L ENGAGEMENT DE L ORÉAL LIBRAMONT EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ENGAGEMENT DE L ORÉAL LIBRAMONT EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 L ENGAGEMENT DE L ORÉAL LIBRAMONT EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

2

3 INTRODUCTION «Plus que jamais, notre ambition est de nous positionner durablement comme un partenaire audacieux dans la conquête de nouveaux clients coloration et nous sommes fiers de délivrer les résultats promis avec des équipes impliquées.» E. Genin, Directeur L Oréal Libramont s.a. Installée depuis 1975 à Libramont, l usine belge de L Oréal est un site de référence du Groupe en matière de développement durable. L entreprise est spécialisée dans la production de produits de coloration pour le marché européen de la grande consommation. Elle emploie actuellement 400 personnes et produit plus de 200 millions de kits de coloration par an. Depuis plus de 20 ans, cette grande entreprise de la province du Luxembourg prend des initiatives pour limiter son impact sur l environnement. Elle est devenue, au fil du temps, un modèle pour le Groupe en matière de nouvelles technologies, d organisation et de formation. C est pourquoi elle illustre parfaitement le projet «Sharing Beauty With All», programme ambitieux et formel, développé par L Oréal en matière de développement durable à l horizon En se donnant comme ambition d atteindre encore 1 milliard de consommateurs à l avenir, le défi de L Oréal est de produire plus, avec moins d impact. C est un défi permanent relevé par l ensemble des équipes industrielles. L usine de Libramont est depuis 2009 la 1 ère usine 100 % énergie verte du Groupe. Elle a aussi multiplié les initiatives pour réduire la consommation d eau, utiliser l énergie de manière rationnelle, réduire les déchets, promouvoir le recyclage et limiter les transports. L usine fête aujourd hui ses 40 ans et est fière de partager ses réalisations avec ses collaborateurs, le Groupe et la communauté environnante. Cet anniversaire est aussi l occasion de démontrer qu il est possible d aller encore plus loin dans les réponses à donner aux défis sociaux, économiques et environnementaux de demain.

4 L ORÉAL LIBRAMONT L USINE DE LIBRAMONT EN QUELQUES CHIFFRES 400 collaborateurs 40 années d expérience 200 Millions d unités produites 250 références matières premières 4000 références articles de conditionnement 900 formules LEV 1 UNITÉ de biométhanisation 1 STATION d épuration 1 UNITÉ de production de flacons m² de bâtiment 45 ha de site CLIENTS EUROPÉENS Allemagne, Angleterre, France, Espagne, Russie, Italie...

5 NOTRE HISTORIQUE 1975 Démarrage de la production multi-technologies et multi-divisions pour le marché local Spécialisation sur trois technologies pour la grande distribution : Aérosols, Shampoings, Colorations Mise en place du tri sélectif et construction d une déchetterie Spécialisation sur deux technologies : Aérosols et Colorations Démarrage de l unité de fabrication de flacons Logoplaste Démarrage de l unité de biométhanisation. Première usine 100 % énergie verte du Groupe Spécialisation sur une technologie : Colorations pour le marché de la grande distribution Construction de la serre solaire pour le séchage des boues de la station d épuration Démarrage du système de recyclage de l eau.

6 ENGAGEMENT NOTRE CONTRIBUTION AUX ENGAGEMENTS «SHARING BEAUTY WITH ALL»

7 PRODUIRE DURABLEMENT ENGAGEMENTS SHARING BEAUTY WITH ALL HORIZON 2020 RÉSULTATS ATTEINTS PAR L USINE EN 2015 Réduction de 60 % des émissions de CO 2 de nos usines et centrales de distribution en absolu, par rapport à % des émissions de CO 2 grâce à la mise en route d une unité de biométhanisation en 2009 Réduction de 60 % de notre consommation d eau par unité de produit fini, par rapport à ,6 % de consommation d eau grâce à l optimisation des lavages, aux boucles de refroidissement de l eau, à la réutilisation des eaux de lavage Réduction de 60 % de notre génération de déchets par unité de produit fini, par rapport à % de déchets Produire 0 déchet en décharge 0 déchet en décharge depuis 2000 Réduction de 20% des émissions de CO 2 générées par le transport de produits par unité de produit fini par rapport à % de camions sur les routes grâce à la fabrication intra-muros de nos flacons et au séchage des boues de la station d épuration dans la serre solaire

8 ENGAGEMENT RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA BIOMÉTHANISATION : UN PROJET INNOVANT DANS LA CONTINUITÉ L utilisation rationnelle de l énergie a toujours fait partie de l ADN de L Oréal et en particulier de l usine de Libramont. Entre 1994 et 2008, la consommation d électricité avait été réduite de 12 %, alors qu en même temps, on assistait à une automatisation importante du site. En parallèle de ces économies d énergie, L Oréal Libramont décide de se lancer dans la production d énergie verte. Suite à une étude de faisabilité, la biomasse est choisie parmi d autres solutions comme meilleure alternative pour l usine de Libramont. Sa situation géographique et la possibilité de réaliser de la cogénération (électricité et chaleur) ont été des éléments déterminants dans le choix de cette solution. La construction est lancée dès l année 2007 pour se terminer en Les premiers kw électriques sont produits en août Depuis lors, l usine est la première usine 100 % énergie verte du Groupe L Oréal. Le concept de la biométhanisation n est pas une idée innovante. Cette solution est largement répandue notamment en Allemagne qui compte plusieurs milliers d unités de biométhanisation sur son territoire. La nouveauté réside dans le fait de coupler et de dimensionner cette unité de production de biogaz à une entreprise avec un besoin permanent d électricité et de chaleur pour la fabrication de ses produits. LE PRINCIPE La biomasse, récoltée à partir de matières végétales issues de déchets de l agriculture ou de l industrie agro-alimentaire, est introduite dans une énorme cuve de fermentation. Cette cuve est complètement étanche et la biomasse est maintenue sous agitation à une température proche de 37 C. Grâce à un processus biologique, la fermentation, des bactéries transforment la biomasse en méthane. Ce méthane est ensuite récupéré, filtré et envoyé vers l usine de Libramont via une canalisation souterraine de 600m de long pour alimenter 3 moteurs à gaz. Ces moteurs sont couplés chacun à un alternateur qui va produire de l électricité verte (250 % de nos besoins). Comme il s agit de moteurs thermiques, l eau du circuit de refroidissement est récupérée de manière à chauffer le bâtiment de l usine (90 % de nos besoins). Enfin, les gaz d échappement des moteurs traversent un échangeur de chaleur afin de transformer l eau en vapeur. Cette vapeur verte est utilisée toute l année pour la fabrication de nos produits (60 % de nos besoins).

9 À partir d une seule source d énergie, nous produisons de l électricité et de la chaleur (chauffage et vapeur), c est ce qu on appelle «la cogénération». L électricité et la chaleur produites sont dimensionnées pour les besoins de l usine, c est ce qui en fait une installation unique. Par ailleurs, produisant plus que notre besoin réel en électricité, nous injectons l excédent d électricité verte sur le réseau public, ce qui est équivalent aux besoins de +/ ménages. Avec cette installation, ce sont plus de T de CO 2 qui sont économisées par an, soit une diminution de 180 %. LA BIOMÉTHANISATION EN CHIFFRES Exploitants Biomasse traitée Puissance électrique Production annuelle d électricité Équivalent électricité (nombre de ménages) Libramont Énergie Verte (Verdesis et Envitec) tonnes par an 3,2 MW MWh ménages Réduction annuelle de CO tonnes (soit -180% versus 2005) Puissance thermique Production annuelle de chaleur valorisée Dimensions des 4 digesteurs 3,4 MW MWh 32m de diamètre et 9m de haut

10 ENGAGEMENT RÉDUCTION DES DÉCHETS Depuis de nombreuses années, l usine de Libramont a mis en place un grand nombre d initiatives visant à diminuer fortement les déchets liés à l activité de l usine. L origine des déchets est principalement liée aux emballages de nos articles de conditionnement et aux boues de la station d épuration issues des lavages de nos équipements. Partant de ce constat, plusieurs idées innovantes se sont concrétisées sur le site. On peut citer notamment les exemples suivants : Utilisation de caisses-navettes entre les fournisseurs et l usine au lieu d emballages carton jetables. Ces caisses-navettes sont réutilisées jusqu à 30 fois. Remplacement de caisses d emballage par un film plastique. 2011, DÉVELOPPEMENT D UNE NOUVELLE ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE SUR LE SITE DE L USINE Depuis juin 2011, un nouveau fournisseur, Logoplaste, s est installé dans les murs de l usine de Libramont. Ce fabriquant de flacons produit plus de 310 millions de flacons par an pour les besoins exclusifs de l usine de Libramont. Depuis, plus aucun emballage jetable n est nécessaire. Les flacons sont transportés directement sur la ligne de production dans des containers réutilisables de 2.5m³ ou via un convoyeur qui relie le stock du fournisseur à plusieurs de nos équipements de remplissage. Cela représente des déchets d emballage en moins, une amélioration indéniable de l ergonomie sur le poste de travail, mais aussi, vu l installation du fournisseur sur notre site, une réduction de près de 1500 camions par an.

11 2014, UNE NOUVELLE OPPORTUNITÉ D UTILISATION DE LA CHALEUR RÉSIDUELLE Depuis décembre 2014, la chaleur résiduelle de l installation de cogénération permet de réaliser un séchage des boues issues du traitement des eaux de la station d épuration de l usine. Grâce à une serre solaire de 800m², les boues remuées en permanence par un robot sèchent sous l effet combiné de la chaleur du soleil et/ou de la chaleur résiduelle de l installation de cogénération. Cette nouvelle installation permet de réduire de 75 % le poids des boues avant une valorisation énergétique du résidu sec en cimenterie. Cette installation de séchage des boues permet de réduire le tonnage des déchets de l usine de L Oréal Libramont ainsi qu une réduction de 80 camions par an sur les routes. LA SERRE SOLAIRE EN CHIFFRES Constructeur Thermo-System Investissement 500k sur 2015 Tonnage brut des boues à sécher Tonnage des boues après séchage 1800 T/an 600 T/an Surface de la serre pour le séchage 800 m² Réduction du transport des boues - 80 camions ZÉRO DÉCHET EN DÉCHARGE Depuis 1992, tous les déchets de l usine de Libramont sont triés pour être prioritairement réutilisés, recyclés ou valorisés énergétiquement. En 1994, l usine construit une nouvelle déchetterie. Depuis février 2000, l usine atteint le 0 dépôt en décharge et continue à développer un grand nombre d initiatives visant à diminuer les déchets liés à son activité.

12 ENGAGEMENT RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D EAU LA STATION D ÉPURATION L usine de Libramont est équipée d une station d épuration d eau qui assure un traitement biologique et physico-chimique de nos eaux de lavage. Son bon fonctionnement est d une importance capitale ; elle est donc sous surveillance 24h/24 et 365j/an. Entre 1994 et 2008, la consommation d eau pour produire un produit fini avait diminué de 54 %. Malgré la spécialisation de l usine sur la technologie de la coloration en 2013, qui est nettement plus consommatrice d eau que la production d aérosols, l usine de Libramont a relevé le défi fixé par le Groupe. SOLUTIONS CRÉATIVES MISES EN PLACE CES DERNIÈRES ANNÉES Récupération des condensats vapeur (eau chaude) et leur réutilisation pour le lavage des équipements. Ce procédé nous a permis de réduire de 10 % la consommation d eau par unité fabriquée. Optimisation de l efficacité des procédés de nettoyage des cuves de fabrication : moins d eau pour le même résultat de propreté. Installation fin 2014 d une boucle d eau de refroidissement pour supprimer tout rejet. Début 2015, une nouvelle installation a été ajoutée à la sortie de la station d épuration. Grâce à un procédé d ultra-filtration couplé à un système d osmose inverse, l eau traitée est purifiée. Cette eau pure est à nouveau utilisée pour réaliser les lavages de nos équipements et produire la vapeur. Avec cette installation de «re-use», ce sont 150m³ d eau par jour qui sont économisés, soit l équivalent de la consommation annuelle d un ménage moyen. Avec toutes ces réalisations, l usine de Libramont est fière de pouvoir afficher une diminution entre 2005 et 2015 de 52,6 % de consommation d eau.

13 ENGAGEMENT NOTRE CONTRIBUTION AUX ENGAGEMENTS «SHARING BEAUTY WITH ALL»

14 ENGAGEMENT PARTAGER NOTRE CROISSANCE AVEC NOS ÉQUIPES Le personnel bénéficie d une protection sociale améliorée en cas d accident de la vie (maladie, invalidité, décès, ) Une attention particulière à l ergonomie des équipements a permis d améliorer les conditions de travail tant sur le plan de la charge physique que psychique. L entreprise développe d importants programmes de formation pour permettre à ses collaborateurs de suivre l évolution des technologies. Chaque personne bénéficie, en moyenne, de 2 jours de formation par an. L usine se veut un lieu de vie où la convivialité, le travail en équipe et le plaisir au travail sont mis en valeur. AVEC LES COMMUNAUTÉS QUI NOUS ENTOURENT L usine a développé de nombreux partenariats avec des écoles dans le cadre de stages, de formations en alternance, d interventions dans des cours. Chaque année, dans le cadre du Citizen Day, une centaine de personnes se met à la disposition d associations locales dans le domaine de l environnement, de l aide aux personnes ou de l éducation à la science. D autre part, depuis de nombreuses années, l usine de Libramont travaille avec des entreprises de travail adapté de la région pour divers travaux de sous-traitance. Elle permet ainsi la mise à l emploi de 70 personnes souffrant d un handicap.

15 LES RESULTATS 2015 «SHARING BEAUTY WITH ALL» À L USINE DE LIBRAMONT -180 % -52,6 % d émissions de CO 2 de consommation d eau -25 % de déchets 0 déchet en décharge -10 % de camions sur les routes

16 Rejoignez-nous sur sharingbeautywithall.com

Agrivalor Société de valorisation de déchets avec unité de méthanisation

Agrivalor Société de valorisation de déchets avec unité de méthanisation Biennale 2014 des Conseillers en Bâtiment d Elevage VISITE D EXPLOITATION D2 Agrivalor Société de valorisation de déchets avec unité de méthanisation Réflexion du projet depuis 2006 Début des travaux en

Plus en détail

Voyage d étude au Luxembourg

Voyage d étude au Luxembourg Voyage d étude Allemagne/Luxembourg Octobre 2015 Voyage d étude au Luxembourg Qui : 3 élus communautaires, un administratif et deux techniciens de la Chambre d Agriculture. Le voyage d étude a été à l

Plus en détail

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles

La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation agricole et les collectivités : des synergies possibles La méthanisation, La méthanisation est un processus biologique de transformation des matières organiques complexes en molécules

Plus en détail

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz La production d énergie propre à partir de biomasse Montage d un projet biogaz Constructeur d énergie verte Qui sommes nous? - Nos activités ETHADEV est une entreprise spécialisée en création, éveloppement

Plus en détail

PREMIÈRE UNITÉ FRANÇAISE DE PRODUCTION D ÉNERGIE RENOUVELABLE À PARTIR DE BIOGAZ CENTRALE DE PRODUCTION ÉNERGÉTIQUE DE PLESSIS-GASSOT

PREMIÈRE UNITÉ FRANÇAISE DE PRODUCTION D ÉNERGIE RENOUVELABLE À PARTIR DE BIOGAZ CENTRALE DE PRODUCTION ÉNERGÉTIQUE DE PLESSIS-GASSOT PREMIÈRE UNITÉ FRANÇAISE DE PRODUCTION D ÉNERGIE RENOUVELABLE À PARTIR DE BIOGAZ CENTRALE DE PRODUCTION ÉNERGÉTIQUE DE PLESSIS-GASSOT CENTRALE DE PRODUCTION ÉNERGÉTIQUE DE PLESSIS-GASSOT LE BIOGAZ PRODUIT

Plus en détail

Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE

Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE Les paysans de Rougeline : Veolia Propreté : implantations et chiffres-clé C est l histoire de Paysans

Plus en détail

Une usine zéro CO2 L essentiel Comment ça marche

Une usine zéro CO2 L essentiel Comment ça marche Une usine zéro CO 2 Afin de réduire l impact effet de serre des activités industrielles et contribuer à l atteinte des objectifs du protocole de Kyoto et de l après-kyoto, il est important d envisager

Plus en détail

REVICO: 25 ans de Méthanisation au service du Cognac. St Laurent de Cognac (16)

REVICO: 25 ans de Méthanisation au service du Cognac. St Laurent de Cognac (16) REVICO: 25 ans de Méthanisation au service du Cognac St Laurent de Cognac (16) JOURNEE INDUSTRIELLE METHANISATION CHAMBERY le 5 octobre 2011 1 Eau de vie de prestige. Double distillation. Vinasses : résidu

Plus en détail

Table Ronde Chaleur Fatale

Table Ronde Chaleur Fatale Table Ronde Chaleur Fatale DANJOU FREDERIC Responsable Maintenance et Energie QUIBEL NICOLAS Ingénieur Process _ Référent Energie FOIREST MICKAEL Chef de service - Energie 1 - Entreprise Familiale créée

Plus en détail

Potentiel et opportunités de la filière biogaz. Éric Camirand et Jean-François Samray 22 octobre 2012

Potentiel et opportunités de la filière biogaz. Éric Camirand et Jean-François Samray 22 octobre 2012 Potentiel et opportunités de la filière biogaz Éric Camirand et Jean-François Samray 22 octobre 2012 Plan de la présentation 1- Qu est-ce que le biogaz? 2- Comment est-il produit? 3- Quelles sont les avenues

Plus en détail

La Digestion des boues

La Digestion des boues Journée Technique AELB Valorisation et Elimination des boues d épuration 24 novembre 2011 La Digestion des boues Alain MEUNIER, Direction Technique DEGREMONT SOMMAIRE La Digestion des Boues 1. Principe

Plus en détail

le siaap, acteur de la transition énergétique page A DOSSIER DE PRESSE Présentation du pilote BioGNVAL (Usine Seine amont Valenton)

le siaap, acteur de la transition énergétique page A DOSSIER DE PRESSE Présentation du pilote BioGNVAL (Usine Seine amont Valenton) le siaap, acteur de la transition énergétique page A DOSSIER DE PRESSE Présentation du pilote BioGNVAL (Usine Seine amont Valenton) biognval, un projet innovant page 1 LE BIOGAZ, UNE ÉNERGIE D AVENIR La

Plus en détail

ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR

ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR PRODUCTION D ENERGIE LOCALE AVEC LA TECHNOLOGIE ORC + Augmentation de la production du moteur de 10% + Compatibles avec les unités locales de Cogénération AVANTAGES Fiabilité

Plus en détail

LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE

LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE LES DECHETS GENERENT DE L ENERGIE Méconnue et souvent critiquée, voire bloquée par les associations de défense de l environnement, l incinération des déchets est une source d énergie qui ne peut aujourd

Plus en détail

Le déconditionnement des déchets alimentaires, nouvelle solution pour le traitement des de déchets organiques en Gironde : «Désemballez-moi!

Le déconditionnement des déchets alimentaires, nouvelle solution pour le traitement des de déchets organiques en Gironde : «Désemballez-moi! DOSSIER DE PRESSE LE 16 AVRIL 2013 Le déconditionnement des déchets alimentaires, nouvelle solution pour le traitement des de déchets organiques en Gironde : «Désemballez-moi!» Transformées, conditionnées

Plus en détail

Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj

Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj Comment mener à bien un projet de méthanisation? Maxime Viaut Bio-Nrj Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Objectifs des serristes Substituer vos consommations d énergie fossile

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE

PRODUCTION DE L ENERGIE PRODUCTION DE L ENERGIE 1 ) Définition de l énergie: Propriété d un système physique capable de produire du travail 2 ) Unités de l énergie électrique : W = P*t avec W : énergie en Joules P : puissance

Plus en détail

La production d électricité dans le monde les source d énergies

La production d électricité dans le monde les source d énergies La production d électricité dans le monde les source d énergies A partir de quelles sources primaires l électricité est-elle produite? Monde : 40. 10 12 kwh (3200 GW) France : 1,4. 10 12 kwh (110 GW) gaz

Plus en détail

Optimisation de la production et de la valorisation du Biogaz. Colloque ATEE - 28 mars PARIS -

Optimisation de la production et de la valorisation du Biogaz. Colloque ATEE - 28 mars PARIS - Optimisation de la production et de la valorisation du Biogaz Colloque ATEE - 28 mars 2007 -PARIS - Efficacité énergétique : Valorisation du Biogaz à travers l évolution de la production d électricité

Plus en détail

Une installation de méthanisation pour un retour à la terre des bio-déchets

Une installation de méthanisation pour un retour à la terre des bio-déchets Une installation de méthanisation pour un retour à la terre des bio-déchets Historique Nous sommes six agriculteurs sensibles à la préservation de l environnement et nous nous engageons dans le développement

Plus en détail

Visite de l unité de méthanisation : Géotexia

Visite de l unité de méthanisation : Géotexia Visite de l unité de méthanisation : Géotexia Le 5 juin 2014. Une journée a été organisée par Oudon Biogaz à Saint- Gilles du Mené pour visiter l unité de méthanisation Géotexia. Cette visite a été sollicitée

Plus en détail

LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ

LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ LA METHANISATION A LA FERME Enjeux Atouts contraintes CARA C.GINTZ La méthanisation agricole apporte une solution globale Pour l Agriculteur Valorisation des effluents et de la biomasse agricole Diversification

Plus en détail

Salon ENVIPRO 5 juin 2012

Salon ENVIPRO 5 juin 2012 Biogaz, Biométhane Salon ENVIPRO 5 juin 2012 1 Sommaire 1. Pourquoi un projet territorial 2. La méthanisation 3. Les valorisations du biogaz 4. L injection dans les réseaux de gaz naturel 5. Conclusion

Plus en détail

Une entreprise engagée dans une Politique de Développement durable

Une entreprise engagée dans une Politique de Développement durable Une entreprise engagée dans une Politique de Développement durable En 2013, Detry S.A. a fêté ses 50 ans d existence et souhaite réaffirmer sa volonté de maintenir ses activités à Aubel. Elle met tout

Plus en détail

Les solutions de valorisation du méthane dans le secteur des déchets

Les solutions de valorisation du méthane dans le secteur des déchets Les solutions de valorisation du méthane dans le secteur des déchets SIDE EVENT COP 21-8 décembre 2015 Monique KALLASSY - VEOLIA Sommaire Chiffres clé Veolia Qu est ce qu une installation de stockage des

Plus en détail

Répartition de la production de biogaz par secteur (en % de biogaz produit)

Répartition de la production de biogaz par secteur (en % de biogaz produit) Etat des lieux et dynamique du parc d installations biogaz en France. Julien THUAL Service Prévention et Gestion des Déchets Direction Consommation Durable et Déchets ADEME julien.thual@ademe.fr Plusieurs

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque LE BIOGAZ DANS LE TRANSPORT EN WALLONIE : OPPORTUNITES ET FREINS Lara Mertens 4 ème Table Ronde Biocarburants Namur 10 mars 2010 1 1 Le biogaz et le biométhane Biogaz = gaz issu de la décomposition anaérobique

Plus en détail

VALORISATION DES DECHETS DE L ABATTOIR DE DAKAR WASTE TO ENERGY

VALORISATION DES DECHETS DE L ABATTOIR DE DAKAR WASTE TO ENERGY VALORISATION DES DECHETS DE L ABATTOIR DE DAKAR WASTE TO ENERGY Atelier Politique Bioénergie de la CEDEAO: 30 Sept & 1 Oct.2015 30 SEPTEMBRE 2015 Présenté par: Dr. Lamine Ndiaye THECOGAS SENEGAL SARL modèle

Plus en détail

Opportunités et problématiques de la production de chaleur et d électricité, voire de froid

Opportunités et problématiques de la production de chaleur et d électricité, voire de froid Solutions innovantes alliant efficacité énergétique et performances environnementales Opportunités et problématiques de la production de chaleur et d électricité, voire de froid Jacques Haushalter Anciennement

Plus en détail

BIOWATTS. Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012.

BIOWATTS. Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012. BIOWATTS Biowatts, la centrale de cogénération biomasse est opérationnelle depuis le 7 décembre 2012. Après la phase de réglage et de mise en service industrielle l outil fonctionne et produit de l électricité

Plus en détail

METROPOLE EUROPENNE DE LILLE. Projet de développement des réseaux de chaleur

METROPOLE EUROPENNE DE LILLE. Projet de développement des réseaux de chaleur DIRECTION ENERGIE METROPOLE EUROPENNE DE LILLE Projet de développement des réseaux de chaleur Récupération de l énergie fatale du centre de valorisation énergétique d Halluin Copenhagen Seminar from Energy

Plus en détail

Production d énergie à partir de biomasse Principes et conditions-cadres

Production d énergie à partir de biomasse Principes et conditions-cadres Energie du Jura Production d énergie à partir de biomasse Principes et conditions-cadres Yves MEMBREZ Biomasse Suisse Antenne Romande 1123 Aclens Tel: 021 869 98 87 info@biomassesuisse.ch www.biomassesuisse.ch

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE BIOGAZPLUS : UNE OPERATION EXEMPLAIRE DE METHANISATION!

DOSSIER DE PRESSE BIOGAZPLUS : UNE OPERATION EXEMPLAIRE DE METHANISATION! HORIZON PUBLIC CONSEILS DOSSIER DE PRESSE BIOGAZPLUS : UNE OPERATION EXEMPLAIRE DE METHANISATION!! L ADEME en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes o L ADEME en bref o La Direction régionale de l ADEME en

Plus en détail

3 Juillet 2014 ENSEMBLE, ENTRONS DANS L ERE DE L ECONOMIE CIRCULAIRE PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS

3 Juillet 2014 ENSEMBLE, ENTRONS DANS L ERE DE L ECONOMIE CIRCULAIRE PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS 3 Juillet 2014 ENSEMBLE, ENTRONS DANS L ERE DE L ECONOMIE CIRCULAIRE PAR LA VALORISATION ENERGETIQUE DES DECHETS SUEZ ENVIRONNEMENT - CHIFFRES CLÉS (2012) SUEZ ENVIRONNEMENT, LEADER MONDIAL DÉDIÉ AUX MÉTIERS

Plus en détail

François PATRIAT. Quelle place pour la méthanisation en Bourgogne? Journée d échanges ADEME Bourgogne 23 avril Introduction

François PATRIAT. Quelle place pour la méthanisation en Bourgogne? Journée d échanges ADEME Bourgogne 23 avril Introduction 1 Introduction François PATRIAT Président du Conseil régional de Bourgogne 2 Etat des lieux et enjeux de la méthanisation dans la transition énergétique Bertrand AUCORDONNIER ADEME Bourgogne 3 Etat des

Plus en détail

La valorisation des déchets

La valorisation des déchets La valorisation des déchets Au service de l énergie dans le respect de l environnement Incinération et valorisation énergétique (thermique et électrique) 5 unités d incinération de déchets ménagers Traitement

Plus en détail

Synergie entre le Syctom et le SIAAP

Synergie entre le Syctom et le SIAAP 95 ème congrès de l ASTEE - 31 mai au 3 juin 2016 Issy-les-Moulineaux Synergie entre le Syctom et le SIAAP Traitement des boues d épuration et de la fraction organique des déchets ménagers Intervenant

Plus en détail

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Atelier MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Aide Tom à choisir son goûter mini-déchets! Pour chaque catégorie d aliments ou d objets se rapportant au goûter, coche celui qui produit le moins de déchets (emballages

Plus en détail

Atelier 4 METHANISATION Etat des lieux de la méthanisation des déchets en France

Atelier 4 METHANISATION Etat des lieux de la méthanisation des déchets en France Atelier 4 METHANISATION Etat des lieux de la méthanisation des déchets en France Le biogaz en France Part en % de chaque filière dans la production primaire d énergie renouvelable en 2010 (production globale

Plus en détail

Production de vapeur àpartir d un moteur de cogénération fonctionnant au biogaz. Présentation du projet de méthanisation Biogaz du Grand Auch

Production de vapeur àpartir d un moteur de cogénération fonctionnant au biogaz. Présentation du projet de méthanisation Biogaz du Grand Auch Production de vapeur àpartir d un moteur de cogénération fonctionnant au biogaz Présentation du projet de méthanisation Biogaz du Grand Auch Vendredi 22 février 2013 Sommaire I. Présentation de Naskeo

Plus en détail

Le bois-énergie dans l industrie. L exemple d Égletons

Le bois-énergie dans l industrie. L exemple d Égletons Le bois-énergie dans l industrie L exemple d Égletons Nantes le 2 Juin 2010 Intervention d Antoine JACOB et Céline Mompied PRESENTATION Un groupe au service de l énergie dans le respect de l environnement

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

L eau dans l industrie sucrière

L eau dans l industrie sucrière L eau dans l industrie sucrière Recyclages et réutilisations des eaux et des éléments fertilisants contenus dans les effluents de sucrerie-distillerie en agriculture Philippe ROBERT Remi AUBRY 1 L importance

Plus en détail

LA CODIGESTION AU DANEMARK

LA CODIGESTION AU DANEMARK LA CODIGESTION AU DANEMARK Situation actuelle " Plus de 45 installations à la ferme " 20 Installations centralisées = capacité de 10 000 à 180 000 tonnes / an. Les unités centralisées traitent annuellement:

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Action 1 Réduire les consommations énergétiques Action 2 Privilégier les approvisionnements locaux

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Action 1 Réduire les consommations énergétiques Action 2 Privilégier les approvisionnements locaux Nom et logo de l entreprise : Biscuiterie de l Abbaye Coordonnées du contact : GUILLEMOT Catherine, Responsable Environnement catherine@biscuiterie-abbaye.com Visuels / schémas d illustration Je soussigné,

Plus en détail

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015

La méthanisation. Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Lycée Theophile Roussel ST CHELY 07 mai 2015 La méthanisation Un contexte favorable : La France s est fixée pour objectif de multiplier par 4 la puissance électrique installée et par 6

Plus en détail

Découvrez les réseaux de chaleur

Découvrez les réseaux de chaleur Découvrez les réseaux de chaleur hiffres CLÉS Les réseaux de chaleur évitent la production et le rejet de 2,3 millions de tonnes de CO 2 par an (comparaison avec les émissions du chauffage au gaz pour

Plus en détail

Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration

Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration Unité de méthanisation pour le traitement des boues d épuration Claude BIHEL Chef de service : exploitation assainissement Plan La communauté urbaine de Cherbourg, La station d'épuration Les Mielles Les

Plus en détail

Ville de Narbonne. Quartier du Théâtre

Ville de Narbonne. Quartier du Théâtre Ville de Narbonne Quartier du Théâtre 1 4 Juillet 2006 EIf ER Plan de la présentation Démarche pour un développement durable Planification énergétique «Quartier Durable» : ambition et objectifs Conduite

Plus en détail

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP

CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP EFE BSA 2 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SESSION 2016 CAPLP CONCOURS EXTERNE ET CAFEP Section : BIOTECHNOLOGIES Option : SANTÉ ENVIRONNEMENT SECONDE

Plus en détail

Présentation du 20/03/2017. CSS ZI Sud Essor ETAMPES

Présentation du 20/03/2017. CSS ZI Sud Essor ETAMPES Présentation du 20/03/2017 CSS ZI Sud Essor ETAMPES SOMMAIRE : 1) Présentations Rethmann et Saria 2) Présentation de l activité de Bionerval 3) Quelques chiffres sur Bionerval Etampes 4) Les évolutions

Plus en détail

Vers une France 100% ENR? Panorama des solutions énergétiques de demain et leurs enjeux à l échelle du réseau de production national et du bâtiment

Vers une France 100% ENR? Panorama des solutions énergétiques de demain et leurs enjeux à l échelle du réseau de production national et du bâtiment Vers une France 100% ENR? Panorama des solutions énergétiques de demain et leurs enjeux à l échelle du réseau de production national et du bâtiment 1 Le secteur du bâtiment absorbe 45% de la consommation

Plus en détail

SOLARENN : LA PREMIèRE SERRE À TOMATES CHAUFFÉE PAR LE MÉTHANE EN BRETAGNE

SOLARENN : LA PREMIèRE SERRE À TOMATES CHAUFFÉE PAR LE MÉTHANE EN BRETAGNE Transition énergétique et climatique. Les énergies renouvelables au cœur d un projet agricole exemplaire chez SOLARENN (35) SOLARENN : LA PREMIèRE SERRE À TOMATES CHAUFFÉE PAR LE MÉTHANE EN BRETAGNE Méthanisation

Plus en détail

Le «Smart Gaz» Enjeux de la transition énergétique

Le «Smart Gaz» Enjeux de la transition énergétique Le «Smart Gaz» Enjeux de la transition énergétique 25.09.2017 Carmen Popescu Resp. d Activité Distribution Gaz 1 Les Services Industriels de Genève 2 Au service de 225 000 clients 1 675 collaborateurs,

Plus en détail

6 juillet Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT

6 juillet Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT 6 juillet 2017 Direction de L EAU et de L ASSAINISSEMENT 1. Raisons et enjeux du projet - Présentation du système d assainissement et de la station d épuration - Pourquoi un projet de modernisation de

Plus en détail

SESSION PREMIÈRE ÉPREUVE 2 e partie PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série générale

SESSION PREMIÈRE ÉPREUVE 2 e partie PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série générale DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2017 PREMIÈRE ÉPREUVE 2 e partie PHYSIQUE-CHIMIE ET SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série générale Durée de l épreuve : 1 h 00-50 points (dont 5 points pour la présentation

Plus en détail

Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie

Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Centrale Chaleur Force du Lignon, Une installation de production d énergie et un réseau CAD pour une meilleure maitrise de l énergie Séminaire «Chauffage à distance» 8 septembre 2011, Monthey P. Abbet,

Plus en détail

Temps d échange sur la valorisation énergétique des déchets organiques

Temps d échange sur la valorisation énergétique des déchets organiques Temps d échange sur la valorisation énergétique des déchets organiques Organisé par l agence régionale énergie réunion (arer) Le mardi 26 juin 2012 En présence du Dr. Anthony KERIHUEL (S3D) Sommaire I

Plus en détail

Mattia Pedrini Administrateur d Enerbois. Responsable Secteur Biomasse chez Romande Energie.

Mattia Pedrini Administrateur d Enerbois. Responsable Secteur Biomasse chez Romande Energie. Enerbois, un exemple pratique de valorisation des résidus ligneux Le défis des résidus ligneux Mattia Pedrini Administrateur d Enerbois liés à leur valorisation Responsable Secteur Biomasse chez Romande

Plus en détail

La valorisation du biogaz par cogénération

La valorisation du biogaz par cogénération La valorisation du biogaz par cogénération EREP SA Chemin du Coteau 28 CH - 1123 Aclens Tél. : +41 21 869 98 87 Fax : +41 21 869 01 70 Courriel : info@erep.ch www.erep.ch Objectifs Comprendre les aspects

Plus en détail

La transformation des déchets organiques en biogaz pour la production d électricité à Zahleh

La transformation des déchets organiques en biogaz pour la production d électricité à Zahleh La transformation des déchets organiques en biogaz pour la production d électricité à Zahleh 1 Introduction Problèmes environnementaux BIOMÉTHANISTION déchets Energie Liban: électricité et déchets!!!!

Plus en détail

DÉVELOPPER LA FILIÈRE MÉTHANISATION EN FRANCE

DÉVELOPPER LA FILIÈRE MÉTHANISATION EN FRANCE DÉVELOPPER LA FILIÈRE MÉTHANISATION EN FRANCE Quelle stratégie de développement pour optimiser les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux? Rédacteurs : Claire Gassiat, Clément Ramos - Juillet

Plus en détail

ENERCOM. Introduction

ENERCOM. Introduction ENERCOM 7 ème Programme Cadre de R&D 2008-2011 Un concept de polygénération optimisée d énergie électrique et thermique, de combustible solide et de fertilisant à partir des résidus de biomasse et de boues

Plus en détail

SOLAIRE THERMIQUE : QUELLES APLLICATIONS EN BASSE TEMPERATURE? Du stockage court terme à l'inter-saisonnier, du bâtiment à l industrie

SOLAIRE THERMIQUE : QUELLES APLLICATIONS EN BASSE TEMPERATURE? Du stockage court terme à l'inter-saisonnier, du bâtiment à l industrie SOLAIRE THERMIQUE : QUELLES APLLICATIONS EN BASSE TEMPERATURE? Du stockage court terme à l'inter-saisonnier, du bâtiment à l industrie Conférence internationale DERBI Journées Nationales de l'energie Solaire

Plus en détail

Parc éolien du département de la Marne 2013

Parc éolien du département de la Marne 2013 Ex Parc éolien du département de la Marne 2013 Le schéma régional éolien (SRE) vise à mieux organiser le développement de la!ilière éolienne. Il dé!init sur le territoire régional les zones favorables

Plus en détail

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris

C & A France. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre. Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris C & A France Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture de Paris Juillet 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour la réalisation

Plus en détail

La Méthanisation et les gaz à effet de serre (GES)

La Méthanisation et les gaz à effet de serre (GES) La Méthanisation et les gaz à effet de serre (GES) Les méthaniseurs à la ferme en fonctionnement en Région Centre - Une quinzaine de méthaniseurs en Région Centre - Puissance moyenne installée = 280 kw

Plus en détail

Projets d exploitation des énergies fatales du CVE et croisements de flux thermiques et économiques connexes.

Projets d exploitation des énergies fatales du CVE et croisements de flux thermiques et économiques connexes. Valenciennes, Lycée de l Escaut 25 novembre 2014 Projets d exploitation des énergies fatales du CVE et croisements de flux thermiques et économiques connexes. Les origines du projet : l UIOM de Douchy-les-Mines

Plus en détail

A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution

A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution Dossier de presse A la découverte du 1 er site breton gaz vert» 100% renouvelable dans les réseaux de distribution Ille et Vilaine Contacts presse : GrDF : Eric FEUILLET 02 99 03 55 12 ADEME : Sébastien

Plus en détail

Annexe I au formulaire de demande : ATTESTATION DE DEDUCTION FISCALE POUR INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE

Annexe I au formulaire de demande : ATTESTATION DE DEDUCTION FISCALE POUR INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE Annexe I au formulaire de demande : ATTESTATION DE DEDUCTION FISCALE POUR INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE Liste des immobilisations visées à l article 69, alinéa 1 er, 2 du Code des Impôts sur les

Plus en détail

prévention d procédés de m conserve des pollution Prévention de la Pollution dans les Procédés de Mise en Conserve des Aliments CD inclus

prévention d procédés de m conserve des pollution Prévention de la Pollution dans les Procédés de Mise en Conserve des Aliments CD inclus Plan d Action pour la Méditerranée Centre d Activités Régionales pour la Production Propre (CAR/PP) París, 184, 3a planta - 08036 Barcelone (Espagne) Tel.: +34 93 415 11 12 - Fax: +34 93 237 02 86 E-mail:

Plus en détail

Introduction à la cogénération

Introduction à la cogénération Introduction à la cogénération Union Wallonne des Entreprises «90 minutes pour l environnement» Le 15 décembre 2016 La cogénération c est La cogénération c est: Produire une partie de la chaleur dont vous

Plus en détail

Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg

Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg Emissions potentiels et perspectives 2050 Bilan énergétique et Perspectives de la Province de Luxembourg - 2017 Co-construisons la transition Province à Energies Positives L engagement de nos territoires

Plus en détail

La récupération dans les réseaux de chaleur

La récupération dans les réseaux de chaleur La récupération dans les réseaux de chaleur Plus qu une obligation, une évidence www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr La récupération, une donnée historique La création de réseaux de chaleur a

Plus en détail

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION

CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION CHAUFFAGE ET PETITE COGÉNÉRATION Marion Denninger Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13368-4 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 2 Introduction... 5 Chapitre 1 Principe et intérêts de la cogénération...

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE CERNAY. Un élément clé de la transition énergétique du territoire DOSSIER DE PRESSE

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE CERNAY. Un élément clé de la transition énergétique du territoire DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE 11 AVRIL 2015 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE CERNAY Un élément clé de la transition énergétique du territoire Maxime BELTZUNG Ville de Cernay 06 75 10 80 75 maxime.beltzung@ville-cernay.fr

Plus en détail

Du déchet à l énergie,

Du déchet à l énergie, Du déchet à l énergie, le cercle vertueux du biogaz Le biogaz est une énergie renouvelable issue de la dégradation de matières organiques. Il est obtenu soit par captage dans les Installations de Stockage

Plus en détail

CAD La Chaux-de-Fonds. Séminaire CAD, Martigny. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009

CAD La Chaux-de-Fonds. Séminaire CAD, Martigny. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009 CAD La Chaux-de-Fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 30 avril 2009 Séminaire CAD, Martigny Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisés Résultats énergétiques

Plus en détail

1. Maîtrise de la consommation énergétique et d eau, utilisation d énergies renouvelables

1. Maîtrise de la consommation énergétique et d eau, utilisation d énergies renouvelables Atelier 2 : Enjeux environnementaux Répondre aux attentes de la société en prenant en compte les enjeux environnementaux dans les pratiques agro-industrielles : éco-conception, réduction des émissions

Plus en détail

CHAUFFAGE A DISTANCE Usine de Pierre de Plan

CHAUFFAGE A DISTANCE Usine de Pierre de Plan CHAUFFAGE A DISTANCE 2008 Usine de Pierre de Plan Part dans la production d énergie (en rose) du chauffage à distance Réservoir d'expansion RESEAU "ALLER" pompe de circulation Accumulateurs CONSOMMATEURS

Plus en détail

Commission agriculture- filière bois

Commission agriculture- filière bois Commission agriculture- filière bois 9 novembre 2011 Ordre du jour Agriculture-forêt: contribution de la commission au Plan Climat Energie Territorial de Cap 3B Forum des producteurs en circuits courts

Plus en détail

La biométhanisation, une valorisation énergisante des M.O. Jacques Poulin Ville de Rivière-du-Loup

La biométhanisation, une valorisation énergisante des M.O. Jacques Poulin Ville de Rivière-du-Loup La biométhanisation, une valorisation énergisante des M.O. Jacques Poulin Ville de Rivière-du-Loup Obligation : réduire l enfouissement Politique québécoise de gestion des matières résiduelles Objectif

Plus en détail

Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE

Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE Les enjeux de la récupération de chaleur des UIOM en Ile-de-France SVDU CIE Place de l incinération en Ile-de-France 40 % du traitement des déchets ménagers 19 UIOM en fonctionnement (15% du parc) 3,8

Plus en détail

Lörrach à la frontière All-Sui-Fra

Lörrach à la frontière All-Sui-Fra Lörrach à la frontière All-Sui-Fra Chiffres clés Habitants: 49.100 Pendulaires: 5.200 (vers la Suisse) Surface: 3.942 ha Herzlich Willkommen in Lörrach 1 EEA (Cit ergie) / Neutralité climat 14 12 10 8

Plus en détail

Le développement durable selon Nomacorc

Le développement durable selon Nomacorc Le développement durable selon Nomacorc Le présent document contient des informations importants concernant les résultats obtenus par Nomacorc en matière de développement durable, de même que l engagement

Plus en détail

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon

La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon La part des différentes énergies dans la production et la consommation en Languedoc Roussillon Formation Commissaires Enquêteurs du 17 mai 2011 Danye ABOKI DREAL Languedoc Roussillon Ingénieur en charge

Plus en détail

Présentation du site de Bruguières

Présentation du site de Bruguières Paprec Sud-Ouest 31 Présentation du site de Bruguières Présentation de Paprec Group Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1995 et est toujours dirigé par

Plus en détail

Production d électricité à partir de la chaleur résiduelle

Production d électricité à partir de la chaleur résiduelle Production d électricité à partir de la chaleur résiduelle Technologie ORC (Organic Rankine Cycle) www.durr.com Exploitez au maximum votre chaleur votre chaleur résiduelle résiduelle La méthode ORC (Organic

Plus en détail

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables

Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Les objectifs pour le développement des énergies renouvelables Programmations pluriannuelles des investissements de production - PPI «Le développement des énergies renouvelables est au cœur de la transition

Plus en détail

Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN

Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN CHALEUR ET ELECTRICITE BIOMASSE Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN Mars 2014 Présentation de la société Création : Janvier 2009 Siège : Lyon Effectifs : 10 Activité : Conception, fabrication et

Plus en détail

La nouvelle génération des centres de traitement de déchets ménagers

La nouvelle génération des centres de traitement de déchets ménagers La nouvelle génération des centres de traitement de déchets ménagers EVERÉ - CENTRE DE TRAITEMENT MULTIFILIÈRE DE DÉCHETS MÉNAGERS EveRé, une première Premier centre multifilière mis en service en France,

Plus en détail

La valorisation énergétique des matières résiduelles, une technologie d avenir. +25%

La valorisation énergétique des matières résiduelles, une technologie d avenir. +25% La valorisation énergétique des matières résiduelles, une technologie d avenir. Par François Gault Directeur des Ventes d AEE-Von Roll INOVA France 2008.10.06 0.07.07 www.aee-vonrollinova.ch Les déchets

Plus en détail

Méthanisation des boues de stations d épuration. L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO)

Méthanisation des boues de stations d épuration. L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO) Méthanisation des boues de stations d épuration L exemple de la station d épuration de Chevigny Saint Sauveur (SOGEDO) Journée Méthanisation-Beaune- 23 Avril 2015 mise en service 1969 15 000 EQH 1 ère

Plus en détail

Les Energies Renouvelables

Les Energies Renouvelables STEG ENERGIES RENOUVELABLES Les Energies Renouvelables Sousse, 30 Juillet 2010 Benaïssa AYADI Directeur Général Les énergies renouvelables, de quoi s agit-il? Les énergies renouvelables, de quoi s agit-il?

Plus en détail

Chiffres clés. Bilan annuel. Bilan Puissance (en MW) Production d énergie (en MWh) Nombre d installations du parc

Chiffres clés. Bilan annuel. Bilan Puissance (en MW) Production d énergie (en MWh) Nombre d installations du parc Les synthèses de l AREC Etat des lieux des énergies renouvelables dans la Vienne Chiffres clés Vienne Bilan 29 Région Energie totale annuelle produite d origine renouvelable (1) 1 211 GWh* 4 794 GWh Energie

Plus en détail

Les réseaux de chaleur

Les réseaux de chaleur www.nantesmetropole.fr Les réseaux de chaleur Un mode de chauffage durable pour le territoire Les atouts du réseau de chaleur Le réseau de chaleur utilise plus de 50 % d énergie renouvelable ou de récupération.

Plus en détail

Solutions de valorisation de la chaleur produite par une cogénération Cécile Heneffe

Solutions de valorisation de la chaleur produite par une cogénération Cécile Heneffe Juillet 2015 Solutions de valorisation de la chaleur produite par une cogénération Cécile Heneffe La valeur ajoutée, tant économique qu environnementale, visée par ValBiom repose essentiellement sur son

Plus en détail

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX

LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX LA METHANISATION, SA PLACE DANS LA GESTION DES DECHETS MUNICIPAUX Vendredi 24 mars 2006 Commission du Plan de l Ain France-Noëlle LEFAUCHEUX -1sur 10 - ADEME Rhône-Alpes Plan de l exposé Définitions D

Plus en détail

Rien ne se perd, tout se transforme

Rien ne se perd, tout se transforme Rien ne se perd, tout se transforme Les travaux forestiers Le GROUPE AGRI via la société AGRI 2000 couvre tous les aspects du traitement de la végétation, de l abattage à la valorisation finale des produits

Plus en détail

Bioénergie : pour l agriculturel. Journée AFEID. Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM. 6 février 2007,

Bioénergie : pour l agriculturel. Journée AFEID. Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM. 6 février 2007, Bioénergie : Un défi d pour l agriculturel Journée AFEID 6 février 2007, Claude Lacadée, Directeur Adjoint AGPM Le monde a ses limites Handicaps et Atouts de l agriculture Parce que, Ressources limitées

Plus en détail