables et innovants dans les domaines des automatismes, de l expertise technique et de la gestion de l énergie. P. 2

3 Sommaire Rexel en bref Chiffres clés 2013 p. 4 Un rôle central dans la chaîne de valeur p. 5 Une présence internationale p. 6 Une dynamique de croissance continue p. 7 Priorités stratégiques de Rexel Energy in Motion : le projet d entreprise de Rexel p. 9 Accélérer la mise en œuvre des initiatives stratégiques à forte croissance p. 10 Catégories de produits et services à fort potentiel p. 11 Clients internationaux et grands projets p. 12 Marchés verticaux p. 13 Placer le client au cœur du modèle p. 14 Dynamiser la croissance externe p. 15 Une organisation logistique robuste p. 16 Améliorer la productivité des actifs p. 17 Objectifs financiers à moyen terme p. 18 Les valeurs et les engagements de Rexel Les valeurs de Rexel p.20 Un engagement durable p.21 L environnement p.22 La responsabilité sociale p.23 La Fondation Rexel pour le progrès énergétique p.24 Une gouvernance exemplaire p.25 Un actionnariat équilibré p.26 Les engagements de Rexel vis-à-vis de ses parties prenantes p.27

4 Chiffres clés 2013 Présent dans 38 pays n 1 en Asie-Pacifique n 2 en Europe et en Amérique du Nord Un réseau mondial de plus de 40 enseignes agences pour les professionnels 135 structures logistiques collaborateurs Chiffres clés 2013 Chiffre d affaires : 13,0 Md Résultat opérationnel courant (EBITA) : 702M Marge brute: 24,6 % des ventes Cash-flow libre : 601M Equilibre des marchés finaux (CA 2013) Répartition géographique diversifiée (CA 2013) 2% Industriel Tertiaire Résidentiel 22% 43% 35% 9% 55% 34% Amérique du Nord Europe Asie-Pacifique Amérique Latine P. 4

5 Un rôle central dans la chaîne de valeur Rexel offre une gamme de produits et services durables et innovants pour les automatismes, l expertise technique et la gestion de l énergie et conçoit des solutions dans les domaines de la construction, de la rénovation et de la maintenance Partenariats forts avec les FABRICANTS Proximité avec les CLIENTS FOURNISSEURS D ENERGIE UNE LARGE GAMME DE PRODUITS FABRICANTS Eclairage Régulation thermique Domotique Sécurité et communications Equipements industriels Câbles Produits intelligents ENR OFFRE INTÉGRÉE (one-stop shops) CONSEIL SUPPLY CHAIN SERVICES (audits énergétiques) MARCHÉS FINAUX 38 PAYS GRANDS INSTALLATEURS ET ARTISANS ELECTRICIENS HABITAT Collectif et individuel BÂTIMENTS TERTIAIRES Bureaux, hôtels, hôpitaux INDUSTRIE Automobile, hydrocarbures, exploitations minières P. 5

6 Une présence internationale N 1 du marché Asie-Pacifique : 9% des ventes du Groupe Australie, Chine, Emirats Arabes Unis, Inde, Indonésie, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Thaïlande, Vietnam N 2 du marché Amérique du Nord : 34% des ventes du Groupe Canada, Etats-Unis N 2 du marché Europe : 55% des ventes du Groupe Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Russie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse Position de N 1 ou N 2 sur le marché Amérique Latine : 2% des ventes du Groupe Brésil, Chili, Pérou P. 6

7 Une dynamique de croissance continue Des débuts dynamiques Fondé en 1967 sous le nom de CDME Premiers développements en Europe et aux Etats-Unis Groupe PPR Acquisitions transformantes Deux acquisitions majeures : GE Supply (2006) et Hagemeyer (2008) Doublement du chiffre d affaires 2005 : Acquisition de Rexel par Ray Investment* Introduction en bourse (2007) Lancement d Energy in Motion le nouveau projet d entreprise de Rexel Accélerer la croissance organique via : Les projets et clients internationaux Les marchés verticaux (pétrole&gaz ) Les solutions à haut potentiel liées à l efficacité énergétique et aux automatismes du bâtiment Une décennie de croissance Implantation en Asie-Pacifique et sur les marchés d Europe de l Est Forte progression des ventes, démonstration de la robustesse et de la rentabilité du Groupe 1993 : création de la marque Rexel Un nouveau modèle économique De distributeur de produits à fournisseur de solutions Expansion dans les marchés émergents au Brésil, en Inde et au Pérou Croissance sur les marchés de l efficacité énergétique Une nouvelle étape dans le développement du Groupe * Consortium principalement composé de Clayton Dubilier & Rice, Eurazeo, BAML Capital Partners P. 7

8 2. Priorités stratégiques de Rexel

9 Le projet d entreprise Energy in Motion s appuie sur quatre priorités stratégiques qui soutiennent les ambitions du Groupe et capitalisent sur ses actifs PROFITABLE GROWTH Croître de façon rentable en alliant croissance organique et acquisitions Nouveaux segments à haut potentiel (efficacité énergétique, automatismes du bâtiment ), marchés verticaux (pétrole et gaz, mines ), clients internationaux et grands projets EXCELLENCE IN OPERATIONS Exercer nos activités dans un objectif d excellence opérationnelle Optimisation des coûts, logistique, e-commerce, support client ACTIVE RESOURCES MANAGEMENT Gérer activement nos ressources pour augmenter le retour sur investissement Améliorer la productivité de nos actifs et faire de notre connaissance et notre compréhension des client un levier d amélioration de notre offre de services CULTURE OF COOPERATION Coopérer étroitement pour un succès partagé avec l ensemble de nos parties prenantes P. 9

10 Accélérer la mise en œuvre des initiatives stratégiques à forte croissance Ces trois leviers devraient permettre d atteindre à moyen terme une croissance annuelle moyenne à deux chiffres Catégories de produits et services à fort potentiel (efficacité énergétique, automatismes du bâtiment ) Clients internationaux et grands projets (IPG, grands comptes internationaux) Marchés verticaux (pétrole et gaz, mines ) P. 10

11 Cibler les segments à haut potentiel via les produits et services d efficacité énergétique Applications et technologies innovantes pour la gestion de la consommation d énergie Domotique Gestion Technique du Bâtiment, génie climatique, accès et sécurité Détecteur et automatismes Supervision de l énergie Compteurs intelligents Logiciel de conception pour l habitat Produits d efficacité énergétique Éclairage LED Pompes à chaleur Ventilation double-flux Variateurs de vitesse Énergies renouvelables dont photovoltaïque et éolien Services à valeur ajoutée Audits énergétiques Mesure et pilotage Financement Formation P. 11

12 Une offre dédiée aux grands projets et grands comptes internationaux Rexel IPG : orienté projet Une organisation commerciale pour les sociétés d ingénierie (EPC*) Une équipe dédiée et 15 centres opérationnels Les meilleurs services logistiques et de sourcing Rexel IKA : orienté client Des partenariats étroits avec : Les clients Les grands installateurs Une plateforme opérationnelle intégrée qui consolide les ventes partout dans le monde * EPC : Engineering, procurement and construction P. 12

13 Une approche dédiée pour les marchés verticaux - Hôtellerie et loisirs - Distributeurs d énergie - Commerces Nos marchés verticaux clés font l objet d une approche dédiée Des partenariats forts avec nos grands clients Accords multi-chantiers sur plusieurs années Conformité avec tous les standards et normes de qualité requis Logistique intégrée et e-services Des produits et services sur mesure Sécurité et logistique des sites isolés Des solutions robustes en matière logistique, reporting et exploitation de données Sourcing international pour optimiser les coûts Une organisation dédiée Équipes de vente par projet Équipes et entrepôts de stockage sur site P. 13

14 Placer le client au cœur du modèle économique Gestion de la relation client à travers un modèle multicanal Agence Centre d appel Applications mobiles CLIENT commerciaux Boutiques en ligne EDI En 2013, plus de 1,6 Md de ventes réalisées via le e-commerce (web and EDI) soit 12 % du chiffre d affaires du Groupe P. 14

15 Dynamiser la croissance externe Une stratégie d acquisitions qui repose sur 3 axes Renforcer notre position dans les marchés matures clés (Europe et Amérique du nord) Développer notre présence dans les marchés à forte croissance (Amérique Latine et Asie) Saisir les opportunités d élargir notre offre de services à valeur ajoutée Un rythme soutenu avec 61 acquisitions entre 2005 et 2013 ~6,2 Md en CA annualisé Acquisition de 31 sociétés 2 acquisitions transformantes (Gexpro, Hagemeyer) 5 acquisitions de taille intermédiaire et 24 acquisitions ciblées ~120 M en CA annualisé Acquisition de 5 sociétés (1 de taille intermédiaire et 4 ciblées) Acquisitions tactiques en Europe et en Chine ~280 M en CA annualisé 2011 Acquisition de 10 sociétés (2 de taille intermédiaire et 8 ciblées) Implantation en Inde, au Brésil et au Pérou Renforcement des positions en Chine ~890 M en CA annualisé Acquisition de 15 sociétés (4 de taille intermédiaire et 11 ciblées) Renforcement des parts de marché aux Etats-Unis Implantation élargie en Amérique Latine et en Asie du Sud- Est Moyen-terme Poursuivre notre stratégie d acquisitions et booster la croissance rentable Un budget annuel de 500 M en moyenne P. 15

16 Une organisation logistique robuste 135 structures logistiques à travers le monde Performance et fiabilité des solutions logistiques et des systèmes d information au service de nos clients Disponibilité permanente de à produits dans les agences références pouvant être livrées à J+1 P. 16

17 Améliorer la productivité des actifs Optimiser l allocation des actifs et des ressources au sein du Groupe Plateforme informatique et ERP robuste Veille économique Gestion de la relation client (CRM) Gestion stratégique des compétences Des équipes dédiées pour les relations clients et fournisseurs Une organisation effective pour déployer le projet d entreprise Energy in Motion Une marque et une image corporate forte Architecture de marque simplifiée P. 17

18 Objectifs financiers à moyen terme Surperformer le marché grâce à une combinaison de croissance organique et d acquisitions ciblées Accroître la marge d'ebita ajusté pour atteindre environ 6,5 % (à horizon 3-5 ans, selon la rapidité et la vigueur de la reprise sur les marchés clés du Groupe) sur la base d un redressement progressif des ventes, couplé à sa capacité démontrée d améliorer de 10 points de base sa marge d EBITA pour chaque point de pourcentage de hausse du chiffre d affaires et tiré par un strict contrôle de la marge brute et des coûts Dégager un solide flux de trésorerie disponible représentant avant int. & imp. au moins 75 % de l EBITDA et après int. & imp. environ 40 % de l EBITDA, grâce à une faible intensité capitalistique et à une gestion efficace du BFR permettant une politique de dividende attractive, avec la distribution d au moins 40 % du résultat net récurrent et l'activation d'un budget annuel d acquisitions de l'ordre de 500m en moyenne Maintenir une structure financière saine et équilibrée avec un ratio de dette financière nette rapportée à l EBITDA n excédant pas 3 fois 18

19 3. Les valeurs et les engagements de Rexel

20 Les valeurs de Rexel Partageant les 6 valeurs de Rexel, les collaborateurs s impliquent au quotidien dans leurs interaxions avec les parties prenantes Offrir la meilleure experience client Unir nos forces pour réussir Encourager l innovation Impliquer les collaborateurs pour développer leurs talents S épanouir en créant la différence Développer une confiance mutuelle P. 20

21 Notre engagement pour le développement durable En tant que groupe mondial, nous assumons une responsabilité importante vis-à-vis de nos salariés, de l environnement et des communautés dans lesquelles nous opérons Expertise pour la maîtrise de l énergie Promouvoir des solutions éco-performantes et les énergies renouvelables Sensibiliser clients et consommateurs à l efficacité énergétique Responsabilité environnementale : améliorer notre performance Consolider le pilotage de notre empreinte environnementale Améliorer l efficacité énergétique de nos sites Réduire les émissions carbone dues aux transports Réduire et valoriser les déchets Responsabilité sociale : accompagner nos salariés Promouvoir la sécurité et le bien-être au travail Accompagner le parcours des collaborateurs Associer les salariés à la performance du Groupe La Fondation Rexel pour le progrès énergétique: promouvoir l accès pour tous à l efficacité énergétique Développer les connaissances et la sensibilité au sujet de l efficacité énergétique Encourager l innovation à travers des programmes de recherche et des projets éducatifs Soutenir des projets solidaires P. 21

22 Environnement : les engagements de Rexel Rexel considère que sa responsabilité environnementale s applique d abord à ses opérations. Ainsi nous sommes attachés à : Consolider le pilotage environnemental Mise en place d un reporting global des impacts environnementaux Bilan Carbone à l échelle du Groupe en 2010 et 2013 Systèmes de management environnemental (1 standard Groupe + 8 Certifications ISO 14001) Améliorer l efficacité énergétique de nos sites Projet de rénovation massive de l éclairage sur 65 sites aux Etats-Unis Réduire les émissions carbone dues aux transports Renouvellement de la flotte européenne de véhicules (près de 100% depuis 2011) pour réduire les consommations de carburant (-4% en 2013) Réduction de 17% des gaz à effet de serre liés au transport des produits par les véhicules Rexel entre 2012 et 2013 Réduire et valoriser les déchets 18 pays ont mis en place un système de reprise DEEE* Remplacement des emballages en carton par des containers en plastique réutilisables * DEEE: Déchets d Equipements Electriques et Electroniques P. 22

23 Responsabilité sociale : accompagner les salariés * 72 % des salariés recommanderaient Rexel comme une entreprise où il fait bon travailler Acteurs du succès du Groupe, les collaborateurs sont animés par un fort esprit entrepreneurial Promouvoir la sécurité et le bien-être au travail 42 % des salariés ont été formés à la sécurité en personnes dans 9 pays sont couvertes par le programme de prévoyance Rexel Plus Protection for All Accompagner le parcours des collaborateurs Outils de gestion de carrière Formation continue et personnalisée 58 % des salariés ont bénéficié d une formation en 2013 Associer les collaborateurs à la performance du Groupe Plans d actionnariat salarié en 2007, 2010, 2012 et % des salariés bénéficient d une part variable dans leur rémunération Une démarche éthique L éthique du Groupe trouve sa source dans des principes partagés. Chaque collaborateur de Rexel se doit d adhérer aux standards de l éthique professionnelle la plus rigoureuse dans le but de préserver la confiance et le respects de toutes nos parties-prenantes. *85 % des salariés de Rexel affirment que le Groupe fait preuve d intégrité dans ses relations externes * d après la dernière enquête d opinion interne Groupe, Satisfaxion13 P. 23

24 La Fondation Rexel pour le progrès énergétique Développer les connaissances et la sensibilité au sujet de l efficacité énergétique Publication d études Organisation de conférences et d ateliers Accompagner des programmes de recherche et des projets éducatifs Allocation de bourses à de jeunes chercheurs travaillant dans le domaine de l efficacité énergétique Soutenir les projets solidaires d intérêt général qui promeuvent l accès pour tous à l efficacité énergétique Éducation, mécénat de compétence, amélioration de l habitat social Partenariats de long terme avec des associations, des institutions publiques, des ONG et des partenaires de la filière P. 24

25 La gouvernance Conseil d administration Comité exécutif Rudy Provoost, Président Directeur Général François Henrot*, Vice-Président, administrateur référent et Président du Comité des nominations Patrick Sayer (Eurazeo), Président du Comité des rémunérations Pier Luigi Sigismondi*, Président du Comité stratégique Rudy Provoost Président-Directeur Général Catherine Guillouard Directeur Général Délégué et Directeur Finances, Contrôle et Juridique Groupe Fritz Fröhlich*, Président du Comité d audit et des risques Thomas Farrell* Isabel Marey-Semper* Monika Ribar* Maria Richter* Pascal Martin Directeur Stratégie, Business Portfolio Management et Développement des Nouvelles Activités Groupe Europe du Sud, Europe Centrale et de l Est Sharon MacBeath Directeur des Ressources Humaines Groupe Europe du Nord Pascale Giet Directeur de la Communication et du Développement Durable Groupe Amérique du Nord Peter Hakanson Directeur des Opérations Groupe Asie- Pacifique Hendrika Verhagen* * Membre indépendant Patrick Berard Directeur Général Europe du Sud, Europe Centrale et de l Est Henri-Paul Laschkar Directeur Général Europe du Nord Brian McNally Directeur Général Amérique du Nord Mitch Williams Directeur Général Asie-Pacifique P. 25

26 Structure de l actionnariat (au 23 septembre 2014) Coté sur Euronext depuis ,4 % 1,1 % 97,5 % Flottant Management et salariés Auto-détention 26

27 Un engagement fort vis-à-vis de toutes nos parties prenantes Avec plus de références produits accessibles depuis différents canaux de vente et livrables à J+1 dans 38 pays Nous avons l ambition d être la marque préférée de nos clients Avec un réseau de agences, 135 structures logistiques et des équipes spécialisées dans la gestion de l énergie Nous avons l ambition d être le partenaire privilégié de nos fournisseurs Avec un projet d entreprise à moyen-terme ambitieux Nous avons l ambition d être l entreprise la plus attractive pour nos actionnaires Avec une attention constante portée à l éthique, à la formation, à la sécurité et à l engagement des salariés Nous avons l ambition d être un employeur de référence pour nos collaborateurs 27

Rexel, un monde d énergie

Rexel, un monde d énergie Rexel, un monde d énergie Dossier de presse 2013 Rexel c est UN GROUPE EN MOUVEMENT p.3 Un projet d entreprise ENERGY IN MOTION, UN CAP AMBITIEUX POUR 2015 Une croissance rentable Une gestion active des

Plus en détail

un monde d énergie Rapport d activité et de développement durable 2013

un monde d énergie Rapport d activité et de développement durable 2013 un monde d énergie Rapport d activité et de développement durable 2013 un monde d énergie la révolution énergie 3.0 c est un monde de performance e t de développement c est un monde d innovation et de

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

Assemblée Générale Annuelle

Assemblée Générale Annuelle Assemblée Générale Annuelle 22 mai 2013 Les états financiers au 31 décembre 2012 ont été arrêtés par le Directoire en date du 5 février 2013 et revus par le Conseil de Surveillance du 11 février 2013.

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle

DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET. 18 juin 2008. Session ministérielle DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 18 juin 2008 Session ministérielle OCDE 2008 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE INTERNET 5 DÉCLARATION DE SEOUL SUR LE FUTUR DE L'ÉCONOMIE

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN

AUGMENTATION DE CAPITAL 2014 RESERVEE AUX ADHERENTS DU PLAN D EPARGNE DU GROUPE SAINT-GOBAIN Compagnie de Saint-Gobain Les Miroirs 18, avenue d'alsace (92400) Courbevoie France S.A. au capital de 2 220 707 160 542 039 532 R.C.S. Nanterre Le 21 mars 2014 Communiqué AUGMENTATION DE CAPITAL 2014

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Montpellier. 24 mai 2011

Montpellier. 24 mai 2011 Montpellier 24 mai 2011 SOMMAIRE Le Groupe AXA Retour sur 2010, une année charnière Performance en 2010 et indicateurs d activité 2011 Priorités pour 2011 et après Christian RABEAU Directeur de la Gestion

Plus en détail

Fondation Rexel POUR LE PROGRÈS ÉNERGÉTIQUE

Fondation Rexel POUR LE PROGRÈS ÉNERGÉTIQUE Fondation Rexel POUR LE PROGRÈS ÉNERGÉTIQUE «La Fondation Rexel se veut un véritable catalyseur de progrès.» «Aujourd hui, grâce à des innovations technologiques sans précédent, l énergie transforme le

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques

E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex Commande multiplexée pour applications nautiques E-T-A PowerPlex La technologie E-T-A PowerPlex commande multi - plexée et protection de réseau électrique de bord pour applications nautiques.

Plus en détail

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011

Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 1 Nos performances environnementales, sociales et sociétales en 2011 Éléments méthodologiques sur le reporting environnemental 2011 Sur les données environnementales publiées dans le présent rapport, il

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION RGP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RGP 2. Date de création Société indépendante

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT

RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT RENFORCEZ VOS EQUIPES CONFIEZ VOS RECRUTEMENTS A UN EXPERT Hays Finance & Comptabilité UNE PRESENCE MONDIALE 32 Pays 247 Bureaux 8 000 salaries dont 1 000 en finance & comptabilite UNE PRESENCE NATIONALE

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web

Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web Qui sommes-nous? Motivation Factory propose des solutions web La Motivation intangible : portails collaboratifs métiers, innovation collaborative, management des idées, brainstorming La Motivation tangible

Plus en détail

un monde d énergie Document de référence 2013

un monde d énergie Document de référence 2013 un monde d énergie Document de référence 2013 Rexel, Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital social de 1 416 862 255 euros Siège social : 13, boulevard du Fort de Vaux 75017

Plus en détail

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne

Colissimo Colissimo. Offre Entreprises. Solution d Affranchissement en ligne Renseignez-vous auprès de votre conseiller commercial habituel et sur le site Internet : www.colissimo.fr/entreprises* *Consultation gratuite hors coûts de connexion et de communication selon l opérateur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2013 PAGE 1

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2013 PAGE 1 PAGE 1 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2013 VERS LE PROGRÈS ÉNERGÉTIQUE POUR TOUS 1 L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE AU CŒUR DES MUTATIONS Accès à l énergie durable pour tous : un triple enjeu Trois enjeux énergétiques

Plus en détail

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015

Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Chiffre d affaires pour le premier trimestre 2015 Un bon début d année en ligne avec les objectifs 2015 Chiffre d'affaires: 2 427 millions d euros +17,6% par rapport au premier trimestre 2014 Prises de

Plus en détail

Distributeur de matériel et de solutions électriques. Rapport d activité 2007

Distributeur de matériel et de solutions électriques. Rapport d activité 2007 Distributeur de matériel et de solutions électriques Rapport d activité 2007 N 2 1 481 agences 20 800 N 1 en Amérique collaborateurs du Nord 696 agences Canada Etats-Unis Allemagne Autriche Belgique Espagne

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Global WorkPlace Solutions. Créer un avantage concurrentiel

Global WorkPlace Solutions. Créer un avantage concurrentiel Global WorkPlace Solutions Créer un avantage concurrentiel Prêt pour le business? Etre un business international profitable n est pas chose facile. Le maintenir en tête requiert pensée innovante, courage

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure Qu'est-ce que la législation ErP? Pourquoi choisir? La législation relative aux produits liés à l'énergie (ErP, Energy related Product) a été

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015. www.robertwalters.fr CHIFFRES CLÉS

ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015. www.robertwalters.fr CHIFFRES CLÉS ROBERT WALTERS ENQUÊTE CANDIDATS 2015 Pour mieux comprendre les attentes des candidats, Robert Walters référence mondiale du recrutement spécialisé a diffusé une enquête au début de l année 2015, auprès

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014

Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Chiffre d affaires du premier trimestre 2014 Evolution du chiffre d affaires en ligne Chiffre d'affaires publié: 2 064 millions d euros, à taux de change constants;-1,8% Ratio prises de commandes sur chiffre

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Paris, 18 février 2015 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015 Schneider Electric Lyon 30 mars 2015 1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base des estimations actuelles de la Direction

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Nos engagements 2014 SOMMAIRE 4 ÉDITO Rudy Provoost, Président-Directeur Général de Rexel, Président de la Fondation Rexel pour le progrès énergétique 6 ÉTHIQUE Une démarche

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2011/2012. té des logotypes.

RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2011/2012. té des logotypes. RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2011/2012 rotection rigoureusement. Celle-ci se définie dessous. Aucun visuel ou texte ne doit té des logotypes. PAGE 1 REXEL RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2011 I SOMMAIRE

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises?

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? Note d étonnement Session du mardi 13 avril 2010 PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? PROBLÉMATIQUE Au-delà de sa capacité à dynamiser la performance, faire travailler

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée.

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. COMMUNIQUE DE PRESSE 6 décembre 2013 Résultats annuels 2013 2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. Volume d activité Villages stable à taux

Plus en détail

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry

Guide d utilisateur rapide pour MO-Call Blackberry Que dois-je faire pour commencer à faire des appels avec MO-Call? Avant de faire un appel vous aurez besoin des choses suivantes: Un compte MO-Call enregistré. Du crédit MO-Call dans votre compte. Le logiciel

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS

Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Louvain School of Management The Preferred International Management School in Belgium CAMPUS UCL MONS Our mission : Educating Responsible Leaders For a Responsible World LSM the Business School of UCL

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS

ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS Tokyo Séoul Hong Kong Varsovie Amsterdam Bruxelles Londres New York Atlanta Mexico nos clients dans le monde entier ASSURANCE BANQUE GESTION D'ACTIFS 4 votre avenir, notre

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Le nucléaire, un allié pour le climat

Le nucléaire, un allié pour le climat 1 Claude Fischer - mars 2015 1 er Directrice d ASCPE Les Entretiens Européens Le nucléaire, un allié pour le climat La limitation du réchauffement climatique ne pourra pas être obtenue sans le nucléaire

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma Nouvelle Classification Europerformance Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma ANCIENNE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE NOUVELLE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE Famille Trésorerie Tresorerie

Plus en détail

Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris

Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris 1 ER GROUPE FRANÇAIS INDÉPENDANT DE MENUISERIE INDUSTRIELLE DISCOUNT Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris Introducteur et Membre du Marché en charge du Placement SOMMAIRE -1- Le Groupe

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

Présentation de Schneider Electric aux actionnaires

Présentation de Schneider Electric aux actionnaires Présentation de Schneider Electric aux actionnaires Strasbourg 2 juin 2014 1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE

AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE AXA COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS, 6 MAI 2015 Indicateurs d activité T1 2015 Chiffre d affaires en hausse de 10% en publié, bénéficiant d effets de change positifs Variation en comparable (à taux de change

Plus en détail