Unité. Objectif. travail. B : Stations de. laser

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unité. Objectif. travail. B : Stations de. laser"

Transcription

1 Unité de service à utilisateurss multiples Objectif Partager et offrir à un maximum d utilisateurs l accès à un regroupement volontaire de systèmes spécialisés en microscopie, acquis par des chercheurs du CRCHU de Québec / site HDQ. Le chercheur- responsable est Dr Normand Marceau, PhD. But Gérer et optimiser la disponibilité des systèmes. A : ULTRAVIEW /ERS; MRC1024 B : Stations de travail C : FV1000; 2-photons D : Bureau et atelier E : TIRF; TE2000; E800; dissection laser F : Hotte; incubateur G : Microtome; cryostat; vibratome; automates H : Microinjection; E600 I : Stéréoscope; microscope de routine

2 Procédures et réservations Les réservations débutent le vendredi à 11h pour les réservations de la semaine suivante. Pour les réservations provenant des utilisateurs à l'extérieur du site HDQ... ceux-ci doivent communiquer avec l'adjointe aux opérations par courriel ou téléphone afin de vérifier les disponibilités du système souhaité et de procéder à sa réservation (voir ci-après : Avis aux utilisateurs de l unité d imagerie cellulaire: procédures inhérentes à un fonctionnement optimal) Systèmes et champs d applications Confocal à balayage FV1000 (Olympus) Acquisition d images 3D, 4D pour spécimens fixés ou vivants, FRAP. Modes d acquisition: DIC et épifluorescence. Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé semi-motorisé, lasers Argon (457/488/515 nm) et diodes (405/559/633 nm), 4 détecteurs, unité FLIM de synchronisation, chambre environnementale.

3 Confocal à disque rotatif ULTRAVIEW ERS (PerkinElmer) Acquisition d images 4D pour spécimens vivants. Modes d acquisition: contraste de phase (ou Zernicke), DIC et épifluorescence. Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé automatisé, laser Krypton-Argon (Ex 488/568/647 nm), caméra Hamamatsu EMCCD, chambre environnementale. Logiciel d acquisition : Volocity. Confocal à balayage MRC1024 (Bio-Rad) Acquisition d images 3D pour spécimens fixés. Modes d acquisition: contraste de phase (ou Zernicke) et épifluorescence. Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé semi-automatisé, laser Krypton-Argon (Ex 488/568/647 nm), 2 photomultiplicateurs.

4 Microscopie H-TIRF (Nikon) Acquisition d images pour spécimens vivants et fixés. Modes d acquisition: contraste interférentiel (SRIC), épifluorescence et réflexion totale interne (TIRF). Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé motorisé, diodes (405/488/561/635 nm), autoalignement, module Ti-LAPP, caméra Andor ixon Ultra897, chambre environnementale. Microscopie séquentielle TE2000 (Nikon) Acquisition d images 4D pour spécimens vivants (temps réel sur des périodes de 24 h et plus). Modes d acquisition: contraste de phase (ou Zernicke) et épifluorescence. Tarif d utilisation : <24h 8$/h; >24h 5$/h Microscope inversé motorisé, lampes halogène et mercure, caméra Photometrics CCD Coolsnap HQ monochrome, chambre environnementale.

5 Système de microinjection : pour cellules adhérentes. (Microscope inversé, micromanipulateur et microinjecteur Eppendorf, moteur en Z, caméra Photometrics CCD Coolsnap HQ monochrome, chambre environnementale) Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. Système droit d imagerie digitalisée : acquisitions d images 2D pour spécimens fixés en mode fond clair, fond noir, contraste de phase, DIC et/ou épifluorescence. Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. Microscopes droit et inversé de routine : acquisition digitalisée d images en mode fond clair, contraste de phase et épifluorescence. Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. Préparation des spécimens : cryostat, microtome, vibratome et binoculaire. Tarif d utilisation : 5$/h. Stations de travail : Ordinateurs pour le traitement et l analyse d images 4D, la déconvolution et la reconstruction 3D (Metamorph, Volocity, Autoquant) Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. «Avis aux utilisateurs de l'unité d'imagerie cellulaire. Procédures inhérentes à un fonctionnement optimal.» 1- L'assistant dédié à l'unité (Carl St-Pierre, technologue) ou l adjointe aux opérations (Anne Loranger, PhD) doivent être consulté pour: Toute utilisation de l instrumentation par les nouveaux utilisateurs; Une formation d initiation obligatoire avant la première utilisation d un équipement ; Tout ajustement ou toute mise en fonction d un équipement; La mise en place d un appareil ou d une pièce d équipement (objectifs, filtres ) ; En l absence de l assistant, évitez toute tentative ou initiative et consultez l'adjointe aux opérations de l Unité afin d établir la meilleure alternative.

6 2 Afin de préserver la haute performance des systèmes, le moindre bris des appareils doit être signalé immédiatement à l'assistant ou à l adjointe. 3 Avant de commencer un protocole, assurez vous auprès de l'assistant ou de l adjointe que les systèmes sont disponibles et que vous respectez en tout point leur vocation respective. 4 Les feuilles de réservation sont affichées le vendredi à 11h pour les réservations de la semaine suivante. Seule l'inscription de votre nom sur ces feuilles vous permet d'obtenir le système souhaité. Par souci d'équité entre tous les utilisateurs, aucun arrangement interpersonnel n'est accepté. Pour les réservations provenant des utilisateurs à l'extérieur du CRHDQ... ceux ci doivent communiquer avec l'adjointe aux opérations par courriel ou téléphone afin de vérifier les disponibilités du système souhaité et de procéder à sa réservation. 5 Afin d assurer l équité entre tous les utilisateurs, chaque réservation se limite à une période de 2 heures consécutives. Une plus longue période devra être discutée avec l assistant ou l adjointe avant d'être inscrite sur la feuille de réservation. Assurez-vous que votre nom soit inscrit sur la feuille de réservation, ainsi que les demandes particulières (objectifs, température...). En cas d annulation, informez l'assistant ou l adjointe et enlevez votre nom immédiatement. Si un utilisateur ne s est pas présenté après 15 minutes suivant le début de sa période de réservation et ce, sans en aviser l assistant ou l adjointe, sa réservation est annulée et donnée à un autre utilisateur. 6- Pour toute utilisation le soir ou la fin de semaine, avisez l'assistant ou l adjointe afin que les systèmes soient préparés en conséquence.

7 7- Afin d éviter une surcharge des disques durs, toutes les données saisies à l Unité (via les différents systèmes d acquisition) sont à la charge des laboratoires concernés. Les fichiers sont conservés pour une période maximale d un mois. Une exception : le TE2000 Ce système d acquisition en temps réel générant des banques de données de 15 Go et plus par expérience, il est convenu de transférer immédiatement les données à la fin de l expérimentation et d effacer ceux-ci du disque dur. 8- Les normes de sécurité en vigueur pour les laboratoires sont les mêmes pour l Unité. POLITIQUE DE RÉSERVATION PROPRE AUX MICROTOME et CRYOSTAT Afin de maximiser le temps d'utilisation de ces appareils, voici quelques consignes à retenir et à respecter : Afin d assurer l équité entre tous les utilisateurs, chaque réservation se limitera à une demi-journée par jour par utilisateur. La réservation du matin débute à 8h et celle de l'après-midi à 13h. Une plus longue période devra être discutée avec l assistant ou l adjointe avant d'être inscrite sur la feuille de réservation. POLITIQUE DE RÉSERVATION PROPRE AUX SYSTÈMES DE TYPE CONFOCAL (MRC1024, FV1000, ULTRAVIEW ERS et TIRF) Afin de maximiser le temps d utilisation de ces appareils et de permettre l équité entre les utilisateurs : La période quotidienne de réservation débute à 8h00. À la sortie des feuilles de réservation, soit le vendredi précédant la semaine à venir, les prises de réservation sont d un maximum de trois heures par jour par utilisateur.

8 Ces trois heures peuvent être prises en un seul bloc ou fragmentées (ex. 2 heures et 1 heure). Ces blocs doivent être précédés et suivis de périodes de 2 heures. Lorsque le protocole l exige et après consultation auprès de l assistant ou de l adjointe, un utilisateur peut réserver une période maximale d une journée complète/semaine en un seul bloc. La journée précédant votre réservation, si des périodes sont disponibles pour le lendemain, il vous est permis de les réserver dès 16h. Si toutes les périodes sont réservées, la liste d attente vous donne priorité si une plage se libère. Aucun arrangement ou changement interpersonnel n'est accepté. Prendre note que les priorités de réservation pour ces systèmes sont : MRC1024 acquisition d images 3D pour spécimens fixés. FV1000 les techniques spécialisées exigeant la déconvolution spectrale, l utilisation du laser 405nm à l acquisition ou à l activation pour les techniques de FRAP, de FRET ou de photoactivation/photoconversion. ULTRAVIEW les protocoles pour cellules vivantes dont la viabilité cellulaire et les processus dynamiques rapides sont un pré-requis. Les images de ce site sont gracieusement fournies par les laboratoires des chercheurs suivant : Jacques Huot, Marc Étienne Huot, Patrick Laprise, Josée Lavoie et Normand Marceau.

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant!

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Leica DM4000 B LED Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Microscope numérique Leica avec éclairage à LED pour les applications biomédicales LEICA DM4000 B LED UN ÉCLAIRAGE BRILLANT POUR L'IMAGERIE!

Plus en détail

Surveillance et maintenance

Surveillance et maintenance I- LES MICROSCOPES CHAMP PLEIN DROIT Alignement lampe Hg après chaque changement de lampe. Visite «mensuelle» par un personnel MRI habilité comprenant : voir ANNEXE 1 Inspection visuelle de l'homogénéité

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis

CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis SOMMAIRE 1- Présentation 2- Localisation et matériel

Plus en détail

Microscopie à fluorescence. Les microscopes

Microscopie à fluorescence. Les microscopes Microscopie à fluorescence par Monique Vasseur Responsable Plateforme Microscopie et imagerie Département de biochimie, UdeM Les microscopes Microscopes optiques: qui utilisent la lumière pour former une

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION - Précis Poste de Traitement d Images 1 - Déconvolution

MANUEL D UTILISATION - Précis Poste de Traitement d Images 1 - Déconvolution Service Commun de Microscopie MANUEL D UTILISATION - Précis Poste de Traitement d Images 1 - Déconvolution Version 1 Précis Février 2015 SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE MANUEL D UTILISATION Poste de Traitement

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION 28/08/2015 PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION Présentation Description La plateforme de Cytométrie en flux installée à l hôpital Henri Mondor est équipée d un trieur et de deux analyseurs

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE GESTION DES DONNEES Serveur de Stockage SCMRAID www.biomedicale.univ-paris5.fr/scm Tél : 01 42 86 20 64 Retrouvez ce guide en ligne sur le site du SCM dans la section «Fiches

Plus en détail

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Dr Fabrice Cordelières, IR2 CNRS Institut Curie - Section de recherche/ CNRS UMR 146 Plateforme d'imagerie Cellulaire Bâtiment 112 - Centre universitaire

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Rev : 21/01/2015 Microscopie de fluorescence La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 François MICHEL PhD Quelques images en fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2

J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2 J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2 La microscopie très développée dans la vieille Europe, Toute la production est "artisanale", sans norme, De nombreux fabricants en France, Angleterre

Plus en détail

DEMANDE D ACCES AUX EQUIPEMENTS DE MICROSCOPIE PHOTONIQUE

DEMANDE D ACCES AUX EQUIPEMENTS DE MICROSCOPIE PHOTONIQUE Page 1/6 Gif-sur-Yvette, le Objet : Lettre d accord pour l accès aux équipements de la plateforme Imagerie-Gif Entre : Plateforme Imagerie-Gif Avenue de la Terrasse 91198 Gif sur Yvette Cedex Et : Email

Plus en détail

Une optique brillante associée à un éclairage innovant

Une optique brillante associée à un éclairage innovant Leica DM IL LED Une optique brillante associée à un éclairage innovant Le nouveau microscope inversé pour les travaux de routine et de laboratoire en biologie cellulaire et en médecine Le microscope inversé

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE.

AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE. AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE. Le TASKalfa 2551ci est conçu pour répondre aux demandes des groupes de travail ambitieux ayant des attentes importantes quant à la

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Microscopie de fluorescence François MICHEL PhD La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 Imagerie de fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à épi-fluorescence Résolution

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Microscope inversé de routine. Microscope inversé CKX41/31 CKX

Microscope inversé de routine. Microscope inversé CKX41/31 CKX Microscope inversé de routine Microscope inversé CKX41/31 CKX La série CKX Commodité, performance et flexibilité Les CKX31 et CKX41 offrent des performances optiques accrues et une utilisation simple.

Plus en détail

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif SMART Automation, optimiser la productivité SMART Automation, optimiser la productivité Introduction Depuis plus de

Plus en détail

L'astrophotographie au Cercle

L'astrophotographie au Cercle L'astrophotographie au Cercle Introduction générale à l'astrophotographie Le matériel Les différents domaines: imagerie sur trépied, du ciel profond... Réaliser des images sur trépied Réaliser des images

Plus en détail

Sensibilité (bas niveaux de lumière, hauts niveaux de lumière) Spectre de sensibilité : visible (400-700 nm) mais aussi IR, UV, RX

Sensibilité (bas niveaux de lumière, hauts niveaux de lumière) Spectre de sensibilité : visible (400-700 nm) mais aussi IR, UV, RX Les capteurs pour l imagerie en biologie i Marc Moreau Catherine Leclerc Centre de Biologie du développement UMR 5547 et GDR E n 731 Toulouse BC02 mars 2013 Les différents système d imagerie à base de

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

AUTRES CONDITIONS ET RÉSERVES SE RAPPORTANT À LA VENTE DES BIENS

AUTRES CONDITIONS ET RÉSERVES SE RAPPORTANT À LA VENTE DES BIENS LES ENTREPRISES HGD INC. AVIS DE VENTE PAR SOUMISSIONS Belhumeur syndics inc., à titre de syndic de l actif de Les Entreprises HGD inc. fait appel à des soumissions pour la vente des actifs ci-après décrits

Plus en détail

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes).

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes). Grille de planification Expédition météo Spécialiste de l atmosphère Spécialiste des vents Spécialiste des nuages Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10

Plus en détail

Guide d utilisation. du logiciel. Gen5 TM. BioTek Instruments GmbH, Bureau de Liaison France, Colmar

Guide d utilisation. du logiciel. Gen5 TM. BioTek Instruments GmbH, Bureau de Liaison France, Colmar Guide d utilisation du logiciel Gen5 TM BioTek Instruments GmbH, Bureau de Liaison France, Colmar SOMMAIRE Introduction et présentation 3 Concepts clef 4 Wellcome to Gen5 5 Wizard 6 Stepwise 6 Procedure

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Leica DM750 M Leica DM1750 M Leica DM2700 M. Microscopes pour les applications de routine dans le domaine de l analyse des matériaux

Leica DM750 M Leica DM1750 M Leica DM2700 M. Microscopes pour les applications de routine dans le domaine de l analyse des matériaux Leica DM750 M Leica DM1750 M Leica DM2700 M Microscopes pour les applications de routine dans le domaine de l analyse des matériaux LEICA DM750 M / DM1750 M / DM2700 M LES ANALYSES DE MATÉRIAUX SOUS DIFFÉRENTS

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP

Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP Fédération de Recherche en Imagerie multimodalité (FRIM) Inserm Universités Paris Diderot & Paris Nord CNRS AP-HP Directeur Dominique Le Guludec Tomographie d'emission MonoPhotonique (TEMP) Convention

Plus en détail

ventes@cdscom.net Page 1 de 7 www.cdscom.net Tel 800-349-7828 BR2460F Rev 08-11 Fax 514-366-9602

ventes@cdscom.net Page 1 de 7 www.cdscom.net Tel 800-349-7828 BR2460F Rev 08-11 Fax 514-366-9602 ventes@cdscom.net Page 1 de 7 Nos fonctions Hôtelières Réceptionniste Automatisée Bienvenue à l Hôtel CDS Opération en mode dédié ou en mode débordement seulement, votre choix Les menus d accueil peuvent

Plus en détail

Scanner de film numérique

Scanner de film numérique HD-CR 35 NDT Le nouveau standard de la radiographie numérique avec la technologie TroisFocales Scanner de film numérique Données techniques HD-CR 35 NDT Taille ajustable des spots laser : 12,5-25 - 50

Plus en détail

PROJET DE STAGE LOGICIEL BIOSTATION

PROJET DE STAGE LOGICIEL BIOSTATION 20140805 PROJET DE STAGE LOGICIEL BIOSTATION Développement et test du logiciel d'automation d'une station de biologie. Etudiant Ingénieurs 5 année. Ref : BS/20130805/ALVEOLE/BIOBOT/STAGE-DEF /v1.1 Type

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

Spectrophotomètres. www.jenway.com

Spectrophotomètres. www.jenway.com Imlab Oude Vijvers 1 B-3370 Boutersem Spectrophotomètres www.jenway.com Bibby Scientific France - ZI du Rocher Vert - BP 79-77793 Nemours Cedex Tél. : 01 64 45 13 13 - Fax : 01 64 45 13 00 - email : bsf@bibby-scientific.fr

Plus en détail

Guide de préparation de cours par vidéoconférence

Guide de préparation de cours par vidéoconférence Guide de préparation de cours par vidéoconférence La vidéoconférence (on dit aussi visioconférence) consiste en un système de communication interactif qui retransmet en simultané le son, l image et les

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR II-0 INDEX SECTION II Pages Section relative au préleveur Heures d ouvertures des laboratoires pour clients externes Requête régionale II-2 II-2 II-3 Informations requises

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Sauvegarde planifiée des données du logiciel Unity Real Time 2. Sauvegarde planifiée par l outil UnityDBTool

Sauvegarde planifiée des données du logiciel Unity Real Time 2. Sauvegarde planifiée par l outil UnityDBTool Sauvegarde planifiée par l outil UnityDBTool L outil UnityDBTool, proposé par Bio-Rad, vous permet de sauvegarder, de manière régulière et planifiée, la base de données de votre logiciel URT2. UnityDBTool

Plus en détail

LES CAPTEURS CCD/CMOS

LES CAPTEURS CCD/CMOS Jérôme SIX Léo MEIGNAN Licence Professionnelle Gestion de la Production Industrielle, spécialité Vision Industrielle LES CAPTEURS CCD/CMOS Introduction...3 I) CCD...4 I.1) Historique...4 I.2) Fonctionnement...4

Plus en détail

évaluation des risques professionnels

évaluation des risques professionnels évaluation des professionnels Inventaire des Etablissement : Faculté de Médecine Unité de travail : Laboratoire de Biochimie Médicale Année : 2013 Locaux Bureaux Salle de Microscopie Culture cellulaire

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Leica Application Suite

Leica Application Suite Leica Application Suite Macro Editor et Macro Runner (Éditeur de macros et Exécuteur de macros) Personnalisées et automatisées 2 Les instructions peuvent être momentanément suspendues» de manière optionnelle

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

En savoir un peu plus sur le(s) microscope(s)

En savoir un peu plus sur le(s) microscope(s) 2 En savoir un peu plus sur le(s) microscope(s) 1. Types d appareils par Guy Auderset (*) Depuis une vingtaine d années coexistent deux types fondamentaux d appareils :! Les appareils anciens (Wild, American

Plus en détail

CAMÉRA ESPION FORMAT MONTRE (Waterproof)

CAMÉRA ESPION FORMAT MONTRE (Waterproof) Référence : 9467-15 CAMÉRA ESPION FORMAT MONTRE (Waterproof) Remarque : L image sert uniquement de référence 1. Vue d ensemble Remarque : L image sert uniquement de référence 1. Interface USB 2. Entrée

Plus en détail

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Copyright 1996-2009 OroLogic Inc. http://www.orologic.com Révision 4.01 Table des matières I Table des matières Introduction à

Plus en détail

NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE

NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE NOUVEL IMPREGNATEUR AUTOMATIQUE VANDA FRANCE Téléphone : 0033 2 47 59 13 35 Courriel : info@vanda-france.fr Site internet : www.vanda-france.fr Le nouvel imprégnateur monoposte VANDA FRANCE permet l'imprégnation

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER

POLITIQUE SUR LA SÉCURITÉ LASER Date d entrée en vigueur: 30 aout 2011 Remplace/amende: VRS-51/s/o Origine: Vice-rectorat aux services Numéro de référence: VPS-51 Les utilisateurs de lasers devront suivre les directives, la politique

Plus en détail

1.0 L ORGANISATION DE L ESPACE

1.0 L ORGANISATION DE L ESPACE 1.0 L ORGANISATION DE L ESPACE À quels signes peux-tu reconnaître que ton organisation est déficiente? -S il t arrive souvent d oublier des échéances ou des consignes -Si tu as parfois de la peine à retrouver

Plus en détail

Centre d'accueil téléphonique médical Découvrez les services Abm Call Center...

Centre d'accueil téléphonique médical Découvrez les services Abm Call Center... Centre d'accueil téléphonique médical Découvrez les services Abm Call Center... Vous trouverez ci-après notre documentation qui vous dévoile comment mettre en place à moindre coût une structure d accueil

Plus en détail

Partitionner un disque dur avec Windows 7

Partitionner un disque dur avec Windows 7 Partitionner un disque dur avec Windows 7 Le découpage d'un disque dur en plusieurs éléments (ou partitions) est pratique pour organiser vos dossiers et fichiers et les protéger contre d'éventuelles pertes

Plus en détail

ABX Pentra DX120. Analyseur d hématologie. 45 paramètres Etaleur-colorateur intégré Système expert de validation

ABX Pentra DX120. Analyseur d hématologie. 45 paramètres Etaleur-colorateur intégré Système expert de validation ABX Pentra DX120 Analyseur d hématologie 45 paramètres Etaleur-colorateur intégré Système expert de validation ABX Pentra DX 120 Au cœur de l hématopoïèse Plate-forme complète de cytologie 120 échantillons

Plus en détail

Article 2 : Le restaurant scolaire fonctionne de 12h00 à 13h50 les lundis, mardis, jeudis et vendredis du temps scolaire.

Article 2 : Le restaurant scolaire fonctionne de 12h00 à 13h50 les lundis, mardis, jeudis et vendredis du temps scolaire. MAIRIE DE SAINT-CLEMENT REGLEMENT DES SERVICES PERISCOLAIRES CHAPITRE I. RESTAURANT SCOLAIRE Article 1 : Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire. Il a pour objet d assurer, dans les meilleures

Plus en détail

Comment sécuriser mon habitation?

Comment sécuriser mon habitation? Comment sécuriser mon habitation? E1-1 /4 1 Donner la définition générale de la domotique : 2 Citer six domaines d application : L analyse fonctionnelle. E1-2/4 Quelques chiffres : 370.983 cambriolages

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION Version R1013

MANUEL D UTILISATION Version R1013 MANUEL D UTILISATION Version R1013 POSTE DE PHLÉBOTOMISTE ÉLECTRIQUE 3500E IBIOM Instruments Ltée - 1065, rue du Pacifique, suite 403, Sherbrooke, Québec, J1H 2G3 Tel.: 450-678-5468 Fax: 450-445-9837 www.ibiom.com

Plus en détail

Guide de création d anaglyphes à partir de photographies aériennes. Direction des inventaires forestiers

Guide de création d anaglyphes à partir de photographies aériennes. Direction des inventaires forestiers Guide de création d anaglyphes à partir de photographies aériennes Direction des inventaires forestiers Ministère des Ressources naturelles Secteur des forêts Août 2013 ÉQUIPE DE RÉDACTION Antoine Lebœuf,

Plus en détail

Vidéosurveillance IP Une gamme complète de caméras IP

Vidéosurveillance IP Une gamme complète de caméras IP Vidéosurveillance IP Une gamme complète de caméras IP 2 Une gamme complète de caméras IP Choisissez la meilleure qualité pour votre application de vidéosurveillance IP! FlexiDome IP Des caméras conçues

Plus en détail

Instruments optiques - Optical Instruments

Instruments optiques - Optical Instruments Instruments optiques - Optical Instruments Olympus BX61 Microscope droit automatique Automated Upright Microscope Spécifications Manufacturier / Modèle Olympus/BX61 Specifications Manufacturer / Model

Plus en détail

CONSULTATION SUR PLACE

CONSULTATION SUR PLACE CONSULTATION SUR PLACE GUIDE D UTILISATION DES ORDINATEURS D ACCÈS PUBLIC Équipements disponibles..............2 Règles d usage......................2 Conditions d utilisation................3 Procédurier.........................5

Plus en détail

La carte MasterCard prépayée RIA n'est pas une carte de crédit. Il s'agit d'une valeur

La carte MasterCard prépayée RIA n'est pas une carte de crédit. Il s'agit d'une valeur 1. FAQ - général: 1.1 Qu est-ce que la carte MasterCard prépayée RIA? La carte MasterCard prépayée RIA n'est pas une carte de crédit. Il s'agit d'une valeur déterminée prépayée et rechargeable. Une fois

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Solutions web : instructions aux développeurs

Solutions web : instructions aux développeurs Solutions web : instructions aux développeurs INFORMATIONS GÉNÉRALES L inscription aux services en ligne permet d utiliser le système de transmission des informations de paiement par Internet (TIP-I) de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL CMS

MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL CMS MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL CMS Sommaire Chapitre 1 Installation du logiciel CMS... 3 1.1 Instruction du logiciel CMS... 3 1.1.1 Etapes de l installation... 3 1.1.2 Utilisation du logiciel CMS...

Plus en détail

CLARA / Annuaire des plateformes 2014 1

CLARA / Annuaire des plateformes 2014 1 CLARA / Annuaire des plateformes 2014 1 INFORMATION Annuaire disponible en version électronique sur www.canceropole-clara.com/ressources Si vous souhaitez voir figurer votre plateforme dans l annuaire

Plus en détail

SOLUTIONS INNOVANTES DE LASERS DE POSITIONNEMENT EN RADIOTHÉRAPIE. www.cyrpa.com

SOLUTIONS INNOVANTES DE LASERS DE POSITIONNEMENT EN RADIOTHÉRAPIE. www.cyrpa.com SOLUTIONS INNOVANTES DE LASERS DE POSITIONNEMENT EN RADIOTHÉRAPIE www.cyrpa.com SALLE DE TRAITEMENT Adapté à chaque salle de traitement par radiothérapie, le système HITM se distingue par des lasers de

Plus en détail

JULIE Logiciels dentaires

JULIE Logiciels dentaires JULIE Logiciels dentaires On a tous une bonne raison de préférer le logiciel n 1 du marché Logiciels Julie On a tous une bonne raison de choisir parmi les valeurs sûres du marché Logiciels Julie : référence

Plus en détail

Le rôle des technologies de l imagerie dans le secteur de l environnement

Le rôle des technologies de l imagerie dans le secteur de l environnement Le rôle des technologies de l imagerie dans le secteur de l environnement Présenté par Valérie Gouaillier Conseillère, Équipe Vision et imagerie CRIM Présenté à Montréal Le 20 novembre 2008 CRIM 2008 1

Plus en détail

DEL 60 PO PLEINE HD. Écran 15,6 po 500 Go mémoire Caméra web Windows 8

DEL 60 PO PLEINE HD. Écran 15,6 po 500 Go mémoire Caméra web Windows 8 Écran 10.5 résolution de 2560 x 1600p Processeur Quad Core SnapDragon 801 et une RAM de 2 Go Contraste de 100 000 : 1 Partage d écran en simultané Lecteur d empreintes digitales Connectez votre PC à votre

Plus en détail

4.12 Normes et modalités des services de garde

4.12 Normes et modalités des services de garde 4.12 Normes et modalités des services de garde (Résolution : C.C.2014-030) Page 1 sur 22 TABLE DES MATIÈRES 1. NATURE ET OBJECTIFS DES SERVICES DE GARDE 3 2. INSCRIPTION ET PRÉINSCRIPTION 3 2.1 Journée

Plus en détail

Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police...

Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police... Le RAID Le RAID? Notre sujet n est pas l unité d élite de la police... Notre sujet n est pas non plus... Le RAID? Le RAID? signifie "Redundant Array of Inexpensive Drives". inventé au début des années

Plus en détail

Anne-Laure AURELLE Responsable Animation OPTICSVALLEY

Anne-Laure AURELLE Responsable Animation OPTICSVALLEY 1 Anne-Laure AURELLE Responsable Animation OPTICSVALLEY 1 Déroulé Présentation Opticsvalley 5 mn Présentation du PROTO204 15 mn Place aux start-up! Le FlyLab 20 mn SourceLab 20 mn Weeroc 20 mn 2 Opticsvalley

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 Objectif Le but du programme des infrastructures communes est d offrir

Plus en détail

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION Dr. Mohamed SENNOUR Responsable de la plate-forme JOURNÉE PLATES-FORMES EVRY, GÉNOCENTRE 25 juin 2013 Contexte et historique 2000 : constitution du

Plus en détail

Revue de processus service Imagerie 1/04/2015

Revue de processus service Imagerie 1/04/2015 Revue de processus service Imagerie 1/04/2015 Réunion des utilisateurs des vidéo microscopes et apotomes ObserverZ1 colibri1 salle 7014 ImagerZ1 Apo salle 1023 Responsable Vidéo et Mécanique Brice DETAILLEUR

Plus en détail

Le scanning dans OPERA Développements au laboratoire de LYON (IPNL)

Le scanning dans OPERA Développements au laboratoire de LYON (IPNL) Le scanning dans OPERA Développements au laboratoire de LYON (IPNL) Journées Jeunes Chercheurs 2003, La Roche-en-Ardennes - 1/16 - Perrine Royole-Degieux au programme les émulsions nucléaires dans OPERA

Plus en détail

Microscopie à force atomique

Microscopie à force atomique Microscopie à force atomique DETREZ Fabrice Table des matières 1 Principe 2 2 Analyse structurale 3 3 Interactions pointes surfaces 4 4 Boucle d asservissement et contrastes 6 5 Traitement des Images 8

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat

Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat RENDEZ-VOUS de l AdCF et de la BPCE PROGRAMME Vendredi 31 JANVIER 2014 9 h 30-17 h AUDITORIUM MARCEAU 12, avenue Marceau 75008 Paris JOURNÉE FINANCES Les priorités de l investissement public local pour

Plus en détail

trie en flux : Principes

trie en flux : Principes La Cytométrie trie en flux : Principes Gérald Grégori Laboratoire de Microbiologie, de Géochimie et d 'Ecologie Marines CNRS UMR 6117 163 Avenue de Luminy - Case 901- Bât TPR1, 13288 Marseille cedex 9

Plus en détail

outils de mesure du climat intérieur (3) Le thermohygrographe à tambour : entretien et calibration

outils de mesure du climat intérieur (3) Le thermohygrographe à tambour : entretien et calibration outils de mesure du climat intérieur (3) Le thermohygrographe à tambour : entretien et calibration Faites revivre votre appareil. Votre thermohygrographe est-il toujours fonctionnel? Est-il encore aussi

Plus en détail

Optimiser Windows avec Wise Care 365

Optimiser Windows avec Wise Care 365 Optimiser Windows avec Wise Care 365 Wise Care 365 est un «tout-en-un», gratuit et en langue française, qui permet de conserver votre Windows sécurisé propre et rapide. Facile à utiliser et efficace, il

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Électromécanique de systèmes automatisés

Électromécanique de systèmes automatisés Électromécanique de systèmes automatisés Formation professionnelle www.cfplevis.qc.ca Élève d un jour Inscription en ligne www.formationprofessionnelle.org Électromécanique de systèmes automatisés (5281)

Plus en détail

ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6. 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution variable...8 FACTURE...

ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6. 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution variable...8 FACTURE... LUCIE ET SIMPLE COMPTABLE...2 ÉCRITURES COMPTABLES...3 POSTES COMPTABLES COMPAGNIE...4 POSTES COMPTABLES DES AGENTS...6 GESTION DES RÉTRIBUTIONS...7 1 Montant fixe...7 2 À Pourcentage fixe...8 3 Rétribution

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS Pierre Roy & Associés inc. (ci-après le «Séquestre») a été nommée séquestre aux biens de 7319983 Canada inc. (Système APM 2010) (ci-après «APM») par le tribunal en vertu d une ordonnance

Plus en détail

2.1. Éléments à votre disposition. 2.2. Travail demandé. 2.1.1. Matériel. 2.1.2. Documentation. 2.1.3. Logiciels

2.1. Éléments à votre disposition. 2.2. Travail demandé. 2.1.1. Matériel. 2.1.2. Documentation. 2.1.3. Logiciels ETUDE ENERGETIQUE DE FAISCEAUX U52 - MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME 2.1. Éléments à votre disposition 2.1.1. Matériel Voir cadre 3. 2.1.2. Documentation Voir cadre 1 2.1.3. Logiciels Voir cadre 2. 2.2. Travail

Plus en détail

Statif universel XL Leica Mode d emploi

Statif universel XL Leica Mode d emploi Statif universel XL Leica Mode d emploi Consignes de sécurité importantes Concept de sécurité Avant la première utilisation, veuillez lire la brochure Concept de sécurité qui accompagne le microscope.

Plus en détail

CONFIGURATION DE BASE. 6, Rue de l'industrie BP130 SOULTZ 68503 GUEBWILLER Cedex. Fax.: 03 89 62 13 31 Tel.: 08.92.56.68.69 support@telmatweb.

CONFIGURATION DE BASE. 6, Rue de l'industrie BP130 SOULTZ 68503 GUEBWILLER Cedex. Fax.: 03 89 62 13 31 Tel.: 08.92.56.68.69 support@telmatweb. Educ@Box Configuration de base 6, Rue de l'industrie BP130 SOULTZ 68503 GUEBWILLER Cedex Fax.: 03 89 62 13 31 Tel.: 08.92.56.68.69 support@telmatweb.com Page: 1 Sommaire 1 CONTENU DE VOTRE PACKAGE EDUC@BOX...

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS «5000$ POUR L ACHAT DE VOTRE PROCHAIN VÉHICULE D OCCASION»

RÈGLEMENT DU CONCOURS «5000$ POUR L ACHAT DE VOTRE PROCHAIN VÉHICULE D OCCASION» RÈGLEMENT DU CONCOURS «5000$ POUR L ACHAT DE VOTRE PROCHAIN VÉHICULE D OCCASION» 1. Le concours «5000$ pour l achat de votre prochain véhicule d occasion» est tenu conjointement par Productions RPM inc.

Plus en détail

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET Notice de fonctionnement DVR H264 + Méthode de Visionnage ESEENET 1 Le point de départ de chacune des différentes configurations traitées ci-dessous sera l écran de visualisation des 4 ou 8 caméras. A

Plus en détail

KARL STORZ TELE PACK X LED

KARL STORZ TELE PACK X LED TP 45 2.0 04/2015-FR KARL STORZ TELE PACK X LED Système compact avec source de lumière LED Le TELE PACK X LED s inscrit dans la tradition KARL STORZ de système portatif tout-enun. Il est utilisable aussi

Plus en détail

Logiciel Système Surveillance V2.1 Manuel d utilisation

Logiciel Système Surveillance V2.1 Manuel d utilisation Logiciel Système Surveillance V2.1 Manuel d utilisation 23 septembre 2010 Table des matières 1. Utilisation du logiciel Système Surveillance... 4 1.1. État du système... 4 1.2. Réception d une alarme...

Plus en détail