Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011"

Transcription

1 Le marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2011 L activité des organismes de formation de La Réunion Service Régional de Contrôle de la Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de La Réunion (Pôle entreprises emploi économie) 14/08/2013 Etude réalisée par le Service Régional de Contrôle de la DIECCTE de La Réunion (avec la collaboration du CARIF-OREF de La Réunion pour les graphiques et la mise en page).

2 Sources : Ces chiffres sont issus des formulaires «bilans pédagogiques et financiers» des exercices 2008 à 2011 renseignés par les prestataires de formation professionnelle continue déclarés à la Réunion auprès du Préfet de Région (Service Régional de Contrôle de la Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi). Tous les prestataires de formation professionnelle continue doivent adresser annuellement au Service Régional de Contrôle un document intitulé «bilan pédagogique et financier» retraçant leur activité de formation exercée à titre principal, accessoire ou en sous-traitance. Le défaut de production du bilan pédagogique constitue une infraction pénale sanctionnée par : - une amende pouvant être assortie d une interdiction d exercice temporaire ou à titre définitif, - l exclusion de la liste publique des organismes de formation, - la caducité de la déclaration d activité. Selon la loi n du 24/11/2009, la déclaration devient caduque lorsque le bilan pédagogique et financier ne fait apparaître aucune activité de formation pendant un an, ou lorsque ce bilan n a pas été adressé au Service Régional de Contrôle pendant un an. Juillet 2013 Page 1

3 I L évolution de l appareil de formation professionnelle continue Au 31 décembre 2011, 686 organismes de formation sont enregistrés à la Réunion. I 1. Nombre d organismes de formation enregistrés Organismes privés ,74 % ,93 % ,00 % ,81% Organismes publics 9 1,56 % 9 1,44 % 9 1,39 % 11 1,61% Organismes parapublics 4 0,70 % 4 0,63 % 4 0,61 % 4 0,58% TOTAL % % % % En 2011, les organismes privés représentent 98 % du nombre total d organismes. Le nombre d organismes de formation est passé de 574 en 2008 à 686 en 2011 soit une augmentation d environ 19,50 %. Sur cette période, le nombre d organismes privés a augmenté de 110 alors que le nombre d organismes publics et parapublics (au nombre de 15) a augmenté de 2 soit 15,40 %. Répartition des organismes privés par statut juridique 2011 Travailleurs 231 indépendant SARL 212 Associations 104 EURL 78 Autres catégories 35 juridiques privées SA 11 TOTAL 671 Les organismes de formation sous statut de travailleur indépendant (au nombre de 231 soit 33,43 %) et SARL (au nombre de 212 soit 31,60 %) représentent deux tiers (66 %) des organismes privés (au nombre de 671). Juillet 2013 Page 2

4 I 2. Nombre de déclarations d activité rendues caduques Année Nombre Par rapport à 2010 (nombre 126), le nombre de déclarations d activité rendues caduques en 2011 (nombre 102) a diminué de 24 soit une baisse de 19,05 %. Cette baisse montre une meilleure prise en compte des nouvelles dispositions relatives à la caducité et applicables depuis Pour mémoire : Selon la loi n du 24/11/2009, la déclaration devient caduque lorsque le bilan pédagogique et financier ne fait apparaître aucune activité de formation pendant un an, ou lorsque ce bilan n a pas été adressé au Service Régional de Contrôle pendant un an. II - Le marché de la formation professionnelle continue En 2011, 649 organismes actifs ont déclaré un chiffre d affaires d environ 128 millions d euros. Les organismes actifs sont ceux qui ont réalisé des actions de formation. II 1. Répartition du chiffre d affaires réalisé par catégorie d organismes Organismes privés ,77% ,87 % ,31 % ,85% Organismes parapublics ,38% ,39 % ,31 % ,15% Organismes publics ,85% ,74 % ,38 % ,00% Total % % % % Juillet 2013 Page 3

5 Entre 2008 et 2011, le chiffre d affaires est en continuelle augmentation. Au cours de cette période, la hausse du chiffre d affaires est de 17,13 %. Cette hausse recouvre une évolution différente selon la catégorie d organismes de formation. A savoir : - une hausse de 28,48 % pour les organismes privés - une hausse de 19,54 % pour les organismes publics - une baisse de 6,89 % pour les organismes parapublics En 2011, les 4 organismes parapublics contribuent pour au chiffre d affaires du secteur soit 24,14 % dans les proportions suivantes : - AFPAR : soit 13,92 % - Chambre de Commerce et d Industrie : soit 7,45 % - Chambre de Métiers et de l Artisanat : soit 2, 58 % - Chambre d Agriculture : soit 0,19 % II 2. Nombre d organismes de formation selon les produits réalisés en fonction des tranches de 1 à ,44 % ,38 % ,94 % ,67 % de à ,00 % ,03 % ,23 % ,09 % de à ,67 % ,45 % ,90 % 52 8,01 % de à ,22 % 7 1,37 % 9 1,45 % 5 0,77 % Plus de ,67 % 4 0,77 % 3 0,48 % 3 0,46 % TOTAL % % % % En 2011, 589 organismes de formation soit 90,75 % réalisent un chiffre d affaires compris entre 1 et dont 238 (36,67 %) ont un chiffre d affaires inférieur à Pour l année 2011, trois organismes ont réalisé un chiffre d affaires de plus de dont deux organismes parapublics et un organisme privé. Juillet 2013 Page 4

6 II 3. Répartition des ressources des organismes de formation Le marché de la formation continue est principalement alimenté par les pouvoirs publics. Produits provenant des pouvoirs publics ,62 % ,18 % ,00 % ,48% Produits provenant des OPCA ,31 % ,52 % ,25 % ,37% Produits provenant des entreprises ,61 % ,62 % ,64 % ,82% Produits provenant des particuliers ,87 % ,75 % ,59 % ,69% Produits de sous-traitance ,64 % ,81 % ,18 % ,65% Autres produits* ,95 % ,12 % ,34 % ,99% Total des produits % % % % * La catégorie «autres produits» regroupe les recettes qui ne relèvent pas des prestations de formation : produits liés à l exportation de formation, vente d outils pédagogiques, redevances pour concessions et brevets, produits financiers, produits exceptionnels ). Les produits provenant des pouvoirs publics sont très largement majoritaires en région Réunion. En 2011, ils représentent 47,48% des ressources des dispensateurs de formation, avec près de 61 millions d euros. En 2011 comme les trois années précédentes, le principal financeur parmi les pouvoirs publics est le Conseil Régional (22,36%). Les financements proviennent également de l Etat et des autres collectivités territoriales. Par ailleurs, une grande partie de ces financements publics bénéficie d un cofinancement du Fonds Social Européen. Enfin en 2011, 24,37 % des ressources de l appareil de formation proviennent des organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Cette activité représente environ 31 millions d euros. Par rapport à 2008 : - la part des produits provenant des OPCA a augmenté de 4 points représentant près de 9 millions d euros. - la part des produits provenant des pouvoirs publics a diminué de 3 points alors que la part des produits provenant des organismes privés (OPCA, entreprises, particuliers) a augmenté de 5 points. Juillet 2013 Page 5

7 II 4. Répartition des fonds en provenance des OPCA (organismes collecteurs paritaires agréés) Professionnalisation ,05 % ,12 % ,86 % ,52% Plan de formation ,00 % ,78 % ,02 % ,09% Congé Individuel de ,60 % ,77 % ,31 % ,47% formation Formation des nonsalariés ,35 % ,33 % ,81 % ,92% TOTAL % % % % En 2011, la professionnalisation occupe le principal poste de produits provenant des OPCA (55,52 %), viennent ensuite le plan de formation (37,09%), le congé individuel de formation (4,47 %) et la formation de non salariés (2,92 %). Par rapport à 2008, les fonds provenant des OPCA ont augmenté de 9 millions soit une hausse de 40,60 % Juillet 2013 Page 6

8 III - L activité pédagogique DIECCTE DE LA REUNION III 1. L évolution des données pédagogiques Nombre de stagiaires Nombre d heures stagiaires Durée moyenne de formation 86 heures 91 heures 99 heures 132 heures Au titre de l exercice 2011, l appareil de formation a accueilli stagiaires soit de plus par rapport à 2008 ce qui correspondant une hausse de 3,7 %. Le nombre d heures-stagiaires a également augmenté soit une hausse de 59,39 %. En conséquence, la durée moyenne de formation a augmenté de 46 heures depuis Sur la période de 2008 à 2011, la durée moyenne de formation augmente d année en année. III 2. Typologie des stagiaires Salariés ,42 % ,48 % ,40 % ,54 % Demandeurs d emploi ,93 % ,41 % ,85 % ,21 % Autres ,22 % ,96 % ,57 % ,65 % Particuliers ,43 % ,15 % ,18 % ,60 % Total % % % % Les salariés sont les principaux stagiaires de la formation professionnelle. En 2011, parmi les stagiaires accueillis, on dénombre : salariés (y compris les contrats de professionnalisation) représentant 46,54 % des effectifs formés, - En deuxième position, demandeurs d emploi soit 37,21 %. Juillet 2013 Page 7

9 De 2008 à 2011, le nombre de salariés en formation a chuté de 26,20 % alors que le nombre de demandeurs d emplois a augmenté de 93,60 %. III 3. Les 10 spécialités de formation dominantes en 2011 Spécialités de formation Nombre de stagiaires Nombre d heures stagiaires Durée moyenne (en heures) Développement des capacités d orientation, d insertion ou de heures réinsertion sociales* Enseignement, formation heures Secrétariat, Bureautique heures Sécurité des biens et des personnes, police, surveillance heures (y compris hygiène et sécurité) Ressources humaines, gestion du personnel, gestion de heures l emploi Formations générales heures Transport, manutention, magasinage heures Comptabilité, gestion heures Commerce, vente heures Santé heures Développement des capacités comportementales et heures relationnelles Autres heures Total heures * Ce domaine s adresse principalement aux demandeurs d emploi : il s agit de prestations qui aident les stagiaires à définir des perspectives d orientation en tenant compte de leurs motivations, de leurs capacités professionnelles ainsi que des difficultés sociales qu ils ont éventuellement rencontrées. Sur les stagiaires formés en 2011, la spécialité «Développement des capacités d orientation, d insertion ou de réinsertion sociales» prédomine. Cette spécialité représente 15 % du total des stagiaires. Juillet 2013 Page 8

10 La spécialité «Sécurité des biens et des personnes, police, surveillance y compris hygiène et sécurité» prédomine au niveau des heures stagiaires avec un volume heures en 2011 soit 7 % du total des heures stagiaires. Juillet 2013 Page 9

11 Directeur de publication Jean-François DUTERTRE DIECCTE REUNION Conception Angèle LEE-FONG-CHI sous la supervision de Maryse DELMARTY DIECCTE REUNION Collaboration Willy BERFROI sous la supervision de Jean-René HOAREAU - CARIF-OREF REUNION Sites internet : Site internet de la DIECCTE de la REUNION - Droits et obligations des prestataires de formation professionnelle continue : Portail officiel de la télédéclaration de Déclaration d'activité (DA) et de Bilan Pédagogique et Financier (BPF) : https://www.declarationof.travail.gouv.fr/ Portail officiel de la liste publique des organismes de formation : https://www.listeof.travail.gouv.fr/ Portail régional de la Formation et de l insertion Professionnelle à la Réunion : Site internet du CARIF-OREF de la REUNION :

L activité des organismes de formation à La Réunion

L activité des organismes de formation à La Réunion L activité des organismes de formation à La Réunion Analyse du marché de la formation professionnelle continue de La Réunion en 2012 Les chiffres présentés sont issus des «Bilans Pédagogiques et Financiers»

Plus en détail

Le marché de la formation professionnelle continue en Franche-Comté

Le marché de la formation professionnelle continue en Franche-Comté Le marché de la formation professionnelle continue en Franche-Comté décembre 2015 Fin décembre 2014, la Franche-Comté compte plus de 1 100 organismes de formation professionnelle continue, dont 56 % sont

Plus en détail

Le marché de la formation professionnelle continue à La Réunion Bilan 2013/2014

Le marché de la formation professionnelle continue à La Réunion Bilan 2013/2014 Le marché de la formation professionnelle continue à La Réunion Bilan 2013/2014 DIECCTE de La Réunion Direction des Entreprises, de la concurrence, de la concurrence, du travail et de l emploi de La Réunion

Plus en détail

Tableau de bord de l activité des organismes de formation en LR. Exploitation des bilans pédagogiques et financiers - Exercice 2013

Tableau de bord de l activité des organismes de formation en LR. Exploitation des bilans pédagogiques et financiers - Exercice 2013 Tableau de bord de l activité des organismes de formation en LR Exploitation des bilans pédagogiques et financiers - Exercice 2013 2 Avertissement sur les données 4 En résumé 5 1 Les caractéristiques des

Plus en détail

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006 DRTEFP Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Alsace R epères : synthèses ( n o 28 avril 28 L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région

Plus en détail

En 2008, le secteur de la formation continue a poursuivi sa progression.

En 2008, le secteur de la formation continue a poursuivi sa progression. En 2008, le secteur de la formation continue a poursuivi sa progression. Les formations portant sur l hygiène et la sécurité arrivent en tête, suivies par celles concernant les spécialités plurivalentes

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION CONTINUE EN 2006 De plus en plus de stagiaires pour des formations de plus en plus courtes

L OFFRE DE FORMATION CONTINUE EN 2006 De plus en plus de stagiaires pour des formations de plus en plus courtes Novembre 2008 - N 47.2 L OFFRE DE FORMATION CONTINUE EN 2006 De plus en plus de pour des formations de plus en plus courtes En 2006, les organismes de formation ont réalisé un chiffre d affaires de 5,9

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

7 La formation continue 7

7 La formation continue 7 7 La formation continue 7 7.1 La formation continue : évolution 218 7.2 La formation continue dans les Greta 220 7.3 La formation continue dans l enseignement supérieur 222 217 7 La formation continue

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

LES PRESTATAIRES DE FORMATION CONTINUE EN

LES PRESTATAIRES DE FORMATION CONTINUE EN Dares Analyses octobre 2012 N 070 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES PRESTATAIRES DE FORMATION CONTINUE EN 2010 Le secteur de la formation plutôt

Plus en détail

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Centre en 2013

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Centre en 2013 ÉTUDES 04 INTERIM & FORMATION en Centre en 0 INTERIM & FORMATION en France en 0 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Centre Rang régional Agences 07 -,6 % 8 Missions 809 85 5, % 7 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP* Centre

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

Secteur de la banane. Antilles 2008 à 2012. Enjeux et bilan de la formation professionnelle continue. Délégation Antilles - Guyane

Secteur de la banane. Antilles 2008 à 2012. Enjeux et bilan de la formation professionnelle continue. Délégation Antilles - Guyane Délégation Antilles - Guyane Secteur de la banane Enjeux et bilan de la formation professionnelle continue Antilles 28 à 212 Jérôme Despey, Président : Philippe Peuchot, Secrétaire général : Œuvrer pour

Plus en détail

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail)

COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER DES ORGANISMES PRESTATAIRES DE BILANS DE COMPETENCES (Article R. 6322-60 du Code du travail) Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Service régional de contrôle 19-21, rue Vionnet 93300 AUBERVILLIERS COMPTE-RENDU STATISTIQUE ET FINANCIER

Plus en détail

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7.

Formation. Thème - Formation. Formation statutaire et professionnelle dans les ministères 7.1. Formation dans la fonction publique territoriale 7. Formation Formation statutaire et professionnelle dans les ministères.1 Formation dans la fonction publique territoriale.2 Formation continue dans la fonction publique hospitalière.3 Faits et chiffres

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE BILAN PEDAGOGIQUE ET FINANCIER

NOTICE EXPLICATIVE BILAN PEDAGOGIQUE ET FINANCIER Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi NOTICE EXPLICATIVE BILAN PEDAGOGIQUE ET FINANCIER Le Service régional de contrôle de la formation professionnelle

Plus en détail

TRAJECTOIRES &TRANSITIONS

TRAJECTOIRES &TRANSITIONS TRAJECTOIRES &TRANSITIONS Dans un contexte de persistance du chômage, la formation professionnelle continue des demandeurs d emploi est une dimension essentielle. Elle est essentielle pour les pouvoirs

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Portrait du secteur formation continue en Poitou Charentes

Portrait du secteur formation continue en Poitou Charentes N 51 - Janvier 201 3 Portrait du secteur formation continue en Poitou Charentes Contrat d'objectif Territorial (COT) des Métiers de la formation continue Signé en janvier 2008, le COT des métiers de la

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012

La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) 6 décembre 2012 La Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) SPP des prestataires de services du secteur tertiaire 6 décembre 2012 Objectifs 1/ La POE individuelle Créée par les partenaires sociaux et reprise dans la

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor

La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor La formation continue dans le secteur de la presse écrite en 2009, financée par l OPCA Médiafor Etude statistique des données fournies par Médiafor L observatoire des métiers de la presse réalise une photographie

Plus en détail

Petit déjeuner de Presse

Petit déjeuner de Presse Petit déjeuner de Presse ALTERNANCE ET APPRENTISSAGE Lundi 23 juin 2014-8h30 Salon jaune de l hôtel préfectoral Préfecture de Seine-et-Marne 12, rue des Saints Pères 77000 Melun Contacts presse Virginie

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Contrat régi par les articles L. 981-1 à L. 981-8 du Code du travail N 2434*0 Sexe (M =, F = 2) 3 32 33 34 Si le salarié était inscrit à l ANPE, indiquer depuis combien de Travailleur handicapé (oui =, non = 2) CADRE RÉSERVÉ À LA DDTEFP /6 Volet à conserver par l employeur

Plus en détail

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EMPLOI ET DIFFICULTES DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Face aux solutions recherchées par le gouvernement au regard des milliards de dettes sociales et fiscales accumulées dans les DOM

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 Antiquités Brocante 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...8 a. Les commerces d antiquité brocante

Plus en détail

PROMOTION 2015 Plan de formation M1 2015/16 M2 2016/17

PROMOTION 2015 Plan de formation M1 2015/16 M2 2016/17 PROMOTION 2015 Plan de formation M1 2015/16 M2 2016/17 PROMOTION 2014 Plan de formation M2 2015/16 Pour bien vous familiariser avec le dispositif du Master Comptabilité, Contrôle, Audit en alternance proposé

Plus en détail

Diplôme d État d éducateur de jeunes enfants

Diplôme d État d éducateur de jeunes enfants FICHE FORMATION SOCIALE Diplôme d État d éducateur de jeunes enfants A l occasion du renouvellement des agréments des formations initiales sociales dispensées en région (période 2014-2018), le Conseil

Plus en détail

D I R E C C T E. Guide pratique à l usage des prestataires de formation professionnelle continue

D I R E C C T E. Guide pratique à l usage des prestataires de formation professionnelle continue D I R E C Guide pratique à l usage des prestataires de formation professionnelle continue C T E Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Languedoc-Roussillon

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes

DOSSIER DE PRESSE. Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes wwww.poitou-charentes.gouv.fr DOSSIER DE PRESSE Création des commissions d assistance aux entreprises en Poitou-Charentes Lundi 19 décembre 2011 Le marché de l emploi en Poitou-Charentes touché par la

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

Formation professionnelle Guide de l organisme de formation

Formation professionnelle Guide de l organisme de formation Formation professionnelle Guide de l organisme de formation www.limousin.pref.gouv.fr @Prefet87 Les missions du Service régional de contrôle Le Service régional de contrôle (SRC), placé au sein du Pôle

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7

Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Fleuriste 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 a. Les TPE... 7 b. La grande distribution... 8 c.

Plus en détail

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2013

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2013 ÉTUDES 014 INTERIM & FORMATION en Limousin en 013 INTERIM & FORMATION en France en 013 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Limousin Rang régional Agences 74,8 % 1 Missions 165 001 4, 1 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP*

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

D I R E C C T E. Guide pratique à l usage des prestataires de formation professionnelle continue

D I R E C C T E. Guide pratique à l usage des prestataires de formation professionnelle continue D I R E C Guide pratique à l usage des prestataires de formation professionnelle continue C T E Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Languedoc-Roussillon

Plus en détail

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR

La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR La formation continue dans le secteur de la presse écrite de 2004 à 2007, financée par l OPCA MEDIAFOR Etude statistique des données fournies par MEDIAFOR Avant-propos Cette étude a été réalisée par l

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE O.R.F.E Tendances LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE L activité des dispensateurs de formation continue en région Centre de 1990 à 2000 Edition 2003 LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE L activité

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Le secteur du particulieremployeur. services à la personnes. 29/02/2012 titre de la présentation

Le secteur du particulieremployeur. services à la personnes. 29/02/2012 titre de la présentation Le secteur du particulieremployeur dans le champ des services à la personnes 1 29/02/2012 titre de la présentation Le secteur du particulier employeur dans le champ des SAP Le particulier employeur est

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

DIVERSES SOURCES DE FINANCEMENT EN FONCTION DE VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

DIVERSES SOURCES DE FINANCEMENT EN FONCTION DE VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE DIVERSES SOURCES DE FINANCEMENT EN FONCTION DE VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE SALARIE CDI en poste CDD en poste ou en fin de contrat INTERIMAIRE en poste ou en fin de contrat SALARIE EN DEPART Licenciement

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS

LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS LE FINANCEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Article 8-6 de la CCNS Toute entreprise doit participer au financement de la formation professionnelle des salariés. La CCNS prévoit une répartition des sommes

Plus en détail

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens Fiscalité 1 Le cloisonnement des revenus en différentes catégories, en fonction de l activité, ne simplifie pas l imposition des pluriactifs. Cela engendre des charges administratives lourdes (plusieurs

Plus en détail

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences»

Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Diplôme d Université de Responsable de Formation «Expert en gestion des parcours et des compétences» Objectifs de la formation : La formation prépare à 5 types d activité : Diagnostic : Analyse des besoins

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Point d étape semestriel de l Observatoire des dispositifs d insertion des travailleurs handicapés

Point d étape semestriel de l Observatoire des dispositifs d insertion des travailleurs handicapés Juin 2007 Point d étape semestriel de l Observatoire des dispositifs d insertion des travailleurs handicapés Actualisation des données 2006 et premières tendances 2007-1- Situation de l emploi des travailleurs

Plus en détail

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009

Propriété de la CNET - Reproduction interdite. Année de référence 2009 Année de référence 2009 L Observatoire L Observatoire est un outil de la CNET qui permet aux chefs d entreprise de : Avoir une vision claire et précise du marché; Comparer quelques éléments clé de leur

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

Portrait du secteur de la formation continue en Poitou Charentes

Portrait du secteur de la formation continue en Poitou Charentes N 62 - Juin 201 5 Portrait du secteur de la formation continue en Poitou Charentes Contrat d'objectif Territorial (COT) des Métiers de la formation continue Signé en janvier 2008, le COT des métiers de

Plus en détail

Les critères de financement

Les critères de financement Les critères de financement Les critères de prise en charge Les critères liés au statut de ressortissants de l AGEFICE Pour pouvoir bénéficier du financement de ses actions de formation, le Chef d Entreprise

Plus en détail

Conditions générales de l Afdas

Conditions générales de l Afdas Conditions générales de l Afdas Version du 30 juillet 2015 Les présentes conditions s appliquent à l ensemble des acteurs : entreprises adhérentes à l Afdas, organismes de formation ou prestataires, bénéficiaires

Plus en détail

Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services

Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS-DIRECTION DES CHAMBRES CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION RAPPORT D ACTIVITE

Plus en détail

Petit Mémento. Pascal Nguyên. L autoentrepreneur

Petit Mémento. Pascal Nguyên. L autoentrepreneur Petit Mémento Pascal Nguyên L autoentrepreneur Le profil et les activités de l auto-entrepreneur Les simplifi cations qui ont prévalu à la création de l auto-entrepreneur font que le régime est susceptible

Plus en détail

PARCOURS FORMATION 2014

PARCOURS FORMATION 2014 Branche des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, bureautique et informatique APPEL A PROPOSITIONS A L ATTENTION DES ORGANISMES DE FORMATION PARCOURS FORMATION 2014 Maxime MARION Fédération

Plus en détail

QUI SONT LES AGENTS DE CONTRÔLE EN MSA?

QUI SONT LES AGENTS DE CONTRÔLE EN MSA? QUI SONT LES AGENTS DE CONTRÔLE EN MSA? Qui sont les agents de contrôle en MSA? Qui sont les agents de contrôle en MSA? Des ressortissants de l Union Européenne Qui sont âgés de 22 ans révolus Qui présentent

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire Tableau de Bord Juillet du Pévèle Mélantois Carembault 21 Données du 1er trimestre 21 Même si elle suit toujours une hausse inquiétante (5 % depuis le 1er trimestre ), la croissance du nombre de demandeurs

Plus en détail

les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa

les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa les revenus sociaux et création d entreprise : le rsa le contexte Le RSA vise à lutter contre la pauvreté en : Encourageant l exercice ou le retour à une activité professionnelle, Contribuant à l insertion

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie

Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Promotion 22/23 Situation au er mars 24 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Gestion opérationnelle et comptabilité de la paie Objectif de cette licence professionnelle : L'objectif

Plus en détail

Annexe I : Modèles de tableaux à intégrer dans l annexe comptable. Annexe II : Créations et modifications d intitulés des comptes.

Annexe I : Modèles de tableaux à intégrer dans l annexe comptable. Annexe II : Créations et modifications d intitulés des comptes. P LAN COMPTABLE Arrêté du 2 août 1995 relatif à l application des adaptations professionnelles du général aux dispensateurs de formation professionnelle ayant un statut de droit privé. (Journal officiel

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de juin 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de la

Plus en détail

Il s agit aussi du premier contrat conclu en application des nouvelles dispositions visant à encourager un double recrutement jeune / senior.

Il s agit aussi du premier contrat conclu en application des nouvelles dispositions visant à encourager un double recrutement jeune / senior. Dossier PRESSE Le millième contrat de génération d Alsace Un double recrutement jeune et sénior à Velum International à Bischoffsheim Route de Molsheim Lundi 13 octobre 2014 à 11H30 1) Communiqué Stéphane

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte

Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte Loueur en meublés Chambre d hôtes - Gîte 2014-2015 Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation de la profession 8 1. Définition... 8 2. Accès à la profession... 8 a. Conditions d ouverture... 8 b. Demande

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

Les organismes de formation professionnelle Création, fonctionnement, droit du travail, obligations et sanctions

Les organismes de formation professionnelle Création, fonctionnement, droit du travail, obligations et sanctions Direc on régionale des entreprises, Direccte de la concurrence, de la consomma on, ÎLE-DE-FRANCE du travail et de l emploi Les organismes de formation professionnelle Création, fonctionnement, droit du

Plus en détail

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse

P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse P0Z-Employés administratifs de la fonction publique (catégorie C et assimilés) Synthèse Les employés administratifs de la fonction publique rassemblent les agents de catégorie C ainsi que les anciens agents

Plus en détail

47d0. La Faculté de Droit en chiffres. Nos formations habilitées à percevoir la Taxe d Apprentissage. Faculté de Droit et des Sciences politiques

47d0. La Faculté de Droit en chiffres. Nos formations habilitées à percevoir la Taxe d Apprentissage. Faculté de Droit et des Sciences politiques Faculté de Droit et des Sciences politiques La Faculté de Droit en chiffres 0s 47d0 iant étu 20 Master 2 2 licences professionnelles 2 masters par apprentissage 4 diplômes universitaires 44 personnels

Plus en détail

L activité de formation continue dans les GRETA en 2005

L activité de formation continue dans les GRETA en 2005 note d information 07.17 MAI www.education.gouv.fr En 2005, les groupements d établissements du second degré public (GRETA) ont accueilli 446 080 stagiaires dont la formation est financée sur fonds publics

Plus en détail

du prestataire de formation professionnelle continue stagiaire de la formation convention de formation T.V.A. publicité

du prestataire de formation professionnelle continue stagiaire de la formation convention de formation T.V.A. publicité Guide pratique du prestataire de formation professionnelle continue déclaration d activité stagiaire de la formation réglement intérieur plan comptable adapté enregistrement bilan pédagogique et financier

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la formation de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE / AFFAIRES SOCIALES & FORMATION PROFESSIONNELLE / FISCAL Date : 24/04/2009 N Juridique : 21.09 N Affaires sociales : 22.09 N Fiscal : 15.09

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1588 du 4 décembre 2015 relatif à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Créateurs d Entreprises

Créateurs d Entreprises 6 Régime Social des Travailleurs Indépendants Créateurs d Mise à jour Octobre 2011 RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE 1 Historique Valeurs du Groupe Implantations Un métier : la protection sociale Chiffres

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 INTITULE DE LA FORMATION : Assistant commercial en vins (agent de vente) Région : Languedoc Roussillon Références : CDC-018/05/2014

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

PRESENTATION DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE

PRESENTATION DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE PRESENTATION DE LA BRANCHE PROFESSIONNELLE RESTAURATIION RAPIIDE CCN n 3245 AGEFOS PME est partenaire de la Branche de la Restauration Rapide depuis la signature de l accord du 14 décembre 1995, étendu

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Janvier -Mars 2015. Maintenance industrielle nucléaire

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE. Janvier -Mars 2015. Maintenance industrielle nucléaire CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE Janvier -Mars 2015 Maintenance industrielle nucléaire Avignon, le 21 novembre 2014 Cahier des charges POEC 2014 «Maintenance industrielle

Plus en détail

Note au public. Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013

Note au public. Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013 Direction de l Immigration Note au public Adhésion de la Croatie à l Union européenne au 1 er juillet 2013 En date du 1 er juillet 2013, la République de Croatie adhère à l Union européenne. A partir de

Plus en détail