PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION"

Transcription

1 PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION Dr. Mohamed SENNOUR Responsable de la plate-forme JOURNÉE PLATES-FORMES EVRY, GÉNOCENTRE 25 juin 2013

2 Contexte et historique 2000 : constitution du pôle commun de Microscopie et d Imagerie d Evry regroupant le Genopole, MINES ParisTech et l Inserm Acquisition du microscope électronique à transmission FEI Tecnai F : installation du MET au Centre des Matériaux (Evry) qui en assure la maintenance et la formation des utilisateurs Partage du temps d utilisation entre physiciens et biologistes du site

3 LE MICROSCOPE TECNAI F20-ST Localisation Centre des Matériaux MINES ParisTech 10 rue Henri Desbruères Corbeil-Essonnes Spécificités - Tension: kv - Canon à émission de champ (FEG) - Résolution ponctuelle: 2.4 Å (limite d information : 1.4 Å) - Grandissement : 25x 1Mx ( x 20 avec le GIF) - Capacité de tilt : α ± 45 ( ± 80 en tomographie), β ± 30 Accessoires et techniques - Analyse chimique EDX (EDAX) - Spectroscopie EELS et imagerie EFTEM (GIF) - Imagerie en mode balayage (STEM-BF, STEM-DF) - Imagerie Z-contrast (Détecteur HAADF) - Nano-tomgraphie (TEM, EFTEM, HAADF) - 3 cameras (TV, CCD, grand-angle) - 3 porte-objets (simple tilt, double tilt, tomographie)

4 PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS Ultramicrotome LEICA Ultracut-R Localisation Laboratoire «Structure et activité de biomolécules normales et pathologiques» Université d Evry-Val-d Essonne Directeur : Dr. Patrick Curmi Les étapes de la préparation - Fixation - Déshydratation ou cryosubstitution - Imprégnation et inclusion dans une résine - Ultramicrotomie (coupes 90 nm d épaisseur) - Coloration Enrobage Récupération Découpe Coloration

5 IMAGERIE Mode CTEM (camera grand angle) Cellule de foie Mode STEM (détecteur champ sombre) Neurone de souris 5 µm Mode HRTEM (camera CCD) Nanodiamant 500 nm 2 nm

6 ANALYSE CHIMIQUE e- N2 Analyse EDX C Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de mémoire pour ouvrir l'image ou l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut-être supprimer l'image avant de la réinsérer. Impossible d'afficher l'image. Votre ordinateur manque peut-être de mémoire pour ouvrir l'image ou l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut-être supprimer l'image avant de la réinsérer. Spectre EDX sur un nanodiamant hυ Sonde < 1 nm Cu Os Os Cu Cu Os Energie (kev) 8 10 Spectroscopie EELS et cartographie EFTEM Faisceau e- Objet Fente d entrée Fente de sélection Système de lentilles Camera CCD Cellule cancéreuses de seins humains Prisme magnétique M. Diociaiuti, Journal of Electron Spectroscopy and Related Phenomena 143 (2005)

7 IMAGERIE 3D Projection Nanoparticules de Pt dans un aérogel de carbone Rendu de volume Rendu de surface 50 nm Reconstruction Reconstruction 3D de la morphologie et de la chimie d objets nanométriques Model tomographique 3D de cellule pancréatique β Bleu: granules d insuline Jaune: appareil de Golgi Vert: mitochondries Violet: membrane plasmique Alioscka A. Sousa et al., Journal of Structural Biology 174 (2011)

8 TRAVAUX RÉALISÉS SUR LA PLATE-FORME 5 0 n m Caractérisation MET d axonales présentes chez les souris transgéniques mutées pour la spastine Projet européen Nano4drugs: utilisation des nanodiamants pour transporter des protéines thérapeutiques au cœur des cellules. Anne Tarrade, Judith Melki, Alain Thorel, Human Molecular Genetics, 15, 2006, Coordinateur: Dr. Patrick Curmi JOURNÉE PLATES-FORMES 25 juin 2013 EVRY,

9 INFORMATIONS PRATIQUES Modalités d accès Biologistes du site d Evry Les biologistes disposent de 50% du temps d utilisation du microscope Tecnai F20. ü utilisateurs formés et autonomes : accès gratuit ü utilisateurs non autonomes : assistance facturée au tarif privilégié Extérieurs Accès payant Préparation des échantillons Vandana JOSHI Patrick CURMI Contact Microscope Tecnai F20 Mohamed SENNOUR Alain THOREL

10 Merci pour votre attention!

Microscopie électronique en. III. Micoscopie analytique

Microscopie électronique en. III. Micoscopie analytique Microscopie électronique en transmission III. Micoscopie analytique Nadi Braidy Professeur adjoint Génie chimique et génie biotechnologique Université de Sherbrooke 8 mars 2011 Plan III. Microscopie analytique

Plus en détail

TARIFS SFR Neurosciences PRESTATIONS Bordeaux Imaging Center Pôle d Imagerie Electronique Année 2014

TARIFS SFR Neurosciences PRESTATIONS Bordeaux Imaging Center Pôle d Imagerie Electronique Année 2014 Page 1 sur 12 Neurosciences PRESTATIONS Bordeaux Imaging Center Pôle d Imagerie Electronique Année 2014 Page 2 sur 12 Sommaire : A. MICROSCOPIE ELECTRONIQUE en TRANSMISSION (MET) I- PREPARATION DES ECHANTILLONS

Plus en détail

Equipement de l IS2M (Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse)

Equipement de l IS2M (Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse) Equipement de l IS2M (Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse) L'IS2M dispose d'un ensemble permettant de faire de la spectroscopie XPS, cet appareillage comporte deux analyseurs ainsi qu'une chambre

Plus en détail

Microscopie électronique en biologie

Microscopie électronique en biologie Microscopie électronique en biologie Objectif de la microscopie en biologie Imager des structures, Co-localiser les protéines ou certaines molécules Acquisition In vivo A haute résolution Microscopie électronique

Plus en détail

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE 6 ème journées CAZAC Colin Delfaure 21 MAI 2015 CEA 21 MAI 2015 PAGE 1 LABORATOIRE CAPTEURS DIAMANT MAÎTRISE DE LA SYNTHESE DU DIAMANT

Plus en détail

Bilan de cinq années de réhabilitation de conduites d'eau potable à la Ville de Montréal. George Del Rio, ing. Abdelwahid Bekkouche, MBA.

Bilan de cinq années de réhabilitation de conduites d'eau potable à la Ville de Montréal. George Del Rio, ing. Abdelwahid Bekkouche, MBA. Bilan de cinq années de réhabilitation de conduites d'eau potable à la Ville de Montréal George Del Rio, ing. Abdelwahid Bekkouche, MBA. Direction de la gestion stratégique des réseaux d eau Décembre 2013

Plus en détail

MICROSCOPIE ELECTRONIQUE EN TRANSMISSION (MET) TRANSMISSION ELECTRON MICROSCOPY (TEM)

MICROSCOPIE ELECTRONIQUE EN TRANSMISSION (MET) TRANSMISSION ELECTRON MICROSCOPY (TEM) MICROSCOPIE ELECTRONIQUE EN TRANSMISSION (MET) TRANSMISSION ELECTRON MICROSCOPY (TEM) La microscopie électronique en transmission est proche dans son principe de la microscopie optique. Cependant la longueur

Plus en détail

Dates partiel MASC : Mardi 29/04, 8h-9h30 Documents autorisés : 3 feuilles A4 recto-verso Programme limité au premier fascicule

Dates partiel MASC : Mardi 29/04, 8h-9h30 Documents autorisés : 3 feuilles A4 recto-verso Programme limité au premier fascicule Dates partiel MASC : Mardi 29/04, 8h-9h30 Documents autorisés : 3 feuilles A4 recto-verso Programme limité au premier fascicule Déplacement d un TD : ven 18/04, 14h-15h30 (groupe II) Créneau de remplacement

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formation en imagerie : 7 formations complémentaires Cytométrie conventionnelle Spectroscopie résolue en temps FLIM FRET

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Caractérisations des nanomatériaux par microscopies électroniques

Caractérisations des nanomatériaux par microscopies électroniques Caractérisations des nanomatériaux par microscopies électroniques Nicolas Menguy Institut de Minéralogie et Physique des Milieux Condensés Plan Partie 1 - Le microscope électronique en transmission (M.E.T.)

Plus en détail

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr

Scanner X. Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Scanner X Intervenant : E. Baudrier baudrier@unistra.fr Les rayons X Production des rayons X Interaction avec la matière Détection des rayons X Les scanners X Reconstruction de l image L image Ondes électromagnétiques

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis

CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis CHARTE D UTILISATION de la plateforme Commune de Microscopie Electronique, CCMA, de la Faculté de Sciences de L Université de Nice-Sophia-Antipolis SOMMAIRE 1- Présentation 2- Localisation et matériel

Plus en détail

Microscopie électronique en

Microscopie électronique en Microscopie électronique en transmission I. Instrument Nadi Braidy Professeur adjoint Génie chimique et Génie biotechnologique Université de Sherbrooke Nadi.Braidy@USherbrooke.ca 8 mars 2011 Plan I. Instrument

Plus en détail

Mercredi 04 Avril 2012. Mme Nadia MAJIDI, Office des Changes Mme Laurence DOIDY, Banque de France

Mercredi 04 Avril 2012. Mme Nadia MAJIDI, Office des Changes Mme Laurence DOIDY, Banque de France Intégration des métadonnées aux publications statistiques de l Office des Changes et mise en place de la norme internationale d échange de données (SDMX) Mercredi 04 Avril 2012 Mme Nadia MAJIDI, Office

Plus en détail

Étude par microscopie électronique à haute

Étude par microscopie électronique à haute Sommaire Étude par microscopie électronique à haute résolution d agrégats de CoPt Nils Blanc - GDR Nano-alliages F. Tournus, T. Épicier (Laboratoire MATEIS - CLIME - INSA), V. Dupuis. Laboratoire de physique

Plus en détail

Caractérisations des nanomatériaux par microscopies électroniques

Caractérisations des nanomatériaux par microscopies électroniques GDR Verres GDR 3338 Caractérisations des nanomatériaux par microscopies électroniques Nicolas Menguy Institut de Minéralogie et Physique des Milieux Condensés Plan Partie 1 - Le microscope électronique

Plus en détail

Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles

Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles Catherine Cheniclet UMR 619 Biologie du fruit, Villenave d Ornon Pôle Imagerie du Végétal journées RµI 25-26 novembre 2010 0 jaa Divisions cellulaires

Plus en détail

Renaud Lebrun. Imagerie 3D en Biologie Evolutive. Un effet «de mode»? Introduction. Introduction

Renaud Lebrun. Imagerie 3D en Biologie Evolutive. Un effet «de mode»? Introduction. Introduction Imagerie 3D en Biologie Evolutive Imagerie 3D en Biologie Evolutive Introduction Renaud Lebrun Institut des Sciences de l Evolution Université Montpellier 2 Introduction CT, µct, IRM Un effet «de mode»?

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. Concernant les constituants du microscope photonique : A. La lentille la plus

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. La limite de résolution d un microscope optique : A. Est la distance à laquelle

Plus en détail

Microscopie Electronique en Transmission

Microscopie Electronique en Transmission Microscopie Electronique en Transmission Le principe de la microscopie électronique en transmission (MET) utilise le caractère ondulatoire des électrons en mouvement : un faisceau électronique est une

Plus en détail

M1 - MP057. Microscopie Électronique en Transmission Diffraction Imagerie

M1 - MP057. Microscopie Électronique en Transmission Diffraction Imagerie M1 - MP057 Microscopie Électronique en Transmission Diffraction Imagerie Nicolas Menguy Institut de Minéralogie et Physique des Milieux Condensés Plan Le microscope électronique en transmission : - colonne,

Plus en détail

Préparation de lame TEM dans un FIB principe, avantages, inconvénients

Préparation de lame TEM dans un FIB principe, avantages, inconvénients Préparation de lame TEM dans un FIB principe, avantages, inconvénients B. Domengès Journée scientifique annuelle de l Institut de Recherche sur les matériaux avancés 28 juin 2012 - Caen Plan Introduction

Plus en détail

Microscopie Electronique en Transmission : TEM : Applications aux Nanostructures

Microscopie Electronique en Transmission : TEM : Applications aux Nanostructures Microscopie Electronique en Transmission : Applications aux nanostructures Christian Ricolleau Université Paris 7 / CNRS Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques Equipe Matériaux Nanostructurés :

Plus en détail

Plate-forme de Microscopie Electronique en Transmission 11 juillet 2014

Plate-forme de Microscopie Electronique en Transmission 11 juillet 2014 Plate-forme de Microscopie Electronique en Transmission 11 juillet 2014 Ces équipements sont cofinancés par l Union Européenne. L Europe s engage en France avec le Fonds Européen de Développement Régional

Plus en détail

Cours de révision MASC

Cours de révision MASC Cours de révision MASC 1) Décrire les rayonnements émis par un matériau irradié par un faisceau de rayons X. Diffusion élastique Nom et nature du rayonnement diffusés élastiquement Caractéristiques (énergie,

Plus en détail

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Microbiologie BIOL 3253 Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Les lentilles et la déviation de la lumière Quand un rayon lumineux passe d un milieu à un autre,

Plus en détail

État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain

État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain Patricia LAHAYE DREAL Lorraine Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Lorraine Journées de l écoconstruction www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

Les plans d organisation cellulaire

Les plans d organisation cellulaire FICHE I 1 Les plans d organisation cellulaire La cellule, unité structurale et fonctionnelle du vivant Tous les êtres vivants sont constitués d unités invisibles à l œil nu : les cellules. Cette notion

Plus en détail

Méthodes expérimentales de la physique. Microscopie électronique

Méthodes expérimentales de la physique. Microscopie électronique Méthodes expérimentales de la physique Microscopie électronique 2. Sources et lentilles Jean-Marc Bonard jean-marc.bonard@epfl.ch Année académique 07-08 Introduction! Canon à électrons! Lentilles (+ diaphragmes)!

Plus en détail

Laurence DUBREIL Responsable Microscopie confocale UMR 703 INRA Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes laurence.dubreil@vet-nantes.

Laurence DUBREIL Responsable Microscopie confocale UMR 703 INRA Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes laurence.dubreil@vet-nantes. Préparation des échantillons pour l immunohistochimie Application à la microscopie confocale Microscopie confocale : Principe et Pratique Formation permanente INSERM ADR Grand Ouest 19-22 mai 2008 Laurence

Plus en détail

Notre Mission. Notre vision. Nos valeurs

Notre Mission. Notre vision. Nos valeurs Notre Mission Pour répondre aux besoins de la communauté scientifique d analyser des échantillons par le contenu moléculaire ou par l image, Excilone propose une gamme complète de services en micro et

Plus en détail

Technologie de pointes. Dr. Laure Aeschimann NanoWorld AG, Neuchâtel

Technologie de pointes. Dr. Laure Aeschimann NanoWorld AG, Neuchâtel Technologie de pointes Dr. Laure Aeschimann NanoWorld AG, Neuchâtel Technologie de pointes NanoWorld AG Headquarters NanoWorld AG, Rue Jaquet Droz 1 2000 Neuchâtel Données de la société Fondée en juin

Plus en détail

Reconstruction tridimensionnelle de la surface de fibres et suivi de leurs déformations

Reconstruction tridimensionnelle de la surface de fibres et suivi de leurs déformations Reconstruction tridimensionnelle de la surface de fibres et suivi de leurs déformations Kenza IKOUOUBEL Encadrants: Dr. Raphaël Passas, Dr. Pierre Dumont En collaboration avec Dr. Manuel Mikczinski (OFFIS)

Plus en détail

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014

SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE EIFR 25.06.2014 SOLVENCY II: GOUVERNANCE ET NOUVELLE POLITIQUE DE RISQUE EIFR 25.06.2014 LA MUTUALITÉ FRANÇAISE La mutualité française en quelques chiffres 2 LES CHIFFRES CLÉS ET L ORGANISATION DE LA MUTUALITÉ Un acteur

Plus en détail

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION 28/08/2015 PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION Présentation Description La plateforme de Cytométrie en flux installée à l hôpital Henri Mondor est équipée d un trieur et de deux analyseurs

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Journée d étude «Nano : enjeux et risques» 24 avril 2015 Catherine HENRIST ULg-GreenMAT. Caractérisation et stabilisation des nanopoudres

Journée d étude «Nano : enjeux et risques» 24 avril 2015 Catherine HENRIST ULg-GreenMAT. Caractérisation et stabilisation des nanopoudres Journée d étude «Nano : enjeux et risques» 24 avril 2015 Catherine HENRIST ULg-GreenMAT Caractérisation et stabilisation des nanopoudres Journée d étude «Nano : enjeux et risques» 24 avril 2015 Catherine

Plus en détail

MASC 3 ème partie : Microscopies

MASC 3 ème partie : Microscopies MASC 3 ème partie : Microscopies Programme : Microscopies électroniques (et techniques associées) Microscopie à force atomique Format : 6 cours, 5 TD, 2 TP Fascicule MASC 3 : Microscopies Microscopies

Plus en détail

Livret d accueil du Centre NanOpTec

Livret d accueil du Centre NanOpTec 1 Version de fév. 2015 Bienvenue! au Centre NanOpTec 2 SOMMAIRE 1 Présentation du Centre P. 3-4 2 Exemple d instrument ouvert aux collaborations P. 5 3 Contacts P. 6 4 Procédure pour réaliser des mesures

Plus en détail

Patrick Brisson P.Eng

Patrick Brisson P.Eng Patrick Brisson P.Eng 4 décembre 2013 Gestion des actifs à Ottawa Développement du Bilan des Actifs Présentation au Conseil 2 2001 Réfection coordonnée eau égoutvoirie 2006 Mise en place du premier group

Plus en détail

Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X

Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X Plateforme d Imagerie, de Mesures en Microscopie et d Analyses par Diffraction des Rayons X Utilisation de la microscopie pour la caractérisation structurale et morphologique de mélanges de polymères immiscibles

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

Réunion d orienta.on. II Choisir un domaine. Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie

Réunion d orienta.on. II Choisir un domaine. Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie Réunion d orienta.on 3è Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie II Choisir un domaine III Le II 2de Choisir Générale un et domaine technologique III IV La Le 2de 2de Générale Générale et technologique

Plus en détail

Situation et multimodalité

Situation et multimodalité ASKIA Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux Document non contractuel - 1 Situation et multimodalité Ecoquartier et qualité de vie Askia, 16 300 m² de bureaux

Plus en détail

Apports de la microscopie électronique en transmission pour la caractérisation de la structure et de la forme des nano-objets

Apports de la microscopie électronique en transmission pour la caractérisation de la structure et de la forme des nano-objets Apports de la microscopie électronique en transmission pour la caractérisation de la structure et de la forme des nano-objets Yann LE BOUAR (LEM, CNRS/ONERA, Châtillon) Journées industrielles de l Institut

Plus en détail

Vidéo microscope. Convention d utilisation

Vidéo microscope. Convention d utilisation Vidéo microscope Convention d utilisation I. Gestion du matériel 1.1 Matériel Une station d acquisition constituée : - d un microscope inversé DMIRB (Leica). Objectifs : à huile: Plan-Néofluar, 16x0.3

Plus en détail

L PRESENTATION GENERALE SCPIO

L PRESENTATION GENERALE SCPIO L PRESENTATION GENERALE SCPIO Nom : DEPARTEMENT PLATEFORME TECHNOLOGIQUE Sigle: CEA / DRT / LETI / DPTS SILICUIM Etablissement : CEA Grenoble Adresse : 7 rue des Martyrs Site Web : 804 GRENOBLE Cedex 9

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Centre Lyonnais de Microscopie (FED 4092) sous tutelle des établissements et organismes : Institut des Sciences Appliquées

Plus en détail

HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE On est capable grâce aux techniques vues dans les ED

HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE On est capable grâce aux techniques vues dans les ED HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE On est capable grâce aux techniques vues dans les ED HISTOLOGIE TOPOGRAPHIQUE MORPHOLOGIQUE (MO-MET) Utilisation du tétrachrome. Dans l adénohypophyse en relation avec la post

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE DE BIOTECHNOLOGIES

LICENCE PROFESSIONNELLE DE BIOTECHNOLOGIES LICENCE PROFESSIONNELLE DE BIOTECHNOLOGIES Option Génie Biologique, Microscopie, Qualité Date d ouverture de la formation : octobre 2001 Page Web: http://www.unice.fr/licenceprobiotech Courriel: licenceprobiotech@unice.fr

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

Jean-François Morin! Nanosciences et nanotechnologies! CHM-4203! Chapitre 2. Les outils de caractérisation en nanoscience!

Jean-François Morin! Nanosciences et nanotechnologies! CHM-4203! Chapitre 2. Les outils de caractérisation en nanoscience! Chapitre 2 Les outils de caractérisation en nanoscience! Il existe plusieurs techniques de caractérisation pour l étude des nanostructures organiques, inorganiques et de surface. Les principales sont la

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

Apport de la microscopie électronique dans les Sciences Biologiques et Médicales en 2012 Master 1 UE N 8

Apport de la microscopie électronique dans les Sciences Biologiques et Médicales en 2012 Master 1 UE N 8 Apport de la microscopie électronique dans les Sciences Biologiques et Médicales en 2012 Master 1 UE N 8 Laboratoire de Pathologie Clinique et Expérimentale Hôpital Pasteur CHU de Nice Plan A. Introduction

Plus en détail

Lava avant injection. Lava C2 Lava tardives

Lava avant injection. Lava C2 Lava tardives Homme de 48 ans. Cirrhose secondaire à une hépatite B. Augmentation de l αfp et nodule à l échographie. Que pensez vous des images nodulaires spléniques observées chez ce patient T2 Lava avant injection

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

La technique de STEM Nanobeam Diffraction

La technique de STEM Nanobeam Diffraction La technique de STEM Nanobeam Diffraction D. Alloyeau 1,2, C. Ricolleau 2, T. Oikawa 2,3, C. Langlois 2, Y. Le Bouar 4, A. Loiseau 4 1 National Center for Electron Microscopy (NCEM) Lawrence Berkeley National

Plus en détail

Bienvenue chez swisspor Romandie SA Un concept durable Présentation des produits

Bienvenue chez swisspor Romandie SA Un concept durable Présentation des produits Bienvenue chez swisspor Romandie SA Un concept durable Présentation des produits Thierry Heyd, le 30 mai 2012 swisspor: des Suisses en Europe 3000 collaborateurs Pour un chiffre d affaires > 1 Milliard

Plus en détail

Inspection, grossissement et mesure en Full HD (1080p) Vidéo en temps réel sans délai d'images Grand champ de vision avec zoom optique 30:1

Inspection, grossissement et mesure en Full HD (1080p) Vidéo en temps réel sans délai d'images Grand champ de vision avec zoom optique 30:1 Inspection et mesure en full HD Système d'inspection vidéo numérique exceptionnel conçu pour une acquisition des images, une documentation et des mesures faciles Inspection, grossissement et mesure en

Plus en détail

Instrumentation scientifique

Instrumentation scientifique JUIN 2015 A Milexia company Instrumentation scientifique Microscopie électronique Instrumentation associée Microscopie en champ proche Microscopie à rayons X Profilométrie optique Analyse élémentaire Analyse

Plus en détail

V - La Microscopie Electronique en Transmission. Conventionnelle (TEM ou CTEM ou MET) ou par balayage (STEM ou MEBT) TEM-STEM

V - La Microscopie Electronique en Transmission. Conventionnelle (TEM ou CTEM ou MET) ou par balayage (STEM ou MEBT) TEM-STEM V - La Microscopie Electronique en Transmission Conventionnelle (TEM ou CTEM ou MET) ou par balayage (STEM ou MET) TEM-STEM 1 Philips Technai 200kV FEG (2000) Philips EM430 300kV (1980) 2 microscopie électronique

Plus en détail

Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière

Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière TP 2 Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière Mots clefs : prisme, indice, minimum de déviation, dispersion, couleur, longueur d onde Vous disposez de : - une source lumineuse et son alimentation,

Plus en détail

Colonnes électroniques et ioniques - Détecteurs spécifiques associés : Etat de l'art présenté par les constructeurs Jeudi 2 décembre 2010

Colonnes électroniques et ioniques - Détecteurs spécifiques associés : Etat de l'art présenté par les constructeurs Jeudi 2 décembre 2010 Edité le 29/10/2010 Colonnes électroniques et ioniques - Détecteurs spécifiques associés : Etat de l'art présenté par les constructeurs Jeudi 2 décembre 2010 09h00-09h30 09h30-10h30 10h30-13h45 14h00-14h30

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

Microscopie électronique à balayage (MEB)

Microscopie électronique à balayage (MEB) Microscopie électronique à balayage (MEB) MEB et microscopie à force atomique (MFA): techniques de balayage, acquisition séquentielle de l image y MEB: sonde = faisceau d électrons MFA: sonde = pointe

Plus en détail

STAGES MéTALLURGIE. EBSD d une zone soudée d'un alliage d'aluminium Isabelle Aubert

STAGES MéTALLURGIE. EBSD d une zone soudée d'un alliage d'aluminium Isabelle Aubert STAGES MéTALLURGIE L amélioration des propriétés des matériaux métalliques et la maîtrise des procédés associés à leur mise en forme font l objet de trois stages, à la fois indépendants et complémentaires

Plus en détail

Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces

Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces Communiqué de presse Dübendorf,St. Gall, Thun, le 22 août 2013 Deux-en-un : le NanoChemiscope 3D Un extraordinaire instrument d analyse des surfaces Le NanoChemiscope 3D est une merveille issue des plus

Plus en détail

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011

refine initiative Conference 2011 Radisson Blu Centrum Hotel - WARSAW 04 / 05 October 2011 Conference 2011 Conference under the patronage of the Polish National Contact Point for Research Programmes of the EU Supported by: Let s Construct Europe s Future With Innovative Buildings and Infrastructures

Plus en détail

Microscopie à Force atomique et Spectroscopies Enseignant : James Sturgis

Microscopie à Force atomique et Spectroscopies Enseignant : James Sturgis Session de rattrapage Master 1 BBSG Méthodes d Analyse Structurale 1 Responsable : Garron Marie- Line Durée : 2 heures Microscopie à Force atomique et Spectroscopies Enseignant : James Sturgis - Question

Plus en détail

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information

Dispositifsd'imageriemédicale. Master Images, Sciences et Technologies de l'information Dispositifsd'imageriemédicale Master Images, Sciences et Technologies de l'information Intervenants : A. Daurat, V. Noblet, F. Rousseau Accès depuis la page web des intervenants LSIIT, équipe MIV http://lsiit-miv.u-strasbg.fr/miv

Plus en détail

La thermographie infrarouge et le bâtiment

La thermographie infrarouge et le bâtiment Patrick ROBE En thermographie depuis 25 ans Certifié Niveau 3 ITC (standard ASNT) Collaborateur de l Université de Liège Laboratoire de thermodynamique Formateur certifié ITC pour Niveaux 1 & 2 Consultant

Plus en détail

UNIVERSITE DES SCIENCES & DE LA TECHNOLOGIE d'oran USTO M.B Faculté des Sciences. Parcours de Licence : Physique Appliquée Aux Sciences de la Vie

UNIVERSITE DES SCIENCES & DE LA TECHNOLOGIE d'oran USTO M.B Faculté des Sciences. Parcours de Licence : Physique Appliquée Aux Sciences de la Vie UNIVERSITE DES SCIENCES & DE LA TECHNOLOGIE d'oran USTO M.B Faculté des Sciences Département de Physique Parcours de Licence : Physique Appliquée Aux Sciences de la Vie Un choix progressif et personnalisé

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

Laboratoire de Tribologie et Dynamiques des Systèmes

Laboratoire de Tribologie et Dynamiques des Systèmes Laboratoire de Tribologie et Dynamiques des Systèmes ECL LTDS UMR 5513 ENISE CNRS INSIS titut Carnot I@ embre de l Ins m t s e S D T L e L 1 L La carte d identité du laboratoire Les thèmes scientifiques

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE

SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE GESTION DES DONNEES Serveur de Stockage SCMRAID www.biomedicale.univ-paris5.fr/scm Tél : 01 42 86 20 64 Retrouvez ce guide en ligne sur le site du SCM dans la section «Fiches

Plus en détail

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE 1 MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE Qu est ce que c est? cest? La Charte des matières recyclables indique les matières que les citoyens peuvent déposer dans leur

Plus en détail

TARIFS PRESTATIONS secteur PRIVE Bordeaux Imaging Center Pôle d Imagerie Electronique Année 2014

TARIFS PRESTATIONS secteur PRIVE Bordeaux Imaging Center Pôle d Imagerie Electronique Année 2014 Page 1 sur 12 TARIFS PRESTATIONS secteur PRIVE Bordeaux Imaging Center Pôle d Imagerie Electronique Année 2014 Page 2 sur 12 Sommaire : A. MICROSCOPIE ELECTRONIQUE en TRANSMISSION (MET) I- PREPARATION

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche Frédéric Ravel et Elisabeth Vergès Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Service

Plus en détail

2. Le biologiste désire observer la cellule sans fatigue, c'est à dire sans accommoder.

2. Le biologiste désire observer la cellule sans fatigue, c'est à dire sans accommoder. P a g e 1 TS Spécialité Physique Exercice résolu Enoncé Depuis une vingtaine dannées la microscopie confocale a connu un développement considérable. Ces microscopes équipent maintenant un grand nombre

Plus en détail

Compte rendu des analyses AFM réalisées sur 5 échantillons test

Compte rendu des analyses AFM réalisées sur 5 échantillons test Compte rendu des analyses AFM réalisées sur 5 échantillons test 1. Contexte En vue de l acquisition par la SF Fermat d un Microscope à Force Atomique (AFM), les analyses de cinq échantillons ont été réalisées

Plus en détail

Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre

Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre Façonner et observer la matière à l échelle du nanomètre Philosophie générale Les deux façons de définir ce qui nous entoure: La vue --- à travers le yeux (lumière) Microscopie optique et électronique

Plus en détail

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte

Plus en détail

Actionneurs électriques 1. Introduction

Actionneurs électriques 1. Introduction Actionneurs électriques 1. Introduction Master Spécialisé 1 Mécatronique Faculté des Sciences de Tétouan Février-Juin 2014 Jaouad Diouri Projet du cours Contenu Circuits magnétiques, transformateurs, puissance,

Plus en détail

LA MICROSCOPIE CONFOCALE

LA MICROSCOPIE CONFOCALE LA MICROSCOPIE CONFOCALE Philippe COCHARD, Directeur de recherche CNRS Centre de Biologie du Développement UMR 5547 CNRS/UPS Université Paul Sabatier Philippe.cochard@univ-tlse3.fr Principe Fonctionnement

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : PRISMe sous tutelle des établissements et organismes : Université de St. Etienne Ecole des Mines de St. Etienne Mai 2010

Plus en détail

Mise en place d une plateforme de gestion de matériels biologiques : quels avantages pour les chercheurs?

Mise en place d une plateforme de gestion de matériels biologiques : quels avantages pour les chercheurs? Mise en place d une plateforme de gestion de matériels biologiques : quels avantages pour les chercheurs? Dr Xavier Manival, Laboratoire IMoPA, CR, CNRS Françoise Tisserand-Bedri, Documentaliste, Inist-CNRS

Plus en détail

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire

Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Le cyclotron Arronax et la médecine nucléaire Jean-François Chatal Université de Nantes et GIP Arronax 1934: découverte de la radioactivité artificielle Naissance de la médecine nucléaire Un radiopharmaceutique

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

MICROSCOPE ELECTRONIQUE A BALAYAGE

MICROSCOPE ELECTRONIQUE A BALAYAGE BOUVOT Simon groupe E2 MICROSCOPE ELECTRONIQUE A BALAYAGE Professeur : Mr Viallet 16 Mai 2011 1/7 Dans ce rapport, on effectuera une analyse du microscope électronique à balayage afin de comprendre son

Plus en détail

4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie

4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie 4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie a) Classifications b) Microscope métallographique c) Microscope électronique à balayage d) Microscope électronique en transmission e) Diffraction des rayons

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Les probabilités de dépassement de seuil pour diagnostiquer l exposition aux contaminants chimiques en milieu de travail

Les probabilités de dépassement de seuil pour diagnostiquer l exposition aux contaminants chimiques en milieu de travail Cette présentation a été effectuée le 26 novembre 2014 au cours de la journée «Les probabilités de dépassement de seuil pour diagnostiquer l exposition aux contaminants chimiques en milieu de travail»

Plus en détail