REPRÉSENTANTS DE LA DIRECTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPRÉSENTANTS DE LA DIRECTION"

Transcription

1 1 er décembre 2010 Représentants de l IPFPC Lori Maillet, présidente régionale (PR) Marc DesRosiers, Services de santé mentale Rene Campbell, AR/communauté/pharmacien Amber MacCormick, Établissement de l Atlantique Daphney Pitcher, Établissement Nova pour femmes Dave Sherman, représentant des Services de santé mentale Sherry Perry, soins de santé de Dorchester REPRÉSENTANTS DE LA DIRECTION Marc Cormier, directeur régional des Services de santé (DRSS) Etienne Allard, sous-commissaire adjoint par intérim, Services corporatifs (SCAISC) Claudine Bourque, administratrice régionale des ressources humaines (ARRH) Luc Doucet, directeur du Centre de rétablissement Shepody (Dir CRS) Norm Thebeau, conseiller en relations de travail (CRT) Absents : Gene Murphy, administrateur régional, Services de gestion de l information (ARSGI) Stephanie Dugas, représentante des Services de santé de Dorchester Stephen Vinqvist, représentant des Services de santé mentale Mary-Lou Clark, représentante de l Établissement de l Atlantique Consultation Mesure requise BPR 1. Mot d ouverture Elle précise qu actuellement, tout se passe très bien au CRS. Le personnel infirmier est heureux est positif et le milieu de travail est excellent. Le DRSS aborde la question de l avis récent concernant les agrandissements dans la région suite au projet de loi C-25. Des constructions importantes sont prévues à l ES, l EA et l EW au cours des années à venir et d autres avis sont attendus sous peu. À la dernière réunion du CRG, on a pris la décision de créer un comité régional décisionnel pour traiter les questions d infrastructure associées aux répercussions du projet de loi C-25. Ce comité comprendra des personnes de l établissement, certaines personnes de l AR et également des représentants des soins de santé. Les agrandissements prévus ne sont pas conçus pour combler les lacunes existantes actuelles mais bien pour faire face à l augmentation de la population carcérale consécutive au projet de Page 1

2 loi C-25. Les soins de santé et l AC ont également mis sur pied un comité pour faire faire au problème d augmentation et à ses répercussions pour notre champ de compétences. Des personnes provenant de l ensemble du pays et de la région siègeront sur ce comité. Le DRSS aborde ensuite la question des indicateurs de ressources. À l heure actuelle, les indicateurs de ressources pour les soins de santé sont établis en fonction du niveau de sécurité de l établissement. Les soins de santé tentent d élaborer une nouvelle formule «sans engagement de coûts» afin de redistribuer le personnel infirmier à l échelle du pays. La nouvelle formule tiendra compte du nombre de détenus. Le nombre actuel d infirmières/d infirmiers ne changera à l échelle de la région ou du pays mais l endroit où le personnel est affecté pourrait être modifié. Cette initiative est actuellement à l étude par les finances ministérielles mais elle ne règle pas les problèmes ou les lacunes existantes étant donné que l exercice a été effectué selon un modèle sans modification de coût ni dénombrement de postes. Un exercice distinct est actuellement mené pour les hôpitaux, les centres de traitements et les établissements pour femmes mais le processus est incomplet. Le directeur du CRS fournit une mise à jour sur cette question. Il a reçu l assurance que, pour prendre sa décision, l AC tendrait compte des circonstances uniques du CRS qui compte deux étages et deux unités. La présentation sur la télémédecine prévue pour aujourd hui n était pas prête. Elle sera donc remise à l ordre du jour de la prochaine réunion. Le programme d agrément se poursuit. Il en sera question dans les prochains numéros du bulletin Bouchées santé. Nous désirons que tout le monde soit prêt et que la communication existe à tous les échelons de l organisme durant tout le processus. 2. Examen du dernier procès-verbal Point 10 mise à jour sur les entrevues de fin d emploi à l Établissement Nova. - L ARRH fait une mise à jour sur les motifs de départ invoqués par les psychologues lors des entrevues de fin d emploi. Aucune tendance commune n a pu être cernée et les départs n ont pas de lien entre eux. La VPR exprime ses inquiétudes relativement au fait que des raisons liées au travail soient à l origine des départs et elle espère que des solutions seront mises en œuvre. À ajouter au prochain ordre du jour (7 avril 2011) CRT Point 10 Il y a actuellement des postes de psychologues non Page 2

3 pourvus à l EN. - Margot Watts, professeur à l Université St. Francis Xavier a été embauchée temporairement pour aider la direction à mettre sur pied une stratégie de recrutement. - Le recrutement est en cours pour doter d autres postes. La PR demande au DRSS une mise à jour sur le nombre actuel de postes de psychologues à l ES. La SCR a demandé aux RH et à la direction d établir un tableau reprenant, pour tous les établissements, l ensemble des postes de psychologues et d infirmières/d infirmiers, y compris les postes prévus au budget, non prévus au budget, les postes qui excèdent le budget, etc. Les RH sont en train de préparer ce tableau qui sera présenté à la réunion du CRG de janvier. Le DRSS indique qu il n y a actuellement, pour la région, pas beaucoup de postes prévus au budget qui demeurent vacants. Une brève discussion s ensuit concernant la formation linguistique. Une infirmière de l ISME n a pas été envoyée en formation linguistique tandis que deux autres ont pris part à la formation linguistique à temps plein. Le DRSS mentionne de nouveau tous les critères relatifs à la formation linguistique qui ont fait l objet d une discussion lors de la dernière réunion. 3. Statistiques concernant les griefs Aucun grief signalé au palier 2. La représentante de l EA fait part de ses préoccupations concernant les griefs qui n ont pas été traités depuis le mois de juillet dans son établissement. Le CRT indique qu il fera un suivi avec la direction afin de déterminer l état des griefs en suspens. La représentante de l EA fait également part de ses inquiétudes relativement au fait que les réunions du comité de consultation patronale syndicale n ont pas été planifiées récemment à l Établissement de l Atlantique. Bon nombre de ces griefs pourraient avoir été résolus localement au moyen de rencontres locales. L ARRH en discutera avec le directeur de l EA. 4. Mise en commun des rapports d enquête Six enquêtes nationales ont eu lieu et ont fait l objet d un examen par le CRG. Seule une enquête concernant l interruption d une overdose survenue à un détenu s applique à notre région. Suivi sur les griefs en suspens LRA Le DRSS fournit un aperçu du cas survenu à l Établissement de l Atlantique et des mesures correctives qui ont été prises. On recommande principalement de conserver la documentation pertinente Page 3

4 au sujet du travail effectué. 5. Compte-rendu - Finances Le SCAISC fournit une mise à jour sur les finances pour la région. Le déficit pour septembre s'élevait approximativement à 2,9 millions $. Le déficit s élève actuellement à 1,4 million. On constate donc une amélioration en termes d équilibre budgétaire. Les prévisions budgétaires plus exactes peuvent être à l origine de certains des changements observés au cours des derniers mois alors que la fin de l exercice financier est proche. Le DRSS prévoit un budget équilibré sauf si des circonstances imprévues surviennent pour la Direction des soins de santé. 6. Questions relatives au groupe CS (technologie de l information) Une courte description d une gamme de questions relatives au groupe CS a été envoyée en préparation de la réunion. Le SCAISC indique que Gene Murphy souhaiterait s'entretenir des questions directement avec la PR lors d une réunion bilatérale étant donné qu il n a pas pu assister à cette réunion. Le DRSS indique que même si la réunion avec Gene est une bonne chose, il faudra s entretenir des données précises car les descriptions reçus sont des généralités qu il est impossible de traiter et de corriger. La PR indique que les membres ont peur de se faire connaître et s inquiètent que leurs perspectives de carrière soient limitées s ils le font. Elle reconnaît que sans les données précises, les problèmes sont très difficiles à régler. La PR demandera la tenue d une réunion avec Gene Murphy. 7. Processus de sélection pour le groupe NU (Centre de rétablissement Shepody) La PR veut obtenir une mise à jour sur le récent processus de sélection qui s applique au CRS. Le directeur du CRS a signé une lettre d offre ce matin (1 er décembre 2010) et la prochaine devrait être signée demain. On prévoit que les personnes pourront commencer la semaine prochaine (semaine du 8 décembre). Le DRSS indique que les Services de santé ont mis sur pied un bassin de candidats NU-03 partiellement évalué pour la région de l Atlantique. Cela signifie que toutes les ouvertures dans la région seront pourvues à même ce bassin de candidats plutôt que par le truchement du processus non annoncé utilisé par le passé. Les résultats seront connus dans les 2 à 3 prochaines semaines. Réunion bilatérale entre la PR et Gene Murphy PR Page 4

5 8. Normes nationales sur le nettoyage (Centre de rétablissement Shepody) Le DRSS précise que ce sujet a fait l objet d une discussion la semaine dernière à l AC et qu il croit que les normes ont été approuvées. Toutefois, le financement intégral de ces normes n a pas encore été finalisé. La PR fait part de ses préoccupations continues au titre de la propreté générale des Soins de santé et du CRS. Elle poursuit en disant que les choses se sont améliorées depuis l embauche du formateur en conciergerie mais qu elle pense qu il y a encore place à l amélioration. 9. Cellule sèche (Établissement de l Atlantique) La représentante de l Établissement de l Atlantique fournit une mise à jour sur cette question. On peut apercevoir, depuis les fenêtres des cellules, l arrivée des fournitures pharmaceutiques livrées selon un horaire régulier et le personnel pense que cela constitue une infraction à la sécurité. La représentante s inquiète également du fait que l équipement utilisé pour conserver les produits biologiques dangereux se trouve juste à côté de la salle à dîner. Elle pense en outre qu il y a un problème de confidentialité car les détenus qui se trouvent dans la cellule sèche peuvent entendre les conversations ayant lieu à l heure du dîner. Le DRSS comprend les inquiétudes soulevées et en a parlé lui aussi à la réunion du CRG. Il confirme qu une décision a été prise et que la nouvelle cellule sèche sera installée dans les Soins de santé. La SCR est à l origine de cette décision et même si elle admet que ce n est pas l endroit idéal, c est actuellement la seule option viable. Le DRSS informe également que la SCR s est engagée à prévoir un plan dans les 6 prochains mois afin de transférer la cellule sèche dans un autre endroit. Toutefois, ce transfert ne se fera qu ultérieurement. En effet, retarder l installation de la nouvelle cellule engendrerait des problèmes supplémentaires. 10. Infirmière de l Initiative sur la santé mentale en établissement assignation des fonctions psychologiques (Établissement de l Atlantique) La PR indique qu une infirmière de l EA est actuellement en charge d un cas relevant du domaine psychologique. Le DRSS a besoin d avoir des renseignements plus précis sur les tâches particulières assignées et associées aux fonctions de psychologie afin de régler le problème ou de déterminer s il existe vraiment un problème. 11. Confidentialité des patients lors des réunions du matin (CRS) La PR fait part de ses préoccupations au sujet d une personne qui travaille sur un projet spécial au CRS et qui assiste aux réunions sur les patients le matin. Toute l équipe interdisciplinaire assiste à cette réunion. Lorsque Page 5

6 cette personne occupait les fonctions d agent de libération conditionnelle, sa présence était tout à fait logique. La PR ne croit pas que cette personne devrait assister à cette réunion en raison de sa nature confidentielle. Le directeur du CRS confirme que la personne travaille effectivement sur un projet spécial sur l assurance de la qualité. Il communiquera avec l AC pour obtenir un avis légal et avec le Comité sur l éthique pour nous aider à prendre une décision en la matière. La PR demande si cette personne doit continuer à assister aux réunions jusqu à la prise de la décision. Le directeur du SCR répond par l'affirmative et précise que cette personne assistera à l'occasion aux réunions, avec l équipe interdisciplinaire. Page 6

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE Politique et procédures à suivre pour la soumission de plaintes concernant la comptabilité, les contrôles comptables internes, l audit, l environnement et d autres questions 1. OBJECTIFS ET PORTÉE Groupe

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction

Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Rapport de surveillance des politiques de Limites des pouvoirs de la direction Période de référence : Septembre à décembre 2014 Période de référence précédente : 30 septembre 2014 Nom de l auteur : K.

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004

Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004 Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004 Statuts IACAPAP version française 2004 p. 1 Statuts de L Association

Plus en détail

ALLOCATION DES RESSOURCES

ALLOCATION DES RESSOURCES ALLOCATION DES RESSOURCES À L ENSEIGNEMENT 2015-2016 ENTENTES PRÉALABLES Version adoptée LE 9 AVRIL 2015 ANNEXE A RÈGLES DE RÉPARTITION DES ALLOCATIONS POUR LA COORDINATION DÉPARTEMENTALE ET LA COORDINATION

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR

ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR ARBITRAGE DE GRIEF EN VERTU DU CODE DU TRAVAIL DU QUÉBEC (L.R.Q., c. C-27) ENTRE : SYNDICAT DES INFIRMIERS ET INFIRMIÈRES DU CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR ET : ET : CENTRE HOSPITALIER LE GARDEUR JULIENNE

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification de la délégation des pouvoirs, de la conception organisationnelle et de la classification Préparé par la

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2007-2008

Rapport annuel au Parlement 2007-2008 Rapport annuel au Parlement 2007-2008 L administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415-1 Avant-propos Le présent rapport annuel au Parlement a été rédigé sous l autorité

Plus en détail

Code de conduite professionnelle

Code de conduite professionnelle Code de conduite professionnelle Date d effet 3 mars 2015 Date de la mise à jour ou de l examen précédent Approuvé par 14 mars 2013 Date du prochain examen ou mise à jour 3 mars 2017 Introduction Examiné

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE. Reuters Canada Limitée (ci-après appelé l employeur )

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE. Reuters Canada Limitée (ci-après appelé l employeur ) PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE Reuters Canada Limitée (ci-après appelé l employeur ) ET LA GUILDE CANADIENNE DES MÉDIAS, SOUS-SECTION 30213 DE LA GUILDE DES EMPLOYÉS DE JOURNAUX / SCA (ci-après appelée la Guilde

Plus en détail

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION

PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION PROXIMUS SA de droit public CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE RÉMUNÉRATION Statut Le Comité de nomination et de rémunération est un comité consultatif du Conseil d Administration. Il remplit également

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Bureau du surintendant des institutions financières Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Avril 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectif, délimitation

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification du cadre de contrôle de gestion pour les subventions et contributions de 2012-2013 (Modes de financement)

Plus en détail

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Contenu Contexte................................................................ 101 Examen du contrat........................................................

Plus en détail

APPRENTISSAGE Dossier de demande de partenariat de projet

APPRENTISSAGE Dossier de demande de partenariat de projet APPRENTISSAGE Dossier de demande de partenariat de projet Rév. février 2008 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Notre mission, notre vision et nos objectifs... 2 3. Principes directeurs des partenariats

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF

Direction des Ressources Humaines 14/10/04 CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF CLASSIFICATION DU GROUPE CREDIT COOPERATIF SOMMAIRE PREAMBULE P. 4 DISPOSITIONS GENERALES : I. Généralités P. 05 I.1. Définition de la classification P. 05 I.2. Relation classification emploi P. 05 I.3.

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Guide des tableaux de bord de la direction pour les projets

Guide des tableaux de bord de la direction pour les projets Guide des tableaux de bord de la direction pour les projets Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil du Trésor, 2010 No de catalogue BT48-4/4-2010F-PDF ISBN 978-1-100-94892-8

Plus en détail

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE

Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Lignes directrices de participation à l'initiative Orientation de carrière IFE Direction des politiques et de l'innovation en matière de soins infirmiers, ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

SERVICES DE CERTIFICATION VÉRIFICATION DU TRANSFERT DU BUDGET SALARIAL. Février 2006

SERVICES DE CERTIFICATION VÉRIFICATION DU TRANSFERT DU BUDGET SALARIAL. Février 2006 SERVICES DE CERTIFICATION VÉRIFICATION DU TRANSFERT DU BUDGET SALARIAL Février 2006 A aires étrangères Canada et Commerce international Canada Bureau de l inspecteur général Direction de la véri cation

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS R A PP O R T A N NU E L 2007-2008 Table des matières Introduction 1. À propos de l organisation

Plus en détail

Plan d accessibilité

Plan d accessibilité Plan d accessibilité Le Règlement sur les Normes d accessibilité intégrées (R) en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) exige que Hunter Douglas Canada

Plus en détail

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011

ACCORD DU 15 DÉCEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796.

Plus en détail

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs

Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Fonds pour le recrutement de personnel infirmier et le maintien des effectifs Catégorie/N o de politique Politique du Fonds n o 1 TITRE DE LA POLITIQUE REMBOURSEMENT DES COÛTS DE RÉINSTALLATION Approuvée

Plus en détail

AVIS RELATIF A L APPLICATION DE L ART. 97ter DE LA LOI SUR LES HOPITAUX

AVIS RELATIF A L APPLICATION DE L ART. 97ter DE LA LOI SUR LES HOPITAUX SPF SANTE PUBLIQUE, Bruxelles, le 08/09/2005 SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT --- Direction générale de l Organisation des Etablissements de Soins --- CONSEIL NATIONAL DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 19 AVRIL 2007

SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 19 AVRIL 2007 Adopté le 17 mai 2007 SECTION SOUTIEN DES PATRIOTES COMPTE RENDU DU COMITÉ DE RELATIONS TRAVAIL DE LA RENCONTRE TENUE LE 19 AVRIL 2007 1. PRÉSENCES : PARTIE SYNDICALE PARTIE PATRONALE Gisèle Bégin France

Plus en détail

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA Vérification de la gestion des ressources humaines 13 mai 2010 Préparée par le Centre de gestion publique Inc. TABLE DES MATIÈRES 1.0 Sommaire...

Plus en détail

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Équipe de la vérification et de l évaluation Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Septembre 2003 Table des matières 1. Conclusions...1 2. Résumé des observations...1

Plus en détail

ACCORD DU 18 JUIN 2010 PRÉAMBULE

ACCORD DU 18 JUIN 2010 PRÉAMBULE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3367 Convention collective nationale IDCC : 2847. PÔLE EMPLOI ACCORD DU 18 JUIN 2010 RELATIF AU TRANSFERT

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

L obligation de déposer un rapport Guide à. l intention des employeurs, exploitants et infirmières

L obligation de déposer un rapport Guide à. l intention des employeurs, exploitants et infirmières L obligation de déposer un rapport Guide à l intention des employeurs, exploitants et infirmières Table des matières Introduction.... 3 Pourquoi faut-il déposer un rapport?... 3 Que fait l Ordre lorsqu

Plus en détail

Politique de gestion financière et d approvisionnement

Politique de gestion financière et d approvisionnement Politique de gestion financière et d approvisionnement Modifiée lors du C.A. du 13 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 Dispositions générales... 2 1. Objet... 2 Règles de gestion financière...

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS 1. OBJET DE LA POLITIQUE La présente politique a pour objet l application d un ensemble de méthodes et de systèmes portant sur le classement, la conservation et la protection des informations contenues

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE N o 11 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Adoptée le 14 juin 2005 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 14 juin 2005 (CA-05-06-14-19) Cégep de Drummondville 960,

Plus en détail

Mutation du plan comptable Käfer vers le plan comptable PME

Mutation du plan comptable Käfer vers le plan comptable PME Mutation du plan comptable Käfer vers le plan comptable PME Ce document contient les instructions nécessaires pour les utilisateurs d AdmiCash qui veulent changer du plan comptable Käfer vers le plan PME.

Plus en détail

Réunion spéciale du Conseil national du SSG. Conférence téléphonique, le 21 mars 2005. Appel à l ordre. Absences prévues

Réunion spéciale du Conseil national du SSG. Conférence téléphonique, le 21 mars 2005. Appel à l ordre. Absences prévues Réunion spéciale du Conseil national du SSG Conférence téléphonique, le 21 mars 2005 Appel à l ordre Mark Brunell, président national du SSG appel à l ordre la conférence téléphonique à 11 h 00, heure

Plus en détail

SMU NB et SCFP 4848 Réunion syndicale-patronale

SMU NB et SCFP 4848 Réunion syndicale-patronale SMU NB et SCFP 4848 Réunion syndicale-patronale Le mardi 17 mars 2015 De 10 h à 15 h Présents SCFP Judy Astle Denny Cogswell Bernard Soucy Bill Cameron Trent Piercy Bryan Harris Greg McConaghy SMU NB Michelle

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications La présente annexe au document de politique du Procureur

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ D AUDIT 2009

RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ D AUDIT 2009 RAPPORT ANNUEL DU COMITÉ D AUDIT 2009 Conformément à la Charte du Comité d audit, le Comité d audit doit établir chaque année un rapport dans lequel sa composition et ses compétences sont mentionnées et

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL entre l Université Laval et le Syndicat des professionnelles et professionnels de recherche de l Université Laval (SPPRUL-CSQ) 13 mars 2013 29 mars 2016 Syndicat des professionnelles

Plus en détail

Préambule. Claude Sicard Vice-président au partenariat et à l expertise-conseil 2 LE CADRE D INTERVENTION EN PRÉVENTION-INSPECTION

Préambule. Claude Sicard Vice-président au partenariat et à l expertise-conseil 2 LE CADRE D INTERVENTION EN PRÉVENTION-INSPECTION Préambule Le présent guide d application du cadre d intervention s adresse aux inspecteurs, aux chefs d équipe et aux directeurs en santé et sécurité en prévention-inspection de la CSST de même qu aux

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

de l assurance-santé au Canada Juin 2014

de l assurance-santé au Canada Juin 2014 Étude de cas GUIDE SUR LA FISCALITÉ de l assurance-santé au Canada Juin 2014 Assurance maladies graves détenue par une entreprise La vie est plus radieuse sous le soleil La Sun Life du Canada, compagnie

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL 1.).DEFINITION ET INTERET DU CONTRAT DE TRAVAIL Qu est qu un contrat de travail? Un contrat de travail est un accord par lequel une personne (le salarié) s engage à travailler pour

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 21 OCTOBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/19.679 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DES RESSOURCES HUMAINES Stratégie régionale de développement d'une gestion prévisionnelle des emplois

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers.

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. L index suivant offre un aperçu du rapport sur la RSE de Rogers quant aux lignes

Plus en détail

Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel

Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide d élaboration du plan d activités et du plan opérationnel Mise à jour : juillet 2009 Version 3.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

Politique sur l accès aux documents et sur la protection des renseignements personnels

Politique sur l accès aux documents et sur la protection des renseignements personnels Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1511-00-12 Nombre de pages : 6 Politique sur l accès aux documents et sur la protection des renseignements personnels Amendée par le Comité exécutif le 4 octobre 2006

Plus en détail

c. élaborer, administrer et veiller à l observation de ses règles, ses politiques et d autres textes similaires (les «règles»);

c. élaborer, administrer et veiller à l observation de ses règles, ses politiques et d autres textes similaires (les «règles»); Décision N 2008-PDG-0126 Reconnaissance de l Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières à titre d organisme d autoréglementation en vertu de la Loi sur l autorité des marchés

Plus en détail

RAPPORTS des Vice-président-e-s et Substituts

RAPPORTS des Vice-président-e-s et Substituts RAPPORTS des Vice-président-e-s et Substituts Vice-président régional du PACIFIQUE RAPPORT D MARS 2015 Wayne Little DÉCEMBRE 7 Déplacement vers Ottawa 8 10 Conseil exécutif Ottawa 11 14 Retraite du Conseil

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION SUR LE TIRAGE AU SORT PUBLIC

TROUSSE D INFORMATION SUR LE TIRAGE AU SORT PUBLIC BAILS FONCIERS POUR LES TERRAINS DE CHALETS SITUÉS LE LONG DE LA ROUTE INGRAHAM TRAIL TROUSSE D INFORMATION SUR LE TIRAGE AU SORT PUBLIC 1 er MAI 2015 Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest Ministère

Plus en détail

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO)

Guide à l intention des services d incendie. Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Guide à l intention des services d incendie Création et maintien d un plan de continuité des opérations (PCO) Composantes de la planification de la continuité des opérations Index Introduction Pour commencer

Plus en détail

Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25)

Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25) PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25) Loi concernant les unités de négociation dans le secteur des affaires sociales et modifiant la Loi sur le régime de

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final Il y a un astérisque quand des renseignements sensibles ont été enlevés aux termes de la Loi sur l'accès à l'information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. BUREAU DU CONSEIL

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

Josée Lapratte, CRP Les Relevailles CRP

Josée Lapratte, CRP Les Relevailles CRP Un bébé dans ma vie, un CRP aussi! Procès-verbal de la réunion régulière du Conseil d administration 4809, du Réseau des Centres de ressources périnatales Lundi10 mars 2014, 9 h 30 Famille à cœur 130,

Plus en détail

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2

Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Centre de recherches Historiques de l Ouest COMPTE RENDU DE REUNION Réunion du 22 mars 2007 14h-16h 30 Salle N104 Date CR : 23/03/2007 N CR : 2 Objet : Conseil de laboratoire Rédacteur : Jean-Charles SINAUD

Plus en détail

Débat sur la loi de Santé

Débat sur la loi de Santé Débat sur la loi de Santé TPG Le principe de ce TPG est que le patient n aura plus à avancer les frais pour la consultation. Actuellement, pour une consultation chez le généraliste de 23 : 15,10 e remboursés

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

Rémunération et Avantages Sociaux

Rémunération et Avantages Sociaux Rémunération et Avantages Sociaux Prime de médaille 1 Janvier 2012 SOMMAIRE Avant-propos 3 Dispositions générales Types de médaille Délivrance de la médaille d honneur du travail Attribution de la prime

Plus en détail

Pharmacien Responsable. Rôle et Attributions. Seul le Code de la Santé Publique s applique

Pharmacien Responsable. Rôle et Attributions. Seul le Code de la Santé Publique s applique Pharmacien Responsable Rôle et Attributions Version approuvée ( médicaments à usage humain ) en novembre 2010 Seul le Code de la Santé Publique s applique Plus qu une personne qualifiée En France, le Pharmacien

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe Planification de la lutte contre la pandémie : quelles sont mes obligations? Points importants pour les membres de l Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l Ontario Pamela

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

de l élève Janvier 2014

de l élève Janvier 2014 Le uide de l élève Janvier 2014 Les cours, les horaires, la gestion du temps, la cote R, les cours d été, les dates butoirs, etc. C est beaucoup d informations nouvelles! Être bien informé sur les études

Plus en détail

Rock Bouffard Poste 1040 Directeur des Services des ressources humaines Responsable :

Rock Bouffard Poste 1040 Directeur des Services des ressources humaines Responsable : Rock Bouffard Poste 1040 Directeur des Services des ressources humaines De tous les volets ressources humaines en formation professionnelle et à l éducation des adultes chez le personnel enseignant y incluant

Plus en détail

LA CONFÉRENCE PRÉPARATOIRE EN ARBITRAGE DE GRIEFS OBJET CONTENU - DÉROULEMENT

LA CONFÉRENCE PRÉPARATOIRE EN ARBITRAGE DE GRIEFS OBJET CONTENU - DÉROULEMENT LA CONFÉRENCE PRÉPARATOIRE EN ARBITRAGE DE GRIEFS OBJET CONTENU - DÉROULEMENT NOTES POUR PRÉSENTATION AUX MEMBRES DE LA CONFÉRENCE DES ARBITRES DU QUÉBEC M e SERGE BRAULT ARBITRE ET MÉDIATEUR ADJUDEX INC.

Plus en détail

La prévention des risques hors du cadre professionnel habituel

La prévention des risques hors du cadre professionnel habituel La prévention des risques hors du cadre professionnel habituel Sommaire 1- La responsabilité du chef d établissement à l égard de l organisation des missions en France ou à l étranger 2- La responsabilité

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Pour la gestion du personnel Norme simplifiée n 46

Pour la gestion du personnel Norme simplifiée n 46 Pour la gestion du personnel Norme simplifiée n 46 1. Les finalités suivantes : La gestion administrative des personnels : gestion du dossier professionnel des employés, tenu conformément aux dispositions

Plus en détail

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société

Bulletin de l ACFM. Principe directeur. Aux fins de distribution aux parties intéressées dans votre société Association canadienne des courtiers de fonds mutuels Mutual Fund Dealers Association of Canada 121 King Street W., Suite 1600, Toronto (Ontario) M5H 3T9 Tél. : (416) 361-6332 Téléc. : (416) 943-1218 SITE

Plus en détail

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement (Extraits) Sur le licenciement : Attendu que la lettre de licenciement, qui fixe les limites du litige, doit être suffisamment

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées?

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? Contexte Nous entendons dire : «La planification des RH constitue le fondement de la dotation en personnel sous la nouvelle

Plus en détail

OUVERTURE ET MISE EN PLACE

OUVERTURE ET MISE EN PLACE OUVERTURE ET MISE EN PLACE Estelle Marcault 20/01/2012 URC PARIS NORD 1 Ouverture et mise en place Trois types de visites/ réunions peuvent avoir lieu : Visite de sélection Réunion investigateur Visite

Plus en détail

Planifiez votre succès Guide de préparation d un plan marketing

Planifiez votre succès Guide de préparation d un plan marketing Planifiez votre succès Guide de préparation d un plan marketing Comment préparer un plan de marketing I II III IV V VI VII PAGE COUVERTURE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION ANALYSE DE SITUATION Le marché

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Document adopté par le Conseil d administration le 29 avril 2012 Procédure administrative 17 Document préparé par le secrétariat général 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section Santé CSSSS/14/032 DÉLIBÉRATION N 14/016 DU 18 FÉVRIER 2014 PORTANT SUR LE RÈGLEMENT DU PARTAGE DE DONNÉES DE SANTÉ ENTRE LES SYSTÈMES DE

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités Comité des griefs des Forces canadiennes Pour la période 2010-2011 à 2012-2013 Rapport sur les plans et les priorités L'honorable Peter Gordon MacKay Ministre de la Défense nationale Table des matières

Plus en détail

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial

Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Guide de référence rapide pour la recherche au collégial Daniel Puche, Ph.D., CEGEP de St-Hyacinthe, 2012 Ce guide se veut une référence pratique pour les enseignants-chercheurs dans leurs démarches de

Plus en détail

S organiser pour le Cloud

S organiser pour le Cloud S organiser pour le Cloud Apporter une valeur supplémentaire à l entreprise en optimisant l organisation des services informatiques pour le Cloud LIVRE BLANC VMWARE Sommaire Synthèse.... 3 Contexte....

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

assurances médicales depuis 1944 AMMA ASSURANCES LE FAIT GÉNÉRATEUR assurances médicales depuis 1944

assurances médicales depuis 1944 AMMA ASSURANCES LE FAIT GÉNÉRATEUR assurances médicales depuis 1944 AMMA ASSURANCES LE FAIT GÉNÉRATEUR assurances médicales depuis 1944 entreprise d assurance mutuelle agréée par l Office de Contrôle des Assurances sous le code 0126 (A.R. 04 et 13.07.1979 M.B. 14.07.1979)

Plus en détail

PrestaHR est LA solution pour une gestion complète, efficace et innovante des ressources humaines.

PrestaHR est LA solution pour une gestion complète, efficace et innovante des ressources humaines. PrestaHR est LA solution pour une gestion complète, efficace et innovante des ressources humaines. Riche de nombreuses fonctionnalités, cette application couvre une large variété de domaines RH. Cet outil

Plus en détail