Dr Francine Hirszowski DU douleur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Francine Hirszowski DU douleur"

Transcription

1 Dr Francine Hirszowski DU douleur

2 Les objectifs du traitement 1. A ce stade, l'amélioration des incapacités et du handicap éventuel passe par une participation et un engagement personnel du patient. Cela peut être clairement expliqué par le kinésithérapeute, et il lui est recommandé d'établir un contrat d'objectifs avec son patient. 2. Donner les moyens de la capacité musculaire : force, endurance et extensibilité des muscles du tronc et des membres. 3. Développer la qualité gestuelle et l'économie rachidienne dans les activités de la vie quotidienne ainsi que l'auto-rééducation, agir sur l'environnement personnel du patient dans une approche ergonomique. 4. Soulager le patient et lui apprendre l'auto sédation afin de le soutenir et de l'accompagner dans son projet d'autonomie.

3 Repos et contention lombaire Le repos est inutile,il pourrait même être néfaste en abaissant le seuil de la douleur. La place des orthèses lombaire est difficile à déterminer car les models sont nombreux depuis la simple ceinture de soutien abdomino-lombaire jusqu au corset renforcé. Les lombalgies chroniques ne sont justiciables que d un lombostat avec renforcement postérieur léger ou d une simple ceinture lombaire à ne porter qu au cours des activités contraignantes et douloureuses. Amyotrophie de la musculature du tronc est négligeable si les orthèses sont portées pour une courte durée et de façon intermittente.

4 Massokinésithérapie Traitement antalgique Il repose sur : le massage associé aux rayons infrarouges Le froid et les ultra sons La stimulation électrique antalgique (stimulation transcutanée par stimulateurs portables - TENS -ou par générateurs de basse fréquence ou de moyenne fréquence interférentielle) La balnéothérapie chaude (36 C), antalgique et décontracturante, peut être recommandée Les contentions lombaires peuvent constituer une option thérapeutique

5 Massokinésithérapie renforcement musculaire La musculation peut se faire de façon : isométrique : les muscles se contractent sans mobiliser le segment vertébral correspondant. L'absence de mouvement évite en théorie de léser la colonne isotonique : ici, la force développée par les muscles est constante dans le mouvement. La musculation isotonique se pratique au mieux dans des salles équipées d'appareils de musculation

6 Quatre acteurs de la mobilité Dorsau x Abdominaux Arrière des cuisses Quadriceps

7 Massokinésithérapie méthodologie guidées par une prise en charge plus globale 2. Le reconditionnement à l effort Le principe est de faire une activité physique contrôlée, conduisant à la reprise des efforts. Programme défini à partir d une évaluation des aptitudes à l effort cardio-respiratoire et musculaire Il s'agit donc d'une musculation intensive fondée sur le mouvement dont la philosophie est radicalement opposée à celle de la rééducation isométrique Les exercices de début sont d'intensité moyenne, la difficulté augmentant progressivement. Durée varie de 3 à 6 semaines avec 5 à 6 heures d exercices par jour.

8 Pour conclure Les méthodes de prise en rééducative des lombalgiques s orientent aujourd hui plus vers des techniques de prise en charge globale que vers des méthodes à dominante purement biomécanique. Les programmes associant RM et étirement musculaire, en prise en charge individuelle, ont démontré leur efficacité à court, moyen et long terme. Les programmes de groupe effectues dans des structure collectives,avec hospitalisation interne ou externe, et notamment le reconditionnement à l effort des lombalgiques chroniques, semble permettre plus facilement une reprise des activités socioprofessionnelles et entraînent une amélioration des capacités musculaires et de forme physique générale

9 .enfin Le choix de la méthode de rééducation dépend des données de l'évaluation médicale et du bilan paramédical, Une notion importante est la position lombo-pelvienne qui habituellement aggrave ou soulage la lombalgie. Ainsi : les techniques d'étirement pour les muscles jugés insuffisamment extensibles; la cyphose quand la lombalgie est régulièrement soulagée par la flexion et aggravée par l'extension; la lordose dans le cas contraire.

10 Ce qu il faut éviter L hyper sollicitation des 2 derniers disques (L4/L5, L5/S1) notamment, constitue un des facteurs principaux de l accélération du processus dégénératif à l origine de vos douleurs. A partir de ce constat, 2 grands principes sont à respecter pour assurer la protection de votre dos. EVITER LES POSTURES PROLONGEES EVITER LES MOUVEMENTS TROP REPETITIFS EVITER LES MOUVEMENTS TROP REPETITIFS EVITER LES POSTURES PROLONGEES En flexion antérieure du tronc En hyper extension En rotation Debout en flexion antérieure du tronc En station assise

Dr. Laatiq M. Dr F. Zonens-Hirszowski DU douleur Pointe à Pitre 17-21 février 2014

Dr. Laatiq M. Dr F. Zonens-Hirszowski DU douleur Pointe à Pitre 17-21 février 2014 Dr. Laatiq M. Dr F. Zonens-Hirszowski DU douleur Pointe à Pitre 17-21 février 2014 Introduction La lombalgie se définit comme «une douleur lombosacrée médiane ou latéralisée avec possibilité d irradiation

Plus en détail

7ème congrès de lutte contre la douleur ORAN Mars 2011

7ème congrès de lutte contre la douleur ORAN Mars 2011 7ème congrès de lutte contre la douleur ORAN 17-18 Mars 2011 APPROCHE THERAPEUTIQUE DE LA LOMBALGIE Djaroud Z 1, Terki K 2, Boumediene Zellat B 1, Benlebna F 1, Elabed F 1, Benguedih A 1 MPR 1 SEMEP 2

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 L abord kinésithérapique dans la PR CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 Introduction La kinésithérapie, avec l ergothérapie, la podologie et l appareillage, fait partie des spécialités mises en œuvre

Plus en détail

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction

Les composantes de la condition physique. 6 tests d évaluation globale de la force. La force de contraction. La vitesse de contraction Les composantes de la condition physique La force La force musculaire est engendrée par les contractions musculaires. Elle peut être dynamique ou statique. On peut distinguer 3 types de force : La force

Plus en détail

Douleurs antérieures du genou. Syndrome rotulien ou syndrome douloureux fémoro-patellaire

Douleurs antérieures du genou. Syndrome rotulien ou syndrome douloureux fémoro-patellaire Douleurs antérieures du genou Syndrome rotulien ou syndrome douloureux fémoro-patellaire Introduction Les douleurs antérieures du genou sont très fréquentes, en particulier chez les personnes jeunes et

Plus en détail

AVIS DE LA CNEDiMTS 21 mars Faisant suite à l examen du 07/03/2017, la CNEDiMTS a adopté le projet d avis le 21/03/2017

AVIS DE LA CNEDiMTS 21 mars Faisant suite à l examen du 07/03/2017, la CNEDiMTS a adopté le projet d avis le 21/03/2017 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA CNEDiMTS 21 mars 2017 Faisant suite à l examen du 07/03/2017, la CNEDiMTS a adopté le projet d avis le

Plus en détail

Fibromyalgie 4 13 septembre 2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone Cycle de conférences 2007

Fibromyalgie 4 13 septembre 2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone Cycle de conférences 2007 Fibromyalgie 4 13 septembre 2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone Cycle de conférences 2007 12/09/2007 Centre Douleur Chronique Hôpital de la Timone 1 www.douleurpaca.ap-hm.fr fnaff.free.fr

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX

ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX ERGONOMIE MANUTENTION PERSONNES EN CHAISE ROULANTE MARIE CLERX Organisation de la séance Trois temps : 1. Introduction théorie 2. Manipulations 3. Ateliers renforcement spécifique protection du dos Cinq

Plus en détail

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012

Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques. Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques médicaux des professions de santé : risques musculo-squelettiques Dr CADENE SOFOMEC 22/03/2012 Risques des métiers de la santé Infectieux ( AES,hygiène, soins ) Chimiques ( antiseptiques, cytotoxiques

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE. Niveau SECONDE

LA MUSCULATION AU LYCEE. Niveau SECONDE LA MUSCULATION AU LYCEE Niveau SECONDE COMPETENCES ATTENDUES EN FIN DE SECONDE CONNAITRE LA TERMINOLOGIE DE BASE DES ACTIONS MUSCULAIRES FLEXION La FLEXION est le mouvement qui permet le rapprochement

Plus en détail

Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A

Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation et Médecine et Traumatologie du Sport Acte médical

Plus en détail

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Sémiologie et examen clinique du rachis Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Anatomie de la colonne vertébrale Axe central du corps Joue plusieurs rôles -support -mouvement du tronc

Plus en détail

L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie. Pr Y Henrotin

L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie. Pr Y Henrotin L exercice physique: le traitement de choix de la lombalgie Pr Y Henrotin Syndrome de déconditionnement physique Déficits Activités Participation Diminution de la force et de l endurance musculaire Perte

Plus en détail

PROTOCOLE DE KINESITHERAPIE CANAL LOMBAIRE RETRECI OPERE

PROTOCOLE DE KINESITHERAPIE CANAL LOMBAIRE RETRECI OPERE I. OBJET : Ce protocole précise les objectifs, les moyens et gestes thérapeutiques de kinésithérapie pour un patient opéré d un canal lombaire rétréci pour libération canalaire. II. DOMAINE D APPLICATION

Plus en détail

Générateur de mouvements

Générateur de mouvements Générateur de mouvements www.satisform.com LE CENTRE SATISFORM PRINCIPE DU CENTRE Le Centre Satisform est composé du SATISFORM, du ZENDOS, du MOBIDOS, du DOABDO, du QUADRISCHIO, ainsi que de l OSTEOSEAT.

Plus en détail

Ø Accentuée par la toux, station debout pénible, en décubitus dorsal il se sent mieux.

Ø Accentuée par la toux, station debout pénible, en décubitus dorsal il se sent mieux. Pr. ACHEMLAL Ø Mr A. 32 ans sans ATCD. Ø Consulte en urgence. Ø Douleur lombaire brutale, avec fourmillements face post de la cuisse. Ø Accentuée par la toux, station debout pénible, en décubitus dorsal

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE. (-17 / seniors) La balle est dans votre camp!!!

PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE. (-17 / seniors) La balle est dans votre camp!!! PREPARATION PHYSIQUE ESTIVALE (-17 / seniors) Semaine du 13 au 19 juillet : 2 séances : A ET B Semaine du 20 au 26 juillet : 3 séances : A, B et C Semaine du 27 au 2 Aout : 3 séances : A, B et D Semaine

Plus en détail

Chapitre 7 Item 118 UE 5 Principales techniques de rééducation et de réadaptation

Chapitre 7 Item 118 UE 5 Principales techniques de rééducation et de réadaptation Chapitre 7 Item 118 UE 5 Principales techniques de rééducation et de réadaptation I. Définitions II. Moyens thérapeutiques du domaine de la rééducation III. Aspects juridiques et pratiques de la prescription

Plus en détail

pendant au moins trois mois, quasi

pendant au moins trois mois, quasi Douleur lombo-sacrée à hauteur des crêtes iliaques ou plus bas, médiane ou latéralisée, avec possibilité d irradiation, pendant au moins trois mois, quasi quotidienne, sans tendance à l amélioration Fréquence:

Plus en détail

JOURNÉES DE PERFECTIONNEMENT EN APPAREILLAGE ISSOUDUN 09 ET 10 JUIN 2016

JOURNÉES DE PERFECTIONNEMENT EN APPAREILLAGE ISSOUDUN 09 ET 10 JUIN 2016 JOURNÉES DE PERFECTIONNEMENT EN APPAREILLAGE ISSOUDUN 09 ET 10 JUIN 2016 Laurent GILLET Hôpital Saint Dié-des-Vosges Dr. Hugues LOISON Médecine Physique et Réadaptation Orthoprothésiste salarié Roland

Plus en détail

Renforcement musculaire en Rééducation

Renforcement musculaire en Rééducation Renforcement musculaire en Rééducation A. YAHIA, MH ELLEUCH Service de Médecine Physique Hôpital Habib Bourguiba SFAX Cours collège du 02.09.20 Plan Objectifs Définitions Rappel physiologique Les modes

Plus en détail

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans

HISTOIRE D OS. Introduction. Introduction. LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans HISTOIRE D OS Introduction Introduction LE DOS est la 1ère cause d invalidité chez les moins de 45 ans Le mal de dos représente 13% des accidents du travail chaque année 50% des enfants ont mal au dos

Plus en détail

Restauration fonctionnelle de la lombalgie

Restauration fonctionnelle de la lombalgie Nom : L I V R E T Restauration fonctionnelle de la lombalgie D E X ER C I CE S Hôpital de Jour Adultes 92, rue Edmond Locard 69322 Lyon cedex 05 Tel 04 72 38 48 67- Fax 04 72 38 48 46 FS/HDJ/MAJ N 3 2/11/06

Plus en détail

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Musculation Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Cette présentation a été réalisée pour le compte de la LBFA et de l ADEPS en 2015-2016 par : Marc Delforge Mise en page : Simon Berteau MS Educateur

Plus en détail

B B 2 B 1 SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE 30 SECONDES SECONDES

B B 2 B 1 SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE 30 SECONDES SECONDES SÉRIE 4 - LE TRONC CEINTURE PELVIENNE Commencer et terminer le cycle de la série par l exercice A, Les exercices B 1, B 2 et D 1, D 2 sont à choix. A + B 1 ou B 2 + C + D 1 ou D 2 + A A ÉTIRER LES MUSCLES

Plus en détail

Le module dos VÉRONIQUE FROISSART ELISE PICOT-FAGEDET

Le module dos VÉRONIQUE FROISSART ELISE PICOT-FAGEDET Le module dos VÉRONIQUE FROISSART ELISE PICOT-FAGEDET Quelques chiffres... Fréquence élevée: 80% de la population 9 ème motif de consultation en médecine générale 5 à 10% de passage à la chronicité 3 ième

Plus en détail

EXERCICE d ETIREMENTS

EXERCICE d ETIREMENTS EXERCICE d ETIREMENTS La Course du Cœur 2011 Message de la part des kinés : Les schémas et descriptions suivants nécessitent quelques améliorations et guidages supplémentaires que l on aura plaisir à vous

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE TECHNIQUES POSTURO-RESPIRATOIRES DE RENFORCEMENT ABDOMINO-PERINEAL (DE GASQUET)

PROGRAMME DETAILLE TECHNIQUES POSTURO-RESPIRATOIRES DE RENFORCEMENT ABDOMINO-PERINEAL (DE GASQUET) PROGRAMME DETAILLE TECHNIQUES POSTURO-RESPIRATOIRES DE RENFORCEMENT ABDOMINO-PERINEAL (DE GASQUET) Orientation n 1 : Contribuer à l'amélioration de la prise en charge des patients ayant notamment pour

Plus en détail

REVALIDATION PLURIDISCIPLINAIR E DU RACHIS. Dr N. Massart G. Lefebvre

REVALIDATION PLURIDISCIPLINAIR E DU RACHIS. Dr N. Massart G. Lefebvre REVALIDATION PLURIDISCIPLINAIR E DU RACHIS Dr N. Massart G. Lefebvre LOMBALGIE EN QUELQUES CHIFFRES 80 % 2,3 1/1 0 N 2 TRAITEMENT DE LA LOMBALGIE COMMUNE CHRONIQUE Traitement Qualité de l évidence Repos

Plus en détail

Définition d'une lombalgie

Définition d'une lombalgie Définition d'une lombalgie Une lombalgie est un terme médical quelque peu générique désignant des douleurs en bas du dos et plus précisément au niveau des lombaires. La lombalgie est une affection très

Plus en détail

FORMATEUR. AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC. Formateur

FORMATEUR. AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC. Formateur «Ergono-Bureau» FORMATEUR AUDREY RENAUD Directrice des services conseil Kinésiologue consultante Paramédic IRDC, SRDC Formateur 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Plan de la présentation 3 POURQUOI L ERGONOMIE

Plus en détail

Avant de commencer. Ce dossier gratuit a été offert et mis à la disposition des lecteurs du blog-le-triathlon.com.

Avant de commencer. Ce dossier gratuit a été offert et mis à la disposition des lecteurs du blog-le-triathlon.com. Avant de commencer Ce dossier gratuit a été offert et mis à la disposition des lecteurs du. Le simple fait de lire le présent dossier vous donne le droit de le partager sur les réseaux sociaux et de *l

Plus en détail

Analyse mécanique et prévention des douleurs lombaires chez le golfeur de compétition

Analyse mécanique et prévention des douleurs lombaires chez le golfeur de compétition Analyse mécanique et prévention des douleurs lombaires chez le golfeur de compétition Olivier Rouillon Médecin Fédéral National Médecin des équipes de France Fédération Française de Golf Incidence des

Plus en détail

KINAPSYS - RMIngenierie TABLE OF CONTENTS

KINAPSYS - RMIngenierie TABLE OF CONTENTS TABLE OF CONTENTS REEDUCATION... 2 Libération articulaire... 2 Reprogrammation gestuelle... 3 Dynamisation fonctionnelle... 6 RENFORCEMENT... 9 Etirement... 9 Tonification musculaire... 11 Réathlétisation...

Plus en détail

La kinésithérapie active en résistance progressive à l élastique est une technique

La kinésithérapie active en résistance progressive à l élastique est une technique Introduction La kinésithérapie active en résistance progressive à l élastique est une technique de rééducation simple, efficace et ludique. Elle ne nécessite aucune infrastructure particulière sinon un

Plus en détail

Dr. Françoise LAROCHE Dr. Francine HIRSZOWSKI

Dr. Françoise LAROCHE Dr. Francine HIRSZOWSKI Dr. Françoise LAROCHE Dr. Francine HIRSZOWSKI 1 . Modèle multidimensionnel de la douleur MECANISMES GENERATEURS DOULEUR PERCEPTION COMPORTEMENT ENVIRONNEMENT P A T H O L O G I E NOCICEPTIF NEUROPATHIQUE

Plus en détail

Préparation au ski Janvier 2016

Préparation au ski Janvier 2016 Préparation au ski Janvier 2016 1. AMÉLIORER SON SOUFFLE Velo d entrainement Velo d entrainement course d une durée de 15 à 25 minutes, à répéter trois à cinq fois dans la semaine. * Chaque semaine, augmenter

Plus en détail

Item 53 : Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Item 53 : Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie Item 53 : Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

DE L USAGE DU CORSET DANS LE TRAITEMENT DES RACHIALGIES CHRONIQUES

DE L USAGE DU CORSET DANS LE TRAITEMENT DES RACHIALGIES CHRONIQUES DE L USAGE DU CORSET DANS LE TRAITEMENT DES RACHIALGIES CHRONIQUES INTRODUCTION Corset et douleurs chroniques : autant d écoles que de modes Aucune donnée fiable dans la littérature Comment s y retrouver?

Plus en détail

Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos.

Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos. LE MAL DE DOS Nous allons tout d abord définir de quoi on va parler : de lombalgie, c'est-à-dire douleur des dernières vertèbres du bas du dos. On distingue - lombalgie symptomatique, qui est le signe

Plus en détail

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR!

Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Lombalgie, si on cambrait?! Xavier Dufour 20 juin 2013! SNMKR! Qui semble avoir mal?! Que feriez-vous pour être sûr de vous faire mal au dos?! Effort de port de charge! En flexion! Avec rotation associée!

Plus en détail

RINK-HOCKEY RENFORCEMENT MUSCULAIRE - ETIREMENTS

RINK-HOCKEY RENFORCEMENT MUSCULAIRE - ETIREMENTS RINK-HOCKEY RENFORCEMENT MUSCULAIRE - ETIREMENTS PARTICULARITÉS DU RINK-HOCKEY Jeu qui demande des qualités de vitesse et de force. La performance physique est à base de démarrage, de freinage, de vitesse,

Plus en détail

Fortifier les muscles des jambes et des fessiers

Fortifier les muscles des jambes et des fessiers 1 Fortifier les muscles des jambes et des fessiers Matériel : une chambre à air de 26, même usagée, un peu talquée, fixée à un barreau de l espalier, en bas (dernier barreau) ou à toute autre objet fixe

Plus en détail

syndrome de fatigue invalidant

syndrome de fatigue invalidant Auto-assouplissements des pathologies frustes avec fatigabilité (on utilise les positions couchées pour éviter la fatigue) A effectuer tous les jours, si possible 2 minutes par posture ou plus Cet article

Plus en détail

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE Nicolas FABRE STAPS Tarbes 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE 1. Les différentes formes de souplesse 1.1. La souplesse générale et la souplesse spécifique 1.2. Les souplesses statique et dynamique

Plus en détail

BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion

BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion BIENVENUE Travail, postures et troubles associés Quelles mesures de prévention? Vendredi 24 avril 2015 Clinique romande de réadaptation Sion INTERVENANT : JACQUES TROILLET : PHYSIOTHÉRAPEUTE DU SPORT FORMATEUR

Plus en détail

MEDECINE THERMALE ET FIBROMYALGIE

MEDECINE THERMALE ET FIBROMYALGIE MEDECINE THERMALE ET FIBROMYALGIE Origines du Thermalisme Les origines du thermalisme en France remontent aux bains grecs et romains, créés dans le pays à l époque de la domination romaine. La pratique

Plus en détail

Approche anatomique de la musculation

Approche anatomique de la musculation Approche anatomique de la musculation Rappel anatomique sangle abdominale Les abdominaux sont constitués d un ensemble de 4 muscles pairs, droits et gauches (8 en tout) qui unissent le thorax au bassin.

Plus en détail

LE GAINAGE. La stabilisation de la colonne vertébrale et du bassin permet une meilleure liaison entre le tronc et les membres.

LE GAINAGE. La stabilisation de la colonne vertébrale et du bassin permet une meilleure liaison entre le tronc et les membres. LE GAINAGE Dr Pierre Grenet Octobre 2006 Le gainage est un exercice qui consiste à maintenir une position donnée un certain temps, dans le but de renforcer les muscles stabilisateurs du tronc et du bassin

Plus en détail

Bouger pour de nouvelles sensations d assise Une position saine pour produire plus et vivre mieux.

Bouger pour de nouvelles sensations d assise Une position saine pour produire plus et vivre mieux. Bouger pour de nouvelles sensations d assise Une position saine pour produire plus et vivre mieux. ARTDESIGN 24, rue Louis Blanc 75010 Paris (France) Tel : 01 47 86 29 51 Fax : 01 70 44 82 14 info@artdesign-mobilier.com

Plus en détail

ÉLECTROSTIMULATION ET GOLF

ÉLECTROSTIMULATION ET GOLF PRÉPARATION PRÉPARATION - Fiche 16 ÉLECTROSTIMULATION ET GOLF L électrostimulation est une technique aux effets reconnus utilisée de longue date dans le domaine de la rééducation. Depuis ses premières

Plus en détail

Rééducation de l épaule opérée

Rééducation de l épaule opérée Rééducation de l épaule opérée Dr Mallek A Service de médecine physique de SFAX CHU HABIB BOURGUIBA Plan 1- Introduction 2- Rééducation en phase préopératoire 3- Rééducation en phase post-opératoire 3-1-

Plus en détail

Je me pèse avant chaque consultation

Je me pèse avant chaque consultation Arthrose du genou : je prépare ma consultation de suivi Pour améliorer le suivi de l'arthrose de votre genou, il est important que vous rapportiez à chaque consultation des informations sur vos facteurs

Plus en détail

RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE La kinésithérapie : ensemble de technique thérapeutique utilisant le mouvement pour retrouver l autonomie. Qui? Enfants, adultes, personnes âgées Rééducation : Douce, Lente,

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT EN CIRCUIT NOVEMBRE & DÉCEMBRE

ENTRAÎNEMENT EN CIRCUIT NOVEMBRE & DÉCEMBRE ENTRAÎNEMENT EN CIRCUIT NOVEMBRE & DÉCEMBRE Prenez avantage d un temps saisonnier plus difficile au niveau motivationnel pour passer à l action et ainsi forger votre endurance ou votre persévérance. Pour

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D EVOLUTION

PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D EVOLUTION PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D EVOLUTION TEXTE DES RECOMMANDATIONS ANAES FEVRIER 2000 La lombalgie est une douleur de

Plus en détail

3. Un coup d œil sur le système.

3. Un coup d œil sur le système. 3. Un coup d œil sur le système musculosquelettique (SMS) www.asstsas.qc.ca Système musculosquelettique Plus de 80 % des lésions professionnelles en CPE et garderies sont des atteintes du SMS Les structures

Plus en détail

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE

ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE ANATOMIE GENERALE de la COLONNE VERTEBRALE : la STATION ERIGEE CENTRE de GRAVITE de le TETE : CONDUITS AUDITIFS EXTERNES (CAE) CENTRE de GRAVITE du TRONC : 9 ème VERTEBRE THORACIQUE (T9) CENTRE des TETES

Plus en détail

KINE VERTEBRALE DES ALGIES VERTEBRALES

KINE VERTEBRALE DES ALGIES VERTEBRALES KINE VERTEBRALE DES ALGIES VERTEBRALES FICHE MEDICALE VERSION 1.1 01/07/2014 PAGE 1 / 8 SOMMAIRE SOMMAIRE 2 1 BASES DE LA METHODE 3 1.1 3 PHASES REEDUCATIVES 3 1.2 KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE 4 1.3 CONDUITE

Plus en détail

Posture assise et siège

Posture assise et siège Posture assise et siège Informations pratiques Entreprise Information Sensibilisation 2 Missions du Service de santé au travail Eviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail

Plus en détail

LES TRAITEMENTS NON. Astrid CAILLAUD - Christine VOISIN - IDE Ressource Douleur - février 2009

LES TRAITEMENTS NON. Astrid CAILLAUD - Christine VOISIN - IDE Ressource Douleur - février 2009 LES TRAITEMENTS NON MEDICAMENTEUX Astrid CAILLAUD - Christine VOISIN - IDE Ressource Douleur - février 2009 LES TRAITEMENTS NON MEDICAMENTEUX INTRODUCTION STIMULATIONS THERMIQUES BALNEOTHERAPIE TECHNIQUES

Plus en détail

VIBRATIONS MÉCANIQUES

VIBRATIONS MÉCANIQUES VIBRATIONS MÉCANIQUES transmises à l ensemble du corps Repérer le risque vibrations Limiter l exposition La conduite de machines mobiles, véhicules ou engins de chantier, de transport ou de manutention,

Plus en détail

lombalgie! J agis sur ma dos activité mobilité lumbago tour de rein activité physique douleur posture assouplissements renforcement musculaire

lombalgie! J agis sur ma dos activité mobilité lumbago tour de rein activité physique douleur posture assouplissements renforcement musculaire douleur posture J agis sur ma lombalgie! activité physique mobilité activité renforcement musculaire dos tour de rein assouplissements lumbago Retrouvez dans ce guide des conseils pour soulager votre lombalgie.

Plus en détail

Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques. Xavier Dufour

Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques. Xavier Dufour Rééducation des lombalgies et lombo-radiculalgies chroniques Xavier Dufour Douleur des lombes Lombalgie Sciatalgie ou cruralgie Symptôme IL FAUT DÉTERMINER LA CAUSE POUR PROPOSER LE TRAITEMENT 1- Etiologie

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 7 juillet 2004 COMMISSION DE LA TRAPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 7 juillet 2004 Suite à la demande du ministre chargé de la santé et de la sécurité sociale la Commission réexamine la spécialité :

Plus en détail

ANALYSE BIOMECANIQUE ET MUSCULAIRE DE LA POSITION DU CYCLISTE ET DU GESTE DE PEDALAGE

ANALYSE BIOMECANIQUE ET MUSCULAIRE DE LA POSITION DU CYCLISTE ET DU GESTE DE PEDALAGE ANALYSE BIOMECANIQUE ET MUSCULAIRE DE LA POSITION DU CYCLISTE ET DU GESTE DE PEDALAGE BF3 - Novembre 2007 CREPS de TOULOUSE Sabrina POZZA - Master 2 PPEP «Préparation à la Performance, Entraînement et

Plus en détail

La kinésithérapie active. Ludovic BINDER Cadre de santé kinésithérapeute 2011/2012

La kinésithérapie active. Ludovic BINDER  Cadre de santé kinésithérapeute 2011/2012 La kinésithérapie active Ludovic BINDER www.lbinder.fr Cadre de santé kinésithérapeute 2011/2012 La mobilisation active Déplacement d une ou des articulations par le sujet au moyen de sa musculature de

Plus en détail

REPERTOIRE DES ACTION MOTRICES DENOMINATION DES MOUVEMENTS PLAN DE DEMONSTRATION ET D OBSERVATION

REPERTOIRE DES ACTION MOTRICES DENOMINATION DES MOUVEMENTS PLAN DE DEMONSTRATION ET D OBSERVATION REPERTOIRE DES ACTION MOTRICES DENOMINATION DES MOUVEMENTS PLAN DE DEMONSTRATION ET D OBSERVATION 1. Répertoire des actions motrices : Action motrice de base : flexion, extension : Lors de la flexion,

Plus en détail

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12

Manutention des malades P.1 Date : 04/10/ vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 Manutention des malades P.1 Date : 04/10/04 1. Anatomie de la colonne vertébrale : 7 vertèbres cervicales C1 à C7 12 vertèbres dorsales D1 à D12 aussi appelées vertèbres thoraciques T1 à T12 5 vertèbres

Plus en détail

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS

LE SPONDYLOLISTHÉSIS OBJECTIFS LE SPONDYLOLISTHÉSIS J-P STEIB OBJECTIFS Savoir la définition d un spondylolisthésis et d une spondylolyse. Pouvoir évoquer ce diagnostic devant une lombalgie mécanique (enfant ou adulte). Reconnaître

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 21 février 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 21 février 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 21 février 2007 CONCLUSIONS Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Attendu

Plus en détail

L O.A.A. en pratique courante T.M.A.

L O.A.A. en pratique courante T.M.A. L O.A.A en pratique courante T.M.A. LA COLONNE CERVICALE BRACHIALE A- Généralités Les lésions de la colonne cervicale brachiale sont, en fonction de la conformation ostéo-articulaire postérieure, en deuxième

Plus en détail

1. Échelles de restrictions fonctionnelles

1. Échelles de restrictions fonctionnelles 1. Échelles de restrictions fonctionnelles Contenu : 1. Colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure) 2. Colonne cervicale (ou dorsale supérieure) 3. Membres inférieurs 4. Membres supérieurs Objectifs :

Plus en détail

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE Sémiologie du rachis Pr Olivier GILLE DCEM1 Année 2010-2011 Sémiologie du rachis I. Rappels anatomiques II. Examen clinique III. Examen radiologique IV. Principales pathologies Dégénératives rachis cervical

Plus en détail

Faculté de Médecine Département des Sciences de la Santé Publique Service de Santé au Travail et d'éducation pour la Santé

Faculté de Médecine Département des Sciences de la Santé Publique Service de Santé au Travail et d'éducation pour la Santé Faculté de Médecine Département des Sciences de la Santé Publique Service de Santé au Travail et d'éducation pour la Santé Ergonomie Intérêt de l approche ergonomique pour l amélioration de la qualité,

Plus en détail

Les corsets. Tél.: Boulevard de la Cluse Genève

Les corsets. Tél.: Boulevard de la Cluse Genève «LENOIR ORTHOPÉDIE, ES SOLUTIONS TECHNIQUES POUR LA VIE» Les corsets Boulevard de la Cluse 35 1205 Genève Tél.: 022 329 69 29 info@lenoir-ortho.ch Membre de l association suisse des techniciens en orthopédie

Plus en détail

Générateur de mouvements

Générateur de mouvements LE CAVALIER : RESPONSABLE POUR DEUX Le relâchement neuromusculaire stratégie de récupération des équitants Contact Axelle VERMOESEN a.vermoesen@satisform.com 06.69.40.15.12 Les cavaliers sont souvent bien

Plus en détail

Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents

Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents CEFOP 28/04/2011 Dr BRANDS Geoffrey Médecine de l appareil locomoteur CHC Liège Epidémiologie Surtout pendant l adolescence Prévalence cumulée :30à50% Corrélation

Plus en détail

LA NEUROSTIMULATION TRANSCUTANEE TENS

LA NEUROSTIMULATION TRANSCUTANEE TENS LA NEUROSTIMULATION TRANSCUTANEE TENS C est une technique non médicamenteuse destinée à soulager la douleur par l intermédiaire d un appareil portable qui délivre de petites impulsions électriques non

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION

ERGONOMIE MANUTENTION ERGONOMIE MANUTENTION Florie LARGEAU Kiné en neurologie Chu de Bicêtre MES OBJECTIFS Prévenir au lieu de guérir Amener une réflexion Pratiquer Pour les professionnels Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

LE POINT SUR LES ETIREMENTS

LE POINT SUR LES ETIREMENTS LE POINT SUR LES ETIREMENTS INTRODUCTION Pour comprendre la nécessité des étirements il faut rappeler l extrême fréquence chez le footballeur des accidents d élongations et de claquages musculaires, ce

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION Sommaire Présentation 4 La colonne vertébrale, solidité et souplesse 6 Le disque intervertébral, un fantastique amortisseur 8 Un seul dos, plusieurs maux 10 Utiliser

Plus en détail

LE GAINAGE. De la position 1 à 5, les temps de travail proposés sont les suivants :

LE GAINAGE. De la position 1 à 5, les temps de travail proposés sont les suivants : LE GAINAGE Il est important, en amont d un travail de gainage abdominal, de veiller à ce qu il n y ait pas de creux au niveau des lombaires (lordose) et ce afin de répartir les charges équitablement sur

Plus en détail

SESSION 1 2 ème semaine LE PLACEMENT DU BASSIN - LA CHARNIERE LOMBO-SACREE VIDEO «LE PLACEMENT DU BASSIN LA CHARNIERE LOMBO-SACREE»

SESSION 1 2 ème semaine LE PLACEMENT DU BASSIN - LA CHARNIERE LOMBO-SACREE VIDEO «LE PLACEMENT DU BASSIN LA CHARNIERE LOMBO-SACREE» SESSION 1 2 ème semaine LE PLACEMENT DU BASSIN - LA CHARNIERE LOMBO-SACREE VIDEO «LE PLACEMENT DU BASSIN LA CHARNIERE LOMBO-SACREE» Les mouvements du bassin conditionnent les courbures vertébrales Les

Plus en détail

Les assouplissements

Les assouplissements IFMK Villeurbanne Classe de préparatoire aux études de masso-kinesitherapie Cours de monsieur Binder Ludovic Technologie gymnique Les assouplissements Adoucissement, atténuation, gymnastique sont les synonymes.

Plus en détail

250 Ron. Tous les abonnements sont valables 3 mois maximum.

250 Ron. Tous les abonnements sont valables 3 mois maximum. Centre polyvalent «Bucurestii Noi» - Cabinet de kinésithérapie La kinésithérapie est un traitement paramédical individualisé, constitué d exercices physiques, statiques ou dynamiques. Ce type de thérapie

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

MODE D EMPLOI DES 8 MODULES DE FITNESS DU PARC PALMER

MODE D EMPLOI DES 8 MODULES DE FITNESS DU PARC PALMER MODE D EMPLOI DES 8 MODULES DE FITNESS DU PARC PALMER Body Disques Tai-Chi - Gamme Relaxation Le BODY DISQUES TAI CHI est spécialement conçu pour favoriser la coordination de vos gestes. En relâchant vos

Plus en détail

Association Française pour la Recherche et l Évaluation en Kinésithérapie. Conférence de consensus. Prise en charge kinésithérapique du lombalgique

Association Française pour la Recherche et l Évaluation en Kinésithérapie. Conférence de consensus. Prise en charge kinésithérapique du lombalgique Avec la participation de Association Française pour la Recherche et l Évaluation en Kinésithérapie Conférence de consensus 13 novembre 1998 Cité des Sciences et de l Industrie de La Villette - Paris TEXTE

Plus en détail

LA MUSCULATION EN PERIODE DE PREPARATION PHYSIQUE GENERALE

LA MUSCULATION EN PERIODE DE PREPARATION PHYSIQUE GENERALE Décembre 2004 LA MUSCULATION EN PERIODE DE PREPARATION PHYSIQUE GENERALE Nous avons vu dans la rubrique précédente que les séances de renforcement musculaire étaient recommandées durant la période de préparation

Plus en détail

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses

Rôle du rachis. Stabilité et statique Mobilité Protection de la moelle épinière et des racines nerveuses FRACTURES DU RACHIS INTRODUCTION RACHIS = empilement de vertèbres sous forme de colonne autour de laquelle s articule le tronc la tête et les 4 membres Cette colonne présente des courbures physiologiques

Plus en détail

LA REEDUCATION FONCTIONNELLE

LA REEDUCATION FONCTIONNELLE LA REEDUCATION FONCTIONNELLE Techniques appliquées chez les carnivores domestiques Dr Vétérinaire Caroline JOURDAIN DE MUIZON Dr Vétérinaire Karine LE BLEIS 14 Novembre 2006 Définition Physiothérapie :

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO SQUELETIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR. Dr E Bigorra médecin physique Marseille

TROUBLES MUSCULO SQUELETIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR. Dr E Bigorra médecin physique Marseille TROUBLES MUSCULO SQUELETIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR Dr E Bigorra médecin physique Marseille I) TMS Définitions Généralités TMS définitions Troubles musculo-squeletiques : affections communes touchant les

Plus en détail

«... the only pain easy to treat, is the pain of others...» Sir William Osler

«... the only pain easy to treat, is the pain of others...» Sir William Osler Programme d Éducation Thérapeutique des Patients souffrant de lombalgies par Arthrose Interapophysaire Lombaire Postérieure (AIAP) Suivi de l Amélioration et des Pratiques Professionnelles N.MIMASSI, D.BARON²,F.MARCHAND²,

Plus en détail

EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS

EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS EQUILIBRE SAGITTAL DU RACHIS Kariman ABELIN-GENEVOIS Praticien Hospitalo Universitaire Hôpital Femme Mère Enfant Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Lyon I 2 NOTION D EQUILIBRE AXE DE GRAVITE

Plus en détail

Corps et mouvement CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Corps et mouvement CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Corps et mouvement VISÉES PRIORITAIRES Connaître son corps, en prendre soin et reconnaître ses besoins physiologiques et nutritionnels. Développer ses ressources physiques et motrices, ainsi que des modes

Plus en détail

Chirurgie de l épaule

Chirurgie de l épaule Chirurgie de l épaule Docteur Laurent BÉGUIN Ancien interne des hôpitaux de Saint-Etienne Ancien assistant des Hôpitaux Ancien chef de clinique à la faculté conventionné secteur 2 RPPS 10003880555 lbeguin@ortheo.org

Plus en détail