Unité. Objectif. travail. B : Stations de. laser

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unité. Objectif. travail. B : Stations de. laser"

Transcription

1 Unité de service à utilisateurss multiples Objectif Partager et offrir à un maximum d utilisateurs l accès à un regroupement volontaire de systèmes spécialisés en microscopie, acquis par des chercheurs du CRCHU de Québec / site HDQ. Le chercheur- responsable est Dr Normand Marceau, PhD. But Gérer et optimiser la disponibilité des systèmes. A : ULTRAVIEW /ERS; MRC1024 B : Stations de travail C : FV1000; 2-photons D : Bureau et atelier E : TIRF; TE2000; E800; dissection laser F : Hotte; incubateur G : Microtome; cryostat; vibratome; automates H : Microinjection; E600 I : Stéréoscope; microscope de routine

2 Procédures et réservations Les réservations débutent le vendredi à 11h pour les réservations de la semaine suivante. Pour les réservations provenant des utilisateurs à l'extérieur du site HDQ... ceux-ci doivent communiquer avec l'adjointe aux opérations par courriel ou téléphone afin de vérifier les disponibilités du système souhaité et de procéder à sa réservation (voir ci-après : Avis aux utilisateurs de l unité d imagerie cellulaire: procédures inhérentes à un fonctionnement optimal) Systèmes et champs d applications Confocal à balayage FV1000 (Olympus) Acquisition d images 3D, 4D pour spécimens fixés ou vivants, FRAP. Modes d acquisition: DIC et épifluorescence. Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé semi-motorisé, lasers Argon (457/488/515 nm) et diodes (405/559/633 nm), 4 détecteurs, unité FLIM de synchronisation, chambre environnementale.

3 Confocal à disque rotatif ULTRAVIEW ERS (PerkinElmer) Acquisition d images 4D pour spécimens vivants. Modes d acquisition: contraste de phase (ou Zernicke), DIC et épifluorescence. Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé automatisé, laser Krypton-Argon (Ex 488/568/647 nm), caméra Hamamatsu EMCCD, chambre environnementale. Logiciel d acquisition : Volocity. Confocal à balayage MRC1024 (Bio-Rad) Acquisition d images 3D pour spécimens fixés. Modes d acquisition: contraste de phase (ou Zernicke) et épifluorescence. Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé semi-automatisé, laser Krypton-Argon (Ex 488/568/647 nm), 2 photomultiplicateurs.

4 Microscopie H-TIRF (Nikon) Acquisition d images pour spécimens vivants et fixés. Modes d acquisition: contraste interférentiel (SRIC), épifluorescence et réflexion totale interne (TIRF). Tarif d utilisation : 15$/h Microscope inversé motorisé, diodes (405/488/561/635 nm), autoalignement, module Ti-LAPP, caméra Andor ixon Ultra897, chambre environnementale. Microscopie séquentielle TE2000 (Nikon) Acquisition d images 4D pour spécimens vivants (temps réel sur des périodes de 24 h et plus). Modes d acquisition: contraste de phase (ou Zernicke) et épifluorescence. Tarif d utilisation : <24h 8$/h; >24h 5$/h Microscope inversé motorisé, lampes halogène et mercure, caméra Photometrics CCD Coolsnap HQ monochrome, chambre environnementale.

5 Système de microinjection : pour cellules adhérentes. (Microscope inversé, micromanipulateur et microinjecteur Eppendorf, moteur en Z, caméra Photometrics CCD Coolsnap HQ monochrome, chambre environnementale) Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. Système droit d imagerie digitalisée : acquisitions d images 2D pour spécimens fixés en mode fond clair, fond noir, contraste de phase, DIC et/ou épifluorescence. Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. Microscopes droit et inversé de routine : acquisition digitalisée d images en mode fond clair, contraste de phase et épifluorescence. Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. Préparation des spécimens : cryostat, microtome, vibratome et binoculaire. Tarif d utilisation : 5$/h. Stations de travail : Ordinateurs pour le traitement et l analyse d images 4D, la déconvolution et la reconstruction 3D (Metamorph, Volocity, Autoquant) Tarif de formation : 45$/h. Tarif d utilisation : 8$/h. «Avis aux utilisateurs de l'unité d'imagerie cellulaire. Procédures inhérentes à un fonctionnement optimal.» 1- L'assistant dédié à l'unité (Carl St-Pierre, technologue) ou l adjointe aux opérations (Anne Loranger, PhD) doivent être consulté pour: Toute utilisation de l instrumentation par les nouveaux utilisateurs; Une formation d initiation obligatoire avant la première utilisation d un équipement ; Tout ajustement ou toute mise en fonction d un équipement; La mise en place d un appareil ou d une pièce d équipement (objectifs, filtres ) ; En l absence de l assistant, évitez toute tentative ou initiative et consultez l'adjointe aux opérations de l Unité afin d établir la meilleure alternative.

6 2 Afin de préserver la haute performance des systèmes, le moindre bris des appareils doit être signalé immédiatement à l'assistant ou à l adjointe. 3 Avant de commencer un protocole, assurez vous auprès de l'assistant ou de l adjointe que les systèmes sont disponibles et que vous respectez en tout point leur vocation respective. 4 Les feuilles de réservation sont affichées le vendredi à 11h pour les réservations de la semaine suivante. Seule l'inscription de votre nom sur ces feuilles vous permet d'obtenir le système souhaité. Par souci d'équité entre tous les utilisateurs, aucun arrangement interpersonnel n'est accepté. Pour les réservations provenant des utilisateurs à l'extérieur du CRHDQ... ceux ci doivent communiquer avec l'adjointe aux opérations par courriel ou téléphone afin de vérifier les disponibilités du système souhaité et de procéder à sa réservation. 5 Afin d assurer l équité entre tous les utilisateurs, chaque réservation se limite à une période de 2 heures consécutives. Une plus longue période devra être discutée avec l assistant ou l adjointe avant d'être inscrite sur la feuille de réservation. Assurez-vous que votre nom soit inscrit sur la feuille de réservation, ainsi que les demandes particulières (objectifs, température...). En cas d annulation, informez l'assistant ou l adjointe et enlevez votre nom immédiatement. Si un utilisateur ne s est pas présenté après 15 minutes suivant le début de sa période de réservation et ce, sans en aviser l assistant ou l adjointe, sa réservation est annulée et donnée à un autre utilisateur. 6- Pour toute utilisation le soir ou la fin de semaine, avisez l'assistant ou l adjointe afin que les systèmes soient préparés en conséquence.

7 7- Afin d éviter une surcharge des disques durs, toutes les données saisies à l Unité (via les différents systèmes d acquisition) sont à la charge des laboratoires concernés. Les fichiers sont conservés pour une période maximale d un mois. Une exception : le TE2000 Ce système d acquisition en temps réel générant des banques de données de 15 Go et plus par expérience, il est convenu de transférer immédiatement les données à la fin de l expérimentation et d effacer ceux-ci du disque dur. 8- Les normes de sécurité en vigueur pour les laboratoires sont les mêmes pour l Unité. POLITIQUE DE RÉSERVATION PROPRE AUX MICROTOME et CRYOSTAT Afin de maximiser le temps d'utilisation de ces appareils, voici quelques consignes à retenir et à respecter : Afin d assurer l équité entre tous les utilisateurs, chaque réservation se limitera à une demi-journée par jour par utilisateur. La réservation du matin débute à 8h et celle de l'après-midi à 13h. Une plus longue période devra être discutée avec l assistant ou l adjointe avant d'être inscrite sur la feuille de réservation. POLITIQUE DE RÉSERVATION PROPRE AUX SYSTÈMES DE TYPE CONFOCAL (MRC1024, FV1000, ULTRAVIEW ERS et TIRF) Afin de maximiser le temps d utilisation de ces appareils et de permettre l équité entre les utilisateurs : La période quotidienne de réservation débute à 8h00. À la sortie des feuilles de réservation, soit le vendredi précédant la semaine à venir, les prises de réservation sont d un maximum de trois heures par jour par utilisateur.

8 Ces trois heures peuvent être prises en un seul bloc ou fragmentées (ex. 2 heures et 1 heure). Ces blocs doivent être précédés et suivis de périodes de 2 heures. Lorsque le protocole l exige et après consultation auprès de l assistant ou de l adjointe, un utilisateur peut réserver une période maximale d une journée complète/semaine en un seul bloc. La journée précédant votre réservation, si des périodes sont disponibles pour le lendemain, il vous est permis de les réserver dès 16h. Si toutes les périodes sont réservées, la liste d attente vous donne priorité si une plage se libère. Aucun arrangement ou changement interpersonnel n'est accepté. Prendre note que les priorités de réservation pour ces systèmes sont : MRC1024 acquisition d images 3D pour spécimens fixés. FV1000 les techniques spécialisées exigeant la déconvolution spectrale, l utilisation du laser 405nm à l acquisition ou à l activation pour les techniques de FRAP, de FRET ou de photoactivation/photoconversion. ULTRAVIEW les protocoles pour cellules vivantes dont la viabilité cellulaire et les processus dynamiques rapides sont un pré-requis. Les images de ce site sont gracieusement fournies par les laboratoires des chercheurs suivant : Jacques Huot, Marc Étienne Huot, Patrick Laprise, Josée Lavoie et Normand Marceau.

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formation en imagerie : 7 formations complémentaires Cytométrie conventionnelle Spectroscopie résolue en temps FLIM FRET

Plus en détail

MRI. Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier

MRI. Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier MRI FORMATION Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 Contacts : Vicky Diakou, pverdin@unvi-montp2.fr, (Plate-forme régionale d imagerie Cellulaire Montpellier RIO Imaging) Nicole

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant!

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Leica DM4000 B LED Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Microscope numérique Leica avec éclairage à LED pour les applications biomédicales LEICA DM4000 B LED UN ÉCLAIRAGE BRILLANT POUR L'IMAGERIE!

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

MRI FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier

MRI FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier MRI FORMATION Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier Formation théorique #1 Anatomie d'un microscope Public : n chercheurs ou ITA sciences du vivant Durée : 4h - Introduction : microscope à champ plein

Plus en détail

- Conditions d'accès et tarifs -

- Conditions d'accès et tarifs - Centre de Microscopie Confocale Multiphotonique - Conditions d'accès et tarifs - 1 - MATÉRIEL DISPONIBLE 2 - ACCÈS ET CONDITION D UTILISATION 3 - RESPONSABILITÉ DU CENTRE 4 - TARIFICATION 5 - SÉCURITÉ

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis

CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis SOMMAIRE 1- Présentation 2- Localisation et matériel

Plus en détail

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Intervenant : François Waharte Plateforme Imagerie Cellulaire et Tissulaire UMR144 Institut Curie Francois.Waharte@curie.fr Bases de la microscopie

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION - Précis Poste de Traitement d Images 1 - Déconvolution

MANUEL D UTILISATION - Précis Poste de Traitement d Images 1 - Déconvolution Service Commun de Microscopie MANUEL D UTILISATION - Précis Poste de Traitement d Images 1 - Déconvolution Version 1 Précis Février 2015 SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE MANUEL D UTILISATION Poste de Traitement

Plus en détail

Surveillance et maintenance

Surveillance et maintenance I- LES MICROSCOPES CHAMP PLEIN DROIT Alignement lampe Hg après chaque changement de lampe. Visite «mensuelle» par un personnel MRI habilité comprenant : voir ANNEXE 1 Inspection visuelle de l'homogénéité

Plus en détail

Licence professionnelle Biotechnologies option Biophotonique

Licence professionnelle Biotechnologies option Biophotonique UFR de Physique Licence professionnelle Biotechnologies option Biophotonique Pr. Giuseppe Leo CFA ID2F E.N.C.P.B. La biophotonique Application de l'optique pour l analyse d objets biologiques Nouvelle

Plus en détail

Historique et Descriptif de GENIKON

Historique et Descriptif de GENIKON Historique et Descriptif de GENIKON Historique : Le développement du système GENIKON a débuté en 1999 en Italie. En effet la société Nikon Italie était depuis plus de 10 ans, leader sur le marché de la

Plus en détail

LA MICROSCOPIE CONFOCALE

LA MICROSCOPIE CONFOCALE LA MICROSCOPIE CONFOCALE Philippe COCHARD, Directeur de recherche CNRS Centre de Biologie du Développement UMR 5547 CNRS/UPS Université Paul Sabatier Philippe.cochard@univ-tlse3.fr Principe Fonctionnement

Plus en détail

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE GESTION DES DONNEES Serveur de Stockage SCMRAID www.biomedicale.univ-paris5.fr/scm Tél : 01 42 86 20 64 Retrouvez ce guide en ligne sur le site du SCM dans la section «Fiches

Plus en détail

Systèmes confocaux rapides Tristan Piolot Plateforme de recherche «Imagerie des processus dynamiques en Biologie Cellulaire et Biologie du Développement» IFR 117 Institut Jacques Monod Tel: 0144275784

Plus en détail

Microscopie confocale

Microscopie confocale Microscopie confocale FP CNRS Nice 2009 Christian Rouvière CNRS-UMR7009 rouviere@obs-vlfr.fr Microscopie confocale Microscopie de fluorescence Principe incidence de la microscopie photonique sur la MC

Plus en détail

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION 28/08/2015 PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION Présentation Description La plateforme de Cytométrie en flux installée à l hôpital Henri Mondor est équipée d un trieur et de deux analyseurs

Plus en détail

Microscopie à fluorescence. Les microscopes

Microscopie à fluorescence. Les microscopes Microscopie à fluorescence par Monique Vasseur Responsable Plateforme Microscopie et imagerie Département de biochimie, UdeM Les microscopes Microscopes optiques: qui utilisent la lumière pour former une

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte

Plus en détail

Feuille de calcul rétroactif. Instructions Février 2014

Feuille de calcul rétroactif. Instructions Février 2014 Feuille de calcul rétroactif Instructions Février 2014 Présentation Cet outil s adresse aux entreprises dont la démarche d équité salariale a été réalisée après les délais prescrits par la Loi sur l équité

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

Intérêt de la fluorescence. La finesse

Intérêt de la fluorescence. La finesse Intérêt de la fluorescence La finesse R R V B lumière blanche chromophore V B En fond clair: le contraste est du à l absorption des photons par les chromophores excitation λ1 bleu λ2 > λ1 émission λ2 vert

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

Vidéo microscope. Convention d utilisation

Vidéo microscope. Convention d utilisation Vidéo microscope Convention d utilisation I. Gestion du matériel 1.1 Matériel Une station d acquisition constituée : - d un microscope inversé DMIRB (Leica). Objectifs : à huile: Plan-Néofluar, 16x0.3

Plus en détail

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA CYTOMÉTRIE TRIE EN FLUX ET MICROSCOPIE CONFOCALE: 2 TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES MENTAIRES POUR L EXPLORATION L DU FONCTIONNEMENT CELLULAIRE FORMATION pour le LBFA Cécile COTTET 2007 3 sessions : I- Pré

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Imager le Vivant: du Dialogue Moléculaire au Champ.

Imager le Vivant: du Dialogue Moléculaire au Champ. Imager le Vivant: du Dialogue Moléculaire au Champ. RµI >FP TOULOUSE 25 27 NOVEMBRE 2015 RµI >FP 6èmes Journées Scientifiques et Technique du Réseau des Microscopistes de l INRA Les 6émes Journées Scientifiques

Plus en détail

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal.

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal. Microscope confocal à balayage laser Photo-détecteur Filtre confocal Plan image Image reconstruite point par point par balayage laser Miroir dichroïque Source de lumière Laser Objectif Obtention directe

Plus en détail

Solution globale pour l'imagerie cytogénétique

Solution globale pour l'imagerie cytogénétique INSIDE Solution globale pour l'imagerie cytogénétique Solutions globales La solution d'imagerie globale Leica CW4000 regroupe plusieurs applications d'imagerie cytogénétique qui, alliées aux microscopes

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Dr Fabrice Cordelières, IR2 CNRS Institut Curie - Section de recherche/ CNRS UMR 146 Plateforme d'imagerie Cellulaire Bâtiment 112 - Centre universitaire

Plus en détail

COPIE NON GEREE. Utilisation du RTM (Real Time Microscope)

COPIE NON GEREE. Utilisation du RTM (Real Time Microscope) Objet Destinataire (s) CE MICROSCOPE PERMET L NLYSE IN VIVO D OBJETS SNS L JOUT D UCUNE SONDE COLORNTE OU FLUORESCENTE, VEC UNE RÉSOLUTION MÉLIORÉE D UN FCTEUR 2, PR RPPORT À UN MICROSCOPE CHMP LRGE CLSSIQUE.

Plus en détail

Présentation du Plateau Technique en Imagerie Cellulaire et Tissulaire (PICT)

Présentation du Plateau Technique en Imagerie Cellulaire et Tissulaire (PICT) Présentation du Plateau Technique en Imagerie Cellulaire et Tissulaire (PICT) Labellisée GIS IBiSA (Infrastructures en Biologie, Santé, Agronomie) depuis 2008 (18 plateformes labellisées en Imagerie Cellulaire

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Rev : 21/01/2015 Microscopie de fluorescence La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 François MICHEL PhD Quelques images en fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à

Plus en détail

Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM. Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas

Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM. Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas «Principe de la microscopie confocale à balayage laser» Formation permanente

Plus en détail

Inspection, grossissement et mesure en Full HD (1080p) Vidéo en temps réel sans délai d'images Grand champ de vision avec zoom optique 30:1

Inspection, grossissement et mesure en Full HD (1080p) Vidéo en temps réel sans délai d'images Grand champ de vision avec zoom optique 30:1 Inspection et mesure en full HD Système d'inspection vidéo numérique exceptionnel conçu pour une acquisition des images, une documentation et des mesures faciles Inspection, grossissement et mesure en

Plus en détail

Plongez dans une nouvelle dimension : la qualité et l efficacité réunies. Spectrophotomètre DR 6000 UV-VIS

Plongez dans une nouvelle dimension : la qualité et l efficacité réunies. Spectrophotomètre DR 6000 UV-VIS Plongez dans une nouvelle dimension : la qualité et l efficacité réunies Spectrophotomètre DR 6000 UV-VIS Qualité et fonctionnement économiques Le nouveau spectrophotomètre DR 6000 UV-VIS offre des performances

Plus en détail

Microscopie et imagerie :

Microscopie et imagerie : Microscopie et imagerie : enjeu majeur en sciences du vivant 1. Instrumentation : Microscopie confocale et multiphoton, déconvolution, caméras EMCCD, super-résolution, sélective plane illumination (SPIM),

Plus en détail

Livret d accueil du Centre NanOpTec

Livret d accueil du Centre NanOpTec 1 Version de fév. 2015 Bienvenue! au Centre NanOpTec 2 SOMMAIRE 1 Présentation du Centre P. 3-4 2 Exemple d instrument ouvert aux collaborations P. 5 3 Contacts P. 6 4 Procédure pour réaliser des mesures

Plus en détail

Charte d utilisation du Service Commun de FACS et Tri Cellulaire (S2C) Faculté des Sciences Fondamentales et Biomédicales

Charte d utilisation du Service Commun de FACS et Tri Cellulaire (S2C) Faculté des Sciences Fondamentales et Biomédicales Charte d utilisation du Service Commun de FACS et Tri Cellulaire (S2C) Faculté des Sciences Fondamentales et Biomédicales L'objectif de la présente charte est d'établir les procédures et règles qui doivent

Plus en détail

TD Ingénierie système

TD Ingénierie système CORRECTION DE LA VUE PAR LASIK 1 Compétences travaillées : Situer le système industriel dans son domaine d activité, Identifier les matières d oeuvre entrante et sortante, Préciser les caractéristiques

Plus en détail

Equipement de l IS2M (Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse)

Equipement de l IS2M (Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse) Equipement de l IS2M (Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse) L'IS2M dispose d'un ensemble permettant de faire de la spectroscopie XPS, cet appareillage comporte deux analyseurs ainsi qu'une chambre

Plus en détail

AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE.

AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE. AMÉLIOREZ LE RENDEMENT DE VOTRE ÉQUIPE AVEC CE MULTIFONCTION EFFICACE. Le TASKalfa 2551ci est conçu pour répondre aux demandes des groupes de travail ambitieux ayant des attentes importantes quant à la

Plus en détail

APPROUVE PAR : COMITE EXECUTIF RES. : EX-520-3229 18-06-1996 EN VIGUEUR : 27-08-1996

APPROUVE PAR : COMITE EXECUTIF RES. : EX-520-3229 18-06-1996 EN VIGUEUR : 27-08-1996 TITRE : MODALITES D'APPLICATION DU REGLEMENT 14 : ACCES AUX SERVICES DE LA BIBLIOTHEQUE CODE : APPROUVE PAR : COMITE EXECUTIF RES. : EX-520-3229 18-06-1996 EN VIGUEUR : 27-08-1996 MODIFICATIONS : EX-522-3226

Plus en détail

Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles

Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles Catherine Cheniclet UMR 619 Biologie du fruit, Villenave d Ornon Pôle Imagerie du Végétal journées RµI 25-26 novembre 2010 0 jaa Divisions cellulaires

Plus en détail

UNIVERSITE DE LA ROCHELLE MASTER IMA 1 ère année - Vision par ordinateur 1 1.1 TP N 3 : LECTURE CODES BARRES 1 OBJECTIF 2 CONTEXTE DE L ETUDE

UNIVERSITE DE LA ROCHELLE MASTER IMA 1 ère année - Vision par ordinateur 1 1.1 TP N 3 : LECTURE CODES BARRES 1 OBJECTIF 2 CONTEXTE DE L ETUDE UNIVERSITE DE LA ROCHELLE MASTER IMA 1 ère année - Vision par ordinateur 1 1.1 TP N 3 : LECTURE CODES BARRES 1 OBJECTIF Cette séance de TP a pour but de mettre en place un processus de reconnaissance de

Plus en détail

ventes@cdscom.net Page 1 de 7 www.cdscom.net Tel 800-349-7828 BR2460F Rev 08-11 Fax 514-366-9602

ventes@cdscom.net Page 1 de 7 www.cdscom.net Tel 800-349-7828 BR2460F Rev 08-11 Fax 514-366-9602 ventes@cdscom.net Page 1 de 7 Nos fonctions Hôtelières Réceptionniste Automatisée Bienvenue à l Hôtel CDS Opération en mode dédié ou en mode débordement seulement, votre choix Les menus d accueil peuvent

Plus en détail

Les microscopes de routine à votre service. ZEISS vous présente une gamme complète en Biologie

Les microscopes de routine à votre service. ZEISS vous présente une gamme complète en Biologie Les microscopes de routine à votre service ZEISS vous présente une gamme complète en Biologie Ryf AG Bettlachstrasse 2 2540 Grenchen tel 032 654 21 00 fax 032 654 21 09 www.ryfag.ch jáåêçëåçééë= Çêçáíë

Plus en détail

Les générateurs photovoltaïques

Les générateurs photovoltaïques Les générateurs photovoltaïques 1 Par Mr Valentini Philippe - enseignant en Génie Electrique Lycée Jean Prouvé - Nancy Objectifs : Mesurer la production d énergie électrique d un générateur photovoltaïque,

Plus en détail

DEMANDE D ACCES AUX EQUIPEMENTS DE MICROSCOPIE PHOTONIQUE

DEMANDE D ACCES AUX EQUIPEMENTS DE MICROSCOPIE PHOTONIQUE Page 1/6 Gif-sur-Yvette, le Objet : Lettre d accord pour l accès aux équipements de la plateforme Imagerie-Gif Entre : Plateforme Imagerie-Gif Avenue de la Terrasse 91198 Gif sur Yvette Cedex Et : Email

Plus en détail

Votre partenaire indépendant en spectroscopie optique modulaire

Votre partenaire indépendant en spectroscopie optique modulaire NOS SYSTÈMES RAMAN pour votre application en laboratoire ou en procédés avec des longueurs d ondes d excitation 632 nm ou 785 nm Les systèmes se composent d un spectromètre à très haute sensitivité RAMAN,

Plus en détail

Les plateformes BISTROP

Les plateformes BISTROP FACES: LOGICIEL DE RÉSERVATION EN LIGNE Les plateformes BISTROP A U T E U R S : M O N I Q U E V A S S E U R E T A U D R E Y N O Ë L G U I D E D E L U T I L I S A T E U R V. 2 0 1 1 Appareils en commun

Plus en détail

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT. Guide de mesure et d application

RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT. Guide de mesure et d application RECHERCHE & DÉVELOPPEMENT Guide de mesure et d application APPLICATIONS R&D Mesure du diamètre intérieur d un tunnel Mesure de la hauteur d une voiture en mouvement Essai de résistance / vibration sismique

Plus en détail

Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes

Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes Niveau : terminale S. Thème : Calcul d incertitudes à l aide d outils numériques Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes

Plus en détail

2.20-3.57 Présentation de l amorce par l enseignante via un diaporama D1 puis D2

2.20-3.57 Présentation de l amorce par l enseignante via un diaporama D1 puis D2 Essence ou diesel Analyse de déroulement effectif : Cette expérience a concerné une classe de 2 nde d une cité scolaire à Rouen. Elle a eu lieu le 13 Octobre 2015, et était prévue sur une séance de module

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Partitionner un disque dur avec Windows 7

Partitionner un disque dur avec Windows 7 Partitionner un disque dur avec Windows 7 Le découpage d'un disque dur en plusieurs éléments (ou partitions) est pratique pour organiser vos dossiers et fichiers et les protéger contre d'éventuelles pertes

Plus en détail

Leica DM IRB. Microscopie de recherche inversée de la catégorie de pointe

Leica DM IRB. Microscopie de recherche inversée de la catégorie de pointe Leica DM IRB Microscopie de recherche inversée de la catégorie de pointe Leica DM IRB le microscope de recherche inversé Le plaisir de la microscopie avec le Leica HCS* Le microscope de recherche inversé

Plus en détail

J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2

J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2 J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2 La microscopie très développée dans la vieille Europe, Toute la production est "artisanale", sans norme, De nombreux fabricants en France, Angleterre

Plus en détail

L'astrophotographie au Cercle

L'astrophotographie au Cercle L'astrophotographie au Cercle Introduction générale à l'astrophotographie Le matériel Les différents domaines: imagerie sur trépied, du ciel profond... Réaliser des images sur trépied Réaliser des images

Plus en détail

Spectrophotomètres. www.jenway.com

Spectrophotomètres. www.jenway.com Imlab Oude Vijvers 1 B-3370 Boutersem Spectrophotomètres www.jenway.com Bibby Scientific France - ZI du Rocher Vert - BP 79-77793 Nemours Cedex Tél. : 01 64 45 13 13 - Fax : 01 64 45 13 00 - email : bsf@bibby-scientific.fr

Plus en détail

Principe de la microscopie par absorption biphotonique. La microscopie à 2 photons

Principe de la microscopie par absorption biphotonique. La microscopie à 2 photons Principe de la microscopie par absorption biphotonique L optique non-linéaire ou 1 photon + 1 photon = 1photon! Principe de la fluorescence Absorption Emission e 1 > e 2 λ 1 < λ 2 e 2 = hν 2 e 1 = hν 1

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif SMART Automation, optimiser la productivité SMART Automation, optimiser la productivité Introduction Depuis plus de

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

Guide de préparation de cours par vidéoconférence

Guide de préparation de cours par vidéoconférence Guide de préparation de cours par vidéoconférence La vidéoconférence (on dit aussi visioconférence) consiste en un système de communication interactif qui retransmet en simultané le son, l image et les

Plus en détail

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1

Gamme I-Max Touch. Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D. Panoramique évolutif 3 en 1 Gamme I-Max Touch Panoramique numérique PAN / CEPH / 3D Panoramique évolutif 3 en 1 3D Une nouvelle dimension pour un diagnostic complet I-MAX TOUCH 3D Evolutive, simple, rapide La panoramique réalise

Plus en détail

Thème 3B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse MOTRICITE ET FONCTIONNEMENT CEREBRAL Fiche sujet candidat (1/2)

Thème 3B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse MOTRICITE ET FONCTIONNEMENT CEREBRAL Fiche sujet candidat (1/2) Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Si le réflexe myotatique sert d'outil diagnostique pour identifier d'éventuelles anomalies du système neuromusculaire local (éventuelle

Plus en détail

Préparation d échantillons pour les microscopies électroniques et photoniques

Préparation d échantillons pour les microscopies électroniques et photoniques Formation Préparation d échantillons pour les microscopies électroniques et s Du lundi 1 er au jeudi 4 décembre 2014, Bordeaux Dates Du 1 er au 4 décembre 2014 INFORMATIONS PRATIQUES Lieux Salle de Formation

Plus en détail

Caméras thermiques SKF TKTI 21 & 31

Caméras thermiques SKF TKTI 21 & 31 Caméras thermiques SKF TKTI 21 & 31 Guide de démarrage rapide 1. Description de la caméra Écran couleurs 3,5 LED d état Boutons de commande Microphone Cache batterie Trappe Objectif caméra connecteurs

Plus en détail

La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN

La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN La mammographie numérique avec ERLM ou CAPTEUR PLAN Comparaison des deux méthodes Sophie KINZELIN - Centre Alexis VAUTRIN - Service de Radiodiagnostic du Dr STINES SOMMAIRE Historique Principe de fonctionnement

Plus en détail

Techniques d imagerie à base d impulsions femtosecondes

Techniques d imagerie à base d impulsions femtosecondes Lasers femtosecondes : principes et applications en physique, chimie et biologie (5/6) Techniques d imagerie à base d impulsions femtosecondes 1. Tomographie cohérente optique 2. Microscopie à deux photons

Plus en détail

Rétinographe numérique. Mince et compact. Facile à utiliser. Intelligent.

Rétinographe numérique. Mince et compact. Facile à utiliser. Intelligent. Rétinographe numérique Mince et compact. Facile à utiliser. Intelligent. LA VÉRITABLE POLYVALENCE REDÉFINIE Le rétinographe numérique CX-1 incarne la synergie des capacités d'imagerie numérique mydriatique

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

Sommaire. Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009

Sommaire. Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009 Procédurier Windows Movie Maker Mars 2009 Conception et réalisation Mathieu Brisson Technicien multimedia local Q3049 418.647.6600 poste 6776 mathieu.brisson@climoilou.qc.ca Sommaire L interface... 2 La

Plus en détail

UTILISATION DU SPINNING DISK CSU10

UTILISATION DU SPINNING DISK CSU10 UTILISATION DU SPINNING DISK CSU10 Observer aux oculaires en transmission 5 Observer aux oculaires en fluorescence 6 Observer au Spinning disk 7 Echantillonnage spatial, dynamique des images 8 Enregistrer

Plus en détail

L'application peut accéder à plusieurs sites pour se connecter à différentes installations domotiques.

L'application peut accéder à plusieurs sites pour se connecter à différentes installations domotiques. 1 idom V3 pad Pilotez et supervisez votre installation domotique HESTIA Varuna 3 avec votre tablette. Vous avez accès à toutes les fonctions domotiques de la centrale : - Lumières - Montée et descente

Plus en détail

The AV and technology management component of Crestron Fusion

The AV and technology management component of Crestron Fusion The AV and technology management component of Crestron Fusion Fusion RV plateforme de gestion de salles Généralités Fusion RV est un outil idéal pour surveiller et contrôler très simplement plusieurs salles

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Microscopie de fluorescence François MICHEL PhD La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 Imagerie de fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à épi-fluorescence Résolution

Plus en détail

Tutorial Micro-injection

Tutorial Micro-injection Tutorial Micro-injection I. Présentation du système...2 Le micromanipulateur...2 Le joystick...2 Le clavier...3 Le microinjecteur...4 Les boutons...4 Le clavier...4 Les aiguilles...5 II. Réaliser une injection...6

Plus en détail

Une optique brillante associée à un éclairage innovant

Une optique brillante associée à un éclairage innovant Leica DM IL LED Une optique brillante associée à un éclairage innovant Le nouveau microscope inversé pour les travaux de routine et de laboratoire en biologie cellulaire et en médecine Le microscope inversé

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

CAMÉRA ESPION FORMAT MONTRE (Waterproof)

CAMÉRA ESPION FORMAT MONTRE (Waterproof) Référence : 9467-15 CAMÉRA ESPION FORMAT MONTRE (Waterproof) Remarque : L image sert uniquement de référence 1. Vue d ensemble Remarque : L image sert uniquement de référence 1. Interface USB 2. Entrée

Plus en détail

TRAFICS 2011-2012 GUIDE DE L'UTILISATEUR

TRAFICS 2011-2012 GUIDE DE L'UTILISATEUR TRAFICS 2011-2012 GUIDE DE L'UTILISATEUR Ce guide documente l essentiel des renseignements nécessaires pour la production du rapport financier TRAFICS 2011-2012. DISTRIBUTION PAR INTERNET La distribution

Plus en détail

Microscope inversé de routine. Microscope inversé CKX41/31 CKX

Microscope inversé de routine. Microscope inversé CKX41/31 CKX Microscope inversé de routine Microscope inversé CKX41/31 CKX La série CKX Commodité, performance et flexibilité Les CKX31 et CKX41 offrent des performances optiques accrues et une utilisation simple.

Plus en détail

Cycles de travail complètement automatisés

Cycles de travail complètement automatisés Cycles de travail complètement automatisés L ARTIGLIO MASTER CODE continue son évolution, fidèle à la mission de l entreprise en matière d innovation constante des produits et des technologies. Les nouveautés

Plus en détail

Leçon N 5 Enregistrement des photos

Leçon N 5 Enregistrement des photos Leçon N 5 Enregistrement des photos Si vous n'avez pas attendu l'avènement du numérique pour pratiquer la photographie, il y a de fortes chances pour que vous ayez en votre possession toute une collection

Plus en détail

Manuel d utilisation du PCE-EM 886

Manuel d utilisation du PCE-EM 886 Tel.: +33 (0) 972 3537 17 Fax: +33 (0) 972 3537 18 info@pce-france.fr Manuel d utilisation du PCE-EM 886 Table de matières 2 INTRODUCTION... 3 3 PRÉCAUTIONS DE SÉCURITÉ... 3 4 DESCRIPTION DU PANNEAU FRONTAL...

Plus en détail

P. NADAM & G. AZEMA - 2013. Le numérique en SVT. 12 & 13 septembre 2013 CDDP 94. Accueil des néotitulaires

P. NADAM & G. AZEMA - 2013. Le numérique en SVT. 12 & 13 septembre 2013 CDDP 94. Accueil des néotitulaires P. NADAM & G. AZEMA - 2013 Le numérique en SVT 12 & 13 septembre 2013 CDDP 94 Accueil des néotitulaires Intervenants : Guillaume AZEMA guillaume.azema@ac-creteil.fr Patrice NADAM patrice.nadam@ac-creteil.fr

Plus en détail

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes).

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes). Grille de planification Expédition météo Spécialiste de l atmosphère Spécialiste des vents Spécialiste des nuages Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10

Plus en détail

PIERRE D EAU VIVE Sarl. Rapport de synthèse

PIERRE D EAU VIVE Sarl. Rapport de synthèse PIERRE D EAU VIVE Sarl Rapport de synthèse Electrophotonique Ingénierie 6 avril 215 PIERRE D EAU VIVE Sarl 6/4/215 PIERRE D EAU VIVE SARL Rapport de synthèse I. Introduction Le présent rapport de synthèse

Plus en détail

Optique : expériences de base

Optique : expériences de base Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Optique : expériences de base Sextant, Optique expérimentale 1 I) Sources lumineuses 1) Sources thermiques Elles ont un spectre continu dont

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail