DOSSIER DE PRESSE DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE ENTREPRISE EN MARCHE VERS L INDUSTRIE DE DEMAIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE ENTREPRISE EN MARCHE VERS L INDUSTRIE DE DEMAIN"

Transcription

1 végétales filières recherche communication transparente impact & développement environnemental DOSSIER DE PRESSE DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE ENTREPRISE EN MARCHE VERS L INDUSTRIE DE DEMAIN

2 Depuis leur création en 1950, les Laboratoires Expanscience initient le lancement de produits innovants sur les marchés de la santé et du mieux-être, et développent des savoir-faire touchant à la Dermo-Cosmétique, à la Rhumatologie, au Dentaire, à la Dermatologie et aux Actifs Cosmétiques. Des activités complémentaires qui évoluent en parfaite synergie. Les Laboratoires Expanscience détiennent par ailleurs un double leadership : dans les produits de soins pour bébé et femmes enceintes, Mustela Bébé et Mustela 9 Mois (soins vergetures) sont leaders européens en pharmacie. Piasclédine 300 occupe une position leader en France dans le traitement de l arthrose. Pour le développement des Laboratoires Expanscience, la pharmacie représente un pivot stratégique. Ainsi, ces derniers ont fait le choix d une distribution sélective avec la présence du pharmacien. La plupart des produits nécessitent en effet ce conseil, ainsi qu une préconisation ou une prescription médicale. Grâce à l engagement de leurs 923 collaborateurs et à une présence forte à l international, via 8 filiales et près de 72 pays distributeurs sous contrat, les Laboratoires Expanscience ont réalisé en 2010 un CA de 233 millions d euros dont 37% à l international. Les Laboratoires Expanscience bénéficient enfin d atouts solides en Recherche et Développement grâce à leur Centre R et D, dont les travaux ont permis de déposer 60 brevets au cours de la dernière décennie. Pour initier en interne une politique qui contribue au développement durable, l entreprise a adhéré au Pacte Mondial des Nations Unies en 2004 et a engagé une démarche volontaire de Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) impliquant l ensemble de ses activités. En pratique, les actions de RSE s organisent autour d axes stratégiques qui irriguent toutes les activités de l entreprise : la conception des produits et le choix des ingrédients, la relation avec ses clients et patients, les achats et les sources d approvisionnements, les pratiques environnementales et sociales et ceci en dialogue avec les parties prenantes. Cette approche holistique, qui intègre les enjeux sociétaux à la stratégie économique de l entreprise, est un bel exemple de responsabilité et d engagement. Les Laboratoires Expanscience offrent aujourd hui la cartographie d une entreprise en marche vers l industrie de demain.

3 FILIÈRES VÉGÉTALES RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT IMPACT ENVIRONNEMENTAL COMMUNICATION TRANSPARENTE

4 filières responsables FILIÈRES VÉGÉTALES RESPECTER L, HOMME ET LA NATURE En 2015, Expanscience aura déployé un plan d action RSE sur 100% de ses filières végétales Les Laboratoires Expanscience se sont attachés à repenser leur engagement à la source. Depuis 2008, les Laboratoires Expanscience développent sur leurs filières une stratégie de responsabilité sociétale (RSE). Elle se traduit par la définition d un référentiel d engagements pour leurs propres filières d approvisionnement en matières premières végétales. Ce référentiel est un outil pour identifier les impacts et mettre en œuvre des actions d amélioration RSE. Cette initiative permettra à l entreprise de garantir la sécurité de ses approvisionnements et d être en accord à terme avec le protocole de Nagoya. Avec pour objectif d appliquer ce référentiel et de déployer un plan d action RSE sur 6 filières en 2013, les Laboratoires Expanscience entendent développer cette démarche à toutes leurs filières végétales d ici 2015 grâce à une liste pertinente et actualisée d axes de progrès. Ces filières responsables développées par les Laboratoires Expanscience en partenariat avec des experts et parties prenantes locales répondront à des critères d engagements stricts. Ils concerneront par exemple le respect de l environnement, les droits humains et les échanges commerciaux. Pour l entreprise l intérêt est multiple et avant tout sociétal. Les Laboratoires Expanscience souhaitent ainsi assurer un juste retour aux populations locales impliquées dans les filières. Cela se traduira au niveau de la santé et de la sécurité au travail des femmes et des hommes impliqués sur les filières ou encore par préserver et promouvoir les savoir-faire traditionnels. Une attention particulière est également portée à l impact de l activité sur la biodiversité. En résumé, pour l entreprise,la création de filières responsables c est permettre le développement local et garantir la pérennité de ses approvisionnements.

5 Un accompagnement des populations locales sur chacune des filières Au Mexique, les avocats non valorisables à l exportation restaient auparavant à la charge du producteur. Aujourd hui, les Laboratoires Expanscience ont développé une filière avec ces avocats et contribuent ainsi à la création de nombreux emplois locaux (récoltants, chauffeurs...). Forts de ces premiers résultats, les Laboratoires Expanscience souhaitent aujourd hui accompagner leur partenaire dans une réflexion plus avancée, en particulier sur ses pratiques environnementales. Au Pérou, l engagement des Laboratoires Expanscience avec leur partenaire local a permis de faciliter l accès des producteurs au système bancaire pour limiter le transit de sommes importantes en liquide. Aujourd hui, ces derniers sont autonomes dans leur gestion. Au Burkino Faso, les Laboratoires Expanscience ont accordé des microcrédits pour l achat d une parcelle de terre, le cofinancement de la construction d un magasin de stockage. Ceci permettra de sécuriser les récoltes et d accorder des avances sur achats pour favoriser par exemple la scolarisation des enfants. LES LABORATOIRES EXPANSCIENCE SE SONT APPUYÉS NOTAMMENT SUR : La norme ISO qui offre un cadre de référence aux entreprises en matière de responsabilité sociétale Le référentiel Union for Ethical BioTrade pour le sourcing responsable. Au Burkina Faso et au Pérou, les Laboratoires Expanscience accompagnent les producteurs dans leur démarche d obtention de la certification biologique. Enfin, sur chaque territoire, un dialogue est engagé pour délimiter et partager les actions. Pour les Laboratoires Expanscience, la notion de responsabilité passe également par la transmission du savoir-faire et l accession à l autonomie. Par exemple, sur ses filières d avocats, l entreprise partage son expertise en matière de séchage et de pression des fruits, ce qui permet aux populations locales d acquérir des connaissances techniques indispensables pour une relation pérenne. FILIÈRES VÉGÉTALES RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT IMPACT ENVIRONNEMENTAL COMMUNICATION TRANSPARENTE

6 savoir faire RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT SÉCURITÉ, INNOVATION ET RESPECT DE L, ENVIRONNEMENT La naturalité, un principe des Laboratoires Expanscience En l absence d une réglementation harmonisée relative à la notion de Naturalité, les Laboratoires Expanscience ont jugé nécessaire de définir ce principe appliqué à leurs produits dermo-cosmétiques. La réflexion menée par les Laboratoires Expanscience autour de la naturalité s inspire du référentiel de certification d Ecocert. Sans pour autant aller jusqu'à la certification des produits, du fait de l incompatibilité du référentiel établi avec la liste des conservateurs, parfums ou procédés utilisés et nécessaires à la sécurité et au plaisir sensoriel des produits élaborés, les Laboratoires Expanscience offrent une garantie de naturalité à leurs consommateurs en distinguant : produit naturel : lorsque 95% des ingrédients sont naturels ou d origine naturelle (selon ARPP 1 ) produit d origine naturelle : lorsque 75% à 95% des ingrédients sont naturels ou d origine naturelle. Les Laboratoires Expanscience ont pour cela défini un cahier des charges minutieux que chaque fournisseur se doit d appliquer pour une transparence absolue en matière de sécurité, d efficacité, et d origine des matières premières. Celles-ci sont ensuite homologuées par un comité d experts scientifiques (chimiste, biologiste, analyste et pharmacien) mais également par l avis d un expert toxicologue externe indépendant. Il est important de souligner que lorsqu une réponse technologique existe, les Laboratoires Expanscience privilégient les ingrédients naturels et d origine naturelle notamment pour les substances actives. Dans le cadre de la démarche de progrès continu engagé par l entreprise, ce principe de naturalité est amené à être amendé en fonction des nouvelles données sectorielles, scientifiques, techniques ou encore réglementaires. 1 Autorité de régulation professionnelle de la publicité

7 Application de la réglementation européenne REACH Les Laboratoires Expanscience évaluent conformément à la réglementation européenne REACH (Registration Evaluation Autorisation of Chemicals) l impact de toutes leurs substances sur l Homme et l environnement. L organisation déployée pour analyser et encadrer les risques permet une maîtrise de la sécurité d emploi sur toute la supply chain en cosmétique et pharmacie. Une palette réduite, une sécurité accrue Par ailleurs, les Laboratoires Expanscience ont limité volontairement leur palette en bannissant l utilisation en dermo-cosmétique de tous les parabens, phtalates, phénoxyéthanol, huiles essentielles notamment pour assurer une sécurité et une innocuité optimales et répondre aux attentes de leurs consommateurs. DES EXTRAITS VÉGÉTAUX AGRÉÉS ET DES ACTIFS COSMÉTIQUES CERTIFIÉS PAR ECOCERT Extraits végétaux Parmi les ingrédients cosmétiques développés par les Laboratoires Expanscience, six d'entre eux sont agréés par Ecocert Greenlife SAS : la Poudre de Cerise, l Huile d Avocat, l Huile Vierge de Prune, le Beurre de Cupuaçu, l Huile d Andiroba et l Huile de Noix de Para. Ces ingrédients, obtenus à partir de matières premières non issues de l'agriculture biologique, peuvent être utilisés dans les produits cosmétiques certifiés selon le référentiel Cosmétiques Ecologiques et Biologiques. Actifs cosmétiques Parmi la gamme d'actifs cosmétiques, les Laboratoires Expanscience proposent trois actifs certifiés biologiques par Ecocert Greenlife SAS, selon le référentiel Cosmétiques Ecologiques et Biologiques. Ces actifs sont Skinergium Bio (nouvelle forme poudre), Soline Bio et Sésaline Bio. Ces nouveaux actifs "Bio" viennent compléter la gamme d'actifs tels que Soline, Collageneer, 5 Alpha Avocuta, Hiérogaline, Skinergium 2, Actimp P.F. et Alpha Lupaline. Distillation moléculaire et extraction végétale : un savoir faire unique FILIÈRES VÉGÉTALES Les procédés d extraction sont également minutieusement étudiés pour limiter au maximum les impacts sur l Homme et l environnement. Les Laboratoires Expanscience sont par ailleurs le premier producteur mondial d insaponifiables d avocat et de soja (ASU, Avocado oil and Soybean Unsaponifiables), par distillation moléculaire. Ce processus réalisé sous vide poussé sépare efficacement les composants les plus nobles de la matière première (huile d avocat et concentrât de soja). Avec plus de 60 brevets déposés en France en 14 ans, les Laboratoires Expanscience ont produit des actifs cosmétiques uniques tant par leur procédé d extraction que dans la traçabilité de leur production. Ils sont aujourd hui reconnus mondialement pour cette expertise : de nombreux groupes prestigieux de l industrie du luxe et des cosmétiques utilisent ces actifs dans leurs formulations. RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT IMPACT ENVIRONNEMENTAL COMMUNICATION TRANSPARENTE

8 empreinte IMPACT ENVIRONNEMENTAL RÉDUIRE L, IMPACT ENVIRONNEMENTAL EN MULTIPLIANT LES INITIATIVES Objectifs environnementaux Les Laboratoires Expanscience se sont fixé des objectifs ambitieux pour diminuer leur impact environnemental. D ici 2015, l entreprise s est engagée à diminuer de 20%, sur son site d Epernon (industriel et Centre de Recherche et Développement) les consommations d eau et d énergie et de 20% la production de déchets par rapport à Ainsi, 150 capteurs disposés sur l ensemble du site permettent à l entreprise un suivi précis des consommations d électricité, de gaz, d air comprimé, de vapeur et d eau. Les Laboratoires Expanscience ont défini des objectifs spécifiques à leur site de production et au centre de Recherche et Développement situés à Epernon. En droite ligne avec la politique de développement durable de l entreprise, ces actions reposent sur le strict respect des réglementations, la prévention des risques de pollutions, et la mise en place et le maintien d un système de management environnemental. Avec cette action, l entreprise vise une certification ISO en Dans cet objectif, l entreprise a initié en 2008 la construction d une nouvelle unité de production pharmaceutique. Avec 1030 m² de toiture végétalisée pour favoriser l isolation, un circuit de réutilisation des eaux de pluie et une pompe à chaleur permettant la récupération de l énergie du procédé de fabrication, cette unité de production dédiée aux principes actifs suit une démarche HQE. Les économies d énergies sont obtenues grâce à des échangeurs thermiques destinés à chauffer les parties administratives en complète autonomie. Inauguré en 2011, le bâtiment de 3800 m² réduira de 50% les consommations d eau et de 18% les dépenses d énergie. Un nouveau site de production avec une démarche HQE 1 1 Haute Qualité Environnementale. Bilan Carbone En 2009, Les Laboratoires Expanscience ont établi un Bilan Carbone qui a permis d identifier les différents postes d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES). A partir de cette cartographie, l entreprise a élaboré un plan d actions global visant, pour l ensemble des activités, à minimiser l impact environnemental. Chaque année, les Laboratoires Expanscience génèrent environ tonnes équivalent CO2 (hors filiales), essentiellement liées au sourcing de matières premières, à l énergie, aux emballages et aux déplacements de leurs collaborateurs itinérants. L entreprise s est fixée un objectif entre 2008 et 2015 de réduire de 20% ses émissions

9 (au niveau de son siège, de sa logistique et de son site industriel) et a engagé un travail sur un plus long terme au niveau de son sourcing. En outre, chaque année un point est fait dans l objectif de diminuer progressivement l impact environnemental de l entreprise. Des actions en chiffres sur le site d Epernon Eau : dans le cadre du plan de réduction de la pollution des eaux, les Laboratoires Expanscience ont investi 1,4 million d euros avec le concours de l Agence de l Eau Seine Normandie, dans une nouvelle installation de traitements des eaux usées pour le prétraitement des effluents riches en sulfate. Des actions mises en place ont permis une diminution de 15% de la consommation d eau entre 2009 et Déchets et énergie : sur ces deux postes les Laboratoires Expanscience ont créé deux groupes de travail afin d identifier les étapes clés en matière d'évolution et de travailler à la réduction de leur empreinte environnementale. Pour information, le calcul des déchets prend en compte les déchets issus du site de production mais également ceux liés aux emballages des matières premières et aux articles de conditionnement. Aujourd hui, 56% des déchets produits sur le site de production sont recyclés. Papier : grâce à la participation de l ensemble des collaborateurs, les Laboratoires Expanscience ont collecté 5,8 tonnes de papier qui sont recyclées sur place. CHIFFRES PRODUITS 2009 Le changement de matériau pour les manchons rétractables a permis un gain annuel de 2,1 t de plastique. L allègement de 42% des capsules des tubes de 125 ml de Mustela 9 Mois permet une économie de 920 kg par an. L allègement de 38% des capsules des tubes 50 et 75 ml Mustela Solaires permet d économiser 964 kg par an. En réduisant la hauteur et l épaisseur du tube rigide Fixical (500 mg) de 9%, Expanscience réalise une autre économie de 823 kg par an. En diminuant, supprimant ou modifiant les étuis et notices des produits Mustela Bébé, Mustela 9 Mois notamment, Expanscience a réalisé une diminution de 11 t de papier carton. La suppression de la notice sur la gamme Mustela Dermo-pédiatrie a permis de réduire la consommation annuelle de papier de 3,9 t. Augmentation de la présence du PET recyclé pour l Huile de Bain Stelatopia c est un triple traitement : la capsule est allégée de 10%, l étiquette et le flacon intègrent désormais 25% de PET recyclé. 100% des flacons de la gamme Mustela Bébé sont recyclables. FILIÈRES VÉGÉTALES CHIFFRES PRODUITS 2010 Pour aller plus loin, 100% des étuis sont imprimés avec des encres à base d huiles végétales. 89% des références en flacons Noviderm et Mustela (soit 97,5% des volumes produits) sont recyclables. 100% des références produits en tube ne sont plus fardelées. La diminution du poids total du flacon 750 ml Mustela Bébé a permis un gain de 9 T de plastique. L'intégration partielle de plastique recyclé dans certaines références de flacons et de tubes Mustela a permis de substituer plus de 4 T de plastique vierge : - Intégration de 50% de plastique recyclé dans les tubes (15, 50 & 75 ml) de la gamme Mustela Solaire. - Intégration de 25% de plastique recyclé dans les flacons (200 & 400 ml) de la gamme Mustela Dermo-Pédiatrie. 100% des nouveaux produits de la gamme dermo-cosmétique éco-conçus en 2015 Depuis 2006, les Laboratoires Expanscience multiplient les initiatives pour repenser l impact environnemental de leurs packagings selon trois grands principes : suppression, allègement, et recyclabilité. Ce sont ainsi plus de 48 tonnes de papier carton et 30,6 tonnes de plastique vierge qui sont économisées depuis Les Laboratoires Expanscience souhaitent aller plus loin en travaillant sur l impact environnemental de la conception à la fin de vie du produit. Ainsi, l entreprise se lance le défi d eco-concevoir 100% de ses nouveaux produits en dermo-cosmétique pour Ceci représentera 20% de leur chiffre d'affaires en dermo-cosmétique. IMPACT ENVIRONNEMENTAL COMMUNICATION TRANSPARENTE

10 parties prenantes COMMUNICATION TRANSPARENTE COMMUNIQUER ET SENSIBILISER MATIÈRES PREMIÈRES Travailler avec les parties prenantes pour s enrichir mutuellement La responsabilité sociétale d'une entreprise, c est aussi ouvrir le dialogue avec les parties prenantes : collaborateurs, fournisseurs, clients, collectivités locales, associations de patients et ONG. TRANSPORT Dans le cadre de sa démarche RSE, Expanscience consulte et interagit avec ses parties prenantes externes par des réunions collégiales sur les points clés de son développement : naturalité, plan d'action RSE, filière responsable, biodiversité et bilan carbone CONCEPTION RECHERCHE PRODUCTION

11 ACTIVITÉ & ENJEUX Nos produits pour nos patients et consommateurs Nos achats, nos approvisionnements Nos pratiques environnementales Notre responsabilité sociale et sociétale RECYCLAGE UTILISATION LOGISTIQUE Une communication transparente et responsable Les laboratoires Expanscience ont signé en novembre 2009 la Charte d'engagements des annonceurs pour une communication responsable 1. L entreprise s engage par cette signature à appliquer les 5 principes de cette charte comme principe de communication interne et externe. Par une formation des équipes communicantes en France et la réalisation d un guide interne, les Laboratoires Expanscience s engagent à ce que chaque prise de parole soit conforme à la réalité. Ainsi, précise et vérifiable, elle reflète la volonté de l entreprise de participer à la mise en place d une communication responsable. 1 La Charte d'engagements des annonceurs pour une communication responsable a été élaborée par le comité de pilotage Développement durable de l'union Des Annonceurs. Des actions significatives Un site internet informatif dédié à la présentation de la démarche développement durable de l entreprise : La présentation de la définition de la naturalité pour les produits dermo-cosmétiques sur leurs différents sites web. Des brochures à télécharger pour une compréhension précise de l existant et une sensibilisation aux gestes responsables. A titre d exemple, pour inciter les publics à des comportements responsables, les Laboratoires Expanscience, avec leur marque Mustela, ont réalisé une brochure sur la protection solaire pour sensibiliser les parents à l utilisation des produits. Ils ont également réalisé des fiches conseils sur les bonnes pratiques et précautions à prendre pour les peaux atopiques. Les Laboratoires Expanscience limitent au maximum leur utilisation de papier et favorisent l usage de papier durable, ainsi 76% des supports de communication de l entreprise utilisent du papier issu de forêt durablement gérées (label PEFC - Programme Européen des Forêts Certifiées) ou FSC (Forest Stewardship Council). COMMUNICATION TRANSPARENTE

12 LE MOT DU PRESIDENT La responsabilité d une entreprise va au-delà de sa responsabilité industrielle et son engagement ne se limite pas à celui de ses marques. Jean-Paul Berthomé Les Laboratoires Expanscience allient un savoir-faire de haute qualité et des efforts constants pour prendre en compte leurs impacts environnementaux, sociaux et sociétaux dans leurs activités. Chaque innovation constitue une étape supplémentaire dans une politique de responsabilité sociétale en constante évolution. Cette démarche volontariste s inscrit en droite ligne d une politique d entreprise axée sur le bien-être et la santé de l Homme. Une philosophie ancrée dans les gènes des Laboratoires Expanscience depuis leur création en CONTACT PRESSE Bureau de presse emmapom.com Céline Morel

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication

FICHE ACTION n 31. Fleur des Mauges. ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication FICHE ACTION n 31 Fleur des Mauges ACTIONS GLOBALES Pacte «nature et stratégie», Transparence et stratégie de la gouvernance, communication ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation et formation du

Plus en détail

Crédit : June et Sylvain Hitau

Crédit : June et Sylvain Hitau Crédit : June et Sylvain Hitau Géraldine Poivert Crédit : Zabou Carrière Jean-Charles Caudron Filières Responsabilité élargie du producteur Crédit : Antoine Doyen Édito Comme de nombreux produits, les

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale

Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Octobre 2012 Le Crédit Coopératif, partenaire des entreprises et autres organisations dans leur démarche environnementale Convaincu de l impérieuse nécessité pour les entreprises de prendre en compte les

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Le marketing direct responsable

Le marketing direct responsable Le marketing direct responsable Béatrice Parguel To cite this version: Béatrice Parguel. Le marketing direct responsable. 50 fiches sur le marketing durable, Bréal, pp.144-147, 2010.

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC

NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC NOUVEAU PAPIER GRAND FORMAT POUR TRACEURS JET D ENCRE ET PPC Blanc, lisse et respectueux de l environnement sans émission de CO 2 Ce nouveau papier 100% recyclé ne génère aucune émission de C0 2 et est

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE :

METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE RSE : UNE RÉELLE OPPORTUNITÉ POUR VOTRE ENTREPRISE! Salon des Entrepreneurs Mercredi 4 février 2015 Intervenants Frédéric CURIER o Président de Bio Crèche Emilie DAMLOUP o

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable

La stratégie développement durable de Nov@log. Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable La stratégie développement durable de Nov@log Alan Fustec Directeur du domaine d actions stratégiques développement durable Sommaire Un mot sur le partenariat Nov@log-Lucie Introduction : contexte Conséquence

Plus en détail

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015

COP MESSAGGIO 2014/2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 MESSAGGIO COP 2014 / 2015 1 Monsieur le Secrétaire Général, Par cette lettre, j ai l honneur de vous confirmer que messaggio soutien les 10 principes du Pacte des Nations Unies concernant les droits de

Plus en détail

Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises

Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises Le groupe AFD et la RSE dans le secteur bancaire Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises La RSE, qu est-ce que c est? La Commission Européenne

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club.

Les questions posées permettent de faire un état de l art sur les pratiques logistiques durables des membres du Club. Le «baromètre CPV DEMETER» est une enquête annuelle réalisée par CPV Associés auprès des entreprises membres du Club Déméter, Environnement et Logistique. Les questions posées permettent de faire un état

Plus en détail

nous voulons être une référence

nous voulons être une référence L e s e n s d e l o u v e r t u r e Plus qu un nom, nous voulons être 1971 Création à Cours la Ville d une entreprise spécialisée dans les huisseries métalliques par Paul Malerba et Jean-Jacques Dugelet.

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014

Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014 Impact Social et Responsabilité Sociale et Environnementale 2004-2014 www. ongconseil.com /ONGConseil @ONGConseil Rester cohérent... ONG Conseil France s est toujours donnée les moyens de réaliser une

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS

ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS ÉCO-GUIDE OBJETS PROMOTIONNELS GUIDE DE CHOIX FACTEURS DE RÉUSSITE GUIDE MATIÈRES AUTO ÉVALUATION DD-GUID-012 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication responsable

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex. L essor d un leader mondial CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Dossier de presse CEMEX International Octobre 2014 Depuis l ouverture

Plus en détail

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits

Des outils. pour les industriels et les distributeurs. Analysez. Valorisez. Optimisez. vos produits. vos produits. vos produits Des outils pour les industriels et les distributeurs Analysez vos produits Optimisez vos produits Valorisez vos produits SANTÉ, ENVIRONNEMENT, SOCIAL : DES ENJEUX FORTS MARKETTING COMMUNICATON RSE - DD

Plus en détail

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante?

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante? Découvrir ISO 26000 La présente brochure permet de comprendre les grandes lignes de la Norme internationale d application volontaire, ISO 26000:2010, Lignes directrices relatives à la responsabilité. Elle

Plus en détail

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011

Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique. Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Vers une Gestion Ecologique du Parc Informatique Pierre et Sophie CHOPLAIN, Société PCI CUME ET Groupe Logiciel, 24/03/2011 Programme 1. PCI : la présentation 2. Green IT : la définition 3. GEPI : la boîte

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Bilan d émissions de gaz à effet de serre Rapport de restitution et synthèse d action Décembre 2012 édito La réduction des GES est un levier essentiel de la croissance durable Acteur majeur de l économie

Plus en détail

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013

Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Assurance et développement durable, les principaux chiffres 2012/2013 Depuis 2009, les sociétés d assurance de la FFSA et du GEMA ont engagé une démarche volontaire de réflexion et d actions en matière

Plus en détail

Sud Expert Plantes Développement Durable. Thème COSMETOPEE ---------- 12 participants 8 pays. SEP 2D -Cosmétopée -Restitution session du 11 juin 2012

Sud Expert Plantes Développement Durable. Thème COSMETOPEE ---------- 12 participants 8 pays. SEP 2D -Cosmétopée -Restitution session du 11 juin 2012 Sud Expert Plantes Développement Durable ---------- 12 participants 8 pays PREMIERE REFLEXION: Colloque Cosmétopée Février 2012 à Chartres OBJECTIFS DU COLLOQUE PermettreauxacteursdelaCosmeticValleyetduprogrammeSudExpertPlantes(SEP)de

Plus en détail

Plan d action de réduction du Bilan GES de l entité BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT du Groupe BNP Paribas

Plan d action de réduction du Bilan GES de l entité BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT du Groupe BNP Paribas Novembre 2012 Plan d action de réduction du Bilan GES de l entité BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT du Groupe BNP Paribas 1. LA MESURE DE NOTRE BILAN D EMISSION DE GES Notre Bilan GES repose sur une conversion

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN

Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN Green business 18 novembre 2008 Marie-Claude POELMAN SOMMAIRE 01. NATURE et découvertes en quelques chiffres 02. Construire un plan green 03. Mesurer l empreinte écologique 04. Conclusion - 2 01. NATURE

Plus en détail

«Agir rend heureux» POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX!

«Agir rend heureux» POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX! «Agir rend heureux» Yann Arthus-Bertrand FONDATEUR DE LA FONDATION GOODPLANET POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX!

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène

Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Sodexo Le Better Tomorrow Plan Nos actions de progrès en bio nettoyage Mai Thanh LE - Pôle Hygiène Présentation de l entreprise Sodexo Depuis la création de l entreprise en 1966, Sodexo est le partenaire

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

PRODUIT. nouveau. uniboard.com. Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL)

PRODUIT. nouveau. uniboard.com. Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL) Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL) MC nouveau PRODUIT uniboard.com La référence en développement durable Pourquoi le panneau

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

Communication sur le progrès. Rapport annuel 2014

Communication sur le progrès. Rapport annuel 2014 Communication sur le progrès Rapport annuel 2014 En adhérant au Pacte Mondial des Nations Unies en janvier 2013, JORDENEN s est engagé à appliquer et à soutenir la Responsabilité Sociale et Environnementale

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

GUILBERT EXPRESS : Une entreprise pas ordinaire

GUILBERT EXPRESS : Une entreprise pas ordinaire GUILBERT EXPRESS : Une entreprise pas ordinaire Guilbert Express est une entreprise familiale française qui conçoit et commercialise des appareils de soudure et des outils chauffants appliqués aux domaines

Plus en détail

Nos savoir-faire & solutions business

Nos savoir-faire & solutions business Passionnés de gastronomie et de voyages, ses fondateurs se sont inspirés de leur expertise dans l univers agro-alimentaire pour créer DESTINATION en 1999, une entreprise à taille humaine et éco-responsable,

Plus en détail

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise

CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise CHARTE R.S.E. Responsabilité Sociétale d'entreprise ENVIRONNEMENT SOCIAL ETHIQUE des AFFAIRES ACHATS RESPONSABLES SERMA GROUP est historiquement sensibilisé par tout ce qui touche l environnement, la sphère

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s Expertise globale de la maintenance des échangeurs thermiques à plaques O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s LE CENTRE DE MAINTENANCE

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES SA... 3 2.1. Informations relatives à la personne morale... 3 2.2. Personne

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC)

Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) GUIDE À L INTENTION DES ORGANISATIONS Devenez point de chute d une ferme du réseau québécois d agriculture soutenue par la communauté (ASC) Pour des paniers de légumes locaux et sains, directement livrés

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie

Analyse du Cycle de Vie Cluster de recherche Excellence en éco-conception & recyclage Analyse du Cycle de Vie Un outil de quantification environnementale au service de votre stratégie 2015-2 e Edition Sommaire LE CLUSTER CRÉER

Plus en détail

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel

Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Secrétariat permanent de la Plateforme 7 mai 2014 Martin Boekstiegel Traduction non officielle du texte diffusé fin avril 2014 par le Conseil du Développement Durable (Allemagne) dans le cadre de la consultation

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

MAÎTRISEZ VOTRE PARC EN TOUTE LIBERTÉ!

MAÎTRISEZ VOTRE PARC EN TOUTE LIBERTÉ! MAÎTRISEZ VOTRE PARC EN TOUTE LIBERTÉ! UN EXPERT EN LOCATION ET GESTION D ÉQUIPEMENTS TECHNOLOGIQUES BNP Paribas Rental Solutions répond à vos besoins pour maîtriser votre parc d équipements technologiques

Plus en détail

Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting

Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting Communication sur le progrès 2012 (CoP) SterWen Consulting Introduction Notre engagement RSE SterWen Consulting adhère au Pacte Mondial des Nations Unies depuis 2009. A ce titre, SterWen Consulting soutient

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

Bilan d'émissions de GES

Bilan d'émissions de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Code NAF : Code SIREN : Adresse : Nespresso France 1, Boulevard Pasteur 75015 PARIS Bilan d'émissions de GES Nespresso France SA Nombre de

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes?

Les impacts cachés des TIC. Quels enjeux et quelles actions concrètes? Les impacts cachés des TIC Quels enjeux et quelles actions concrètes? Eric Drezet Fête de la Science CRHEA, Valbonne 19/11/2013 1 Plan Conclusion Derrière mon PC une avalanche numérique Des conséquences

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

ET PLUS ENCORE. Agence conseil en communication par l objet. Une solution globale pour vous simplifier la vie

ET PLUS ENCORE. Agence conseil en communication par l objet. Une solution globale pour vous simplifier la vie NOS OBJETS EN DISENT LONG SUR VOS OBJECTIFS Agence conseil en communication par l objet ET PLUS ENCORE Une solution globale pour vous simplifier la vie Véritable partenaire de votre communication, Génicado

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

CM-CIC Actions ISR. CM-CIC Actions ISR Code de Transparence AFG / FIR / EuroSif. 1. Données générales

CM-CIC Actions ISR. CM-CIC Actions ISR Code de Transparence AFG / FIR / EuroSif. 1. Données générales L Investissement Socialement Responsable est une part essentielle du positionnement stratégique et de la gestion du fonds commun de placement. Présent dans la gestion éthique depuis 1991, CM-CIC Asset

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL CATALOGUE DE FORMATION 2015 CEF INTERNATIONAL SOMMAIRE I. TRANSITION ENVIRONNEMENTALE II. TRANSITION DIGITALE III. ORGANISATION DURABLE DES ENTREPRISES IV. TECHNIQUES ET FILIERES METIERS 2 I- Transition

Plus en détail

Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S.

Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S. Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S. En 2009, le USGBC a lancé à nouveau sa série de systèmes d évaluation et a harmonisé les deux systèmes LEED NC (pour «New Construction») et LEED CS (pour «Core

Plus en détail

COMMENTAiRES/ DECISIONS

COMMENTAiRES/ DECISIONS Plate-forme d'échanges affichage environnemental des PGC Date : 2009-12-21 Assistante: Lydia GIPTEAU Ligne directe : + 33 (0)1 41 62 84 20 Lydia.gipteau@afnor.org GT Méthodologie Numéro du document: N

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE «Nos valeurs et nos règles» pour nos partenaires commerciaux Code de conduite pour le partenaire commercial de MSD [Édition 1] MSD est engagée dans une démarche

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Gestion écoresponsable des déchets

Gestion écoresponsable des déchets Gestion écoresponsable des déchets R E C Y C L E R, V A L O R I S E R E T E L I M I N E R P O U R P R E S E R V E R L E N V I R O N N E M E N T E T C O N T R I B U E R A U D E V E L O P P E M E N T D U

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail