Instrumentation télécom appliquée au médical

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instrumentation télécom appliquée au médical"

Transcription

1 Instrumentation télécom appliquée au médical Opticsvalley- 13 juin 2012 Optics Valley 13/06/2012 Laser & Medical Devices Consulting Marc FAUCHEUX Tematys Jacques Cochard

2 Cette étude a été réalisée dans le cadre du programme Ambition PME par : Le programme Ambition PME bénéficie du soutien de : 2

3 Sommaire Introduction Success stories et stratégies de diversification Segmentation du marché biophotonique et santé Etudes de marché Quelques chiffres Thérapeutique Laser médical Home use PDT Photostimulation Instrumentation biophotonique Séquencage ADN Cytométrie de flux Spectroscopies Imagerie et diagnostic OCT Endoscopies Microscopies et imageries Biosenseurs Surveillance des patients Challenges et tendances du marché de la santé Chaine de valeur et positionnement Aspects réglementaires et normatifs Synthèse rapide Opportunités télécom Discussion et phase II O.V / 3

4 Avant, mon marché, c était O.V / 4

5 Mais demain, ca pourrait être L Œil, capteur photonique par excellence Bronzage au soleil Production de vitamine D par exposition au soleil O.V / 5

6 Mais demain, ca pourrait être L Œil, capteur photonique par excellence Production de vitamine D par exposition au soleil Traitement du glaucome Traitement de la DMLA Photothérapie dynamique au niveau de l œil LASIK Détattouage Bronzage au soleil Epilation laser Luminothérapie Rajeunissement de la peau Traitement laser des calculs rénaux Stimulation des tissus Acupuncture laser Traitement des varices par laser O.V / 6

7 Mais demain, ca pourrait être L Œil, capteur photonique par excellence Production de vitamine D par exposition au soleil Traitement du glaucome Traitement de la DMLA Photothérapie dynamique au niveau de l œil Détattouage Acupuncture laser Traitement des varices par laser LASIK Bronzage au soleil Epilation laser Luminothérapie Rajeunissement de la peau Traitement laser des calculs rénaux Stimulation des tissus OCT Mesure de graisse par IR CT Scan du corps entier Angiogramme O.V / 7

8 Mais demain, ca pourrait être L Œil, capteur photonique par excellence Bronzage au soleil Production de vitamine D par exposition au soleil Epilation laser Traitement du glaucome Traitement de la DMLA Photothérapie dynamique au niveau de l œil LASIK Chirurgie des Vaisseaux sanguins Cicatrisation laser Luminothérapie Rajeunissement de la peau Traitement laser des calculs rénaux Stimulation des tissus Détattouage Acupuncture laser Traitement des varices par laser Détection optique du cancer du sein Imagerie du cerveau en NIR Imagerie endoscopique des tumeurs (colons, utérus ) Détection d antioxydants Biopsie Optique Imagerie des veines OCT Mesure de graisse par IR Angiogramme CT Scan du corps entier Imagerie Laser Doppler de la circulation O.V / 8

9 Introduction Cadre de la mission : Phase 1 exploratoire Santé : Thérapies, diagnostics, life science, biophotonique, pas de pharmacie Composants optiques et modules optique-photoniques, Pas de composants électroniques, Revue des études de marché, Champ de travail vaste, Segmentation du marché de la santé Focus là où la photonique est conséquente Aspect réglementaire Chaine de valeur Focus sur les tendances Identification de quelques sujets d intérêt pour les industriels télécom et positionnement Discussion sur les thèmes et sujets de la phase 2. O.V / 9

10 «Right time» pour la Biophotonique? The S&P 500 ended up exactly where it began 2011, the Dow Jones Industrial Index finished it marginally up, and the Nasdaq composite was only 2% lower on December 30th than it was exactly a year earlier. Two of the indices to show more solid growth for the calendar year were a pair of biotechnology-focused Nasdaq lists, and among photonics stocks a similar pattern emerged. For the year to December , stocks to beat the Nasdaq composite performance included Solta Medical (up 3%), Syneron (9%), Carl Zeiss Meditec (14%), Cynosure (15%), Spectranetics (40%), Biolase (49%) and Photomedex (117%, revenues x2 but Income (0,7) M 2010, nevertheless they raises 40M$ in april 2012). Now, many of those are small-cap stocks and subject to rapid fluctuations as well, but the sheer number of them, combined with the heavyweight presence of Germany-based Carl Zeiss Meditec, certainly suggests a growing confidence in biophotonics applications and businesses. That's not to suggest that every biophotonics company did so well. In our survey of 56 photonics stocks, Iridex and Cutera showed a decline of 5% and 10% respectively -while Palomar Medical Technologies was curiously down 35% for the year, despite winning a $31 million patent settlement with rival Syneron in September. O.V / 10

11 Success stories et stratégies de diversification Semrock: de 100% Telecom, à 80% Biophotonics(15 M$) Semrock was founded in 2000 to develop and manufacture advanced opticalcomponents for the telecommunicationsindustry. Whenthe telecommarketcollapsedin 2001 MizrahiledSemrockin a dramatic repositioning, emerging in 2002 as a provider of stateof-the-art opticalfiltersfor the biotechindustry. With 25 straight quarters of top line growth and exceptional profitabilityand free cash flow, Mizrahipilotedthe successfulsale of Semrock(thenabout 100 employees) to IDEX Corporation of Northbrook, Illinois in Semrockcontinues as a highlysuccessfulenterprise. Fundedby Mizrahi Enterprises and venture capital, Semrock significantly improveduponthe opticalfiltersavailablefor research, analysis, drug discovery and other key applications, resulting in greater measurement speed and accuracy, and dramatically enhanced filter lifetime. O.V / 11

12 Success stories et stratégies de diversification Oclaro : 95% télécom, <1 % Biophotonique Plusieurs véléïtésd aller vers les applis santé, mais sans réelle suite. Création d un centre dédié à la Biophotonique de 60 personnes, pour développer des filtres pour applis spéciales. Plutôt une tentative de charger un site qu une réflexion stratégique. Pas de communication et d accompagnement des biologistes dans l expression de leurs besoins et le design de solutions, contrairement à Omega Opticals, Semrock ou Iridian. O.V / 12

13 Success stories et stratégies de diversification Ocean optics 10% télécom, 30% biophotonique Premiers produits commerciaux : 1992 (spectromètre Miniature ) Marchés télécoms sur les parties Filtres et couches minces : Filtres dichroïques, coating A/R et filtres pour composants DWDM Insolvabilité après la bulle télécom (Investissements principalement dans de la croissance externe, vite décaissée, sans revenus de cash ultérieur) 2004 : Vente à Halma plc -société anglaise dans l instrumentation (hors des télécoms) 2011 : 250 personnes, 6 sites dans le monde ventes des premiers spectro miniatures en une dizaine d années ( ) ( 5 à / an) vendus depuis 2007 (monitoring des flux sanguins, Biocapteurs à fibres, Spectromètres portables pour applications sécurité / food / marine). ( / an) 2012 : Partnership avec Tornado Medical Systems pour développer, fabriquer et distribuer une nouvelle génération de spectromètres basés sur la techno de Tornado High Throughput Virtual Slit ( HTVS ). O.V / 13

14 Success stories et stratégies de diversification IPG Photonics : de 100 % Télécom à 88% Material processing, 4% Telecom, 3% Biophotonics (12M$), 1992 : Premiers contrats Telecoms : ItalTel, High Power fiber amplifier, pour près de $ Développement des EDFA (de 10 à 100mW en sortie de fibre) : Manufacturing en Italie Deuxième client : Daimler Benz Aerospace : manufacturing en Allemagne : Centaines de produits au catalogue, intégration verticale 1998 : Croissance via ventes OEM (Reltec, Bell South in US) : Manufacturing aux US 2000 : IPG 52M$, compagnies et principaux clients : Alcatel, Fujitsu, Lucent, siemens, Marconi. Principale diversification dans l industriel : Muti-kW Diode pumped fiber lasers Mais des réussites également dans le Medical (FRAXEL) (1200 lasers vendus 30 mois après le lancement par l intégrateur Reliant). «Following the launch of our first Fraxel laser system in 2004, our revenues have grown from $4.5 million in 2004 to $57.5 million in 2006, and to $35.3 million for the first six months of Fraxel : technologie dominante dans les lasers médicaux esthétiques. Aujourd hui : vends des diodes (1, chips), lasers et cristaux pour 475 M$ (2011) croissance attendue de 48% dans le médical : esthétique (1,5µ, urologie (2µ), dentaire (diode IR). O.V / 14

15 Success stories et stratégies de diversification Modulight Source laser en OEM pour diagnostics et thérapies, Perkin Elmer, PCI Biotech (cancer thérapie) Certifiée ISO en O.V / 15

16 Success stories et stratégies de diversification 0% Activité Biophotonique % 100% S1 S4 S5 S2 S1a : repositionnement complet de l offre Télécoms initiale SEMROCK S2 : Repositionnement partiel de l offre télécom initiale vers Bio réussi MODULIGHT S3 : Repositionnement partiel de l offre télécom initiale vers Bio non concluant OCLARO S4 : Sortie complète du domaine télécom vers plusieurs marchés IPG S5 : Entreprise diversifiée en 2000 renforçant son positionnement en Biophotonique OCEAN OPTICS, Gooch & Housego S3 0% Activité Telecom % 100% Pour être réussie une migration doit impliquer une collaboration étroite avec des entités (médecins, intégrateurs, utilisateurs) impliqués dans le domaine médical O.V / 16

17 Segmentation du marché Biophotonique et santé Interaction lumière : matériaux biologiques => 4 segments / marchés Thérapie Laser médical(ophtalmologie, cardiologie, dermatologie, urologie, gynécologie, dentaire, ENT ) Home use : dermato esthétique, dentaire (blanchiment) Endoscopie, (cardiologie, gastroentérologie, urologie, pneumologie ) PDT (Thérapie PhotoDynamique ) (cancérologie et dermatologie) Photostimulation Instrumentation biophotonique - outils analytiques Séquenceur ADN, Cytomètrie, Spectrométrie Microarray, Imagerie et diagnostic OCT (ophtalmologie, recherche) Endoscopie, laparoscopie(cardiologie, gastroentérologie, urologie, pneumologie ) Imagerie multimodale (recherche) Microscopie (ex vivo & in vivo) In vivo : Oxymétrie (spectroscopie) & MOMS ( capteur de pression : cardiologie, neurologie, urologie) Télémédecine e-santé : téléexpertise & téléassistance médicale Surveillance des patients Télémédecine e-santé: téléconsultation & télésurveillance médicale POCT (point of care testing), (biosensors) Home diagnostic, (biosensors, glucomètre) O.V / 17

18 Quelques chiffres : marché santé Thérapie Lasers médicaux professionnels : 485M$ (2010 LaserFocus World) lasers Home use : : 350 M$ (2013, CAGR 27% /5Y, Medical Insight) Photothérapie dynamique :? Imagerie diagnostique OCT : 275M$ (2009 BioOptics) Endoscopie : 3800M$ (2012, Kalorama, flexible/rigide) Ex vivo : Microscopie optique : 572 M$ (2010 -Frost) Surveillance des patients Home diagnostic : 1290,1M$ (Frost 2009) Point of care : M$ (Frost 2009) Télémédecine : 1000m$ (attendue pour 2016) Outils analytiques DNA sequencing : 830M$ (2011 SD inc) Cytométrie en Flux : : ~2000M$ (2009 Strategic Direction Inc.) Microarray : 800 M$ (2009 Frost) Incl. Protein Microrarray ( dont SPR) : 135 M$ (2009 FROST, 2009, SD Inc.) Incl. Diagnostic Microarray : 39M$ (2009 FROST) Spectroscopie Moléculaire : 2000M$ (2011 Strategic Direction Inc.)) O.V / 18

19 Quelques chiffres : Systèmes et sous systèmes Optiques dans un produit pour la santé Marché global Cytométrie : 1792 M$ Systèmes pour Cytométrie (25% du marché total) Sources (12% du système & 3% du marché total) Consommables et services : 1329 M$ Environ 4300 systèmes vendus Systèmes : 462 M$ Sources lasers : 55M$ Autres Composants (Micro Fluidique, Soft) : 407M$ Diode de pompes (fibrées ou non) Electronique Fibre Doublage Maintien en T / refroidissement Mécanique / Positionnement O.V / 19

20 Laser Médical Marchés du laser, du laser à fibre et du laser médical 2010 : marché mondial des lasers : M$ (+30%) Après 2009 : M$, (-23 %/ 2008), niveau identique à 2008, 37% Material processing& excimer litho, Chine 582 M$ (CAGR 22% sur ), Laser à fibre 250 M$ 7% Laser médical, 453 M$ : marché mondial des lasers : M$, +14% 37% Material processing & excimer litho, Laser à fibre 600 M$! 6,7% Laser médical, 498 M$. O.V / 20

21 Laser Médical Mais crise de la dette en EU, Ralentissement en Chine, US & BRIC stables => Prévisions 2012 : marché mondial des lasers : M$, +1,2% 37% Material processing, Laser à fibre croissance de 48%! 6,9% Laser médical, 518 M$, +4%. Croissance constante du laser médical (laser focus world 01/2012) : O.V / 21

22 Laser Médical Tendances : Secteurs porteurs du laser : Automobile, pétrolier, dispositif médical, agriculture, alimentaire, bio-instrumentation. Tendances techniques : Laser à fibre Prévisions 2015 : Global laser : M$ Laser médical : 600 M$ ( 6,7%) dont 10 à 15 % avec des lasers à fibre, 3% en O.V / 22

23 Laser Médical Répartition par type de laser médical Prévisions pour 2008 avant la crise Depuis diode et fibre ont augmenté leur % au détriment des ions et dye et des LPSSL O.V / 23

24 Laser Médical Domaine d application : Cancérologie, ophtalmologie, cardiologie et angiologie, dermato esthétique, dentaire, urologie, gynécologie, gastroentérologie, ORL, diagnostics Principaux secteurs : Ophtalmologie (réfractive, photocoagulation, cataracte, ) Dermato esthétique (épilation, skin resurfacing, skin tightenning, fat reduction, acné, ) Chirurgie (Cardiologie, gynécologie, urologie, ENT, ) Thérapeutique (PDT, psoriasis,.) Dentaire SSL dominent le marché, diodes 13% (qq 10 5 unités/ qq 10 3 LPSSL) O.V / 24

25 Laser Médical Quelques images de laser médical O.V / 25

26 Laser Médical Marché : Etablis et émergents, Très compétitif avec une forte dépendance au prix, Tendance : Home use en Dermato esthétique Tendances futures : Laser femtoseconde (ophtalmologie : réfractive, cataracte, glaucome?) Laser à fibre visible Laser mid IR (Ho:YAG, BPH) Principaux acteurs : Dermato-esthétique : Palomar, Cutera, Solta, Syneron (Candela), Cynosure, El EN, Lumenis, regroupement attendus car non profitables (marketing élevé) Ophtalmologie : Alcon (Novartis), AMO, Zeiss Meditec, Nidek, Lumenis, Quantel Médical, Ellex, Iridex Dentaire : Biolase Produits chinois à bas prix O.V / 26

27 Home use Marché : Dermato esthétique : épilation, acné, rides (autour des yeux) Dentaire : Blanchiment des dents Marché de masse (des dizaines de milliers/an), Fort potentiel de croissance, Faible cout : de 200 à maximum, Tendance : Les fabricants de systèmes professionnels arrivent sur ce marché, souvent associé à des «géants» Déjà présent : Palomar (Palovia), fabricant de systèmes professionnels & Philips (RéAura) associé à Solta (fraxel), Arrivée de Procter & Gamble associé à Syneron-Candela & de Unilever associé à Cynosure Technique : Utilise des diodes lasers, des flashs ou des LED Distribution : internet, grande distribution (Sephora, Darty, BHV ) Acteurs : Rio, Tria beauty, Palomar, Philips O.V / 27

28 Home use O.V / 28

29 Thérapie PhotoDynamique : PDT La PDT est un traitement relativement ancien (cancérologie), mais récemment avec de nouvelles drogues, le marché s est développé en ophtalmologie et dermatologie. Injection d une drogue => diffusion dans le corps => irradation avec laser avec longueur d onde précise => photocoagulation ou relachement d oxygène singulet qui détruisent les cellules cancéreuses. Cancérologie, dermatologie (kératose actinique), ophtalmologie (DMLA) avec lumière CW visible ou UV (qq W). Tendances : Potentiellement gros marché, Recherches sur drogues sensibles à I.R. (pénétration), Dévelopement PPD (au cours d opération de cancer ou neurochirurgie), PDT interstitielle. O.V / 29

30 Photostimulation Low Level Laser Therapy (LLLT) : est utilisé de manière croissante dans un large domaine : guérison des blessures, réduction des œdèmes, des douleurs et des inflammations, réduction des graisses et alopécie. Efficacité controversée mais le marché existe et se développe. LED et diodes lasers rouges de qq mw à 3 W. Clients : Docteurs, professionnel non médical, home use. O.V / 30

31 Photostimulation Fabricant Meridian Erchonia Chromogenex Pays d origine Korea USA UK Modèle Lapex 2000 BCS Zerona ilipo Laser diode 38 x 40 mw 660 nm 635 nm 36 x 40 mw 650 nm Total laser power mw 30 mw 1,440 mw CE / FDA Yes / NA NA / Yes Yes / NA Local Sales Policy $39,995 > $50,000 $40,000 O.V / 31

32 Instrumentation biophotonique O.V / 32

33 Instrumentation biophotonique Laser avec 20 mw < P < 1 W Laser avec 20 mw < P : 150 M$ Marché total des lasers pour instrumentation biophotonique en 2011 autour de 300 M$. O.V / 33

34 Séquençage ADN Marché : Depuis 10 ans dominé par les lectures optiques, Séquenceur 2 ième génération, 830 M$ en 2011 (> 1000 lasers/an), 3 Sté dominent le marché : Illumina, Applied Biossciences et Roche, Prix système 100 à 700 k$, Lecture biopuce : 850 M$ en 2011, Marché global séquençage ADN : 1700 M$ en à 20% de croissance attendue. Tendances futures : 3 ième génération:» plus forte puissance pour rapidité et lecture en parallèle,» 1,5 M$ en 2014 (Genetic Engineering & Biotechnology News) Une vingtaine d acteurs Concurrence de solutions électroniques ou chimiques, Composants Laser visible DPSSL Filtres, dichroïque, diode laser, Futur proche : laser à fibre visible (avec SHG), laser UV O.V / 34

35 OCT Tomographie Cohérente Optique O.V / 35

36 OCT Tomographie Cohérente Optique O.V / 36

37 Continuous sources OCT SLD/LED/superfluorescent fibers, center wavelength; 800 nm (SLD), 1300 nm (SLD, LED), 1550 nm, (LED, fiber), 1µ (1000 nm range), supercontinuum from fiber laser power: 1 to 10 mw (c.w.) is sufficient, coherence length; Optiques 10 to 15 μm (typically), Fibres, coupleurs, circulateurs, miroirs, miroirs dichroïques, réseaux O.V / 37

38 OCT Marché : 340M$ en 2010, 774 M$ attendus en 2014 Essentiellement Opthalmologie (95%), remplace angiographie, actes en 2006 en France (rapport HAS), non invasif, sans contact et moins couteux (40%), Evolution Time domain to Spectral domain, Source très large bande le plus homogène possible (SLD), Swept source et laser fs => source blanche. Acteurs : Zeiss dominant, Heildeberg,. Tendances : Croissance attendue de 20 à 25% par an Ouverture vers d autres secteurs : Dermatologie I.R. (1,3, 1,5, 1,7 µm) Couplage avec Optique Adaptative O.V / 38

39 Endoscopie Endoscopy refers to visualizations and treatments performed through body cavities or small incisions via endoscopes and endoscopic instruments. The minimally invasive interventions that endoscopy has facilitated have revolutionized patient care by enabling faster recoveries and a greater number of outpatient procedures, resulting in lower overhead costs for national healthcare systems. Niche markets like laparoscopy, gastrointestinal (GI) endoscopy, urology, arthroscopy, ear, nose, and throat (ENT) endoscopy, bronchoscopy, and video and high-tech hardware devices. O.V / 39

40 Endoscopie Marché mondial d environ 4 à 4,5 b$, dont plus de la moitié (2,3 b$) est occupé par les endoscopes flexibles. Données 2010 de Millenium Research group sur les applis flexibles InMedica forecasts that the Chinese market for endoscope will continue to grow strongly over the next five years with a unit CAGR of 16.0%. Un Marché de consommables plus que de systèmes O.V / 40

41 Endoscopie Tendances : Couplage avec autres techniques d imagerie O.V / 41

42 Microscopies et imageries Depuis la microscopie optique classique de nombreuses nouvelles techniques optiques d imagerie, de microscopie et de spectroscopie ont vu le jour: Confocale Fluorescence Fluorescence Lifetime Imaging :FLIM Mutliphotonique, SHG, THG STED (STimulated Emission Depletion) FRET (Fluorescence Resonance Energy Transfer), FRAP (Fluorescence Recovery After Photobleaching) SPR (Surface Plasmon Resonnance) Raman Etc O.V / 42

43 Microscopies et imageries Un marché de plus de 2b$ qui peut être divisé en 4 sous-parties (2011) Microscopes à particules chargées: 942 M$ Microscopes de surfaces: 264 M$ Microscopes optiques: 572 M$ Accessoires: 400 M$ Acteurs : Zeiss domine le marché (Leica, Olympus, Nikon, ) Imagerie optique de la cellule vivante Le marché des équipements d imagerie de la cellule vivante par fluorescence représentait 100 M$ en 2006 et peut être évalué aujourd hui à plus de 150 M$ en 2010 avec une croissance de plus de 10% constatée dans les dernières années. Sur ce marché plus large, la proposition de valeur est liée à l amélioration de la résolution pour du suivi temporel dans la durée, lié aux illuminations moins agressives utilisées, mais permettant néanmoins un signal/bruit exploitable. Sur ce sujet, les compétiteurs émergents sont moins nombreux. Sur ces marchés de l imagerie de la cellule vivante, on retrouve les acteurs précédents (Olympus en particulier) mais qui ne disposent pas sur ce marché de leur positon dominante dans le domaine de la super-résolution. A côté d eux, des leaders sur des niches, comme Andor, PerkinElmer ont développé des solutions sur des applications très précises (dans le domaine du Spinning Disk confocal en particulier). Capacité pour migration : Faible, quand on n est pas dans des outils fibrés. Notion de Parc clef qui restreint l arrivée de nouveaux entrants Entrée par des produits connexes à la plateforme de microscopie O.V / 43

44 Endoscopie et microscopie Endoscopie à microscopie confocale Résolution cellulaire in vivo Cellvizio de Mauna Kea Technologies Bundle de fibre : fibres monomodes O.V / 44

45 Tendances de l imagerie Imagerie photoacoustic : (PAI) Photoacoustic imaging (PAI) is an emerging modality for biomedical imaging; its advantage is the ability to provide optical absorption contrast at ultrasound resolution.it uses an ultrasound transducer to measure the ultrasonic waves generated from thermoelastic expansion resulting from a transient temperature rise due to the short pulse light absorption of biological tissue. The acquired ultrasonic waves are used to reconstruct the light absorption distribution which directly relates to vasculature of tumors or tumor angiogenesis a fundamental step in tumor growth and metastasis. O.V / 45

46 Tendances de l imagerie Imagerie multimodale : combinaison de plusieurs techniques pour améliorer contraste, résolution, pénétration Exemple : 3 modalités : OCT, PAI & Echographie réunies dans un endoscope pour détection cancer ovarien FIGURE 3.(a) OCT ( mm); (b) US ( mm); (c) superimposed PAI and US ( mm); and (d) corresponding histology ( mm) show ovarian tissue from a patient with endometriosis. The pink arrow shows a collagen bundle; the red stealth arrow points out a blood vessel. O.V / 46

47 Cytométrie de flux Origine de la cytométrie en flux : 1934, applicable aux cellules hématologiques(comptage) Aujourd hui : Caractérisation quantitative et qualitative. Définition: La cytomètrie en flux permet l étude précise de cellules isolées entraînées dans un flux liquide. Les cellules, alignées les unes derrière les autres et séparées d au moins 1 mm, défilent à grande vitesse (plus de 30 km/h) devant une source lumineuse : un laser (argon, krypton) ou une lampe (mercure). Composition d un Cytomètre: Fluidique, Optique, Electronique, Analyses des données: Les signaux optiques émis sont séparés par des filtres, collectés par des photomultiplicateurs, amplifiés, numérisés, traités et stockés. L appareil est équipé de plusieurs photomultiplicateurs capables de détecter trois longueurs d ondes d émission différentes (exemple: FL1 : nm ; FL2 : nm et FL3 : > 650 nm) ce qui permet des analyses multiparamétriques. O.V / 47

48 Marché, Tendances Cytométrie de flux Marché des Systèmes de l ordre de 500M$, Croissance actuelle de 10%, Gamme importante de produits (de 10k$ à 500k$), Valeur = Débit et Tri, Volume : à équipements commercialisés chaque année. Optiques : Sources laser de haute qualité (spatiale, spectrale et stabilité) et grande durée de vie, Filtres de haute qualité, Photomultiplicateurs ou comptage de photons. Acteurs : Abbott, Beckman Coulter/Danaher, Becton Dickinson, Dako, Horiba O.V / 48

49 Spectrométrie 12 3 segments : 10 Spectroscopie atomique 8 6 Spectroscopie moléculaire 4 Spectroscopie de masse 2 0 Marchés : 9100 M$ en Photonique essentiellement présente dans la spectroscopie moléculaire (3,4b$) Photonique : une clef du développement des capteurs spectros portables 100M$ en 2010 (NIR et FTIR) 175M$ envisagés en 2015 Mlecular Spec Atomic Spec Mass Spec O.V / 49

50 Spectrométrie moléculaire Marché : Représente 3.45b$ en 2010, Croissance de 10% en 2010 (retour aux niveaux de ), 3.64b$ (2011) ; 3.83 b$ (2012). Se répartissent selon différentes modalités NMR : 27% (933 M$) Leader Bruker, Agilent UV-Vis : 25% (864 M$) Leader Thermo Infrared (FT-IR, MIR) : 19% (657 M$) Leader Thermo Color measurement : 9% (311M$) Leader X Rite NIR : 8% (276M$) - Leader Foss Raman : 6% (207M$) - Leader Horiba, BWTek Fluorescence : 4% ( Leader Horiba, Perkin Elmer Tendances : croissance attendue Les plus fortes (> 10%) sur les technologies : µvolume UV-Vis & Raman La plus consistante sur les technologies portable (batteries, MEMS, optique) (pas spécifiquement nomades). O.V / 50

51 Biosensors Definition : analytical devices incorporating a biological material and either associated with, or integrated within, a physiochemical transducer or transducing microsystem. The transducer may be optical, electrochemical, thermometric, piezoelectric, magnetic, or micromechanical. The different types of biosensor technologies in use in 2009 O.V / 51

52 TEMATYS Tendances dans le domaine des Biosensors J.L. Arlett, E.B. Myers and M.L. Roukes, Nature Publishing, April 2011 Problématique de la recherche pharma, de la détection NRBC, de la microbiologie dans l agrofood Détecter le plus rapidement des seuils de pathogène, polluants de plus en plus faible (coin en bas à gauche) via des mesures de plus en plus automatisées (en continu on line ou en mode nomade et autonome) O.V / 52

53 Biosensors Capteurs de pression sanguine : Fiso Technologies Oxymétrie temps réel in vivo : Avantes Un marché très atomisé : En terme de produits à détecter, En terme de technologies disponibles (chimiques, ampérométriques, pièzo, opto ), Une position encore émergente de l optique sur les applis recherche (SPR, FO sensing) O.V / 53

54 Télémédecine The increasing demand for healthcare associated with ever increasing disease prevalence and an ageing population creates a significant challenge for the delivery of care in a capacity-limited system. The number of people with chronic conditions is forecast to increase dramatically by 10% 20%, over the next ten years. Moreover, the ageing demographic will lead to a significant increase in disease co-morbidities in the population that is over-65. The co-morbid patients are likely to put the highest demand on healthcare resources, creating a large cost burden. Consequently, there is a need for more affordable, alternative models of healthcare delivery in managing chronic conditions. Telehealth is one such enabler and evidence to support the use of this technology within care pathways is emerging from a wide range of sources. As the evidence base for telehealth is growing healthcare providers are moving up the telehealth adoption curve. Marché : The world market for Telehealth is set to reach $1 billion by 2016, at CAGR of 43,4 % and could jump to $6 billion in 2020, according to a new report, The World Market for Telehealth A Quantitative Market Assessment 2011 Edition. O.V / 54

55 Télémédecine Home-use medical devices in Teleheatlh services, such as blood glucose meters, pulse oximeters, weight scales and peak flow meters are being deployed to monitor four main diseases congestive heart failure (CHF), chronic obstructive pulmonary disease (COPD), diabetes and hypertension. Tendances : Plans by the United Kingdom Government to provide telehealth services to 3 Million patients over the next five years, will have a profound impact on the world telehealth market, catapulting the UK to pole position (75% in 2016). O.V / 55

56 Télémédecine O.V / 56

57 Challenges et tendances du marché de la santé Caractérisation et recherche Signature optique des pathologies, Mécanisme moléculaire et détection pré-symptomatique, Diagnostics in Vivo. Analytique Rapidité et quantité => réduction des couts => usages plus fréquents. Portabilité (spectros) Diagnostic Microscopie interne (intra vitale), Non ou minimal invasif : Endoscopie avancée, Temps réel : imagerie ou Biopsie optique, Plusieurs technos couplées dans un appareil Nanotechnologie (nanoparticules). Thérapie Chirurgie minimale invasive (chirurgie laser interne; Chirurgie guidée par imagerie (distinction tissu infecté -tissu sain), PDT, Médecine personnalisée (POC (bio senseur) suivi cancer et infection), Thérapie à domicile, Suivi à domicile. Technique Haute résolution et multimodale Laser à fibre Infra rouge (pénètre plus profondément), Miniaturisation (moins invasif), Appareils portables. O.V / 57

58 Challenges et tendances du marché de la santé En résumé : Moins invasif, Voir ou traiter plus précisément et plus profondément Sans contact (optique), Diagnostics rapides, précis, in vivo, hors hôpital, Association thérapies et diagnostics en temps réels, Génomique et protéomique plus accessibles, Soins et suivis : le + possible hors hôpital (domicile, cabinet), Réglementation : Plus efficace, Plus internationale, Plus répandue dans le monde. Médecine plus efficace, plus préventive et moins chère. O.V / 58

Etat de l art technologique, chaines de valeurs et cartographies d acteurs dans le domaine des lasers thérapeutiques Optics Valley 29/10/2012

Etat de l art technologique, chaines de valeurs et cartographies d acteurs dans le domaine des lasers thérapeutiques Optics Valley 29/10/2012 Etat de l art technologique, chaines de valeurs et cartographies d acteurs dans le domaine des lasers thérapeutiques Optics Valley 29/10/2012 Laser & Medical Devices Consulting Marc FAUCHEUX marc.faucheux@l-mdc.fr

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Le Laser et ses applications dans la médecine. Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil

Le Laser et ses applications dans la médecine. Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil Le Laser et ses applications dans la médecine Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil Année Universitaire : 2011/2012 Plan de l exposé Principe du fonctionnement du laser Différents types de laser.

Plus en détail

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques

Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Organisation de la veille marketing: convaincre les sceptiques Philippe JACOT CEO Brice RENGGLI, Marketing & Competitive Intelligence Manager 1 Rappel activités Tornos Technologie de tournage Technologie

Plus en détail

Activité expérimentale

Activité expérimentale STi2D STL Thème Santé Activité expérimentale Le laser en médecine Fiche professeur THÈME du programme : SANTÉ Sous thème : prévention et soin. Type d activité : Réinvestissement-Approfondissement NOTIONS

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

P.L.E.A.S.E. Painless Laser Epidermal System Needle-free drug delivery. Arne Heinrich arne.heinrich@pantec-biosolutions.com

P.L.E.A.S.E. Painless Laser Epidermal System Needle-free drug delivery. Arne Heinrich arne.heinrich@pantec-biosolutions.com P.L.E.A.S.E. Painless Laser Epidermal System Needle-free drug delivery Arne Heinrich arne.heinrich@pantec-biosolutions.com Groupe Pantec: 19 ans de tradition en ingénierie avec spécialisation en mécatronique

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Direction générale de l offre de soin

Direction générale de l offre de soin Apport de la télémédecine en matière de coopération territoriale 1. Une nouvelle organisation de l offre sanitaire pour mieux répondre aux besoins des populations 2. Comment organiser des activités de

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Logiciel Médical USA, Europe, France

Logiciel Médical USA, Europe, France Logiciel Médical USA, Europe, France Dr. Georg Heidenreich - COCIR Medical Software Task Force Page 1 USA: Les lois pour les Logiciels Médicaux Les Dispositifs Médicaux sont des produits qui répondent

Plus en détail

La santé par la lumière Health by light

La santé par la lumière Health by light Health by light ventes Health by light Un mot du président Cher Client, Laboratoire LEDMA est une entreprise innovatrice, consciencieuse et soucieuse d offrir des produits de haute qualité. Nos produits

Plus en détail

Mathématiques et énergie quelles opportunités dès demain? SMAI 10 Avril 2012

Mathématiques et énergie quelles opportunités dès demain? SMAI 10 Avril 2012 CONFIDENTIEL - Copyright 2012 Clean Horizon Consulting 1 Mathématiques et énergie quelles opportunités dès demain? SMAI 10 Avril 2012 Source: Clean Horizon CONFIDENTIEL - Copyright 2012 Clean Horizon Consulting

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software

General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION General Export Permit No. Ex. 18 Portable Personal Computers and Associated Software Licence générale d exportation n o Ex. 18 Ordinateurs personnels portatifs et logiciels

Plus en détail

medical vision group

medical vision group medical vision group «Nos clients et partenaires sont pour nous des êtres humains, avec leurs attentes, concrètes et professionnelles, et leurs sentiments. Aller à leur rencontre est notre force.» medicalvision

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

Photoactivatable Probes for Protein Labeling

Photoactivatable Probes for Protein Labeling Photoactivatable Probes for Protein Labeling THÈSE N O 4660 (2010) PRÉSENTÉE LE 26 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES DE BASE LABORATOIRE D'INGÉNIERIE DES PROTÉINES PROGRAMME DOCTORAL EN CHIMIE ET GÉNIE CHIMIQUE

Plus en détail

Chirurgie par laser femtoseconde

Chirurgie par laser femtoseconde Chirurgie par laser femtoseconde Valeria Nuzzo* K.Plamann, D.Peyrot, F.Deloison Laboratoire d'optique Appliquée, ENSTA - École Polytechnique - CNRS UMR 7639, Palaiseau F.Aptel, M.Savoldelli, J.-M.Legeais

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

1STI2D - Les ondes au service de la santé

1STI2D - Les ondes au service de la santé 1STI2D - Les ondes au service de la santé De nombreuses techniques d imagerie médicale utilisent les ondes : la radiographie utilise les rayons X, la scintigraphie utilise les rayons gamma, l échographie

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation.

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation. LASER DOPPLER INTRODUCTION La technique qui utilise l effet Doppler à partir d un faisceau laser est l une des seules qui permette d enregistrer en continu le reflet de la perfusion superficielle de tissus

Plus en détail

Chapitre II. Étude de risques spécifiques. Risques optiques

Chapitre II. Étude de risques spécifiques. Risques optiques Chapitre II Étude de risques spécifiques Risques optiques L exposition maximale permise (E.M.P.) est le niveau maximal auquel l œil peut être exposé sans subir de dommage immédiat ou à long terme. Cette

Plus en détail

Petit-déjeuner AFIC-OSCI

Petit-déjeuner AFIC-OSCI Petit-déjeuner AFIC-OSCI «Booster la croissance internationale de vos participations!» Mercredi 1 er avril 8h30/10h L OSCI est membre de la CGI la Confédération du Commerce de Gros et International 9H

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique CIS Valley Logiciels pour l'industrie pharmaceutique La gamme Pharma Valley The PHARMA Valley range L'industrie pharmaceutique est confrontée à un enjeu stratégique majeur : les exigences toujours plus

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00

Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 Instructions pour mettre à jour un HFFv2 v1.x.yy v2.0.00 HFFv2 1. OBJET L accroissement de la taille de code sur la version 2.0.00 a nécessité une évolution du mapping de la flash. La conséquence de ce

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Instructions for Completing Allergan s Natrelle Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form

Instructions for Completing Allergan s Natrelle Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Instructions for Completing s Natrelle Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Please read the instructions below and complete ONE of the attached forms in either English or French. IMPORTANT:

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail

Design and Realization of Fiber. Monitoring Applications

Design and Realization of Fiber. Monitoring Applications Design and Realization of Fiber Integrated Grating Taps for Performance Monitoring Applications THÈSE N O 3882 (2007) PRÉSENTÉE le 24 août 2007 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014

Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014 Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014 biomérieux 50 ans. Pure player de diagnostic in vitro (#1 en microbiologie clinique, #1 en contrôle industriel). > 8 000 personnes

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

Master4Light. Caractérisation Optique et Electrique des Sources Lumineuses. Equipement 2-en-1 : source de courant et spectrophotomètre

Master4Light. Caractérisation Optique et Electrique des Sources Lumineuses. Equipement 2-en-1 : source de courant et spectrophotomètre DSF-M4L-Rev2.0-04/12 Master4Light Equipement 2-en-1 : source de courant et spectrophotomètre Interface graphique logicielle, connexion USB Configuration personnalisable : laboratoire et in-situ http://www.majantys.com

Plus en détail

SMARTXIDE 2. et à diode : unique, polyvalente, multidisciplinaire. Plate-forme laser CO 2

SMARTXIDE 2. et à diode : unique, polyvalente, multidisciplinaire. Plate-forme laser CO 2 SMARTXIDE 2 MÉDECINE ET ESTHÉTIQUE - HISCAN V 2 LR CHIRURGIE ODONTOSTOMATOLOGIE SMARTXIDE 2 Plate-forme laser CO 2 et à diode : unique, polyvalente, multidisciplinaire SMARTXIDE 2 10 SMARTXIDE 2 : CONNAISSANCES

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Bigdata et Web sémantique. les données + l intelligence= la solution

Bigdata et Web sémantique. les données + l intelligence= la solution Bigdata et Web sémantique les données + l intelligence= la solution 131214 1 big data et Web sémantique deux notions bien différentes et pourtant... (sable et silicium). «bigdata» ce n est pas que des

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 HORIZON 2020 Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 Nicolas Chéhanne ARII PACA - EEN France Méditerranée Panorama général des aides européennes Research,

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Protection des Données : CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse

Protection des Données : CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse Protection des Données : L archétype du projet paradoxal CUSI, le 27 Mars 2013 Présenté par Patrick Régeasse ToC - Agenda 1 Projet Paradoxal? 2 3 4 Les raisons d un capital risque élevé Les Facteurs Clefs

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Ships Elevator Regulations. Règlement sur les ascenseurs de navires CODIFICATION CONSOLIDATION. C.R.C., c. 1482 C.R.C., ch. 1482

Ships Elevator Regulations. Règlement sur les ascenseurs de navires CODIFICATION CONSOLIDATION. C.R.C., c. 1482 C.R.C., ch. 1482 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Ships Elevator Regulations Règlement sur les ascenseurs de navires C.R.C., c. 1482 C.R.C., ch. 1482 Current to September 10, 2015 À jour au 10 septembre 2015 Last amended

Plus en détail

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE Capteur luxmètre à sonde détachable, idéal pour les expériences de polarisation, il permet de quantifier simplement et rapidement les principales sources et phénomènes lumineux.

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

ECOWAS Efficient Lighting Strategy Workshop Supporting Policies and Mechanisms Working Group. Charlie Miller, SolarAid 1-3 October 2013 Cotonou, Benin

ECOWAS Efficient Lighting Strategy Workshop Supporting Policies and Mechanisms Working Group. Charlie Miller, SolarAid 1-3 October 2013 Cotonou, Benin ECOWAS Efficient Lighting Strategy Workshop Supporting Policies and Mechanisms Working Group Charlie Miller, SolarAid 1-3 October 2013 Cotonou, Benin Who is GOGLA? A new industry association, which aims

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction

MICROSENS. Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet. fiber optic solutions. Description. Construction Module Bridge Ethernet / Fast Ethernet MICROSENS fiber optic solutions Description Le Bridge permet de connecter entre eux des segments Ethernet et Fast Ethernet de norme IEEE802.3u en adaptant automatiquement

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

trie en flux : Principes

trie en flux : Principes La Cytométrie trie en flux : Principes Gérald Grégori Laboratoire de Microbiologie, de Géochimie et d 'Ecologie Marines CNRS UMR 6117 163 Avenue de Luminy - Case 901- Bât TPR1, 13288 Marseille cedex 9

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE First Session, Forty-first Parliament, 60 Elizabeth II, 2011 Première session, quarante et unième législature, 60 Elizabeth II, 2011 STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPTER 28 CHAPITRE 28

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 Serge RULEWSKI Directeur de Région Division Automation & Drives SIEMENS France - Région EST Page 1 RESEAUX INDUSTRIELS et

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

De la réalité virtuelle à l analyse de données

De la réalité virtuelle à l analyse de données France De la réalité virtuelle à l analyse de données CEA TECH LIST : Xavier APOLINARSKI En partenariat avec Standards Certification Education & Training Publishing Conferences & Exhibits CEA-Tech acteur

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION

Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations. Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Most-Favoured-Nation Tariff Rules of Origin Regulations Règlement sur les règles d origine (tarif de la nation la plus favorisée) SOR/98-33 DORS/98-33 Current to September

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Loi sur la Semaine nationale du don de sang. National Blood Donor Week Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch.

Loi sur la Semaine nationale du don de sang. National Blood Donor Week Act CODIFICATION CONSOLIDATION. S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch. CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION National Blood Donor Week Act Loi sur la Semaine nationale du don de sang S.C. 2008, c. 4 L.C. 2008, ch. 4 Current to June 9, 2015 À jour au 9 juin 2015 Published by the

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Certificat de constance des performances 1148-CPR-20080603. SAFETY-PRODUCT nv Beverlosesteenweg 100 B-3580 BERINGEN EN 40-5:2002

Certificat de constance des performances 1148-CPR-20080603. SAFETY-PRODUCT nv Beverlosesteenweg 100 B-3580 BERINGEN EN 40-5:2002 Boulevard de l'impératrice, 66 B-1000 BRUXELLES Certificat de constance des performances 1148-CPR-20080603 Conformément au Règlement 305/2011/EU du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2011 (le Règlement

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013 Sensibilisation à la Sécurité LASER Aspet, le 26/06/2013 Modes d émission LASER P c P 0 P moy 0 Emission pulsée Salve ou train de N impulsions Emission continue Q i t i t Longueur d onde λ Emission continue

Plus en détail

L œil augmenté pourra 1) voir en transparence ; 2) voir l invisible ; 3) voir l infiniment petit.

L œil augmenté pourra 1) voir en transparence ; 2) voir l invisible ; 3) voir l infiniment petit. JACQUES MARESCAUX CHIRURGIE DU FUTUR GUIDÉE PAR L IMAGERIE NUMÉRIQUE Résumé Introduction L intégration dans une salle d opération des technologies informatiques et robotiques permet d augmenter la sécurité,

Plus en détail

staff worldwide years 36b. revenues countries

staff worldwide years 36b. revenues countries 150 336 000 staff worldwide years 36b. 72 72 revenues countries In the lab Special expertise In the field Pilot demonstration Deployment Access to market and customers Decentralized market Risk adverse

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail