VARICELLE ET GROSSESSE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VARICELLE ET GROSSESSE"

Transcription

1 VARICELLE ET GROSSESSE

2 Herpes viridae: EBV/CMV/VZV/HSV Varicelle : primo-infection du VZV Réservoir humain strict 90-95% des adultes sont immunisés Elévation de l âge de survenue et élévation de la mortalité Très contagieuse par voie respiratoire (fludge), croutes, 2 jours avant éruption Contage-éruption:15 jours Système lymphatique Zona:réactivation du virus

3 Contage 1 virémie: J6 4-6 j/reproduction lymphatique 2 virémie :j12: contamination fœtale éruption : J14 AC : J3 immunité max J14-J21

4 Varicelle et grossesse: 1 grossesse sur 700 Risques fœtaux (lors de la virémie) <8 SA: FCS 8-24 SA: 6-7 % transmission verticale dont 1-2% fœtopathie (rare ++) >24 SA: moins de risque de fœtopathie / zona 1 année de vie Peripartum (-5j/+5j) : varicelle néonatale: fœtus nait avec bcp de virus sans AC

5 Fœtopathie varicelleuse Lésions cutanées Lésions neurologiques (microcéphalies, hydrocéphalies) Lésions ophtalmologiques (microphtalmies, choriorétinite, cataractes ) Musculosquelettiques (hypoplasie d un membre..)

6 Varicelle néonatale: Forme grave (-5j/+5j): Eruption J5-J10 + atteinte viscérale (poumon/ foie) Forme bénigne (-21/-5 jrs): Eruption < J5 :nait déjà avec AC maternels Éruption maternelle survenant après le 2 jr du post partum: formes néonatale relativement bénignes après 14 jrs d incubation

7 Risques maternels +++ pneumopathies varicelleuses: avant éruption Potentiellement mortelle dans 10 % des cas +grave 3 T chez les fumeuse(rrx15) Glomérulonéphrite aigue (atteinte immunologique) myocardite

8 Diagnostic biologique: Direct: isolement sur culture cellulaire PCR Indirect : Ig G et IgM anti VZV Elisa Avidité (peu utilisée)

9 Diagnostic de l atteinte fœtale: écho +++ Echo: apprécie la gravité RCIU Nodules pulmonaires/hépatiques/digestifs SNC (rare) Amniocentèse: risque de transmission au fœtus si virémie + Diagnostic prénatal variable: Echo /écho +amnio IRM (développement neuro 3 T) Amnio si écho +? Si pas de signe écho: le + souvent rien de plus

10 En cas de contage pendant la grossesse Contrôle sérologie si doute Gamma globuline spécifique (VARIJECT ) 5 à25 UI/kg dans les 48 à 72 h suivant le contage ACYCLOVIR (ZOVIRAX ) ou ZELITREX 800 mg x 5/jr ou 1 gr x 3 pdt 8 jrs à débuter moins de 7 jours après le contage Si contage proche du terme proposer déclenchement idéalement 6 jours après le contage Si éruption maternelle avant 24 SA Prise en charge en dehors de la maternité++ Traitement antiviral 10 mg/kg x 3/jr IV Traitement et tt préventif des formes graves Échographie a la recherche de signe atteinte fœtale Si fœtopathie: a ajuster au désir maternel Si pas de fœtopathie: surveillance

11 Eruption à terme: Si -5j/+5j: risque néonatal majeur 20-50% varicelle néonatale dont 30 % de décès Si éruption fin de grossesse: ne pas déclencher+++ retarder si possible. Une fois éruption terminée l enfant est protégé En cas accouchement -5j/+5j: isoler enfant de la mère Traiter mère et enfant (même si asymptomatique) +/- gammaglobuline

12 Vaccination: Pas recommandé en France: si moins de varicelle dans enfance: plus de varicelle chez l adulte et plus graves ZONA: récurrence de varicelle Pas de risque pour le fœtus (pas de virémie) Zona maternel post partum : peut être responsable varicelle bénigne nouveau né par contact direct des lésions maternelles

13 Conclusion: Rare Risque maternel: pneumopathie: prise en charge en pneumo Risque fœtal < 24 SA foetopathies et zona dans les 2 ans Traitement préventif et curatif

14 PARVOVIRUS B19

15 Cinquième maladie chez les enfants: érythème fébrile 60 % des adultes son immunisés séroconversionpvb19: 1% des femmes enceintes 1/3 asymptomatique Sinon :fièvre, signes gastro, respiratoires, rash cutané, douleurs articulaires mains poignets

16 Transmission fœtale Nul en périconceptionnel 14 % fin du 1 T 50 % fin du 2 T >60 % au 3 T Fcs Mfiu (anasarque, anémie sévère et myocardite) Le plus souvent sans conséquence: simple crise aplasique, puis développement normal

17 Diagnostic sérologique maternel (séroconversion, ig M) Échographie: anasarque 8 à 12 semaines après le début de l infection PCR sur LA ou sang fœtal En cas d anasarque possibilité d anémie sévère: justifie transfusion in utéro

18 Prévention: Pas de recommandations pour exclure les femmes enceintes des écoles ou des crèches Dépistage non recommandé

19 Prise en charge en cas de contage ou épidémie mégalérythème dans l école de ses enfants: sérologie précoce Si ig G +: rassurer Si ig G -: contrôle à 3 semaines Si séroconversion : échographie toutes les semaines (anasarque / anémie :v max cérébrales) Si anasarque: pcr sur LA Si anémie sévère: mfiu dans 80 % pct de sang fœtal + transfusion in utéro: sauve 50 % Pas d indication d IMG (risque mfiu>> malformation) Si l enfant survit grâce aux transfusions: bon pronostic car l anasarque guérit spontanément Aucun traitement antiviral ou vaccin

20 HERPES ET GROSSESSE

21 HSV1 pole céphalique(labial,occulaire,) HSV2: ano-génital 40 % homologie Physiopath: virus pénètre dans la peau, se développe dans le noyau du kératinocyte puis relais dans le système sensitif Primo-infection Récurrences dépendent de l immunité cellulaire: si défaut d immunité : récurrence Latence dans les ganglions sensitifs (trijumeaux hsv1/pré sacré hsv2) Vésicule: conséquence d une cytolyse Taux de virus max J2-J3 Excrétion virale: -J12 si primo-infection -J4 si récurrence

22 1 NNé/2700 grossesse à 1/ % formes locales sans séquelles 15 % mortalité 35 % survivants: dont 14 % séquelles neurologiques graves

23 Augmentation des consultations pour herpes génital 15 % herpes génital du à HSV1 Moins de récurrence génitale avec HSV1 Mais sécrétions virales asymptomatiques régulières dans 14 %: risque de transmissions élevé++

24 E.U:22 % des femmes enceintes ont une sérologie HSV % à risque car couples séro-discordants 2 % incidence au cours de la grossesse Dont 70 % asymptomatiques ou diagnostic non fait

25 Transmission verticale: 85 % à l accouchement 5% in utero 10 % post partum Risque d herpes néonatal si pas d antécédent et asymptomatique: 1/ Si antécédent + et asymptomatique:1/1000 Si primo-infection dans le dernier mois :50-75 %

26 Augmentation de la transmission si: Prématurité RPM prolongée Électrode/ forceps Importance des lésions

27 Formes cliniques: 1 cause d ulcération génitale 3 types: Primo-infection (hsv sans ac): incubation 6 jours, syndrome local et syndrome général excrétion virale 8 j (max 20 j) Responsable fcs/mfiu/prématurité/hrp Récurrence (hsv2 avec ac anti hsv2):excrétion virale 3 à 5 j Herpes génital initial non primaire (hsv2 avec uniquement ac anti hsv1):excrétion virale 8 j Excrétion asymptomatique du virus +++

28 Prévention: Pas de geste invasif Post partum: prévenir pédiatre si risque Prévention si HSV oral Primo-infection ou forme génitale initiale non primaire doit être traitée: Acyclovir (zovirax ) 1 gr / j pdt 10 j Valacyclovir (zelitrex ) 1gr/j pdt 10 jrs En continue après 36 sa

29 Traitement de la récurrence: Zovirax 1 gr/j/5j Zelitrex 500 mg /5j Si récurrence le dernier mois: Zovirax 400 mg/j en continue Zelitrex 500 mg /jr Hsv et césarienne: Si lésion ou signes prodromiques au moment du w:cesarienne Si sécrétion asymptomatique d HSV (pv 35 sa + entrée): césarienne Si primoinfection < 1 mois surtout si non traitée: discuter césarienne Si récurrence <7 j:discuter césarienne Césarienne plus efficace si avant RPM (> 6 H plus d indication )

30 CMV ET GROSSESSE

31 Herpes viridae Pas de gravité adulte ou enfants Sévère chez immunodéprimé et chez le fœtus Concerne 1% des Nnés 1% de primo-infection pendant la grossesse: responsable d une affection fœtale dans 30 %: Femmes à risque :contact enfants bas âge 90 % des fœtus asymptomatiques (5-10 % trouble audition dans les années suivantes) 10 % symptomatiques

32 Diagnostic clinique chez la mère: peut être évoqué devant un syndrome fébrile pseudo grippal ou mononucléosique Le plus souvent asymptomatique Le plus souvent diagnostic sérologique: séroconversion :ig M anti CMV

33 Taux de transmission M/F 8 à -2 semaines anté-conceptionnel 0 % 1-5 sa:45 % 6-20 sa:30 % sa 58% Transmission: Virémie maternelle /passage placentaire / virémie fœtale :tous les organes du fœtus peuvent être touchés

34 Diagnostic de l infection congénitale CMV: Amniocentèse :culture virale /PCR Après 21 sa Au moins 6 semaines après la date présumée d infection N a pas de valeur pronostic Quantification virale dans le LA: médiane charge virale identique chez le fœtus symptomatique ou pas. Charge virale dépend du terme: accumulation

35 Facteurs pronostiques: Echographie: mauvais pronostic (microcéphalie, calcifications thalamiques, kystes ventriculaires cloisonnés.) Pronostic incertain: hyper-échogénicité intestinale IRM fœtale :intéressante si écho cérébrale normale (giration ) PSF : pathologie sans signe physique (cytolyse/anémie, thrombopénie )

36 Possibilités thérapeutiques : aucune Zelitrex : en cours évaluation -bonne activité anti cmv; passe barrière placentaire; diminution de la charge virale fœtale -Quid sur éta t du Nné? Immunoglobuline chez la mère? En cours évaluation

37 Prise en charge du CMV : débat +++ Dépistage systématique CMV? Non Sauf femmes a risque (crèches ); prévention ++++ IMG en cas d anomalies échographiques cérébrales (mauvais pronostic) uniquement

Varicelle et grossesse. Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010

Varicelle et grossesse. Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010 Varicelle et grossesse Dr Coatleven Frédéric maternité C.H.U. Bordeaux Juin 2010 Epidémiologie, physiopathologie Maladie infectieuse fréquente et le plus souvent bénigne 90% de la population de plus de

Plus en détail

RUBEOLE ET GROSSESSE

RUBEOLE ET GROSSESSE RUBEOLE ET GROSSESSE diminution de l incidence grâce à la vaccination En 2006: moins de 20 cas séroconversions /an pdt la grossesse 0 cas de rubéole malformative en 2006 en France (vaccination /IMG des

Plus en détail

FOETOPATHIES INFECTIEUSES

FOETOPATHIES INFECTIEUSES FOETOPATHIES INFECTIEUSES SIGNES ECHOGRAPHIQUES S. Kessler DIU 2011/2012 INTRODUCTION Effets de la grossesse sur la maladie Effets de l agent infectieux sur la grossesse Conséquences éventuelles pour l

Plus en détail

Femmes enceintes et infections virales

Femmes enceintes et infections virales Femmes enceintes et infections virales Décembre 2008 Virus transmissibles de la mère à l enfant (1) Famille : Togaviridae Rubéole Famille : Herpesviridae Cytomégalovirus (CMV) Herpès simplex (HSV2) Varicelle-zona

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Collège de maladies infectieuses, microbiologie et parasitologie. Monastir le 11/12/2009. R. Abid L. Ammari

CAS CLINIQUE. Collège de maladies infectieuses, microbiologie et parasitologie. Monastir le 11/12/2009. R. Abid L. Ammari CAS CLINIQUE Collège de maladies infectieuses, microbiologie et parasitologie Monastir le 11/12/2009 R. Abid L. Ammari Mme K.R, âgée de 32 ans Elle n a pas d antécédents pathologiques Elle est tabagique

Plus en détail

UNE ERUPTION DANS LA FRATRIE : Conséquences pour la grossesse en cours?

UNE ERUPTION DANS LA FRATRIE : Conséquences pour la grossesse en cours? UNE ERUPTION DANS LA FRATRIE : Conséquences pour la grossesse en cours? Marie Mas-Calvet 15/10/2009 PARVOVIRUS B 19 Mégalérythème épidémique ou 5 maladie Infection ubiquitaire de l enfant scolarisé Réservoir

Plus en détail

Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle. RRH 2012 Dr DELHOMME

Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle. RRH 2012 Dr DELHOMME Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle RRH 2012 Dr DELHOMME Agent responsable : Virus Varicelle Zona (ou Varicelle Zoster Virus) Virus à ADN de la Famille Herpesviridae Réservoir

Plus en détail

Généralités (1) Généralités (2) 12/06/2014 HERPES NEONATAL. Population générale : 30 % des femmes HSV +

Généralités (1) Généralités (2) 12/06/2014 HERPES NEONATAL. Population générale : 30 % des femmes HSV + HERPES NEONATAL PRISE EN CHARGE Généralités (1) Population générale : 30 % des femmes HSV + 20 ans : 8 % HSV 2 30-40 ans : 34 % HSV 2 Primo infection : HSV1 (30 %) HSV 2 (70 %) Réactivation : récurrence

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

VARICELLE PERINATALE

VARICELLE PERINATALE VARICELLE PERINATALE Séroprévalence VZV en France chez la femme en âge de procréer : 95-98% Incidence de la varicelle pendant la grossesse : 5 à 7 pour 10 000 grossesses ( estimation 20 à 30/an en Pays

Plus en détail

Conduites à tenir au décours d un contage CMV ou VZV lors de la grossesse

Conduites à tenir au décours d un contage CMV ou VZV lors de la grossesse Conduites à tenir au décours d un contage CMV ou VZV lors de la grossesse Pr Laurent Mandelbrot Service de Gynécologie-Obstétrique Pôle Femmes/Enfants/Urologie Hôpital Louis Mourier, Colombes, Université

Plus en détail

Dépistage de routine des pathologies infectieuses en cours de grossesse

Dépistage de routine des pathologies infectieuses en cours de grossesse Dépistage de routine des pathologies infectieuses en cours de grossesse Camille Le Ray Tous droits réservés Maternité Port Royal, Paris Rappel : Intérêt du dépistage Choix de santé publique pour le dépistage

Plus en détail

Infections à répercussions fœtales potentielles. Toxoplasmose F O R M A T I O N E C H O F O E T U S 1 8 / 0 1 /

Infections à répercussions fœtales potentielles. Toxoplasmose F O R M A T I O N E C H O F O E T U S 1 8 / 0 1 / Infections à répercussions fœtales potentielles Toxoplasmose F O R M A T I O N E C H O F O E T U S 1 8 / 0 1 / 2 0 1 9 A N N E S O P H I E W E I N G E R T N E R PLAN Epidémiologie Critères diagnostiques

Plus en détail

«Le CMV, un risque pour le personnel hospitalier féminin?»

«Le CMV, un risque pour le personnel hospitalier féminin?» «Le CMV, un risque pour le personnel hospitalier féminin?» Dr C Zandotti Laboratoire de bactériologie, virologie, hygiène CHU Timone Epidémiologie de l infection à CMV Infection ubiquitaire, non saisonnière

Plus en détail

Herpès Simplex Varicelle

Herpès Simplex Varicelle Herpès Simplex Varicelle CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections

Plus en détail

HERPES ET GROSSESSE. 1. Généralités : Ø Fréquence

HERPES ET GROSSESSE. 1. Généralités : Ø Fréquence CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique HERPES ET GROSSESSE Ref : cf infra Créé le : 30 / 05 / 2015 Version du : 12/06/15 Version du 23/03/18 Rédacteur : R. RONIN JL. VOLUMENIE Vérificateurs

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES. décembre Quelles sont les grandes lignes des préconisations du Haut Conseil de santé publique (HCSP)?

QUESTIONS/REPONSES. décembre Quelles sont les grandes lignes des préconisations du Haut Conseil de santé publique (HCSP)? HAUT CONSEIL DE LA SANTE PUBLIQUE QUESTIONS/REPONSES relatif à la prévention de l infection à cytomégalovirus chez la femme enceinte et chez le nouveau-né décembre 2018 1. Quelles sont les grandes lignes

Plus en détail

Virus et grossesse VZV et HSV

Virus et grossesse VZV et HSV Virus et grossesse VZV et HSV DES Île de France Cas Clinique n 6 En début de grossesse (2 sem. d aménorrhée) une femme a rencontré il y a deux jours un enfant suspect de varicelle. Son médecin traitant

Plus en détail

HERPES RPC RMM/ REX SF libérales Pays de Loire- Nantes 14 Décembre 2017

HERPES RPC RMM/ REX SF libérales Pays de Loire- Nantes 14 Décembre 2017 HERPES RPC 2017 RMM/ REX SF libérales Pays de Loire- Nantes 14 Décembre 2017 Recommandations pour la pratique clinique : prévention et prise en charge de l infection herpétique au cours de la grossesse

Plus en détail

HERPES RPC RMM/ REX SF libérales Pays de Loire- Nantes 14 Décembre 2017

HERPES RPC RMM/ REX SF libérales Pays de Loire- Nantes 14 Décembre 2017 HERPES RPC 2017 RMM/ REX SF libérales Pays de Loire- Nantes 14 Décembre 2017 Recommandations pour la pratique clinique : prévention et prise en charge de l infection herpétique au cours de la grossesse

Plus en détail

Echofoetus Janvier Fernando Guerra PARVOVIRUS B 19

Echofoetus Janvier Fernando Guerra PARVOVIRUS B 19 Echofoetus Janvier 2019 Fernando Guerra PARVOVIRUS B 19 Généralités 1905 - liste des maladies provoquant une éruption cutanée (la rougeole, la scarlatine, la rubéole et la maladie de Duke) et l ÉRYTHÈME

Plus en détail

Infection maternofoetales et néonatales à Herpes simplex (HSV)

Infection maternofoetales et néonatales à Herpes simplex (HSV) Surveillance des cas d herpès néonatal enquête 2011-2015 auprès des services de Pédiatrie et Laboratoires Epidémiologie : Les virus herpès simplex de type 1 et 2 (HSV1 et HSV2) sont surtout responsables

Plus en détail

Infections virales mère-enfant. Charlotte Pronier Février 2018

Infections virales mère-enfant. Charlotte Pronier Février 2018 Infections virales mère-enfant Charlotte Pronier Février 2018 Structure du cours Transmission desvirus de la mèreà l enfant Les virus Cytomégalovirus Virus de la rubéole Parvovirus B19 HSV VZV Prérequis

Plus en détail

INFECTIONS ET GROSSESSE

INFECTIONS ET GROSSESSE INFECTIONS ET GROSSESSE B.BELALA HOPITAL MILITAIRE DE CONSTANTINE GENERALITES: Les infections materno-fœtales sont fréquentes et posent de délicats problèmes de diagnostic et de conduite thérapeutique.

Plus en détail

GROSSESSE ET SEPSIS. Isabelle PIERRE Maladies infectieuses CHU grenoble Mars 2018

GROSSESSE ET SEPSIS. Isabelle PIERRE Maladies infectieuses CHU grenoble Mars 2018 GROSSESSE ET SEPSIS Isabelle PIERRE Maladies infectieuses CHU grenoble Mars 2018 PLAN Epidémiologie Spécificités de la femme enceinte Infections communautaires: Infections urinaires Pneumopathies & grippe

Plus en détail

Lesions cérébrales associées à l infection foetale par le parvovirus B19 ayant nécessité au moins une transfusion in utero

Lesions cérébrales associées à l infection foetale par le parvovirus B19 ayant nécessité au moins une transfusion in utero Lesions cérébrales associées à l infection foetale par le parvovirus B19 ayant nécessité au moins une transfusion in utero C Pénager 1, E Maisonneuve 1,2, C Garel 3, S Friszer 1,2, B Carbonne 4, F Rozenberg

Plus en détail

Infections à Virus Herpès (herpès, varicelle, zona) Dr Patrick Miailhes

Infections à Virus Herpès (herpès, varicelle, zona) Dr Patrick Miailhes Infections à Virus Herpès (herpès, varicelle, zona) Dr Patrick Miailhes Service de Maladies Infectieuses et tropicales, Hôpital de la Croix-Rousse, Lyon Généralités Caractères res communs à tous les virus

Plus en détail

CMV et grossesse : dépistage et traitement en cours de grossesse

CMV et grossesse : dépistage et traitement en cours de grossesse CMV et grossesse : dépistage et traitement en cours de grossesse Dr Olivier Thiébaugeorges, Céline Grisot, Dr Alain Berrebi, Dr Agnès Sartor, Pr Charlotte Casper, Pr Christophe Vayssière CHU Purpan Paule

Plus en détail

UE2 / N 26 PRÉVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS

UE2 / N 26 PRÉVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS UE2 / N 26 PRÉVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS 1. Quelles sont les sérologies obligatoires au cours du 1 er trimestre de la grossesse? a. Rubéole b. Toxoplasmose c. TPHA-VDRL d. VHC e. VHB 2. En

Plus en détail

Parvovirus B19 Cytomegalovirus

Parvovirus B19 Cytomegalovirus Parvovirus B19 Cytomegalovirus CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections

Plus en détail

Infection et grossesse

Infection et grossesse Infection et grossesse Infections virales On distingue : des virus transmissibles pendant la grossesse et responsables d'une maladie foetale : rubeole, varicelle, CytoMegaloVirus (CMV), ParvoVirus B19

Plus en détail

VIRUS ZIKA ET GROSSESSE LE POINT VIRO

VIRUS ZIKA ET GROSSESSE LE POINT VIRO VIRUS ZIKA ET GROSSESSE LE POINT VIRO CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR

Plus en détail

CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE VARICELLE

CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE VARICELLE SF2H - juin 2017 CONDUITE À TENIR AUTOUR D UN CAS DE VARICELLE Dominique Abiteboul, Marie-Cécile Bayeux-Dunglas Atelier GERES, SF2H Cas de varicelle à l hôpital La cadre du service vous signale qu un enfant

Plus en détail

VARICELLE ET GROSSESSE. Dr Antoine Koch Journée ECHOFOETUS Janvier 2019

VARICELLE ET GROSSESSE. Dr Antoine Koch Journée ECHOFOETUS Janvier 2019 VARICELLE ET GROSSESSE Dr Antoine Koch Journée ECHOFOETUS Janvier 2019 VARICELLE Epidémiologie Physiopathologie Varicelle maternelle Varicelle congénitale Varicelle néonatale Contage varicelleux Prise

Plus en détail

RECENSEMENT DES INFECTIONS A CMV: MERE / FOETUS / NOUVEAU-NE

RECENSEMENT DES INFECTIONS A CMV: MERE / FOETUS / NOUVEAU-NE RECENSEMENT DES INFECTIONS A CMV: MERE / FOETUS / NOUVEAU-NE DECLARATION N Année : 1 - DIAGNOSTIC DE L'INFECTION A CMV CHEZ LA MERE Recherché recherché N d'anonymat : Prénom : Nom : Date de naissance :

Plus en détail

ZIKA et GROSSESSE. Prise en charge des femmes enceintes en période d épidémie. Dr Bruno SCHAUB

ZIKA et GROSSESSE. Prise en charge des femmes enceintes en période d épidémie. Dr Bruno SCHAUB ZIKA et GROSSESSE Prise en charge des femmes enceintes en période d épidémie Dr Bruno SCHAUB Le ZIKA est mal connu proportion importante de formes asymptomatiques : 74 à 81 % morbidité moins marquée que

Plus en détail

Cas clinique. D.Floret

Cas clinique. D.Floret Cas clinique D.Floret François, âgé de 2 ans, sans antécédent pathologique notable, gardé en crèche, vous consulte pour une éruption typique de varicelle dont les premiers éléments sont apparus la veille.

Plus en détail

HERPES GENITAL grossesse et accouchement

HERPES GENITAL grossesse et accouchement HERPES GENITAL grossesse et accouchement Devant une lésion herpétique 3 situations possibles : infection génitale initiale primaire (jamais de contact antérieur avec HSV1 ni HSV2), la plus dangereuse pour

Plus en détail

Immunisation post exposition

Immunisation post exposition Immunisation post exposition Thomas Hanslik Service de médecine interne, Hôpital Ambroise Paré UFR Médicale Paris Île-de-France Ouest Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Réseau Sentinelles,

Plus en détail

Quelle place pour la prévention non vaccinale? Exemple du CMV

Quelle place pour la prévention non vaccinale? Exemple du CMV CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Quelle place pour la prévention non vaccinale? Exemple du CMV Journées Périnatales de Mayotte Novembre 2016 Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris

Plus en détail

CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique HERPES ET GROSSESSE

CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique HERPES ET GROSSESSE CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique HERPES ET GROSSESSE Ref : cf infra Créé le : 30 / 05 / 2015 Version du : 12/06/15 Rédacteur : R. RONIN Vérificateurs : JL. VOLUMENIE F. NAJIOULLAH Approbateurs

Plus en détail

La varicelle est une primo-infection causée par un virus de la famille des Herpesviridæ, soit le virus varicelle-zona.

La varicelle est une primo-infection causée par un virus de la famille des Herpesviridæ, soit le virus varicelle-zona. INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La varicelle est une primo-infection causée par un virus de la famille des Herpesviridæ, soit le virus varicelle-zona. Après la primo-infection, le virus varicelle-zona

Plus en détail

Dr M.Messaoudi Maitre assistante en gynécologie obstétrique EHS Sidi mabrouk

Dr M.Messaoudi Maitre assistante en gynécologie obstétrique EHS Sidi mabrouk Dr M.Messaoudi Maitre assistante en gynécologie obstétrique EHS Sidi mabrouk Rubéole et grossesse La primo-infection rubéoleuse au cours des premiers mois de grossesse peut entrainer une embryofoetopathie

Plus en détail

EBV. CMV Herpès. Rare chez les immunocompétents Fréquent chez les immunodéprimés

EBV. CMV Herpès. Rare chez les immunocompétents Fréquent chez les immunodéprimés Atteinte hépatique EBV Fièvre jaune Ebola Marburg Fièvre de Lassa Fièvre de la vallée du Rift EBV CMV Herpès Rare chez les immunocompétents Fréquent chez les immunodéprimés Rarement atteinte hépatique

Plus en détail

L'infection materno foetale à CMV : Approche épidémiologique et virologique..

L'infection materno foetale à CMV : Approche épidémiologique et virologique.. L'infection materno foetale à CMV : Approche épidémiologique et virologique.. F. Jacquemard ILes particularités virologiques, l épidémiologie, les différents tableaux cliniques de l infection materno-fœtale

Plus en détail

Vaccination au féminin

Vaccination au féminin CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Vaccination au féminin Journées Périnatales de Mayotte Novembre 2016 Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Objet : Modification de la NABM (nomenclature des actes de biologie médicale) pour la sérologie

NOTE D INFORMATION. Objet : Modification de la NABM (nomenclature des actes de biologie médicale) pour la sérologie NOTE D INFORMATION Origine : Marie Hautecoeur, biologiste responsable de l unité d immunologie Destinataire : - CH Arras : médecins CHA, cadres CHA, PCI - Hopale : Mme Mouton - CH Bapaume : Mme Loubry,

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse quelles stratégies de prévention? F. Rozenberg Service de Virologie Cochin-St Vincent de Paul 25 mars 2010 Varicelle 1. Primo-infection IgG IgM 1ère virémie J4-J5 2ème virémie J9-J10

Plus en détail

INFECTIONS VIRALES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES CHARLOTTE PRONIER FÉVRIER 2018

INFECTIONS VIRALES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES CHARLOTTE PRONIER FÉVRIER 2018 INFECTIONS VIRALES SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES CHARLOTTE PRONIER FÉVRIER 2018 Plan Généralités sur les IST Herpès génital Papillomavirus humains Principaux agents pathogènes Bactéries Neisseria gonorrhoeae

Plus en détail

Cytomégalovirus et Grossesse Infections Congénitales à CMV

Cytomégalovirus et Grossesse Infections Congénitales à CMV Cytomégalovirus et Grossesse Infections Congénitales à CMV Actualités 2012 CPDPN 8 janvier 2013 Julien Lupo, Monique Baccard-Longère, Raphaele Germi Patrice Morand Laboratoire de Virologie CHU Grenoble

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Dr. A. Berriche, Pr. Ag A. Ghoubantini 13/06/2011. Cours du collège de Maladies Infectieuses, Microbiologie et Parasitologie-Mycologie

CAS CLINIQUE. Dr. A. Berriche, Pr. Ag A. Ghoubantini 13/06/2011. Cours du collège de Maladies Infectieuses, Microbiologie et Parasitologie-Mycologie CAS CLINIQUE Dr. A. Berriche, Pr. Ag A. Ghoubantini 13/06/2011 Jeune homme, 33 ans Marié depuis un an Sans antécédents pathologiques Rapports sexuels extraconjugaux non protégés avec des partenaires multiples

Plus en détail

INFECTIONS MATERNO-FOETELES

INFECTIONS MATERNO-FOETELES INFECTIONS MATERNO-FOETELES A- INFECTIONS BACTERIENNES I- Epidémiologie Fréquence : 1 à 4 % des naissances toutes infection confondues. 1 à 8 pour 1000 naissances pour les infections bactériennes systémiques.

Plus en détail

Les HERPES VIRIDAE. Elina TEICHER Médecine Interne Hôpital Kremlin Bicêtre

Les HERPES VIRIDAE. Elina TEICHER Médecine Interne Hôpital Kremlin Bicêtre Les HERPES VIRIDAE Elina TEICHER Médecine Interne Hôpital Kremlin Bicêtre CLASSIFICATION Virus à ADN, bicaténaire Alpha herpes virus, réplication rapide et affinité pour le système nerveux : HSV1 & HSV2

Plus en détail

LISTERIOSE ET GROSSESSE

LISTERIOSE ET GROSSESSE LISTERIOSE ET GROSSESSE Incidence divisée par 3 entre 1997 et 2001 : contrôle des industries alimentaires Listeria monocytogenes BG + /anaérobie facultatif / Multiplication intracellulaire ubiquitaire

Plus en détail

TOXOPLASMOSE. Protozoaire de classe coccidie.

TOXOPLASMOSE. Protozoaire de classe coccidie. TOXOPLASMOSE Protozoaire de classe coccidie. I) Généralités Habituellement benigne voir innaparente Elle peut etre acquise, congenitale, reactivées chez l immunodeprimé II) Le Parasite Il existe sous 3

Plus en détail

Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle»

Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle» Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle» Point de vue du Virologue Marianne COSTE-BUREL, Service de Virologie, CHU NANTES Quelques Chiffres (rapport HAS mai 2016)

Plus en détail

TOXOPLASMOSE Dr.Y.Badla service des maladies infectieuses CHU Tlemcen

TOXOPLASMOSE Dr.Y.Badla service des maladies infectieuses CHU Tlemcen TOXOPLASMOSE Dr.Y.Badla service des maladies infectieuses CHU Tlemcen Introduction - Parasitose très fréquente et cosmopolite - Due à un protozoaire toxoplasma gondii, induisant une immunité durable -

Plus en détail

Infections virales et parasitaires : hépatites B et C, cytomégalovirus, varicelle, herpès, toxoplasmose

Infections virales et parasitaires : hépatites B et C, cytomégalovirus, varicelle, herpès, toxoplasmose Dossier Infections virales et parasitaires : hépatites B et C, cytomégalovirus, varicelle, herpès, toxoplasmose Taux de transmission La contamination se produit essentiellement au moment de l accouchemtp

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA VARICELLE. Dr. Afef Ben Thabet Kammoun

VACCINATION CONTRE LA VARICELLE. Dr. Afef Ben Thabet Kammoun VACCINATION CONTRE LA VARICELLE Dr. Afef Ben Thabet Kammoun INTRODUCTION Varicelle: maladie infantile éruptive fréquente Traduit la primo-infection par le virus varicellezona (VZV). Infection fréquente,

Plus en détail

Le risque infectieux CMV à l hôpital

Le risque infectieux CMV à l hôpital Le risque infectieux CMV à l hôpital Dr Florence GAUTHIER-DAVID Service de Médecine et Santé au Travail, CH de la Région d Annecy Journées ANMTEPH/SOHF Lausanne 26.09.2008 Le risque infectieux CMV à l

Plus en détail

CMV et grossesse Christelle VAULOUP-FELLOUS Claire COLMANT

CMV et grossesse Christelle VAULOUP-FELLOUS Claire COLMANT CMV et grossesse Christelle VAULOUP-FELLOUS Service de Virologie GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud Claire COLMANT Service de gynécologie et obstétrique- Hôpital Bicêtre Le Cytomegalovirus (CMV) en France

Plus en détail

Réunion inter régionale de DES de rhumatologie Bordeaux

Réunion inter régionale de DES de rhumatologie Bordeaux Réunion inter régionale de DES de rhumatologie Bordeaux Le 22/03/2013 Charlotte Mabille Sommaire Cas clinique: Mme D 38 ans. Parvovirus et atteintes articulaires Comment différencier une primo infection

Plus en détail

Maladies tropicales. CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Maladies tropicales. CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Maladies tropicales CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de Virologie du GH Hôpitaux Universitaires Paris-Sud CNR Infections Rubéoleuses

Plus en détail

M.-A. DOMMERGUES, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Versailles

M.-A. DOMMERGUES, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Versailles Publié le 20/07/2017 Indications des vaccinations en post-exposition M.-A. DOMMERGUES, Service de pédiatrie, Centre hospitalier de Versailles Le guide du Haut Conseil de santé publique pour l immunisation

Plus en détail

RUBEOLE OREILLONS VARICELLE. L. MARCUS Février 2009

RUBEOLE OREILLONS VARICELLE. L. MARCUS Février 2009 RUBEOLE OREILLONS VARICELLE L. MARCUS Février 2009 RUBEOLE Virus de la rubéole: Rubivirus, famille des Togaviridae Maladie éruptive contagieuse immunisante le plus souvent bénigne, voire inapparente dans

Plus en détail

INFECTION À CMV. Pr R. Favre CMCO-HUS Strasbourg.

INFECTION À CMV. Pr R. Favre CMCO-HUS Strasbourg. INFECTION À CMV Pr R. Favre CMCO-HUS Strasbourg romain.favre3@gmail.com PLAN Epidémiologie Histoire clinique Sémiologie Echographique Sémiologie IRM Diagnostic prénatal Thérapeutique Prévention Conclusion

Plus en détail

Le Nom CMV : vient du fait que la cellule infectée augmente de taille (20-35 µ).

Le Nom CMV : vient du fait que la cellule infectée augmente de taille (20-35 µ). Cytomégalovirus Le Cytomégalovirus (CMV )ou humain herpes virus 5 (HHV-5) est classé dans la famille Herpetoviridae, il est caractérisé par la spécificité d hôte étroite, par un cycle de multiplication

Plus en détail

FEMME ENCEINTE RISQUES INFECTIEUX POUR LE FOETUS CHAPITRE 5 SITUATIONS ET POPULATIONS PARTICULIÈRES

FEMME ENCEINTE RISQUES INFECTIEUX POUR LE FOETUS CHAPITRE 5 SITUATIONS ET POPULATIONS PARTICULIÈRES Dans cette section, seules les particularités liées à la femme enceinte et son ou ses fœtus sont présentées. Pour plus de renseignements sur chacune des maladies, voir les sections correspondantes du chapitre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ Décision du 4 octobre 2018 de l Union nationale des caisses d assurance maladie relative à la liste des actes et prestations

Plus en détail

ANALYSE SEMIOLOGIQUE (1)

ANALYSE SEMIOLOGIQUE (1) Fièvres éruptives Éruption fébrile ANALYSE SEMIOLOGIQUE (1) éléments éruptifs association topographie caractère prurigineux ou non caractères évolutifs Éruption fébrile ANALYSE SEMIOLOGIQUE (2) Contexte

Plus en détail

SFVTT Saint-Malo 21 Novembre 2018

SFVTT Saint-Malo 21 Novembre 2018 ute 2a Soproductterdite. SFVTT Saint-Malo 21 Novembre 2018 2a Soproductterdite. Introduction En maternité: thrombopénie néonatale chez 0,9% des enfants Thrombopénie fréquente chez les nouveau-nés hospitalisés

Plus en détail

HERPES GENITAL ET GROSSESSE

HERPES GENITAL ET GROSSESSE HERPES GENITAL ET GROSSESSE Commission des obstétriciens - commission des pédiatres Validation Septembre 2016 Protocole devant être révisé début 2018 après publication des RPC herpes du CNGOF prévues en

Plus en détail

INFECTIONS CONGENITALES à CMV

INFECTIONS CONGENITALES à CMV INFECTIONS CONGENITALES à CMV Dr GUILLAUME Marie-Paule Décembre 2005 LE CYTOMEGALOVIRUS ETIOLOGIE EPIDEMIOLOGIE PHYSIOPATHOLOGIE ETIOLOGIE Human Cytomegalovirus (HCMV) ou Human Herpès Virus 5 Famille des

Plus en détail

Fœtopathies infectieuses: le point de vue de la Médecine fœtale

Fœtopathies infectieuses: le point de vue de la Médecine fœtale Fœtopathies infectieuses: le point de vue de la Médecine fœtale Les jeudis de Fleurus 14 Octobre 2010 Catherine Donner Hôpital Erasme Objectifs Acquérir de l expérience dans le diagnostic des infections

Plus en détail

PROJET ZIKA Edouard HALLET Justine KRAJEWSKI

PROJET ZIKA Edouard HALLET Justine KRAJEWSKI PROJET ZIKA Edouard HALLET Justine KRAJEWSKI Pôle Femme enfants, 09 Mars 2017 PLAN I. Projet ZIKA DFA FE 1. Point épidémiologique 2. Bilan de l étude à 11 mois 3. Quelques chiffres 4. Recommandations II.

Plus en détail

PROTOCOLE OBSTETRICAL N 8

PROTOCOLE OBSTETRICAL N 8 CYTOMEGALOVIRUS (CMV) ET GROSSESSE RPM/PR/REA.O/007/A 1/11 N version Date de la validation 1 29/01/2019 Suivi des modifications Rédaction Relecture Validation Groupe de travail régional* Rapporteur : Dr

Plus en détail

UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE

UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE Les RISQUES de la GROSSESSE en 2010 Ph. AUDRA H.F.M.E. HOSPICES CIVILS LYON UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE MÈRE ENFANT MORTS ou SÉQUELLES E.I.G. COMPLICATIONS GROSSESSES La GROSSESSE «NATURELLE» MORT

Plus en détail

Question 7 : Quels étaient les facteurs de confusion potentiels dans cette étude? Ont-ils été pris en compte?

Question 7 : Quels étaient les facteurs de confusion potentiels dans cette étude? Ont-ils été pris en compte? Dossier LCA ECN 2009 Page 1 sur 5 Etude prospective sur 10 ans de la diminution de l audition chez les enfants ayant une infection congénitale à cytomégalovirus. 1 ) Résumer cet article en 254 mots sur

Plus en détail

Infections materno-fœtales : difficultés diagnostiques et prise en charge maternelle

Infections materno-fœtales : difficultés diagnostiques et prise en charge maternelle Ann Biol Clin 2013 ; 71 (spécial 1) : 5-18 Infections materno-fœtales : difficultés diagnostiques et prise en charge maternelle Infections transmitted from the mother to the fetus: diagnostic issues and

Plus en détail

Je comprends ce qu'est un herpès et comment il se

Je comprends ce qu'est un herpès et comment il se Je comprends ce qu'est un herpès et comment il se propage Les infections à herpès virus sont des infections bénignes et fréquentes qui concernent la peau et les muqueuses de l enfant comme de l adulte.

Plus en détail

HERPES VIRIDAE. Notion générale sur l'herpès. Ronéo du 19/10/2011, virologie Le grand le classieux Mr Barin, on entend goutter partout dans l amphi.

HERPES VIRIDAE. Notion générale sur l'herpès. Ronéo du 19/10/2011, virologie Le grand le classieux Mr Barin, on entend goutter partout dans l amphi. Ronéo du 19/10/2011, virologie Le grand le classieux Mr Barin, on entend goutter partout dans l amphi. Gaspard Balthazar HERPES VIRIDAE Notion générale sur l'herpès Existe dans l espèce humaine comme ds

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 septembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 septembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 septembre 2002 ACICLOVIR ARROW 250 mg - 500 mg, poudre pour solution pour perfusion, flacon (B/1) Laboratoires ARROW GENERIQUES

Plus en détail

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée)

Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque (sauf si GEU isolée) A compléter lors de chaque grossesse FICHE GROSSESSE Cette fiche doit être remplie pour toute grossesse débutante diagnostiquée à l échographie avec activité cardiaque Identification N DU CENTRE CLINIQUE

Plus en détail

Prévalence VHC et Grossesse Prévalence VHC+ chez la femme enceinte sur 32 études publiées : 0 à 13,7% Etudes multicentriques sur plus de cas dan

Prévalence VHC et Grossesse Prévalence VHC+ chez la femme enceinte sur 32 études publiées : 0 à 13,7% Etudes multicentriques sur plus de cas dan Transmission materno-fœtale du VHC Pr. Ludovic CRAVELLO Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital de La Conception, 147 Bd Baille, 13005 Marseille Prévalence VHC et Grossesse Prévalence VHC+ chez la

Plus en détail

UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert. TD du Dr Benedicte Roquebert

UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert. TD du Dr Benedicte Roquebert ! UE8 De l agent infectieux à l hôte Dr Roquebert Date : 5 Avril 2017 Promo : P2 2016-2017 Ronéistes : FAKROUDINE Kenza PAUL Clémence Plage horaire : 8h30-10h30 Enseignant : Dr Roquebert TD du Dr Benedicte

Plus en détail

Infections maternofœtales

Infections maternofœtales Infections maternofœtales S309PROCINFLAM09JC 14 octobre 2016 Dr Julie Chas SMIT, Hôpital Tenon (Paris) I. Infections materno-fœtales 1) Généralités Préoccupation constante en néonatologie (traiter dans

Plus en détail

UE «De l agent infectieux à l hôte» Toxoplasmose. Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP

UE «De l agent infectieux à l hôte» Toxoplasmose. Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP UE «De l agent infectieux à l hôte» Toxoplasmose Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP TOXOPLASMOSE 1.Introduction Protozoose Toxoplama gondii responsable de toxoplasmose acquise toxoplasmose congénitale

Plus en détail

Vaccination recommandée e aux personnels de santé: varicelle

Vaccination recommandée e aux personnels de santé: varicelle Vaccination recommandée e aux personnels de santé: varicelle Odile Launay, Emmanuel Grimprel JNI 2008, atelier vaccination du personnel soignant Objectifs Conduite à tenir vis-à-vis du personnel soignant

Plus en détail

Aspects cliniques et vaccination. Véronique Joly et Odile Launay, SMIT, Hôpital Bichat, CIC de vaccinologie Cochin Pasteur, Hôpital Cochin

Aspects cliniques et vaccination. Véronique Joly et Odile Launay, SMIT, Hôpital Bichat, CIC de vaccinologie Cochin Pasteur, Hôpital Cochin Epidémie de rougeole: Aspects cliniques et vaccination Véronique Joly et Odile Launay, SMIT, Hôpital Bichat, CIC de vaccinologie Cochin Pasteur, Hôpital Cochin Rougeole au 21 ème siècle Il y a > 20 ans:

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 avril 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 2 avril 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 avril 2003 ACICLOVIR QUALIMED 250 mg, poudre pour solution pour perfusion avec set de transfert, ACICLOVIR QUALIMED 500 mg, poudre

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE INTRODUCTION Suivi de la grossesse = médecine préventive, rarement interventionnelle Poids médico-légal ++ Législation importante et évolutive Période à haut risque

Plus en détail

COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE

COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE Camille Le Ray Maternité Port Royal, Paris Tous droits réservés - C. Le Ray HTA pendant la grossesse Morbidité sévère et mortalité

Plus en détail

Définition. Anthropozoonose (homme, animaux) Cosmopolite, Protozoaire intracellulaire Toxoplasma gondii

Définition. Anthropozoonose (homme, animaux) Cosmopolite, Protozoaire intracellulaire Toxoplasma gondii Dr. SAADNI F. Définition Anthropozoonose (homme, animaux) Cosmopolite, Protozoaire intracellulaire Toxoplasma gondii Découvert en 1908 par Nicolle et Manceau chez un rongeur au sud tunisien «le gondi»

Plus en détail

Infection génitale par le Virus Herpes Simplex 1 et 2

Infection génitale par le Virus Herpes Simplex 1 et 2 Tableau clinique initial Histoire de l infection - Dans le décours de la primo-infection, le VHS rentre dans une phase latente et se loge dans un ganglion sensoriel local pour entrer en phase latente.

Plus en détail

INTERRUPTION DE GROSSESSE ET CARDIOPATHIES CONGÉNITALES. Dr Daniela Laux UE3C Lowendal Paris Hôpital Marie Lannelongue Hôpital Necker Enfants Malades

INTERRUPTION DE GROSSESSE ET CARDIOPATHIES CONGÉNITALES. Dr Daniela Laux UE3C Lowendal Paris Hôpital Marie Lannelongue Hôpital Necker Enfants Malades INTERRUPTION DE GROSSESSE ET CARDIOPATHIES CONGÉNITALES Dr Daniela Laux UE3C Lowendal Paris Hôpital Marie Lannelongue Hôpital Necker Enfants Malades Plan du cours Législation française pour l IMG L IMG

Plus en détail

Surveillance de la rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France métropolitaine en 2002 à travers le réseau Rénarub

Surveillance de la rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France métropolitaine en 2002 à travers le réseau Rénarub Surveillance de la rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France métropolitaine en 2002 à travers le réseau Rénarub Isabelle Parent du Châtelet, Laurence Bouraoui, Caroline Six, Daniel Lévy-Bruhl,

Plus en détail

Auxiliaire de puéricultrice

Auxiliaire de puéricultrice Cas clinique n 5 Auxiliaire de puéricultrice Vous voyez en consultation une femme de 34 ans, 2 enfants de 2 et 5 ans, pour un retard de règles de 15 jours. Vous confirmez la grossesse. Cette personne est

Plus en détail

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations)

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/5

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

Les particularites des affections respiratoires aigues des enfents immunodeprimes,la. herpetiques

Les particularites des affections respiratoires aigues des enfents immunodeprimes,la. herpetiques Les particularites des affections respiratoires aigues des enfents immunodeprimes,la base des infections herpetiques Tamara Turcanu, chef de la Section Maladies Respiratoires Aiguës, l Hôpital Clinique

Plus en détail